LES CYCLES DU CHANGEMENT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES CYCLES DU CHANGEMENT"

Transcription

1 LES CYCLES DU CHANGEMENT Une Approche Stratégique HYPNOSCIENT.FR Laurent Bertin

2 TABLES DES MATIERES 1. Pourquoi ce livret sur le changement? Le changement : un processus en plusieurs étapes La Pré- Contemplation Reconnaître la pré- contemplation Dépasser la pré- contemplation La Contemplation Reconnaître la contemplation Dépasser la Contemplation La préparation Dépasser la préparation L Action Ce qui favorise l action La Maintenance La finalisation Le Cycle du Changement et l Hypnose Ma vision du changement Micro et Macro Stratégies Contemplation Préparation Action Maintenance Conclusion Laurent Bertin Les Cycles du Changement 2

3 1. Pourquoi ce livret sur le changement? Dans ma pratique, que ce soit en formation, en cabinet, ou de par les échanges avec d autres praticiens en Hypnose, j ai remarqué un élément récurrent dans les discours, souvent bloquant, qui met une certaine pression sur les praticiens et qui ne favorise pas le changement chez les clients. Cet élément c est la vitesse : ça doit aller vite, la personne doit changer très vite, tout de suite si possible, en une séance. Bien que ce soit possible, l Hypnose étant un outil fantastique, rapide et efficace, les clients que nous rencontrons ne sont pas tous au même stade du changement, tous ne sont pas prêts, consciemment ou inconsciemment, à changer leur comportement, leur façon de voir le monde. Ils en ont envie, sinon ils ne seraient pas dans notre cabinet, mais il existe différentes étapes au changement, et il me paraît essentiel de les connaître afin que l approche stratégie avec le client soit efficace, durable, et que ceux-ci puissent rapidement trouver l autonomie. A une époque, je me posais souvent la question de savoir pourquoi certaines personnes changent rapidement et d autres moins vite. Des leviers de changements différents, des séances conduites différemment, des personnes différentes, oui, bien sûr. Mais s il n y avait pas que ça? Qu est ce qui fait que certaines personnes changent rapidement et pas d autres? Pourquoi certaines problématiques reviennent alors que tout a bien fonctionné pendant plusieurs semaines? Quelles sont les différentes étapes qui forment le changement? A quels endroits agir de façon efficace? Dans ce livret je vous propose une approche du changement, basé sur un travail de recherche, fruits de nombreuses années de travail, de recherches scientifiques, d expériences et de test conduits par James O. Prochaska, John C. Norcross et Carlo D. Diclemente, que vous pouvez retrouver dans leur excellent livre «Changing for Good». La première partie résume rapidement les 300 pages de ce livre, sans forcément faire de lien direct avec l Hypnose. J aborderai dans la seconde partie le cycle du changement dans une vision stratégique à deux niveaux : au sein d une séance et sur plusieurs séances, ce que j appelle la micro et la macro stratégie. Bonne lecture, - Laurent Bertin Les Cycles du Changement 3

4 1. Le changement : un processus en plusieurs étapes D après les recherches de ces auteurs, il existe six étapes au changement : Pré-contemplation Contemplation Préparation Action Maintenance Finalisation Voici ce à quoi les étapes correspondent et leurs interactions : Ces étapes interagissent entre elles, le changement est rarement linéaire. Il est possible de revenir en arrière, d apprendre des ses erreurs, des différences, pour revenir à une étape précédente et repartir à nouveau dans un changement durable, vers la finalisation. Chaque étape est essentielle à un changement efficace et durable. Reconnaître à quel endroit se situe un client permet d accompagner avec une direction stratégique, d éviter de travailler au niveau de l action alors que la personne est encore dans la contemplation, de continuer un travail de maintenance en ancrant encore plus fortement le changement une fois que celui-ci s est installé, etc. - Laurent Bertin Les Cycles du Changement 4

5 Cette approche permet une vision stratégique depuis le premier rendez-vous jusqu au dernier, et même au sein d une seule séance. Comme je l ai déjà évoqué, l Hypnose, travaillant à un niveau inconscient permet souvent un travail rapide, et plusieurs étapes peuvent être gérées dans la même séance. Connaître ces étapes est utile, mais savoir quels processus «thérapeutiques» leur appliquer efficacement le serait encore plus n est-ce pas? Et bien les auteurs se sont aussi intéressés aux processus thérapeutiques qui permettent le changement. Il existe énormément de façon de changer - il suffit de voir le nombre de stages et de thérapies qui existent - mais quels sont les points communs, quels sont les processus impliqués? Leurs longues recherches sur plusieurs années leur ont permis de dégager des metaprocessus : Prise de conscience Actions de la société (zones non-fumeurs, menus allégés, etc.) Montées émotionnelles Réévaluation personnelle Engagement Récompense Contrecarrer les comportements Relations aidantes Contrôle sur l environnement Ils ont aussi découverts à quelles étapes du changement ces processus sont les plus efficaces : - Laurent Bertin Les Cycles du Changement 5

6 C est un schéma à garder à l esprit, qui permet à la fois de savoir où en sont les personnes dans leurs changements, comment les faire avancer efficacement, et sur quels points travailler de séance en séance. Mais revoyons les 6 étapes du changement avant d aborder les relations avec l hypnose La Pré- Contemplation Dans cette étape, la personne n a pas conscience qu elle a un problème, tout est normal, c est un «style de vie» plus qu un problème d alcoolisme ou de tabagisme ou de poids, ou autre chose. Ici, rien ne sert de travailler sur les comportements, c est une perte de temps. C est assez rare en cabinet, les personnes venant à notre rencontre, du fait d avoir pris rendez-vous, ont souvent conscience de leur problème. Toutefois, les personnes qui sont envoyées par leurs proches ou des médecins sont fréquemment à ce niveau-ci. Le problème n est pas le leur, ils viennent parce qu on leur a dit de venir ou parce qu il faut venir pour une raison extérieure à eux. Pour eux, tout va très bien, le problème vient des autres. C est une position sécurisante, connue, on ne peut pas échouer dans cette étape Reconnaître la pré- contemplation Être sur la défensive en parlant du problème, le minimiser, être dans le déni, se trouver de bonnes excuses, projeter sur les autres (ex : ma femme m énerve à me dire que je bois trop), ignorer les informations et tout ce qui touche au problème sont caractéristiques de cette étape. Lorsqu une personne est dans cette étape, il est inutile de travailler sur les comportements et de commencer à travailler sur un objectif, c est trop tôt, elle n a pas encore accepté de travailler sur sa problématique, puisqu elle n existe pas de son point de vue Dépasser la pré- contemplation On peut aider la personne avec une prise de conscience, en donnant des informations sur le problème (l alcool, le tabac, le poids par exemple) mais généralement cette étape se fait toute seule et est je crois assez rare dans le contexte de l Hypnose. Des questions éthiques se posent ici, peut-on forcer quelqu un à changer? Je pense que ça dépend de beaucoup de paramètres, mais quoiqu il arrive, le choix final appartient au client. Les enfants sont souvent dans la pré-contemplation, même si un travail sur les parents est souvent nécessaire, il est important de leur faire prendre conscience de la problématique, en leur expliquant, avant de passer à l étape suivante La Contemplation Ici, la personne a conscience qu elle a un problème, mais n est pas encore prête à passer à l action. Cette période dure souvent très longtemps. Un fumeur est dans cette étape lorsqu il sait que c est mauvais pour sa santé, que ça lui coute de l argent, qu il se sent emprisonné par son comportement addictif, mais il n est pas pour autant prêt à arrêter : la cigarette est une amie, une façon de gérer le stress, un sentiment de liberté etc. - Laurent Bertin Les Cycles du Changement 6

7 En effet, le changement peut aussi mettre en péril l identité et demande souvent de changer notre façon d être. Il est souvent plus sécurisant de rester avec sa problématique que de changer et d aller vers l inconnu. Dans mon expérience, cette étape est assez fréquente en cabinet, et ici encore, parler de comportements, d actions est souvent trop tôt, les étapes de prise de conscience, d engagement émotionnel et de motivation sont souvent trop faibles. Le comportement peut changer suite à une séance, mais le changement est alors souvent fragile Reconnaître la contemplation La recherche de l absolue certitude : pourquoi le problème est là, comment le changer, trouver les origines, passer des années à chercher et à comprendre peut empêcher de passer à l action. D être sûr de comprendre et que tout s explique avant de pouvoir changer. Attendre le moment magique : les personnes attendent qu il se passe quelque chose, sont convaincues qu un jour elles changeront mais uniquement lorsque cela sera le bon moment. C est attendre que ça se fasse tout seul. L espoir irréaliste : Ici on retrouve des phrases comme «j aimerai manger ce que je veux comme je veux et mincir». C est plus facile de souhaiter un changement que de travailler pour changer. C est un comportement extérieur, qui attend qu un changement externe s opère (même miraculeux) et qui ne dépend pas de la personne, elle reste dans l attente et la passivité. En Hypnose, ce sont souvent les personnes qui attendent le coup de baguette magique de l hypnotiseur, et qui ne demandent qu à fermer les yeux pendant qu on fait «notre truc». L action prématurée : agir trop tôt peut avoir un impact négatif et peut conduire à des réponses comme «je savais que je ne pouvais pas changer», «ça marche pas avec moi» etc. et renforcer la personne dans son comportement, renforcer sa croyance que changer est impossible Dépasser la Contemplation C est pour moi un point stratégique de l accompagnement. Une détermination d objectif précise et concrète, avec une forte attache émotionnelle permet de passer efficacement à l étape suivante : la préparation. Un travail sur les émotions est essentiel et peut se faire à deux niveaux : Provoquer des émotions désagréables en projetant la personne dans son comportement. S il n y a pas de réaction émotionnelle, il est trop tôt pour passer à l action. Une forme de rejet, de ras le bol du comportement doit être présent. Amplifier les émotions agréables liées à l atteinte de l objectif, en travaillant sur la nouvelle image de soi, sur les changements intérieurs et extérieurs : o Conséquence du changement sur soi o Conséquence sur les autres o Réactions personnelles au changement - Laurent Bertin Les Cycles du Changement 7

8 o Réactions des autres au changement L objectif doit être précis, les éventuels déclencheurs du problème doivent être étudiés et anticipés, pour préparer le terrain et éviter les surprises. Il peut-être intéressant dans cette étape de faire écrire à la personne les affirmations qui justifient le comportement comme par exemple «je fume parce que je suis stressé», «je fume car c est un moment de liberté» etc. C est une façon de connaître les déclencheurs, pour les anticiper, consciemment ou inconsciemment. Il faut véritablement amener la personne à créer, préparer et s imprégner de la nouvelle image qu elle se construit afin de passer à l étape suivante La préparation Ici les personnes sont prêtes à changer et se préparent en commençant à ajuster leurs comportements, leurs pensées, et à préparer le terrain pour l action. Quelqu un qui veut mincir et reprendre de l exercice physique pourrait commencer à s acheter un équipement de sport, à étudier comment acheter des aliments sains, faire ses courses autrement, changer son planning pour se libérer des créneaux horaires sportifs etc. C est la clé de voute de l action. Tout ce qui peut miner la détermination, tout ce qui n est pas au clair doit être traité dans cette étape. C est une étape écologique majeure, en ce sens ou la préparation demande souvent de faire un nettoyage intérieur, de préparer le terrain aux actions et de supprimer les éventuelles entraves. A la fin de cette étape, la confiance dans les possibilités de changement doit être forte, et augmenter tout au long de cette étape. Il s agit ici de trouver les actions les plus efficaces pour la personne et qu elle soit motivée au maximum avant de passer à l action Dépasser la préparation Laisser partir le passé et se tourner vers le futur. Comme le trapéziste qui lâche sa barre pour se lancer dans le vide et attraper son partenaire, c est une étape qui peut générer de l anxiété et de la peur, mais souvent essentielle au travail. Faire du changement une priorité : souvent les objectifs et les actions pour changer sont relégués à la même place qu un rendez-vous chez le coiffeur. Changer doit être une priorité, un objectif de chaque instant et de tous les jours. L engagement : Faire des choix difficiles (divorce avec des enfants par exemple) L action ne vient pas tant que la croyance qu il est possible de changer n est pas à son maximum. - Laurent Bertin Les Cycles du Changement 8

9 1.4. L Action C est dans cette étape que les personnes changent leurs habitudes et leurs comportements. Une erreur commune est de penser que l action EST le changement alors que ce n est qu une étape. Le changement peut être visible de l extérieur mais il peut être aussi interne, sur l image de soi, la façon de penser, les émotions etc Ce qui favorise l action Diversion active : sport, autres activités, changement de comportement : un changement de vie Exercice physique : une étape essentielle d après les auteurs Relaxation : tous les jours, améliore le système dans son ensemble, soulage du stress et des émotions négatives Contrer les pensées négatives et travailler sur ses droits : le droit d être écouté, d influencer, de faire des erreurs, de ramener l attention à soi, de changer d avis, de juger, de résister au jugement des autres, de ne pas se justifier, d avoir des limites (connaissances, temps, responsabilité), le droit d avoir ses limites respectées. Le contrôle de l environnement : enlever les déclencheurs possibles ou les prendre en compte. Confronter les déclencheurs en imagination pour tester Les rappels : des images, des post-it, des mots. Récompenses : se récompenser intérieurement ou se faire des cadeaux, pour chaque étape passée, même minime La Maintenance Une étape essentielle qui consiste à maintenir le changement fait au niveau de l action. Le changement ne se termine jamais avec l action : nous avons tous vu ou connu un fumeur s arrêter pour reprendre quelques jours ou semaines plus tard, des personnes faire des régimes, perdre du poids et reprendre leur poids encore plus vite qu ils ne l avaient perdu. Il s agit ici de remplacer ce qui a été enlevé par quelque chose de positif, c est l étape de la maintenance. De meilleurs comportements, une nouvelle façon de vivre. Rester dans la contrainte est impossible trop longtemps, c est un changement de vie qui doit s opérer. Les fumeurs qui ont arrêté il y a 20 ans et qui pensent encore souvent à la cigarette et qui ont peur de rechuter sont encore dans l action. L étape de maintenance n est pas faite. Ne pas oublier l effort qu a demandé le changement, tout ce qu il a impliqué et ce qu il a couté pour y penser régulièrement. L excès de confiance peut casser le changement ici La finalisation L objectif ultime des personnes qui veulent changer. Ici, c est la confiance absolue que le problème a disparu, que le comportement ne reviendra pas, la confiance dans le fait qu il est possible de vivre sans peur de rechuter. Tout ceci sans avoir à y penser, sans effort, que ce soit automatique. Ici c est la personne avec une nouvelle image de soi, aucune tentation dans aucune situation. - Laurent Bertin Les Cycles du Changement 9

10 Maintenant que nous avons vu plus en détail chacune de ces étapes, voyons maintenant comment elles s intègrent dans une ou plusieurs séances. 2. Le Cycle du Changement et l Hypnose 2.1. Ma vision du changement Même si «Changing For Good» est orienté vers un travail d accompagnement sur la conscience et la mise en action, avec certaines croyances sur la durée nécessaire à un changement, je trouve cette approche pertinente dans le cadre de l Hypnose. Elle respecte un rythme et une écologie du changement dont je suis un fervent défenseur. Un terrain de changement non préparé correctement et c est trop vite, trop tôt dans l action et la personne peut en souffrir, échouer, et ne plus jamais retourner voir quelqu un pour dépasser sa problématique, c est un retour à la pré-contemplation. J ai reçu tellement de personnes très mal en cabinet qui ont arrêté le tabac ou perdu du poids en une ou deux séances, avec un travail orienté sur le comportement, sans prise en compte de l écologie globale du changement. Ah ça, ils ont arrêté de fumer ou perdu du poids, c est sûr! Mais c est un travail de surface, et ils le ressentent, l étape de maintenance n a pas été gérée. Je prends souvent le temps de préparer le terrain aux changements, même pouvant apparaître comme minimes pour certains, et bien souvent le problème ou le comportement commence déjà à disparaître (voir complètement). Ensuite, je m assure que la maintenance est installée, et j oriente vers un travail d autonomisation forte, pour atteindre l étape de finalisation. La plupart des outils et protocoles enseignés en PNL par exemple, sont des outils qui agissent souvent au niveau de l action, et tous les clients ne sont pas forcément prêts à changer aussi vite. L action est importante, car les clients viennent aussi nous voir pour ça, mais ce qui se passe avant, et surtout après me paraît essentiel. Je ne dis pas non plus que cela prends 10 ou 20 séances, parfois c est instantané, une séance, voir même quelques minutes et tout s enchaine, c est tout l avantage de l Hypnose. Parfois c est juste une séance de plus, bien placée, utile, qui respecte le bon rythme et qui facilite tout le travail ensuite, et surtout, l autonomie de la personne (au cas où je l aurais pas dit assez) Micro et Macro Stratégies En Hypnose, utiliser les 5 étapes du changement peut se faire à deux niveaux : Micro : au sein d une même séance Macro : sur plusieurs séances Une stratégie Macro incorpore souvent un nombre important de micro stratégies, car il est aussi possible d appliquer plusieurs micro-stratégies dans la même séance. De plus, de par l efficacité de l Hypnose, toutes les étapes se mélangent parfois. Voyons comme les étapes - Laurent Bertin Les Cycles du Changement 10

11 peuvent se découper, je vous donne à chaque fois quelques exemples d outils, ce qui est bien sûr non exhaustif : Contemplation Vérifier l engagement et l envie de changer en vérifiant si le problème engage émotionnellement (Futurisation Négative i.e. projeter dans l avenir avec le comportement qui a continué, Provocation) Préciser l objectif, trouver le maximum de déclencheurs (Détermination d Objectif, Meta-Modèle) Détecter les croyances limitantes (Méta-Modèle) Construire une nouvelle image de la personne, comment elle va être, avec son entourage, avec elle-même (Futurisation Positive, Travail sur l Image de soi) Commencer à définir les étapes du chemin, pas à pas, détaillé, les premiers éléments qui changent Préparation Désactiver les croyances limitantes (Hypnose Conversationnelle, Changement de Croyances) Libérer les attaches du passé si c est nécessaire (Deuils, Régressions, EFT, EMDR, Désactivation d Ancres) Futuriser le changement (Futurisation) Ancrer des émotions positives fortes (Montée des Valeurs, Amplifier les émotions, sous-modalités) Engager et vérifier la motivation (congruence, non-verbal) Rendre l objectif important et le rendre prioritaire : souvent effectué en associant des valeurs fortes à l objectif, des objectifs bien plus importants émotionnellement Action L action se passe dans le travail hypnotique, et chaque hypnotiseur a sa façon de travailler en fonction de son client et de la problématique. Avec l inconscient, j aime aussi garder en tête les étapes du changement, et inclure l inconscient dans ces processus, que lui aussi passe par ses étapes. Certains protocoles incorporent ces étapes naturellement, mais c est rare. La partie hypnotique d une séance peut consister à faire un deuil (préparation), à désactiver les anciens automatismes (préparation), et demander à l inconscient d en mettre de nouveaux en place (action), à projeter l inconscient dans le futur avec ses changements (maintenance), à tester les anciens déclencheurs (maintenance), à valider le changement. Si l inconscient nous dit qu il manque quelque chose, il faut revenir à l étape de préparation, et continuer. La force du travail en Hypnose est la possibilité d utiliser des suggestions posthypnotiques, permettant d automatiser les phénomènes de récompense, de pensée positive, de relaxation, et ainsi de favoriser et accélérer l étape de maintenance. Par exemple, avec un fumeur, des suggestions post-hypnotiques comme «à chaque fois que vous verrez la couleur rouge, vous ressentirez cette <émotion forte, valeur forte de la - Laurent Bertin Les Cycles du Changement 11

12 personne préparée avant> et vous rappellerez le bien que vous vous faites, le plaisir d être libéré, et vous vous remercierez intérieurement». L avantage du rouge est que les panneaux «tabac» en France sont rouges, et qu avec les feux rouges et les voitures, le rouge est partout! Il s agit aussi d engager la confiance, la motivation sur les actions décidées par le conscient. L hypnose permet un travail commun conscient/inconscient, il est dommage de ne pas créer de lien entre les deux dans les phases d actions Maintenance Une fois que la personne a commencé à vérifier son changement, tout le travail consiste à amplifier la confiance, à travailler sur les peurs de rechute et à améliorer encore la mise en place de ce qui remplace l ancien comportement, pour en faire une nouvelle façon de vivre, que cela s intègre profondément. Dans la même séance, c est je trouve utile de le faire après le «réveil» de la personne. Et de futuriser encore à nouveau le changement, comme décrit dans mon article «La différence qui fait les différences». J aime aussi beaucoup tenir la main de la personne sur le pas de la porte, ce qui créé souvent une confusion, et j en profite pour donner quelques suggestions d autonomie. Négliger la maintenance dans le changement est je trouve trop fréquent. Pour ma part, j aime garder un contact avec mes clients, même uniquement par mail si nécessaire, ou en faisant une séance à 3 mois, puis à 6 mois etc. Je suis un peu comme leur supporter, à connaître leurs avancées. J ai la croyance que c est important et cela me donne aussi l occasion de les engager dans leur changement et leur autonomie. «Comment VOUS progressez, comment VOUS avez su gérer une petite crise», jusqu à ce que l autonomie soit totale. Si in mot, un mail, un sms de soutient favorisent leur autonomie pour les accompagner vers la dernière étape, la finalisation, je prends ces quelques instants. - Laurent Bertin Les Cycles du Changement 12

13 3. Conclusion L Hypnose est rapide et efficace, parfois une séance suffit, parfois il en faut plus mais la rapidité n empêche pas la stratégie et la mise en autonomie, et c est pour moi une démarche essentielle. J espère que ce livret vous aura permis de voir une autre approche du changement, et comment l incorporer dans un travail hypnotique, au sein d une ou plusieurs séances. Je vous conseille la lecture du livre «Changing For Good», qui rentre beaucoup plus dans les détails, si vous avez envie d en savoir plus. A bientôt sur pour de nouveaux articles. Amicalement, Laurent Bertin - Laurent Bertin Les Cycles du Changement 13

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Développer mon Réseau avec Frédéric M

Développer mon Réseau avec Frédéric M Réseau Frédéric M France Développer mon Réseau avec Frédéric M Missions et Qualités d un Distributeur qui veut réussir dans le Marketing de Réseaux Ce que je dois Savoir Ce que je dois Etre Ce que je dois

Plus en détail

Rapport d auto-apprentissage d anglais sur l année 2010/2011

Rapport d auto-apprentissage d anglais sur l année 2010/2011 Juliette Olivier, 1AI (Binôme : Tracy GESINI) Rapport d auto-apprentissage d anglais sur l année 2010/2011 I) Evolution de l auto-apprentissage sur l année Au début de l année, j ai eu du mal à quitter

Plus en détail

Les Systèmes. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT

Les Systèmes. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT Les Systèmes P.E.A.T. & E.F.T. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT Frédéric Piton - www.eft-energie.be Frédéric Piton - www.eft-energie.be Témoignage d un praticien EFT sur

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

GESTION DES CONDUITES ADDICTIVES. Nathalie HECQ, intervenante en éducation pour la santé, service de prévention en addictologie, ASSNC

GESTION DES CONDUITES ADDICTIVES. Nathalie HECQ, intervenante en éducation pour la santé, service de prévention en addictologie, ASSNC GESTION DES CONDUITES ADDICTIVES Nathalie HECQ, intervenante en éducation pour la santé, service de prévention en addictologie, ASSNC PROGRAMME DE PREVENTION ET DE SOINS EN ADDICTOLOGIE SERVICE DE PREVENTION

Plus en détail

Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART. Ressources au service du représentant Primerica

Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART. Ressources au service du représentant Primerica Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART Ressources au service du représentant Primerica Table des matières Pour les clients qui n ont pas bénéficié d une analyse des besoins

Plus en détail

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio.

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Mode d emploi du cours audio REUSSIR Tout d abord, félicitations pour l achat de ce cours et pour la décision

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Et maintenant? Conseils.

Et maintenant? Conseils. Et maintenant? Conseils. Il y a quelques semaines, le docteur nous a renvoyé à la maison en nous annonçant : votre père souffre de démence. Mon frère et moi, nous nous demandons maintenant ce que nous

Plus en détail

Reprendre confiance en soi

Reprendre confiance en soi Reprendre confiance en soi Je pense ne pas avoir le niveau pour m exprimer dans cette langue... J ai un peu honte de faire le premier pas et débuter la conversation... Je n ai pas le courage de m adresser

Plus en détail

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES Les questions suivantes sont destinées à vous aider à vous situer et vous faire quelques propositions d'amélioration. 1. Pour quelles raisons ai-je choisi cette formation?

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

Après un arrêt de travail, comment rependre mes activités professionnelles

Après un arrêt de travail, comment rependre mes activités professionnelles Après un arrêt de travail, comment rependre mes activités professionnelles Présenté par Audrey Duhaime T.S. et Geneviève Joseph T.S. Source: Lise Lacasse, psychologue et conseillère d orientation Le retour

Plus en détail

5 SEMAINES POUR COMPRENDRE L AGORAPHOBIE ET TRANSFORMER VOS PEURS EN REUSSITES!

5 SEMAINES POUR COMPRENDRE L AGORAPHOBIE ET TRANSFORMER VOS PEURS EN REUSSITES! 5 SEMAINES POUR COMPRENDRE L AGORAPHOBIE ET TRANSFORMER VOS PEURS EN REUSSITES! Tout de suite, vous allez découvrir la méthode que j ai suivie pour guérir de mon agoraphobie (qui a duré près de 15 années!)

Plus en détail

D autres exercent leur passion et mettent à profit de la collectivité leurs qualités mais n arrivent pas à en vivre, à pérenniser leur projet.

D autres exercent leur passion et mettent à profit de la collectivité leurs qualités mais n arrivent pas à en vivre, à pérenniser leur projet. Pourquoi un stage sur la relation à l argent? Nous sommes confrontés à l argent au quotidien et tellement peu de personnes se posent la question de son rapport l argent. Nous utilisons donc cette porte

Plus en détail

BG Ingénieurs Conseil, Genève

BG Ingénieurs Conseil, Genève BG Ingénieurs Conseil, Genève Diego Salamon, employeur Sur mandat de l AI, Cadschool nous a demandé si nous serions prêts à accueillir un stagiaire pendant trois mois. Nous connaissions cet institut de

Plus en détail

INTÊRET DES TCC EN TABACOLOGIE. Gilbert GERMAINI Dr en Psychologie Tabacologue TCC

INTÊRET DES TCC EN TABACOLOGIE. Gilbert GERMAINI Dr en Psychologie Tabacologue TCC INTÊRET DES TCC EN TABACOLOGIE Gilbert GERMAINI Dr en Psychologie Tabacologue TCC Pourquoi les TCC en tabacologie? «Chez environ la moitié des fumeurs les plus dépendants on retrouve des antécédents d

Plus en détail

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Une mère, parlant à ses enfants : Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Vous savez que papa ne se sent pas très bien et qu il a des problèmes depuis un certain temps. Eh bien, le docteur nous a dit

Plus en détail

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ Quelques conseils 1 LA FINALITE, LA «PHILOSOPHIE» D UN RAPPORT D ACTIVITE Le rapport d activité a pour fonction de convaincre le jury que vous êtes

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Le coin naturo. Lice onzales

Le coin naturo. Lice onzales Le coin naturo bioattitude.nc! A G Lice onzales «! ne plus subir mais vivre pleinement sa vie d a n s l e p o s i t i f e t l expérimentation de tout ce qui nous arrive et de tout ce que l on ressent!»

Plus en détail

Vous êtes prêts? Et bien, on y va!

Vous êtes prêts? Et bien, on y va! Un projet... oui mais collectif : METHODO OUTILS... et plus encore Trêve de bavardages : ACCOMPAGNEMENT 5. Qui fait quoi? Quand? Comment? Nous voici au départ de la cinquième étape! Votre projet a pris

Plus en détail

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption»

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» «Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» 1- Rejoindre le jeune sur son chemin : Les jeunes que je reçois en séance de méthodologie viennent me voir

Plus en détail

100 habitudes pour maigrir

100 habitudes pour maigrir Perdre du gras à long terme et ne jamais le reprendre Aurèle Mariage Sommaire Mise en garde... 6 Introduction... 7 A propos de l auteur... 9 Les habitudes et la motivation... 10 1. Prendre (et avoir) de

Plus en détail

Douleur, souffrance, démence et fin de vie

Douleur, souffrance, démence et fin de vie Douleur, souffrance, démence et fin de vie Qu est ce que la douleur? Différence entre douleur et souffrance La souffrance serait morale et la douleur physique La douleur serait locale et la souffrance

Plus en détail

Projet de recherche. Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français.

Projet de recherche. Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français. Projet de recherche Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français. Réalisé lors du stage de formation au CIEP, Sèvres du 22 avril au 2 mai 2014 Par Roopa

Plus en détail

Toujours proche de vos proches

Toujours proche de vos proches Toujours proche de vos proches Le plus beau cadeau? Avoir toujours quelqu un à ses côtés. Vous êtes certainement nombreux à connaitre cette situation : vos parents, votre sœur, votre frère ou vos amis

Plus en détail

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Avant tout j aimerais remercier tous les enfants qui ont fait l effort d avoir répondu au questionnaire (il y en a eu 16). Et même si ce questionnaire

Plus en détail

Avoir une vie de qualité

Avoir une vie de qualité Avoir une vie de qualité Qualité de l équilibre travail-vie personnelle Cahier Avoir une vie de qualité Qualité de l équilibre travail-vie personnelle AVERTISSEMENT La présente publication, préparée par

Plus en détail

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Si vous souhaitez développer votre audience, votre clientèle et vos revenus, voici

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!»

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Validation des Acquis de l Expérience «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Six entretiens ont été menés par téléphone auprès d assistantes maternelles ayant suivi une VAE pour obtenir le titre professionnel

Plus en détail

Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le

Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le Chapitre 1 être Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le monde, de nombreux salariés français souffrent réellement au sein des entreprises qui les emploient. Ce n est pas juste une question de

Plus en détail

COURSE D ORIENTATION CHLOROPHYLLE. Réalisation : Pierre Falchero C Chlorophylle Productions Durée : 05 min 29 s

COURSE D ORIENTATION CHLOROPHYLLE. Réalisation : Pierre Falchero C Chlorophylle Productions Durée : 05 min 29 s CHLOROPHYLLE COURSE D ORIENTATION Réalisation : Pierre Falchero C Chlorophylle Productions Durée : 05 min 29 s Ce film s inscrit dans la série Chlorophylle. La course d orientation, en milieu naturel,

Plus en détail

Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique

Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique Devant le Comité permanent de la procédure et des affaires de la Chambre Dans le cadre de l examen quinquennal du

Plus en détail

GESTION DE STOCK DOSSIER SPECIAL «GESTION DE STOCK» Activer ou pas la gestion de stock dans Vetesys? Bien comprendre pour bien décider

GESTION DE STOCK DOSSIER SPECIAL «GESTION DE STOCK» Activer ou pas la gestion de stock dans Vetesys? Bien comprendre pour bien décider GESTION DE STOCK DOSSIER SPECIAL «GESTION DE STOCK» Activer ou pas la gestion de stock dans Vetesys? Bien comprendre pour bien décider Si oui, comment faire? Progressez pas à pas, à votre rythme Activer

Plus en détail

INFORMATIONS AUX PARENTS SUR LA TOXICOMANIE

INFORMATIONS AUX PARENTS SUR LA TOXICOMANIE INFORMATIONS AUX PARENTS SUR LA TOXICOMANIE Définition de la toxicomanie : Habitude de consommer un ou plusieurs produits psychoactifs, susceptibles d'entraîner une dépendance psychique et parfois physique.

Plus en détail

Top Workout. Maigrissez sans suer! Le programme cardio pour brûler du gras. Dr Denis Boucher, Ph.D.

Top Workout. Maigrissez sans suer! Le programme cardio pour brûler du gras. Dr Denis Boucher, Ph.D. 2 Top Workout Maigrissez sans suer! Le programme cardio pour brûler du gras Dr Denis Boucher, Ph.D. Denis Boucher, tous droits réservés 2014. Aucun droit de reproduction totale ou partielle sans autorisation

Plus en détail

Fédération Francophone de Yoga Secrétariat Officiel du World Wide Council of Yoga. De L ingénieur au maître spirituel

Fédération Francophone de Yoga Secrétariat Officiel du World Wide Council of Yoga. De L ingénieur au maître spirituel Fédération Francophone de Yoga Secrétariat Officiel du World Wide Council of Yoga Conférence de Swami Sai Shivananda Colloque FFY 2013 De L ingénieur au maître spirituel Comme vous le savez je suis docteur

Plus en détail

Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012. Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et

Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012. Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012 Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Je voudrais tout d abord

Plus en détail

Comment maîtriser sa colère

Comment maîtriser sa colère Comment maîtriser sa colère La résolution de problemès Homewood Solutions Humaines MC, 2011. Ce cahier d exercices accompagne le cours électronique intitulé Comment maîtriser sa colère et est destiné à

Plus en détail

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ?

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? Ce n est pas juste un petit bébé qui a été perdu. C est une vie au complet qui ne sera pas vécue. Contrairement aux idées véhiculées dans la société, le

Plus en détail

. Connaître les critères de sélection : un préalable indispensable pour optimiser son dossier

. Connaître les critères de sélection : un préalable indispensable pour optimiser son dossier Partie 1. Connaître les critères de sélection : un préalable indispensable pour optimiser son dossier Certains élèves songent dès la seconde à poursuivre leurs études en classe préparatoire ou autre filière

Plus en détail

Activité 1: Feuilleter votre dictionnaire

Activité 1: Feuilleter votre dictionnaire Le verbe anglais_new principes 140x200 lundi11/02/13 13:28 Page357 9. Activités à gogo! Activité 1: Feuilleter votre dictionnaire Pourquoi est-ce important? C est assez simple : aucune base de vocabulaire

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LA QUALITE DE LA LEGISLATION : PERSPECTIVES ESPAGNOLES. 9 juin 2006 ALLOCUTION D OUVERTURE

SEMINAIRE SUR LA QUALITE DE LA LEGISLATION : PERSPECTIVES ESPAGNOLES. 9 juin 2006 ALLOCUTION D OUVERTURE SEMINAIRE SUR LA QUALITE DE LA LEGISLATION : PERSPECTIVES ESPAGNOLES 9 juin 2006 ALLOCUTION D OUVERTURE Claire-Françoise Durand INTRODUCTION C est pour moi un grand plaisir et un grand honneur d ouvrir

Plus en détail

GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR

GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR INSCRIPTION AU C2i R (Certificat Informatique et Internet) GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR Nicolas Cazin 2 Table des matières 1 Un mot sur ce manuel 3 2 Votre rôle, vos responsabilités 3 3

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

2.1 J approfondis ma réflexion

2.1 J approfondis ma réflexion Je sais ce que je veux faire, mais j ai besoin de mieux savoir comment m y prendre. Quelles sont les étapes? Quelles sont les questions à se poser? Qui va pouvoir m aider? 2.1 J approfondis ma réflexion

Plus en détail

Vivre sans. hypertension. Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle

Vivre sans. hypertension. Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle Vivre sans hypertension Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle Avez-vous un risque de devenir hypertendu? LE SAVIEZ-VOUS? L Vivre sans hypertension hypertension

Plus en détail

Le co-développement. Ou comment apprendre en travaillant

Le co-développement. Ou comment apprendre en travaillant Le co-développement Ou comment apprendre en travaillant Après une formation. Je reviens à mon job et reprends rapidement tous les dossiers mis en attente pendant la formation Je me dis que cela serait

Plus en détail

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard Rapport de stage Travail présenté à Mer et Monde Par Yohann Lessard Université Laval Le 25 octobre 2014 Formation préparatoire Nos formatrices étaient Amélie et Raphaelle. Nous avons abordé plusieurs thèmes,

Plus en détail

L enseignement du jeu de go dans les écoles primaires

L enseignement du jeu de go dans les écoles primaires L enseignement du jeu de go dans les écoles primaires Julie Gauthier 16 février 2013 Sommaire 1 Les règles du jeu 3 1.1 Le matériel............................... 3 1.2 L atari-go................................

Plus en détail

Coaching professionnel et life-coaching

Coaching professionnel et life-coaching Coaching professionnel et life-coaching Quelle est l origine de ces termes? Le terme anglais «coach» dérive en fait du mot français «cocher», qui désignait la personne qui conduisait une voiture tirée

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

Libérez-vous d une relation toxique au travail!

Libérez-vous d une relation toxique au travail! Libérez-vous d une relation toxique au travail! Permettez-moi de vous poser ces trois questions : Travaillez-vous avec une personne qui vous fait souvent sortir de vos gonds et qui siphonne votre enthousiasme,

Plus en détail

Livre numérique 5 étapes Effectuez du changement dans sa vie!

Livre numérique 5 étapes Effectuez du changement dans sa vie! Livre numérique 5 étapes Effectuez du changement dans sa vie! VOUS POUVEZ Y ARRIVER! j u l i e @ r i c h e r t r a n s f o r m a t i o n s. c o m Livre numérique 5 étapes Effectuez du changement dans sa

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Évaluation du séminaire de méthodologie pour les étudiants en étalement

Évaluation du séminaire de méthodologie pour les étudiants en étalement Mireille Houart Juillet 2013 Évaluation du séminaire de méthodologie pour les étudiants en étalement 1. Contexte En 2012-2013, suite à la réforme et à la demande de la Faculté de médecine, un séminaire

Plus en détail

La Communication Laurent Monney

La Communication Laurent Monney La Communication Laurent Monney St- Germain 29 1030 Bussigny www.lm- coaching.ch Devenez un communicateur qui crée un impact Pourquoi on fait ce qu'on fait? Pourquoi votre conjoint(e), enfant(s), se comporte-il/elle

Plus en détail

www.russe- facile.fr

www.russe- facile.fr Apprenez le russe facilement www.russe- facile.fr Ce guide est destiné à partager mon expérience. Je vous explique comment j'ai appris le russe sans douleur. Mon histoire avec le russe A 18 ans je maîtrisais

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER L Association France Alzheimer est une association de familles créée par des familles et des professionnels du soin en 1985. A cette époque il n existe aucun traitement

Plus en détail

Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi.

Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi. Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi. Définissez votre «vrai problème» Mettez du sens Et passez à l action sereinement Ce livret vous a été remis en complément de la formation vidéo «Confiance

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B1 Petits malheurs de la vie quotidienne Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - un document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara,

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 15 : Comment être un coach, un thérapeute, un indépendant aligné et puissant. Célébration? Mon intention C est une leçon en 2 parties qui

Plus en détail

Chloé B. 3 ème 2. Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre. Collège Colette BESSON Année 2013-2014.

Chloé B. 3 ème 2. Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre. Collège Colette BESSON Année 2013-2014. Chloé B. 3 ème 2 Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre Collège Colette BESSON Année 2013-2014 Page 1 Sommaire du Rapport de stage : Introduction : Page 3 1 ere

Plus en détail

IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS

IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS Recherches n 50, D une classe à l autre, 2009-1 IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS Marylène Constant IUFM Nord Pas-de-Calais, université d Artois Quentin est élève en première S dans un lycée lillois.

Plus en détail

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi»

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Jamet Pierre 1Ai Retour de final d Auto-Apprentissage de l année 1Ai : «Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Introduction J ai pu grâce, au travail effectué en auto-apprentissage de

Plus en détail

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D)

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) Durée de l entretien : 14mn C : Alors, est-ce que tu peux d abord te présenter et dire en quoi

Plus en détail

MAGASINIERE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Nathalie, magasinière à Arles. Nathalie

MAGASINIERE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Nathalie, magasinière à Arles. Nathalie Dossier n 8 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» MAGASINIERE Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Nathalie, magasinière à Arles J étais assistante vétérinaire et pour

Plus en détail

Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire. avec des paramédicaux du chu d Amiens

Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire. avec des paramédicaux du chu d Amiens Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire avec des paramédicaux du chu d Amiens La Communication et la Relation d aide: une compétence de l infirmière Situation: mise en place du

Plus en détail

RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009»

RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009» RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009» Au départ, les participants du programme devaient remplir un questionnaire d entrée afin de nous faire part de leurs habitudes de vie

Plus en détail

Enoncé : Planification agile et gestion des risques

Enoncé : Planification agile et gestion des risques Enoncé : Planification agile et gestion des risques Tout projet a besoin d'être planifié. La planification est une tâche véritablement complexe pour un chef de projet et ses membres de l équipe, surtout

Plus en détail

Nom :... Date :... ENVOI N 21

Nom :... Date :... ENVOI N 21 Pierre LASSALLE, Biosynergiste Formateur-Conseil en Développement des Ressources Humaines et Communication 56 rue de la Porte 29200 Brest! 02 98 05 25 50 Nom :... Date :... ENVOI N 21 Avertissement : Nous

Plus en détail

Un patient parmi d autres. À la suite de cette vidéo : Déroulement. Objectifs

Un patient parmi d autres. À la suite de cette vidéo : Déroulement. Objectifs L entrevue motivationnelle L art d accélérer le processus naturel de changement Auteurs : Nathalie Allard, md Danielle Saucier, md Matériel adapté avec la permission du Dr Jacques Bédard, Professeur titulaire

Plus en détail

Reconnaître et écouter

Reconnaître et écouter Pour aider son jeune à s orienter Reconnaître et écouter L E R Ô L E D E S P A R E N T S D A N S L O R I E N T A T I O N D E L E U R S J E U N E S! Une conférence offerte par: Diane Fortin, conseillère

Plus en détail

Pourquoi moi? Pleins feux sur les croyances entourant le cancer. Équipe d oncologie psychosociale et spirituelle du CHUQ

Pourquoi moi? Pleins feux sur les croyances entourant le cancer. Équipe d oncologie psychosociale et spirituelle du CHUQ Pourquoi moi? Équipe d oncologie psychosociale et spirituelle du CHUQ Pleins feux sur les croyances entourant le cancer Équipe d oncologie psychosociale et spirituelle du CHUQ 2 1 Vous venez d apprendre

Plus en détail

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel de Martonne à Laval. Plusieurs clubs Lecture de la

Plus en détail

Les jeunes dans le move : actualité de leurs déplacements.

Les jeunes dans le move : actualité de leurs déplacements. Les jeunes dans le move : actualité de leurs déplacements. Une enquête comparative Lyon-Montréal Nathalie Ortar, Claudio Ribeiro, Stéphanie Vincent-Geslin Julie-Anne Boudreau, Pascal Pochet, Louafi Bouzouina,

Plus en détail

Cesser de fumer une fois pour toutes

Cesser de fumer une fois pour toutes MINTO PREVENTION & REHABILITATION CENTRE CENTRE DE PREVENTION ET DE READAPTATION MINTO Cesser de fumer une fois pour toutes Aperçu de la trousse Félicitations! Vous vous apprêtez à vivre une expérience

Plus en détail

Institut des Reviseurs d Entreprises

Institut des Reviseurs d Entreprises Institut des Reviseurs d Entreprises Assemblée Générale 27 avril 2007 Jacques Potdevin 1. Je suis particulièrement heureux d être parmi vous ce jour et je voudrais avant tout rendre hommage aux contributions

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

Entrainement quotidien pour arriver spontanément à garder le contrôle de l activité cérébrale

Entrainement quotidien pour arriver spontanément à garder le contrôle de l activité cérébrale Entrainement quotidien pour arriver spontanément à garder le contrôle de l activité cérébrale 1. S entrainer à recevoir un maximum de sensations par les différents canaux Eveiller la conscience, dans l

Plus en détail

Graphiste freelance et client, mes astuces pour une bonne collaboration.

Graphiste freelance et client, mes astuces pour une bonne collaboration. Graphiste freelance et client, mes astuces pour une bonne collaboration. Dans un contexte social où l image est importante, l image d une entreprise l est tout autant pour fidéliser vos clients, communiquer

Plus en détail

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression.

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression. Roland CHARNAY, professeur honoraire de mathématiques en IUFM, chercheur associé à l'inrp «Apprentissage des tables : quelques étapes du CE1 au CM2» Roland Charnay pose un certain nombre de points de repères

Plus en détail

La Garantie Jeunes. A la Mission Locale du Chalonnais

La Garantie Jeunes. A la Mission Locale du Chalonnais La Garantie Jeunes A la Mission Locale du Chalonnais Ce projet est cofinancé par le Fonds social européen dans le cadre du programme opérationnel national «Initiative pour l Emploi des Jeunes Sommaire

Plus en détail

Man Vs Woman. Tout d abord il existe des facteurs physiologiques qui semblent Ñtre Ö l origine de cet Äcart de performance :

Man Vs Woman. Tout d abord il existe des facteurs physiologiques qui semblent Ñtre Ö l origine de cet Äcart de performance : Man Vs Woman Les femmes sont souvent considäräes comme Å le sexe faible Ç et on peut remarquer que dans certains sports, les femmes sont souvent en minoritä par rapport aux hommes. Vient s ajouter la diffärence

Plus en détail

LES VASES COMMUNICANTS

LES VASES COMMUNICANTS 1 LES SITUATIONS SIMPLES, MISE EN ŒUVRE LES VASES COMMUNICANTS Objectif de ce document : Vous aider à réussir cette séance en analysant dans le détail votre rôle d enseignant. En espérant que, vous appuyant

Plus en détail

S entraîner à VMA en ski de fond

S entraîner à VMA en ski de fond S entraîner à VMA en ski de fond Qu est ce que la VMA? La Vitesse Maximale Aérobie correspond à la vitesse associée à la consommation maximale d oxygène, c'est-à-dire à VO2max. On entend parler aussi de

Plus en détail

Groupes de parole sur l argent (GPA) :

Groupes de parole sur l argent (GPA) : Jean Beaujouan jean.beaujouan@free.fr Tel : 01 42 23 18 58 Groupes de parole sur l argent (GPA) : les enseignements d une expérience 1. Présentation Définition : dans un groupe de parole sur l argent (GPA),

Plus en détail

Situations à risque. But de la présentation. Qualité de vie. Qualité de vie. Ce que disent les enseignant-e-s qui ont participé à des séminaires

Situations à risque. But de la présentation. Qualité de vie. Qualité de vie. Ce que disent les enseignant-e-s qui ont participé à des séminaires Comment favoriser la qualité de vie des professionnel-le-s dans les établissements scolaires? Marc Thiébaud Jürg Bichsel But de la présentation Présenter les pratiques développées en Suisse romande pour

Plus en détail

Ast & Fischer SA, Wabern

Ast & Fischer SA, Wabern Ast & Fischer SA, Wabern Daniel Troxler, employeur L automne passé, j ai reçu un appel téléphonique lors duquel on m a demandé si j étais intéressé à en savoir plus sur le programme d intégration «Job

Plus en détail

PMU Analyses et logiques pour bien jouer!

PMU Analyses et logiques pour bien jouer! Dany Jurdeczka PMU Analyses et logiques pour bien jouer! Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est

Plus en détail

Premières expériences de trading réussies

Premières expériences de trading réussies Premières expériences de trading réussies Qui suis-je? Je m appelle Cédric Froment, j ai 24 ans. J ai découvert la bourse grâce à un ami sur les bancs de la fac il y a 5 ans et je pratique le trading de

Plus en détail

Y` Y` VÉÇáx Äá cü äxçà ÉÇA «Conseils, formations et suivis de projet». www.fm-conseilsprevention.puzl.com Le changement en question : Comment passer à l acte? Fabienne MICHELIK Dr. De Psychologie Sociale

Plus en détail

A. Nos découvertes en lien avec la «Loi de l Attraction» B. Exercice pour vous aider à définir ce que vous voulez changer

A. Nos découvertes en lien avec la «Loi de l Attraction» B. Exercice pour vous aider à définir ce que vous voulez changer Auteur de sa Vie - Chapitre 2 Sommaire A. Nos découvertes en lien avec la «Loi de l Attraction» B. Exercice pour vous aider à définir ce que vous voulez changer C. Oui mais si je n ai pas assez d argent

Plus en détail

Communication non-violente et médiation. Étienne Godinot 04.06.2014

Communication non-violente et médiation. Étienne Godinot 04.06.2014 Communication non-violente et médiation Étienne Godinot 04.06.2014 La communication non-violente et la médiation Sommaire 1 - La communication non-violente Qu est ce que la CNV? Définition, rôle Une démarche

Plus en détail

I- Qu'est-ce que la Constante Macabre?

I- Qu'est-ce que la Constante Macabre? De la constante macabre à l évaluation par contrat de confiance Conférence d André ANTIBI le mercredi 28 novembre 2012 I- Qu'est-ce que la Constante Macabre? Situation de science-fiction : Un nouveau professeur

Plus en détail

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT CE DOCUMENT EST VOTRE LIVRET PARTICIPANT Lisez la première partie, puis complétez la 2 e. Reportez en début de 3 e partie les éléments clés de votre stratégie de mobilité 1 CETTE PREMIERE PARTIE EST A

Plus en détail