La société civile de droit commun et la planification successorale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La société civile de droit commun et la planification successorale"

Transcription

1 La société civile de droit commun et la planification successorale PRIVATE BANKING

2

3 La société civile de droit commun et la planification successorale La société civile de droit commun: définition 4 But de la société civile de droit commun 4 La création de la société civile de droit commun 4 Durée de la société civile de droit commun 5 La gestion de la société civile 5 Principales obligations administratives 6 Publication des documents de la société civile 6 Responsabilité des associés 6 Partage des bénéfices et des pertes 6 Fin de la société civile 6 Les aspects fiscaux 8 À la constitution de la société civile 8 Pendant la durée de vie de la société civile 8 Au décès d un associé 8 À la dissolution de la société civile 9 La société civile et les biens immobiliers 10 Conclusion 10 3

4 La société civile de droit commun, communément appelée société civile, a connu ces dernières années un regain de popularité. Cette structure est surtout utilisée dans le cadre d une planification successorale, afin d organiser la gestion d un patrimoine familial. La société civile de droit commun: définition La société civile de droit commun est: un contrat (les statuts) selon les termes duquel deux ou plusieurs personnes (les associés) s associent pour créer une société sans personnalité juridique en y faisant un apport 1 afin de développer une activité non commerciale 2, comme la gestion d un patrimoine familial. La matière des sociétés civiles de droit commun est régie par les dispositions du Code des sociétés (Livres I à III). But de la société civile de droit commun La création d une société civile peut se révéler particulièrement intéressante dans le cadre d une planification successorale, en ce sens qu elle permet de centraliser et de coordonner au maximum la gestion du patrimoine familial. Cela implique naturellement qu un certain nombre de donations doivent être effectuées au préalable 3, afin de structurer correctement le patrimoine familial. Ensuite, chaque associé pourra apporter sa part du patrimoine dans la société. Une société civile n est donc pas constituée en vue de bénéficier d un avantage fiscal immédiat, lequel ne pourra être obtenu qu au travers de donations. La création de la société civile de droit commun L acte de constitution ne requiert aucune formalité particulière. Pour des raisons évidentes de preuve, il est vivement conseillé d établir un écrit (les statuts). Les statuts peuvent revêtir la forme d un acte sous seing privé ou d un acte notarié, au choix des associés. 1 Au vu des nombreuses contraintes qu engendrent les apports de biens immobiliers à une société civile, on préférera généralement limiter les apports à des biens mobiliers (portefeuille-titres, espèces ). Dans cette brochure, nous nous concentrerons donc principalement sur les sociétés civiles constituées au moyen d avoirs mobiliers (voir cependant le dernier paragraphe de la brochure). 2 La société de droit commun à vocation commerciale sort du cadre de cette brochure. 3 Les donations se déroulent en principe avant la constitution de la société civile. 4

5 Durée de la société civile de droit commun La société civile peut être constituée pour une durée déterminée ou indéterminée. Dans le cadre d une planification successorale, on choisira généralement une société civile à durée déterminée (vingt ans, par exemple). Ainsi, et contrairement aux sociétés constituées pour une durée indéterminée, les associés ne pourront pas se retirer unilatéralement de la société sans l accord unanime des autres associés 4. Sauf stipulation contraire, la société prend fin au décès de l un des associés, même si la durée de vie de la société est alors inférieure à celle stipulée dans les statuts. Il est toutefois possible de déroger à ce principe par une clause statutaire, qui prévoit que la société civile se poursuivra, même en cas de décès d un des associés, avec les successeurs du défunt. 4 Un accord unanime des associés permet de mettre fin à la société civile à tout moment. La gestion de la société civile Sauf stipulation contraire dans les statuts, chaque associé peut gérer seul et représenter individuellement la société civile. Les statuts prévoient généralement la désignation d un gérant. Lorsque le gérant n est pas désigné dans les statuts, il est révocable à tout moment sur décision des autres associés (à l exclusion du gérant-associé). Dans le cadre d une planification successorale, une désignation statutaire du gérant est préconisée. Sa révocation nécessite en effet soit l accord unanime des associés (y compris celui du gérant-associé), soit une décision du tribunal prononcée sur la base de motifs sérieux et légitimes. Un gérant statutaire dispose donc d une sorte de droit de veto, le rendant pratiquement inamovible en dehors des cas prévus par la loi ou les statuts. Les statuts peuvent également prévoir qui gérera la société civile dans l hypothèse où le gérant ne pourrait plus assumer cette tâche (en cas de décès, de démission, d incapacité ). Le gérant devra toujours exercer sa mission dans le cadre du mandat qui lui est conféré par les statuts et en fonction du but et de l intérêt de la société civile. Il devra également adopter, dans sa gestion, un comportement de bon père de famille. Par le biais de la structure de la société civile, un gérant statutaire peut avoir le contrôle sur la gestion de l ensemble du patrimoine de la société alors qu il ne possède qu une petite partie des parts 5. 5 L importance de la part de chaque associé dans la société a des conséquences essentielles sur le montant des droits de succession dus en cas de décès de l un d entre eux (voir ci-après). 5

6 Principales obligations administratives L assemblée générale des associés doit être convoquée au moins une fois par an. On y discutera notamment de la gestion de la société durant l année écoulée, ainsi que de la politique d investissement. Un registre des associés doit être conservé au siège de fait de la société civile. Ce registre mentionnera l identité des différents associés, ainsi que le nombre de parts qu ils détiennent dans la société. Toute modification ultérieure devra y être inscrite. Tous les documents relatifs à la société civile (statuts, rapports des assemblées générales, registre ) doivent également être conservés au siège de fait de la société civile. Publication des documents de la société civile La création d une société civile n entraîne aucune obligation en matière de publication, ni lors de sa création, ni à sa dissolution, ni pendant le cours de son existence 6. Responsabilité des associés Le gérant, qui reste dans les limites de son mandat, engage la société civile de droit commun et donc tous les associés. La responsabilité des associés n est pas limitée à leur apport, mais ils sont responsables des engagements pris par le gérant sur l ensemble de leur patrimoine personnel 7. Les statuts des sociétés civiles constituées dans le cadre d une planification successorale prévoient généralement que la société ne peut pas contracter de dettes. On limite ainsi les risques liés à la responsabilité illimitée des associés. Partage des bénéfices et des pertes En principe, la part de chaque associé dans les bénéfices et les pertes est proportionnelle à son apport dans la société civile. Pratiquement, le gérant adressera une proposition de distribution des bénéfices à l assemblée générale, qui devra l approuver. Fin de la société civile La société civile constituée pour une durée déterminée 8 (vingt ans, par exemple) prend fin au terme de la durée fixée. Les associés peuvent cependant décider, à ce moment, de continuer la société civile pour une nouvelle période, identique ou non à la précédente. La société civile prend en principe fin au décès de l un des associés. Les statuts peuvent néanmoins prévoir que la société continuera d exister même en cas de décès d un associé. Les statuts peuvent également convenir d autres causes de dissolution. Enfin, les associés peuvent à tout moment décider à l unanimité de dissoudre la société civile. 6 L identité des associés devra néanmoins être communiquée à la banque ou à toute partie avec laquelle une relation contractuelle est nouée. 7 La responsabilité des associés est illimitée, mais pas solidaire. Cela signifie que s il y a cinq associés, il ne pourra être réclamé à chacun qu un cinquième de la dette. 8 Comme précisé précédemment, ce sera généralement toujours le cas dans le cadre d une planification successorale. 6

7 7

8 Les aspects fiscaux À la constitution de la société civile Nous avons déjà précisé que, pour des raisons de preuve, il est préférable d établir un écrit. Celui-ci peut revêtir la forme authentique ou être rédigé sous seing privé 9. Lorsque les associés choisissent l acte sous seing privé, ils n ont pas l obligation de le soumettre à la formalité de l enregistrement. Ce n est que si l acte sous seing privé est spontanément présenté à l enregistrement ou si les statuts revêtent la forme authentique que les droits d enregistrement seront applicables. Depuis le 1 er janvier 2006, ces droits sont toutefois réduits à 0% pour les apports de biens mobiliers 10. Pendant la durée de vie de la société civile L absence de personnalité juridique de la société civile implique que sa transparence est généralement admise sur le plan fiscal. La société civile ne constituant pas un être juridique distinct, elle n est soumise à aucun impôt des sociétés, ni à aucun impôt des personnes morales. En conséquence, sur le plan fiscal, les revenus de la société civile sont considérés comme des revenus des différents associés. Ils conservent dès lors leur qualification d origine (dividendes, intérêts ou plus-values) et sont taxés comme tels dans le chef des associés. C est donc le régime de l impôt des personnes physiques qui trouvera à s appliquer dans un cadre familial. Cela signifie qu un précompte mobilier libératoire sera généralement applicable aux revenus d intérêts et aux dividendes, sans aucune autre taxation complémentaire. 9 Pour rappel, la présente brochure se concentre sur les sociétés civiles dans lesquelles les associés ont fait apport de biens mobiliers. 10 Seul le droit fixe de 25 euros sera dû. Les plus-values sur titres seront, quant à elles, exonérées dans la mesure où elles sont réalisées dans le cadre d une gestion normale du patrimoine privé. Au décès d un associé Sauf stipulation contraire dans les statuts, la société civile est dissoute de plein droit au décès d un associé. Quoi qu il en soit, les héritiers de l associé décédé acquitteront des droits de succession sur le pourcentage que détenait ce dernier dans le patrimoine indivis de la société civile. Dissolution de la société civile Lorsque la société civile est dissoute à la suite du décès d un associé, les associés restants récupèrent leur quote-part du patrimoine indivis de la société civile, et ce sans être redevables de droits de succession. Par contre, les ayants droit de l associé prédécédé, qu ils aient ou non par ailleurs la qualité d associés, devront acquitter des droits de succession sur la quote-part qu ils recevront dans le cadre de la succession de l associé prédécédé. Ces droits sont dus indépendamment de la dissolution de la société. Exemple Une société civile est constituée par des parents et leurs quatre enfants. Le père étant désigné gérant de la société civile, il est le seul habilité à prendre les décisions relatives à la gestion de l ensemble du patrimoine de la société. Les statuts prévoient la dissolution de la société au décès d un associé. Dans le cadre d une planification successorale, les parts de la société civile ont été réparties comme suit: père: 5% du patrimoine de la société civile; mère: 5% du patrimoine de la société civile; enfant 1: 22,5% du patrimoine de la société civile; enfant 2: 22,5% du patrimoine de la société civile; 8

9 enfant 3: 22,5% du patrimoine de la société civile; enfant 4: 22,5% du patrimoine de la société civile. Au décès du père, la société est dissoute, conformément aux dispositions statutaires. Chaque enfant reçoit 22,5% et la mère 5% du patrimoine de la société civile. Cette attribution est totalement indépendante de la succession du père et, par conséquent, ne sera soumise à aucun droit de succession 11. La quote-part détenue par le père prédécédé (soit 5%) tombe, quant à elle, dans la succession de ce dernier et sera dès lors soumise aux droits de succession. enfant 1: 30% du patrimoine de la société civile; enfant 2: 30% du patrimoine de la société civile; enfant 3: 30% du patrimoine de la société civile. Conformément aux dispositions statutaires, la société civile n est pas dissoute au décès de la mère; sa continuité est assurée par les associés restants, à savoir les trois enfants et leur père. Chacun d entre eux conserve ses parts sans droits de succession. Les 5% détenus par la mère seront répartis entre ses héritiers (ses trois enfants et son conjoint) et seront soumis aux droits de succession. Continuité de la société civile Si les statuts de la société prévoient une clause de continuation, la société n est naturellement pas dissoute. Chaque associé conserve ses parts dans la société, les droits de succession étant dus uniquement sur les parts qui tombent dans la succession de l associé prédécédé. Exemple Une société civile est constituée par des parents et leurs trois enfants. Les statuts désignent la mère comme gérante unique. Elle est donc habilitée à prendre les décisions relatives à l ensemble du patrimoine de la société. Au décès de la mère, la société civile se poursuit entre les associés restants, conformément aux statuts, qui désignent par ailleurs le père comme gérant successeur. À la dissolution de la société civile La dissolution d une société civile donne lieu au partage des biens indivis entre les associés. Le partage ne donne, en principe, pas lieu à la perception d un droit d enregistrement lorsqu il s agit de biens meubles. Cependant, si les associés décident de procéder à ce partage par le biais d un acte authentique ou par un acte sous seing privé spontanément présenté à l enregistrement (notamment afin de lui conférer date certaine), le droit fixe d enregistrement de 25 euros sera dû 12. Au moment du décès de la mère, les parts sont réparties comme suit: mère: 5% du patrimoine de la société civile; père: 5% du patrimoine de la société civile; 11 Sauf si la planification successorale n a pas obtenu d effet fiscal définitif. 12 Pour rappel, la présente brochure se concentre sur les sociétés civiles dans lesquelles les associés ont fait apport de biens mobiliers. 9

10 La société civile et les biens immobiliers L apport de biens immobiliers à une société civile donne lieu nous l avons dit à un certain nombre de complications et de contraintes 13. Ainsi, par exemple, en cas d apport complémentaire par un associé ou en cas de «sortie» partielle d un bien immobilier de la société civile 14, des règles de formes devront être rigoureusement respectées. Ce genre d opération a en effet une incidence directe sur le pourcentage des quotes-parts détenues par chaque associé dans la société civile et, de ce fait, dans les biens immobiliers faisant partie de son patrimoine. Cela signifie dès lors que chaque fois que les pourcentages de quotes-parts d une société civile comportant des biens immobiliers connaissent une modification, un acte authentique est nécessaire, et que, le cas échéant, des droits d enregistrement devront être acquittés. Par conséquent, il est ordinairement déconseillé (sauf exception) de procéder à un apport de biens immobiliers à une société civile dans le cadre d une planification successorale. 13 C est en particulier le cas lorsque l apport de biens immobiliers est combiné à l apport d un portefeuille mobilier. 14 En principe, une telle décision ne peut être prise, conformément à une disposition statutaire, que par l assemblée générale, avec l accord unanime de tous les associés. Conclusion La société civile de droit commun n est pas en soi une réponse à une préoccupation successorale. Sa mise en place n a pas non plus de but fiscal. Il s agit d un instrument permettant d organiser la gestion d un patrimoine familial au-delà d une éventuelle transmission de ce dernier par donation. C est un bel outil, souple et ne nécessitant pas de formalités trop lourdes. Il faudra néanmoins en respecter les conséquences (les sorties de fonds ne pourront, par exemple, se faire qu avec l approbation de l assemblée générale) et ses règles de fonctionnement (réunion de l assemblée générale au moins une fois l an, procès-verbaux de ces réunions, tenue et mise(s) à jour du registre des associés). En résumé, il importe d effectuer un suivi de la structure choisie tout au long de son existence, comme pour toute autre structure sociétale. De quoi s assurer qu elle répond toujours bien au projet poursuivi, ainsi qu aux exigences de l environnement légal et fiscal belge. 10

11

12 Ce document vous est remis à titre purement informatif et est strictement confidentiel. Il ne constitue en aucun cas un engagement de la banque. Cette information ne peut dès lors être considérée comme un avis juridique ou fiscal. Au vu de la complexité de certaines opérations et de leurs conséquences civiles et fiscales, il est fortement recommandé de vous faire assister par un private banker avant d entreprendre une quelconque action concrète. Il vous conseillera et vous proposera une solution adéquate à vos besoins, et, le cas échéant, fera appel à un conseiller spécialisé. La version actuelle de ce document a été revue pour la dernière fois en date du 01/09/2007. Il n a pas été tenu compte d éventuelles évolutions ultérieures du cadre juridique ou fiscal en vigueur. ING Belgique SA Banque Siège social: avenue Marnix 24, B-1000 Bruxelles RPM Bruxelles TVA BE BIC: BBRUBEBB Compte: (IBAN: BE ). Éditeur responsable: Philippe Wallez Avenue Marnix 24, 1000 Bruxelles Z72003F 09/07

Les modalités de la vente. La société civile immobilière SCI. www.notaires.paris-idf.fr

Les modalités de la vente. La société civile immobilière SCI. www.notaires.paris-idf.fr IMMOBILIER Les modalités de la vente La société civile immobilière SCI www.notaires.paris-idf.fr Les modalités de la vente La société civile immobilière SCI Une Société Civile Immobilière (SCI) est une

Plus en détail

Brussels Charleroi Liège Antwerp Luxembourg Paris. Fine Art in Legal Practice

Brussels Charleroi Liège Antwerp Luxembourg Paris. Fine Art in Legal Practice Avenue Louise 240 B-1050 Brussels Tel. +32 2 600 52 00 Fax. +32 2 600 52 01 Avenue Louise 290 B-1050 Brussels Tel. +32 2 629 81 20 Fax. +32 2 629 81 38 Brussels Charleroi Liège Antwerp Luxembourg Paris

Plus en détail

La Société Anonyme (SA)

La Société Anonyme (SA) Les différents types de sociétés commerciales reconnus au Maroc Les sociétés de personnes : société en nom collectif société en commandite simple société en participation. Ces sociétés se caractérisent

Plus en détail

DISSOLUTION D'EURL PAR DECISION DE L'ASSOCIE UNIQUE

DISSOLUTION D'EURL PAR DECISION DE L'ASSOCIE UNIQUE DISSOLUTION D'EURL PAR DECISION DE L'ASSOCIE UNIQUE L associé unique d une EURL peut décider à tout moment, librement, de dissoudre la société. 27/02/2015 Ce type de dissolution connaît quelques particularités

Plus en détail

ING PERSONAL BANKING UNE APPROCHE GLOBALE ET PERSONNALISÉE DE VOTRE PATRIMOINE FINANCIER

ING PERSONAL BANKING UNE APPROCHE GLOBALE ET PERSONNALISÉE DE VOTRE PATRIMOINE FINANCIER ING PERSONAL BANKING UNE APPROCHE GLOBALE ET PERSONNALISÉE DE VOTRE PATRIMOINE FINANCIER www.ing.be 1 2 CONSEIL EN MATIÈRE DE GESTION DE PORTEFEUILLE 6 OBJECTIFS, RISQUES ET HORIZON DE PLACEMENT VOTRE

Plus en détail

TRANSFERT DU DOMICILE FISCAL DE FRANCE AU MAROC

TRANSFERT DU DOMICILE FISCAL DE FRANCE AU MAROC TRANSFERT DU DOMICILE FISCAL DE FRANCE AU MAROC I DETERMINATION DE LA RESIDENCE Au plan fiscal, les conséquences résultant pour un résident et ressortissant français de son installation au Maroc dépendent

Plus en détail

SYNERGIE Société Anonyme au capital de 121.810.000 euros 11 Avenue du Colonel Bonnet 75016 PARIS 329 925 010 RCS PARIS

SYNERGIE Société Anonyme au capital de 121.810.000 euros 11 Avenue du Colonel Bonnet 75016 PARIS 329 925 010 RCS PARIS SYNERGIE Société Anonyme au capital de 121.810.000 euros 11 Avenue du Colonel Bonnet 75016 PARIS 329 925 010 RCS PARIS REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA SOCIETE SYNERGIE Approuvé par

Plus en détail

R E S U M E NOTE COMMUNE N 32 / 2004. OBJET: L enregistrement des actes relatifs au régime de la communauté des biens entre époux

R E S U M E NOTE COMMUNE N 32 / 2004. OBJET: L enregistrement des actes relatifs au régime de la communauté des biens entre époux REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES Direction Générale des Etudes et de la Législation Fiscales NOTE COMMUNE N 32 / 2004 OBJET: L enregistrement des actes relatifs au régime de la communauté des

Plus en détail

Table des matières. Sommaire 5 Préface 7 Introduction Le choix d une structure sociétaire 9

Table des matières. Sommaire 5 Préface 7 Introduction Le choix d une structure sociétaire 9 Table des matières Sommaire 5 Préface 7 Introduction Le choix d une structure sociétaire 9 La holding belge, utilisation par les résidents et les non-résidents 15 Jacques Malherbe et Daphné de Laveleye

Plus en détail

«Comment et pourquoi. avec l assurance vie?»

«Comment et pourquoi. avec l assurance vie?» «Comment et pourquoi diversifier son patrimoine avec l assurance vie?» Car dans «ASSURANCE VIE», il y a le mot «PLACEMENT» «Pourquoi vous intéresser dès aujourd hui à ce mode de placement?» Parce que :

Plus en détail

Le non-paiement répété par la société de la dette d impôt en matière de TVA, est, sauf preuve du contraire, présumé résulter d une faute.

Le non-paiement répété par la société de la dette d impôt en matière de TVA, est, sauf preuve du contraire, présumé résulter d une faute. 23. Je suis dirigeant d une société. Existe-t-il des cas dans lesquels je peux être tenu des dettes de ma société vis-à-vis de la TVA ou du précompte professionnel? Cette situation peut effectivement se

Plus en détail

SOCIETES CIVILES IMMOBILIERES (S.C.I.)

SOCIETES CIVILES IMMOBILIERES (S.C.I.) SOCIETES CIVILES IMMOBILIERES (S.C.I.) 02/03/2015 La société civile immobilière est une forme de société civile dont les opérations sont relatives aux immeubles. Cependant, il ne peut s'agir de toutes

Plus en détail

OFFRE CONTRACTUELLE DE RACHAT D ACTIONS PAR. portant sur 365.600 actions 1000mercis. en vue de la réduction de son capital social

OFFRE CONTRACTUELLE DE RACHAT D ACTIONS PAR. portant sur 365.600 actions 1000mercis. en vue de la réduction de son capital social OFFRE CONTRACTUELLE DE RACHAT D ACTIONS PAR portant sur 365.600 actions 1000mercis en vue de la réduction de son capital social Prix de l offre : 25 par action 1000mercis Durée de l offre : du 16 avril

Plus en détail

GODFREY - HIGUET AVOCATS

GODFREY - HIGUET AVOCATS GODFREY - HIGUET AVOCATS Clive GODFREY Jean-Pierre HIGUET Avocats à la Cour LA TITRISATION A LUXEMBOURG ET SON APPLICATION EN MATIERE IMMOBILIERE 1. Cadre légal de la titrisation au Luxembourg Avec la

Plus en détail

Framasoft c/o Locaux Motiv 10 bis rue Jangot 69007 Lyon

Framasoft c/o Locaux Motiv 10 bis rue Jangot 69007 Lyon Article 1er Dénomination Statuts de l association Framasoft TITRE 1 CONSTITUTION Il est fondé entre les adhérent-e-s aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

SOcIeTe anonyme d assurance SUR La VIe et de capitalisation. Le plaisir de donner simplement.

SOcIeTe anonyme d assurance SUR La VIe et de capitalisation. Le plaisir de donner simplement. SOcIeTe anonyme d assurance SUR La VIe et de capitalisation Le plaisir de donner simplement. La donation est un moyen simple et pratique d aider vos proches à se constituer un patrimoine dans des conditions

Plus en détail

LA VIE A DEUX L ACHAT A DEUX

LA VIE A DEUX L ACHAT A DEUX Avec la collaboration du Cridon Nord-Est LA VIE A DEUX L ACHAT A DEUX La vie commune est de l essence de tout couple. Si le logement commun peut évidemment être loué, il est le plus souvent acheté par

Plus en détail

PRESENCE D UN CONJOINT LES REGIMES MATRIMONIAUX

PRESENCE D UN CONJOINT LES REGIMES MATRIMONIAUX PRESENCE D UN CONJOINT LES REGIMES MATRIMONIAUX A. LES DIFFERENTS REGIMES MATRIMONIAUX La présence d un conjoint peut modifier de façon radicale la préparation de la transmission d un patrimoine. Cette

Plus en détail

Projet de fusion par absorption

Projet de fusion par absorption Le Bois du Goupil Société civile ayant pris la forme d une société privée à responsabilité limitée Avenue Franklin Roosevelt 104b29 1330 RIXENSART Numéro d entreprise 0403.124.674 ACCOUNTANCY Brussels

Plus en détail

S T A T U T S. 2.2 L Association ne poursuit aucun but lucratif et n exerce aucune activité commerciale.

S T A T U T S. 2.2 L Association ne poursuit aucun but lucratif et n exerce aucune activité commerciale. S T A T U T S Article 1 - Dénomination 1.1 Sous la dénomination "distributeurs d eau romands", il est constitué une association (ci-après l «Association») régie par les présents Statuts et par les Articles

Plus en détail

Votre Personal Banker, à vos côtés en toutes circonstances.

Votre Personal Banker, à vos côtés en toutes circonstances. Votre Personal Banker, à vos côtés en toutes circonstances. Quel accompagnement votre Personal Banker vous offre-t-il? I. Qui est votre Personal Banker? p. 4 II. La protection de votre famille p. 6 III.

Plus en détail

ENTREPRENDRE EN FAMILLE

ENTREPRENDRE EN FAMILLE ENTREPRENDRE EN FAMILLE Lorsqu une personne décide de créer ou de reprendre une entreprise, le futur chef d entreprise est confronté au financement de son projet, mais aussi, à la protection de ses biens

Plus en détail

Transmettre son patrimoine/ De la création à la disparition de la SCI

Transmettre son patrimoine/ De la création à la disparition de la SCI Conférence PNI Mars 2014 Transmettre son patrimoine/ De la création à la disparition de la SCI De nombreuses personnes s interrogent sur la manière de transmettre leur patrimoine. La société civile immobilière

Plus en détail

Prêt Citoyen Thématique ING Compte à terme Règlement Édition 11/2014

Prêt Citoyen Thématique ING Compte à terme Règlement Édition 11/2014 Prêt Citoyen Thématique ING Compte à terme Règlement Édition 11/2014 I. Objet et cadre du présent Règlement Le présent règlement relatif au Prêt Citoyen Thématique ING (ci-après dénommé le «Règlement»)

Plus en détail

Elle peut également animer, gérer, administrer et représenter d autres structures de spectacles similaires ou apparentées.

Elle peut également animer, gérer, administrer et représenter d autres structures de spectacles similaires ou apparentées. Association loi 1901- Statuts type avec objet plus large ARTICLE 1 : CONSTITUTION Création Il est fondé, entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du 1er juillet 1901,

Plus en détail

RECORD PREMIUM 1 1. Assurance-vie à prime unique de la branche 21, dont le taux d intérêt sur la prime nette versée² est garanti.

RECORD PREMIUM 1 1. Assurance-vie à prime unique de la branche 21, dont le taux d intérêt sur la prime nette versée² est garanti. RECORD PREMIUM 1 1 Type d assurance-vie Garanties Assurance-vie à prime unique de la branche 21, dont le taux d intérêt sur la prime nette versée² est garanti. En cas de vie de l assuré au terme du contrat

Plus en détail

3. La société en commandite simple (SCS) III

3. La société en commandite simple (SCS) III 3. La société en commandite simple (SCS) III 3.1. DÉFINITION La société en commandite simple est celle que contractent un ou plusieurs commandités et un ou plusieurs commanditaires. 3.2. CONSTITUTION 3.2.1.

Plus en détail

Statuts v1.3 - Page 1 sur 5

Statuts v1.3 - Page 1 sur 5 v1.3 - Page 1 sur 5 TITRE I : PRÉSENTATION DE L ASSOCIATION Article 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la Loi 1901, ayant pour

Plus en détail

Comparatif entre la fusion et la TUP pour les SA, SARL et SAS non cotées

Comparatif entre la fusion et la TUP pour les SA, SARL et SAS non cotées Comparatif entre la fusion et la TUP pour les SA, SARL et SAS non cotées 1 Rappels des notions... 2 1.1 L opération de fusion... 2 1.2 La transmission universelle de patrimoine (TUP) ou confusion de patrimoine...

Plus en détail

TRAITE DE FUSION. Agissant au nom, pour le compte et en qualité de Président de ladite association, dûment habilité à

TRAITE DE FUSION. Agissant au nom, pour le compte et en qualité de Président de ladite association, dûment habilité à TRAITE DE FUSION En l absence de mention obligatoire à insérer dans les traités de fusion entre associations, leurs contenus sont à adapter au contexte! La bonne prise en compte des particularités des

Plus en détail

UN TOIT A SOI ASBL. N d entreprise 0462.796.601 STATUTS COORDONNES. approuvés par l Assemblée générale extraordinaire du 22 novembre 2007

UN TOIT A SOI ASBL. N d entreprise 0462.796.601 STATUTS COORDONNES. approuvés par l Assemblée générale extraordinaire du 22 novembre 2007 UN TOIT A SOI ASBL N d entreprise 0462.796.601 STATUTS COORDONNES approuvés par l Assemblée générale extraordinaire du 22 novembre 2007 CHAPITRE I - Dénomination et siège Art. 1. L association est dénommée

Plus en détail

Fiche : Société à Responsabilité Limitée (SARL)

Fiche : Société à Responsabilité Limitée (SARL) Date de mise à jour : mars 2013 Fiche : Société à Responsabilité Limitée (SARL) La S.A.R.L est la forme de société la plus répandue en France. Elle a pour caractéristique essentielle de limiter la responsabilité

Plus en détail

«Succession, comment ça marche?»

«Succession, comment ça marche?» «Succession, comment ça marche?» JARVILLE Jeudi 19 mars 2015 Serge CONSTANT Notaire à NANCY Président de la Chambre des Notaires PLAN I. Comment est composée la succession? Cela dépend de la situation

Plus en détail

les Contrats de mariage, les régimes matrimoniaux

les Contrats de mariage, les régimes matrimoniaux Personnes et familles Vie familiale / vie à deux les Contrats de mariage, les régimes matrimoniaux www.notaires.paris-idf.fr Vie familiale, vie à deux LES CONTRATS DE MARIAGE ET LES RÉGIMES MATRIMONIAUX

Plus en détail

7.3. Les différents modes de transmission

7.3. Les différents modes de transmission 7.3. Les différents modes de transmission La manière d exercer l activité et le choix de la forme juridique ont des répercussions importantes sur le processus de transmission 7.3.1. Les impacts du choix

Plus en détail

LES HIPPOCAMPES DE PARIS STATUTS

LES HIPPOCAMPES DE PARIS STATUTS LES HIPPOCAMPES DE PARIS STATUTS Article préliminaire Il est rappelé que l association «Les Hippocampes de Paris» a été créée le 25 mai 1934 sous la dénomination «Les Hippocampes». Elle a été déclarée

Plus en détail

Matinale Economie sociale et solidaire

Matinale Economie sociale et solidaire Matinale Economie sociale et solidaire Le 21 octobre 2014 Patrick Chavalle 06-19-65-28-81 1 Les fonds de dotation 2 Les fonds de dotation 1 847 fonds de dotation au 31 août 2014 45 % en Ile de France Action

Plus en détail

NOTE DE SERVICE ------000------

NOTE DE SERVICE ------000------ MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES -------- DIRECTION GENERALE DES IMPOTS -------- Le Directeur général -------- REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail ---------- Abidjan, le 05 janvier

Plus en détail

Le Fonds d Investissement Spécialisé (FIS)

Le Fonds d Investissement Spécialisé (FIS) Le Fonds d Investissement Spécialisé (FIS) Le 13 février 2007, le Parlement luxembourgeois a adopté une loi introduisant le Fonds d Investissement Spécialisé (FIS). Cette nouvelle loi remplace la loi du

Plus en détail

LES DIFFERENTES FORMES JURIDIQUES D UNE ENTREPRISE

LES DIFFERENTES FORMES JURIDIQUES D UNE ENTREPRISE LES DIFFERENTES FORMES JURIDIQUES D UNE ENTREPRISE Une entreprise est une entité économique et sociale qui permet la production et la vente de biens et de services répondant à un besoin par le biais de

Plus en détail

LE MANDAT EN PRÉVISION DE VOTRE INAPTITUDE : UNE AUTRE NÉCESSITÉ

LE MANDAT EN PRÉVISION DE VOTRE INAPTITUDE : UNE AUTRE NÉCESSITÉ LE DROIT A TOUTES LES SAUCES LE MANDAT EN PRÉVISION DE VOTRE INAPTITUDE : UNE AUTRE NÉCESSITÉ Dans notre dernière rubrique, nous avons vu la nécessité d un testament. Dans notre présente rubrique, nous

Plus en détail

Table des matières. Les actes de la vie courante dans une optique de planification successorale 7

Table des matières. Les actes de la vie courante dans une optique de planification successorale 7 Table des matières Titre I. Les actes de la vie courante dans une optique de planification successorale 7 André Culot Introduction 9 Chapitre I. La nouvelle loi sur l abus fiscal 10 Section 1. Généralités

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LE DROIT DE LA FAMILLE

INFORMATIONS SUR LE DROIT DE LA FAMILLE DIRECTION DES SERVICES ADMINISTRATIFS SERVICE POPULATION ET CITOYENNETE SECTEUR ETAT CIVIL INFORMATIONS SUR LE DROIT DE LA FAMILLE Annexe du décret n 2002 1556 du 23 décembre 2002 Ce document est destiné

Plus en détail

ASSOCIATION DE SOUTIEN DES INITIATIVES LOCALES AFRICAINES

ASSOCIATION DE SOUTIEN DES INITIATIVES LOCALES AFRICAINES STATUTS DE L ASSOCIATION EBENE Titre I Formation et but de l association Article 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi

Plus en détail

Immobilier professionnel

Immobilier professionnel Immobilier professionnel Les atouts de la SCI QUILVEST FAMILY OFFICE Introduction La détermination du mode de détention des locaux professionnels constitue un choix important, auquel sont confrontés les

Plus en détail

Planifier sans donner

Planifier sans donner Planifier sans donner Martin VANDEN EYNDE Legal Counsel Wealth Analysis & Planning Mons, le 27 avril 2013 Planifier sans donner Delphine Lequeux Legal Counsel Wealth Analysis & Planning Liège, le 20 avril

Plus en détail

NOTE DE SERVICE ------000------

NOTE DE SERVICE ------000------ MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES -------- DIRECTION GENERALE DES IMPOTS -------- Le Directeur général -------- REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail ---------- Abidjan, le 05 janvier

Plus en détail

FRANCE RETOUR ACCUEIL STATUTS

FRANCE RETOUR ACCUEIL STATUTS FRANCE RETOUR ACCUEIL STATUTS présentés et adoptés par l Assemblée Constituante du 15 septembre 2015 Article 1er - Nom Le 15/09/2015, il est fondé une Association régie par la loi du 1 er juillet 1901

Plus en détail

Art. 2 : Siège et durée L Association a son siège dans la République et canton de Genève à l adresse de son secrétariat. Sa durée est illimitée.

Art. 2 : Siège et durée L Association a son siège dans la République et canton de Genève à l adresse de son secrétariat. Sa durée est illimitée. Association Alzheimer Suisse Section de Genève Chemin des Fins 27 1218 Grand Saconnex STATUTS Dans les présents statuts, toute dénomination de personne, de statut ou de fonction recouvre l homme ou la

Plus en détail

MODELE DE STATUTS D UNE ASSOCIATION SPORTIVE OU D UNE ASSOCIATION DE JEUNESSE ET D EDUCATION POPULAIRE

MODELE DE STATUTS D UNE ASSOCIATION SPORTIVE OU D UNE ASSOCIATION DE JEUNESSE ET D EDUCATION POPULAIRE MODELE DE STATUTS D UNE ASSOCIATION SPORTIVE OU D UNE ASSOCIATION DE JEUNESSE ET D EDUCATION POPULAIRE OBJET ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Article 1 : constitution, dénomination, objet Il est fondé entre

Plus en détail

VI. Frais à l occasion de la conclusion ou la modification d un contrat de mariage

VI. Frais à l occasion de la conclusion ou la modification d un contrat de mariage 157 158 VI. Frais à l occasion de la conclusion ou la modification d un contrat de mariage A. Frais en cas de conclusion d un contrat de mariage Les contrats de mariage qui ne contiennent pas de dispositions

Plus en détail

STATUTS DE L'ASSOCIATION : Viviers Fibre

STATUTS DE L'ASSOCIATION : Viviers Fibre STATUTS DE L'ASSOCIATION : Viviers Fibre ARTICLE 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

La nouvelle prime de partage des profits : Mode d emploi

La nouvelle prime de partage des profits : Mode d emploi La nouvelle prime de partage des profits : Mode d emploi La Loi n 2011-894 du 28 juillet 2011 de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2011 institue une prime de partage des profits, ou

Plus en détail

Votre fiduciaire de confiance au Luxembourg EXPERTISE COMPTABLE ET FISCALE CONSEIL ECONOMIQUE GESTION DES SALAIRES

Votre fiduciaire de confiance au Luxembourg EXPERTISE COMPTABLE ET FISCALE CONSEIL ECONOMIQUE GESTION DES SALAIRES Votre fiduciaire de confiance au Luxembourg EXPERTISE COMPTABLE ET FISCALE CONSEIL ECONOMIQUE GESTION DES SALAIRES ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES Membre inscrit I. Définitions Loi du 11 mai 2007 relative

Plus en détail

Etablir la dévolution successorale

Etablir la dévolution successorale Le recours à un notaire n est pas obligatoire mais il est souvent recommandé. Le recours devient obligatoire dans le cas d une donation, du partage d'une succession dont dépendent des immeubles, de l existence

Plus en détail

Addendum belge au prospectus d émission

Addendum belge au prospectus d émission Contrôle de l'information et des marchés financiers Annexe II : modèle d addendum belge au prospectus Addendum belge au prospectus d émission Date Dénomination de l OPCVM Forme juridique de l OPCVM (société

Plus en détail

LOI n 2014-288 du 5 mars 2014 «relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale» : les impacts (2)

LOI n 2014-288 du 5 mars 2014 «relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale» : les impacts (2) LOI n 2014-288 du 5 mars 2014 «relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale» : les impacts (2) Le Parlement a adopté, le jeudi 27 février, une loi dont l article 30 procède

Plus en détail

PROCURATION. Le (La) soussigné(e), Personne morale: Dénomination sociale et forme juridique: Siège social: Numéro d entreprise:

PROCURATION. Le (La) soussigné(e), Personne morale: Dénomination sociale et forme juridique: Siège social: Numéro d entreprise: Le (La) soussigné(e), Personne morale: Dénomination sociale et forme juridique: PROCURATION Siège social: Numéro d entreprise: Valablement représentée par 1 : 1. 2. Personne physique: Nom de famille et

Plus en détail

CONSTITUTION DE L ENTREPRISE

CONSTITUTION DE L ENTREPRISE CONSTITUTION DE L ENTREPRISE en Nom Collectif A Nombre d associés L entrepreneur seul. Au moins 2 associés. Tous commerçants. Un associé unique, personne physique ou personne morale (mais qui ne peut être

Plus en détail

Caractéristiques techniques

Caractéristiques techniques Caractéristiques techniques Type Durée Age de l assuré Versements Revenu minimum garanti à vie Système de cliquet quinquennal Produit d assurance vie (branche 23) d AXA Belgium lié aux performances d un

Plus en détail

Note d'information des missions diplomatiques et consulaires allemandes en France

Note d'information des missions diplomatiques et consulaires allemandes en France Note d'information des missions diplomatiques et consulaires allemandes en France sur les régimes matrimoniaux 05/2013 1. Régime matrimonial légal Le régime matrimonial légal s applique d office lorsque

Plus en détail

Qu est-ce qu une SCI?

Qu est-ce qu une SCI? CHAPITRE 1 Qu est-ce qu une SCI? Aussi surprenant que cela soit, il n existe pas de définition légale de la SCI. Le terme de SCI est né de la pratique, la loi ne connaissant que les sociétés civiles en

Plus en détail

Comité des Fêtes d Oulins

Comité des Fêtes d Oulins Comité des Fêtes d Oulins Association loi 1901- Statuts du COMITE DES FETES D OULINS ARTICLE 1 : CONSTITUTION Création Il est fondé, entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION CHARTE CORPORATIVE Date de publication 2005-11-17 Date de révision 2014-06-10 Émise et approuvée par Conseil d administration de Uni-Sélect inc. CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION

Plus en détail

La Société de Participations Financières luxembourgeoise

La Société de Participations Financières luxembourgeoise La Société de Participations Financières luxembourgeoise La Société de Participations Financières luxembourgeoise, communément appelée «SOPARFI», est la société de droit commun luxembourgeoise. Elle est

Plus en détail

Bien gérer son patrimoine

Bien gérer son patrimoine Bien gérer son patrimoine Yves Gambart de Lignières, 2011 ISBN : 978-2-212-54933-1 Le concubinage ou l union libre Le concubinage suppose une vie commune et une relation stable et continue entre deux personnes

Plus en détail

STATUTS CONSTITUTIFS. Fonds de dotation MECENAT-MSE. FONDS DE DOTATION «Mécénat- MSE»

STATUTS CONSTITUTIFS. Fonds de dotation MECENAT-MSE. FONDS DE DOTATION «Mécénat- MSE» STATUTS CONSTITUTIFS Fonds de dotation MECENAT-MSE 1 L an DEUX MILLE ONZE Le 21 avril A Marseille, STATUTS CONSTITUTIFS du fonds de dotation MECENAT-MSE Le Conseil d administration de l association MODERNISER

Plus en détail

LA FISCALITE DES SUCCESSIONS

LA FISCALITE DES SUCCESSIONS LA FISCALITE DES SUCCESSIONS La succession est assujettie à une fiscalité et peut générer des droits de succession. Les droits de succession sont calculés sur l actif net recueilli par chaque héritier

Plus en détail

La transmission de patrimoine au Grand-Duché de Luxembourg

La transmission de patrimoine au Grand-Duché de Luxembourg _ FR PLANIFICATION SUCCESSORALE La transmission de patrimoine au Grand-Duché de Luxembourg La planification successorale La planification successorale au Grand-Duché de Luxembourg Planification successorale

Plus en détail

Dissoudre une EURL. Assistant-juridique.fr

Dissoudre une EURL. Assistant-juridique.fr 2015 Dissoudre une EURL Assistant-juridique.fr Sommaire I Décision de l associé unique de dissoudre l EURL... 5 A) Dissolution et ouverture de la liquidation... 5 B) Nomination du liquidateur... 5 1) La

Plus en détail

Fondation d Utilité Publique ASPECTS FISCAUX

Fondation d Utilité Publique ASPECTS FISCAUX ASPECTS FISCAUX Ce document est divisé en deux parties distinctes. Dans la première partie, quelques aspects fiscaux généraux propres à la Fondation Josefa seront exposés. Ensuite, nous examinerons les

Plus en détail

Les principes fondamentaux de l'assurance-vie

Les principes fondamentaux de l'assurance-vie Les principes fondamentaux de l'assurance-vie L assurance-vie est un contrat aux termes duquel l assureur s oblige envers le souscripteur moyennant une ou plusieurs prime(s), à verser au souscripteur lui-même

Plus en détail

Avant-propos... 1. 2. Quels sont les principaux régimes matrimoniaux existants en Belgique?... 4

Avant-propos... 1. 2. Quels sont les principaux régimes matrimoniaux existants en Belgique?... 4 Table des matières Avant-propos... 1 Partie 1 - Le régime matrimonial 1. Pourquoi, dans le cadre d une succession (et d une planification successorale), l analyse du régime matrimonial a-t-elle une importance

Plus en détail

OU L ASSURANCE DE LA RUINE DU CHEF D ENTREPRISE EMPRUNTEUSE ET DE SES HERITIERS

OU L ASSURANCE DE LA RUINE DU CHEF D ENTREPRISE EMPRUNTEUSE ET DE SES HERITIERS PATRIMOINE L ASSURANCE DECES EN GARANTIE D EMPRUNTS PROFESSIONNELS OU L ASSURANCE DE LA RUINE DU CHEF D ENTREPRISE EMPRUNTEUSE ET DE SES HERITIERS Il faut constater aujourd hui, qu il est pratiquement

Plus en détail

I. Raison sociale But Durée Siège

I. Raison sociale But Durée Siège VAUDOISE ASSURANCES HOLDING SA Statuts I. Raison sociale But Durée Siège Art. 1 Art. 2 Art. 3 VAUDOISE ASSURANCES HOLDING SA VAUDOISE VERSICHERUNGEN HOLDING AG VAUDOISE ASSICURAZIONI HOLDING SA VAUDOISE

Plus en détail

STATUTS Proposé aux associations déclarées par application de la Loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901

STATUTS Proposé aux associations déclarées par application de la Loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901 STATUTS Proposé aux associations déclarées par application de la Loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901 ARTICLE PREMIER NOM Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association

Plus en détail

Assistance patrimoniale intégrale

Assistance patrimoniale intégrale Assistance patrimoniale intégrale l En termes de capital familial, la famille est capitale. l Société du groupe KBC En termes de capital familial, la famille est capitale. Dans l Assistance patrimoniale

Plus en détail

TRAITEMENT FISCAL DES REVENUS MOBILIERS DANS LE CHEF D UN RESIDENT BELGE PERSONNE PHYSIQUE REVENUS 2014

TRAITEMENT FISCAL DES REVENUS MOBILIERS DANS LE CHEF D UN RESIDENT BELGE PERSONNE PHYSIQUE REVENUS 2014 TRAITEMENT FISCAL DES REVENUS MOBILIERS DANS LE CHEF D UN RESIDENT BELGE PERSONNE PHYSIQUE REVENUS 2014 Ci-dessous, nous vous proposons un bref aperçu du traitement fiscal des revenus mobiliers (dividendes

Plus en détail

Actualité Juridique Épargne Salariale

Actualité Juridique Épargne Salariale Actualité Juridique Épargne Salariale PRIME DE PARTAGE DES PROFITS - ACCORDS D INTÉRESSEMENT D UN AN La loi n 2011-894 du 28 juillet 2011 de financement rectificative de la Sécurité sociale pour 2011 a

Plus en détail

A U D I K A G R O U P E

A U D I K A G R O U P E Page 1 sur 8 A U D I K A G R O U P E Société anonyme au capital de 283 500 Siège social : 58 avenue Hoche 75008 Paris SIREN : 310 612 387, R.C.S. Paris Ordre du jour de l assemblée générale ordinaire et

Plus en détail

Les sociétés agricoles

Les sociétés agricoles Les sociétés agricoles L exercice d une activité agricole peut se faire soit dans le cadre d une entreprise individuelle soit dans le cadre d une société. Dans cette dernière situation, la loi prévoit

Plus en détail

SCI. Outil de gestion patrimoniale

SCI. Outil de gestion patrimoniale SCI Outil de gestion patrimoniale Sommaire I. Définition II. Pourquoi opter pour la création d une SCI? III. Obligations IV. Fiscalité I- Définition La Société Civile Immobilière de location est une société

Plus en détail

ACTUALITE PATRIMONIALE

ACTUALITE PATRIMONIALE ACTUALITE PATRIMONIALE Septembre - Octobre 2012 1 SOMMAIRE Actualité patrimoniale et juridique p. 3 Les modalités d application du Trust enfin définies (BOI-PAT-ISF-30-20-30-20121016 et BOI-ENR-DMTG-30-20121016)

Plus en détail

Les cohabitants et l immobilier

Les cohabitants et l immobilier Les cohabitants et l immobilier 3Des cohabitants non mariés achetant ensemble un terrain à bâtir ou une habitation acquièrent ce bien en copropriété. Cela veut dire que le terrain ou l habitation appartient

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION BELGE DE DROIT DES ASSURANCES - SECTION BELGE DE L ASSOCIATION INTERNATIONALE DE DROIT DES ASSURANCES (AIDA Section belge)

STATUTS DE L ASSOCIATION BELGE DE DROIT DES ASSURANCES - SECTION BELGE DE L ASSOCIATION INTERNATIONALE DE DROIT DES ASSURANCES (AIDA Section belge) STATUTS DE L ASSOCIATION BELGE DE DROIT DES ASSURANCES - SECTION BELGE DE L ASSOCIATION INTERNATIONALE DE DROIT DES ASSURANCES (AIDA Section belge) Entre les soussignés et tous ceux qui seront admis à

Plus en détail

Articles de la loi suisse sur les associations

Articles de la loi suisse sur les associations Articles de la loi suisse sur les associations Vous trouverez ci-dessous les articles 60 à 79 du code civil cuisse, référent à la forme juridique des associations. Pour alléger la lecture, les observations

Plus en détail

STATUTS D'INGÉ NIÉURS SANS FRONTIÉ RÉS

STATUTS D'INGÉ NIÉURS SANS FRONTIÉ RÉS STATUTS D'INGÉ NIÉURS SANS FRONTIÉ RÉS Association membre TITRE PREMIER FORME - OBJET - DÉNOMINATION - SIÈGE - DURÉE Article 1 : Forme Il est formé, entre les soussignés et les personnes physiques ou morales

Plus en détail

S T A T U T S DE LA CONFERENCE DES PREPOSES AUX POURSUITES ET FAILLITTES DE LA SUISSE. (fondée le 22 novembre 1925) Version du 24 mai 2013

S T A T U T S DE LA CONFERENCE DES PREPOSES AUX POURSUITES ET FAILLITTES DE LA SUISSE. (fondée le 22 novembre 1925) Version du 24 mai 2013 1 S T A T U T S DE LA CONFERENCE DES PREPOSES AUX POURSUITES ET FAILLITTES DE LA SUISSE (fondée le 22 novembre 1925) Version du 24 mai 2013 2 I. Nom, siège et but Art. 1 Est constituée sous le nom de «Conférence

Plus en détail

STATUTS. Art.3. L'année sociale de l'association commence le 1er juin et se termine le 31 mai de chaque année.

STATUTS. Art.3. L'année sociale de l'association commence le 1er juin et se termine le 31 mai de chaque année. ACCUEIL DES FRANÇAISES À BRUXELLES a.s.b.l. STATUTS Titre 1er. Dénomination, siège, durée, but Article 1er. Il existe une association sans but lucratif sous la dénomination «Accueil des Françaises à Bruxelles

Plus en détail

Chiffres clés pour 2013

Chiffres clés pour 2013 Chiffres clés pour 2013 Certains produits d investissement et d épargne peuvent vous procurer un bel avantage fiscal. Que ce soit l épargne-pension, votre compte d épargne, retrouvez un tableau récapitulatif

Plus en détail

Statuts de l association Electrolab

Statuts de l association Electrolab Statuts de l association Electrolab Mardi 16 Novembre 2010 Article 1 : Titre Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 juillet 1901 relative au contrat

Plus en détail

Assurance détenue par une société Principes d évaluation touchant les règles de disposition présumée au décès du contribuable (paragraphe 70(5))

Assurance détenue par une société Principes d évaluation touchant les règles de disposition présumée au décès du contribuable (paragraphe 70(5)) Assurance détenue par une société Principes d évaluation touchant les règles de disposition présumée au décès du contribuable (paragraphe 70(5)) Introduction Bien des propriétaires d entreprises se demandent,

Plus en détail

Société par actions simplifiée

Société par actions simplifiée Société par actions simplifiée Durée : 16 heures Support : 600 diapositives Objectifs Maîtriser les règles de fonctionnement de la SAS, de la création à la liquidation. Savoir décrypter les statuts et

Plus en détail

Les mandats, l incapacité et le décès

Les mandats, l incapacité et le décès Les mandats, l incapacité et le décès UN MANDAT EST UN ACTE PAR LEQUEL UNE PERSONNE (LE MANDANT) DONNE LE POUVOIR À UNE AUTRE PERSONNE QU ELLE CHOISIT (LE MANDATAIRE), DE FAIRE QUELQUE CHOSE EN SON NOM.

Plus en détail

Capi 23. Garanties complémentaires En option:

Capi 23. Garanties complémentaires En option: Capi 23 Type d assurance-vie Assurance vie du type branche 21 Garanties - En cas de vie de l assuré à l échéance du contrat, le contrat garantit le paiement de la réserve d épargne totale au bénéficiaire,

Plus en détail

La société en commandite par actions : on n aime que ce qu on connaît...

La société en commandite par actions : on n aime que ce qu on connaît... La société en commandite par actions : on n aime que ce qu on connaît... Peter Verschelden Expert-comptable Lors de la constitution d une nouvelle société, on opte généralement pour une forme de société

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille

REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille Conformément à l article 14 de ses statuts, le «Orchestre Universitaire de Lille» arrête son Règlement Intérieur d association. ARTICLE 14 - Règlement

Plus en détail

STATUTS DE LA SOCIÉTÉ DES AMIS DES ARTS ET DES MUSÉES DE STRASBOURG

STATUTS DE LA SOCIÉTÉ DES AMIS DES ARTS ET DES MUSÉES DE STRASBOURG STATUTS DE LA SOCIÉTÉ DES AMIS DES ARTS ET DES MUSÉES DE STRASBOURG Titre I - Dénomination Objet Siège Durée Article 1 - Constitution, dénomination et inscription. L association «Société des Amis des Arts

Plus en détail

CONTRAT DE MANDATAIRE

CONTRAT DE MANDATAIRE CONTRAT DE MANDATAIRE Entre : la Société AXEVA, dûment mandatée Villa Camus 30 Avenue Camus 44000 NANTES Tél : 02.28.07.41.46 Fax : 02.28.07.25.88 E-Mail : contact@axeva.fr R.C.S. NANTES 451 230 965 Code

Plus en détail

Créer une ASBL : Comment s y prendre?

Créer une ASBL : Comment s y prendre? Créer une ASBL : Comment s y prendre? Bruxelles, 11 décembre 2013 Programme du jour: 1) Introduction 2) La personnalité juridique, différences société-asbl 2) Constitution d une ASBL 3) Mesures de publicité

Plus en détail