LOT N 8 - CHAUFFAGE VENTILATION - PLOMBERIE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LOT N 8 - CHAUFFAGE VENTILATION - PLOMBERIE"

Transcription

1 CCTP-1 LOT N 8 - CHAUFFAGE VENTILATION - PLOMBERIE SOMMAIRE PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES DEFINITION DE LA PRESTATION CONSISTANCE DES TRAVAUX REGLEMENTS GENERAUX ET DOCUMENTS DE REFERENCE DOCUMENTS FOURNIS PAR LE B.E.T DOCUMENTS A FOURNIR PAR L'ENTREPRENEUR RENSEIGNEMENTS DE BASE CARACTERISTIQUES TECHNIQUES DU PROJET NIVEAUX SONORES - CORRECTION ET ISOLATION ACOUSTIQUE FORMATION DU PERSONNEL D'EXPLOITATION RECEPTION DES INSTALLATIONS BUREAU DE CONTROLE COORDONATEUR SECURITE (SPS) COORDINATEUR DU SYSTEME DE SECURITE INCENDIE (SSI) VISITE DES LIEUX LIMITES DE PRESTATIONS DESCRIPTION DES OUVRAGES DEPOSE ET REPOSE DES EQUIPEMENTS EXISTANTS A - CHAUFFAGE TUYAUTERIES CHAUFFAGE CALORIFUGE DES TUYAUTERIES ROBINETTERIES ET DIVERS PEINTURE ANTIROUILLE RADIATEURS EXISTANTS ACCEUIL RADIATEURS EQUIPEMENT DES RADIATEURS B - VENTILATION ENTREES D'AIR BOUCHES - GRILLES D'EXTRACTION - DIFFUSEURS CONDUITS DE VENTILATION VENTILATEUR EXISTANTS D'EXTRACTION GRILLES EXTERIEURES ACOUSTIQUE SUPPORTS

2 CLAPETS COUPE-FEU C - PLOMBERIE CCTP APPAREILS SANITAIRES ALIMENTATION EAU FROIDE DESINFECTION DES RESEAUX CALORIFUGE ET PROTECTION ANTI-CONDENSATION DES TUYAUTERIES EAU FROIDE DISTRIBUTION EAU CHAUDE ET BOUCLAGE CALORIFUGEAGE DES TUYAUTERIES ECS/EB CARNET SANITAIRE SUPPORTS VIDANGES DES APPAREILS ET RESEAUX EU/EV VENTILATION DES CHUTES ACOUSTIQUE EAUX PLUVIALES D - DIVERS PERCEMENTS ET REBOUCHAGES DEPOSE ET REPOSE DU PLAFOND SUSPENDUE EXISTANT AU RDC SECURITE REGLAGE - DIVERS MAIN D'OEUVRE CADRE DE DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE

3 CCTP PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES DEFINITION DE LA PRESTATION La prestation du lot CHAUFFAGE - VENTILATION PLOMBERIE comprendra : la fourniture, la pose, la mise en service et les essais des matériels spécifiés dans le présent document et de tous les éléments nécessaires au fonctionnement correct des installations. Tous renseignements complémentaires pourront être pris auprès du : - B.E.T. ARMOR INGENIERIE 5C rue de la Ville Néant - BP LANGUEUX - Tél. : Fax CONSISTANCE DES TRAVAUX Les travaux à exécuter et les prestations à charge du présent lot comprendront : - Toutes les sujétions de dépose et repose de matériel nécessaire pour l'exécution de ces ouvrages, - Toutes les sujétions de protection des autres ouvrages pendant les travaux. - La fourniture et la pose de tous les éléments de l'installation suivant les solutions décrites ciaprès. - Le transport et la manutention de tous les matériels jusqu'au lieu de montage, - Les raccordements et alimentations en énergies. - Le réglage et la mise au point de tous les organes et appareils nécessaires au bon fonctionnement de l'installation complète. - Les vérifications et les essais préalables à la réception. - La formation du personnel pour la conduite des installations - La fourniture des documents et schémas des installations - La fourniture des plans de réservations, plans de fabrication - La fourniture du dossier de récolement REGLEMENTS GENERAUX ET DOCUMENTS DE REFERENCE - D'une manière générale, l'installation sera réalisée suivant les règles de l'art et selon les normes et règlements en vigueur dans les différentes techniques ou les différents corps d'état concourant à la réalisation de la présente installation. - Législation et réglementation relatives principalement :. à la protection contre les risques d'incendie et de panique,. au type d'immeuble,. aux économies de combustible et d'énergie,. à la protection des travailleurs dans les établissements qui mettent en œuvre des courants électriques.

4 CCTP-4 - Ensemble des Documents Techniques Unifiés D.T.U. - Les règles professionnelles : - Ensemble des normes éditées par l'association française de normalisation (AFNOR) - Ensemble des avis techniques et prescriptions générales éditées - Recommandations, règles techniques, et arrêtés des divers organismes agréés ou professionnels. Si au cours des travaux de nouveaux règlements entraient en vigueur, l'entrepreneur devra en avertir le Maître d'oeuvre et indiquer toutes les dispositions à prendre afin de rendre, à la mise en service, les installations conformes à ces nouveaux règlements dans la mesure où ceux-ci sont applicables à cette opération DOCUMENTS FOURNIS PAR LE B.E.T. A la consultation des entreprises. Le présent devis descriptif avec schémas de principe,. Le cadre de décomposition du prix global et forfaitaire,. Les plans de principe NB : Les dimensionnements et sélections des équipements sont des prédimensionnements donnés à titre indicatif. Ils devront être confirmés par des notes de calculs à la charge de l'entreprise DOCUMENTS A FOURNIR PAR L'ENTREPRENEUR NB : Le BET a une mission de BASE selon la loi MOP Avec sa proposition : - Les marques et références des matériels proposés, - Leurs encombrements, poids, débits, puissance électrique, - Le devis estimatif et quantitatif - Les entreprises devront obligatoirement fournir leur devis détaillé comprenant les prix unitaires :. de chaque ensemble. de chaque unité. de chaque option et ou variante. A la réalisation des travaux : Le dossier de réalisation comprenant : - Les notes de calculs - Les plans d'exécutions - Les plans de réservations, - Les plans et croquis pour l'exécution des percements, trémies, et réservations dans tous les ouvrages en béton armé, maçonnerie, cloisons, - Les plans de chacune des différentes parties des installations qui présentent des particularités marquées, établies en liaison avec les entreprises des autres corps d'état concernés, - Les plans de fabrication, - Les schémas des armoires électriques, distributions, sections des conducteurs. L'entrepreneur fera son affaire de la fourniture de tous les plans et dossiers pouvant être requis par le Maître d'oeuvre. Il est entièrement responsable des plans et côtes qu'il doit vérifier ou fournir lui-même.

5 CCTP-5 En fin de travaux : L'entrepreneur devra remettre le dossier de récolement au B.E.T. comprenant : - Les plans de réalisation avec les parcours réels des canalisations, conduits, et reprenant toutes les modifications de plans depuis l'ouverture du chantier d'indiquer les débits obtenus en sections puissances obtenues et installées et caractéristiques des matériels, - Les schémas et notices explicatives de fonctionnement, - Une liste complète et détaillée des matériels installés indiquant la marque, le type, la référence du fabricant, et éventuellement du distributeur, - Les procès verbaux d'essais de tout matériel dont il est demandé une résistance ou tenue au feu - Une note donnant les consignes et les instructions concernant la bonne marche de l'installation le contrôle journalier et l'entretien courant, - Eventuellement des schémas de chacune des différentes parties de l'installation qui présentent des particularités marquées, - La liste des matériels de rechange de première urgence, - Les procès verbaux COPREC effectués pendant et en fin de travaux. - La fourniture du matériel nécessaire aux essais et contrôle, - Le dossier de maintenance des installations conformément au décret N Le dossier des interventions ultérieures sur l'ouvrage (DIUO) En outre, si au cours de la période de garantie, des modifications sont apportées aux installations, l'installateur devra fournir les plans corrigés et approuvés, en nombre d'exemplaires nécessaires pour remplacer ceux des dossiers précédemment remis. Nota : Le dossier de récolement devra être remis AU BET ARMOR INGENIERIE Nombre d'exemplaires :. Pièces écrites : 4 exemplaires sur tirage,. Plans : 4 exemplaires dont un CD ROM RENSEIGNEMENTS DE BASE Classement de l'établissement - Type U - 2 ème catégorie Chauffage - Energie : Eau chaude - Origine : Chaufferie et sous station existantes - Emetteur : Radiateurs, - Régulation : En fonction de la température ambiante et extérieure Plomberie Appareils sanitaires Robinetteries Origine EF Origine eau mitigée : Couleur blanc : Chromées et classées aux normes françaises EPEBAT suivant CCTP : Depuis Réseau existant en gaine technique verticale : Depuis Réseau existant en gaine technique verticale

6 CCTP-6 Température de distribution : 55 C Distribution intérieure Bouclage Calorifugeage Distributions EF Evacuations EU-EV Chute EP : Eau froide, eau chaude, eau mitigée : en tube cuivre. : réseau en tube cuivre : Manchons hors CHAUFFERIE et SOUS STATION : tube cuivre : Chutes et collecteurs séparatifs en fonte Collecteur unique PVC Me : Chutes PVC Me Collecteurs PVC Me CARACTERISTIQUES TECHNIQUES DU PROJET Chauffage. Energie : gaz naturel non modifié dans le cadre des travaux Déperditions Les déperditions thermiques du bâtiment seront calculées suivant les éléments contenus dans les règles RT Zone climatique : H2. Région : V. Classe d'exposition : EX 1. Température extérieure de base sèche hiver : - 4 ( C). Humidité relative extérieure hiver : 95 (%). Températures intérieures : + 20 C toutes les chambres + 22 C salle de bains chambres + 22 C salle de bains collective + 20 C bureaux, circulations, + 18 C Autres locaux Ventilation Les débits nécessaires d'air neuf et d'extraction seront déterminés d'après le Règlement Sanitaire Départemental type et le Cahier des exemples de solution du CSTB pour les bâtiments autres que d'habitation. Détermination des émetteurs de chaud Les caractéristiques des matériels seront calculées d'après les lois d'eau suivantes :. Loi d'eau 80/60 ( C)

7 CCTP-7 Calculs des réseaux Réseaux aérauliques Les vitesses maximales dans les conduits de ventilations seront inférieures aux valeurs suivantes :. Débit inférieur à : 300 (m 3 /h) 3,0(m/s) 400 3,3 " 500 3,5 " 600 3,7 " 800 4,0 " ,2 " ,0 " ,5 " Au-delà 6,0 " Les vitesses de passage maximales rapportées à la section frontale à l'intérieur des caissons, seront inférieures aux valeurs suivantes : sur batterie chaude 4 m/s Réseaux hydrauliques Vitesse maximale admissible dans les tuyauteries :. 1,0 m/s pour les réseaux situés dans les locaux. 1,0 à 1,5 m/s pour les réseaux situés en faux plafonds et gaines techniques. 1,5 à 2,0 m/s pour les réseaux extérieurs Installations électriques Le régime de neutre adapté est le régimetn. L'énergie est distribuée sous les tensions suivantes : - tension simple : 230 V (phase / neutre) - tension composée : 400 V (phase / phase) NIVEAUX SONORES - CORRECTION ET ISOLATION ACOUSTIQUE L'attention de l'entrepreneur est particulièrement attirée sur l'isolation acoustique à prévoir pour ses installations. Il devra notamment : - La fermeture par calfeutrement coupe-feu des baies et trémies laissées en attente pour le passage de ses tuyauteries et conduits, - La fermeture et le calfeutrement à chaque traversée de murs, cloisons et dalles, - Des pièges à son, à chaque fois qu'ils seront nécessaires de façon à ne pas dépasser les niveaux de pression sonore. Les supports de conduit et tuyauteries ne devront en aucun cas transmettre les vibrations, bruits d'impact, etc... Toutes les masses tournantes ou en mouvement devront être isolées des parois et dalles par socles antivibratiles ou joints spéciaux. Les matériaux bruyants seront recouverts d'un capotage spécial. Toutes les dispositions seront prises pour que, dans les locaux, les niveaux de pression sonore par bande d'octave, toutes les installations étant en fonctionnement, en période calme, c'est-à-dire hors du bruit perturbateur et pendant les heures d'occupation effectives des locaux ne dépassent pas les valeurs limites indiquées ci-après.

8 CCTP-8 Si dans certains locaux, le bruit ambiant est trop fort pour que les valeurs limites indiquées dans ce tableau puissent être respectées, l'entrepreneur devra prendre toutes dispositions pour que les niveaux de pression sonore définis ne dépassent pas de plus de trois décibels (3 db) le niveau de bruit ambiant, lorsque les installations de chauffage et de ventilation sont arrêtées. En ce qui concerne les locaux, en l'absence des spécifications particulières, les niveaux sonores des appareillages ne devront pas gêner les occupants. Pour les appareils placés à l'extérieur, le niveau de pression sonore ne devra pas gêner le voisinage, soit 55 dba au point de passage le plus proche des installations, dans la mesure où le bruit de fond ne sera pas supérieur à ce niveau. En cas d'incertitude sur le niveau sonore des appareils mis en place, il appartiendra à l'entrepreneur de proposer au Maître d'oeuvre une visite d'installations similaires afin de s'assurer de son accord avant installation. Niveau de pression sonore NC Le niveau de pression sonore à respecter dans les différentes parties de la construction sera égal ou inférieur à NC 35 dba dans les chambres, espace de vie, la Salle à manger, les Salles de réunions et du conseil d administration FORMATION DU PERSONNEL D'EXPLOITATION Le titulaire du présent lot sera tenu de mettre à disposition du Maître de l'ouvrage, le personnel qualifié pour assurer la formation des personnes devant assurer le fonctionnement et la maintenance des différentes installations RECEPTION DES INSTALLATIONS Conditions de réception Le courant électrique, l'eau, les combustibles nécessaires aux essais sont à la charge du Maître d'ouvrage. Les produits et équipements nécessaires aux essais sont dus par l'entrepreneur, ainsi que la maind'oeuvre. Essais et vérifications Avant que toute réception ne soit effectuée par le Maître de l'ouvrage et Maître d'oeuvre, l'entrepreneur devra avoir réalisé les essais de l'ensemble de ses travaux suivant les documents COPREC qu'il devra rédiger et remettre au Maître d'ouvrage et Maître d'oeuvre avant réception des travaux. Réception des ouvrages Cette réception est en principe unique pour l'ensemble des installations, c'est-à-dire, qu'elle ne peut pas être donnée après mise en service partielle. Bien entendu, elle n'est délivrée que lorsque les installations sont complètes et strictement conformes au Cahier des Clauses Techniques Particulières. Seront notamment vérifiés, en présence du Maître de l'ouvrage, du Maître d'oeuvre et de l'entrepreneur : - la conformité au présent document, - la qualité et la mise en œuvre du matériel, - l'étanchéité des installations, - les sécurités et dispositifs d'alarme,

9 CCTP-9 - les sections et le type des canalisations, - le niveau sonore des installations, - la précision et la bonne marche des contrôles automatiques. - la fourniture des dossiers de récolement, L'entreprise devra fournir tout le matériel de mesure et le personnel qualifié pour effectuer les contrôles. Le contrat du Maître d'oeuvre ne comprend qu'une visite de réception. Si le jour fixé, il n'est pas possible de faire cette réception ou si le Maître d'oeuvre doit se déplacer plusieurs fois, ces déplacements seront facturés à l'entrepreneur BUREAU DE CONTROLE Un organisme de contrôle a été désigné par le Maître d'ouvrage, il vérifiera la conformité de toutes les installations dans la limite exclusive du projet. L'entrepreneur devra toutes les interventions et modifications qui seraient imposées par cet organisme. La réception des installations sera conditionnée aux résultats satisfaisants des essais et des contrôles COORDONATEUR SECURITE (SPS) Un coordonateur sécurité a été désigné par le Maître d Ouvrage. Il assurera toutes les coordinations entre les différentes phases de travaux et travaux entre entreprise afin d assurer la sécurité des travailleurs et du public. L entrepreneur devra toutes les interventions qui seraient imposées par cet organisme COORDINATEUR DU SYSTEME DE SECURITE INCENDIE (SSI) L'entrepreneur devra toutes les interventions, modifications, documents, essais qui pourraient lui être demandés par le coordinateur SSI. Le dossier d'identité du SSI sera établi par le coordinateur SSI qui est désigné par le Maître d'ouvrage VISITE DES LIEUX Les soumissionnaires devront se rendre sur place pour effectuer une reconnaissance complète de l'état des locaux existants et inclure dans leur offre toutes les sujétions de mise en œuvre et accessoires nécessaires pour assurer un bon fonctionnement des installations existantes conservées et neuves pendant les travaux, ainsi que garantir le respect de toutes les normes et règlements. Pour des raisons de programmation, les visites seront très strictement réglementées, en conséquence, pour se rendre sur les lieux, toutes les entreprises désirant remettre une offre devront contacter les services techniques Mr MATECAT - Tél , qui organisera des visites groupées.

10 CCTP LIMITES DE PRESTATIONS Les travaux ci-après seront exécutés par les adjudicataires des lots suivants. Il est rappelé que les entreprises peuvent se procurer toutes les pièces des dossiers des autres corps d'état, qu'elles ont le devoir d'en prendre connaissance et qu'elles ne pourront, en aucun cas, ni à aucun moment faire état de ne pas les avoir consultés et de les ignorer. Il est donné ci-dessous, les limites de prestations de différents corps d'état, étant bien précisé qu'elles ne sont pas limitatives et que l'entrepreneur du présent lot aura à sa charge tous les travaux nécessaires à une parfaite exécution de l'ensemble de ses ouvrages. GROS ŒUVRE CHAUFFAGE VENTILATION - PLOMBERIE - Percements dans ouvrage existant pour cheminement réseau avec : o Fourniture et mise en place fourreaux de traversée murs ou planchers o Rebouchages et calfeutrement des réservations, gaines et trémies au passage des tuyauteries et gaines CLOISONS - DOUBLAGE - Coffre CF 1H pour réseaux VMC avec séparation intérieure suivant le cas - Renfort pour mise en place des barres de relevage WC et douches - fourniture et pose des conduit métallique - Fourniture et pose des barres de relevage des WC et des douches FAUX PLAFONDS - Mise en place des bouches de VMC dans faux-plafonds compris découpe - Dépose et repose du plafond existant dans les locaux au RdC après mise en place des réseau EU. - Mise en place d un isolement acoustique sur les réseaux EU/EV dans les plenums et dans les gaines techniques

11 CCTP-11 MENUISERIES INTERIEURES BOIS - Détalonnage des portes - Indication localisation des détalonnages des portes PEINTURE - REVETEMENTS MURAUX - Peintures définitives sur toutes les canalisations et accessoires apparents - Peinture définitive sur tuyauteries en chaufferie REVETEMENT DE SOL - Fourniture et pose des siphons de sol des douches - raccordement des EU sur les siphons en attentes au RdC ELECTRICITE - CFA - SSI - Raccordements électriques sur dispositifs de déclenchement et report de position sur CMSI - Clapet CF avec dispositif de déclenchement à émission de courant (tension à confirmer) avec indicateurs de position (2 jeux de contacts par CCF) - Indication des natures de courant utilisé - Liaisons équipotentielles principales - Liaisons équipotentielles secondaires

12 CCTP DESCRIPTION DES OUVRAGES Les entreprises pourront consulter auprès des services techniques de l'hôpital, tous les plans de récolement ou schémas des installations existantes qu'elles jugeraient nécessaires DEPOSE ET REPOSE DES EQUIPEMENTS EXISTANTS Le présent lot devra la dépose des différents équipements non réutilisés y compris les réseaux. Le présent lot devra : o Le bouchonnage des réseaux avant intervention des autres corps d état o la dépose et la repose des équipements réutilisés notamment les appareils sanitaires, radiateurs, etc o la dépose des équipements non réutilisés notamment les appareils sanitaires, dans les locaux avec changement de fonction (chambre en salle de bain commune et sanitaire public en chambre), bouche de ventilation dans l ensemble des sanitaires, etc o la dépose des réseaux de chauffage, ventilation et plomberie non réutilisés dans le cadre des travaux. Une majorité des réseaux et équipements notamment pour le chauffage et la ventilation étant réutilisés et non modifiés dans le cadre du projet, l entrepreneur devra s il constate un défaut sur un élément initialement récupéré le faire constaté par la maîtrise d ouvrage et la maîtrise d œuvre avant sa dépose. Un devis devra être réalisé pour le remplacement de l équipement qui devra être validé par la maîtrise d ouvrage et la maîtrise d œuvre. Les différents équipements non récupérés seront mis à la disposition du maître d ouvrage ou évacués hors chantier après accord de celui-ci. En cas d évacuation de ces matériels, le présent lot aura à sa charge leurs traitements dans un établissement spécialisé. Les marques et types de matériels et robinetteries sont indiquées ci-dessous dans le but de fixer le niveau de qualité requit pour le matériel. Si le soumissionnaire de ce lot propose des appareils équivalents, il devra préciser dans son offre les marques et modèles proposés, ainsi que leurs caractéristiques.

13 CCTP-13 A - CHAUFFAGE TUYAUTERIES CHAUFFAGE La distribution principale existante en acier ne sera pas modifié. Depuis les réseaux existants principaux, le présent lot devra le raccordement des divers radiateurs suivant leurs implantations sur les plans. Tous les passages de tuyauteries dans les murs, planchers, cloisons etc... seront exécutés sous fourreaux plastiques d'un diamètre correspondant à celui de la tuyauterie. Ils affleureront le nu des murs et dépasseront les sols finis de 1 cm. Les scellements et raccords seront exécutés avec un matériau identique à celui constituant la cloison. Toutes précautions seront prises pour éviter l'introduction de plâtre ou ciment entre le fourreau et la tuyauterie. Les passages à travers les joints de dilatation seront particulièrement soignés. Les piquages seront toujours effectués en pied de biche. Les piquages qui seraient réalisés à l'inverse du sens de la circulation seront refusés. Les tuyauteries ne devront présenter après pose et remplissage de l'installation, aucune flèche, si minime soit-elle. En conséquence, toutes précautions seront prises pour la pose des supports et colliers ISOPHONIQUES type MUPRO ou équivalent. Les écartements maximaux indiqués à la norme P annexe 4,6 devront être respectés. Le cheminement des tuyauteries devra absorber l'ensemble des effets dus à la dilatation. Le diamètre d'alimentation des radiateurs ne pourra être inférieur au diamètre 15/21 (acier). Les canalisations placées dans les coffres et faux-plafond seront éprouvées avant la pose de ceuxci CALORIFUGE DES TUYAUTERIES L'isolation des canalisations de chauffage hors chaufferie sera réalisée avec un isolant élastomérique à structure cellulaire fermée NF-M1 - type SH/ARMAFLEX ou équivalent. L'épaisseur de l'isolant sera de : 19 mm sur les tuyauteries passant en vide sanitaire, gaines techniques et sous coffres des locaux faisant partie des surfaces chauffées. L'isolant devra posséder un coefficient de conductivité thermique au moins égal à 0,035 W/m C (à 10 C) L'isolant devra être fabriqué sans chlorofluorocarbone (CFC)

14 CCTP ROBINETTERIES ET DIVERS Vannes d'arrêt Jusqu'au diamètre 50 inclus, les vannes seront taraudées à boisseau sphérique, passage intégral marque COMAP, OVENTROP ou équivalent. Au-dessus de ce diamètre elles seront à papillon à brides, marque COMAP, OVENTROP ou équivalent. Le présent lot devra la fourniture et la pose de vanne d arrêt sur les réseaux de chauffage modifiés lors du remplacement ou du déplacement de radiateurs afin de permettre le maintien en fonctionnement des installations de chauffage pendant les travaux PEINTURE ANTIROUILLE L'entrepreneur devra sur toutes les canalisations et appareils à calorifuger, deux couches de peinture spéciale antirouille type CHROMATO PHOSPHATANTE et GLYCEROPHTALIQUE. Tous ces ouvrages seront effectués selon les règles de l'art, après brossage et dégraissage des parties à peindre. Les tuyauteries apparentes en chaufferie recevront en plus une couche de peinture aux teintes conventionnelles RADIATEURS EXISTANTS ACCEUIL Les radiateurs existants dans les chambres et les locaux où une réfection du revêtement mural est effectué, le présent lot devra la dépose et la repose des radiateurs après désembouage et nettoyage. Localisation : Chambres Salle de bain chambre Bureau 1 et 2 Bureau médecin Circulation (U.19) (U.19) (U.2) (U.1) (U.6) RADIATEURS Les radiateurs seront calculés avec une loi d'eau de 80 /60. Ils seront en ACIER conformes à la norme NF de marque FINIMETAL, IDEAL STANDARD ou équivalent - Type REGANNE 3000 ou équivalent, gamme HORIZONTAUX, type 20S sans ailette, couleur de base 2 couches de peinture dont une en poudre EPOXY-POLYESTER BLANC (RAL 9010) pression de service 6 bars. Localisation : Chambres 20 et 21 et salle de bain commune 1 et 2 L'entrepreneur prévoira un jeu de consoles "spéciales cloisons légères" suivant le cas du support.

15 CCTP EQUIPEMENT DES RADIATEURS Les radiateurs existants déposés/reposés et les nouveaux radiateurs seront équipés : - D'un robinet thermostatique à tension de vapeur à sonde incorporée NF à 2 voies marque COMPAP ou équivalent. Les corps des robinets seront de préférence et suivant possibilité du type équerre inversé. - D'un té de réglage - D'un purgeur à volant. - D'un robinet de vidange. Dans les locaux possédant plusieurs radiateurs, un radiateur sur deux sera équipé d'un robinet thermostatique, l'autre d'un robinet à pointeau. B - VENTILATION ENTREES D'AIR Les entrées d'air existantes seront nettoyés dans les locaux BOUCHES - GRILLES D'EXTRACTION - DIFFUSEURS Les bouches d'extraction seront de marque ALDES, France AIR ou équivalent de type BAP COLOR, ALIZE (autoréglables) blanches (RAL 9010) Localisation : salle de bain des chambres 1 à 21, salle de bains commune 1 à 3, bureau 1 et 2, bureau médecin CONDUITS DE VENTILATION L ensemble des réseaux cheminant dans le couloir et les piquages secondaires des locaux seront maintenus en l état. Le présent lot devra la prolongation lorsque nécessaire des réseaux en fonction des locaux réaménagés notamment sur les 2 salles de bain commune et des salle de bain des chambre 20 et 21. Tous les conduits devront être en matériaux MO et parfaitement étanches. Des registres ou dispositifs de réglage seront prévus sur les réseaux aux endroits nécessaires. Des trappes seront installées à chaque organe de réglage, clapet coupe-feu et autres emplacements nécessitant un nettoyage et un accès à l'intérieur des conduits. Conduits circulaires Ils seront construits en tôle galvanisée agrafée en spirale conforme à la norme NFP Les jonctions entre les divers éléments seront réalisées par accessoires à emboîtage mâle conforme à la norme NFP et l'étanchéité à l'air sera assurée par mastic et toile incombustible. Conduits souples (ALFLEX GALVA) Il s'agit essentiellement de conduits de section circulaire réalisés en galvanisé, ils seront utilisés dans le cas où le raccordement entre les conduits et les bouches d'extraction serait particulièrement délicat. Leur longueur ne pourra excéder 1 m.

16 CCTP VENTILATEUR EXISTANTS D'EXTRACTION Les ventilateurs existants en comble ne seront pas modifiés GRILLES EXTERIEURES Sans Objet ACOUSTIQUE Pour respecter les niveaux sonores demandés, il sera placé un dispositif s'opposant à la propagation du bruit notamment au travers des parois bétonnées et maçonnées, de type fourreau d'armaflex ou similaire de 6 mm d'épaisseur. La longueur du fourreau étant supérieure à l'épaisseur de la paroi de façon à obtenir un dépassement d'au moins 2 cm de part et d'autre de celle-ci SUPPORTS Les conduits de ventilation, seront en général suspendus au plancher béton ou charpente, à l'aide de supports de hauteur réglable. Ils ne devront en aucun cas être supportés par les faux-plafonds. Le présent lot devra l'ensemble des supports nécessaires à la réalisation de ses travaux CLAPETS COUPE-FEU Des clapets coupe-feu télécommandés conformes à la norme seront installés chaque fois qu'une paroi coupe-feu sera traversée et à chaque changement de zone de compartimentage. Ces clapets auront une tenue au feu au moins égale à celle de la paroi traversée et comprendront 2 jeux de contact par CCF. Ils seront munis : d'un dispositif de déclenchement à émission de courant (24 V ou 48 Vcc) (tension à vérifier auprès du lot SECURITE INCENDIE). Raccordement par le lot SECURITE INCENDIE. d'un réarmement motorisé (fourniture et pose du moteur) de 2 ensembles de contact de position de début et fin de course canne thermique à 70 C La position (ouvert ou fermé) des clapets CF sera reprise vers le centralisateur de mise en sécurité (CMSI) par le lot ELECTRICITE-SECURITE INCENDIE. Le câblage des moteurs de réarmement sera réalisé par le lot ELEC-SI L'entrepreneur devra fournir au Maître d'oeuvre, tous les procès-verbaux de classification émanant du CSTB. Il sera prévu le repérage de la position des clapets au niveau des faux-plafonds ou coffres.

17 CCTP-17 Cartouche pare-flamme 2H Il sera prévu l'installation de cartouche pare-flamme 2H à fusible thermique derrière chaque bouche d'extraction raccordée directement sur les colonnes principales verticales. Le présent lot devra prévoir un manchon à fenêtre pour chaque cartouche. Cartouche coupe-feu Les cartouches coupe-feu seront autocommandées par un déclencheur thermique taré à 70 C. Ils seront conformes à la norme NFS C - PLOMBERIE APPAREILS SANITAIRES Nota : Pour les appareils sanitaires, l'entreprise devra :. Assurer l'étanchéité par joints RUBSON anti-moisissures blanc et l'ensemble de leurs supports et fixations. Robinetterie chromée normes EPEBAT. Les marques et types de matériels et robinetteries sont indiquées ci-dessous dans le but de fixer le niveau de qualité requise pour le matériel. Si le soumissionnaire de ce lot propose des appareils équivalents, il devra préciser dans son offre les marques et modèles proposés, ainsi que leurs caractéristiques. NB. Les robinetteries seront équipées de limiteur de température (réglé à 45 maxi) et réglage de débit Plan de vasque simple Fourniture et pose - Mise en place de d un plan de vasque à suspendre en composite type MONTANA MR, marque CSI ou équivalent avec bonde à clapet et trop plein - Robinetterie mitigeuse à bec fixe hauteur 85 mm et longueur 135 mm avec limiteur de température et de débit, commande par manette ajourée réf 2521, marque DELABIE ou équivalent. - flexible inox tressé en PEX - bonde à grille. Localisation : Chambres simples 20 et 21 (U.2) Nota. Les plans seront à découper et à ajuster sur place par le présent lot pour ajustage. Plan de vasque simple avec robinetterie bec déclipsable Fourniture et pose - Mise en place de d un plan de vasque à suspendre en composite type MONTANA MR, marque CSI ou équivalent avec bonde à clapet et trop plein - Fourniture et pose de la robinetterie avec commande par manette médicale de marque CHAVONNET ou équivalent type BIOCLIP, réf. 2821L comprenant :. Bec déclipsable. Mitigeur à commande au coude. Flexibles avec intérieur lisse Localisation : Salle de bain commune 1 et 2 (U.2)

18 CCTP-18 Equipement baignoire - Fourniture et pose mitigeur avec sortie basse et manette ajourée réf 2252 marque CHAVONNET ou équivalent, limiteur de température et limiteur de débit intégré, rosace - Raccord anti stagnation marque CHAVONNET ou équivalent réf 880 pour vidange automatique de flexible et robinetterie - Ensemble de douches comprenant : Douchette 2 jet avec flexible métalloplastique 1,50 m de marque CHAVONNET ou équivalent référence 803 avec barre Localisation :. Salle de bains collective 1 et 2 (U.2) Equipement de douches (mitigeurs) - Le siphon de sol sera fourni et posé par le lot REVETEMENT DE SOLS DURS ET SOUPLES - Kit de douche autovidable réf 2539HYG de marque CHAVONNET ou équivalent avec : o mitigeur avec sortie basse et manette basse ajourée, limiteur de température et limiteur de débit intégré, rosace o Raccord anti stagnation marque CHAVONNET ou équivalent pour vidange automatique de flexible et robinetterie o Une douchette 2 jets avec flexible métalloplastique 1.5 m et barre de douche chromée Localisation :. Salle de bains collective 1 et 2 (U.2) Chambres 20 et 21 (U.2) Barre de douche -Barre de maintien Droite gainée PVC anti-bactérienne coloris blanc, Ø 33mm, réf G20JASW104 de marque PONTE GIULIO ou équivalent. Dimension 600mm, platine de fixation en acier inoxydable avec 11 tous de fixation, rosace de finition 2 barres par douches Localisation :. Salle de bains collective 1 et 2 (U.2) Chambres 20 et 21 (U.2) Cuvette WC suspendue - Fourniture et pose d'une cuvette suspendue rallongée type ESCULAPE réf P de marque PORCHER ou équivalent type collectivités - Bâti support DELABIE ou équivalent avec robinet de chasse par commande encastrée 3/6 litres type TEMPOFIX WC temporisé avec robinet d arrêt, tube de chasse et pipe d évacuation Localisation :. Salle de bains collective 2 (U.1) Chambres 20 et 21 (U.2) Barre de relèvement fixe WC -Barre de maintien 135 gainée PVC anti-bactérienne coloris blanc, Ø 33mm, réf G20JASW120*50X30 de marque PONTE GIULIO ou équivalent. Dimension 500x300mm, platine de fixation en acier inoxydable avec 11 tous de fixation, rosace de finition Localisation :. Salle de bains collective 2 (U.1) Chambres 20 et 21 (U.2)

19 CCTP-19 Barre de relèvement relevable WC -Barre de maintien Relevable avec béquille gainée PVC anti-bactérienne coloris blanc, Ø 33mm, réf G01JCSW137 de marque PONTE GIULIO ou équivalent. Dimension 800mm, platine de fixation en acier inoxydable. Localisation :. Salle de bains collective 2 (U.1) Chambres 20 et 21 (U.2) Poste lave-bassins Fourniture et pose : - Poste lave-bassins à disconnecteur poussoir marque CHAVONNET ou équivalent - robinet disconnecteur à double protection : flotteur anti-tartre et clapets anti-retour - commande par mécanisme poussoir et pistolet à gâchette - flexible PVC renforcé - longueur 1 mètre Localisation : Chambres simples Salle de bains commune (U.21) (U.3) Fixation bassin - Potence inox pour fixation bassin Localisation :. Salle de bains collective 2 (U.1) Chambres 20 et 21 (U.2) ACCESSOIRES Hors prestations (Miroirs, pot à balai avec balai, poubelle hygiénique, distributeur papier WC, patères, siège de douche PMR ) ALIMENTATION EAU FROIDE Depuis les colonnes montantes EF existante du RdC/R+1, le présent lot devra la distribution eau froide en cuivre posé sur collier isophonique pour les salles bain commune 1 et 2 et pour les salles de bains des chambres 20 et 21 avec mise en place d une vanne d isolement par salle de bain dans chaque gaine technique. - Le trajet des tuyauteries et leur passage dans les locaux devront être judicieusement réalisés. - Les tuyauteries ne passeront pas à la verticale des appareils spécialisés, des tableaux, et armoires électriques. - Des organes de protection contre les phénomènes de coup de bélier seront placés sur les longs tronçons. Les sections minimales de raccordement en eau froide des appareils seront les suivantes :. Vasque - W.C. avec réservoir : 10/12. Douches - Evier - Poste d'eau : 12/14

20 CCTP DESINFECTION DES RESEAUX Essais avant désinfection : Après terminaison des travaux, il sera procédé à l'essai d'étanchéité à froid de l'installation. A cet effet, l'installation sera remplie d'eau et maintenue dans cet état pendant 48 heures. Un manomètre sensible sera installé. Si aucune variation de niveau ne se produit, l'installation sera considérée comme étanche à froid. Désinfection de l'installation : Toutes mesures seront prises pour éviter tout refoulement dans la canalisation existante et la canalisation publique. La désinfection doit obligatoirement être effectuée avec le branchement définitif pour lequel la Compagnie des Eaux à donné son accord de mise en service. Réactif : permanganate de potassium "technique" livré par l'industrie chimique. Quantité totale nécessaire : 150 g par m 3 de capacité. Mode opératoire : - Préparation de la solution concentrée de permanganate de potassium la veille de l'opération par dissolution dans l'eau très chaude de la totalité du désinfectant à utiliser - Rinçage préalable de deux heures de la ceinture ou de la canalisation principale jusqu'au robinet de purge de la nourrice. - Injection de la solution concentrée de permanganate de potassium sous pression dans le réseau en charge à un débit réglé en fonction du débit d'écoulement opéré par étapes d'amont en aval, du compteur du concessionnaire, jusqu'aux extrémités de la canalisation en ouvrant chaque robinet jusqu'à apparition de la couleur violacée du désinfectant : refermer chaque exutoire aussitôt et passer au suivant. - Temps de contact : 48 heures. - Rinçage : ouvrir les exutoires dans l'ordre inverse de celui adopté pour le remplissage c'est-à-dire d'aval en amont, puis remplir la canalisation avec de l'eau du réseau et laisser couler pendant 24 heures à débit suffisant. - Prélèvements réglementaires : ils pourront être effectués par le laboratoire dès la fin du rinçage CALORIFUGE ET PROTECTION ANTI-CONDENSATION DES TUYAUTERIES EAU FROIDE Les nouvelles tuyauteries secondaires cheminant dans les plenums des locaux du R+1 et dans les gaines techniques seront calorifugées pour éviter les risques de condensation Il sera placé à cet effet un isolant norme NF classement feu NF M1 type ARMAFLEX SH (épaisseur 13 mm) en pose non collée sur la tuyauterie eau froide et avec bande adhésive sur tous les joints. Sur toutes les parties apparentes dans les locaux habitables, le calorifuge sera revêtu de deux couches de peinture ARMAFINISH 99.

LOT N 8 - CHAUFFAGE - VENTILATION - PLOMBERIE

LOT N 8 - CHAUFFAGE - VENTILATION - PLOMBERIE LOT N 8 - CHAUFFAGE-VENTILATION-PLOMBERIE 1 LOT N 8 - CHAUFFAGE - VENTILATION - PLOMBERIE 8-3 - CADRE DE DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE 1 DEPOSE - Dépose et neutralisation des réseaux de chauffage,

Plus en détail

Lot n 6: Electricité - Chauffage électrique et VMC CHAPITRE 3 GENERALITES VMC...29 03.01 PRESCRIPTIONS REGLEMENTAIRES...29

Lot n 6: Electricité - Chauffage électrique et VMC CHAPITRE 3 GENERALITES VMC...29 03.01 PRESCRIPTIONS REGLEMENTAIRES...29 CHAPITRE 3 GENERALITES VMC...29 03.01 PRESCRIPTIONS REGLEMENTAIRES...29 03.02 BASE DE CHOIX ET CALCUL...29 03.03 QUALITE DES INSTALLATIONS...29 03.03.01 Matériels...29 03.03.02 Installations électriques...30

Plus en détail

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE PAGE N 1/12 LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE

Plus en détail

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 4 PLOMBERIE - SANITAIRES

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Création d'un espace périscolaire Et d'une nouvelle mairie A CUSE et ADRISANS Rue PATARD 25 680 CUSE et ADRISANS Lot n 3 Ventilation - Plomberie sanitaire Maître

Plus en détail

DOSSIER DCE CCTP PLOMBERIE

DOSSIER DCE CCTP PLOMBERIE DOSSIER DCE CCTP PLOMBERIE LOT N 011 PLOMBERIE mardi 20 octobre 2009 1/7 1 GENERALITES 1 1 Prescriptions générales Les entreprises sont tenues de se reporter pour tout ce qui est liaisons entre elles,

Plus en détail

LOT N 5 PLOMBERIE - ELECTRICITE

LOT N 5 PLOMBERIE - ELECTRICITE PLOMBERIE - SANITAIRE 1 GENERALITES 11 PRESCRIPTIONS GENERALES 11 1 TEXTES GENERAUX Le présent document a pour objet de décrire et de définir les travaux afférents aux corps d état concernés par la Réfection

Plus en détail

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot PLOMBERIE SANITAIRES pour la construction des nouvelles

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître de l Ouvrage : MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) Objet du marché : RENOVATION D UN

Plus en détail

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Monneren le 04 avril 2014 Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Agrandissement et réhabilitation de la mairie COLLIGNY LOT N 08 VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU PRIX

Plus en détail

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ Monneren le 03/12/2014 Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ REAMENAGEMENT DES LOCAUX RDC ET R+4 METZ LOT N 8 CHAUFFAGE - VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU

Plus en détail

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8 Communauté de communes de la MONTAGNE BOURBONNAISE CONSTRUCTION D UN BATIMENT LOCATIF A USAGE ARTISANAL OU INDUSTRIEL Zone d activités du Mornier 03250 LE MAYET DE MONTAGNE Marché de travaux C.C.T.P. D.P.G.F.

Plus en détail

LOT 07 PLOMBERIE, CHAUFFAGE, SANITAIRES, CLIMATISATION, VMC

LOT 07 PLOMBERIE, CHAUFFAGE, SANITAIRES, CLIMATISATION, VMC LOT 07 PLOMBERIE, CHAUFFAGE, SANITAIRES, CLIMATISATION, VMC 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot n 06 PLOMBERIE, CHAUFFAGE,

Plus en détail

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE LOT N 8 : PLOMBERIE Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

Construction d'un bâtiment de 4 logements collectifs à Joucas (84) DPGF lot 11 - Plomberie CCTP Description Type Qt Unitaire H.T. Total HT 1 OBJET PM

Construction d'un bâtiment de 4 logements collectifs à Joucas (84) DPGF lot 11 - Plomberie CCTP Description Type Qt Unitaire H.T. Total HT 1 OBJET PM 1 OBJET PM 2 GENERALITES 2.6.5 Renseignements et documents à fournir 2.6.5.2 Avant exécution Selon CCTP ENS 2.6.5.4 A la réception Selon CCTP ENS 1 2.6.8 Protection des ouvrages ENS 1 2.6.10 Contrôles

Plus en détail

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre Communauté Rurale des Monts de Flandre Réhabilitation d une travée de bâtiment industriel en bureau D P G F Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES Maître d Ouvrage Maîtrise d Œuvre V1.1 - Avril 2011 Communauté Rurale

Plus en détail

RENOVATION DES SANITAIRES DU COLLEGE JULES VERNE. CCTP Août 2008 LOT 6 PLOMBERIE

RENOVATION DES SANITAIRES DU COLLEGE JULES VERNE. CCTP Août 2008 LOT 6 PLOMBERIE RENOVATION DES SANITAIRES DU COLLEGE JULES VERNE. ROSIERES EN SANTERRE CCTP Août 2008 LOT 6 PLOMBERIE SOMMAIRE CHAPITRE I GENERALITES... 3 ARTICLE 1 - OBJET DES TRAVAUX... 3 ARTICLE 2 - DEFINITION DES

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES EP1 PREPARATION D ACTIVITES PROFESSIONNELLES BEP INSTALLATION DES SYSTEMES ENERGETIQUES ET CLIMATIQUES

DOSSIER RESSOURCES EP1 PREPARATION D ACTIVITES PROFESSIONNELLES BEP INSTALLATION DES SYSTEMES ENERGETIQUES ET CLIMATIQUES BEP INSTALLATION DES SYSTEMES ENERGETIQUES ET CLIMATIQUES EP1 PREPARATION D ACTIVITES PROFESSIONNELLES DOSSIER RESSOURCES Ce dossier comporte 10 pages format A3 numérotées de 1/10 à 10/10 Session EP1 2012

Plus en détail

Travaux d Aménagement de la Mairie

Travaux d Aménagement de la Mairie Maître d'ouvrage COMMNE DE FRESNAY L EVÊQE 3, Rue de la Mairie 28 310 FRESNAY L EVÊQE Travaux d Aménagement de la Mairie 3, Rue de la Mairie 28 310 Fresnay l Evêque Phase PRO - DCE Lot n 5 : CHAFFAGE VENTILATION

Plus en détail

DEFINITION DES TRAVAUX...2

DEFINITION DES TRAVAUX...2 SOMMAIRE Page 1 1 DEFINITION DES TRAVAUX...2 1.1 LES LIMITES DE CES PRESTATIONS SONT :...2 1.1.1 Pour la distribution d'eau froide...2 1.1.2 Pour la distribution d'eau chaude sanitaire...2 1.1.3 Pour les

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14 DOSSIER Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14 Maison de retraite Les Hortensias Générateur d air chaud, type SOMAT puissance estimée 400 kw et équipé d un brûleur fioul SIGMA. Cuve fioul acier de 3000

Plus en détail

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE MAITRE D OUVRAGE / MAITRE D OEUVRE : VILLE DE NICE DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES, DE L AMENAGEMENT, DES TRAVAUX, ET DU DEVELLOPEMENT DURABLE DIRECTION DES BATIMENTS COMMUNAUX SERVICE MAINTENANCE

Plus en détail

30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS. Sous total 30.1. 30.2. PRODUCTION DE CHALEUR

30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS. Sous total 30.1. 30.2. PRODUCTION DE CHALEUR 30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS 30.1.1. Bloc-porte métallique coupe-feu 1 heure à un vantail Dépose de l ancienne porte inutilisée Bâti métallique en tôle d acier pliée de

Plus en détail

PARTIE A - CHAUFFAGE / VENTILATION

PARTIE A - CHAUFFAGE / VENTILATION LOT N 8 : CHAFFAGE / VENTI LATION / PLOMBERIE SANITAIRE N ART DESIGNATION DES OVRAGES QTE P.. P.. x Q PARTIE A - CHAFFAGE / VENTILATION 1 GENERALITES 1.1à 1.9.2 Pour mémoire PM 2 DONNEES TECHNIQES 2.1

Plus en détail

Construction d un bâtiment industriel de type atelier relais 01500 CHATEAU GAILLARD. Décomposition du Prix Global et Forfaitaire (D.P.G.F.

Construction d un bâtiment industriel de type atelier relais 01500 CHATEAU GAILLARD. Décomposition du Prix Global et Forfaitaire (D.P.G.F. Communauté de Communes de la Plaine de l Ain 143 rue du Château 01150 CHAZEY SUR AIN Construction d un bâtiment industriel de type atelier relais 01500 CHATEAU GAILLARD Décomposition du Prix Global et

Plus en détail

LOT N 13 : CHAUFFAGE VENTILATION - PLOMBERIE

LOT N 13 : CHAUFFAGE VENTILATION - PLOMBERIE Lot N 13 : CHAUFFAGE GAZ- VENTILATION - PLOMBERIE SANITAIRE - DPGF - page 1 LOT N 13 : CHAUFFAGE VENTILATION - PLOMBERIE 1 PRODUCTION D'EAU CHAUDE SOLAIRE 2 COMPTAGE 3 VENTILATION 4 PLOMBERIE SANITAIRE

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS BP 112-85000 LA ROCHE SR YON Bureau d Etudes Techniques tous fluides F i l i a l e d u g r o u p e A R E A Tél. 02 51 37 48 88 - Fax 02 51 62 22 07 areaelr.bet@orange.fr / www.areaetudes.net MAITRE D OVRAGE

Plus en détail

D.P.G.F. D.C.E. Juin 2015. Reconstruction de la Salle Polyvalente

D.P.G.F. D.C.E. Juin 2015. Reconstruction de la Salle Polyvalente MAITRE DE L OUVRAGE Commune de Mairie 62170 Tél. : 03 21 1 46 56 E-mail : mairie.beaumerie@wanadoo.fr Reconstruction de la Salle Polyvalente D.C.E. Juin 2015 LOT PLOMBERIE SANITAIRE CHAUFFAGE V.M.C. Décomposition

Plus en détail

LOT N 14 - PLOMBERIE

LOT N 14 - PLOMBERIE LOT N 14 - PLOMBERIE 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX Le présent lot a pour objet l'exécution des travaux suivants : - les réseaux d'alimentation et de distribution eau froide

Plus en détail

D.P.G.F. DECOMPOSITION PRIX GLOBAL FORFAITAIRE

D.P.G.F. DECOMPOSITION PRIX GLOBAL FORFAITAIRE ØØØØ SOCIETE D'ETUDES TECHNIQUES POUR LE CHAUFFAGE ET L'INDUSTRIE Société à responsabilité limitée au capital de 50 000 R.C Saint-Etienne 64 B 96 C/1 15, rue de l'eternité- 42.000 SAINT-ETIENNE Téléphone

Plus en détail

Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS

Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS 6.1 PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES 6.1.1 Généralités Les présentes prescriptions techniques particulières au lot doublages-cloisons sèches,

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER

CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER DEVIS DESCRIPTIF - Lot n 8 PLOMBERIE - SANITAIRES - date : juin 2009 S.A. JACKY MANESSE 1 rue du Paquis - 08090 ARREUX

Plus en détail

AMÉNAGEMENT DE BUREAUX AU 1 ETAGE, AMENAGEMENT D'ARCHIVES AU SS ET REFECTION DES FACADES DU SIEGE SOCIAL CCAF

AMÉNAGEMENT DE BUREAUX AU 1 ETAGE, AMENAGEMENT D'ARCHIVES AU SS ET REFECTION DES FACADES DU SIEGE SOCIAL CCAF 1408 AMÉNAGEMENT DE BUREAUX AU 1 ETAGE, AMENAGEMENT D'ARCHIVES AU SS ET REFECTION DES FACADES DU SIEGE SOCIAL CCAF 14 rue de Lesquerde 66 220 SAINT PAUL DE FENOUILLET Maître d'ouvrage Architecte COMMUNAUTÉ

Plus en détail

COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS

COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS LOT N 05: PLOMBERIE SANITAIRE - VENTILATION - PRO FEVRIER 2013 1 GENERALITES ADMINISTRATIVES I.01) Objet du présent descriptif:

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD CONSTRUCTION D UNE PLATEFORME BOIS ENERGIE 41 250 BRACIEUX Lot n 08 Sanitaires, MAITRE D ŒUVRE : SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE Siège social Agence de Romorantin

Plus en détail

PLOMBERIE / SANITAIRES

PLOMBERIE / SANITAIRES SAINT QENTIN - Aménagement d'une crèche N DESIGNATION D MATERIEL té Qté 1 EA FROIDE PLOMBERIE / SANITAIRES NITAIRE 1.1 BRANCHEMENT Vanne d'arrêt Filtre avec isolement Disconnecteur Compteur à impulsion

Plus en détail

I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON

I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON LOCAUX VESTIAIRES- SANITAIRES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES LOT N 2 : STRUCTURE MODULAIRE Le 28 août 2014 GÉNÉRALITÉS Le présent Cahier des Clauses

Plus en détail

Aménagement d'un point Multi-services

Aménagement d'un point Multi-services 1 MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Aménagement d'un point Multi-services (marché n 10.054 T) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) LOT N 2 SERRURERIE 2 SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE... 3 1.1

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES ( C C T P )

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES ( C C T P ) Maître d Ouvrage COMMUNE DE SAINT ETIENNE DE CROSSEY 134 Rue de la Mairie 38960 SAINT ETIENNE DE CROSSEY Tél : 04 76 06 00 11 - Fax : 04 76 06 00 73 Mise en accessibilité des toilettes publiques et d une

Plus en détail

Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu

Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu Systèmes préventifs de protection incendie dans les bâtiments à étages Le but des mesures préventives de protection incendie est d'éviter la propagation

Plus en détail

Ventilation SYSTEME D avec récupération de chaleur

Ventilation SYSTEME D avec récupération de chaleur Ventilation SYSTEME D avec récupération de chaleur 1. GENERALITES L'ensemble doit satisfaire aux normes suivantes: NBN D 50.001 NBN EN 308 Exigences PEB NBN S 01-400-1 (confort acoustique) Réglementation

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER

CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER DEVIS DESCRIPTIF - Lot n 12 CLIMATISATION - date : juin 2009 S.A. JACKY MANESSE 1 rue du Paquis - 08090 ARREUX - Tél.

Plus en détail

COMMUNE DE MILLANÇAY «EXTENSION DE LA BIBLIOTHEQUE ET BUREAUX» Rue des hauts châteaux 41200 MILLANÇAY SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE

COMMUNE DE MILLANÇAY «EXTENSION DE LA BIBLIOTHEQUE ET BUREAUX» Rue des hauts châteaux 41200 MILLANÇAY SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE COMMUNE DE MILLANÇAY «EXTENSION DE LA BIBLIOTHEQUE ET BUREAUX» Rue des hauts châteaux 41200 MILLANÇAY Lot n 07 - Chauffage MAITRE D ŒUVRE : SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE Siège social Agence de Romorantin

Plus en détail

Les différentes architectures des réseaux bouclés Notions de dimensionnement L équilibrage Quelques exemples de défauts de conception

Les différentes architectures des réseaux bouclés Notions de dimensionnement L équilibrage Quelques exemples de défauts de conception Les réseaux bouclés Les différentes architectures des réseaux bouclés Notions de dimensionnement L équilibrage Quelques exemples de défauts de conception 91/204 La distribution d eau chaude sanitaire Bouclage

Plus en détail

RESTRUCTURATION DE LOCAUX 48-50, Boulevard Edgar Quinet 79200 PARTHENAY

RESTRUCTURATION DE LOCAUX 48-50, Boulevard Edgar Quinet 79200 PARTHENAY SYNDICAT MIXTE D'AMENAGEMENT ET D'EXPANSION DE LA GATINE RESTRUCTURATION DE LOCAUX 48-50, Boulevard Edgar Quinet 79200 PARTHENAY CADRE DE DECOMPOSITION FORFAITAIRE Octobre 2006 22.06.070/FG/CP Suivant

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 Maître de l ouvrage : Fonds Calédonien de l Habitat Objet du marché : RESTRUCTURATION DE 103 LOGEMENTS «Rivière

Plus en détail

Lot n 8 Plomberie, sanitaire et chauffage.

Lot n 8 Plomberie, sanitaire et chauffage. 1 Lot n 8 Plomberie, sanitaire et chauffage. Documents de référence. 1 D.T.U applicables au présent lot. D.T.U n 60.1 Pour les travaux de plomberie et sanitaire. D.T.U n 60.2 pour les évacuations des E.U

Plus en détail

Marché de fourniture et d installation de matériels de restauration, et de travaux de cloisonnement du local plonge

Marché de fourniture et d installation de matériels de restauration, et de travaux de cloisonnement du local plonge CENTRE HOSPITALIER DU GERS 10 Rue Michelet BP 363 32008 AUCH Cédex 8 Marché de fourniture et d installation de matériels de restauration, et de travaux de cloisonnement du local plonge ANNEXE 1 AU CCTP

Plus en détail

réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT CL - Page n 1 / 6

réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT CL - Page n 1 / 6 réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT CL - Page n 1 / 6 LOT N 4 CLOISONS - PLAFONDS Sommaire Chapitre I - PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES...2 Chapitre II -

Plus en détail

Quantité proposée TOTAL.

Quantité proposée TOTAL. CCTP Mars 2015 - Page 2/12 1 - DESCRIPTION D PROJET Pour mémoire PM 0,00 TOTAL DESCRIPTION D PROJET 0,00 Euros HT 2 - INTERVENTIONS PREALABLES 21 - Principe général Pour mémoire PM 0,00 PRINCIPE GENERAL

Plus en détail

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION AMENAGEMENT D UNE SALLE DE REUNION ASSOCIATIVE PLACE DU 1 ER MAI 63200 MENETROL LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION Dossier Projet CM/FP N 12-10-6681 Maître d ouvrage MAIRIE Maître d œuvre Xavier

Plus en détail

DESSIN D1 Séquence 17

DESSIN D1 Séquence 17 Consignes Après lecture du descriptif plomberie (pages 2 et 3), étude du plan (page 4), et des règles d implantation des appareils sanitaires (page 5): 1 : sur la page 7 (vue en plan de la cuisine à l

Plus en détail

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES BEG ROHU 56510 SAINT PIERRE QUIBERON RENOVATION DES VESTIAIRES-SANITAIRES CADRE DE DÉCOMPOSITION DU PRIX GLOBAL FORFAITAIRE C.D.P.G.F. LOT N 7 PLOMBERIE

Plus en détail

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS 4.A. OBJET DES TRAVAUX Les travaux prévus au présent lot concernent tous les ouvrages de Menuiseries extérieures, intérieures et de faux plafonds,

Plus en détail

Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS PLOMBERIE-SANITAIRE-CHAUFFAGE

Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS PLOMBERIE-SANITAIRE-CHAUFFAGE REALISATION DE BUREAUX, REFECTION DE VESTIAIRES DE LA SALLE N 2. MISE EN SECURITE ET ACCESSIBILITE DE LA SALLE N 2, DE LA SALLE D EXPRESSION CORPORELLE ET DE LA SALLE DE COMBAT. Maître d ouvrage MAIRIE

Plus en détail

Q 47 A / Q 751. RÉNOVATION INTÉRIEURE EX- TÉRIEURE DU RESTAURANT QUICK DE TRELISSAC (24).

Q 47 A / Q 751. RÉNOVATION INTÉRIEURE EX- TÉRIEURE DU RESTAURANT QUICK DE TRELISSAC (24). Q 47 A / Q 751. RÉNOVATION INTÉRIEURE EX- TÉRIEURE DU RESTAURANT QUICK DE TRELISSAC (24). Maîtrise d'ouvrage : QUICK INVEST FRANCE SAS 50 avenue du Pdt Wilson Parc des Portes de Paris - bâtiment 123 93214

Plus en détail

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE Affaire n E2124 Page 1 CNRS HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE A 07/2010 Emission originale BL BL INDICE DATE OBJET REDIGE VERIFIE JJ/MM/AA REVISIONS DU DOCUMENT Affaire n

Plus en détail

DPGF - LOT 3 - CVC / PLOMBERIE

DPGF - LOT 3 - CVC / PLOMBERIE 4, rue Dolorès Ibarruri DPGF - LOT 3 - CVC / PLOMBERIE L entreprise a la responsabilité de prévoir les bonnes quantités de fourniture pour la réalisation des travaux : - faire les métrés et renseigner

Plus en détail

C.C.T.P. Lot N 3 PEINTURE ET NETTOYAGE

C.C.T.P. Lot N 3 PEINTURE ET NETTOYAGE C.C.T.P. Lot N 3 PEINTURE ET NETTOYAGE Les prestations dues par l Entrepreneur du présent lot suivent strictement les prescriptions énoncées dans le présent lot. Ci-après toutes fournitures et ouvrages

Plus en détail

LOT N 7 CHAUFFAGE GAZ - VMC PREAMBULE

LOT N 7 CHAUFFAGE GAZ - VMC PREAMBULE EXTENSION DE 2 CLASSES + PREAU - ÉCOLE THIMERT-GATELLES DCE janv 2011 Lot 7/1 LOT N 7 CHAUFFAGE GAZ - VMC PREAMBULE : L'entreprise établira son offre en 2 parties distinctes : 1 Tranche ferme : Préau :

Plus en détail

Plomberie sanitaires

Plomberie sanitaires EXTENSION DE L ECOLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 7 Plomberie sanitaires JEAN-YVES IMBERT ARCHITECTE D.P.L.G. INNOPARC - AVENUE MARC SEGUIN BP 434 07 004 PRIVAS TELEPHONE 04-75-65-82-72

Plus en détail

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE Roger Cadiergues MémoCad ns03.a LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE SOMMAIRE ns03.1. Le cadre DTU plomberie ns03.2. Le cadre du DTU 60.1 actuel ns03.3. L application du DTU 60.1 actuel ns03.4. Le cadre du DTU

Plus en détail

Commune de Chambly RENOVATION DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE AU GYMNASE ARISTIDE BRIAND CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.

Commune de Chambly RENOVATION DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE AU GYMNASE ARISTIDE BRIAND CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T. Commune de Chambly RENOVATION DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE AU GYMNASE ARISTIDE BRIAND CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) 1 SOMMAIRE GENERALITES...3 1.1 OBJET DU MARCHE...3 1.2 INTERVENANTS...3

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

CONSULTATION DES ENTREPRISES RENOVATION ENERGETIQUE. Foyer communal

CONSULTATION DES ENTREPRISES RENOVATION ENERGETIQUE. Foyer communal CONSULTATION DES ENTREPRISES RENOVATION ENERGETIQUE Foyer communal Maitre d Ouvrage Mairie de Selommes Bureau d études Adresse BSE 10 Rue Henry Dunant 45140 INGRE Tel 02.38.70.87.00 Préambule Dans le cadre

Plus en détail

CHAPITRE 1 - GENERALITES - Mission exécution Ens 1 CHAPITRE 2 - BASES DES CALCULS. ens 2 0 - Tube PEHD en tranchée 0 DN50 ml 10 0

CHAPITRE 1 - GENERALITES - Mission exécution Ens 1 CHAPITRE 2 - BASES DES CALCULS. ens 2 0 - Tube PEHD en tranchée 0 DN50 ml 10 0 629 Logements ROBERTY DECAUVILLE 8413 LE PONTET Références au descriptif U Quantités Prix Produits Les quantités sont obligatoirement à vérifier sous la responsabilité de l'entreprise. CHAPITRE 1 GENERALITES

Plus en détail

Cahier des clauses techniques Particulières

Cahier des clauses techniques Particulières Cahier des clauses techniques Particulières REMPLACEMENT DES GENERATEURS GAZ LOT N 1 secteur 401 - Fleury Les Aubrais (45400) : HP 0506-17 et 19 rue Gabriel Péri 12 logements collectifs LOT N 2 - secteur

Plus en détail

CCTP SAEM LES SAISIES VILLAGE TOURISME AMENAGEMENT DU BOWLING DES SAISIES. Lot N 03 CHAPES LES SAISIES - -

CCTP SAEM LES SAISIES VILLAGE TOURISME AMENAGEMENT DU BOWLING DES SAISIES. Lot N 03 CHAPES LES SAISIES - - 316 avenue des Jeux Olympiques 73620 LES SAISIES AMENAGEMENT DU BOWLING DES SAISIES LES SAISIES - - CCTP ECONOMISTE : Didier BOULANGER Portable : 06 62 37 63 50 - Email : didierboulanger@outlookfr Ensemble

Plus en détail

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR REHABILITATION DU BATIMENT 33 SITE DE LA GAILLARDE VILLE DE MONTPELLIER C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR ZAC de Tournezy 23 rue Nelson Mandela 34070 Montpellier Tél. 04.99.52.81.40 Fax. 04.99.52.81.49

Plus en détail

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE L Entrepreneur : Le Maître

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

MAITRES D OUVRAGE. Projet d Extension d un Accueil de Loisirs et Création d une Maison de Quartier. Rue du Cézallier - 15100 SAINT-FLOUR

MAITRES D OUVRAGE. Projet d Extension d un Accueil de Loisirs et Création d une Maison de Quartier. Rue du Cézallier - 15100 SAINT-FLOUR MAITRES D OUVRAGE COMMUNAUTE de COMMUNES du PAYS de SAINT-FLOUR Village d Entreprises - ZA du Rozier-Coren 15100 SAINT-FLOUR COMMUNE de SAINT-FLOUR Mairie 1, Place d Armes 15100 SAINT-FLOUR Projet d Extension

Plus en détail

DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Notice descriptive sommaire 1 1. CONCEPTION DU BATIMENT Locaux à usage de bureaux assujettis au code du Travail et ERP 5 ème catégorie

Plus en détail

Commune d ORGELET Construction d une Maison de Santé pluridisciplinaire 39270 ORGELET. Lot n 13 FORAGES SONDES GEOTHERMIQUES. C.C.T.P et D.Q.

Commune d ORGELET Construction d une Maison de Santé pluridisciplinaire 39270 ORGELET. Lot n 13 FORAGES SONDES GEOTHERMIQUES. C.C.T.P et D.Q. Commune d ORGELET Construction d une Maison de Santé pluridisciplinaire 39270 ORGELET Maître d'oeuvre : D. BEURET & V. RATEL 2, Rue des Rochettes 39000 LONS LE SAUNIER Lot n 13 FORAGES SONDES GEOTHERMIQUES

Plus en détail

LOT N 10 : CHAUFFAGE VENTILATION

LOT N 10 : CHAUFFAGE VENTILATION Maître d'ouvrage Février 2011 Ville du CODRAY 32, rue du Gord 28630 LE CODRAY - o O o - Construction d un restaurant scolaire Groupe scolaire «Léonard de Vinci» Rue des Chaises 28630 LE CODRAY LOT N 10

Plus en détail

EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS

EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS MAITRE D OUVRAGE VILLE DE PERONNE-EN EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS CONSTRUCTION D UNE SALLE MULTI-ACTIVITE Rue de l Eglise MAITRES D ŒUVRES ARCHITECTE Sarl ARCHILILLE - Agence d'architecture 211, rue Jean

Plus en détail

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer construction d'une maison d'habitation impasse de la Vague 85340 Olonne-sur-Mer MAITRE D'OUVRAGE Allain Stéphane M. et Mme impasse des Vagues 85340 Olonne-sur-Mer ARCHITECTE : Deschamp Frédéric 9 Quai

Plus en détail

REALISATION D UN BLOC SANITAIRE PARKING DU VEYRET. Mairie Annexe COMMUNE DE PORT LEUCATE 11370 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CCTP

REALISATION D UN BLOC SANITAIRE PARKING DU VEYRET. Mairie Annexe COMMUNE DE PORT LEUCATE 11370 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CCTP COMMUNE DE LEUCATE 11 370 REALISATION D UN BLOC SANITAIRE PARKING DU VEYRET Mairie Annexe COMMUNE DE PORT LEUCATE 11370 NOV 2013 PIECES ECRITES MAITRISE D OUVRAGE Commune de LEUCATE Hôtel de Ville 11370

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 05 Plâtrerie - Isolation Maîtrise

Plus en détail

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes.

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes. Préambule et domaine d'application Le présent document a été créé dans le but pour permettre le dimensionnement des installations de plomberie sanitaire. C'est un document de synthèse, Il reprend partiellement

Plus en détail

Lot n 5 PLOMBERIE - SANITAIRE. Appel d'offre. Commune Mirabel & Blacons. Immeuble "les Cascades" 26400 MIRABEL ET BLACONS

Lot n 5 PLOMBERIE - SANITAIRE. Appel d'offre. Commune Mirabel & Blacons. Immeuble les Cascades 26400 MIRABEL ET BLACONS Commune Mirabel & Blacons Immeuble "les Cascades" 26400 MIRABEL ET BLACONS MAITRE D'OUVRAGE Commune de Mirabel et Blacons 26400 MIRABEL ET BLACONS Tél : 04 75 40 00 66 Lot n 5 PLOMBERIE - SANITAIRE Appel

Plus en détail

C.C.T.P. Cahier des Charges Techniques Particulières Partie 1/2: GENERALITES

C.C.T.P. Cahier des Charges Techniques Particulières Partie 1/2: GENERALITES 1/13 Maître d Ouvrage : Le village 26 380 PEYRINS ETENSION ET AMENAGEMENT DE L ECOLE MATERNELLE DCE LOT N 06 Plomberie - Sanitaire C.C.T.P. Cahier des Charges Techniques Particulières Partie 1/2: GENERALITES

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée Place René LESCOT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE...3

Plus en détail

REHABILITATION DES LOGEMENTS DE LA CITE BAD A ABIDJAN - COCODY

REHABILITATION DES LOGEMENTS DE LA CITE BAD A ABIDJAN - COCODY REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE ----------- BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT ---------- REHABILITATION DES LOGEMENTS DE LA CITE BAD A ABIDJAN - COCODY DESCRIPTIF LOT 07 : PLOMBERIE SANITAIRE MODE D'EXECUTION

Plus en détail

MSA SIEGE SOCIAL DE VALENCE (26) EXTENSION DE BUREAUX

MSA SIEGE SOCIAL DE VALENCE (26) EXTENSION DE BUREAUX MAITRE D OUVRAGE 29, Rue Frédéric CHOPIN 26000 VALENCE MSA CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 06 REVETEMENTS DE SOLS SOUPLES ARCHITECTE BET STRUCTURE / ECONOMIE / FLUIDES Cabinet d'architecture

Plus en détail

Dossier de Consultation des Entreprises

Dossier de Consultation des Entreprises CCTP LOT 09 : PLATRERIE ISOLATION Dossier de Consultation des Entreprises AVRIL 2009 MODIFICATION JUILLET 2009 09-007.PRO.CCTP.24.04.2009 Plâtrerie - Isolation - 1 / 12 9 LOT 09 PLATRERIE ISOLATION 9.1

Plus en détail

COMMUNE DE TOUFFLERS VILOGIA IN SITU Architectes CONSTRUCTION DE 10 LOGEMENTS ET DE SURFACES COMMERCIALES Rue des Ecoles-CCTP 12 LOT PEINTURES

COMMUNE DE TOUFFLERS VILOGIA IN SITU Architectes CONSTRUCTION DE 10 LOGEMENTS ET DE SURFACES COMMERCIALES Rue des Ecoles-CCTP 12 LOT PEINTURES COMMUNE DE TOUFFLERS VILOGIA IN SITU Architectes CONSTRUCTION DE 10 LOGEMENTS ET DE SURFACES COMMERCIALES Rue des Ecoles-CCTP 12 LOT PEINTURES 11.1 PRESCRIPTIONS GENERALES 11.1.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE. Lot n 6 - ZINGUERIE - PLOMBERIE - SANITAIRES - CHAUFFAGE GAZ - V.M.C.

DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE. Lot n 6 - ZINGUERIE - PLOMBERIE - SANITAIRES - CHAUFFAGE GAZ - V.M.C. HABITAT DAUPHINOIS 20, rue Balzac 26000 VALENCE Construction de 6 villas locatives Lotissement "Le joli clos II" Rue des vignes 38150 SAINT ROMAIN-DE-SURIEU DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 10 Chauffage gaz - VMC Maîtrise

Plus en détail

Désignation Unit. Qté Prix unitaire en. Sous-total : TRAVAUX DE DEPOSE

Désignation Unit. Qté Prix unitaire en. Sous-total : TRAVAUX DE DEPOSE Désignation Unit. Qté Prix unitaire en 1 - TRAVAUX DE CHAUFFAGE ET RAFRAICHISSEMENT THERMODYNAMIQUE 1.1 - TRAVAUX A REALISER DANS LA PHASE N 1 : 1.1.1 - TRAVAUX DE DEPOSE : Dépose et l évacuation hors

Plus en détail

COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL. Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP.

COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL. Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP. 1 COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP Lot 3 MENUISERIES BOIS Février 2013 ATÉCO Economiste de la Construction

Plus en détail

CLAPET COUPE-FEU CIRCULAIRE A FAIBLE PERTE DE CHARgE

CLAPET COUPE-FEU CIRCULAIRE A FAIBLE PERTE DE CHARgE CR120 Les clapets coupe-feu CR120 sont des dispositifs de sécurité autocommandés ou télécommandés, normalement ouvert Résistance au feu jusqu à 120 Composition : 6 1 2 8 CR120 + MFU 7 9 5 4 Utilisation

Plus en détail

Bouches de soufflage chauffantes ECO LA MARQUE DES PROS Chauffage par ventilation pour maisons passives.

Bouches de soufflage chauffantes ECO LA MARQUE DES PROS Chauffage par ventilation pour maisons passives. LA MARQUE DES PROS Bouches de soufflage chauffantes ECO Chauffage par ventilation pour maisons passives. Bouches de soufflage chauffantes ECO Chauffage par ventilation pour maisons passives La récupération

Plus en détail

thermique (m².k/w) Nombre de panneaux / palette Nombre de Résistance m²/ palette Epaisseur totale (panneau + 2 parements) Plaque standard

thermique (m².k/w) Nombre de panneaux / palette Nombre de Résistance m²/ palette Epaisseur totale (panneau + 2 parements) Plaque standard Panneau sandwich en laine de roche mono densité et plaques de plâtre standard ou hydrofugé. le + produit : des performances acoustiques testées en laboratoire. CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES Performances

Plus en détail

CHAUFFAGE / PLOMBERIE SANITAIRE / VENTILATION 11

CHAUFFAGE / PLOMBERIE SANITAIRE / VENTILATION 11 ADAPEI 33 M.A.S. des Quatre Vents 33910 St DENIS DE PILE C.C.T.P. Phase DCE Mars 2013 SOUS-DOSSIER n 03 U.V.5 Quatre Vents CHAUFFAGE / PLOMBERIE SANITAIRE / VENTILATION 11 1 CHAUFFAGE - VENTILATION - PLOMBERIE

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PERCHE-GOUET REHABILITATION ET EXTENSION DE L ACCUEIL DE LOISIRS

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PERCHE-GOUET REHABILITATION ET EXTENSION DE L ACCUEIL DE LOISIRS COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PERCHE-GOUET 3 rue du Professeur Félix Lejars 28 160 UNVERRE REHABILITATION ET EXTENSION DE L ACCUEIL DE LOISIRS Route des Moulins Lieu-dit «les Petites Bordes» 28 160 BROU LOT

Plus en détail

LES SOLUTIONS «PRÊT-À-POSER»

LES SOLUTIONS «PRÊT-À-POSER» LES SOLUTIONS «PRÊT-À-POSER» GRK ARMOIRES hydro-câblées KITS de montage FABRICANT FRANÇAIS K I T S D E M O N TA G E ref. 8500-0 Pour compteur (de 110 ou 130 mm) Raccord télescopique 3/4 Manchette plastique

Plus en détail

Isoler les gaines techniques

Isoler les gaines techniques ROCKplak - rockcalm est un complexe isolé en laine de roche mono densité rigide collé à 2 parements en plaque de plâtre 12,5 mm hydrofugé à bords amincis. ROCKCALM est un panneau de laine de roche mono

Plus en détail