AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales"

Transcription

1 AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales Groupe de travail 4.1 : Universitarisation des formations paramédicales et de sages-femmes Dijon, le jeudi 14 mars 2013 Personnes présentes Cf. Annexe Ordre du jour Accueil des participants Rappel des principes et objectifs de la mission d AMO Présentation des principaux éléments d état des lieux et de diagnostic sur la thématique de travail Discussion autour de ces éléments de diagnostic Présentation et discussion sur les éléments de problématique Pause Proposition d une première synthèse des débats et discussion Points abordés Introduction de Mme Cordier Conseil Régional de Bourgogne Le Conseil Régional rappelle la décision d élaborer un seul schéma, regroupant les formations sanitaires et les formations sociales, ainsi que le contexte particulier de l élaboration de ce schéma : la prochaine loi de modernisation de l action publique va impacter le domaine de la formation, les formations post-bac vont être intégrées dans le dispositif LMD, les formations infra-bac ont été refondées, etc. La volonté de la Région est de travailler sur le rapprochement des deux secteurs sanitaire et social, et place l innovation et l expérimentation comme objectifs. Le Conseil Régional rappelle l existence de la plateforme Internet dédiée à cette mission (http://www.strasbourg-conseil.com/schema_regional_des_formations_ sanitaires_et_sociales_de_bourgogne.4060.html), ainsi que la possibilité de transmettre des contributions écrites au cabinet Strasbourg Conseil Le groupe 4 traitant de l universitarisation des formations a été scindé en deux sessions, l une portant sur les formations paramédicales et de sages-femmes, l autre sur les formations sociales, afin d assurer un temps d échange égal pour les deux catégories de formation. Remarques sur la note de cadrage Suite à la présentation par Strasbourg Conseil, l Université de Bourgogne précise qu il n y a aucune volonté de phagocyter les établissements de formation. Le budget de l Université n augmente pas, et toute nouvelle formation se fait au détriment d une autre. Les Masters à l Université doivent s autofinancer. Le Master 2 Périnatalité s autofinance sans problème. L Université de Bourgogne précise également que le recrutement des étudiants masseurs-kinésithérapeutes via la PACES est le plus ancien à avoir été mis en place en France. Cette voie de recrutement permet un socle de connaissances en sciences fondamentales plus important chez les étudiants, ce qui dégage du temps pour les stages. Strasbourg Conseil SARL 2013 Document de travail 1/5

2 Les poursuites d études à l université ont toujours existé, avant l universitarisation. Des équivalences étaient accordées aux masseurskinésithérapeutes par exemple. La direction envisagée pour l école de sages-femmes est la création d un département pédagogique dans l UFR de santé pour les sages-femmes. Les UFR de pharmacie et de médecine vont sûrement fusionner. Le Conseil Général de la Nièvre mentionne que les domaines paramédicaux et sociaux intéressent les départements, du fait de l importance des besoins locaux. Il ne faut donc pas être trop tenté par la centralisation. Points de discussion La problématique du financement des formations Le Conseil Régional souligne le fait que les modifications actuelles et à venir de l appareil de formation ne prennent pas forcément en compte l emploi et l employabilité ; ces modifications ayant en effet des conséquences sur les financements des formations. Par exemple, pour les spécialisations infirmières, les formations sont susceptibles de durer deux ans, permettant ainsi l obtention du grade de Master 2. La formation d une puéricultrice coûterait / contre actuellement. Les employeurs et/ou les OPCA rencontreront davantage de difficultés à former leurs personnels. L universitarisation engendre une préparation en amont des formations plus conséquente pour les OPCA, par exemple pour l anglais qui a été introduit dans le référentiel de la formation d infirmier, et qui pose des difficultés aux professionnels en reprise d études par exemple. D autre part, certaines formations coûtent cher, du fait d un taux d encadrement élevé par exemple. La formation des cadres de santé coûte environ De nouvelles voies de formations et de nouveaux outils pédagogiques Au vu des contraintes financières, d autres méthodes d apprentissage sont à envisager : FOAD, visio-conférence, etc. Toutes les formations ne peuvent exister en Bourgogne. L Université de Bourgogne a une enveloppe prévue pour le numérique, afin de limiter les déplacements des étudiants (schéma au mois de mai 2013). L Université et les IFSI développent ces aspects. L Université souhaite à terme enregistrer des enseignements tels que la biologie, afin de les diffuser ensuite dans les IFSI. En parallèle, il faut développer les enseignements dirigés par petits groupes. Le télé-enseignement est d ailleurs déjà utilisé pour le Master Périnatalité. Ces aspects ont été soulevés dans le cadre du Schéma Directeur Immobilier et d Aménagement (SDIA). Le Conseil Général de la Nièvre signale que le volet numérique (FOAD) va être développé sur le site où sera implanté l IFSI. A terme, la Nièvre souhaiterait accueillir une PACES. Le Conseil Général souligne que la visio-conférence a été développée au Mans pour l organisation d une PACES délocalisée, et que le système fonctionne très bien. Les difficultés existantes autour du développement de ces outils pédagogiques portent peut-être davantage sur l aspect culturel que technique. Le SRFSS pourrait intégrer la volonté d être tourné vers les méthodes innovantes. La gouvernance Le Groupement de Coopération Sanitaire existant n a pour l instant pas de rôle dans l accompagnement des étudiants et dans les financements des formations. Dans le cadre de la convention relative au processus d universitarisation de la formation infirmière, la Région finance un poste de coordonnateur dont 50% est dédié à la dite formation. Le Conseil Régional souhaiterait une convention-cadre impliquant les formations paramédicales, et pas seulement la formation d infirmier. Cette convention-cadre pourrait prévoir un collège paritaire/collège employeurs, ce qui permettrait d avoir le pendant de la théorie. Strasbourg Conseil SARL 2013 Document de travail 2/5

3 Les formations 10% des étudiants infirmiers seront issus des PACES. L ouverture de cette voie de recrutement implique de travailler sur l intégration de ce public. Il faut également être vigilant sur les motivations de ces étudiants, afin d éviter tout choix par défaut. La répartition de ces étudiants n est pas encore définie dans les différents IFSI de la région. Il faut peut-être veiller à ce qu ils ne soient pas dispersés dans tous les IFSI, mais concentrés sur certains. L accueil de publics d origines différentes au sein des IFSI est parfois complexe, un investissement doit être réalisé afin de bien intégrer toutes les personnes formées (aides-soignants en formation d infirmier, etc.). Les méthodes pédagogiques en IFSI diffèrent de celles de l Université. Les textes préconisent de travailler sur l individualisation des parcours. Cette diversité des publics répond à une demande des employeurs d avoir des personnels davantage dans le relationnel pour certains, dans la technicité pour d autres, etc. La DRJSCS indique que depuis l universitarisation la déperdition d étudiants infirmiers par rapport aux quotas d entrée est tombée à 19%, contre environ 22/23% les années précédentes. Le taux de première présentation n a pas diminué, et les échecs n ont pas augmenté. Les acteurs rappellent l importance de l évaluation lors de la pratique, afin d éviter que les étudiants se présentent au diplôme sans les compétences requises sur ce plan. Le décloisonnement entre secteurs Le décloisonnement entre formations favoriserait la mutualisation, et ainsi une réduction des coûts. Les rapprochements ne sont pas toujours évidents, du fait de cultures différentes et d une certaine indépendance. Le Conseil Régional donne l exemple des sages-femmes et des puéricultrices, qui représentent 49 personnes en tout. Les rapprochements semblent d autant plus réalisables que de petits volumes sont concernés. L interrégionalité Les acteurs sont favorables à une réflexion interrégionale pour les spécialisations infirmières. En effet, les effectifs actuels, très réduits, ne permettent pas toujours d ouvrir les formations : IADE en Bourgogne, IBODE en Franche-Comté. Cette réflexion pourrait être conduite dans un esprit de réciprocité, avec une formation localisée en Bourgogne, une autre dans une région différente, etc. L école interrégionale déjà existante pour les ergothérapeutes et les psychomotriciens impose l obligation de réaliser les stages en Bourgogne pour les étudiants de la région. C est une initiative qui pourrait être dupliquée, afin d assurer les retours sur le territoire une fois le diplôme obtenu. Le Conseil Régional évoque la possibilité d un groupe de travail pour définir les formations susceptibles d être concernées, et envisager l ensemble des mesures incitatives possibles afin de faire revenir les personnes formées en Bourgogne. Ces réflexions pourraient par exemple concerner les orthophonistes ; une formation existe en Franche-Comté mais pas en Bourgogne (augmentation des effectifs bourguignons, obligations pour les stages de les réaliser en Bourgogne, etc.). Les réflexions interrégionales peuvent avoir lieu avec différentes régions, selon le secteur de la Bourgogne concerné. Par exemple la Nièvre réalise déjà des démarches conjointes avec des départements du Centre et de l Auvergne. Les stages Les stages de courte durée sont les plus problématiques, car les élèves ou étudiants peuvent difficilement prendre un nouveau logement pour quelques semaines uniquement. Il est signalé que le CROUS offre des chambres passagers, pour lesquelles des locations de courte durée sont possibles. Les employeurs n ont aucun budget pour gratifier les stages. Strasbourg Conseil SARL 2013 Document de travail 3/5

4 La volumétrie et la répartition La répartition des quotas infirmiers pourra être revue dans le cadre du SRFSS. A l époque de l augmentation des quotas, la répartition avait été effectuée en fonction des capacités d accueil de chaque IFSI. Depuis, certains IFSI ont changé de locaux et ont des capacités plus élevées. Le CHU de Dijon va lancer une étude au cours de l année sur la restructuration des écoles du CHU. Le SRFSS pourra intégrer cette réflexion. Les acteurs évoquent la possibilité d un concours commun pour les IFSI de la région. Le Conseil Régional tient à préciser que cette organisation ne serait pas sans conséquences, tant en matière de sélection que financière. Il faudra en peser toutes les incidences. Synthèse Sur le volet «Coûts et financement des formations», le développement de l interrégionalité pour les formations de spécialité, ainsi que la mutualisation et le décloisonnement sont deux axes de travail retenus par les acteurs. En termes de gouvernance, il s avère essentiel de créer un lieu de dialogue, avec un travail étroit associant l ensemble des acteurs de la filière. Une vigilance particulière devra être portée sur les conséquences des modifications de l appareil de formation sur l employabilité des diplômés. La place du GCS devra être précisée. Au niveau des formations, il faut veiller et travailler sur les parcours individualisés, pour la réussite et la diversité des publics (cf. recrutement d étudiants infirmiers via PACES). Le décloisonnement entre formations et la pluridisciplinarité semblent également répondre au nécessaire rapprochement entre secteurs. Enfin, sur le volet «Maillage territorial, coopération et outils pédagogiques innovants», l interrégionalité semble une piste à retenir pour l organisation des formations de spécialité notamment. Des mesures incitatives favorisant l implantation des professionnels en Bourgogne doivent être associées à cette réflexion. Les méthodes innovantes, telles que la FOAD et la visio-conférence devront être encouragées. Strasbourg Conseil SARL 2013 Document de travail 4/5

5 Strasbourg Conseil SARL 2013 Document de travail 5/5

AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales

AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales Groupe de travail 5 : Adéquation emploi/formation de l hospitalisation publique et privée Dijon, le mercredi 3 avril 2013 Personnes

Plus en détail

AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales

AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales Groupe de travail 2 : Naissance, petite enfance et aide sociale Dijon, le vendredi 5 avril 2013 Personnes présentes Cf. annexe.

Plus en détail

Positionnement de la FHF vis-à-vis des écoles de formation paramédicale

Positionnement de la FHF vis-à-vis des écoles de formation paramédicale Positionnement de la FHF vis-à-vis des écoles de formation paramédicale Rappel du cadre règlementaire - La loi n 2004-809 du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales a décentralisé

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Biologie et biotechnologies de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

REUNION REGIONALE DES DELEGUES ETUDIANTS DES INSTITUTS DE FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIAUX MARDI 12 FEVRIER 2013

REUNION REGIONALE DES DELEGUES ETUDIANTS DES INSTITUTS DE FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIAUX MARDI 12 FEVRIER 2013 REUNION REGIONALE DES DELEGUES ETUDIANTS DES INSTITUTS DE FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIAUX MARDI 12 FEVRIER 2013 ORDRE DU JOUR Rapide présentation des missions de la Région, l ARS, la DRJSCS et de l Université

Plus en détail

entre Le Ministère de l Education Nationale (Académie d Aix-Marseille)

entre Le Ministère de l Education Nationale (Académie d Aix-Marseille) Convention de partenariat entre Le Ministère de l Education Nationale (Académie d Aix-Marseille) et Le Ministère de la Culture et de la Communication ( Direction régionale des affaires culturelles de Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

Assistance à Maîtrise d Ouvrage Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales. Comité de pilotage Dijon, le 05/06/2013

Assistance à Maîtrise d Ouvrage Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales. Comité de pilotage Dijon, le 05/06/2013 Assistance à Maîtrise d Ouvrage Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales Comité de pilotage Dijon, le 05/06/2013 Dijon, le 05/06/2013 Strasbourg Conseil SARL 2013 2 Rappels

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS SANTÉ

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS SANTÉ MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS SANTÉ PROFESSIONS DE SANTÉ Arrêté du 31 juillet 2009 relatif aux autorisations des instituts de formation préparant aux diplômes d infirmier, infirmier de bloc opératoire,

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE. Intitulé du rapport : les formations sanitaires et sociales en Ile-de-France : enjeux et perspectives

NOTE DE CADRAGE. Intitulé du rapport : les formations sanitaires et sociales en Ile-de-France : enjeux et perspectives NOTE DE CADRAGE Commission : Santé, solidarité et affaires sociales Président : Micheline BERNARD-HARLAUT Rapporteurs : Jean-Pierre BURNIER et Gauthier DOT Arrêtée par la commission le : 14 octobre 2014

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE

OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE DOCUMENT DE CADRAGE 2011-2012 Introduction La Région des Pays de la Loire a pour ambition de participer au renforcement du droit à la formation, en veillant notamment

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Professions immobilières, constructions, environnement et développement durable de l Université Lille 2 Droit et santé Vague E 2015-2019

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Administration et échanges internationaux de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Lettres, histoire, droit de l Université d'artois Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des

Plus en détail

Compte-rendu de la réunion du 9 octobre 2012 «Comité de suivi LMD des Infirmiers Anesthésistes Diplômés d Etat»

Compte-rendu de la réunion du 9 octobre 2012 «Comité de suivi LMD des Infirmiers Anesthésistes Diplômés d Etat» MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Direction générale de l offre de soins Sous-direction des Ressources Humaines du système de Santé Compte-rendu de la réunion du 9 octobre 2012 «Comité de

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Mathématiques de l Université Paris 6 - Pierre et Marie Curie Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion comptable de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Information, communication, culture de l Université Lille 3 - Sciences humaines et sociales - Charles de Gaulle Vague E 2015-2019

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Economie - Gestion de l Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis - UVHC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

CAHIER DE REVENDICATIONS INFIRMIERES ELABORE PAR LE SYNDICAT NATIONAL DES PROFESSIONNELS DE SANTE AU TRAVAIL :

CAHIER DE REVENDICATIONS INFIRMIERES ELABORE PAR LE SYNDICAT NATIONAL DES PROFESSIONNELS DE SANTE AU TRAVAIL : CAHIER DE REVENDICATIONS INFIRMIERES ELABORE PAR LE SYNDICAT NATIONAL DES PROFESSIONNELS DE SANTE AU TRAVAIL : Introduction : L IST 1 a pour mission générale la promotion de la santé au travail. Celle-ci

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau de la démographie et des formations

Plus en détail

SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DE L' ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE

SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DE L' ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DE L' ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE Note d' information n 102 en date du mercredi 10 septembre 2014 Objet : Commission Permanente des 20, 21 et 22 août 2014 A l intention des membres du CNEC,

Plus en détail

5 ème journée d étude 13.12.2013 à l Arifts Compte rendu des différents ateliers de l après-midi

5 ème journée d étude 13.12.2013 à l Arifts Compte rendu des différents ateliers de l après-midi 5 ème journée d étude 13.12.2013 à l Arifts Compte rendu des différents ateliers de l après-midi Les ateliers sont co-animés par des travailleurs sociaux référents professionnels et des formateurs permanents.

Plus en détail

Clinique Juridique Paris 8 CHARTE DE FONCTIONNEMENT

Clinique Juridique Paris 8 CHARTE DE FONCTIONNEMENT Clinique Juridique Paris 8 CHARTE DE FONCTIONNEMENT 1 Charte de la Clinique juridique de l Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis La Clinique juridique de Paris 8 permet la validation d Unité d Enseignement

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Moteurs thermiques et vibrations acoustiques de l Université d'artois Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences et métiers de l'éducation et de la formation de l Université Lille 3 - Sciences humaines et sociales - Charles de Gaulle

Plus en détail

ESPACE RÉGIONAL DE PARTAGE D'EXPÉRIENCE BILAN 2011 ET PERSPECTIVES 2012

ESPACE RÉGIONAL DE PARTAGE D'EXPÉRIENCE BILAN 2011 ET PERSPECTIVES 2012 ET PERSPECTIVES 2012 PICARDIE SOMMAIRE 01 RAPPEL OBJECTIFS ET POINTS DE VUE 02 PERSPECTIVES 2012 OBJECTIFS 2012 LES THÈMES PROPOSÉS LES ÉVOLUTIONS LOGISTIQUES 01 RAPPEL OBJECTIFS RAPPEL OBJECTIFS ET POINTS

Plus en détail

PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011

PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011 PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011 1 INTRODUCTION L accès aux soins de premier recours est une des composantes majeures du droit fondamental à la santé.

Plus en détail

La formation des demandeurs d emploi en Limousin

La formation des demandeurs d emploi en Limousin La formation des demandeurs d emploi en Limousin EXPERIENCE La Région Limousin avait depuis 2005 engagé un partenariat avec les ASSEDIC pour coordonner l offre de formation aux demandeurs d emploi et leur

Plus en détail

Rapports du Président. Avis du CESR

Rapports du Président. Avis du CESR Rapports du Président Avis du CESR Session du 19 septembre 2008 1 2 Formation professionnelle continue et apprentissage Avis sur le rapport n 8 Convention de partenariat avec l Agefiph Cet avis a été préparé

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Commercialisation des produits et des services industriels - CPSI de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Economie - Gestion de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Mathématiques, informatique et applications de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

L Institut de formation des professions de santé ouvre ses portes au public le 24 janvier 2015

L Institut de formation des professions de santé ouvre ses portes au public le 24 janvier 2015 Communiqué de presse, le 7 janvier 2014 L Institut de formation des professions de santé ouvre ses portes au public le 24 janvier 2015 L Institut de Formation des Professions de Santé du CHRU de Tours

Plus en détail

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Maisons de Santé Pluridisciplinaires Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Les maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) visent à offrir à la population, sur un même lieu, un ensemble de

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Automatique et informatique industrielle de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section

Plus en détail

ANNEE PREPARATOIRE AUX CONCOURS D ENTREE EN INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE

ANNEE PREPARATOIRE AUX CONCOURS D ENTREE EN INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE ANNEE PREPARATOIRE AUX CONCOURS D ENTREE EN INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE PROGRAMME 2015-2016 LES CONDITIONS D'ADMISSION EN IFCS - Avoir exercé 4 ans, au 1er janvier de l'année du concours,

Plus en détail

DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE

DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE Date de dépôt des candidatures : 1 er juillet 30 septembre 2014 1 er janvier 31 mars 2015 APPEL A PROJETS DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE Cahier des charges

Plus en détail

Plan Pluri-Annuel de Formation SDIS34 2014-2016

Plan Pluri-Annuel de Formation SDIS34 2014-2016 CHAPITRE 5 LES FORMATIONS DES PATS Préambule : Le service Formation-PATS doit sa création à notre Directeur. Depuis le 15 octobre 2012, son activité a permis d effectuer «un état des lieux» concernant

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs

Plus en détail

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL Décembre 2008 Sommaire 4 4 5 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Métiers de la formation de l'insertion et de l'accompagnement de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Carrières de l'immobilier de l Université d Evry-Vald Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Chargé de communication des petites et moyennes organisations de l Université Lille 3 Sciences humaines et sociales

Plus en détail

Congés et horaires de travail des personnels BIATSS

Congés et horaires de travail des personnels BIATSS Madame, Monsieur, Vendredi 20 Juillet 2012 - n 7 Ce septième numéro d AMU Info est consacré aux dispositions arrêtées en matière de ressources humaines suite aux réunions du Comité technique et du Conseil

Plus en détail

INTÉGRATION DE LA FILIÈRE INFIRMIÈRE DANS LE SCHÉMA UNIVERSITAIRE EUROPÉEN

INTÉGRATION DE LA FILIÈRE INFIRMIÈRE DANS LE SCHÉMA UNIVERSITAIRE EUROPÉEN Coordination Nationale Infirmière 270 Bd Sainte Marguerite 13 009 MARSEILLE 6508 / RC 1249 /1 : 04 91 74 50 70 / : 04 91 74 61 47 http://www.coordination-nationale-infirmiere.org/ coord-nat-inf @ wanadoo.fr

Plus en détail

INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CENTRE HOSPITALIER ROBERT-PAX DE SARREGUEMINES

INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CENTRE HOSPITALIER ROBERT-PAX DE SARREGUEMINES PROTOCOLE D ACCUEIL ET D ENCADREMENT DES ETUDIANTS EN STAGE 1. LES OBJECTIFS Objectif global : Cette procédure se propose de formaliser les modalités d accueil et d encadrement de l étudiant en stage Objectifs

Plus en détail

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER L Association France Alzheimer est une association de familles créée par des familles et des professionnels du soin en 1985. A cette époque il n existe aucun traitement

Plus en détail

Cahier des Charges. Toutes formations confondues, l établissement accueille en simultané 450 étudiants par an.

Cahier des Charges. Toutes formations confondues, l établissement accueille en simultané 450 étudiants par an. Marché pour l accompagnement de la mise en place d une démarche qualité visant à la certification ISO 9001 du service de formation continue de l ENGEES Cahier des Charges Date de publication : 11 mars

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX 1 RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX La santé des élèves constitue un enjeu d'importance pour l'ecole : son incidence sur les apprentissages et la réussite scolaire,

Plus en détail

Circulaire du 4 septembre 2009

Circulaire du 4 septembre 2009 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l Etat NOR : BCFF0920191C Circulaire du 4 septembre 2009 relative à l organisation, aux attributions

Plus en détail

CONVENTION CADRE D ACCOMPAGNEMENT DES PARCOURS PROFESSIONNELS INTER ENTREPRISES AVEC UN OBJECTIF DE SECURISATION DES PARCOURS - MODEL 69 -

CONVENTION CADRE D ACCOMPAGNEMENT DES PARCOURS PROFESSIONNELS INTER ENTREPRISES AVEC UN OBJECTIF DE SECURISATION DES PARCOURS - MODEL 69 - CONVENTION CADRE D ACCOMPAGNEMENT DES PARCOURS PROFESSIONNELS INTER ENTREPRISES AVEC UN OBJECTIF DE SECURISATION DES PARCOURS - MODEL 69 - Proposée par : Le Pôle économique de l Ouest Lyonnais TECHLID

Plus en détail

Les étudiants en formation de santé En région Centre de 2009 à 2012

Les étudiants en formation de santé En région Centre de 2009 à 2012 Les étudiants en formation de santé En région Centre de 2009 à 2012 Méthodologie La direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques (DREES) mène annuellement une enquête auprès

Plus en détail

Master Innovation par l économie sociale et les TIC

Master Innovation par l économie sociale et les TIC Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Innovation par l économie sociale et les TIC Université Toulouse II - Jean Jaurès UT2J Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

La classe préparatoire aux études de santé (CPES)

La classe préparatoire aux études de santé (CPES) Dossier de Presse 2 février 2012 La classe préparatoire aux études de santé (CPES) Une nouvelle filière Le vice-rectorat de Mayotte et l Agence de Santé de Océan Indien (ARS-OI) ont décidé d unir leurs

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Biologie-Environnement de l Université de Corse Pasquale Paoli Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI. 13 mars 2013

RAPPORT FINAL. Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI. 13 mars 2013 Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI RAPPORT FINAL 13 mars 2013 Version finale 13/03/2013 RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE ÉLECTRONIQUE 2 Introduction Le questionnaire diffusé par l ASMEP-ETI auprès

Plus en détail

FEDERATION DEPARTEMENTALE DES SYNDICATS D EXPLOITANTS AGRICOLES DE LA REUNION Membre de la Fédération Nationale des Syndicats d Exploitants Agricoles

FEDERATION DEPARTEMENTALE DES SYNDICATS D EXPLOITANTS AGRICOLES DE LA REUNION Membre de la Fédération Nationale des Syndicats d Exploitants Agricoles AXE 1- FICHE 1 : LES RENCONTRES INFO METIERS (thématique élevage) rencontre entre le public et les professionnels du secteur de l élevage afin de découvrir les métiers de l élevage donner une information

Plus en détail

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles.

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles. ÉTUDE SUR LES BESOINS EN FORMATION CLINIQUE ET EN FORMATION CONTINUE DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ DES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES EN SITUATION MINORITAIRE Sommaire Le Consortium national de formation en

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 1 CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 La procédure de l appel à projet change à compter de 2015. Nous vous invitons à prendre connaissance de la nouvelle procédure

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management de la chaîne logistique de l Université de Cergy- Pontoise - UCP Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Généalogiste successoral de l Université de Corse Pasquale Paoli Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012

Plus en détail

Au Conseil Général des Bouches du Rhône Direction Enfance Famille

Au Conseil Général des Bouches du Rhône Direction Enfance Famille 1 Synthèse Réunion de travail sur le prochain schéma départemental Enfance Famille des Bouches du Rhône Lundi 17 décembre 2013 Au Conseil Général des Bouches du Rhône Direction Enfance Famille Présents

Plus en détail

ATELIER «LES NON TITULAIRES» La procédure de recrutement dans la fonction publique territoriale Le 12 septembre 2011

ATELIER «LES NON TITULAIRES» La procédure de recrutement dans la fonction publique territoriale Le 12 septembre 2011 ATELIER «LES NON TITULAIRES» La procédure de recrutement dans la fonction publique territoriale Le 12 septembre 2011 La définition du besoin de recrutement La gestion du besoin de recrutement se réalise,

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Journalisme et medias régionaux de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section

Plus en détail

Saisine : Ministre de l Éducation nationale, de l Enfance et de la Jeunesse (2 février 2016) AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE

Saisine : Ministre de l Éducation nationale, de l Enfance et de la Jeunesse (2 février 2016) AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Luxembourg, le 25 avril 2016 Objet: Projet de loi n 6957 portant modification 1. de la loi modifiée du 10 juin 1980 portant planification des besoins en personnel enseignant de l enseignement postprimaire

Plus en détail

2 Au-delà de cette dimension interne, l orientation de la gestion vers les résultats vise à mieux éclairer les décisions de politiques publiques en fournissant des informations pertinentes sur les coûts

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion de projet et conduite de travaux de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans les Offices de Tourisme de Normandie. www.ottnormandie.fr

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans les Offices de Tourisme de Normandie. www.ottnormandie.fr La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans les Offices de Tourisme de Normandie www.ottnormandie.fr Un environnement touristique en pleine mutation Nouveaux comportements des clientèles,

Plus en détail

«Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire»

«Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire» La mise en place du Parcours aménagé de formation initiale constitue une des mesures du plan «Vaincre et un des éléments de son volet Prévention. Elle s articule étroitement avec d autres mesures du plan

Plus en détail

Délibération de l Assemblée Plénière

Délibération de l Assemblée Plénière Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 045-234500023-20150618-15_03_05-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 19/06/2015 Publication : 19/06/2015 Conseil régional du Centre Val

Plus en détail

Titre 1 : Les partenaires. Titre 2 : Exposé des motifs

Titre 1 : Les partenaires. Titre 2 : Exposé des motifs Convention entre le Réseau National des Écoles Supérieures du Professorat et de l Éducation (R-ESPÉ) et le collectif des Associations partenaires de l École de la République (CAPE) Convention de partenariat

Plus en détail

Évaluation du diplôme de l École régionale des beaux-arts de Rouen

Évaluation du diplôme de l École régionale des beaux-arts de Rouen Section des Formations et des diplômes Évaluation du diplôme de l École régionale des beaux-arts de Rouen DNSEP Option : Art Septembre 2010 Section des Formations et des diplômes Évaluation du diplôme

Plus en détail

février Charte des stages de l enseignement supérieur Direction de la Communication

février Charte des stages de l enseignement supérieur Direction de la Communication février Charte des stages de l enseignement supérieur Direction de la Communication Les stages représentent un enjeu majeur pour les étudiants, en même temps qu ils témoignent de l engagement des entreprises

Plus en détail

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 POLITIQUE 2500-024 TITRE : ADOPTION : Conseil d'administration Résolution : CA-2008-01-15-08 ENTRÉE EN VIGUEUR : 15 janvier 2008 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 2. LA FORMATION

Plus en détail

Sanitaire et Social. Tableau de bord Formation. en Provence Alpes Côte d'azur. En ligne. Décembre 2011. L essentiel

Sanitaire et Social. Tableau de bord Formation. en Provence Alpes Côte d'azur. En ligne. Décembre 2011. L essentiel BULLETIN DU SANITAIRE ET SOCIAL EN PROVENCE ALPES CÔTE D AZUR n 4 Décembre 211 Tableau de bord Formation En ligne Sanitaire et Social en Provence Alpes Côte d'azur Pour cette troisième édition, le tableau

Plus en détail

15 ans d accompagnement en apprentissage. Compte-rendu de la Réunion de Réflexion du 25 Mai 2011

15 ans d accompagnement en apprentissage. Compte-rendu de la Réunion de Réflexion du 25 Mai 2011 15 ans d accompagnement en apprentissage Compte-rendu de la Réunion de Réflexion du 25 Mai 2011 I. Intervention introductive de M. MAZEREEL Jean-Pierre (éducateur de service de suite de l IME) Pourquoi

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Ingénierie mathématique de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

inésithérapeutes En région Centre

inésithérapeutes En région Centre Les masseur asseurs-kinésithérapeute inésithérapeutes En région Centre La profession en quelques mots «La profession de masseur-kinésithérapeute consiste à pratiquer habituellement le massage et la gymnastique

Plus en détail

ACCORD CADRE entre. le secrétariat d Etat chargé de l Enseignement supérieur et de la recherche SCHNEIDER ELECTRIC FRANCE

ACCORD CADRE entre. le secrétariat d Etat chargé de l Enseignement supérieur et de la recherche SCHNEIDER ELECTRIC FRANCE ACCORD CADRE entre le secrétariat d Etat chargé de l Enseignement supérieur et de la recherche ET SCHNEIDER ELECTRIC FRANCE La secrétaire d Etat chargée de l enseignement supérieur et de la recherche Le

Plus en détail

Dossier de Presse. Mercredi 10 juillet 2013

Dossier de Presse. Mercredi 10 juillet 2013 Dossier de Presse Mercredi 10 juillet 2013 Pacte territoire santé Provence-Alpes-Côte d Azur Un pacte, pour quoi faire? Le pacte territoire santé vise à garantir et à renforcer l accès aux soins, en particulier

Plus en détail

Universitarisation des formations infirmières en France: bilan d étape

Universitarisation des formations infirmières en France: bilan d étape Séminaire européen du SIDIIEF Lausanne, 2 septembre 2013 Universitarisation des formations infirmières en France: bilan d étape. Christophe Debout, Inf, PhD Département des Sciences Infirmières et Paramédicales

Plus en détail

Charte relative aux diplômes en partenariat international et aux formations délocalisées

Charte relative aux diplômes en partenariat international et aux formations délocalisées Charte relative aux diplômes en partenariat international et aux formations délocalisées Considérant le développement rapide et récent des formations universitaires diplômantes conçues en réseau, national

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Economie, Gestion de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des

Plus en détail

OBJET : Orientations pour un Service Public Régional de Formation professionnelle tout au long de la vie

OBJET : Orientations pour un Service Public Régional de Formation professionnelle tout au long de la vie ASSEMBLEE PLENIERE N de délibération : 09AP.55 DU CONSEIL REGIONAL DE FRANCHE-COMTE Date : vendredi 26 juin 2009 Politique : Formation - Apprentissage Sous-Politique : Formation professionnelle Composante

Plus en détail

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES PSYCHOLOGIE

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES PSYCHOLOGIE Niveau : LICENCE année Domaine : Mention : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES PSYCHOLOGIE L2 120 ES Volume horaire étudiant : 238 h 190 h h 44 h h 428 h cours magistraux travaux dirigés travaux pratiques cours

Plus en détail

CENTRE RESSOURCES AUTISME de BASSE-NORMANDIE *********** PRESENTATION De l Activité de FORMATION Pour l Année 2010-11

CENTRE RESSOURCES AUTISME de BASSE-NORMANDIE *********** PRESENTATION De l Activité de FORMATION Pour l Année 2010-11 CENTRE RESSOURCES AUTISME de BASSE-NORMANDIE *********** PRESENTATION De l Activité de FORMATION Pour l Année 2010-11 Sommaire Généralités Objectifs et moyens, Approche intégrative, Destinataires, Renseignements

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Psychologie de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Chef de chantier de l Université de Valenciennes et du Hainaut- Cambrésis - UVHC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

FICHE DE POSTE : Directeur adjoint Ecole d IADE

FICHE DE POSTE : Directeur adjoint Ecole d IADE C.H.I.P.S. FICHE DE POSTE DIRECTEUR ADJOINT ERIADE /FIC POS/ N 1 Créé en septembre 2014 Ecole Régionale d Infirmiers Anesthésistes Modifié le : Version n 1 4 pages + 1 page annexe Lieux de diffusion :

Plus en détail

REFERENTIEL DE COMPETENCES ET RE-INGENIERIE DU DIPLÔME D INFIRMIER ANESTHESISTE

REFERENTIEL DE COMPETENCES ET RE-INGENIERIE DU DIPLÔME D INFIRMIER ANESTHESISTE REFERENTIEL DE COMPETENCES ET RE-INGENIERIE DU DIPLÔME D INFIRMIER ANESTHESISTE Monique Guinot* Directeur Ecole des Infirmiers Anesthésiste APHP Paris Au delà des craintes légitimes que le projet de Validation

Plus en détail

Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants.

Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants. REUSSIR L ANNEE DE FORMATION EN ALTERNANCE Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants. Daniel Filâtre Président du comité La professionnalisation de la formation initiale

Plus en détail

«Résidences de la réussite»

«Résidences de la réussite» «Résidences de la réussite» REFERENTIEL NATIONAL MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE L'enseignement supérieur privé: CODIR du 7 mars 2014 1 Les résidences

Plus en détail

PROCES VERBAL DU CONSEIL DE GESTION de la FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES, SOCIALES et de GESTION du 2 Octobre 2007

PROCES VERBAL DU CONSEIL DE GESTION de la FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES, SOCIALES et de GESTION du 2 Octobre 2007 PROCES VERBAL DU CONSEIL DE GESTION de la FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES, SOCIALES et de GESTION du 2 Octobre 2007 Membre de droit : Mme Guillemin Elus Présents : Mrs Anger, Bascourret, Da Silva, Henry,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Sciences du management de l Université de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis - UVHC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Assises de l Enseignement supérieur et de la Recherche. Thème n 1

Assises de l Enseignement supérieur et de la Recherche. Thème n 1 Assises de l Enseignement supérieur et de la Recherche Thème n 1 La réussite de tous les étudiants La réussite de tous les étudiants sera la première priorité, avec une attention spécifique portée au premier

Plus en détail

Université Montpellier 2 UFR Sciences. Licence Sciences, Technologies, Santé Master Sciences, Technologies, Santé

Université Montpellier 2 UFR Sciences. Licence Sciences, Technologies, Santé Master Sciences, Technologies, Santé Université Montpellier 2 UFR Sciences Licence Sciences, Technologies, Santé Master Sciences, Technologies, Santé Modalités de contrôle des connaissances et de progression Préambule Les diplômes sont délivrés

Plus en détail

Rapport sur l offre de formation «licence»

Rapport sur l offre de formation «licence» Section des Formations et des diplômes Rapport sur l offre de formation «licence» de l Université Lille 2 - Droit et santé Vague E - 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

Cahier des charges. Expérimentation de tutorat des étudiants en soins infirmiers dans les cabinets d infirmiers libéraux

Cahier des charges. Expérimentation de tutorat des étudiants en soins infirmiers dans les cabinets d infirmiers libéraux Cahier des charges Expérimentation de tutorat des étudiants en soins infirmiers dans les cabinets d infirmiers libéraux Sommaire I. Contexte et objectifs de l expérimentation...3 II. Critères d éligibilité...3

Plus en détail

FICHE PRATIQUE Présenter le plan et le bilan formation au CE

FICHE PRATIQUE Présenter le plan et le bilan formation au CE FICHE PRATIQUE Présenter le plan et le bilan formation au CE La présentation du plan de formation Objectif : DELIBERER Les documents ci-après listés sont remis 3 semaines avant les réunions spéciales formations

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Formateur d'adultes de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des

Plus en détail