ARTELIA Ville & Transport

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ARTELIA Ville & Transport"

Transcription

1 PIECE N 3 DEPARTEMENT DU CALVADOS Pouvoir Adjudicateur : Commune de L Oudon Centre administratif du Billot L OUDON Tél. : Maître d œuvre : ARTELIA Ville & Transport Agence de Caen Centre d affaires Odyssée Zone d Activité CITIS 4, Avenue de Cambridge Hérouville-Saint-Clair MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Objet de la Consultation Travaux de réhabilitation du réseau d assainissement des eaux usées et de la station d épuration communale du Billot sur la commune de L Oudon Lot 2 : Réhabilitation du réseau d assainissement des eaux usées CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Relatif aux canalisations N Affaire Etabli par Vérifié par Date du contrôle AGENCE DE CAEN 4, avenue de Cambridge HEROUVILLE SAINT CLAIR Tél. : Fax : Date Avril 2015 BCS TGT Mai 2015 Indice A

2 Commune de L Oudon Page n 2 S O M M A I R E CHAPITRE 1 - DISPOSITIONS GENERALES Objet des travaux Consistance des travaux Description des ouvrages Conditions de service, résistance aux charges et surcharges Limites de prestation CHAPITRE 2 - NATURE ET QUALITE DES MATERIAUX Généralités Tuyaux préfabriqués Ouvrages annexes préfabriqués Matériaux utilisés dans les ouvrages coulés en place Organes de fermeture métalliques Eléments de raccordement aux réseaux gravitaires Matériaux pour protection intérieure et extérieure des canalisations CHAPITRE 3 - CONCEPTION ET CALCUL DES OUVRAGES Généralités Dimensionnement hydraulique et conception des ouvrages Justification de la tenue mécanique des ouvrages CHAPITRE 4 - PRESTATIONS PREALABLES Plan topographique Etude géotechnique Etat et connaissance des lieux Etat et connaissance du dossier de consultation Conditions d accessibilité au chantier Organisation des chantiers Conditions d'acceptation des produits sur chantier N Mai 2015 S:\ASSAINISSEMENT\ MOE STEP Billot L'Oudon\3 - Documents ETUDE\6 - Marchés\P3 - CCTP canalisations - Lot2.docx BCS

3 Commune de L Oudon Page n Conditions de manutention et de stockage des produits Alimentation provisoire Continuité de service Autres sujétions CHAPITRE 5 - EXECUTION DES TRAVAUX Généralités Elimination des venues d'eaux Exécution des fouilles Pose des tuyaux et autres éléments Construction des ouvrages en place Exécution des travaux spéciaux Réalisation des branchements Remblaiement Dépose et évacuation des canalisations en amiante ciment CHAPITRE 6 - CONDITIONS DE RECEPTION Généralités Prestations préalables à la réception CHAPITRE 7 - CONTENU DES PRIX - MODE D'APPLICATION Généralités Dispositions d ensemble Mode d'application des prix N Mai 2015 S:\ASSAINISSEMENT\ MOE STEP Billot L'Oudon\3 - Documents ETUDE\6 - Marchés\P3 - CCTP canalisations - Lot2.docx BCS

4 Commune de L Oudon Page n 4 CHAPITRE 1 - DISPOSITIONS GENERALES 1.1. Objet des travaux Le présent CCTP fixe, dans le cadre des fascicules n 70 et 71 du CCTG, les conditions techniques particulières d'exécution des travaux de réhabilitation et d extension du réseau d assainissement des eaux usées du village du Billot pour le compte de la commune de l Oudon, Maître de l Ouvrage. En effet, dans le cadre de ses compétences liées notamment à l assainissement des eaux usées, la commune de l Oudon a décidé d engager le présent projet de réhabilitation et d extension du réseau d assainissement des eaux usées du hameau Billot situé principalement sous la RD n 39. Ce projet consiste : Réhabilitation par renouvellement généralisé de réseaux ; Aménagement du réseau d assainissement des eaux usées existant pour le rendre accessible (pose de regards de visite et de boîtes de branchement) ; Extension du réseau d assainissement des eaux usées en tête de réseau ; Dévoiement du réseau d assainissement des eaux usées existant en domaine privé. Les dispositions du CCTG et notamment des fascicules n 70, 71 et 65A (ouvrages en G.C.) sont applicables pour tout ce qui n est pas contraire au présent CCTP Consistance des travaux Prestations dues L'entreprise comprend l'ensemble des prestations mentionnées à l'article du fascicule 70 du CCTG et à l article 2 du fascicule 71 du CCTG, étant précisé que les examens, essais et épreuves indiqués à ces mêmes articles ne concernent que les opérations nécessaires à l'auto-contrôle de l'entreprise. Le contrôle de la qualité d'exécution des ouvrages est réalisé dans les conditions indiquées au chapitre 6 du présent document. L'entreprise comprend en outre : les installations de chantier décrites au PGCSPS, le cas échéant, l alimentation en eau, électricité et téléphonie du chantier le cas échéant, la fourniture et la mise en place sur le chantier de deux panneaux 2 m x 1 m minimum par site de travaux, précisant la nature des travaux, l'indication du Maître de l'ouvrage, du Maître d'œuvre et autres indications éventuelles imposées par le Maître de l'ouvrage, la fourniture d'une ou plusieurs photographies du panneau ci-dessus photographié sur le chantier en cours, les études géotechniques complémentaires sur le tracé des ouvrages, les levés topographiques nécessaires à la réalisation des plans d exécution et de récolement, la note de calcul justifiant le choix des fournitures, N Mai 2015 S:\ASSAINISSEMENT\ MOE STEP Billot L'Oudon\3 - Documents ETUDE\6 - Marchés\P3 - CCTP canalisations - Lot2.docx BCS

5 Commune de L Oudon Page n 5 l'exécution des travaux complémentaires nécessaires à la réalisation des canalisations de branchement (déplacements ou réfection de clôtures, percement de murs, etc...), la réfection définitive des chaussées, trottoirs et accotements. L établissement d un constat d huissier préalablement aux travaux et d un constat d huissier à la réception des travaux, La réalisation du piquetage des réseaux existants par un géomètre expert dûment habilité conformément au décret , La réalisation des études et plans d exécution faisant notamment apparaître le report des réseaux concessionnaires (réponse des exploitants aux DICT et résultats des éventuelles investigations complémentaires), La réalisation d une fiche d implantation de chacune des boites de branchement, à présenter au propriétaire et à faire signer par l Entreprise, le Maître d Ouvrage et le propriétaire. La mise en place des protections et signalisations conformes aux réglementations en vigueur et sous contrôle et avis de la Commune et de l Agence Routière Départementale, qu elle qu en soit leur importance, La mise en place des déviations routières le cas échéant ainsi que le dossier d'exploitation s'y rattachant, quelle qu en soit leur importance. Dans ce cas, il pourra être demandé le maintien des accès aux riverains dans la zone de travaux ainsi que des accès aux services d urgence, aux services et transports publics, aux commerces / entreprises et écoles le cas échéant, ainsi que la remise en place de la circulation générale chaque soir et week-end, La réalisation des plans de récolement par un géomètre expert dument habilité et à charge de l opérateur économique dans le respect de l article R du Code de l Environnement en application du décret n L Entreprise est réputée avoir pris connaissance de la nature et de l emplacement des travaux, des conditions générales et locales, et tout particulièrement d avoir appréhendé l ensemble des contraintes inhérentes au projet et au site de travaux, lesquelles ne pourront donner lieu à aucune plus-value de la part de l Entreprise. A noter que le réseau d assainissement des eaux usées existant est constitué en majeure partie de canalisations en PVC. Néanmoins, en cas de découverte de découverte fortuite de matériaux ou produits susceptible de contenir de l amiante et/ou du plomb, l Entreprise devra prévoir l ensemble des dispositions, mesures de prévention et de protection spécifiques afin de se conformer à la réglementation en vigueur et en particulier au Code du Travail. Elle devra également suivre les recommandations et se plier à l ensemble des exigences du Coordonnateur SPS désigné pour la présente opération le cas échéant. Le coût occasionné par la gestion de ces déchets particuliers (amiante et plomb) fera l objet de prix complémentaires (non compris dans le présent marché). N Mai 2015 S:\ASSAINISSEMENT\ MOE STEP Billot L'Oudon\3 - Documents ETUDE\6 - Marchés\P3 - CCTP canalisations - Lot2.docx BCS

6 Commune de L Oudon Page n 6 Ainsi, l Entreprise devra au minimum : Amiante : L Entreprise réalisant les travaux de retrait et/ou de confinement des matériaux friables ou non friables contenant de l amiante devra détenir un certificat de qualification (certification de qualification amiante définie par l arrêté du 14/12/2012 qui fixe les conditions de certification des entreprises réalisant des travaux de retrait ou d encapsulage d amiante, de matériaux, d équipements ou d articles en contenant). L Entreprise devra établir un plan de retrait d amiante qui précise les conditions de réalisation et le calendrier des travaux, les mesures prévues pour la prévention et les modalités de contrôle tout au long du chantier. Ce plan devra être transmis au moins un mois avant le début des travaux à l'inspecteur du travail du lieu de l'intervention ainsi qu'au Service Prévention de la Caisse Régionale d'assurance Maladie (CRAM) et le cas échéant, à l'organisation professionnelle de prévention dans le bâtiment et les travaux publics (OPPBTP). L Entreprise devra mettre en place les moyens de protection collective et individuelle adaptés (règles techniques précisées par l'arrêté du 14/05/1996). L Entreprise devra organiser le travail selon les règles techniques fixées par l'arrêté du Ministère du Travail du 14/05/1996 afin de réduire à son minimum l'exposition des salariés à l'inhalation des poussières et de protéger l'environnement avant et après les travaux. L Entreprise devra effectuer le confinement, le stockage, le transport et l élimination des déchets contenant de l amiante conformément à la réglementation en vigueur, et notamment : o Ces déchets doivent être transférés dès leur sortie de la zone de confinement vers des installations d élimination spécifiquement autorisées à les recevoir (CET de classe 1 ou installation de vitrification). o Ces déchets doivent être conditionnés de manière totalement étanche avec un premier sac étanche au niveau de la zone de travail et un second sac étanche au niveau de la zone de décontamination. Les emballages doivent être homologués pour le conditionnement des matières dangereuses et disposer de l étiquetage réglementaire «amiante». o Tout conditionnement doit être identifié et fermé par un scellé numéroté mentionnant le numéro SIRET de l entreprise qui a conditionné l amiante et un numéro d ordre. o Lors du transport, le chargement devra être bâché afin de limiter l envol de fibres. Toutes les réglementations relatives au transport de déchets dangereux s appliquent. o Traçabilité : A chaque enlèvement, il y a obligation réglementaire d émettre un Bordereau de Suivi des Déchets Amiantés (BSDA). L Entreprise devra effectuer d une manière générale l intervention conformément aux règles de sécurité imposées par les textes en vigueur. Plomb : L Entreprise devra éviter la production et la dissémination de poussières ainsi que leur ingestion ou inhalation dans le respect strict des procédures d intervention sur des peintures au plomb. N Mai 2015 S:\ASSAINISSEMENT\ MOE STEP Billot L'Oudon\3 - Documents ETUDE\6 - Marchés\P3 - CCTP canalisations - Lot2.docx BCS

7 Commune de L Oudon Page n 7 L Entreprise devra organiser le travail et mettre en place les moyens de protection individuelle et collective adaptés et conformes à la réglementation en vigueur. En fonction de la nature des déchets (déchets métalliques recouverts de peinture au plomb) et de la teneur en plomb lixiviable, l Entreprise devra déterminer le type de confinement, de transport et la filière de traitement adaptée. Elle fournira au Coordonnateur SPS une méthodologie d intervention détaillée sur les matériaux contenant du plomb. L Entreprise devra effectuer d une manière générale l intervention conformément aux règles de sécurité imposées par les textes en vigueur Prestations exclues Ne fait pas partie de l'entreprise, le déplacement éventuel des conduites d'eau et de gaz et des câbles électriques ou téléphoniques (mais leur soutien et les sujétions entraînées par leur voisinage sont inclus dans l'entreprise). De même le soutien et les sujétions entraînées par le voisinage d'autres ouvrages d'assainissement conservés sont inclus dans l'entreprise. N Mai 2015 S:\ASSAINISSEMENT\ MOE STEP Billot L'Oudon\3 - Documents ETUDE\6 - Marchés\P3 - CCTP canalisations - Lot2.docx BCS

8 Commune de L Oudon Page n Description des ouvrages Les ouvrages à réaliser sont définis par les divers documents, plans, profils en long, dessins figurant dans le Dossier de Consultation et désignés par le Cahier des Clauses Administratives Particulières (C.C.A.P.) comme pièces servant de base aux marchés Tracés des ouvrages d'écoulement Les voies desservies par l assainissement des eaux usées sont les suivantes : RD n 39 ; Chemin d accès à l aire de camping-car ; Parking mairie ; Chemin rural ; Caractéristiques des ouvrages d'écoulement Ce projet de réhabilitation et d extension du réseau d assainissement des eaux usées donne lieu à la mise en place des ouvrages ci-après : Canalisation à écoulement libre et forcé Diamètre (mm) Longueur approximative (m) Effluents transités Nature des matériaux - Pose de branchements à écoulement libre Eaux usées PVC SN8 - Pose de collecteurs gravitaire à écoulement libre Eaux usées PVC SN Ouvrages annexes Les travaux incluent la réalisation des ouvrages annexes ci-après : Nombre - Regards de visite Ø1000 en béton armé (nombre) - Tabourets à passage direct en PVC DN250 mm (nombre) - Culottes de raccordement en PVC de ø200/160 mm (nombre) - Chutes accompagnées pour canalisation de ø125 à ø180 mm (nombre) - Chutes accompagnées pour canalisation de ø200 à ø280 mm (nombre) - Manchons dissymétriques 160/125 mm ou 160/100 mm (nombre) Ouvrages particuliers : dévoiement du réseau d eau potable Le réseau d eau potable est présent sous la chaussée de la RD n 39 en parallèle du réseau d eaux usées. Afin de permettre l extension du réseau sous la RD n 39 sur la partie amont du réseau EU, un tronçon de la canalisation d eau potable en PVC ø160 doit être dévoyé sur environ 10 ml. Ces travaux de dévoiement du réseau d eau potable comprendront notamment : N Mai 2015 S:\ASSAINISSEMENT\ MOE STEP Billot L'Oudon\3 - Documents ETUDE\6 - Marchés\P3 - CCTP canalisations - Lot2.docx BCS

9 Commune de L Oudon Page n 9 la fourniture, transport, pose et raccordements des canalisations, joints, pièces de raccord, coudes, éléments de robinetterie, butées et ancrage, etc permettant le dévoiement du réseau AEP existant. Le matériau et classe de pression seront identiques au réseau d eau potable existant à dévoyer. La reprise de 2 branchements d eau potable existants, comprenant : o la fourniture et la pose d un collier de prise en charge avec collier fonte revêtu époxy, collerette intérieure en caoutchouc et le robinet d arrêt sous bouche à clé complète, o la fourniture et la pose du tuyau en PE100 PN16 bars à joint électro-soudés, o la fourniture et la pose du grillage avertisseur de couleur bleue muni d un fil o métallique détectable, o le raccordement sur branchement existant jusqu en limite de propriété privé (définie par la limite cadastrale). o la dépose de l ancienne bouche à clé du branchement repris. le lit de pose en sable ou en gravier en terrain ordinaire ou rocheux y compris approfondissement de fouille de 10 cm minimum en-dessous de la génératrice inférieure extérieure de la canalisation. la réalisation de l'assise du remblai de protection latérale et du remblai de protection supérieure dans les mêmes matériaux que le lit de pose. le compactage de l'assise et du remblai de protection. la fourniture et la pose d'un grillage avertisseur de couleur bleue muni d un fil métallique détectable. le remblaiement des tranchées par couche de 15 cm maximum. les réfections de surface identiques à l existant. la dépose du réseau AEP existant, y compris son évacuation en décharge agréée. la mise en place d une canalisation AEP aérienne provisoire («sauterelle») reprenant temporairement les 2 branchements AEP existants afin d assurer la continuité de service de l alimentation en eau potable pendant la durée des travaux. A noter que l entretien de la sauterelle (protection contre le gel, etc ) sera à la charge de l Entreprise jusqu au renouvellement et à la mise en service du nouveau réseau AEP. Le matériau de la sauterelle sera en polyéthylène haute densité (PEHD) et de diamètre nominal suffisant pour garantir un service optimum d alimentation en eau potable des riverains. les essais de pression et le nettoyage et désinfection : o Nettoyage et désinfection de la conduite - Article 70 (Référence au Cahier des Clauses Techniques Générales - Fascicule 71) : Rinçage de la conduite Vidange Remplissage avec le désinfectant avec contrôle de la concentration Le temps de contact sera de 6 heures minimum N Mai 2015 S:\ASSAINISSEMENT\ MOE STEP Billot L'Oudon\3 - Documents ETUDE\6 - Marchés\P3 - CCTP canalisations - Lot2.docx BCS

10 Commune de L Oudon Page n 10 Le rinçage : renouveler au moins deux fois le volume du tronçon considéré, de plus le rejet du désinfectant devra être conforme à la réglementation en vigueur. Analyse bactériologique, le prélèvement sera assuré pour le compte de l entreprise par un laboratoire agréé par le ministère de la Santé. La désinfection ne sera validée par le maître d œuvre qu une fois fourni des résultats d analyse bactériologique conforme avec le décret n du 20 décembre Aucune réception ni mise en service de la canalisation (raccordement des branchements) ne pourra être effectué sans accord du maître d œuvre sur la validation de la désinfection. L entreprise devra refaire à ses frais la procédure de désinfection tant que les objectifs de qualité des eaux n auront pas été atteints. o Epreuve et essais - Article 63 (Référence au Cahier des Clauses Techniques Générales - Fascicule 71) Par dérogation à l article 63.2 du fascicule 71, la fourniture et le transport de l eau doivent dans tous les cas être assurés par l Entrepreneur. La pression d épreuve pour les conduites est fixée à 1,5 fois la pression de service et ne sera pas inférieure à 10 bars. L épreuve des branchements sera effectuée à la pression du réseau. Les conditions de pose du nouveau réseau d alimentation en eau potable respecteront les conditions de réalisation définie dans le fascicule 71 du CCTG. Le raccordement de la canalisation ne pourra être réalisé que sur accord du maître d œuvre et de l exploitant au vu des résultats de l essai de pression et de la désinfection. Pour tous les matériaux en contact avec l eau, les fournisseurs doivent remettre une certification alimentarité délivrée par un laboratoire agréé par le Ministère de la Santé : revêtements intérieurs, (ciments, époxy ) joints caoutchouc, pâtes lubrifiantes et divers produits utilisés. Les justificatifs, établis par un organisme tiers habilité, sont à produire au sous dossier fournisseur. Les matériaux proposés (ainsi que leur mise en œuvre) devront répondre aux spécifications des Articles 7 et 52 (Référence au Cahier des Clauses Techniques Générales - Fascicule 71), de l article 1 de «Spécification technique relative aux conduites d alimentations et de distribution d eau (fascicule 71)». Conformément au décret du 20 décembre 2001 et à l arrêté ministériel du 29 mai 1997(modifié par arrêté du 22 août 2002), l ensemble des matériaux utilisés dans les systèmes de production ou de distribution, au contact de l eau destinée à la consommation humaine, ne doivent pas être susceptibles d altérer la qualité de l eau. En conséquence, l ensemble des matériaux pouvant être en contact avec l eau potable dans le cadre de ce projet devront impérativement posséder une Attestation de Conformité Sanitaire délivrée par le ministère de la Santé. NOTA : Sont compris dans les prix au mètre linéaire de canalisations, tous les joints, pièces de raccord, coudes, éléments de robinetterie, butées et ancrages, etc ainsi que toutes les prestations et sujétions précisées précédemment et nécessaires à la parfaite réalisation de cette opération. N Mai 2015 S:\ASSAINISSEMENT\ MOE STEP Billot L'Oudon\3 - Documents ETUDE\6 - Marchés\P3 - CCTP canalisations - Lot2.docx BCS

11 Commune de L Oudon Page n Conditions de service, résistance aux charges et surcharges Nature de l'effluent Le réseau d'eaux usées reçoit les eaux vannes, eaux domestiques, eaux résiduaires et eaux industrielles répondant aux exigences du règlement sanitaire départemental. Le réseau d'eaux usées ne doit recevoir ni eaux de pluie ni eaux de drainage, ni eaux de nappe, collectées dans les réseaux d eaux pluviales Résistance aux charges et surcharges Les ouvrages (canalisations, ouvrages annexes et ouvrages particuliers) préfabriqués ou construits en place seront calculés pour tenir compte, notamment, de ce que : la pression intérieure sera limitée pour les canalisations gravitaires, à la pression d'épreuve des essais à l'eau et à la pression de service, majorée de 5 kg/cm² (5 bars) pour les conduites à écoulement forcé avec un minimum de 8 kg/cm² (8 bars), la nappe extérieure peut atteindre le niveau du sol fini pour un ouvrage vide, à l'opposé, la nappe extérieure peut s'abaisser au-dessous du radier d'un ouvrage plein, tous les ouvrages devront être calculés pour résister à une masse volumique de remblai non inférieure à kg/m 3, à la surcharge maxima des chaussées actuellement en vigueur (qu'ils soient ou non établis sous chaussées). La justification de tous ces ouvrages ainsi que des ouvrages d'écoulement choisis ou exécutés «in situ» sera appréciée dans les conditions indiquées au fascicule n 70. Les tuyaux utilisés au fonçage devront satisfaire à ces actions et, en outre, aux actions résultant du fonçage. L'enrobage minimal (enduit non compris) imposé pour toute armature de béton armé (cadres et étriers compris) des ouvrages annexes ou particuliers sera de 0,05 m. L'Entrepreneur demeurera seul responsable de la bonne tenue en service ultérieur de tous ses ouvrages (ouvrages d'écoulement, ouvrages annexes et ouvrages particuliers) Limites de prestation Les limites de prestations des lots n 1 et n 2 sont précisées sur les plans joints au Dossier de Consultation. Elles consistent à Lot n 1 Station d épuration : Raccordement de la canalisation PVC SN8 Ø200 mm d amenée des effluents en tête de la future station d épuration du Billot sur le regard de visite AB-01. Le regard de visite AB-01 est exclu du présent lot ; néanmoins, le raccordement de la canalisation sur ce regard fait partie intégrante du présent lot. Lot n 2 Réseaux d eaux usées : Fourniture et pose du regard de visite AB-01 en entrée de station d épuration, y compris raccordement des arrivée en amont. Le regard de visite AB-01 est inclus dans le présent lot, lequel devra tenir compte du raccordement de la sortie aval vers la future station d épuration. N Mai 2015 S:\ASSAINISSEMENT\ MOE STEP Billot L'Oudon\3 - Documents ETUDE\6 - Marchés\P3 - CCTP canalisations - Lot2.docx BCS

12 Commune de L Oudon Page n 12 La réalisation des travaux des lots n 1 et n 2 est prévue en parallèle. La proposition de l Entreprise est supposée tenir compte des sujétions qu est susceptible d entraîner l exécution simultanée des travaux des lots n 1 et n 2. N Mai 2015 S:\ASSAINISSEMENT\ MOE STEP Billot L'Oudon\3 - Documents ETUDE\6 - Marchés\P3 - CCTP canalisations - Lot2.docx BCS

13 Commune de L Oudon Page n 13 CHAPITRE 2 - NATURE ET QUALITE DES MATERIAUX 2.1. Généralités Matériaux et produits normalisés Les produits et composants fournis par l'entrepreneur devront être conformes aux normes européennes, sinon aux normes françaises NF. Il est fait application du décret du 26 Janvier 1984, modifié par décret du 18 Juillet 1990, et de la circulaire du premier Ministre du 13 Février 1991 : selon les prescriptions de l AFNOR, et selon les textes cités ciavant, il sera fait obligatoirement référence aux normes françaises NF, pour les matériaux en bénéficiant, ou aux autres normes reconnues équivalentes. Cependant, il appartient au candidat de justifier l équivalence de normes par un document attestant une reconnaissance entre les instituts nationaux de normalisations ou entre les autorités administratives compétentes et relatif à l équivalence entre les spécifications étrangères invoquées et les normes françaises citées ci-après Matériaux et produits non normalisés En cas d'absence de normes ou d'avis techniques sur les produits, les propositions de l'entrepreneur seront soumises à l'approbation du Maître d'oeuvre Indications de marques Les marques qui pourraient être citées, le cas échéant, dans les C.C.T.P., bordereau de prix et détail estimatif impliquent obligatoirement la notion d équivalence Homogénéité de l offre Si les matériaux proposés sont équivalents à ceux cités au C.C.T.P., bordereau des prix et détail estimatif alors ceux-ci doivent être accompagnés d une gamme globale (tuyaux et raccords, poste de refoulement et pompes ) afin d en faciliter l exploitation ainsi que le renouvellement Tuyaux préfabriqués Les caractéristiques générales des éléments préfabriqués de canalisations seront conformes à la norme NFP (NF EN 476 de Novembre 1997) Les tuyaux circulaires préfabriqués pour les ouvrages à écoulement libre (Collecteurs et branchements) seront : EAUX USEES En PVC, classe de rigidité 8 KN/m² (800 kg/m²) à joints caoutchouc conforme à la norme NFP (NF EN de Août 1998). Les tuyaux seront à manchons à butée caoutchouc et joints anneaux de caoutchouc conforme à la norme NFT (NF EN de Février 2003). Les pièces de raccord éventuellement nécessaires sur les branchements seront des mêmes séries et joints. N Mai 2015 S:\ASSAINISSEMENT\ MOE STEP Billot L'Oudon\3 - Documents ETUDE\6 - Marchés\P3 - CCTP canalisations - Lot2.docx BCS

14 Commune de L Oudon Page n 14 Les pièces de raccord éventuellement nécessaires sur les branchements seront des mêmes séries et joints. Les tuyaux seront obligatoirement conformes à un Avis Technique et bénéficieront de la certification associée CSTBat ou équivalent. Les canalisations seront résistantes aux agressions rencontrées dans les égouts, avec notamment une résistance à une gamme de ph allant de 3 à 9 et une bonne résistance à l H 2 S. L ensemble des pièces et collecteurs, ainsi que les branchements (tabouret, rehausse, réduction ) seront de la même marque et du modèle pour assurer une connexion et une étanchéité parfaites entre les éléments. De plus, les pièces et les collecteurs présenteront des classes de pression compatibles entre elles. La continuité hydraulique des ouvrages hydrauliques existants (fossés, ) devra etre assurée. Le débouché des canalisations d eaux pluviales devra disposer de têtes de sécurité et/ou des têtes de pont et sont compris dans la prestation Pièces de raccord pour les ouvrages à écoulement libre : Les pièces de raccord seront de la même marque que les collecteurs eux-mêmes Les tuyaux ovoïdes préfabriqués pour les ouvrages à écoulement libre, seront : Sans objet Les tuyaux circulaires et pièces de raccord pour les ouvrages à écoulement forcé seront : Sans objet Les ventouses pour les ouvrages à écoulement forcé Sans objet Vidanges pour les ouvrages à écoulement forcé Sans objet Les purges pour les ouvrages à écoulement forcé Sans objet Les vannes pour les ouvrages à écoulement forcé Sans objet. N Mai 2015 S:\ASSAINISSEMENT\ MOE STEP Billot L'Oudon\3 - Documents ETUDE\6 - Marchés\P3 - CCTP canalisations - Lot2.docx BCS

15 Commune de L Oudon Page n Pièces de raccords pour ouvrage à écoulement forcé Sans objet Perçage des brides Sans objet Ouvrages annexes préfabriqués Les ouvrages annexes préfabriqués seront conformes aux normes en vigueur, à savoir : NF EN 1917 (NF P ) et NF P de Décembre 2003 NFP de Novembre 1990 «Regards de visite et boîtes de branchement en béton non armé, béton fibré acier et béton armé» «Eléments fabriqués en usine pour regard de visite en béton sur canalisations d assainissement» NFP de Novembre 1990 «Eléments fabriqués en usine pour boîte de branchement en béton sur canalisations d assainissement» NF EN 476 de Mars 2011, NF EN 1401 et XP-P NF EN en vigueur NF EN 598 de Novembre 2007 pour les regards de visite en PVC ou PEHD, résistants à l H 2 S pour les regards de visite en grès pour les regards de visite en fonte Ils proviendront obligatoirement d usines concessionnaires de la marque de conformité. Les échelons de descente des regards de visite seront en aluminium à chevilles étanches ou résine polyester (résistance à l H2S). Les premier échelons seront fixés à - 0,50 ml du niveau fini du tampon. La canne d égoutier pourra être fournie sans plus-value à la demande du Maître d'œuvre. Les regards de visite disposeront obligatoirement de la marque NF. Ils seront constitués d éléments de Ø1000 mm, d une tête réductrice excentrée ou d une dalle réductrice excentrée, de telle sorte à présenter un alignement parfait sur un des cotés du regard et d une rehausse Ø600 mm minimum recouvert d un tampon fonte Ø600 mm minimum. Les tampons seront prévus avec rotule afin de limiter les risques d accident lors de l exploitation du réseau. Les regards de visite à tête centrée sont interdits. Ils devront être auto-stables et étanches quel que soit le niveau de l aquifère et permettre la mise en place d un bouchon étanche situé sur la tête réductrice. Les jointures des éléments constitutifs des regards de visite seront de préférence étanchées au moyen d un joint polymère. N Mai 2015 S:\ASSAINISSEMENT\ MOE STEP Billot L'Oudon\3 - Documents ETUDE\6 - Marchés\P3 - CCTP canalisations - Lot2.docx BCS

16 Commune de L Oudon Page n 16 En tout état de cause, dans la mesure où le regard de visite serait déclaré non-conforme à l essai d étanchéité à l air comme à l eau, la reprise de ce dernier sera obligatoirement réalisée au moyen de résine injectée dans les jointures défectueuses, de telle sorte à garantir une pérennité de l étanchéité de l ouvrage sur le long terme. En aucun cas, les reprises d étanchéité ne pourront se faire au moyen de mortier. Les regards de visite par éléments emboités ou monobloc sont autorisés dès lors qu ils répondent à ces conditions Matériaux utilisés dans les ouvrages coulés en place Les matériaux et produits destinés à la construction des ouvrages coulés en place (granulats, ciments, adjuvants, bétons, aciers, garnitures d'étanchéité, etc...) devront répondre aux prescriptions des normes homologuées en vigueur au moment de l'exécution des travaux (norme NF EN pour les bétons) Organes de fermeture métalliques Les organes de fermeture métalliques devront résister aux charges roulantes seront munis d un joint d étanchéité et seront des types suivants : Désignation des ouvrages Implantation Types Résistance Regard de visite Regard de visite Regard de visite Regard de visite avec trappe étanche Sous route nationale et départementale Sous chaussée voie communale ou accotement Sous espaces verts En fonte ductile ou équivalent articulé Trafic intense poids minimal 85 kg En fonte ductile ou équivalent articulé Trafic moyen poids minimal 55 kg En fonte ductile ou équivalent articulé Trafic faible En fonte ductile goudronnée à cadre rond Ø 0,85 m ou équivalent ou à cadre carré mécanique D400 KN D400 KN C250 KN D400 KN Bouches d'égout : En fonte ductile C250 KN Tabouret de contrôle sous trottoir B125 KN Tabouret de contrôle sous chaussée (cas exceptionnel) Les tampons devront être en fonte avec une encoche de levage. Ø250 mm en fonte ductile sans trou débouchant Ø600 mm idem regard de visite D400 KN A la demande du Maître d Ouvrage et sans plus-value, l Entreprise fournira des tampons pour regards de visite et tabourets portant l inscription «E.U.» ou «EAUX USEES» pour les réseaux d eaux usées et «E.P.» ou «EAUX PLUVIALES» pour les réseaux d eaux pluviales. En outre, les tampons de fermeture des tabourets de contrôle seront de formes différentes quand il s agit d eaux pluviales et d eaux usées ; ainsi, les tampons fonte sur boîtes de branchement pluviales seront de forme carrée, alors que ceux sur eaux usées seront de forme circulaire. N Mai 2015 S:\ASSAINISSEMENT\ MOE STEP Billot L'Oudon\3 - Documents ETUDE\6 - Marchés\P3 - CCTP canalisations - Lot2.docx BCS

17 Commune de L Oudon Page n 17 A la demande du Maître d Oeuvre et sans plus-value, l Entreprise fournira au besoin des tampons pour regards et tabourets de type articulé. Les tampons de voirie devront obligatoirement avoir la marque NF en plus de leur conformité à la norme européenne. Dès lors que l exécution d un chantier impose, par la nature de la chaussée rencontrée, la mise en place de trappe de visite (tampon) d un trafic donné, l intégralité des regards de visite mis en place sur cette opération devra être du même type. Ainsi, si une chaussée nécessite la disposition de tampon de trafic intense, les autres trappes devront être de ce même type et non d une classe de trafic inférieure, même si le trafic est plus faible Eléments de raccordement aux réseaux gravitaires Sauf dispositions contraires du présent CCTP, ces éléments seront de même nature et de même marque et de même gamme que les canalisations auxquelles ils se raccordent et seront conformes aux normes en vigueur de ces mêmes canalisations (voir chapitre 2.2.). Tous ces éléments (tabourets, boîtes de branchements,...) seront parfaitement étanches et leur type sera soumis à agrément du Maître d Œuvre. Les boites de branchements et les rehausses seront de même nature et parfaitement étanches. La liaison entre la rehausse du tabouret à passage direct et la fonte de voirie (boite de branchement) sera étanche et permettra une adaptation du TN de la voirie ou de l accotement pour coulissement. Un bouchon étanche pourra être demandé au cas par cas, il sera spécifique à chaque type de boite de branchement et est payé en plus-value. Dans le cas de sorties d eaux usées ou d eaux pluviales strictes, la prestation de l entreprise comprend la reprise respective des sorties d eaux usées et/ou d eaux pluviales des habitations et leur raccordement sur les nouvelles boîtes de branchement projetées respectivement d eaux usées et/ou d eaux pluviales. Ces boîtes de branchement posées en limite de domaine public seront raccordées sur les réseaux respectifs d eaux usées ou d eaux pluviales. Dans le cas de sortie unitaires, la prestation de l entreprise comprend la déconnection et la séparation des eaux usées et des eaux pluviales en domaine public. Les sorties d eaux usées et d eaux pluviales des habitations seront alors reprises et raccordées respectivement sur les nouvelles boîtes de branchement d eaux usées et d eaux pluviales. Ces boîtes de branchement posées en limite de domaine public seront raccordées sur les réseaux respectifs d eaux usées ou d eaux pluviales. Concernant la création de nouveaux branchements d eaux usées ou dans le cas de nécessité de séparer les sorties d eaux usées et d eaux pluviales en domaine privé, un départ en PVC Ø100 mm sur 1 mètre de longueur sera prévu sur les boites de branchement d eaux usées concernées en direction de la propriété privée voisine. Cette canalisation sera bouchonnée de manière étanche et laissée en attente afin que le riverain puisse raccorder ses eaux usées. Ces boîtes de branchement posées en limite de domaine public seront raccordées sur le réseau d eaux usées. N Mai 2015 S:\ASSAINISSEMENT\ MOE STEP Billot L'Oudon\3 - Documents ETUDE\6 - Marchés\P3 - CCTP canalisations - Lot2.docx BCS

18 Commune de L Oudon Page n 18 Dans le cas où des boites de branchement d eaux usées et d eaux pluviales seront mises en place ensemble dans le même projet, les boites EU seront avec des fontes de voiries circulaires et les boites EP seront avec des fontes de voirie carré Matériaux pour protection intérieure et extérieure des canalisations L'Entrepreneur a, à sa charge, la reconnaissance de la nature du milieu extérieur en vue de la conservation de ses ouvrages d'assainissement (canalisations et autres éléments de réseaux). Compte tenu de la nature du milieu extérieur et de la nature des effluents transités, l'entrepreneur indiquera, en les justifiant, les revêtements protecteurs qu'il estime nécessaires sur les ouvrages d'écoulement. Ces revêtements sont implicitement compris dans les prix de ces ouvrages et ne donneront lieu à aucune plus-value. N Mai 2015 S:\ASSAINISSEMENT\ MOE STEP Billot L'Oudon\3 - Documents ETUDE\6 - Marchés\P3 - CCTP canalisations - Lot2.docx BCS

19 Commune de L Oudon Page n 19 CHAPITRE 3 - CONCEPTION ET CALCUL DES OUVRAGES 3.1. Généralités Le Maître d'œuvre accrédité par le Maître de l'ouvrage est ARTELIA Ville & Transport - Centre d Affaires Odyssée - 4 Avenue de Cambridge Hérouville-Saint-Clair à qui est confié un contrat d'ingénierie suivant les dispositions de la Loi MOP (85-704) du 12 Juillet 1985 modifié par la Loi ( ) du 1er Décembre 1988 et conformément aux Décret du 29 Novembre 1993 et Arrêté du 21 Décembre Ce contrat n'inclut pas les études d'exécution et les spécifications de chantier qui relèvent de la responsabilité de l'entreprise : toutes les reconnaissances préalables aux travaux (profondeur, cote de branchement, croisements avec les autres réseaux, etc...) sont à faire par l'entreprise, laquelle, en cas de modifications indispensables (des tracés et profils des collecteurs ou des spécifications concernant les matériaux) devra produire les plans et justifications nécessaires à l'approbation préalable du Maître d'œuvre. De même, il appartient à l'entreprise de fournir tous les plans d'exécution de Génie Civil Dimensionnement hydraulique et conception des ouvrages Le dimensionnement hydraulique et la conception des ouvrages sont réalisés par le Maître d'oeuvre. Pour la réalisation des ouvrages, l'entrepreneur devra tenir compte des indications ci-après : 1) Les arrivées ultérieures à ménager dans les ouvrages annexes seront obturées par une maçonnerie de briques hourdée au mortier à 400 kg ordinaire et recouverte intérieurement et extérieurement d'un enduit étanche à 500 kg rendant les obturations étanches. 2) Les extrémités des ouvrages d'écoulement en attente d'un prolongement ultérieur devront être obturées de façon étanche. Pour les ouvrages à écoulement forcé, l'entrepreneur prévoira une plaque-pleine et sa pièce de raccordement. Pour les branchements particuliers d'eaux usées ou d eaux pluviales, cette obturation sera obligatoirement constituée d'un élément de tuyau comportant une plaquette collée en usine à l'une de ses extrémités et reliée au tuyau en attente par l'intermédiaire d'un joint. Dans ce dernier cas (et dans ce cas seulement) l'obturation étanche fera l'objet d'une plus-value particulière. 3) Lorsque le projet prévoit l'emploi de culottes de raccordement à la place de boîtes de branchement, la disposition de ces culottes devra être telle qu'elle ne réduise pas l'effet des chasses sur le réseau. Les joints d'étanchéité de cette culotte sur le tuyau et sur le branchement doivent donner un résultat parfait, que la culotte soit posée en même temps que le tuyau ou intercalée après coup. 5) Lorsque le projet prévoit des tabourets à passage direct en amont des branchements, les prescriptions complémentaires suivantes seront observées : mise en place d'un manchon dissymétrique (payé en plus-value) et d un bouchon étanche (payé en plus-value) sur l'embout en attente côté riverain, mise en place d'un joint d'étanchéité entre le socle de béton d'assise du tampon de visite et la rehausse en Ø250 à Ø400 (le socle ne transmettant pas d'effort à la hausse), N Mai 2015 S:\ASSAINISSEMENT\ MOE STEP Billot L'Oudon\3 - Documents ETUDE\6 - Marchés\P3 - CCTP canalisations - Lot2.docx BCS

20 Commune de L Oudon Page n 20 socle de béton d'assise du tampon, préfabriqué et non pas coulé en place, la rehausse entre le tabouret et le tampon fonte (comprise dans le prix), le départ vers la propriété privé en attente en PVC Ø100 mm sur 1 mètre de longueur, pour que le riverain puisse raccorder ses eaux usées. Cette canalisation sera bouchonnée. Cette prestation est comprise dans le prix. le raccordement en amont et en aval sur les réseaux existants. Cette prestation est comprise dans le prix. 6) Raccordements Les raccordements seront exécutés conformément aux stipulations ci-après ou, à défaut, conformément aux indications des dessins annexés au marché, aux altitudes de radier portées aux profils en long et aux ordres que l'entrepreneur recevra du Maître d'oeuvre en cours d'exécution. A - Raccordement des collecteurs projetés entre eux Les raccordements courants s'effectueront par l'intermédiaire des regards de visite, dans le radier de ces regards, au moyen de cunettes établies selon les mêmes directives générales que ci-dessus et compte tenu, bien entendu, des diamètres des canalisations en cause. Cependant, les profils en long auxquels il y a lieu de se reporter dans chaque cas peuvent modifier ces données générales et faire déboucher la canalisation affluente à un niveau plus ou moins élevé que celui donné par les directives précédentes. Dans ce cas, la cunette prolongeant la canalisation affluente dans le radier du regard est simplement plus ou moins profonde que précédemment. Les raccordements spéciaux s'effectueront conformément aux dessins particuliers du projet. Dans le cadre de projet avec des regards de visite en PEHD Ø1000 mm, ils seront intégralement étanchés, monoblocs ou en éléments assemblés. B - Raccordement des collecteurs projetés aux réseaux existants Les collecteurs projetés se raccorderont aux réseaux existants suivant les niveaux portés aux profils en long. Les directives générales ci-dessus sont, par ailleurs, applicables sauf dans le cas de raccordements spéciaux qui s'effectueront conformément aux dessins particuliers du projet. C - Raccordement des branchements particuliers Ces branchements se raccorderont soit avec des culottes, soit avec des carottages munis de joints spécifiques et ne créant pas de saillie dans la canalisation (procédé à soumettre au Maître d Oeuvre). D - Raccordement des branchements particuliers aux regards de visite Les branchements déboucheront dans le regard à une hauteur minimum h = «- 0,10 m», étant le diamètre du collecteur principal. Une cunette sera aménagée entre l arrivée dans le regard et le débouché sur le collecteur principal. Le fond de regard sera aménagé au mortier à 500 kg. N Mai 2015 S:\ASSAINISSEMENT\ MOE STEP Billot L'Oudon\3 - Documents ETUDE\6 - Marchés\P3 - CCTP canalisations - Lot2.docx BCS

Prescriptions techniques Réseaux de collecte des eaux usées et branchements particuliers

Prescriptions techniques Réseaux de collecte des eaux usées et branchements particuliers Prescriptions techniques Réseaux de collecte des eaux usées et branchements particuliers Les prescriptions ci-après ne sont pas exhaustives. En tout état de cause, pour obtenir le certificat de conformité

Plus en détail

COMMUNE DE POULLAOUEN

COMMUNE DE POULLAOUEN MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX Maître de l'ouvrage COMMUNE DE POULLAOUEN Objet du marché Création d'un réseau d'eaux pluviales et pose de fourreaux en attente de l'effacement du réseau basse

Plus en détail

Les branchements d assainissement sur l agglomération Vésulienne

Les branchements d assainissement sur l agglomération Vésulienne Les branchements d assainissement sur l agglomération Vésulienne Les branchements et le Code de la Santé Publique Les articles que nous utilisons le plus dans notre relation avec les abonnés sont les suivants

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER

GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER Mars 2011 GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER 2/10 SOMMAIRE I. PRÉAMBULE...3 II. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT ET COMPOSITION

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée Place René LESCOT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE...3

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE DE REALISATION DES BRANCHEMENTS PARTICULIERS AUX RESEAUX D ASSAINISSEMENT ET D EAU POTABLE

GUIDE TECHNIQUE DE REALISATION DES BRANCHEMENTS PARTICULIERS AUX RESEAUX D ASSAINISSEMENT ET D EAU POTABLE Communauté d Agglomération Carcassonne Agglo DIRECTION EAU POTABLE & ASSAINISSEMENT 1, rue Pierre GERMAIN 11890 CARCASSONNE CEDEX 9 GUIDE TECHNIQUE DE REALISATION DES BRANCHEMENTS PARTICULIERS AUX RESEAUX

Plus en détail

COMMUNE DE BERNAVILLE 16, RUE DU GENERAL CREPIN 80370 BERNAVILLE REHABILITATION DE RESEAUX D ASSAINISSEMENT

COMMUNE DE BERNAVILLE 16, RUE DU GENERAL CREPIN 80370 BERNAVILLE REHABILITATION DE RESEAUX D ASSAINISSEMENT MAITRE D OUVRAGE : COMMUNE DE BERNAVILLE 16, RUE DU GENERAL CREPIN 80370 BERNAVILLE REHABILITATION DE RESEAUX D ASSAINISSEMENT Agence d Albert 9 rue Hippolyte Devaux 80300 ALBERT Tel : 03 22 64 00 19 Fax

Plus en détail

Commune de Senonches CURAGE ET INSPECTIONS TELEVISEES DU RESEAU D ASSAINISSEMENT. Marché public à procédure adaptée

Commune de Senonches CURAGE ET INSPECTIONS TELEVISEES DU RESEAU D ASSAINISSEMENT. Marché public à procédure adaptée Commune de Senonches Curage et inspection télévisée du réseau d assainissement de Senonches - CCTP 1 Commune de Senonches CURAGE ET INSPECTIONS TELEVISEES DU RESEAU D ASSAINISSEMENT Marché public à procédure

Plus en détail

Règlement du service public d assainissement collectif Prescriptions techniques

Règlement du service public d assainissement collectif Prescriptions techniques REGLEMENT D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ANNEXE PLANCHES DESCRIPTIVES Règlement du service public d assainissement collectif Prescriptions techniques PLANCHES DESCRIPTIVES Etanchéité des installations ; protection

Plus en détail

LA COLLECTE DES EAUX PLUVIALES

LA COLLECTE DES EAUX PLUVIALES LA COLLECTE DES EAUX PLUVIALES 1/ approbation du projet l'aménageur est tenu de récupérer les eaux pluviales de l'ensemble du bassin versant auquel appartient son programme. pour les programmes comportant

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHE DE NETTOYAGE ET DE CURAGE DES CANALISATIONS ET BACS A GRAISSE DES EQUIPEMENTS COMMUNAUX PROCEDURE ADAPTEE EN APPLICATION DE L'ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS Cahier des Clauses Techniques

Plus en détail

R A P P O R T. Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Bref historique

R A P P O R T. Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Bref historique Commune de Peseux Conseil communal R A P P O R T du Conseil communal au Conseil général relatif à une demande de crédit de CHF 1'910'000.- pour la rénovation des conduites d'eau, de gaz, d'électricité,

Plus en détail

RÈGLEMENT DE VOIRIE COMMUNAUTAIRE. Fascicule 3 PrescripGons Assainissement public

RÈGLEMENT DE VOIRIE COMMUNAUTAIRE. Fascicule 3 PrescripGons Assainissement public RÈGLEMENT DE VOIRIE COMMUNAUTAIRE Fascicule 3 PrescripGons Assainissement public Aménager Exploiter Gérer Préserver Informer Création de réseaux publics d assainissement Les prescriptions techniques Approuvées

Plus en détail

DEPARTEMENT DU RHONE COMMUNE DE FEYZIN MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX. Objet de la consultation AMENAGEMENT D UN TERRAIN FAMILIAL POUR LES GENS DU VOYAGE

DEPARTEMENT DU RHONE COMMUNE DE FEYZIN MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX. Objet de la consultation AMENAGEMENT D UN TERRAIN FAMILIAL POUR LES GENS DU VOYAGE DEPARTEMENT DU RHONE COMMUNE DE FEYZIN MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Objet de la consultation AMENAGEMENT D UN TERRAIN FAMILIAL POUR LES GENS DU VOYAGE Lot n 3 : Serrurerie, Clôtures Lot 3 - CCTP : CAHIER

Plus en détail

ETUDE DES BRANCHEMENTS AU RESEAU COLLECTIF. Syndicat Intercommunal d' Assainissement du Haut des Rangs (S.I.A.H.R.)

ETUDE DES BRANCHEMENTS AU RESEAU COLLECTIF. Syndicat Intercommunal d' Assainissement du Haut des Rangs (S.I.A.H.R.) ETUDE DES BRANCHEMENTS AU RESEAU COLLECTIF Syndicat Intercommunal d' Assainissement du Haut des Rangs (S.I.A.H.R.) PROGRAMME DE LA REUNION Objectifs de cette étude Moyens mis en œuvre Programme Coûts Et

Plus en détail

CAHIER TYPE DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES POUR LES RESEAUX HUMIDES

CAHIER TYPE DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES POUR LES RESEAUX HUMIDES CAHIER TYPE DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES POUR LES RESEAUX HUMIDES PREAMBULE Ce document est un outil de la Charte Qualité des réseaux d assainissement pour les Aménageurs privés. Il convient de se renseigner

Plus en détail

GUIDE POUR LA REALISATION D UN BRANCHEMENT «EAUX USEES» AU RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT

GUIDE POUR LA REALISATION D UN BRANCHEMENT «EAUX USEES» AU RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT GUIDE POUR LA REALISATION D UN BRANCHEMENT «EAUX USEES» AU RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT PREAMBULE Le principe de l assainissement collectif est d organiser la collecte des eaux usées depuis les logements

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX TRAVAUX DE REHABILITATION DU RESEAU D EAUX USEES DU BOURG

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX TRAVAUX DE REHABILITATION DU RESEAU D EAUX USEES DU BOURG MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Objet du marché TRAVAUX DE REHABILITATION DU RESEAU D EAUX USEES DU BOURG 4 - B O R D E R E A U D E S P R I X U N I T A I R E S ( B P U ) Maître de l'ouvrage Commune de Mouzeil

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE Département du Rhône (69) VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE CENTRE DE LOISIRS 1 RUE DES BLEUETS Ville

Plus en détail

PRESCRIPTIONS TECHNIQUES SIMPLIFIEES Pour Lotissement, ZAC, Permis groupés INTRODUCTION

PRESCRIPTIONS TECHNIQUES SIMPLIFIEES Pour Lotissement, ZAC, Permis groupés INTRODUCTION PRESCRIPTIONS TECHNIQUES SIMPLIFIEES Pour Lotissement, ZAC, Permis groupés INTRODUCTION Ces prescriptions techniques relatives aux réseaux d'assainissement des eaux usées et de l'eau potable, reprennent

Plus en détail

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes.

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes. Préambule et domaine d'application Le présent document a été créé dans le but pour permettre le dimensionnement des installations de plomberie sanitaire. C'est un document de synthèse, Il reprend partiellement

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Maître de l ouvrage

MARCHE PUBLIC DE SERVICE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Maître de l ouvrage 1.3 MARCHE PUBLIC DE SERVICE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Maître de l ouvrage Commune de TRAINOU 1103, rue de la République 45470 TRAINOU Objet de la consultation Curage de l ensemble

Plus en détail

069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE

069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE 069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE Centre de Ressources des Technologies de l'information pour le Bâtiment 069.1. Clauses techniques générales 069.2. Clauses techniques particulières

Plus en détail

Réhabilitation des canalisations EU et EP, travaux sans tranchées. Anthony Decamp Clément Desodt Adèle Ferrazzini

Réhabilitation des canalisations EU et EP, travaux sans tranchées. Anthony Decamp Clément Desodt Adèle Ferrazzini Réhabilitation des canalisations EU et EP, travaux sans tranchées Anthony Decamp Clément Desodt Adèle Ferrazzini Les travaux de canalisation avec tranchées ouvertes Des travaux longs, nécessitant du matériel

Plus en détail

RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1

RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1 RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1 SOMMAIRE 1 - CLAUSES COMMUNES A TOUS LES LOTS P. 3 1.1 DEFINITION

Plus en détail

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX Le présent lot a pour objet l'exécution des travaux suivants : - Fourniture et pose d éviers 2 bacs

Plus en détail

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE LOT N 013 CLOISON AMMOVIBLE mardi 20 octobre 2009 1/6 1 GENERALITES 1 1 Prescriptions générales Les entreprises sont tenues de se reporter pour tout ce qui est liaisons

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX DQE

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX DQE MAITRE D'OVRAGE: Commune de Saint André de Corcy Aménagements de circulation et de réduction de vitesse dans l agglomération - RD n 4 et RD n 82 Référence dossier 01 333 09 01/ 09099_DQE-base_rev1 Dossier

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA VALLEE DU GAPEAU. COMMUNE DE.. (à préciser)

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA VALLEE DU GAPEAU. COMMUNE DE.. (à préciser) Page : 1/8 COMMUNE DE.. (à préciser) Date de la demande :../../.. Date de demande de permis de construire :../../.. Nom Prénom et adresse du pétitionnaire :.. Numéro de permis de construire si attribué

Plus en détail

Article 1. Le présent règlement vise à réglementer les modalités de raccordement des eaux usées et le cas échéant pluviales à l'égout.

Article 1. Le présent règlement vise à réglementer les modalités de raccordement des eaux usées et le cas échéant pluviales à l'égout. Ville de Limbourg Règlement communal visant à organiser le raccordement des particuliers à l égout Adoption lors de la séance du Collège communal du 26 juin 2014. I. Portée du règlement communal Article

Plus en détail

Directives sur les raccordements des eaux claires et des eaux usées

Directives sur les raccordements des eaux claires et des eaux usées Directives sur les raccordements des eaux claires et des eaux usées DIRECTIVES POUR LE RACCORDEMENT DES CANALISATIONS PRIVEES SUR LES COLLECTEURS COMMUNAUX EN COMPLEMENT DU REGLEMENT COMMUNAL SUR LES EGOUTS

Plus en détail

Commune de Barjouville. Travaux d aménagements de sécurité Rd 339 et Rd 127 et divers :

Commune de Barjouville. Travaux d aménagements de sécurité Rd 339 et Rd 127 et divers : Commune de Barjouville (Département d Eure-et-Loir) MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX Marché à procédure adaptée passé en application de l article 28 du Code des marchés publics. Nature des travaux : Travaux d

Plus en détail

Raccordement des eaux usées aux réseaux publics d assainissement. Guide Technique et pratique

Raccordement des eaux usées aux réseaux publics d assainissement. Guide Technique et pratique version 1 du 10/04/2009 Raccordement des eaux usées aux réseaux publics d assainissement Guide Technique et pratique Quelques recommandations, prescriptions, conseils et astuces pour réussir vos travaux

Plus en détail

COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE

COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE SOUMISSION - MARCHE POUR TRAVAUX PUBLICS ENTRE D'UNE PART : La COMMUNE DE MONTAMISE 11, Place de la Mairie 86360 MONTAMISE,

Plus en détail

PRINCIPE DE POSE D UN SEPARATEUR OLEOPUR H &G

PRINCIPE DE POSE D UN SEPARATEUR OLEOPUR H &G 1 Précautions à prendre avant installation. 2 Réaliser la fouille et aménager le fond de fouille. 3 Mettre en place la cuve dans la fouille. 4 Effectuer le remblaiement. 5 Raccorder les différentes canalisations

Plus en détail

Aménagement d'un point Multi-services

Aménagement d'un point Multi-services 1 MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Aménagement d'un point Multi-services (marché n 10.054 T) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) LOT N 2 SERRURERIE 2 SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE... 3 1.1

Plus en détail

«RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie

«RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie «RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie Maître d ouvrage : Maître d œuvre : Marché : Objet : Mode de consultation : Personnes à contacter

Plus en détail

Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO

Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO Le présent marché a pour objet la réhabilitation électrique. Une précédente consultation inclus les travaux peintures

Plus en détail

Conseils pour la mise en place du bac dégraisseur

Conseils pour la mise en place du bac dégraisseur Conseils pour la mise en place du bac dégraisseur Généralités Le bac dégraisseur doit avoir un volume au moins égal à 200 litres, s il reçoit les eaux de cuisine seules et un volume au moins égal à 500

Plus en détail

MAINTENANCE PREVENTIVE ET CORRECTIVE DES INSTALLATIONS D EAUX USEES ET PLUVIALES ET DES INSTALLATIONS ATTENANTES DU CENTRE HOSPITALIER DE MEAUX

MAINTENANCE PREVENTIVE ET CORRECTIVE DES INSTALLATIONS D EAUX USEES ET PLUVIALES ET DES INSTALLATIONS ATTENANTES DU CENTRE HOSPITALIER DE MEAUX . MAINTENANCE PREVENTIVE ET CORRECTIVE DES INSTALLATIONS D EAUX USEES ET PLUVIALES ET DES INSTALLATIONS ATTENANTES DU CENTRE HOSPITALIER DE MEAUX NOMENCLATURE : 81-17 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

Vidange et curage des ouvrages et des réseaux d assainissement collectif

Vidange et curage des ouvrages et des réseaux d assainissement collectif 74, chemin du Moriot 38 490 LE PASSAGE Tél : 04 74 88 14 64 Fax : 04 74 88 71 06 E-Mail : smeahb@haute-bourbre.fr Vidange et curage des ouvrages et des réseaux d assainissement Dossier de Consultation

Plus en détail

C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES M A I T RE D O U V R A G E VILLE DE BAYON EGLISE DE BAYON Consolidation & entretien C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT 03 SERURRERIE JANVIER 2013 ATELIER PATRIMOINE & PAYSAGE Sarl

Plus en détail

Liquéfaction par fermentation anaérobie

Liquéfaction par fermentation anaérobie fosse septique ovoïde en polyéthylène Fabrication en polyéthylène haute densité traité anti U.V. Entrée et sortie munies d un joint souple à lèvre Ø 100 mm qui assure l emboîtement et l étanchéité du raccordement

Plus en détail

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 Du Code des Marchés Publics CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P FOURNITURE

Plus en détail

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE Affaire n E2124 Page 1 CNRS HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE A 07/2010 Emission originale BL BL INDICE DATE OBJET REDIGE VERIFIE JJ/MM/AA REVISIONS DU DOCUMENT Affaire n

Plus en détail

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Monneren le 04 avril 2014 Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Agrandissement et réhabilitation de la mairie COLLIGNY LOT N 08 VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU PRIX

Plus en détail

ZEOMOP filtre biocompact à massif de zéolite. Conforme Article 6 & Annexe 1 A.M. 07/09/09

ZEOMOP filtre biocompact à massif de zéolite. Conforme Article 6 & Annexe 1 A.M. 07/09/09 ZEOMOP filtre biocompact à massif de zéolite Conforme Article 6 & Annexe 1 A.M. 07/09/09 Exemple d une filière ZEOMOP avec relevage Rejet de la filière en conformité avec la réglementation en vigueur.

Plus en détail

LES EAUX USÉES. L évacuation des eaux usées. Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC.

LES EAUX USÉES. L évacuation des eaux usées. Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC. L évacuation des eaux usées Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC. Les eaux ménagères (EM) : eaux provenant de la cuisine (évier, lave-vaisselle) et de la salle de bains (lavabo, baignoire,

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES Place Jean Marie Danel 80370 BERNAVILLE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT n 04: SERRURERIE MAITRISE d ŒUVRE Antoine MAUGNARD Architecte 11 Avenue de

Plus en détail

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot PLOMBERIE SANITAIRES pour la construction des nouvelles

Plus en détail

Un forum d échanges pour les professionnels de la construction Un site à l usage des conducteurs de travaux Une plateforme d informations techniques

Un forum d échanges pour les professionnels de la construction Un site à l usage des conducteurs de travaux Une plateforme d informations techniques Rapport technique / Machines Contenu : Système pousse-tube Rédaction Date : Laurent Chevrier / Etudiant ETC 3ème année : 8 janvier 2013 Système pousse-tube Introduction Anciennement, les travaux de mise

Plus en détail

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006 Avis Technique 14/06-1042 Révision de l'avis Technique 14/01-632 Procédé de chutes uniques Évacuation des eaux usées Foul drainage from buildings Hausabfluβeitungen Ne peuvent se prévaloir du présent Avis

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières Cahier des Clauses Techniques Particulières Curage hydrodynamique du réseau intérieur ORIGINAL SOMMAIRE 1. OBJET DU MARCHE 1 2. NATURE DES INSTALLATIONS 1 3. NATURE DES PRESTATIONS 2 3.1. Consistance des

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P AMIENS AMENAGEMENT ESPACES PUBLICS DU QUARTIER PIGEONNIER GENERALITE

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P AMIENS AMENAGEMENT ESPACES PUBLICS DU QUARTIER PIGEONNIER GENERALITE ESPACES PUBLICS DU QUARTIER PIGEONNIER. MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Maître de l Ouvrage : AMIENS AMENAGEMENT Objet du marché : ESPACES PUBLICS DU QUARTIER PIGEONNIER

Plus en détail

CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR SOMMAIRE

CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR SOMMAIRE CAHIER DES CHARGES AFG CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR RSDG 5 15 décembre 2002 SOMMAIRE 1. - REGLES GENERALES 2 1.1. - Objet du cahier des charges 2 1.2.

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT PIERRE DE CHARTREUSE En Mairie 38 380 SAINT PIERRE DE CHARTREUSE. Tél. : 04.76.88.60.18 Fax : 04.76.88.75.10.

COMMUNE DE SAINT PIERRE DE CHARTREUSE En Mairie 38 380 SAINT PIERRE DE CHARTREUSE. Tél. : 04.76.88.60.18 Fax : 04.76.88.75.10. COMMUNE DE SAINT PIERRE DE CHARTREUSE En Mairie 38 380 SAINT PIERRE DE CHARTREUSE Tél. : 04.76.88.60.18 Fax : 04.76.88.75.10 Notice Technique Filière Fosse septique toutes eaux Epandage en pente: Cette

Plus en détail

SYNDICAT INTERCOMMUNAL FIER & NOM. Station d épuration Rue Vernaies 74 230 THONES. Tél. : 04.50.32.40.48. Notice Technique

SYNDICAT INTERCOMMUNAL FIER & NOM. Station d épuration Rue Vernaies 74 230 THONES. Tél. : 04.50.32.40.48. Notice Technique SYNDICAT INTERCOMMUNAL FIER & NOM Station d épuration Rue Vernaies 74 230 THONES Tél. : 04.50.32.40.48 Notice Technique Filière Fosse septique toutes eaux - Filtre à sable vertical drainé Rejet dans un

Plus en détail

1 TRAVAUX PREPARATOIRES

1 TRAVAUX PREPARATOIRES 1 TRAVAX PREPARATOIRES 1.1 Installation de chantier J 100 1.2 Implantation et récolement du projet J 30 1.3 Nettoyage et débrousaillage du terrain sur emprise des Travaux m2 100 1.4 Démolition d'ouvrages

Plus en détail

REGLEMENT SUR LES EAUX USEES

REGLEMENT SUR LES EAUX USEES 15 mars 1972 REGLEMENT SUR LES EAUX USEES LE CONSEIL GENERAL DE LA VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS vu la loi cantonale sur les constructions, du 12 février 1957, et son règlement d'application, du 12 novembre

Plus en détail

épandage en terrain pentu. Ce document reprend la norme XP DTU 64.1 de Mars 2007.

épandage en terrain pentu. Ce document reprend la norme XP DTU 64.1 de Mars 2007. Syndicat Interdépartemental de Gestion de l'alagnon et de ses affluents Mise en œuvre des dispositifs d assainissement d non collectif. Tranchées d éd épandage en terrain pentu. Ce document reprend la

Plus en détail

RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE

RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE Des règles différentes peuvent s appliquer dans le cas d un commerce. Informez-vous

Plus en détail

EPLEFPA "LES SARDIERES" 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80

EPLEFPA LES SARDIERES 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80 Maître d'ouvrage : EPLEFPA "LES SARDIERES" 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80 Objet : Récupération des eaux pluviales pour le jardin partagé des Sardières CAHIER DES CHARGES

Plus en détail

Le SPANC. Communauté de communes des Versants d Aime

Le SPANC. Communauté de communes des Versants d Aime Le SPANC Communauté de communes des Versants d Aime Créé en 2012, le Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) de la communauté de communes des Versants d Aime est un service industriel et

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) RENOVATION PLOMBERIE/SANITAIRE/CHAUFFAGE DES BATIMENTS COUR VAUTHIER.

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) RENOVATION PLOMBERIE/SANITAIRE/CHAUFFAGE DES BATIMENTS COUR VAUTHIER. CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) RENOVATION PLOMBERIE/SANITAIRE/CHAUFFAGE DES BATIMENTS COUR VAUTHIER. PERSONNE PUBLIQUE : MAIRIE D HAILLICOURT OBJET DU MARCHE : Rénovation Plomberie/Sanitaire/Chauffage

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL D ASSAINISSEMENT. Département des Yvelines --------------

REGLEMENT GENERAL D ASSAINISSEMENT. Département des Yvelines -------------- ------------ REGLEMENT GENERAL D ASSAINISSEMENT Département des Yvelines -------------- 12, route des Haras 78610 LES BREVIAIRES Tél. 01 34 57 83 10 Fax 01 34 84 13 15 Email : mairie.breviaires@wanadoo.fr

Plus en détail

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE Roger Cadiergues MémoCad ns03.a LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE SOMMAIRE ns03.1. Le cadre DTU plomberie ns03.2. Le cadre du DTU 60.1 actuel ns03.3. L application du DTU 60.1 actuel ns03.4. Le cadre du DTU

Plus en détail

-oo O oo- Maître d'ouvrage COMMUNE DE LA BOISSE TRAVAUX SUR LES RESEAUX D EAU POTABLE ET D EAUX PLUVIALES RD1084 SECTEUR OUEST.

-oo O oo- Maître d'ouvrage COMMUNE DE LA BOISSE TRAVAUX SUR LES RESEAUX D EAU POTABLE ET D EAUX PLUVIALES RD1084 SECTEUR OUEST. PIECE N 4 MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX -oo O oo- Maître d'ouvrage COMMUNE DE LA BOISSE TRAVAUX SUR LES RESEAUX D EAU POTABLE ET D EAUX PLUVIALES RD1084 SECTEUR OUEST -ooo- D.C.E. LOT N 2 E.P. -ooo- CAHIER

Plus en détail

Assainissement autonome

Assainissement autonome Accessoires 64 Tube épandage Géotextile Géofosse 125 ML Tube avec étui 125 ml STUB0125 5,24 carton de 30 pcs Regard de répartition 67 63 Pouzzolane Roche naturelle volcanique possédant une texture scoriacée

Plus en détail

RENOVATION DES LOCAUX DU BATIMENT CITADELLE SIS 8, RUE DE LA CITADELLE A METZ

RENOVATION DES LOCAUX DU BATIMENT CITADELLE SIS 8, RUE DE LA CITADELLE A METZ MINISTERE DE L INTERIEUR, PREFECTURE DE LA MOSELLE DIRECTION DES RESSOURCES ET DES MOYENS MUTUALISES Bureau des Affaires Immobilières et du soutien 9, Place de la Préfecture 57034 METZ CEDEX Tél. 03.87.34.88.06

Plus en détail

"Construction d'un Laboratoire sec sur la mezzanine de l' UR IRMO"

Construction d'un Laboratoire sec sur la mezzanine de l' UR IRMO Département de l'hérault commune de Montpellier CEMAGEF Groupement de Montpellier Domaine de Lavalette 361 rue jean François Breton 34196 Montpellier C.C.T.P. "Construction d'un Laboratoire sec sur la

Plus en détail

Caractéristiques Dimensionnelles

Caractéristiques Dimensionnelles LA FOSSE GAMMA Norme NF EN 12566-1 Marquage La fosse toutes eaux reçoit l ensemble des eaux usées domestiques regroupant les eaux vannes et les eaux ménagères. Elle a deux fonctions essentielles : la rétention

Plus en détail

LOT 02 MENUISERIES EXTERIEURES SERRURERIE

LOT 02 MENUISERIES EXTERIEURES SERRURERIE LOT 02 MENUISERIES EXTERIEURES SERRURERIE page 1 1. CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1. OBJET DE LA NOTICE La présente notice CCTP concerne la description des travaux du lot MENUISERIES EXTERIEURES

Plus en détail

CCTP 07.TVX.02 Page N 1

CCTP 07.TVX.02 Page N 1 CCTP 07.TVX.02 Page N 1 SOMMAIRE A EXPOSE GENERAL DE L OPERATION A.01 OPERATION Page : 3 A.02 INTERVENANTS Page : 3 A.03 DOCUMENTS REMIS Page : 3 B GENERALITES TOUS CORPS D ETAT B.01 OBJET DU C.C.T.P.

Plus en détail

CDC SARTILLY PORTE DE LA BAIE

CDC SARTILLY PORTE DE LA BAIE CDC SARTILLY PORTE DE LA BAIE PROGRAMME DE VOIRIE 2013 (Prévisionnel) MARCHE A BONS DE COMMANDE ANNEXE 1 à l'acte D'ENGAGEMENT Bordereau de prix unitaires LOT N 2 - Enduits et entretien Dérasement d'accotement

Plus en détail

LOT N 7: ESCALIER EXTERIEUR

LOT N 7: ESCALIER EXTERIEUR MISE EN CONFORMITE ACCESSIBILITE DU PARKING, DU BATIMENT D ACCUEIL & AMENAGEMENT DES SANITAIRES BATIMENT D ACCUEIL DES PUNTAS 65 110 CAUTERETS MAÎTRE D'OUVRAGE SEM DU PONT D Espagne MAIRIE DE CAUTERETS

Plus en détail

Monsieur le président, Mesdames, Messieurs les conseillers généraux,

Monsieur le président, Mesdames, Messieurs les conseillers généraux, Commune de Bevaix Conseil général Rapport du Conseil communal au Conseil général relatif à une demande de crédit de Fr. 1 100 000.- pour la réfection de la rue Monchevaux : Infrastructure et superstructure

Plus en détail

GRUNDFOS ASSAINISSEMENT MINI PUST STATION DE RELEVAGE DES EAUX USÉES

GRUNDFOS ASSAINISSEMENT MINI PUST STATION DE RELEVAGE DES EAUX USÉES GRUNDFOS ASSAINISSEMENT MINI PUST STATION DE RELEVAGE DES EAUX USÉES Grundfos MINI PUST Station de relevage enterrable pour eaux grises et eaux noires > Applications La station MiniPust est une station

Plus en détail

Branchements : eau potable & assainissement

Branchements : eau potable & assainissement Branchements : eau potable & assainissement Henri RENAUD Nouvelle édition 2012 Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13296-0 1. Assainissement autonome 1.1. Désignation usuelle L assainissement autonome,

Plus en détail

PARTICIPATIONS FINANCIERES H.T. DES ADHERENTS POUR L ANNEE 2010 ADOPTEES PAR LE COMITE SYNDICAL DU 19 FEVRIER

PARTICIPATIONS FINANCIERES H.T. DES ADHERENTS POUR L ANNEE 2010 ADOPTEES PAR LE COMITE SYNDICAL DU 19 FEVRIER ANNEXE COMPETENCES A LA CARTE DE LA BRANCHE EAU PARTICIPATIONS FINANCIERES H.T. DES ADHERENTS POUR L ANNEE 2010 ADOPTEES PAR LE COMITE SYNDICAL DU 19 FEVRIER 2010 Page 1 /14 26/02/2010 OPTION MAINTENANCE

Plus en détail

Conditions d intervention sur l amiante pour les professionnels du bâtiment

Conditions d intervention sur l amiante pour les professionnels du bâtiment SERVICE ENVIRONNEMENT - NOTE DE VEILLE REGLEMENTAIRE N 3 2009 Conditions d intervention sur l amiante pour les professionnels du bâtiment Rédacteur : A.CHEVILLARD Date : 08/12/2009 PREAMBULE : Cette note

Plus en détail

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE LOT N 8 : PLOMBERIE Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Ville de Noisy-le-Sec Direction des Finances et le la Commande Publique Service des Marchés Publics Place du Maréchal Foch 93134 NOISY-LE-SEC Cedex Tél: 01 49 42 66 00 INSTALLATION

Plus en détail

FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE

FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE 1. MAITRE DE L OUVRAGE (proposant et futur souscripteur du contrat) 1.1. Nom ou raison sociale : 1.2. Adresse précise : 1.3.

Plus en détail

MARNE REIMS PALAIS DU TAU

MARNE REIMS PALAIS DU TAU CENTRE DES MONUMENTS NATIONAUX DIRECTION REGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES DE CHAMPAGNE-ARDENNE, Maître d'ouvrage délégué CONSERVATION REGIONALE DES MONUMENTS HISTORIQUES 3, FAUBOURG SAINT-ANTOINE 51

Plus en détail

Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe. DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF. des TRAVAUX (CCTP & DPGF)

Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe. DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF. des TRAVAUX (CCTP & DPGF) Maître d Ouvrage LEGTA de MANCY 410, Montée Gauthier Villars 39015 LONS LE SAUNIER Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF des TRAVAUX (CCTP & DPGF) LOT N 5 REVETEMEMENTS

Plus en détail

Cadre réservé au service Déposé le :

Cadre réservé au service Déposé le : Formulaire de demande D installation d un dispositif d assainissement non collectif Cadre réservé au service Déposé le : N du dossier :. Service Public d Assainissement non Collectif Communauté d Agglomération

Plus en détail

Schéma type de branchement Réseau séparatif. Conduite de branchement (domaine public).

Schéma type de branchement Réseau séparatif. Conduite de branchement (domaine public). Schémas techniques Assainissement collectif > Raccordement Schéma type de branchement Réseau séparatif Dispositif permettant le raccordement au collecteur public. Conduite de branchement (domaine public).

Plus en détail

ANNEXE 1: Entretien de la filie re

ANNEXE 1: Entretien de la filie re ANNEXE 1: Entretien de la filie re 1 A ) ENTRETIEN DE LA COLLECTE DES EAUX USEES : Objectif : assurer un bon écoulement des eaux usées. Vérifier le bon écoulement par les tés ou regards de visite Nettoyer

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES DE L EAU ET L ASSAINISSEMENT AU TITRE DE L ANNEE 2010

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES DE L EAU ET L ASSAINISSEMENT AU TITRE DE L ANNEE 2010 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES DE L EAU ET L ASSAINISSEMENT AU TITRE DE L ANNEE 2010 La SEVESC assure les services de l eau et de l assainissement de collectivités des départements

Plus en détail

Notice Technique. Cette filière est adaptée aux terrains qui répondent aux caractéristiques suivantes:

Notice Technique. Cette filière est adaptée aux terrains qui répondent aux caractéristiques suivantes: SYNDICAT INTERCOMMUNAL ALEX LA BALME DE THUY DINGY SAINT CLAIR Mairie de Dingy Saint Clair 74230 DINGY SAINT CLAIR Tél. : 04.50.02.06.27 Fax : 04.50.32.12.55 Notice Technique Filière Fosse septique - Lit

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.)

MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE N 2015 07 Ville de Bergues Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) Pouvoir adjudicateur Ville de Bergues, Hôtel de ville - Place de la République 59380

Plus en détail

assainissement PLuviaL Tag 32 nouveau Solutions complètes de canalisations tarif novembre 2014 Canalisations en fonte ductile

assainissement PLuviaL Tag 32 nouveau Solutions complètes de canalisations tarif novembre 2014 Canalisations en fonte ductile tarif novembre 2014 assainissement Canalisations en fonte ductile integral PLuviaL Tag 32 nouveau integral ZinaLium Dn 80 à 1 000 Tag ZinaLium Dn 150 à 300 Tarif en vigueur au 1 er novembre 2014 Prix hors

Plus en détail

Règlement de la consultation

Règlement de la consultation Règlement de la consultation Marché n 22-2015-01 Objet de l appel d offre : Contrat de prestations de publipostage, d édition, de reproduction et de mise sous plis de documents divers. Procédure : Procédure

Plus en détail

Prises en charge universelles

Prises en charge universelles FTA 60/04-B Page 1 sur 5 FICHE TECHNIQUE FTA/60/04-B Prises en charge universelles Date d approbation : 24 janvier 2013 Nombre de pages : 5 NOTES PRELIMINAIRES 1) S'il est fait mention de normes, de plans

Plus en détail

Guide Pratique Assainissement Non Collectif

Guide Pratique Assainissement Non Collectif Guide Pratique Assainissement Non Collectif 1 L assainissement non collectif Les immeubles, habitations ne pouvant être raccordés au réseau collectif d assainissement existant (tout à l égout) doivent

Plus en détail

PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN

PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN Rue Jean Bouin 69320 FEYZIN Maître d ouvrage : Ville de FEYZIN 18 rue de la mairie 69320 FEYZIN Maître d œuvre : REFECTION ETANCHEITE TERRASSE EX SOLARIUM LPG ARCHITECTE

Plus en détail

MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET. BORDEAUX SCIENCES AGRO. 1, cours du général de Gaulle CS 40201.

MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET. BORDEAUX SCIENCES AGRO. 1, cours du général de Gaulle CS 40201. MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET. BORDEAUX SCIENCES AGRO 1, cours du général de Gaulle CS 40201 33175 Gradignan CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Marché à procédure

Plus en détail

Communauté de Communes Gisors Epte Lévrière CONVENTION N.. Nom / Prénom : Commune :.

Communauté de Communes Gisors Epte Lévrière CONVENTION N.. Nom / Prénom : Commune :. COMMUNAUTÉ DE COMMUNES GISORS EPTE LEVRIERE 5, Rue Albert Leroy BP 39 27140 GISORS Téléphone : 02.32.27.89.50 - Fax : 02.32.27.89.49 Site : www.cdc-gisors.fr CONVENTION RELATIVE A L ENTRETIEN / VIDANGE

Plus en détail

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS 4.A. OBJET DES TRAVAUX Les travaux prévus au présent lot concernent tous les ouvrages de Menuiseries extérieures, intérieures et de faux plafonds,

Plus en détail

Le CCT QUALIROUTES et la collecte des eaux usées

Le CCT QUALIROUTES et la collecte des eaux usées Le CCT QUALIROUTES et la collecte des eaux usées Evolution des prescriptions techniques en matière d égouttage du Cahier des Charges Type de la Région Wallonne ir Emmanuel DE SUTTER Directeur du Service

Plus en détail