Dossier de Consultation des Entreprises (D.C.E.)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier de Consultation des Entreprises (D.C.E.)"

Transcription

1 REHABILITATION DE LA DEMI-PENSION DU COLLEGE JULES VERNE ROSIERES EN SANTERRE Dossier de Consultation des Entreprises (D.C.E.) LOT 11 PLOMBERIE / SANITAIRE Architecte mandataire : Bureau d Études : ARCASA Ingénierie Philippe HENNEGRAVE 12 rue Villevert 831 rue Quentin de la Tour SENLIS HARLY : :

2 Réhabilitation de la demi-pension Page : 2 SOMMAIRE I - SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES GÉNÉRALES...3 I-1 - Objet... 3 I-2 - Limites de prestations... 3 I-3 - Documents à joindre à l offre... 3 I-4 - Marques, labels ou garanties... 3 I-5 - Emplacement du chantier... 3 I-6 - Mise en œuvre des ouvrages... 3 I-7 - Sécurité du personnel... 4 I-8 - Gardiennage du chantier... 4 I-9 - Plans... 4 I-10 - Connaissance des lieux... 4 I-11 - Responsabilité... 4 I-12 - Sécurité... 4 II - PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIÈRES...5 II-1 - Réalisation des travaux... 5 II-2 - Pièces à fournir... 5 II-3 - Prestation à la charge du présent corps d état... 6 II-4 - Obligations de l entreprise... 7 II Relations avec les autres corps d état... 7 II Percements et réservations... 7 II Fourreaux... 8 II Scellements, bouchage des trous, réservations et raccords... 8 II Socles... 8 II Prestations globales... 8 II Dimensions et qualités des matériaux et ouvrages... 9 II Qualité des matériaux... 9 II Contacts avec les services publics et privés II Réception des installations II Essais II Isolement acoustique III - PRESCRIPTIONS PARTICULIÈRES...11 III-1 - Appareils sanitaires III-2 - Distribution III Tube cuivre III Evacuations III Calorifuge III-3 - Limites de prestations IV - DESCRIPTION DES OUVRAGES...14 IV-1 - Plomberie - Sanitaire IV Travaux préparatoires IV Appareils sanitaires IV Alimentations IV Evacuations IV Alimentation gaz IV Essais et mise en service... 19

3 Réhabilitation de la demi-pension Page : 3 I - SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES GÉNÉRALES I-1 - Objet Le présent corps d état a pour objet l ensemble des travaux de Plomberie sanitaire relatifs réhabilitation de la demi-pension du collège Jules Verne à Rosières en Santerre. I-2 - Limites de prestations Les prestations des entreprises comprennent : La fourniture, le transport, la distribution sur le chantier, la pose et toutes sujétions de préparation de tous les ouvrages définis dans le C.C.T.P relatif à ce corps d état. A une date qui sera précisée par le Maître d'oeuvre, le nettoyage de tous les ouvrages du corps d état, ainsi que l'enlèvement des protections temporaires éventuelles. I-3 - Documents à joindre à l offre A l'appui de leurs propositions, les entrepreneurs soumissionnaires devront obligatoirement fournir les pièces suivantes : Notice technique indiquant les caractéristiques et la provenance des matériaux, L'entrepreneur devra fournir préalablement à toute exécution, les études, dessins et notes de calcul, etc. concernant ces travaux, I-4 - Marques, labels ou garanties Conformément aux documents de référence mentionnés ci-dessus, les matériaux ou matériels entrant dans la composition des ouvrages de chaque corps d état devront obligatoirement porter la marque NF de conformité aux normes. I-5 - Emplacement du chantier L'entrepreneur étant soumis à toutes les obligations résultant des décrets, lois, arrêtés ministériels, préfectoraux ou municipaux applicables à l'ensemble des chantiers publics et privés, il devra demander toutes les autorisations nécessaires aux autorités compétentes pour l'exécution des travaux pour lesquelles il supportera la charge financière s'il y a lieu. I-6 - Mise en œuvre des ouvrages Les ouvrages livrés sur le chantier en attente de pose devront être stockés à l'abri des intempéries et des chocs. Les conditions de stockage devront être telles qu'ils ne subissent aucune déformation ou détérioration.

4 Réhabilitation de la demi-pension Page : 4 I-7 - Sécurité du personnel Pendant toute la durée des travaux, l'entrepreneur devra prendre toutes les mesures nécessaires afin d'assurer la stricte application des règlements en vigueur concernant la sécurité du travail des personnels employés sur le chantier. I-8 - Gardiennage du chantier Il ne sera pas prévu de gardiennage ni par le Maître d'ouvrage ni par le Maître d'oeuvre. I-9 - Plans Sont annexés au présent descriptif les plans suivants : Plan PL-1 : Sous-sol Réseaux EF, ECS et gaz Plan PL-2 : Rez de chaussée Réseaux EF, ECS et gaz Plan PL-3 : Sous-sol Réseaux EU, EV et EP Plan PL-4 : Rez de chaussée Réseaux EU, EV et EP I-10 - Connaissance des lieux En particulier, sont parfaitement connus le terrain et ses sujétions propres, les contraintes relatives aux constructions voisines, les modalités d'accès par la voirie, les possibilités et difficultés de circulation et de stationnement, les sujétions des règlements administratifs en vigueur se rapportant à la sécurité sur le domaine public et à l intérieur des locaux. Elle ne pourra jamais arguer que des erreurs ou omissions qui puissent la dispenser d'exécuter les travaux de sa profession ou qui fassent l'objet d'une demande de supplément de ses prix. I-11 - Responsabilité L'entreprise assurera, sous sa responsabilité pleine et entière, la protection et la bonne tenue des immeubles voisins et prendra une assurance spéciale, couvrant les risques aux existants pendant toute la durée du chantier. L'entreprise demeure responsable des dégradations causées sur le bâtiment, les installations et les bâtiments voisins, sur les propriétés voisines, sur la voie publique. I-12 - Sécurité Les entreprises devront se conformer aux arrêtés et règlements de sécurité et notamment mise en place de tous dispositifs assurant la sécurité du chantier, de la voie publique, de la voie privée, des accès (mise en place d'échafaudages, auvents, pare-pluie, platelage pour protection des passants et des véhicules).

5 Réhabilitation de la demi-pension Page : 5 II - PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIÈRES II-1 - Réalisation des travaux Les travaux seront exécutés suivant les prescriptions de la législation en vigueur, des décrets et arrêtés ministériels, des normes françaises éditées par l A.F.N.O.R., et notamment : D.T.U et ses additifs, 60.31, et applicables aux travaux de plomberie - Sanitaire. D.T.U. 60.5, 60.11, NF-C et NF-C et leurs additifs, concernant les installations électriques. NF-P NF-P NF-P NF-P NF-P 43. Cahiers des prescriptions spéciales correspondants. NF-D , , , concernant les chaudières. NF-P concernant : Distribution de l eau - Terminologie - Evacuations des eaux usées NF-P Installations sanitaires personnes à mobilité réduite NF-D à NF-D : Robinetterie sanitaire Spécifications techniques générales NF-P , NF-P (DTU 65.10) : Canalisations d eau chaude ou froide sous pression et canalisations d évacuation des eaux usées et des eaux pluviales à l intérieur des bâtiments. Arrêté du 23 juin Installations de chauffage des bâtiments d'habitation, de bureaux ou recevant du public. Arrêté du 25 juin 1980, modifié par l arrêté du 14 février 2000, relatif au règlement de sécurité contre les risques d incendie et de panique dans les établissements recevant du public. Règlements sanitaires départementaux. Cette liste n est pas limitative. Les matériels et matériaux mis en œuvre seront conformes aux exigences des normes européennes et disposeront d un marquage CE sur l appareil. Sauf avis contraire dans le présent C.C.T.P., toutes les installations doivent répondre impérativement aux normes et décrets en vigueur. II-2 - Pièces à fournir L'entrepreneur devra lors de la remise de son offre fournir une documentation des principaux équipements à mettre en place, pour une analyse complète de son offre par rapport à ses concurrents. L'entrepreneur devra, après la date de notification de début des travaux : Remettre au Maître d'oeuvre et au Bureau de Contrôle, pour approbation, le projet complet des installations, avec plans d'exécution, schémas et notes de calcul comportant les indications de parcours et diamètres des canalisations, emplacements des robinets d'arrêt, etc. établis conformément aux documents du Marché.

6 Réhabilitation de la demi-pension Page : 6 Obtenir des Services Officiels intéressés (Compagnie Concessionnaire des Eaux, EDF, GDF, Ponts et Chaussées, etc..) les renseignements, prescriptions et accords concernant l'établissement des branchements et réseaux divers. Dès que possible et obligatoirement avant la réception des ouvrages, l entrepreneur devra remettre au Maître d Œuvre, les dossiers des ouvrages exécutés (D.O.E) qui comprendra : les plans et schémas d exécution «certifiés conformes» à la réalisation, la nomenclature de tous les matériels mis en œuvre avec marques et caractéristiques, notices de fonctionnement et d entretien en français, adresses des fournisseurs..., les consignes détaillées de fonctionnement des installations permettant à toute personne chargée de l utilisation et de la maintenance d intervenir sans erreur ni omission, les garanties sur les différents matériels mis en œuvre, une liste de pièces de rechange de première nécessité à approvisionner par le Maître d Ouvrage. II-3 - Prestation à la charge du présent corps d état L entrepreneur devra prévoir dans son prix, la fourniture, le transport, la mise en œuvre de tous les matériaux nécessaires à l achèvement complet des ouvrages. L entreprise fournira et mettra en œuvre toutes les sujétions à la charge du corps d état objet de la soumission, en particulier, réservations, trous, scellements, bouchements et calfeutrements de toutes les canalisations et gaines de ventilation. Les scellements et bouchements de ses ouvrages sont à la charge du présent lot. L'entreprise procédera aux essais d'étanchéité et de salubrité des installations. A la suite des essais, il devra également, si nécessaire, la mise en veille des installations pour une utilisation ultérieure. L entreprise fournira tous les certificats de conformité, documents administratifs ou déclarations nécessaires au fonctionnement de ses installations. A la réception des travaux, les installations seront livrées en ordre de fonctionnement et en parfait état de propreté. Les appareils, robinetteries et accessoires seront débarrassés des étiquettes, bandes adhésives et autres dispositifs de protection et nettoyés soigneusement pour permettre de contrôler la qualité du matériel installé. Le percement de trous dans les revêtements céramique ou pierre, etc. sera parfaitement exécuté avec mèche spéciale adaptée aux matériaux. Les colliers et supports en fer noir recevront une couche de peinture antirouille après brossage et dégraissage. Toutes dispositions seront prises pour permettre une libre dilatation des canalisations. L'entrepreneur doit vérifier que les stipulations des pièces de son marché sont conformes à l'art de bâtir et aux règles de sa profession. Il doit appeler l'attention du Maître d'oeuvre sur les inconvénients qui pourraient résulter des ordres reçus, soit pour ses propres travaux, soit pour ceux des autres corps d'état. Il lui appartient de provoquer la mise en route du chantier et, en cours de travaux, la remise par le Maître d'oeuvre de tous les documents et renseignements utiles pour compléter le projet et réaliser son ouvrage.

7 Réhabilitation de la demi-pension Page : 7 Le présent document ne devra en aucun cas être considéré comme limitant les ouvrages à prévoir mais comme fixant un résultat à atteindre. L entrepreneur restant responsable de la prévision des moyens pour atteindre ce résultat. L offre étant acceptée, l entreprise devra faire toute rectification ou modification nécessaire à l obtention de la qualité attendue dans tous les détails de l ouvrage; elle ne pourra arguer des documents de base ni utiliser ceux-ci pour des dérogations aux règles de l art ou des manquements aux volontés communes que tous doivent avoir pour mener le chantier à bonne fin. Il est donc demandé à l entreprise de faire part au Maître d Oeuvre en remettant son offre, de toute imperfection que pourrait faire ressortir l étude approfondie du dossier, et qui serait de nature à contrarier les buts poursuivis. Il ne sera pas admis une fois l offre acceptée, de travaux supplémentaires occasionnés pour méconnaissance des lieux et des contraintes, de l environnement, des possibilités d accès, de stockage, etc. Toutes les quantités et métrés indiqués au présent descriptif ou au devis quantitatif estimatif sont donnés à titre indicatif et devront être considérés comme des minima. L entreprise ajoutera toute prestation qu elle jugera nécessaire. Aucune réclamation ne sera admise après l acceptation de l offre. II-4 - Obligations de l entreprise II Relations avec les autres corps d état L entrepreneur est tenu d assister ou de se faire représenter par son personnel parfaitement informé de l affaire et ayant pouvoir de décision, chaque fois qu il y est convoqué, aux rendez-vous de chantier hebdomadaires, organisés par le Maître d Oeuvre ou son représentant ou à chaque convocation exceptionnelle nécessaire à la bonne exécution du chantier. Sa présence est obligatoire pendant toute la durée des travaux. Pour le parfait accomplissement de ses travaux, l entreprise devra prendre connaissance de tous les renseignements qui lui seront utiles, et en particulier : les plans des bâtiments, de la nature des locaux, structure des parois, etc., l ensemble des corps d états de travaux constituant un document unique, chacun de ceux-ci n a de valeur qu associés aux prestations des autres corps d états, l entrepreneur du présent corps d état, devra donc, indépendamment du présent C.C.T.P., prendre connaissance de l ensemble des travaux des autres corps d états. L entrepreneur du présent corps d état, devra indiquer aux autres corps d états, dans les délais imposés par le planning, les ouvrages dont il a besoin (tels que socles, massifs, réservations, attentes diverses etc.). FAUTE DE QUOI, il se trouverait dans l obligation de les exécuter à ses frais. II Percements et réservations Les passages et les emplacements à réserver dans la maçonnerie existante sont à la charge du présent corps d état. L entreprise du présent corps d état aura la responsabilité de la bonne exécution de ces réservations, à défaut de quoi, les démolitions et réfections qui en résulteraient lui incomberaient.

8 Réhabilitation de la demi-pension Page : 8 En tout état de cause, les percements et réserves dans les cloisons sont à la charge du présent lot. II Fourreaux La fourniture et la pose des fourreaux nécessaires au passage des gaines et tuyauteries sont dues par le présent corps d état. Ils seront arasés à plus de 10 mm de la paroi. Ils devront être conformes aux normes et D.T.U. en vigueur. II Scellements, bouchage des trous, réservations et raccords Les bouchages des trous et réservations sont à la charge du présent corps d état. Tous les scellements, matériels et supports de toute nature sont à la charge du présent corps d état. Les bouchages, scellements et raccords seront exécutés dans les matériaux de même nature que les parois concernées. Les prescriptions de mise en oeuvre des fourreaux devront permettre de maintenir le degré coupefeu des parois traversées et devront être réalisées suivant les articles CO 30 à CO 33 de l arrêté du 25 juin 1980 modifié par les arrêtés du 2 février 1993 et 14 février Les protections et calfeutrements en passage de dalles, murs et cloisons seront conformes à l arrêté du 03/08/1999 relatif à la résistance au feu des produits, éléments de construction et d ouvrages et au BT de décembre Diamètres des canalisations conformes suivant D.T.U. II Socles Les socles susceptibles de supporter les appareillages de toutes natures sont dus par le présent corps d état. II Prestations globales L entrepreneur est tenu d établir sa proposition conformément au présent dossier de consultation. L énumération des matériels et fournitures nécessaires à la bonne exécution des travaux n est pas limitative. L entreprise devra répondre aux besoins exprimés pour assurer un bon fonctionnement des installations, sans qu elle puisse se prévaloir d une omission dans les présents documents. D une façon générale, l entrepreneur ne pourra invoquer une omission non signalée, ni aucune mauvaise interprétation des documents pour refuser de fournir ou de monter un dispositif mettant en cause le bon fonctionnement ou la sécurité de l installation, Toute anomalie devra être signalée au Maître d Oeuvre.

9 Réhabilitation de la demi-pension Page : 9 II Dimensions et qualités des matériaux et ouvrages La qualité des matériels et matériaux ainsi que les mises en oeuvre seront conformes aux prescriptions des documents techniques. Ces prescriptions doivent être considérées comme servant de bases minimales aux prestations demandées. Les dimensions et dispositions des matériaux et ouvrages doivent être conformes aux stipulations des pièces du marché. Sur demande de la Maîtrise d Oeuvre, l entrepreneur s engage à faire démolir et à remplacer, à ses frais, tous les ouvrages exécutés sans ordre ou ne répondant pas aux dites stipulations. L entrepreneur est tenu de vérifier sur place les côtes figurant aux plans. Il assume seul la responsabilité qui découlerait, soit de ses erreurs, soit de la non vérification des plans. L entrepreneur sera tenu de produire à la demande de la Maîtrise d Oeuvre, toutes justifications sur la provenance et la qualité des matériels et matériaux. Les équipements mis en œuvre devront être adaptés à un usage intensif et brutal et devront être inviolables à main nue. Tout matériau ou matériel ne répondant pas aux critères de qualité, durabilité, efficacité, économie d usage seraient inaptes à recevoir l approbation du Maître d Ouvrage. II Qualité des matériaux a) Matériaux et procédés non traditionnels L emploi de fabrications ou de procédés non traditionnels et non agréés par le CSTB est interdit, sauf après autorisation de la Maîtrise d Oeuvre, sur production de toutes garanties, notamment en matière de responsabilité décennale et biennale. b) Matériaux de synthèse L attention de l entrepreneur est attirée sur les restrictions concernant l emploi des matériaux de synthèse contenant des quantités d azote et de chlore pouvant se libérer sous forme d acides cyanhydriques et chlorhydriques. En tout état de cause, elles ne devront être supérieures aux dispositions de l arrêté de novembre 1975 du Ministère de l Intérieur. c) Matériaux défectueux Tous matériaux défectueux peuvent être refusés par la Maîtrise d Oeuvre avant leur mise en oeuvre. L entrepreneur s engage à les enlever du chantier ou à démolir les ouvrages mal exécutés dans les délais prescrits. Faute de quoi, après une simple mise en demeure restée infructueuse, ils peuvent être, aux frais, risques et périls de l entrepreneur, transportés à la décharge publique, ou démolis et les gravois évacués. La Maîtrise d Oeuvre peut avec l accord du Maître d Ouvrage, accepter de conserver malgré tout, certains ouvrages mal exécutés s ils ne présentent aucun risque de désordre. Dans ce cas, il reste seul juge de la moins value à effectuer sur le coût de ces ouvrages.

10 Réhabilitation de la demi-pension Page : 10 d) Matériaux de substitution Les références des matériaux données dans le cours des descriptions du C.C.T.P. sont impératives en projet de base. Toutefois l entrepreneur aura la possibilité de proposer en variante, à la Maîtrise d Oeuvre, des matériaux d aspect et de qualité au moins équivalente à ceux proposés. II Contacts avec les services publics et privés L entreprise effectuera à sa charge une analyse d eau conforme au D.T.U additif n 1. L entreprise sera chargée d établir, à ses frais, tous les contacts et certificats de conformité avec les services publics ou privés, afin d assurer une parfaite réalisation de ses installations. Ces démarches s effectueront sous le contrôle, et en accord avec le Maître d Ouvrage. II Réception des installations L entreprise titulaire du présent corps d état, assistera aux vérifications avant la mise en service et exécutera à ses frais, les modifications éventuelles, qui seraient nécessaires, pour rendre ses installations conformes aux normes, aux règlements en vigueur et au présent C.C.T.P. approuvé. Le Maître d Ouvrage entrera en possession des ouvrages dès notification favorable du procèsverbal de réception. II Essais L entrepreneur devra avant la réception, afin d éviter les problèmes techniques dus au mauvais fonctionnement des installations, effectuer à sa charge un essai de bon fonctionnement de l ensemble de l installation, suivant les documents COPREC N 1 - octobre 1998 (Moniteur des Travaux Publics et du Bâtiment du 6 novembre 1998 n 4889) s appliquant aux installations techniques désignées. Établissement d'un procès-verbal suivant document COPREC N 2 octobre qui sera transmis en 3 exemplaires au Bureau de Contrôle pour examen. Après toutes les vérifications et essais de bon fonctionnement, le Maître d'oeuvre proposera la réception des installations au Maître d Ouvrage. La garantie de résultat ne pourra être constatée qu après une saison de chauffe dans les conditions de température extérieure requises. II Isolement acoustique Toutes les précautions nécessaires seront prises pour assurer un isolement acoustique suffisant, conformément aux arrêtés et décrets en vigueur.

11 Réhabilitation de la demi-pension Page : 11 III - PRESCRIPTIONS PARTICULIÈRES III-1 - Appareils sanitaires Toute la robinetterie sera de finition chromée avec classement minimal : E3.A2.U2. Tous les appareils sanitaires seront en porcelaine vitrifiée, de teinte blanche - Choix A L'étanchéité entre les appareils et les revêtements muraux sera assurée par un joint mastic silicone sanitaire blanc à la charge du présent corps d état. L ensemble de la robinetterie sera garanti 10 ans. III-2 - Distribution Les vannes d'isolement et les vannes d'arrêt des purges et vidanges seront à boisseau sphérique pour les diamètres inférieurs ou égaux à 50 mm et de type papillon pour les diamètres supérieurs. Chaque appareil sera protégé par clapets anti-pollution sur les arrivées d eau chaude et d eau froide. Installation d un robinet d arrêt à chaque alimentation et d une vanne d isolement pour chaque distribution d équipement. Toutes les tuyauteries doivent être installées avec une pente adaptée. Au passage des murs et des dalles, les tuyauteries seront munies de fourreaux dépassant de 10 mm minimum de part et d autre. Les interstices entre tuyaux et fourreaux seront calfeutrés au moyen d un matériau incombustible et incompressible (amiante interdit), respectant le degré coupe-feu des parois considérées. Un système de repérage sera posé sur les tuyauteries d eau chaude et d eau froide, en particulier en plénum pour chaque canalisation de distribution d un équipement. L eau chaude sera distribuée à une température maximale de 45 C dans les locaux sanitaires. III Tube cuivre Le tube cuivre sera employé pour toute distribution apparente dans les locaux. Les raccords utilisés seront en cuivre et alliage de cuivre à braser par capillarité. La soudure à l étain est interdite. Les canalisations en tube cuivre seront posées sur colliers démontables, munis de garnitures isophoniques à tige de scellement, ou à patte à vis. Les écartements entre murs et tubes seront obtenus par l interposition de rosaces coniques. Toutes les jonctions cuivre doivent être visibles ou placées dans les zones facilement accessibles. Dans les parcours encastrés, il est utilisé exclusivement du tube sous fourreau plastique, conformément à la NRT 2000.

12 Réhabilitation de la demi-pension Page : 12 Les cintrages et déformations du cuivre seront réalisés à chaud ou sur du tube recuit. III Evacuations Les évacuations sont de deux types : Eaux usées/eaux vannes et Eaux pluviales Elles seront en PVC pour toutes les parties communes et fonte SMU pour les cheminement en chaufferie et écoulement haute température. Les colonnes verticales apparentes jouant le rôle de ventilation primaire seront en PVC et comprendront tous les raccords (coudes 1/8", culottes, embranchements, tés pied de biche, réductions, etc.), y compris joints de dilatation sur chaque culotte ou embranchement. Les évacuations en dallage sont à la charge du lot gros œuvre. Le thermoformage et les soudures à chaud sont proscrits sur le chantier. Ces canalisations seront fixées aux parois par des colliers à brides métalliques permettant la libre dilatation du tube. Les évacuations des appareils sanitaires jusqu aux chutes seront réalisées par des tubes et raccords posés sur colliers à bride. Ils devront permettre le libre glissement dû à la dilatation. Assemblage par collage sur emboîtements. Chaque appareil sera raccordé séparément. Au droit des sources de chaleur, les canalisations seront protégées contre les déformations. En traversées des planchers, murs et cloisons, mise en place des fourreaux pour permettre la dilatation des canalisations. Joint mastic élastomère entre canalisations et fourreaux. Diamètres des canalisations conformes suivant D.T.U. Évacuation des divers appareils, depuis leurs siphons jusqu'aux réseaux sous dallage. Les vidanges présenteront un bouchon de dégorgement à chaque changement de direction et sur les parties droites d'une longueur supérieure à 4 m. Le diamètre et la pente des collecteurs permettront d'éviter le désamorçage des siphons. Les diamètres d'évacuation des chutes seront conformes au D.T.U , en respectant une pente minimale de 1cm/m. L entreprise prévoira un té de visite en pied de chute et des clapets anti-retour si nécessaire. Les changements de direction ou embranchements seront constitués par des sections coudées à 45. Les coudes à 90 sont proscrits. La prestation du présent corps d état comprendra le raccordement de tous les appareils installés dans le bâtiment. Lavabo et lave-mains : Chute en DN 40 jusqu'au collecteur WC : Chute en DN 100 jusqu au collecteur Douche : Chute en DN 40 jusqu au collecteur III Calorifuge Toutes les canalisations : traversant des locaux non chauffés, (locaux techniques, faux-plafonds, vide sanitaire )

13 Réhabilitation de la demi-pension Page : 13 exposées aux risques de condensation et de gel, soumises à un réchauffage par une source externe, (eau froide) Seront calorifugées par gaine flexible de caoutchouc cellulaire de réaction au feu M1. Suivant les diamètres de canalisations, les épaisseurs de calorifuge (non compris enrobage) ne devront pas être inférieures à : 9 mm pour l eau froide exposée à la condensation 13 mm pour l eau froide exposée au risque de gel et de réchauffage externe, 19 mm pour l eau chaude III-3 - Limites de prestations L entreprise titulaire du présent lot devra : La dépose des réseaux et équipements sanitaires désaffectés. La fourniture et pose des appareils sanitaires. (hors appareils cuisine) La fourniture et pose des alimentations Eau Froide, ECS, bouclage des appareils sanitaires. La fourniture et pose des évacuations Eaux usées, Eaux vannes et Eaux pluviales. La mise en œuvre d attente pour le raccordement aux réseaux (gaz, EFB, EFA, EC EU ) des équipements de cuisine en lien avec le lot cuisine. Ces attentes seront équipées de vannes d arrêt et de clapets anti-pollution de type EA Sont exclus du présent lot : La production d ECS Les équipements de cuisines et adoucisseur, Les raccordements aux réseaux des équipements de cuisine (au lot Cuisine).

14 Réhabilitation de la demi-pension Page : 14 IV - DESCRIPTION DES OUVRAGES IV-1 - Plomberie - Sanitaire IV Travaux préparatoires Dépose de l ensemble des équipements sanitaires existants, Dépose des réseaux désaffectés en sous sol et vide-sanitaire, Dépose des différentes canalisations désaffectées du niveau R0 de la demi-pension dans la configuration actuelle de fonctionnement. IV Appareils sanitaires Toute la robinetterie sera de finition chromée (garantie 10 ans). Tous les appareils sanitaires seront en porcelaine vitrifiée, de teinte blanche choix A. a) Cuvette WC Fourniture, pose et raccordement de cuvettes en porcelaine vitrifiée à poser accessible aux personnes à mobilité réduite compris réservoirs attenants et : Mécanisme double chasse à commande par bouton poussoir, 1 robinet d arrêt quart de tour, 1 abattant double blanc thermodur (ABS), 1 barre d appui murale fixe et coudée (135 ), comprenant platine en laiton chromé fixée dans le mur et barre en tube rond en laiton chromé. Localisation et quantité :. Vestiaires personnel : 2 unités. Sanitaire salle à manger : 1 unité b) Lavabos Fourniture, pose et raccordement d un lavabo autoportant en porcelaine vitrifiée, équipé de : 1 jeu de fixation en inox, 1 robinetterie temporisée à commande au genou spécialement conçue pour accessibilité handicapés Système indéréglable et autonettoyant - Réglage de débit Thermostat de réglage eau mitigée en amont de la commande. 1 bec fondu fixe avec aérateur, 1 bonde à grille en laiton, siphon chromé à culot démontable, 1 miroir rectangulaire, épaisseur 5 mm, joints plats polis, dimensions adaptées aux personnes valides et à mobilité réduite, y compris pattes de fixation invisibles, Patère époxy blanc Localisation et quantité :. Sanitaire salle à manger : 1 unité c) Douches Fourniture, pose et raccordement d équipements de douches comprenant : 1 siphon de sol en laiton chromé 15x15 cm, 1 panneaux de douche de face, alimentation encastrée, marque DELABIE, type TEMPOMIX ou équivalent comprenant :. 1 mitigeur temporisé,

15 Réhabilitation de la demi-pension Page : 15 d) Vidoir. 1 pomme de douche inviolable à diffuseur anti-tartre,. 1 porte savon,. 2 robinets d arrêt avec filtre et clapets anti-retour. Localisation et quantité :. Vestiaires personnel : 2 unités Fourniture, pose et raccordement de vidoirs en céramique comprenant : 1 grille mobile inox, 1 jeu de fixation murale, 1 mitigeur monocommande mural à bec fondu orientable avec aérateur, 1 bonde à grille en laiton, siphon à culot démontable DN 60, Localisation :. Local entretien : 1 unité IV Alimentations Les réseaux à distribuer sont : EFB : Eau Froide Brute EFA : Eau Froide Adoucie (à 5 TH) EM : Eau Mitigée EC : Eau Chaude ECA : Eau Chaude Adoucie (à 5 TH) La prestation comprend les alimentations des appareils sanitaires et équipements cuisine depuis : l arrivé général EF en cuisine pour l eau froide brute, (EFB) l adoucisseur général en chaufferie pour l eau froide adoucie 5 Th, (EFA) le mitigeur en sortie de la production d eau chaude pour l eau mitigée, (EM) la production d eau chaude sanitaire pour l eau chaude, (EC) l adoucisseur ECS en chaufferie pour l eau chaude adoucie 5 Th, (ECA) L ensemble des remontées depuis le sous sol et vide-sanitaire sera réalisé dans des plots béton prévu au lot gros œuvre, l entreprise prévoira les fourreaux en longueur suffisante pour la traversée de la dalle et du plot considéré. a) Alimentation des équipements en sanitaires Depuis la chaufferie, raccordement EFB et EM de l ensemble des appareils sanitaires. Ces raccordements seront réalisés en tube cuivre écroui compris : calorifugeage des parties en sous sol et vide-sanitaire par isolant flexible M1 ép. 19 mm, vannes d isolement à chaque piquage sur les réseaux principaux vannes d isolement à purge sur les dérivations pour alimentation des appareils. Les équipements à raccorder sont : EFB :. cuvettes WC : 3 unités EFB/EM :. lavabos : 1 unité. douches : 2 unités. vidoir : 1 unité

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 4 PLOMBERIE - SANITAIRES

Plus en détail

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE LOT N 8 : PLOMBERIE Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8 Communauté de communes de la MONTAGNE BOURBONNAISE CONSTRUCTION D UN BATIMENT LOCATIF A USAGE ARTISANAL OU INDUSTRIEL Zone d activités du Mornier 03250 LE MAYET DE MONTAGNE Marché de travaux C.C.T.P. D.P.G.F.

Plus en détail

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE MAITRE D OUVRAGE / MAITRE D OEUVRE : VILLE DE NICE DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES, DE L AMENAGEMENT, DES TRAVAUX, ET DU DEVELLOPEMENT DURABLE DIRECTION DES BATIMENTS COMMUNAUX SERVICE MAINTENANCE

Plus en détail

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE PAGE N 1/12 LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD CONSTRUCTION D UNE PLATEFORME BOIS ENERGIE 41 250 BRACIEUX Lot n 08 Sanitaires, MAITRE D ŒUVRE : SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE Siège social Agence de Romorantin

Plus en détail

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot PLOMBERIE SANITAIRES pour la construction des nouvelles

Plus en détail

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE L Entrepreneur : Le Maître

Plus en détail

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Monneren le 04 avril 2014 Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Agrandissement et réhabilitation de la mairie COLLIGNY LOT N 08 VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU PRIX

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître de l Ouvrage : MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) Objet du marché : RENOVATION D UN

Plus en détail

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES BEG ROHU 56510 SAINT PIERRE QUIBERON RENOVATION DES VESTIAIRES-SANITAIRES CADRE DE DÉCOMPOSITION DU PRIX GLOBAL FORFAITAIRE C.D.P.G.F. LOT N 7 PLOMBERIE

Plus en détail

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION AMENAGEMENT D UNE SALLE DE REUNION ASSOCIATIVE PLACE DU 1 ER MAI 63200 MENETROL LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION Dossier Projet CM/FP N 12-10-6681 Maître d ouvrage MAIRIE Maître d œuvre Xavier

Plus en détail

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer construction d'une maison d'habitation impasse de la Vague 85340 Olonne-sur-Mer MAITRE D'OUVRAGE Allain Stéphane M. et Mme impasse des Vagues 85340 Olonne-sur-Mer ARCHITECTE : Deschamp Frédéric 9 Quai

Plus en détail

LOT N 9 Plomberie Sanitaires

LOT N 9 Plomberie Sanitaires MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CCTP & devis estimatif LOT N 9 Plomberie Sanitaires COMMUNE DE NEUCHATEL URTIERE CONSTRUCTION D UNE MAIRIE Objet du marché : Construction d une Mairie 2eme Appel d offres 05.2013

Plus en détail

I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON

I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON LOCAUX VESTIAIRES- SANITAIRES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES LOT N 2 : STRUCTURE MODULAIRE Le 28 août 2014 GÉNÉRALITÉS Le présent Cahier des Clauses

Plus en détail

LOT n 08 - PLOMBERIE. Vestiaires football DREUIL 08/ 1

LOT n 08 - PLOMBERIE. Vestiaires football DREUIL 08/ 1 LOT n 08 - PLOMBERIE Vestiaires football DREUIL 08/ 1 SOMMAIRE 08. 00 - GENERALITES - 08. 01 - Références aux normes - 08. 02 - Echantillons et modèles - 08. 03 - Diamètre des canalisations et réseaux

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Création d'un espace périscolaire Et d'une nouvelle mairie A CUSE et ADRISANS Rue PATARD 25 680 CUSE et ADRISANS Lot n 3 Ventilation - Plomberie sanitaire Maître

Plus en détail

REALISATION D UN BLOC SANITAIRE PARKING DU VEYRET. Mairie Annexe COMMUNE DE PORT LEUCATE 11370 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CCTP

REALISATION D UN BLOC SANITAIRE PARKING DU VEYRET. Mairie Annexe COMMUNE DE PORT LEUCATE 11370 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CCTP COMMUNE DE LEUCATE 11 370 REALISATION D UN BLOC SANITAIRE PARKING DU VEYRET Mairie Annexe COMMUNE DE PORT LEUCATE 11370 NOV 2013 PIECES ECRITES MAITRISE D OUVRAGE Commune de LEUCATE Hôtel de Ville 11370

Plus en détail

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE Roger Cadiergues MémoCad ns03.a LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE SOMMAIRE ns03.1. Le cadre DTU plomberie ns03.2. Le cadre du DTU 60.1 actuel ns03.3. L application du DTU 60.1 actuel ns03.4. Le cadre du DTU

Plus en détail

4 PLOMBERIE/SANITAIRE CHAUFFAGE

4 PLOMBERIE/SANITAIRE CHAUFFAGE Réhabilitation du préau des Capucins Salle des associations / Commune de Cazères 31220 Page 1 sur 7 Préau des Capucins - Mairie de Cazères Mai 2012 LOT N 4 : PLOMBERIE/SANITAIRE - CHAUFFAGE C A B I N E

Plus en détail

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ Monneren le 03/12/2014 Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ REAMENAGEMENT DES LOCAUX RDC ET R+4 METZ LOT N 8 CHAUFFAGE - VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU

Plus en détail

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX Le présent lot a pour objet l'exécution des travaux suivants : - Fourniture et pose d éviers 2 bacs

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 Maître de l ouvrage : Fonds Calédonien de l Habitat Objet du marché : RESTRUCTURATION DE 103 LOGEMENTS «Rivière

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PLOMBERIE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PLOMBERIE VILLE DE GUIPAVAS 2 9 4 9 0 G U I P A V A S AMENAGEMENT D UN GARAGE EN UNE SALLE D ENQUETES + CREATION D UN POINT D EAU EXTERIEUR (BATIMENT A) A LA GENDARMERIE DE GUIPAVAS (Rue de Paris) Maître d ouvrage

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY CONSTRUCTION D UN GROUPE SCOLAIRE A PROVENCHERES SUR MEUSE DECOMPOSITION GLOBALE ET FORFAITAIRE LOT N 9 : «PLOMBERIE SANITAIRE» MAITRE D ŒUVRE S.I.C.A.H.R DE L AUBE BUREAU

Plus en détail

Plomberie sanitaires

Plomberie sanitaires EXTENSION DE L ECOLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 7 Plomberie sanitaires JEAN-YVES IMBERT ARCHITECTE D.P.L.G. INNOPARC - AVENUE MARC SEGUIN BP 434 07 004 PRIVAS TELEPHONE 04-75-65-82-72

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE. MAIRIE DE MOISSON 34 route de Lavacourt 78840 MOISSON

MAITRE D OUVRAGE. MAIRIE DE MOISSON 34 route de Lavacourt 78840 MOISSON MAITRE D OUVRAGE MAIRIE DE MOISSON 34 route de Lavacourt 78840 MOISSON CREATION D UN GITE COMMUNAL ETUDE DE PROJET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOT N 5 PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER

CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER DEVIS DESCRIPTIF - Lot n 8 PLOMBERIE - SANITAIRES - date : juin 2009 S.A. JACKY MANESSE 1 rue du Paquis - 08090 ARREUX

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS BP 112-85000 LA ROCHE SR YON Bureau d Etudes Techniques tous fluides F i l i a l e d u g r o u p e A R E A Tél. 02 51 37 48 88 - Fax 02 51 62 22 07 areaelr.bet@orange.fr / www.areaetudes.net MAITRE D OVRAGE

Plus en détail

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS 4.A. OBJET DES TRAVAUX Les travaux prévus au présent lot concernent tous les ouvrages de Menuiseries extérieures, intérieures et de faux plafonds,

Plus en détail

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006 Avis Technique 14/06-1042 Révision de l'avis Technique 14/01-632 Procédé de chutes uniques Évacuation des eaux usées Foul drainage from buildings Hausabfluβeitungen Ne peuvent se prévaloir du présent Avis

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 09 Plomberie sanitaire Maîtrise

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 Maître de l ouvrage : Fonds Calédonien de l Habitat Objet du marché : RESTRUCTURATION DE 103 LOGEMENTS «Rivière

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée Place René LESCOT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE...3

Plus en détail

LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES Rénovation des logements de Griffeuille 2012 2014 C.C.T.P (Cahier des clauses techniques particulières) LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 ÉTENDUE DES TRAVAUX REGLEMENTATIONS NORMES... 3

Plus en détail

AMENAGEMENT BUREAUX 3 CM

AMENAGEMENT BUREAUX 3 CM AMENAGEMENT BUREAUX 3 CM CHAUFFAGE PLOMBERIE - VENTILATION Maître d ouvrage COMMUNAUTE DE COMMUNE DU CANTON DE MONTLUEL 85 avenue Pierre COMORECHE 01120 MONTLU Tél : Maître d œuvre CAP ARCHITECTURE 441

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE Département du Rhône (69) VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE CENTRE DE LOISIRS 1 RUE DES BLEUETS Ville

Plus en détail

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE LOT N 013 CLOISON AMMOVIBLE mardi 20 octobre 2009 1/6 1 GENERALITES 1 1 Prescriptions générales Les entreprises sont tenues de se reporter pour tout ce qui est liaisons

Plus en détail

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre Communauté Rurale des Monts de Flandre Réhabilitation d une travée de bâtiment industriel en bureau D P G F Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES Maître d Ouvrage Maîtrise d Œuvre V1.1 - Avril 2011 Communauté Rurale

Plus en détail

ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35. EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS

ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35. EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS MAITRE D'OUVRAGE : ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35 EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

Plus en détail

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 Du Code des Marchés Publics CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P FOURNITURE

Plus en détail

TECHNIQUE - ÉLECTRICITÉ - COURANTS FAIBLES CHAUFFAGE COLLECTIF

TECHNIQUE - ÉLECTRICITÉ - COURANTS FAIBLES CHAUFFAGE COLLECTIF réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT TECH - Page n 1 / 12 LOT N 5 - TECHNIQUE - ÉLECTRICITÉ - COURANTS FAIBLES CHAUFFAGE COLLECTIF Sommaire Chapitre I - PRESCRIPTIONS

Plus en détail

CONSTRUCTION D UNE SALLE MULTISPORTS SAINTE MAURE

CONSTRUCTION D UNE SALLE MULTISPORTS SAINTE MAURE MAÎTRE D OUVRAGE : MAÎTRE D OUVRAGE DELEGUE : Société Immobilière d Aménagement du Barsuraubois et de l Aube 7 rue Jean-Louis DELAPORTE 10000 TROYES NATURE DE L OPERATION : CONSTRUCTION D UNE SALLE MULTISPORTS

Plus en détail

LOT N 7 - PLOMBERIE SANITAIRE

LOT N 7 - PLOMBERIE SANITAIRE 50 - LOT N 7 - PLOMBERIE SANITAIRE 0 - GENERALITES 1 - DEFINITION DES TRAVAUX A REALISER 2 - NOMENCLATURE DES OUVRAGES 3 - EQUIPEMENT SANITAIRE 51-7.0 GENERALITES 7.0.1 : NORMES ET TEXTES REGLEMENTAIRES

Plus en détail

LOT N 7: ESCALIER EXTERIEUR

LOT N 7: ESCALIER EXTERIEUR MISE EN CONFORMITE ACCESSIBILITE DU PARKING, DU BATIMENT D ACCUEIL & AMENAGEMENT DES SANITAIRES BATIMENT D ACCUEIL DES PUNTAS 65 110 CAUTERETS MAÎTRE D'OUVRAGE SEM DU PONT D Espagne MAIRIE DE CAUTERETS

Plus en détail

Installations de plomberie

Installations de plomberie Service de l urbanisme, des biens et de l aménagement Installations de plomberie Guide à l intention des propriétaires pour l interprétation des règlements municipaux de la ville de Winnipeg concernant

Plus en détail

CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE

CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE 1 CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE PROJET DE CONSTRUCTION D UN BATIMENT ADMINISTRATIF Avenue Sadi Carnot 07500 GUILHERAND GRANGES DECOMPOSITION

Plus en détail

C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES M A I T RE D O U V R A G E VILLE DE BAYON EGLISE DE BAYON Consolidation & entretien C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT 03 SERURRERIE JANVIER 2013 ATELIER PATRIMOINE & PAYSAGE Sarl

Plus en détail

Commune de SAINT LEONARD - 88650

Commune de SAINT LEONARD - 88650 Commune de SAINT LEONARD - 88650 ------------------------------------------------------------------------ PROJET D EXTENSION DU CENTRE DE SECOURS & CREATION DE GARAGES COMMUNAUX ------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84).

COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84). COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84). CCTP LOT N 4: PLOMBERIE SANITAIRE Maître d œuvre Olivier FOULQUIER

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare + de 800 photos pour vous guider pas à pas Robert Longechal La plomberie La maison du sol au plafond J installe Je pose Je change Je répare Maquette intérieure et couverture : Maud Warg Réalisation de

Plus en détail

CCTP 07.TVX.02 Page N 1

CCTP 07.TVX.02 Page N 1 CCTP 07.TVX.02 Page N 1 SOMMAIRE A EXPOSE GENERAL DE L OPERATION A.01 OPERATION Page : 3 A.02 INTERVENANTS Page : 3 A.03 DOCUMENTS REMIS Page : 3 B GENERALITES TOUS CORPS D ETAT B.01 OBJET DU C.C.T.P.

Plus en détail

PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN

PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN Rue Jean Bouin 69320 FEYZIN Maître d ouvrage : Ville de FEYZIN 18 rue de la mairie 69320 FEYZIN Maître d œuvre : REFECTION ETANCHEITE TERRASSE EX SOLARIUM LPG ARCHITECTE

Plus en détail

ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35. EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS

ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35. EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS MAITRE D'OUVRAGE : ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35 EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS DOSSIER PRO CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS

COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS LOT N 05: PLOMBERIE SANITAIRE - VENTILATION - PRO FEVRIER 2013 1 GENERALITES ADMINISTRATIVES I.01) Objet du présent descriptif:

Plus en détail

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail

Plomberie. Chauffe eau Chauffe eau 15L sur évier Code Désignation Photo. Pièces détachées SAV-002-I 1/10. Chauffe eau électrique 15 L Sous évier

Plomberie. Chauffe eau Chauffe eau 15L sur évier Code Désignation Photo. Pièces détachées SAV-002-I 1/10. Chauffe eau électrique 15 L Sous évier 1/10 Chauffe eau Chauffe eau 15L sur évier PL06-0023 Chauffe eau électrique 15 L Sur évier PL06-0051 Support chauffe eaux 15 L Chauffe eau 15L sous évier PL06-0036 Chauffe eau électrique 15 L Sous évier

Plus en détail

SCI SAPHIR. Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer»

SCI SAPHIR. Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer» Département de la Gironde SCI SAPHIR 7 Allée de la Chapelle 33115 LE PYLA SUR MER Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer» Architecte Maître d'œuvre BET Structure BET Fluides

Plus en détail

COMMUNE DE PONTLEVOY «Réhabilitation et extension d un immeuble à usage de boulangerie» 4 rue du Colonel FILLOUX 41 400 PONTLEVOY

COMMUNE DE PONTLEVOY «Réhabilitation et extension d un immeuble à usage de boulangerie» 4 rue du Colonel FILLOUX 41 400 PONTLEVOY COMMNE DE PONTLEVOY «Réhabilitation et extension d un immeuble à usage de boulangerie» 4 rue du Colonel FILLOX 41 400 PONTLEVOY Lot n 07 PLOMBERIE SANITAIRE Société d Architecture BOITTE 10, rue de la

Plus en détail

CLAPET ÉQUILIBREUR DE PRESSION

CLAPET ÉQUILIBREUR DE PRESSION CLAPET ÉQUILIBREUR DE PRESSION NOUVELLE GÉNÉRATION BÂTIMENT SANITAIRE ENVIRONNEMENT SOLUTIONS SANITAIRE Le sanitaire, spécialité historique de Nicoll, a fait de la marque la référence dans le monde de

Plus en détail

CCTP Lot 04 PLOMBERIE

CCTP Lot 04 PLOMBERIE CCTP Lot 04 PLOMBERIE Travaux d amélioration du Foyer Honoré Daumier Chemin Bescherelle 95760 Valmondois n 1-18 Sommaire 1.1 OBJET DU DOSSIER... 3 1.1.1 ALIMENTATION... 3 1.1.2 EVACUATION... 3 1.2 RECONNAISSANCE

Plus en détail

RESTRUCTURATION DE LOCAUX 48 50, Boulevard Edgar Quinet 79200 PARTHENAY

RESTRUCTURATION DE LOCAUX 48 50, Boulevard Edgar Quinet 79200 PARTHENAY SYNDICAT MIXTE D AMENAGEMENT ET D EXPANSION DE LA GATINE RESTRUCTURATION DE LOCAUX 48 50, Boulevard Edgar Quinet 79200 PARTHENAY CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOT N 7 : PLOMBERIE

Plus en détail

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE Affaire n E2124 Page 1 CNRS HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE A 07/2010 Emission originale BL BL INDICE DATE OBJET REDIGE VERIFIE JJ/MM/AA REVISIONS DU DOCUMENT Affaire n

Plus en détail

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes.

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes. Préambule et domaine d'application Le présent document a été créé dans le but pour permettre le dimensionnement des installations de plomberie sanitaire. C'est un document de synthèse, Il reprend partiellement

Plus en détail

CADRE DE DECOMPOSITION DU PRIX FORFAITAIRE DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF 05.86

CADRE DE DECOMPOSITION DU PRIX FORFAITAIRE DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF 05.86 COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PIERREFORT Projet d'aménagement de la Maison des Services Rue du Plomb du Cantal 15230 PIERREFORT DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF CADRE DE DECOMPOSITION 05.86 DU PRIX FORFAITAIRE

Plus en détail

Le présent document a pour objet la définition des ouvrages à réaliser et les fournitures à mettre en oeuvre pour l'exécution du lot

Le présent document a pour objet la définition des ouvrages à réaliser et les fournitures à mettre en oeuvre pour l'exécution du lot CCTP DPGF LOT 08 CHAUFFAGE / PLOMBERIE / VMC..1 / 15 I - GENERALITES Le présent document a pour objet la définition des ouvrages à réaliser et les fournitures à mettre en oeuvre pour l'exécution du lot

Plus en détail

LOT N 4 - CHAUFFAGE - PLOMBERIE

LOT N 4 - CHAUFFAGE - PLOMBERIE SELARL D'ARCHITECTURE AGENCE JP ESNAULT 49 RUE GAMBETTA - BP 80218 28203 CHATEAUDUN CEDEX Tél. : 0237453604 Fax. : 0237459652 Dossier n 132012 GITE DE GROUPE DE LA VALLEE DE L'AIGRE 31, Rue Porte Dunoise

Plus en détail

Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET CCTP LOT N 08 PLOMBERIE/SANITAIRES

Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET CCTP LOT N 08 PLOMBERIE/SANITAIRES Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET CCTP LOT N 08 PLOMBERIE/SANITAIRES MAITRE D'OUVRAGE : MSA ARDECHE DROME LOIRE 29, rue Frédéric Chopin, 26000 Valence Tél : 04 75 75 88

Plus en détail

PLOMBERIE CHAUFFAGE - VMC

PLOMBERIE CHAUFFAGE - VMC 62 Grenay - Place Daniel Breton 1.10 Lot N 8 PLOMBERIE CHAUFFAGE - VMC 62 Grenay - Place Daniel Breton 2.10 1 GENERALITES Le présent document a pour objet de définir les prestations de toutes natures incombant

Plus en détail

Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu

Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu Systèmes préventifs de protection incendie dans les bâtiments à étages Le but des mesures préventives de protection incendie est d'éviter la propagation

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX LYCÉE LYCÉE GÉNÉRAL TECHNOLOGIQUE G ÉNÉRAL TECHNOLOGIQUE PIERRE BROSSOLETTE 161 cours Émile Zola - 69628 VILLEURBANNE Cedex CRÉATION DE LOCAUX DE STOCKAGE ANCIEN SANITAIRES DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

Plus en détail

CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières

CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières solutions ciblées pour des espaces toujours aux normes LYCÉE JEAN MOULIN Réfection des toilettes de l'internat Bât C CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n MAÎTRE D'OUVRAGE LYCÉE JEAN MOULIN

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Ville de Noisy-le-Sec Direction des Finances et le la Commande Publique Service des Marchés Publics Place du Maréchal Foch 93134 NOISY-LE-SEC Cedex Tél: 01 49 42 66 00 INSTALLATION

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 10 Chauffage gaz - VMC Maîtrise

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 05 Plâtrerie - Isolation Maîtrise

Plus en détail

Lot n 3 : PLOMBERIE / SANITAIRE / CHAUFFAGE / VMC

Lot n 3 : PLOMBERIE / SANITAIRE / CHAUFFAGE / VMC Lot n 3 : PLOMBERIE / SANITAIRE / CHAUFFAGE / VMC 1 / Généralités 1.1 Préambule L'entrepreneur devra prendre connaissance de l'ensemble du C.C.T.P. et en particulier : - Des dispositions applicables à

Plus en détail

Aménagement d'un point Multi-services

Aménagement d'un point Multi-services 1 MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Aménagement d'un point Multi-services (marché n 10.054 T) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) LOT N 2 SERRURERIE 2 SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE... 3 1.1

Plus en détail

COMMUNE DE POULLAOUEN

COMMUNE DE POULLAOUEN MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX Maître de l'ouvrage COMMUNE DE POULLAOUEN Objet du marché Création d'un réseau d'eaux pluviales et pose de fourreaux en attente de l'effacement du réseau basse

Plus en détail

Dossier de Consultation des Entreprises

Dossier de Consultation des Entreprises CCTP LOT 09 : PLATRERIE ISOLATION Dossier de Consultation des Entreprises AVRIL 2009 MODIFICATION JUILLET 2009 09-007.PRO.CCTP.24.04.2009 Plâtrerie - Isolation - 1 / 12 9 LOT 09 PLATRERIE ISOLATION 9.1

Plus en détail

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Page 1 sur 6 Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Nom élève:.. Entreprise: Nom et fonction du professeur:. Dates de stage:.. Zone de compétence: Zone

Plus en détail

LOT 09 CHAUFFAGE / VENTILATION / PLOMBERIE SANITAIRE

LOT 09 CHAUFFAGE / VENTILATION / PLOMBERIE SANITAIRE LOT 09 CHAUFFAGE / VENTILATION / PLOMBERIE SANITAIRE - page 1/8 LOT 09 CHAUFFAGE / VENTILATION / PLOMBERIE SANITAIRE IMPORTANT LOT 00 : Les entrepreneurs doivent impérativement prendre connaissance des

Plus en détail

FABRICATION FRANÇAISE ET NORMES PMR

FABRICATION FRANÇAISE ET NORMES PMR Limiance Dimensions extérieures : 2206 X 1667 mm (habillage extérieur compris, hors prestation hva-concept) Largeur porte : 830 mm Surface utile : 2,95 m² Poids : 920 kg (+/- 5 %) Présentation avec finition

Plus en détail

RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1

RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1 RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1 SOMMAIRE 1 - CLAUSES COMMUNES A TOUS LES LOTS P. 3 1.1 DEFINITION

Plus en détail

«RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie

«RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie «RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie Maître d ouvrage : Maître d œuvre : Marché : Objet : Mode de consultation : Personnes à contacter

Plus en détail

REAMENAGEMENT DE LA MAIRIE DE LARCHANT 2 PLACE PASTEUR 77760 LARCHANT

REAMENAGEMENT DE LA MAIRIE DE LARCHANT 2 PLACE PASTEUR 77760 LARCHANT REAMENAGEMENT DE LA MAIRIE DE LARCHANT 2 PLACE PASTEUR 77760 LARCHANT D.C.E Novembre 2011 CCTP LOT N 4 PLOMBERIE Maîtrise d'ouvrage : COMMUNE DE LARCHANT Architecte : S & V Urbanisme Architecture Marc

Plus en détail

DPGF - LOT 3 - CVC / PLOMBERIE

DPGF - LOT 3 - CVC / PLOMBERIE 4, rue Dolorès Ibarruri DPGF - LOT 3 - CVC / PLOMBERIE L entreprise a la responsabilité de prévoir les bonnes quantités de fourniture pour la réalisation des travaux : - faire les métrés et renseigner

Plus en détail

Règlement du service public d assainissement collectif Prescriptions techniques

Règlement du service public d assainissement collectif Prescriptions techniques REGLEMENT D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ANNEXE PLANCHES DESCRIPTIVES Règlement du service public d assainissement collectif Prescriptions techniques PLANCHES DESCRIPTIVES Etanchéité des installations ; protection

Plus en détail

MAITRE D'OUVRAGE. HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420)

MAITRE D'OUVRAGE. HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420) MAITRE D'OUVRAGE HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420) Dossier de consultation des entreprises : Octobre 2014 C.C.T.P.

Plus en détail

Produits spécifiques. Produits spécifiques. équipements inox. robinetterie de service. robinetterie de fontaine. enrouleur et lave-four

Produits spécifiques. Produits spécifiques. équipements inox. robinetterie de service. robinetterie de fontaine. enrouleur et lave-four équipements inox 60 robinetterie de service 62 robinetterie de fontaine 63 enrouleur et lave-four 64 59 / équipements INOX Résistance et endurance élevées : matériau en Inox résistant et incassable, adapté

Plus en détail

Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe. DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF. des TRAVAUX (CCTP & DPGF)

Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe. DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF. des TRAVAUX (CCTP & DPGF) Maître d Ouvrage LEGTA de MANCY 410, Montée Gauthier Villars 39015 LONS LE SAUNIER Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF des TRAVAUX (CCTP & DPGF) LOT N 5 REVETEMEMENTS

Plus en détail

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR REHABILITATION DU BATIMENT 33 SITE DE LA GAILLARDE VILLE DE MONTPELLIER C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR ZAC de Tournezy 23 rue Nelson Mandela 34070 Montpellier Tél. 04.99.52.81.40 Fax. 04.99.52.81.49

Plus en détail

MAISON de RETRAITE DEPARTEMENTALE de la LOIRE ST-JUST, ST-RAMBERT = = = = = = = = = = REAMENAGEMENT DE LOCAUX

MAISON de RETRAITE DEPARTEMENTALE de la LOIRE ST-JUST, ST-RAMBERT = = = = = = = = = = REAMENAGEMENT DE LOCAUX SOCIETE D'ETUDES TECHNIQUES POUR LE CHAUFFAGE ET L'INDUSTRIE Société à responsabilité limitée au capital de 50 000 R.C Saint-Etienne 64 B 96 C/A 15, rue de l'eternité- 42.000 SAINT-ETIENNE Téléphone :

Plus en détail

DEPARTEMENT DU FINISTERE COMMUNE DE PLOBANNALEC (29740) 10, rue du Bourrelier CONSTRUCTION D UNE MAISON PASSIVE MAITRE D'OUVRAGE

DEPARTEMENT DU FINISTERE COMMUNE DE PLOBANNALEC (29740) 10, rue du Bourrelier CONSTRUCTION D UNE MAISON PASSIVE MAITRE D'OUVRAGE DEPARTEMENT DU FINISTERE COMMUNE DE PLOBANNALEC (29740) 10, rue du Bourrelier CONSTRUCTION D UNE MAISON PASSIVE MAITRE D'OUVRAGE Melle CLEMENT et M. LE PAPE Lionel 6, rue du Bourrelier 29740 PLOBANNALEC

Plus en détail

LOT N 7 - PLOMBERIE - SANITAIRE - CHAUFFAGE

LOT N 7 - PLOMBERIE - SANITAIRE - CHAUFFAGE SELARL D'ARCHITECTURE AGENCE JP ESNAULT 49 RUE GAMBETTA - BP 80218 28203 CHATEAUDUN CEDEX Tél. : 0237453604 Fax. : 0237459652 Dossier n 1216305 CONSTRUCTION D'UNE MICRO CRECHE Rue de Beauce 28120 BAILLEAU

Plus en détail

Antenne du Conseil Général de l Aude à Limoux

Antenne du Conseil Général de l Aude à Limoux LOT n 16 ASCENSEUR SOMMAIRE CHAPITRE I - GENERALITES 1.1 DE FINITION DES OUVRAGES 1.2 LIMITE DES PRESTATIONS 1.2.1 Travaux à la charge de l entreprise 1.2.2 Travaux exclus 1.3 NORMES ET REGLEMENTS 1.4

Plus en détail

Cahier des clauses techniques particulières (CCTP) --- Dépose d un ancien réseau, installation d un réseau et alimentation d un bâtiment en eau glacée

Cahier des clauses techniques particulières (CCTP) --- Dépose d un ancien réseau, installation d un réseau et alimentation d un bâtiment en eau glacée Centre de Bretagne Service «Infrastructures et Moyens Associés» Rèf. 15/2.214.682b Cahier des clauses techniques particulières (CCTP) --- Dépose d un ancien réseau, installation d un réseau et alimentation

Plus en détail

DEPARTEMENT DE LA SEINE SAINT DENIS LOT 16 - MAITRE D OUVRAGE

DEPARTEMENT DE LA SEINE SAINT DENIS LOT 16 - MAITRE D OUVRAGE DEPARTEMENT DE LA SEINE SAINT DENIS VILLE DE MONTREUIL 9EME COLLEGE DE LA VILLE DE MONTREUIL CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT 16 - PLOMBERIE/SANITAIRE/PROTECTION INCENDIE - PRO MAITRE D

Plus en détail

GUIDE POUR LA REALISATION D UN BRANCHEMENT «EAUX USEES» AU RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT

GUIDE POUR LA REALISATION D UN BRANCHEMENT «EAUX USEES» AU RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT GUIDE POUR LA REALISATION D UN BRANCHEMENT «EAUX USEES» AU RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT PREAMBULE Le principe de l assainissement collectif est d organiser la collecte des eaux usées depuis les logements

Plus en détail