C.C.T.P. Cahier des Charges Techniques Particulières

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "C.C.T.P. Cahier des Charges Techniques Particulières"

Transcription

1 Maître d Ouvrage : MAIRIE DE SAINT-MARCEL-LES-VALENCE LE VILLAGE BP SAINT-MARCEL-LES-VALENCE MISE EN ACCESSIBILITE ET REORGANISATION DES SERVICES DANS LES BATIMENTS DE LA MAIRIE A SAINT-MARCEL-LES-VALENCE DCE LOT N 8 CHAUFFAGE VENTILATION PLOMBERIE - SANITAIRES Cahier des Charges Techniques Particulières Architecte : Yvon TIXIER 2, rue Pierre SEMARD Valence Téléphone : Bureau d'études Electricité : BET FRANCK REY 4, avenue du Président Roosevelt Tain L'Hermitage Téléphone / Fax : JUIN 2015 Ind A

2 SOMMAIRE I. INTRODUCTION ET GENERALITES... 2 I.1- OBJET... 2 I.2- CONDITIONS GENERALES D'EXECUTION DES TRAVAUX... 3 I.3- PRESCRIPTIONS D'ORDRE GENERAL... 3 I.4- PRESCRIPTIONS PARTICULIERES... 4 I.5- DEFINITIONS GENERALES DES PRESTATIONS... 4 I.6- ESSAIS, REGLAGES, CONTROLES ET RECEPTION DES TRAVAUX... 5 I.7- DOCUMENTS TECHNIQUES DE REFERENCE... 5 I.8- RESERVATIONS - TROUS... 6 I.9- DOSSIER TECHNIQUE... 6 I.10- DEVIS QUANTITATIF... 7 I.11- MAIN D ŒUVRE... 7 I.12- BUREAU D'ETUDES... 7 I.13- LIMITES DES PRESTATIONS... 8 II. DOSSIER TECHNIQUE... 9 III.1- PRINCIPE DE BASE... 9 III.2- BASE DE CALCULS... 9 III. DESCRIPTIF TECHNIQUE CHAUFFAGE VENTILATION III.1- DIVERS III.2- CHAUFFAGE HYDRAULIQUE III.3- VENTILATION MECANIQUE CONTROLEE III.4- VENTILATION BUREAUX AU R III.5- VENTILATION DOUBLE FLUX IV. DESCRIPTIF TECHNIQUE PLOMBERIE SANITAIRE IV.1- DIVERS IV.2- APPAREILLAGE DU SANITAIRE IV.3- DISTRIBUTION EAU FROIDE EAU CHAUDE IV.4- EVACUATIONS DES EAUX USEES ET EAUX VANNES Juin 2015 Page - 1 BET FRANCK REY

3 I. INTRODUCTION ET GENERALITES I.1- OBJET La présente étude a pour objet de définir les conditions d'exécution des installations constituant le Lot n 8 : CHAUFFAGE VENTILATION PLOMBERIE SANITAIRE relatives à la mise aux Normes d'accessibilité et réorganisation des locaux de la mairie de SAINT MARCEL LES VALENCE suivant la description sommaire suivante : SOUS-SOL (hors travaux) : RDC : R+1 : R+2 : - Caves, - Archives. - 1 Hall d entrée, - 1 Accueil public, - 1 local entretien, - 1 local serveur, - 1 bureau, - 1 WC Handicapé, - 1 Salle des fêtes - 1 Dégagement. - 1 Circulation escalier, - 1 Salle de réunion, - 5 Bureaux, - 1 Circulation, - 1 Rangement archives, - Local électrique. - 1 Palier, - 1 Salle de réunion, - 1 Sanitaire, - 1 Salle du conseil, - 1 Terrasse accessible. Les bâtiments de la Mairie sont classés en établissements recevant du public de "type W et L de 3 ème catégorie", suivant la notice de sécurité et d' après le règlement de sécurité dans les établissements recevant du public. Nota : les installations électriques de la salle des fêtes ne seront pas modifiées. 09 Juin 2015 Page - 2 BET FRANCK REY

4 I.2- CONDITIONS GENERALES D'EXECUTION DES TRAVAUX Les travaux, tant en ce qui concerne la qualité des matériaux que leur mise en œuvre, seront exécutés conformément aux prescriptions du cahier des charges. Il est bien précisé que les concurrents devront tenir compte, dans l'établissement de leurs prix, de toutes les suggestions de détails nécessaires à la parfaite et complète exécution des travaux, telle qu'elles découlent des dispositions des pièces du marché, plans, cahier des charges, schémas et présent devis. Les concurrents devront tenir compte, également de l'état des lieux et de l'environnement pouvant entraîner certaines contraintes particulières dans le déroulement du chantier et certaines obligations supplémentaires dont il est éventuellement fait mention plus loin. Les entreprises, avant la remise de leurs offres, sont tenues de se rendre sur place, afin d'apprécier par elles-mêmes, toutes les suggestions d'exécution. De ce fait, elles sont donc censées connaître parfaitement les lieux. En aucun cas, il ne sera versé de rémunérations complémentaires pour les prestations qu'elles auraient pu omettre ou sous-estimer. I.3- PRESCRIPTIONS D'ORDRE GENERAL L'entrepreneur adjudicataire du présent lot doit avoir pris connaissance des descriptifs des autres corps d'état, dans la mesure où ceux-ci ont un lien quelconque avec les travaux de son propre corps d'état. Exemples : - gros œuvre : nature des planchers, des murs, type d'incorporation, contraintes - chauffage sanitaire : passage des tuyauteries, emplacement des radiateurs - cloisons : nature, construction - isolation thermique ou doublages : nature, épaisseur, construction - etc En conséquence, l'entrepreneur ne sera pas fondé d'arguer l'ignorance pour ne pas exécuter un travail nécessaire à la liaison avec un autre corps d'état, si le descriptif de ce lot le prévoit. Il devra également, coordonner, en temps opportun, ses travaux avec ceux des autres corps d'état qui ont des prestations à fournir en liaison avec ses propres ouvrages. Le présent descriptif explicite la nature et l'étendue des ouvrages à exécuter, indiqués sur les plans et schémas pour permettre à l'entrepreneur de comprendre l'étendue de ses travaux faisant l'objet de son marché. Il est bien entendu que l'entrepreneur devra compléter par sa connaissance professionnelle, après avoir éventuellement demandé des renseignements complémentaires au Maître d'ouvrage ou au B.E.T., la totalité des travaux à exécuter dans les règles de l'art et conformément aux règlements en vigueur, même si la description de ces travaux n'est pas mentionnée dans le présent descriptif. L'entrepreneur devra signaler au B.E.T., avant le remise de sa proposition, toutes les erreurs ou omissions qu'il aurait relevées sur les plans ou devis descriptifs. 09 Juin 2015 Page - 3 BET FRANCK REY

5 I.4- PRESCRIPTIONS PARTICULIERES Les saignées, terrassements, remblaiements et sablage en radier, les percements nécessaires au passage des canalisations sont à la charge du présent lot. Tous les trous, scellement, fixations, socles et tous les rebouchages, après passage des canalisations, raccords d'enduits, lissage, etc, nécessaires à la mise en œuvre des installations, objet du marché, sont en totalité à la charge de la présente entreprise et devront être exécutés très proprement, soit par l'entrepreneur lui-même, soit par le lot concerné dans le cas de mises en œuvre particulières et délicates. Les rebouchages doivent correspondre aux matériaux et stade d'exécution de la paroi au moment de l'intervention. Le nettoyage journalier des lieux du chantier et l'enlèvement de tous les gravats provenant de l'exécution des travaux sont à la charge de l'entrepreneur. Déclaration ou étiquetage environnemental des matériaux : Les entreprises devront respectivement être en mesure de fournir au maître d ouvrage les informations concernant les performances environnementales et sanitaires des produits de construction se rapportant à la structure, l enveloppe, le cloisonnement et les revêtements intérieurs relatifs à leur lot, en référence à l application de la norme NF P A défaut, quand elles n existent pas pour un ou plusieurs produits, les informations concernant leurs performances environnementales, limitées aux seul impacts sanitaires, doivent au minimum être connus des entreprises et disponibles dans une forme les situant par rapport aux exigences de la norme NF P A savoir, l évaluation des risques sanitaires concerne actuellement : - La contribution à la qualité sanitaire des espaces intérieurs, - La contribution à la qualité sanitaire de l eau. Ces informations pourront être, le cas échéant, comparées au niveau de performance (quantitatif et qualitatif) fixé par le maître d ouvrage en la matière. I.5- DEFINITIONS GENERALES DES PRESTATIONS Les prestations, objet du présent descriptif, comportent d'une façon générale a) Avant le début du chantier - La mise à jour des plans d'installations en fonction des options ou variantes adoptées et des contraintes du marché et leur contrôle par le Bureau de Contrôle. - La présentation au Maître d'ouvrage des échantillons de matériels prévus afin que celui-ci ait donné son agrément bien avant les délais de leur installation. - Avoir repéré l'origine de l'installation. - S'assurer de la qualité de l'eau, conformément au D.T.U b) Pendant le chantier L'entreprise est tenue de vérifier par des essais fractionnés, la bonne mise en œuvre et le bon fonctionnement des installations, notamment : - contrôle des canalisations (nature, continuité, passage). - contrôle de l'appareillage (implantation suivant plans, côtes à respecter, fonctionnement). - mise à jour immédiate des plans d'exécution en cas de modification. - assister aux rendez-vous de chantier ou y envoyer un représentant qualifié. 09 Juin 2015 Page - 4 BET FRANCK REY

6 c) En fin de chantier L'entrepreneur doit procéder à tous les essais, réglages, contrôles techniques, conformément aux prescriptions des normes et D.T.U. en vigueur, mesures des débits et équilibrage des réseaux V.M.C., équilibrage des réseaux chauffage, etc - L'entrepreneur remettra, également, en 3 exemplaires, un " Dossier des Ouvrages Exécutés " (D.O.E.) complet comprenant : tous les plans de recollement (3 ex papier). - 1 CD avec fichier format DWG ou DXF comprenant tous les éléments DOE. - les essais COPREC, les PV de mise en service, Les documentations techniques, les notices d'entretien, les notices de fonctionnement des appareillages mis en œuvre, reliés avec page en tête (3 exemplaires). Ce dossier sera accompagné d'un CD ROM contenant les plans au format DWG, ainsi que l'ensemble des documentations au format PDF, la non remise de ces documents empêchera la réception des travaux du présent lot. Ces documents seront regroupés dans des chemises à sangles. I.6- ESSAIS, REGLAGES, CONTROLES ET RECEPTION DES TRAVAUX Le matériel et les appareils nécessaires aux mesures et contrôles seront fournis par l'entrepreneur. En cours de travaux, et chaque fois qu'il le jugera utile, le Maître de l'ouvrage ou son Représentant pourra procéder aux opérations de contrôle des matériels et des installations. L'entrepreneur aura à sa charge le démontage et le remontage des parties d'installation nécessaires pour ces essais et contrôles. La réception des travaux ne pourra en état de cause être prononcée qu'après : - la remise de toutes les fiches et procès-verbaux des essais et vérifications de fonctionnement des installations au Bureau d'etudes, dûment remplis et signés par une personne qualifiée de l'entreprise. - le contrôle des installations et le contrôle des procès - verbaux par le B.E.T. et par un organisme de contrôle agréé, au choix du Maître d'ouvrage. - la fourniture des D.O.E. - les essais COPREC - Analyse de la potabilité et désinfection des circuits. Après la réception, l'entreprise doit : - La réfection de toutes les malfaçons dans les travaux et le remplacement de tous les appareils ou canalisations qui ne seraient pas conformes aux règlements en vigueur ou au présent dossier. - La mise à la disposition du Maître de l'ouvrage, du personnel nécessaire à l'information du personnel d'entretien ou d'exploitation ainsi que le dépannage des installations. - Le maintien en bon état, ainsi que la réfection ou le remplacement de toutes les pièces qui se seraient révélées défectueuses pendant le délai de garantie. I.7- DOCUMENTS TECHNIQUES DE REFERENCE Les ouvrages du présent lot, pour tout ce qui n'est pas contraire aux dispositions des pièces du marché, seront exécutés conformément aux prescriptions, normes, décrets, arrêtés en vigueur à la date de la signature du marché, et applicables aux travaux considérés, notamment sans que cette liste soit limitative. 09 Juin 2015 Page - 5 BET FRANCK REY

7 - les normes françaises, - les normes UTE USE, - les prescriptions techniques générales constituées par les documents REEF, - les avis techniques du CSTB, - les D.T.U. 65, 65.8, 65.9, 65.11, - les D.T.U et additifs, - les D.T.U Plomberie Sanitaire pour bâtiments, - les D.T.U canalisations en fonte et P.V.C. pour E.U., E.V. et E.P., - D.T.U règles de calculs des installations de Plomberie Sanitaire pour bâtiments à usage d habitation, - les D.T.U eau froide avec pression, - les D.T.U Evacuation des eaux usées, - les D.T.U. 68-2, - les D.T.U. sur les règles de calculs thermiques TH-K et TH-G, - les règlements incendie, - Le cahier des charges particulières du chantier, - Aération des bâtiments d habitation, - Nouvelle Réglementation Acoustique, - Réglementation Thermique dans l'existant 2005, - etc I.8- RESERVATIONS - TROUS Pour les percements dans les ouvrages neufs, dès la phase de préparation des travaux, l'entreprise dressera ses plans de réservations. Tous les autres percements sont à la charge du présent lot. I.9- DOSSIER TECHNIQUE Le dossier technique remis aux entreprises comprend : - Le présent descriptif technique - Le bordereau quantitatif type DPGF (non limitatif) - Les plans d'implantation du matériel : CV01 Plan Chauffage Ventilation RDC CV02 Plan Chauffage Ventilation R+1 CV03 Plan Chauffage Ventilation R+2 PB01 Plan Plomberie Sanitaire RDC PB02 Plan Plomberie Sanitaire R+1 PB03 Plan Plomberie Sanitaire R+2 Ce dossier constitue le projet de base suivant lequel les concurrents devront obligatoirement établir leurs offres, dans le respect des marques et types d'appareils définis ci-après. Ces derniers ont fait l'objet d'un choix ; ils sont imposés en solution de base. D'autres matériels pourront être proposés ; ils le seront obligatoirement en variante et devront offrir rigoureusement les mêmes garanties de qualité, surtout en ce qui concerne la réglementation thermique dans l'existant (RT 2005). 09 Juin 2015 Page - 6 BET FRANCK REY

8 Une fiche de renseignements sur les matériels proposés par l'entreprise sera jointe au mémoire technique, elle devra obligatoirement renseignée les marques et les références chiffrées par l'entreprise. Ce document fera partie intégrale de l'offre. Il est précisé que les valeurs et les caractéristiques dimensionnelles des réseaux et matériels constituent des minima que l'entrepreneur devra respecter. Il ne pourra faire état de calculs effectués par lui-même pour diminuer ces caractéristiques (excepté en solutions variantes). Tout changement doit faire l objet d une demande écrite, et recevoir l aval du Maître d Ouvrage et du Maître d œuvre. Les plans de réservations, les schémas, les plans de détails de fabrication et de montage incombent à l'entreprise en fonction de sa technologie propre, et cette dernière demeure entièrement responsable de leur mise en œuvre. Les plans, coupes, détails, etc, réalisés par l'architecte, font intégralement partie du dossier. I.10- DEVIS QUANTITATIF - Le quantitatif est versé au dossier à titre indicatif. - Le soumissionnaire est tenu de le vérifier et de le compléter. Le cas échéant, il ne pourra évoquer des erreurs ou omissions pour présenter des réclamations. I.11- MAIN D ŒUVRE Main d'œuvre pour exécution de ces travaux livrés en parfait état de fonctionnement et entièrement terminés, compris : - essais et réglages - transport du matériel et de l'outillage à pied d'œuvre - déplacement du Personnel La valeur est incorporée à chaque poste du DPGF. I.12- BUREAU D'ETUDES Le Bureau d'etudes du présent dossier est : B.E.T FRANCK REY 4, Avenue du Président ROOSEVELT TAIN L'HERMITAGE Tel/Fax: Juin 2015 Page - 7 BET FRANCK REY

9 I.13- LIMITES DES PRESTATIONS Travaux compris au marché : - Tous les percements, saignées et rebouchages - Les réservations et les rebouchages dans les nouvelles constructions - La vérification des plans béton pour contrôler les réservations avant réalisation du lot GO - Manutentions, échafaudages, grutages - Tous les supportages et renforts pour les réseaux, les appareils de chauffage, de VMC, les appareils et les accessoires sanitaires - Les attestations de conformité sanitaire (ACS) pour tous les appareillages - Les interrupteurs de sécurité travailleur sur le chauffe-eau et les extracteurs de ventilation - Les raccordements électriques sur attentes à proximité - Fourniture des entrées d air - Nettoyage journalier et définitif du chantier - Formation des Utilisateurs - Dossier technique de présentation du matériel - D.O.E. Travaux non compris au marché : - Les percements dans les nouvelles constructions (si plans de réservations fournis en temps utile) - La peinture définitive sur les réseaux apparents - Les gaines ou les soffites pour cacher les réseaux - Les attentes monophasées pour les extracteurs et le chauffe-eau - L'attente triphasée pour la centrale double flux avec batterie électrique - Les miroirs au-dessus des plans de vasque - Energie nécessaire aux essais - Les extincteurs de protection contre les incendies - Platelage en comble - Accès et éclairage des combles 09 Juin 2015 Page - 8 BET FRANCK REY

10 II. DOSSIER TECHNIQUE III.1- PRINCIPE DE BASE 1 Installation chauffage hydraulique Dépose des radiateurs existants dans la zone de travail concernée Repose en lieu et place (6U), y compris raccordements et nouvelles consoles Raccordement en tube fer noir des nouveaux radiateurs (4U) et des radiateurs déplacés (3U). Mise en place de nouvelles robinetteries thermostatiques Remise en service de l'installation 2 - Installation de Ventilation Création d'une installation de VMC pour les nouveaux locaux à la pollution spécifique Modification et extension de l'installation de ventilation des bureaux du R+1 Installation d'une ventilation double flux avec récupération pour la salle du conseil R Plomberie - Sanitaire Installation de chantier Sanitaires adaptés à l'ergonomie des locaux et à la restructuration (suivant plans DCE) Raccordement eau froide et eau chaude en tube cuivre apparent depuis les réseaux existants. Réseaux d évacuations eaux usées et eaux vannes jusqu au réseau existant en sous-sol. Accessoires sanitaires et handicapés III.2- BASE DE CALCULS - Lieu géographique SAINT MARCEL LES VALENCE - Département Drôme (26 320) - Zone climatique H 2 d - Altitude 159 m - Température extérieure hiver - 6 C - Température intérieure hiver + 19 C DIMENSIONNEMENT DES INSTALLATIONS (avec surpuissance de 15 %) Le dimensionnement des installations sera réalisé sur la base des déperditions (calculs pièce par pièce). L'ensemble étant à la charge de l'entreprise adjudicataire du lot. Les calculs seront réalisés sur la base des méthodes de calcul en vigueur. Les éléments dimensionnels du dossier sont donnés à titre indicatif pour faciliter le chiffrage au stade du dossier de consultation. Ces calculs devront donc obligatoirement être fournis par l'entreprise adjudicataire en phase exécution pour validation du Maître d'œuvre. 09 Juin 2015 Page - 9 BET FRANCK REY

11 III. DESCRIPTIF TECHNIQUE CHAUFFAGE VENTILATION III.1- DIVERS Neutralisations et dépose des installations existantes Le présent lot aura à sa charge l'ensemble des prestations suivantes dans les zones de travaux : - Les neutralisations des réseaux hydrauliques et aérauliques (CH et VMC), - Les déposes des appareils (Radiateurs etc et des réseaux hydrauliques existants) - L'évacuation des différents matériaux vers les décharges agréées. Maintenance installation de chauffage Le présent lot aura aussi à sa charge le maintien de l'installation de chauffage de l'ensemble du bâtiment. Soit toutes les prestations (raccordements provisoires, vannes d'isolement etc ) permettant le fonctionnement du chauffage sans désagrément du bâtiment pendant toute la durée des travaux. Essais L'entrepreneur doit procéder à tous les essais, réglages, contrôles techniques, conformément aux prescriptions des normes et D.T.U. en vigueur. - Prévoir le remplissage avec reconstitution du fluide caloporteur - Prévoir les purges de l'installation de chauffage. - Prévoir les équilibrages hydrauliques et aérauliques, - Prévoir les essais, les réglages. L'entrepreneur assurera la formation d une personne désignée par le maître d ouvrage. Dossier des Ouvrages Exécutés L'entrepreneur remettra également un Dossier des Ouvrages Exécutés (DOE en 3 exemplaires + un reproductible) comprenant : - Tous les plans de recollement (3 ex papier + 1 CD avec fichier format DWG ou DXF) - Tous les schémas d'armoire électrique (1 ex dans l'armoire, 3 ex papier + reproductible sur CD avec fichier PDF) - Les essais COPREC et PV de mise en service (3 ex papier) - Les documentations techniques, notices d'entretien, notices de fonctionnement des appareillages mis en œuvre, reliés avec page en tête (3 ex papier + reproductible sur CD avec fichier PDF) Le CD ROM contiendra les plans et schémas au format DWG et PDF, ainsi que l'ensemble des documentations et PV au format PDF. Ces documents seront regroupés dans une chemise à sangle. 09 Juin 2015 Page - 10 BET FRANCK REY

12 III.2- CHAUFFAGE HYDRAULIQUE Le chauffage des locaux est assurer par une installation hydraulique associant des radiateurs fonte et une production fonctionnant au gaz naturel. Les travaux concernant cette installation se limiteront à la réorganisation des locaux, à savoir : Au RDC : 1 Radiateur du hall à déposer et à reposer après peinture Au R+1 : 4 Radiateurs bureaux à déposer et à reposer après doublage et peinture 1 Radiateur bureau 5 à rajouter et à raccorder (radiateur déposé du R+2) 1 Radiateur couloir à rajouter et à raccorder (radiateur déposé du R+2) Au R+2 : 1 Radiateur salle de réunion à déposer et à reposer après doublage et peinture 1 radiateur Dégagement à déposer, à déplacer et à reposer après peinture. 5 Radiateurs à déposer dont 2 réutilisés pour le R+1 2 Neutralisation des piquages radiateurs existants non réutilisé 4 Radiateurs neufs décoratifs positionnés en allège pour la salle du conseil. L'ensemble des radiateurs dans la zone à réaménager sera neutralisé, déposé et stocké pour être reposé après travaux. Le présent lot aura à sa charge l'ensemble des prestations permettant cette restructuration : Neutralisation et vidange de l'installation hydraulique, Extension du réseau de chauffage en faux plafond et en apparent vers les radiateurs Calorifugeage des réseaux de chauffage dans le plénum du faux plafond. Repose des radiateurs existant avec des nouvelles robinetteries thermostatiques. Mise place de 4 radiateurs acier verticaux complémentaires avec des nouvelles robinetteries thermostatiques dans la salle du conseil. Remise en eau, purges et essais Les raccordements hydrauliques seront réalisés selon les plans du DCE. Les canalisations seront mises en œuvre conformément aux règles professionnelles UCH en tube fer noir, qualité chauffage. Les tubes seront dégraissés, dérouillés et peints antirouille. Les points hauts des collecteurs et des réseaux seront équipés de purges manuelles et de purgeurs d'air automatiques. Les canalisations cheminant dans les faux-plafond du RDC et dans les gaines techniques seront calorifugées par des coquilles de mousse Marque K-FLEX type ST FAST NF FEU ou techniquement équivalent avec une épaisseur conforme à la classe 4 suivant la RT Manchons isolants fendus avec recouvrement adhésive isolante pour le chauffage. Pour la salle du conseil : Radiateurs acier horizontal double à éléments horizontaux, type FASSANE Stock de Marque ACOVA ou techniquement équivalent, Référence SVXD , livrés sur le chantier, revêtus de leur peinture définitive blanche (Ral 9016) et d'un film plastique conservé pendant la durée du chantier (dimensionnement avec un Delta T de 50 c soit régime 80/65 Puissance unitaire de W Dimensions de 140 x 74 Ht). 09 Juin 2015 Page - 11 BET FRANCK REY

13 Tous les radiateurs seront montés sur consoles spéciales, soit directement dans la maçonnerie, soit dans les renforts de cloisons (à charge du présent lot). Ils seront équipés : - sur l'alimentation d'un robinet thermostatique avec bulbe incorporé à soufflet rempli d'un liquide thermosensible, Marque DANFOSS, Type RA2920 ou techniquement équivalent - sur le retour d'un té ou d'un coude d'équilibrage en bronze - sur la partie haute d'un purgeur d'air à jet orientable - sur la partie basse d'un orifice de vidange L'entrepreneur assurera la protection de ces radiateurs et restera à la disposition des autres corps d'état (peinture) pour les déposes et reposes. III.3- VENTILATION MECANIQUE CONTROLEE Création d'une Ventilation Mécanique Contrôlée pour les locaux à pollution spécifique créés. (Sanitaire RDC, sanitaire R+1 et coin cuisine) Bouche d'extraction autoréglable Mise en place dans différents locaux restructurés, locaux à pollution spécifique, de bouches d extraction autoréglables, Marque ALDES, Type Bap SI de débit adapté ou techniquement équivalent. Elles seront positionnées en faux plafonds ou en cloisons, suivant répartition sur plan DCE, raccordement sur collecteur par l intermédiaire d une gaine flexible acoustique. Bouche d'extraction coupe-feu 2 Heures Mise en place dans le local archives d une bouche d extraction coupe-feu (2 heures), Marque ALDES, Type Mural Ø 125 mm ou techniquement équivalent, installées avec manchons et modules d isolation acoustique et d un module de régulation aéraulique, Marque ALDES, Type MR Ø 125 mm (Débit : 30 m 3 /h) ou techniquement équivalent. Elle sera positionnée en cloisons, suivant répartition sur plan, raccordement sur collecteur par l intermédiaire d une gaine flexible acoustique. Prescriptions générales : Réseau d'extraction aéraulique Le réseau d'extraction sera en tôle d'acier galvanisé spiralée de diamètre approprié et cheminera en faux plafond suivant le plan DCE. Les percements des murs, les rebouchages ainsi que les fourreaux pour la traversée sont à la charge du présent lot. Les réseaux collecteurs sont reliés par des gaines circulaires, en tôle d'acier galvanisé, agrafées en spirales. Elles respectent les normes N F P Les dimensionnements des collecteurs se feront sur les débits maximums ; la vitesse de circulation sera de 4 m/s au maximum. Toutes les gaines seront parfaitement étanches, elles seront assemblées entre elles par raccords spéciaux et fourreaux thermo rétractables. Tous les raccordements sur collecteurs seront réalisés par piquages obliques. Les collecteurs ne comporteront aucun point bas. 09 Juin 2015 Page - 12 BET FRANCK REY

14 Chaque piquage, changement de direction, manchon, se fera par des pièces spéciales du commerce, assemblées entre elles par des fourreaux thermo rétractables, Marque RAYCHEM ou techniquement équivalent. Les collecteurs seront installés sur des colliers en acier galvanisé scellés et isolés par un joint approprié afin d éviter les vibrations ; aux traversées des parois, les conduits recevront un fourreau en matière isolante. Les bouches d extraction seront reliées aux conduits rigides par un conduit flexible isolé phoniquement (classé M0) dont la longueur ne devra pas dépasser 80 cm. Extracteur (positionné en comble) : Fonctionnement permanent fixe Le caisson sélectionné sera destiné à l application de ventilation mécanique contrôlée, de Type C4, il aura une courbe caractéristique plate. Le caisson d'extraction sera silencieux, modèle de caisson en tôle galvanisée, avec ventilateur centrifuge à entrainement direct. Le caisson d'extraction, type ventilateur centrifuge à courbes plates et sera équipés des éléments suivants : - de manchettes souples incombustibles sur les ouïes d'aspiration et de refoulement - d'un piège à son circulaire passif type OCTA à baffle sur les ouïes d'aspiration, - d'un interrupteur de proximité (sécurité travailleur) à monter sur le caisson - d'un variateur type VAM 1 pour caler le point de fonctionnement Marque ATLANTIC type AIVENT M402 + (240 m3/h) ou techniquement équivalent L'extracteur sera positionné en comble suspendu à la charpente au-dessus de la zone avec platelage. Le rejet d'air vicié se fera en toiture par l'intermédiaire d'une souche toiture métallique avec bavette plomb type CT Ø 160. Mise en œuvre avec chevêtre bois et reprise de l'étanchéité à la charge du présent lot. Attention ce rejet devra être positionné à une distance minimale de 8 ml de la prise d'air neuf de la CTA double flux, ceci afin d'éviter tout risque de recyclage. Raccordement électrique depuis une attente à proximité pour l'extracteur. 09 Juin 2015 Page - 13 BET FRANCK REY

15 III.4- VENTILATION BUREAUX AU R+1 Modifications et extension de la Ventilation Mécanique existante pour les 5 bureaux au R+1 et pour le local serveur et le local entretien au RDC. Bouche d'extraction autoréglable Mise en place dans les 5 bureaux, de bouches d extraction autoréglables, Marque ALDES, Type Bap SI de débit adapté ou techniquement équivalent. Elles seront positionnées en faux plafonds, suivant répartition sur plan DCE, raccordement sur collecteur par l intermédiaire d une gaine flexible acoustique. Mise en place dans les 2 locaux du RDC, de bouches d extraction autoréglables, Marque ALDES, Type Bap SI de débit adapté ou techniquement équivalent. Elles seront positionnées en faux plafonds, suivant répartition sur plan DCE, raccordement sur collecteur par l intermédiaire d une gaine flexible acoustique. Prescriptions générales : Réseau d'extraction aéraulique Prévoir l'extension du réseau aéraulique pour le raccordement des bouches d'extraction sur le réseau déjà existant suivant les prescriptions générales ci-dessous. Le réseau d'extraction sera en tôle d'acier galvanisé spiralée de diamètre approprié et cheminera en faux plafond suivant le plan DCE. Les percements des murs, les rebouchages ainsi que les fourreaux pour la traversée sont à la charge du présent lot. Les réseaux collecteurs sont reliés par des gaines circulaires, en tôle d'acier galvanisé, agrafées en spirales. Elles respectent les normes N F P Les dimensionnements des collecteurs se feront sur les débits maximums ; la vitesse de circulation sera de 4 m/s au maximum. Toutes les gaines seront parfaitement étanches, elles seront assemblées entre elles par raccords spéciaux et fourreaux thermo rétractables. Tous les raccordements sur collecteurs seront réalisés par piquages obliques. Les collecteurs ne comporteront aucun point bas. Chaque piquage, changement de direction, manchon, se fera par des pièces spéciales du commerce, assemblées entre elles par des fourreaux thermo rétractables, Marque RAYCHEM ou techniquement équivalent. Les collecteurs seront installés sur des colliers en acier galvanisé scellés et isolés par un joint approprié afin d éviter les vibrations ; aux traversées des parois, les conduits recevront un fourreau en matière isolante. Les bouches d extraction seront reliées aux conduits rigides par un conduit flexible isolé phoniquement (classé M0) dont la longueur ne devra pas dépasser 80 cm. 09 Juin 2015 Page - 14 BET FRANCK REY

DOSSIER DCE CCTP PLOMBERIE

DOSSIER DCE CCTP PLOMBERIE DOSSIER DCE CCTP PLOMBERIE LOT N 011 PLOMBERIE mardi 20 octobre 2009 1/7 1 GENERALITES 1 1 Prescriptions générales Les entreprises sont tenues de se reporter pour tout ce qui est liaisons entre elles,

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Création d'un espace périscolaire Et d'une nouvelle mairie A CUSE et ADRISANS Rue PATARD 25 680 CUSE et ADRISANS Lot n 3 Ventilation - Plomberie sanitaire Maître

Plus en détail

C.C.T.P. Cahier des Charges Techniques Particulières Partie 1/2: GENERALITES

C.C.T.P. Cahier des Charges Techniques Particulières Partie 1/2: GENERALITES 1/13 Maître d Ouvrage : Le village 26 380 PEYRINS ETENSION ET AMENAGEMENT DE L ECOLE MATERNELLE DCE LOT N 06 Plomberie - Sanitaire C.C.T.P. Cahier des Charges Techniques Particulières Partie 1/2: GENERALITES

Plus en détail

LOT N 5 PLOMBERIE - ELECTRICITE

LOT N 5 PLOMBERIE - ELECTRICITE PLOMBERIE - SANITAIRE 1 GENERALITES 11 PRESCRIPTIONS GENERALES 11 1 TEXTES GENERAUX Le présent document a pour objet de décrire et de définir les travaux afférents aux corps d état concernés par la Réfection

Plus en détail

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Monneren le 04 avril 2014 Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Agrandissement et réhabilitation de la mairie COLLIGNY LOT N 08 VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU PRIX

Plus en détail

Travaux d Aménagement de la Mairie

Travaux d Aménagement de la Mairie Maître d'ouvrage COMMNE DE FRESNAY L EVÊQE 3, Rue de la Mairie 28 310 FRESNAY L EVÊQE Travaux d Aménagement de la Mairie 3, Rue de la Mairie 28 310 Fresnay l Evêque Phase PRO - DCE Lot n 5 : CHAFFAGE VENTILATION

Plus en détail

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 4 PLOMBERIE - SANITAIRES

Plus en détail

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE PAGE N 1/12 LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE

Plus en détail

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ Monneren le 03/12/2014 Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ REAMENAGEMENT DES LOCAUX RDC ET R+4 METZ LOT N 8 CHAUFFAGE - VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU

Plus en détail

Lot n 6: Electricité - Chauffage électrique et VMC CHAPITRE 3 GENERALITES VMC...29 03.01 PRESCRIPTIONS REGLEMENTAIRES...29

Lot n 6: Electricité - Chauffage électrique et VMC CHAPITRE 3 GENERALITES VMC...29 03.01 PRESCRIPTIONS REGLEMENTAIRES...29 CHAPITRE 3 GENERALITES VMC...29 03.01 PRESCRIPTIONS REGLEMENTAIRES...29 03.02 BASE DE CHOIX ET CALCUL...29 03.03 QUALITE DES INSTALLATIONS...29 03.03.01 Matériels...29 03.03.02 Installations électriques...30

Plus en détail

LOT N 13 : CHAUFFAGE VENTILATION - PLOMBERIE

LOT N 13 : CHAUFFAGE VENTILATION - PLOMBERIE Lot N 13 : CHAUFFAGE GAZ- VENTILATION - PLOMBERIE SANITAIRE - DPGF - page 1 LOT N 13 : CHAUFFAGE VENTILATION - PLOMBERIE 1 PRODUCTION D'EAU CHAUDE SOLAIRE 2 COMPTAGE 3 VENTILATION 4 PLOMBERIE SANITAIRE

Plus en détail

Construction d'un bâtiment de 4 logements collectifs à Joucas (84) DPGF lot 11 - Plomberie CCTP Description Type Qt Unitaire H.T. Total HT 1 OBJET PM

Construction d'un bâtiment de 4 logements collectifs à Joucas (84) DPGF lot 11 - Plomberie CCTP Description Type Qt Unitaire H.T. Total HT 1 OBJET PM 1 OBJET PM 2 GENERALITES 2.6.5 Renseignements et documents à fournir 2.6.5.2 Avant exécution Selon CCTP ENS 2.6.5.4 A la réception Selon CCTP ENS 1 2.6.8 Protection des ouvrages ENS 1 2.6.10 Contrôles

Plus en détail

LOT 07 PLOMBERIE, CHAUFFAGE, SANITAIRES, CLIMATISATION, VMC

LOT 07 PLOMBERIE, CHAUFFAGE, SANITAIRES, CLIMATISATION, VMC LOT 07 PLOMBERIE, CHAUFFAGE, SANITAIRES, CLIMATISATION, VMC 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot n 06 PLOMBERIE, CHAUFFAGE,

Plus en détail

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot PLOMBERIE SANITAIRES pour la construction des nouvelles

Plus en détail

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION AMENAGEMENT D UNE SALLE DE REUNION ASSOCIATIVE PLACE DU 1 ER MAI 63200 MENETROL LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION Dossier Projet CM/FP N 12-10-6681 Maître d ouvrage MAIRIE Maître d œuvre Xavier

Plus en détail

D.P.G.F. D.C.E. Juin 2015. Reconstruction de la Salle Polyvalente

D.P.G.F. D.C.E. Juin 2015. Reconstruction de la Salle Polyvalente MAITRE DE L OUVRAGE Commune de Mairie 62170 Tél. : 03 21 1 46 56 E-mail : mairie.beaumerie@wanadoo.fr Reconstruction de la Salle Polyvalente D.C.E. Juin 2015 LOT PLOMBERIE SANITAIRE CHAUFFAGE V.M.C. Décomposition

Plus en détail

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8 Communauté de communes de la MONTAGNE BOURBONNAISE CONSTRUCTION D UN BATIMENT LOCATIF A USAGE ARTISANAL OU INDUSTRIEL Zone d activités du Mornier 03250 LE MAYET DE MONTAGNE Marché de travaux C.C.T.P. D.P.G.F.

Plus en détail

DESSIN D1 Séquence 17

DESSIN D1 Séquence 17 Consignes Après lecture du descriptif plomberie (pages 2 et 3), étude du plan (page 4), et des règles d implantation des appareils sanitaires (page 5): 1 : sur la page 7 (vue en plan de la cuisine à l

Plus en détail

RENOVATION DES SANITAIRES DU COLLEGE JULES VERNE. CCTP Août 2008 LOT 6 PLOMBERIE

RENOVATION DES SANITAIRES DU COLLEGE JULES VERNE. CCTP Août 2008 LOT 6 PLOMBERIE RENOVATION DES SANITAIRES DU COLLEGE JULES VERNE. ROSIERES EN SANTERRE CCTP Août 2008 LOT 6 PLOMBERIE SOMMAIRE CHAPITRE I GENERALITES... 3 ARTICLE 1 - OBJET DES TRAVAUX... 3 ARTICLE 2 - DEFINITION DES

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD CONSTRUCTION D UNE PLATEFORME BOIS ENERGIE 41 250 BRACIEUX Lot n 08 Sanitaires, MAITRE D ŒUVRE : SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE Siège social Agence de Romorantin

Plus en détail

D.P.G.F. DECOMPOSITION PRIX GLOBAL FORFAITAIRE

D.P.G.F. DECOMPOSITION PRIX GLOBAL FORFAITAIRE ØØØØ SOCIETE D'ETUDES TECHNIQUES POUR LE CHAUFFAGE ET L'INDUSTRIE Société à responsabilité limitée au capital de 50 000 R.C Saint-Etienne 64 B 96 C/1 15, rue de l'eternité- 42.000 SAINT-ETIENNE Téléphone

Plus en détail

LOT N 8 - CHAUFFAGE - VENTILATION - PLOMBERIE

LOT N 8 - CHAUFFAGE - VENTILATION - PLOMBERIE LOT N 8 - CHAUFFAGE-VENTILATION-PLOMBERIE 1 LOT N 8 - CHAUFFAGE - VENTILATION - PLOMBERIE 8-3 - CADRE DE DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE 1 DEPOSE - Dépose et neutralisation des réseaux de chauffage,

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS BP 112-85000 LA ROCHE SR YON Bureau d Etudes Techniques tous fluides F i l i a l e d u g r o u p e A R E A Tél. 02 51 37 48 88 - Fax 02 51 62 22 07 areaelr.bet@orange.fr / www.areaetudes.net MAITRE D OVRAGE

Plus en détail

DEFINITION DES TRAVAUX...2

DEFINITION DES TRAVAUX...2 SOMMAIRE Page 1 1 DEFINITION DES TRAVAUX...2 1.1 LES LIMITES DE CES PRESTATIONS SONT :...2 1.1.1 Pour la distribution d'eau froide...2 1.1.2 Pour la distribution d'eau chaude sanitaire...2 1.1.3 Pour les

Plus en détail

MAITRE D'OUVRAGE. HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420)

MAITRE D'OUVRAGE. HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420) MAITRE D'OUVRAGE HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420) Dossier de consultation des entreprises : Octobre 2014 C.C.T.P.

Plus en détail

Lot n 8 Plomberie, sanitaire et chauffage.

Lot n 8 Plomberie, sanitaire et chauffage. 1 Lot n 8 Plomberie, sanitaire et chauffage. Documents de référence. 1 D.T.U applicables au présent lot. D.T.U n 60.1 Pour les travaux de plomberie et sanitaire. D.T.U n 60.2 pour les évacuations des E.U

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 Maître de l ouvrage : Fonds Calédonien de l Habitat Objet du marché : RESTRUCTURATION DE 103 LOGEMENTS «Rivière

Plus en détail

LOT N 14 - PLOMBERIE

LOT N 14 - PLOMBERIE LOT N 14 - PLOMBERIE 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX Le présent lot a pour objet l'exécution des travaux suivants : - les réseaux d'alimentation et de distribution eau froide

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14 DOSSIER Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14 Maison de retraite Les Hortensias Générateur d air chaud, type SOMAT puissance estimée 400 kw et équipé d un brûleur fioul SIGMA. Cuve fioul acier de 3000

Plus en détail

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE LOT N 8 : PLOMBERIE Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS. Sous total 30.1. 30.2. PRODUCTION DE CHALEUR

30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS. Sous total 30.1. 30.2. PRODUCTION DE CHALEUR 30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS 30.1.1. Bloc-porte métallique coupe-feu 1 heure à un vantail Dépose de l ancienne porte inutilisée Bâti métallique en tôle d acier pliée de

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître de l Ouvrage : MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) Objet du marché : RENOVATION D UN

Plus en détail

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE L Entrepreneur : Le Maître

Plus en détail

Construction d un bâtiment industriel de type atelier relais 01500 CHATEAU GAILLARD. Décomposition du Prix Global et Forfaitaire (D.P.G.F.

Construction d un bâtiment industriel de type atelier relais 01500 CHATEAU GAILLARD. Décomposition du Prix Global et Forfaitaire (D.P.G.F. Communauté de Communes de la Plaine de l Ain 143 rue du Château 01150 CHAZEY SUR AIN Construction d un bâtiment industriel de type atelier relais 01500 CHATEAU GAILLARD Décomposition du Prix Global et

Plus en détail

LOT N 9 Plomberie Sanitaires

LOT N 9 Plomberie Sanitaires MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CCTP & devis estimatif LOT N 9 Plomberie Sanitaires COMMUNE DE NEUCHATEL URTIERE CONSTRUCTION D UNE MAIRIE Objet du marché : Construction d une Mairie 2eme Appel d offres 05.2013

Plus en détail

DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Notice descriptive sommaire 1 1. CONCEPTION DU BATIMENT Locaux à usage de bureaux assujettis au code du Travail et ERP 5 ème catégorie

Plus en détail

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE MAITRE D OUVRAGE / MAITRE D OEUVRE : VILLE DE NICE DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES, DE L AMENAGEMENT, DES TRAVAUX, ET DU DEVELLOPEMENT DURABLE DIRECTION DES BATIMENTS COMMUNAUX SERVICE MAINTENANCE

Plus en détail

COMMUNE DE MILLANÇAY «EXTENSION DE LA BIBLIOTHEQUE ET BUREAUX» Rue des hauts châteaux 41200 MILLANÇAY SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE

COMMUNE DE MILLANÇAY «EXTENSION DE LA BIBLIOTHEQUE ET BUREAUX» Rue des hauts châteaux 41200 MILLANÇAY SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE COMMUNE DE MILLANÇAY «EXTENSION DE LA BIBLIOTHEQUE ET BUREAUX» Rue des hauts châteaux 41200 MILLANÇAY Lot n 07 - Chauffage MAITRE D ŒUVRE : SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE Siège social Agence de Romorantin

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire - Phase : DCE

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire - Phase : DCE N Désignation U Qté Prix Unitaire Montant HT 08 LOT CHAUFFAGE GAZ VENTILATION 08.1 OBJET 08.2 GENERALITE 08.2.5 Renseignements et documents à fournir : DOSSIER D'EXECUTION et DES OUVRAGES EXECUTES 08.2.5.2

Plus en détail

COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS

COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS LOT N 05: PLOMBERIE SANITAIRE - VENTILATION - PRO FEVRIER 2013 1 GENERALITES ADMINISTRATIVES I.01) Objet du présent descriptif:

Plus en détail

PLOMBERIE / SANITAIRES

PLOMBERIE / SANITAIRES SAINT QENTIN - Aménagement d'une crèche N DESIGNATION D MATERIEL té Qté 1 EA FROIDE PLOMBERIE / SANITAIRES NITAIRE 1.1 BRANCHEMENT Vanne d'arrêt Filtre avec isolement Disconnecteur Compteur à impulsion

Plus en détail

Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS PLOMBERIE-SANITAIRE-CHAUFFAGE

Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS PLOMBERIE-SANITAIRE-CHAUFFAGE REALISATION DE BUREAUX, REFECTION DE VESTIAIRES DE LA SALLE N 2. MISE EN SECURITE ET ACCESSIBILITE DE LA SALLE N 2, DE LA SALLE D EXPRESSION CORPORELLE ET DE LA SALLE DE COMBAT. Maître d ouvrage MAIRIE

Plus en détail

AMÉNAGEMENT DE BUREAUX AU 1 ETAGE, AMENAGEMENT D'ARCHIVES AU SS ET REFECTION DES FACADES DU SIEGE SOCIAL CCAF

AMÉNAGEMENT DE BUREAUX AU 1 ETAGE, AMENAGEMENT D'ARCHIVES AU SS ET REFECTION DES FACADES DU SIEGE SOCIAL CCAF 1408 AMÉNAGEMENT DE BUREAUX AU 1 ETAGE, AMENAGEMENT D'ARCHIVES AU SS ET REFECTION DES FACADES DU SIEGE SOCIAL CCAF 14 rue de Lesquerde 66 220 SAINT PAUL DE FENOUILLET Maître d'ouvrage Architecte COMMUNAUTÉ

Plus en détail

LOT N 10 : CHAUFFAGE VENTILATION

LOT N 10 : CHAUFFAGE VENTILATION Maître d'ouvrage Février 2011 Ville du CODRAY 32, rue du Gord 28630 LE CODRAY - o O o - Construction d un restaurant scolaire Groupe scolaire «Léonard de Vinci» Rue des Chaises 28630 LE CODRAY LOT N 10

Plus en détail

Lot n 5 PLOMBERIE - SANITAIRE. Appel d'offre. Commune Mirabel & Blacons. Immeuble "les Cascades" 26400 MIRABEL ET BLACONS

Lot n 5 PLOMBERIE - SANITAIRE. Appel d'offre. Commune Mirabel & Blacons. Immeuble les Cascades 26400 MIRABEL ET BLACONS Commune Mirabel & Blacons Immeuble "les Cascades" 26400 MIRABEL ET BLACONS MAITRE D'OUVRAGE Commune de Mirabel et Blacons 26400 MIRABEL ET BLACONS Tél : 04 75 40 00 66 Lot n 5 PLOMBERIE - SANITAIRE Appel

Plus en détail

MAITRE D'OUVRAGE. HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20.

MAITRE D'OUVRAGE. HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. MAITRE D'OUVRAGE HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 10 villas Dossier de consultation des entreprises : SEPTEMBRE 2015 C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques

Plus en détail

RESTRUCTURATION DE LOCAUX 48-50, Boulevard Edgar Quinet 79200 PARTHENAY

RESTRUCTURATION DE LOCAUX 48-50, Boulevard Edgar Quinet 79200 PARTHENAY SYNDICAT MIXTE D'AMENAGEMENT ET D'EXPANSION DE LA GATINE RESTRUCTURATION DE LOCAUX 48-50, Boulevard Edgar Quinet 79200 PARTHENAY CADRE DE DECOMPOSITION FORFAITAIRE Octobre 2006 22.06.070/FG/CP Suivant

Plus en détail

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES BEG ROHU 56510 SAINT PIERRE QUIBERON RENOVATION DES VESTIAIRES-SANITAIRES CADRE DE DÉCOMPOSITION DU PRIX GLOBAL FORFAITAIRE C.D.P.G.F. LOT N 7 PLOMBERIE

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY CONSTRUCTION D UN GROUPE SCOLAIRE A PROVENCHERES SUR MEUSE DECOMPOSITION GLOBALE ET FORFAITAIRE LOT N 9 : «PLOMBERIE SANITAIRE» MAITRE D ŒUVRE S.I.C.A.H.R DE L AUBE BUREAU

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 05 Plâtrerie - Isolation Maîtrise

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES EP1 PREPARATION D ACTIVITES PROFESSIONNELLES BEP INSTALLATION DES SYSTEMES ENERGETIQUES ET CLIMATIQUES

DOSSIER RESSOURCES EP1 PREPARATION D ACTIVITES PROFESSIONNELLES BEP INSTALLATION DES SYSTEMES ENERGETIQUES ET CLIMATIQUES BEP INSTALLATION DES SYSTEMES ENERGETIQUES ET CLIMATIQUES EP1 PREPARATION D ACTIVITES PROFESSIONNELLES DOSSIER RESSOURCES Ce dossier comporte 10 pages format A3 numérotées de 1/10 à 10/10 Session EP1 2012

Plus en détail

BORDEREAU DESCRIPTIF CORPS D'ÉTAT : Le : TCE

BORDEREAU DESCRIPTIF CORPS D'ÉTAT : Le : TCE Christian OUVRAY Saint-Maurice, le : 7/10/2008 Architecte D.P.L.G. N/Ref Membre du Collège national des Experts Architectes Français 1793 2008 27 rue des Épinettes - 94410 Saint-Maurice Téléphone: 01 43

Plus en détail

FABRICATION FRANÇAISE ET NORMES PMR

FABRICATION FRANÇAISE ET NORMES PMR Limiance Dimensions extérieures : 2206 X 1667 mm (habillage extérieur compris, hors prestation hva-concept) Largeur porte : 830 mm Surface utile : 2,95 m² Poids : 920 kg (+/- 5 %) Présentation avec finition

Plus en détail

PARTIE A - CHAUFFAGE / VENTILATION

PARTIE A - CHAUFFAGE / VENTILATION LOT N 8 : CHAFFAGE / VENTI LATION / PLOMBERIE SANITAIRE N ART DESIGNATION DES OVRAGES QTE P.. P.. x Q PARTIE A - CHAFFAGE / VENTILATION 1 GENERALITES 1.1à 1.9.2 Pour mémoire PM 2 DONNEES TECHNIQES 2.1

Plus en détail

Prestations Plomberie Sanitaires

Prestations Plomberie Sanitaires Entretien et maintenance des installations techniques de l Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura Prestations Plomberie Sanitaires Sommaire 1. OBJET ET ÉTENDUE... 2 1.1 Nature des prestations...

Plus en détail

Hôpitaux, cliniques, maisons de retraite. Enseignement secondaire, universités. Monuments, cinémas, théâtres, musées

Hôpitaux, cliniques, maisons de retraite. Enseignement secondaire, universités. Monuments, cinémas, théâtres, musées CHAMPS D APPLICATION : PRESTO Santé est une offre complète de solutions d accessibilité parfaitement adaptées aux besoins des personnes à mobilité réduite Personnes en fauteuil roulant, personnes agées

Plus en détail

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre Communauté Rurale des Monts de Flandre Réhabilitation d une travée de bâtiment industriel en bureau D P G F Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES Maître d Ouvrage Maîtrise d Œuvre V1.1 - Avril 2011 Communauté Rurale

Plus en détail

DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE. Lot n 6 - ZINGUERIE - PLOMBERIE - SANITAIRES - CHAUFFAGE GAZ - V.M.C.

DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE. Lot n 6 - ZINGUERIE - PLOMBERIE - SANITAIRES - CHAUFFAGE GAZ - V.M.C. HABITAT DAUPHINOIS 20, rue Balzac 26000 VALENCE Construction de 6 villas locatives Lotissement "Le joli clos II" Rue des vignes 38150 SAINT ROMAIN-DE-SURIEU DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE

Plus en détail

CHAPITRE 1 - GENERALITES - Mission exécution Ens 1 CHAPITRE 2 - BASES DES CALCULS. ens 2 0 - Tube PEHD en tranchée 0 DN50 ml 10 0

CHAPITRE 1 - GENERALITES - Mission exécution Ens 1 CHAPITRE 2 - BASES DES CALCULS. ens 2 0 - Tube PEHD en tranchée 0 DN50 ml 10 0 629 Logements ROBERTY DECAUVILLE 8413 LE PONTET Références au descriptif U Quantités Prix Produits Les quantités sont obligatoirement à vérifier sous la responsabilité de l'entreprise. CHAPITRE 1 GENERALITES

Plus en détail

réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT CL - Page n 1 / 6

réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT CL - Page n 1 / 6 réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT CL - Page n 1 / 6 LOT N 4 CLOISONS - PLAFONDS Sommaire Chapitre I - PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES...2 Chapitre II -

Plus en détail

Commune de Chambly RENOVATION DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE AU GYMNASE ARISTIDE BRIAND CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.

Commune de Chambly RENOVATION DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE AU GYMNASE ARISTIDE BRIAND CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T. Commune de Chambly RENOVATION DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE AU GYMNASE ARISTIDE BRIAND CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) 1 SOMMAIRE GENERALITES...3 1.1 OBJET DU MARCHE...3 1.2 INTERVENANTS...3

Plus en détail

AMENAGEMENT BUREAUX 3 CM

AMENAGEMENT BUREAUX 3 CM AMENAGEMENT BUREAUX 3 CM CHAUFFAGE PLOMBERIE - VENTILATION Maître d ouvrage COMMUNAUTE DE COMMUNE DU CANTON DE MONTLUEL 85 avenue Pierre COMORECHE 01120 MONTLU Tél : Maître d œuvre CAP ARCHITECTURE 441

Plus en détail

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX Le présent lot a pour objet l'exécution des travaux suivants : - Fourniture et pose d éviers 2 bacs

Plus en détail

Le présent document a pour objet la définition des ouvrages à réaliser et les fournitures à mettre en oeuvre pour l'exécution du lot

Le présent document a pour objet la définition des ouvrages à réaliser et les fournitures à mettre en oeuvre pour l'exécution du lot CCTP DPGF LOT 08 CHAUFFAGE / PLOMBERIE / VMC..1 / 15 I - GENERALITES Le présent document a pour objet la définition des ouvrages à réaliser et les fournitures à mettre en oeuvre pour l'exécution du lot

Plus en détail

LOT N 05 - PLOMBERIE SANITAIRE - CHAUFFAGE

LOT N 05 - PLOMBERIE SANITAIRE - CHAUFFAGE Commune de La Chapelle de Guinchay (71570) - Mise aux normes accessibilité PMR de la Mairie -06-1 -6 LOT N 05 - PLOMBERIE SANITAIRE - CHAUFFAGE 6.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX - Dépose des existants - Alimentations,

Plus en détail

Ville de Cagnes-sur-Mer PATIO RENOIR - NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE. Avenue de l Hôtel de Ville / Avenue de Verdun Cagnes-sur-Mer DESCRIPTIF SOMMAIRE

Ville de Cagnes-sur-Mer PATIO RENOIR - NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE. Avenue de l Hôtel de Ville / Avenue de Verdun Cagnes-sur-Mer DESCRIPTIF SOMMAIRE page 1 sur 6 pages Avenue de l Hôtel de Ville / Avenue de Verdun Cagnes-sur-Mer DESCRIPTIF SOMMAIRE Bâtiment Basse Consommation énergétique, B B C 2005 GENERALITE page 2 sur 6 pages La construction sera

Plus en détail

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARCHITECTURE DE LA VILLE ET DES TERRITOIRES MARNE LA VALLEE MARS 2011 DCE LOT 01 - CHAUFFAGE - VENTILATION

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARCHITECTURE DE LA VILLE ET DES TERRITOIRES MARNE LA VALLEE MARS 2011 DCE LOT 01 - CHAUFFAGE - VENTILATION ECOLE NATIONALE SPERIERE D ARCHITECTRE DE LA VILLE ET DES TERRITOIRES MARNE LA VALLEE AMENAGEMENT D NE SALLE DES CONSEILS ET DES ENSEIGNANTS ET DE BREAX DE LA RECHERCHE MARS 2011 DCE LOT 01 - CHAFFAGE

Plus en détail

Procédure adaptée article 28 et suivants du Code des Marchés Publics.

Procédure adaptée article 28 et suivants du Code des Marchés Publics. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) PLOMBERIE/SANITAIRE/CHAUFFAGE. PERSONNE PUBLIQUE : MAIRIE D HAILLICOURT OBJET DU MARCHE : Rénovation Plomberie/Sanitaire/Chauffage au Presbytère. PROCEDURE

Plus en détail

Lot N : Date : NOVEMBRE 2013. Exécution des travaux suivant prescriptions du CCTP, DTU et règles de l'art 3.1 INSTALLATION DE CHANTIER

Lot N : Date : NOVEMBRE 2013. Exécution des travaux suivant prescriptions du CCTP, DTU et règles de l'art 3.1 INSTALLATION DE CHANTIER N CCTP Désignation des ouvrages U Q P.U. Sommes Exécution des travaux suivant prescriptions du CCTP, DTU et règles de l'art 3.1 INSTALLATION DE CHANTIER ( Prestation à la charge du Lot n 02 - Gros œuvre

Plus en détail

Quantité proposée TOTAL.

Quantité proposée TOTAL. CCTP Mars 2015 - Page 2/12 1 - DESCRIPTION D PROJET Pour mémoire PM 0,00 TOTAL DESCRIPTION D PROJET 0,00 Euros HT 2 - INTERVENTIONS PREALABLES 21 - Principe général Pour mémoire PM 0,00 PRINCIPE GENERAL

Plus en détail

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail

Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu

Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu Systèmes préventifs de protection incendie dans les bâtiments à étages Le but des mesures préventives de protection incendie est d'éviter la propagation

Plus en détail

Double flux Dee Fly Cube. Double flux Dee Fly Modulo. Ventilation individuelle Réseaux. Valeur rendement 90 % Valeur rendement 85 %

Double flux Dee Fly Cube. Double flux Dee Fly Modulo. Ventilation individuelle Réseaux. Valeur rendement 90 % Valeur rendement 85 % Ventilation individuelle Réseaux Double flux Dee Fly Cube Air insufflé (intérieur) Air rejeté (extérieur) Air extrait (intérieur) Air neuf (extérieur) Valeur rendement 90 % Double flux Dee Fly Modulo Valeur

Plus en détail

VILLE D AMIENS 1/1 CREATION D UNE CRECHE MUNICIPALE SQUARE FRIANT LES 4 CHENES 80000 AMIENS C.C.T.P. LOT : PLOMBERIE - SANITAIRE

VILLE D AMIENS 1/1 CREATION D UNE CRECHE MUNICIPALE SQUARE FRIANT LES 4 CHENES 80000 AMIENS C.C.T.P. LOT : PLOMBERIE - SANITAIRE VILLE D AMIENS 1/1 SOMMAIRE CHAPITRE 1 GENERALITES... 3 4 1.1 OBJET 1.2 PRESTATIONS INCLUSES AU PRESENT LOT 1.3 PRESTATIONS NON COMPRISES 1.4 DESINFECTION DU RESEAU CHAPITRE 2 BASES DE CALCULS... 5 6 2.1

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PERCHE-GOUET REHABILITATION ET EXTENSION DE L ACCUEIL DE LOISIRS

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PERCHE-GOUET REHABILITATION ET EXTENSION DE L ACCUEIL DE LOISIRS COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PERCHE-GOUET 3 rue du Professeur Félix Lejars 28 160 UNVERRE REHABILITATION ET EXTENSION DE L ACCUEIL DE LOISIRS Route des Moulins Lieu-dit «les Petites Bordes» 28 160 BROU LOT

Plus en détail

Marché de fourniture et d installation de matériels de restauration, et de travaux de cloisonnement du local plonge

Marché de fourniture et d installation de matériels de restauration, et de travaux de cloisonnement du local plonge CENTRE HOSPITALIER DU GERS 10 Rue Michelet BP 363 32008 AUCH Cédex 8 Marché de fourniture et d installation de matériels de restauration, et de travaux de cloisonnement du local plonge ANNEXE 1 AU CCTP

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 09 Plomberie sanitaire Maîtrise

Plus en détail

Commune d ORGELET Construction d une Maison de Santé pluridisciplinaire 39270 ORGELET. Lot n 13 FORAGES SONDES GEOTHERMIQUES. C.C.T.P et D.Q.

Commune d ORGELET Construction d une Maison de Santé pluridisciplinaire 39270 ORGELET. Lot n 13 FORAGES SONDES GEOTHERMIQUES. C.C.T.P et D.Q. Commune d ORGELET Construction d une Maison de Santé pluridisciplinaire 39270 ORGELET Maître d'oeuvre : D. BEURET & V. RATEL 2, Rue des Rochettes 39000 LONS LE SAUNIER Lot n 13 FORAGES SONDES GEOTHERMIQUES

Plus en détail

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer construction d'une maison d'habitation impasse de la Vague 85340 Olonne-sur-Mer MAITRE D'OUVRAGE Allain Stéphane M. et Mme impasse des Vagues 85340 Olonne-sur-Mer ARCHITECTE : Deschamp Frédéric 9 Quai

Plus en détail

BORDEREAU QUANTITATIF CHAUFFAGE - VENTILATION MECANIQUE

BORDEREAU QUANTITATIF CHAUFFAGE - VENTILATION MECANIQUE Construction d un ALSH Accueil périscolaire à BEALIE LES LOCHES 5 Juin 2013 BORDEREA QANTITATIF CHAFFAGE - VENTILATION MECANIQE Afin d'établir des propositions de prix qualitativement et quantitativement

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 10 Chauffage gaz - VMC Maîtrise

Plus en détail

MAITRES D OUVRAGE. Projet d Extension d un Accueil de Loisirs et Création d une Maison de Quartier. Rue du Cézallier - 15100 SAINT-FLOUR

MAITRES D OUVRAGE. Projet d Extension d un Accueil de Loisirs et Création d une Maison de Quartier. Rue du Cézallier - 15100 SAINT-FLOUR MAITRES D OUVRAGE COMMUNAUTE de COMMUNES du PAYS de SAINT-FLOUR Village d Entreprises - ZA du Rozier-Coren 15100 SAINT-FLOUR COMMUNE de SAINT-FLOUR Mairie 1, Place d Armes 15100 SAINT-FLOUR Projet d Extension

Plus en détail

TRAITEMENT D AIRD VENTILATION

TRAITEMENT D AIRD VENTILATION TRAITEMENT D AIRD ET VENTILATION D1 Sommaire Section 7 Traitement d air d et ventilation Articles CH 28 à CH 43 - CH 28 - Définitions - CH 29 à CH 40 Sous-section section 1 : Ventilation de confort - CH

Plus en détail

4 PLOMBERIE/SANITAIRE CHAUFFAGE

4 PLOMBERIE/SANITAIRE CHAUFFAGE Réhabilitation du préau des Capucins Salle des associations / Commune de Cazères 31220 Page 1 sur 7 Préau des Capucins - Mairie de Cazères Mai 2012 LOT N 4 : PLOMBERIE/SANITAIRE - CHAUFFAGE C A B I N E

Plus en détail

www.hdgdev.com Franck SIMONNET

www.hdgdev.com Franck SIMONNET www.hdgdev.com Franck SIMONNET Chargé de prescription 1 VMC double flux Dee Fly Maison individuelle Juin 2009 Principe du double flux Le renouvellement de l air est assuré mécaniquement par insufflation

Plus en détail

LOT N 8 - PLATRERIE ISOLATION

LOT N 8 - PLATRERIE ISOLATION CCTP LOT N 8 PLATRERIE ISOLATION Page 1 / 1 LOT N 8 - PLATRERIE ISOLATION CCTP LOT N 8 PLATRERIE ISOLATION Page 2 / 2 SOMMAIRE LOT N 8 - PLATRERIE ISOLATION...1 8.1 - GENERALITES TCE...3 8.2 - DOCUMENTS

Plus en détail

REHABILITATION DES LOGEMENTS DE LA CITE BAD A ABIDJAN - COCODY

REHABILITATION DES LOGEMENTS DE LA CITE BAD A ABIDJAN - COCODY REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE ----------- BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT ---------- REHABILITATION DES LOGEMENTS DE LA CITE BAD A ABIDJAN - COCODY DESCRIPTIF LOT 07 : PLOMBERIE SANITAIRE MODE D'EXECUTION

Plus en détail

MAITRE D'OUVRAGE. HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20.

MAITRE D'OUVRAGE. HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. MAITRE D'OUVRAGE HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction d'un immeuble de à SAINT MARCELLIN (38160) Dossier de consultation des entreprises : JUILLET 2015 C.C.T.P.

Plus en détail

3.31 BDPGF Lot 13 Chauffage Ventilation Plomberie

3.31 BDPGF Lot 13 Chauffage Ventilation Plomberie Référence: 1047 REI Maître d'ouvrage: Communauté de Haute Provence Mairie de Mane, Hôtel de ville 04300 MANE Site: Bd de la Tuillerie 04110 REILLANNE : POLE ENFANCE DE REILLANNE Phase: 3. PRO / DCE 3.31

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Procédure adaptée

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Procédure adaptée MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure adaptée (CCTP) LOT N 4 - PLOMBERIE Maître d'ouvrage 151 Rue de la Gare 76270 SAINT SAIRE Tél. 02 32 97 07 80 - Fax. 02 32 97 48 12 Représentant le Pouvoir Adjudicateur

Plus en détail

LOT n 08 - PLOMBERIE. Vestiaires football DREUIL 08/ 1

LOT n 08 - PLOMBERIE. Vestiaires football DREUIL 08/ 1 LOT n 08 - PLOMBERIE Vestiaires football DREUIL 08/ 1 SOMMAIRE 08. 00 - GENERALITES - 08. 01 - Références aux normes - 08. 02 - Echantillons et modèles - 08. 03 - Diamètre des canalisations et réseaux

Plus en détail

Cahier des clauses techniques Particulières

Cahier des clauses techniques Particulières Cahier des clauses techniques Particulières REMPLACEMENT DES GENERATEURS GAZ LOT N 1 secteur 401 - Fleury Les Aubrais (45400) : HP 0506-17 et 19 rue Gabriel Péri 12 logements collectifs LOT N 2 - secteur

Plus en détail

Lieu-dit Pernicaggio - SARROLA-CARCOPINO. Bâtiment J DESCRIPTIF SOMMAIRE. Ce programme est réalisé en BBC

Lieu-dit Pernicaggio - SARROLA-CARCOPINO. Bâtiment J DESCRIPTIF SOMMAIRE. Ce programme est réalisé en BBC Lieu-dit Pernicaggio - SARROLA-CARCOPINO Bâtiment J DESCRIPTIF SOMMAIRE Ce programme est réalisé en BBC Les prestations sont définies en qualité, dimensionnement et positionnement pour l'obtention du label

Plus en détail

Commune de SAINT LEONARD - 88650

Commune de SAINT LEONARD - 88650 Commune de SAINT LEONARD - 88650 ------------------------------------------------------------------------ PROJET D EXTENSION DU CENTRE DE SECOURS & CREATION DE GARAGES COMMUNAUX ------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

COMMUNE DE PONTLEVOY «Réhabilitation et extension d un immeuble à usage de boulangerie» 4 rue du Colonel FILLOUX 41 400 PONTLEVOY

COMMUNE DE PONTLEVOY «Réhabilitation et extension d un immeuble à usage de boulangerie» 4 rue du Colonel FILLOUX 41 400 PONTLEVOY COMMNE DE PONTLEVOY «Réhabilitation et extension d un immeuble à usage de boulangerie» 4 rue du Colonel FILLOX 41 400 PONTLEVOY Lot n 07 PLOMBERIE SANITAIRE Société d Architecture BOITTE 10, rue de la

Plus en détail

CCTBsa - bureau technique sanitaire

CCTBsa - bureau technique sanitaire Suivi Page 1 Descriptif sanitaire CCTBsa - bureau technique sanitaire certifié ISO 9000 depuis 2001 par SGS. technique@cctb.ch - www.cctb.ch - +41 021 965 62 90 Mise aux normes de laboratoires. soumission

Plus en détail

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 Du Code des Marchés Publics CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P FOURNITURE

Plus en détail

I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON

I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON LOCAUX VESTIAIRES- SANITAIRES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES LOT N 2 : STRUCTURE MODULAIRE Le 28 août 2014 GÉNÉRALITÉS Le présent Cahier des Clauses

Plus en détail