Hôtel d'entreprises industrielles ZI La Herray 2 Vic en Bigorre (65)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Hôtel d'entreprises industrielles ZI La Herray 2 Vic en Bigorre (65)"

Transcription

1 Hôtel d'entreprises industrielles ZI La Herray 2 Vic en Bigorre (65) Maître d Ouvrage Bureau de Contrôle Coordonnateur SPS SUD OUEST COORDINATION & SPS M. CURRET T F Mme DELPRAT Charlotte T F M. OUVRARD T Mobil , place du Corps franc Pommies Vic en Bigorre centre d'affaires ACTIVA allées Catherine de Bourbon PAU 59 rue du 11 novembre LANNEMEZAN Architectes Bureau d Etudes Structure Bureau d Etudes Fluides Bureau d Etudes VRD Erick Charon T F Nicolas PICCIN T F Nicolas PICCIN T F Nicolas PICCIN T F , rue des Paradoux TOULOUSE TERTIAL 2 Bat A 216, route de Saint Simon TOULOUSE TERTIAL 2 Bat A 216, route de Saint Simon TOULOUSE TERTIAL 2 Bat A 216, route de Saint Simon TOULOUSE Emetteur : SLH DCE Date : Février 2015 Indice 0 LOT 12 : PLOMBERIE CCTP

2 TABLE DES MATIERES 1. GENERALITES CONCERNANT LES PRESTATIONS OBJET DU DOCUMENT REGLES ET HYPOTHES DE CALCUL LIMITES DE PRESTATIONS PRESCRIPTIONS GENERALES OBLIGATIONS DES ENTREPRISES ETUDES D EXECUTION SYNTHESE DOSSIER DOE CONTROLES ESSAIS FORMATION DU PERSONNEL DESCRIPTIONS DES TRAVAUX A REALISER PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE DISTRIBUTION EF-EC RACCORDEMENT DES EQUIPEMENTS EVACUATION EU EV EP EQUIPEMENTS SANITAIRES PROTECTION INCENDIE SPECIFICATIONS TECHNIQUES GENERALES CONCERNANT LES FOURNITURES ET LA MISE EN OEUVRE CHOIX ET QUALITE DES MATERIAUX DE PLOMBERIE TUBES POSE ET TRAVAIL DES MATERIAUX ET MATERIELS DE PLOMBERIE DESINFECTION DES RESEAUX EAU DE VILLE SUPPORTS TUYAUTERIES CALORIFUGE PLOMBERIE PROTECTIONS PHONIQUES PROTECTION CONTRE LES CORROSIONS FOURREAUX REPERAGE DE L'INSTALLATION DCE Février 2015 page 2/28

3 1. GENERALITES CONCERNANT LES PRESTATIONS Le présent document a pour objet la définition des prestations du lot Plomberie, concernant la construction d un hôtel d entreprises à Vic en Bigorre (65). 1.1 OBJET DU DOCUMENT Les travaux à réaliser concernent essentiellement : la production d eau chaude sanitaire de type cumulus électrique, la distribution d eau froide et d eau chaude les équipements sanitaires les réseaux E.U./ E.V et EP les mises en service, essais, réglages DTU et cahier des charges DTU P (60.1) et P (60.2 et révision 60.11) : plomberie sanitaire pour bâtiments à usage d'habitation DTU : canalisations en chlorure de polyvinyle non plastifié pour eau froide avec pression DTU : canalisations en chlorure de polyvinyle non plastifié pour évacuation des eaux pluviales DTU : canalisations en chlorure de polyvinyle non plastifié pour évacuation des eaux usées et eaux vannes DTU 60.2 : canalisations en fonte d'évacuations des eaux usées, eaux vannes et eaux pluviales DTU 60.5 : canalisations en cuivre tous usages (eau froide, eau chaude, évacuations, gaz) DTU P et DTU 61.1 : installations de gaz DTU P : équipement de cuisines DTU : canalisations en polychlorure de vinyle chloré (PVCC) pour eaux usées DTU : canalisations d'eau chaude ou froide sous pression et canalisations d'évacuation des eaux usées et des eaux pluviales à l'intérieur des bâtiments DTU 70.1 : cahier des charges applicables aux installations électriques des bâtiments à usage d'habitation DTU 70.2 : cahier des charges applicables aux installations électriques des bâtiments à usage collectifs DCE Février 2015 page 3/28

4 1.1.2 Les règlements sanitaires Article L1 du code de la santé publique, Circulaire du 9 Août 1978 (règlement sanitaire départemental type), Circulaire du 5 Juin 1964 relative au traitement des eaux d'alimentation par silicates, Circulaire du 14 Avril 1962 relative au traitement des eaux d'alimentation par les polyphosphates, Circulaire du 3 Mai 1963 relative à l'emploi des catio-résines dans le traitement des eaux d'alimentation, Circulaire du 27 Mai 1987 relative à l'emploi des résines échangeuses des cations pour le traitement des eaux destinées à la consommation humaine, Circulaire du 15 Mars 1962 relative à la désinfection des réservoirs et canalisations d'eau potable, Décret n du 5 Avril 1995 modifiant le décret n 89-3 du 3 Janvier 1989 relatif aux eaux destinées à la consommation humaine à l'exclusion des eaux minérales naturelles Normes françaises NF P et 102 : Terminologie NF P à 204 : Code des conditions minimales d'exécution des travaux de plomberie et d'installations sanitaires NF P : Abaques de calcul des conduites d'eau NF P : Chéneaux et descentes d'eaux pluviales NF P et 304) NF P à 505) : Protection externe des canalisations métalliques NF P : Appareillages de contrôle sur site des ensembles de protection sanitaire des réseaux d eau potable NF C et additif : la protection des travailleurs NF S : Gaz médicaux Installations électriques à basse tension + décret du 14 Novembre 1988 relatif à Robinetterie de bâtiment NF E à 066 : Robinetterie de bâtiment (terminologie) NF E à 130 et 134 à 138 : Robinets à gaz NF E et 411 : Soupapes de sûreté NF D : Dispositifs de raccordement et de fixation de la robinetterie d'alimentation NF E : Raccords démontables sphério-coniques Tubes et raccords en cuivre NF A : Tubes ronds en cuivre à braser par capillarité NF A : Tubes ronds en cuivre recuit NF A : Tubes ronds en cuivre pour usages généraux NF E : Raccords cuivre à braser DCE Février 2015 page 4/28

5 Tubes et raccords en PVC non plastifié NF T : Dimensions NF T : Spécifications générales NF T ) NF T ) NF T ) : Avec pression NF T ) NF T ) NF T ) NF T ) NF T ) : Evacuations NF T ) NF T ) NF T : Assainissement Tubes et raccords en polyéthylène NF T : Spécifications NF T et suite : Spécifications Appareils sanitaires NF D : Table évier NF D à 104 : Lavabos NF D : Bac profond en céramique NF D : Lave-mains suspendu NF D à 504 ) NF D ) : Essais, résistances, contrôle NF D et 509 ) NF D : Robinet simple d'appareil sanitaire NF D : Robinetterie sanitaire (simple et mélangeur) (spec. tech. gén.) NF D : Mitigeur (spec. tech. gén.) NF D : Régulateur de jet (spec. tech. gén.) NF D : Système d'évacuation (spec. tech. gén.) DCE Février 2015 page 5/28

6 1.1.4 Textes réglementaires Règlement sanitaire départemental Bulletin officiel n bis du Ministère de la Santé relatif à la protection sanitaire des réseaux de distribution d'eau destinée à la consommation humaine Avis techniques du C.S.T.B. Code du Travail Règlements relatifs à la sécurité du personnel Arrêté du 15 Mars 1962 annexe B : désinfection des canalisations d'eau potable Article 4 du décret du 14 Juin 1969 et Arrêté interministériel d'application du 14 Juin 1969 concernant l'isolation phonique des équipements Prescriptions relatives aux installations et équipements en vue de l'obtention du label acoustique, Circulaire /INT du 22 Juin 1977 relative à l'assainissement des agglomérations, Règlements préfectoraux concernant la sécurité dans les locaux recevant du public Règles techniques de l'apsad : R1, R2, R3, R4, R5, R9 Circulaire du 29 Juin 1972 relative au label confort acoustique Documents officiels de la République Française concernant la sécurité contre l'incendie (fascicules rouges) Installations classées pour la protection de l'environnement. 1.2 REGLES ET HYPOTHES DE CALCUL Alimentation eau froide - eau chaude et évacuations Les diamètres des tuyauteries d alimentation seront déterminés par les formules de Flamant suivantes : Pour l eau froide DJ = 0,00092 Pour l eau chaude DJ = 0, V D 7 V D avec : D = diamètre intérieur (m) J = perte de charge (mce/m) V = vitesse (m/s) Les diamètres des canalisations d évacuations seront déterminés par la formule de BAZIN : 87rh i Q = γ + RH xsm avec : Q = débit (m3/s) RH = rayon hydraulique (m) SM = surface mouillée (m²) I = pente (m/m) γ = coefficient de frottement (m½) = 0,16 DCE Février 2015 page 6/28

7 Les tuyaux seront calculés remplis : aux 5/10e pour les EU et EV aux 7/10e pour les EP Le tableau suivant indique les débits à prendre en compte dans le calcul des canalisations et les diamètres minimum de raccordement aux équipements : ALIMENTATION EF / EC EVACUATION Désignation de l appareil Qmin Raccordement Qmin Raccordement l/s CU NFA DN l/s Evier timbre office 0,20* 12/14 12/17 DN 12 0,75 DN 40 Lavabo 0,20* 10/12 8/13 DN 8 0,75 DN 40 Lavabo collectif (par jet) 0,05* 10/12 8/13 DN 8 0,5 DN 32 Bidet 0,20* 10/12 8/13 DN 8 0,5 DN 32 Baignoire 0,33* 14/16 15/21 DN 15 1,2 DN 40 Douche 0,20* 12/14 12/17 DN 12 0,5 DN 40 Poste d eau robinet 1/2 3/4 1 1 ¼ 0,33 0,42 0,55 1,5 14/16 16/18 26/28 30/32 15/21 20/27 26/34 33/42 DN 15 DN 20 DN 25 DN 32 WC avec réservoir de chasse 0,12 10/12 8/13 DN 8 1,5 DN 100 WC avec robinet de chasse 1,50 30/32 33/42 DN32/40 1,5 DN 100 Urinoir avec robinet individuel 0,15 12/14 12/17 DN 12 0,5 DN 32 Urinoir à action siphonique 0,50 16/18 20/27 DN 20 1,0 DN 40 Lave-mains 0,10 10/12 8/13 DN 8 0,5 DN 32 Bac à laver 0,33 14/16 15/21 DN 15 0,75 DN 40 Machine à laver le linge 0,20 14/16 15/21 DN 15 0,65 DN 40 (domestique) Machine à laver la vaisselle (domestique) 0,10 12/14 12/17 DN 12 0,40 DN 32 Siphon de sol et caniveau DN 63 DN 80 DN 100 DN 125 DN 160 * mêmes valeurs en eau chaude 0,75 1,3 2 3,8 4,7 DN 63 DN 80 DN 100 DN 125 DN Vitesses d'écoulement Les vitesses maximales d'écoulement dans les tuyauteries d'alimentation seront de : canalisations en s/sol ou vide sanitaire 2 m/s colonnes montantes 1,5 ms antenne de débit < 0,5 l/s 1 m/s antenne de débit > 0,5 l/s 2 m/s recyclage ECS > 0,2 m/s DCE Février 2015 page 7/28

8 1.2.3 Pentes des tuyauteries EU-EV-EP (Pentes recommandées) pour les eaux pluviales : mini 1 cm/m pour les eaux usées : mini 1,5 cm/m pour les eaux vannes : mini 2 cm/m pour les eaux usées avec eaux vannes : mini 2 cm/m Toutefois, en cas d'impossibilité de respecter ces valeurs minimales, les diamètres devront être déterminés pour une vitesse d'écoulement minimum de 0,6 m/s. NOTA : En dessous de cette valeur, il devra être installé un dispositif de "chasse" en bout du ou des collecteurs concernés Ventilation des chutes et collecteurs Elles seront réalisées en conformité au paragraphe 3.23 du DTU Incendie colonnes sèches Se reporter aux normes d'installation Coefficients de simultanéité Le coefficient de simultanéité à prendre en compte, hors WC à chasse, sera calculé par la formule : y = 1,25 x 0, 8 x 1 avec x = nombre d'appareils Pour les WC à chasse, le nombre de chasses en fonctionnement simultané à prendre en compte pour le calcul est : pour 3 robinets installés pour 4 à 12 robinets installés -pour 13 à 24 robinets installés pour 25 à 50 robinets installés pour plus de 50 robinets installés 1 seul robinet en fonctionnement 2 robinets en fonctionnement 3 robinets en fonctionnement 4 robinets en fonctionnement 5 robinets en fonctionnement DCE Février 2015 page 8/28

9 1.2.7 Abréviations Les fluides à véhiculer ont les abréviations suivantes : EFA : Eau Froide Adoucie EA : Eau Adoucie EF : Eau Froide ECS : Eau Chaude Sanitaire EV : Eaux Vannes EU : Eaux Usées EP : Eaux Pluviales Autres règles L'attention de l'entrepreneur est attirée sur le fait qu'aucune modification au Marché ne pourra se faire sous prétexte d'ignorance de certaines conditions ou instrumentations émanant des services ou organismes ciaprès : Compagnie de Distribution d'eau, E.D.F., G.D.F., Pompiers, Hygiène, Egout, Préfecture de Police, Règlements de sécurité de la République Française, Journal officiel et textes réglementaires de la République Française, 1.3 LIMITES DE PRESTATIONS Avec le lot VRD Le lot VRD doit : L'alimentation en eau des bâtiments depuis le regard comptage jusqu'à la chambre de vannes d AEP. Le regard est à la charge du lot VRD. La réalisation de la tranchée commune pour les lots CVC, Plomberie y compris regards, Le réseau d'évacuation EU y compris regards en pieds de bâtiment. Le réseau d'évacuation EP y compris regards en pieds de bâtiment, Le présent lot doit : la mise en place dans la tranchée du lot VRD du tube PE sous dallage entre le regard VRD et la sous-station. Avec le lot Gros Œuvre Le lot Gros Œuvres doit : DCE Février 2015 page 9/28

10 Les réservations dans les murs et planchers sur indications du présent lot (plans de réservations). Le rebouchage et reconstitution du degré coupe feu est à la charge du lot gros œuvre. Les réseaux sous dallage. Le présent lot doit le raccordement sur les attentes du lot G.O. Les fourreaux sous dallage et regards pour passage des canalisations du présent lot suivant plans de réservation. Avec le lot Etanchéité Le lot Etanchéité doit : La mise en place des costières et les relevés d'étanchéité pour le passage des conduites en terrasse. Le présent lot doit l'étanchéité de ses conduits sur la costière Les naissances d EP Les descentes d EP des naissances du lot étanchéité jusqu au attente du lot Gros-Œuvre. Avec le lot Plâtrerie Isolation Le lot Plâtrerie Isolation: L'ensemble des habillages des conduits sur indications du présent lot. Le présent lot doit les indications nécessaires à la réalisation. Avec le lot n 9 Faux plafonds Le lot Faux plafonds doit : Les trappes d'accès aux équipements Le présent lot doit les indications nécessaires à la réalisation des ouvrages. Avec le lot Peinture Le lot Peinture doit : La peinture des canalisations apparentes. Avec le lot CVC Le lot CVC doit : La réalisation des circuits de remplissage des réseaux EC et le raccordement sur vannes en attente du lot Plomberie. Le présent lot doit : Les alimentations pour le remplissage des circuits de chauffage et d'eau glacée sur vannes en attente suivant plans, Avec le lot Electricité Le lot Electricité doit : Les alimentations électriques des installations du présent lot : Alimentation des équipements de plomberie. Le présent lot doit : l'ensemble des raccordements sur les attentes du lot Electricité. DCE Février 2015 page 10/28

11 2. PRESCRIPTIONS GENERALES 2.1 OBLIGATIONS DES ENTREPRISES Les entreprises sont tenues, lors de la remise de leur prix, de signaler les remarques ou anomalies qu'elles pourraient relever dans les documents contractuels constituant le dossier d'appel d'offres. Dans le cas où aucune observation ne serait présentée lors de la remise des offres, l'entreprise titulaire ne pourra se prévaloir en cours d'exécution, d'erreurs, d'omissions, de non-concordance entre les pièces contractuelles, etc., pour demander au Maître d'ouvrage une augmentation du montant du marché de base. L'ensemble des documents (CCTP CDPGF Plans et schémas) remis par la Maitrise d'œuvre dans le cadre de sa mission forme un tout indissociable et complémentaire qui est réputé connu dans son ensemble par l'entreprise. Il en est de même pour l'ensemble du dossier (plans et pièces écrites) des autres corps d'état dont un exemplaire complet est librement consultable auprès du Maître d'ouvrage. En cas de discordance entre deux documents, c'est celui qui sera le plus favorable à la Maîtrise d'ouvrage qui sera retenu par le Maître d'œuvre. L'entreprise devra donc, avant toute exécution de travaux, soumettre à l'approbation du Maître d'œuvre et du Bureau de contrôle, ses plans de chantier et les fiches techniques des matériaux et matériels à installer. Dans certains cas sur demande du Maître d Ouvrage ou du Maître d Œuvre, une présentation d échantillons pourra être demandée. Il est rappelé que le délai d'approbation des documents par le Maître d Œuvre est de 10 jours ouvrables. L'Entreprise devra donc en tenir compte pour l'élaboration de ses documents techniques Connaissance du projet L'Entrepreneur devra prévoir tous les travaux indispensables pour le parfait achèvement des ouvrages de son corps d'état, quand bien même il n'en serait pas fait mention dans les descriptions d'ouvrages, dès que ces travaux sont nécessaires à la réalisation du projet. L'Entrepreneur reconnaît, à cet effet, s'être rendu exactement compte des travaux à exécuter, de leur importance et de leur nature. Il devra inclure dans son offre tous les appareillages, échafaudages, moyens de levage et de manutention nécessaires à l'exécution de ses ouvrages. Il reconnaît avoir suppléé par ses connaissances professionnelles aux détails qui auraient pu être omis sur les documents du dossier d'appel d'offre. De ce fait il ne saurait être accordé, en aucun cas, une majoration quelconque du prix soumissionné. En conséquence, l'entrepreneur devra signaler par écrit à la remise de son offre, toute omission, manque de concordance ou erreur qui aurait pu se glisser dans l'établissement des documents d'appel d'offres. Faute de quoi, il sera réputé avoir accepté les clauses du dossier et s'être engagé à fournir toutes les prestations de sa spécialité nécessaires au parfait achèvement de l'ouvrage Documents de soumission Les prestations du présent lot devront tenir compte des prescriptions du présent Cahier des Charges dans son ensemble. L'entrepreneur devra remettre avec sa proposition : DCE Février 2015 page 11/28

12 Un devis descriptif détaillé spécifiant : les marques et les types des appareils, les caractéristiques de fabrication, les caractéristiques de pose particulière faisant l'objet de contraintes avec les autres corps d'état. Un devis quantitatif suivant le cadre (CDPGF) joint au présent appel d'offres, comprenant les quantités, les prix unitaires et totaux par poste Documents à fournir par l'entreprise titulaire du Marché Avant le commencement des travaux L'Entrepreneur remettra en quatre exemplaires à l'approbation du Maître de l'ouvrage les documents suivants, conformément au planning d'exécution : Les plans d'exécution, les notes de calcul complémentaires éventuelles, les plans de réservations et de percements, les fiches techniques précisant les caractéristiques exactes du matériel, les divers agréments (C.S.T.B, etc...), les plannings d'études, de commandes, d'approvisionnements, les plans détaillés de l'installation (plans de chantier) les schémas électriques et de régulation. Durant cette phase de l'exécution, l'entreprise présentera les échantillons des matériels sur demande Avant la réception des travaux L'Entrepreneur devra fournir : Trois séries de tous les plans et schémas des installations, conformes aux installations exécutées, Un CD des documents ci-dessus (AutoCAD dernière version), Tous les documents concernant l'exploitation et la maintenance. Les relevés d essais et les PV d autocontrôle de l installation Echantillons Avant de passer ses commandes, l'entrepreneur titulaire du marché devra présenter au Maître d'ouvrage et au Maître d'œuvre à leur demande, pour approbation définitive, un échantillonnage complet des matériaux (robinets, grilles de ventilation, etc.) qu'il mettra en œuvre Protection au feu L'Entrepreneur devra, dans le cadre des travaux de son lot, prendre toutes les dispositions nécessaires au respect des réglementations de protection au feu en vigueur. Les matériaux soumis à la réglementation incendie devront être titulaires d'un certificat de classement de résistance au feu s'appliquant au projet compte tenu de la matière et de l'affectation des locaux, délivrés à la suite d'essais effectués en laboratoire officiel Stockage, protection des matériaux et ouvrages DCE Février 2015 page 12/28

13 L'Entrepreneur devra aménager un ou plusieurs emplacements pour entreposer de façon rationnelle tous les matériaux fragiles. Jusqu'à la réception, tous les appareils et accessoires seront protégés de façon efficace, et notamment en période de gel. La responsabilité de l'entrepreneur est seule engagée pour tous les dégâts qui résulteraient de fuites, ruptures de canalisation, avec toutes les conséquences en découlant. Les robinetteries seront protégées par des cartons épousant la forme des appareils et maintenus par des bandes autocollantes. En fin de chantier, le nettoyage des appareils est à prévoir par l'entreprise ainsi que l'enlèvement des protections et la remise en état des équipements abîmés Gravois, Nettoyage, Goulottes de chantier Les entreprises de chaque corps d'état devront le nettoyage des locaux dans lesquels elles seront intervenues, ainsi que le dépôt de leurs gravois, déchets et emballages, à un emplacement fixé en accord avec l'entreprise de Gros Œuvre. Tous les nettoyages qui pourraient être effectués par l'entreprise de Gros Œuvre en cours de chantier, si ces prescriptions n'étaient pas respectées, seraient portées au compte prorata ou imputées à l'entreprise défaillante, chaque fois que l'origine des gravois pourra être définie Percements, Trous, Scellements, Taquets, Fourreaux, Calfeutrements Ouvrages en béton armé coulés sur place ou préfabriqués Les scellements et calfeutrements prévus dans ces ouvrages seront exécutés par l'entreprise de Gros-Œuvre. Il est rappelé à l'entrepreneur qu'il devra vérifier sur plans, avant coulage du béton, l'implantation de trous et trémies réservés par le présent lot Ouvrages traditionnels ( parpaings, briques creuses, cloisons préfabriquées, etc.) Tous les trous, tailles de feuillures, scellements, calfeutrements et raccords seront dus par l'entrepreneur. L'Entrepreneur veillera à la bonne mise en place ainsi qu'au bon calage de ses ouvrages. Les scellements seront exécutés, par le titulaire du lot intéressé, au fur et à mesure de la pose de ses éléments. Ce dernier restera responsable en cas de dérèglement de l'un d'eux. Les trous, scellements, calfeutrements et raccords, seront exécutés suivant la nature des ouvrages auxquels ils se rapportent. Les scellements devront se tenir en retrait du nu fini pour permettre un calfeutrement soigné au nu fini de parement Relation et coordination avec les autres corps d'état L'attention de l'entreprise est attirée sur le fait qu'elle doit prendre connaissance de l'ensemble du projet tous corps d'état. Si plusieurs Entrepreneurs sont appelés à concourir à un même ouvrage, chacun d'entre eux doit se tenir au courant de l'ensemble de l'ouvrage, s'entendre avec les autres corps d'état sur ce qu'ils ont de commun, reconnaître par avance tout ce qui intéresse l'exécution des autres travaux, fournir les indications nécessaires à l'exécution de ses propres travaux, s'assurer qu'elles sont suivies. En cas de contestation, il doit en référer au Maître d'œuvre. A cet effet, il devra prévoir la réalisation des plans coordonnés pour ses propres ouvrages et la participation à DCE Février 2015 page 13/28

14 tous les échanges avec les autres corps d état, afin de remettre entre les mains du Maître d'ouvrage, des installations cohérentes et facilement exploitables. Faute de se conformer aux prescriptions qui précèdent, les Entrepreneurs resteront seuls responsables des erreurs qu'ils pourront commettre et des conséquences qu'elles entraîneront tant pour eux-mêmes que pour les Entrepreneurs des autres corps d'état. De toute manière, le fait d'exécuter sans rien changer aux indications et prescriptions des documents établis et remis par le Maître d'œuvre et le Bureau de Contrôle ne peut, pour un Entrepreneur, atténuer d'aucune façon et en quoi que ce soit, sa pleine et entière responsabilité de mise en œuvre Mise en place des matériels Pour tout ce qui concerne les matériels lourds l'entrepreneur du présent lot devra prévoir leur mise en place par ses propres moyens en fonction des cheminements possibles Protection des ouvrages L'Entrepreneur du présent lot se doit de protéger ses ouvrages contre les risques de détérioration jusqu'à leur prise en charge par le Maître d'ouvrage après leur réception. De plus, pendant l'exécution de ses propres travaux, il doit prendre les précautions nécessaires pour ne pas causer de dégradations aux matériaux ou ouvrages des autres Entrepreneurs. Faute de quoi, il sera tenu pour responsable des conséquences pouvant résulter des infractions à ces obligations Responsabilités - Garanties Responsabilités L'Entrepreneur est pleinement responsable des notes de calculs et plans d'exécution présentés par lui. Il ne pourra en aucun cas présenter des prestations inférieures à celles fixées au présent cahier des charges. L'approbation de ses documents ainsi que les réceptions ne diminuent en rien les responsabilités de l'entreprise. L'Entrepreneur a la responsabilité jusqu'à la réception de l'ensemble de ses ouvrages réalisés y compris notamment les dégâts éventuellement causés par le gel. L'Entrepreneur doit assurer la continuité des approvisionnements des matériaux ou matériels qu'il a à mettre en œuvre. Dans le cas de modifications d'origine, il devra présenter sa demande suffisamment à temps au Maître d'œuvre, il présentera également des échantillons. Tout ouvrage exécuté avec des matériaux non conformes aux prescriptions d'une nature, d'une qualité ou d'une provenance différente de celles acceptées, pourra être refusé par le Maître d'oeuvre. L'Entrepreneur sera tenu de contacter les responsables des autres corps d'état pour accord préalable avant exécution, au sujet des différents accidents de parcours, croisement et toutes les incidences qu'ils pourraient y avoir sur son propre corps d'état. Il ne sera admis aucune modification ou plus-value dans le cas où l'entrepreneur aurait omis ou négligé ces contacts et cette coordination. L'attention de l'entrepreneur est attirée sur le fait qu'il devra indiquer en temps voulu au Gros œuvre, les emplacements et dimensions exacts des trous à réserver dans les planchers, voiles, murs et cloisons. Faute de ce faire, aucun supplément ne pourra lui être payé pour les percements qu'il devrait faire exécuter à sa charge, ni pour les modifications qu'il pourrait en résulter Garanties Les garanties portent sur :. l'ensemble des fournitures et travaux, DCE Février 2015 page 14/28

15 . le fonctionnement des installations et leur conservation. Les garanties impliquent :. le remplacement ou la réparation des matériels,. les études nouvelles s'il y a lieu,. la main d œuvre nécessaire,. les frais annexes pouvant découler de ses interventions au titre des garanties Garantie de fourniture Tout le matériel fourni par l'entrepreneur sera garanti contre tous vices de matière ou de construction pendant la période contractuelle, y compris pour le matériel électrique, à dater de la réception. Cette garantie ne s'applique pas aux conséquences de l'usure normale, ni à celles qui pourraient résulter de la mauvaise utilisation des appareils ou de la non-observation des documents d'exploitation, à condition que ceux-ci aient été fournis en temps utile Garantie de fonctionnement L'installation sera garantie en bon état de fonctionnement pendant la période contractuelle à dater de la mise en marche régulière. Au cours de cette période, l'entrepreneur sera tenu de rectifier tous les défauts de fonctionnement qui apparaîtraient Garantie d'exploitation L'Entrepreneur garantit que les installations réalisées par lui correspondent à toutes les caractéristiques énoncées dans sa proposition. Il s'engage à mettre en état les installations si l'exploitation révélait une nonconcordance susceptible de nuire à la bonne économie du système ou au confort des usagers Garantie décennale Les garanties décennales prendront date, conformément à la loi et documents d'ordre général annexés au marché. La garantie décennale ne s'appliquera qu'aux tubes encastrés et d'une façon générale, à toutes les parties cachées des installations. Durant la période de garantie, les délais d'intervention ne devront pas excéder 24 heures, en cas d'arrêt ou de fonctionnement des installations empêchant une utilisation normale des locaux. La fin de garantie de l'entreprise ne pourra être prononcée qu'après un fonctionnement normal des installations de la durée contractuelle. L'Entreprise demeure seule responsable des dommages ou accidents causés à des tiers en cours ou après l'exécution des travaux et résultant de son propre fait ou de celui du personnel mis à sa disposition. Elle devra prouver que son assurance peut couvrir ces risques. L'Entreprise s'engage, qu'en ce qui la concerne, ainsi qu'en ce qui concerne ses sous-traitants et fournisseurs, qu'elle est en possession des licences nécessaires pour les systèmes, procédés ou objets employés, garantissant le Maître d Ouvrage contre tous recours qui pourraient être exercés à ce sujet par des tiers Repérage - étiquettes - schémas Toutes les canalisations générales, colonnes montantes, chutes, descentes et collecteurs, comporteront un dispositif linéaire de repérage. Ce repérage sera réalisé sur toute la longueur des canalisations par un système de bague collée, en matière plastique, aux couleurs conventionnelles (NF X ), indiquant la nature du fluide et son sens de circulation ou d écoulement. Chaque vanne, clapet, détenteur, organe de régulation, robinet d'arrêt, etc.., porteront une plaque indicatrice DCE Février 2015 page 15/28

16 indiquant le numéro de la vanne ou de l'appareil, sa fonction et la nature du circuit. Les étiquettes et plaques en matière inaltérable seront vissées sur support métallique et serrées autour des tuyauteries. L ensemble de ces informations, telles que : nature du fluide, destination, numéro des accessoires, etc, sera reporté sur les plans de récolement d'une façon claire et précise Peinture Sauf indications contraires au descriptif, la protection en peinture devra suivre les prescriptions suivantes :. peinture anti-rouille sur toutes les parties métalliques non galvanisées de l installation,. peinture de la totalité des installations dans les locaux techniques,. la mise en œuvre des peintures sera effectuée de la manière suivante : Métaux ferreux bruts. brossage à la brosse métallique,. dégraissage,. une couche de peinture primaire antirouille, glycérophtalique, d'épaisseur 40 microns,. une couche intermédiaire antirouille glycérophtalique, épaisseur 35 microns,. une couche de peinture de finition antirouille glycérophtalique, épaisseur 35 microns. Métaux non ferreux. dégraissage au trichloréthylène,. une couche de wash primer,. une couche de peinture intermédiaire glycérophtalique, épaisseur 35 microns,. une couche de peinture de finition glycérophtalique, épaisseur 35 microns. Matériels livrés peints en usine ou préfabrication Les parties de ces matériels abîmées au montage devront être remises à neuf. Ces parties seront brossées à vif, à la brosse métallique et seront repeintes avec les couches de peinture applicables aux matériaux ferreux Protection contre la corrosion Dégraissage du tube cuivre et passage d'une couche de vernis incolore glycérophtalique. Galvanisation des tubes, conformément à la norme (NF A ).. Injection de silicate liquide par pompe doseuse pour protection interne du tube acier galvanisé. 2.2 ETUDES D EXECUTION La mission confiée par le Maître d Ouvrage à la Maîtrise d œuvre est une mission de base. Les études d'exécution seront réalisées par l entreprise. L'entreprise devra réaliser les plans EXE et leurs mises à jour jusqu'à la remise du dossier DOE. L'entreprise devra réaliser également l'ensemble des plans Atelier Chantier (PAC), et les notes de calculs. Il est demandé à l entreprise de désigner un responsable permanent qui la représentera auprès de tous les autres interlocuteurs, et en particulier avec le Maître d Ouvrage, Maître D œuvre, Synthèse, etc Plans de réservation DCE Février 2015 page 16/28

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 4 PLOMBERIE - SANITAIRES

Plus en détail

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE LOT N 8 : PLOMBERIE Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot PLOMBERIE SANITAIRES pour la construction des nouvelles

Plus en détail

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8 Communauté de communes de la MONTAGNE BOURBONNAISE CONSTRUCTION D UN BATIMENT LOCATIF A USAGE ARTISANAL OU INDUSTRIEL Zone d activités du Mornier 03250 LE MAYET DE MONTAGNE Marché de travaux C.C.T.P. D.P.G.F.

Plus en détail

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer construction d'une maison d'habitation impasse de la Vague 85340 Olonne-sur-Mer MAITRE D'OUVRAGE Allain Stéphane M. et Mme impasse des Vagues 85340 Olonne-sur-Mer ARCHITECTE : Deschamp Frédéric 9 Quai

Plus en détail

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE PAGE N 1/12 LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD CONSTRUCTION D UNE PLATEFORME BOIS ENERGIE 41 250 BRACIEUX Lot n 08 Sanitaires, MAITRE D ŒUVRE : SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE Siège social Agence de Romorantin

Plus en détail

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES BEG ROHU 56510 SAINT PIERRE QUIBERON RENOVATION DES VESTIAIRES-SANITAIRES CADRE DE DÉCOMPOSITION DU PRIX GLOBAL FORFAITAIRE C.D.P.G.F. LOT N 7 PLOMBERIE

Plus en détail

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE L Entrepreneur : Le Maître

Plus en détail

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Monneren le 04 avril 2014 Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Agrandissement et réhabilitation de la mairie COLLIGNY LOT N 08 VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU PRIX

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY CONSTRUCTION D UN GROUPE SCOLAIRE A PROVENCHERES SUR MEUSE DECOMPOSITION GLOBALE ET FORFAITAIRE LOT N 9 : «PLOMBERIE SANITAIRE» MAITRE D ŒUVRE S.I.C.A.H.R DE L AUBE BUREAU

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 Maître de l ouvrage : Fonds Calédonien de l Habitat Objet du marché : RESTRUCTURATION DE 103 LOGEMENTS «Rivière

Plus en détail

I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON

I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON LOCAUX VESTIAIRES- SANITAIRES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES LOT N 2 : STRUCTURE MODULAIRE Le 28 août 2014 GÉNÉRALITÉS Le présent Cahier des Clauses

Plus en détail

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE MAITRE D OUVRAGE / MAITRE D OEUVRE : VILLE DE NICE DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES, DE L AMENAGEMENT, DES TRAVAUX, ET DU DEVELLOPEMENT DURABLE DIRECTION DES BATIMENTS COMMUNAUX SERVICE MAINTENANCE

Plus en détail

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes.

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes. Préambule et domaine d'application Le présent document a été créé dans le but pour permettre le dimensionnement des installations de plomberie sanitaire. C'est un document de synthèse, Il reprend partiellement

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée Place René LESCOT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE...3

Plus en détail

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION AMENAGEMENT D UNE SALLE DE REUNION ASSOCIATIVE PLACE DU 1 ER MAI 63200 MENETROL LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION Dossier Projet CM/FP N 12-10-6681 Maître d ouvrage MAIRIE Maître d œuvre Xavier

Plus en détail

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ Monneren le 03/12/2014 Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ REAMENAGEMENT DES LOCAUX RDC ET R+4 METZ LOT N 8 CHAUFFAGE - VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

LOT n 08 - PLOMBERIE. Vestiaires football DREUIL 08/ 1

LOT n 08 - PLOMBERIE. Vestiaires football DREUIL 08/ 1 LOT n 08 - PLOMBERIE Vestiaires football DREUIL 08/ 1 SOMMAIRE 08. 00 - GENERALITES - 08. 01 - Références aux normes - 08. 02 - Echantillons et modèles - 08. 03 - Diamètre des canalisations et réseaux

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER

CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER DEVIS DESCRIPTIF - Lot n 8 PLOMBERIE - SANITAIRES - date : juin 2009 S.A. JACKY MANESSE 1 rue du Paquis - 08090 ARREUX

Plus en détail

LOT N 9 Plomberie Sanitaires

LOT N 9 Plomberie Sanitaires MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CCTP & devis estimatif LOT N 9 Plomberie Sanitaires COMMUNE DE NEUCHATEL URTIERE CONSTRUCTION D UNE MAIRIE Objet du marché : Construction d une Mairie 2eme Appel d offres 05.2013

Plus en détail

CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières

CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières solutions ciblées pour des espaces toujours aux normes LYCÉE JEAN MOULIN Réfection des toilettes de l'internat Bât C CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n MAÎTRE D'OUVRAGE LYCÉE JEAN MOULIN

Plus en détail

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître de l Ouvrage : MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) Objet du marché : RENOVATION D UN

Plus en détail

Plomberie sanitaires

Plomberie sanitaires EXTENSION DE L ECOLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 7 Plomberie sanitaires JEAN-YVES IMBERT ARCHITECTE D.P.L.G. INNOPARC - AVENUE MARC SEGUIN BP 434 07 004 PRIVAS TELEPHONE 04-75-65-82-72

Plus en détail

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS 4.A. OBJET DES TRAVAUX Les travaux prévus au présent lot concernent tous les ouvrages de Menuiseries extérieures, intérieures et de faux plafonds,

Plus en détail

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE Roger Cadiergues MémoCad ns03.a LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE SOMMAIRE ns03.1. Le cadre DTU plomberie ns03.2. Le cadre du DTU 60.1 actuel ns03.3. L application du DTU 60.1 actuel ns03.4. Le cadre du DTU

Plus en détail

REALISATION D UN BLOC SANITAIRE PARKING DU VEYRET. Mairie Annexe COMMUNE DE PORT LEUCATE 11370 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CCTP

REALISATION D UN BLOC SANITAIRE PARKING DU VEYRET. Mairie Annexe COMMUNE DE PORT LEUCATE 11370 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CCTP COMMUNE DE LEUCATE 11 370 REALISATION D UN BLOC SANITAIRE PARKING DU VEYRET Mairie Annexe COMMUNE DE PORT LEUCATE 11370 NOV 2013 PIECES ECRITES MAITRISE D OUVRAGE Commune de LEUCATE Hôtel de Ville 11370

Plus en détail

Sommaire. Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire

Sommaire. Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire Sommaire 1. Généralités 7 2. Réseaux d alimentation d eau dans les bâtiments 8 2.1 Généralités 8 2.2 Dimensionnement du réseau d alimentation - Méthode générale 8 2.2.1 Principes généraux 8 2.2.2 Données

Plus en détail

LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES Rénovation des logements de Griffeuille 2012 2014 C.C.T.P (Cahier des clauses techniques particulières) LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 ÉTENDUE DES TRAVAUX REGLEMENTATIONS NORMES... 3

Plus en détail

COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS

COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS LOT N 05: PLOMBERIE SANITAIRE - VENTILATION - PRO FEVRIER 2013 1 GENERALITES ADMINISTRATIVES I.01) Objet du présent descriptif:

Plus en détail

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006 Avis Technique 14/06-1042 Révision de l'avis Technique 14/01-632 Procédé de chutes uniques Évacuation des eaux usées Foul drainage from buildings Hausabfluβeitungen Ne peuvent se prévaloir du présent Avis

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PLOMBERIE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PLOMBERIE VILLE DE GUIPAVAS 2 9 4 9 0 G U I P A V A S AMENAGEMENT D UN GARAGE EN UNE SALLE D ENQUETES + CREATION D UN POINT D EAU EXTERIEUR (BATIMENT A) A LA GENDARMERIE DE GUIPAVAS (Rue de Paris) Maître d ouvrage

Plus en détail

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX Le présent lot a pour objet l'exécution des travaux suivants : - Fourniture et pose d éviers 2 bacs

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 Maître de l ouvrage : Fonds Calédonien de l Habitat Objet du marché : RESTRUCTURATION DE 103 LOGEMENTS «Rivière

Plus en détail

DEPARTEMENT DU FINISTERE COMMUNE DE PLOBANNALEC (29740) 10, rue du Bourrelier CONSTRUCTION D UNE MAISON PASSIVE MAITRE D'OUVRAGE

DEPARTEMENT DU FINISTERE COMMUNE DE PLOBANNALEC (29740) 10, rue du Bourrelier CONSTRUCTION D UNE MAISON PASSIVE MAITRE D'OUVRAGE DEPARTEMENT DU FINISTERE COMMUNE DE PLOBANNALEC (29740) 10, rue du Bourrelier CONSTRUCTION D UNE MAISON PASSIVE MAITRE D'OUVRAGE Melle CLEMENT et M. LE PAPE Lionel 6, rue du Bourrelier 29740 PLOBANNALEC

Plus en détail

LOT N 7 - PLOMBERIE SANITAIRE

LOT N 7 - PLOMBERIE SANITAIRE 50 - LOT N 7 - PLOMBERIE SANITAIRE 0 - GENERALITES 1 - DEFINITION DES TRAVAUX A REALISER 2 - NOMENCLATURE DES OUVRAGES 3 - EQUIPEMENT SANITAIRE 51-7.0 GENERALITES 7.0.1 : NORMES ET TEXTES REGLEMENTAIRES

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Création d'un espace périscolaire Et d'une nouvelle mairie A CUSE et ADRISANS Rue PATARD 25 680 CUSE et ADRISANS Lot n 3 Ventilation - Plomberie sanitaire Maître

Plus en détail

SCI SAPHIR. Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer»

SCI SAPHIR. Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer» Département de la Gironde SCI SAPHIR 7 Allée de la Chapelle 33115 LE PYLA SUR MER Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer» Architecte Maître d'œuvre BET Structure BET Fluides

Plus en détail

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE Affaire n E2124 Page 1 CNRS HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE A 07/2010 Emission originale BL BL INDICE DATE OBJET REDIGE VERIFIE JJ/MM/AA REVISIONS DU DOCUMENT Affaire n

Plus en détail

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 Du Code des Marchés Publics CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P FOURNITURE

Plus en détail

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR REHABILITATION DU BATIMENT 33 SITE DE LA GAILLARDE VILLE DE MONTPELLIER C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR ZAC de Tournezy 23 rue Nelson Mandela 34070 Montpellier Tél. 04.99.52.81.40 Fax. 04.99.52.81.49

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS BP 112-85000 LA ROCHE SR YON Bureau d Etudes Techniques tous fluides F i l i a l e d u g r o u p e A R E A Tél. 02 51 37 48 88 - Fax 02 51 62 22 07 areaelr.bet@orange.fr / www.areaetudes.net MAITRE D OVRAGE

Plus en détail

MAITRE D'OUVRAGE. HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420)

MAITRE D'OUVRAGE. HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420) MAITRE D'OUVRAGE HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420) Dossier de consultation des entreprises : Octobre 2014 C.C.T.P.

Plus en détail

Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET CCTP LOT N 08 PLOMBERIE/SANITAIRES

Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET CCTP LOT N 08 PLOMBERIE/SANITAIRES Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET CCTP LOT N 08 PLOMBERIE/SANITAIRES MAITRE D'OUVRAGE : MSA ARDECHE DROME LOIRE 29, rue Frédéric Chopin, 26000 Valence Tél : 04 75 75 88

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE. MAIRIE DE MOISSON 34 route de Lavacourt 78840 MOISSON

MAITRE D OUVRAGE. MAIRIE DE MOISSON 34 route de Lavacourt 78840 MOISSON MAITRE D OUVRAGE MAIRIE DE MOISSON 34 route de Lavacourt 78840 MOISSON CREATION D UN GITE COMMUNAL ETUDE DE PROJET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOT N 5 PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION

Plus en détail

C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES M A I T RE D O U V R A G E VILLE DE BAYON EGLISE DE BAYON Consolidation & entretien C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT 03 SERURRERIE JANVIER 2013 ATELIER PATRIMOINE & PAYSAGE Sarl

Plus en détail

CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE

CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE 1 CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE PROJET DE CONSTRUCTION D UN BATIMENT ADMINISTRATIF Avenue Sadi Carnot 07500 GUILHERAND GRANGES DECOMPOSITION

Plus en détail

Plomberie. Chauffe eau Chauffe eau 15L sur évier Code Désignation Photo. Pièces détachées SAV-002-I 1/10. Chauffe eau électrique 15 L Sous évier

Plomberie. Chauffe eau Chauffe eau 15L sur évier Code Désignation Photo. Pièces détachées SAV-002-I 1/10. Chauffe eau électrique 15 L Sous évier 1/10 Chauffe eau Chauffe eau 15L sur évier PL06-0023 Chauffe eau électrique 15 L Sur évier PL06-0051 Support chauffe eaux 15 L Chauffe eau 15L sous évier PL06-0036 Chauffe eau électrique 15 L Sous évier

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 09 Plomberie sanitaire Maîtrise

Plus en détail

Installations de plomberie

Installations de plomberie Service de l urbanisme, des biens et de l aménagement Installations de plomberie Guide à l intention des propriétaires pour l interprétation des règlements municipaux de la ville de Winnipeg concernant

Plus en détail

4 PLOMBERIE/SANITAIRE CHAUFFAGE

4 PLOMBERIE/SANITAIRE CHAUFFAGE Réhabilitation du préau des Capucins Salle des associations / Commune de Cazères 31220 Page 1 sur 7 Préau des Capucins - Mairie de Cazères Mai 2012 LOT N 4 : PLOMBERIE/SANITAIRE - CHAUFFAGE C A B I N E

Plus en détail

Aménagement d'un point Multi-services

Aménagement d'un point Multi-services 1 MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Aménagement d'un point Multi-services (marché n 10.054 T) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) LOT N 2 SERRURERIE 2 SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE... 3 1.1

Plus en détail

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre Communauté Rurale des Monts de Flandre Réhabilitation d une travée de bâtiment industriel en bureau D P G F Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES Maître d Ouvrage Maîtrise d Œuvre V1.1 - Avril 2011 Communauté Rurale

Plus en détail

LOT N 7 - PLOMBERIE - SANITAIRE - CHAUFFAGE

LOT N 7 - PLOMBERIE - SANITAIRE - CHAUFFAGE SELARL D'ARCHITECTURE AGENCE JP ESNAULT 49 RUE GAMBETTA - BP 80218 28203 CHATEAUDUN CEDEX Tél. : 0237453604 Fax. : 0237459652 Dossier n 1216305 CONSTRUCTION D'UNE MICRO CRECHE Rue de Beauce 28120 BAILLEAU

Plus en détail

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE LOT N 013 CLOISON AMMOVIBLE mardi 20 octobre 2009 1/6 1 GENERALITES 1 1 Prescriptions générales Les entreprises sont tenues de se reporter pour tout ce qui est liaisons

Plus en détail

Dossier de Consultation des Entreprises (D.C.E.)

Dossier de Consultation des Entreprises (D.C.E.) REHABILITATION DE LA DEMI-PENSION DU COLLEGE JULES VERNE ROSIERES EN SANTERRE Dossier de Consultation des Entreprises (D.C.E.) LOT 11 PLOMBERIE / SANITAIRE Architecte mandataire : Bureau d Études : ARCASA

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE Département du Rhône (69) VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE CENTRE DE LOISIRS 1 RUE DES BLEUETS Ville

Plus en détail

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare + de 800 photos pour vous guider pas à pas Robert Longechal La plomberie La maison du sol au plafond J installe Je pose Je change Je répare Maquette intérieure et couverture : Maud Warg Réalisation de

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 05 Plâtrerie - Isolation Maîtrise

Plus en détail

CADRE DE DECOMPOSITION DU PRIX FORFAITAIRE DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF 05.86

CADRE DE DECOMPOSITION DU PRIX FORFAITAIRE DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF 05.86 COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PIERREFORT Projet d'aménagement de la Maison des Services Rue du Plomb du Cantal 15230 PIERREFORT DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF CADRE DE DECOMPOSITION 05.86 DU PRIX FORFAITAIRE

Plus en détail

DELTA DORE EXTENSION BONNEMAIN LOT N 15 PLOMBERIE SANITAIRE

DELTA DORE EXTENSION BONNEMAIN LOT N 15 PLOMBERIE SANITAIRE Chapitres / Sous chapitres Page 1 GENERALITES ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 2 1.3 Obligations de l entrepreneur -------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

CCTP PLOMBERIE LOT 13 PLB04

CCTP PLOMBERIE LOT 13 PLB04 V I L L E D E G R E N A Y MEDIATHEQUE ESTAMINET 62 GRENAY DCE Maîtrise d Ouvrage :Ville de Grenay JUIN 2012 APD: http://www.richardschoeller.eu/2011/10/21/mediatheque-estaminet-degrenay/ Maîtrise d œuvre

Plus en détail

COMMUNE DE PONTLEVOY «Réhabilitation et extension d un immeuble à usage de boulangerie» 4 rue du Colonel FILLOUX 41 400 PONTLEVOY

COMMUNE DE PONTLEVOY «Réhabilitation et extension d un immeuble à usage de boulangerie» 4 rue du Colonel FILLOUX 41 400 PONTLEVOY COMMNE DE PONTLEVOY «Réhabilitation et extension d un immeuble à usage de boulangerie» 4 rue du Colonel FILLOX 41 400 PONTLEVOY Lot n 07 PLOMBERIE SANITAIRE Société d Architecture BOITTE 10, rue de la

Plus en détail

ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE

ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE ETAPE 1 LE PLAN DE TRAVAIL 1.a Repères Repères Mettez en place provisoirement le plan de travail et tracez au crayon effaçable deux repères qui correspondent

Plus en détail

LES EAUX : LOIS, NORMES ET DTU

LES EAUX : LOIS, NORMES ET DTU Roger Cadiergues MémoCad ns02.a LES EAUX : LOIS, RéGLEMENTS, NORMES ET DTU SOMMAIRE ns02.1. Les cadres réglementaires et normatifs ns02.2. Lois et règlements fondamentaux ns02.3. Equipements sanitaires

Plus en détail

CCTP Lot 04 PLOMBERIE

CCTP Lot 04 PLOMBERIE CCTP Lot 04 PLOMBERIE Travaux d amélioration du Foyer Honoré Daumier Chemin Bescherelle 95760 Valmondois n 1-18 Sommaire 1.1 OBJET DU DOSSIER... 3 1.1.1 ALIMENTATION... 3 1.1.2 EVACUATION... 3 1.2 RECONNAISSANCE

Plus en détail

CCTP 07.TVX.02 Page N 1

CCTP 07.TVX.02 Page N 1 CCTP 07.TVX.02 Page N 1 SOMMAIRE A EXPOSE GENERAL DE L OPERATION A.01 OPERATION Page : 3 A.02 INTERVENANTS Page : 3 A.03 DOCUMENTS REMIS Page : 3 B GENERALITES TOUS CORPS D ETAT B.01 OBJET DU C.C.T.P.

Plus en détail

COMMUNE DE POULLAOUEN

COMMUNE DE POULLAOUEN MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX Maître de l'ouvrage COMMUNE DE POULLAOUEN Objet du marché Création d'un réseau d'eaux pluviales et pose de fourreaux en attente de l'effacement du réseau basse

Plus en détail

069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE

069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE 069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE Centre de Ressources des Technologies de l'information pour le Bâtiment 069.1. Clauses techniques générales 069.2. Clauses techniques particulières

Plus en détail

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Page 1 sur 6 Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Nom élève:.. Entreprise: Nom et fonction du professeur:. Dates de stage:.. Zone de compétence: Zone

Plus en détail

COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84).

COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84). COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84). CCTP LOT N 4: PLOMBERIE SANITAIRE Maître d œuvre Olivier FOULQUIER

Plus en détail

RESTRUCTURATION D UNE PARTIE D UN BATIMENT COMMUNAL avec deux logements 5 rue de l Eglise 02290 RESSONS LE LONG LOT N 6 PLOMBERIE

RESTRUCTURATION D UNE PARTIE D UN BATIMENT COMMUNAL avec deux logements 5 rue de l Eglise 02290 RESSONS LE LONG LOT N 6 PLOMBERIE RESTRUCTURATION D UNE PARTIE D UN BATIMENT COMMUNAL avec deux logements 5 rue de l Eglise 02290 RESSONS LE LONG Octobre 2007 LOT N 6 PLOMBERIE Juin 2009 Maître d'ouvrage Commune de RESSONS LE LONG 2 rue

Plus en détail

CONSTRUCTION D UNE SALLE MULTISPORTS SAINTE MAURE

CONSTRUCTION D UNE SALLE MULTISPORTS SAINTE MAURE MAÎTRE D OUVRAGE : MAÎTRE D OUVRAGE DELEGUE : Société Immobilière d Aménagement du Barsuraubois et de l Aube 7 rue Jean-Louis DELAPORTE 10000 TROYES NATURE DE L OPERATION : CONSTRUCTION D UNE SALLE MULTISPORTS

Plus en détail

LOT N 4 - CHAUFFAGE - PLOMBERIE

LOT N 4 - CHAUFFAGE - PLOMBERIE SELARL D'ARCHITECTURE AGENCE JP ESNAULT 49 RUE GAMBETTA - BP 80218 28203 CHATEAUDUN CEDEX Tél. : 0237453604 Fax. : 0237459652 Dossier n 132012 GITE DE GROUPE DE LA VALLEE DE L'AIGRE 31, Rue Porte Dunoise

Plus en détail

Le présent document a pour objet la définition des ouvrages à réaliser et les fournitures à mettre en oeuvre pour l'exécution du lot

Le présent document a pour objet la définition des ouvrages à réaliser et les fournitures à mettre en oeuvre pour l'exécution du lot CCTP DPGF LOT 08 CHAUFFAGE / PLOMBERIE / VMC..1 / 15 I - GENERALITES Le présent document a pour objet la définition des ouvrages à réaliser et les fournitures à mettre en oeuvre pour l'exécution du lot

Plus en détail

COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS

COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS Lot n 03 Menuiseries Aluminium - Serrurerie Sté d ARCHITECTURE BOITTE Agence de

Plus en détail

A.E.B. Livret d'apprentissage. 3 Plomberie Sanitaire. 4 Finitions Décoration. 1 Aménagement 2 Electricité

A.E.B. Livret d'apprentissage. 3 Plomberie Sanitaire. 4 Finitions Décoration. 1 Aménagement 2 Electricité Livret d'apprentissage A.E.B. 1 Aménagement 2 Electricité 3 Plomberie Sanitaire 4 Finitions Décoration 31 - Créer un réseau d évacuation eaux usées et eaux vannes 32 - Créer un réseau d alimentation 33

Plus en détail

REHABILITATION D UN IMMEUBLE EN GITE D ETAPE COMMUNE DE BEAULIEU LES LOCHES D.C.E.

REHABILITATION D UN IMMEUBLE EN GITE D ETAPE COMMUNE DE BEAULIEU LES LOCHES D.C.E. REHABILITATION D UN IMMEUBLE EN GITE D ETAPE COMMUNE DE BEAULIEU LES LOCHES D.C.E. LOT N : 8 - PLOMBERIE SANITAIRE Maître d'ouvrage Maître d'œuvre Bureau Etudes Fluides Mairie de Beaulieu Les Loches Dominique

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES Place Jean Marie Danel 80370 BERNAVILLE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT n 04: SERRURERIE MAITRISE d ŒUVRE Antoine MAUGNARD Architecte 11 Avenue de

Plus en détail

COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL. Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP.

COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL. Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP. 1 COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP Lot 3 MENUISERIES BOIS Février 2013 ATÉCO Economiste de la Construction

Plus en détail

MAISON de RETRAITE DEPARTEMENTALE de la LOIRE ST-JUST, ST-RAMBERT = = = = = = = = = = REAMENAGEMENT DE LOCAUX

MAISON de RETRAITE DEPARTEMENTALE de la LOIRE ST-JUST, ST-RAMBERT = = = = = = = = = = REAMENAGEMENT DE LOCAUX SOCIETE D'ETUDES TECHNIQUES POUR LE CHAUFFAGE ET L'INDUSTRIE Société à responsabilité limitée au capital de 50 000 R.C Saint-Etienne 64 B 96 C/A 15, rue de l'eternité- 42.000 SAINT-ETIENNE Téléphone :

Plus en détail

CONSTRUCTION DU BATIMENT D5 MIN D'AVIGNON

CONSTRUCTION DU BATIMENT D5 MIN D'AVIGNON CONSTRUCTION DU BATIMENT D5 MIN D'AVIGNON Maître d'ouvrage Maître d'oeuvre BET Structure BET Fluides Economiste MIN D'AVIGNON 135 avenue Pierre Sémard - Bâtiment H1 84000 AVIGNON Tél. : 04 90 88 91 02

Plus en détail

Isoler les gaines techniques

Isoler les gaines techniques ROCKplak - rockcalm est un complexe isolé en laine de roche mono densité rigide collé à 2 parements en plaque de plâtre 12,5 mm hydrofugé à bords amincis. ROCKCALM est un panneau de laine de roche mono

Plus en détail

Cahier des clauses techniques particulières (CCTP) --- Dépose d un ancien réseau, installation d un réseau et alimentation d un bâtiment en eau glacée

Cahier des clauses techniques particulières (CCTP) --- Dépose d un ancien réseau, installation d un réseau et alimentation d un bâtiment en eau glacée Centre de Bretagne Service «Infrastructures et Moyens Associés» Rèf. 15/2.214.682b Cahier des clauses techniques particulières (CCTP) --- Dépose d un ancien réseau, installation d un réseau et alimentation

Plus en détail

TECHNIQUE - ÉLECTRICITÉ - COURANTS FAIBLES CHAUFFAGE COLLECTIF

TECHNIQUE - ÉLECTRICITÉ - COURANTS FAIBLES CHAUFFAGE COLLECTIF réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT TECH - Page n 1 / 12 LOT N 5 - TECHNIQUE - ÉLECTRICITÉ - COURANTS FAIBLES CHAUFFAGE COLLECTIF Sommaire Chapitre I - PRESCRIPTIONS

Plus en détail

Règles DTU 60.11 Octobre 1988

Règles DTU 60.11 Octobre 1988 Règles DTU 60.11 Octobre 1988 DTU P 40-202 Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire et des installations d'évacuation des eaux pluviales Analyse Les présentes règles de calcul annulent

Plus en détail

Commune de SAINT LEONARD - 88650

Commune de SAINT LEONARD - 88650 Commune de SAINT LEONARD - 88650 ------------------------------------------------------------------------ PROJET D EXTENSION DU CENTRE DE SECOURS & CREATION DE GARAGES COMMUNAUX ------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1

RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1 RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1 SOMMAIRE 1 - CLAUSES COMMUNES A TOUS LES LOTS P. 3 1.1 DEFINITION

Plus en détail

Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS

Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS 6.1 PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES 6.1.1 Généralités Les présentes prescriptions techniques particulières au lot doublages-cloisons sèches,

Plus en détail

COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES

COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES collecteurs solaires 9.1 11.2008 F I C H E T E C H N I Q U E plus de produit AVANTAGES POUR L INSTALLATION ET L'ENTRETIEN COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES Le collecteur solaire CS 25

Plus en détail

CONSTRUCTION D UNE ECOLE MATERNELLE ET D UN SATELLITE DE RESTAURATION VICTORINE AUTIER A AMIENS (80)

CONSTRUCTION D UNE ECOLE MATERNELLE ET D UN SATELLITE DE RESTAURATION VICTORINE AUTIER A AMIENS (80) CONSTRUCTION D UNE ECOLE MATERNELLE ET D UN SATELLITE DE RESTAURATION VICTORINE AUTIER A AMIENS (80) DCE LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE Cahier des Clauses Techniques Particulières Révision : 4 Date : JUIN

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe. DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF. des TRAVAUX (CCTP & DPGF)

Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe. DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF. des TRAVAUX (CCTP & DPGF) Maître d Ouvrage LEGTA de MANCY 410, Montée Gauthier Villars 39015 LONS LE SAUNIER Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF des TRAVAUX (CCTP & DPGF) LOT N 6 PLOMBERIE-SANITAIRE

Plus en détail

www.defiscalisation.com

www.defiscalisation.com DEPARTEMENT DE LA MARTINIQUE Commune De Fort de France Quartier Beauséjour Jambette «Domaine de Bélize» 57 Appartements 60 Garages DESCRIPTIF DE VENTE www.defiscalisation.com 1/5 1 - CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Plus en détail

Table des matières générale 1)

Table des matières générale 1) 1) page 1 1) 0 CLAUSES COMMUNES Chap. 1 Clauses communes à tous les lots 1/1 Définition de l opération Réglementations Lots 1/2 Spécifications communes à tous les lots 1 PLOMBERIE INSTALLATIONS SANITAIRES

Plus en détail

Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS

Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS REALISATION DE BUREAUX, REFECTION DE VESTIAIRES DE LA SALLE N 2. MISE EN SECURITE ET ACCESSIBILITE DE LA SALLE N 2, DE LA SALLE D EXPRESSION CORPORELLE ET DE LA SALLE DE COMBAT. Maître d ouvrage MAIRIE

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT AUBIN D AUBIGNE

COMMUNE DE SAINT AUBIN D AUBIGNE MAITRE D OUVRAGE COMMUNE DE SAINT AUBIN D AUBIGNE Place de la Mairie-35250 St Aubin D Aubigné Extension d un ALSH Rue des Écoles 35250 St Aubin d Aubigné Cahier des Clauses Techniques Particulières Dossier

Plus en détail

Pavillons TERRAIL RENOVATION EXTERIEURE DES BATIMENTS. Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P. Lot N 03 SERRURERIE 27/03/2015

Pavillons TERRAIL RENOVATION EXTERIEURE DES BATIMENTS. Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P. Lot N 03 SERRURERIE 27/03/2015 MAITRE D OUVRAGE LOGEHAB 18 rue Blatin 63000 CLERMONT FERRAND Pavillons TERRAIL RENOVATION EXTERIEURE DES BATIMENTS Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P Lot N 03 SERRURERIE 27/03/2015 MAÎTRE

Plus en détail