Systemesdigitaux. Cours 5

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Systemesdigitaux. Cours 5"

Transcription

1 Systemesdigitaux Cours 5

2 Au derniercours On a vu des blocs classiques plus sophistiques: Additionneur Soustracteur Multiplicateur Comparateur On a vu les architectures et comment les concevoir Aujourd hui, on vacontinuer a explorer des blocs classiques 2

3 Aujourd hui On couvrira Les decodeurs Les encodeurs et les encodeurs de priorite Les multiplexeurs On verra comment concevoir n importe quelle fonction avec les decodeurs et multiplexeurs 3

4 Decodeur Un decodeurprendun nombrede N bits et le convertiten 2 N bits Il traduitun nombrebinaireen representation one-hot One-hot : nombre binaire contenant des 0 partout sauf a UNE seule place... 4

5 Decodeur Le one-hot estgrosfacile a gerer: Un bit par signal Le binaireestpetit maisplus difficilea gerer N bits pour 2 N signaux Avec 2 boutons, je controle4 lumieres Avec 10 boutons, je controle 1024 lumieres 5

6 Decodeur Avec N entrees, ilaura toujours2 N sorties L entree est un nombre binaire La sortie aura toujoursun SEUL 1 estles autresseront des 0 (one-hot) Le 1 sera a la position qui correspond au nombre binaire en entree Ici, l entreeest 10, donc, c estla position 2 qui esta 1 Pour eviter l ambiguite, c est pratique d identifier les pattes... 6

7 Decodeur Pour rendreles chosesexplicites, voiciles entrees et sorties du decodeur2 a 4: 7

8 Decodeur Comment implementer ce genre de fonctions? On peut considerer chaque sortie: La sortie 00 sera 1 quandl entreeest00 La sortie 01 sera 1 quandl entreeest01 La sortie 10 sera 1 quandl entreeest10 La sortie 11 sera 1 quandl entreeest11 8

9 Decodeur Notre decodeur complet pourrait ressembler a ceci: 9

10 Exemple(seul) Dessinezle circuit des 4 premieres sorties (000 a 011) d un decodeur3 a 8 suivantla meme architecture que tantot. 10

11 Exemple(seul) On rend disponible TOUTES les valeurs d entree possible On prendceuxqui correspondent a notre sortie eston met un ET: 11

12 Exemple(Discussion) Proposezun circuit qui controlele convertisseur analogique a numerique: En utilisant3 bits pour controler8 lignes Les commutateurs sont des portes de transmission 12

13 Fonctionslogiquesavec decodeur La fonctionpremiere des decodeursestde convertir des signaux binaires en one-hot Ils ont aussi une autre caracteristique interessante: Raison: On est capable d implementer des finctions avec Ilssontcommedes tables de verite Faisons un raisonnement pour expliquer pourquoi ca fonctionne... 13

14 Fonctionslogiquesavec decodeur Imaginonsqu onconnectetoutesles sorties a une porte OU: Quelle genre de fonction faisons-nous? Et pourquoi? 14

15 Fonctionslogiquesavec decodeur Cette fonction donnerait TOUJOURS 1... Quandl entreeest00, la premiere devient1 Quandl entreeest01, la deuxiemedevient1...et pour toutes les autres entrees Si je voulaisetreplus selectif, je pourraisne connecter QUE certaines sorties du decodeur Cessorties sontles cellesqui correspondents aux 1 dans ma table de verite... 15

16 Exemple Concevezun XOR avec un decodeur2 a 4 16

17 Exemple Je commence par faire la table de verite A B XOR Je connecteque les sorties qui donnent1 a monou... 17

18 Exemple(seul) Implementezla fonctionsomme d un additionneuravec un decodeur3 a 8 Vousavezle droitd utiliserun decodeuret uneporte OU 18

19 Exemple(seul) On commence avec la table de verite On dessinele decodeuravecles sorties A B C SOMME Cesontles sorties qu ondoitfaire entrerdansle OU 19

20 Exemple(seul) Le circuit final ressembledonca: 20

21 Encodeur On utilise le decodeurquandun signal binaire eststockeet on veutcommander en one-hot Parfois, on veut faire l operation inverse: J aiun signal one-hot qui indiquelequeldes 8 convertisseurs est actif J aimeraisenregistrercettedonneeparcequeca m interesse pour une raison quelconque J aurais besoin d un encodeur... 21

22 Encodeur L encodeurfait l operationinverse du decodeur: Il prendun code one-hot et le transformeen code binaire Son entree estdonclongue tandisquesasortie est courte L entreea unetaillede 2 N et la sortie a unetaillede N De faconequivalente, l entreea unetaillede N et la sortie a unetaillede LOG 2 N 22

23 Encodeur Il faut s assurer que l entree soit one-hot Si toutesles entrees etaient 0, ca pourrait causer un probleme Il existe parfois un signal VALIDE qui detecte quand toutes les entrees sont 0 S ily avaitplus queun 1, ca pourraitaussi causer des problemes Peut se resoudre aussi avec VALIDE Il existe aussi une autre option... 23

24 Encodeur Pour rendreles chosesexplicites, voiciles entrees et sorties de l encodeur4 a 2: 24

25 Encodeur Pour concevoir l encodeur, on utilise: Table de verite Table de Karnaugh Implementation Maisla table de veriteesttropgrosse, donc, on va simplement sauter a Karnaugh b3b2 b1b On met des DON T CARE quand l entree est illegale (plus queun 1 oumoinsqueun 1 ) 00 X X 01 X X X 11 X X X X 10 X X X 25

26 Encodeur Pour le MSB, on a 1 quandl entreeestsoit 1000 ou0100 Ca donnerait 11 et 10, respectivement Pour le LSB, on 1 quandl entreeestsoit1000 ou 0010 Ca donnerait 11 et 01 respectivement b3b2 b1b b3b2 b1b X 1 X 1 01 X X X 11 X X X X 10 X X X 00 X X 1 01 X X X 11 X X X X 10 1 X X X 26

27 Encodeur Avec cetteinformation, on peutdire que Le MSB qui esten position du haut est: H MSB = b 2 + b 3 Le LSB qui esten position du bas est: B LSB = b 1 + b 3 Cegenre de systemefontionnebienquandles regles sont respectees: Les entrees doivent etre en one-hot Doncun seul 1 et le resteest 0 Ce n est pas toujours le cas... 27

28 Encodeurde priorite Imaginez un systeme d intercom a l hotel Cuisine (1000) Securite(0100) Entretien(0010) Service d urgence(0001) Quandon veutl intercom, on met un bit a 1 (sinon, ca reste 0 ) Le signal esttransformeen binaireet cecilui donne acces a l intercom Si on recoit1000, ca correspond a 11 et ca donnel intercoma la cuisine 28

29 Encodeurde priorite Qu arrive-t-il lorsque la securite et l entretien veulent l intercom en meme temps? H MSB = b 2 + b 3 B LSB = b 1 + b = 3 b 0 : Urgence b 1 : Securite b 2 : Entretien b 3 : Cuisine 29

30 Encodeurde priorite Securite(b 1 ) et l entretien(b 2 ) H MSB b 2 + b 3 B LSB = b 1 + b = 3 Le MSB et le LSB seraient1: 11 Ca donnerait l intercom a la cuisine! b 0 : Urgence b 1 : Securite b 2 : Entretien b 3 : Cuisine Il y a doncun problemesica fonctionnait commeca... Le problemeestqueca pensequeles entrees seront toutes one-hot quand ce n est pas vrai... 30

31 Encodeurde priorite Pour resoudrele probleme, on utilise un encodeur de priorite: On ne fait plus semblantquec estdu one-hot On ditqueca peutetren importequoi, MAIS ily a une priorite a respecter... L urgence sera plus importante que la securite La securite sera plus importante que l entretien L entretien sera plus importante que la cuisine 31

32 Encodeurde priorite Ce genre de chose s implemente bien... b 3 b 2 b 1 b 0 MSB LSB X X X X X X b 3 b 2 b 1 b b 3 b 2 b 1 b H MSB + = b2 b1 b0 b3 b1 b0 B LSB = b1 b0 + b3 b2 b0 32

33 Multiplexeur Un multiplexeur est un selectionneur: Il selectionnequelleentree vapasser a la sortie Penseza uneroute a 2 voiesqui devient1 voie Il y a un multiplexagenaturelqui se produitquandon selectionne la prochaine voiture qui passe Parfoisca vientd unevoie, parfoisca vientde l autre Multiplexeur2 a 1 33

34 Multiplexeur Un multiplexeur a plusieurs entrees et 1 sortie Multiplexeur2 a 1 Multiplexeur4 a 1 En plus des entrees qu onvoiten haut, ila aussi des lignes de selection C estpar ceslignesqu ondecide quelleentree vaa la sortie Multiplexeur2 a 1 34

35 Multiplexeur On utilise un signal de selection pour indiquer quelle entree passe en sortie Entree0 Entree1 Sel Sortie 35

36 Multiplexeur Le multiplexage est utile pour partager Certainssystemes(#3) on seulementune entree d un certain type Cependant, 2 systemes (#1 et #2) veulentlui parler Comment faire? 36

37 Multiplexeur Voicila table de verited un multiplexeur2 a 1 SEL E 1 E MUX = SEL E + SEL 0 E 1 Ca nous permetde trouverson circuit... 37

38 Fonctionsavec multiplexeurs Tout commeles decodeurs, ilestpossible d implementer des fonctions avec des MUX On peutimplementer unefonctionde N variables sinotremux a N lignesde selection C esta dire quenotremux a 2 N entrees Ex: Pour 4 entrees, ily a 2 lignesde selection On peutimplementer unefonctiona 2 entrees avec un multiplexeur 4-a-1 38

39 Fonctionsavec multiplexeurs Il estmeme possible d implementerdes fonctions a N entrees avec N-1 selections Ca fait quenotredesign sera plus efficace La derniere facon etait facile: On mettaitsoit 0 ousoit 1 selonla table de verite Cettefois, on vamettren-1 entrees aux selections La derniereentree sera parmiles entrees du MUX Il fautjouerun peuavec pour queca marche... 39

40 Exemple ConcevezuneporteXOR a 2 entrees avec un MUX 2-a-1. 40

41 Exemple On met unedes entrees a la selection et on voit ce qu il manque: Si A=0 et B=0, la sortie doitetre0 Ce0 peutsoitetreun vrai0, ouetreegala B On ne le saitpas... continuons... Si A=0 et B=1, la sortie doitetre1 On saitmaintenantquel entree0 doitetreb 41

42 Exemple On continue le raisonnement: Donc: Si A=1 et B=0, la sortie doitetre1 Ce1 peutsoitetre1 oul inversede B On ne le saitpas... on continue... Si A=1 et B=1, la sortie doitetre0 Ca ne peutetrequel inversede B 42

43 Exemple(seul) Implementezla fonctiona 3 entrees qui calcule la retenue dans une addition Utilisezun MUX 4-a-1 43

44 Exemple(seul) Pour 3 entrees, on a besoind un muxa 2 selections (4 a 1 commedansla question) On vautiliser A et B dansla selection et C sera aux entrees A B C C OUT

45 Exemple(seul) QuandA=0 et B=0, on a toujours0. Entree0 sera 0 QuandA=0 et B=1, la sortie estegalea C. Entree1 sera doncconnectea C QuandA=1 et B=0, la sortie estegalea C Entree2 sera aussiconnectea C QuandA=1 et B=1, la sortie esttoujours1. Entree3 sera 1 45

46 Exemple(seul) Le circuit final ressemblera a ceci: 46

47 Exemple(discussion) A l interieur d un microprocesseur, il existe une unite de calcul arithmetique(alu) Il calcule l addition, la soustraction, etc. Nous voulonscreerunealu pour 2 fonctions logiquessur2 entrees de 4 bits: Si le controleetait0, l ALUferaitA B Si le controleetait1, l ALUferaitA+B (ou) 47

Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits

Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits 1 Rappel : un peu de logique Exercice 1.1 Remplir la table de vérité suivante : a b a + b ab a + b ab a b 0 0 0 1 1 0 1 1 Exercice

Plus en détail

Les portes logiques. Voici les symboles des trois fonctions de base. Portes AND. Portes OR. Porte NOT

Les portes logiques. Voici les symboles des trois fonctions de base. Portes AND. Portes OR. Porte NOT Les portes logiques Nous avons jusqu ici utilisé des boutons poussoirs et une lampe pour illustrer le fonctionnement des opérateurs logiques. En électronique digitale, les opérations logiques sont effectuées

Plus en détail

Type de document : Cours

Type de document : Cours Section : S Option : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Électrique Les opérations arithmétiques sur les nombres binaires Domaine d application : Traitement programmé de l information Type de document

Plus en détail

Processeurs et Architectures Numériques. Introduction et logique combinatoire

Processeurs et Architectures Numériques. Introduction et logique combinatoire Processeurs et Architectures Numériques Introduction et logique combinatoire Objectifs du cours Connaitre les fonctions de base de l électronique numérique Comprendre la logique combinatoire et synchrone

Plus en détail

VII- Circuits combinatoires élémentaires

VII- Circuits combinatoires élémentaires 1 VII- Circuits combinatoires élémentaires Par circuit combinatoire, on entend que ses sorties sont des fonctions de ses entrées. Cela par opposition aux circuits séquentiels, que nous verrons plus loin,

Plus en détail

Les Circuits Combinatoires

Les Circuits Combinatoires Les Circuits Combinatoires A). Le multiplexeur : I ). Principe : Définition : Multiplexer : c est transmettre sur une même liaison des informations provenant de plusieurs sources. La position du commutateur

Plus en détail

Architectures Logicielles et Matérielles Travaux Dirigés Circuits

Architectures Logicielles et Matérielles Travaux Dirigés Circuits UNIVERSITE Joseph FOURIER, Grenoble U.F.R. d Informatique et Maths. Appliquées Architectures Logicielles et Matérielles Travaux Dirigés Circuits Rappel : dessins des portes logiques. Déroulement envisagé

Plus en détail

Systèmes de numérations et codages. Présenté par A.Khalid

Systèmes de numérations et codages. Présenté par A.Khalid Systèmes de numérations et codages Présenté par A.Khalid 2 Plan de la présentation 1. Introduction 2. Nombres binaires Conversion Binaire Décimal Conversion Entier Décimal Binaire Arithmétique Binaire

Plus en détail

Calcul Booléen et Circuits Logiques

Calcul Booléen et Circuits Logiques Chapitre 7 Calcul Booléen et Circuits Logiques 7.1 Traitement Logique et Machine 7.1.1 Exemple Nos raisonnement sont usuellement simples : si ma voiture ne marche pas et il pleut alors je prends le metro

Plus en détail

TP 5: Electronique numérique

TP 5: Electronique numérique Travaux Pratiques Avancés (TPA) d Electronique Année 2015-16 TP 5: Electronique numérique Sergio Gonzalez Sevilla *, Antonio Miucci Département de Physique Nucléaire et Corpusculaire (DPNC) Université

Plus en détail

Numération. Le tableau récapitulatif ci-dessous donne l équivalence de quelques nombres pour les bases 10, 2 et 16.

Numération. Le tableau récapitulatif ci-dessous donne l équivalence de quelques nombres pour les bases 10, 2 et 16. 1. Systèmes de numération 11. Système décimal : Base 10 C est le système utilisé dans la vie courante, il est basé sur le nombre 10. Pour représenter les nombres décimaux, on utilise les chiffres de 0

Plus en détail

ALM (Hard) : Travail pratique N 1 Réalisation d un circuit combinatoire simple : l additionneur binaire

ALM (Hard) : Travail pratique N 1 Réalisation d un circuit combinatoire simple : l additionneur binaire 1 UFR IMAG - Université Joseph Fourier Polytech Grenoble RICM 3 ALM (Hard) : Travail pratique N 1 Réalisation d un circuit combinatoire simple : l additionneur binaire 1 Introduction 1.1 But d ensemble

Plus en détail

Arithmétique binaire. Chapitre. 5.1 Notions. 5.1.1 Bit. 5.1.2 Mot

Arithmétique binaire. Chapitre. 5.1 Notions. 5.1.1 Bit. 5.1.2 Mot Chapitre 5 Arithmétique binaire L es codes sont manipulés au quotidien sans qu on s en rende compte, et leur compréhension est quasi instinctive. Le seul fait de lire fait appel au codage alphabétique,

Plus en détail

Les différents codes utilisés en électronique

Les différents codes utilisés en électronique Section : Technicien Supérieur Electronique Discipline : Génie Electronique Les différents codes utilisés en électronique Domaine d application : Traitement des signaux numériques Type de document : Cours

Plus en détail

INTRODUCTION A L ARCHITECTURE DES ORDINATEURS

INTRODUCTION A L ARCHITECTURE DES ORDINATEURS INTRODUCTION A L ARCHITECTURE DES ORDINATEURS Jean-Christophe BUISSON 14 novembre 2012 2 Chapitre I. Principes généraux I.1. Organisation générale d un ordinateur I.1.1. Le modèle de Von Neumann La plupart

Plus en détail

4 DU BINAIRE AU MICROPROCESSEUR - D. ANGELIS LOGIQUE COMBINATOIRE

4 DU BINAIRE AU MICROPROCESSEUR - D. ANGELIS LOGIQUE COMBINATOIRE 4 DU BINAIRE AU MICROPROCESSEUR - D. ANGELIS Leçon 2 - OPÉRATIONS ARITHMÉTIQUES DANS LE SYSTÈME BINAIRE Avec les connaissances que nous venons d'acquérir, nous sommes en mesure maintenant d'écrire la suite

Plus en détail

Numération Page 1 sur 5

Numération Page 1 sur 5 Numération Page sur 5 Sommaire : I- Introduction II- III- IV- Différentes bases Base Base Base 6 Correspondance Conversion décimal -> binaire binaire -> décimal hexadécimal -> binaire hexadécimal -> décimal

Plus en détail

Codage des informations le système binaire

Codage des informations le système binaire Module ASR - Architecture Codage des informations le système binaire Associer à toute information une représentation par une succession de et de : Exemples d information à coder Entiers naturels : 5, 54,

Plus en détail

Compte-rendu du TP d'architecture : Addition Soustraction BCD

Compte-rendu du TP d'architecture : Addition Soustraction BCD Yann Le Brech Camille Maupetit Université de Nantes Compte-rendu du TP d'architecture : Addition Soustraction BCD 1 Présentation 1.1 Fonctionnement Le principe de fonctionnement du circuit est le suivant

Plus en détail

IUT de Colmar - Département RT 1ière année. Numération

IUT de Colmar - Département RT 1ière année. Numération IUT de Colmar - Département RT 1ière année. Numération 1 Laurent MURA. SOMMAIRE 1. Les différents systèmes 2. Les différentes conversions 3. Quelques systèmes de codage 4. L arithmétique binaire 2 IUT

Plus en détail

TP Automatisme (1 GIM 2013_14) MR KHATORY

TP Automatisme (1 GIM 2013_14) MR KHATORY Université Sidi Mohammed Ben Abdellah Ecole Supérieure de Technologie de Fès Filière Génie Industriel et Maintenance TP Automatisme (1 GIM 2013_14) MR KHATORY DEC Université Sidi Mohammed Ben Abdellah

Plus en détail

Exemples de code VHDL pour les compteurs

Exemples de code VHDL pour les compteurs Exemples de code VHDL pour les compteurs Dans le texte suivant, nous trouverons du code VHDL pour 4 genres de compteurs. Ces compteurs sont utilises pour des applications différentes mais sont bases sur

Plus en détail

Activité FlowCode. Il DECIDE : toute la logique simple (et, ou, comparaison, test de valeur)

Activité FlowCode. Il DECIDE : toute la logique simple (et, ou, comparaison, test de valeur) Activité FlowCode I. Objectif Découvrir les éléments simples d une structure programmée. Simuler un programme de MicroContrôleur. II. Présentation du Microcontrôleur Microcontrôleur PIC 16F84 1. Qu est-ce

Plus en détail

CONVERSION DE DONNEES

CONVERSION DE DONNEES CONVERSION DE DONNEES Baccalauréat Sciences de l'ingénieur A1 : Analyser le besoin A2 : Composants réalisant les fonctions de la chaîne d information B1 : Identifier la nature de l'information et la nature

Plus en détail

Les opérations binaires

Les opérations binaires Les opérations binaires Compétences associées A2 : Analyser et interpréter une information numérique Objectifs Etre capable: - De coder les nombres entiers en code complément à 2. - De résoudre les opérations

Plus en détail

SYSTEMES DE NUMERATION

SYSTEMES DE NUMERATION FICHE DU MODULE 1 SYSTEMES DE NUMERATION OBJECTIF GENERAL: La compétence visée par ce module est d amener l apprenant à se familiariser avec les systèmes de numération et les codes utilisés par les appareils

Plus en détail

Les nombres en binaire ( )

Les nombres en binaire ( ) Les nombres en binaire Forme générale d un nombre : (système de numération pondérée) ELE1300 Circuits logiques Arithmétique binaire a a a a, a a a n1 n2 1 0 1 2 m b partie entière partie fractionnaire

Plus en détail

Circuits combinatoires et Séquentiels. Prof. Abdelhakim El Imrani

Circuits combinatoires et Séquentiels. Prof. Abdelhakim El Imrani Université Mohammed V Faculté des Sciences Département de Mathématiques et Informatique SMI4 Circuits combinatoires et Séquentiels Prof. Abdelhakim El Imrani Types de circuits logiques Circuits combinatoire

Plus en détail

L ADDITION BINAIRE. Quand vous faites une addition en décimal, vous faites la somme des chiffres se trouvant dans une même colonne.

L ADDITION BINAIRE. Quand vous faites une addition en décimal, vous faites la somme des chiffres se trouvant dans une même colonne. L ADDITION BINAIRE 1. Le principe Quand vous faites une addition en décimal, vous faites la somme des chiffres se trouvant dans une même colonne. Si la somme est inférieure à 10, alors vous posez le résultat

Plus en détail

Algèbre de Boole - Fonctions Booléennes

Algèbre de Boole - Fonctions Booléennes Architecture des ordinateurs Licence Informatique - Université de Provence Jean-Marc Talbot Algèbre de Boole - Fonctions Booléennes jtalbot@cmi.univ-mrs.fr L3 Informatique - Université de Provence () Architecture

Plus en détail

QUESTION 1 {2 points}

QUESTION 1 {2 points} ELE4301 Systèmes logiques II Page 1 de 8 QUESTION 1 {2 points} En se servant de paramètres électriques donnés dans le Tableau 1 ci-dessous, on désire déterminer la fréquence d opération du compteur présenté

Plus en détail

SYSTEMES DE NUMERATIONS ET CODAGES

SYSTEMES DE NUMERATIONS ET CODAGES SYSTEMES DE NUMERATIONS ET CODAGES - Introduction En binaire, on distingue trois principaux systèmes de codage : Binaire pur, Binaire DCB (Décimal Codé Binaire), Binaire réfléchi (code Gray). En informatique

Plus en détail

Systèmes de Numération & Codage

Systèmes de Numération & Codage Systèmes de Numération & Codage Objectif : L électronicien est amené à manipuler des valeurs exprimées dans différentes bases (notamment avec les systèmes informatiques). Il est essentiel de posséder quelques

Plus en détail

Ecole Centrale Marseille 2006-2007 Electronique Numérique 1 ère année TDS

Ecole Centrale Marseille 2006-2007 Electronique Numérique 1 ère année TDS Ecole Centrale Marseille 2006-2007 Electronique Numérique 1 ère année TDS I. Conversions 1. Convertir de la base décimale en binaire :(27) 10 ; (12,3) 10 ; 2. On souhaite faire une mesure de distance entre

Plus en détail

Numération. I. Représentation des nombres entiers... 2 I.1. Nombres non signés...2 I.2. Nombres signés...2

Numération. I. Représentation des nombres entiers... 2 I.1. Nombres non signés...2 I.2. Nombres signés...2 I. Représentation des nombres entiers... 2 I.1. Nombres non signés...2 I.2. Nombres signés...2 II. Changement de bases...3 II.1. Hexadécimal ou binaire vers décimal...3 II.2. Décimal vers hexadécimal ou

Plus en détail

Logiciel de Base. I. Représentation des nombres

Logiciel de Base. I. Représentation des nombres Logiciel de Base (A1-06/07) Léon Mugwaneza ESIL/Dépt. Informatique (bureau A118) mugwaneza@univmed.fr I. Représentation des nombres Codage et représentation de l'information Information externe formats

Plus en détail

Sécurisation des données : Cryptographie et stéganographie

Sécurisation des données : Cryptographie et stéganographie Licence 2ème Année V. Pagé (google vpage) Sécurisation des données : Cryptographie et stéganographie Objectifs du cours Introduction à la Cryptographie : Notions de Stéganographie : Image Cachée Premiere

Plus en détail

Opérations Arithmétiques

Opérations Arithmétiques 1 Addition en Binaire 1.1 Principe Opérations Arithmétiques L addition de deux nombres binaires est réalisée de la même façon que l addition décimale. L addition est l opération qui consiste à effectuer

Plus en détail

Introduction à l Informatique

Introduction à l Informatique Introduction à l Informatique. Généralités : Etymologiquement, le mot informatique veut dire «traitement d information». Ceci signifie que l ordinateur n est capable de fonctionner que s il y a apport

Plus en détail

Cours 2 Microprocesseurs

Cours 2 Microprocesseurs 4//2 Cours 2 Microprocesseurs Jalil Boukhobza LC 26 boukhobza@univ-brest.fr Chemin de données Font l objet de ce cours: Les portes logiques et circuits combinatoires Le traitement de quelques opérations

Plus en détail

Atelier C TIA Portal CTIA04 : Programmation des automates S7-300 Opérations numériques

Atelier C TIA Portal CTIA04 : Programmation des automates S7-300 Opérations numériques Atelier C TIA Portal CTIA04 : Programmation des automates S7-300 Opérations numériques CTIA04 Page 1 1. Les types de données sous S7 300 Il existe plusieurs types de données utilisées pour la programmation

Plus en détail

Architecture des ordinateurs - TD 08

Architecture des ordinateurs - TD 08 Architecture des ordinateurs - T 08 1 Logique asynchrone 1.1 ascule Voici le diagramme d une bascule ainsi que son implémentation avec deux portes NO. 1. Écrire la table de vérité pour,, et. Attention

Plus en détail

Julien Rosener (julien.rosener@digital-scratch.org) Le contrôle CRC. 17/05/2004 : Rajout des références

Julien Rosener (julien.rosener@digital-scratch.org) Le contrôle CRC. 17/05/2004 : Rajout des références Historique des versions Le contrôle CRC 03/05/2004 : Création du document 17/05/2004 : Rajout des références Sommaire 1 Introduction... 1 2 Rappel sur l'arithmétique sur les nombres binaire...2 2.1 L'opérateur

Plus en détail

SYSTEMES DE NUMERATION

SYSTEMES DE NUMERATION Page 1/6 I- SYSTEMES SYSTEMES DE NUMERATION I-1- DECIMAL (base l0) C'est le système le plus utilisé. On peut représenter un nombre décimal sous la forme :... (1997) 10 = 1 10 3 + 9 10 2 + 9 10 1 + 7 10

Plus en détail

VI- Des transistors aux portes logiques. Conception de circuits

VI- Des transistors aux portes logiques. Conception de circuits 1 VI- Des transistors aux portes logiques. Conception de circuits Nous savons que l ordinateur traite uniquement des instructions écrites en binaire avec des 0 et des 1. Nous savons aussi qu il est formé

Plus en détail

Numération II. Laval. January 24, 2013. Bellepierre

Numération II. Laval. January 24, 2013. Bellepierre Bellepierre January 24, 2013 Opération en base 4 Les nombres sont tous écrit en base 4... La table d addition + 1 2 3 1 2 3 10 2 3 10 11 3 10 11 12 Exemple 1 1 1 1 2 3 + 2 2 2 1 0 1 1 Opération en base

Plus en détail

6GEI540 Interfaces et instrumentation. Laboratoire #2

6GEI540 Interfaces et instrumentation. Laboratoire #2 6GEI540 Interfaces et instrumentation Laboratoire #2 Représentations MATLAB et Échantillonnage Hiver 2007 1. Objectifs Approfondir les connaissances de l échantillonnage Voir la correspondance entre le

Plus en détail

Représentation des Nombres

Représentation des Nombres Chapitre 5 Représentation des Nombres 5. Representation des entiers 5.. Principe des représentations en base b Base L entier écrit 344 correspond a 3 mille + 4 cent + dix + 4. Plus généralement a n a n...

Plus en détail

Suites numériques 4. 1 Autres recettes pour calculer les limites

Suites numériques 4. 1 Autres recettes pour calculer les limites Suites numériques 4 1 Autres recettes pour calculer les limites La propriété suivante permet de calculer certaines limites comme on verra dans les exemples qui suivent. Propriété 1. Si u n l et fx) est

Plus en détail

La numération. Le décimal, le binaire, l'hexadécimal Conversions entre bases Les codages binaire réfléchi, décimal codé binaire et ASCII

La numération. Le décimal, le binaire, l'hexadécimal Conversions entre bases Les codages binaire réfléchi, décimal codé binaire et ASCII Cours sur la numération La numération Le décimal, le binaire, l'hexadécimal Conversions entre bases Les codages binaire réfléchi, décimal codé binaire et ASCII Le système décimal Les nombres que nous utilisons

Plus en détail

Algèbre de BOOLE. Système binaire:

Algèbre de BOOLE. Système binaire: Algèbre de BOOLE 5V Sstème binaire: Un sstème binaire (signal, circuit, etc ) est un sstème qui ne peut eister que dans deu états autorisés. fermé : v 0 = 0v ouvert: v 0 = 5v R Notations: numérique : et

Plus en détail

Circuits logiques et électronique numérique

Circuits logiques et électronique numérique Circuits logiques et électronique numérique -Support de cours - COURS ING3 Année 2007-2008 Benoît ecoux Sommaire Introduction générale... 4 Partie I) Fonctions logiques de base et circuits associés...

Plus en détail

Cours. La numération

Cours. La numération Cours La numération Cours sur la numération P V1.6 1/10 Lycée Jules Ferry Versailles - CRDEMA 2007-2008 TABLE DES MATIERES : 1 INTRODUCTION....3 1.1 LA BASE....3 2 LES SYSTEMES DE NUMERATION...3 2.1 LE

Plus en détail

OPERATIONS SUR LE SYSTEME BINAIRE

OPERATIONS SUR LE SYSTEME BINAIRE OPERATIONS SUR LE SYSTEME BINAIRE 1) Nombres signés Nous n avons, jusqu à présent tenu compte, que des nombre positifs. Pourtant, la plupart des dispositifs numériques traitent également les nombres négatifs,

Plus en détail

REALISATION D UNE CALCULATRICE GRACE AU LOGICIEL CROCODILE CLIPS 3.

REALISATION D UNE CALCULATRICE GRACE AU LOGICIEL CROCODILE CLIPS 3. 1 sur 6 REALISATION D UNE CALCULATRICE GRACE AU LOGICIEL CROCODILE CLIPS 3. OBJECTIF - PUBLIC - LOGICIEL - MATERIEL - METHODE - BIBLIOGRAPHIE - AVANTAGES - DIFFICULTES - AUTEUR DU DOCUMENT - LE DOCUMENT

Plus en détail

GPA770 Microélectronique appliquée Exercices série A

GPA770 Microélectronique appliquée Exercices série A GPA770 Microélectronique appliquée Exercices série A 1. Effectuez les calculs suivants sur des nombres binaires en complément à avec une représentation de 8 bits. Est-ce qu il y a débordement en complément

Plus en détail

TPS 5 : Prise en main du système de Développement IMAP137L. Préparation. Objectifs : Manipulation :

TPS 5 : Prise en main du système de Développement IMAP137L. Préparation. Objectifs : Manipulation : TPS 5 : Prise en main du système de Développement IMAP137L Préparation 1. Prendre connaissance de l annexe de ce TP et revoir les pages 110-126 du cours. 2. Quels sont les principaux constituants du Système

Plus en détail

tique Contenu de la présentation

tique Contenu de la présentation Unité d enseignement : Systèmes séquentiels s avancés s (SSA) Numération et arithmétique tique Etienne Messerli Institut REDS, HEIG-VD Le 2 février 23 Numération & arithmétique, p Contenu de la présentation

Plus en détail

Introduction au codage de l information:

Introduction au codage de l information: Introduction au codage de l information: Quelques éléments d architecture de l ordinateur Comparaison de la carte perforée au DVD Pourquoi est-il nécessaire de coder l information? Numérisation Formats

Plus en détail

Exercices corrigés (architecture ordinateurs et circuits logiques)

Exercices corrigés (architecture ordinateurs et circuits logiques) 1 Exercices corrigés (architecture ordinateurs et circuits logiques) A- Questions de culture générale (non corrigées ici) 1) Comment fonctionne le «tactile» d une tablette tactile? 2) Qu est-ce qu un ripper

Plus en détail

L addition et la multiplication en binaire

L addition et la multiplication en binaire Objectifs : Leçon A1-1 : L addition et la multiplication en binaire OS 1 - Exécuter en binaire une opération arithmétique de base. OS 2 - Représenter un nombre entier relatif. OS 3 - Mettre en œuvre un

Plus en détail

Automates et circuits : Automates

Automates et circuits : Automates et circuits : Arnaud Labourel Courriel : arnaud.labourel@lif.univ-mrs.fr Aix-Marseille Université Représenter un système par un automate But de ce cours Etre capable de représenter un système ou une machine

Plus en détail

Techniques digitales. V. Pierret. vpierret@iset-liege.be vpierret@scarlet.be

Techniques digitales. V. Pierret. vpierret@iset-liege.be vpierret@scarlet.be Techniques digitales V. Pierret vpierret@iset-liege.be vpierret@scarlet.be PREMIERE PARTIE RAPPELS L ALGEBRE DE BOOLE Les fonctions logiques de base: NON, ET, OU Les fonctions logiques de base La fonction

Plus en détail

CHAPITRE 3 LES CIRCUITS LOGIQUES.

CHAPITRE 3 LES CIRCUITS LOGIQUES. chapitre 3 : algèbre de oole et circuit logiques HPITRE 3 LES IRUITS LOGIQUES. 1. Les circuits logiques L'ordinateur est un dispositif électronique sophistiqué qui traite l'information mise sous forme

Plus en détail

Digital Communication

Digital Communication Digital Communication Laboratories P. Bakowski bako@ieee.org P. Bakowski 1 DigiCom Labs Il y a 5 laboratoires liés à la communication numérique 1. Etude des paramètres de câbles métalliques, y compris:

Plus en détail

T e c h n i q u e n u m é r i q u e

T e c h n i q u e n u m é r i q u e T e c h n i q u e n u m é r i q u e Projet intégré Jeu Simon Développement, description VHDL et tests des composants Groupe 3 Didier Crausaz I1-a Projet intégré / D.Crausaz page 1 Table des matières 1.

Plus en détail

CODAGE D UN NOMBRE SYSTEME DE NUMERATION

CODAGE D UN NOMBRE SYSTEME DE NUMERATION 1. Base d un système de numération 1.1 Système décimal. C est le système de base 10 que nous utilisons tous les jours. Il comprend dix symboles différents :... Exemple du nombre 2356 de ce système : nous

Plus en détail

Electron S.R.L. MANUEL D INSTRUCTIONS B1150-D RECHERCHE DES PANNES DES CIRCUITS ELECTRONIQUES NUMERIQUES

Electron S.R.L. MANUEL D INSTRUCTIONS B1150-D RECHERCHE DES PANNES DES CIRCUITS ELECTRONIQUES NUMERIQUES Electron S.R.L. Design Production & Trading of Educational Equipment B1150-D RECHERCHE DES PANNES DES CIRCUITS ELECTRONIQUES NUMERIQUES MANUEL D INSTRUCTIONS 09/2003 1150D.DOC 09/03 B1150 RECHERCHE DE

Plus en détail

NUMERATION ET CODAGE DE L INFORMATION

NUMERATION ET CODAGE DE L INFORMATION NUMERATION ET CODAGE DE L INFORMATION La nécessité de quantifier, notamment les échanges commerciaux, s'est faite dés la structuration de la vie sociale. Les tentatives de représentation symbolique de

Plus en détail

Calculons avec Albert!

Calculons avec Albert! Calculons avec Albert! Par : Guy Lefebvre, 1257 rue Principale, St-Prime, G8J 1V2, 418-251-2170 Guillaume Rainville, 610 8 e rue, St-Prime, G8J 1P6, 418-251-8290 Résumé : Lefebvre G. et Rainville G., 2001,

Plus en détail

Conversion d un entier. Méthode par soustraction

Conversion d un entier. Méthode par soustraction Conversion entre bases Pour passer d un nombre en base b à un nombre en base 10, on utilise l écriture polynomiale décrite précédemment. Pour passer d un nombre en base 10 à un nombre en base b, on peut

Plus en détail

Communiquer les informations

Communiquer les informations Série S option : Science de l Ingénieur Communiquer les informations Adresse : irai.gotdns.com Port : 5003 Mot de passe : à demander au professeur Problème technique : Analyser le fonctionnement de l affichage

Plus en détail

Les Convertisseurs Analogique Numérique. Figure 1 : Symbole de la fonction Conversion Analogique / Numérique

Les Convertisseurs Analogique Numérique. Figure 1 : Symbole de la fonction Conversion Analogique / Numérique Site Internet : www.gecif.net Discipline : Génie Electrique Les Convertisseurs Analogique Numérique I Identification de la fonction C.A.N. On appelle Convertisseur Analogique Numérique (C.A.N.) tout dispositif

Plus en détail

La théorie des mouvements dans les formules Jean-François Nicaud Version initiale de Février 2013 jeanfrancois.nicaud@laposte.net

La théorie des mouvements dans les formules Jean-François Nicaud Version initiale de Février 2013 jeanfrancois.nicaud@laposte.net La théorie des mouvements dans les formules Jean-François Nicaud Version initiale de Février 2013 jeanfrancois.nicaud@laposte.net Article rédigé avec epsilonwriter puis copié dans Word La théorie des mouvements

Plus en détail

Signal de commande numérique DCC Paquets de données de base

Signal de commande numérique DCC Paquets de données de base Normes Européennes de Modélisme Signal de commande numérique DCC Paquets de données de base NEM 671 Page 1 de 5 Norme Impérative Edition 2014 (remplace l'édition 2007) Remarque 1 : Le contenu de la NEM

Plus en détail

Objet du cours. Etudier les circuits logiques combinatoires opposés aux circuits logiques séquentiels. x 1

Objet du cours. Etudier les circuits logiques combinatoires opposés aux circuits logiques séquentiels. x 1 Introduction Électronique numérique ou digitale (microprocesseurs, ordinateurs, calculatrices, ) et l électronique analogique (radio, télévision, amplificateurs, ). Interface : les convertisseurs numériques-analogiques

Plus en détail

Chapitre 2 : Représentation des nombres en machine

Chapitre 2 : Représentation des nombres en machine Chapitre 2 : Représentation des nombres en machine Introduction La mémoire des ordinateurs est constituée d une multitude de petits circuits électroniques qui ne peuvent être que dans deux états : sous

Plus en détail

Fonctions logiques élémentaires

Fonctions logiques élémentaires Fonctions logiques élémentaires II. Systèmes binaires et algèbre de oole ctuellement, alors que les ordinateurs analogiques sont encore du domaine de la recherche, les informations traitées par les systèmes

Plus en détail

6GEI420 Systèmes Digitaux. Laboratoire #6

6GEI420 Systèmes Digitaux. Laboratoire #6 6GEI420 Systèmes Digitaux Laboratoire #6 Conception de machines à états finis Hiver 2011 1. Objectifs Apprendre à concevoir des machines à états avec Quartus Se familiariser avec le protocole de communication

Plus en détail

Numération. On sait que dans 342 381, le chiffre 4 ne vaut pas 4 mais 40 000... Ainsi :

Numération. On sait que dans 342 381, le chiffre 4 ne vaut pas 4 mais 40 000... Ainsi : Numération Numération. 1 Les systèmes de numération 1.1 Le système décimal. 1.1.1 Les chiffres. Le système décimal est le système d écriture des nombres que nous utilisons habituellement dans la vie courante.

Plus en détail

Circuits séquentiels. Chapitre 6. 6.1 Circuits séquentiels

Circuits séquentiels. Chapitre 6. 6.1 Circuits séquentiels Chapitre 6 Circuits séquentiels Plusieurs circuits utilisés dans la vie courante ont besoin de mémoire. Ce chapitre présente les méthodes de base de stockage d information. Les circuits combinatoires présentés

Plus en détail

L enseignement de l algorithmique au Lycée

L enseignement de l algorithmique au Lycée L enseignement de l algorithmique au Lycée Sisteron 12 novembre 2009 Fernand Didier didier@irem.univ-mrs.fr Approche naïve C est une méthode, une façon systématique de procéder, pour faire quelque chose

Plus en détail

Les codes Pseudo-Aléatoires et leurs applications

Les codes Pseudo-Aléatoires et leurs applications Les codes Pseudo-Aléatoires et leurs applications A) Les codes Pseudo-Aléaoires B) Les Applications : I. Etalement de spectre, II. Cryptage et chiffrement III. Brouillage numérique A) Les codes Pseudo-aléatoires

Plus en détail

IFT1215 Introduction aux systèmes informatiques

IFT1215 Introduction aux systèmes informatiques Introduction aux circuits logiques de base IFT25 Architecture en couches Niveau 5 Niveau 4 Niveau 3 Niveau 2 Niveau Niveau Couche des langages d application Traduction (compilateur) Couche du langage d

Plus en détail

Architecture des ordinateurs : Codage binaire et hexadécimal Arithmétique des processeurs (J1IN4001)

Architecture des ordinateurs : Codage binaire et hexadécimal Arithmétique des processeurs (J1IN4001) Architecture des ordinateurs : Codage binaire et hexadécimal Arithmétique des processeurs (J1IN4001) F. Pellegrini Université Bordeaux 1 Ce document est copiable et distribuable librement et gratuitement

Plus en détail

Question 1 : Sur votre compte-rendu, indiquer les réponses pour les positions a et b des interrupteurs.

Question 1 : Sur votre compte-rendu, indiquer les réponses pour les positions a et b des interrupteurs. 2 nde MPI Le Binaire 1 / 8 I) Le codage 1) Présentation du L informatique utilise des courants électriques, des aimantations, des rayons lumineux... Chacun de ces phénomènes met en jeu deux états possibles

Plus en détail

EPREUVE D'INFORMATIQUE

EPREUVE D'INFORMATIQUE BANQUE D'EPREUVES DUT- BTS - SESSION 2011 - EPREUVE D'INFORMATIQUE CODE EPREUVE : BE-INFO CALCULATRICES et TELEPHONES MOBILES INTERDITS L'épreuve comporte 20 questions regroupées suivant les thèmes : représentation

Plus en détail

Automates Programmables Industriels

Automates Programmables Industriels Automates Programmables Industriels 1) Structure d un API...2 1.1 Structure matérielle...2 1.2 Mémoire programme utilisateur...2 1.3 Mémoire bit...3 1.4 Mémoire mot...4 2) Structure logicielle...4 2.1.

Plus en détail

Circuits logiques. Eric Cariou. Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique. Eric.Cariou@univ-pau.fr

Circuits logiques. Eric Cariou. Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique. Eric.Cariou@univ-pau.fr Circuits logiques Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Circuit logique Circuit électronique réalisant une ou plusieurs fonctions logiques

Plus en détail

Systèmes de transmission

Systèmes de transmission Systèmes de transmission Conception d une transmission série FABRE Maxime 2012 Introduction La transmission de données désigne le transport de quelque sorte d'information que ce soit, d'un endroit à un

Plus en détail

Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium. Comparatif Choco/Drools dans le cadre du projet JASMINe

Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium. Comparatif Choco/Drools dans le cadre du projet JASMINe Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium dans le cadre du projet JASMINe Avril 2008 Table des matières 1 Introduction 3 1.1 Rappel sur JASMINe.......................................

Plus en détail

1. PRÉSENTATION. 1.1 Caractéristiques essentielles des techniques analogiques et numériques.

1. PRÉSENTATION. 1.1 Caractéristiques essentielles des techniques analogiques et numériques. 1. PRÉSTATIO Il faut se rendre à l évidence : Le traitement d une information électrique s effectue de plus en plus souvent sous forme numérique, au détriment des techniques analogiques classiques. C est

Plus en détail

Mesure de la température dans un puits géothermique

Mesure de la température dans un puits géothermique (correcteur : Jean Gasc http://jeaga.voila.net/) Mesure de la température dans un puits géothermique 1 Étude du capteur de température : Sonde au platine: 1.1 unité du coefficient a : Dans la relation

Plus en détail

ARDUBLOCK PROGRAMMATION ARDUINO COMPATIBILITÉ. Utilisation de

ARDUBLOCK PROGRAMMATION ARDUINO COMPATIBILITÉ. Utilisation de Utilisation de ARDUBLOCK PROGRAMMATION ARDUINO Il y a deux façons de programmer les cartes Arduino. Soit avec du code «pur» en ligne de code type langage C ; Soit sous forme de blocs type puzzle, nommé

Plus en détail

Problèmes de transport et transbordement

Problèmes de transport et transbordement Problèmes de transport et transbordement Résolution Hugues Talbot Laboratoire A2SI 9 avril 2009 Plan Introduction Introduction Solution des problèmes de transport Solution de base initiale Le simplexe

Plus en détail

Travaux pratiques Utilisation de la calculatrice Windows pour les adresses réseau

Travaux pratiques Utilisation de la calculatrice Windows pour les adresses réseau Travaux pratiques Utilisation de la calculatrice Windows pour les adresses réseau Objectifs 1re partie : Accéder à la calculatrice Windows 2e partie : Convertir des valeurs de différents systèmes 3e partie

Plus en détail

ASR1 TD7 : Un microprocesseur RISC 16 bits

ASR1 TD7 : Un microprocesseur RISC 16 bits {Â Ö Ñ º ØÖ Ý,È ØÖ ºÄÓ Ù,Æ ÓÐ ºÎ ÝÖ Ø¹ ÖÚ ÐÐÓÒ} Ò ¹ÐÝÓÒº Ö ØØÔ»»Ô Ö Óº Ò ¹ÐÝÓÒº Ö» Ö Ñ º ØÖ Ý»¼ Ö½» ASR1 TD7 : Un microprocesseur RISC 16 bits 13, 20 et 27 novembre 2006 Présentation générale On choisit

Plus en détail

StockMalin l application pour les brocanteurs!

StockMalin l application pour les brocanteurs! StockMalin l application pour les brocanteurs! Conçue en intégralité par Quentin Comte-Gaz StockMalin Gestion de stock/clients/fournisseurs en ligne (2014) 1/15 Sommaire Introduction...3 PARTIE 1 : DESCRIPTION

Plus en détail

Chapitre 4 : Guide de Mouvement et Masque

Chapitre 4 : Guide de Mouvement et Masque Cours Flash Chapitre 4 : Guide de Mouvement et Masque Rappel : les fichiers fla et swf sont dans le fichier «4_Guide de mouvement et masque.zip». SOMMAIRE 1 OBJECTIFS DU CHAPITRE... 1 2 INTRODUCTION...

Plus en détail

Construction d un site WEB

Construction d un site WEB Construction d un site WEB 1 Logique binaire 1: Les systèmes de numération Un ordinateur est un appareil électronique. Deux tensions sont majoritairement présentes dans ses circuits électroniques : 0V

Plus en détail