CCTP PLOMBERIE LOT 13 PLB04

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CCTP PLOMBERIE LOT 13 PLB04"

Transcription

1 V I L L E D E G R E N A Y MEDIATHEQUE ESTAMINET 62 GRENAY DCE Maîtrise d Ouvrage :Ville de Grenay JUIN 2012 APD: Maîtrise d œuvre : Richard & Schoeller Architecte 14,rue Charles V Paris TEL CCTP PLOMBERIE LOT 13 PLB04 ALPES STRUCTURES: BET STRUCTURES : BET CVP ELEC CF cf ABC décibel Acoustique Bougon F.: ECONOMISTE

2 MEDIATHEQUE ESTAMINET GRENAY Page 1 sur PRESCRIPTIONS GENERALES GENERALITES DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX PRESENTATION DES OFFRES ORGANISATION DES ETUDES D EXECUTION GENERALITES NOTE DE CALCUL QUALIFICATION RESPONSABILITE DE L ENTREPRISE EXECUTION DU CHANTIER RELATIONS AVEC LES SERVICES PUBLICS ET PRIVE RELATIONS AVEC LES AUTRES CORPS D ETAT DOCUMENTS TECHNIQUES DE BASE QUALITE ET ORIGINE DES MATERIELS IMPLANTATION DES MATERIELS MODIFICATIONS DES PRESTATIONS EN COURS D EXECUTION ORGANISATION DU CHANTIER DELAIS PENALITES MARQUES DES MATERIELS ISOLATION ACOUSTIQUE REPERAGE DES APPAREILLAGES SCHEMAS DE PRINCIPE ET NOTICE DE FONCTIONNEMENT MISE AU POINT DU PROJET PENDANT L EXECUTION MISE EN SERVICE ESSAIS MISES EN SERVICE PREMATUREE PERIODE D ESSAIS DE FONCTIONNEMENT CONTROLE DE BONNE EXECUTION & OBTENTION DES RESULTAT SURVEILLANCE DE L HYGIENE DE L EAU VERIFICATION A L ETAT STATIQUE VERIFICATION DES INSTALLATIONS EN FONCTIONNEMENT RECEPTION DES OUVRAGES CONDITION DE REALISATION & PLANNING 21

3 MEDIATHEQUE ESTAMINET GRENAY Page 2 sur SPECIFICATIONS TECHNIQUES BASE DE CALCUL ANALYSE DE L EAU PRESSION DE L EAU RESEAUX FLUIDES BASE DE CALCUL EAU FROIDE COEFFICIENT DE SIMULTANEITE DES ROBINETS D APPAREILS DEBITS DE BASE DES ROBINETS D APPAREILS DIAMETRES DE RACCORDEMENTS DES APPAREILS D EAU FROIDE BASES DE CALCULS EAU CHAUDE ET EAU MITIGEE COEFFICIENT DE SIMULTANEITE DES ROBINETS D APPAREILS DEBITS DE BASE DES ROBINETS D APPAREILS RACCORDEMENT DES APPAREILS D EAU CHAUDE ET EAU MITIGEE VITESSES MAXIMUM DE CIRCULATION D EAU BASES DE CALCULS DES EVACUATIONS COEFFICIENT DE SIMULTANEITE DES ROBINETS D APPAREILS DIAMETRE DE RACCORDEMENT DES APPAREILS CALCULS EVACUATION EAUX USEES ET EAUX VANNES CALCULS EVACUATION EAUX PLUVIALES CALCULS DES VENTILATIONS PRIMAIRES LIMITES DE PRESTATIONS - TRAVAUX AU LOT PLOMBERIE LOT : GROS ŒUVRE LOT : V R D LOT : SERRURERIE & MENUISERIE LOT : CHAUFFAGE, VENTILATION, CLIMATISATION LOT : ELECTRICITE LOT : PEINTURE REVETEMENT DE SOLS & MURS LOT : COUVERTURE - ETANCHEITE PROTECTION AU FEU CONSUEL DESCRIPTION DES INSTALLATIONS GENERALITES RESEAU DE DISTRIBUTION EAU FROIDE BRANCHEMENT D EAU DISTRIBUTION SANITAIRE DISTRIBUTION DES SERVICES GENERAUX PRODUCTION EAU CHAUDE SANITAIRES RESEAU DE DISTRIBUTION EAU CHAUDE RESEAU D EVACUATION DISPOSITIONS GENERALES EVACUATION EAUX USEES ET EAUX VANNES 34

4 MEDIATHEQUE ESTAMINET GRENAY Page 3 sur EVACUATION DES EAUX PLUVIALES VENTILATION PRIMAIRE PROTECTION INCENDIE EXTINCTEURS APPAREILS SANITAIRES DISPOSITIONS GENERALES NOMENCLATURE DES APPAREILS SANITAIRES SPECIFICATIONS TECHNIQUES GENERALES 39 SPECIFICATIONS TECHNIQUES GENERALES GENERALITES 39 GENERALITES ACCESSOIRES DES CANALISATIONS GENERALITES ANTI- BELIERS APPAREIL DE TRAITEMENT PHYSIQUE DE L EAU FILTRES DETENDEUR - REGULATEUR DISCONNECTEURS A DISPOSITIF DE CONTROLE MANOMETRES PURGEURS D AIR AUTOMATIQUES ROBINETS DE PUISAGE ROSACES BAGUES ISOLANTES VANNES ROBINETS A BOISSEAU SPHERIQUE VANNES PAPILLON COMPTEURS D EAU FILTRES A TAMIS THERMOMETRES CALORIFUGE GENERALITES DOMAINE D UTILISATION NATURE DE L ISOLANT MIS EN ŒUVRE COMPENSATEUR DE DILATATION EQUIPEMENTS ELECTRIQUES GENERALITES ETIQUETAGE ET REPERAGE 49 TIQUETAGE ET REPERAGE APPAREILLAGE TUYAUTERIES 50

5 MEDIATHEQUE ESTAMINET GRENAY Page 4 sur FOURREAUX PROTECTION DES RESEAUX MISE A LA TERRE EQUIPOTENTIELLE PROTECTION COUPE FEU CORDON CHAUFFANT ROBINETTERIE BATIMENT ET SANITAIRE ROBINETTERIE BATIMENT ROBINETTERIE SANITAIRE SIPHON DE SOL SIPHON DE SOL A PANIER POUR LOCAUX TECHNIQUES (DONT LE LOCAL POUBELLES) SUPPORTAGE DES TUYAUTERIES GENERALITE SUPPORT MISE EN PLACE DES TUYAUTERIES SUPPORT DES EVACUATIONS EU EV EP TUBES TUBE DE CUIVRE ROUGE TUYAUX EN FONTE TUBES PVC 58

6 MEDIATHEQUE ESTAMINET GRENAY Page 5 sur PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1. GENERALITES Le présent Cahier des Charges Techniques Particulières CCTP a pour objet de définir l'ensemble des travaux et fournitures nécessaires à la réalisation des installations complète correspondant au lot Plomberie Sanitaire : L opération consiste à construire sur un terrain vague, une médiathèque multifonctionnelle DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX Le programme des travaux du présent lot comprend la réalisation complète des installations suivantes: - Branchements et distribution d eau froide. - Distributions et maintien en température par cordon chauffant de l eau chaude sanitaire. - Les appareils sanitaires, leurs robinetteries et accessoires. - Les évacuations EU et EV. - Les évacuations EP. - Les extincteurs de l ensemble du bâtiment. - Les raccordements électrique et à la GTB - Les travaux divers. - Les essais, contrôle et réglages. - Le dossier de récolement des travaux exécutés PRESENTATION DES OFFRES Pour l'établissement de sa proposition, l'entreprise soumissionnaire du présent lot devra avoir obligatoirement suivie les documents cités ci-dessus et vérifier les calculs et tracés directeurs. L'entreprise titulaire du présent lot sera censée avoir visité le site, pris connaissance de la nature et de l importance des prestations demandées, de la situation géographique et des spécificités de la construction envisagée ou dans laquelle il doit intervenir, du contenu des autres corps d état, des difficultés ou contraintes de réalisation. L'entreprise titulaire du présent lot sera tenue de signaler par écrit au Maître d'ouvrage, les erreurs ou les omissions, au fur et à mesure qu'elle les relève.

7 MEDIATHEQUE ESTAMINET GRENAY Page 6 sur 59 Ces erreurs ou ces omissions ne pourront plus donner lieu à des dépenses supplémentaires pour assurer un parfait achèvement des ouvrages, qui devront être livrés et installés en ordre de marche. L'entreprise titulaire du présent lot ne pourra se prévaloir d'une omission dans le descriptif de son corps d'état si celui d'un autre corps d'état donne des instructions concernant ses ouvrages. L'entreprise titulaire du présent lot devra par conséquent tenir compte des descriptifs des différents lots techniques et des plans directeurs s'y afférant. L'entreprise titulaire du présent lot devra remettre avec sa proposition : - Le devis quantitatif détaillé, qui comprendra :. Les marques et les types d'appareils et appareillages.. La liste de référence du matériel proposé.. Les prix détaillés pour chaque poste. - Un tableau récapitulatif des puissances électriques nécessaires. - La liste des travaux non compris ne faisant pas partie de sa spécialité. - L'indication du nom de la personne responsable de l'étude pouvant fournir tous renseignements utiles lors du dépouillement des offres.et toutes autres pièces demandées au Cahier des Clauses Techniques Particulières. Pour la signature de son marché, l entreprise titulaire du présent lot prend l entière responsabilité de ses travaux et sera tenue, pour cela, d être titulaire d une police d assurance en responsabilités civile et professionnelle, tant en cours de travaux qu après réception, avec des montants de garantie adaptés à la dimension de l ouvrage. L entreprise titulaire du présent lot fournira les attestations d assurance et les certificats de règlement des primes. Les garanties seront étendues à tous les dommages ou accidents pouvant être provoqués sur chantier ou hors chantier, par son personnel, ses outillages et matériels, ses installations, et cela, en cours ou après travaux ORGANISATION DES ETUDES D EXECUTION GENERALITES L'examen des notes de calculs et des plans d'exécution de l'entreprise chargée de ce lot sera assuré par le Bureau d Etudes et par la Maîtrise d'œuvre. L'entreprise titulaire du présent lot remettra en autant d'exemplaires que demandé et à chaque indice, à l'approbation du Maître d'ouvrage, les documents suivants, selon le planning général et le calendrier à convenir. Ces documents seront remis avant tout début d'exécution et exécutés avec les différents corps d'états intéressés :

8 MEDIATHEQUE ESTAMINET GRENAY Page 7 sur 59 Les notes de calcul, fiches de dimensionnement et sélection des matériels, Fiches techniques précisant les caractéristiques exactes du matériel, Ses conditions d'exploitation et les divers agréments ou labels le concernant. Les plannings d'études, de commandes et d'approvisionnements. Les fiches d'auto contrôle et procès-verbaux d'épreuves et d'essais ainsi que les différentes méthodologies employées. Les schémas de principe généraux et les schémas électriques. Les plans d'implantation de l'ensemble des matériels. Les plans de cheminement des réseaux hydrauliques et électriques. Les plans de réservations, percements et incorporations. Les plans de détails et coupes. Les contraintes des autres corps d'état NOTE DE CALCUL Les calculs et plans d exécution et détails de l entreprise devront être établis sur la base des derniers plans d architecte et du projet de décoration. Tous les documents devront être exécutés sur informatique sous logiciel type : WORD ou EXCEL et les plans réalisés sous DAO avec AUTOCAD 2000 (minimum) et devront aussi être converti au format PDF. Tous les calculs d'exécution devront être faits et soumis à visa préalable. Avant toute détermination de matériel et avant toute remise de plans d'exécution, les notes de calculs correspondantes devront avoir été visées. L entreprise titulaire du présent lot devra réaliser le calcul des pertes de charges hydrauliques à partir de ses plans de fabrication et des matériels qu elle aura sélectionnés. L'entreprise titulaire du présent lot devra également diffuser les notes de calculs justificatives des demandes de puissances électriques. Les notes identifieront clairement chaque système et chaque matériel à raccorder. Il sera à préciser pour chaque armoire électrique correspondant à une alimentation particulière : L'intensité totale des matériels au démarrage. L'intensité totale des matériels en marche continue. L'intensité totale des matériels futurs pouvant être ajoutés.

9 MEDIATHEQUE ESTAMINET GRENAY Page 8 sur QUALIFICATION L'entreprise titulaire du présent lot sera réputée, sous sa responsabilité et indépendamment de toutes justifications fournies, avoir obtenue des organismes officiels propres à sa profession, la qualification professionnelle correspondant à la nature et à l'importance des travaux faisant l'objet du marché. L'entreprise titulaire du présent lot supporterait seules toutes les conséquences dommageables qui pourraient résulter du fait que cette qualification serait erronée ou ne serait pas en règle RESPONSABILITE DE L ENTREPRISE L'acceptation, par le Maître d'ouvrage, du projet présenté, ainsi que tous les calculs, dessins, graphiques directeurs s'y rattachant, ne diminuera en rien la responsabilité de l'entreprise titulaire du présent lot. L'entreprise titulaire du présent lot établira son étude pour que les prix unitaires et le prix global qu'elle indiquera soient calculés en tenant compte des dispositifs, longueurs et sections des tuyauteries, caractéristiques du matériel, des difficultés d'exécution et impératifs du Maître d'œuvre, etc L'entreprise titulaire du présent lot restera entière responsable de la bonne mise en œuvre des matériels, de leur bonne tenue et bonne fabrication; ainsi que leur conformité. En toutes circonstances, l'entreprise titulaire du présent lot demeurera seule responsable de tous dommages ou accidents causés à des tiers, lors ou par suite de l'exécution des travaux, résultant, soit de son propre fait, soit de son personnel EXECUTION DU CHANTIER L'entreprise titulaire du présent lot désignera, dès la passation du marché, un représentant responsable du chantier qui devra être l'unique interlocuteur face aux représentants du Maître d Œuvre et d ouvrage. Cette personne devra avoir toutes les compétences requises pour répondre à toutes les questions concernant les installations et ceci, pendant la durée intégrale d'études et d'exécution des travaux. Cette personne sera présente à tous les rendez-vous de chantier qui lui seront demandés sous peine de pénalité. Pendant toute la durée des interventions de l'entreprise, celle-ci sera représentée sur le lieu des travaux par un chef de chantier qualifié. Un registre comportant les noms et qualifications des ouvriers présents sur le chantier sera tenu à jour quotidiennement.

10 MEDIATHEQUE ESTAMINET GRENAY Page 9 sur RELATIONS AVEC LES SERVICES PUBLICS ET PRIVE L'entreprise titulaire du présent lot devra se mettre en rapport avec les services de distribution (EDF, GDF, CIE DES EAUX, etc...) pour se procurer auprès de ceux-ci, tous renseignements utiles à l'étude et l'exécution de ses travaux. L'entreprise titulaire du présent lot devra se soumettre à toutes les vérifications et fournir tous les documents et pièces justificatives demandés. L'entreprise titulaire du présent lot devra transmettre au Maître d'ouvrage, tous les renseignements qu'elle aura recueillis, au cours de ses contacts et qui concernent, soit la construction, soit l'exécution des travaux qui ne sont pas à sa charge. L'entreprise titulaire du présent lot devra, au moment opportun et de son propre chef, effectuer toutes les démarches nécessaires auprès des services compétents afin d'obtenir, en temps voulu, la mise en service des installations. L'entreprise titulaire du présent lot devra, éventuellement, se procurer et remplir les formulaires nécessaires, les faire signer, en temps voulu, par le Maître d'ouvrage et les remettre aux services intéressés RELATIONS AVEC LES AUTRES CORPS D ETAT La coordination et la synthèse d exécution avec les autres corps d état seront à la charge de l entreprise titulaire du présent lot pour les prestations qui la concerne. L'entreprise titulaire du présent lot devra se mettre en rapport avec l'entreprise titulaire des lots : CHAUFFAGE, VENTILATION, CLIMATISATION, STRUCTURE et ELECTRICITE pour se procurer auprès de celles-ci, tous renseignements utiles à l'étude et l'exécution de ses travaux. Tous les réseaux hydrauliques, voisins d'autres réseaux ainsi que toutes installations situées dans un local technique commun à plusieurs lots, devront faire l'objet d'une mise au point commune entre les différents corps d'état DOCUMENTS TECHNIQUES DE BASE Toutes les installations seront exécutées selon les règles de l'art, et seront réputées conformes aux règlements, normes françaises, et tout particulièrement : A la notice de sécurité concernant le présent bâtiment. Les lois, les décrets, les arrêtés, les circulaires ministérielles et les instructions techniques en découlant. Les normes françaises, les documents techniques unifiés (DTU ), les agréments et les notices du CSTB, le règlement départemental sanitaire. Les règles et les recommandations interprofessionnelles pour la couverture des garanties biennales et décennales par les compagnies d'assurances.

11 MEDIATHEQUE ESTAMINET GRENAY Page 10 sur 59 Les avis techniques et les accords de la commission technique de l'assurance pour les travaux ou procédés non traditionnels. La réglementation des conditions d'hygiène applicables dans les établissements de restauration. Les contraintes spécifiques dressées par le Maître d'ouvrage, l'architecte Conseil, la Préfecture de Police et les organismes de contrôle. L'entreprise titulaire devra également se conformer aux dispositions des nouvelles réglementations concernant la légionellose. Si au cours de travaux, de nouveaux règlements entraient en vigueur, l'entreprise titulaire du présent lot sera tenue d'en référer par écrit au Maître d'œuvre. Les textes de base énoncés dans les chapitres suivants ne présentent aucun caractère limitatif et ne constituent qu'un rappel des principaux documents applicables aux installations QUALITE ET ORIGINE DES MATERIELS L'ensemble des matériels mis en œuvre dans les ouvrages devra être neuf et provenir de constructeurs agrées. D'une façon générale, l'entreprise titulaire du présent lot sera tenue d'en justifier, à tout moment et sur demande, par fiches d'agréments signées par le fournisseur, ou toute autre pièce en tenant lieu. Les provenances des matériels devront être soumises à l'agrément du Maître d'œuvre en temps utile pour respecter le délai d'exécution contractuel et en tout état de cause, un mois avant la date prévue au planning pour le début de la mise en œuvre. Aucune prolongation de délai contractuel d'exécution ne pourra être accordée en cas de retard. Tous les appareils utilisés devront être conformes aux normes françaises. Les mises en œuvre des matériels devront être conformes aux prescriptions du constructeur et des règles en vigueur. Si, pour une raison quelconque, un matériel ou un procédé de construction ne se rattache pas à une norme ou un avis technique, le Maître d'ouvrage, sur avis de son Bureau de Contrôle, restera seul juge de son emploi. Dans tous les cas, les matériels utilisés seront de premier choix. Avant toute opération d'approvisionnement et de mise en œuvre, l'entreprise titulaire du présent lot sera tenue de soumettre à l'agrément préalable du Maître d'œuvre : La liste des matériaux qu'elle se propose d'employer. Pour chacun d'eux, l'indication de sa provenance, ses caractéristiques physiques, chimiques et mécaniques, attestées par un laboratoire et permettant de vérifier sa conformité aux normes, ainsi qu'un échantillon. L'ensemble des matériaux et des matériels mis en œuvre devra satisfaire aux divers décrets et arrêtés concernant la classification des matériaux, d'après leur comportement au feu.

12 MEDIATHEQUE ESTAMINET GRENAY Page 11 sur 59 Leur choix sera également fait en fonction du danger incendie des éléments ou parties de la construction dans lesquels ils sont employés. Lorsque deux ou plusieurs appareils de même nature seront nécessaires, ils devront provenir du même fabricant; cependant toutes les parties d'une installation ne proviendront pas nécessairement du même fabricant. Les matériels et les appareillages seront sélectionnés parmi ceux portant un label ou un agrément de qualité. Les marques des appareils spécifiées dans le présent CCTP seront à respecter scrupuleusement. L'entreprise titulaire du présent lot devra, à la remise de son offre, donner toutes les précisions nécessaires sur les appareils proposés. Pour l'appareillage, qui ne serait pas défini dans le descriptif ou dans l'offre de l'entreprise, le Maître d'œuvre restera libre de choisir la marque qui lui convient. Cependant, dans tous les cas, il devra obtenir l'agrément du Maître d'ouvrage sur ces matériels IMPLANTATION DES MATERIELS Les matériels faisant l'objet du présent lot seront implantés par l'entreprise titulaire du présent lot, à ses frais et sous sa seule responsabilité (transport, levage, manutention, etc...). Il appartiendra à l'entreprise titulaire du présent lot de relever et de vérifier les côtes sur place, celles figurant sur les plans architecte ou directeurs n'étant données qu'à titre indicatif. L'entreprise titulaire du présent lot signalera les erreurs éventuelles et proposera, en temps utile, toutes modifications qu'elle jugera nécessaires à la réalisation des plans d'exécution MODIFICATIONS DES PRESTATIONS EN COURS D EXECUTION Aucun changement au projet retenu ne pourra être apporté en cours d'exécution sans l'autorisation expresse du Maître d'ouvrage, les frais résultant des changements non autorisés et toutes leurs conséquences, ainsi que tout travail supplémentaire exécuté sans écrit, seront à la charge de l'entreprise titulaire du présent lot ORGANISATION DU CHANTIER DELAIS PENALITES L'installation générale du chantier sera réalisée par l'entreprise titulaire du présent lot sous la direction de la Maîtrise d'œuvre. L'entreprise titulaire du présent lot sera tenue de maintenir son lieu de travail en état de propreté. L'entreprise titulaire du présent lot devra prendre connaissance des prestations fournies au titre de l'installation générale de chantier afin de prévoir la totalité des installations complémentaires à ses propres ouvrages.

13 MEDIATHEQUE ESTAMINET GRENAY Page 12 sur 59 L'entreprise titulaire du présent lot aura notamment à sa charge : L installation, l'entretien et le stockage de ses matériaux à l'abri des intempéries, des accidents et des vols. L'évacuation journalière des gravats et chutes de matériaux. L'établissement de tous les dispositifs et protections de sécurité nécessaires à l'intervention de son personnel, ainsi que la remise en état des protections existantes déplacées lors de ses travaux. Le nettoyage et le dépoussiérage de son installation en fin de travaux MARQUES DES MATERIELS En exécution, le dossier marché ayant été finalisé avec la Maîtrise d'œuvre et l'entreprise générale, l'entreprise titulaire du présent lot n'aura plus la possibilité de proposer des marques autres que celles indiquées au CCTP. L'entreprise titulaire du présent lot aura toutefois la liberté de proposer en variante, des matériels de marque, type ou arrangement différent, aux conditions suivantes : Indiquer la variation de prix par rapport au matériel du CCTP. Avant de proposer en variante, un matériel ou un arrangement différent de celui préconisé au présent document, l'entreprise devra bien examiner le problème de ses conséquences sur les autres matériels de ce lot, ainsi que toutes les répercussions éventuelles sur les autres lots. Si ces conséquences ne sont pas clairement indiquées par écrit dans la proposition de variante, l'entreprise titulaire du présent lot sera supposée les avoir prises totalement à sa charge et accepter par avance toutes les conséquences énumérées par ailleurs. L'entreprise titulaire du présent lot devra inclure dans sa proposition les travaux accessoires suivants : Les dispositifs nécessaires pour assurer la sécurité contre l'incendie et les dangers d'électrocution pendant l'exécution de ses travaux (aussi bien ses ouvriers que du personnel occupant ou des entreprises intervenant pour le compte de celui-ci). Les protections des ouvrages et des matériels, la remise en état des ouvrages détériorés du fait de l'exécution de ses travaux, ainsi que le nettoyage complet du chantier. Tous les ouvrages s'entendront complètement exécutés et parfaitement finis, conformément aux règles de l'art. En conséquence, l'entreprise titulaire du présent lot devra tous les travaux et fournitures nécessaires à la bonne et entière réalisation des ouvrages de son corps d'état. L'entreprise titulaire du présent lot ne pourra jamais arguer des erreurs ou des omissions de ses plans directeurs et devis, ainsi que de ceux des concepteurs qui pourraient le dispenser d'exécuter tous les travaux que les règles de sa profession exigent pour leur bonne finition ou qui pourraient faire l'objet d'une demande de supplément de prix.

14 MEDIATHEQUE ESTAMINET GRENAY Page 13 sur 59 L'entreprise titulaire du présent lot devra s'assurer que les opérations : De manœuvré des appareils, d'isolement et de réglage, De lecture des appareils de mesure, D'entretien, réparation, nettoyage et démontage, Dans l'étude des plans d'exécution, il sera tenu compte des nécessités de la maintenance et des possibilités de grosses réparations qui devront être réalisables aussi rapidement que possible et sans démontage ISOLATION ACOUSTIQUE L'entreprise titulaire du présent lot sera seule responsable des bruits transmis par ses propres installations techniques et devra respecter les niveaux sonores admis par la réglementation. L entreprise s interdira de créer des défauts d isolement aux bruits aériens, tel que ceux rencontrés dans les cas suivants (non limitatifs) : Trémies non rebouchées. Passage non traité de canalisations à travers une paroi. Encastrement dans les parois séparatives dégradant l isolement. Utilisation de matériels, création d ouvrages ou éléments installation provoquant une interphonie entre locaux. Tous les percements, fourreautages, saignées et trémies devront être soigneusement rebouchés avec un matériau identique à celui de la paroi. La réalisation par l entreprise d un ouvrage participant à l obtention des performances d isolement demandées entraîne d office la réalisation par cette entreprise des joints au contact avec les ouvrages attenants, ainsi que le rebouchage de tous les trous et fentes qu elle aura pratiqués ou fait pratiquer. Les niveaux de pression du bruit engendré par les équipements devront respecter les niveaux imposés. La sélection du matériel se fera systématiquement en tenant compte des exigences acoustiques. Tout appareil, conduit, accessoire, susceptible de produire ou de transmettre des vibrations devra être désolidarisé de la structure du bâtiment par un dispositif adapté au problème (massif antivibratile, collier résilient, bande de matériaux souples, suspente souple, etc. ). Les traitements complémentaires (silencieux, coffrages, montage absorbants) nécessaires au respect des prescriptions acoustiques, sont entièrement dus par la lot. Le calcul et la fourniture des plots disposés sous les massifs antivibratiles sont dus par le lot, le massif béton étant fourni par le lot Gros Œuvre. L emploi de matériaux en plaque pour la réalisation des massifs antivibratiles est interdit. Les installations seront réceptionnées lorsque les résultats de mesure seront satisfaisants pendant les périodes de fonctionnement.

15 MEDIATHEQUE ESTAMINET GRENAY Page 14 sur REPERAGE DES APPAREILLAGES Des plaques inaltérables solidement fixées devront repérer de manière bien visible, en accord avec les tableaux et les schémas de principe affichés dans les locaux techniques : Les organes importants ayant une affectation déterminée, les circuits principaux, les vannes de commandes et d'isolement. Les appareils, en parallèle, individualisés par des numéros tels que pompes, réservoirs, vannes de bipasse, etc SCHEMAS DE PRINCIPE ET NOTICE DE FONCTIONNEMENT Pour chaque système, l'entreprise titulaire du présent lot devra soumettre à visa un schéma de principe de régulation et une notice précisant le fonctionnement de chaque régulation ou entité. Chaque organe sera numéroté sur le schéma et la même numérotation sera reprise dans la notice. La notice et le schéma se réfèreront également, s'il y a lieu, aux organes électriques prévus, soit dans les schémas électriques des armoires de ce lot, soit à des relais ou autres matériels prévus à d'autres lots mais dont une action sera reçue ou donnée. Les points de consigne des appareils de contrôle seront également indiqués. Les raccordements avec la centralisation seront indiqués par le repère déterminé par le présent lot. Les schémas et les notices de fonctionnement devront être visés et suivront le même circuit que les plans d'exécution. Les schémas électriques seront réalisés en respectant scrupuleusement les normes en vigueur. Ils devront être parfaitement compréhensibles, en parallèle avec les schémas de régulation et les notices de fonctionnement et de conduite, et devront donc comporter des repères utilisés par le titulaire du lot : ELECTRICITE. Les schémas électriques devront être visés et par conséquent suivre le même circuit que les plans d'exécution. Un schéma de principe indiquant les emplacements des principaux équipements, de ses raccordements et de tous les organes de coupure, d'isolement et de sécurité, devra être mis en place dans chaque local technique. Chaque schéma réalisé en couleur sera affiché sous forme de tableau plastifié rigide et fixé par quatre œillets avec vis inox.

16 MEDIATHEQUE ESTAMINET GRENAY Page 15 sur MISE AU POINT DU PROJET PENDANT L EXECUTION Les emplacements de certains équipements apparaissant sur les plans directeurs ne seront pas obligatoirement ceux qui seront finalement choisis au cours des séances de coordination de chantier. De même, certaines dispositions architecturales et certains équipements intérieurs pourront être modifiés et par conséquent, nécessiter des matériels de puissance, type ou nombres différents de ceux prévus par le projet de base. L'entreprise titulaire du présent lot devra donc faire tous les calculs en prenant à la source tous les renseignements qui lui seront nécessaires. L'entreprise titulaire du présent lot ne pourra donc se croire dégagée des études d'exécution qui devront être conduites sous la direction de l'équipe chargée de la coordination. La présence d'un responsable de l'entreprise, parfaitement au courant de tous les systèmes devra donc être obligatoire à toutes les séances de travail de coordination (il ne s'agit pas des réunions de chantier) dont la fréquence sera déterminée en fonction du planning et des difficultés perçues par le coordinateur MISE EN SERVICE ESSAIS MISES EN SERVICE PREMATUREE L'entreprise titulaire du présent lot ne pourra refuser la mise en service de certains matériels avant la période d'essai si pour des raisons de nettoyage des locaux, de remplissage et d'essais des réseaux d'installations plomberie sanitaire, cette mise en service est nécessaire. Dans ce cas, seul le personnel de l'entreprise titulaire du présent lot aura le droit de mettre en marche ses matériels. Le coût des produits de traitement d'eau pour le remplissage des installations sera à la charge de l entreprise titulaire du présent lot PERIODE D ESSAIS DE FONCTIONNEMENT Aussitôt après la fin des travaux, commencera une période d'essais durant laquelle l'entreprise procèdera à tous les essais nécessaires aux réglages des installations. Dans le cadre de la réglementation concernant la sécurité contre l'incendie, les frais de contrôle par un organisme agréé, seront à la charge du Maître d'ouvrage. Avant d'adresser au Maître d'ouvrage, une demande de réception des travaux, l'entreprise devra procéder au minimum aux vérifications et essais de fonctionnement des installations conformément aux dispositions figurant dans le document technique COPREC N 1. Les résultats devront être transcrits sur des procès-verbaux établis suivant des modèles figurant dans le document technique COPREC N 2.

17 MEDIATHEQUE ESTAMINET GRENAY Page 16 sur 59 Ces pièces seront à communiquer au Maître d'œuvre et au Bureau d Etude, après contrôle par l'entreprise générale, de la bonne exécution et de l'obtention des résultats contractuels. Durant la phase de réglages et d'essais, tous les frais de main d'œuvre seront à la charge de l'entreprise titulaire du présent lot. L'entreprise titulaire du présent lot aura également à sa charge la totalité des essais préalables à l'implantation du matériel sur le site. Le Maître d'œuvre pourra assister à tous les essais. Les cahiers d'essais seront soumis au visa du Maître d'œuvre à mesure de l'avancement des essais. Après remise des cahiers d'essais, le Maître d'œuvre pourra faire procéder à de nouveaux essais sur un échantillonnage de points réputés testés par l'entreprise du présent lot CONTROLE DE BONNE EXECUTION & OBTENTION DES RESULTAT Dispositions générales Lors des essais de contrôle, l'entreprise titulaire du présent lot devra fournir tout le matériel nécessaire, les installations provisoires éventuelles, les instruments de mesure et de contrôle tels que thermomètres, manomètres, sonomètres, enregistreurs, compte-tours, voltmètres, etc... Ainsi que le personnel qualifié. Préalablement aux vérifications par le bureau d études toutes les fiches d'autocontrôle correspondantes auront été remises par l'entreprise. Les installations seront soumises aux règles de garantie biennale et décennale définies par le Code Civil. Les fournisseurs consultés devront s engager selon des garanties précises relativement aux performances spécifiées, à la présentation et la tenue en service de leurs matériels. Au cours de la période de garantie biennale et décennale, l entreprise titulaire du présent lot sera tenue de remplacer ou modifier tout composant ou équipement qui ne donnerait pas satisfaction ou dont les performances ne seraient pas celles prévues initialement. Ces interventions au titre de la garantie, pourront être demandées à l entreprise titulaire en dehors des périodes de fonctionnement de l établissement afin d éviter toute perturbation de l exploitation. Tous les travaux annexes que pourraient nécessiter ces interventions seront à prendre en charge par l entreprise du présent lot au titre de la garantie. Il est demandé à l entreprise titulaire du présent lot de prendre en charge, dans sa proposition, l incidence financière éventuelle d une prise en garantie des équipements qu elle réutilisera. Vérifications générales en cours de travaux Les vérifications en cours de travaux auront lieu avant le calorifuge, le rebouchage des trémies, la fermeture des gaines techniques et la pose des faux plafonds. Ces vérifications s'effectueront en présence du bureau d études technique, du responsable de l'entreprise titulaire du présent lot et de l'entreprise générale.

18 MEDIATHEQUE ESTAMINET GRENAY Page 17 sur 59 Il sera procédé à la vérification de : L'état du matériel et de sa mise en œuvre. La conformité des installations en fonction des prestations du CCTP et des textes et règlements en vigueur. Tous les essais pourront être différés tant qu'une partie quelconque des fournitures ou de leur mise en œuvre ne sera pas acceptée. Contrôle d étanchéité des circuits Les essais officiels seront effectués après la vérification générale, l'entreprise titulaire du présent lot ayant au préalable procédé à tous les essais d'étanchéité pour lesquels elle aura produit les procèsverbaux correspondants. Le Maître d Œuvre fera procéder à l'épreuve des parties de réseaux de son choix qui seront alors isolées. Le matériel d'épreuve sera à la charge de l'entreprise titulaire du présent lot. La pression d'épreuve sera de 1,5 fois la pression de service. Les vérifications d'épreuves peuvent être effectuées sur tout ou partie des réseaux ou matériels hydrauliques. Cette vérification de l'étanchéité pourra être renouvelée après chaque essai de fonctionnement lorsque les installations seront revenues à température ambiante. Tout autre essai sera différé tant qu'il n'a pas été remédié aux défauts d'étanchéité constatés au cours des vérifications précédentes. Un certificat d'épreuve sera transmis au Maître d Œuvre SURVEILLANCE DE L HYGIENE DE L EAU La surveillance de l eau sera réalisée conformément au règlement départemental : Réalisation de la désinfection des réseaux d alimentations suivant la réglementation en vigueur. Réalisation de prélèvements pour contrôle immédiats. Réalisation de l analyse physico chimique par un bureau spécialisé à la charge de l entreprise titulaire du présent lot VERIFICATION A L ETAT STATIQUE Ces vérifications seront réalisées par sondage par le Maître d Œuvre, avant les mises en service et porteront en particulier sur :

19 MEDIATHEQUE ESTAMINET GRENAY Page 18 sur 59 Les détendeurs régulateurs de pression. Les traitements d eaux. Les régulations. Les réseaux hydrauliques et électriques VERIFICATION DES INSTALLATIONS EN FONCTIONNEMENT Appareils de mesure à fournir L'entreprise titulaire du présent lot devra fournir au début des essais, un certain nombre d'instruments de mesure portatifs qui serviront ensuite aux responsables de l'exploitation, à contrôler certains paramètres pendant les essais. Ces instruments seront : Un manomètre 0/6 bars du même type que ceux montés sur la présente installation. Un manomètre 0/25 bars du même type que ceux montés sur la présente installation. Un nécessaire pour mesure de la dureté de l'eau et du ph. Un thermomètre 0/120 C du même type que ceux montés sur la présente installation. Pour les mesures de niveau acoustique, l'entreprise titulaire du présent lot devra se munir d'un sonomètre agrée. Vérification des réseaux hydraulique L'entreprise titulaire du présent lot devra la vérification des réseaux hydrauliques, en particulier : Le sens de rotation des pompes. Les mesures des hauteurs manométriques des pompes. La permutation automatique des pompes de secours. Le contrôleur de débit. Le contrôle de perte de charge des filtres. L'examen des dispositifs d'absorption des dilatations avant et après mise en température. La vérification de la libre dilatation dans les fourreaux et guides. La vérification de l'absence de condensation sur les réseaux d'eau froide.

20 MEDIATHEQUE ESTAMINET GRENAY Page 19 sur 59 Vérification traitement des eaux Contrôle du Th et ph. Vérification régulations, contrôle, télécommande Le fonctionnement des appareillages automatiques. Les indicateurs à distances. Les télécommandes, asservissements et temporisations. Les fonctions des régulateurs. Les lois et courbes affichées sur les régulateurs. Vérification appareils électriques Les mises à la terre et les isolements. Les tensions et les intensités. Le sens de rotation des moteurs. Les équilibrages des phases. Les dispositifs de démarrage et de leur efficacité. Vérification des niveaux sonores Les niveaux acoustiques réglementaires RECEPTION DES OUVRAGES En principe, le Maître d Œuvre pourra ensuite accepter de prononcer la réception. Tous les réseaux de tuyauteries terminés seront soigneusement soufflés à l'air comprimé, éprouvés, rincés, remplis avec l'eau définitive, calorifugés et équilibrés. Toutes les machines tournantes auront été essayées et seront en permanence en état de fonctionnement, toutes leurs sécurités ayant été essayées et reconnues opérationnelles. Les parties "notice de fonctionnement et de conduite" et "notice d'entretien" du dossier de l'installation auront été approuvées et remises à l'exploitant. Les réserves seront de deux sortes : Réserves statiques concernant les systèmes ou matériels sur lesquels des remarques auront été formulées au sujet de leur conformité aux documents contractuels et aux règles de l'art.

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE PAGE N 1/12 LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE

Plus en détail

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE LOT N 8 : PLOMBERIE Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 4 PLOMBERIE - SANITAIRES

Plus en détail

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot PLOMBERIE SANITAIRES pour la construction des nouvelles

Plus en détail

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Monneren le 04 avril 2014 Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Agrandissement et réhabilitation de la mairie COLLIGNY LOT N 08 VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU PRIX

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître de l Ouvrage : MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) Objet du marché : RENOVATION D UN

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 Maître de l ouvrage : Fonds Calédonien de l Habitat Objet du marché : RESTRUCTURATION DE 103 LOGEMENTS «Rivière

Plus en détail

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR REHABILITATION DU BATIMENT 33 SITE DE LA GAILLARDE VILLE DE MONTPELLIER C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR ZAC de Tournezy 23 rue Nelson Mandela 34070 Montpellier Tél. 04.99.52.81.40 Fax. 04.99.52.81.49

Plus en détail

MAISON de RETRAITE DEPARTEMENTALE de la LOIRE ST-JUST, ST-RAMBERT = = = = = = = = = = REAMENAGEMENT DE LOCAUX

MAISON de RETRAITE DEPARTEMENTALE de la LOIRE ST-JUST, ST-RAMBERT = = = = = = = = = = REAMENAGEMENT DE LOCAUX SOCIETE D'ETUDES TECHNIQUES POUR LE CHAUFFAGE ET L'INDUSTRIE Société à responsabilité limitée au capital de 50 000 R.C Saint-Etienne 64 B 96 C/A 15, rue de l'eternité- 42.000 SAINT-ETIENNE Téléphone :

Plus en détail

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ Monneren le 03/12/2014 Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ REAMENAGEMENT DES LOCAUX RDC ET R+4 METZ LOT N 8 CHAUFFAGE - VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU

Plus en détail

CCTP 07.TVX.02 Page N 1

CCTP 07.TVX.02 Page N 1 CCTP 07.TVX.02 Page N 1 SOMMAIRE A EXPOSE GENERAL DE L OPERATION A.01 OPERATION Page : 3 A.02 INTERVENANTS Page : 3 A.03 DOCUMENTS REMIS Page : 3 B GENERALITES TOUS CORPS D ETAT B.01 OBJET DU C.C.T.P.

Plus en détail

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes.

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes. Préambule et domaine d'application Le présent document a été créé dans le but pour permettre le dimensionnement des installations de plomberie sanitaire. C'est un document de synthèse, Il reprend partiellement

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée Place René LESCOT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE...3

Plus en détail

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8 Communauté de communes de la MONTAGNE BOURBONNAISE CONSTRUCTION D UN BATIMENT LOCATIF A USAGE ARTISANAL OU INDUSTRIEL Zone d activités du Mornier 03250 LE MAYET DE MONTAGNE Marché de travaux C.C.T.P. D.P.G.F.

Plus en détail

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE Affaire n E2124 Page 1 CNRS HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE A 07/2010 Emission originale BL BL INDICE DATE OBJET REDIGE VERIFIE JJ/MM/AA REVISIONS DU DOCUMENT Affaire n

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE Département du Rhône (69) VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE CENTRE DE LOISIRS 1 RUE DES BLEUETS Ville

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MAINTENANCE DES CHAUDIERES ET DES SYSTEMES DE CLIMATISATION

CENTRE HOSPITALIER CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MAINTENANCE DES CHAUDIERES ET DES SYSTEMES DE CLIMATISATION CENTRE HOSPITALIER 1, rue du Docteur Paul Martinais 37600 LOCHES 02 47 91 33 33 02 47 91 32 00 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MISE EN CONCURRENCE PORTANT SUR MAINTENANCE DES CHAUDIERES ET

Plus en détail

Contexte général. Contenu de la mission d expertise

Contexte général. Contenu de la mission d expertise Cahier des charges type à l usage des établissements sociaux et médico-sociaux, pour la réalisation d un audit hydraulique des installations de distribution d ECS Contexte général Il est prévu au sein

Plus en détail

Sommaire. Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire

Sommaire. Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire Sommaire 1. Généralités 7 2. Réseaux d alimentation d eau dans les bâtiments 8 2.1 Généralités 8 2.2 Dimensionnement du réseau d alimentation - Méthode générale 8 2.2.1 Principes généraux 8 2.2.2 Données

Plus en détail

069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE

069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE 069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE Centre de Ressources des Technologies de l'information pour le Bâtiment 069.1. Clauses techniques générales 069.2. Clauses techniques particulières

Plus en détail

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 Du Code des Marchés Publics CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P FOURNITURE

Plus en détail

CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE

CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE 1 CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE PROJET DE CONSTRUCTION D UN BATIMENT ADMINISTRATIF Avenue Sadi Carnot 07500 GUILHERAND GRANGES DECOMPOSITION

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS BP 112-85000 LA ROCHE SR YON Bureau d Etudes Techniques tous fluides F i l i a l e d u g r o u p e A R E A Tél. 02 51 37 48 88 - Fax 02 51 62 22 07 areaelr.bet@orange.fr / www.areaetudes.net MAITRE D OVRAGE

Plus en détail

DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau

DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau olivier.correc@cstb.fr Nouveaux Documents Techniques Unifiés DTU 60.1 Plomberie sanitaire pour

Plus en détail

RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1

RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1 RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1 SOMMAIRE 1 - CLAUSES COMMUNES A TOUS LES LOTS P. 3 1.1 DEFINITION

Plus en détail

SCI SAPHIR. Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer»

SCI SAPHIR. Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer» Département de la Gironde SCI SAPHIR 7 Allée de la Chapelle 33115 LE PYLA SUR MER Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer» Architecte Maître d'œuvre BET Structure BET Fluides

Plus en détail

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE LOT N 013 CLOISON AMMOVIBLE mardi 20 octobre 2009 1/6 1 GENERALITES 1 1 Prescriptions générales Les entreprises sont tenues de se reporter pour tout ce qui est liaisons

Plus en détail

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE L Entrepreneur : Le Maître

Plus en détail

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre Communauté Rurale des Monts de Flandre Réhabilitation d une travée de bâtiment industriel en bureau D P G F Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES Maître d Ouvrage Maîtrise d Œuvre V1.1 - Avril 2011 Communauté Rurale

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES

TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES RAPPORT DEKRA N 044688791201 R 001 (Vérifications réalisées du 26/12/2012 au 07/03/2013) C C T

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006 Avis Technique 14/06-1042 Révision de l'avis Technique 14/01-632 Procédé de chutes uniques Évacuation des eaux usées Foul drainage from buildings Hausabfluβeitungen Ne peuvent se prévaloir du présent Avis

Plus en détail

R ÉSEAUX D EAU INTÉRIEURS DANS

R ÉSEAUX D EAU INTÉRIEURS DANS R ÉSEAUX D EAU INTÉRIEURS DANS L E S I M M E U B L E S D H A B I T A T I O N ELEMENTS D'AIDE A LA CONCEPTION ENSEMBLE POUR UN SERVICE DE QUALITÉ Gestionnaire du service public de l eau et de l assainissement

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER

CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER DEVIS DESCRIPTIF - Lot n 8 PLOMBERIE - SANITAIRES - date : juin 2009 S.A. JACKY MANESSE 1 rue du Paquis - 08090 ARREUX

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 05 Plâtrerie - Isolation Maîtrise

Plus en détail

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE Roger Cadiergues MémoCad ns03.a LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE SOMMAIRE ns03.1. Le cadre DTU plomberie ns03.2. Le cadre du DTU 60.1 actuel ns03.3. L application du DTU 60.1 actuel ns03.4. Le cadre du DTU

Plus en détail

«RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie

«RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie «RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie Maître d ouvrage : Maître d œuvre : Marché : Objet : Mode de consultation : Personnes à contacter

Plus en détail

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer construction d'une maison d'habitation impasse de la Vague 85340 Olonne-sur-Mer MAITRE D'OUVRAGE Allain Stéphane M. et Mme impasse des Vagues 85340 Olonne-sur-Mer ARCHITECTE : Deschamp Frédéric 9 Quai

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.)

MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE N 2015 07 Ville de Bergues Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) Pouvoir adjudicateur Ville de Bergues, Hôtel de ville - Place de la République 59380

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Création d'un espace périscolaire Et d'une nouvelle mairie A CUSE et ADRISANS Rue PATARD 25 680 CUSE et ADRISANS Lot n 3 Ventilation - Plomberie sanitaire Maître

Plus en détail

I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON

I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON LOCAUX VESTIAIRES- SANITAIRES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES LOT N 2 : STRUCTURE MODULAIRE Le 28 août 2014 GÉNÉRALITÉS Le présent Cahier des Clauses

Plus en détail

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES Le titre professionnel de : INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES1 niveau V (code NSF : 233 s) se compose de deux

Plus en détail

Cahier des clauses techniques particulières (CCTP) --- Dépose d un ancien réseau, installation d un réseau et alimentation d un bâtiment en eau glacée

Cahier des clauses techniques particulières (CCTP) --- Dépose d un ancien réseau, installation d un réseau et alimentation d un bâtiment en eau glacée Centre de Bretagne Service «Infrastructures et Moyens Associés» Rèf. 15/2.214.682b Cahier des clauses techniques particulières (CCTP) --- Dépose d un ancien réseau, installation d un réseau et alimentation

Plus en détail

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS 4.A. OBJET DES TRAVAUX Les travaux prévus au présent lot concernent tous les ouvrages de Menuiseries extérieures, intérieures et de faux plafonds,

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD CONSTRUCTION D UNE PLATEFORME BOIS ENERGIE 41 250 BRACIEUX Lot n 08 Sanitaires, MAITRE D ŒUVRE : SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE Siège social Agence de Romorantin

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY CONSTRUCTION D UN GROUPE SCOLAIRE A PROVENCHERES SUR MEUSE DECOMPOSITION GLOBALE ET FORFAITAIRE LOT N 9 : «PLOMBERIE SANITAIRE» MAITRE D ŒUVRE S.I.C.A.H.R DE L AUBE BUREAU

Plus en détail

CCTP Lot 04 PLOMBERIE

CCTP Lot 04 PLOMBERIE CCTP Lot 04 PLOMBERIE Travaux d amélioration du Foyer Honoré Daumier Chemin Bescherelle 95760 Valmondois n 1-18 Sommaire 1.1 OBJET DU DOSSIER... 3 1.1.1 ALIMENTATION... 3 1.1.2 EVACUATION... 3 1.2 RECONNAISSANCE

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX LYCÉE LYCÉE GÉNÉRAL TECHNOLOGIQUE G ÉNÉRAL TECHNOLOGIQUE PIERRE BROSSOLETTE 161 cours Émile Zola - 69628 VILLEURBANNE Cedex CRÉATION DE LOCAUX DE STOCKAGE ANCIEN SANITAIRES DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

Plus en détail

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Page 1 sur 6 Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Nom élève:.. Entreprise: Nom et fonction du professeur:. Dates de stage:.. Zone de compétence: Zone

Plus en détail

1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES

1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES 1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 1.1 - Objet 1.2 - Qualification 1.3 - Offre 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES 2.0 Mobilier d archivage fixe 2.1 Meuble à plan 2.2 Armoire à produits dangereux 2.3

Plus en détail

DPGF - LOT 3 - CVC / PLOMBERIE

DPGF - LOT 3 - CVC / PLOMBERIE 4, rue Dolorès Ibarruri DPGF - LOT 3 - CVC / PLOMBERIE L entreprise a la responsabilité de prévoir les bonnes quantités de fourniture pour la réalisation des travaux : - faire les métrés et renseigner

Plus en détail

CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières

CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières solutions ciblées pour des espaces toujours aux normes LYCÉE JEAN MOULIN Réfection des toilettes de l'internat Bât C CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n MAÎTRE D'OUVRAGE LYCÉE JEAN MOULIN

Plus en détail

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX Le présent lot a pour objet l'exécution des travaux suivants : - Fourniture et pose d éviers 2 bacs

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES Place Jean Marie Danel 80370 BERNAVILLE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT n 04: SERRURERIE MAITRISE d ŒUVRE Antoine MAUGNARD Architecte 11 Avenue de

Plus en détail

COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS

COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS LOT N 05: PLOMBERIE SANITAIRE - VENTILATION - PRO FEVRIER 2013 1 GENERALITES ADMINISTRATIVES I.01) Objet du présent descriptif:

Plus en détail

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES BEG ROHU 56510 SAINT PIERRE QUIBERON RENOVATION DES VESTIAIRES-SANITAIRES CADRE DE DÉCOMPOSITION DU PRIX GLOBAL FORFAITAIRE C.D.P.G.F. LOT N 7 PLOMBERIE

Plus en détail

COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE

COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE SOUMISSION - MARCHE POUR TRAVAUX PUBLICS ENTRE D'UNE PART : La COMMUNE DE MONTAMISE 11, Place de la Mairie 86360 MONTAMISE,

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 Maître de l ouvrage : Fonds Calédonien de l Habitat Objet du marché : RESTRUCTURATION DE 103 LOGEMENTS «Rivière

Plus en détail

TECHNIQUE - ÉLECTRICITÉ - COURANTS FAIBLES CHAUFFAGE COLLECTIF

TECHNIQUE - ÉLECTRICITÉ - COURANTS FAIBLES CHAUFFAGE COLLECTIF réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT TECH - Page n 1 / 12 LOT N 5 - TECHNIQUE - ÉLECTRICITÉ - COURANTS FAIBLES CHAUFFAGE COLLECTIF Sommaire Chapitre I - PRESCRIPTIONS

Plus en détail

DÉCOMPOSITION DES TACHES DE MAITRISE D'OEUVRE

DÉCOMPOSITION DES TACHES DE MAITRISE D'OEUVRE DÉCOMPOSITION DES TACHES DE MAITRISE D'OEUVRE 1 / Mission de base MOP Bâtiment. 2 / Plans d exécution Plans d atelier et de chantier. 3 / Mission d OPC. Ces documents ont été approuvés par les quatre organisations

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Ville de Noisy-le-Sec Direction des Finances et le la Commande Publique Service des Marchés Publics Place du Maréchal Foch 93134 NOISY-LE-SEC Cedex Tél: 01 49 42 66 00 INSTALLATION

Plus en détail

Conception et maintenance des réseaux d eau à l intérieur des bâtiments

Conception et maintenance des réseaux d eau à l intérieur des bâtiments Conception et maintenance des réseaux d eau à l intérieur des bâtiments Olivier CORREC Mél : olivier.correc@cstb.fr Contexte des réseaux d eau sanitaire Exigences générales : o Sécuriser la consommation

Plus en détail

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION AMENAGEMENT D UNE SALLE DE REUNION ASSOCIATIVE PLACE DU 1 ER MAI 63200 MENETROL LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION Dossier Projet CM/FP N 12-10-6681 Maître d ouvrage MAIRIE Maître d œuvre Xavier

Plus en détail

Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS

Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS 6.1 PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES 6.1.1 Généralités Les présentes prescriptions techniques particulières au lot doublages-cloisons sèches,

Plus en détail

DEPARTEMENT DE LA SEINE SAINT DENIS LOT 16 - MAITRE D OUVRAGE

DEPARTEMENT DE LA SEINE SAINT DENIS LOT 16 - MAITRE D OUVRAGE DEPARTEMENT DE LA SEINE SAINT DENIS VILLE DE MONTREUIL 9EME COLLEGE DE LA VILLE DE MONTREUIL CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT 16 - PLOMBERIE/SANITAIRE/PROTECTION INCENDIE - PRO MAITRE D

Plus en détail

Plancher chauffant avec revêtement de sol

Plancher chauffant avec revêtement de sol Équipements E.2 1/6 Plancher chauffant avec revêtement de sol Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des planchers chauffants, à eau chaude ou électriques,

Plus en détail

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE MAITRE D OUVRAGE / MAITRE D OEUVRE : VILLE DE NICE DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES, DE L AMENAGEMENT, DES TRAVAUX, ET DU DEVELLOPEMENT DURABLE DIRECTION DES BATIMENTS COMMUNAUX SERVICE MAINTENANCE

Plus en détail

Aménagement d'un point Multi-services

Aménagement d'un point Multi-services 1 MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Aménagement d'un point Multi-services (marché n 10.054 T) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) LOT N 2 SERRURERIE 2 SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE... 3 1.1

Plus en détail

Antenne du Conseil Général de l Aude à Limoux

Antenne du Conseil Général de l Aude à Limoux LOT n 16 ASCENSEUR SOMMAIRE CHAPITRE I - GENERALITES 1.1 DE FINITION DES OUVRAGES 1.2 LIMITE DES PRESTATIONS 1.2.1 Travaux à la charge de l entreprise 1.2.2 Travaux exclus 1.3 NORMES ET REGLEMENTS 1.4

Plus en détail

MARNE REIMS PALAIS DU TAU

MARNE REIMS PALAIS DU TAU CENTRE DES MONUMENTS NATIONAUX DIRECTION REGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES DE CHAMPAGNE-ARDENNE, Maître d'ouvrage délégué CONSERVATION REGIONALE DES MONUMENTS HISTORIQUES 3, FAUBOURG SAINT-ANTOINE 51

Plus en détail

DELTA DORE EXTENSION BONNEMAIN LOT N 15 PLOMBERIE SANITAIRE

DELTA DORE EXTENSION BONNEMAIN LOT N 15 PLOMBERIE SANITAIRE Chapitres / Sous chapitres Page 1 GENERALITES ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 2 1.3 Obligations de l entrepreneur -------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

LOT N 9 Plomberie Sanitaires

LOT N 9 Plomberie Sanitaires MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CCTP & devis estimatif LOT N 9 Plomberie Sanitaires COMMUNE DE NEUCHATEL URTIERE CONSTRUCTION D UNE MAIRIE Objet du marché : Construction d une Mairie 2eme Appel d offres 05.2013

Plus en détail

LOT n 08 - PLOMBERIE. Vestiaires football DREUIL 08/ 1

LOT n 08 - PLOMBERIE. Vestiaires football DREUIL 08/ 1 LOT n 08 - PLOMBERIE Vestiaires football DREUIL 08/ 1 SOMMAIRE 08. 00 - GENERALITES - 08. 01 - Références aux normes - 08. 02 - Echantillons et modèles - 08. 03 - Diamètre des canalisations et réseaux

Plus en détail

RENOVATION DES LOCAUX DU BATIMENT CITADELLE SIS 8, RUE DE LA CITADELLE A METZ

RENOVATION DES LOCAUX DU BATIMENT CITADELLE SIS 8, RUE DE LA CITADELLE A METZ MINISTERE DE L INTERIEUR, PREFECTURE DE LA MOSELLE DIRECTION DES RESSOURCES ET DES MOYENS MUTUALISES Bureau des Affaires Immobilières et du soutien 9, Place de la Préfecture 57034 METZ CEDEX Tél. 03.87.34.88.06

Plus en détail

EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS

EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS MAITRE D OUVRAGE VILLE DE PERONNE-EN EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS CONSTRUCTION D UNE SALLE MULTI-ACTIVITE Rue de l Eglise MAITRES D ŒUVRES ARCHITECTE Sarl ARCHILILLE - Agence d'architecture 211, rue Jean

Plus en détail

COMMUNE DE SAFFRE (44) INSTALLATION D UNE CHAUDIERE GAZ ECOLE JACQUES PREVERT CCTP CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES ET PARTICULIERES LOT : CHAUFFAGE

COMMUNE DE SAFFRE (44) INSTALLATION D UNE CHAUDIERE GAZ ECOLE JACQUES PREVERT CCTP CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES ET PARTICULIERES LOT : CHAUFFAGE Date : Indice : Observations : 06/06/2014 A CCTP Affaire : Technicien d études : Vérificateur : Approbateur : Etude N 290D G. FETTET S. BLANCHARD COMMUNE DE SAFFRE (44) Titre : INSTALLATION D UNE CHAUDIERE

Plus en détail

CONSTRUCTION D UN IMMEUBLE DE 70 LOGEMENTS PHASE PRO. Annexes au C.C.T.P.

CONSTRUCTION D UN IMMEUBLE DE 70 LOGEMENTS PHASE PRO. Annexes au C.C.T.P. ARCOBA «Le jardin bleu» CONSTRUCTION D UN IMMEUBLE DE 70 LOGEMENTS 20,24 RUE COROT- 13013 MARSEILLE PHASE PRO Annexes au C.C.T.P. LOT n 14 PLOMBERIE SANITAIRES/VMC/DESENFUMAGE Maître d Ouvrage ICADE CAPRI

Plus en détail

CONCOURS D OUVRIER PROFESSIONNEL SPÉCIALITÉ "AGENCEMENT INTÉRIEUR" CONCOURS EXTERNE ET INTERNE

CONCOURS D OUVRIER PROFESSIONNEL SPÉCIALITÉ AGENCEMENT INTÉRIEUR CONCOURS EXTERNE ET INTERNE CONCOURS D OUVRIER PROFESSIONNEL SPÉCIALITÉ "AGENCEMENT INTÉRIEUR" CONCOURS EXTERNE ET INTERNE NATURE DES ÉPREUVES Arrêté du 24 janvier 1992 (publié au Journal officiel du 14 février 1992) Les épreuves

Plus en détail

Etude de faisabilité

Etude de faisabilité Etude de faisabilité Modèle de cahier des charges pour chaufferie dédiée Ce modèle de cahier des charges d étude de faisabilité a été réalisé dans le cadre de la Mission Régionale Bois-Energie Il est un

Plus en détail

MISE EN SERVICE DES EXTENSIONS DU CENTRE TRANSFRONTALIER D'ETUDE PAU CASALS AVEC RESIDENCE DE L'UNIVERSITE CATALANE D'ETE

MISE EN SERVICE DES EXTENSIONS DU CENTRE TRANSFRONTALIER D'ETUDE PAU CASALS AVEC RESIDENCE DE L'UNIVERSITE CATALANE D'ETE Opération MISE EN SERVICE DES EXTENSIONS DU CENTRE TRANSFRONTALIER D'ETUDE PAU CASALS AVEC RESIDENCE DE L'UNIVERSITE CATALANE D'ETE Maître d ouvrage Maître d ouvrage délégué Maître d œuvre Bureaux d étude

Plus en détail

LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES Rénovation des logements de Griffeuille 2012 2014 C.C.T.P (Cahier des clauses techniques particulières) LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 ÉTENDUE DES TRAVAUX REGLEMENTATIONS NORMES... 3

Plus en détail

REMPLACEMENT DES TOURS AEROREFRIGERANTES DU BATIMENT PONANT 1 DE LA PREFECTURE DE LA REGION D ILE-DE- FRANCE, PREFECTURE DE PARIS

REMPLACEMENT DES TOURS AEROREFRIGERANTES DU BATIMENT PONANT 1 DE LA PREFECTURE DE LA REGION D ILE-DE- FRANCE, PREFECTURE DE PARIS PREFECTURE DE LA REGION D ILE DE FRANCE PREFECTURE DE PARIS LE PONANT 1 5 RUE LEBLANC 75911 PARIS INGENIERIE 18 Chemin des Tard-Venus 69 530 BRIGNAIS T : 04.37.23.56.70 F : 04.78.05.79.05 Email : se2b@se2b.fr

Plus en détail

COMMUNE DE POULLAOUEN

COMMUNE DE POULLAOUEN MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX Maître de l'ouvrage COMMUNE DE POULLAOUEN Objet du marché Création d'un réseau d'eaux pluviales et pose de fourreaux en attente de l'effacement du réseau basse

Plus en détail

Pavillons TERRAIL RENOVATION EXTERIEURE DES BATIMENTS. Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P. Lot N 03 SERRURERIE 27/03/2015

Pavillons TERRAIL RENOVATION EXTERIEURE DES BATIMENTS. Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P. Lot N 03 SERRURERIE 27/03/2015 MAITRE D OUVRAGE LOGEHAB 18 rue Blatin 63000 CLERMONT FERRAND Pavillons TERRAIL RENOVATION EXTERIEURE DES BATIMENTS Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P Lot N 03 SERRURERIE 27/03/2015 MAÎTRE

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PLOMBERIE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PLOMBERIE VILLE DE GUIPAVAS 2 9 4 9 0 G U I P A V A S AMENAGEMENT D UN GARAGE EN UNE SALLE D ENQUETES + CREATION D UN POINT D EAU EXTERIEUR (BATIMENT A) A LA GENDARMERIE DE GUIPAVAS (Rue de Paris) Maître d ouvrage

Plus en détail

Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe. DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF. des TRAVAUX (CCTP & DPGF)

Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe. DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF. des TRAVAUX (CCTP & DPGF) Maître d Ouvrage LEGTA de MANCY 410, Montée Gauthier Villars 39015 LONS LE SAUNIER Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF des TRAVAUX (CCTP & DPGF) LOT N 5 REVETEMEMENTS

Plus en détail

Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO

Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO Le présent marché a pour objet la réhabilitation électrique. Une précédente consultation inclus les travaux peintures

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 10 Chauffage gaz - VMC Maîtrise

Plus en détail

EasiHeat Unité de production d'eau chaude

EasiHeat Unité de production d'eau chaude IM-S027-05 CH-BEf-02 3.7.1.140 EasiHeat Unité de production d'eau chaude 1. Sécurité 2. Général 3. Montage 4. Mise en route 5. Fonctionnement 6. Entretien MONTAGE et ENTRETIEN Modifications réservées EasiHeat

Plus en détail

F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B

F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B Fiche d interprétation et / ou complément aux référentiels Qualitel et Habitat & Environnement Objet : Rubrique AI Acoustique Intérieure Rubrique TH Niveau de consommation d

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Pouvoir adjudicateur exerçant la maîtrise d'ouvrage Ministère de l'intérieur Préfecture de Belfort Représentant du Pouvoir Adjudicateur

Plus en détail

EPLEFPA "LES SARDIERES" 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80

EPLEFPA LES SARDIERES 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80 Maître d'ouvrage : EPLEFPA "LES SARDIERES" 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80 Objet : Récupération des eaux pluviales pour le jardin partagé des Sardières CAHIER DES CHARGES

Plus en détail

I LA PROFESSION. - Le nombre d entreprises de couverture est d environ 10 000, le nombre de salariés employés est d environ 30 000.

I LA PROFESSION. - Le nombre d entreprises de couverture est d environ 10 000, le nombre de salariés employés est d environ 30 000. Réferentiel des activités professionnelles INTRODUCTION I LA PROFESSION La couverture et les techniques du toit consistent à assurer l étanchéité des toitures (mettre hors d eau les différentes formes

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOTS TECHNIQUES COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE ST-FLOUR ZA DU ROZIER COREN 15100 SAINT-FLOUR

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOTS TECHNIQUES COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE ST-FLOUR ZA DU ROZIER COREN 15100 SAINT-FLOUR MAITRE D'OUVRAGE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE ST-FLOUR ZA DU ROZIER COREN 15100 SAINT-FLOUR OPERATION AMENAGEMENT D UN ACCUEIL DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT & D UNE MAISON DE QUARTIER Rue du Cézallier

Plus en détail

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire 1. Coordonnées du demandeur Nom du demandeur Adresse de l installation Rue : N :. Code Postal : Commune : Age du bâtiment : - plus de 5 ans - moins de 5 ans 2. 2. Coordonnées de l installateur agréé 1

Plus en détail

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire Annexe au formulaire de demande de prime 1. Coordonnées du demandeur Nom du demandeur Adresse Adresse de l installation Rue : N : Code Postal : Commune

Plus en détail

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail

LOT 02 MENUISERIES EXTERIEURES SERRURERIE

LOT 02 MENUISERIES EXTERIEURES SERRURERIE LOT 02 MENUISERIES EXTERIEURES SERRURERIE page 1 1. CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1. OBJET DE LA NOTICE La présente notice CCTP concerne la description des travaux du lot MENUISERIES EXTERIEURES

Plus en détail