1.2 PRESENTATION DE L OPERATION Ce projet se situe sur un terrain communal sur le site du centre de vie de SAINT PIERRE DELS FORCATS.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1.2 PRESENTATION DE L OPERATION Ce projet se situe sur un terrain communal sur le site du centre de vie de SAINT PIERRE DELS FORCATS."

Transcription

1 LOT N 05 : PLOMBERIE SANITAIRE 1. DISPOSITIONS GENERALES 1.1 OBJET DU MARCHE Le présent CCTP a pour objet de définir la nature et les conditions de mise en oeuvre des prestations à fournir au titre du présent lot dans le cadre de la création d une salle d activités sur la commune de SAINT PIERRE DELS FORCATS. Le présent CCTP a pour but de faire connaître le programme général des travaux. Il n est pas limitatif. De ce fait, il demeure convenu que moyennant le prix du forfait indiqué dans la soumission et servant de base au marché, l entreprise doit l intégralité des prestations nécessaires au complet et parfait achèvement des ouvrages conformément aux prescriptions, règlements en vigueur connus au jour de la soumission. En particulier, sont inclus dans l offre l ensemble des prestations, calfeutrements, réservations, trémies, demandés par les entrepreneurs des autres lots. Ces sujétions sont réputées comprises dans le forfait. L Entreprise établira son offre sur la base du présent CCTP et des plans reflétant les contraintes du projet, le métré quantitatif des ouvrages et les études techniques restant à sa charge. 1.2 PRESENTATION DE L OPERATION Ce projet se situe sur un terrain communal sur le site du centre de vie de SAINT PIERRE DELS FORCATS. 1.3 MISSION DU MAITRE D OEUVRE La mission confiée au Maître d Oeuvre est une mission de base comportant : PRE- APS - APD/DPC PCG DCE ACT VISA - DET. Les coordonnées du Cabinet d Architecture sont : FREDERIC BOMBARDO Zone artisanale SAILLAGOUSE 1.4 MISSION DU CONTROLEUR TECHNIQUE Non défini 1.5 SECURITE - PREVENTION - SANTE (SPS) Non défini Cette personne est désignée dans le présent marché sous le nom de coordonnateur S.P.S. 1

2 1.6 CONNAISSANCE DES LIEUX Préalablement à l établissement de son offre, l entrepreneur est censé avoir réuni tous les renseignements nécessaires à l appréciation des difficultés inhérentes à la nature de l établissement, à la disposition des lieux, aux servitudes, à la proximité de réseaux et d ouvrages existants. L entreprise est censée par le fait de sa soumission, avoir pris connaissance de la nature et de l emplacement des travaux, des conditions générales et locales et avoir une connaissance complète des sujétions consécutives à l exécution des travaux envisagés, notamment les difficultés d accès, la nature de l établissement, l occupation éventuelle des locaux adjacents durant les travaux et les raccordements aux ouvrages existants. L attention de l entrepreneur titulaire du présent lot est attirée sur l absolue nécessité de se conformer aux exigences de l établissement quant aux plages d exécution des travaux bruyants ou gênants pour quelle cause que ce soit. Les éventuelles demandes d interruption des travaux bruyants ou gênants sont réputées imprévisibles Toutes les conséquences que ces perturbations peuvent entraîner dans l ordonnancement des travaux sont réputées intégrées dans le prix global et forfaitaire, sans que l entrepreneur puisse les invoquer pour exiger une indemnité, ni plus value, ni prolongation de délai. 1.7 ETAT DES LIEUX Préalablement à tous travaux, l entrepreneur du présent lot fera procéder, sous sa responsabilité et à sa charge, à un constat d état des lieux sur les zones de travail et les zones adjacentes avec photos et description des états d ouvrages existants. Ce constat sera établi en présence d un huissier, d un représentant du Maître d ouvrage, d un représentant du Maître d œuvre. En cas de manquement, le présent titulaire engage sa responsabilité sur les dégâts ou dégradations constatées pendant la durée des travaux. Il appartiendra à l entreprise de s assure de la présence ou non de réseaux sur l emprise du chantier et d en demander la neutralisation ou le déplacement le cas échéant. Les voies de desserte que l entrepreneur utilisera pendant la durée du chantier feront l objet d un état des lieux avant démarrage des travaux et d une remise en état le cas échéant en fin de travaux. 1.8 DOCUMENTS A FOURNIR En complément du C.C.A.P, il est précisé ici que l entrepreneur du présent lot s engage à fournir: à la remise de son offre, un mémoire technique détaillé explicitant les moyens techniques qu il compte utiliser pour réaliser dans les délais ses ouvrages et, précisant les méthodes employées pour les démolitions et l évacuation de gravats les dispositions mises en oeuvre pour limiter les nuisances sonores et de poussière dans un délai de 15 jours après sa désignation, le plan d installation de chantier, un planning détaillé par tâche et le Plan Particulier de Sécurité Prévention Santé (P.P.S.P.S) en cohérence avec le PGC (Annexé au CCAP) (Plan Général de Chantier). Ces documents devront être approuvés par la Maîtrise d oeuvre au plus tard 1 mois après la désignation de entreprise. au fur et à mesure de l avancement des travaux, tous les plans d atelier et de chantier, notes et fiches de matériaux nécessaires à l exécution et à la vérification de travaux. Les délais de transmission tiendront compte des délais d approbation. 2

3 à l achèvement des travaux, les plans de récolement des ouvrages selon indications du CCAP 1.9 PRIX Le contenu du prix et sa variation sont définis aux articles au CCAP. Le présent lot est à prix global et forfaitaire. Dans son offre, l entrepreneur intégrera tous les travaux préparatoires jugés nécessaires pour l installation du chantier, la continuité du service et la sécurité du public et du personnel. 2. ETUDE D EXECUTION DES OUVRAGES 2.1 REGLEMENTATION, NORMES L entreprise doit réaliser l ensemble de ces ouvrages conformément aux DTU, avis techniques, règles de calculs et autres, et normes NF en vigueurs lors de la signature du marché. 2.2 ECHANTILLONS Les coloris des différents revêtements seront choisis par le maître d'œuvre. Pour permettre ce choix, l'entrepreneur devra fournir des échantillons, le cas échéant en provenance de plusieurs fabricants. 2.3 CALCULS ET PLANS D'EXECUTION Les calculs et plans d'exécution sont à établir par l entreprise dans le cadre de son marché, à remettre avant chantier à l architecte et au bureau de contrôle pour Visa Les dessins seront accompagnés de notes où apparaîtront l'évaluation des charges propres, des charges climatiques, éventuellement des charges sismiques et des charges d'exploitation, le calcul des différents pièces et leur descriptif. 3. PRESCRIPTIONS GENERALES 3.1 GARANTIES ANNUELLE, BIENNALE ET/OU DECENNALE L'entrepreneur garantit formellement la conformité de ses ouvrages à la réglementation nationale en matière de construction. Cette garantie, d'une durée d'un an, implique le remplacement dans les plus brefs délais, de toute partie d'ouvrage reconnue défectueuse, ainsi que la remise en état pendant cette période de tout élément qui se serait détérioré dans des conditions d'utilisation normale. Les fournitures et les réparations faites seront garanties pendant un nouveau délai d'un an, et dans les mêmes conditions que lors des travaux initiaux. Par ailleurs, la date de réception avec ou sans réserves constitue l'origine de la garantie biennale et/ou décennale des ouvrages, pour application des articles 1792 et 2270 du Code Civil. 3.2 Sécurité des personnes contre les chutes L'entrepreneur devra prendre toutes les dispositions nécessaires pour assurer dans tous les cas la protection contre les chutes du personnel amené à travailler ou à circuler sur la toiture, conformément à la réglementation en vigueur : 3

4 - décret n du 8 janvier 1965 concernant l'exécution des dispositions du Livre II du Code du travail - Titre III ; - DTU Annexe B. Pour les toitures réalisées en matériaux fragiles notamment, l'entrepreneur devra également prendre toutes dispositions pour garantir le personnel contre les chutes à travers la toiture, conformément à la réglementation en vigueur : recommandation R. 191 du 10 juin 1981 de la CNAM. Tous les frais consécutifs aux dispositions ci-dessus sont implicitement compris dans les prix du marché. 3.3 Prestations à la charge du présent lot 3-31 ETUDES : L Entrepreneur a à sa charge, les études et plans techniques qu il doit établir pour la bonne conduite de ses travaux, aucun autre plan d exécution n étant produit par le Maître d Oeuvre hormis ceux répertoriés aux bordereaux des documents de consultation PLANS JOINTS A LA CONSULTATION : Plans Architecte, CCTP et DQE autres lots, Toutes les pièces écrites et documents cités ci-dessus feront partie intégrante du marché OBLIGATIONS ET CONTRAINTES RESULTANT DES INTERVENTIONS SIMULTANEES DE L ENSEMBLE DES AUTRES CORPS D ETAT : Afin d éviter les omissions et doubles emplois, l entrepreneur est tenu de prendre connaissance obligatoirement des descriptifs et plans des autres corps d état susceptibles de le renseigner sur les travaux qu il a réellement à prévoir. 4- Spécifications et prescriptions techniques 4-1 INSTALLATIONS A REALISER : A. PLOMBERIE : L installation à réaliser en plomberie comprend : - La fourniture, pose et raccordement de tous les appareils sanitaires, - Les distributions intérieures EF/ECS, EU / EV, - Le collecteur et colonne montante EF, - Les chutes EU/EV, - Les chutes EP, - Les collecteurs EU/EV, EP, - Les évacuations EU des parkings du sous-sol, - La production ECS électrique, - Divers. B. VMC : L installation de VMC à réaliser comprend : - La fourniture et la pose d un caisson d extraction, et des bouches d extraction, - La fourniture seule des entrées d air, - Réseau de gaines. 4

5 Réglages, essais; entretien durant une année des matériaux installés à partir de la réception du présent lot. 4-2 PROPOSITIONS DE L'ENTREPRENEUR : Les propositions se rapportant à l'exécution des travaux remises par l'entrepreneur doivent être établies en conformité avec les normes et règlements en vigueur, étant entendu que l'entrepreneur s'est informé de l'ensemble des travaux, de leur importance, de leur nature et qu'il a suppléé par ses connaissances techniques et professionnelles aux détails qui pourraient être omis sur les plans et devis descriptif. L'Entrepreneur s'engage à mettre à la disposition du chantier la main-d'oeuvre qualifiée et tout l'outillage nécessaire à la réalisation de ses travaux dans les délais prescrits au planning général. L'Entrepreneur est tenu d'établir sa proposition conformément au présent dossier d'appel d'offres. D'une façon générale, l'entrepreneur ne pourra invoquer une omission non signalée, ni une mauvaise interprétation des documents pour refuser de fournir ou de monter un dispositif mettant en cause le bon fonctionnement de l'installation. Toute anomalie constatée devra être aussitôt signalée au Maître d Oeuvre. 4-3 RESPONSABILITE DE L'ENTREPRENEUR : Les plans, le CCTP, ne peuvent être considérés comme limitatifs. L'entrepreneur doit considérer pour son étude, les aspects techniques et technologiques des appareils à installer. 4-4 MISE EN OEUVRE : Les matériaux et matériels relatifs à ce projet seront nécessairement neufs et de qualité, conforme aux dernières normes et prescription du DTU. Les matériels et appareillages faisant l'objet d'un agrément, d'un label de qualité devront avoir obtenu celui-ci. Toute modification dans la liste du matériel établie lors de la mise au point du marché devra faire l'objet d'un accord écrit du Maître d'ouvrage. Leur mise en oeuvre se fera en respectant les règles de l'art. L'entrepreneur devra dés qu il aura fait établir et approuver le plan de montage de l'installation il devra le communiquer aux entrepreneurs de maçonnerie et béton armé, d'électricien et en général ceux ayant une relation avec son lot. Il sera tenu de vérifier les réservations réalisées sur sa demande et sera rendu responsable des erreurs qui se révéleraient tardivement et qui nécessiteraient l'exécution de travaux supplémentaires. En cas de retard dans la transmission de ses plans de réservations, l'entrepreneur du présent lot, et lui seul supportera les frais de percements retardés ainsi que leurs conséquences directes ou indirectes. Les percements et les rebouchements dans les cloisons légères sont à la charge de l'entreprise adjudicataire. 4-5 PROTECTION DES MATERIELS : Tous les appareils fournis au présent Marché, fixes ou mobiles, devront être efficacement protégés par leur livraison, leurs stockages, leur pose et pendant toute la durée des travaux contre les dégradations, bris et utilisations. 5

6 Les dispositions minimales seront les suivantes : - livraison de stockage en caisses et en cartonnage. - toutes pièces, protégées par pellicule plastique pelable, etc... qui sont sujets à risque par tous les moyens que le Titulaire du Marché jugera nécessaire. Au moment de la réception, le titulaire devra l'enlèvement des protections et le nettoyage complet des matériels. Tous manquements à ces dispositions, rendront l'entreprise défaillante responsable, et notamment dans le cas dégradations faites sur des matériels par des tiers non identifiés. Dans le cas de dégradations ou dans le cas ou le chantier ne serait pas livre dans un état impeccable le maître d'ouvrage déduira de la facture la remise en état ou le changement de matériel, ou le nettoyage qu'il aura été obligé de faire effectuer. 4-6 ISOLATION ACOUSTIQUE : Il sera fait applications des textes réglementaires acoustiques applicables à l'habitation à la date de signature du Marché. L'entrepreneur du présent lot aura à sa charge, toutes les sujétions pour livrer une installation conformes aux valeurs limites imposées par les réglementations et la jurisprudence tant pour l'immeuble que pour les riverains. 4-7 COORDINATION, RELATIONS : Le titulaire du présent lot devra remettre au Maître d'oeuvre les documents et renseignements techniques décrits ci-dessous dans un délai maximum de 15 jours, après notification de l'ordre de service ou de l'intention de commande, et notamment: - les plans détaillés de ou des installations à l'échelle 1/50ème (PEO: plan d'exécution des ouvrages ). - ces plans comporteront les indications de percements, avec tous les renseignements concernant les besoins fluides et diamètres des canalisations, etc... Il précisera également les dispositions qu'il prend pour ses fixations murales ou suspensions diverses. Tous ces plans seront remis en trois exemplaires plus un contre-calque au Maître d'oeuvre. 4-8 DOCUMENTS A FOURNIR PAR LE OU LES TITULAIRES DE MARCHE : Chaque titulaire de marché devra fournir, en triple exemplaires le jour de la réception: le ou les plans de recollement de l'ensemble des installations sous forme de tirage papier plus un contrecalque reproductible en 1 seul exemplaire. Pour chaque appareil ( en langue Française ) : - la notice technique de fonctionnement et d'utilisation, - la notice et le plan d'entretien périodique, - le mode opératoire simplifié destiné aux utilisateurs précisant les procédures de mise en route, de fonctionnement, d'arrêt, de nettoyage, d'entretien. 4-9 NORMES A OBSERVER : Tous les matériaux contenus dans le présent document, pour la réalisation des installations devront répondre aux règlements, normes, DTU, prescriptions en vigueur ou aux règles professionnelles de la Fédération du Bâtiment. 6

7 Si au cours du marché de nouveaux documents entrent en vigueur l'entreprise établira un avenant correspondant aux modifications de façon à livrer à la mise en service des installations conformes aux derniers dispositifs PLOMBERIE : 1- Normes Françaises publiées par l AFNOR et notamment Normes des Séries : D10 Equipement sanitaire - Divers, D11 Equipement sanitaire - Appareils, D14 Equipement sanitaire - Essais et vérifications, D18 Equipement sanitaire - Robinetterie sanitaire, P16 Canalisations - Drainage - Egouts, P40 Plomberie-Sanitaire - Généralités, P41 Plomberie-Sanitaire - Distribution d eau, P42 Plomberie-Sanitaire - Appareils sanitaires et ménagers, P43 Plomberie-Sanitaire - Robinetterie de bâtiment, - Principales normes : Acoustiques : NF S Appareils sanitaires : NF D10.101, NF D11.101, , , , Assainissement : NF P , 322 Canalisations cuivre: NF A PVC : NF P , NF T , 003, 013, 015, 017 Cloisons : NF P Joint : NF P , 304 Plomberie : NF D , 201, 202, NF E29.664, NF P , 102, 201, NF P Protection : NFX Quincaillerie : NF P , 402 Tolérances : NF P Tuyauteries : NF E Tous les matériels devront être estampillés " NF ". 2- Documents Techniques Unifiés ( D.T.U ) et en particulier : - DTU n 60.1 : Plomberie sanitaire : Règles de calcul de plomberie et évacuations : Canalisations fontes, PVC : Canalisations en cuivre, distribution EF/EC : Travaux de canalisation en chlorure de polyvinyle non plastifié, Eau froide avec pression : Travaux de canalisation en chlorure de polyvinyle non plastifié, Evacuation des eaux pluviales : Canalisations en cuivre. 3- Règlements et recommandations diverses : Cahiers du C.S.T.B. Règlement Sanitaire Départemental. Décret n 89.3 du 03 Janvier 1989 relatif aux eaux destinées à la consommation humaine à l exécution des eaux minérales. - Arrêté du 07 Septembre 1977 : protection contre les dangers indirects par la mise des masses au neutre VMC : 7

8 DTU 68.1 et 68.2 Arrêté du 14/06/69 relatif à l'isolation acoustique. Arrêté du 06/10/78 relatif à l isolement acoustique des bâtiments d habitation contre les bruits de l espace extérieur. Arrêté du 24/03/82 relatif aux équipements et caractéristiques thermiques des bâtiments d habitation. Arrêté du 28/10/83 dispositifs de renouvellement d'air dans les bâtiments d'habitations ". Ces documents énoncés ne constituent pas une liste limitative mais un simple rappel des principaux textes au présent marché. Si au cours du marché de nouveaux documents entrent en vigueur l'entreprise établira un avenant correspondant aux modifications de façon à livrer à la mise en service des installations conformes aux derniers dispositifs REGLAGES - ESSAIS - RECEPTION : L'installateur du présent lot mettra à la disposition du Maître d'oeuvre ou à son représentant qualifié, les appareils de mesure et le personnel nécessaire aux contrôles et essais de ses installations, aussi bien pendant l'exécution des travaux qu'à la réception. Lors de la réception des ouvrages, les points suivants seront entre autres vérifiés : - la bonne fixation des appareils, - le raccordement aux circuits de protection, - le fonctionnement normal des appareils, A l'achèvement de la totalité des ouvrages prévus au marché, il sera procédé au recollement contradictoire du matériel pour vérifier que la fourniture est conforme aux spécifications et plans du programme, aux propositions remises par l'adjudicataire, aux règlements et aux règles de l'art. La réception subordonnée à la remise des documents, sera notifiée par PROCES-VERBAL fixant la date de mise en service et de départ de la période de garantie. Cette réception s'effectuera suivant les modalités prévues par la norme des marchés publics. 5- DESCRIPTION DE L'INSTALLATION SANITAIRE : 5-1 PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES : Les travaux de plomberie et d'installations comprennent : - les études de détails nécessaires à l'exécution des travaux, - la fourniture et la mise en place des tuyauteries et des accessoires, raccords, joints, organes de fixations des robinetteries des appareils destinés à modifier ou à régulariser la pression des appareils sanitaires. 5-2 Obligations de l Entreprise : Il appartient à l Entreprise attributaire du lot Plomberie - Sanitaire de prendre contact avec les différents services publics compétents pour obtenir tous renseignements utiles à la mise en oeuvre de ses installations. De plus, l entreprise est tenue de faire agréer ses installations auprès de la compagnie des eaux, et des Egouts, 5-3 Troubles dans le bâtiment : Les installations ne devront pas : 8

9 - provoquer des bruits gênants par leur intensité ou par leur continuité, - dégager de gaz, fumées ou odeurs gênantes, salissants, destructifs ou toxiques, - provoquer de perturbations dans les installations électriques et spécialement radioélectriques, - provoquer des désordres qui pourraient avoir pour origine des phénomènes électrolytiques, des courants vagabonds, etc Généralités réseaux de tuyauteries : Les diamètres sont calculés en fonction des débits résultant des besoins thermiques, de la nature et de la température des fluides, de la qualité de canalisations ( rugosité ). Pertes de charges moyennes comprises entre 15 et 20 mm CE. La robinetterie et les accessoires doivent être installés partout où cela est nécessaire et suivant les règles de l art. Avant raccordement sur les appareils, les tuyauteries sont soufflées à l air comprimé afin d éliminer les gouttes de soudure ou autres corps étrangers ayant pu s introduire dans les canalisations, puis rincées. Durant les travaux, les tuyauteries en cours de montage ont leurs extrémités bouchées afin d éviter l entrée des débris. Avant mise en route, les canalisations sont éprouvées hydrauliquement à 2 fois la pression de service de l installation. 5-5 Fourreaux - Passages des canalisations : Le passage des canalisations à travers les murs, voiles et planchers, se fait pour toutes les tuyauteries par des fourreaux scellés ( enfilés sur les canalisations et non coupés suivant une génératrice ). Il est employé au matériau type GAINOJAC ou TALMISOL pour les traversées de cloisons et distributions encastrées. Ces deux matériaux, ou leur équivalent sont définis de la manière suivante : TALMISOL : - Matériau de base de 5 cm d épaisseur minimum, antidérapant hydrofuge, imputrescible, tenu jusqu à 10 C limite d écrasement avec fluage 50% sous 250 t/m 2 charge admissible 100 T/m 2. GAINOJAC : - Mêmes caractéristiques générales mais utilisation pour petits diamètres. La libre dilatation des tuyauteries doit toujours pouvoir s effectuer (avec jeu de 3 mm entre fourreaux ). Cet espace est rempli d une tresse élastique en matériaux non inflammables d une résistance au feu égale à celle de la paroi traversée, tenus en place par des gouttes d un mastic souple adhérent étanche sur le fourreau. La mise en place des fourreaux et cadres se fait sous la responsabilité de l entreprise chargée de ce lot. Toutes les précautions sont prises pour éviter les détériorations des canalisations par des corrosifs tels que le mâchefer, ciment magnésien, eau de lavage et autres. Ceci peut être réalisé par un enrobage de bande adhésive qui est retiré ultérieurement à la mise en oeuvre. L extrémité des fourreaux effleure les murs, elle est arasée à 5 mm sous les plafonds, et dépasse le percement des planchers de 2 cm au minimum ( 4 cm dans les pièces humides ). 9

10 Toutes les dispositions sont prises pour éviter la projection des poussières ou la transmission des bruits par ces fourreaux d un local à l autre ( cordons an mastic souple ou continuation du calorifugeage dans le cas d utilisation d un fourreau calibré au diamètre extérieur du calorifuge ). 5-6 Protections acoustiques : 1- Tuyauteries d alimentation : Les vitesses données seront impérativement respectées. Partout où le besoin s en fera sentir, les tuyauteries seront isolées de leurs supports par bagues ou plots en Néoprène. Les pressions ne seront pas supérieures à 3 Kg/cm2. 2- Tuyauteries d évacuations : Chaque appareil sera vidangé séparément. Les pentes se situeront entre 1 et 2 cm par mètre. L angle de pénétration sur les chutes sera de Les chutes seront décompressées si besoin. 3- Collecteurs généraux : Les pentes ne seront pas supérieures à 2 cm par mètre. Les collecteurs pourront être décompressés. 4- Chocs hydrauliques : Les robinets et vannes d arrêt seront à fermeture lente. Les clapets seront à ogive et membrane de caoutchouc. Les antibétiers seront à fonctionnement oléo-pneumatique. 5-7 APPAREILS SANITAIRES : Ils seront de 1er choix, le nombre des défauts admis étant déjà fixé par le DTU. Les appareils devront porter jusqu'à la réception l'étiquette d'origine de référence. 6- CANALISATIONS : 6-1 Généralités : Toutes les canalisations seront maintenues par des colliers avec interposition de manchons isolants antivibratiles type MUPRO ou équivalent avec affaiblissement acoustique 24 dba. Toutes les dispositions seront prises pour permettre la libre dilatation des canalisations dans l'ensemble de leurs parcours. Tous les raccordements des appareils se feront par brides, raccords unions ou flexibles. 6-2 Tuyaux en PVC : Ils seront en polychlorure de vinyle non plastifié, provenant d'un fabricant réputé, et portant l'estampille NF, classement NF. Les tubes en PVC pression seront estampillés 16 bars. Ils seront d'aspect lisse, sans rayure marque, grain, crique, soufflure et de couleur homogène. Les assemblages seront réalisés suivant les prescriptions du fabricant et en tenant compte des mouvements propres au matériau en particulier de son retrait et de sa dilatation. Ces pièces de raccordement seront toujours situées en dehors des traversés de plancher ou murs. Il sera prévu les manchons de dilatations nécessaires. Toutes les traversés de murs ou planchers se feront obligatoirement par fourreaux PVC avec bourrage par résilient classe M1 et en aucun cas ces traversés ne serviront de point fixe. 10

11 Tous les raccordements seront réalisés par l'intermédiaire de culottes de raccordement ( les culottes de 87 seront à proscrire. A chaque changement de direction, il sera posé des tés de dégorgement et des tampons de visite, qui seront hermétiques et démontables. Ils seront fixés par des colliers à contre partie démontable avec interposition d'un matériau résilient solidaire du collier. 6-3 Tubes en cuivre : Les tubes en cuivre seront du type anticorrosion. Les surfaces intérieures et extérieures des tubes seront lissées et exemptes de rainures, pailles, soufflures, criques, cendrures, piqûres et doublures. Ils seront parfaitement cylindriques et uniformes d'épaisseur. Les assemblages seront exécutés avec raccords à braser par soudo brasure. La fixation des tubes sera effectuée par collier isolant MUPRO ou équivalent, la distance entre colliers sera 5O fois le diamètre extérieur du tube avec maximum d'écartement de 1.5 ml entre colliers pour les diamètres supérieurs à 22 mm. 6-4 Tubes en polyéthylène réticulé : Les tubes en polyéthylène réticulé devront avoir un avis technique et seront assemblés par les raccords consignés dans l'avis technique. Aucune soudure ou raccord sera tolérée en dalle. Dans leur parcours en dalle le tube sera gainé, le diamètre de la gaine sera tel qu'il devra être possible de sortie le tube pour le remplacer. Le tube aura la couleur réglementaire selon le fluide transporte. Le raccordement aux appareils sanitaires sera de telle sorte que le tube ne soit pas apparent en utilisant les pièces du commerce type Giacomini ou équivalent. 6-5 Vannes: Elles seront de type 1/4 de tout à bille avec siège téflonné. Les queues de vannes auront la couleur réglementaire du fluide qui les traversent. 7- TUBES ET TUYAUX : 7-1 Généralités : Les matériaux employés seront de 1ère qualité. L agrément préalable devra être obtenu auprès du Maître d Oeuvre. Ce dernier se réserve le droit de refuser certains matériaux et matériels jugés non satisfaisants. Caractéristiques techniques : 1- Tubes en cuivre rouge : Tube écroui - NF A Tubes en PVC : Ils seront agréés CSTB. 7-2 Mise en oeuvre: Supports : Chaque type de support adopté sera soumis à l approbation du Maître d Oeuvre. D une façon générale, les tuyauteries seront supportées pour les tuyauteries horizontales et verticales par des colliers de marque MEGATHERM ou équivalent. Les écartements entre supports n excéderont pas les valeurs suivantes : 1,50 m pour les diamètres inférieurs ou égaux à 20 mm, 2 m pour les diamètres entre 20 mm et 40 mm, 11

12 8- ROBINETTERIES : Elles devront être chromées et avoir une pression d'épreuve de 10 Kg/cm2. Le classement eau exigé sera pour les mélangeurs d'évier, de lavabo, de bidet et de douche : - écoulement : E1 - acoustique : A2 - usure : U3 Pour les mélangeurs de bain avec douche : - écoulement : E3 - acoustique : A2 - usure : U3 Les robinetteries seront garanties 5 ans. 9- CANALISATIONS EAU FROIDE ET EAU CHAUDE : 9-1 Distribution d eau chaude et d eau froide : Débit de base des appareils ( suivant Normes NF P et R.E.E.F ) : Appareils Eau chaude Eau froide Lavabo 0,10 l/s 0,10 l/s Baignoires 0,35 l/s 0,35 l/s Douches 0,25 l/s 0,25 l/s Evier 0,20 l/s 0,20 l/s W-C à réservoir de chasse 0,10 l/s Les vitesses dans les canalisations ne devront pas dépasser les indications ci-après : - distribution intérieure 0,8 m/sec. - distribution verticale 1,2 m/sec. 9-2 Evacuation : Débit de base des appareils : Lavabo 0,75 l/s Baignoire 1,5 l/s Douche 1,5 l/s Evier 0,75 l/s W-C 1,75 l/s Remplissage de collecteurs : EU + EV = 5/10è EP = 7/10 è Pentes : devront être comprises entre 1 cm par mètre et 2 cm par mètre. 9-3 Diamètres de raccordement aux appareils sanitaires : origine de l installation : - AEP : tuyau en attente à 1,00 m des façades - EU/EV : tuyau en attente à 1,00 m des façades Alimentation eau chaude et eau froide : Pose des canalisations sur colliers ATLAS isophoniques: Lavabo cuivre 12/14 Baignoire cuivre 16/18 Douche cuivre 14/16 Evier cuivre 12/14 W-C bloc cuivre 10/12 12

13 Evacuation des appareils : Lavabo PVC DN 32 Baignoire PVC DN 50 Douche PVC DN 50 Evier PVC DN 40 W-C PVC Origine de l'installation : Depuis le compteur en limite de propriété jusqu à la gaine technique, puis des comptages aux appartements pour l eau froide, aux chauffe eaux pour l ECS, distributions EC et EF en tube cuivre gainé et encastré selon localisation ( tube cuivre recuit pour EC, et écroui pour EF ) jusqu'aux différents appareils en encastré à partir des nourrices de distributions apparentes (les tuyauteries EF et EC seront repérées ). 10- RESEAU EAU FROIDE / EAU CHAUDE : Pour tous les problèmes de support des canalisations, tels que transmission des bruits, dilatation des canalisations, mise en oeuvre des supports de ceux-ci, on se conformera aux règles de l'art. Toutes les canalisations seront maintenues par des colliers avec interposition de manchons isolants antivibratiles type Mupro ou équivalent avec affaiblissement acoustique 24 dba. L entreprise adjudicataire mesurera La distribution intérieure EF/ECS depuis la colonne montante EF dans la gaine palière aux cumulus électriques dans les appartements se fera en tube cuivre y compris tés, coudes et toutes sujétions posé dans les gaines palières. Le tube polyéthylène sera posé en dalle sous gaine de protection cintroplast y compris toutes sujétions. Les raccordements aux appareils sanitaires, aux ballons ECS et collecteurs EF, ECS se feront en tube cuivre posé sur colliers et raccordements en encastré des lavabos, WC y compris toutes sujétions et en tube polyéthylène posé en dalle ou encastré en cloison sous gaine de protection cintroplast y compris régatage, rebouchage. Sera prévu 1 vanne d'isolement 1/4 de tour à boisseau sphérique 20/27 par appartement APPAREILS SANITAIRES : Les appareils seront désolidarisés de leur support. - Lavabos : sans objet - W-C : ils seront désolidarisés des supports par interposition de matériaux résilient et bagues isolantes aux fixations. D'autre part, l'ensemble des installations devra être conforme aux exigences suivantes : - pression de distribution d'eau aux points de puisage ne devra pas excéder 2 bars et 3 bars en toutes parties de l'installation. - les canalisations de parois et de plancher par toutes les canalisations tant de distribution que d'évacuation devront se faire sous fourreau PVC de préférence. Le vide éventuel existant entre canalisations et fourreau devra être colmaté soigneusement par un matériau résilient. 13

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE LOT N 8 : PLOMBERIE Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE PAGE N 1/12 LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE

Plus en détail

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 4 PLOMBERIE - SANITAIRES

Plus en détail

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8 Communauté de communes de la MONTAGNE BOURBONNAISE CONSTRUCTION D UN BATIMENT LOCATIF A USAGE ARTISANAL OU INDUSTRIEL Zone d activités du Mornier 03250 LE MAYET DE MONTAGNE Marché de travaux C.C.T.P. D.P.G.F.

Plus en détail

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot PLOMBERIE SANITAIRES pour la construction des nouvelles

Plus en détail

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Monneren le 04 avril 2014 Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Agrandissement et réhabilitation de la mairie COLLIGNY LOT N 08 VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU PRIX

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 Maître de l ouvrage : Fonds Calédonien de l Habitat Objet du marché : RESTRUCTURATION DE 103 LOGEMENTS «Rivière

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître de l Ouvrage : MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) Objet du marché : RENOVATION D UN

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée Place René LESCOT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE...3

Plus en détail

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION AMENAGEMENT D UNE SALLE DE REUNION ASSOCIATIVE PLACE DU 1 ER MAI 63200 MENETROL LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION Dossier Projet CM/FP N 12-10-6681 Maître d ouvrage MAIRIE Maître d œuvre Xavier

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE Département du Rhône (69) VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE CENTRE DE LOISIRS 1 RUE DES BLEUETS Ville

Plus en détail

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE MAITRE D OUVRAGE / MAITRE D OEUVRE : VILLE DE NICE DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES, DE L AMENAGEMENT, DES TRAVAUX, ET DU DEVELLOPEMENT DURABLE DIRECTION DES BATIMENTS COMMUNAUX SERVICE MAINTENANCE

Plus en détail

Sommaire. Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire

Sommaire. Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire Sommaire 1. Généralités 7 2. Réseaux d alimentation d eau dans les bâtiments 8 2.1 Généralités 8 2.2 Dimensionnement du réseau d alimentation - Méthode générale 8 2.2.1 Principes généraux 8 2.2.2 Données

Plus en détail

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer construction d'une maison d'habitation impasse de la Vague 85340 Olonne-sur-Mer MAITRE D'OUVRAGE Allain Stéphane M. et Mme impasse des Vagues 85340 Olonne-sur-Mer ARCHITECTE : Deschamp Frédéric 9 Quai

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER

CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER DEVIS DESCRIPTIF - Lot n 8 PLOMBERIE - SANITAIRES - date : juin 2009 S.A. JACKY MANESSE 1 rue du Paquis - 08090 ARREUX

Plus en détail

CCTP 07.TVX.02 Page N 1

CCTP 07.TVX.02 Page N 1 CCTP 07.TVX.02 Page N 1 SOMMAIRE A EXPOSE GENERAL DE L OPERATION A.01 OPERATION Page : 3 A.02 INTERVENANTS Page : 3 A.03 DOCUMENTS REMIS Page : 3 B GENERALITES TOUS CORPS D ETAT B.01 OBJET DU C.C.T.P.

Plus en détail

I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON

I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON LOCAUX VESTIAIRES- SANITAIRES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES LOT N 2 : STRUCTURE MODULAIRE Le 28 août 2014 GÉNÉRALITÉS Le présent Cahier des Clauses

Plus en détail

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE Affaire n E2124 Page 1 CNRS HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE A 07/2010 Emission originale BL BL INDICE DATE OBJET REDIGE VERIFIE JJ/MM/AA REVISIONS DU DOCUMENT Affaire n

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PLOMBERIE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PLOMBERIE VILLE DE GUIPAVAS 2 9 4 9 0 G U I P A V A S AMENAGEMENT D UN GARAGE EN UNE SALLE D ENQUETES + CREATION D UN POINT D EAU EXTERIEUR (BATIMENT A) A LA GENDARMERIE DE GUIPAVAS (Rue de Paris) Maître d ouvrage

Plus en détail

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 Du Code des Marchés Publics CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P FOURNITURE

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD CONSTRUCTION D UNE PLATEFORME BOIS ENERGIE 41 250 BRACIEUX Lot n 08 Sanitaires, MAITRE D ŒUVRE : SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE Siège social Agence de Romorantin

Plus en détail

Lot n 3 : PLOMBERIE / SANITAIRE / CHAUFFAGE / VMC

Lot n 3 : PLOMBERIE / SANITAIRE / CHAUFFAGE / VMC Lot n 3 : PLOMBERIE / SANITAIRE / CHAUFFAGE / VMC 1 / Généralités 1.1 Préambule L'entrepreneur devra prendre connaissance de l'ensemble du C.C.T.P. et en particulier : - Des dispositions applicables à

Plus en détail

RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1

RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1 RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1 SOMMAIRE 1 - CLAUSES COMMUNES A TOUS LES LOTS P. 3 1.1 DEFINITION

Plus en détail

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare + de 800 photos pour vous guider pas à pas Robert Longechal La plomberie La maison du sol au plafond J installe Je pose Je change Je répare Maquette intérieure et couverture : Maud Warg Réalisation de

Plus en détail

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE Roger Cadiergues MémoCad ns03.a LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE SOMMAIRE ns03.1. Le cadre DTU plomberie ns03.2. Le cadre du DTU 60.1 actuel ns03.3. L application du DTU 60.1 actuel ns03.4. Le cadre du DTU

Plus en détail

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX Le présent lot a pour objet l'exécution des travaux suivants : - Fourniture et pose d éviers 2 bacs

Plus en détail

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ Monneren le 03/12/2014 Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ REAMENAGEMENT DES LOCAUX RDC ET R+4 METZ LOT N 8 CHAUFFAGE - VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU

Plus en détail

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE L Entrepreneur : Le Maître

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 05 Plâtrerie - Isolation Maîtrise

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Création d'un espace périscolaire Et d'une nouvelle mairie A CUSE et ADRISANS Rue PATARD 25 680 CUSE et ADRISANS Lot n 3 Ventilation - Plomberie sanitaire Maître

Plus en détail

MAISON de RETRAITE DEPARTEMENTALE de la LOIRE ST-JUST, ST-RAMBERT = = = = = = = = = = REAMENAGEMENT DE LOCAUX

MAISON de RETRAITE DEPARTEMENTALE de la LOIRE ST-JUST, ST-RAMBERT = = = = = = = = = = REAMENAGEMENT DE LOCAUX SOCIETE D'ETUDES TECHNIQUES POUR LE CHAUFFAGE ET L'INDUSTRIE Société à responsabilité limitée au capital de 50 000 R.C Saint-Etienne 64 B 96 C/A 15, rue de l'eternité- 42.000 SAINT-ETIENNE Téléphone :

Plus en détail

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006 Avis Technique 14/06-1042 Révision de l'avis Technique 14/01-632 Procédé de chutes uniques Évacuation des eaux usées Foul drainage from buildings Hausabfluβeitungen Ne peuvent se prévaloir du présent Avis

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 Maître de l ouvrage : Fonds Calédonien de l Habitat Objet du marché : RESTRUCTURATION DE 103 LOGEMENTS «Rivière

Plus en détail

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE LOT N 013 CLOISON AMMOVIBLE mardi 20 octobre 2009 1/6 1 GENERALITES 1 1 Prescriptions générales Les entreprises sont tenues de se reporter pour tout ce qui est liaisons

Plus en détail

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES BEG ROHU 56510 SAINT PIERRE QUIBERON RENOVATION DES VESTIAIRES-SANITAIRES CADRE DE DÉCOMPOSITION DU PRIX GLOBAL FORFAITAIRE C.D.P.G.F. LOT N 7 PLOMBERIE

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 10 Chauffage gaz - VMC Maîtrise

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Ville de Noisy-le-Sec Direction des Finances et le la Commande Publique Service des Marchés Publics Place du Maréchal Foch 93134 NOISY-LE-SEC Cedex Tél: 01 49 42 66 00 INSTALLATION

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 09 Plomberie sanitaire Maîtrise

Plus en détail

DEPARTEMENT DU FINISTERE COMMUNE DE PLOBANNALEC (29740) 10, rue du Bourrelier CONSTRUCTION D UNE MAISON PASSIVE MAITRE D'OUVRAGE

DEPARTEMENT DU FINISTERE COMMUNE DE PLOBANNALEC (29740) 10, rue du Bourrelier CONSTRUCTION D UNE MAISON PASSIVE MAITRE D'OUVRAGE DEPARTEMENT DU FINISTERE COMMUNE DE PLOBANNALEC (29740) 10, rue du Bourrelier CONSTRUCTION D UNE MAISON PASSIVE MAITRE D'OUVRAGE Melle CLEMENT et M. LE PAPE Lionel 6, rue du Bourrelier 29740 PLOBANNALEC

Plus en détail

CADRE DE DECOMPOSITION DU PRIX FORFAITAIRE DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF 05.86

CADRE DE DECOMPOSITION DU PRIX FORFAITAIRE DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF 05.86 COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PIERREFORT Projet d'aménagement de la Maison des Services Rue du Plomb du Cantal 15230 PIERREFORT DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF CADRE DE DECOMPOSITION 05.86 DU PRIX FORFAITAIRE

Plus en détail

MARNE REIMS PALAIS DU TAU

MARNE REIMS PALAIS DU TAU CENTRE DES MONUMENTS NATIONAUX DIRECTION REGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES DE CHAMPAGNE-ARDENNE, Maître d'ouvrage délégué CONSERVATION REGIONALE DES MONUMENTS HISTORIQUES 3, FAUBOURG SAINT-ANTOINE 51

Plus en détail

A.E.B. Livret d'apprentissage. 3 Plomberie Sanitaire. 4 Finitions Décoration. 1 Aménagement 2 Electricité

A.E.B. Livret d'apprentissage. 3 Plomberie Sanitaire. 4 Finitions Décoration. 1 Aménagement 2 Electricité Livret d'apprentissage A.E.B. 1 Aménagement 2 Electricité 3 Plomberie Sanitaire 4 Finitions Décoration 31 - Créer un réseau d évacuation eaux usées et eaux vannes 32 - Créer un réseau d alimentation 33

Plus en détail

CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières

CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières solutions ciblées pour des espaces toujours aux normes LYCÉE JEAN MOULIN Réfection des toilettes de l'internat Bât C CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n MAÎTRE D'OUVRAGE LYCÉE JEAN MOULIN

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.)

MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE N 2015 07 Ville de Bergues Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) Pouvoir adjudicateur Ville de Bergues, Hôtel de ville - Place de la République 59380

Plus en détail

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes.

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes. Préambule et domaine d'application Le présent document a été créé dans le but pour permettre le dimensionnement des installations de plomberie sanitaire. C'est un document de synthèse, Il reprend partiellement

Plus en détail

«RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie

«RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie «RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie Maître d ouvrage : Maître d œuvre : Marché : Objet : Mode de consultation : Personnes à contacter

Plus en détail

LOT n 08 - PLOMBERIE. Vestiaires football DREUIL 08/ 1

LOT n 08 - PLOMBERIE. Vestiaires football DREUIL 08/ 1 LOT n 08 - PLOMBERIE Vestiaires football DREUIL 08/ 1 SOMMAIRE 08. 00 - GENERALITES - 08. 01 - Références aux normes - 08. 02 - Echantillons et modèles - 08. 03 - Diamètre des canalisations et réseaux

Plus en détail

LOT N 7 - PLOMBERIE SANITAIRE

LOT N 7 - PLOMBERIE SANITAIRE 50 - LOT N 7 - PLOMBERIE SANITAIRE 0 - GENERALITES 1 - DEFINITION DES TRAVAUX A REALISER 2 - NOMENCLATURE DES OUVRAGES 3 - EQUIPEMENT SANITAIRE 51-7.0 GENERALITES 7.0.1 : NORMES ET TEXTES REGLEMENTAIRES

Plus en détail

LOT N 7: ESCALIER EXTERIEUR

LOT N 7: ESCALIER EXTERIEUR MISE EN CONFORMITE ACCESSIBILITE DU PARKING, DU BATIMENT D ACCUEIL & AMENAGEMENT DES SANITAIRES BATIMENT D ACCUEIL DES PUNTAS 65 110 CAUTERETS MAÎTRE D'OUVRAGE SEM DU PONT D Espagne MAIRIE DE CAUTERETS

Plus en détail

Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe. DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF. des TRAVAUX (CCTP & DPGF)

Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe. DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF. des TRAVAUX (CCTP & DPGF) Maître d Ouvrage LEGTA de MANCY 410, Montée Gauthier Villars 39015 LONS LE SAUNIER Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF des TRAVAUX (CCTP & DPGF) LOT N 5 REVETEMEMENTS

Plus en détail

SCI SAPHIR. Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer»

SCI SAPHIR. Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer» Département de la Gironde SCI SAPHIR 7 Allée de la Chapelle 33115 LE PYLA SUR MER Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer» Architecte Maître d'œuvre BET Structure BET Fluides

Plus en détail

CCTP Lot 04 PLOMBERIE

CCTP Lot 04 PLOMBERIE CCTP Lot 04 PLOMBERIE Travaux d amélioration du Foyer Honoré Daumier Chemin Bescherelle 95760 Valmondois n 1-18 Sommaire 1.1 OBJET DU DOSSIER... 3 1.1.1 ALIMENTATION... 3 1.1.2 EVACUATION... 3 1.2 RECONNAISSANCE

Plus en détail

PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN

PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN Rue Jean Bouin 69320 FEYZIN Maître d ouvrage : Ville de FEYZIN 18 rue de la mairie 69320 FEYZIN Maître d œuvre : REFECTION ETANCHEITE TERRASSE EX SOLARIUM LPG ARCHITECTE

Plus en détail

MAITRE D'OUVRAGE. HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420)

MAITRE D'OUVRAGE. HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420) MAITRE D'OUVRAGE HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420) Dossier de consultation des entreprises : Octobre 2014 C.C.T.P.

Plus en détail

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES Le titre professionnel de : INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES1 niveau V (code NSF : 233 s) se compose de deux

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES Rénovation des logements de Griffeuille 2012 2014 C.C.T.P (Cahier des clauses techniques particulières) LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 ÉTENDUE DES TRAVAUX REGLEMENTATIONS NORMES... 3

Plus en détail

LOT N 9 Plomberie Sanitaires

LOT N 9 Plomberie Sanitaires MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CCTP & devis estimatif LOT N 9 Plomberie Sanitaires COMMUNE DE NEUCHATEL URTIERE CONSTRUCTION D UNE MAIRIE Objet du marché : Construction d une Mairie 2eme Appel d offres 05.2013

Plus en détail

MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET. BORDEAUX SCIENCES AGRO. 1, cours du général de Gaulle CS 40201.

MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET. BORDEAUX SCIENCES AGRO. 1, cours du général de Gaulle CS 40201. MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET. BORDEAUX SCIENCES AGRO 1, cours du général de Gaulle CS 40201 33175 Gradignan CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Marché à procédure

Plus en détail

4 PLOMBERIE/SANITAIRE CHAUFFAGE

4 PLOMBERIE/SANITAIRE CHAUFFAGE Réhabilitation du préau des Capucins Salle des associations / Commune de Cazères 31220 Page 1 sur 7 Préau des Capucins - Mairie de Cazères Mai 2012 LOT N 4 : PLOMBERIE/SANITAIRE - CHAUFFAGE C A B I N E

Plus en détail

TECHNIQUE - ÉLECTRICITÉ - COURANTS FAIBLES CHAUFFAGE COLLECTIF

TECHNIQUE - ÉLECTRICITÉ - COURANTS FAIBLES CHAUFFAGE COLLECTIF réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT TECH - Page n 1 / 12 LOT N 5 - TECHNIQUE - ÉLECTRICITÉ - COURANTS FAIBLES CHAUFFAGE COLLECTIF Sommaire Chapitre I - PRESCRIPTIONS

Plus en détail

documentation c a l f e u t r e m e n t s

documentation c a l f e u t r e m e n t s documentation c a l f e u t r e m e n t s Notre département calfeutrement vous propose sur toute la France, le rebouchement de vos passages de câbles ou tuyauteries afin de reconstituer le degré coupe-feu

Plus en détail

DELTA DORE EXTENSION BONNEMAIN LOT N 15 PLOMBERIE SANITAIRE

DELTA DORE EXTENSION BONNEMAIN LOT N 15 PLOMBERIE SANITAIRE Chapitres / Sous chapitres Page 1 GENERALITES ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 2 1.3 Obligations de l entrepreneur -------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS

EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS MAITRE D OUVRAGE VILLE DE PERONNE-EN EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS CONSTRUCTION D UNE SALLE MULTI-ACTIVITE Rue de l Eglise MAITRES D ŒUVRES ARCHITECTE Sarl ARCHILILLE - Agence d'architecture 211, rue Jean

Plus en détail

C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS

C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS SCI CAMOZZI MOULIOT C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS LOT N 04 MENUISERIE INTERIEURE / CABINES LOT 04 MENUISERIE INTERIEURE / CABINES 1 04 MENUISERIE BOIS Sommaire 04

Plus en détail

Commune de SAINT LEONARD - 88650

Commune de SAINT LEONARD - 88650 Commune de SAINT LEONARD - 88650 ------------------------------------------------------------------------ PROJET D EXTENSION DU CENTRE DE SECOURS & CREATION DE GARAGES COMMUNAUX ------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe. DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF. des TRAVAUX (CCTP & DPGF)

Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe. DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF. des TRAVAUX (CCTP & DPGF) Maître d Ouvrage LEGTA de MANCY 410, Montée Gauthier Villars 39015 LONS LE SAUNIER Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF des TRAVAUX (CCTP & DPGF) LOT N 6 PLOMBERIE-SANITAIRE

Plus en détail

C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES M A I T RE D O U V R A G E VILLE DE BAYON EGLISE DE BAYON Consolidation & entretien C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT 03 SERURRERIE JANVIER 2013 ATELIER PATRIMOINE & PAYSAGE Sarl

Plus en détail

Installations de plomberie

Installations de plomberie Service de l urbanisme, des biens et de l aménagement Installations de plomberie Guide à l intention des propriétaires pour l interprétation des règlements municipaux de la ville de Winnipeg concernant

Plus en détail

COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS

COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS LOT N 05: PLOMBERIE SANITAIRE - VENTILATION - PRO FEVRIER 2013 1 GENERALITES ADMINISTRATIVES I.01) Objet du présent descriptif:

Plus en détail

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre Communauté Rurale des Monts de Flandre Réhabilitation d une travée de bâtiment industriel en bureau D P G F Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES Maître d Ouvrage Maîtrise d Œuvre V1.1 - Avril 2011 Communauté Rurale

Plus en détail

Pavillons TERRAIL RENOVATION EXTERIEURE DES BATIMENTS. Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P. Lot N 03 SERRURERIE 27/03/2015

Pavillons TERRAIL RENOVATION EXTERIEURE DES BATIMENTS. Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P. Lot N 03 SERRURERIE 27/03/2015 MAITRE D OUVRAGE LOGEHAB 18 rue Blatin 63000 CLERMONT FERRAND Pavillons TERRAIL RENOVATION EXTERIEURE DES BATIMENTS Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P Lot N 03 SERRURERIE 27/03/2015 MAÎTRE

Plus en détail

COMMUNE DE POULLAOUEN

COMMUNE DE POULLAOUEN MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX Maître de l'ouvrage COMMUNE DE POULLAOUEN Objet du marché Création d'un réseau d'eaux pluviales et pose de fourreaux en attente de l'effacement du réseau basse

Plus en détail

Protection contre les bruits intérieurs au bâtiment

Protection contre les bruits intérieurs au bâtiment Réglementations Thermique Acoustique Aération Fiche d application Acoustique Départements d Outre-Mer Version 1.1 Protection contre les bruits intérieurs au bâtiment BÂTIMENTS D HABITATION NEUFS Ministère

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

Plancher chauffant avec revêtement de sol

Plancher chauffant avec revêtement de sol Équipements E.2 1/6 Plancher chauffant avec revêtement de sol Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des planchers chauffants, à eau chaude ou électriques,

Plus en détail

La plomberie en PER, PVC et MULTICOUCHE

La plomberie en PER, PVC et MULTICOUCHE Thierry Gallauziaux - David Fedullo La plomberie en PER, PVC et MULTICOUCHE Groupe Eyrolles, 2011, IS 978-2-212-13206-9 EYROLLES La plomberie en PER, PVC et multicouche Sommaire Les plastiques... 6...

Plus en détail

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS 4.A. OBJET DES TRAVAUX Les travaux prévus au présent lot concernent tous les ouvrages de Menuiseries extérieures, intérieures et de faux plafonds,

Plus en détail

DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau

DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau olivier.correc@cstb.fr Nouveaux Documents Techniques Unifiés DTU 60.1 Plomberie sanitaire pour

Plus en détail

RENOVATION DES LOCAUX DU BATIMENT CITADELLE SIS 8, RUE DE LA CITADELLE A METZ

RENOVATION DES LOCAUX DU BATIMENT CITADELLE SIS 8, RUE DE LA CITADELLE A METZ MINISTERE DE L INTERIEUR, PREFECTURE DE LA MOSELLE DIRECTION DES RESSOURCES ET DES MOYENS MUTUALISES Bureau des Affaires Immobilières et du soutien 9, Place de la Préfecture 57034 METZ CEDEX Tél. 03.87.34.88.06

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35. EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS

ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35. EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS MAITRE D'OUVRAGE : ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35 EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

Plus en détail

REALISATION D UN BLOC SANITAIRE PARKING DU VEYRET. Mairie Annexe COMMUNE DE PORT LEUCATE 11370 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CCTP

REALISATION D UN BLOC SANITAIRE PARKING DU VEYRET. Mairie Annexe COMMUNE DE PORT LEUCATE 11370 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CCTP COMMUNE DE LEUCATE 11 370 REALISATION D UN BLOC SANITAIRE PARKING DU VEYRET Mairie Annexe COMMUNE DE PORT LEUCATE 11370 NOV 2013 PIECES ECRITES MAITRISE D OUVRAGE Commune de LEUCATE Hôtel de Ville 11370

Plus en détail

Plomberie sanitaires

Plomberie sanitaires EXTENSION DE L ECOLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 7 Plomberie sanitaires JEAN-YVES IMBERT ARCHITECTE D.P.L.G. INNOPARC - AVENUE MARC SEGUIN BP 434 07 004 PRIVAS TELEPHONE 04-75-65-82-72

Plus en détail

Dossier de Consultation des Entreprises (D.C.E.)

Dossier de Consultation des Entreprises (D.C.E.) REHABILITATION DE LA DEMI-PENSION DU COLLEGE JULES VERNE ROSIERES EN SANTERRE Dossier de Consultation des Entreprises (D.C.E.) LOT 11 PLOMBERIE / SANITAIRE Architecte mandataire : Bureau d Études : ARCASA

Plus en détail

CCI CENTRE et SUD MANCHE Place Albert Godal BP 219 50402 GRANVILLE Cedex Tél : 02 33 91 33 91 Fax : 02 33 50 63 11

CCI CENTRE et SUD MANCHE Place Albert Godal BP 219 50402 GRANVILLE Cedex Tél : 02 33 91 33 91 Fax : 02 33 50 63 11 MAITRE D OUVRAGE : CCI CENTRE et SUD MANCHE Place Albert Godal BP 219 50402 GRANVILLE Cedex Tél : 02 33 91 33 91 Fax : 02 33 50 63 11 MAITRE D ŒUVRE : 3 Impasse de la Vigie B.P. 118 35407 SAINT MALO CEDEX.

Plus en détail

COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84).

COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84). COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84). CCTP LOT N 4: PLOMBERIE SANITAIRE Maître d œuvre Olivier FOULQUIER

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER

GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER Mars 2011 GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER 2/10 SOMMAIRE I. PRÉAMBULE...3 II. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT ET COMPOSITION

Plus en détail

REAMENAGEMENT DE LA MAIRIE DE LARCHANT 2 PLACE PASTEUR 77760 LARCHANT

REAMENAGEMENT DE LA MAIRIE DE LARCHANT 2 PLACE PASTEUR 77760 LARCHANT REAMENAGEMENT DE LA MAIRIE DE LARCHANT 2 PLACE PASTEUR 77760 LARCHANT D.C.E Novembre 2011 CCTP LOT N 4 PLOMBERIE Maîtrise d'ouvrage : COMMUNE DE LARCHANT Architecte : S & V Urbanisme Architecture Marc

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Maître de l ouvrage

MARCHE PUBLIC DE SERVICE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Maître de l ouvrage 1.3 MARCHE PUBLIC DE SERVICE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Maître de l ouvrage Commune de TRAINOU 1103, rue de la République 45470 TRAINOU Objet de la consultation Curage de l ensemble

Plus en détail

COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE

COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE SOUMISSION - MARCHE POUR TRAVAUX PUBLICS ENTRE D'UNE PART : La COMMUNE DE MONTAMISE 11, Place de la Mairie 86360 MONTAMISE,

Plus en détail

COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL. Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP.

COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL. Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP. 1 COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP Lot 3 MENUISERIES BOIS Février 2013 ATÉCO Economiste de la Construction

Plus en détail

CCTP REGIE DES SAISIES. Bâtiment de commande amont du télésiège de Bellastat. Lot N 06 PLOMBERIE - SANITAIRE - VMC

CCTP REGIE DES SAISIES. Bâtiment de commande amont du télésiège de Bellastat. Lot N 06 PLOMBERIE - SANITAIRE - VMC Espace Cristal 73620 LES SAISIES Bâtiment de commande amont du télésiège de Bellastat Altitude 2040 m - 73620 - LES SAISIES CCTP ECONOMISTE : DIDIER BOULANGER 73600 MOUTIERS Portable : 06 62 37 63 50 -

Plus en détail

Aménagement d'un point Multi-services

Aménagement d'un point Multi-services 1 MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Aménagement d'un point Multi-services (marché n 10.054 T) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) LOT N 2 SERRURERIE 2 SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE... 3 1.1

Plus en détail

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Centre de recherche Saint Antoine UMR-S 893 Site de l Hôpital Saint Antoine Bâtiment Inserm Raoul KOURILSKY 6 ème étage Equipe 13 Alex DUVAL

Plus en détail

VILLE DE SAINT GALMIER (42) CONSTRUCTION D UN PLAFOND DE SECURITE ANTI CHUTES ET ANTI-GOUTTES LOCAL DE VERRERIE ARTISANALE

VILLE DE SAINT GALMIER (42) CONSTRUCTION D UN PLAFOND DE SECURITE ANTI CHUTES ET ANTI-GOUTTES LOCAL DE VERRERIE ARTISANALE VILLE DE SAINT GALMIER (42) CONSTRUCTION D UN PLAFOND DE SECURITE ANTI CHUTES ET ANTI-GOUTTES LOCAL DE VERRERIE ARTISANALE LOT UNIQUE : SERRURERIE / METALLERIE Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES

1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES 1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 1.1 - Objet 1.2 - Qualification 1.3 - Offre 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES 2.0 Mobilier d archivage fixe 2.1 Meuble à plan 2.2 Armoire à produits dangereux 2.3

Plus en détail

Manuel d entretien. Présentation de votre chauffe-eau. Poignées de préhension (haut et bas) Protection intérieure par émaillage. Isolation thermique

Manuel d entretien. Présentation de votre chauffe-eau. Poignées de préhension (haut et bas) Protection intérieure par émaillage. Isolation thermique Présentation de votre chauffe-eau Poignées de préhension (haut et bas) Isolation thermique Protection intérieure par émaillage Canne de prise d eau chaude Doigt de gant du thermostat Anode magnésium Résistance

Plus en détail

www.defiscalisation.com

www.defiscalisation.com DEPARTEMENT DE LA MARTINIQUE Commune De Fort de France Quartier Beauséjour Jambette «Domaine de Bélize» 57 Appartements 60 Garages DESCRIPTIF DE VENTE www.defiscalisation.com 1/5 1 - CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Plus en détail