Sous-dossier n 3 : Chapitre 1 : Recommandations techniques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sous-dossier n 3 : Chapitre 1 : Recommandations techniques"

Transcription

1 Ingénierie du Trafic et des Systèmes d exploitation MANUEL D AIDE A LA REALISATION D UNE INFRASTRUCTURE DE GENIE CIVIL DE POSE DE CABLE OPTIQUE POUR DES SD0 INTRODUCTION ET PRESENTATION SD3 - C1 RECOMMANDATIONS TECHNIQUES BASE DE DONNEES SD1 AXES STRATEGIQUES DU DEPARTEMENT Manuel d'aide à la construction d'une Infrastructure de Génie Civil SD2 RECOMMANDATIONS JURIDIQUES SD3 - C2 RECOMMANDATIONS TECHNIQUES BORDEREAU DES PRIX SD4 QUALIFICATION DU PROJET (DOSSIER A CREER) SD5 CONSULTATION (DOSSIER A CREER) SD6 GESTION ET MAINTENANCE DU PATRIMOINE (DOSSIER A CREER) Sous-dossier n 3 : Chapitre 1 : Recommandations techniques Référence : D453PPL3_sd3_V1 Date de création : juin 2004 Version : 1

2 Sommaire page GLOSSAIRE 5 Abrevations... 5 Terminologie... 6 INTRODUCTION 7 Objet du document... 7 Manuel d aide à la réalisation de l IGC-RHD-RRA... 7 PRESENTATION DE SOUS-DOSSIER N 3 8 Architecture... 8 Base de données technique... 8 Montage du dossier de consultation technique... 8 PARTIE 1 BASE DE DONNES TECHNIQUES 9 Généralités...9 Finalité de l opération... 9 Définition et terminologie... 9 La tranchée La multitubulaire Les fourreaux Système de localisation Chambre de télécommunication Le grillage avertisseur Les franchissements d ouvrages Consistance des travaux Caractéristiques des installations et des équipements...12 Tranchées Dimensionnement de la tranchée Tranchée en terrain naturel (T1) Tranchée accotement rive de chaussée (T2) Tranchée sous chaussée Trafic Léger (T3) Tranchée sous chaussée Trafic Lourd (T4) Tranchée à faible charge (T5) Positionnement des tranchées Tranchée réalisée en travaux conjoints Tranchée réalisée en travaux isolés Les fourreaux ou conduites Mise en œuvre des câbles Type de conduite Les fourreaux PEHD Les fourreaux PVC Sections Le sous tubage ou sous fourreautage Les chambres Composition Les chambres installées en accotement Les chambres installées sous chaussée Les tampons Chapitre 1 : Recommandations techniques Page 2 / 78

3 Grilles de protection Fil de localisation Principe Architecture Mise en oeuvre Passage de point difficile Définition Les points difficiles Chemin de câbles en voussoir Encorbellement Chemin de câbles capoté sur trottoir Caniveau sur tablier Fonçage Sciage Matériaux de pose et de protection Sable pour enrobage des fourreaux ou assise des chambres Béton Sable Granulats pour béton Ciments Produits d'addition, adjuvants Croisement de la tranchée avec des piquets de glissières Mode d exécution des ouvrages...45 Les fouilles et tranchées Distances de croisement Déviation en accotement Franchissement de bretelles ou de voiries annexes Mise en place des fourreaux Remblaiement et compactage Traversées d ouvrages Passages inférieurs équipés de fourreaux Passages inférieurs non équipés de fourreaux Raccordement à des réseaux existants Contraintes d exploitation Pose des chambres Murs de retenue ou de soutènement Drainage des chambres Dispositions d implantation Pas des chambres Schéma d implantation des chambres Mesures conservatoires Traversées transversales Desserte des infrastructures annexes Adductions de bâtiments Réfections des voiries, trottoirs Repérage de l infrastructure de fourreaux Repérage des chambres Bornes de repérage du réseau Récapitulatif pour la réalisation de l IGC suivant les environnements rencontrés Solutions pour limiter le coût du génie civil Réutilisation des conduites existantes Retubage par micro conduites Micro génie civil Chapitre 1 : Recommandations techniques Page 3 / 78

4 Micro génie civil Utilisation du réseau d égouts Utilisation de réseau désaffecté Utilisation du réseau éléctrique à haute tension Réception des ouvrages...64 Réception des fourreaux Mandrinage de fourreaux Essais d'étanchéité des fourreaux Enregistrement Réception des chambres Réception du système de détection des fourreaux Documents attendus Avant exécution et après les travaux...71 Documents remis à l entrepreneur Reconnaissance, Piquetage Documents à remettre avant exécution Documents à remettre après exécution Chapitre 1 : Recommandations techniques Page 4 / 78

5 GLOSSAIRE Abrevations Termes BAU CF CNET Cu CCTP DBA DCE Ø FO GNT OA OH Pehd PI PMV PR PS PVC RADT RAU RN SMA ST TPC TIC Signification Bande d'arrêt d'urgence Couche de Forme Centre National d'etudes des Télécommunications Cuivre Cahier des Clauses Techniques Particulières Dispositif en béton armé Dossier de Consultation des Entreprises Diamètre - Fourreaux Fibre Optique Grave Non-Traitée Ouvrage d'art Ouvrage hydraulique Polyéthylène haute densité Passage Inférieur Panneaux à Messages Variables Point Repère (repérage par l'exploitation) Passage Supérieur Polychlorure de Vinyle Recueil Automatique de Données Trafic Réseau d'appel d'urgence Route Nationale Station Météorologique Automatique Site Technique Terre Plein Central Technologie de l information et de la communication Chapitre 1 : Recommandations techniques Page 5 / 78

6 Terminologie Termes Consultation générale Encorbellement Fonçage Mandrinage Tablier Voussoir Signification Travaux de base sur lesquels s appuie l infrastructure hauts débits Technique de franchissement d un ouvrage avec la mise en place d un équipement pour permettre la continuité du génie civil pour le câble fibres optiques Technique permettant de creuser horizontalement. Opération de contrôle des fourreaux par le passage dans les conduites d un gabarit Dans le cadre d un pont, plate-forme horizontale supportant la chaussée Eléments d ouvrage d art permettant de relier les piles et de supporter le tablier et les voies de circulation Chapitre 1 : Recommandations techniques Page 6 / 78

7 INTRODUCTION Objet du document Ce manuel d aide à la réalisation d une infrastructure de génie civil de pose de câble optique pour des réseaux à hauts débits a été réalisé par la société ISIS avec le concours de la cellule DTCI de la Région Rhône-Alpes et le groupe des chargés de mission TIC des Départements. Ce manuel d aide à la réalisation de l IGC-RHD-RRA se décompose en 6 sous-dossiers dont voici sommairement les contenus. Pour plus de détails, il conviendra de se reporter à chacun des sous-dossiers. Le présent document est le sous-dossier n 3 Recommandations techniques du manuel d aide à la réalisation. Manuel d aide à la réalisation de l IGC- RHD-RRA Titre du sous-dossier Contenu Sous-dossier n 0 Introduction et présentation du dossier Vision d ensemble de l architecture du manuel et guide d utilisation Sous-dossier n 1 Stratégies du Département Eléments économiques et stratégiques en terme de développement de l IGC. Sous-dossier n 2 Recommandations juridiques Aspects juridiques à prendre en compte lors de la réalisation d une IGC.? Sous-dossier n 3 Recommandations techniques Base de données techniques avec les recommandations techniques et le bordereau des prix. Sous-dossier n 4 Qualification du projet Analyse des éléments économiques et stratégiques de l IGC. Décision d engagement des travaux et approche du financement. Sous-dossier n 5 Consultation Directives pour l élaboration du dossier de consultation. Sous-dossier n 6 Gestion et maintenance du patrimoine Préconisations et recommandations pour la gestion et la maintenance de l IGC ARCHITECTURE DU MANUEL D'AIDE A LA REALISATION D'UNE INFRASTRUCTURE DE GENIE CIVIL DE POSE DE CABLE OPTIQUE POUR RHD SD 0 SD 1 SD 2 SD 3 SD 4 SD 5 SD 6 INTRODUCTION PRESENTATION DU DOSSIER AXES STRATEGIES DU DEPARTEMENT RECOMMANDATIONS JURIDIQUES RECOMMANDATIONS TECHNIQUES C 1 C 2 QUALIFICATION DU PROJET CONSULTATION GESTION ET MAINTENANCE DU PATRIMOINE BASE BORDEREAU DE DES PRIX DONNEES Chapitre 1 : Recommandations techniques Page 7 / 78

8 PRESENTATION DE SOUS-DOSSIER N 3 Architecture Base de données technique Montage du dossier de consultation technique Afin d adapter ce chapitre aux multiples configurations possibles et pour permettre une évolutivité permanente, le sous-dossier n 3 est scindé en plusieurs parties : la base de données techniques et le bordereau des prix. Nous trouverons dans ce chapitre toutes les recommandations techniques que peuvent rencontrer les équipes TIC lors de la réalisation des travaux d infrastructure de fourreaux. Ce chapitre sera structuré suivant le plan ci-après : - Généralités : Avec les rappels de la finalité de l installation, la définition et la terminologie de l infrastructure, la consistance des travaux, - Caractéristiques des installations et des équipements : Avec les normes, les positionnements de l installation (tranchée, chambre), les capacités de l infrastructure, la cohabitation des réseaux, les différents types de fourreaux, de chambres préfabriquées, de détection de nappe de fourreaux,.. - Mode d exécution des travaux Avec les différents modes de pose des fourreaux, la pose des chambres, la réalisation d ouvrages particuliers (passage de pont, ouvrage de raccordement, traversée,.) - Réception des ouvrages Avec le contrôle des fourreaux, des chambres de tirage et le contrôle du système de localisation de nappe. - Documents attendus Avant exécution et après les travaux Avec les documents à fournir avant exécution et après les travaux. Une fois la construction décidée, l acteur public doit établir une consultation technique qui sera annexée à la consultation générale. Pour se faire, il doit extraire de la base de données les informations adaptées à son projet. Chapitre 1 : Recommandations techniques Page 8 / 78

9 PARTIE 1 BASE DE DONNES TECHNIQUES Généralités Finalité de l opération L objectif du présent manuel de recommandations, est d aider à la réalisation d une infrastructure génie civil pour la pose de câble optique pour les réseaux à hauts débits. Dans ces conditions les recommandations s appliquent uniquement à cet objectif. Les futurs utilisateurs ne doivent donc pas être tentés de mettre en place dans l IGC des câbles différents (réseau d eau, câble d énergie, ). Définition et terminologie L IGC de pose de câble est composée des éléments suivants : Passage inférieur Voie de circulation Vue en coupe ➀ La tranchée qui comporte la multitubulaire ➁, avec les fourreaux ➂, un système de localisation de tranchée ➄ et éventuellement un grillage avertisseur ➃. Le câble optique se trouvant en ➅. Des chambres de télécommunication d aide au tirage ou de raccordements en ➆. Nous trouvons en ➇ des franchissements d ouvrages d art ou de points durs. ➈ Chambre de fin de réseau. Chapitre 1 : Recommandations techniques Page 9 / 78

10 Généralités La tranchée La multitubulaire Les fourreaux Système de localisation Chambre de télécommunication Les fourreaux composant la multitubulaire sont enfouis dans une tranchée qui est remblayée après les travaux pour reconstituer les sols. Cette constitution est réalisée, suivant le cas, avec les matériaux extraits ou avec une structure reconstituant le sol à l identique, suivant les coupes types des tranchées figurants dans le sous-dossier ci-après. La multitubulaire est un assemblage de n fourreaux. La fonction de cette multitubulaire est de relier les N chambres de télécommunications privatives. Entre chaque chambre la multitubulaire est protégée par une charge minimale h définie dans les coupes types des tranchées. Sur le linéaire, le rayon de courbure minimum de la multitubulaire doit permettre la mise en œuvre sans difficulté des futurs câbles optiques. Nous préconisons une courbe minimum de 1.6 mètre. Cette valeur peut être ramenée à 0.80 mètre pour les dérivations des fourreaux vers les chambres de télécommunications. Les fourreaux doivent être installés en nappe dans la tranchée. Entre deux chambres, la disposition des fourreaux doit rester constante (sans croisement). Toute multitubulaire doit aboutir dans une chambre. Ils permettent le passage du câble à fibres optiques. Ils peuvent être en polyéthylène haute densité (Pehd) où en polychlorure de vinyle (PVC). Les raccordements des fourreaux entre eux doivent être étanches. Ces raccordements doivent résister à une traction équivalente à celle de la rupture du fourreau. Un système de localisation de la tranchée peut être mis en œuvre. Il permet de localiser avec précision la position et la profondeur de la multitubulaire. Cette localisation est réalisée par émission et réception d un signal électromagnétique et permet l identification sans confusion avec d autres réseaux ou obstacles. Ce système utilise la détection d un élément ajouté dans la multitubulaire. Une chambre de télécommunication désigne un espace privatif qui donne, dans chacune des directions, accès à la multitubulaire. Nous distinguons deux types de chambres de télécommunication : - des chambres de tirage, - des chambres de lovage et de raccordement, Chapitre 1 : Recommandations techniques Page 10 / 78

11 Généralités Le grillage avertisseur Les franchissements d ouvrages Consistance des travaux Le grillage avertisseur est une bande plastique imputrescible, de couleur et placée à 30cm au-dessus de la multitubulaire. Cette bande permet, lors de travaux au voisinage de l infrastructure, de prévenir de la présence de l IGC. Pour les infrastructures de génie civil dédiées aux télécoms, la norme «NF EN 12613» impose une bande de couleur verte. L IGC peut être amenée à franchir des ouvrages d art ou des points durs (ligne de voies ferrées, canal,.). Dans le cas des ouvrages d art, des dispositifs complémentaires de type passage en encorbellement seront mis en place pour assurer la continuité des fourreaux. Pour le passage des points durs, les techniques par forage ou fonçage permettront leur franchissement. Au titre de la construction de l IGC, l entrepreneur devra réaliser : - L établissement du dossier de construction, - Le piquetage avant travaux, - Les Déclarations d Intention de Commencement des Travaux auprès des différents concessionnaires de réseau, - La fourniture des différents équipements et accessoires de l IGC, - La construction de l IGC, - La fourniture et la mise en place de la signalisation de chantier, - La remise en état des lieux, - Les essais de l IGC, - L établissement du dossier des ouvrages exécutés. Chapitre 1 : Recommandations techniques Page 11 / 78

12 Caractéristiques des installations et des équipements Tranchées Les études préalables sur la faisabilité d une liaison doivent aboutir à : l identification des besoins la définition d un cheminement. Une tranchée est définie par : la position de celle-ci dans son environnement (fonction des milieux rencontrés). le nombre de fourreaux qu elle contient. le diamètre des fourreaux. Dimensionnement de la tranchée Si étude Une tranchée doit comporter un certain nombre de fourreaux télécoms. Si une étude de besoins peut être menée au préalable, celle ci permettra le dimensionnement du nombre exact de fourreaux à mettre en place dans la tranchée. Dans ce cas, chaque titulaire ou client potentiel se verra allouer un tube, plus un pour l aménageur de l infrastructure et un pour la manœuvre. Par exemple le Conseil Général souhaite réaliser une section d infrastructure de quelques kilomètres. 1 opérateur est intéressé par tout le cheminement proposé et envisagé par le CG, 1 second opérateur n est intéressé que par une partie du cheminement proposé. Dans ce cas 4 fourreaux de petit diamètre seront mis en œuvre : 1 pour chaque opérateur, et ceci sur toute la longueur de l infrastructure, 1 pour les besoins propres du Conseil Général, 1 pour la manœuvre. Sinon Si cette étude ne peut être menée par manque de temps ou plus par manque d information, il est conseillé d installer au minimum 3 conduites : deux conduites de faible diamètre (1 pour l aménageur et une pour la manœuvre) une conduite de diamètre plus important permettant un sous-tubage ultérieur. Il est interdit de mettre en œuvre une infrastructure avec seulement un fourreau. Pour information, le coût linéaire d une tranchée est essentiellement imputable aux travaux d ouverture et de reconstitution du sol ; la part relative aux fourreaux est marginale. Chapitre 1 : Recommandations techniques Page 12 / 78

13 Caractéristiques des installations et des équipements Tranchées Tranchée en terrain naturel (T1) Lorsque le cheminement autorise un passage en terrain naturel (espaces verts, champs, etc) ce type de tranchée sera réalisé. Cette tranchée peut être décomposée en trois strates : 1. La strate contenant les fourreaux. Au minimum 20 cm de sable compacté recouvriront les différentes conduites ou fourreaux. 2. La strate entre le grillage avertisseur et le sable. Cette strate sera réalisée par compactage des matériaux extraits de la fouille. 3. La couche de remblai final réalisée par compactage des matériaux extraits de la fouille. Remblai naturel Grillage avertisseur Tube pour fil de localisation Sable Fourreaux 5 Les matériaux extraits des fouilles et réutilisés pour le remblaiement doivent être contrôlés afin de ne pas introduire des blocs trop importants dans la tranchée pouvant à terme endommager les conduites. 5 Si les conditions le permettent, le sable peut être remplacé par de la terre fine extraite lors de la réalisation de la fouille. Chapitre 1 : Recommandations techniques Page 13 / 78

14 Caractéristiques des installations et des équipements Tranchées Tranchée accotement rive de chaussée (T2) Lorsque le cheminement autorise un passage en accotement (rive de chaussée,etc) ce type de tranchée sera réalisé. Cette tranchée peut être décomposée en trois strates : 1. La strate contenant les fourreaux. Au minimum 5 cm de sable compacté recouvriront les différentes conduites ou fourreaux 2. La strate entre le grillage avertisseur et le sable. Cette strate sera réalisée par compactage des matériaux extraits de la fouille. 3. La couche de grave 0/31.5. Grave 0/ Grillage avertisseur Remblai naturel Tube pour fil de localisation Sable Fourreaux 5 Les matériaux extraits des fouilles et réutilisés pour le remblaiement doivent être contrôlés afin de ne pas introduire des blocs trop importants dans la tranchée pouvant à terme endommager les conduites. 5 Si les conditions le permettent, le sable peut être remplacé par de la terre fine extraite lors de la réalisation de la fouille. Chapitre 1 : Recommandations techniques Page 14 / 78

15 Caractéristiques des installations et des équipements Tranchées Tranchée sous chaussée Trafic Léger (T3) Lorsque le cheminement impose une tranchée sous trottoir ou sous chaussée circulée à l exclusion des poids lourds, ce type de tranchée sera réalisé. Cette tranchée peut être décomposée en quatre strates : 1. La strate contenant les fourreaux. Au minimum 5 cm de sable compacté recouvriront les différentes conduites ou fourreaux. 2. La strate entre le sable et la grave 0/31.5. Cette strate sera réalisée par compactage des matériaux extraits de la fouille. 3. La couche de 0/ La couche de béton bitumineux. 5 Béton bitumineux Grave 0/ Grillage avertisseur Remblai naturel Tube pour fil de localisation Sable Fourreaux 5 Les matériaux extraits des fouilles et réutilisés pour le remblaiement doivent être contrôlés afin de ne pas introduire des blocs trop importants dans la tranchée pouvant à terme endommager les conduites. 5 Si les conditions le permettent, le sable peut être remplacé par de la terre fine extraite lors de la réalisation de la fouille. Chapitre 1 : Recommandations techniques Page 15 / 78

16 Caractéristiques des installations et des équipements Tranchées Tranchée sous chaussée Trafic Lourd (T4) Lorsque le cheminement impose une tranchée sous chaussée circulée par des poids lourds, ce type de tranchée sera réalisé. Cette tranchée peut être décomposée en trois strates : 1. La strate contenant les fourreaux. Au minimum 5 cm de sable compacté recouvriront les différentes conduites ou fourreaux. 2. La strate entre le sable et le béton B30. Cette strate sera en grave 0/ La couche de béton B Béton B30 80 Grave 0/31.5 Grillage avertisseur Tube pour fil de localisation Sable Fourreaux 5 L enrobage latéral des conduites doit avoir une largeur minimale de 5 cm. Avant le compactage du sable ou le coulage du béton d enrobage il sera vérifié que les fourreaux sont en place conformément au projet, et qu ils sont maintenus en place de façon rigide, sans croisement. Pour cela des peignes de maintien seront utilisés. 5 Attention, sous chaussées ou en accotement, le compactage devra être conforme aux recommandations et exigences du gestionnaire ou du propriétaire du domaine. Nous conseillons également d appliquer les recommandations de la «Note Technique sur le compactage des remblais de tranchées» diffusée par le SETRA. Chapitre 1 : Recommandations techniques Page 16 / 78

17 Caractéristiques des installations et des équipements Tranchées Tranchée à faible charge (T5) Lorsque le cheminement impose une tranchée à faible charge (ou faible profondeur), ce type de tranchée sera réalisé. Cette tranchée est réalisée en béton B Béton B30 Tube pour fil de localisation 5 Fourreaux 5 5 L enrobage latéral des conduites doit avoir une largeur minimale de 5 cm. Avant le compactage du sable ou le coulage du béton d enrobage, il sera vérifié que les fourreaux sont en place conformément au projet, et qu ils sont maintenus en place de façon rigide, sans croisement. Pour cela des peignes de maintien seront utilisés. Attention, sous chaussées ou en accotement, le compactage devra être conforme aux recommandations et exigences du gestionnaire ou du propriétaire du domaine. Nous conseillons également d appliquer les recommandations de la «Note Technique sur le compactage des remblais de tranchées» diffusée par le SETRA. Chapitre 1 : Recommandations techniques Page 17 / 78

18 Caractéristiques des installations et des équipements Positionnement des tranchées Tranchée réalisée en travaux conjoints Tranchée réalisée en travaux isolés Lorsque les tranchées sont réalisées dans le cadre de travaux conjoints, l infrastructure de génie civil de fourreaux sera placée dans l environnement proche du réseau cohabitant, se reporter au chapitre des distances d alignement et de croisement. Cette disposition permettra de réduire les coûts de construction. Dans cette configuration et en fonction des voiries rencontrées, nous pouvons recommander les dispositions suivantes : 1- Voirie de type rapide, configuration voies de circulation séparées par TPC et bande d arrêt d urgence : L infrastructure de génie civil de fourreau sera placée dans l axe de la bande d arrêt d urgence. Elle sera réalisée dans la couche de forme et pour des constructions en même temps que celle de la voirie, avant les couches de roulement. Le schéma ci-dessous symbolise la localisation de la tranchée en configuration voie rapide avec BAU. Chapitre 1 : Recommandations techniques Page 18 / 78

19 Caractéristiques des installations et des équipements Positionnement des tranchées Tranchée réalisée en travaux isolés 2- Voirie de type agglomération, de distribution ou de desserte, en configuration circulation à double sens, sans bande d arrêt d urgence : Pour sécuriser l infrastructure de génie civil de fourreau nous préconisons sa mise en œuvre dans l axe d une voirie de circulation avec mise en place des chambres de tirage en accotement. Le schéma ci-dessous symbolise la localisation de la tranchée dans cette configuration. Chambre IGC Axe de la voie Accotement Voies de circulation Chapitre 1 : Recommandations techniques Page 19 / 78

20 Caractéristiques des installations et des équipements Les fourreaux ou conduites Les fourreaux sont destinés à recevoir des câbles télécoms. Les câbles télécoms seront soit de type fibre optique (FO), soit de type cuivre (Cu). Mise en œuvre des câbles La mise en œuvre des câbles dans les conduites se fait : soit par tirage, soit par portage / soufflage. Il est fortement conseillé de ne poser qu un câble par fourreau. Toutefois, suivant le diamètre et la nature du fourreau, il est envisageable de poser après coup, ou en même temps un second câble optique, mais cette mise en œuvre d un câble dans un fourreau déjà occupé ne devra être envisagée que dans des cas ultimes. Type de conduite Les fourreaux à utiliser seront : soit en polyéthylène haute densité (PEHD), soit en polychlorure de vinyle compensé(pvc). Il est fortement conseillé l installation de fourreaux permettant la pose de câble par portage / soufflage afin de minimiser les délais de mise en œuvre des câbles et par conséquent de limiter la gêne occasionnée aux usagers. Afin d autoriser la pose par portage / soufflage, les fourreaux et les raccordements, résisteront à une pression nominale de 12 bars. Nous préconisons d employer les fourreaux dans les configurations suivantes : - pose mécanisée : PEHD, - autres dispositifs de pose : PEHD ou PVC. Les fourreaux PEHD Ces tubes sont conçus pour autoriser la pose de câble par : tirage, portage / soufflage. Ces tubes autorisent leur mise en œuvre de façon mécanisée. Ce type de fourreau peut être utilisé pour le passage de point singulier. Ils sont disponibles sous plusieurs sections (voir ci après). Chapitre 1 : Recommandations techniques Page 20 / 78

21 Caractéristiques des installations et des équipements Les fourreaux ou conduites Caractéristiques Ces tubes ou fourreaux, en polyéthylène «5», seront conformes à la norme NF T classe A ou B. Les résines utilisées pour la fabrication des tubes seront conformes à la norme NFT La masse volumique nominale à 23 C sera supérieure à 925kg/m3. Afin de faciliter la mise en œuvre des câbles, les tubes seront rainurés intérieur et pré-lubrifiés. Le coefficient de frottement devra être inférieur ou égal à 0,1. Les fourreaux seront de couleur noire et comporteront un marquage métrique comportant au minimum les informations suivantes : «Untel PE 5-2 Classe Section Date de Fabrication Aménageur» où : Untel correspond au nom du fabricant ou à un sigle permettant de l identifier, Classe A ou B, Section correspond aux dimensions nominales du tube : diamètre extérieur et épaisseur séparés par le sigle X, Date de fabrication : année et mois de fabrication Aménageur correspond au nom de l aménageur (éventuellement). Les raccordements des fourreaux s'effectueront par des manchons étanches garantissant une pression nominale de 10 bars. Ils seront d un encombrement réduit pour faciliter la pose mécanisée et des bagues de serrage assureront le blocage des tubes à raccorder. Les fourreaux PVC Ces tubes sont conçus pour autoriser la pose de câble par : tirage, portage / soufflage. Leur conditionnement par longueur de 6m interdit une mise en œuvre mécanisée. Au préalable, il est nécessaire d abouter chaque longueur de tube par collage. Ces fourreaux, à section équivalente, sont beaucoup plus rigides que les fourreaux PEHD. Ils sont disponibles sous plusieurs sections (voir ci après). Chapitre 1 : Recommandations techniques Page 21 / 78

22 Caractéristiques des installations et des équipements Les fourreaux ou conduites Caractéristiques Du fait de leur rigidité, ces fourreaux seront utilisés au niveau des points particuliers. Les fourreaux utilisés seront en Polychlorure de Vinyle (PVC) renforcé et devront répondre à la Norme NFT LST. Ils seront livrés en barre de 6m. Les fourreaux seront de couleur grise et comporteront un marquage métrique comportant au minimum les informations suivantes : «Untel PVC Section Date de Fabrication Aménageur» où : Untel correspond au nom du fabricant ou à un sigle permettant de l identifier, Section correspond aux dimensions nominales du tube : diamètre extérieur et épaisseur séparés par le sigle X, Date de fabrication : année et mois de fabrication Aménageur correspond au nom de l aménageur (éventuellement). Les raccordements seront à emmanchement collé et ininflammable. Ils seront étanches et devront résister à une traction et une pression équivalente à celle de la rupture du fourreau. Sections Suivant la nature du fourreau, plusieurs sections sont disponibles. Le tableau ci-après reprend les sections couramment installées dans les réseaux d infrastructure de génie civil (italique sur fond bleu). Il est rappelé : Que les structures des câbles optiques sont de plus en plus condensées, Et qu actuellement les techniques de transmission permettent le passage simultané d un grand nombre d informations sur la même fibre optique (multiplexage de longueur d onde) Tout ceci entraînant donc une diminution des diamètres des câbles optiques. Pour mémoire, à la fin des années 90, il n était pas rare de poser des câbles avec une capacité de 144 fibres ; ces câbles avaient un diamètre extérieur de l ordre de 18 mm. Actuellement, les mêmes câbles (144 fibres) ont un diamètre extérieur de l ordre de 13 mm ; et aujourd hui pour les mêmes besoins les câbles mis en œuvre ont une capacité maximale de 72 fibres soit un diamètre extérieur de 10 mm. Soit une réduction de surface de près de 70% entraînant en conséquence une diminution des diamètres des conduites. Chapitre 1 : Recommandations techniques Page 22 / 78

23 Caractéristiques des installations et des équipements Les fourreaux ou conduites Section des tubes PEHD Diamètre Extérieur Nominal (mm) Diamètre Intérieur Nominal (mm) Observation Seulement un câble Seulement un câble Seulement un câble Deux câbles envisageables Deux câbles envisageables Deux câbles envisageables Permet le sous fourreautage Section des tubes PVC Le sous tubage ou sous fourreautage Diamètre Extérieur Nominal (mm) Diamètre Intérieur Nominal (mm) Observation Seulement un câble Deux câbles envisageables Deux câbles envisageables Deux câbles envisageables Deux câbles envisageables Permet le sous fourreautage Permet le sous fourreautage Permet le sous fourreautage Les conduites de fort diamètre (63 à 90) devront être systématiquement sous tubées avant la mise en place d un câble télécoms. Le sous tubage ou sous fourreautage est à réaliser avec des tubes de faible diamètre (22 à 33 mm). Pour se faire, au minimum 3 tubes sont introduits par tirage entre 2 chambres d accès dans la conduite de fort diamètre. Les tubes utilisés pour le sous tubage sont généralement de type PVC. Chapitre 1 : Recommandations techniques Page 23 / 78

Manuel d aide à la réalisation d une infrastructure de génie civil de pose de câbles à fibres optiques pour des réseaux très haut débit.

Manuel d aide à la réalisation d une infrastructure de génie civil de pose de câbles à fibres optiques pour des réseaux très haut débit. Manuel d aide à la réalisation d une infrastructure de génie civil de pose de câbles à fibres optiques pour des réseaux très haut débit. Date 30/03/2012 Référence affaire A210150/01 Version 3e Sommaire

Plus en détail

Que peut-on prévoir dans un lotissement résidentiel?

Que peut-on prévoir dans un lotissement résidentiel? FICHE DE SYNTHÈSE Équipement infrastructure d accueil Fibre Optique des Lotissements --------------------révision du 23/02/2015-------------------- Que peut-on prévoir dans un lotissement résidentiel?

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE POUR LA POSE DE FOURREAUX EN ATTENTE 25 Février 2009

NOTE TECHNIQUE POUR LA POSE DE FOURREAUX EN ATTENTE 25 Février 2009 NOTE TECHNIQUE POUR LA POSE DE FOURREAUX EN ATTENTE 25 Février 2009 Cette note rappelle les recommandations techniques à prendre en compte pour la pose de fourreaux en attente destinés au réseau THD du

Plus en détail

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REALISATION DE TRAVAUX DE BRANCHEMENT AU RESEAU D ASSAINISSEMENT ET PETITS TRAVAUX DE REPARATION MAITRE D OUVRAGE : DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES

Plus en détail

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. DESCRIPTIF de la DPGF LOT N 1 ENFOUISSEMENT DES RESEAUX AERIENS

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. DESCRIPTIF de la DPGF LOT N 1 ENFOUISSEMENT DES RESEAUX AERIENS REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE MOISSELLES 5, rue du Moutier 95570 MOISSELLES M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X DESCRIPTIF de la DPGF LOT N 1 ENFOUISSEMENT DES RESEAUX AERIENS Maître de l'ouvrage

Plus en détail

DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE

DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE P2-F et P4-F 185 (Modèle standard) P2-F et P4-F 170 MODELE P2/4-F 170 P2/4-F 185 (Standard) P2/4-F 195 P2-F et P4-F 195 H 325 340 350 DH 156 171 181

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES CREATION D UN RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN LOTISSEMENT

CAHIER DES CHARGES CREATION D UN RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN LOTISSEMENT CAHIER DES CHARGES CREATION D UN RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN LOTISSEMENT SOMMAIRE Préambule I- Canalisation gravitaire 3 II- Regards de visite 3 III- Tampons des regards 4 IV- Branchements

Plus en détail

CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR SOMMAIRE

CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR SOMMAIRE CAHIER DES CHARGES AFG CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR RSDG 5 15 décembre 2002 SOMMAIRE 1. - REGLES GENERALES 2 1.1. - Objet du cahier des charges 2 1.2.

Plus en détail

LOT N 01 TERRASSEMENTS VRD PRESCRIPTION GENERALES. Coordination avec les autres corps d état. Reconnaissance des lieux

LOT N 01 TERRASSEMENTS VRD PRESCRIPTION GENERALES. Coordination avec les autres corps d état. Reconnaissance des lieux PRESCRIPTION GENERALES Prestations et obligations de l entreprise Le présent document a pour objet de décrire les prestations de travaux relatives au lot n 01 TERRASSEMENTS VRD prévu dans le cadre de l

Plus en détail

3 ENCOCHES POUR FIXATION CADRE 2 4 ANNEAUX DE TIRAGE (L5T, L6T, K2C, K3C ET M1C)

3 ENCOCHES POUR FIXATION CADRE 2 4 ANNEAUX DE TIRAGE (L5T, L6T, K2C, K3C ET M1C) 1-CHAMBRES DE TÉLÉCOMMUNICATION Descriptif produit L É G E N D E 1 1 TAMPON DE COUVERTURE 2 CADRE 3 ENCOCHES POUR FIXATION CADRE 2 4 ANNEAUX DE TIRAGE (L5T, L6T, K2C, K3C ET M1C) 3 4 10 5 7 6 8 5 ANCRES

Plus en détail

BRANCHEMENTS A L EGOUT REALISES SOUS MAITRISE D OUVRAGE PRIVEE

BRANCHEMENTS A L EGOUT REALISES SOUS MAITRISE D OUVRAGE PRIVEE 1 BRANCHEMENTS A L EGOUT REALISES SOUS MAITRISE D OUVRAGE PRIVEE Prescriptions relatives à la conception, la réalisation et aux conditions de la remise d ouvrage à la Communauté urbaine de Lyon Annexe

Plus en détail

«La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE

«La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE P2-f & P4-f - 185/180 - Standard P2-f & P4-f - 170/165 - Compact P2-f & P4-f - 200/195 - Confort MODELE H DH P2f-4f - 185/180 - Standard 340 171 P2f-4f - 170/165 - Compact

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

TRAVAUX DE RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT

TRAVAUX DE RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT TRAVAUX DE RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT PARTICULIERS INSTRUCTIONS TECHNIQUES Page 1 sur 11 QUELQUES REGLES À CONNAITRE Obligation de raccordement Comme le prescrit l article L.33 du code de la santé publique,

Plus en détail

COMMUNE DE VIRIAT. Procédure adaptée REALISATION DES BRANCHEMENTS PARTICULIERS D EAUX USEES ET PLUVIALES. Cahier des Clauses Particulières

COMMUNE DE VIRIAT. Procédure adaptée REALISATION DES BRANCHEMENTS PARTICULIERS D EAUX USEES ET PLUVIALES. Cahier des Clauses Particulières COMMUNE DE VIRIAT Procédure adaptée REALISATION DES BRANCHEMENTS PARTICULIERS D EAUX USEES ET PLUVIALES Cahier des Clauses Particulières Maître d Ouvrage : Commune de VIRIAT (Ain) Maître d œuvre : Services

Plus en détail

Cahier des charges pour encastrement de coffrets de branchement et pose de fourreaux en domaine privé des utilisateurs

Cahier des charges pour encastrement de coffrets de branchement et pose de fourreaux en domaine privé des utilisateurs Mise à jour le 28 janvier 2015 Cahier des charges pour encastrement de coffrets de branchement et pose de fourreaux en domaine privé des utilisateurs Résumé : Ces fiches doivent permettre à nos clients

Plus en détail

NOTICE D INSTALLATION ET D ENTRETIEN DES CUVES A ENTERRER 1600 et 2650 LITRES

NOTICE D INSTALLATION ET D ENTRETIEN DES CUVES A ENTERRER 1600 et 2650 LITRES NOTICE D INSTALLATION ET D ENTRETIEN DES CUVES A ENTERRER 1600 et 2650 LITRES Cuve à enterrer 1600 L Cuve à enterrer 2650 L Afin de garantir le bon fonctionnement et la longévité de votre installation,

Plus en détail

BORDEREAU DES PRIX Élaboration le Maître d oeuvre : SARL DIAS Architectes En date du : 06 juin 2016

BORDEREAU DES PRIX Élaboration le Maître d oeuvre : SARL DIAS Architectes En date du : 06 juin 2016 1 Maître d Ouvrage : Commune de LAROQUE D OLMES Rue de l Hotel de ville 09600 Laroque d olmes Objet : Travaux d aménagement et d embellissement voirie de la traverse du village RD 620 Rue de l Hotel de

Plus en détail

Haute Tension. Fourreaux PEHD lignes rouges. Fourreaux PEHD à joint. Fourreaux PEHD fil/taraudés. Courbes PE, écarteurs & sangles. Tubes PVC EN 1329-1

Haute Tension. Fourreaux PEHD lignes rouges. Fourreaux PEHD à joint. Fourreaux PEHD fil/taraudés. Courbes PE, écarteurs & sangles. Tubes PVC EN 1329-1 Tension Fourreaux PEHD lignes rouges Fourreaux PEHD à joint Fourreaux PEHD fil/taraudés Courbes PE, écarteurs & sangles Tubes PVC EN 1329-1 16 18 19 20 22 Tubes PVC EN-1452 23 Courbes PVC & masques Bouchons

Plus en détail

Mur extérieur «mur PAMAflex»

Mur extérieur «mur PAMAflex» A 1. Description Elément préfabriqué hautement isolé composé d une paroi portante en béton de 14 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 27 cm de polyuréthane, épaisseur totale du mur de 41 cm. Un

Plus en détail

Commune de SABLONNIERES

Commune de SABLONNIERES Commune de SABLONNIERES Travaux de raccordement des habitations au réseau d assainissement Eaux Usées CAHIER DES CHARGES DESTINE AUX PROPRIETAIRES : REALISANT EUX-MÊMES LEURS TRAVAUX DE RACCORDEMENT OU

Plus en détail

LA COLLECTE DES EAUX PLUVIALES

LA COLLECTE DES EAUX PLUVIALES LA COLLECTE DES EAUX PLUVIALES 1/ approbation du projet l'aménageur est tenu de récupérer les eaux pluviales de l'ensemble du bassin versant auquel appartient son programme. pour les programmes comportant

Plus en détail

BRANCHEMENTS A L EGOUT REALISES SOUS MAITRISE D OUVRAGE PRIVEE

BRANCHEMENTS A L EGOUT REALISES SOUS MAITRISE D OUVRAGE PRIVEE BRANCHEMENTS A L EGOUT REALISES SOUS MAITRISE D OUVRAGE PRIVEE ANNEXE 7 AU REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT PRESCRIPTIONS RELATIVES A LA CONCEPTION, A LA REALISATION ET AUX CONDITIONS DE LA

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE L HERAULT

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE L HERAULT REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE L HERAULT SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS GROUPEMENT GESTION DES RISQUES SERVICE PREVISION PREVISION TECHNIQUE CAHIER DES CHARGES POUR LA REALISATION

Plus en détail

PRESCRIPTIONS GENERALES RESEAU ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES RESEAU EAU POTABLE

PRESCRIPTIONS GENERALES RESEAU ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES RESEAU EAU POTABLE Tresques, le 02 juillet 2013 PRESCRIPTIONS GENERALES RESEAU ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES RESEAU EAU POTABLE APPLICABLE SUR LE TERRITOIRE DE LA MAISON DE L EAU CONFORMEMENT A LA DELIBERATION EN DATE DU

Plus en détail

Guide pratique du Branchement Basse Tension collectif

Guide pratique du Branchement Basse Tension collectif Guide pratique du Branchement Basse Tension collectif Branchement collectif Page 1 / 10 Sommaire 1- Normes...3 2- Politiques et règles techniques...3 2.1 Branchement aérien ou souterrain...3 2.2 Branchement

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

ANNEXE 2. Prescriptions techniques particulières applicables aux branchements neufs ; Branchement type

ANNEXE 2. Prescriptions techniques particulières applicables aux branchements neufs ; Branchement type ANNEXE 2 Prescriptions techniques particulières applicables aux branchements neufs ; Branchement type 1 OBJET Le présent document fixe les règles minimales à respecter pour la conception et la réalisation

Plus en détail

DOSSIER D EXPLOITATION

DOSSIER D EXPLOITATION Commune de ORMOY : - S O M M A I R E Renforcement et réfection des équipements de l ouvrage de franchissement l autoroute A6 par la RD 191 1/ PRESENTATION DES TRAVAUX... 2 DCE 2/ MESURES D EXPLOITATION

Plus en détail

Préparation de la tranchée et du lit de pose

Préparation de la tranchée et du lit de pose Préparation de la tranchée et du lit de pose Prévoir une tranchée d'installation suffisamment profonde pour le caniveau et la semelle béton. Suivant la qualité du sol, l'épaisseur de la semelle béton telle

Plus en détail

SOMMAIRE ES 2 600 - REFECTIONS DES CHAUSSEES ET TROTTOIRS, PARCELLES 6 700 - OPERATIONS DE CONTROLE OLE ET RECOLEMENT 7

SOMMAIRE ES 2 600 - REFECTIONS DES CHAUSSEES ET TROTTOIRS, PARCELLES 6 700 - OPERATIONS DE CONTROLE OLE ET RECOLEMENT 7 1 SOMMAIRE 100 - TRAVAUX PREPARATOIRES ES 2 PRIX N 101 - INSTALLATION DE CHANTIER 2 PRIX N 103 - IMPLANTATION DES OUVRAGES 2 200 - TRANCHEES 2 PRIX N 201 - TRANCHEE POUR BRANCHEMENT 2 PRIX N 202 - TRANCHEE

Plus en détail

RESEAUX D ACCES A TRES HAUT DEBIT F.T.T.H. Centre D Etudes et de Recherche des Télécommunications

RESEAUX D ACCES A TRES HAUT DEBIT F.T.T.H. Centre D Etudes et de Recherche des Télécommunications MINISTERE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DES COMMUNICATIONS Centre D Etudes et de Recherche des Télécommunications RESEAUX D ACCES A TRES HAUT DEBIT F.T.T.H CERT.- 2013 Sommaire I. Introduction 4

Plus en détail

l aménagement numérique en pratique CG.seineetmarne www.seine-et-marne.fr

l aménagement numérique en pratique CG.seineetmarne www.seine-et-marne.fr l aménagement numérique en pratique CG.seineetmarne www.seine-et-marne.fr Département moteur en matière d aménagement numérique, le Conseil général de Seine-et-Marne œuvre depuis 2004 pour améliorer la

Plus en détail

+33 1 60 57 30 00 +33 1 60 57 30 15 77876 MONTEREAU CEDEX FRANCE SAS

+33 1 60 57 30 00 +33 1 60 57 30 15 77876 MONTEREAU CEDEX FRANCE SAS Câbles Energie SILEC CABLE 0 ENERGIE BT EDF - SOUTERRAIN CABLES DE BRANCHEMENT H1 XDV-AU Documents de normalisation : NF C 33-210, HD 603. Tension nominale Tension assignée : 0.6/1 kv Utilisation Excellent

Plus en détail

Guide pratique pour un raccordement électrique individuel consommateur, d une puissance inférieure ou égale à 36 kva

Guide pratique pour un raccordement électrique individuel consommateur, d une puissance inférieure ou égale à 36 kva Rédigé par : MD/JFR Le 24/05/2013 Guide pratique pour un raccordement électrique individuel consommateur, d une puissance inférieure ou égale à 36 kva Versions : Nom Version Date Modifications MD V1.3

Plus en détail

Note d aide à l élaboration des principes de rétablissement et de voisinage

Note d aide à l élaboration des principes de rétablissement et de voisinage 1. Note d aide à l élaboration des principes de rétablissement et de voisinage Bordeaux, le 8 juin 2010 OBJET La réalisation d une ligne nouvelle entraine l interception ou le voisinage avec des réseaux

Plus en détail

Construction d'un groupe de deux T3

Construction d'un groupe de deux T3 Construction d'un groupe de deux T3 DEVIS QUANTITATIF / ESTIMATIF MAÎTRE D'OUVRAGE Mr Modèle Fac-Similé Rue de la Paix 20137 Porto Vecchio MAÎTRE D'OEUVRE Lotissement Cavu-Vèrdiola Route de Cavu 20144

Plus en détail

2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE

2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE «La solution» 2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE SP2-F et SP4-F 295/310 SP2-F et SP4-F 295/310 MODELE H DH SP2/4-F 295 295 163 SP2/4-F 310* 310 163 *Standard Garage avec porte frontale devant parking mécanique

Plus en détail

2 Cadre du détail estimatif quantitatif

2 Cadre du détail estimatif quantitatif Commune de SAUZET Mairie 30190 SAUZET Téléphone : 04 66 81 62 69 - Télécopie : 04 66 63 82 39 E-mail : communedesauzet@orange.fr Aménagement «Cœur de village» 2 Cadre du détail estimatif quantitatif 1

Plus en détail

RENOVATION DE DEUX COURTS DE TENNIS MUNICIPAUX QUARTIER «LES TOURTOUIRES» N de marché D - CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

RENOVATION DE DEUX COURTS DE TENNIS MUNICIPAUX QUARTIER «LES TOURTOUIRES» N de marché D - CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX COMMUNE DE BARJOLS Place Capitaine Vincens 83670 BARJOLS RENOVATION DE DEUX COURTS DE TENNIS MUNICIPAUX QUARTIER «LES TOURTOUIRES» N de marché D - CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

SAS ECS Voirie et Réseaux Divers HF301 Livre 1 : Voirie Chapitre 1

SAS ECS Voirie et Réseaux Divers HF301 Livre 1 : Voirie Chapitre 1 SAS ECS Voirie et Réseaux Divers HF301 Livre 1 : Voirie Chapitre 1 (voie inter-quartiers, voie latérale) caractérisée par le partage de circulation. - Une voie de desserte qui permet Voirie, l approche

Plus en détail

Cadre de décomposition de prix global et forfaitaire LOT N : 2

Cadre de décomposition de prix global et forfaitaire LOT N : 2 Cadre de décomposition de prix global et forfaitaire LOT N : 2 Eclairage du terrain de football en gazon synthétique de catégorie 4 et de ses abords n Désignation des ouvrages et prix hors-taxes en toutes

Plus en détail

Marché Public de Travaux. Bordereau des Prix Unitaires B.P.U.

Marché Public de Travaux. Bordereau des Prix Unitaires B.P.U. Marché Public de Travaux Bordereau des Prix Unitaires B.P.U. Maître de l'ouvrage SIAEPA de FONTAINE LE DUN Représentant Légal de la Collectivité ou Autorité Compétente Monsieur le Président du SIAEPA de

Plus en détail

CHAPITRE 1 : TRAVAUX D INSTALLATION DE CHANTIER...

CHAPITRE 1 : TRAVAUX D INSTALLATION DE CHANTIER... BORDEREAU DES PRIX NOTA : Les prix unitaires seront indiqués pour chaque article du présent bordereau en toutes lettres sous la définition de l'ouvrage et en chiffre dans la colonne de droite CHAPITRE

Plus en détail

TRAVAUX D ASSAINISSEMENT

TRAVAUX D ASSAINISSEMENT MAITRE D'OUVRAGE : Commune de BUELLAS REFERENCE DOSSIER : 01 06513 01/ 13308_10-04-2015 DQE rev1 Travaux de réhabilitation des réseaux d assainissement EU / EP RD 936 Route de Corgenon Dossier de Consultation

Plus en détail

Travaux de Maçonnerie

Travaux de Maçonnerie Commune d Allonnes Cahier des charges techniques particulières Aménagement extérieur du clos des jardinets Travaux de Maçonnerie Clos des jardinets - 1-7 SOMMAIRE Généralités...- 3 - Installations de chantier...-

Plus en détail

ÉVACUATIONS PLUVIALES DTU 43.1 CE QUE DIT LE DTU 43.1 EP-DTU1

ÉVACUATIONS PLUVIALES DTU 43.1 CE QUE DIT LE DTU 43.1 EP-DTU1 DTU 43.1 CE QUE DIT LE DTU 43.1 8.6 Mise en oeuvre des dispositifs d'évacuation des eaux pluviales et raccordement au revêtement d'étanchéité Ces dispositifs comprennent les entrées d'eaux pluviales (E.E.P.)

Plus en détail

ÉVACUATIONS PLUVIALES DTU 43.1 CE QUE DIT LE DTU 43.1 EP-DTU1

ÉVACUATIONS PLUVIALES DTU 43.1 CE QUE DIT LE DTU 43.1 EP-DTU1 DTU 43.1 CE QUE DIT LE DTU 43.1 8.6 Mise en oeuvre des dispositifs d'évacuation des eaux et raccordement au revêtement d'étanchéité Ces dispositifs comprennent les entrées d'eaux (E.E.P.) et les trop-pleins.

Plus en détail

Installation du chantier

Installation du chantier Installation du chantier 100 Ce prix rémunère à l'emble les frais d'installation de chantier qui sont nécessaires à l'entrepreneur pour l'exécution de son marché et l'amenée, la mise en place, l'exploitation,

Plus en détail

TPC N ET FOURREAUX ANNELÉS DE PROTECTION DE CÂBLES ET RÉSEAUX. i CONSEILS DE POSE

TPC N ET FOURREAUX ANNELÉS DE PROTECTION DE CÂBLES ET RÉSEAUX. i CONSEILS DE POSE TPC N ET FOURREAUX ANNELÉS DE PROTECTION DE CÂBLES ET RÉSEAUX i CONSEILS DE POSE Note : Le présent guide est destiné à expliquer et à commenter certaines règles de mise en œuvre et documents techniques.

Plus en détail

LE FORFAIT :...,... L'UNITE :...,...

LE FORFAIT :...,... L'UNITE :...,... 01 Travaux préparatoires : Installation, signalisation de chantier, implantation Ce prix rémunère : au forfait, l'installation, le repli du chantier, la libération des emprises, la signalisation du chantier

Plus en détail

Prescriptions de Mise en Oeuvre

Prescriptions de Mise en Oeuvre PMEO module de stockage d'eau pluviale ble ôla ntr Co le ab pil Em M Bassins de rétention le lab u od / d'infiltration - Puits perdus - Réserves incendie Prescriptions de Mise en Oeuvre Fabriqué en France

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. Adresse 28 rue Taine 75012 PARIS

DOSSIER TECHNIQUE. Adresse 28 rue Taine 75012 PARIS DOSSIER TECHNIQUE Adresse 28 rue Taine 75012 PARIS Date 04/11/2010 SOMMAIRE Introduction Vous avez pris ou allez prendre la décision d équiper votre résidence d un réseau très haut débit en fibre optique.

Plus en détail

Commune de Saumane de Vaucluse MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX

Commune de Saumane de Vaucluse MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Commune de Saumane de Vaucluse MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES (B.P.U.) Pouvoir adjudicateur Commune de Saumane de Vaucluse Représentant du pouvoir adjudicateur Madame le Maire Objet

Plus en détail

COMMUNE OU COMMUNAUTE DE COMMUNES DE

COMMUNE OU COMMUNAUTE DE COMMUNES DE COMMUNE OU COMMUNAUTE DE COMMUNES DE BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES TRAVAUX D'ENTRETIEN DE VOIRIE Tous les montants figurant dans le présent document sont exprimés en Euros. 1/9 01 SIGNALISATION TEMPORAIRE

Plus en détail

Directives de la Commune d'yverdon-les-bains pour la pose de conduites eau-gaz et tubes PE pour l'électricité (état 8 septembre 2014)

Directives de la Commune d'yverdon-les-bains pour la pose de conduites eau-gaz et tubes PE pour l'électricité (état 8 septembre 2014) Service des Energies Rue de l'ancien-stand 2 Case postale 1295 CH-1401 Yverdon-les-Bains Directives de la Commune d'yverdon-les-bains pour la pose de conduites eau-gaz et tubes PE pour l'électricité (état

Plus en détail

Commune de Chambly RENOVATION PARTIELLE DE LA COUVERTURE AUX TENNIS COUVERTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P)

Commune de Chambly RENOVATION PARTIELLE DE LA COUVERTURE AUX TENNIS COUVERTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Commune de Chambly RENOVATION PARTIELLE DE LA COUVERTURE AUX TENNIS COUVERTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) 1 SOMMAIRE GENERALITES...3 1.1 OBJET DU MARCHE...3 1.2 INTERVENANTS...3

Plus en détail

Communauté de Communes du Pays Granvillais

Communauté de Communes du Pays Granvillais Communauté de Communes du Pays Granvillais Communes d'yquelon et GRANVILLE «ZONE D'ACTIVITES DU TAILLAIS» DCE : Bordereau de prix unitaires : Lot n 4 Lot : Tranchées réseaux divers 31/10/201 5 Tranchées

Plus en détail

PIECES PRINCIPALES = nombre de chambres + 2 PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

PIECES PRINCIPALES = nombre de chambres + 2 PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT Le filtre à sable vertical drainé est utilisé dans le cas où le sol ne permet pas l épuration des eaux prétraitées provenant de la fosse toutes eaux. Cela concerne les sols de

Plus en détail

Regards et avaloirs Combipoint

Regards et avaloirs Combipoint Regards et avaloirs Combipoint Regards en polypropylène Ajustables en hauteur Grille en fonte articulée Intensité du trafic Manuportable Construction modulaire Prix Éventail de la gamme Classe de résistance

Plus en détail

Guide pratique du Branchement Basse Tension individuel à 36 kva

Guide pratique du Branchement Basse Tension individuel à 36 kva Guide pratique du Branchement Basse Tension individuel à 36 kva Branchement Basse tension individuel Page 1 / 14 Sommaire 1- Normes :... 3 2- Politiques et règles techniques... 3 2.1 Branchement aérien

Plus en détail

ACO Tiefbau. Tampons de voirie et grilles de voirie

ACO Tiefbau. Tampons de voirie et grilles de voirie ACO Tiefbau Tampons de voirie et grilles de voirie Regard de visite à incorporer dans les chaussées en enrobés Tampon de voirie MULTITOP BITUPLAN, classe D 400 Grilles fonte à cadre MULTITOP 300 et 500

Plus en détail

Aménagement d'une Zone d'activité Prémium Cahier de spécifications

Aménagement d'une Zone d'activité Prémium Cahier de spécifications Aménagement d'une Zone d'activité Prémium Cahier de spécifications Cahier de spécifications aménagement d une Zone Premium Version 1.2 juillet 2011 1/20 Sommaire 1. Généralités 3 1.1. Objet du document...

Plus en détail

POSE DES CAPTEURS P.1/9. AJ TECH rue du pays blanc 44 350 St MOLF Tel : 02 40 62 55 40 Fax : 02 40 62 55 45 e-mail : aj-tech@wanadoo.

POSE DES CAPTEURS P.1/9. AJ TECH rue du pays blanc 44 350 St MOLF Tel : 02 40 62 55 40 Fax : 02 40 62 55 45 e-mail : aj-tech@wanadoo. POSE DES CAPTEURS HORIZONTAUX ET VERTICAUX AJ TECH rue du pays blanc 44 350 St MOLF Tel : 02 40 62 55 40 Fax : 02 40 62 55 45 e-mail : aj-tech@wanadoo.fr P.1/9 SOMMAIRE CONCEPTION... 3 PROFONDEUR D ENFOUISSEMENT

Plus en détail

Notice de mise en œuvre Réservoir d eau de pluie plat Roth Twinbloc

Notice de mise en œuvre Réservoir d eau de pluie plat Roth Twinbloc Notice de mise en œuvre Réservoir d eau de pluie plat Roth Twinbloc Désignation Code Article Réservoir d eau de pluie plat TWINBLOC 1500L 1411070046 Réservoir d eau de pluie plat TWINBLOC 3500L 1411070007

Plus en détail

Communauté de Communes du Pays du Coquelicot. Fourniture et pose de signalétique économique pour les zones d activité

Communauté de Communes du Pays du Coquelicot. Fourniture et pose de signalétique économique pour les zones d activité Communauté de Communes du Pays du Coquelicot Fourniture et pose de signalétique économique pour les zones d activité CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) 1/11 1. Description et Consistance

Plus en détail

SOMMAIRE 1 - GÉNÉRALITÉS 2. 1-1. Présentation de l'opération 2 1-2. Limites de prestations 2 2 - DESCRIPTION DES OUVRAGES 3

SOMMAIRE 1 - GÉNÉRALITÉS 2. 1-1. Présentation de l'opération 2 1-2. Limites de prestations 2 2 - DESCRIPTION DES OUVRAGES 3 SOMMAIRE 1 - GÉNÉRALITÉS 2 1-1. Présentation de l'opération 2 1-2. Limites de prestations 2 2 - DESCRIPTION DES OUVRAGES 3 2-1. Groupe électrogène 3 2-2. Contrat de maintenance 5 MATH Ingénierie Page 1/5

Plus en détail

Pa c k e a u r é t e n t i o n d e s e a u x d e p l u i e

Pa c k e a u r é t e n t i o n d e s e a u x d e p l u i e Pa c k e a u r é t e n t i o n d e s e a u x d e p l u i e gamme polyester NOTICE DE POSE ET D ENTRETIEN http://www.sebico.com 1 Pa c k e a u r é t e n t i o n Entrée La Pack eau Rétention est étudiée

Plus en détail

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES FOURNITURE DE TUBES EN POLYETHYLENE HAUTE DENSITÉ PEHD Pour le transport et la distribution de l eau 1 TABLE DES MATIERES 1. INTRODUCTION _ DOMAINE D EPMLOI 2. CONFORMITE

Plus en détail

Travaux de Voirie. Marché à bons de commandes C.C.T.P. Le 10 août 2007. Page 1 sur 9

Travaux de Voirie. Marché à bons de commandes C.C.T.P. Le 10 août 2007. Page 1 sur 9 Travaux de Voirie Marché à bons de commandes C.C.T.P. Le 10 août 2007 Page 1 sur 9 1. DISPOSITIONS GENERALES Le présent cahier constitue le Cahier des Clauses Techniques Particulières des marchés à bon

Plus en détail

EAU REGARD REGARD. Ses avantages. Descriptif général. Le regard compact nouvelle génération :

EAU REGARD REGARD. Ses avantages. Descriptif général. Le regard compact nouvelle génération : 95% EAU REGARD REGARD Le regard compact nouvelle génération : AQUAFLEX est une nouvelle gamme de regards de comptage destinée au raccordement des abonnés au réseau de distribution de l eau. Regard compact

Plus en détail

Mur de cave «Prémur PAMAflex» avec 20 cm d isolation

Mur de cave «Prémur PAMAflex» avec 20 cm d isolation 1. Description Elément préfabriqué en béton de type prémur isolé composé de 2 parois en béton de 7 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 20 cm en polystyrène expansé et d un espace pour le remplissage

Plus en détail

CONSTRUCTION D UNE RESERVE INCENDIE Espace culturel Les quatre vents ROUZIERS DE TOURAINE C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CONSTRUCTION D UNE RESERVE INCENDIE Espace culturel Les quatre vents ROUZIERS DE TOURAINE C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CONSTRUCTION D UNE RESERVE INCENDIE Espace culturel Les quatre vents ROUZIERS DE TOURAINE C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT Unique V.R.D. DCE mai 2011 1 OBJET DES TRAVAUX 1.1 Objet

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX. Commune de LA CHAPELLE LAUNAY Département de La Loire Atlantique 3 - BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES B.P.U.

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX. Commune de LA CHAPELLE LAUNAY Département de La Loire Atlantique 3 - BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES B.P.U. MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Commune de LA CHAPELLE LAUNAY Département de La Loire Atlantique 3 - BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES B.P.U. Terrassement Voirie Assainissement EP Objet du marché TRAVAUX D'AMÉNAGEMENT

Plus en détail

DESCRIPTIF TECHNIQUE Lot unique Fourniture et installation de deux chambres froides : une positive et une négative

DESCRIPTIF TECHNIQUE Lot unique Fourniture et installation de deux chambres froides : une positive et une négative Marché à procédure adaptée DESCRIPTIF TECHNIQUE Lot unique Fourniture et installation de deux chambres froides : une positive et une négative Maître de l'ouvrage : INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE

Plus en détail

D.C.E. Dossier de Consultation des Entreprises. Lot n 2 - ENFOUISSEMENT DES RESEAUX D.Q.E. Devis Quantitatif Estimatif

D.C.E. Dossier de Consultation des Entreprises. Lot n 2 - ENFOUISSEMENT DES RESEAUX D.Q.E. Devis Quantitatif Estimatif DEPARTEMENT DE LA MOSELLE COMMUNE DE NOVEANT-SUR-MOSELLE AMENAGEMENT PAYSAGER ET SECURITAIRE ENFOUISSEMENT DES RESEAUX ET ASSAINISSEMENT DE LA TRAVERSE RD N 6 - RUE FOCH D.C.E. Dossier de Consultation

Plus en détail

Commune de JOUCAS AMENAGEMENT DE LA STATION D EPURATION CREATION D UNE AIRE DE LAVAGE

Commune de JOUCAS AMENAGEMENT DE LA STATION D EPURATION CREATION D UNE AIRE DE LAVAGE Place de la Mairie 84220 Joucas T : 04 90 05 78 00 F : 04 90 05 77 80 E : contact@joucas.fr www.joucas.fr MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX établi en application du Code des Marchés publics Décret n 2006-975 du

Plus en détail

Les règles techniques en matière d aménagement numérique

Les règles techniques en matière d aménagement numérique Les règles techniques en matière d aménagement numérique La fibre optique réunit de manière optimale toutes les conditions nécessaires à un très haut débit de qualité pour tous les usagers potentiels.

Plus en détail

1 TRAVAUX PREPARATOIRES

1 TRAVAUX PREPARATOIRES 1 TRAVAX PREPARATOIRES 1.1 Installation de chantier J 100 1.2 Implantation et récolement du projet J 30 1.3 Nettoyage et débrousaillage du terrain sur emprise des Travaux m2 100 1.4 Démolition d'ouvrages

Plus en détail

E.R.: Philippe Philippet, rue des Glaces Nationales,88 5060 Auvelais CWA3FR051250394. Gaz Naturel. Comment raccorder votre nouvelle habitation

E.R.: Philippe Philippet, rue des Glaces Nationales,88 5060 Auvelais CWA3FR051250394. Gaz Naturel. Comment raccorder votre nouvelle habitation E.R.: Philippe Philippet, rue des Glaces Nationales,88 5060 Auvelais CWA3FR051250394 Gaz Naturel Comment raccorder votre nouvelle habitation Avez-vous d autres questions concernant le gaz naturel et nos

Plus en détail

Système pour construction sèche I.4

Système pour construction sèche I.4 Système pour construction sèche I.4 Dans le cas du système pour construction sèche de SCHÜTZ, les tuyaux de chauffage sont posés dans l'isolation thermique au moyen de modules de conduction thermique.

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : GARAGES PREFABRIQUES MONOCOQUES

FICHE TECHNIQUE : GARAGES PREFABRIQUES MONOCOQUES FICHE TECHNIQUE : MONOCOQUES propose un large choix de garages préfabriqués monocoques en béton, garantie pour vous de trouver celui qui correspond parfaitement aux exigences techniques de votre projet.

Plus en détail

AMENAGEMENT (TERRASSEMENT + STRUCTURE) D UN TERRAIN MULTISPORTS PLACE GABRIEL DUFOUR ********

AMENAGEMENT (TERRASSEMENT + STRUCTURE) D UN TERRAIN MULTISPORTS PLACE GABRIEL DUFOUR ******** AMENAGEMENT (TERRASSEMENT + STRUCTURE) D UN TERRAIN MULTISPORTS PLACE GABRIEL DUFOUR ******** Cahier des Clauses Techniques Particulières ******** Maîtrise d ouvrage : Commune de Ladignac Le Long Place

Plus en détail

Stationnement automobile

Stationnement automobile H.02 Objet de la fiche Rappeler les dispositions de l arrêté pour l application, aux parcs de stationnement automobile, des articles R.111-19 à R.111-19-3 ; R.111-19-6, R.111-19-8 et R.111-19-11du code

Plus en détail

Commune de CESTAS / Commune de CANEJAN Aménagement d'un Giratoire au Lac Vert

Commune de CESTAS / Commune de CANEJAN Aménagement d'un Giratoire au Lac Vert Commune de CESTAS / Commune de CANEJAN Aménagement d'un Giratoire au Lac Vert N Désignation U Qté Prix unitaire Total 0 INSTALLATION DE CHANTIER 1 Installation de chantier 2 Plans d'exécution 3 Implantations

Plus en détail

Guide pratique pour un raccordement électrique collectif neuf

Guide pratique pour un raccordement électrique collectif neuf Rédigé par : MD/JB Guide pratique pour un raccordement électrique collectif neuf Liste de diffusion : Nom Organisme - Equipe Action Maîtres d ouvrages (MOA) Pour application Versions : Nom Version Date

Plus en détail

Date de la motorisation :././ Date de la mise en service :././. Autres informations éventuelles sur le portail :

Date de la motorisation :././ Date de la mise en service :././. Autres informations éventuelles sur le portail : FICHE DE VALIDATION DE MOTORISATION Portail coulissant automatique ou par impulsion sur un lieu de travail (motorisation d un portail manuel) Tampon de l entreprise Un portail donnant un accès direct avec

Plus en détail

NOTICE D INSTALLATION DES BOUCLES DE SÉCURITÉ URBACO

NOTICE D INSTALLATION DES BOUCLES DE SÉCURITÉ URBACO NOTICE D INSTALLATION DES BOUCLES DE SÉCURITÉ URBACO CE MANUEL EST DESTINE AU PERSONNEL RESPONSABLE DE L INSTALLATION, DE L EXPLOITATION ET DE L ENTRETIEN DE CE MATERIEL. Photos non contractuelles NT-BCL(V2-FR)

Plus en détail

Le polyéthylène : un matériau de choix pour les réseaux d adduction d eau

Le polyéthylène : un matériau de choix pour les réseaux d adduction d eau Le polyéthylène : un matériau de choix pour les réseaux d adduction d eau L eau : source de vie L eau est au centre des préoccupations de notre nouveau millénaire. La raréfaction des sources d eau potable

Plus en détail

Commune de BELGENTIER Requalification des rues Peiresc, des bergers, des mûriers et de la fontaine. N PRIX DESIGNATION DU PRIX P.

Commune de BELGENTIER Requalification des rues Peiresc, des bergers, des mûriers et de la fontaine. N PRIX DESIGNATION DU PRIX P. 1.0 Installation, constat d'huissier, implantation, signalisation et repliement de chantier L'établissement d'un constat d'huissier concernant les façades de toutes les maisons se situant sur le chantier

Plus en détail

COMMUNE DE POULLAOUEN

COMMUNE DE POULLAOUEN MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX Maître de l'ouvrage COMMUNE DE POULLAOUEN Objet du marché Création d'un réseau d'eaux pluviales et pose de fourreaux en attente de l'effacement du réseau basse

Plus en détail

Distribution d électricité et réseaux souterrains

Distribution d électricité et réseaux souterrains Distribution d électricité et réseaux souterrains Cabos 09-2 - 3 octobre 2009 Maceió, Alagoas, Brésil Les réseaux de distribution : un enjeu essentiel Les réseaux de distribution constituent une infrastructure

Plus en détail

CCTP ISOLATION FACADE NORD ECOLE SAILLANS DIANE LOMETTO

CCTP ISOLATION FACADE NORD ECOLE SAILLANS DIANE LOMETTO Mairie de SAILLANS 26340 CCTP ISOLATION FACADE NORD ECOLE SAILLANS DIANE LOMETTO 1. OBJET DU DOCUMENT Le présent CCTP a pour objet de décrire la réalisation des travaux d'isolation par l'extérieur prévus

Plus en détail

Pièce 2 : Descriptif des travaux et détail des quantités estimées

Pièce 2 : Descriptif des travaux et détail des quantités estimées Département du Rhône Commune de Simandres MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX EXTENSION DU RESEAU D'ASSAINISSEMENT COLLECTIF DES EAUX USEES - PROGRAMME 2016 LOT 1 - RUE DE LA MERE TOMBEL DOSSIER DE CONSULTATION DES

Plus en détail

MARQUAGE ROUTIER TRAVAUX DE SIGNALISATION HORIZONTALE. Cahier des Clauses Techniques Particulières

MARQUAGE ROUTIER TRAVAUX DE SIGNALISATION HORIZONTALE. Cahier des Clauses Techniques Particulières MARQUAGE ROUTIER TRAVAUX DE SIGNALISATION HORIZONTALE Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P. Page 1/9 SOMMAIRE 1- Généralités 2- Consistance des travaux 3- Provenance des matériaux et des

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX DQE

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX DQE MAITRE D'OVRAGE: Commune de Saint André de Corcy Aménagements de circulation et de réduction de vitesse dans l agglomération - RD n 4 et RD n 82 Référence dossier 01 333 09 01/ 09099_DQE-base_rev1 Dossier

Plus en détail

Sources. la Newsletter. Activités, services et produits dʼhauraton France Juin 2012

Sources. la Newsletter. Activités, services et produits dʼhauraton France Juin 2012 Sources 8 la Newsletter Activités, services et produits dʼhauraton France Juin 2012 Edito Thierry Platz, Gérant Norme EN 1433 Conformité, sécurité des caniveaux hydrauliques et responsabilité pénale. NORME

Plus en détail

DEPARTEMENT DE LA MOSELLE COMMUNE DE CREHANGE D.C.E.

DEPARTEMENT DE LA MOSELLE COMMUNE DE CREHANGE D.C.E. DEPARTEMENT DE LA MOSELLE COMMUNE DE CREHANGE CREATION D'UN LOTISSEMENT DE QUATRE PARCELLES ROUTE DE STRASBOURG D.C.E. Dossier de Consultation des Entreprises D.Q.E. Devis Quantitatif Estimatif TECHNI-CONSEIL

Plus en détail

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières Terminologie Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

ASSAINISSEMENT Entretien des réseaux d assainissement

ASSAINISSEMENT Entretien des réseaux d assainissement ASSAINISSEMENT Entretien des réseaux d assainissement Vincent Rouch Lrpc de Strasbourg 11 mars 2009 Les Présentations du Laboratoire de Strasbourg Les contrôles obligatoires sur les réseaux d assainissement

Plus en détail