Outils et Méthodes de Génie Logiciel. IUT A de Lille I, Dept Informatique, G. Grimonprez, J.Marengo

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Outils et Méthodes de Génie Logiciel. IUT A de Lille I, Dept Informatique, G. Grimonprez, J.Marengo"

Transcription

1 OMGL 1 Outils et Méthodes de Génie Logiciel 1

2 Introduction De l énoncé d un besoin utilisateur à une spécification opérationnelle 2

3 Les étapes de développement d une application Recensement des besoins Structuration des données Spécification des traitements Implémentation Tests Exploitation Maintenance 3

4 Analyse Algorithmique Programmation Systèmes Architecture 4

5 Chapitre 1 Spécifications d une application 5

6 Les outils Merise : méthode propre à la France ancienne, fortement implantée orientée bases de données et fichiers Langage UML (Unified Modeling Language) : normalisation internationale récente, utilisation en progression orientée objet Etc 6

7 UML Unified Modeling Language Notation standard pour modéliser des systèmes d information Modélisation visuelle Indépendance vis à vis des langages de programmation 7

8 Mettre en oeuvre une application Analyse et spécifications des traitements Acteurs, cas d utilisation (UML) Définition des structures de données Entités, Associations (MERISE) Implémentation Programmation (COBOL) Déploiement Mise en service 8

9 Démarche d une analyse Enquête préalable Cahier des charges Validation par les responsables Spécification des besoins des utilisateurs Validation par les responsables et utilisateurs Structuration des données Spécification des traitements 9

10 Cahier des charges Deux paragraphes Description du fonctionnement d un sousensemble d une entreprise Mise en évidence des tâches à informatiser Il s agit d un CONTRAT servant de base à la suite de l étude. 10

11 Spécification des besoins utilisateurs (approche UML) Identifier les acteurs : qui intervient? Déterminer les cas d utilisation : que faire? Définir les scénarios : comment réaliser? 11

12 Acteur Un acteur est souvent une personne. Comment les déterminer? À partir du cahier des charges. Qui va utiliser l application? Exemple : gestion de la scolarité 12

13 Identifier les cas d utilisation Un cas d utilisation (Use Case) est une modélisation d un dialogue entre un ou plusieurs acteurs et l application Cas d utilisation 13

14 Comment déterminer les cas d utilisation Quels sont les rôles possibles d un acteur? Quelles informations l acteur peut-il Consulter? Modifier? Créer? Supprimer? 14

15 Sémantique d un cas d utilisation L étudiant demande à une secrétaire un bulletin Une secrétaire OU un enseignant imprime un bulletin D où la nécessité de préciser le sens d un cas d utilisation à l aide de scénarios 15

16 Paquetages (Packages) Regroupement cohérent des différents cas d utilisation autour des divers centres d intérêt. Exemple (au Département): Scolarité des étudiants Planning Budget 16

17 Notation Uml des paquetages 17

18 Les scénarios Un scénario est une description normalisée d un cas d utilisation. Un scénario est établi à l aide d un texte que l on place dans une NOTE. La note doit mettre en évidence le dialogue entre un ou des acteurs et l application : Informations à saisir Contrôles Traitements (description succincte) 18

19 Exemple de notes 19

20 Rédaction d un scénario Définir le flot d événements principal Traitement «normal» Définir le ou les flots d événements exceptionnels. Erreurs de saisie Recherche d un identifiant non trouvé 20

21 Scénario Consulter 21

22 Remarques - Les scénarios des cas d utilisation ne doivent, en aucun cas, décrire des solutions d implémentation. - L objectif fondamental est de structurer et spécifier les besoins des utilisateurs. - L ordre de rédaction est libre (la notion de temps ou de séquence n intervient pas). 22

23 Le dossier d analyse Cahier des charges Liste des acteurs Paquetage 1 Diagramme des cas d utilisation Les scénarios Scénario 1.. Paquetage 2 23

24 Utilisation de ACSI 24

25 Paquetage 25

26 Génération d un rapport Reprendre le fichier HTML généré pour la mise en page définitive avec votre éditeur HTML favori 26

27 Références Excellent site en français Freeware, en cours de développement! Logiciel professionnel (UML Studio) 27

28 Chapitre 2 Structuration des informations 28

29 Objectifs A partir du dossier d Analyse (cahier des charges, cas d utilisation et scénarios), déterminer les informations à stocker de façon permanente (disque dur). Regrouper ces informations de façon cohérente. 29

30 Caractérisation d une information Nom Exemples : N client, Nom client Mémorisation : Oui ou non Nature : alphanumérique (chaîne de caractères quelconques) ou numérique Taille Nombre maximum de caractères (pour les nombres réels, préciser éventuellement le nombre de chiffres après la virgule ou point décimal, ex : 6.2 ). Règle de gestion Formule ou algorithme de calcul 30

31 Dictionnaire des informations L ensemble des informations traitées par l application constitue le dictionnaire. Dans celui-ci, tous les noms doivent être différents. Pas de synonymes Exemple : Nom Client, Nom du Client 31

32 Mémorisation Une information du dictionnaire peut être mémorisée (stockée généralement sur disque dur) dans des fichiers ou bases de données. Les règles de gestion permettent, le plus souvent, de déterminer si une information doit être mémorisée. 32

33 Règles de gestion Formule ou algorithme de calcul : Ex : Montant TTC = Montant HT + TVA En général, une information sans règle de gestion doit être mémorisée. Une information possédant une règle de gestion ne doit pas être mémorisée sauf cas particulier Ces choix sont liés aux scénarios. 33

34 Dictionnaire 34

35 Mémorisation des dates Une date d impression figurant sur un état (listing) n est pas systématiquement mémorisée. Tous les systèmes et langages de programmation permettent d obtenir automatiquement la date du jour. 35

36 La norme postale (particuliers) 36

37 La norme postale (entreprises) 37

38 Structuration des informations Structurer (regrouper) les informations pour Modéliser le système d informations : Déterminer les «composants» Individus (exemple : des personnes) Objets (exemple : des produits) Concepts (exemple : des livraisons) Définir les liens entre ces «composants» Le modèle doit être valide dans le temps 38

39 Modèle Conceptuel de Données 39

40 Entités 40

41 Entité Nom de l entité Identifiant (Code ou Numéro) Information Information etc... 41

42 Association non porteuse d informations 42

43 Association porteuse d informations 43

44 Passage du dictionnaire au MCD Démarche par recherche des «liens» entre informations 44

45 Identifiant Une information «A» a pour identifiant une information «B» si et seulement si Pour une valeur de B, il existe une seule valeur de A Notation : A B ou B A Exemple : Nom étudiant Nom login 45

46 Identifiants Une information peut avoir plusieurs identifiants. Nom étudiant Nom login Nom étudiant Numéro étudiant de l université Une information «A» a pour identifiants les informations «B» et «C» ssi pour une valeur de B et une valeur de C, il existe une seule valeur de A. Notation : A B, C Exemple : Note Nom login, N contrôle Le nombre d identifiants d une information peut être supérieur ou égal à 0. 46

47 Démarche Seules les informations à mémoriser doivent être prise en compte. Etape1 : Définir la liste des informations liées par des identifiants (TRES DIFFICILE) Etape 2 : Dessiner le graphe des liens identifiants Etape 3 : Construction du MCD 47

48 Etape 1 Heuristique - Partir des numéros ou des codes - Un numéro est identifiant (souvent) de plusieurs informations «homogènes» ex: nom, prénom, adresse - une info numérique a souvent plusieurs identifiants 48

49 Etape 1 : liste des liens identifiants Nom étudiant Nom login Prénom étudiant Nom login Bureau distributeur Code Postal Libellé N contrôle Note Nom login, N contrôle Code Postal Nom login 49

50 Etape 2 Graphe des liens identifiants Nom login N contrôle Note Nom étudiant Prénom étudiant Libellé Code Postal Italique : feuille Gras : Identifiant Bureau Distributeur 50

51 Etape 3/1 : Construction du MCD Repérer les entités : identifiant et ses feuilles Nom login N contrôle Note Nom étudiant Prénom étudiant Entité Libellé Code Postal Bureau Distributeur 51

52 Etape 3/2 : Associations porteuses d informations Nom login N contrôle Note Nom étudiant Prénom étudiant Entité Association porteuse Libellé Code Postal Bureau Distributeur 52

53 Etape 3/3 : Associations non porteuses d informations Nom login N contrôle Note Nom étudiant Prénom étudiant Libellé Code Postal Entité Bureau Distributeur Association porteuse Association non porteuse, liens entre identifiants 53

54 Cas particuliers Deux informations sont en correspondance biunivoque n produit libellé produit Libellé produit n produit Éliminer l une d entre d elles (en fonction des traitements) Transitivité Nom login N étudiant universitaire Nom 54

55 ACSI : Construction du MCD Hypothèse : dictionnaire déjà créé 55

56 ACSI 1/3 Créer les entités 56

57 ACSI 1/2 Donner un nom à l entité 57

58 ACSI 1/3 Propriétés de l entité 58

59 ACSI 1/4 Sélectionner l identifiant 59

60 Fin de l étape 1 : entités 60

61 ACSI : Les associations porteuses d informations

62 ACSI : Les liens de l association 62

63 ACSI : Les associations non porteuses d informations 63

64 ACSI : Vérifier Modèle 64

65 Chapitre 3 - Cardinalités des associations - Compléments AMC :. Cardinalités. Rapport 65

66 Cardinalités Une cardinalité doit être définie entre toute entité et association. Une personne possède «combien de choses»? PERSONNE N personne Nom? POSSEDE 66

67 Cardinalités minimale et maximale Une personne possède au moins un lieu de naissance Une personne possède au plus un lieu de naissance PERSONNE N personne Nom 1,1 POSSEDE Cardinalité maximale Cardinalité minimale 67

68 0,1 Les cardinalités les plus fréquentes Une personne possède 0 ou 1 une carte d identité française 1,1 Une personne possède un et un seul lieu de naissance 0,N Une personne possède 0 ou plusieurs cravates 1,N Un personne possède 1 ou plusieurs prénoms 68

69 Associations non porteuses d informations ETU D IAN T Essayer de mettre un «VERBE» comme nom d association N omutilisateur N ométudiant Prénométudiant 1,1 PO SSED EU N 0,N C O D ES C odepostal BureauD istributeur 69

70 Cardinalités maximales Les plus importantes. Exemple : Un étudiant possède un code postal Un même code postal peut être possédé par plusieurs étudiants 70

71 Cardinalités minimales Existe-t-il une règle logique de bon-sens? Si non, Utiliser 0 de préférence à 1. Le choix définitif sera fait plus tard (lors de l étude des traitements). Les deux cardinalités minimales d une association ne peuvent pas être simultanément égales à 1(problème de mises à jour) 71

72 Association non porteuse d informations Ne pas oublier que l association est entre deux entités : Min,Max Min, Max 72

73 Cardinalités usuelles 0 ou 1, 1 0 ou 1, N 0 ou 1, N 0 ou 1, N Cardinalité plus rare 0 ou 1, 1 0 ou 1, 1 73

74 Association porteuse d informations 0,N 0,N 0,N Information(s) 0,N est le cas général et très fréquent 74

75 ACSI, Cardinalités Cliquer sur un lien 75

76 Chapitre 4 Modèles logique et physique de données 76

77 Notion de fichier logique Un fichier logique est un ensemble d informations relatives à un même objet, concept, Exemple : fichiers Utilisateur, Codes, Fichier = ensemble d enregistrements Enregistrement = ensemble de champs 77

78 Exemple Fichier Utilisateur <==> Entité Utilisateur 3 champs, 4 enregistrements, une clé d accès : N utilisateur Nom Prénom MARTINJ DUPONDP DURANTH LEFEBVRI Martin Dupond Durant Lefebvre Jean Pierre Hélène Isabelle 78

79 Fichier logiques : accès direct Connaissant une valeur de clé : Consulter : rechercher l enregistrement Modifier un ou plusieurs champs (sauf la clé) de l enregistrement Supprimer l enregistrement Connaissant toutes les valeurs des champs : Ajouter un enregistrement 79

80 Fichiers logiques : accès séquentiel Sans connaître les valeurs de clés : accéder et traiter l un après l autre tous les enregistrements du fichier. Exemple : langage Cobol les fichiers séquentiels indexés permettent des accès direct et séquentiel. 80

81 Passage d un MCD aux fichiers logiques Toute entité se transforme en fichier logique Toute association porteuse d informations devient un fichier logique Toute association non porteuse d informations implique l ajout de clés d accès dans les fichiers ou la création d un fichier logique. 81

82 Etape 1 : Entités ==> Fichiers Fichier Utilisateur : (N utilisateur, Nom, Prénom) Fichier Codes : (Code postal, Bureau Distributeur) Fichier Contrôle (N contrôle, Libellé) 82

83 Etape 2 : Association porteuse d informations ==> Fichier Fichier Passe (N utilisateur, N contrôle, Note) 83

84 Etape 3 : Associations non porteuses d informations Prendre en compte les cardinalités maximales 84

85 Etape 3 :?,1 <==>?,N Fichier Utilisateur (Fichier Code inchangé): (N utilisateur, Nom, Prénom, Code Postal) Utilisateur N utilisateur Nom Prénom 1,1 0,N Codes Code Postal Bureau distributeur 85

86 Etape 3 :?,1 <==>?,1 Commande N commande Date de commande Fichier Commande : N commande Date de commande N Livraison 0,1 1,1 Livraison N Livraison Date Livraison Fichier Livraison : N Livraison Date Livraison N commande 86

87 Etape 3 :?,N <==>?,N Commande N commande Date commande 0,N 0,N Produit N produit Libellé Créer un nouveau fichier logique Fichier Les produits commandés : (N commande, N produit) 87

88 Etape 4 : simplification du MLD Si un fichier logique F ne comporte qu une seule information (identifiant) et si cet identifiant a été dupliqué dans un autre fichier logique, alors on peut supprimer le fichier logique F. 88

89 89

90 ACSI, menu Outils, Générer Modèle physique 90

91 91

92 92

93 Tester le modèle logique Uniquement pour des tests Aucune sauvegarde sur disques des données saisies 93

94 Générer un script SQL 94

95 Générer un source Java 95

96 Chapitre 5 FICHIERS, BASES DE DONNEES 96

97 Organisations de fichiers Trois types d organisation : Séquentielle Accès direct Séquentiel indexé Primitives ouverture (OPEN) fermeture (CLOSE) lecture d un enregistrement (READ) écriture d un enregistrement (WRITE) 97

98 Organisation séquentielle Fichier Enregistrement 2 Ouverture en lecture OU Ouverture en écriture 1 Ouverture Lecture ou écriture 98

99 Organisation accès direct Fichier 1 Enregistrement Lecture ou écriture à partir du numéro d enregistrement 99

100 Organisation séquentielle indexée Fichier Enregistrement Accès séquentiel Lecture ou écriture à partir de la clé d enregistrement 100

101 Structure d un enregistrement d un fichier séquentiel indexé Champs Clé d enregistrement Chaîne de caractères 101

102 Fichiers logiques et fichiers Cobol Si l identifiant du fichier logique est un numéro séquentiel à partir de 1, on peut associer un fichier Cobol à accès direct (RELATIVE) Sinon (chaîne de caractères pour l identifiant), on peut associer un fichier Cobol séquentiel indexé (INDEXED). 102

103 Facilité Accès direct <==> Séquentiel Indexé Accès direct - Séquentiel Indexé + de programmation Rapidité + - Temps de réponse 103

104 Utilisation de fichiers à accès direct Problème algorithmique Trouver une fonction ( méthode) de hachage (HashTable) : int hash(string identifiant)????????? Deux identifiants différents doivent donner des numéros différents. Les résultats doivent être dans un intervalle limité [1,Maximum] 104

105 Bases de données Historiquement, 3 modèles: Hiérarchique Réseaux Relationnelles Un standard : SQL (Structured Query Language) Différentes implantations: Access, Oracle, Informix, Ingres,

106 Tables Lignes Colonnes Nom d utilisateur Nom DupondJ Dupond DurantP Durant. Prénom Mot de Passe Jean xinofo Pierre pitygu 106

107 Bdd : primitives Ajouter une ligne en fin de table Modifier UNE ou PLUSIEURS lignes Supprimer UNE ou PLUSIEURS lignes Rechercher UNE ou PLUSIEURS lignes Remarque : possibilité de traitements globaux sur une table 107

108 Vues Lignes Colonnes Nom d utilisateur Nom DupondJ Dupond DurantP Durant. Prénom Jean Pierre Une vue est une sélection de lignes et/ou de colonnes sur une ou plusieurs tables Seules les tables contiennent réellement des informations 108

109 BDD : Requêtes Sélectionner les noms d utilisateur dont le nom est égal à «Dupond» et dont le prénom est «Pierre» Select * from Utilisateur where nom="dupond" and prenom="pierre" Avec des fichiers Cobol, il faut programmer la recherche (parcours séquentiel du fichier). 109

110 BDD : Sécurité Comparable aux «permissions» sous Windows GRANT : donner un ou plusieurs droits sur une table ou une vue à un ou plusieurs utilisateurs. REVOKE : supprimer des droits. 110

111 BDD : Structuration La description des tables et vues (modèle physique) est stockée dans la BDD. Un programme d application (Exemple Cobol) peut accéder aux structures de données correspondantes. 111

112 Fichiers, Bdd, langages de programmation Sequential Relative Indexed SQL X X X X COBOL JAVA X X JDBC C X X ODBC Importance de Cobol pour les applications de gestion. 112

113 BDD et Réseaux Applications Clients-Serveur BDD (tables, vues) partagée en temps réel avec plusieurs clients (utilisateurs simultanés des mêmes informations). Problèmes d accès concurrents aux mêmes données gérés par les BDD. 113

114 Chapitre 6 Analyse des Traitements 114

115 Les étapes d une analyse Etude préalable Cahier des Charges,acteurs, cas d'utilisation Recueil des informations Dictionnaires des Données Structuration des informations MCD, MLD Spécification des traitements Prototypage 115

116 Analyse fonctionnelle des traitements Décomposer les traitements en Unités Fonctionnelles (UF). Une UF est un ensemble de tâches réalisées à un moment quelconque ou une périodicité fixée). Exemples: saisie de commandes, impression de bulletins de paie. de façon interactive ou non; exemple : édition des heures complémentaires mensuelles, état des stocks trimestriel. 116

117 Description des UF Adopter un formalisme compréhensible par des responsables et/ou utilisateurs non informaticiens. Dossier d analyse fonctionnelle regroupant l ensemble des UF à faire valider par les responsables. 117

118 Dossier d Analyse fonctionnelle Plan : Cahier des charges, Modèle Logique des Données (MLD) Description des UF 118

119 Plan d une UF But : objectif, usage et résultat fourni à l utilisateur Périodicité Utilisateur(s) Dessin d UF Descriptif des traitements 119

120 UF1 Gestion des commandes But Saisie et traitement des commandes Périodicité Conversationnelle chaque jour ouvrable de 9 h à 18 h Utilisateurs (acteurs autorisés) personnel du service commercial 120

121 UF1 Gestion des commandes Dessin d UF Clients UF3 Gestion des commandes Produits Factures Commandes en attente 121

122 Symboles des dessins d UF Station de travail (UF interactive) Unité Fonctionnelle Fichier Logique Fichier imprimante 122

123 Accès aux fichiers logiques Consultation Création Mise à jour 123

124 UF1 Gestion des Commandes Descriptif de traitement Saisie d une commande Contrôler le n de Client et les n de produits Mise à jour du fichier Produit Si un produit n est pas disponible, mettre la commande en attente Sinon mettre à jour la quantité en stock dans le fichier Produit Créer le fichier d impression Factures en 2 exemplaires 124

125 Démarche pour définir les UF En général, pour chaque fichier logique ayant un identifiant composé d une seule information, définir une UF interactive de mise à jour (ajout, modification, suppression et consultation) Clients UF4 Mise à jour Clients Ne pas oublier les fichiers en consultation pour les contrôles d intégrité 125

126 Utilisation du MLD pour définir les UF Mise à jour classique (souvent!) 126

127 Utilisation du MLD pour définir les UF Traitement à spécifier 127

128 Pour terminer les UF Valider ce qui a été fait en relisant le cahier des charges et les scénarios. Compléter si nécessaire. Ne pas oublier les UF à traitement différé : En général, il s'agit de traitements SEQUENTIELS quelque soit le mode d'organisation des fichiers Produits UF 6 Gestion des stocks Etat des Stocks mensuel 128

129 Traitements différés : Contrôles Fichier à contrôler UF de Contrôle Fichier sans erreur Fichier des erreurs 129

130 Traitements différés : Tri Fichier trié ou non trié UF de Tri Nouveau fichier trié Fichier trié ou non trié Fichier De Travail Fichier De Travail UF de Tri INSTRUCTION SORT COBOL 130

131 Traitements différés : Fusion Fichier 1 Fichier 2 Fichier n UF de Fusion Fichier Résultat TOUS les fichiers ont la même structure d'enregistrement, et classés sur le même critère Instruction MERGE COBOL 131

132 Traitements différés : Mise à jour de fichiers séquentiels Fichier Permanent Fichier Mouvement UF de mise à jour séquentielle Mêmes critères de classement Nouveau fichier permanent 132

Introduction. 1. Une base de données : 2. Un SGBD :

Introduction. 1. Une base de données : 2. Un SGBD : Le modèle Entité-Association Introduction Les bases de données ont pris une place importante en informatique, et particulièrement dans le domaine de la gestion. L étude des bases de données a conduit au

Plus en détail

Modélisation et bases de données

Modélisation et bases de données Ce tutoriel vous indique comment modéliser et générer une base de données Access puis MySQL avec le logiciel. Un tableau de correspondance des principaux types de donnée est présenté à la fin du support.

Plus en détail

ESTINATION FORMATION Un aller simple vers le savoir-faire INITIATION A L ANALYSE ET A LA CONCEPTION DE BASE DE DONNEES

ESTINATION FORMATION Un aller simple vers le savoir-faire INITIATION A L ANALYSE ET A LA CONCEPTION DE BASE DE DONNEES ESTINATION FORMATION INITIATION A L ANALYSE ET A LA CONCEPTION DE BASE DE DONNEES AVANT PROPOS Ce support de cours est un outil personnel, il ne constitue pas un guide de référence. C'est un outil pédagogique

Plus en détail

Étude de cas : gestion d un garage

Étude de cas : gestion d un garage Étude de cas : gestion d un garage Description du thème : Réalisation de divers travaux pour la gestion d un garage Mots-clés : Niveau : Domaine(s) : Type(s) de ressource : Objectifs : Séance(s) développée(s)

Plus en détail

Spécification par la modélisation

Spécification par la modélisation Spécification par la modélisation Objectifs : Être en mesure de spécifier par les modèles UML. Comprendre l importance des cas d utilisation (UC). Comprendre les méthodes d'identification des UCs. Comprendre

Plus en détail

Introduction au bases de données Access

Introduction au bases de données Access Introduction au bases de données Access Marielle Delhom Tr1 2006-2007 Plan I - Prise en main d'access II - Les tables III - Les requêtes IV - Les formulaires V - Les états Marielle Delhom Tr2 2006-2007

Plus en détail

LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION

LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Commission de concertation de l Enseignement de Promotion sociale LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION COMMISSION

Plus en détail

Bases de données sous Access

Bases de données sous Access Bases de données sous Access Plan Initiation aux bases de données Application sous Access Structure d une base de données Langages de manipulation de données Algèbre relationnelle (théorique) QBE d Access

Plus en détail

La centralisation comptable

La centralisation comptable Pégase 3 La centralisation comptable Dernière révision le 12/06/2007 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Première étape...4 Deuxième étape :...4 Paramètres généraux...4 Page Général...

Plus en détail

A - Modifier la structure d une table

A - Modifier la structure d une table Fiche ressource n 2 Structure d une table fiche ressource A - Modifier la structure d une table Dans la fenêtre Base de données, cliquer sur la table puis sur le bouton Modifier. Microsoft Access ouvre

Plus en détail

STAGE DE PERFECTIONNEMENT

STAGE DE PERFECTIONNEMENT (Sigle de la société d accueil) REPUBLIQUE TUNISIENNE ***** MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE LA TECHNOLOGIE ***** DIRECTION GENERALE DES ETUDES TECHNOLOGIQUES *****

Plus en détail

Access 2007 Entrainement 1 Garage Renault Dossier 24 MCD

Access 2007 Entrainement 1 Garage Renault Dossier 24 MCD Access 2007 Entrainement 1 Garage Renault Dossier 24 MCD Objectifs Concevoir une modèle conceptuel de données pour Access Durée 45 Support Papier Travail à faire : 1. Concevoir le dictionnaire des données.

Plus en détail

EXPRESSION DES BESOINS

EXPRESSION DES BESOINS PLAN CYCLE DE VIE D'UN LOGICIEL EXPRESSION DES BESOINS SPÉCIFICATIONS DU LOGICIEL CONCEPTION DU LOGICIEL LA PROGRAMMATION TESTS ET MISE AU POINT DOCUMENTATION CONCLUSION C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason

Plus en détail

EXAMEN BD Access Lundi 16 Mai 2011 (8h-9h30)

EXAMEN BD Access Lundi 16 Mai 2011 (8h-9h30) EXAMEN BD Access Lundi 16 Mai 2011 (8h-9h30) L examen a une durée de 1h30. Aucun document (quel qu il soit) n est autorisé durant l épreuve. Le soin apporté à la rédaction (écriture, schémas, etc.) sera

Plus en détail

Base de données en formation professionnelle pour intervenir rapidement afin de favoriser la réussite des élèves. Guide d utilisation

Base de données en formation professionnelle pour intervenir rapidement afin de favoriser la réussite des élèves. Guide d utilisation Base de données en formation professionnelle pour intervenir rapidement afin de favoriser la réussite des élèves Guide d utilisation Âge de la clientèle Nombre de filles Nombre de garçons Cheminement d

Plus en détail

Bases de données - Introduction

Bases de données - Introduction Bases de données - Introduction Serge Abiteboul INRIA April 3, 2009 Serge Abiteboul (INRIA) Bases de données - Introduction April 3, 2009 1 / 29 Contact Serge Abiteboul I.N.R.I.A., Saclay, Ile de France

Plus en détail

Informatique de gestion. Description du thème : gestion des réservations dans un hôtel. Mysql, publipostage, requête SQL, privilèges.

Informatique de gestion. Description du thème : gestion des réservations dans un hôtel. Mysql, publipostage, requête SQL, privilèges. Informatique et gestion Description du thème : gestion des réservations dans un hôtel Mots-clés : Niveau : Domaine(s) : Type(s) de ressource : Objectifs : Mysql, publipostage, requête SQL, privilèges Terminale

Plus en détail

Projet : Rédaction du plan de test

Projet : Rédaction du plan de test Projet : Rédaction du plan de test Dans le cadre de votre projet, veuillez présenter pour le vendredi 9 janvier votre plan de test. Ce document retracera l ensemble des actions réalisées ou à réaliser

Plus en détail

Informatique UE 102. Jean-Yves Antoine. Architecture des ordinateurs et Algorithmique de base. UFR Sciences et Techniques Licence S&T 1ère année

Informatique UE 102. Jean-Yves Antoine. Architecture des ordinateurs et Algorithmique de base. UFR Sciences et Techniques Licence S&T 1ère année UFR Sciences et Techniques Licence S&T 1ère année Informatique UE 102 Architecture des ordinateurs et Algorithmique de base Jean-Yves Antoine http://www.intro.univ-tours.fr/~antoine/ UFR Sciences et Techniques

Plus en détail

Bases de données et langage SQL

Bases de données et langage SQL Bases de données et langage SQL Introduction, modèle entité / association Philippe.Dosch@loria.fr IUT SRC DE VERDUN 10/09/2003 Exemples introductifs Gestion de CD Artiste Album Les têtes raides Les oiseaux

Plus en détail

Schéma conceptuel de données. Access

Schéma conceptuel de données. Access Schéma conceptuel de données Access 29/08/2014 Schéma conceptuel de données... 2 L'analyse préalable... 2 La conception de la solution... 2 Le développement du projet... 2 La mise en œuvre... 2 Les différents

Plus en détail

CRÉATION D UN FORMULAIRE AVEC ADOBE ACROBAT

CRÉATION D UN FORMULAIRE AVEC ADOBE ACROBAT CRÉATION D UN FORMULAIRE AVEC ADOBE ACROBAT Si la version professionnelle d Adobe Acrobat permet de lire et d annoter des fichiers PDF comme de nombreux outils gratuits elle dispose également de fonctions

Plus en détail

Modélisation objet avec UML

Modélisation objet avec UML Modélisation objet avec UML Le développement des systèmes est une tâche d une grande envergure et un investissement important pour toute entreprise. La modélisation des systèmes déjà existants ou d un

Plus en détail

Génie Logiciel Industriel - Travaux pratiques

Génie Logiciel Industriel - Travaux pratiques - Travaux pratiques TP1 : Recherche par dichotomie I. Introduction. L objectif de ce TP est de mettre en pratique des notions de base du langage C (entrées/sorties, structure de contrôle, fonctions, ).

Plus en détail

Gestion des bourses du secteur sanitaire et social subventionnées par le Conseil régional de Picardie. SaSo. Guide d utilisation Étudiant

Gestion des bourses du secteur sanitaire et social subventionnées par le Conseil régional de Picardie. SaSo. Guide d utilisation Étudiant Gestion des bourses du secteur sanitaire et social subventionnées par le Conseil régional de Picardie SaSo Guide d utilisation Étudiant Version 1.0 Sommaire Principes de l application Guide d utilisation

Plus en détail

Utiliser un modèle d état prédéfini

Utiliser un modèle d état prédéfini Chapitre 8 Etats rapides Certains boutons sont désactivés, en fonction du type de cellule sélectionné. 4 Répétez les étapes 2 et 3 pour chaque bordure à paramétrer. 5 Cliquez sur le bouton OK pour valider

Plus en détail

S.G.B.D.R. Système de Gestion de Bases de Données Relationnel. analyse/mysql/php

S.G.B.D.R. Système de Gestion de Bases de Données Relationnel. analyse/mysql/php S.G.B.D.R Système de Gestion de Bases de Données Relationnel analyse/mysql/php Mise en situation Quand mettre en place un SGBDR beaucoup de données à traiter des données souvent mises à jour Exemple de

Plus en détail

LES REQUÊTES EN LANGAGE S.Q.L.

LES REQUÊTES EN LANGAGE S.Q.L. LES REQUÊTES EN LANGAGE S.Q.L. Une base de données contient un nombre important d informations. Ces informations sont organisées, mais pour être effectivement exploitables, il faut pouvoir sélectionner,

Plus en détail

Introduction aux objets

Introduction aux objets MAI NFE103 Année 2005-2006 Introduction aux objets F.-Y. Villemin, CNAM Plan! Définitions! Evolution de la programmation! Méthodes Classiques! Objet!! Méthodologies orientée-objet! Problèmes http://deptinfo.cnam.fr/enseignement/

Plus en détail

Corrections. Nouveautés. Corrections

Corrections. Nouveautés. Corrections Pack Fourrière BULLETIN DES NOUVEAUTES Version 01.04.05 Impression individuelle Correction d un problème d édition dans la gestion de l'étape "Préparation expertise" et "préparation destruction". Les documents

Plus en détail

VII COMMANDES/LIVRAISONS 1 Création-Modification du bon de commande 2 Création-Modification du détail du bon de commande

VII COMMANDES/LIVRAISONS 1 Création-Modification du bon de commande 2 Création-Modification du détail du bon de commande INTRODUCTION I - FONCTIONNALITES II LES TABLES III LE FICHIER DES ENGINS 1 Création-Modification d un engin 2 Suppression d un engin IV LES ORDRES DE TRAVAIL (OT) 1 Création-Modification du bon de commande

Plus en détail

Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques

Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques Diagrammes de cas d utilisation Use Case Sommaire Introduction Acteurs Diagramme de cas d utilisation O. Boissier, SMA/G2I/ENS Mines Saint-Etienne, Olivier.Boissier@emse.fr,

Plus en détail

CRÉATION DE REQUÊTES DANS ACCESS

CRÉATION DE REQUÊTES DANS ACCESS CRÉATION DE REQUÊTES DANS ACCESS La requête dans Access permet de ne travailler que sur une partie d une table ou d une autre requête en fonction de critères choisis. Une requête peut aussi remplacer les

Plus en détail

Manuel d utilisation. www.rdliberal.fr

Manuel d utilisation. www.rdliberal.fr Manuel d utilisation Vous venez de choisir d utiliser ce logiciel et nous vous en remercions. Au travers de ces quelques pages nous souhaitons vous guider dans la prise en main de ce programme de tenue

Plus en détail

Standard automatique Guide administrateur

Standard automatique Guide administrateur Standard automatique Guide administrateur 01/04/2010 Page 1/13 Sommaire 1 Présentation générale... 3 1.1 Standard automatique... 3 1.2 Interface d administration Provision... 4 1.2.1 Accès à l interface...

Plus en détail

Cahier des évolutions. Version 2015 R1

Cahier des évolutions. Version 2015 R1 Cahier des évolutions Page 2 sur 18 Processus de validation Rédigé par Validé par Approuvé par MOLIERE Corinne LE FEVRE Bertrand MOLIERE Corinne 15/07/2014 2015-07-02 2015-07-02 Page 3 sur 18 Sommaire

Plus en détail

Sage 100 et Sage Paie Edition Pilotée

Sage 100 et Sage Paie Edition Pilotée Sage 100 et Sage Paie Edition Pilotée Prise en main rapide 2011 Sage Composition du progiciel Votre progiciel est composé d'un boîtier de rangement comprenant : le dvd-rom sur lequel est enregistré le

Plus en détail

MODE OPERATOIRE BTS PME 2

MODE OPERATOIRE BTS PME 2 MODE OPERATOIRE BTS PME 2 CIEL PAYE Documentation acceptée le jour de l épreuve d examen (A.B.I.) Mode opératoire Ciel Paye BTS PME J. LEMAIRE 2008 Page 1 SOMMAIRE EN CONFORMITE AVEC LE REFERENTIEL BTS

Plus en détail

Bases de données avancées. cours 1 : introduction

Bases de données avancées. cours 1 : introduction Bases de données avancées cours 1 : introduction Plan Objectifs du cours Bases de données : utilisation Système de Gestion de Bases de données (SGBD) Architecture d un SGBD Ingénierie des bases de données

Plus en détail

F-Series Desktop Manuel D utilisation

F-Series Desktop Manuel D utilisation F-Series Desktop Manuel D utilisation F20 fr Français Table des matières Comment utiliser ce manuel...3 Qu'est-ce que le F-Series Desktop?...4 Comment installer F-Series Desktop sur mon ordinateur?...4

Plus en détail

Module M1104 Partie 1 - Modélisation de données

Module M1104 Partie 1 - Modélisation de données Module M1104 Partie 1 - Modélisation de données Analyse et Conception des Systèmes d Information J. Christian Attiogbé Septembre 2015 J. Christian Attiogbé (Septembre 2015) Module M1104 Partie 1 - Modélisation

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X

Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X 7 Étude de cas : la boutique MX Dans ce dernier chapitre, nous allons exploiter Dreamweaver MX pour développer une boutique marchande utilisant la technologie

Plus en détail

BTS - Comptabilité et gestion des organisations

BTS - Comptabilité et gestion des organisations Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 18/12/2015. Fiche formation BTS - Comptabilité et gestion des organisations - N : 16037 - Mise à jour : 07/09/2015 BTS - Comptabilité

Plus en détail

Projet (partie graphes)

Projet (partie graphes) Projet (partie graphes) G. Richomme gwenael.richomme@univ-montp3.fr Université Paul Valéry Montpellier 3 Licence AES parcours Misahs cours 2013-2014 1 Objectifs et MCC Objectifs : construire une (mini-)application

Plus en détail

DOSSIER COMMERCIAL POUR VENTE DE SITE WEB. Table des matières :

DOSSIER COMMERCIAL POUR VENTE DE SITE WEB. Table des matières : DOSSIER COMMERCIAL POUR VENTE DE SITE WEB Introduction : Format des documents Entête/pied de page 1 Motivation du site A. Un site sur B. Notre savoir faire 2. Positionnement du projet A. Description générale

Plus en détail

ALIAS-AD. Définition LES TRAITEMENTS PAR LOTS

ALIAS-AD. Définition LES TRAITEMENTS PAR LOTS ALIAS-AD LES TRAITEMENTS PAR Définition Pour le Navigateur Internet explorer, il faut une version >= V.9 RAPPELS Les applications de gestion comprennent des traitements interactifs. On dénomme ainsi les

Plus en détail

RAPPORT SUR LA RÉALISATION D UN DÉMONSTRATEUR DE PAIEMENT SÉCURISÉ SUR INTERNET UTILISANT LE PROCÉDÉ DE M. ATIG. N o DE PTR : 03-073

RAPPORT SUR LA RÉALISATION D UN DÉMONSTRATEUR DE PAIEMENT SÉCURISÉ SUR INTERNET UTILISANT LE PROCÉDÉ DE M. ATIG. N o DE PTR : 03-073 RAPPORT SUR LA RÉALISATION D UN DÉMONSTRATEUR DE PAIEMENT SÉCURISÉ SUR INTERNET UTILISANT LE PROCÉDÉ DE M. ATIG N o DE PTR : 03-073 Table des matières Table des matières... i 1. Présentation... 1 2. Fonctionnement

Plus en détail

Installer des applications Office 2003

Installer des applications Office 2003 ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail Installer des applications Office 2003 DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION SECTEUR NTIC Sommaire Introduction...

Plus en détail

LOGICIEL SYSLAB GESTION LABORATOIRE D ANALYSES MEDICALES MANUEL D UTILISATION VERSION 3.1

LOGICIEL SYSLAB GESTION LABORATOIRE D ANALYSES MEDICALES MANUEL D UTILISATION VERSION 3.1 LOGICIEL SYSLAB GESTION LABORATOIRE D ANALYSES MEDICALES MANUEL D UTILISATION VERSION 3.1 PRESENTATION Le logiciel SysLab exploitation permet d effectuer les taches suivantes : Saisie des demandes d analyse

Plus en détail

Prise en main ProConcept ERP. Version 11.1 Web

Prise en main ProConcept ERP. Version 11.1 Web Prise en main ProConcept ERP Version 11.1 Web Version du 08.10.2015 Table des matières 1. Lancement de ProConcept Web ERP 11.1... 4 1.1. Définir la page ProConcept ERP comme page de démarrage... 5 1.2.

Plus en détail

Liste de contrôle ABI BTS Assistant de Gestion

Liste de contrôle ABI BTS Assistant de Gestion LOGICIELS DE BASE CULTURE INFORMATIQUE DE BASE Compétence commune aux logiciels Charger un logiciel Ouvrir un fichier existant Visualiser la mise en page avant Impression Imprimer tout ou partie d un fichier

Plus en détail

Informatique en CPGE (2015-2016) Le langage SQL

Informatique en CPGE (2015-2016) Le langage SQL Informatique en CPGE (2015-2016) Le langage SQL S. B. Lycée des EK 30 mai 2016 Le SQL (Structured Query Language = langage de requêtes structuré) est un langage informatique de dialogue avec une base de

Plus en détail

Contenu de la version 10.90 (Janvier 2015)

Contenu de la version 10.90 (Janvier 2015) Dealer Business Contenu de la version 10.90 (Janvier 2015) En cas de difficultés, ou si vous avez des questions, contactez : Le service clients Everlog Tél : 05 56 16 10 46 Fax : 05 56 16 10 45 email :

Plus en détail

AURELIE Gestion Commerciale Mode d emploi pour états paramétrables

AURELIE Gestion Commerciale Mode d emploi pour états paramétrables Table des matières 1/ But :... 3 2/ Pré-requis :... 3 3/ Comment y aller?... 3 4/ Créer un état :... 3 4.1/ Décomposition de l état :... 3 4.2/ Variables à éditer :... 4 4.2.1/ Ligne :... 4 4.2.2/ Variable

Plus en détail

SYSTEMES D INFORMATION & BASES DE DONNEES

SYSTEMES D INFORMATION & BASES DE DONNEES PLAN DU COURS Rappel sur SGBD : définitions, modèles Fondements théoriques du modèle relationnel Concepts pour la définition et l intégrité des données langage SQL Concepts pour la manipulation des données

Plus en détail

I Open Résa. Sommaire :

I Open Résa. Sommaire : I Open Résa Sommaire : I Open Résa... 1 Définition :... 2 Identification... 3 Création d un nouveau dossier :... 8 Première méthode :... 10 Seconde méthode :... 10 Ajout d éléments à la proposition :...

Plus en détail

STATISTICA - Version 10

STATISTICA - Version 10 STATISTICA - Version 10 Instructions d'installation STATISTICA Entreprise Remarques : 1. L'installation de la version réseau de STATISTICA Entreprise s'effectue en deux temps a) l'installation du serveur

Plus en détail

NOUVEAUTÉS DE LA VERSION

NOUVEAUTÉS DE LA VERSION 5.8 NOUVEAUTÉS DE LA VERSION 5. Deux axes d orientation Ergonomie Richesse fonctionnelle Installation Une nouvelle procédure d installation du logiciel est mise en service. Elle distingue deux fichiers

Plus en détail

LES NIVEAUX D'ABSTRACTION DE MERISE...2 GRAPHE DE FLUX...3. Modèle de Flux...4 CYCLE DE VIE DES OBJETS...5

LES NIVEAUX D'ABSTRACTION DE MERISE...2 GRAPHE DE FLUX...3. Modèle de Flux...4 CYCLE DE VIE DES OBJETS...5 Table des matières LES NIVEAUX D'ABSTRACTION DE MERISE...2 GRAPHE DE FLUX...3 Modèle de Flux...4 CYCLE DE VIE DES OBJETS...5 CVO d'un sinistre...5 Cycle de vie d'un salarié...5 MODÈLE CONCEPTUEL DES TRAITEMENTS...6

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION. «Travaux de reprographie» Opérateur, Opérateur BAV

GUIDE D UTILISATION. «Travaux de reprographie» Opérateur, Opérateur BAV «Travaux de reprographie» Opérateur, Opérateur BAV Mise à jour : janvier 2005 Table des matières BIENVENUE...3 CONNEXION A SD-REPRO...4 OUVERTURE ET FERMETURE D UNE CONNEXION...4 VERROUILLAGE DE LA CONNEXION...4

Plus en détail

Méthode MERISE : Outils conceptuels et organisationnels

Méthode MERISE : Outils conceptuels et organisationnels CNAM A4 Année 2000-2001 Méthode MERISE : Outils conceptuels et organisationnels 1 Introduction : La méthode MERISE met à disposition de l'analyste des outils pour modéliser un système d'informations. C'est

Plus en détail

TP Introduction aux Bases de Données

TP Introduction aux Bases de Données TP Introduction aux Bases de Données 2 e année, ENSPS Janvier 2005 Objectifs du projet Ce TP est destiné à concrétiser certaines notions utilisées dans les bases de données, notions qui ont été abordées

Plus en détail

COMMUNICATION DE LA METHODE EXPERTIZERS APPLICATION A LA GESTION DE PROJETS (METHODE PERT)

COMMUNICATION DE LA METHODE EXPERTIZERS APPLICATION A LA GESTION DE PROJETS (METHODE PERT) www.expertizers.com Copyright 2012 COMMUNICATION DE LA METHODE EXPERTIZERS APPLICATION A LA GESTION DE PROJETS (METHODE PERT) RAPPELS SUR LA METHODE EXPERTIZERS La méthode Expertizers repose sur une nette

Plus en détail

Chapitre IV : Traitement de texte TRAITEMENT DE TEXTES. I- présentation de l OpenOffice.Org :

Chapitre IV : Traitement de texte TRAITEMENT DE TEXTES. I- présentation de l OpenOffice.Org : TRAITEMENT DE TEXTES I- présentation de l OpenOffice.Org : OpenOffice.Org (OOo) est une suite bureautique comprenant : * Writer un traitement de texte, * Calc un tableur (comme Excel de Microsoft), * Impress

Plus en détail

Introduction aux bases de données

Introduction aux bases de données Introduction aux bases de données Cours 3. : Le langage SQL Vincent Martin email : vincent.martin@univ-tln.fr page personnelle : http://lsis.univ-tln.fr/~martin/ Master 1. LLC Université du Sud Toulon

Plus en détail

Bases de données. Faîçal Felhi felhi_fayssal@yahoo.fr

Bases de données. Faîçal Felhi felhi_fayssal@yahoo.fr Bases de données Faîçal Felhi felhi_fayssal@yahoo.fr Plan de cours Chapitre 1: Introduction aux bases de données Chapitre 2: Modèle Entité/Association Chapitre 3: Le Modèle Relationnel Chapitre 4: Dépendances

Plus en détail

G U I D E E T U D I A N T P S T A G E V 2 SOMMAIRE

G U I D E E T U D I A N T P S T A G E V 2 SOMMAIRE G U I D E E T U D I A N T P S T A G E V 2 Gestion des conventions de stages, des offres de stages et d emplois SOMMAIRE 1. PRÉSENTATION DE L OUTIL... 2 1.1. ACCÈS À L APPLICATION... 2 2. CRÉER UNE CONVENTION

Plus en détail

MANUEL GESTIONNAIRE DU GAPIBD

MANUEL GESTIONNAIRE DU GAPIBD MANUEL GESTIONNAIRE DU GAPIBD Générateur de sites Internet/Intranet à distance GAPI Software est une marque déposée par la Société ALLNET ALLNET 1 rue Henri Spriet 14120 Mondeville TABLE DES MATIERES TABLE

Plus en détail

ARC = Aleph Reporting Center support de cours

ARC = Aleph Reporting Center support de cours ARC = Aleph Reporting Center support de cours 1 - Présentation C est l outil de la société Cognos, qui intègre les données provenant d Aleph et est accessible depuis un navigateur Internet. Il permet d

Plus en détail

S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE

S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE Les savoirs de l Informatique Commerciale doivent être abordés en relation avec les autres savoirs (S4 à S7). Les objectifs généraux sont : o de sensibiliser les étudiants

Plus en détail

Documentation Utilisateur

Documentation Utilisateur Gestion de devis, factures et Documentation Utilisateur Sommaire 1. INTRODUCTION... 2 2. LES PREALABLES TECHNIQUES... 2 3. MA PREMIERE CONNEXION... 5 4. JE VEUX CREER UN DEVIS... 7 5. LA GESTION GLOBALE

Plus en détail

Optimisation mathématique & Gestion des données.

Optimisation mathématique & Gestion des données. MTH 6414 : Outils et logiciels en recherche opérationnelle Optimisation mathématique & Gestion des données. Accès aux données dans AMPL Alberto Amaya, doctorant et Fabien Marzolf M.Sc.A. MTH 6414 Aut-04

Plus en détail

BdD Base de Données. Clément VERMOT-DESROCHES

BdD Base de Données. Clément VERMOT-DESROCHES BdD Base de Données Clément VERMOT-DESROCHES 17 novembre 2009 Table des matières 1 Présentation Générale 3 1.1 Présentation Générale............................. 3 1.1.1 Définition................................

Plus en détail

GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES

GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES 27.06.2015 GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES CRÉATION OU REFONTE D UN SITE INTERNET Expert indépendant en web et en communication digitale depuis 2009 6 allée Armonville, appt. 12-86000 Poitiers contact@mehdi-benyounes.com

Plus en détail

CONCEPTION des SYSTÈMES d INFORMATION UML

CONCEPTION des SYSTÈMES d INFORMATION UML CONCEPTION des SYSTÈMES d INFORMATION UML 2 : Analyse Fonctionnelle Epitech 3 Automne 2007 Bertrand LIAUDET SOMMAIRE LES CAS D UTILISATION 2 1. Présentation intuitive de la notion de cas d utilisation

Plus en détail

Ioannis Parissis UFR IMA Laboratoire LIG. Test logiciel

Ioannis Parissis UFR IMA Laboratoire LIG. Test logiciel Test logiciel Objectif et plan du du cours Présenter les concepts de base sur le test logiciel Introduire des techniques simples pour construire des tests A partir de la spécification informelle du programme

Plus en détail

Site internet France Station Nautique

Site internet France Station Nautique Auteur Laurent SEBAG Destinataire France Stations Nautiques Les Stations Nautiques Les Acteurs locaux Description 1. MODE D EMPLOI ADMINISTRATEUR 2 1.1. OBJET 2 1.2. GESTION DES STATIONS 3 1.2.1. PAGES

Plus en détail

MANUEL UTILISATEUR : GESTION DE L APPLICATION WEB - VERSION 2.0 - EGC 2008/0 mai 2008 Page 1/46

MANUEL UTILISATEUR : GESTION DE L APPLICATION WEB - VERSION 2.0 - EGC 2008/0 mai 2008 Page 1/46 MANUEL UTILISATEUR : GESTION DE L APPLICATION G.P.E MANUEL GESTION DE L APPLICATION WEB - VERSION 2.0 - EGC 2008/0 mai 2008 Page 1/46 TABLE DES MATIERES NATURE DE LA REVISION... 3 PROCEDURES DE BASE :

Plus en détail

Gespx (Logiciel de gestion commerciale) Version 4. Propriété & Usage

Gespx (Logiciel de gestion commerciale) Version 4. Propriété & Usage Gespx (Logiciel de gestion commerciale) Version 4 Propriété & Usage Tout usage, représentation ou reproduction intégral ou partiel, fait sans le consentement de Im@gin Micro est illicite (Loi du 11 Mars

Plus en détail

Les bases d Excel. I L interface d Excel CHAPITRE I OBJECTIFS MOTS CLÉS

Les bases d Excel. I L interface d Excel CHAPITRE I OBJECTIFS MOTS CLÉS CHAPITRE I Les bases d Excel OBJECTIFS Découvrir l interface d Excel Mettre en forme un tableau Sélectionner et recopier des cellules Imprimer des documents Excel MOTS CLÉS Nouvelle Interface Mettre en

Plus en détail

Règles de fonctionnement de la base collaborative Ludoprêt.

Règles de fonctionnement de la base collaborative Ludoprêt. J.D. GAYOT le 16/06/13 1 Règles de fonctionnement de la base collaborative Ludoprêt. Afin de rendre cette base collaborative efficace, il faut bien en comprendre les principes et appliquer certaines règles.

Plus en détail

Déroulement de la réalisation du dossier DREAM INFO2 version Compta 7.1 version enseignants.

Déroulement de la réalisation du dossier DREAM INFO2 version Compta 7.1 version enseignants. 1. Mission 1 : Créer la société DREAM INFO2 et paramétrer l écran d affichage....3 1.1. Ouverture de Ciel Comptabilité :...3 1.2. Création d un Nouveau dossier (Annexe 1) :...3 1.3. Description générale

Plus en détail

ORACLE SQL LDD. Langage de définition de données

ORACLE SQL LDD. Langage de définition de données ORACLE SQL LDD Langage de définition de données Le langage SQL (Structured Query Language) SQL a été normalisé par l ANSI puis par l ISO depuis 1986 sous ses différents aspects : LDD : définition des données

Plus en détail

Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Direction Générale des Études Technologiques

Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Direction Générale des Études Technologiques Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche scientifique Direction Générale des Études Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de SILIANA Département Technologies de l

Plus en détail

SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD

SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD PLAN CONCEPT DE SYSTEME D INFORMATION MODELISATION D UN SYSTEME D INFORMATION MODELISATION CONCEPTUELLE : les METHODES METHODE SYSTEMIQUE METHODE OBJET L3 Informatique

Plus en détail

Installation du logiciel Windows Suivant Démarrer Tous les programmes Démarrer Tous les programmes Manager Pub Manager Publicité Linux ici Mac

Installation du logiciel Windows Suivant Démarrer Tous les programmes Démarrer Tous les programmes Manager Pub Manager Publicité Linux ici Mac Avec le Manager Publicité de bluevizia toutes vos activités de publicité seront facilement planifiées et implémentées. Installation du logiciel Windows Double cliquez avec le bouton gauche de la souris

Plus en détail

Étiquettes, enveloppes et publipostage

Étiquettes, enveloppes et publipostage Chapitre 10 Étiquettes, enveloppes et publipostage Vous vous mariez ou vous organisez un baptême? Récupérez votre liste d adresses à partir de votre téléphone portable ou des contacts de votre messagerie

Plus en détail

GP9000 Gestion de production

GP9000 Gestion de production 1 Table des matières 1- Fiche matière première... 3 a) Création d un produit type... 3 b) Caractéristiques générales de la matière première... 4 c) Affectation de conditions par fournisseur... 4 d) Documentation

Plus en détail

ANALYSER ET REPRESENTER L ORGANISATION D UN SYSTEME D INFORMATION

ANALYSER ET REPRESENTER L ORGANISATION D UN SYSTEME D INFORMATION ANALYSER ET REPRESENTER L ORGANISATION D UN SYSTEME D INFORMATION A5. 3 Gestion de l information Processus 10 L échange d informations dans la PME Quand échange-t-on de l information? Tous les acteurs

Plus en détail

Manuel Utilisateur Messagerie

Manuel Utilisateur Messagerie Manuel Utilisateur Messagerie Auteur : Logica Version : 1.3 Droit d auteur Ce texte est disponible sous contrat Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales

Plus en détail

Conception bases de données

Conception bases de données Conception bases de données Tableur Vs BD Modèle conceptuel Modèle logique Modèle physique Requêtes Importation / Transfert de données Décembre 2012 - Sandrine AUZOUX, Thierry CHAPUSET Avant propos Pour

Plus en détail

Commission Réseau Sémantique Universel Étude de cas n 1 : routage postal

Commission Réseau Sémantique Universel Étude de cas n 1 : routage postal Commission Réseau Sémantique Universel Étude de cas n 1 : routage postal La meilleure méthode pour mettre au point une méthode étant de la tester sur le plus grand nombre possible de cas concrets, voici

Plus en détail

QC ETL QUASAR Conseil QC ETL. - 1 - Qu est-ce qu un ETL? - 2 Les fonctionnalités de QC ETL. - 3 L écriture de procédures de transformation

QC ETL QUASAR Conseil QC ETL. - 1 - Qu est-ce qu un ETL? - 2 Les fonctionnalités de QC ETL. - 3 L écriture de procédures de transformation QC ETL - 1 - Qu est-ce qu un ETL? - 2 Les fonctionnalités de QC ETL - 3 L écriture de procédures de transformation 1 1 Qu est-ce qu un ETL? La création d un SIAD (Système d Information d Aide à la Décision)

Plus en détail

Création d'un logiciel de comptabilité générale

Création d'un logiciel de comptabilité générale Création d'un logiciel de comptabilité générale Description du thème Propriétés Intitulé long Date de publication Présentation Description Développement d'un logiciel de comptabilité générale avec Access

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DYNAFORME ABRÉGÉ L outil de création de formulaires auto-validés

GUIDE D UTILISATION DYNAFORME ABRÉGÉ L outil de création de formulaires auto-validés GUIDE D UTILISATION DYNAFORME ABRÉGÉ L outil de création de formulaires auto-validés Document préparé par: FACULTÉ DES SCIENCES DE L ADMINISTRATION Services technologiques Québec, décembre 2005 TABLE DES

Plus en détail

Les commandes. Page 1

Les commandes. Page 1 Page 1 Les commandes Le service Commandes de Kiubi, est associé à la formule e-boutique. Dans ce service, figure toutes les informations relatives au suivi des commandes et à la gestion des paiements.

Plus en détail

Guide Utilisateur Active Tracing 3.0 DHL ACTIVE TRACING. La solution de référence DHL Freight pour le suivi de vos envois

Guide Utilisateur Active Tracing 3.0 DHL ACTIVE TRACING. La solution de référence DHL Freight pour le suivi de vos envois Guide Utilisateur Active Tracing 3.0 DHL ACTIVE TRACING La solution de référence DHL Freight pour le suivi de vos envois Benutzerhandbuch, November 2009 Seite 2 Sommaire Introduction... 3 1. Vous connecter

Plus en détail

INFORMATISATION DU CENTRE NATIONAL DE LA FORMATION PERMANANTE ET DE LA MISE A NIVEAU

INFORMATISATION DU CENTRE NATIONAL DE LA FORMATION PERMANANTE ET DE LA MISE A NIVEAU AGRÉGATION D INFORMATIQUE - Session 2001 Admissibilité Épreuve d application : option "Informatique des systèmes de gestion" INFORMATISATION DU CENTRE NATIONAL DE LA FORMATION PERMANANTE ET DE LA MISE

Plus en détail

Comment stocke-t-on des données sur un site web?

Comment stocke-t-on des données sur un site web? Comment stocke-t-on des données sur un site web? Sommaire I. Introduction aux bases de données II. III. Structure d une base de données Administrer la base avec PHPMyadmin IV. Le langage SQL Pourquoi stocker

Plus en détail

170. Transformation du modèle conceptuel de données en modèle logique relationnel MCD MLD. Table des matières

170. Transformation du modèle conceptuel de données en modèle logique relationnel MCD MLD. Table des matières Modélisation de logiciels de gestion 170. Transformation du modèle conceptuel de données en modèle logique relationnel MCD MLD Table des matières 1 Préambule... 1 2 Première règle... 2 3 Deuxième règle...

Plus en détail