Architecture des ordinateurs - TD 08

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Architecture des ordinateurs - TD 08"

Transcription

1 Architecture des ordinateurs - T 08 1 Logique asynchrone 1.1 ascule Voici le diagramme d une bascule ainsi que son implémentation avec deux portes NO. 1. Écrire la table de vérité pour,, et. Attention certains états peuvent être indéterminés Attention le dernier état est interdit : Il viole la convention = not Le passage de 1,1 à 0,0 peut mettre la bascule dans un état indéterminé. 2. oit l état actuel d une bascule et + l état suivant. Écrire la table de vérité reliant,+, et. 3. Trouver l équation logique minimale pour cette table de vérité (f(,, ) = + ). (Utilisez la méthode de votre choix : Karnaugh, etc.) Cette équation est l équation caractéristique de la bascule. 4. xpliquer le fonctionnement de la bascule avec des mots X X 0 + = ( + ) 5. xpliquer le fonctionnement de la bascule avec des mots. ans une bascule, soit le bit d entrée (pour et) est à 1, ce qui force le passage à 1 de la sortie, soit le bit d entrée (pour eset) est à 1, ce qui force le passage à 0 de. Les entrées et ne peuvent être mises à 1 simultanément. i elles sont toutes les 2 à 0, la sortie conserve son état précédent. 1

2 1.2 ascule GL 1. Une bascule GL se comporte de la manière suivante : si G = 0, la bascule ne change pas d état. i G = 1, le prochain état de la bascule est égal à la valeur de L. Concevez une bascule GL à partir d une bascule. La bascule GL a pour équation caractéristique : + = G. + G.L Construisons la table de vérité d une bascule GL. On rajoute alors les colonnes et, que l on remplit de manière à satisfaire + (il suffit de consulter la table de caractéristique de la bascule ). G L X X X X X X 0 On veut fabriquer une bascule GL à partir d une bascule. Il faut donc trouver les fonction (G, L, ) et (G, L, ). Pour cela on peut utiliser la méthode de Karnaugh : L\G 0 1 L\G X X 01 X X X X 0 = GL et = GL L G 2 Logique synchrone 2.1 ascule La bascule est commandée par les entrées et un signal d horloge CK (figuré par un petit triangle). La table de vérité pour la bascule est donnée ci-dessous : 2

3 CK X X 1 1 X X onner son équation caractéristique et expliquer son fonctionnement avec des mots. + =.(CK ) 2.2 ascule JK La bascule JK est commandée par les entrées J, K et un signal d horloge CK. Lorsque le signal d horloge est en front montant : J K JK = : hold, rien ne change JK = 01 : reset, + = 0 JK = 10 : set, + = 1 JK = 11 : toggle, + = 1. onner l équation caractéristique de JK sur un front montant de CK. + = J + K 2.3 xercices 1. Fabriquez une bascule JK avec horloge en utilisant uniquement une bascule et des portes logiques élémentaires. = J + K J K OU 2. Une bascule T se comporte de la manière suivante : si T = 1 lors du front montant de CK alors + =. Comment construire une bascule T à partir d une bascule? = T. + T. = T 3

4 T XO A A C C A C CK A+.C C.(A+) 3. onner le chronogramme des variables CK, A,, C, A,, C. Au temps zéro, A = = C = 0 CLK A C A C ébut d'une période Pour trouver les sorties A,,C au top T on regarde les entrées A,,C au top T 1. 3 Compteurs 1. Concevoir un compteur qui compte en binaire de 0 à 7. À chaque pas d horloge, le compteur est incrémenté de 1. (a) Concevez un incrémenteur 3 bits avec trois entrées A = a 2 a 1 a 0 et trois sorties = b 2 b 1 b0 de telle sorte que = A + 1[8]. On écrit la table de vérité de l incrémenteur : a2 a1 a0 b2 b1 b

5 n utilisant la méthode de Karnaugh ou de uine - Mc Cluskey on trouve : b 2 = a 2.a 1.a 0 + a 2 (a 1 + a 0 ) b 1 = a 1 a 0 b 0 = a 0 Ce qui nous permet de réaliser le circuit de l incrémenteur. (b) Implémentez le compteur séquentiel en utilisant des bascules et l incrémenteur précédent. Lorsque le compteur atteint 7, au front d horloge suivant il revient à 0. (c) Comment rajouter un bouton reset pour remettre le compteur à zéro? +1 T 2. Concevoir un compteur qui produit la séquence suivante : en utilisant des bascules T., 10, 11, 1010, 1110, 01, 11, 1101, 1011, 1111,,... La méthode se décompose en trois étapes : On écrit la table de vérité reliant l état courant et l état suivant. Ici on a quatre bits d états (compteur 4 bits), donc on va écrire la table pour A,, C, et A +, +,C +, +. Puisque l on a quatre bits d état, il nous faut quatre bascules pour les mémoriser.on rajoute les colonnes correspondant aux commandes de notre bascule (ici les colonne T A, T, T C, T ). On les complète de manière à satisfaire les dépendances entre et +. Avec Karnaugh ou uine Mc Cluskey, on trouve les équations minimales pour T A(A,, C, ), T (A,, C, ),... ce qui nous permet de réaliser le circuit demandé. A C A+ + C+ + TA T TC T

6 TA = A +.C A C X X X X X X 1 0 TC = A C X X X X X X 1 0 T = A A C X X X X X X 1 1 T =.C A C X X X X X X 1 0 A C OU TA A A T TC C T en utilisant des bascules JK. Même méthode. 4 Conversion série-parallèle érie - Parallèle CK s0 s1 s2 s3 Un convertisseur série-parallèle possède trois entrées :,, et un signal d horloge CK. Il possède quatre sorties : les bits du mot. Le convertisseur possède deux modes de fonctionnement : 6

7 si = 1 alors à chaque front d horloge le convertisseur lit la valeur de. La sortie est indéterminée. si = 0 alors la sortie prend les 4 dernierès valeurs lues sur. 1. À partir d une bascule, concevez une bascule GL avec horloge (cf. question 2.3), composée de trois entrées G, L, CK et de deux sorties,. La bascule GL possède deux modes de fonctionnement : i G = 1, la bascule GL se comporte comme une bascule normale. i G = 0, la bascul e GL gèle les sorties et et ignore l entrée L. On écrit l équation caractéristique de la bascule GL : + = GL + G On écrit l équation caractéristique de la bascule : + = On peut simplifier : = GL + G L G OU Ce qui nous donne le circuit suivant : 2. À l aide de bascules GL, concevez un convertisseur série-parallèle 4-bits. G L L G L G L G Concevez maintenant un convertisseur parallèle-série 4bits. I0 I1 I2 I3 Multiplexeur: C =.A +. A C 7

ÉCOLE CENTRALE DE PÉKIN SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR

ÉCOLE CENTRALE DE PÉKIN SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR DM2 Page 1 北 航 中 法 工 程 师 学 院 ÉCOLE CENTRALE DE PÉKIN SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR Année académique 2013-2014 Devoir à la maison n 3 À rendre le jeudi 17 avril 2014 Numéro d étudiant à 8 chiffres

Plus en détail

Circuits séquentiels. Chapitre 6. 6.1 Circuits séquentiels

Circuits séquentiels. Chapitre 6. 6.1 Circuits séquentiels Chapitre 6 Circuits séquentiels Plusieurs circuits utilisés dans la vie courante ont besoin de mémoire. Ce chapitre présente les méthodes de base de stockage d information. Les circuits combinatoires présentés

Plus en détail

Ecole Centrale Marseille 2006-2007 Electronique Numérique 1 ère année TDS

Ecole Centrale Marseille 2006-2007 Electronique Numérique 1 ère année TDS Ecole Centrale Marseille 2006-2007 Electronique Numérique 1 ère année TDS I. Conversions 1. Convertir de la base décimale en binaire :(27) 10 ; (12,3) 10 ; 2. On souhaite faire une mesure de distance entre

Plus en détail

COMPTAGE. Tout système de numération repose sur une équation générale : N=a n. .B 2 +a 1

COMPTAGE. Tout système de numération repose sur une équation générale : N=a n. .B 2 +a 1 Page 1 I/ RPPELS Système de numération COMPTGE Tout système de numération repose sur une équation générale : N=a n.b n +a n-1.b n-1 +...+a 2.B 2 +a 1.B 1 +a 0.B 0 ainsi : 1011 en binaire correspond à 1.2

Plus en détail

CLASSE DE PROBLÈMES LOG-SEQ-1 MODÉLISER, PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES

CLASSE DE PROBLÈMES LOG-SEQ-1 MODÉLISER, PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES CLASSE DE PROBLÈMES LOG-SEQ- MODÉLISER, PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES PERFORMANCES DES SYSTÈMES SÉQUENTIELS DÉCRIRE PUIS RÉALISER UN SYSTÈME À PARTIR D UN BESOIN DE MÉMORISATION PROBLÉMATIQUE : Afin de déterminer

Plus en détail

Automates et circuits : Automates

Automates et circuits : Automates et circuits : Arnaud Labourel Courriel : arnaud.labourel@lif.univ-mrs.fr Aix-Marseille Université Représenter un système par un automate But de ce cours Etre capable de représenter un système ou une machine

Plus en détail

Exercice 1 : (3 points)

Exercice 1 : (3 points) Institut National d Informatique 15/12/2002 Durée : 2 heures Documents non autorisés EMD1 de Structure Machine Exercice 1 : (3 points) On dispose d une machine où les nombres sont représentés sur 16 bits

Plus en détail

Circuits logiques séquentiels

Circuits logiques séquentiels Chapitre 6 Circuits logiques séquentiels L es circuits logiques combinatoires ne suffisent pas à eux seuls à la manipulation de l information comme cela se fait dans les systèmes numériques modernes. Le

Plus en détail

Circuits combinatoires et Séquentiels. Prof. Abdelhakim El Imrani

Circuits combinatoires et Séquentiels. Prof. Abdelhakim El Imrani Université Mohammed V Faculté des Sciences Département de Mathématiques et Informatique SMI4 Circuits combinatoires et Séquentiels Prof. Abdelhakim El Imrani Types de circuits logiques Circuits combinatoire

Plus en détail

Comptage asynchrone. Le conformateur : il assure la mise en forme et le niveau logique du signal.

Comptage asynchrone. Le conformateur : il assure la mise en forme et le niveau logique du signal. Comptage asynchrone. Introduction Les différentes utilisations du montage : Comptage d objet (manutention automatique) Comptage de signaux électrique (fréquencemètre ) Le comptage électronique d usage

Plus en détail

Les Circuits Combinatoires

Les Circuits Combinatoires Les Circuits Combinatoires A). Le multiplexeur : I ). Principe : Définition : Multiplexer : c est transmettre sur une même liaison des informations provenant de plusieurs sources. La position du commutateur

Plus en détail

TP Automatisme (1 GIM 2013_14) MR KHATORY

TP Automatisme (1 GIM 2013_14) MR KHATORY Université Sidi Mohammed Ben Abdellah Ecole Supérieure de Technologie de Fès Filière Génie Industriel et Maintenance TP Automatisme (1 GIM 2013_14) MR KHATORY DEC Université Sidi Mohammed Ben Abdellah

Plus en détail

TP2 Synthèse d'un Générateur Basse Fréquence GBF

TP2 Synthèse d'un Générateur Basse Fréquence GBF Filière ELT 2 ème année TP2 Synthèse d'un Générateur Basse Fréquence GBF Le but final de ce TP est de réaliser un générateur basse-fréquence (GBF). Il doit être capable de produire un signal sinusoïdal,

Plus en détail

Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits

Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits 1 Rappel : un peu de logique Exercice 1.1 Remplir la table de vérité suivante : a b a + b ab a + b ab a b 0 0 0 1 1 0 1 1 Exercice

Plus en détail

FONCTION COMPTAGE BINAIRE ET DIVISION DE FRÉQUENCE

FONCTION COMPTAGE BINAIRE ET DIVISION DE FRÉQUENCE I/ GÉNÉRALITÉS I.1/ Fonction Un compteur binaire est utilisé : -pour compter un certain nombre d'évènements binaires -pour diviser la fréquence d'un signal logique par 2 m Page 1 FONCTION COMPTAGE BINAIRE

Plus en détail

BASCULES ET COMPTEURS

BASCULES ET COMPTEURS S4 LM BASULES ET OMPTEURS. BASULES Les bascules sont les opérateurs élémentaires de mémorisation. Leur état présent, déterminé par l'état des sorties, est fonction des entrées et de l'état précédent des

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS XI U.F.R SCIENTIFIQUE D ORSAY. L2 Mention Physique Phys 141 DECOUVERTE DE L ELECTRONIQUE NUMERIQUE

UNIVERSITE PARIS XI U.F.R SCIENTIFIQUE D ORSAY. L2 Mention Physique Phys 141 DECOUVERTE DE L ELECTRONIQUE NUMERIQUE UNIVERSITE PARIS XI U.F.R SCIENTIFIQUE D ORSAY L2 Mention Physique Phys 141 DECOUVERTE DE L ELECTRONIQUE NUMERIQUE Année 2006/2007 H. Mathias M. Poirier-Quinot Table des matières Sujet 1 : Initiation à

Plus en détail

Ministère de l Enseignement Supérieur de la Recherche Scientifique et de la Technologie. Département Génie Electrique TP N 5.

Ministère de l Enseignement Supérieur de la Recherche Scientifique et de la Technologie. Département Génie Electrique TP N 5. Ministère de l Enseignement Supérieur de la Recherche Scientifique et de la Technologie Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Kasserine Département Génie Electrique TP N 5 Les compteurs Préparés

Plus en détail

Programmation d un automate Schneider - TSX 37 - LOGICIEL PL7 MICRO

Programmation d un automate Schneider - TSX 37 - LOGICIEL PL7 MICRO Programmation d un automate Schneider - TSX 37 - LOGICIEL PL7 MICRO Présentation du logiciel Le logiciel PL7 Micro permet la programmation des automates Schneider de la série TSX 37. C est un logiciel

Plus en détail

Logique séquentielle

Logique séquentielle Logique séquentielle IV.1 Logique séquentielle asynchrone et synchrone ans le chapitre précédent portant sur la logique combinatoire nous avons fait abstraction du temps : les signaux de sortie ne dépendaient

Plus en détail

Techniques digitales. V. Pierret. vpierret@iset-liege.be vpierret@scarlet.be

Techniques digitales. V. Pierret. vpierret@iset-liege.be vpierret@scarlet.be Techniques digitales V. Pierret vpierret@iset-liege.be vpierret@scarlet.be PREMIERE PARTIE RAPPELS L ALGEBRE DE BOOLE Les fonctions logiques de base: NON, ET, OU Les fonctions logiques de base La fonction

Plus en détail

Architecture des Ordinateurs

Architecture des Ordinateurs Architecture des Ordinateurs Département informatique ère année Contrôle du er septembre 2004 Documents autorisés : support de cours ESIL et notes manuscrites. Réalisation d une horloge numérique modulo-2

Plus en détail

Automates. 1 Sur papier! 1.1 Algorithme. 1.2 Interface. 1.3 Protocole. Département IF / Architecture Matérielle

Automates. 1 Sur papier! 1.1 Algorithme. 1.2 Interface. 1.3 Protocole. Département IF / Architecture Matérielle épartement IF / Architecture Matérielle Automates ans ce T, on va construire une implémentation matérielle d un alrithme, sous la forme d un circuit séquentiel complexe avec séparation de la partie contrôle

Plus en détail

Algèbre de Boole - Fonctions Booléennes

Algèbre de Boole - Fonctions Booléennes Architecture des ordinateurs Licence Informatique - Université de Provence Jean-Marc Talbot Algèbre de Boole - Fonctions Booléennes jtalbot@cmi.univ-mrs.fr L3 Informatique - Université de Provence () Architecture

Plus en détail

Institut National d Informatique 20/12/2000 EMD1 de Structure Machine Durée : 2 heures Documents non autorisés

Institut National d Informatique 20/12/2000 EMD1 de Structure Machine Durée : 2 heures Documents non autorisés Institut National d Informatique 20/12/2000 EMD1 de Structure Machine Durée : 2 heures Documents non autorisés Exercice 1 : ( 5points ) On dispose d'une machine ou les valeurs numériques réelles sont représentées

Plus en détail

VIII- Circuits séquentiels. Mémoires

VIII- Circuits séquentiels. Mémoires 1 VIII- Circuits séquentiels. Mémoires Maintenant le temps va intervenir. Nous avions déjà indiqué que la traversée d une porte ne se faisait pas instantanément et qu il fallait en tenir compte, notamment

Plus en détail

VII- Circuits combinatoires élémentaires

VII- Circuits combinatoires élémentaires 1 VII- Circuits combinatoires élémentaires Par circuit combinatoire, on entend que ses sorties sont des fonctions de ses entrées. Cela par opposition aux circuits séquentiels, que nous verrons plus loin,

Plus en détail

Les avances en moyen informatique (puissance de calcul) ont rendu possible le expression et traitement de signaux en forme numérique.

Les avances en moyen informatique (puissance de calcul) ont rendu possible le expression et traitement de signaux en forme numérique. Les avances en moyen informatique (puissance de calcul) ont rendu possible le expression et traitement de signaux en forme numérique. Mais pour numériser, il faut d'abord échantillonner. Nous allons voir

Plus en détail

LES COMPTEURS ET DECOMPTEURS BINAIRES

LES COMPTEURS ET DECOMPTEURS BINAIRES LECON 2 LES COMPTEUS ET DECOMPTEUS BINAIES OBJECTIF : Etudier, simuler, et réaliser les circuits des compteurs et décompteurs en modes asynchrone et synchrone. A/ DEFINITION : La fonction comptage ou décomptage

Plus en détail

EXAMEN BD Access Lundi 16 Mai 2011 (8h-9h30)

EXAMEN BD Access Lundi 16 Mai 2011 (8h-9h30) EXAMEN BD Access Lundi 16 Mai 2011 (8h-9h30) L examen a une durée de 1h30. Aucun document (quel qu il soit) n est autorisé durant l épreuve. Le soin apporté à la rédaction (écriture, schémas, etc.) sera

Plus en détail

- Erreur de décalage : - Erreur d'échelle : - Erreur de linéarité :

- Erreur de décalage : - Erreur d'échelle : - Erreur de linéarité : G. Pinson - Physique Appliquée CA - B / B. Convertisseurs Analogique / umérique (CA) Analog To Digital Converter (ADC) Pleine échelle (full scale) : Mode unipolaire : PE (FS) = V max Mode bipolaire : PE

Plus en détail

QUESTION 1 {2 points}

QUESTION 1 {2 points} ELE4301 Systèmes logiques II Page 1 de 8 QUESTION 1 {2 points} En se servant de paramètres électriques donnés dans le Tableau 1 ci-dessous, on désire déterminer la fréquence d opération du compteur présenté

Plus en détail

Travaux Dirigés Microprocesseur et Microcontrôleur

Travaux Dirigés Microprocesseur et Microcontrôleur Université de Savoie Travaux Dirigés Microprocesseur et Microcontrôleur Sylvain MONTAGNY sylvain.montagny@univ-savoie.fr Bâtiment chablais, bureau 13 04 79 75 86 86 TD1 : Rappels et jeu d instruction TD2

Plus en détail

Chaîne d additions ATTENTION!

Chaîne d additions ATTENTION! Chaîne d additions Épreuve pratique d algorithmique et de programmation Concours commun des écoles normales supérieures Durée de l épreuve: 3 heures 30 minutes Juin 2012 ATTENTION! N oubliez en aucun cas

Plus en détail

ELE1300 Automne 2012 - Examen final 1/12 0001 + 0101 = 1.01 + 0110.1 = - 00110 = 0111 + 0011 = - 11001 = 1000 + 0010 = 01.01-1101.

ELE1300 Automne 2012 - Examen final 1/12 0001 + 0101 = 1.01 + 0110.1 = - 00110 = 0111 + 0011 = - 11001 = 1000 + 0010 = 01.01-1101. ELE1300 Automne 2012 - Examen final 1/12 Question 1 Arithmétique binaire (6 pts - 15 min) a) Calculez les opérations suivantes (tous les nombres sont signés et représentés au format complément à deux).

Plus en détail

G R O U P E. Rapport. Projet VHDL. Charles Sylvain

G R O U P E. Rapport. Projet VHDL. Charles Sylvain G R O U P E Rapport Projet VHDL I4 Novembre 2004 Charles Sylvain SOMMAIRE I. DESCRIPTION DU PROJET... 3 A. LES ENTREES/SORTIES... 3 B. CONTRAINTES ET CARACTERISTIQUES... 3 C. DESCRIPTION DU COMPOSANT...

Plus en détail

L espace de données dispose d une longueur de 5 mots et a la structure suivante :

L espace de données dispose d une longueur de 5 mots et a la structure suivante : 9. RECETTES On peut mettre en place des recettes pour les différents comportements de mélange dans le projet d agitateur. Il est possible de transmettre plusieurs variables simultanément à la commande.

Plus en détail

AUDIT G13. Notice d utilisation. Version 1-000 du 21/11/2007

AUDIT G13. Notice d utilisation. Version 1-000 du 21/11/2007 AUDIT G13 Notice d utilisation Version 1-000 du 21/11/2007 Sommaire de la notice 1) descriptif des fonctions 2) Configuration (logiciel configurateur) 2.1) Chargement du logiciel 2.2) Lancement du logiciel

Plus en détail

TP 4: Découverte des bascules avec Proteus

TP 4: Découverte des bascules avec Proteus TP : Découverte des bascules avec Proteus Domaine d application : Les systèmes logiques Type de document : Travaux Pratiques Classe : TIEM Date : A- M i s e e n s i t u a t i o n e t o b j e c t i f s

Plus en détail

Exercice A : Le radiateur électrique soufflant Un radiateur électrique est constitué d une résistance R et d un ventilateur V.

Exercice A : Le radiateur électrique soufflant Un radiateur électrique est constitué d une résistance R et d un ventilateur V. ère S-Sciences de l ingénieur. Exercice A : Le radiateur électrique soufflant Un radiateur électrique est constitué d une résistance R et d un ventilateur V. - Une action sur l interrupteur A met en marche

Plus en détail

Exercices corrigés (architecture ordinateurs et circuits logiques)

Exercices corrigés (architecture ordinateurs et circuits logiques) 1 Exercices corrigés (architecture ordinateurs et circuits logiques) A- Questions de culture générale (non corrigées ici) 1) Comment fonctionne le «tactile» d une tablette tactile? 2) Qu est-ce qu un ripper

Plus en détail

VI- Des transistors aux portes logiques. Conception de circuits

VI- Des transistors aux portes logiques. Conception de circuits 1 VI- Des transistors aux portes logiques. Conception de circuits Nous savons que l ordinateur traite uniquement des instructions écrites en binaire avec des 0 et des 1. Nous savons aussi qu il est formé

Plus en détail

R E T O U R D E L ' I N T R A

R E T O U R D E L ' I N T R A R E T O U R D E L ' I N T R A Notre moyenne : 14.4 Tarek et Ami : 13.5, 13.3 Un grand merci pour la bière! Cours (1001) 2 On pourrait appeler ce cours : «Machines à états finis synchrones» Aujourd'hui

Plus en détail

Circuits logiques. Eric Cariou. Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique. Eric.Cariou@univ-pau.fr

Circuits logiques. Eric Cariou. Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique. Eric.Cariou@univ-pau.fr Circuits logiques Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Circuit logique Circuit électronique réalisant une ou plusieurs fonctions logiques

Plus en détail

présente Conception d un petit site Web

présente Conception d un petit site Web présente Conception d un petit site Web Préambule Cette présentation fait suite à celle intitulée «Imaginer, concevoir, mettre en ligne et maintenir un site Web» qui décrit tous les points auxquels il

Plus en détail

Page de garde, ne pas photocopier.

Page de garde, ne pas photocopier. Page de garde, ne pas photocopier. Page 1 sur 17 UESTION 1 {4 points} La figure ci-dessous montre le diagramme d'états d'une machine séquentielle algorithmique (MSA). A SB Z SE B X C SB Z SE X E X V SB

Plus en détail

AE 4. Circuits séquentiels

AE 4. Circuits séquentiels AE 4 Circuits séquentiels La Logique séquentielle Contrairement à la logique combinatoire elle permet de mémoriser des états binaires. Principe : État binaire à mémoriser Logique combinatoire État binaire

Plus en détail

Cours de Logique séquentielle

Cours de Logique séquentielle Enseignant Chercheur en Informatique & Réseaux télécoms Logique séquentielle. Introduction Dans les circuits logiques combinatoires, les sorties dépendent uniquement des entrées. Pour mettre au point des

Plus en détail

Tech Home Control Documentation Guide de démarrage

Tech Home Control Documentation Guide de démarrage Tech Home Control Documentation Guide de démarrage Technic Achat 21 Avenue du général de Castelnau 33 886 Villenave d Ornon Tel : 05-57-96-38-33 Table des matières Fixation & Raccordement :... 3 Fixation

Plus en détail

T.D. 3 Corrigé Logique séquentielle

T.D. 3 Corrigé Logique séquentielle David Bouchet Architecture des ordinateurs EPITA Info-Spé 23/24 T.D. 3 Corrigé Logique séquentielle Exercice Après avoir rappelé les tables de vérité des bascules D et JK synchronisées sur front montant,

Plus en détail

Compteurs, variables et afficheurs dans Automgen

Compteurs, variables et afficheurs dans Automgen Section : S Option : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Électrique Compteurs, variables et afficheurs dans Automgen Domaine d application : Traitement programmé de l information Type de document

Plus en détail

Type de document : Exercice

Type de document : Exercice Section : S Option : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Électrique Le compteur de passage Domaine d application : Etude d un système Type de document : Exercice Classe : Première Date : I Description

Plus en détail

Les compteurs et les machines à états

Les compteurs et les machines à états RIGLET Aurélie MIQ 3 ROGNON Vincent Pour le 13/12/2006 Travaux pratique d électronique numérique n 3 Les compteurs et les machines à états Objectif : Se familiariser avec la conception des compteurs synchrones,

Plus en détail

avec τ = 1. A la fermeture du circuit, on visualise à l aide d un oscilloscope à mémoire la tension UBA

avec τ = 1. A la fermeture du circuit, on visualise à l aide d un oscilloscope à mémoire la tension UBA Classe: 4 ème ath.s. : 2015/2016 ycée de Cebbala Sidi Bouzid Prof : Barhoumi zzedine e dipôle xercice n 1: e circuit de la figure 1 comporte en série : un générateur de tension idéal de fém, un résistor

Plus en détail

Les compteurs : (modulo 8,10 et 16) Les décompteurs :(modulo 8,10 et 16)

Les compteurs : (modulo 8,10 et 16) Les décompteurs :(modulo 8,10 et 16) Les compteurs : (modulo 8,10 et 16) Les décompteurs :(modulo 8,10 et 16) 1 1- Définitions Logique séquentielle : en logique combinatoire l état de sortie est une fonction déterminée par l état des entrées.

Plus en détail

ELECINF 102 : Processeurs et Architectures Numériques Logique séquentielle

ELECINF 102 : Processeurs et Architectures Numériques Logique séquentielle ELECINF 102 : Processeurs et Architectures Numériques Logique séquentielle Tarik Graba tarik.graba@telecom-paristech.fr Plan Introduction La bascule D Logique séquentielle synchrone Applications 2/31 ELECINF102

Plus en détail

Formulaires : Parametrages

Formulaires : Parametrages Guide utilisateur Formulaires : Parametrages Page 2 sur 24 Processus de validation Rédigé par Validé par Approuvé par BARTHONNET Lucile LE FEVRE Bertrand MOLIERE Corinne 25/03/2015 2015-04-09 2015-04-14

Plus en détail

ROBOT HUMANOÏDE DARWIN-OP

ROBOT HUMANOÏDE DARWIN-OP ROBOT HUMANOÏDE DARWIN-OP CI6 : Proposer et valider une solution de l organisation de la commande d un système logique ou numérique. À l issue de ce TP, les compétences acquises doivent vous permettre

Plus en détail

Exercices VHDL pour l évaluation

Exercices VHDL pour l évaluation Outils informatiques 25-26 Exercices VHDL pour l évaluation Alain Vachoux EPFL/STI-IMM-LSM alain.vachoux@epfl.ch Organisation des exercices Les informations sur l organisation des exercices se trouvent

Plus en détail

FP1 : étude de la communication avec la carte a puce

FP1 : étude de la communication avec la carte a puce FP1 : étude de la communication avec la carte a puce I/ Analyse du fonctionnement de la carte a puce I.1/ Cette fonction réalise : -La lecture des données stockées dans la carte à puce -L écriture de données

Plus en détail

Simulateur de logidules

Simulateur de logidules www.memoires-informatiques.org Introduction Simulateur de logidules Le simulateur de logidules est un simulateur de circuits logiques écrit en Java et qui permet de faire des manipulations virtuelles sur

Plus en détail

Activité FlowCode. Il DECIDE : toute la logique simple (et, ou, comparaison, test de valeur)

Activité FlowCode. Il DECIDE : toute la logique simple (et, ou, comparaison, test de valeur) Activité FlowCode I. Objectif Découvrir les éléments simples d une structure programmée. Simuler un programme de MicroContrôleur. II. Présentation du Microcontrôleur Microcontrôleur PIC 16F84 1. Qu est-ce

Plus en détail

GELE2442 Chapitre 6 : Circuits séquentiels

GELE2442 Chapitre 6 : Circuits séquentiels GELE2442 Chapitre 6 : Circuits séquentiels Gabriel Cormier, Ph.D., ing. Université de Moncton Hiver 2015 Gabriel Cormier (UdeM) GELE2442 Chapitre 6 Hiver 2015 1 / 39 Contenu 1 Circuits séquentiels 2 Verrous

Plus en détail

OUVRE PORTAIL DOMOTICC. CI6 : Proposer et valider une solution de l organisation d une partie commande répondant à un cahier des charges donné.

OUVRE PORTAIL DOMOTICC. CI6 : Proposer et valider une solution de l organisation d une partie commande répondant à un cahier des charges donné. OUVRE PORTAIL DOMOTICC CI6 : Proposer et valider une solution de l organisation d une partie commande répondant à un cahier des charges donné. À l issue des TP ce Centre d Intérêt, les compétences acquises

Plus en détail

Initiation à LabView : Les exemples d applications :

Initiation à LabView : Les exemples d applications : Initiation à LabView : Les exemples d applications : c) Type de variables : Créer un programme : Exemple 1 : Calcul de c= 2(a+b)(a-3b) ou a, b et c seront des réels. «Exemple1» nom du programme : «Exemple

Plus en détail

CONVERTISSEURS NA ET AN

CONVERTISSEURS NA ET AN Convertisseurs numériques analogiques (xo Convertisseurs.doc) 1 CONVTIU NA T AN NOT PLIMINAI: Tous les résultats seront exprimés sous formes littérales et encadrées avant les applications numériques. Les

Plus en détail

EXERCICES D'ARCHITECTURE DES ORDINATEURS

EXERCICES D'ARCHITECTURE DES ORDINATEURS EXERCICES D'ARCHITECTURE DES ORDINATEURS CHAPITRES 1&2 1. CONVERSION DANS D AUTRES BASES Écrire 10110110 2 en décimal. Écrire 3456 en binaire, puis en hexadécimal. Convertir 1011 1100 0000 1000 1100 en

Plus en détail

Nombres de 8 bits Lu en Lu en binaire hexadécimal. Si on admet que le nombre peut représenter des valeurs négatives, on parle de nombres "signés".

Nombres de 8 bits Lu en Lu en binaire hexadécimal. Si on admet que le nombre peut représenter des valeurs négatives, on parle de nombres signés. Nombres signés Nous avons jusqu à présent parlé de nombres entiers naturels. Ils ne peuvent par nature qu être positifs ou nuls. Envisageons maintenant les nombres entiers relatifs ou autrement dit, munis

Plus en détail

13. Les bascules bistables

13. Les bascules bistables ISET RADES Département : Génie Électrique Niveau L1, semestre 2 13. Les bascules bistables UE :Traitement de Données I ECUE : Systèmes logiques CI : 1.5h/semaine I Introduction Les bascules bistables sont

Plus en détail

CHAPITRE VI : SYSTEME DE GESTION DE FICHIERS

CHAPITRE VI : SYSTEME DE GESTION DE FICHIERS 56 CHAPITRE VI : SYSTEME DE GESTION DE FICHIERS 6.1 INTRODUCTION : Afin de fournir un accès efficace et pratique au disque, le SE impose un système de gestion de fichiers (SGF) pour permettre de stocker,

Plus en détail

MSMA RACCORDEMENT CAPTEURS/AUTOMATE n 1/5

MSMA RACCORDEMENT CAPTEURS/AUTOMATE n 1/5 MSMA RACCORDEMENT CAPTEURS/AUTOMATE n 1/5 L automate programmable est équipé d une carte des entrées destinée à recevoir : Les informations d état des capteurs en provenance des capteurs. Les informations

Plus en détail

Les Convertisseurs Analogique Numérique. Figure 1 : Symbole de la fonction Conversion Analogique / Numérique

Les Convertisseurs Analogique Numérique. Figure 1 : Symbole de la fonction Conversion Analogique / Numérique Site Internet : www.gecif.net Discipline : Génie Electrique Les Convertisseurs Analogique Numérique I Identification de la fonction C.A.N. On appelle Convertisseur Analogique Numérique (C.A.N.) tout dispositif

Plus en détail

Organisation des études conduisant au DUT, spécialité «Génie Électrique et Informatique Industrielle»

Organisation des études conduisant au DUT, spécialité «Génie Électrique et Informatique Industrielle» Organisation des études conduisant au DUT, spécialité «Génie Électrique et Informatique Industrielle» Programme Pédagogique National s du Cœur de Compétence 3 Sommaire 1s de l 3 : Informatique des Systèmes

Plus en détail

La machine à diviser de Monsieur Pascal

La machine à diviser de Monsieur Pascal prologue La machine à diviser de Monsieur Pascal Àdiviser? vous dites-vous, ne s agit-il pas plutôt de la «Pascaline», la machine à additionner que le jeune Blaise construisit pour soulager son père dans

Plus en détail

T.D. 3 Corrigé Logique séquentielle

T.D. 3 Corrigé Logique séquentielle T.D. 3 Corrigé Logique séquentielle Exercice 1 Après avoir rappelé les tables de vérité des bascules D et JK synchronisées sur front montant, donnez le chronogramme des sorties Q de chacune des bascules

Plus en détail

LES BASCULES

LES BASCULES LES BASCULES Une bascule est un circuit de mémorisation de un bit le plus répandu. On en trouve dans la SRAM (mémoire vive statique). Elle possède des entrées qui déterminent le changement d état de la

Plus en détail

Créer une CARTE sous ZatYoo

Créer une CARTE sous ZatYoo Créer une CARTE sous ZatYoo Pour créer une carte, il faut d abord en comprendre le fonctionnement. Une carte propose des produits (articles), mais aussi l accès aux menus, l accès à des sous écrans ou

Plus en détail

Carte d acquisition TRIDENT MANUEL UTILISATEUR

Carte d acquisition TRIDENT MANUEL UTILISATEUR Laboratoire d électronique et de technologie de l information Département Conception et Intégration dans les Systèmes Carte d acquisition TRIDENT MANUEL UTILISATEUR MyHeart 15/12/04 L.Jouanet 1.01 1/8

Plus en détail

Table des matières Introduction Les apports du manuel numérique Consignes d utilisation du manuel numérique

Table des matières Introduction Les apports du manuel numérique Consignes d utilisation du manuel numérique Table des matières pages Introduction 3 Les apports du manuel numérique 5 Consignes d utilisation du manuel numérique 7 1. Mise en marche 7 2. Naviguer dans le CD-Rom 8 3. Le panneau de configuration 12

Plus en détail

LES MOTEURS ELECTRIQUES

LES MOTEURS ELECTRIQUES L objectif de ce cours est de comprendre le fonctionnement des moteurs électriques. Nous verrons les notions de puissance, de pertes et de rendement. Nous étudierons de manière simplifié comment ces moteurs

Plus en détail

Devoir surveillé d Électronique d Instrumentation II

Devoir surveillé d Électronique d Instrumentation II Université de Nantes - IUT de Saint-Nazaire Département Mesures Physiques Devoir surveillé d Électronique d Instrumentation II DUT MP, Semestre 4, 22/23. Durée : heure 5. Les cinq exercices sont indépendants.

Plus en détail

Programmation de blocs temporisateurs sur automate Crouzet

Programmation de blocs temporisateurs sur automate Crouzet L'objectif de ce TP est la familiarisation avec la programmation des blocs temporisateurs sur les automates Crouzet du laboratoire d'automatismes. La fonction temporisation permet de retarder le début

Plus en détail

Logique binaire. Aujourd'hui, l'algèbre de Boole trouve de nombreuses applications en informatique et dans la conception des circuits électroniques.

Logique binaire. Aujourd'hui, l'algèbre de Boole trouve de nombreuses applications en informatique et dans la conception des circuits électroniques. Logique binaire I. L'algèbre de Boole L'algèbre de Boole est la partie des mathématiques, de la logique et de l'électronique qui s'intéresse aux opérations et aux fonctions sur les variables logiques.

Plus en détail

Placer le capteur ECT-LOGTAG dans la base interface de communication.

Placer le capteur ECT-LOGTAG dans la base interface de communication. Boîtier ECT-LOGTAG 1/7 Communication Placer le capteur ECT-LOGTAG dans la base interface de communication. Choisir l option «Statut de l enregistreur» du menu «Communication» pour obtenir une information

Plus en détail

INSTRUCTIONS VSGIS.CH

INSTRUCTIONS VSGIS.CH INSTRUCTIONS VSGIS.CH Espace protégé avancé Rue de la Métralie 26 Autor: NS 3960 Sierre Mandat: 0933 Tel. 027 / 455 91 31 Version: 2.3 02.09.2014 info@rudaz.ch GUIDE RAPIDE L accès aux WebSIG communaux

Plus en détail

IFT1215 Introduction aux systèmes informatiques

IFT1215 Introduction aux systèmes informatiques Introduction aux circuits logiques de base IFT25 Architecture en couches Niveau 5 Niveau 4 Niveau 3 Niveau 2 Niveau Niveau Couche des langages d application Traduction (compilateur) Couche du langage d

Plus en détail

Le Redimensionnement d'image!

Le Redimensionnement d'image! Le Redimensionnement d'image! Voici en quelques images un petit tuto qui va vous aider à redimensionner les photos dont vous aurez besoin en Atelier... C'est vrai, je l'admets, je vous livre parfois des

Plus en détail

Immobilisation : créer et gérer les Biens

Immobilisation : créer et gérer les Biens Fiche procédure n 11 Janvier 2013 Immobilisation : créer et gérer les Biens 1. Accéder à la table des biens immobilisés page 2 2. Créer une nouvelle immobilisation (code national, type ) page 3 3. Saisir

Plus en détail

Problème : débordement de la représentation ou dépassement

Problème : débordement de la représentation ou dépassement Arithmétique entière des ordinateurs (représentation) Écriture décimale : écriture positionnelle. Ex : 128 = 1 10 2 + 2 10 1 + 8 10 0 Circuit en logique binaire Écriture binaire (base 2) Ex : (101) 2 =

Plus en détail

ESTINATION FORMATION Un aller simple vers le savoir-faire INITIATION A L ANALYSE ET A LA CONCEPTION DE BASE DE DONNEES

ESTINATION FORMATION Un aller simple vers le savoir-faire INITIATION A L ANALYSE ET A LA CONCEPTION DE BASE DE DONNEES ESTINATION FORMATION INITIATION A L ANALYSE ET A LA CONCEPTION DE BASE DE DONNEES AVANT PROPOS Ce support de cours est un outil personnel, il ne constitue pas un guide de référence. C'est un outil pédagogique

Plus en détail

1. Lancement du logiciel

1. Lancement du logiciel Utilisation du logiciel Railroad pour les portes ouvertes du RCPP Table des matières 1. Lancement du logiciel...1 2. Légende pour l'utilisation de Railroad... 1 3. Comment commencer... 2 4. Utilisation

Plus en détail

Chapitre 1 Second degré. Table des matières. Chapitre 1 Second degré TABLE DES MATIÈRES page -1

Chapitre 1 Second degré. Table des matières. Chapitre 1 Second degré TABLE DES MATIÈRES page -1 Chapitre 1 Second degré TABLE DES MATIÈRES page -1 Chapitre 1 Second degré Table des matières I Exercices I-1 1................................................ I-1................................................

Plus en détail

AUTOMATIQUE (7 points) ELECTROTECHNIQUE (13 points) METIERS DE L EAU (1ère année)

AUTOMATIQUE (7 points) ELECTROTECHNIQUE (13 points) METIERS DE L EAU (1ère année) AUTOMATIQUE (7 points) ET ELECTROTECHNIQUE (13 points) METIERS DE L EAU (1ère année) DUREE : 1 h 50 min Exercice n 1 (2 points): On a visualisé sur oscilloscope trois tensions V1, V2 et V3 par l intermédiaire

Plus en détail

ARCHITECTURE DES SYSTEMES (A MICROPROCESSEURS)

ARCHITECTURE DES SYSTEMES (A MICROPROCESSEURS) ARCHITECTURE DES SYSTEMES (A MICROPROCESSEURS) -1 Références bibliographiques Architecture des ordinateurs G.BLANCHET B.DUPOUY Masson Structure des ordinateurs ERNEST HIRSH SERGE WENDLIN Armand Colin Architecture

Plus en détail

Introduction à l Informatique

Introduction à l Informatique Introduction à l Informatique. Généralités : Etymologiquement, le mot informatique veut dire «traitement d information». Ceci signifie que l ordinateur n est capable de fonctionner que s il y a apport

Plus en détail

Logique séquentielle : Partie 1. Système combinatoire

Logique séquentielle : Partie 1. Système combinatoire LTMY-Tanger 1. Introduction Un système séquentiel est un système logique dont l état des variables de sortie dépend non seulement de l état des variables d entrée mais aussi de l état précédant des variables

Plus en détail

Calcul Booléen et Circuits Logiques

Calcul Booléen et Circuits Logiques Chapitre 7 Calcul Booléen et Circuits Logiques 7.1 Traitement Logique et Machine 7.1.1 Exemple Nos raisonnement sont usuellement simples : si ma voiture ne marche pas et il pleut alors je prends le metro

Plus en détail

Initiation à Powerpoint

Initiation à Powerpoint Initiation à Powerpoint Powerpoint est un logiciel de PréAO, c est à dire de Présentation Assistée par Ordinateur. Il vous permet de créer et de mettre en page des présentations susceptibles d être projetées

Plus en détail

Exercices : Introduction au MODBUS

Exercices : Introduction au MODBUS Tommy Hudon A12 Mise en situation Sur le marché du travail, il arrive souvent qu un PLC doive communiquer avec d autres composants par différents protocoles de communication. Dans tous les cas, le moyen

Plus en détail

LES SCIENCES DE L INGENIEUR

LES SCIENCES DE L INGENIEUR LES SCIENCES DE L INGENIEUR Support : Barrière de parking Terminale BUT DE LA SEANCE : Analyser le protocole de communication MODBUS et étudier la modulation de l énergie et ses conséquences sur le système

Plus en détail