INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAINS DE M. PICARD

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAINS DE M. PICARD"

Transcription

1 UIMBERTEAU UIMBERTEAU TRAVAUX PRATIQUES ISTALLATIO ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAIS DE M. PICARD ELECTROTECHIQUE Seconde B.E.P. métiers de l'electrotechnique ELECTROTECHIQUE HABITAT Ver. : 1.0

2 UIMBERTEAU TRAVAUX PRATIQUES ISTALLATIO ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAIS DE M. PICARD ELECTROTECHIQUE Introduction : Cette séquence va vous amener à réaliser l'installation électrique de la salle de bains de l'appartement n 913 de M. PICARD dans la résidence "Le Carré Camélia. Pour cela, vous vous aiderez des documents ressources mis à votre disposition. 1 - Travail préparatoire 1.1) Indiquer le ou les différents montages électriques que vous devez réaliser dans cette pièce, en n oubliant pas de préciser pour chacun d eux le type et le nombre de points lumineux (ou autres) commandés. Pour cela, consulter le C.C.T.P. Le C.C.T.P. de la résidence est commun à tous les appartements et studios. Il est donc nécessaire de consulter les plans d'implantations (éclairages et prises) du logement à votre charge pour savoir exactement ce que vous aurez à faire. 1 point lumineux au plafond et appliques en double allumage 1 prise 16 A, P + T à obturateurs 1 prise spécialisée pour le lave-linge 16 A, P + T à obturateurs 1 prise à obturateurs pour rasoir avec transformateur de séparation 1.) A partir de l'exemple ci-dessous concernant le montage simple allumage (élaboré avec les informations du "tableau résumé des schémas domestiques" contenu dans le document ressources HABITAT & TERTIAIRE), donner la définition du montage Double Allumage (D.A.) que vous allez installer dans la salle de bains. Définition du montage S.A. : Commander, d'un seul endroit, un unique circuit terminal comportant un ou plusieurs foyers lumineux (ou prises commandées). Définition du montage D.A. : Commander séparément, d'un seul endroit, deux circuits terminaux comportant chacun un ou plusieurs foyers lumineux (ou prises commandées). 1.3) Dans le tableau du document ressources HABITAT & TERTIAIRE que vous avez utilisé à la question précédente, dans la ligne juste au-dessous du montage D.A., on parle d un montage bipolaire. Indiquer le fonctionnement de l installation si l'on installait par inadvertance un tel interrupteur à la place d'un interrupteur Double Allumage. Lors de l appui sur l interrupteur, les deux circuits sont commandés simultanément ; on se retrouve avec un fonctionnement similaire à un montage en simple allumage qui commande les trois points lumineux. 1.4) A partir des plans d'implantations concernant les circuits éclairages et prises de l'appartement de M. PICARD, compléter ci-contre le schéma architectural de la salle de bains et sa légende. LEEDE : Point d'attente d'un appareil d'éclairage Emplacement Lave-linge Point d'attente d'un appareil d'éclairage en applique murale Interrupteur Double Allumage (D.A.) Liaison d'interdépendance Prise de courant 16 A, P + T à obturateurs Prise de courant avec transformateur de séparation (pour rasoir électrique) Ver. : 1.0 1

3 UIMBERTEAU TRAVAUX PRATIQUES ISTALLATIO ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAIS DE M. PICARD ELECTROTECHIQUE -Travaux préparatoires avant câblage Recherche des caractéristiques des conducteurs et des protections à employer dans cette installation : Utiliser la partie du document ressources HABITAT & TERTIAIRE concernant "les extraits de la norme F C " ainsi que le C.C.T.P. de cet appartement pour répondre aux questions suivantes : Rappeler les couleurs des conducteurs utilisés dans les installations domestiques pour faire leurs repérages. eutre : Phase : Bleu Toutes couleurs sauf bleu et vert/jaune : soit rouge, noir, marron... Conducteur de Protection Electrique () : Vert et jaune En sachant que vous devez à réaliser l'installation complète de la salle de bains (éclairages et prises), donner les sections des conducteurs que vous allez utiliser et les types d'appareillages (coupe-circuit ou disjoncteurs) de protection avec leurs calibres nécessaires pour protéger ces deux types de circuits électriques. Remarque : Consulter le schéma du tableau de répartition pour connaître le type de protection utilisé dans cet appartement. Section : Section : Section : 1,5 mm² TY DE PROTECTIO (retenu pour cet appartement) Coupe-circuit à Disjoncteur cartouche fusible Calibre adapté : 16 A 1,5 mm² TY DE PROTECTIO (retenu pour cet appartement) Coupe-circuit à Disjoncteur cartouche fusible Calibre adapté : 16 A,5 mm² TY DE PROTECTIO (retenu pour cet appartement) Coupe-circuit à Disjoncteur cartouche fusible Calibre adapté : 0 A Pour le CIRCUIT ECLAIRAE Pour les CIRCUITS PRISES qui ont 5 socles de prise maximum par circuit Pour les CIRCUITS PRISES qui ont plus de 5 socles de prise par circuit A partir du plan d'implantation des prises et de votre travail précédent, indiquer, en le justifiant, si la norme F C vous autorise à câbler le circuit PC1 avec des conducteurs de section 1,5 mm² ou si vous êtes obligé de le faire en,5 mm². Est-il possible de câbler le circuit PC1 avec des conducteurs de 1,5 mm²? Comme le circuit PC1 ne comporte pas plus de cinq prises de courant, la OUI norme nous autorise à utiliser des conducteurs qui ont une section de 1,5 mm². O Est-il possible d'utiliser des coupe-circuits à cartouche fusible pour assurer la protection des circuits prises réalisés en 1,5 mm²? Vous justifierez votre réponse en indiquant, le cas échéant, les recommandations imposées par la norme. D'après le tableau des choix des calibres des dispositifs de protection et des sections des conducteurs, il est interdit d'utiliser des coupe-circuits pour protéger un circuit prise réalisé en 1,5 mm² et il est nécessaire d'utiliser des disjoncteurs. Ver. : 1.0

4 UIMBERTEAU TRAVAUX PRATIQUES ISTALLATIO ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAIS DE M. PICARD ELECTROTECHIQUE On sait que le circuit "PC1" (salle de bains, chambre 3, hall nuit et entrée), câblé en 1,5 mm², comporte cinq prises de courant et une seule prise sur le circuit spécialisé "L.L." (Lave-linge) câblé en,5 mm². Si M. PICARD désire ultérieurement rajouter des prises de courant dans sa salle de bains, pourrez-vous le faire? Si oui, combien pouvezvous en rajouter sans trop modifier l'installation électrique de cette pièce, donc en se repiquant sur l'un des deux circuits? (Vous justifierez vos réponses) Circuit PC1 Peut-on rajouter des prises de courant dans cette pièce? OUI O OUI O Combien? 1 Circuit L.L. Peut-on rajouter des prises de courant dans cette pièce? Combien? Remarque très importante : Pour répondre à cette question, vous vous aiderez du document ressources Habitat & Tertiaire, et plus particulièrement de la partie concernant le nombre de socles de prises à compter (documents F C ) pour le circuit "PC1" et du lexique pour le circuit spécialisé "L.L.". En vous aidant du schéma de principe de l'installation ci-dessous, compléter, avec des couleurs, le schéma de câblage multifilaire. Consignes : Vous vous limiterez aux circuits éclairage et Lave-linge de la salle de bains. LERAD LERAD On peut rajouter une prise jumelée à la prise existante qui se trouve déja à l'entrée de la salle de bains, car la norme compte un seul socle de prises si l'on met dans le même boîtier d'encastrement un maximum de deux prises. On pourrait rajouter une prise supplémentaire en la jumelant à la prise rasoir, mais pour des raisons de sécurité il ne faut pas le faire. On ne peut pas rajouter une prise supplémentaire, car le circuit Lave-Linge (L.L.)est un circuit spécialisé et, de ce fait, il est interdit de se repiquer dessus pour alimenter un ou plusieurs autres récepteurs. L SCHEMA DE PRICI SCHEMA MULTIFILAIRE (DOCUMET REPOSE) L.L. ECL1 ECL1 S1 L1 L L.L. L I-O 30 V C 0 legrand I-O 30 V C 16 legrand S L L3 X1 L1 L3 S1 S X1 : Elément d'une barrette de connexion Ver. : 1.0 3

5 UIMBERTEAU TRAVAUX PRATIQUES ISTALLATIO ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAIS DE M. PICARD ELECTROTECHIQUE Compléter la liste du matériel qui vous sera nécessaire pour la réalisation de l'installation électrique de la salle de bains. Vous y inclurez les conducteurs en indiquant leurs couleur et section. 1 coffret modulaire, 1 rangée, 8+1 modules 3 - Réalisation du câblage 1 disjoncteur Unipolaire + eutre 16 A 1 disjoncteur Unipolaire + eutre 0 A peignes d'alimentation Unipolaire + eutre protections des dents bornes d'arrivée universelle 1 barrette de raccordement de 1 bornes boîtes d'encastrement Batik boîte point de centre Batik avec couvercle prise DCL 65 mm boîtes appliques Batik avec couvercle prise DCL 54 mm douilles DCL culot E 7 mécanismes d'interrupteur ou de Va-et-vient Mosaic 1 module mécanisme de prise de courant Mosaic P + T, modules supports à vis Mosaic modules plaques Mosaic modules 65 mm 1 boîte de 100 m de conducteur rouge de 1,5 mm² 1 boîte de 100 m de conducteur bleu de 1,5 mm² 1 boîte de 100 m de conducteur vert/jaune de 1,5 mm² 1 boîte de 100 m de conducteur rouge de,5 mm² 1 boîte de 100 m de conducteur bleu de,5 mm² 1 boîte de 100 m de conducteur vert/jaune de,5 mm² Faire appel au professeur pour contrôler votre travail et vous fournir le matériel. 3.1) En utilisant le document ressources HABITAT & TERTIAIRE concernant les techniques de traçage, tracer sur les cloisons de la salle de bains l'emplacement des appareillages, conformément au plan d'implantation donné à la page suivante. 3.) A l'aide du document technique qui décrit la technique de perçage et en présence du professeur, faire les perçages des cloisons de la salle de bains. 3.3) En vous servant de votre schéma multifilaire et du document technique de passage des conducteurs dans une gaine de faible longueur, mettre en place toutes les gaines puis y passer les conducteurs. 3.4) Poser les boîtes d'encastrement, conformément aux recommandations décrites sur le document qui traite des techniques de montage de l'appareillage. 3.5) Effectuer les raccordements électriques, en vous servant du schéma multifilaire que vous avez effectué précédemment et en suivant les recommandations données sur le document montrant les techniques de raccordement de l'appareillage. Avant tout raccordement, mettre en place le mécanisme sur son support pour éviter d'endommager par la suite les conducteurs. 3.6) Mettre en place le support et son mécanisme sur la boîte Batik, la plaque de finition..., en vous conformant aux techniques de montage des appareillages. 4 - Mise en service de l'installation Ver. : 1.0 4

6 07,00 mm 104,5 mm 150,00 mm 375,00 mm 599,00 mm PLA D'IMPLATATIO ISTALLATIO ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAIS DE M. PICARD TRAVAUX PRATIQUES ELECTROTECHIQUE UIMBERTEAU Ver. : 1.0 5

7 UIMBERTEAU TRAVAUX PRATIQUES SYTHESE ISTALLATIO ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAIS DE M. PICARD ELECTROTECHIQUE SCHEMAS ELECTRIQUES ARCHITECTURAL Schéma ou plan représentant l'emplacement des appareillages électriques et leur interdépendance dans le bâtiment à l'aide de symboles normalisés. MOTAE DOUBLE ALLUMAE Schéma destiné à faire comprendre le fonctionnement d'une installation électrique. L DE PRICI ECL1 S1 S L1 L CIRCUIT PRISE ELECTRIQUE (protégé par un disjoncteur magnéto-thermique Unipolaire + eutre) Fonction du montage double allumage : Commander séparément, d'un seul emplacement, deux circuits terminaux comportant chacun un ou plusieurs foyers lumineux (ou prises commandées). L PC1 X1 SYMBOLES ELECTRIQUES A COAITRE (protégé par un disjoncteur magnéto-thermique) Fonction d'un circuit prises de courant : Alimenter des récepteurs mobiles par l'intermédiaire d'une ou plusieurs prises de courant réparties dans la pièce et alimentées lorsque la protection en amont est fermée (le disjoncteur PC1 dans notre cas). Désignation Interrupteur Double Allumage (D.A.) ARCHITECTURAL DE PRICI Disjoncteur magnéto-thermique monophasé (Unipolaire + eutre) : Fonction disjoncteur : Symbolise le déclencheur thermique (détecte les surcharges) : Symbolise le déclencheur magnétique (détecte les courts-circuits) Lampe en applique avec connexion pour le (symbole général) Représente le mur ou la cloison de l'installation Ver. : 1.0 1

8 UIMBERTEAU TRAVAUX PRATIQUES SYTHESE ISTALLATIO ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAIS DE M. PICARD ELECTROTECHIQUE Désignation SYMBOLES ELECTRIQUES A COAITRE (suite) ARCHITECTURAL DE PRICI Prise électrique P + T ( Pôles +Terre) avec transformateur de séparation) avec éclipse (ou obturateur) : Symbolise les deux contacts femelles de la prise (P) : Symbolise le transformateur d'isolation Prise électrique P + T ( Pôles +Terre) avec éclipse (ou obturateur) : Symbolise les obturateurs (protections enfants) : Symbolise la prise P : Symbolise la Protection Electrique (P.E.) : Symbolise le contact femelle de la prise (1P) : Symbolise le cantact mâle de la prise (pour le P.E.) L'ESSETIEL A COAITRE SUR LES CIRCUITS PRISES 16 A Circuit comportant 5 socles* au maximum Circuit comportant plus de 5 socles* et dans la limite de 8 au maximum SECTIO DES CODUCTEURS A UTILISER S = 1.5 mm² en cuivre S =.5 mm² en cuivre PROTECTIO PAR COU-CIRCUITS Interdiction d'utiliser un coupe-circuit pour un circuit prise réalisé en 1,5 mm² Calibre de la cartouche fusible : 16 A PROTECTIO PAR DISJOCTEUR MAETO-ELECTRIQUE Calibre du disjoncteur : 16 A Calibre du disjoncteur : 0 A * : Si vous avez plusieurs socles de prises par boîtier, le tableau ci-dessous vous indiquera le nombre de socles à prendre en compte selon la situation. ombre réel de socles par boîtier de socles à compter sur le circuit > Ce tableau ne s'applique pas aux prises de courant commandées. Ver. : 1.0

INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAINS DE M. PICARD

INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAINS DE M. PICARD UIMBERTEAU UIMBERTEAU TRAVAUX PRATIQUES 2 ISTALLATIO ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAIS DE M. PICARD ELECTROTECHIQUE Seconde B.E.P. métiers de l'electrotechnique ELECTROTECHIQUE HABITAT Ver. : 1.02 UIMBERTEAU

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS N 2 p1/5 INSTALLATION ÉLECTRIQUE DE LA SALLE DE BAINS DE M. PICARD HABITAT 2ELEEC RÉSIDENCE "LE CARRÉ CAMÉLIA" P.L.

TRAVAUX DIRIGÉS N 2 p1/5 INSTALLATION ÉLECTRIQUE DE LA SALLE DE BAINS DE M. PICARD HABITAT 2ELEEC RÉSIDENCE LE CARRÉ CAMÉLIA P.L. TRAVAUX DIRIGÉS N 2 p1/5 HABITAT TRAVAUX DIRIGÉS N 2 p2/5 Introduction : Cette séquence va vous amener à choisir l'équipement électrique de la salle de bains de l'appartement n 913 de M. PICARD dans la

Plus en détail

Pavillon Uranus 1. Réalisation des circuits d'éclairage de la chambre 1 et de l'escalier et du circuit du chauffe-eau CAHIER DES CHARGES

Pavillon Uranus 1. Réalisation des circuits d'éclairage de la chambre 1 et de l'escalier et du circuit du chauffe-eau CAHIER DES CHARGES CAHIER DES CHARGES T.P. habitat n 1 p1/9 Mr CLYAN vous confie une partie de la réalisation de l installation électrique de sa maison. Lot «chambre 1, escaliers,» Pose, montage et raccordements dans les

Plus en détail

Structure d une installation électrique

Structure d une installation électrique Savoir visé : S3 : Installations et équipements électriques. S6 : Representation graphique et modélisation. Mise en situation : Mr et Mme Dupond ont fait appel à votre entreprise pour rédiger les schémas

Plus en détail

INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA SALLE DE SEJOUR DE M. COSTES

INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA SALLE DE SEJOUR DE M. COSTES UIMBERTEAU UIMBERTEAU Seconde B.E.P. métiers de l'electrotechnique HABITAT Ver. :.0 UIMBERTEAU Introduction : Ces travaux pratiques vont vous amener à réaliser une partie de l'installation électrique de

Plus en détail

une installation électrique

une installation électrique E.03 ELECTRICITÉ Je réalise une installation électrique en toute sécurité AVEC LES COSEILS Rénovation de votre installation é pour une maison plus confortable e La rénovation de votre habitation pour optimiser

Plus en détail

Les schémas électriques normalisés

Les schémas électriques normalisés On distingue 4 types de schémas I)- Schéma développé : Les schémas électriques normalisés C'est le schéma qui permet de comprendre facilement le fonctionnement d'une installation électrique. Il ne tient

Plus en détail

CFA Lycée Gustave EIFFEL S3.1-LES WC. Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3. 26/07/13 page 1 / 10

CFA Lycée Gustave EIFFEL S3.1-LES WC. Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3. 26/07/13 page 1 / 10 S3.1 LES WC Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3 26/07/13 page 1 / 10 FICHE CONTRAT TD LES WC THEME : INSTALLATIONS ET EQUIPEMENTS ELECTRIQUES Nom : Prénom : Salle : Capacités Fonctions

Plus en détail

THEME 1 INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MAISON INDIVIDUELLE. REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle- Seine

THEME 1 INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MAISON INDIVIDUELLE. REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle- Seine THEME 1 INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MAISON INDIVIDUELLE REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle- Seine Seconde BEP Métiers de Thème N 1 l Electrotechnique Nom :. Prénom

Plus en détail

S3.1 LA CUISINE. CFA Lycée Gustave EIFFEL S3.1 LA CUISINE RNCAP13-S3-1-CUISINE-APP. Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3

S3.1 LA CUISINE. CFA Lycée Gustave EIFFEL S3.1 LA CUISINE RNCAP13-S3-1-CUISINE-APP. Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3 S3.1 LA CUISINE Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3 27/07/13 page 1 / 11 FICHE CONTRAT TD LA CUISINE THEME : INSTALLATIONS ET EQUIPEMENTS ELECTRIQUES Nom : Prénom : Capacités Fonctions

Plus en détail

APPARTEMENT DE TYPE F2

APPARTEMENT DE TYPE F2 SÉRIE N 3 : LE SÉJOUR, LA CUISINE, LE HALL Page 1 sur 22 2 nde B.E.P ELECTROTECHNIQUE APPARTEMENT DE TYPE F2 SÉRIE N 3 : Équipement d une cuisine, d un séjour et du hall SOMMAIRE : Élève n 1 : Page 5 à

Plus en détail

Réussir votre installation électrique

Réussir votre installation électrique Réussir votre installation électrique en toute sécurité DES BOS COSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! Les précautions Pour installer votre tableau électrique en toute sécurité : Coupez le courant avant toute intervention

Plus en détail

DOSSIER D'APPEL A PROJET

DOSSIER D'APPEL A PROJET DOSSIER D'APPEL A PROJET LYCEE PAUL GUERIN NIORT (79) Lycée Paul Guérin 19 rue des fiefs BP 19113 79061 NIORT Cedex 05 49 34 22 22 Page 1/25 CHAPITRE 1 : Fiches d'identité... 3 CHAPITRE 2 : Description

Plus en détail

NOM : Groupe : Prénom : Câblage HABITAT. Objectif général du T. P. Réaliser en encastré l installation électrique d une chambre.

NOM : Groupe : Prénom : Câblage HABITAT. Objectif général du T. P. Réaliser en encastré l installation électrique d une chambre. NOM : Prénom : Groupe : Câblage HABITAT TP n 2 : Câblage Chambre Objectif général du T. P Réaliser en encastré l installation électrique d une chambre Bac Pro ELEEC 1 - Cahier des charges : Lors de la

Plus en détail

FICHE PRATIQUE / JE PRÉPARE Disponible sur www.legrand.be. et les circuits d éclairage

FICHE PRATIQUE / JE PRÉPARE Disponible sur www.legrand.be. et les circuits d éclairage Le R.G.I.E. et les circuits d éclairage L éclairage de votre logement est le premier élément de votre installation électrique n Les circuits Un circuit d éclairage est câblé en fils de 1,5 mm 2 et protégé

Plus en détail

ETUDE DES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES D UNE MAISON TYPE 3 ET D UN STUDIO TYPE CHAMBRE

ETUDE DES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES D UNE MAISON TYPE 3 ET D UN STUDIO TYPE CHAMBRE OBJECTIFS DU TRAVAIL DIRIGÉ ETUDE DES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES D UNE MAISON TYPE 3 ET D UN STUDIO TYPE CHAMBRE Être capable, pour l'installation électrique d'une maison type 3 : - de choisir la section

Plus en détail

LA NORME NF C 15-100 INSTALLATION ELECTRIQUE

LA NORME NF C 15-100 INSTALLATION ELECTRIQUE LA NORME NF C 15-100 INSTALLATION ELECTRIQUE La norme NF C 15-100 - (Extraction) Depuis le 31 mai 2003, date de dépôt des permis de construire faisant foi, les ouvrages doivent respecter les articles de

Plus en détail

1. L'alimentation électrique

1. L'alimentation électrique PAGE DE SOUS / Objectif Décoder la documentation technique normative et réglementaire (NF - C 5-00) pour réaliser la répartition des circuits dans un logement.. L'alimentation électrique L'alimentation

Plus en détail

CORRECTION SCHEMA D ECLAIRAGE CAP PROELEC (CJ)

CORRECTION SCHEMA D ECLAIRAGE CAP PROELEC (CJ) Il est possible de faire dessiner par 3 élèves différents un circuit simple: une lampe, un interrupteur, des fils, une pile. Au vue des différences entre les schémas, il est nécessaire d avoir un langage

Plus en détail

Règles de réalisation des installations électriques

Règles de réalisation des installations électriques Page : 1 sur 6 électriques 1. Montage apparent Ce mode de pose est souvent utilisé lorsque l installation est faite après la construction ou dans le cas d une rénovation de l installation. Il permet un

Plus en détail

Câblage habitat. Garage. Mise en situation

Câblage habitat. Garage. Mise en situation NOM : Prénom : Date : Câblage habitat Pavillon Garage Mise en situation Installation électrique du garage (IRL) Lors de la construction d un pavillon, on vous demande de réaliser l installation électrique

Plus en détail

CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION

CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION La liaison entre le coffret d extérieur (en limite de propriété, accessible depuis le domaine public) et le panneau de contrôle situé dans la gaine technique de logement

Plus en détail

Câblage et branchement de prise électrique, prise de courant

Câblage et branchement de prise électrique, prise de courant Page 1 sur 6 Accueil Schémas, Câblages, Branchements Installation électrique Tableau électrique Boost Contrôle Normes Mémentos Vous réalisez les travaux d'installation électrique de votre habitat! Normes,

Plus en détail

Appréciation du correcteur. Il est interdit aux candidats de signer leur composition ou d'y mettre un signe quelconque pouvant indiquer sa provenance.

Appréciation du correcteur. Il est interdit aux candidats de signer leur composition ou d'y mettre un signe quelconque pouvant indiquer sa provenance. DANS CE CADRE Académie : Session : Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Epreuve/sous épreuve : NOM : (en majuscule, suivi s il y a lieu, du nom d épouse) Prénoms : Né(e) le : N du

Plus en détail

I) GAINE TECHNIQUE LOGEMENT

I) GAINE TECHNIQUE LOGEMENT I) GAINE TECHNIQUE LOGEMENT 1.1) Dans quel cas la Gaine Technique Logement (GTL) est elle obligatoire? La Gaine Technique Logement (GTL) est obligatoire dans tous les logements individuels et collectifs

Plus en détail

FORIXTM LA SOLUTION MURALE COMPLETE ET POLYVALENTE LE SPÉCIALISTE MONDIAL DES INFRASTRUCTURES ÉLECTRIQUES ET NUMÉRIQUES DU BÂTIMENT

FORIXTM LA SOLUTION MURALE COMPLETE ET POLYVALENTE LE SPÉCIALISTE MONDIAL DES INFRASTRUCTURES ÉLECTRIQUES ET NUMÉRIQUES DU BÂTIMENT FORIXTM LA SOLUTION MURALE COMPLETE ET POLYVALENTE LE SPÉCIALISTE MONDIAL DES INFRASTRUCTURES ÉLECTRIQUES ET NUMÉRIQUES DU BÂTIMENT La solution complète et polyvalente adaptée à toutes vos RÉSIDENTIEL

Plus en détail

TP N 70 : Découverte du coffret Habilitation Electrique

TP N 70 : Découverte du coffret Habilitation Electrique NOM : Prénom : Classe : Date : COFFRET HABILITATION ELECTRIQUE TP N 70 : Découverte du coffret Habilitation Electrique Fonctions et Tâches A 1-1 : Préparer, intégrer, assembler, interconnecter les matériels

Plus en détail

NF C 15-100 Amendement A5. Les évolutions. Supplément et correctif gratuits pour les ouvrages :

NF C 15-100 Amendement A5. Les évolutions. Supplément et correctif gratuits pour les ouvrages : Supplément et correctif gratuits pour les ouvrages : _addendum_elec_015.indd 1 18/1/015 14:47 Hager L ETEL et la GTL Création de l ETEL (espace technique électrique du logement) La GTL (gaine technique

Plus en détail

Cours N 2 : Définition d'un tableau de distribution DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES MOYEN DURÉE. Page 1 sur 17 - - -

Cours N 2 : Définition d'un tableau de distribution DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES MOYEN DURÉE. Page 1 sur 17 - - - Cours N : Définition d'un tableau de distribution DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES MOYEN DURÉE Fin du Cours { heures} Page sur 7 Tableau de comité de lecture Date de lecture

Plus en détail

L électricité d une habitation

L électricité d une habitation Maison : http://www.ttechno.fr/capet/appeda VUE 3D de la maison http://www.lyceejoliotcurie77.fr/ 1 Sommaire automatique http://www.lyceejoliotcurie77.fr/ 2 Le tableau électrique : Les règles s appliquant

Plus en détail

FICHE DE SEQUENCE TOTAL : /120. Lieu d activité : Atelier. Système : HOTEL VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ: VOUS DEVEZ FAIRE: CRITERES D EVALUATION:

FICHE DE SEQUENCE TOTAL : /120. Lieu d activité : Atelier. Système : HOTEL VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ: VOUS DEVEZ FAIRE: CRITERES D EVALUATION: FICHE DE SEQUENCE Repère : Tableau distribution TP1 Système : HOTEL TABLEAU DE DISTRIBUTION D UN HOTEL TP1 Lieu d activité : Atelier» OBJECTIF : Etudier les différents symboles : interrupteur, disjoncteur,

Plus en détail

FICHE DE SEQUENCE TOTAL : /105. Lieu d activité : Atelier. Système : HOTEL VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ: VOUS DEVEZ FAIRE: CRITERES D EVALUATION:

FICHE DE SEQUENCE TOTAL : /105. Lieu d activité : Atelier. Système : HOTEL VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ: VOUS DEVEZ FAIRE: CRITERES D EVALUATION: FICHE DE SEQUENCE Repère : Tableau distribution TP2 Système : HOTEL TABLEAU DE DISTRIBUTION D UN HOTEL TP2 Lieu d activité : Atelier» OBJECTIF : Compléter un schéma unifilaire et un schéma multifilaire.

Plus en détail

BAC PROFESSIONNEL «ELEEC» Electrotechnique-Energie-Equipements Communicants TD N 1. Gilles LEROY LPO G BAUMONT Saint Dié Des Vosges

BAC PROFESSIONNEL «ELEEC» Electrotechnique-Energie-Equipements Communicants TD N 1. Gilles LEROY LPO G BAUMONT Saint Dié Des Vosges BAC PROFESSIONNEL «ELEEC» Electrotechnique-Energie-Equipements Communicants TD N 1 Gilles LEROY LPO G BAUMONT Saint Dié Des Vosges - FICHE CONTRAT - BAC PRO ELEEC Titre : Repère : TH3 TD N 1 Niveau : SECONDE

Plus en détail

LES DIFFERENTS SCHEMAS ELECTRIQUES EN DOMESTIQUE

LES DIFFERENTS SCHEMAS ELECTRIQUES EN DOMESTIQUE LES DIFFERETS SCHEMAS ELECTRIQUES E DOMESTIQUE OBJECTIF DU COURS Connaître les différents schémas électriques d une installation à usage domestique. Simple allumage.. But Il permet d allumer ou d éteindre

Plus en détail

Sujet de la Finale Niveau V

Sujet de la Finale Niveau V Sujet de la Finale Niveau V Sujet réalisé en collaboration avec : J.P.Benoit et E.Jacob Préambule Vous avez été plus de 3000 à vous inscrire au Défi Internet. Vous avez passé avec succès les épreuves de

Plus en détail

1 ère S.E.N. : AVM TRAVAIL A FAIRE

1 ère S.E.N. : AVM TRAVAIL A FAIRE type de la séance : T.D. série : alimentation en énergie électrique 1 ère S.E.N. : AVM L installation électrique Date : Durée : 0 h 55 Objectif : ce travail doit vous permettre de mettre en œuvre, partiellement,

Plus en détail

Chiffrage de l installation de M. Sisbisse

Chiffrage de l installation de M. Sisbisse www.meleec.org Nom : Prénom : Classe / groupe : Date : Domaine bâtiment / tertiaire Chiffrage de l installation de M. Sisbisse Note dossier : / 20 Page : 1 sur 4 1. Problématique Votre employeur vous confie

Plus en détail

Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques

Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques Société Nationale des Meilleurs Ouvriers de France Organisatrice du Concours National «Un des meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél : 01 43 42 33 02 Mail : secretariat@mof.fr

Plus en détail

comprendre : Le tableau électrique et ses composants

comprendre : Le tableau électrique et ses composants Circuit, tableau électrique comprendre : Le tableau électrique et ses composants L'installation électrique d'un logement a un centre nerveux, c'est le tableau de répartition électrique. Il distribue, contrôle

Plus en détail

Dossier Electrique. Adresse Le bourg 24240 SAUSSIGNAC

Dossier Electrique. Adresse Le bourg 24240 SAUSSIGNAC Dossier Electrique Adresse Le bourg 24240 SAUSSIGNAC Titre de l'affaire Date de création: 11-05-2012 Date de modification: HAZAS-COLORADO Loïc Le bourg 24240 SAUSSIGNAC contact@electro12.com 06 78 01 64

Plus en détail

Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques

Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Fax : 01 43 42 20 41

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Gestionnaire de réseaux. Dispositifs de mesure avec transformateurs de mesure. Généralités

NOTE D INFORMATION. Gestionnaire de réseaux. Dispositifs de mesure avec transformateurs de mesure. Généralités Gestionnaire de réseaux NOTE D INFORMATION Dispositifs de mesure avec transformateurs de mesure CREO01-3074-v2-FR Généralités Vous trouverez dans cette fiche d information des explications concernant la

Plus en détail

CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Partie 1: LES NIVEAU D'HABILITATION Objectif : Nommer les limites d'habilitations Enoncé : Face au différentes interventions, manœuvres et travau, cocher la colonne qui correspond au niveau d'habilitation

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE Articles L 134-7 et R 134-10 à 13 du code de la construction et de l'habitation. Arrêté du 4 avril 2011 modifiant l arrêté du 8 juillet 2008

Plus en détail

INSTALLATION ELECTRIQUE DOMESTIQUE Page 1

INSTALLATION ELECTRIQUE DOMESTIQUE Page 1 INSTALLATION ELECTRIQUE DOMESTIQUE Une installation électrique est constituée par l ensemble des circuits qui sont associés en vue de l utilisation de l énergie électrique. L installation électrique d

Plus en détail

BEP Métiers de l'électrotechnique

BEP Métiers de l'électrotechnique B.E.P. "des Métiers de l'électrotechnique" Fiche de travaux liés à des activités de réalisation Titre : Bilan semestriel ALES Lieu d activité : Zone d étude Système ou sous-système : Repère : devoir Niveau

Plus en détail

La Titre sécurité du document des installations électriques existantes. ARS des Pays de la Loire Nantes 25 septembre 2014 Albert LE CALVEZ Partie II

La Titre sécurité du document des installations électriques existantes. ARS des Pays de la Loire Nantes 25 septembre 2014 Albert LE CALVEZ Partie II La Titre sécurité du document des installations électriques existantes ARS des Pays de la Loire Nantes 25 septembre 2014 Albert LE CALVEZ Partie II Sommaire 1. Evaluation du risque 2. Préconisation de

Plus en détail

S5.1 LE RISQUE ELECTRIQUE. La Norme NF C 15-100. Étude de documents

S5.1 LE RISQUE ELECTRIQUE. La Norme NF C 15-100. Étude de documents S5.1 LE RISQUE ELECTRIQUE La Norme NF C 15-100 Étude de documents Savoir S5.1 S5.2 S3.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 3 3 4 3 02/11/10 page 1 / 9 FICHE CONTRAT COURS NFC 15-100 ETUDE DE DOCUMENTS THEME : SECURITE

Plus en détail

LE DOSSIER DE L INSTALLATION ELECTRIQUE

LE DOSSIER DE L INSTALLATION ELECTRIQUE LE DOSSIER DE L INSTALLATION ELECTRIQUE (Voir article 270-271-272-275) Un dossier est l'ensemble des documents se rapportant à une même installation. Le dossier doit être établi en double exemplaire au

Plus en détail

Modifier l installation électrique dans un garage

Modifier l installation électrique dans un garage NOM : Date et Heure : Prénom : Câblage HABITAT TP n 1 bis : Câblage Garage Objectif général du T. P Modifier l installation électrique dans un garage Temps du TP : 4h 2de BAC PRO ELEEC 1 - Cahier des charges

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES N 5 INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA CAGE D'ESCALIER DU BATIMENT A

TRAVAUX PRATIQUES N 5 INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA CAGE D'ESCALIER DU BATIMENT A UIMBERTEAU UIMBERTEAU TRAVAUX PRATIQUES 5 ISTALLATIO ELECTRIQUE DE LA CAE D'ESCALIER DU BATIMET A ELECTROTECHIQUE Seconde B.E.P. méiers de l'elecroechnique ELECTROTECHIQUE HABITAT Ver.. UIMBERTEAU TRAVAUX

Plus en détail

CORRECTION ACTIVITÉ 1

CORRECTION ACTIVITÉ 1 CORRECTION ACTIVITÉ 1 Éclairage du couloir d'une habitation. Conversion d énergie Activité : Étude des différentes lampes existantes Problème posé : Comment optimiser la du système d éclairage du couloir

Plus en détail

Chapitre 1 LE CIRCUIT ÉLECTRIQUE

Chapitre 1 LE CIRCUIT ÉLECTRIQUE Chapitre 1 LE CIRCUIT ÉLECTRIQUE Identification de composants Quel est le nom de chacun des composants ci-dessous? Piles Ampoules Interrupteurs D.E.L. : Diodes électroluminescentes Diodes Résistances Circuit

Plus en détail

CME 22 Comment protéger une installation électrique?

CME 22 Comment protéger une installation électrique? CME 22 Comment protéger une installation électrique? Exercice N 1 : Cocher la bonne réponse. 1) Un coupe circuit à cartouche protège le matériel électrique dans le cas: o de surintensité. o de contact

Plus en détail

CONCOURS D'ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE DES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT 2010

CONCOURS D'ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE DES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT 2010 Centre de gestion de la Mercredi 24 novembre 2010 Fonction Publique Territoriale d Ille et Vilaine Centre organisateur : CDG 35 CONCOURS D'ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE DES ETABLISSEMENTS

Plus en détail

1) Quel est le rôle de la carte «module RNIS» (TEL0149) du PABX? 2) Combien peut-on installer au maximum de «carte module RNIS» sur le PABX?

1) Quel est le rôle de la carte «module RNIS» (TEL0149) du PABX? 2) Combien peut-on installer au maximum de «carte module RNIS» sur le PABX? L hôtel SIFOTEL désire s équiper d un réseau téléphonique interne permettant aux clients qu accéder aux services de l hôtel (Room service, Laverie, Accueil). Vous êtes un technicien appartenant à une société

Plus en détail

Réussir la pose de vos circuits électriques

Réussir la pose de vos circuits électriques Réussir la pose de vos circuits électriques en toute sécurité DES BONS CONSEILS OUR FAIRE SOI-MÊ ME! 1 2 Les précautions our installer votre circuit électrique en toute sécurité : Couper le courant avant

Plus en détail

LES PLANS EN ELECTRICITE. Le plan unifilaire

LES PLANS EN ELECTRICITE. Le plan unifilaire LES PLANS EN ELECTRICITE Le plan unifilaire Mentions légales Les notions techniques et informations en électricité de cet ouvrage appartiennent exclusivement au site internet www.installation renovation

Plus en détail

Pourquoi une nouvelle norme NF C 15-100?

Pourquoi une nouvelle norme NF C 15-100? Pourquoi une nouvelle norme NF C 15-100? De nouveaux textes, adaptés à notre vie d aujourd hui La nouvelle réglementation tient compte de l évolution de nos habitudes de vie, avec trois grands axes principaux

Plus en détail

NOTICE INSTALLATION KIT APPOINT ELECTRIQUE T.ONE RBUV AVEC REGULATEUR

NOTICE INSTALLATION KIT APPOINT ELECTRIQUE T.ONE RBUV AVEC REGULATEUR NOTICE INSTALLATION KIT APPOINT ELECTRIQUE T.ONE RBUV AVEC REGULATEUR Cette batterie électrique est utilisée comme complément de chauffage aux pompes à chaleur. Elle se monte en complément du kit électrique

Plus en détail

BEP des métiers de l Electrotechnique Epreuve EP1. USINE D INCINERATION de LONS LE SAUNIER DOSSIER SUJET

BEP des métiers de l Electrotechnique Epreuve EP1. USINE D INCINERATION de LONS LE SAUNIER DOSSIER SUJET BEP des métiers de l Electrotechnique Epreuve EP1 USINE D INCINERATION de LONS LE SAUNIER DOSSIER SUJET PILOTAGE NATIONAL Session de remplacement 2009 Facultatif : Code BEP DES MÉTIERS DE L ÉLECTROTECHNIQUE

Plus en détail

Notice d'installation et d'utilisation

Notice d'installation et d'utilisation 1 4 3 5 2 Balnéothérapie "silence" Notice d'installation et d'utilisation OPTION TABLIER x 2 x 2 x 2 x 4 x 3 x 2 x 3 x 2 Matériel à prévoir (non fourni) tasseaux largeur baignoire longueur baignoire eau

Plus en détail

Second concours de câblage BAC PRO ELEEC. Sujet : la maison intelligente. Sujet réalisé par J.P Benoit, J Frustec et A Pasquier 1/36

Second concours de câblage BAC PRO ELEEC. Sujet : la maison intelligente. Sujet réalisé par J.P Benoit, J Frustec et A Pasquier 1/36 Second concours de câblage BAC PRO ELEEC Sujet : la maison intelligente Sujet réalisé par J.P Benoit, J Frustec et A Pasquier 1/36 PREAMBULE Les produits de la gamme In One By Legrand permettent de choisir

Plus en détail

Note d'information. Gestionnaire de réseaux. Armoire de distribution de chantier selon DIN EN 61439-4 (VDE 0660-600-4)

Note d'information. Gestionnaire de réseaux. Armoire de distribution de chantier selon DIN EN 61439-4 (VDE 0660-600-4) Gestionnaire de réseaux Note d'information Armoire de distribution de chantier selon DIN EN 61439-4 (VDE 0660-600-4) CREO01-5042_v1-FR-072015 Les armoires de distribution de chantier, ci-après appelé en

Plus en détail

NF C 15 000 - Généralités

NF C 15 000 - Généralités NF C 15 000 - Généralités La nouvelle édition de la NF C 15-100 est entrée en vigueur le 5 décembre 2002. NF C 15-100 Edition 2002 Elle s'appliquera à toutes les installations des bâtiments dont la demande

Plus en détail

RAPPORT D EXPERTISE IMMOBILIERE

RAPPORT D EXPERTISE IMMOBILIERE DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE Décret no 2008-384 du 22 avril 2008 relatif à l état de l installation intérieure d électricité dans les immeubles à usage d habitation Arrêté

Plus en détail

BREVET D ETUDE PROFESSIONNEL

BREVET D ETUDE PROFESSIONNEL BREVET D ETUDE PROFESSIONNEL Electro Installateur Epreuve EP2 : REALISATION page 1/8 Dossier commun 1 ère situation d évaluation avril-mai 2003 session 2004 SOMMAIRE 1 Dossier commun pages 1 à 8 Mise en

Plus en détail

CFA Lycée Gustave EIFFEL LA CAGE D'ESCALIER. Niveau de Maîtrise

CFA Lycée Gustave EIFFEL LA CAGE D'ESCALIER. Niveau de Maîtrise S3.1 LA CAGE D'ESCALIER Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3 page 1 / 20 FICHE CONTRAT Capacités Prénom : THEME : INSTALLATIONS ET EQUIPEMENTS ELECTRIQUES Fonctions Organisation Réalisation

Plus en détail

L électricité à la maison

L électricité à la maison 1 Table des matière D où vient notre électricité 3 Tableau de raccordement 5 Compteur électrique 5 Tableau de distribution 6 Disjoncteur 7 Disjoncteur Differentiel 8 Fil de terre 8 Les conducteurs 9 Le

Plus en détail

Dossier de câblage. Et l'aimable participation des organisations locales :

Dossier de câblage. Et l'aimable participation des organisations locales : Concours Général des Métiers 9 Spécialité : ELEEC N Candidat : Dossier de câblage Et l'aimable participation des organisations locales : CONCOURS GÉNÉRAL DES MÉTIERS Session 9 Page 1 sur 15 Objectif :

Plus en détail

S4.1 S4.2 L'AGENCE IMMOBILIERE. CFA Lycée Gustave EIFFEL

S4.1 S4.2 L'AGENCE IMMOBILIERE. CFA Lycée Gustave EIFFEL S4.1 S4.2 L'AGENCE IMMOBILIERE Savoir S4.1 S4.2 S3.1 S3.2 S6.1 Niveau de Maîtrise 2 2 4 3 3 page 1 / 22 TD AGENCE IMMOBILIERE FICHE CONTRAT Capacités THEME : SYSTEMES COMMUNICANTS VDI - COURANTS FAIBLES

Plus en détail

Coffret encastré UK500 Avantages

Coffret encastré UK500 Avantages Coffret encastré UK500 Avantages Trappes haute et basse pour le raccordement du coffret Trappes prédécoupées pour soigner la finition de l'installation Borniers à raccordements rapide et à vis Support

Plus en détail

Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques

Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Fax : 01 43 42 20 41

Plus en détail

installations photovoltaïques économies (durables) produits et solutions de 3 kwc à 250 kwc

installations photovoltaïques économies (durables) produits et solutions de 3 kwc à 250 kwc installations économies (durables) produits et solutions de à 250 kwc Protection et sécurité garanties en courants continu et alternatif Pour une PV-installation de 3 à 250 kwc (de 30 à 2 500 m² de surface

Plus en détail

BRICOFICHE. Electricité. Branchements éléctriques. Electricité N N N N N N N N

BRICOFICHE. Electricité. Branchements éléctriques. Electricité N N N N N N N N BRICOFICHE BRICOFICHE Branchements éléctriques N N N N N N N N N Electricité Electricité Introduction Les différents circuits qui forment une installation électrique partent tous du tableau de protection.

Plus en détail

Communication technique: SECTIONNEUR Leçon 3 SECTIONNEUR. ( Leçon 3 )

Communication technique: SECTIONNEUR Leçon 3 SECTIONNEUR. ( Leçon 3 ) SECTIONNEUR ( Leçon 3 ) SECTIONNEUR Un même réseau pouvant alimenter plusieurs machines, il est impératif que chacune d entre elles puisse être mise séparément hors tension, cette opération devant être

Plus en détail

MARCHE DE TRAVAUX A BONS DE COMMANDE sur bordereaux de prix unitaires

MARCHE DE TRAVAUX A BONS DE COMMANDE sur bordereaux de prix unitaires MARCHE DE TRAVAUX A BONS DE COMMANDE sur bordereaux de prix unitaires CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) LOT 13 - ELECTRICITE Marché à bon de Travaux «LOT 13 - Electricité» Page 1 Sommaire

Plus en détail

Tableaux de commande et de comptage

Tableaux de commande et de comptage Gamme complète Une réponse à vos configurations de comptage et de commande. Tableaux de commande et de comptage Compatibilité Nos tableaux s intègrent dans les armoires et coffrets d anciennes et nouvelles

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION TABLEAUX NL102-00X FRANCAIS

NOTICE D UTILISATION TABLEAUX NL102-00X FRANCAIS NOTICE D UTILISATION TABLEAUX NL102-00X TABLEAUX FUSIBLES A REARMEMENT AUTOMATIQUE Fonction de l instrument NL102-00X tableau électrique de distribution en 12 ou 24Vcc protégé par fusibles à réarmement

Plus en détail

OBJECTIFS DU TP SOMMAIRE

OBJECTIFS DU TP SOMMAIRE NOM : T BEP ELEC NOTE : /0 OBJECTIFS DU TP - Réaliser l'étude d'un équipement d'un moteur asynchrone triphasé destiné à un tour électrique - Décoder le fonctionnement du système - Réaliser le câblage électrique

Plus en détail

TP N 7 «ALARME INTRUSION» TP découverte «Alarme intrusion filaire LEGRAND»

TP N 7 «ALARME INTRUSION» TP découverte «Alarme intrusion filaire LEGRAND» Lycée des Métiers «Louise Michel» Rue Villebois Mareuil 16700 RUFFEC T BACPRO ELEEC «ALARME INTRUSION» TP découverte «Alarme intrusion filaire LEGRAND» NOM :.... Prénom :... Page 1 / 11 L ALARME INTRUSION

Plus en détail

TP N 70 : Découverte du coffret Habilitation Electrique

TP N 70 : Découverte du coffret Habilitation Electrique NOM : Prénom : Classe : COFFRET HABILITATION ELECTRIQUE Date : TP N 70 : Découverte du coffret Habilitation Electrique Fonctions et Tâches A 11 : Préparer, intégrer, assembler, interconnecter les matériels

Plus en détail

ALARME DOMESTIQUE FILAIRE

ALARME DOMESTIQUE FILAIRE TP N 1 ALARME DOMESTIQUE FILAIRE Page 1 sur 13 SOMMAIRE DECE DES COMPOSANTS CONSTITUANT L Fiche contrat... page 3/17 Mise en situation... page 4/17 TRAVAIL DEMANDE :... page 5/17 Questions 1&2 : Identifier

Plus en détail

ECLAIRAGE DE SECURITE ALARME INCENDIE

ECLAIRAGE DE SECURITE ALARME INCENDIE ECLAIRAGE DE SECURITE ALARME INCENDIE Agents du service maintenance, électriciens, installateurs. CAP Electrotechnique - Identifier les différents constituants - Choisir ces constituants en fonction du

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE Décret no 2008-384 du 22 avril 2008 relatif à l état de l installation intérieure d électricité dans les immeubles à usage d habitation Arrêté

Plus en détail

ORGANISATION. 1)Organisation Horaire: 1h30 groupe de 12 ----8 Cours (Schéma, technologie) Lancement TP. 1h classe de 24 ----8 Electrotechnique

ORGANISATION. 1)Organisation Horaire: 1h30 groupe de 12 ----8 Cours (Schéma, technologie) Lancement TP. 1h classe de 24 ----8 Electrotechnique ORGANISATION 1)Organisation Horaire: 1h30 groupe de 12 ----8 Cours (, technologie) Lancement TP 1h30 groupe de 12 ----8 Cours (, technologie) Lancement TP 1h classe de 24 ----8 Electrotechnique 1h classe

Plus en détail

État de l installation intérieure d Électricité

État de l installation intérieure d Électricité État de l installation intérieure d Électricité Bien Immobilier Propriétaire Donneur d ordre Logement Distributeur d électricité 94, rue de Courcelles 51100 REIMS REIMS METROPOLE Direction de la Maintenance

Plus en détail

La marque référence des moulures et plinthes électriques

La marque référence des moulures et plinthes électriques La marque référence des moulures et plinthes électriques 129 Moulures électriques : la marque référence Alpi, système complet de moulures et plinthes pour l électricité, propose un large choix de produits

Plus en détail

Formation Electro dom : T.P 2. http://www.installation-renovation-electrique.com/logiciel-installation-electrique-domestique/

Formation Electro dom : T.P 2. http://www.installation-renovation-electrique.com/logiciel-installation-electrique-domestique/ Formation Electro dom : T.P 2 Source : http://www.installation-renovation-electrique.com/logiciel-installation-electrique-domestique/ Outils/Documents : Logiciel Legrand Chantier chrono. Formation TP1

Plus en détail

SOMMAIRE PRESENTATION

SOMMAIRE PRESENTATION SOMMAIRE PRESENTATION PRESENTATION DE LA CARTE DE PROGRAMMATION...4 Description... 4 Caractéristiques techniques... 4 PRESENTATION DU BOITIER MURAL...5 Description... 5 Caractéristiques techniques... 5

Plus en détail

L installation électrique

L installation électrique Georges Fénié Élodie Diederichs L installation électrique dans l Habitat existant Groupe Eyrolles, 2011, ISBN 978-2-212-13309-7 l'installation électrique SOMMAIRE Chapitre 1 - Généralités...7 Domaine d

Plus en détail

INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE. Construire Aménager Décorer Jardiner CONSEIL. Castorama

INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE. Construire Aménager Décorer Jardiner CONSEIL. Castorama 80.04 INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE CONSEIL Castorama Memo page 2&3 L alimentation electrique page 4&5 Emplacement et branchement pages 6 Fixation et entretien pages 7 page 1/7 MEMO Ce mémo vous permet

Plus en détail

A-DDN16127++ Devis directeur Système de commande Section 16127 de la construction Smart-Light Page 1 au Canada 1998-12-31

A-DDN16127++ Devis directeur Système de commande Section 16127 de la construction Smart-Light Page 1 au Canada 1998-12-31 de la construction Smart-Light Page 1 REDACTEUR: OBJET: La présente section vise les systèmes de câblage permettant la commande de circuits d'éclairage multiples et/ou le groupement à distance de 6 ballasts

Plus en détail

3.1 Dossier Pédagogique (CAP Installation en Equipements Electriques) Système Didactique & >> NRgest <<

3.1 Dossier Pédagogique (CAP Installation en Equipements Electriques) Système Didactique & >> NRgest << L ycee & hager 3. Dossier pédagogique 3.1. CAP Installation en Equipements Electriques Réservé à l usage interne du lycée E. CUVELETTE et de la société HAGER SYSTEMES SAS Reproduction même partielle interdite

Plus en détail

CAP PRÉPARATION ET RÉALISATION D OUVRAGES ÉLECTRIQUES SESSION 2012 ÉPREUVE EP1 COMMUNICATION TECHNIQUE DOSSIER CORRIGÉ

CAP PRÉPARATION ET RÉALISATION D OUVRAGES ÉLECTRIQUES SESSION 2012 ÉPREUVE EP1 COMMUNICATION TECHNIQUE DOSSIER CORRIGÉ CAP PRÉPARATION ET RÉALISATION D OUVRAGES ÉLECTRIQUES SESSION 0 ÉPREUVE EP COMMUNICATION TECHNIQUE DOSSIER CORRIGÉ Tous les documents sont à rendre en fin d épreuve. Le dossier sujet est le dossier-réponse.

Plus en détail

Chargé d opérations de mesurages. BE mesure. Formation à l'habilitation électrique - module BE mesurecollectif Homo Habilis Aquitaine

Chargé d opérations de mesurages. BE mesure. Formation à l'habilitation électrique - module BE mesurecollectif Homo Habilis Aquitaine Chargé d opérations de mesurages BE mesure Formation à l habilitation électrique Module de formation spécifique du Chargé d opérations de mesurages Basse Tension BE mesure 2 Accès au module de formation

Plus en détail

Etat de l Installation Intérieure d Electricité

Etat de l Installation Intérieure d Electricité Etat de l Installation Intérieure d Electricité Numéro de dossier : 15/0619/PHD Norme méthodologique employée : AFNOR XP C 16-600 (février 2011) Date du repérage : 09/03/2015 La présente mission consiste,

Plus en détail

TP n 5 Raccordement d un chauffe-eau

TP n 5 Raccordement d un chauffe-eau But du TP : Découvrir les couplages étoile ou triangle des résistances Problématique : Vous devez raccorder le circuit électrique d un chauffe-eau à élément stéatite comportant 3 résistances de chauffe.

Plus en détail

NIBT 2015. Protection du conducteur neutre pas nouveau. Tableau 4.3.5.3.1 3L + N 3L L + N 2L S N = S L S N 0 S L LLLN LLLN LLL LN LL

NIBT 2015. Protection du conducteur neutre pas nouveau. Tableau 4.3.5.3.1 3L + N 3L L + N 2L S N = S L S N 0 S L LLLN LLLN LLL LN LL La filiation : le disjoncteur amont limiteur et aide les disjoncteurs en aval! Attention même fabricant et lire tabelle Si HPC en amont doit être testé en laboratoire Une étiquette doit être apposée sur

Plus en détail

PROTECTIONS DES CIRCUITS ET MATERIELS ELECTRIQUES Lycée Colbert - Tourcoing BTS Electrotechnique Protec_1.W

PROTECTIONS DES CIRCUITS ET MATERIELS ELECTRIQUES Lycée Colbert - Tourcoing BTS Electrotechnique Protec_1.W BUT PROTECTIONS DES CIRCUITS ET MTERIELS ELECTRIQUES Lycée Colbert - Tourcoing BTS Electrotechnique Protec_1.W Dans le cadre d'une installation concernant la distribution de l'énergie électrique, l'électrotechnicien

Plus en détail