LES APPRENTISSAGES DES ELEVES Qu est-ce qu apprendre?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES APPRENTISSAGES DES ELEVES Qu est-ce qu apprendre?"

Transcription

1 LES APPRENTISSAGES DES ELEVES Qu est-ce qu apprendre? 1- Pensées et aphorismes 2- Les réseaux neuronaux en Intelligence Artificielle 3- Parallèles avec les apprentissages humains 4- Qu est-ce qu une situation d apprentissage? 5- Pour des élèves en situation de classe 6- Faire varier les situations : pourquoi? Formation AVS 1

2 1- Pensées et aphorismes «Comment apprendre à jouer de la cithare sinon en jouant de la cithare? Et si on sait jouer de la cithare, alors pourquoi apprendre à jouer de la cithare?» Aristote L Éthique à Nicomaque «Pour commencer, il faut simplement commencer» Vladimir Jankélévitch «Toute leçon doit être une réponse» Dewey «Tout apprenant est un constructeur» Piaget 2

3 2- Les réseaux neuronaux en Intelligence Artificielle Définition : L apprentissage est un processus dynamique et itératif permettant de modifier les paramètres d un réseau en réaction avec les stimuli qu il reçoit de son environnement. 1- Par correction de l erreur 2- Par la règle de Hebb ( ou coopératif) 3- Compétitif 4- Par l affectation du crédit 5- Supervisé 6- Par renforcement 7- Non supervisé (ou autoorganisé) 3

4 3- Parallèles avec les apprentissages humains 3-1- Pour un élève les apprentissages ne sont pas linéaires mais spiralaires (cf. «itératif») 3-2- : Le socio-constructivisme (cf. coopératif / règle de Hebb) J. Piaget L. Vigotsky (zone proximale de développement (ZPD) J. Brüner (+ les fonctions d étayage) 4

5 3- Parallèles avec les apprentissages humains 3-3- Les fonctions d étayage de Brüner (J.) : 1- Enrôlement dans la tâche 2- Réduction des degrés de liberté 3- Maintien de l orientation 4- Signalisation des caractéristiques déterminantes 5- Contrôle de la frustration 6- Démonstration ou présentation de modèle 3-4- Le transfert (cf. affectation de crédit) Un apprentissage n est utile que s il est susceptible d être transféré dans une autre situation, un autre contexte Les situations problèmes (cf. renforcement) Un apprentissage n est utile que s il «fait sens», s il répond à un questionnement, si l élève a eu du plaisir à trouver une réponse qui le satisfasse Le statut de l erreur (cf. correction de l erreur) La place de l erreur est primordiale dans les processus d apprentissage. Encore faut-il que son statut positif soit reconnu par l élève et par le maître. 5

6 4- Qu est-ce qu une situation d apprentissage? Philippe MERIEU : Apprendre, nul ne peut le faire à notre place et apprendre des autres est nécessaire parce que nous ne pouvons pas recréer le monde chacun à notre tour : L acte d'apprendre est, en effet, la capacité à tenir ensemble ces deux exigences. ( exemple de la division) la pédagogie est une affaire difficile : être capable de ne pas imposer tout en proposant, d'organiser des situations tout en permettant l'émergence de la liberté, de créer des conditions qui favorisent, sans, pour autant, se mettre à la place de l'autre pour apprendre, parce que, comme le dit très justement Lacan : Si je me mets à la place de l'autre, l'autre, où se mettra-t-il? ( Pédagogie de projet) 6

7 4-1- Apprendre : une première définition Une définition en creux Ce qui n est pas apprendre : Toutes les situations de «paresse intellectuelle», noter sous la dictée, recopier au tableau, remplir les blancs d un exercice à trous Trois conditions pour apprendre (Philippe Perrenoud) : 1. L élève est dans une activité où il s implique personnellement et durablement. 2. Cette activité ne le menace pas, ne met pas en péril la solidarité entre élèves. 3. Cette activité est suffisamment résistante (niveau de difficulté) mais accessible. (ZPD) Apprendre c est toujours désapprendre (déconstruire) quelque chose que l on savait. 7

8 4-2- Les éléments d une situation d apprentissage 1- La situation tient compte de l intérêt des élèves 2- des connaissances antérieures des élèves (représentations)* 3- La situation a un rapport avec ce que peut rencontrer l élève 4- Le découpage en tâches permet d observer la démarche de l élève* 5- La ou les tâches sollicitent plusieurs compétences (PISA) 6- La ou les tâches sollicitent des connaissances, des capacités, des attitudes 7- Les élèves sont autorisés à faire des réponses originales * 8- La situation provoque de la collaboration ou des confrontations (conflit socio- constructiviste) 9- Les élèves peuvent faire appel à des aides, des ressources * 10- Les productions ont un destinataire * *AAVS 11- Les élèves ont un temps suffisant pour aboutir * 12- L évaluation est «multi-critériée» 8

9 4-3- La situation problème - Partir d un problème dont la solution n est pas immédiate Une interpellation, une question sans réponse immédiate, un obstacle inattendu - Le temps de problématisation est essentiel pour que les élèves construisent leur(s) propre(s) représentation(s) du problème : aspects métacognitifs l enseignant doit savoir rassurer pour que les élèves prennent leur temps. - Faire des pauses fréquentes pour laisser émerger les représentations et donc les concepts en cours d élaboration : «institutionnaliser» fréquemment. - Exemples de situation : une idée ou un texte qui interpelle, un problème qui paraît impossible à résoudre (cf. train, pigeon), un résultat qui paraît aberrant, une erreur fréquemment commise 9

10 5- Pour des élèves en situation de classe 5-1- Les représentations de la classe et ce que cela implique Les différents «modèles» de classes : modèle chinois, modèle appartheid, modèle administration à la française, modèle fédéraliste, modèle complexe * Modèle chinois : transmissif et frontal, place de l enseignant * Modèle fédéraliste : les sources de connaissances et d informations sont réparties au sein de la classe. L enseignant organise. * Modèle administration à la française : l information montante et descendante n ont pas le même statut. Il y a des intermédiaires (élèves). * Modèle complexe : La circulation de l information n est pas hiérarchisée. Les «nœuds» de communication sont nombreux 10

11 5- Pour des élèves en situation de classe 5-2- Quelle place accordez-vous à l élève dans votre modèle de classe? Conséquences : Pour l enseignant : savoir suspendre momentanément son évaluation, être accompagnant (étayage J. Bruner), pousser à la collaboration, favoriser le retour réflexif Pour l élève : l enseignant est plus proche, les pairs sont en attendent forme de motivation et régulation au sein du groupe : Jacques Nimier (+ de 1400 pages) Une page au hasard : Fantasmatiques, scénarios inconscients dans le rapport au groupe (extraits d une thèse). 11

12 6- Faire varier les situations : pourquoi? * Profils cognitifs (La Garanderie) et Intelligences multiples (H. Gardner) 8 formes d intelligences : 1- Corporelle/ kinesthésique 2- Interpersonnelle 3- Intrapersonnelle 4- Logico-mathématique 5- Musicale / rythmique 6- Naturaliste (observer la nature sous toutes ses formes) 7- Verbale / linguistique 8- visuelle / spatiale * Enseignement français : place trop grande donné au langage (laisser faire, faire faire ), passage trop rapide à l abstraction (exemple de la numération) * Chercher à comprendre et respecter la façon dont les élèves se représentent les concepts ou les situations problèmes (au sens large) utiliser leurs schémas (dessins) pour entrer dans leurs schémas mentaux) 12

Professionnelle. Construire un lien entre théorie et pratique

Professionnelle. Construire un lien entre théorie et pratique A.F.P. Ateliers de Formation Professionnelle Construire un lien entre théorie et pratique Plan de la présentation 1. Les A.F.P. Une nouveauté dans la réforme de la formation initiale des enseignants 2.

Plus en détail

chez des élèves avec Trouble du Spectre Autistique 1

chez des élèves avec Trouble du Spectre Autistique 1 L ABSTRACTION chez des élèves avec Trouble du Spectre Autistique 1 Sandrine Marois, enseignante et personne ressource ASH lycée, juillet 2014 Ce qu est l abstraction et ce qu elle n est pas L abstraction

Plus en détail

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin Apprendre, oui... mais à ma manière Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin La motivation scolaire prend son origine dans les perceptions qu un étudiant a de lui-même, et celui-ci doit jouer

Plus en détail

Pour une Pédagogie de Projet émancipatrice

Pour une Pédagogie de Projet émancipatrice http://gfen.langues.free.fr Pour une Pédagogie de Projet émancipatrice Maria-Alice Médioni Le projet, autrefois combattu, est aujourd hui à la mode. Il apparaît même incontournable dans la mesure où il

Plus en détail

Les rituels positifs assurent un important sentiment de prévisibilité et offrent des possibilités de gérer les états émotionnels.

Les rituels positifs assurent un important sentiment de prévisibilité et offrent des possibilités de gérer les états émotionnels. PISTES POUR ORGANISER L APPRENTISSAGE EN TENANT COMPTE DU FONCTIONNEMENT DU CERVEAU Le cerveau aime apprendre! Les recherches en neuro-science ont permis d identifier un certain nombre de facteurs qui

Plus en détail

Plan de formation 2nd degré 2015 2016 CREER, INNOVER

Plan de formation 2nd degré 2015 2016 CREER, INNOVER Plan de formation 2nd degré 2015 2016 La carte heuristique, un outil au service des apprentissages PN009406 Les cartes heuristiques sont un réel outil pour apprendre à apprendre, et s avèrent un atout

Plus en détail

Guide des intelligences multiples

Guide des intelligences multiples Guide des intelligences multiples A n n e x e 1 2 Intelligences Verbale et linguistique Logicomathématique Spatiale et visuelle Musicale et rythmique Corporelle et kinesthésique Interpersonnelle Intrapersonnelle

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1 Vers une définition de l apprentissage collaboratif... 9. Introduction... 1

Table des matières. Chapitre 1 Vers une définition de l apprentissage collaboratif... 9. Introduction... 1 Table des matières Avant-propos.................................................... Remerciements................................................... Liste des tableaux................................................

Plus en détail

Quelques éléments sur la conception et l ingénierie des EIAH

Quelques éléments sur la conception et l ingénierie des EIAH Quelques éléments sur la conception et l ingénierie des EIAH Lium Université du Maine Pierre.Tchounikine@lium.univ-lemans.fr EIAH : définition EIAH = Environnement Informatique pour l Apprentissage Humain

Plus en détail

OUTIL D AIDE A l ELABORATION D UNE FORMATION PEDAGOGIQUE

OUTIL D AIDE A l ELABORATION D UNE FORMATION PEDAGOGIQUE OUTIL D AIDE A l ELABORATION D UNE FORMATION PEDAGOGIQUE Construire une formation pédagogique c est : Considérer L origine. Le public ciblé La forme Les objectifs Le rôle du formateur L andragogie Choisir

Plus en détail

Anthologie des textes clés en pédagogie. Des idées pour enseigner

Anthologie des textes clés en pédagogie. Des idées pour enseigner Anthologie des textes clés en pédagogie Des idées pour enseigner Danielle Alexandre APPRENTISSAGE! Philippe Meirieu - «La décision d apprendre se prend seul.» C est élève qui apprend et lui seul : personne

Plus en détail

Le développement de l enfant de la naissance à 6 ans Développement sensoriel, moteur, cognitif, affectif et social

Le développement de l enfant de la naissance à 6 ans Développement sensoriel, moteur, cognitif, affectif et social Le développement de l enfant de la naissance à 6 ans Développement sensoriel, moteur, cognitif, affectif et social Ce document ne traite pas des domaines suivants : Le développement du langage de l enfant,

Plus en détail

Capsule préparée par

Capsule préparée par Analyse réflexive des pratiques pédagogiques sur la route de la réforme en éducation CSBE Capsule préparée par Marthe Poulin Conseillère pédagogique d anglais langue seconde, primaire et secondaire et

Plus en détail

Comment remplir une demande d AVS Remplir les dossiers administratifs quand on a un enfant autiste et TED (3) : demander une AVS

Comment remplir une demande d AVS Remplir les dossiers administratifs quand on a un enfant autiste et TED (3) : demander une AVS Comment remplir une demande d AVS Remplir les dossiers administratifs quand on a un enfant autiste et TED (3) : demander une AVS Intégration était le maître mot de la loi de 75, scolarisation est ce lui

Plus en détail

C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de

C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de connaissances, la pratique d habilités ou le développement d

Plus en détail

Ce résumé de cours de psychologie s'adresse à un public d'étudiants en première année de Licence de soins infirmiers.

Ce résumé de cours de psychologie s'adresse à un public d'étudiants en première année de Licence de soins infirmiers. Ce résumé de cours de psychologie s'adresse à un public d'étudiants en première année de Licence de soins infirmiers. UE11.S1 EC2 LES GRANDS DOMAINES DE LA PSYCHOLOGIE LES GRANDS DOMAINES DE LA PSYCHOLOGIE

Plus en détail

VALORISER LA POSTURE D ACCOMPAGNEMENT

VALORISER LA POSTURE D ACCOMPAGNEMENT VALORISER LA POSTURE D ACCOMPAGNEMENT PLAN D INTERVENTION 1) Polysémie du terme «accompagnement» 2) Pourquoi en parle-t-on aujourd hui? 3) Modèles d apprentissage sous-jacents 4) Eléments pour une mise

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE DE L ECOLE DU COLIBRI. École privée laïque du Colibri Association des Amanins 26400 La Roche-sur-Grâne

PROJET PEDAGOGIQUE DE L ECOLE DU COLIBRI. École privée laïque du Colibri Association des Amanins 26400 La Roche-sur-Grâne PROJET PEDAGOGIQUE DE L ECOLE DU COLIBRI École privée laïque du Colibri Association des Amanins 26400 La Roche-sur-Grâne Pendant l'élaboration du projet écologique de l Association des Amanins, la question

Plus en détail

LES BASES DU COACHING SPORTIF

LES BASES DU COACHING SPORTIF LES BASES DU COACHING SPORTIF Module N 1 Motivation, concentration, confiance, communication Module N 2 L apprentissage : «Apprendre à apprendre» LES BASES DU COACHING SPORTIF APPRENTISSAGE PLAISIR PERFORMANCE

Plus en détail

intelligence mode d'emploi

intelligence mode d'emploi intelligence mode d'emploi Document réalisé à l occasion du colloque de l Apel à La Rochelle, 28 mars 2015. Charlotte Schousboe Édito Intelligences multiples, nouvelles découvertes des neurosciences...

Plus en détail

Le problème C est le problème. Sommaire. Des problèmes Quels problèmes? 24/01/11 RÉSOUDRE UN PROBLÈME DE PHYSIQUE UN VRAI CASSE- TÊTE?

Le problème C est le problème. Sommaire. Des problèmes Quels problèmes? 24/01/11 RÉSOUDRE UN PROBLÈME DE PHYSIQUE UN VRAI CASSE- TÊTE? Le problème C est le problème 2 RÉSOUDRE UN PROBLÈME DE PHYSIQUE UN VRAI CASSE- TÊTE? «Ne me dite pas que ce problème est difficile. S il n était pas difficile, ce ne serait pas un problème!» Ferdinand

Plus en détail

Apprendre en stage. Présentation aux référents 02.09.2010. C. MASIAS-VALDES Ch. BORALEY

Apprendre en stage. Présentation aux référents 02.09.2010. C. MASIAS-VALDES Ch. BORALEY Apprendre en stage Présentation aux référents 02.09.2010 C. MASIAS-VALDES Ch. BORALEY Et pour commencer De quoi un étudiant a-t-il besoin pour apprendre en stage? Contenu de la présentation Introduction

Plus en détail

Enseigner la géométrie aux cycles 2 et 3

Enseigner la géométrie aux cycles 2 et 3 Auch 9 février 2011 Enseigner la géométrie aux cycles 2 et 3 Marie-Lise PELTIER Maître de conférences en didactique des mathématiques Laboratoire de didactique André Revuz Université Paris 7 Denis Diderot

Plus en détail

3-La théorie de Vygotsky Lev S. VYGOTSKY (1896-1934)

3-La théorie de Vygotsky Lev S. VYGOTSKY (1896-1934) 3-La théorie de Vygotsky Lev S. VYGOTSKY (1896-1934) Psychologue russe contemporain de Piaget, a également élaboré une théorie interactionniste de l'apprentissage, sage, mais qui insiste sur tout sur la

Plus en détail

Les fonctions exécutives: le vocabulaire et son utilisation

Les fonctions exécutives: le vocabulaire et son utilisation Les fonctions exécutives: le vocabulaire et son utilisation Formation offerte par Dominic Gauthier Conseiller pédagogique Gauthier.dominic@cscapitale.qc.ca 17 octobre 2014 Ordre du jour Fonctions cognitives

Plus en détail

Licence 2. Acquisition du langage Cours 3

Licence 2. Acquisition du langage Cours 3 Licence 2 Acquisition du langage Cours 3 Cours du 8 mars 2012 Cours du 23 février video Fin séquence 1 Séquence 2 : hypothèses fondatrices sur l émergence du langage Séquence 3 : neurolinguistique fonctionnelle

Plus en détail

REPONDRE AU BESOIN DE BOUGER CHEZ LE JEUNE ENFANT

REPONDRE AU BESOIN DE BOUGER CHEZ LE JEUNE ENFANT REPONDRE AU BESOIN DE BOUGER CHEZ LE JEUNE ENFANT L enfant de deux, trois ans, a besoin de bouger pour développer ses capacités motrices. Aménagement des lieux dans l école et dans la classe La cour de

Plus en détail

Gérer les conflits dans vos formations

Gérer les conflits dans vos formations Dominique LATASTE Gérer les conflits dans vos formations, 2008 ISBN : 978-2-212-54015-4 Sommaire Introduction... XI PARTIE I On ne peut penser «formation» sans penser «conflit» 1 La complexité humaine

Plus en détail

COMMENT REPOSITIONNER LE JEU COMME SUPPORT D APPRENTISSAGES À L ÉCOLE MATERNELLE

COMMENT REPOSITIONNER LE JEU COMME SUPPORT D APPRENTISSAGES À L ÉCOLE MATERNELLE N 93 FOUCTEAU Béatrice, L HEUDÉ Sylvie, ROGER Annie [IUFM Poitou-Charentes, Site de la Vienne] COMMENT REPOSITIONNER LE JEU COMME SUPPORT D APPRENTISSAGES À L ÉCOLE MATERNELLE GROUPE DE RECHERCHE-ACTION-FORMATION

Plus en détail

PREPARATION MENTALE DU SPORTIF DEVENEZ PREPARATEUR MENTAL GAGNANT

PREPARATION MENTALE DU SPORTIF DEVENEZ PREPARATEUR MENTAL GAGNANT Formation LA PREPARATION MENTALE DU SPORTIF DEVENEZ PREPARATEUR MENTAL GAGNANT Motivation, concentration, confiance, communication, apprentissage COACHING SPORTIF : LA PREPARATION MENTALE Motivation, concentration,

Plus en détail

ORIENTATION DU CURRICULUM ÉDUCATIF

ORIENTATION DU CURRICULUM ÉDUCATIF ORIENTATION DU CURRICULUM ÉDUCATIF ORIENTATION DU CURRICULUM ÉDUCATIF TABLE DES MATIÈRES But du Curriculum éducatif 1 Valeurs 2 Principes directeurs 3 Objectifs généraux et objectifs spécifiques 7 Principes

Plus en détail

LA PÉDAGOGIE DE PROJET COMME MOTEUR D APPRENTISSAGE ET DE PLAISIR!

LA PÉDAGOGIE DE PROJET COMME MOTEUR D APPRENTISSAGE ET DE PLAISIR! LA PÉDAGOGIE DE PROJET COMME MOTEUR D APPRENTISSAGE ET DE PLAISIR! LES MOTEURS DU PLAISIR POUR L APPRENANT Comment peut-on avoir du plaisir en apprenant? Le plaisir d apprendre doit être identique au plaisir

Plus en détail

La plus grande des immoralités est de faire un métier qu on ne sait pas. Napoléon

La plus grande des immoralités est de faire un métier qu on ne sait pas. Napoléon La plus grande des immoralités est de faire un métier qu on ne sait pas. Napoléon Réalisé par le commandant Franck-Emmanuel Dubois, ingénieur pédagogique de l Ecole d Application de la Sécurité Civile

Plus en détail

Objectifs de l enseignement des mathématiques. Construire une séquence, un cours. Outils. Evaluation

Objectifs de l enseignement des mathématiques. Construire une séquence, un cours. Outils. Evaluation Objectifs de l enseignement des mathématiques. Construire une séquence, un cours. Outils. Evaluation PLAN I. CREATION DE SEQUENCES : DIFFERENTES PHASES POSSIBLES... 3 Phase 1: Lecture des programmes et

Plus en détail

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES LES CARTES A POINTS POUR VOIR LES NOMBRES INTRODUCTION On ne concevrait pas en maternelle une manipulation des nombres sans représentation spatiale. L enfant manipule des collections qu il va comparer,

Plus en détail

coaching et formation en entreprise passons au niveau supérieur

coaching et formation en entreprise passons au niveau supérieur coaching et formation en entreprise passons au niveau supérieur Au-delà de l approche économique et technique des problèmes, la performance durable passe aussi par un travail sur les comportements des

Plus en détail

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE?

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? PROGRAMMER LES APPRENTISSAGES Programmation # Progression Progression: division du savoir en petites unités réparties dans le temps: aller du simple au complexe.

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE AMÉLIORER...13

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE AMÉLIORER...13 TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS...9 PREMIÈRE PARTIE AMÉLIORER...13 Comment accroître la motivation de mon enfant à l école?...15 Comment favoriser l autonomie et le sens des responsabilités chez mon enfant?...29

Plus en détail

capacité à particulièrement chez on la reconnaît chez ceux qui si on en manque

capacité à particulièrement chez on la reconnaît chez ceux qui si on en manque capacité à particulièrement chez on la reconnaît chez ceux qui si on en manque Les Intelligences Multiples selon Howard Gardner l intelligence verbale/linguistique C est la capacité à être sensible aux

Plus en détail

L ENFANT INTELLECTUELLEMENT PRECOCE

L ENFANT INTELLECTUELLEMENT PRECOCE L ENFANT INTELLECTUELLEMENT PRECOCE Dr Sophie Campredon Psychiatre pour adolescents Service du Pr Da Fonseca INTRODUCTION INTELLIGENCE = capacité d un organisme - ou d un système artificiel- à s auto-modifier

Plus en détail

Impliquer l élève dans le processus d évaluation

Impliquer l élève dans le processus d évaluation ECES 20 août 2014 Walther.Tessaro@unige.ch Impliquer l élève dans le processus d évaluation Préambule Il est certainement très utile d ouvrir les yeux des enseignants. Ne serait-il pas plus utile d ouvrir

Plus en détail

M. Vinais La dimension créative dans la relation d aide. Apprendre pour un enfant gravement perturbé ou Ariane, le labyrinthe et le fil.

M. Vinais La dimension créative dans la relation d aide. Apprendre pour un enfant gravement perturbé ou Ariane, le labyrinthe et le fil. Apprendre pour un enfant gravement perturbé ou Ariane, le labyrinthe et le fil. 1 Apprendre pour un enfant gravement perturbé ou Ariane, le labyrinthe et le fil. 2 Réflexions libres : l empêchement de

Plus en détail

iesp L EVALUATION DES STAGES Blocs 1, 2 et 3 préscolaire 2015-16

iesp L EVALUATION DES STAGES Blocs 1, 2 et 3 préscolaire 2015-16 iesp HAUTE ÉCOLE LÉONARD DE VINCI Institut d enseignement supérieur pédagogique Louvain-la-Neuve L EVALUATION DES STAGES Blocs 1, 2 et 3 préscolaire 2015-16 BROCHURE DESTINÉE AUX ÉTUDIANTS STAGIAIRES AUX

Plus en détail

Programme de la séance : Introduction à la théorie de l iceberg (le modèle culturel de l iceberg)

Programme de la séance : Introduction à la théorie de l iceberg (le modèle culturel de l iceberg) Programme de la séance : Introduction à la théorie de l iceberg (le modèle culturel de l iceberg) Acquis d apprentissage Interpersonnels : 1. Meilleure connaissance et empathie culturelle lors des échanges

Plus en détail

Savoir enseigner dans le secondaire

Savoir enseigner dans le secondaire Savoir enseigner dans le secondaire Vincent Carette et Bernard Rey E x t r a i t s à l u s a g e d e s p r o f e s s e u r s d e l A t h é n é e R o y a l B r u x e l l e s 2. A t h é n é e R o y a l B

Plus en détail

Stage professionnel en responsabilité - B Suivi des semestres 1 et 2

Stage professionnel en responsabilité - B Suivi des semestres 1 et 2 Filière Enseignement secondaire I Stage professionnel en responsabilité - B Suivi des semestres 1 et 2 Haute Ecole Pédagogique Document à l usage des étudiants, des praticiens formateurs et des professeurs

Plus en détail

LES INTELLIGENCES MULTIPLES

LES INTELLIGENCES MULTIPLES LES INTELLIGENCES MULTIPLES Théorie de Howard Gardner, chercheur en psychologie Selon la théorie des intelligences multiples, les individus disposent d un répertoire de compétences pour résoudre différents

Plus en détail

L ÉVALUATION DES COMPÉTENCES DISCIPLINAIRES ET LA PLACE DES CONNAISSANCES

L ÉVALUATION DES COMPÉTENCES DISCIPLINAIRES ET LA PLACE DES CONNAISSANCES L ÉVALUATION DES COMPÉTENCES DISCIPLINAIRES ET LA PLACE DES CONNAISSANCES Questions et éléments de réponse Principales références dans les encadrements ministériels Questions Éléments de réponse 1) L

Plus en détail

LE SAVOIR EN CONSTRUCTION Former à une pédagogie de compréhension

LE SAVOIR EN CONSTRUCTION Former à une pédagogie de compréhension LE SAVOIR EN CONSTRUCTION Former à une pédagogie de compréhension Britt-Mari BARTH Introduction Le défi le plus important à relever dans la formation des enseignants et des formateurs est sans doute d

Plus en détail

RAPPORT D ÉVALUATION. Rapport d évaluation du stage probatoire

RAPPORT D ÉVALUATION. Rapport d évaluation du stage probatoire Rapport d évaluation du stage probatoire RART D ÉVALUATIN Grilles d évaluation des compétences et fiche d observations Bilan des compétences Règle de décision nseignante ou enseignant : École ou centre

Plus en détail

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Germain Duclos Psychoéducateur et orthopédagogue FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Image tirée sur Google 3 Le décrochage scolaire pose le problème de la motivation scolaire chez plusieurs

Plus en détail

Stratégies métacognitives. Leur intégration dans la classe de FLE (1) 1- Introduction 2- Domaine d action 3- L apport théorique

Stratégies métacognitives. Leur intégration dans la classe de FLE (1) 1- Introduction 2- Domaine d action 3- L apport théorique Stratégies métacognitives. Leur intégration dans la classe de FLE (1) Raquel Partemi rpartemi@logos.uncu.edu.ar María Cristina Azcona sanchere@speedy.com.ar Noemí Jiménez castellotejimenez@yahoo.com.ar

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager Formation Management M2S formation Animer son équipe Le management de proximité Manager ses équipes à distance Nouveau manager Coacher ses équipes pour mieux manager Déléguer et Organiser le temps de travail

Plus en détail

L attitude : la nouvelle compétence désormais reconnue dans le sport

L attitude : la nouvelle compétence désormais reconnue dans le sport Communiqué de presse Rolle, le 13.11.13 L attitude : la nouvelle compétence désormais reconnue dans le sport Education 4 Peace, Fondation Suisse basée à Rolle, en collaboration avec l UEFA, publie le premier

Plus en détail

L alternance. I. Définition. II. Les différents types d alternance. III. Les liens avec la formation

L alternance. I. Définition. II. Les différents types d alternance. III. Les liens avec la formation L alternance I. Définition Selon S. Raynal et A. Rieunier, elle est d abord définie comme un dispositif de planification de la formation basée sur un principe d interactions entre des situations de formation

Plus en détail

Lutter contre le décrochage à l école

Lutter contre le décrochage à l école FEDERATION NATIONALE DES ASSOCIATIONS DE REEDUCATEURS DE L EDUCATION NATIONALE Concertation pour la refondation de l école : la réussite de tous Lutter contre le décrochage à l école La relation qu entretient

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

GRF dyslexie 2010/2012. Lecture pas à pas

GRF dyslexie 2010/2012. Lecture pas à pas La compréhension en lecture, SILVA Fanny Compréhension 29 Lecture pas à pas 1. Description de l expérience : Suite aux deux hypothèses à vérifier énoncées dans notre préambule, j ai proposé d organiser

Plus en détail

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues REAL2 143504-LLP-1-2008-1-FR-KA2-KA2NW 2010/06/06 Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues Motiver à apprendre et apprendre à motiver Cracovie, Pologne, 18 21 septembre

Plus en détail

Mémoriser avec la gestion mentale

Mémoriser avec la gestion mentale Mémoriser avec la gestion mentale Type d outil : outil d aide à la mémorisation Auteurs : Equipe éducative de Don Bosco, Liège, avec l aide de M. Giroul, P.P. Delvaux et Ch. Leclercq (formateurs) Cycles

Plus en détail

Accompagner le personnel scolaire vers un engagement qui favorise le réinvestissement

Accompagner le personnel scolaire vers un engagement qui favorise le réinvestissement Accompagner le personnel scolaire vers un engagement qui favorise le réinvestissement Leadership et travail en équipe de collègues 2008 Louise Lafortune Université du Québec à Trois-Rivières Téléphone

Plus en détail

Action Equal : «Apprendre à apprendre pour s insérer ou se professionnaliser» Etat des lieux. réalisé en décembre 2002 actualisé en mars 2006

Action Equal : «Apprendre à apprendre pour s insérer ou se professionnaliser» Etat des lieux. réalisé en décembre 2002 actualisé en mars 2006 Action Equal : «Apprendre à apprendre pour s insérer ou se professionnaliser» Etat des lieux réalisé en décembre 2002 actualisé en mars 2006 Travail coordonné par Jean Vanderspelden avec l appui de Giselle

Plus en détail

Jeu des 7 situations managériales.

Jeu des 7 situations managériales. Team building Jeu des 7 situations managériales. RECRUTER PILOTER ET PARLER POUR ÊTRE COMPRIS FORMER COACHER RESOUDRE, GERER LES CONFLITS DELEGUER et DEVELOPPER L'AUTONOMIE PAR DES MICRO-PROJETS CONDUIRE

Plus en détail

EVALUER PAR COMPETENCES EN EGPA

EVALUER PAR COMPETENCES EN EGPA EVALUER PAR COMPETENCES EN EGPA 1. POUR EN FINIR AVEC LES NOTES? Les notes ne sont pas le meilleur indicateur de l atteinte d une compétence, pourtant on les utilise largement surtout dans le second degré.

Plus en détail

Principes généraux pour mener une séquence d'apprentissage

Principes généraux pour mener une séquence d'apprentissage Principes généraux pour mener une séquence d'apprentissage CE QUE NE DOIT PAS ÊTRE UNE SEANCE DE CLASSE Exposée c'est à dire une «coulée verbale» où seul le maître travaille devant immobiles (aucune activité

Plus en détail

Tous les élèves peuvent apprendre

Tous les élèves peuvent apprendre Lien Ecole Collège, Pamiers, 2011 Tous les élèves peuvent apprendre Approche ergonomique des situations d apprentissage scolaire : moins d élèves en difficulté d apprentissage par Nicole Delvolvé Professeur

Plus en détail

Conference "Competencies and Capabilities in Education" Oradea 2009 IMPORTANŢA SOFTURILOR EDUCAŢIONALE ÎN PROCESUL DE PREDARE- ÎNVĂŢARE

Conference Competencies and Capabilities in Education Oradea 2009 IMPORTANŢA SOFTURILOR EDUCAŢIONALE ÎN PROCESUL DE PREDARE- ÎNVĂŢARE IMPORTANŢA SOFTURILOR EDUCAŢIONALE ÎN PROCESUL DE PREDARE- ÎNVĂŢARE L IMPORTANCE DES LOGICIELS ÉDUCATIFS DANS LE PROCESSUS D ENSEIGNER ET D ÉTUDIER Carmen Bal 1 Abstract La pratique scolaire impose une

Plus en détail

PREMIÈRE PARTIE Présentation de la psychologie du développement. Qu est-ce que la psychologie du développement?... 15

PREMIÈRE PARTIE Présentation de la psychologie du développement. Qu est-ce que la psychologie du développement?... 15 Sommaire Avant-propos... 11 PREMIÈRE PARTIE Présentation de la psychologie du développement CHAPITRE 1 Qu est-ce que la psychologie du développement?... 15 I. Les différents champs disciplinaires de la

Plus en détail

Le système didactique

Le système didactique Le système didactique Introduction à la didactique Karine Robinault Master Didactiques et Interactions Octobre 2006 «didactique» En tant qu adjectif, désigne ce qui a rapport à l enseignement, ou qui vise

Plus en détail

Changement des comportements et Formation

Changement des comportements et Formation Notre système change. Accélérer ce changement vers la durabilité est à la fois une urgence et une opportunité. Changement des comportements et Formation Éducation au développement durable dans les formations

Plus en détail

COMPETENCES INFIRMIERES 1

COMPETENCES INFIRMIERES 1 COMPETENCES INFIRMIERES 1 Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine des soins infirmiers Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins Concevoir et conduire

Plus en détail

Le dialogue territorial : une démarche de concertation basée sur les principes de la médiation. GEYSER et DialTer www.comedie.org

Le dialogue territorial : une démarche de concertation basée sur les principes de la médiation. GEYSER et DialTer www.comedie.org Le dialogue territorial : une démarche de concertation basée sur les principes de la médiation Philippe Barret GEYSER et DialTer www.comedie.org Journée sur le SCOT Autunois-Morvan Autun 25 septembre 2013

Plus en détail

Activités graphiques à l école maternelle

Activités graphiques à l école maternelle Activités graphiques à l école maternelle D après : «Activités graphiques et créatives» Maryse Buffière de Lair et Marie-Thérèse Zerbato Poudou éd. RETZ Pourquoi des activités graphiques à l école maternelle?

Plus en détail

Culture du livre / Culture des écrans : l indispensable complémentarité

Culture du livre / Culture des écrans : l indispensable complémentarité Culture du livre / Culture des écrans : l indispensable complémentarité Serge TISSERON Psychiatre Docteur en psychologie HDR à l Université Paris-Ouest http://www.sergetisseron.com Pourquoi parler de:

Plus en détail

L accès à l emploi est-il possible pour le public des centres sociaux et culturels inscrit dans des actions de formation linguistique?

L accès à l emploi est-il possible pour le public des centres sociaux et culturels inscrit dans des actions de formation linguistique? L accès à l emploi est-il possible pour le public des centres sociaux et culturels inscrit dans des actions de formation linguistique? Le public : de qui parlons-nous? «Je suis à l hôtel depuis 5 ans.

Plus en détail

DOCUMENT DE PRÉSENTATION. processus collaboratif pour trouver des solutions à des problèmes sociaux complexes

DOCUMENT DE PRÉSENTATION. processus collaboratif pour trouver des solutions à des problèmes sociaux complexes DOCUMENT DE PRÉSENTATION 1 processus collaboratif pour trouver des solutions à des problèmes sociaux complexes 2 organisationnelle entrepreneuriale de services de processus ouverte sociale inversée de

Plus en détail

DIFFERENCIER EN FONCTION DES NIVEAUX. Domaine Typologie des différences Fonctions Modalités Volume Nature (support/document) Thème

DIFFERENCIER EN FONCTION DES NIVEAUX. Domaine Typologie des différences Fonctions Modalités Volume Nature (support/document) Thème contenus DIFFERENCIER EN FONCTION DES NIVEAUX Domaine Typologie des différences Fonctions Modalités Volume Nature (support/document) Thème Prendre en compte niveau des élèves motivation des élèves besoins

Plus en détail

Pédagogie du projet?

Pédagogie du projet? Pédagogie du projet? Toute pédagogie qui place l intérêt des apprenants comme levier des conduites éducatives est appelée «pédagogie fonctionnelle». Ainsi, la pédagogie du projet peut rentrer dans cette

Plus en détail

Synthèse de la présentation "De l'éducation présentielle à l'éducation distancielle: quelques concepts et études de cas"

Synthèse de la présentation De l'éducation présentielle à l'éducation distancielle: quelques concepts et études de cas Synthèse de la présentation "De l'éducation présentielle à l'éducation distancielle: quelques concepts et études de cas" Barbara Class Juin 2001 En guise d'introduction Avant d entrer dans le vif du sujet,

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

La dysphasie. Pour plus d informations: Informations générales

La dysphasie. Pour plus d informations: Informations générales Pour plus d informations: La dysphasie Institut Raymond-Dewar, programme Adolescents/ Jeunes Adultes et Bégaiement http://www.raymond-dewar.qc.ca Informations générales Dysphasie+ http://www.dysphasieplus.com

Plus en détail

L'arbre de Noël. Objectifs et limites: Par Philippe Dupont, Novembre 2003.

L'arbre de Noël. Objectifs et limites: Par Philippe Dupont, Novembre 2003. L'arbre de Noël Par Philippe Dupont, Novembre 2003. Objectifs et limites: Cet ensemble d articles se veut une présentation métaphorique permettant d expliquer le fonctionnement de l organisme humain en

Plus en détail

Études sociales M-3. Guide de mise en œuvre. Francophone

Études sociales M-3. Guide de mise en œuvre. Francophone Études sociales M-3 Guide de mise en œuvre Francophone Version provisoire 2005 Remarque. Dans cette publication, les termes de genre masculin utilisés pour désigner des personnes englobent à la fois les

Plus en détail

PMA.. Quand l intelligence émotionnelle s invite dans le monde de l entreprise La méthode PMA La «Pensée Musicale Active»

PMA.. Quand l intelligence émotionnelle s invite dans le monde de l entreprise La méthode PMA La «Pensée Musicale Active» PMA.. Quand l intelligence émotionnelle s invite dans le monde de l entreprise La méthode PMA La «Pensée Musicale Active» Ouvrir de nouveaux champs de réflexion personnelle et collective par l'approche

Plus en détail

OUTILS DE GESTION ET D EVALUATION AU POSTE : Collecte/réparation/vente d électroménager. Assistant(e) secrétaire commercial(e)

OUTILS DE GESTION ET D EVALUATION AU POSTE : Collecte/réparation/vente d électroménager. Assistant(e) secrétaire commercial(e) OUTILS DE GESTION ET D EVALUATION AU POSTE : Collecte/réparation/vente d électroménager Assistant(e) secrétaire commercial(e) Référentiel d activités+analyse d activités Référentiel de compétences Référentiel

Plus en détail

L apprentissage en groupe

L apprentissage en groupe L apprentissage en groupe Dynamique de groupe David Savoy Objectifs de la journée S entraîner aux présentations Identifier les principes de base de la dynamique des groupes (rappel) dans le cadre de la

Plus en détail

ELECTRICITE DE BATIMENT "Contenus professionnels"

ELECTRICITE DE BATIMENT Contenus professionnels PARCOURS COLLEGIAL PROFESSIONNEL REFERENTIEL DE FORMATION POUR L OBTENTION du CCP/BP ELECTRICITE DE BATIMENT "Contenus professionnels" Année scolaire 2015-2016 Table des matières Préambule Référentiel

Plus en détail

Jean-Michel de CECCO, CPC Auch-Nord. Document élaboré à partir de diverses ressources du Net

Jean-Michel de CECCO, CPC Auch-Nord. Document élaboré à partir de diverses ressources du Net Jean-Michel de CECCO, CPC Auch-Nord Document élaboré à partir de diverses ressources du Net D après les estimations, il compte mille milliards de neurones. Chaque neurone est capable de contacter simultanément

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS Adapter le 2 février, 2015 Préambule Dans l esprit de l article 10 de la Chartre des droits et libertés de la personne

Plus en détail

Travail en groupe Apprendre la coopération

Travail en groupe Apprendre la coopération Travail en groupe Apprendre la coopération Travailler en groupe, en atelier peut répondre à de nombreux objectifs qui peuvent être très différents les uns des autres. Nous insisterons ici sur les pratiques

Plus en détail

V1112 FIDELISER PAR LA GESTION DE LA RELATION CLIENT AU QUOTIDIEN

V1112 FIDELISER PAR LA GESTION DE LA RELATION CLIENT AU QUOTIDIEN V1112 FIDELISER PAR LA GESTION DE LA RELATION CLIENT AU QUOTIDIEN OBJECTIF FINAL Faire prendre conscience au collaborateur des enjeux de la relation client (satisfaction, fidélisation ) pour l entreprise

Plus en détail

SEMINAIRE PLAN DE PREVENTION DE L ILLETTRISME ACCOMPAGNEMENT DU DISPOSITIF CP. Jeudi 15 janvier et vendredi 16 janvier 2004

SEMINAIRE PLAN DE PREVENTION DE L ILLETTRISME ACCOMPAGNEMENT DU DISPOSITIF CP. Jeudi 15 janvier et vendredi 16 janvier 2004 SEMINAIRE PLAN DE PREVENTION DE L ILLETTRISME ACCOMPAGNEMENT DU DISPOSITIF CP Jeudi 15 janvier et vendredi 16 janvier 2004 Compte-rendu Intervention d Anne-Marie Chartier, Maître de conférence, INRP Introduction

Plus en détail

«Les tuteurs en ligne acteurs clefs de tout dispositif d e-learning : Retour d expérience de l Université Paul Cézanne».

«Les tuteurs en ligne acteurs clefs de tout dispositif d e-learning : Retour d expérience de l Université Paul Cézanne». «Les tuteurs en ligne acteurs clefs de tout dispositif d e-learning : Retour d expérience de l». Chargée de l enseignement en ligne Direction des Systèmes d Information Aix-Marseille III Les enjeux de

Plus en détail

Le graphisme et l écriture, en lien avec les apprentissages en maternelle

Le graphisme et l écriture, en lien avec les apprentissages en maternelle Le graphisme et l écriture, en lien avec les apprentissages en maternelle Conférence de Marie-Thérèse Zerbato-Poudou : Les apprentissages à l école maternelle 12 novembre 2008, St Etienne de St Geoirs

Plus en détail

INGÉNIERIE ET ÉVALUATION DES COMPÉTENCES

INGÉNIERIE ET ÉVALUATION DES COMPÉTENCES GUY LE BOTERF INGÉNIERIE ET ÉVALUATION DES COMPÉTENCES Sixième édition Groupe Eyrolles, 1998, 1999, 2001, 2002, 2006, 2011 ISBN : 978-2-212-54777-1 S OMMAIRE PRÉFACE... 13 GUIDE THÉMATIQUE... 17 FICHES

Plus en détail

Maîtrise mentale et comportementale

Maîtrise mentale et comportementale Maîtrise mentale et comportementale Conception et animation Fabrice De Ré Formation, coaching Maîtrise mentale et comportementale +33 (0) 618 951 340 - contact@aikievolutis.com Formation pour les métiers

Plus en détail

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Annexe II Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

Outils pour programmer les apprentissages

Outils pour programmer les apprentissages - Inspection de l Éducation Nationale de Vichy 1-14, Boulevard Carnot - BP 2932-03 209 Vichy Cedex Tél : 04.70.97.54.65 / Fax : 04.70.31.34.06 Site de circonscription : http://www3.ac-clermont.fr/ien-vichy1/

Plus en détail

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est unique mfa.gouv.qc.ca Les services de gardes éducatifs, un milieu de vie stimulant pour votre enfant

Plus en détail