Compte rendu de la rencontre 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Compte rendu de la rencontre Az@GAMEn 1"

Transcription

1 Compte rendu de la rencontre 1 Le 7 décembre 2012 à 10h au CNR Santé de Nice s'est tenue la première rencontre Etaient présents: - Isabelle CHEMIN, Art-thérapeute, Chemin des Sens - Camille ARNAUD, Chargée de mission, Eurobiomed - Emmanuel LEBOUDER, Chargé de mission, Eurobiomed - Loïc BALOUZAT, Ergonome, LudoTIC - David BUCHHEIT, Ergonome, LudoTIC - Philippe VALLE, Directeur des systèmes d'information, GENIOUS - Philippe ROBERT, CHU de Nice - Grégory BEN SADOUN, CHU de Nice - Laurent MICHAUD, Consultant, IDATE - Audrey GREL, Consultante, IDATE Les propos échangés ont permis de faire émerger plusieurs idées, synthétisée ci-dessous.

2 La dimension artistique est très importante dans la stimulation des patients Selon Isabelle CHEMIN, Art-thérapeute, Chemin des Sens, "le physique ne peut être stimulé que lorsque le mental le désire". Le serious game doit pouvoir faire vivre une réelle expérience ludique au joueur Selon Philippe VALLE, Directeur des systèmes d'information, GENIOUS, il est important d'avoir un équilibre entre le contenu sérieux et le contenu ludique. Lors des phases de test du serious game patient dans le projet MOJOS, les patients avaient ainsi fait part de leur volonté d'avoir un vrai jeu. C'est également l'avis de Loïc BALOUZAT, Ergonome, LudoTIC, pour qui l'image de l'iceberg représente bien cette idée: la partie cachée de l'iceberg représente la partie "e-learning", tandis que la partie visible est la partie jeu. Laurent MICHAUD, Consultant, IDATE, renchérit sur l'importance de la dimension ludique en disant que "quand le patient joue 40 minutes au lieu de 30 minutes [parce qu'il prend plaisir à jouer au serious game], alors c'est gagné". Camille ARNAUD, Chargée de mission, Eurobiomed fait remarquer que le serious game patient s'adresse à un public âgé, et il y a donc un réel travail de sensibilisation à effectuer. Isabelle CHEMIN précise cependant que même s'il s'agit de personnes âgées, "la notion intellectuelle de jeu est ancrée en eux". Selon Laurent MICHAUD, le serious game ne devra pas offrir de contraintes d'apprentissage aux patients. Il devra s'agir de "casual games" (par opposition aux hardcore games), et il ne devra pas y avoir de manette. L'expérience de Chemin des Sens: le plus gros frein au succès des traitements non médicamenteux est l'apathie. Par le biais de son entreprise Chemin des Sens ( Isabelle CHEMIN effectue de la stimulation des capacités sensorielles des personnes atteintes des prémices de la maladie d'alzheimer. L'idée est de se servir des 5 sens des patients pour essayer d' "ouvrir des portes mentales". Par exemple, dans un, groupe de 4 patients, elle amène un bâton d'eau, elle projette des images de mers ou encore de cascades, et il arrive au bout d'un moment que cela fasse réagir un patient: celui-ci se souvient qu'il a été en vacances à tel lieu en bord de mer il y a X nombre d'années, il le raconte, et d'autres personnes vont suivre ce même chemin. Isabelle CHEMIN tire plusieurs enseignements de ses expériences, parmi lesquels: - La limite dans tout traitement non médicamenteux, y compris les serious games, est l'apathie. Il faut trouver le moyen d'engager le patient dans le jeu. - Il faut donner du plaisir, du rêve aux patients, il faut les transporter dans un autre univers grâce à la couleur, l'image, le son, etc. Ce sont eux qui ensuite se chargent de faire le lien entre ces petits éléments qu'on leur donne et leur histoire. C'est ainsi que s'ouvre une porte. - La géographie est un thème clef qui peut permettre de faire réagir, et d'engager les patients. Comment donc engager le patient dans le serious game?

3 Un jeu multijoueur Pour Loïc BALOUZAT, une bonne façon d'engager le joueur serait qu'une personne comme Isabelle CHEMIN puisse guider et trouver le moyen d'engager les patients dans le jeu vidéo. Pour Isabelle CHEMIN, le patient ne pourra effectivement pas s'engager tout seul dans le jeu. Il faut absolument une personne qui puisse le stimuler, par exemple grâce un jeu multijoueur. Grégory BEN SADOUN, CHU de Nice, trouve également très important que le patient puisse être guidé dans le jeu. Il faudrait selon lui un mode multijoueur collaboratif. L'autre joueur serait le thérapeute, qui aurait comme but d'engager le patient dans le jeu. Un tuteur virtuel serait également une solution. Un avatar 3D pour chaque patient Laurent MICHAUD suggère qu'un bon moyen pour engager les patients dans le jeu serait de créer un petit avatar réel en 3D, qui l'on pourrait intégrer dans le jeu [il s'agit du principe du jeu Skylanders Pour Isabelle CHEMIN, cela serait une très bonne idée. Cet avatar serait alors unique pour chaque patient, c est-à-dire que son aspect dépendrait de ce qui serait susceptible d'engager le patient (chaque patient est différent!). On mettrait cet avatar sur un socle spécial (technologie NFC) afin de l'intégrer dans l'univers virtuel du jeu. De cette façon le joueur pourrait être engagé dans le jeu car son avatar serait dedans. Pour Isabelle CHEMIN, il ne doit pas y avoir que l'écran dans le jeu, et la communication écran-patient est très importante. Ne pas immerger les patients Selon Isabelle CHEMIN, il est nécessaire d'effectuer des allers-retours réels-virtuels lors de la phase de jeu, afin de rappeler aux patients qu'ils sont bien là: il faut faire des pauses. Il ne faut surtout pas immerger les patients dans un monde virtuel car ils risquent d'avoir peur, même si c'est le principe d'un jeu vidéo. Il faut que ce soit un aller-retour différent entre "ici" et "là-bas". L'univers ludique doit être conçu au terme d'un processus itératif Pour Grégory BEN SADOUN, la marche à suivre pour construire le serious game patient est de terminer la revue de la littérature, et ensuite choisir l'univers ludique. Il faut ensuite faire valider ce serious game auprès des patients. Au terme d'un processus itératif, on devrait arriver à un serious game le plus simple et le plus adapté possible. Il est alors possible que ce serious game ne ressemble pas à un réel jeu pour les professionnels du jeu, mais l'important et qu'il soit validé par les patients et les thérapeutes. Grégory BEN SADOUN ajoute que selon lui, l'univers ludique qui pourrait être adapté au patient serait une version très simplifiée d'un jeu de type GTA. Adapter le jeu à l'état du patient? Emmanuel LEBOUDER, Chargé de mission, Eurobiomed, fait remarquer que le scénario du serious game pourrait devenir de moins en moins compliqué afin de pouvoir s'adapter à l'évolution de la maladie. Un tapis de course pour stimuler le patient? Grégory BEN SADOUN, fait part de ses réflexions concernant l'interface à utiliser pour stimuler efficacement le patient de manière physique. Il est nécessaire que le rythme respiratoire augmente

4 fortement pour avoir des résultats. Selon lui, un vélo ne serait pas un bon choix étant donné que même s'il offre une certaine stabilité, celui-ci ne stimulerait seulement 1/3 de la masse musculaire et ne ferait donc pas assez monter le rythme respiratoire du patient. Un tapis de course serait selon lui un bon choix, d'autant plus que le coût d'acquisition par le patient serait assez peu élevé (environ une centaine d' ). Le vélo elliptique et le stepper pourraient eux aussi offrir de bons résultats, ces cas-là n'ayant pas encore été étudiés. Les exergames ont le potentiel de réunir trois types de stimulation différentes Selon Grégory BEN SADOUN, il est nécessaire d'avoir simultanément 3 types de stimulation: physique, cognitive et sociale. Le potentiel des exergames réside justement dans le fait qu'ils peuvent réunir ces 3 types de stimulation. La prise de conscience de l'importance du serious game sera progressive Pour Philippe ROBERT, CHU de Nice, le serious game ne va pas s'imposer subitement comme la solution idéale qui va tout révolutionner. Le changement sera nécessairement progressif. Le serious game patient conçu par doit en ce sens d'abord être implanté en EHPAD, consultations, etc. avant de l'être au domicile des patients. Le serious game a encore tout à prouver, aussi l'étape de l'évaluation est primordiale Philippe ROBERT évoque 2 évaluations, l'une comme l'autre toute aussi importante: - L'évaluation générale: est-ce que le serious game plaît au public visé? - L'évaluation scientifique: que révèlent les paramètres cognitifs ou comportementaux? Philippe VALLE, fait remarquer que contrairement au serious game développé dans le projet MOJOS (Voracy Fish), dédié à la rééducation fonctionnelle du membre supérieur droit chez les personnes victimes d'avc, l'efficacité du serious game développé dans le cadre est beaucoup plus difficile à mesurer. L'existence de living lab est très importante afin de tester des produits en amont de leur conception Laurent MICHAUD, note l'importance des living lab dans la phase d'évaluation des serious game. Leur coût de mise en place est relativement peu élevé: environ 50K. L'interface pour les thérapeutes doit être très simple et intuitive Philippe ROBERT, dit que la nouvelle technologie amène aux thérapeutes de nouveaux outils dans leur métier. Ainsi l'interface proposée dans permettra notamment de suivre l'évolution de la maladie. Néanmoins pour que ces nouveaux outils soient acceptés, ils doivent être très simples d'usage car ils n'ont pas le temps d'apprendre à s'en servir.

5 Les 13 critères d'ergonomie à respecter dans la réalisation de l'interface pour les thérapeutes Loïc BALOUZAT et David BUCHHEIT, Ergonome, LudoTIC, signalent l'importance de l'ergonomie dans la création d'une interface. L'ergonomie a pour but de rendre les interfaces plus efficaces, plus efficientes et plus satisfaisantes, et autrement dit, transparentes comme une paire de lunettes. Les 13 critères d'ergonomie dans l'évaluation heuristique d'une interface sont les suivants: 1. Feedback du système 2. Match avec les profils utilisateurs 3. Sensation de contrôle 4. Cohérence et standard 5. Gestion des erreurs 6. Optimisation des performances 7. Mise en page 8. Flexibilité 9. Surcharge cognitive 10. User Experience 11. Dialogue Homme-Machine 12. Aide et documentation 13. Collaboration Pour Loïc BALOUZAT, l'évaluation heuristique ne doit en aucun cas contraindre les aspects créatifs. Les ergonomes n'entendent pas orienter la création, mais l'idée est de s'assurer de ne pas lui mettre des barrières. Il est nécessaire d'effectuer des dialogues itératifs entre game designers et ergonomes pour cela.

Projet éditorial concernant le suivi des acquis des élèves de 6e - Synthèse des résultats - 26/05/2009

Projet éditorial concernant le suivi des acquis des élèves de 6e - Synthèse des résultats - 26/05/2009 Description de l'enquête Contexte et objectifs de l'enquête Cette enquête a été adressée aux 265 principaux des collèges publics et privés de l'académie d'orléans-tours le 05 mai 2009. Ils avaient 10 jours

Plus en détail

Ergonomie et utilisabilité

Ergonomie et utilisabilité Chapitre 7 Ergonomie et utilisabilité L ergonomie est la recherche de la meilleure adaptation possible entre une fonction, un matériel et son utilisateur. 7.1 L ergonomie est une science L ergonomie est

Plus en détail

ANIMATION AUTOUR DU REPAS

ANIMATION AUTOUR DU REPAS ANIMATION AUTOUR DU REPAS Objectifs pédagogiques : - respecter au mieux le rythme des enfants, - rendre l enfant le plus autonome possible, - apprendre à ce dernier à vivre en collectivité (ce qui implique

Plus en détail

Un exerciseur avec intelligence artificielle pour entraîner les psychologues à diagnostiquer les patients.

Un exerciseur avec intelligence artificielle pour entraîner les psychologues à diagnostiquer les patients. Un exerciseur avec intelligence artificielle pour entraîner les psychologues à diagnostiquer les patients. DESCRIPTION Pendant mon bachelor en psychologie, je me suis aperçue que les cours étaient très

Plus en détail

Management participatif

Management participatif Management participatif Mots clés: Management participatif, management partagé, collaboratif, motivation Partenaires de référence: Hélène Salaün, helene.salaun@businessharmonist.com Hélène de Saint Front,

Plus en détail

Le Programme de formation L éducation préscolaire. Information aux parents

Le Programme de formation L éducation préscolaire. Information aux parents Le Programme de formation L éducation préscolaire Information aux parents Septembre 2000 Votre enfant entre à la maternelle cette année. Cette première étape du parcours scolaire, que l'on appelle aussi

Plus en détail

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en Le guide des bonnes pratiques à l intégration en entreprise La réussite d intégration dans une entreprise dépend essentiellement de deux acteurs : le nouvel embauché et son attitude pour réussir son intégration,

Plus en détail

COACHING. Marc Thiébaud

COACHING. Marc Thiébaud COACHING Marc Thiébaud Le terme de coaching est issu avant tout du sport et renvoie à la notion d aide à l entraînement d'un sportif ou d'une équipe. Il a été repris dans différents domaines avec l'idée

Plus en détail

PROJET EDUCATIF HALTE GARDERIE CRECHE FAMILIALE «LES PITCHOUNETS» 5 bis, rue du Maréchal Leclerc. 49480 Saint Sylvain d Anjou. Tél.

PROJET EDUCATIF HALTE GARDERIE CRECHE FAMILIALE «LES PITCHOUNETS» 5 bis, rue du Maréchal Leclerc. 49480 Saint Sylvain d Anjou. Tél. PROJET EDUCATIF HALTE GARDERIE CRECHE FAMILIALE «LES PITCHOUNETS» 5 bis, rue du Maréchal Leclerc 49480 Saint Sylvain d Anjou Tél. : 02-41-76-89-37-1 - Edition 2008 Introduction L association «les 3 A»

Plus en détail

Cahier des Charges : Description du projet de réalité virtuelle - Ensimag 3A MMIS-IRVM.

Cahier des Charges : Description du projet de réalité virtuelle - Ensimag 3A MMIS-IRVM. Cahier des Charges : Réalité Virtuelle-Augmenté Description du projet de réalité virtuelle - Ensimag 3A MMIS-IRVM. Peythieux Laura Janvier Adrien Siegel Edouard Champeau Julien Grenoble INP - Ensimag 2010-2011

Plus en détail

BTS CIM Session 2005 Thème collectif CdCF Robot Baladeur. Thème collectif Cahier des charges fonctionnel. Robot Suiveur

BTS CIM Session 2005 Thème collectif CdCF Robot Baladeur. Thème collectif Cahier des charges fonctionnel. Robot Suiveur BTS Conception et Industrialisation en Microtechniques Session 2005 Thème collectif Cahier des charges fonctionnel Noms des candidats : Cachet d'officialisation : Julien DOREMUS Alexandre DUPONT Fabien

Plus en détail

Les services publics de l'emploi et les employeurs - Un partenariat essentiel et pourtant difficile

Les services publics de l'emploi et les employeurs - Un partenariat essentiel et pourtant difficile Miguel Peromingo Association Mondiale des Services d Emploi Publics Les services publics de l'emploi et les employeurs - Un partenariat essentiel et pourtant difficile Lorsque l'organisation internationale

Plus en détail

Négocier avec son employeur

Négocier avec son employeur Thierry KRIEF Négocier avec son employeur Techniques de négociation commerciales appliquées au marché de l emploi, 2008 ISBN : 978-2-212-54138-0 Cas 1 Négocier un départ quand l entreprise veut vous garder

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE Pour les employeurs, à partager avec leurs collaborateurs! Le rôle du tuteur dans l entreprise est primordial. Le tuteur est chargé d accueillir, d aider, d informer et de

Plus en détail

Scénario n 1 : CRÉATION D UN DOCUMENT DE COLLECTE DE RESSOURCES EN LIGNE EN CLASSE DE LATIN VIA L OUTIL DE CURATION «SCOOP.IT»

Scénario n 1 : CRÉATION D UN DOCUMENT DE COLLECTE DE RESSOURCES EN LIGNE EN CLASSE DE LATIN VIA L OUTIL DE CURATION «SCOOP.IT» Scénario n 1 : CRÉATION D UN DOCUMENT DE COLLECTE DE RESSOURCES EN LIGNE EN CLASSE DE LATIN VIA L OUTIL DE CURATION «SCOOP.IT» SUJET(S) : Production par les élèves de ressources numériques / Former à la

Plus en détail

Présentation Site Libraire LRB

Présentation Site Libraire LRB LE SITE LIBRAIRE LRB Un «Site Libraire»? Actuellement, beaucoup d'entreprises n'ont pas de site internet alors qu'il pourrait être bénéfique à leur activité. C'est souvent la complexité du fonctionnement

Plus en détail

GUY BÉLANGER CONSEILLER EN DO 1

GUY BÉLANGER CONSEILLER EN DO 1 FICHE D APPRÉCIATION D UNE ACTIVITÉ OU D UNE TÂCHE DÉLÉGUÉE Nom du délégateur (gestionnaire) : Nom du délégataire (collaborateur) : Service : Période d évaluation : GUY NÉLANGER Dernière MAJ : Juillet

Plus en détail

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi»

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Jamet Pierre 1Ai Retour de final d Auto-Apprentissage de l année 1Ai : «Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Introduction J ai pu grâce, au travail effectué en auto-apprentissage de

Plus en détail

Soutien scolaire au collège Michelet 2006-2007

Soutien scolaire au collège Michelet 2006-2007 Soutien scolaire au collège Michelet 2006-2007 Membres du PIF : DE BAZELAIRE Marc DUCASSE Marie-Laure GRIMAL Clément LAFFAYE Nicolas PAILLASSA David Marraine : Madame Danielle ANDREU (professeur à l'enseeiht)

Plus en détail

RAPPORT DE CONCEPTION «Les Shadoks font le grand nettoyage!» - Transport Optimal sur la planète Shadokienne- Projet d informatique & physique -

RAPPORT DE CONCEPTION «Les Shadoks font le grand nettoyage!» - Transport Optimal sur la planète Shadokienne- Projet d informatique & physique - Nidavary Somsanith François Barety Sophia Lazraq Claire Marion* EURINSA Année 2012-2013 RAPPORT DE CONCEPTION «Les Shadoks font le grand nettoyage!» - Transport Optimal sur la planète Shadokienne- Projet

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS-I PANTHÉON SORBONNE

UNIVERSITÉ PARIS-I PANTHÉON SORBONNE Plan du rapport de stage UNIVERSITÉ PARIS-I PANTHÉON SORBONNE U.F.R. 01 DROIT ADMINISTRATION ET SECTEURS PUBLICS 12, PLACE DU PANTHÉON 75005 PARIS Master 1 Plan du rapport de stage L'intelligence est «l'aptitude

Plus en détail

Une image cohérente avec sa production

Une image cohérente avec sa production Une image cohérente avec sa production Une image de marque peut être définie comme une représentation que se donne une entreprise vis-à-vis du public, de ses produits et de ses marques commerciales. Il

Plus en détail

Calcul de moyenne de portrait

Calcul de moyenne de portrait Calcul de moyenne de portrait Dupont Maurane & Bourriaud Typhaine TS2 Mon CV. 1 Présentation POURQUOI CE PROJET : Parmi la liste des projets proposés pour le bac, ce sujet m a semblé le plus attrayant.

Plus en détail

Quelques rappels de l ONU sur le droit des personnes handicapées

Quelques rappels de l ONU sur le droit des personnes handicapées Quelques rappels de l ONU sur le droit des personnes handicapées Cela commence avec la déclaration des droits du déficients mental ONU résolution 2856 (du 20 décembre 1971)dans laquelle est stipulée entre

Plus en détail

Créer et développer une fanpage facebook 1

Créer et développer une fanpage facebook 1 Créer et développer une fanpage facebook 1 La mise en place d une «page de fan» Facebook est un procédé rapide, simple et efficace de transmettre l identité d une association. En effet aujourd hui les

Plus en détail

CAR Le rapport à l étude : comment s y prendre/comment le guider?

CAR Le rapport à l étude : comment s y prendre/comment le guider? CAR Le rapport à l étude : comment s y prendre/comment le guider? Travail préalable, efficacité en classe et audelà : la méthode «prévoir, agir et rétroagir» Savoir pourquoi il apprend. Prendre des initiatives

Plus en détail

Les tests de mesure de la VMA (Vitesse Maximale Aérobie) E.Fontaine

Les tests de mesure de la VMA (Vitesse Maximale Aérobie) E.Fontaine Les tests de mesure de la VMA (Vitesse Maximale Aérobie) Liste des tests : - Le 45-15 de Gacon (1994) - Le test navette de Léger (1985) - Le VAMEVAL de Cazorla - Le TUBII - Le Cooper - Le Demi-Cooper -

Plus en détail

Programme d aide à l emploi pour les personnes présentant des troubles autistiques *

Programme d aide à l emploi pour les personnes présentant des troubles autistiques * Programme d aide à l emploi pour les personnes présentant des troubles autistiques * S. Michael Chapman, Directeur Aide à l emploi Division TEACCH Philosophie générale du programme Lorsque les personnes

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

Révisions ISO Livre blanc

Révisions ISO Livre blanc Révisions ISO ISO Revisions Révisions ISO Livre blanc Quelle est la différence entre une approche procédure et une approche processus? Aborder le changement Processus vs procédures : Qu est-ce que cela

Plus en détail

P. 1 FITZGERALD.RH. ICMCB 21 septembre 2012

P. 1 FITZGERALD.RH. ICMCB 21 septembre 2012 P. 1 FITZGERALD.RH ICMCB 21 septembre 2012 Présentation de FITZGERALD. RH P. 2 Date de création Le cabinet Fitzgerald. RH a été créé à Bordeaux en juillet 2006 par Alexandre Le Maire. Domaines d activité

Plus en détail

Projet de stratégie financière pour l OMS

Projet de stratégie financière pour l OMS CONSEIL EXÉCUTIF EB136/36 Cent trente-sixième session 24 décembre 2014 Point 12.1 de l ordre du jour provisoire Projet de stratégie financière pour l OMS Rapport du Secrétariat 1. En mai 2014, la Soixante-Septième

Plus en détail

Projet DELTA. A i r l i n e s - M a n a g e r 2. 5. Airlines-Manager.com

Projet DELTA. A i r l i n e s - M a n a g e r 2. 5. Airlines-Manager.com Projet DELTA A i r l i n e s - M a n a g e r 2. 5 Airlines-Manager.com INTRODUCTION Comme vous avez pu le remarquer, l amélioration concernant la recherche & Développement n est pas sortie tel qu annoncée,

Plus en détail

Plan du didacticiel (Pour faciliter la navigation un système de liens est accessible à partir du plan)

Plan du didacticiel (Pour faciliter la navigation un système de liens est accessible à partir du plan) Utilisation de «The Gimp» pour redessiner des photos Préambule: Mesurim est un excellent logiciel, cependant le tracé de lignes à la souris est plutôt malaisé et souvent décevant. De plus, une fois tracé

Plus en détail

Ashampoo Rescue Disc

Ashampoo Rescue Disc 1 Ashampoo Rescue Disc Le logiciel vous permet de créer un CD, un DVD ou une clé USB de secours (rescue disc). Ce système de secours a pour but de faire face à deux genres de situations : 1. restaurer

Plus en détail

Projet transdisciplinaire

Projet transdisciplinaire Projet transdisciplinaire L opérateur d un drone doit-il être un pilote? BOISSIERE, CALEDEC, VITASSE Groupe 5 Tuteur : C. Jauze Ecole Nationale Supérieure de Cognitique Table des matières Introduction...

Plus en détail

GROUPE CONSULTATIF TECHNIQUE SUR LES DOCUMENTS DE VOYAGE LISIBLES À LA MACHINE QUINZIÈME RÉUNION. Montréal, 17 21 mai 2004

GROUPE CONSULTATIF TECHNIQUE SUR LES DOCUMENTS DE VOYAGE LISIBLES À LA MACHINE QUINZIÈME RÉUNION. Montréal, 17 21 mai 2004 TAG-MRTD/15-WP/17 27/4/04 GROUPE CONSULTATIF TECHNIQUE SUR LES DOCUMENTS DE VOYAGE LISIBLES À LA MACHINE QUINZIÈME RÉUNION Montréal, 17 21 mai 2004 Point 2 : Rapport du Groupe de travail sur le contenu

Plus en détail

ATTENTION: Une fois la carte orientée, elle doit rester figée, plus aucune rotation n'est admise.

ATTENTION: Une fois la carte orientée, elle doit rester figée, plus aucune rotation n'est admise. PRESENTATION DE LA BOUSSOLE La boussole est toujours un instrument fiable, précis. Lors de son utilisation, faites attention à ne pas être proche de masses métalliques. Pensez à l utiliser toujours à plat

Plus en détail

Utilisation de Mathenpoche en classe de BEPA Vente de produits frais

Utilisation de Mathenpoche en classe de BEPA Vente de produits frais Utilisation de en classe de BEPA Vente de produits frais Professeur de Mathématiques et de Sciences Physiques LEGTA Bel Air Fontenay-le-Comte (85) 1/16 Table des matières 1 Problématique...4 2...5 2.1

Plus en détail

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES Les questions suivantes sont destinées à vous aider à vous situer et vous faire quelques propositions d'amélioration. 1. Pour quelles raisons ai-je choisi cette formation?

Plus en détail

Cahier de stage. Techniques d intégration multimédia Cégep de Saint-Jérôme. Hiver 2014

Cahier de stage. Techniques d intégration multimédia Cégep de Saint-Jérôme. Hiver 2014 Cahier de stage Techniques d intégration multimédia Cégep de Saint-Jérôme Hiver 2014 Réalisé par l équipe des professeurs Département des techniques d intégration multimédia du Cégep de St-Jérôme 455,

Plus en détail

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen BasseNormandie Dans son projet de développement stratégique 20122016 adopté par le Conseil d Administration du 4 novembre

Plus en détail

COMMENT EVALUER LES EFFETS DES ACTIONS DE FORMATION DANS LES ENTREPRISES?

COMMENT EVALUER LES EFFETS DES ACTIONS DE FORMATION DANS LES ENTREPRISES? COMMENT EVALUER LES EFFETS DES ACTIONS DE FORMATION DANS LES ENTREPRISES? Guy Le Boterf 1 Guy Le Boterf jette un regard «aiguisé» sur l'évaluation de la formation. Il fait observer à juste titre que cette

Plus en détail

Enoncé : Planification agile et gestion des risques

Enoncé : Planification agile et gestion des risques Enoncé : Planification agile et gestion des risques Tout projet a besoin d'être planifié. La planification est une tâche véritablement complexe pour un chef de projet et ses membres de l équipe, surtout

Plus en détail

Ressources Humaines B.A.P.A.

Ressources Humaines B.A.P.A. Ressources Humaines B.A.P.A. FMS, source de valeur complémentaire pour ses clients par l incubation de ses talents & du développement durable de l efficience de ses forces Humaines Entreprise Adaptée Agrément

Plus en détail

POLITIQUE DE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE «JEUNES ET ADULTES»

POLITIQUE DE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE «JEUNES ET ADULTES» Code : 2900-02-15-01 POLITIQUE X DIRECTIVE RÈGLEMENT PROCÉDURE POLITIQUE DE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE «JEUNES ET ADULTES» Date d approbation : 17 mars 2015 Service dispensateur : Services

Plus en détail

le temps durant lequel on laisse le verre sous le robinet -> temps de pose

le temps durant lequel on laisse le verre sous le robinet -> temps de pose Elearning > Séduisez vos visiteurs avec vos produits PACK SHOT ET PHOTO D'AMBIANCE Maintenant que le matériel est prêt à fonctionner il est temps de passer au côté pratique pour obtenir de belles photographies

Plus en détail

Cliffhanger : Game Design Document

Cliffhanger : Game Design Document Cliffhanger : Game Design Document Présentation général Qu est ce que Cliffhanger? Cliffhanger est un jeu de réflexion 2D sur Pc dans lequel le joueur contrôle 4 alpinistes qu il devra aider à franchir

Plus en détail

Les Verts Réponse à la consultation. Avenir de la formation professionnelle neuchâteloise. Questionnaire -standard. 1.

Les Verts Réponse à la consultation. Avenir de la formation professionnelle neuchâteloise. Questionnaire -standard. 1. Les Verts Réponse à la consultation Avenir de la formation professionnelle neuchâteloise Questionnaire -standard 1.1 Entreprises a. Réactiver les entreprises autorisées à former et qui ne forment pas et

Plus en détail

1. Des contre-exemples?

1. Des contre-exemples? Approche «orientée utilisateur» et adaptation à l être humain Cours de N. Bonnardel PSY Q11B - Analyse ergonomique des situations de terrain 1. Des contre-exemples? Pour faciliter l adaptation à l être

Plus en détail

Avez-vous des prédispositions à manipuler votre entourage?

Avez-vous des prédispositions à manipuler votre entourage? I Avez-vous des prédispositions à manipuler votre entourage? Le milieu interne de l entreprise est un milieu où la négociation est nécessaire et permanente. On a besoin de convaincre son équipe et ses

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/14/4 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 3 OCTOBRE 2014 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Quatorzième session Genève, 10 14 novembre 2014 RÉSUMÉ DU RAPPORT D ÉVALUATION DU PROJET

Plus en détail

Approche du concept de COMPÉTENCE

Approche du concept de COMPÉTENCE Préambule : Approche de la complexité. Le concept de «compétence» n'est pas un concept simple. Il est difficile à aborder sans une approche sytémique de la situation. En effet, la complexité du concept

Plus en détail

Modélisation objet avec UML

Modélisation objet avec UML Modélisation objet avec UML Le développement des systèmes est une tâche d une grande envergure et un investissement important pour toute entreprise. La modélisation des systèmes déjà existants ou d un

Plus en détail

Remarques et conseils à propos du stage long 2

Remarques et conseils à propos du stage long 2 Remarques et conseils à propos du stage long 2 Zentrum für schulpraktische Studien: Stand April 2012 INSTITUT DE FORMATION DES MAÎTRES DE FRIBOURG Département pour la formation professionnelle scolaire

Plus en détail

Contenu de la formation à la méthode SPGC pour les indépendants

Contenu de la formation à la méthode SPGC pour les indépendants Contenu de la formation à la méthode SPGC pour les indépendants Les douze modules que comporte cette formation en ligne portent d une part sur la démarche dont les différentes étapes sont décrites pas

Plus en détail

Faire des captures d'écran avec le logiciel Xnview.

Faire des captures d'écran avec le logiciel Xnview. Faire des captures d'écran avec le logiciel Xnview. Petit tutoriel de prise en main rapide à destination des gens pressés... et invitation à découvrir un logiciel que je considère un peu mon «couteau suisse»

Plus en détail

Chaud devant! A. Dimension juridique... 2 B. Dimension morale... 2 C. Dimension éthique... 3

Chaud devant! A. Dimension juridique... 2 B. Dimension morale... 2 C. Dimension éthique... 3 Analyse de situations professionnelles Analyse et synthèse du cas n 6 Chaud devant! Analyse et synthèse réalisées par Jean-Pierre OBIN Inspecteur général de l'éducation nationale (IGEN) Expert associé

Plus en détail

Jacques Fortin Professeur titulaire de comptabilité HEC Montréal

Jacques Fortin Professeur titulaire de comptabilité HEC Montréal Jacques Fortin Professeur titulaire de comptabilité HEC Montréal Le 15 mars 2012 Redevances minières : réflexion sur un mécanisme de perception qui risque de nous faire rater la cible Depuis que le gouvernement

Plus en détail

EXAMEN DU PROCESSUS D'ACQUISITION PAR APPEL D'OFFRES CONCURRENTIEL DE PASSEPORT CANADA RAPPORT FINAL

EXAMEN DU PROCESSUS D'ACQUISITION PAR APPEL D'OFFRES CONCURRENTIEL DE PASSEPORT CANADA RAPPORT FINAL EXAMEN DU PROCESSUS D'ACQUISITION PAR APPEL D'OFFRES CONCURRENTIEL DE PASSEPORT CANADA RAPPORT FINAL Affaires étrangères et Commerce international Canada Bureau du dirigeant principal de la vérification

Plus en détail

Rencontre Outils-Pôle Régional de compétences Réunion. Vendredi 05 Décembre 2014 - Point Info Santé Sud Conseil Général

Rencontre Outils-Pôle Régional de compétences Réunion. Vendredi 05 Décembre 2014 - Point Info Santé Sud Conseil Général Rencontre Outils-Pôle Régional de compétences Réunion Vendredi 05 Décembre 2014 - Point Info Santé Sud Conseil Général La mémoire en éveil Ce jeu est un outil pédagogique visant à stimuler les capacités

Plus en détail

A l attention de. Messieurs Jean-Philippe FLOUZAT et Jean-François PIERRE. Direction générale de la cohésion sociale

A l attention de. Messieurs Jean-Philippe FLOUZAT et Jean-François PIERRE. Direction générale de la cohésion sociale Espace Ethique de l Assistance Publique - Hôpitaux de Paris Emmanuel HIRSCH Directeur de l'espace éthique / AP-HP Responsable de l EREMA 01 44 84 17 53 emmanuel.hirsch@sls.aphp.fr Paris, le 26 avril 2011

Plus en détail

E-Learning, Serious Game

E-Learning, Serious Game E-Learning, Serious Game et transmédia Agenda e-learning en quelques mots Les tendances du marché Exemples pratiques Méthodologie de travail Perspectives QOVEO en 2 slides QOVEO 1 même expertise pour 3

Plus en détail

LES MODALITES DE DEROULEMENT DU STAGE L EVALUATION

LES MODALITES DE DEROULEMENT DU STAGE L EVALUATION LES MODALITES DE DEROULEMENT DU STAGE L EVALUATION I Comment trouver un stage? Quels sont vos interlocuteurs? Un plateforme stages et emplois a été mise en place pour les étudiants d Ingémédia (http://stages.ingemedia.net).

Plus en détail

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 MON ENFANT À CAUSÉ UN DOMMAGE À AUTRUI : SUIS-JE RESPONSABLE?

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 MON ENFANT À CAUSÉ UN DOMMAGE À AUTRUI : SUIS-JE RESPONSABLE? MON ENFANT À CAUSÉ UN DOMMAGE À AUTRUI : SUIS-JE RESPONSABLE? Si un enfant mineur cause des dommages à autrui, la responsabilité du ou des parents chez qui il réside est engagée. En effet, selon l'article

Plus en détail

Le financement : un défi

Le financement : un défi Mars 2015 Bulletin sur le rapport nal Conclusions générales Ce bulletin souligne les rétroactions recueillies lors des consultations ainsi que les conclusions et recommandations du rapport final. Recherche

Plus en détail

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH)

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) Délégation Midi-Pyrénées Handicap et vie professionnelle La loi du 11 février 2005 1 a renforcé les exigences vis-à-vis de l emploi des personnes en situation de handicap. Ainsi, les personnes reconnues

Plus en détail

Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal

Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal Les renseignements contenus dans le présent document sont fournis uniquement à titre d information. Bien que le gouvernement du Manitoba

Plus en détail

Aptitude Inaptitude Maintien dans l'emploi

Aptitude Inaptitude Maintien dans l'emploi Aptitude Inaptitude Maintien dans l'emploi Par le Docteur Nicolas SANDRET D.R.T.E.EP. 66, rue de Mouzaia - 75931 PARIS Tél : Ol 44 84 25 17 - Fax : O1 42 41 22 77 Le législateur, par la loi sur la non-discrimination,

Plus en détail

DGAFP / SDRH. Présentation de la nouvelle Bourse Interministérielle de l emploi public (BIEP)

DGAFP / SDRH. Présentation de la nouvelle Bourse Interministérielle de l emploi public (BIEP) DGAFP / SDRH Présentation de la nouvelle Bourse Interministérielle de l emploi public (BIEP) Pourquoi une nouvelle BIEP? Des raisons stratégiques : favoriser la mobilité interministérielle et inter-fonction

Plus en détail

Dans chaque site fourni par le Collège, nous vous avons déjà fourni un formulaire d'envoi de courriel : Débuter avec Typo3 - partie 2 1

Dans chaque site fourni par le Collège, nous vous avons déjà fourni un formulaire d'envoi de courriel : Débuter avec Typo3 - partie 2 1 Table des matières Débuter avec Typo3 - partie 2...1 Éléments de contenu spéciaux...1 Formulaire d'envoi de courriel...1 Formulaire de recherche...5 Plan du site...7 Banque d'images...9 Gestion des fichiers

Plus en détail

Une école prête à accueillir des enfants de 4 ans

Une école prête à accueillir des enfants de 4 ans Une école prête à accueillir des enfants de 4 ans à plein temps, en milieu défavorisé. 2013 Nathalie Guimont, consultante en éducation Introduction Comment bien se préparer à accueillir, à l école maternelle,

Plus en détail

Le traitement de texte

Le traitement de texte Le traitement de texte Tous les logiciels de traitement de texte disponibles sur vos machines se ressemblent plus ou moins, puisque proposant les même fonctions dans un même but. J'ai choisi de vous faire

Plus en détail

Exemples de modules de formation didactique.

Exemples de modules de formation didactique. Introduction au catalogue de modules de formation. Exemples de modules de formation didactique. Guy HORVATH, le 23 octobre 2015 Certains modules sont de nature transversale et sont pluridisciplinaires,

Plus en détail

Cancer : la question de la reprise du travail

Cancer : la question de la reprise du travail Cancer : la question de la reprise du travail Jeudi 03 mai 2012, ERI CHU de Nîmes Durée : 2h Intervenants : - Brigitte BONIFAY, responsable du service social (CHU de Nîmes) - Magali MEGE, assistante sociale

Plus en détail

Saisine : Ministre de l Education nationale et de la Formation professionnelle (19/12/2008) AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE

Saisine : Ministre de l Education nationale et de la Formation professionnelle (19/12/2008) AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Luxembourg, le 15 avril 2009 Objet: Projet de loi n 5975 portant création d une Ecole de la 2 e Chance. (3438JJE) Saisine : Ministre de l Education nationale et de la Formation professionnelle (19/12/2008)

Plus en détail

La maladie d Alzheimer

La maladie d Alzheimer La maladie d Alzheimer Titre: Alzheimer, diagnostiquer et annoncer la maladie Public : neurologues de niveau A2 Durée : 2 heures Objectif général : établir un diagnostic de la maladie d Alzheimer Mots-clés

Plus en détail

Organisme en alphabétisation. Présentation du. par Nathalie Pomerleau, animatrice

Organisme en alphabétisation. Présentation du. par Nathalie Pomerleau, animatrice Organisme en alphabétisation Présentation du Projet Mini-bibliothèque 2006-2007 par Nathalie Pomerleau, animatrice Mai 2009 Ce projet a été développé par Nathalie Pomerleau (animatrice) avec la collaboration

Plus en détail

Une extension compatible TRM, du jeu «la corbeille». cc-by-nc-sa http://www.valeureux.org/blog/offres/nos-outils/jeu-la-corbeille/

Une extension compatible TRM, du jeu «la corbeille». cc-by-nc-sa http://www.valeureux.org/blog/offres/nos-outils/jeu-la-corbeille/ La Corbeille tour TRM Avec Stéphane Laborde Version 3.5 à la date du 27/06/2014 Une extension compatible TRM, du jeu «la corbeille». cc-by-nc-sa http://www.valeureux.org/blog/offres/nos-outils/jeu-la-corbeille/

Plus en détail

MEILLEURES PRATIQUES POUR LA

MEILLEURES PRATIQUES POUR LA PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense nationale Direction centrale de la des systèmes d information Sous-direction des opérations Bureau conseil MEILLEURES PRATIQUES POUR LA GESTION DES RISQUES

Plus en détail

Enquête menée par le Cnesco Redoublement : qu en pensent les collégiens et les lycéens?

Enquête menée par le Cnesco Redoublement : qu en pensent les collégiens et les lycéens? 26 janvier 2015 Enquête menée par le Cnesco Redoublement : qu en pensent les collégiens et les lycéens? La parole des élèves est peu analysée dans la recherche. C'est pourquoi le Cnesco a décidé de mener

Plus en détail

Groupe scolaire Communal de Sirault

Groupe scolaire Communal de Sirault Projet d établissement Groupe scolaire Communal de Sirault 1 Sur base de la philosophie générale du projet éducatif de la Ville de Saint-Ghislain Pour construire Une société : Un être : - Démocratique

Plus en détail

Numero 35 Septembre-Octobre-Novembre 2008

Numero 35 Septembre-Octobre-Novembre 2008 Numero 35 Septembre-Octobre-Novembre 2008 avoir dire Savoir dire non Le supplément de SOCHAUX Plus Paroles d'enfants Propos extraits de travaux écrits, recueillis dans la classe de cycle trois de Mme Blanot-

Plus en détail

Jean-Louis MARCO LE COACHING. C'est pour qui? C'est quoi?

Jean-Louis MARCO LE COACHING. C'est pour qui? C'est quoi? Jean-Louis MARCO LE COACHING C'est quoi? «Le coaching est un processus interactif conçu pour aider les personnes et les organisations à se développer plus rapidement et obtenir de meilleurs résultats.»

Plus en détail

Cartagena : La mutinerie

Cartagena : La mutinerie Traduction réalisée par Bruno Cathala pour www.ludocortex.fr Cartagena : La mutinerie Un jeu pour 2 à 4 pirates à partir de 10 ans. Auteur: Michael Rieneck. Editeur: Winning moves. Matériel: Un plateau

Plus en détail

QUEL ACCOMPAGNEMENT POUR L ENTREPRISE QUI FORME?

QUEL ACCOMPAGNEMENT POUR L ENTREPRISE QUI FORME? Contrat n FR/06/B/P/PP-152512 QUEL ACCOMPAGNEMENT POUR L ENTREPRISE QUI FORME? REUNION DU PARTENARIAT FRANÇAIS : CCCA-BTP, MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, CREDIJ Paris, le 22 janvier 2008 de 10 h à

Plus en détail

Le comportement humain

Le comportement humain Le comportement humain " Qu'est-ce que le comportement? C'est une action visible ou invisible et qui se passe à un moment donné. Le comportement est la résultante de 3 éléments : - les besoins, - les caractéristiques

Plus en détail

Les ateliers de questionnement des textes : une situation globale d entrainement à la compréhension

Les ateliers de questionnement des textes : une situation globale d entrainement à la compréhension Les ateliers de questionnement des textes : une situation globale d entrainement à la compréhension Les ateliers de questionnement des textes : Présentation Pour se perfectionner en lecture un élève doit

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATIONS DE SERVICES. Marché n 2011-013 CAHIER DES CHARGES

MARCHE DE PRESTATIONS DE SERVICES. Marché n 2011-013 CAHIER DES CHARGES MARCHE DE PRESTATIONS DE SERVICES Marché n 2011-013 CAHIER DES CHARGES Agence régionale de l innovation 31685 Toulouse Cedex Objet de la consultation : Formation, coaching stratégique et accompagnement

Plus en détail

DEPARTEMENT DE GENIE MECANIQUE

DEPARTEMENT DE GENIE MECANIQUE ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE DEPARTEMENT DE GENIE MECANIQUE Règles générales pour la rédaction d'un rapport scientifique P. Ott, Ph. Sutter Rapport LTT - 95-19 LABORATOIRE DE THERMIQUE APPLIQUéE

Plus en détail

Textes de référence : Table des matières. A. Nature de la responsabilité

Textes de référence : Table des matières. A. Nature de la responsabilité L INDEMNISATION DES VICTIMES D ACCIDENTS LIES AUX ACTES MEDICAUX EN ALLEMAGNE Textes de référence :! 611 et suivants du Code civil allemand (BGB)! 823 et suivants du Code civil (BGB)! 223 al. 2 du Code

Plus en détail

FORMATIONS COMMUNICATION ET APTITUDES PERSONNELLES «STANDARD» POUR TOUS

FORMATIONS COMMUNICATION ET APTITUDES PERSONNELLES «STANDARD» POUR TOUS FORMATIONS COMMUNICATION ET APTITUDES PERSONNELLES «STANDARD» POUR TOUS sommaire 1. Avoir confiance pour mieux réussir 2 2. Changement : le plus difficile des challenges à gérer! 2 3. La créativité au

Plus en détail

Enseignement fondamental. Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable.

Enseignement fondamental. Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable. Enseignement fondamental Article 1 : Déclaration de principe Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable. Il est rédigé en lien avec les

Plus en détail

L'AUTORISATION MÉDICALE

L'AUTORISATION MÉDICALE Circulaire n o 94-137 du 30 mars 1994 (Education nationale : bureau DLC A3) Texte adressé aux recteurs d'académie, aux inspecteurs d'académie, directeurs des services départementaux de l'éducation, aux

Plus en détail

Tirer le meilleur de son imprimante à jet d'encre, avec SpyderPRINT par C. David Tobie Les capacités des imprimantes jet d'encre récentes

Tirer le meilleur de son imprimante à jet d'encre, avec SpyderPRINT par C. David Tobie Les capacités des imprimantes jet d'encre récentes Tirer le meilleur de son imprimante à jet d'encre, avec SpyderPRINT par C. David Tobie Les capacités des imprimantes jet d'encre récentes Les dernières générations d'imprimantes à jet d'encre, et toute

Plus en détail

Autour du mathématicien Hadamard et de son livre Essai sur la psychologie de l invention dans le domaine mathématique.

Autour du mathématicien Hadamard et de son livre Essai sur la psychologie de l invention dans le domaine mathématique. Autour du mathématicien Hadamard et de son livre Essai sur la psychologie de l invention dans le domaine mathématique. Découverte en mathématiques Hadamard définit la pensée inventive comme une pensée

Plus en détail

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio.

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Mode d emploi du cours audio REUSSIR Tout d abord, félicitations pour l achat de ce cours et pour la décision

Plus en détail

Indications et outils à l intention des comités d audit

Indications et outils à l intention des comités d audit Indications et outils à l intention des comités d audit L organisation des Comptables professionnels agréés (CPA Canada) a publié de nouveaux documents en vue d aider les comités d audit à mieux surveiller

Plus en détail