Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ""

Transcription

1 Voie Lactee - G AND G MM AND G MM AND G MM AND G MM AND G MM UGC AND G MM G2 AND AG MM AND G MM G1 (Mayall II) AND AG MM AND G MM AND G MM AND G MM AND G MM AND G MM AND G MM AND G MM UGC AND G MM UGC AND G MM AND G MM AND G MM AND G MM AND G MM AND G MM AND G MM AND G MM AND G MM AND G MM AND G MM AND G MM PGC5132 AND G MM AND G MM AND G MM AND G MM AND G MM G156 AND A MM C202 AND A MM C203 AND A MM G73 AND A MM And II AND G MM I.1653 AND G MM AND G MM AND G MM AND SB - OEIL AND E2-150MM AND G MM Page 1

2 AND G MM AND G MM AND G MM PGC5174 AND G MM PGC5290 AND G MM AND E6-150MM AND G MM AND G MM AND G MM AND G MM UGC AND G MM AND G MM AND G MM AND G MM AND G MM AND G MM I.65 AND G MM IC239 AND SAB MM AND G MM AND G MM AND AO MM UGC2035 AND G MM UGC AND G MM AND G MM AND G MM AND G MM AND G MM AND G MM U12588 AND G MM AND G MM AND SB MM AND AO MM AND SB MM AND G MM AND E MM AND AO AND NP MM AND SB MM UGC1866 AND G MM AND G MM AND G MM AND G MM AND G MM AND G MM AND G MM AND G MM Page 2

3 AND G MM UGC AND G MM AND G MM AND HII MM AND G MM AND G MM AND G MM AND G MM AND G MM AND G MM AND G MM AND G MM AND G MM AND G MM AND G MM AND G MM AQL AG MM B142 AQL NS x AQL NP MM AQL NP MM AQL Sb MM PAL11 AQL AG MM Parsamyan 21 AQL ND MM B127 AQL NS MM B143 AQL NS x B132 AQL NS MM B135 AQL NS MM B129 AQL NS MM AQL AG MM PK AQL NP MM B112 AQL NS MM AQL AO MM AQL AO MM B130 - AQL NS MM I AQR G MM AQR G MM AQR G MM I AQR G MM I AQR G MM I AQR G MM UGC AQR G MM AQR G MM I AQR G MM I.1438 AQR G MM I.1439 AQR G MM AQU G MM Page 3

4 AQU NP MM AQU G MM AQU G MM AQU G MM AQU G MM PGC AQU G MM AQU AO MM AQU G MM AQU AG - 108MM AQU G MM AQU * - 108MM AQU AG - 108MM AQU NP MM AQU G MM AQU G MM PGC68401 AQU G MM AQU AO MM AQU G MM AQU G MM AQU G MM AQU G MM AQU G MM AQU G MM AQU G MM AQU G MM AQU G MM AQU G MM AQU G MM AQU G MM AQU G MM AQU G MM AQU G MM AQU G MM AQU G MM AQU G MM AQU G MM AQU G MM AQU G MM AQU G MM AQU G MM AQU G MM AQU G MM AQU G MM AQU G MM A - - AQU G MM AQU G MM Page 4

5 AQU G MM AQU G MM AQU G MM AQU G MM AQU G MM AQU G MM I.1417 AQU G MM AQU G MM AQU G MM AQU G MM I.4651 ARA AO x ARA AG x ARA AG x ARA G MM PGC69994 ARA G MM ARA G MM ARI G MM ARI G MM ARI G MM ARI G MM ARI G MM ARI G MM ARI G MM ARI G MM ARI G MM ARI G MM ARI G MM I.180 ARI G MM ARI G MM ARI G MM ARI G MM ARI G MM ARI G MM ARI G MM ARI G MM ARI G MM ARI G MM ARI G MM ARI G MM UGC1768 ARI G MM UGC1759 ARI G MM ARI G MM DoDz1 ARI AO MM ARI SBc MM ARI SB MM AUR AO Page 5

6 King22 AUR AO MM Be18 AUR AO MM Cz20 AUR AO MM AUR AO MM PAL AUR AG MM I.405 AUR ND MM AUR AO - 50MM PK AUR NP MM Mel31 AUR AO MM ST10 AUR AO MM King17 AUR AO MM AUR AO MM AUR NP MM I.410 AUR ND MM AUR AO MM AUR AO MM AUR * MM AUR AO - 50MM AUR AO AUR AO BOO SAB MM BOO S MM BOO SA MM BOO AG MM BOO E MM BOO S MM BOO G MM BOO S MM BOO G MM BOO G MM BOO G MM BOO SA MM BOO S MM BOO G MM BOO G MM Be10 - CAM AO MM UGC CAM G MM I CAM G MM I CAM G MM CAM AO MM UGC3697 CAM G MM CAM SC MM CAM NP MM UGC3714 CAM G MM ESO528-3 CAP G MM CAP AG MM Page 6

7 I.5005 CAP G MM CAP G MM CAP ND MM CAP G MM CAP G MM CAP G MM PAL12 CAP AG MM CAP G MM CAP SB MM CAP G MM I.4999 CAP G MM CAS AO I.1848 CAS A0-ND MM I.10 CAS G MM CAS AO x CAS AO CAS AO CAS AO CAS AO CAS AO CAS AO CAS AO CAS AO MEL15 CAS AO CAS AO Maffei 1 CAS G MM CAS AO MM CAS ND MM IC1590 CAS AO MM I CAS NP MM ST6 - CAS AO MM ST5 - CAS AO MM CAS AO CAS AO MM CAS AO CAS AO MM CAS AO MM CAS SC MM CAS E MM CAS E MM CAS AO ST2 - CAS AO MM CAS AO MM Centaurus A CEN G x CEP AO MM PAL1 CEP AG MM Page 7

8 UGC2519 CEP G MM CEP AO MM UGC2583 CEP G MM LBN540 dans CEP ND MM Sh2-156 CEP ND MM MAKARIAN 50 CEP AO MM King19 CEP AO MM CEP AO MM CEP AO-ND MM CEP NP MM Caldwell 2 CEP NP MM Sh162 CEP ND MM B161 CEP NS MM CEP ND MM CEP G MM CEP AO MM vdb142 CEP ND-NS MM GN CEP ND MM CEP SC MM CEP AO CEP AO MM CEP AO MM CEP G MM CEP AO MM I.1396 CEP AO-ND MM CEP G MM CET G MM UGC CET G MM UGC CET G MM CET G MM UGC CET G MM UGC CET G MM UGC CET G MM UGC CET G MM CET G MM UGC CET G MM UGC CET G MM UGC CET G MM CET G MM CET G MM CET G MM CET G MM UGC CET G MM WLM 143 CET G MM UGC CET G MM UGC CET G MM Page 8

9 CET NP MM CET G MM CET G MM CET G MM UGC CET G MM I CET G MM I CET G MM UGC CET G MM UGC CET G MM UGC CET G MM I CET G MM CET G MM CET G MM CET G MM UGC CET G MM CET G MM CET G MM UGC CET G MM CET SC MM I CET G MM UGC CET G MM UGC CET G MM I.1602 CET G MM UGC CET G MM CET SB MM CET SB MM CET E MM CET E MM CET SB MM UGC CET G MM CET SB MM CMA AO CMA AO MM CMA AO CMa ND MM CMI AO CNC G MM CNC G MM CNC G MM CNC G MM CNC G MM CNC AO CNC AO MM CNC G MM CNC G MM COM G MM Page 9

10 ZWG COM G MM I COM G MM ZWG COM G MM UGC COM G MM ZWG COM G MM I COM G MM ZWG COM G MM ZWG COM G MM ZWG COM G MM ZWG COM G MM ZWG COM G MM ZWG COM G MM UGC COM G MM COM G MM UGC COM G MM a - UGC COM G MM ZWG COM G MM COM SC MM I COM G MM COM Sbc MM b - UGC COM G MM COM AG MM MEL111 COM AO - oeil COM SC I.3582 COM G MM COM SAB MM COM SA MM COM SB MM COM AG COM S MM COM G MM COM G MM COM G MM COM G MM COM G MM UGC7758 COM G MM COM SB MM UGC COM G MM UGC COM G MM COM E MM COM E MM COM SA MM COM SC MM COM SB COM SB MM COM G MM Page 10

11 CRA G MM CRA AO x CRA SB MM CRA SB MM CRB G MM PGC55515 CRB G MM CRB G MM CRB G MM CRB G MM CRB G MM CRB G MM CRB G MM CRB G MM UGC10356 CRB G MM I.4546 CRB G MM CRB G MM UGC CRB G MM CRB G MM B CRB G MM CRB G MM CRB G MM CRB G MM CRB G MM MRK689 CRB G MM CRB G MM CRB G MM CRB G MM CRB G MM CRB G MM CRB G MM CRB G MM CRB G MM CRB G MM CRB G MM CRB G MM CRB G MM CRB G MM UGC9918 CRB G MM CRV G MM CRV G MM CRV G MM CRV G MM CRV G MM CRV G MM CRV NP CRV G MM Page 11

12 CRV G MM CRV G MM CRV G MM CRV G MM CRV G MM CRV G MM CRV G MM CRV G MM CRV G MM CRV G MM CRV G MM CVN SC CVN E MM CVN SAB MM CVN MM CVN SA MM CVN SAB MM CVN SB MM CVN SA MM CVN SB MM CVN Sa MM CVN I CVN SB MM CVN SB MM CVN SB MM CVN E MM CVN E MM CVN Sba MM UGC7297 CVN G MM CVN E MM UGC CVN G MM UGC CVN G MM UGC CVN G MM CVN G MM CVN G MM CVN G MM CVN G MM CVN G MM CVN G MM CVN SB MM UGC CVN G MM CVN G MM A - UGC CVN G MM UGC CVN G MM CVN G MM CVN Saa MM Page 12

13 CVN SB MM CVN E MM CVN SB MM CVN SA MM UGC CVN G MM CVN AG CVN SB CVN G MM CVN SB MM CVN SB CVN SB MM CVN SC MM CVN G MM CVN SB CVN G MM UGC7463 CVN G MM CVN AO MRK465 CVN G MM CVN E MM CVN G MM CVN G MM CVN G MM CVN G MM UGC7282 CVN G MM CVN G MM CVN G MM CVN G MM UGC7303 CVN G MM UGC7304 CVN G MM UGC7335 CVN G MM CVN SB MM UGC CVN G MM CYG AO MM CYG AO MM CYG NF MM CYG AO MM CYG N oeil CYG NF MM Ro5 CYG AO MM Do3 CYG AO MM Bi2 CYG AO MM Bi1 CYG AO MM CYG ND MM CYG AO MM CYG AO MM CYG AO Page 13

14 CYG AO CYG NP MM I.5070 CYG ND MM I.5067 CYG ND MM CYG AO PK CYG NP MM UGC11465 CYG G MM CYG AO MM UGC11466 CYG G MM CYG AO MM CYG AO MM CYG AO MM PK CYG NP MM I.1340 CYG NP CYG ND MM CYG ND MM Ru173 CYG AO MM CYG SA MM CYG A MM CYG NP MM PGC63532 CYG G MM MGC CYG G MM I CYG ND MM B361 CYG NS MM B356 CYG NS MM B353 CYG NS MM B352 CYG NS MM CYG G MM CYG NP MM A - - DEL E MM DEL AG MM DEL AG MM DEL S MM French 1 DEL AO MM DEL Sa MM DEL SB MM DEL Sa MM I DEL G MM DEL G MM DEL G MM DEL S MM UGC DEL G MM DEL Sbc MM DEL G MM DEL G MM DEL G MM Page 14

15 DRA G MM DRA G MM DRA G MM DRA Sb MM DRA G MM DRA E MM DRA SAB MM M102 - DRA E MM DRA G MM DRA G MM DRA G MM DRA G MM DRA G MM DRA NP MM MRK205 DRA Quasar MM DRA G MM DRA SB MM U10822 DRA G MM DRA Sb MM DRA Sb MM DRA SAB MM DRA E MM UGC DRA G MM DRA Sb MM DRA SBb MM DRA G MM DRA SB MM DRA G MM PK (27 DRA NP MM A DRA G MM DRA G MM DRA G MM UGC DRA G MM DRA SB MM DRA SAB MM DRA E MM DRA G MM DRA G MM DRA G MM DRA G MM DRA G MM DRA SA MM DRA G MM DRA SAO MM I.1365 EQU G MM EQU G MM Page 15

16 I EQU G MM UGC EQU G MM EQU G MM ERI G MM ERI G MM ERI G MM I ERI ND MM ERI G MM ERI G MM FOR G x GEM NP MM GEM G MM GEM AO MM GEM NP MM GEM NP MM GEM AO MM I.2157 GEM AO MM GEM AO MM GEM AO I.5201 GRU G MM HER G MM HER G MM DoDz7 HER AO MM PGC58234 HER G MM HER G MM HER G MM PGC58195 HER G MM PGC57827 HER G MM DoDz1 HER NP mm HER G MM HER G MM HER G MM HER G MM PGC60322 HER G MM UGC10861 HER G MM HER AG MM HER G MM HER G MM HER G MM B - - HER G MM HER AG MM HER G MM I.1256 HER G MM HER G MM PGC58189 HER G MM UGC10905 HER G MM Page 16

17 HER E MM HER SBb MM HER S MM HER SA MM HER G MM HER G MM HER Sbc MM HER E MM I.4614 HER G MM HER E MM HER G MM HER G MM UGC10389 HER G MM PGC58181 HER G MM UGC19473 HER G MM PGC58152 HER G MM UGC10235 HER G MM PGC58126 HER G MM PGC58173 HER G MM PAL14 HER AG MM HER G MM HER E MM HER E MM HER G MM HER SO MM HER MM HER SB MM HER MM HER NP HER G MM HER G MM PGC58214 HER G MM HER E MM UGC10752 HER G MM PGC58030 HER G MM UGC10879 HER G MM I HER G MM UGC HER G MM HER SOB MM HER G MM PGC58278 HER G MM DoDz9 HER AO MM PGC58215 HER G MM HER G MM D - PGC58262 HER G MM PGC57993 HER G MM Page 17

18 PGC58277 HER G MM PGC58216 HER G MM I.4617 HER G MM HER G MM HER G MM HER MM HER G MM HER MM HER G MM HER G MM UGC10404 HER G MM LEDA HER G MM HER AG MM HER SC MM HER SAB MM UGC HER G MM HER G MM PGC57994 HER G MM HER G MM UGC HER G MM HER G MM HER G MM C - PGC58244 HER G MM UGC10420 HER G MM DoDz6 HER AO MM UGC10575 HER G MM A - - HER G MM HER G MM UGC HER G MM PGC59843 HER G MM HER G MM PGC58186 HER G MM PGC58382 HER G MM PGC58296 HER G MM UGC10747 HER G MM DoDz5 HER AO MM PGC60388 HER G MM B - PGC58299 HER G MM ABELL33 (PK2 HYA NP MM ABELL35 (PK3 HYA NP MM HYD SC MM HYD AO HYD AG MM HYD SB MM HYD NP MM HYD SB MM Page 18

19 HYD I MM HYD SB MM U11909 LAC G MM LAC AO MM LAC G MM LAC G MM LAC G MM LAC G MM LAC AO MM UGC11931 LAC G MM UGC5556 LEO G MM LEO G MM LEO G MM LEO G MM I.591 LEO G MM LEO G MM LEO G MM LEO G MM UGC5562 LEO G MM UGC5554 LEO G MM UGC5559 LEO G MM LEO G MM LEO G MM UGC5610 LEO G MM UGC5617 LEO G MM LEO G MM LEO G MM LEO G MM A - - LEO G MM Leo III, Leo A, LEO G MM UGC5620 LEO G MM PGC30008 LEO G MM LEO G MM UGC5470 LEO G MM LEO SAB MM LEO SA MM LEO SA MM LEDA83477 LEO G MM LEO SA MM LEO G MM LEO G MM LEO G MM LEO G MM LEO G MM PGC36010 LEO G MM LEO G MM Page 19

20 LEO SA MM LEO SB MM UGC6738 LEO G MM UGC6758 LEO G MM LEO E MM LEO SB MM LEO SB MM LEO SA MM LEO G MM LEO E MM LEO G MM LEO SB MM LEO SB MM LEO G MM LEO G MM LEO G MM LEO G MM LEO E MM LEO G MM LEO G MM LEO G MM UGC5897 LEO G MM LEO G MM UGC6697 LEO G MM B - - LEO G MM B - - LEO G MM LEO G MM LEO G MM LEO SB MM LEO G MM LEO G MM LEP G MM I.418 LEP NP MM A LEP G MM LEP AO MM LEP G MM LEP G MM LEP G MM LEP AG MM LIB G MM LIB G MM LIB G MM LIB G MM LIB G MM LIB G MM LIB G MM Page 20

Positions célestes du Soleil et de la Lune en

Positions célestes du Soleil et de la Lune en Positions célestes du Soleil et de la Lune en 2016 --------------------------------------------------------- 1. Lune Croissante : période de la Nouvelle Lune ( NL ) à la Pleine Lune ( PL ) La surface éclairée

Plus en détail

L ASTROLABE PLANISPHÉRIQUE Moderne Tympan Fixe. Descriptif & Utilisations. 24 L astrolabe planisphérique Descriptif & Utilisations

L ASTROLABE PLANISPHÉRIQUE Moderne Tympan Fixe. Descriptif & Utilisations. 24 L astrolabe planisphérique Descriptif & Utilisations Quelques conseils d entretien Votre instrument est en laiton, qui est un métal qui se patine naturellement. Pour garder une surface brillante, nettoyer au «miror» avec un chiffon doux. L ASTROLABE PLANISPHÉRIQUE

Plus en détail

La Croix Vagabonde. Les Potins d Uranie. Al Nath

La Croix Vagabonde. Les Potins d Uranie. Al Nath 132 - Le Ciel, avril 2011 Les Potins d Uranie La Croix Vagabonde Al Nath Le croirez-vous? La Croix du Sud aurait pu figurer sur le drapeau de la Grèce antique. Las! Si cet astérisme était, en l an 1000

Plus en détail

L ASTROLABE PLANISPHÉRIQUE Antique Tympans amovibles. Descriptif & Utilisations. Quelques conseils d entretien

L ASTROLABE PLANISPHÉRIQUE Antique Tympans amovibles. Descriptif & Utilisations. Quelques conseils d entretien Quelques conseils d entretien Votre instrument est en laiton, qui est un métal qui se patine naturellement. Pour garder une surface brillante, nettoyer au «miror» avec un chiffon doux. Il est recommandé

Plus en détail

Nom Groupe Date. Partenaire. LABORATOIRE No 2 LES CONSTELLATIONS. Étude préliminaire. Définissez les termes suivants: Constellations.

Nom Groupe Date. Partenaire. LABORATOIRE No 2 LES CONSTELLATIONS. Étude préliminaire. Définissez les termes suivants: Constellations. Nom Groupe Date Partenaire LABORATOIRE No 2 LES CONSTELLATIONS Étude préliminaire Définissez les termes suivants: Constellations Magnitude LABORATOIRE No 2 LES CONSTELLATIONS I. Introduction et objectifs

Plus en détail

EPHEMERIDES MARS 2014 Ile de La Réunion (974)

EPHEMERIDES MARS 2014 Ile de La Réunion (974) EPHEMERIDES MARS 2014 Ile de La Réunion (974) Les horaires sont donnés en heure locale. Les éphémérides sont réalisées avec le logiciel Coelix. http://jerome.nguyen1.free.fr/meteo_reunion.htm I) Carte

Plus en détail

À

À Sommaire 1. Montre avec constellations Cosmo Sign (Astres cosmiques)... 26 2. Affichage des constellations de l ensemble du ciel à la latitude... de 35 Nord... 27 3. Fonctions... 28 4. Réglage de l heure

Plus en détail

SPECTROSCOPIE BASSE RESOLUTION OHP 2013 GUIDE DE L OBSERVATEUR

SPECTROSCOPIE BASSE RESOLUTION OHP 2013 GUIDE DE L OBSERVATEUR SPECTROSCOPIE BASSE RESOLUTION OHP 2013 GUIDE DE L OBSERVATEUR Description des projets d observations en spectroscopie basse résolution (LISA ALPY600 LHIRES 150/300 OHP 2013 Spectroscopie basse résolution

Plus en détail

Bulletin de l'association Française. des Observateurs d'etoiles Variables

Bulletin de l'association Française. des Observateurs d'etoiles Variables Bulletin de l'association Française des Observateurs d'etoiles Variables (AFOEV) Bulletin numéro 142 (2012-4) Association Française des Observateurs d'etoiles Variables (AFOEV) Siège social : Observatoire

Plus en détail

Observer le Ciel Profond

Observer le Ciel Profond Observer le Ciel Profond Tome I : Hémisphère Nord (ebook) (Ciel Boréal) Jean-Louis Candès Introduction Guide d observation du ciel profond Jean-Louis Candès Editions AstroBook ebook PDF 1 Jean-Louis CANDES

Plus en détail

EPHEMERIDES MAI 2010

EPHEMERIDES MAI 2010 EPHEMERIDES MAI 2010 Les horaires sont donnés en temps universel TU. Pour obtenir l heure légale, il faut ajouter 1 heure en hiver ou 2 heures en été. Les éphémérides sont réalisées avec le logiciel Coelix.

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Na t i ons U ni e s E / C N. 1 7 / 20 0 1 / PC / 1 7 Conseil économique et social D i s t r. gé n é r a l e 2 ma r s 20 0 1 F r a n ç a i s O r ig i n a l: a n gl a i s C o m m i s s io n d u d é v el

Plus en détail

LES CONSTELLATIONS CHINOISES

LES CONSTELLATIONS CHINOISES HISTOIRE LES CONSTELLATIONS CHINOISES Roland Trotignon, Société Astronomique Populaire de Toulouse Ingénieur de l École Centrale, diplômé de l Institut National des Langues et Civilisations Orientales

Plus en détail

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel INTRODUCTION Complément a u x c ou r s d éc onométr i e s u r le modè le li néa i r e et s on es ti ma ti on D eu x pa r ti es : 1. Les modèles linéaires à équations simultanées : définition des notions

Plus en détail

Les dossiers pédagogiques du planétarium. Les constellations

Les dossiers pédagogiques du planétarium. Les constellations Les dossiers pédagogiques du planétarium Les constellations Ce dossier pédagogique vous aidera : - A préparer votre venue au planétarium - A prolonger votre visite par d'autres activités - A mieux connaître

Plus en détail

Cadrans de hauteur. Instruments anciens. Yaël Nazé

Cadrans de hauteur. Instruments anciens. Yaël Nazé mai 13, Le Ciel - 9 Instruments anciens Cadrans de hauteur Yaël Nazé Il existe des cadrans solaires insolites, à l allure inhabituelle... C est le cas des cadrans de hauteur, dont voici quelques exemples.

Plus en détail

Spectrographie Etoiles Be

Spectrographie Etoiles Be Spectrographie Etoiles Be Des observations amateurs pour une recherche pro Valérie Desnoux - Association AUDE Definition Etoile Be A Be star is a hot star, with a B spectral type, non supergiant, whose

Plus en détail

WETAL Supernovae Ia. Etoiles cataclymiques. Novae. Photométrie et Spectroscopie. François Teyssier

WETAL Supernovae Ia. Etoiles cataclymiques. Novae. Photométrie et Spectroscopie. François Teyssier François Teyssier www.astronomie-amateur.fr WETAL 2011 Photométrie et Spectroscopie Etoiles cataclymiques Novae Supernovae Ia Systèmes binaires serrés en interaction Etoiles cataclysmiques Etoiles symbiotiques

Plus en détail

Le Catalogue Messier. et le Marathon Messier. Jean-Luc Mainardi- Nov 2015 Albédo 38 1

Le Catalogue Messier. et le Marathon Messier. Jean-Luc Mainardi- Nov 2015 Albédo 38 1 Le Catalogue Messier et le Marathon Messier Jean-Luc Mainardi- Nov 2015 Albédo 38 1 Charles Messier (1730-1817) Charles Messier vers 1780 Le «Furet des comètes» Sa recherche des comètes l a conduit, pour

Plus en détail

i Le Qi Gong «a u t r a v a i l» L e Q i G o n g, «t r a v a i l de l En er g i e», es t u n e g y m n a s t i q u e de s a n t é c h i n o i s e t r

i Le Qi Gong «a u t r a v a i l» L e Q i G o n g, «t r a v a i l de l En er g i e», es t u n e g y m n a s t i q u e de s a n t é c h i n o i s e t r FÉDÉRATION DE QI GONG ET ARTS ÉNERGÉTIQU ES LE QI GONG «A U T R A V A IL» Crédit photo : Anne MELCER B L I B â A 3, a v u P a u C é z a n n 1 3 0 9 0 A i x v c T é : 0 4 4 2 9 3 3 4 3 1 a x : 0 4 4 2 6

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

N L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 4 è m e t r i m e s t r e

N L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 4 è m e t r i m e s t r e La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

Exercice : (Nantes 96) SABCD est une pyramide régulière à base carrée de sommet S et de hauteur [SO].

Exercice : (Nantes 96) SABCD est une pyramide régulière à base carrée de sommet S et de hauteur [SO]. Exercice : (Creteil 1995) (3 points) La partie supérieure vitrée d'un réverbère est constituée par les faces latérales de deux pyramides régulières de même base carrée ABCD. Les côtés du carré ABCD mesurent

Plus en détail

Présentation du 24 septembre 2013 Magnitude. Magnitude apparente Magnitude absolue Magnitude limite

Présentation du 24 septembre 2013 Magnitude. Magnitude apparente Magnitude absolue Magnitude limite Présentation du 24 septembre 2013 Magnitude Magnitude apparente Magnitude absolue Magnitude limite Magnitude apparente Mesurer la luminosité des étoiles et les classer Par l observation on mesure la magnitude

Plus en détail

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X P r o c é d u r e a d a p t é e P a r t i e 2 - C a h i e r d e s C l a u s e s A d m i n i s t r a t i v e s P a r t i c u l i è r e s Université de Technologie

Plus en détail

Exercices sur les vecteurs

Exercices sur les vecteurs Exercice Exercices sur les vecteurs ABCD est un parallélogramme et ses diagonales se coupent en O () Compléter par un vecteur égal : a) AB = b) BC = c) DO = d) OA = e) CD = () Dire si les affirmations

Plus en détail

Atomes polyélectroniques : Structure électronique et propriétés

Atomes polyélectroniques : Structure électronique et propriétés Atomes polyélectroniques : Structure électronique et propriétés Observation Contrairement à l atome d hydrogène, l énergie totale (E) d un électron appartenant à un atome à plusieurs électrons ne peut

Plus en détail

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es 1 D er m ato ses f r éq u en tes M o ti f s d e c o n su l tati o n : D er m at o ses f r éq u en tes D er m at o ses p l u s r ar es 2 D er m ato ses f r éq u en tes: D er m at i te at o p i q u e E r

Plus en détail

Projet d'observation Les amas globulaires

Projet d'observation Les amas globulaires Projet d'observation Les amas globulaires Claude Duplessis Amas globulaire Messier 13 dans la constellation d'hercule Photo: Paul Paradis Dans la collection Projet d'observation - Atlas du ciel - - Les

Plus en détail

Programme de certificat d observation Explorez l Univers

Programme de certificat d observation Explorez l Univers Programme de certificat d observation Explorez l Univers Bienvenue au programme de certificat Explorez l Univers. Ce programme est conçu pour donner à l observateur une introduction aussi complète que

Plus en détail

Revue pour astronomes amateurs

Revue pour astronomes amateurs Antenne Régionale de la Société Royale Belge d Astronomie de Météorologie et de Physique du Globe. Membre effectif de l'association pour la Sauvegarde du Ciel et de l'environnement Nocturnes. Revue pour

Plus en détail

Tirer le maximum de son cherche-étoiles

Tirer le maximum de son cherche-étoiles Tirer le maximum de son cherche-étoiles Michèle Aubin Février 2012 I. Origine et définition L auteur du cherche-étoiles québécois Qu est-ce que c est? II. Description des composantes La carte Les cercles

Plus en détail

que la nuit est belle...

que la nuit est belle... ÉDITORIAL Cela devient une (bonne) habitude, les RAP version 2001 (voir p.36) ont vues plusieurs extrémistes se rencontrer au milieu d amateurs encore plus nombreux. J y ai retrouvé les habitués avec également

Plus en détail

Survey Dauban. Observations photométriques dans la voie lactée

Survey Dauban. Observations photométriques dans la voie lactée Survey Dauban Observations photométriques dans la voie lactée Ce projet est né d'une collaboration entre moimême pour la partie acquisition et Jérome Caron pour la partie analyse. L'instrumentation est

Plus en détail

Pyramide et Cône de révolution

Pyramide et Cône de révolution Pyramide et Cône de révolution I ) Pyramide 1 ) Présentation : a) Une pyramide est un solide constitué d un polygone appelé base dont les sommets sont reliés à un point, n appartenant pas au plan de base,

Plus en détail

TABLEAU DE SURVEILLANCE

TABLEAU DE SURVEILLANCE Département de la formation et de la sécurité Service de l enseignement Lycée - Collège des Creusets, Sion Departement für Bildung und Sicherheit Dienststelle für Unterrichtswesen Kollegium Creusets, Sitten

Plus en détail

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 1 Objectifs de travail L objet de ce document est d expertiser la place occupée, en 2010, par les fictions américaines dans les

Plus en détail

D e u x p r o p h è t e s a u r o y a u m e d e J u d a: I s a ï e I e t J é r é m i e

D e u x p r o p h è t e s a u r o y a u m e d e J u d a: I s a ï e I e t J é r é m i e DECOUVRIR LA BIBLE N 9 M a n o n G i r a u d D e u x p r o p h è t e s a u r o y a u m e d e J u d a: I s a ï e I e t J é r é m i e Découverte historique et exégétique des prophètes Isaïe et Jérémie, accompagnée

Plus en détail

Viandes, poissons et crustacés

Viandes, poissons et crustacés 4C la Tannerie BP 30 055 St Julien-lès-Metz F - 57072 METZ Cedex 3 url : www.techlab.fr e-mail : techlab@techlab.fr Tél. 03 87 75 54 29 Fax 03 87 36 23 90 Viandes, poissons et crustacés Caractéristiques

Plus en détail

KEPLER TARIF 28/07/2015 Document non contractuel. Nos prix peuvent être modifiés sans préavis.

KEPLER TARIF 28/07/2015 Document non contractuel. Nos prix peuvent être modifiés sans préavis. OPTIQUE UNTERLINDEN 5 rue Jacques Daguerre 68000 Colmar (France) Tel: (33) 03 89 24 16 05 Fax: (33) 03 89 29 33 10 www.optique-unterlinden.com info@optique-unterlinden.com KEPLER TARIF 28/07/2015 Document

Plus en détail

Détection des exoplanètes avec des télescopes de petites tailles

Détection des exoplanètes avec des télescopes de petites tailles Détection des exoplanètes avec des télescopes de petites tailles Christian Buil OISA 2011 Deux méthodes de détection accessibles - Méthode par occultation (détection photométrique) - Méthode par vélocimétrie

Plus en détail

L art de recevoir depuis 1988

L art de recevoir depuis 1988 L art de recevoir depuis 1988 E X P L O R E Z L E S M I L L E E T U N E F AC E T T E S D E L A G AS T R O N O M I E E N D É C O U V R AN T M AÎ T R E & C H E F T R AI T E U R S, S Y N O N Y M E D E R AF

Plus en détail

BREVE PRESENTATION DU SERVICE «ASIE A PARIS»

BREVE PRESENTATION DU SERVICE «ASIE A PARIS» 1 BREVE PRESENTATION DU SERVICE «ASIE A PARIS» PHILIPPE RAMIREZ (INALCO, 1997) 2 1) présentation générale Les objectifs principaux de ce service sont les suivants: faire connaître les ressources culturelles,

Plus en détail

Je lis des mots : Je lis des mots : Je lis des syllabes : Je lis des syllabes : T1 bis Je lis des phrases : T1 bis Je lis des phrases : di da dru dou

Je lis des mots : Je lis des mots : Je lis des syllabes : Je lis des syllabes : T1 bis Je lis des phrases : T1 bis Je lis des phrases : di da dru dou T1 bis T1 bis 1 Marcel trouve un sou. 2 Moneur Zouglouglou a un bateau. 3 Marcel et Moneur Zouglouglou t amis. 4 Léo monte dans le bateau de Moneur Zouglouglou. 5 Marcel croque une noix. 6 Avec la noix,

Plus en détail

«Les Variabilistes II» Mission T60

«Les Variabilistes II» Mission T60 «Les Variabilistes II» Mission T60 du lundi 23 au samedi 28 février 2009 Sommaire Les missionnaires Les cibles programmées Les observations effectuées Remerciements Les résultats obtenus Les missionnaires

Plus en détail

La Vierge 1. La Vierge (Vir = Virgo) remarques. spectral. (al) α ou Spica ou l épi ou Azimech 270 0,98 à 1,3 B2III Ts= K, var.

La Vierge 1. La Vierge (Vir = Virgo) remarques. spectral. (al) α ou Spica ou l épi ou Azimech 270 0,98 à 1,3 B2III Ts= K, var. La Vierge 1 La Vierge (Vir = Virgo) Nom distance (al) magnitude type spectral remarques α ou Spica ou l épi ou Azimech 270 0,98 à 1,3 B2III Ts= 20 000K, var. à éclipse β ou Alaraph ou Zavijava 31 3,8 F8IV

Plus en détail

Exercice p 219, n 3 : Quatre droites sont tracées et les deux droites rouges sont parallèles. Enoncer le théorème de Thalès.

Exercice p 219, n 3 : Quatre droites sont tracées et les deux droites rouges sont parallèles. Enoncer le théorème de Thalès. Exercice p 219, n 3 : Quatre droites sont tracées et les deux droites rouges sont parallèles Enoncer le théorème de Thalès Les droites ( BA ) et ( ZI ) sont sécantes en R, et les droites ( AI ) et ( BZ

Plus en détail

CHAPITRE III VECTEURS

CHAPITRE III VECTEURS CHAPITRE III VECTEURS EXERCICES 1) Recopiez le point A et le vecteur u sur le quadrillage de votre feuille : 4 e Chapitre III Vecteurs a) Construisez le point B tel que AB = u. b) Construisez le point

Plus en détail

Plan de lecture. Pour lire la Bible en 1 an

Plan de lecture. Pour lire la Bible en 1 an Plan de lecture Pour lire la Bible en 1 an Le plan de lecture ci-après permet de lire toute la Bible en 1 an avec une lecture matin et soir, par exemple, ou en 2 ans avec lecture de l Ancien Testament

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

Chapitre : VECTEURS SESSION ABCD est un parallélogramme de centre O. Donner l ensemble des relations vectorielles possibles sur cette figure.

Chapitre : VECTEURS SESSION ABCD est un parallélogramme de centre O. Donner l ensemble des relations vectorielles possibles sur cette figure. SESSION 2006 Chapitre : VECTEURS 1 ABCD est un parallélogramme de centre O. Donner l ensemble des relations vectorielles possibles sur cette figure. D. Le FUR 1/ 21 2 ABCD est un parallélogramme de centre

Plus en détail

BAREME DE FACTURATION TOURISME, CAMIONNETTE ET 4X4 ÉTÉ AU 1ER JANVIER 2013

BAREME DE FACTURATION TOURISME, CAMIONNETTE ET 4X4 ÉTÉ AU 1ER JANVIER 2013 BAREME DE FACTURATION TOURISME, CAMIONNETTE ET 4X4 ÉTÉ AU 1ER JANVIER 2013 MARQUE DESIGNATION SECT SERIE DIAM IC IV PROFIL SFAMILLE crit 1 crit 2 crit 3 Db BFGoodrich E.BFG 205/70-15 TL T96 LTRLTOUR 205

Plus en détail

Santé & Beauté. Mer c h a n d i s i n g et Co m m u n i c a t i o n

Santé & Beauté. Mer c h a n d i s i n g et Co m m u n i c a t i o n Santé & Beauté Mer c h a n d i s i n g et Co m m u n i c a t i o n HL Display, concepteur et fabricant de solutions merchandising et de communication L EXPERTISE DE VOTRE SECTEUR Grâce aux nombreux projets

Plus en détail

Exercices corrigés sur les similitudes

Exercices corrigés sur les similitudes (guesmi.b) Exercices corrigés sur les similitudes Exercice 1: Dans le plan orienté, on considère un triangle OAB direct et rectangle en O. On désigne par J le milieu de [AB]. M est un point variable de

Plus en détail

Statistique de l aide sociale

Statistique de l aide sociale Statistique de l aide sociale 2005-2014 Résultats du canton de Fribourg 12 novembre 2015 Sommaire 1. Evolution d indicateurs choisis 2005-2014 2. Réformes CSIAS 3. Conclusion et échanges 2 1. Evolution

Plus en détail

B&B Hôtels à Lille, 4 hôtels bien pensés pour vous! B&B Hôtel Lille Centre Grand palais B&B Hôtel Lille Seclin B&B Hôtel Lille Lezennes B&B Hôtel Lille Tourcoing Centre Réservez sur www.hotelbb.com Centrale

Plus en détail

Chimie Générale-CH101 Tableau de classification périodique de Mendeleïev

Chimie Générale-CH101 Tableau de classification périodique de Mendeleïev Tableau de classification périodique de Mendeleïev 1 2 Tableau de classification périodique de Mendeleïev s p H Li Na Be Mg Non métal (ou métalloïde) Métal He B C N O F Ne Al Si P S Cl Ar K Rb Cs Ca Sr

Plus en détail

AEROTHERME ELECTRONIQUE 4.5 à 24Kw

AEROTHERME ELECTRONIQUE 4.5 à 24Kw Fiche N SAV 01 0338 3511.1 à 7BB 3511.1 à 7BB.00 à 3511.1 à 6SN 3511.1 à 6SN. 9 5 7 6 10 2 8 3 1 4 Rep Désignation Références Ind. Prix Rep Désignation Référence Ind. Prix Elément blindé 1500W 230V 4.5Kw.

Plus en détail

Réunion publique. Végétalisation et aménagements cyclables Avenue Achille Peretti. Club Dupont-Fauville Jeudi 26 mai 2011

Réunion publique. Végétalisation et aménagements cyclables Avenue Achille Peretti. Club Dupont-Fauville Jeudi 26 mai 2011 Réunion publique Végétalisation et aménagements cyclables Avenue Achille Peretti Secteur Place Gouraud rue de l Eglise Club Dupont-Fauville Jeudi 26 mai 2011 Avenue Achille Peretti entre Place Gouraud

Plus en détail

Corrigé des exercices sur les vecteurs. Septembre 2010

Corrigé des exercices sur les vecteurs. Septembre 2010 Septembre 2010 Exercice 1 Soient un triangle ABC et les points I et J tels que AI = 1 AB et AJ = 3 AC 3 1 Exprimer le vecteur BJ en fonction des vecteurs BA et AC. 2 Exprimer le vecteur IC en fonction

Plus en détail

AEROTHERME ELECTRONIQUE 4.5 à 24Kw

AEROTHERME ELECTRONIQUE 4.5 à 24Kw Tél.: 43 93 14 90 Fax: 43 71 21 66 Fiche N SAV 00 0338 49.1 à 7AA 49.1 à 7AA.00 à 49.1 à 6SN 49.1 à 6SN. 9 5 7 6 10 2 8 3 1 4 Rep Désignation Références Ind. Prix Rep Désignation Référence Ind. Prix Elément

Plus en détail

Collection Que sais-je? Liste des titres disponibles au centre de ressources

Collection Que sais-je? Liste des titres disponibles au centre de ressources Collection Que sais-je? Liste des titres disponibles au centre de ressources A.15 Morale - Ethique La pensée éthique contemporaine La solidarité : l'éthique des relations humaines L'éthique A.17 Mythe

Plus en détail

SOMMAIRE. Vie locale. 11 Lettre à Dieu Joies et peines. 12 Quels documents Jeunes : aumônerie des. conserver? étudiants, fête de la

SOMMAIRE. Vie locale. 11 Lettre à Dieu Joies et peines. 12 Quels documents Jeunes : aumônerie des. conserver? étudiants, fête de la EDTORA SEPTEMBRE-OCTOBRE 2005-P Y N 8( C O 388-M 428) E m m m m ; m mmà mm à m Q? -? Cmm -à-? D m m m m : m ; m m Q à ù mm? - A E m m V à à à z à à m - S m m m N m R m «F» à G A - m N à m P - E â 1990

Plus en détail

BREVET PROFESSIONNEL DE LA JEUNESSE DE L EDUCATION POPULAIRE ET DU SPORT

BREVET PROFESSIONNEL DE LA JEUNESSE DE L EDUCATION POPULAIRE ET DU SPORT DATE DE DEPÔT DU DOSSIER Organisme de Formation N 31620259362 www.professionsport62.com 1 A COMPLETER BREVET PROFESSIONNEL DE LA JEUNESSE DE L EDUCATION POPULAIRE ET DU SPORT Spécialité : Activités Physiques

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION NOM ET COMMUNE DU LYCEE :.. NOM ET PRENOM DE L ELEVE CANDIDAT(E) :... BOURSIER(E) : OUI NON DOSSIER D INSCRIPTION DISPOSITIF PEI PREMIERE GUADELOUPE 2010-2011 Cadre réservé à l établissement Décision finale

Plus en détail

Un astérisme, qu'est ce que c'est? A propos du catalogue

Un astérisme, qu'est ce que c'est? A propos du catalogue Un astérisme, qu'est ce que c'est? Un astérisme est un regroupement d'étoiles, qui ne sont pas physiquement liées mais qui apparaissent proches dans le ciel et dont l'alignement semble, dans la plupart

Plus en détail

Editorial. Carpe noctem, Yann POTHIER

Editorial. Carpe noctem, Yann POTHIER Editorial Voici donc une deuxième mouture de votre journal du ciel profond, encore en période de rodage et d ajustement (comme en témoigne la couverture), mais avec Marc et votre aide, nul doute que l

Plus en détail

6 U 4. Tribunal de commerce de Fécamp

6 U 4. Tribunal de commerce de Fécamp 6 U 4 Tribunal de commerce de Fécamp GENERALITES 6 U 4/1-3 Registres des délibérations 1-1908 (8 janvier)-1920 (7 juillet) 2-1920 (7 juillet)-1935 (16 janvier) 3-1935 (16 janvier)-1958 (1er octobre) 1908-1958

Plus en détail

Page 1 C04 Ecriture des Réactions Chimiques.odt. Classification des atomes. 27 Co. 28 Ni. 29 Cu. 45 Rh. 46 Pd. 47 Ag. 77 Ir. 78 Pt.

Page 1 C04 Ecriture des Réactions Chimiques.odt. Classification des atomes. 27 Co. 28 Ni. 29 Cu. 45 Rh. 46 Pd. 47 Ag. 77 Ir. 78 Pt. 2005-2006 Page 1 C04 Ecriture des Réactions Chimiques.odt C4 ECRITURE DES RÉACTIONS CHIMIQUES Je dois savoir Ce qu est un atome et une molécule Les formules de quelques molécules et atomes La masse est

Plus en détail

A FER ET ALLIAGES FERREUX (CRM-RM) A3-1 Aciers non alliés MASSIF IRSID -1- C S i M n P S Cr M o N i

A FER ET ALLIAGES FERREUX (CRM-RM) A3-1 Aciers non alliés MASSIF IRSID -1- C S i M n P S Cr M o N i A FER ET ALLIAGES FERREUX (CRM-RM) A3-1 Aciers non alliés MASSIF IRSID -1- C S i M n P S Cr M o N i Massifs divers Epaisseur mini 30 IRS1636 0,47 0,40 0,78 0,029 0,037 (0,060)... 0,092 Acier non allié

Plus en détail

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com I N T R O D U C T I O N W O R D e s t u n l o g i c i e l d e t r a i t e m e n t d e t e x t e t r è s p e r f o r m a n t q u i n o u s p e r m e t d de o ccurméee nr ta u n C e d o c u m e n t p e u

Plus en détail

Evolutions du Relevé de Compte 120 caractères pour les opérations de virement

Evolutions du Relevé de Compte 120 caractères pour les opérations de virement Evolutions du Relevé de Compte 120 caractères pour les opérations de virement bjet : l objet de ce document est de présenter les évolutions nécessaires du relevé de comptes 120 caractères pour prendre

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

Françoise Berthoud

Françoise Berthoud Françoise Berthoud Francoise.Berthoud@grenoble.cnrs.fr www.ecoinfo.cnrs.fr Nantes Greendays 2016 Source : orange Eléments Poids en g Aluminium (Al) 24,76 Cuivre (Cu) 22,39 Fer (Fe) 20,72 Graphite 5,49

Plus en détail

RESULTATS DU CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNELLE

RESULTATS DU CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNELLE RESLTATS D CERTIFICAT D APTITDE PROFESSIOELLE RESLTATS DETAILLES PAR ETABLISSEMET STATT PBLIC LP JACQES DOLLE (ATIBES) ATIBES 50 42 84,0 %0060002V 40 39 97,5 % 90 81 90,0 % LT LEOARD DE VICI (ATIBES CEDEX)

Plus en détail

Pile Caractéristiques Compatible avec : Utilisation LR57 LR926

Pile Caractéristiques Compatible avec : Utilisation LR57 LR926 De nombreux matériels utilisent des piles boutons, en particulier les ordinateurs, les calculettes, les montres ect Il existe une grande variété de modèles et une non moins grande variété d appellations.

Plus en détail

Définition : Excel L'utiliation simple L'utilisation mathématique Tableur (ou chiffrier) est un logiciel d application qui permet de :

Définition : Excel L'utiliation simple L'utilisation mathématique Tableur (ou chiffrier) est un logiciel d application qui permet de : I N T R O D U C T I O N E x c e le s t u n l o g i c i e l m u l t i f o n c t i o n s i n t é g r a n t u np tu ai bs ls ea un r taé u n g e s t i o n n ad i re e b a s e d e d o n n é e saé u n g r a

Plus en détail

Réunion Commission Médicale-Trégunc sept 2010-Fabien CODRON

Réunion Commission Médicale-Trégunc sept 2010-Fabien CODRON Réunion Commission Médicale-Trégunc sept 2010-Fabien CODRON 1 P LA N 2 Le s d if f é r e n t s m é la n g e s L h is t o ir e d e la p lo n g é e t e k Le s a v a n t a g e s e t le s lim it e s d u t

Plus en détail

SYSTÈME DE DISCUSSION

SYSTÈME DE DISCUSSION D o o fl x b ffi mè o g è o oq o f o omm o m o x mo m T of o x om o b m m o Ch g P o o g mm q m o m o à o à o b o à y è m A g b fi o j o m m x of o o om o o Ch g P : à o o o o m o m q m o I o omm o o h o x

Plus en détail

FG² = EF² + EG² 7² = 2² + EG² 49 = 4 + EG² EF = 2, FG = 7, EG =? EG² = 49 4 = 45 EG = = 3 EG 6,7

FG² = EF² + EG² 7² = 2² + EG² 49 = 4 + EG² EF = 2, FG = 7, EG =? EG² = 49 4 = 45 EG = = 3 EG 6,7 EC 4A : ELEMENTS DE MATHEMATIQUES THEOREMES DE PYTHAGORE ET DE THALES EXERCICES CORRECTION EXERCICE N 1 : Figure 1 : ABC est rectangle en A, donc, BC² = AB² + AC² BC² = 5² + 7² BC² = 25 + 49 AB = 5, AC

Plus en détail

Iomart (Londres Royaume-Uni) Crédit Photo : Lumaglass

Iomart (Londres Royaume-Uni) Crédit Photo : Lumaglass 26 Iomart (Londres Royaume-Uni) Crédit Photo : Lumaglass ÉCLAIRAGE D APPOINT ÉCLAIRAGE ARCHITECTURAL 27 28 FLEX LED PRO 3528 8 W/m 1 LED/m L. 5000 mm - l. 8 mm - H. 2 mm 8 mm 8 12 675 80 1 Tous les 24

Plus en détail

Apport de l'analyse multiélémentaire associée à une démarche de qualité pour la résolution de problèmes environnementaux

Apport de l'analyse multiélémentaire associée à une démarche de qualité pour la résolution de problèmes environnementaux Apport de l'analyse multiélémentaire associée à une démarche de qualité pour la résolution de problèmes environnementaux R. Losno, Professeur, Université Paris 7 Denis-Diderot, LISA EECA - EUROFINS Alan

Plus en détail

Concerts (exemples) Fes ti v al T ran art Ital i e S EP T EM B R E 2011 PROCHAINES PREMIERES

Concerts (exemples) Fes ti v al T ran art Ital i e S EP T EM B R E 2011 PROCHAINES PREMIERES L e A L E P H G I T A R R E N Q U A R T E T T s e c o m p o s e d ' A n d r é s H e r n á n d e z A l b a, T i l l m a n n R e i n b e c k, W o l f g a n g S e h r i n g e r e t C h r i s t i a n W e r

Plus en détail

LA TRANSACTION PÉNALE EN MATIÈRE ÉCONOMIQUE

LA TRANSACTION PÉNALE EN MATIÈRE ÉCONOMIQUE UNIVERSITE MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU FACULTÉ DE DROIT ET SCIENCES POLITIQUES LA TRANSACTION PÉNALE EN MATIÈRE ÉCONOMIQUE THESE POUR L'OBTENTION DU DOCTORAT EN SCIENCES SPECIALITE : DROIT Par NAAR Fatiha

Plus en détail

7/ Numérisation du signal

7/ Numérisation du signal S1-2h S2-2h S3-2h S4-2h S5-2h S6-2h 1/ INTRODUCTION. Intérêt d une bonne mesure. 2/ STRUCTURE d une chaîne de mesure. 3/ CAHIER DES CHARGES 5/ CAPTEUR definitions 4/ BRUIT 5/ CAPTEUR suite : classification

Plus en détail

DEVENEZ UN SIMPLY-EXPERT

DEVENEZ UN SIMPLY-EXPERT DEVENEZ UN SIMPLYEXPERT Bonjour, N o u s s o m m e s l e s créate ur s du site Inte r net : ht tp://www.simplyla nd.com D e p u i s p r è s d e 2 a ns, notre je une équipe déve loppe un site Inte r net

Plus en détail

LE POUVOIR DE RESOLUTION D UN TELESCOPE et IMAGERIE DES EXO-PLANETES

LE POUVOIR DE RESOLUTION D UN TELESCOPE et IMAGERIE DES EXO-PLANETES LE POUVOIR DE RESOLUTION D UN TELESCOPE et IMAGERIE DES EXO-PLANETES Critère re de Rayleigh D 1.λf/D Fig1: Taches séparées Fig: Taches non séparées La focale du télescope t et de l oculaire l ne change

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE NOM ET COMMUNE DU LYCEE :. NOM ET PRENOM DE L ELEVE CANDIDAT(E) :.. BOURSIER(E) : OUI NON DOSSIER DE CANDIDATURE PROGRAMME PEI TERMINALE 2010-2011 Cadre réservé à Sciences Po Lille Décision finale : Admis

Plus en détail

Traitement du sel combustible d un réacteur à sel fondu Simulation de l unité de retraitement

Traitement du sel combustible d un réacteur à sel fondu Simulation de l unité de retraitement Traitement du sel combustible d un réacteur à sel fondu Simulation de l unité de retraitement N. Simon*, T. Penit*, E. Walle**, H. Boussier***, O. Conocar*** *CEA/DEN/CAD/DTN/STPA **EDF R&D ***CEA/DEN/VRH/DRCP/SCPS

Plus en détail

GEOMETRIE DANS L ESPACE EXERCICES CORRIGES

GEOMETRIE DANS L ESPACE EXERCICES CORRIGES GEOMETRIE DANS L ESPACE EXERCICES CORRIGES Parallélisme Exercice n 1. ABCDEFGH est un pavé droit. 1) Démontrez que la droite (AE) est parallèle au plan (BFHD). 2) Démontrez que la droite (EH) est parallèle

Plus en détail

Société d Ingénierie et d Economie de la Construction

Société d Ingénierie et d Economie de la Construction Société d Ingénierie et d Economie de la Construction Missions Maîtrise d Oeuvre Phase Etudes : ESQ, APS, APD, PRO, Maitrise d o e u v r e, Est i m a t i o n s Economie de la construction & ingénierie

Plus en détail

Le comput arabe des manāzil al-qamar ou «stations lunaires»

Le comput arabe des manāzil al-qamar ou «stations lunaires» 1 Le comput arabe des manāzil al-qamar ou «stations lunaires» Roland LAFFITTE Après avoir employé, dans l Antiquité, des calendriers des anwā, c est-à-dire des computs fondés sur les levers, les couchers

Plus en détail

Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées»

Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées» 30/04/10 Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées» Arrêté du 23 octobre 2009 portant homologation de la décision n 2009 DC 0150 du 16/07/09 de l ASN définissant les critères techniques

Plus en détail

US RONCQ BASKET SAISON 2015 2016. Dates U15M(1) (D) U15M(2) (D) U13M(1) (D) U13M(2) (D) U13F (D) U11M U11F U9(1) U9(2) * Halluin. Lambersart.

US RONCQ BASKET SAISON 2015 2016. Dates U15M(1) (D) U15M(2) (D) U13M(1) (D) U13M(2) (D) U13F (D) U11M U11F U9(1) U9(2) * Halluin. Lambersart. US RONCQ BASKET SAISON 2015 2016 Dates U15M(1) (D) U15M(2) (D) U13M(1) (D) U13M(2) (D) U13F (D) U11M U11F U9(1) U9(2) S.26.09.2015 D.27.09.2015 Denain * Mouvaux * Hem Halluin * Lambersart S 03.10.2015

Plus en détail

vous êtes propriétaire!

vous êtes propriétaire! vou ê popa! omb (... 4 : omb ( omb ( u coqua à mu La Df! acm ouv c à coomb! 4 au 7 ju! u Ja Ja v 6 A8 Pâ u au S o Bo Pac Bgqu u Av G Av ac. F c c L a u A u Foc a fa o off () avc vz m Muzvou vo av mpoo

Plus en détail

IMPÔTS DES NON RÉSIDENTS

IMPÔTS DES NON RÉSIDENTS IMPÔTS DES NON RÉSIDENTS A RT 227 À 248 CIR 92 1. Les assujettis Les non-habitants du Royaume vo ir la d é f i ni ti o n d h ab it a nt d u Ro ya u me o u le domi cile f i sc ale e n Belgiq u e o u le

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE NOM ET COMMUNE DU LYCEE : NOM ET PRENOM DE L ELEVE CANDIDAT(E) :.. BOURSIER(E) : OUI NON DOSSIER DE CANDIDATURE PROGRAMME PEI TERMINALE 2011-2012 Cadre réservé à Sciences Po Lille Décision finale : Admis

Plus en détail

DETECTEUR DE PROXIMITE INDUCTIF LONGUE PORTEE A SURFACE DE DETECTION ELEVEE : DETECTEUR A RAMPE

DETECTEUR DE PROXIMITE INDUCTIF LONGUE PORTEE A SURFACE DE DETECTION ELEVEE : DETECTEUR A RAMPE CATALOGH 1 Sommaire Détecteur De Proximité Inductif Longue Portée...3 A Surface De Détection Elevée : Détecteur A Rampe...3 Détecteur de Proximité Inductif Codé :...5 Lecteur d Objet...5 Détecteurs à chambre

Plus en détail