ACTUALITE REGLEMENTAIRE EUROPEENNE : DE NOUVELLES OBLIGATIONS POUR LA TRAÇABILITE DU BOIS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ACTUALITE REGLEMENTAIRE EUROPEENNE : DE NOUVELLES OBLIGATIONS POUR LA TRAÇABILITE DU BOIS"

Transcription

1 ACTUALITE REGLEMENTAIRE EUROPEENNE : DE NOUVELLES OBLIGATIONS POUR LA TRAÇABILITE DU BOIS Mercredi 20 mars 2013 de 9h30 à 11h00 PROGRAMME Le Règlement Bois de l Union (RBUE) s appliquera à compter du 3 mars 2013 quelle que soit la provenance du bois. Ce règlement impose aux importateurs et exploitants forestiers de s assurer de la légalité des bois et produits dérivés en lien avec leur chaîne d approvisionnement et de mettre en œuvre un système de diligence raisonnée. Qu implique le règlement bois de l UE pour mon entreprise? Qu est-ce qu un système de diligence raisonnée? Comment mettre en place et utiliser un tel système? Quelles sont les nouvelles obligations pour les commerçants? Quel est le degré de traçabilité exigé? Intervenants : SGS : Sylvain POY, Product Manager & Lead Auditor CONFORAMA : Magali STAMEGNA, Responsable Développement durable 1/6

2 INTERVENTION DE SYLVAIN POY Nous observons une évolution réglementaire dans le domaine de la traçabilité du bois. L objectif est de lutter contre l exploitation illégale des forêts et empêcher que des produits illégaux ne soient mis sur le marché européen (bois et produits dérivés). On constate par ailleurs une augmentation de la demande d origine du bois et une évolution des eco-certifications avec des labels. Dans chaque profession il peut y avoir des labels NF ou d autres, qui intègrent ces exigences. Depuis le 20 octobre 2010, les opérateurs qui mettent du bois et des produits dérivés sur le marché doivent respecter le règlement de l Union européenne N 995/2010. Deux autres réglementations sont liées à ce règlement. La première concerne la reconnaissance des organisations de contrôle. La seconde les modalités d applications, relatives au Système de Diligence Raisonnée (SDR). Le scope du règlement comporte des exclusions sur certains produits qui sont : les produits recyclés, le bambou, le rotin et les produits imprimés. Ce règlement est applicable depuis le 3 mars Il couvre les 27 pays de l union européenne (la Russie n est donc pas intégrée dans ce scope de réglementation). Les produits couverts sont détaillés dans l annexe 1 du règlement. Le règlement définit uniquement les produits qui sont couverts, et non ceux qui ne sont pas. Les produits couverts vont du bois de chauffage, le bois brut, aux feuilles de plaquage, tout ce qui est panneaux (médiums contreplaqués ), cadres en bois pour encadrer les tableaux, cagettes, fûts, pâtes à papiers. Aussi les traverses de voies ferrées qui sont concernées par le scope (SNCF), tout ce qui est meuble en bois, chambre en bois, constructions préfabriquées. Quand un produit fini a un code qui n est pas défini, il n est pas couvert. Par exemple, le siège en bois correspond à une nomenclature douanière bien précise. Le périmètre d application du règlement concerne tous les bois ou produits dérivés mis pour la première fois sur le marché intérieur à des fins de distribution à titre onéreux ou gratuit. Par exemple, un bois qui arrive hors Union européenne et qui rentre dans le marché européen est concerné par ces obligations. Dès que le bois sort de la forêt pour être vendu, le premier metteur aura des obligations. Toute personne physique ou morale qui met du bois ou des produits dérivés sur le marché est concernée par le statut d opérateur. Les commerçants sont «toute personne physique ou morale qui vend ou achète sur le marché intérieur du bois ou des produits dérivés déjà mis sur le marché intérieur». Les obligations sont différentes pour les opérateurs et les commerçants, telles qu elles sont définies dans le règlement européen. Les obligations de l opérateur Il doit s assurer que bois qui est mis sur le marché est légal. Il doit aussi mettre en place un Système 2/6

3 de Diligence Raisonnée (SDR) afin de minimiser le risque de mettre du bois illégal sur le marché. Qu est ce que le Système de Diligence Raisonnée (SDR)? Le SDR est constitué de 3 étapes. La première est l accès à l information : les coordonnées du fournisseur, celles du fabricant, et tous les documents attestant la conformité réglementaire (de l exploitation forestière, mais aussi le commerce de bois ou toutes pièces de bois). La seconde étape concerne la procédure d évaluation des risques. Le règlement précise que dans cette évaluation de risque, le premier critère est l assurance du respect de la législation applicable. Ensuite il s agit d établir une évaluation pour déterminer dans quel pays le bois a été récolté. La complexité de la chaîne d approvisionnement fait qu il est parfois difficile d avoir le nombre d intermédiaires voulus sur le produit. La dernière étape consiste en une série de mesures et procédures pour réduire au maximum les risques. Ce sera l exigence de preuves complémentaires, une vérification tierce partie. L objectif est toujours d avoir un produit légal. Ces mesures peuvent se compléter par un audit du fournisseur, ou changer d essence. Les obligations des commerçants L obligation de traçabilité, c est-à-dire identifier les opérateurs pour les commerçants qui fournissent les produits bois : c est-à-dire identifier les commerçants auxquels vous avez vendu les produits bois et conserver les informations au moins 5 ans. Il n y a pas d obligation de développer un SDR et de registre de traçabilité. Le référentiel FSC (Forest Stewardship Council) et PEFC (Programme for the Endorsement of Forest Certification) jouent un rôle important dans l analyse des risques et peuvent être utilisés comme support dans l évaluation du risque. Mais ils n intègrent pas à ce jour les exigences légales pour le commerce et les douanes au niveau de la gestion des forêts. Ces deux labels ne peuvent faire office de certification, ni attester que ce bois est légal, mais il faut quand même les faire vérifier. Les organisations de contrôles comme SGS ont des missions de maintient et d évaluation du Système de Diligence Raisonnée de l organisme de contrôle. Elles vérifient que les opérateurs utilisent bien le SDR l organisme de contrôle. Elles prennent les mesures appropriées en cas de mauvaise utilisation de son SDR. Si la société ne suit pas le système, on peut suspendre son autorisation. Elles doivent être agrées par l UE pour exercer leur mission. Chaque Etat-membre définit la règle et les sanctions, quant aux contrôles et aux pénalités. Ces contrôles peuvent comprendre l examen du système raisonné. Les sanctions peuvent comprendre entre autre des amendes proportionnelles, la saisie du bois, la suspension immédiate d exercer une activité commerciale. Ces organisations, quant à elles, peuvent être contrôlées par le Ministère de l Agriculture pour la France. L offre de service SGS SGS propose pour les opérateurs un programme de formation pour une bonne appropriation et une 3/6

4 bonne application des nouvelles obligations, un service de conseil pour faciliter la mise en conformité avec la réglementation, un accompagnement des sociétés à atteindre la réglementation, des audits tierce partie et fournisseurs comprenant des certifications FSC/PEFC, la vérification de la légalité des documents fournisseurs et des audits fournisseurs. Pour les commerçants, il existe des programmes de formation, un service de conseil pour faciliter la mise en conformité et un système de traçabilité pour être en conformité avec la réglementation. SGS possède également une expertise en matière d inspection des produits forestiers (FPIS) (bois rond et poteaux, copeaux de bois, pâte de bois, placage, contreplaqué) et de tests de produits en bois vendus aux consommateurs au regard des exigences de la réglementation japonaise, américaine et européenne. SGS est l un des premiers à avoir établi une certification de la chaîne de traçabilité bois avec plus de 4000 certificats à travers le monde (Europe, Afrique, Amérique, Canada, ). SGS dispose de programmes de Forestry Monitoring avec plusieurs gouvernements d Afrique, d Asie, d Amérique latine et Russie. ÉCHANGES AVEC LA SALLE Chloé Lima-Vanzeler, SNCF : Quelles sont les preuves que l on peut demander en tant qu acheteur? Suivant les produits, on remonte jusqu à la forêt et demande à avoir les autorisations des transports. Les preuves existent aux différentes étapes de la chaîne, donc il faut retrouver les certificats de traçabilité. Par exemple avec le mobilier de bureau, on a des panneaux d agglo et du médium qui peuvent arriver d une multitude de forêts ou d une seule forêt, ce qui complique les choses. IL faut savoir comment le fabricant a intégré cette exigence, auprès de son fournisseur, ce lui a mis en place, pour voir si le bois est légal quand il sort de la forêt. Quand il y a du bois français, c est relativement simple mais en Europe plus compliqué. Par exemple en Italie, la corruption entraine l illégalité de plusieurs bois vendus. Chloé Lima-Vanzeler, SNCF : Est-ce que par rapport aux missions comme FSC il y a des sortes d agréments qui se mettent en place sur les fabricants? Il n existe pas de système pour avoir la traçabilité de toute la chaîne, de la voir du début à la fin. Dans certains cas, les certifications (ex. FSC) ne nous garantissent pas un produit complètement légal. Sébastien Humbert, QUANTIS : Quelle est la relation entre cette réglementation et la Lacey Act aux Etats-Unis? Les réglementations australienne et américaine sont assez proches. Tout n est pas pareil mais l approche est similaire. 4/6

5 INTERVENTION DE MAGALIE STAMEGNA Responsable du développement durable chez Conforama, je ne suis pas en charge de la réglementation, je travaille sur la partie durabilité que ne comprend pas la réglementation européenne. Voici quelques données : nous faisons 90 % de panneaux contre 10% de massif, seulement 17% de notre CA meuble est fait hors UE ; nous sommes classé 6 ème des distributeurs dans le baromètre bois du WWF 2012 ; nous appliquons des critères au-delà du respect de la CITES lors de la réalisation des cahiers des charges produits. Nous sommes plutôt bien notés car au-delà du respect des règlementations, nous souhaitons aller vers de plus en plus de certification. Depuis 2010, nous adhérons au FSC et avons travaillé avec une ONG pour retracer la chaîne d approvisionnement de panneaux de particules issus de 3 pays : Inde, Pologne et Vietnam. Enfin nous sommes à la fois opérateurs ET commerçants, donc nous devons mettre en place le SDR. Notre périmètre de données va un peu au-delà du scope des produits EUTR. Les rembourrés ne sont pas intégrés dans le scope, mais nous les avons inclus. Nous collectons des données fournisseurs, pour cela nous développons un outil de collecte, et organisation des formations des bureaux de sourcing. Nous avons un partenariat avec SGS, qui réalise une validation de notre SDR le 21 mars 2013 et nous avons aussi un partenariat sur la campagne d audits. Nous prévoyons 50 à 60 audits par an. Depuis juillet 2012 nous collectons les données et nous sommes en train de les analyser. Dès juillet 2014 nous auditerons en priorité les fournisseurs scorés «rouge». Puis nous réaliserons une 2 ème vague sur les fournisseurs classés en zone «orange». Nous espérons qu en 2016 nous n aurons plus de fournisseurs à risque. Notre outil de collectes de données est estampillé Steinhoff. Nous demandons les certificats et la licence CITES si le fournisseur l a. Ensuite, nous entrons dans le vif du sujet, avec la complexité, et demandons la part de bois massif, de panneaux particules et pour chaque partie de ce meuble, le pourcentage. Nous demandons le nom commun, le volume, la chaîne de traçabilité. Nous possédons 4 ou 5 intermédiaires qui doivent tous joindre les preuves de leur autorisation et la traçabilité des bois qui sont utilisés. Pour les premiers retours, on se rend compte qu il est difficile de remonter l ensemble de la chaîne d approvisionnement qui peut comprendre jusqu à 5 intermédiaires avant la forêt. Nous avons des difficultés sur les données des panneaux que nous n avons pas sur le massif. Cette démarche nous aidera à accompagner des fournisseurs stratégiques vers des certifications, à adapter notre politique d achat de bois responsables. On le fait pour le bois massif, mais également pour toutes les typologies de bois : par exemple si le meuble est fait de différents panneaux, on opère une traçabilité de tous les bois. Cette règlementation amène de la transparence mais il faut que les fournisseurs soient de bonne volonté et ouvrent les portes de la traçabilité, pour avoir la liste des différents fournisseurs. 5/6

6 ÉCHANGES AVEC LA SALLE ht Chloé Lima-Vanzeler, SNCF : Est-ce une obligation de faire vérifier votre système par une tierce partie? Magali Stamegna - CONFORAMA : Non c est une démarche volontaire de Conforama, qui a mis en place son propre système. La vérification par EGS est prévue dans l accompagnement de Conforama. Sylvain POY- SGS : C est comme une sorte d audit interne. Je viens vérifier en tant qu expert que le système répond au règlement car Conforma a décidé de mettre en place son propre système de diligence raisonnée. 6/6

CIRCULAIRE DGPAAT/SDFB/C2013-3029 Date: 14 mars 2013

CIRCULAIRE DGPAAT/SDFB/C2013-3029 Date: 14 mars 2013 MINISTERE DE L'AGRICULTURE, DE L'AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET Direction Générales des Politiques Agricoles, Agroalimentaires et des Territoires Service de la forêt, de la ruralité et du cheval Sous-direction

Plus en détail

Monaco s engage contre la déforestation

Monaco s engage contre la déforestation Compte rendu des deux réunions sur l élaboration de la Charte sur le Bois en Principauté Contexte des réunions Deux réunions de travail ont été organisées le jeudi 1 er juin et le mercredi 6 juin 2011

Plus en détail

À qui pouvons-nous vendre nos feuillus nobles?

À qui pouvons-nous vendre nos feuillus nobles? À qui pouvons-nous vendre nos feuillus nobles? (exportation) Par Bruno Couture, ing. F., MBA 11 février 2015 À ceux qui en veulent et qui sont en mesure de se les payer! Canada 1,2 % États-Unis 0,7 %

Plus en détail

Concept de légalité de l exploitation forestière Système OLB

Concept de légalité de l exploitation forestière Système OLB Concept de légalité de l exploitation forestière Système OLB Douala, le 24 mars 2010 Caroline DUHESME Le système de certification OLB 1 Le Système d Origine et Légalité des Bois (OLB) 1.1- La naissance

Plus en détail

Logos, labels, marques comment s y retrouver parmi les signes apposés sur un meuble?

Logos, labels, marques comment s y retrouver parmi les signes apposés sur un meuble? Logos, labels, marques comment s y retrouver parmi les signes apposés sur un meuble? Reflet notamment de la prise de conscience des consommateurs envers l environnement, les meubles sont accompagnés d

Plus en détail

Termes de référence pour une réunion de concertation des Partenaires du PFBC impliqués dans le dialogue avec la Chine sur les forêts

Termes de référence pour une réunion de concertation des Partenaires du PFBC impliqués dans le dialogue avec la Chine sur les forêts 19.12.2012 Termes de référence pour une réunion de concertation des Partenaires du PFBC impliqués dans le dialogue avec la Chine sur les forêts (Etats des lieux du dialogue COMIFAC-SFA/Chine sur GDF et

Plus en détail

FOREST STEWARDSHIP COUNCIL

FOREST STEWARDSHIP COUNCIL SYSTÈME DE CERTIFICATION FOREST STEWARDSHIP COUNCIL FSC-ACC-020 La marque de gestion forestière responsable 1996 Forest Stewardship Council, A.C. RÉFÉRENTIEL DE CHAÎNE DE CONTRÔLE Réf. : RF03 FSC CdC 40-004

Plus en détail

Ensemble pour un Développement Durable. Notre stratégie Développement Durable «ECO FUTURE» eco.lyreco.ca. Pour nous, le N 1 c est Vous!

Ensemble pour un Développement Durable. Notre stratégie Développement Durable «ECO FUTURE» eco.lyreco.ca. Pour nous, le N 1 c est Vous! Ensemble pour un Développement Durable Environnement Social Économie Notre stratégie Développement Durable «ECO FUTURE» eco.lyreco.ca Pour nous, le N 1 c est Vous! NOTRE VISION «Être La référence pour

Plus en détail

FSC-SECR-0177. Guide FSC pour les imprimeurs

FSC-SECR-0177. Guide FSC pour les imprimeurs FSC-SECR-0177 Guide FSC pour les imprimeurs Guide FSC pour les imprimeurs Sommaire 1. Le FSC 2. La Chaîne de Contrôle (CoC) FSC 3. Règles et usages de la marque FSC sur votre production imprimée 4. Règles

Plus en détail

Document d aide à la mise en œuvre des règles de chaîne de contrôle PEFC pour les entreprises du secteur graphique

Document d aide à la mise en œuvre des règles de chaîne de contrôle PEFC pour les entreprises du secteur graphique 10-1-1 Document d aide à la mise en œuvre des règles de chaîne de contrôle PEFC pour les entreprises du secteur graphique Validé par le CA de PEFC France du 26 octobre 2012 mis à jour le 10 décembre 2013

Plus en détail

1. Objet. 2. Champ d application de la marque PEFC. 3. Propriété et utilisation de la marque PEFC. 4. Rôle des organismes certificateurs

1. Objet. 2. Champ d application de la marque PEFC. 3. Propriété et utilisation de la marque PEFC. 4. Rôle des organismes certificateurs Annexe IXb Version 2005 Système français de certification de la gestion durable des forêts Règles d utilisation de la marque PEFC (Document validé par le Conseil d Administration de PEFC France du 21 février

Plus en détail

RÈGLEMENT GRANULÉS EN BOIS NATUREL SUISSE

RÈGLEMENT GRANULÉS EN BOIS NATUREL SUISSE RÈGLEMENT GRANULÉS EN BOIS NATUREL SUISSE Éditeur: Association Granulés en Bois Naturel Suisse c/o Aric Gliesche, Kirschenackerweg 20a 3063 Ittigen Version : Auôt 2015 Table des matières 1. Introduction...

Plus en détail

Certification de la chaîne de contrôle dans le cadre du système français de certification forestière

Certification de la chaîne de contrôle dans le cadre du système français de certification forestière TM PEFC/10-1-1 Certification de la chaîne de contrôle dans le cadre du système français de certification forestière Document d aide à la mise en œuvre de l annexe IX a pour les exploitants forestiers Document

Plus en détail

Guide pratique à l usage des acheteurs publics. ConCevoir et mettre en œuvre une politique d achat bois responsable

Guide pratique à l usage des acheteurs publics. ConCevoir et mettre en œuvre une politique d achat bois responsable Guide pratique à l usage des acheteurs publics ConCevoir et mettre en œuvre une politique d achat bois responsable Auteurs : Marie Vallée (Directrice du FSC France de 2008 à 2013 www.fsc-france.fr) Jean

Plus en détail

Commande éco responsable

Commande éco responsable Commande éco responsable Achat de papier ~ Réseau TEDDIF Jeudi 3 Mai 2007 Sèvres Boulogne- Billancourt Démarche d achat éco responsable Démarche engagée depuis 2004 avec un premier marché : Fournitures

Plus en détail

PRODUIT. nouveau. uniboard.com. Sans formaldéhyde ajouté / ULEF - Particule brut Sans formaldéhyde ajouté / ULEF - Mélamine thermofusionnée (TFL)

PRODUIT. nouveau. uniboard.com. Sans formaldéhyde ajouté / ULEF - Particule brut Sans formaldéhyde ajouté / ULEF - Mélamine thermofusionnée (TFL) Sans formaldéhyde ajouté / ULEF - Particule brut Sans formaldéhyde ajouté / ULEF - Mélamine thermofusionnée (TFL) MC nouveau PRODUIT uniboard.com La référence en développement durable Pourquoi le panneau

Plus en détail

Guide pratique à l usage des acheteurs publics. ConCevoir et mettre en œuvre une politique d achat bois responsable

Guide pratique à l usage des acheteurs publics. ConCevoir et mettre en œuvre une politique d achat bois responsable Guide pratique à l usage des acheteurs publics ConCevoir et mettre en œuvre une politique d achat bois responsable Auteurs : Marie Vallée (Directrice du FSC France de 2008 à 2013 www.fsc-france.fr) Jean

Plus en détail

Comment répondre aux obligations liées à l éco-contribution?

Comment répondre aux obligations liées à l éco-contribution? Responsabilité élargie du producteur de meubles fabricants de meubles Comment répondre aux obligations liées à l éco-contribution? 2015 Depuis le décret du 6 janvier 2012, les metteurs sur le marché d

Plus en détail

Commerce équitable. Le contrôle et la certification des producteurs et des acteurs économiques

Commerce équitable. Le contrôle et la certification des producteurs et des acteurs économiques Commerce équitable Le contrôle et la certification des producteurs et des acteurs économiques Max Havelaar Belgique, mars 2008 1 SOMMAIRE FLO international, FLO cert, Max Havelaar : Qui fait quoi?....3

Plus en détail

ANNEXE 13 10-1-1 ANNEXE 13 : Documents d adhésion pour les entreprises/validé par AGE du 20.01.2015 183

ANNEXE 13 10-1-1 ANNEXE 13 : Documents d adhésion pour les entreprises/validé par AGE du 20.01.2015 183 ANNEXE 13 1011 183 ANNEXE 13 DOCUMENTS D ADHÉSION POUR LES ENTREPRISES FORMULAIRE DE DEMANDE D ADHÉSION AU SYSTÈME PEFC (Entreprise hors exploitation forestière) Lettre à établir sur papier à entête du

Plus en détail

PROCESSUS DE CERTIFICATION. La journée sur les produits biologiques. Jaouadi Imen. CSFIAA Février 2013 22/04/13

PROCESSUS DE CERTIFICATION. La journée sur les produits biologiques. Jaouadi Imen. CSFIAA Février 2013 22/04/13 PROCESSUS DE CERTIFICATION La journée sur les produits biologiques Jaouadi Imen CSFIAA Février 2013 1 SOMMAIRE 123456- ECOCERT Définitions Plan de contrôle Etapes du processus de certification Plan de

Plus en détail

Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS

Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS 23 mars 2015 Synthèse Avec plus de 12.000 évaluations

Plus en détail

Point d étape du partenariat entre la Fondation Chirac et The Forest Trust dans le cadre de leur programme de lutte contre la déforestation

Point d étape du partenariat entre la Fondation Chirac et The Forest Trust dans le cadre de leur programme de lutte contre la déforestation Getty images Point d étape du partenariat entre la Fondation Chirac et The Forest Trust dans le cadre de leur programme de lutte contre la déforestation Sommaire Communiqué de presse La lutte contre la

Plus en détail

ANNEXE 13 10-1-1 ANNEXE 13 : Documents d adhésion pour les entreprises/validé par AGE du 03.01.2012 183

ANNEXE 13 10-1-1 ANNEXE 13 : Documents d adhésion pour les entreprises/validé par AGE du 03.01.2012 183 ANNEXE 13 1011 183 ANNEXE 13 DOCUMENTS D ADHÉSION POUR LES ENTREPRISES FORMULAIRE DE DEMANDE D ADHÉSION AU SYSTÈME PEFC (Entreprise hors exploitation forestière) Lettre à établir sur papier à entête du

Plus en détail

La certification au FCBA. Bayonne le 28 septembre 2010 Eric Debanne Auditeur Technique

La certification au FCBA. Bayonne le 28 septembre 2010 Eric Debanne Auditeur Technique La certification au FCBA La Certification Une activité qui couvre tous les secteurs, forestiers, construction, ameublement L un des trois grands dans le domaine de la construction avec le CSTB et le LNE

Plus en détail

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification ISO 50001 Le cadre réglementaire évolue incitant aujourd hui les Grandes Entreprises à s engager vers une meilleure efficience énergétique.

Plus en détail

Baromètre PAP50. Banque & Assurance. Atelier de restitution. 3 décembre 2014 Paris

Baromètre PAP50. Banque & Assurance. Atelier de restitution. 3 décembre 2014 Paris Baromètre PAP50 Banque & Assurance Atelier de restitution 3 décembre 2014 Paris Agenda Shorter title 8h30 Accueil des participants, petit-déjeuner 9h00 Introduction (Marie-Christine Korniloff, WWF ; Secondary

Plus en détail

GROUPE ECOCERT ORGANISME DE CONTRÔLE ET DE CERTIFICATION AU SERVICE DE L HOMME ET DE L ENVIRONNEMENT

GROUPE ECOCERT ORGANISME DE CONTRÔLE ET DE CERTIFICATION AU SERVICE DE L HOMME ET DE L ENVIRONNEMENT GROUPE ECOCERT ORGANISME DE CONTRÔLE ET DE CERTIFICATION AU SERVICE DE L HOMME ET DE L ENVIRONNEMENT NOS ACTIVITES NOS COMPETENCES CŒUR DE METIER : AUDIT, CONTRÔLE ET CERTIFICATION De produits, entreprises,

Plus en détail

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros Partenaires pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages BNP Paribas Assurance conçoit et commercialise dans quarante-deux pays ses produits et services dans les domaines de l épargne, de la prévoyance

Plus en détail

annexe 15 10-1-1 ANNEXE 15 : Chaîne de contrôle des produits forestiers et à base de bois - Exigences

annexe 15 10-1-1 ANNEXE 15 : Chaîne de contrôle des produits forestiers et à base de bois - Exigences annexe 15 10-1-1 200 ANNEXE 15 Chaîne de contrôle des produits forestiers et à base de bois Exigences (Traduction française du document PEFC ST 2002 : 2013 Chain of custody of forest based products Requirements

Plus en détail

Le marquage CE vous ouvre les portes du marché européen!

Le marquage CE vous ouvre les portes du marché européen! Le marquage CE vous ouvre les portes du marché européen! Commission européenne Entreprises et industrie Table des matières Qu est-ce que le marquage CE? Qu est-ce que le marquage CE? 3 Obligations légales

Plus en détail

PRODUIT COSMETIQUE BIOLOGIQUE : * Quel processus de certification? * Comment optimiser sa démarche? NATEXPO Paris le 19 octobre 2009 Olivier MOLTER

PRODUIT COSMETIQUE BIOLOGIQUE : * Quel processus de certification? * Comment optimiser sa démarche? NATEXPO Paris le 19 octobre 2009 Olivier MOLTER PRODUIT COSMETIQUE BIOLOGIQUE : * Quel processus de certification? * Comment optimiser sa démarche? NATEXPO Paris le 19 octobre 2009 Olivier MOLTER Présentation de Bureau Veritas Bureau Veritas en bref

Plus en détail

La certification FSC (Forêt) Usine et projets. Jamal Kazi CertificAction BSL Rimouski, le 21 mars 2007

La certification FSC (Forêt) Usine et projets. Jamal Kazi CertificAction BSL Rimouski, le 21 mars 2007 La certification FSC (Forêt) Usine et projets Jamal Kazi CertificAction BSL Rimouski, le 21 mars 2007 La norme de chaîne de traçabilité FSC FSC-STD-40-004 La chaîne de traçabilité pour les projets FSC-STD-40-006

Plus en détail

Certifications et Labels

Certifications et Labels Certifications et Labels Connaissez-vous ces normes et labels? 1 Le Code des Marchés Publics 2006 Il peut être demandé aux candidats de fournir des preuves quant à leur capacité technique en matière environnementale

Plus en détail

MATÉRIAUX ET RESSOURCES (MR)

MATÉRIAUX ET RESSOURCES (MR) MR 3 Réutilisation des matériaux Ne s'applique pas NC : Consacrer au moins 5 % () ou 10 % (2 points) du coût total des matériaux de construction pour l achat de matériaux récupérés, remis à neuf ou réutilisés.

Plus en détail

MINISTERE DE L'AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET DEMANDE D AIDE

MINISTERE DE L'AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET DEMANDE D AIDE N 15008 MINISTERE DE L'AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET DEMANDE D AIDE Relative aux investissements dans le secteur des serres horticoles, des aires de culture hors sol de plein air et

Plus en détail

Groupe AFNOR au service de votre performance

Groupe AFNOR au service de votre performance Groupe AFNOR au service de votre performance GROUPE AFNOR Les clés de votre différenciation et de votre développement AFNOR est un groupe de services organisé autour de 4 grands domaines de compétences

Plus en détail

LA REGLEMENTATION EUROPEENNE

LA REGLEMENTATION EUROPEENNE LA REGLEMENTATION EUROPEENNE 1 Un nouveau contexte européen Réglementation Protection et information consommateur Loyauté des transactions Protection de l environnement Applications Analyse de risques

Plus en détail

Forest Stewardship Council. Guide simplifié d utilisation des marques à l intention des titulaires de certificats

Forest Stewardship Council. Guide simplifié d utilisation des marques à l intention des titulaires de certificats Forest Stewardship Council Guide simplifié d utilisation des marques à l intention des titulaires de certificats A propos des marques FSC et de ce guide simplifié Les marques FSC sont l outil de communication

Plus en détail

Chiffre d affaires de 2 549 millions d euros +23% par rapport à 2007 +13% à périmètre et taux de changes constants

Chiffre d affaires de 2 549 millions d euros +23% par rapport à 2007 +13% à périmètre et taux de changes constants Bureau Veritas annonce un chiffre d affaires et une estimation de résultat opérationnel ajusté en 2008 en très forte croissance et supérieurs à ses prévisions de 2 549 millions d euros +23% par rapport

Plus en détail

PRIGOUE Une privatisation de la gouvernance globale de l environnement? Rôles des standards durables multi-acteurs dans la régulation des CEP

PRIGOUE Une privatisation de la gouvernance globale de l environnement? Rôles des standards durables multi-acteurs dans la régulation des CEP PRIGOUE Une privatisation de la gouvernance globale de l environnement? Rôles des standards durables multi-acteurs dans la régulation des CEP 02 Janvier 2012-01 Janvier 2015 http://standards-glocal.fr

Plus en détail

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION S.M.A.R.T. Production 2004-2005 - Tous droits de reproduction réservés. Par les mêmes organisateurs : 40 ateliers gratuits sur

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Notre organisation. 2. Nos produits. 3. Nos fournisseurs. 4. La qualité de nos approvisionnements

SOMMAIRE. 1. Notre organisation. 2. Nos produits. 3. Nos fournisseurs. 4. La qualité de nos approvisionnements www.sodexo.com SOMMAIRE 1. Notre organisation 2. Nos produits 3. Nos fournisseurs 4. La qualité de nos approvisionnements 1. Notre organisation Notre vision des achats La Direction des Achats de Sodexo

Plus en détail

PEFC Gestion durable des forêts. PEFC Belgium asbl Thomas Davreux 26 novembre 2014

PEFC Gestion durable des forêts. PEFC Belgium asbl Thomas Davreux 26 novembre 2014 PEFC Gestion durable des forêts PEFC Belgium asbl Thomas Davreux 26 novembre 2014 1 Agenda Origines de la certification forestière L organisation PEFC Le standard PEFC Certifications PEFC PEFC en Belgique

Plus en détail

satisfaction client business continuity Sécurité alimentaire

satisfaction client business continuity Sécurité alimentaire satisfaction client business continuity Sécurité alimentaire vitesse de commercialisation plus loin dans l excellence efficacité santé et SéCURITé au travail avantage compétitif développement durable SGS

Plus en détail

Ensemble pour un Développement Durable. Notre stratégie Développement Durable ECO FUTURE. eco.lyreco.fr

Ensemble pour un Développement Durable. Notre stratégie Développement Durable ECO FUTURE. eco.lyreco.fr Ensemble pour un Développement Durable Environnement Social Economie Notre stratégie Développement Durable ECO FUTURE eco.lyreco.fr NOTRE VISION Etre La référence pour un Environnement de Travail Exemplaire

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. IMPORTATEURS Vos obligations tout au long de l année

GUIDE PRATIQUE. IMPORTATEURS Vos obligations tout au long de l année ID-SC-186 GUIDE PRATIQUE PREPARATEURS, DISTRIBUTEURS, IMPORTATEURS : Vos obligations tout au long de l année GUIDE PRATIQUE PREPARATEURS, DISTRIBUTEURS, IMPORTATEURS Vos obligations tout au long de l année

Plus en détail

Quel avenir pour les produits bois éco-certifiés africains sur le marché européen?

Quel avenir pour les produits bois éco-certifiés africains sur le marché européen? Quel avenir pour les produits bois éco-certifiés africains sur le marché européen? Premières conclusions de l étude sur le marché européen des produits bois issus des forêts du Bassin du Congo gérées de

Plus en détail

Pour les produits à destination du marché français et/ou européen, il existe deux écolabels officiels :

Pour les produits à destination du marché français et/ou européen, il existe deux écolabels officiels : Les écolabels Des produits plus respectueux de l environnement Les écolabels sont des signes officiels de reconnaissance des avantages environnementaux des produits qui les portent. Les produits doivent

Plus en détail

Les écolabels produits. Chantal Trichard 4 octobre 2011

Les écolabels produits. Chantal Trichard 4 octobre 2011 Les écolabels produits Chantal Trichard 4 octobre 2011 Rappel de définition Qu est-ce qu un achat éco-responsable? Achat de biens ou services qui prennent en compte la protection de l environnement ou

Plus en détail

Plan forêt E. Leclerc

Plan forêt E. Leclerc Plan forêt E. Leclerc Janvier 2012 ACDLec/Commission qualité et développement durable V. Lemaire chargée d études qualité et développement durable Plan forêt E.Leclerc - Conférence forêts tropicales 12

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE CARREFOUR EUROPE 6 NOVEMBRE 2013 Présenté par: Équipe internationale, Banque Nationale du Canada 1 Contexte Situation

Plus en détail

eni gas & power en France Juillet 2013 eni.com/fr

eni gas & power en France Juillet 2013 eni.com/fr eni gas & power en France Juillet 2013 eni.com/fr eni gas & power en France Avec plus de 50 ans d expérience dans le secteur gazier, eni est l un des premiers opérateurs de gaz naturel en Europe, où elle

Plus en détail

Le spécialiste. du contreplaqué

Le spécialiste. du contreplaqué Le spécialiste du contreplaqué PRÉSENTATION Spécialisé dans l importation et la distribution de contreplaqués, Rougier Panneaux propose une large gamme de panneaux contreplaqués pour des utilisations multiples

Plus en détail

RESPONSABILITÉ D ENTREPRISE LES ONZE ENGAGEMENTS DU GROUPE

RESPONSABILITÉ D ENTREPRISE LES ONZE ENGAGEMENTS DU GROUPE RESPONSABILITÉ D ENTREPRISE LES ONZE ENGAGEMENTS DU GROUPE Résultats 2014 S O M M A I R E INDUSTRIEL RESPONSABLE EMPLOYEUR RESPONSABLE PARTENAIRE RESPONSABLE 2 8 14 Premier électricien mondial et leader

Plus en détail

Mars 2013. La mise en œuvre du RBUE et www.legal-timber.info

Mars 2013. La mise en œuvre du RBUE et www.legal-timber.info Mars 2013 La mise en œuvre du RBUE et www.legal-timber.info Le 3 mars dernier le Règlement bois de l UE (RBUE) entrait en application. Dès le 6 mars vous aviez accès au site legal-timber.info. Ce site

Plus en détail

Les signes de qualité des produits alimentaires

Les signes de qualité des produits alimentaires Technologie Professionnelle Cuisine Les signes de qualité des produits alimentaires BAC PROFESSIONNEL Restauration 1BAC HO Présentation généraleg 1] Les aspects réglementaires 2] Qu est-ce que la qualité?

Plus en détail

Déclaration de détachement de salariés

Déclaration de détachement de salariés FICHE Pays Réaliser une prestation de services en ALLEMAGNE Déclaration préalable (reconnaissance de vos qualifications) Vérifiez si votre activité est réglementée en Allemagne Si votre activité fait partie

Plus en détail

La démarche environnementale de GPV France BILAN ET PERSPECTIVES ENVELOPPES PACKAGING

La démarche environnementale de GPV France BILAN ET PERSPECTIVES ENVELOPPES PACKAGING La démarche environnementale de GPV France BILAN ET PERSPECTIVES ENVELOPPES PACKAGING BILAN Les émissions globales de GPV France correspondaient à 11,2 tonnes de CO 2 par million d enveloppes produites.

Plus en détail

Évolution de l importation et de l exportation de produits bois en Alsace

Évolution de l importation et de l exportation de produits bois en Alsace Filière forêt-bois Évolution de l importation et de l exportation de produits bois en Alsace (Source : Douane) En octobre 2014, l Agreste (service statistique du Ministère de l Agriculture, de l Agroalimentaire

Plus en détail

Quebec Wood Export Bureau (Q-WEB) Système de traçabilité et d audit

Quebec Wood Export Bureau (Q-WEB) Système de traçabilité et d audit Quebec Wood Export Bureau (Q-WEB) Système de traçabilité et d audit Le bois dans la construction écologique et la traçabilité des produits forestiers Rimouksi 20 et 21 mars, 2007 Carl-Éric Guertin, ing.f.,

Plus en détail

UTILISER DU PAPIER PEFC : UN GESTE ECO-RESPONSABLE

UTILISER DU PAPIER PEFC : UN GESTE ECO-RESPONSABLE 10-31-1335 / Certifié / Ce produit est issu de forêts gérées durablement et de sources contrôlées. / pefc-france.org > www.pefc-france.org : +33 1 82 53 60 60 PHOTO : Fotolia / J.Delpire / Mai 2014 Retrouvez

Plus en détail

CONTRAT LOGICIEL CERTIFICATION

CONTRAT LOGICIEL CERTIFICATION CONTRAT LOGICIEL CERTIFICATION Conditions Générales Entre, la Société CERTIF.ME, Société par Actions Simplifiée au capital de 10 000, dont le siège social est fixé à CEBAZAT 63118 13 Rue du Stade, immatriculée

Plus en détail

Isolation thermique Fiche produit pour les marchés publics écologiques (MPE)

Isolation thermique Fiche produit pour les marchés publics écologiques (MPE) Isolation thermique Fiche produit pour les marchés publics écologiques (MPE) Les marchés publics écologiques (MPE) constituent un instrument non contraignant. La présente fiche récapitule les critères

Plus en détail

PRÉFET DU BAS-RHIN. Déclaration en établissement d APS à la Direction Départementale de la Cohésion Sociale du Bas- Rhin

PRÉFET DU BAS-RHIN. Déclaration en établissement d APS à la Direction Départementale de la Cohésion Sociale du Bas- Rhin PRÉFET DU BAS-RHIN Les centres de remise en forme (Réglementation spécifique) Avant propos : L AFNOR a publié en 2011 les normes XP-S412 «salle de remise en forme - Exigences de conception et de fonctionnement».

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Les marchés de fourniture de bureau et le développement durable

FICHE TECHNIQUE. Les marchés de fourniture de bureau et le développement durable FICHE TECHNIQUE Les marchés de fourniture de bureau et le développement durable DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE (téléchargeables sur Internet) Guide de l achat public : produit papetier, articles de papeterie et

Plus en détail

Le bois, la première des énergies renouvelables

Le bois, la première des énergies renouvelables Le bois, la première des énergies renouvelables Chiffres clés du bois-énergie en France La France dispose de l un des plus importants massifs européens avec une forêt qui couvre près de 1/3 du territoire

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION - PERIODE 2015-2020

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION - PERIODE 2015-2020 UNION EUROPEENNE FONDS EUROPEEN AGRICOLE POUR LE DEVELOPPEMENT RURAL MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L'AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET En cours FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION - PERIODE 2015-2020 AIDE

Plus en détail

Les défis et nouvelles opportunités du «cloud computing»

Les défis et nouvelles opportunités du «cloud computing» Les défis et nouvelles opportunités du «cloud computing» MODÉRATEUR : Christian Leblanc Fasken Martineau PANÉLISTES : Stéphane Gilker Fasken Martineau Antoine Aylwin Fasken Martineau Jérôme Arnaud OVH

Plus en détail

LE Label de Qualité des Produits Solaires Thermiques en Europe Doper votre activité solaire thermique www.solarkeymark.org

LE Label de Qualité des Produits Solaires Thermiques en Europe Doper votre activité solaire thermique www.solarkeymark.org La Solar Keymark Le Plan Keymark du Comité Européen de Normalisation LE Label de Qualité des Produits Solaires Thermiques en Europe Doper votre activité solaire thermique www.solarkeymark.org 2 3 La Solar

Plus en détail

CERTIFICATION FORESTIERE FSC. Guide simplifié pour les différents acteurs

CERTIFICATION FORESTIERE FSC. Guide simplifié pour les différents acteurs CERTIFICATION FORESTIERE FSC Guide simplifié pour les différents acteurs 1 Présentation de l équipe Réalisation: CIEFE: Centre International d Etudes Forestières et Environnementales (Cameroun) IMAFLORA:

Plus en détail

«Une approche globale de la protection des données à caractère personnel dans l'union européenne» Contribution du Groupe Carrefour - Janvier 2011

«Une approche globale de la protection des données à caractère personnel dans l'union européenne» Contribution du Groupe Carrefour - Janvier 2011 «Une approche globale de la protection des données à caractère personnel dans l'union européenne» Contribution du Groupe Carrefour - Janvier 2011 Numéro au registre des représentants d intérêts : 2921139621-18

Plus en détail

Acronymes. Introduction

Acronymes. Introduction Société civile et observation indépendante de la mise en application de la loi forestière et de la gouvernance (OI-FLEG) en République du Congo : progrès, leçons tirées et ouverture sur l avenir Juin 2009

Plus en détail

Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011

Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011 Présentation par Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011 STANDARD DE GESTION FORESTIÈRE FSC FOREST STANDARD SHIP COUNCIL Historique du FSC Créé en 1993 suite au Sommet de la terre de Rio

Plus en détail

FLEGT Note d Information

FLEGT Note d Information Série 20 Note FLEGT Note APPLICATION DES REGLEMENTATIONS FORESTIERES, GOUVERNANCE ET ECHANGES COMMERCIAUX Directives sur le Contrôle Indépendant INTRODUCTION Le Plan d action de l UE pour l application

Plus en détail

Le Guide de la maison certifiée pour se construire une vie en rose

Le Guide de la maison certifiée pour se construire une vie en rose Le Guide de la maison certifiée pour se construire une vie en rose Nous avons fait construire une maison basse consommation certifiée NF Nous voulions notre maison mais pas à n importe quel prix! Nous

Plus en détail

Further excellence. transparence

Further excellence. transparence sécurité qualité intégrité SÉCURITÉ Further excellence loyauté efficacité durabilité transparence LIVREZ DES PRODUITS PARMI LES MEILLEURS DE LEUR CATÉGORIE SOLUTIONS D AUDIT, DE CERTIFICATION ET DE FORMATION

Plus en détail

SCHEMA VOLONTAIRE 2BSvs DESCRIPTION DU SCHEMA

SCHEMA VOLONTAIRE 2BSvs DESCRIPTION DU SCHEMA SCHEMA VOLONTAIRE 2BSvs DESCRIPTION DU SCHEMA Note sur le statut de ce document Ce document de référence est une partie intégrante du schéma volontaire 2BSvs développé par le Consortium avec l appui technique

Plus en détail

Évolution des marchés internationaux du bois et produits dérivés

Évolution des marchés internationaux du bois et produits dérivés Le Cahier sur les Politiques de l EFI 5 EU FLEGT Facility Évolution des marchés internationaux du bois et produits dérivés Principaux instruments politiques Cette publication a été produite avec l aide

Plus en détail

VOUS RECHERCHEZ UN INVESTISSEMENT D EXCEPTION, NON FINANCIER, NON SPÉCULATIF, QUI DOPE LA VALEUR DE VOTRE PATRIMOINE?

VOUS RECHERCHEZ UN INVESTISSEMENT D EXCEPTION, NON FINANCIER, NON SPÉCULATIF, QUI DOPE LA VALEUR DE VOTRE PATRIMOINE? VOUS RECHERCHEZ UN INVESTISSEMENT D EXCEPTION, NON FINANCIER, NON SPÉCULATIF, QUI DOPE LA VALEUR DE VOTRE PATRIMOINE? 6000 LA FORÊT ROUMAINE, UN PATRIMOINE À HAUT RENDEMENT! IMPLANTÉ DEPUIS 2007 EN ROUMANIE

Plus en détail

La Certification un outil au service des SDIS

La Certification un outil au service des SDIS La Certification un outil au service des SDIS 02 février 2012 Sommaire Présentation d AFNOR Qu est-ce que la certification Focus sur la certification de service Processus de développement Processus de

Plus en détail

JE CHOISIS. Abris de jardin

JE CHOISIS. Abris de jardin JE CHOISIS Abris de jardin JE CHOISIS Un abri de jardin L abri de jardin est l endroit idéal pour ranger vos outils et stocker votre mobilier de jardin pendant l hiver. Selon sa taille, il peut aussi accueillir

Plus en détail

ADHESION AU PACTE MONDIAL

ADHESION AU PACTE MONDIAL mars 2015 ADHESION AU PACTE MONDIAL COMMUNICATION SUR LE PROGRES 2014/2015 Le Groupe Burlat Création en 1985 45 collaborateurs Gestion de l information : Dématérialisation et mise en page de tous support.

Plus en détail

Guide des pratiques commerciales

Guide des pratiques commerciales Guide des pratiques commerciales L exigence de nos entreprises nous fait progresser Certifié ISO 9001 version 2008 1 LES VENTES RÈGLEMENTÉES Soldes...4 Liquidations...5 Ventes au déballage...6 2 ANNONCES

Plus en détail

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales»

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les chaînes d activité mondiales (CAM) Les chaînes d activité recouvrent la gamme complète des fonctions et des tâches

Plus en détail

ANNEXE CADRE OPÉRATIONNEL POUR LA REPRISE DES EXPORTATIONS DES DIAMANTS BRUTS DE LA RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

ANNEXE CADRE OPÉRATIONNEL POUR LA REPRISE DES EXPORTATIONS DES DIAMANTS BRUTS DE LA RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE ANNEXE CADRE OPÉRATIONNEL POUR LA REPRISE DES EXPORTATIONS DES DIAMANTS BRUTS DE LA RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE I. CADRE INSTITUTIONNEL a. Le Comité de Suivi mis en place par le Décret Ministériel #33/2014

Plus en détail

Le Responsible Jewellery Council MANUEL DE CERTIFICATION

Le Responsible Jewellery Council MANUEL DE CERTIFICATION Le Responsible Jewellery Council MANUEL DE CERTIFICATION RESPONSIBLE JEWELLERY 3 LE RESPONSIBLE JEWELLERY COUNCIL Le Responsible Jewellery Council (RJC) est une organisation certifiante à but nonlucratif

Plus en détail

LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DES ENTREPRISES Enjeux économiques et réglementaires

LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DES ENTREPRISES Enjeux économiques et réglementaires LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DES ENTREPRISES Enjeux économiques et réglementaires 1 Partie 1 - L énergie : une problématique globale et durable Des enjeux politiques, économiques et réglementaires : De l

Plus en détail

Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001?

Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001? Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001? Réduire le coût énergétique : outils et solutions pratiques AFQP 06 & CCI de Nice Côte d Azur le 13/01/2015 Théophile CARON - Chef de Projet

Plus en détail

Bioénergie. L énergie au naturel

Bioénergie. L énergie au naturel Bioénergie L énergie au naturel Les références d AREVA en bioénergie Plus de 2,5 GW dans le monde : la plus grande base installée de centrales biomasse AREVA développe des solutions de production d électricité

Plus en détail

Présentation de la lutte contre la corruption. Un guide de formation pour les entreprises qui font affaire avec Abbott

Présentation de la lutte contre la corruption. Un guide de formation pour les entreprises qui font affaire avec Abbott Présentation de la lutte contre la corruption Un guide de formation pour les entreprises qui font affaire avec Objet s attache à mener ses activités de façon éthique et en conformité avec la Loi et la

Plus en détail

PARTIE 1 : RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Les questions suivantes visent toutes les couvertures demandées. SECTION A : RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

PARTIE 1 : RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Les questions suivantes visent toutes les couvertures demandées. SECTION A : RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX PROPOSIP ITION POUR LE RENOUVELLEMENT D UNE ASSURANCE TECHNOLOGIE REMARQUES IMPORTANTES : La présente proposition est soumise à La Compagnie d Assurance Travelers du Canada («CATC») et à La Compagnie d

Plus en détail

URS PRÉFABRIQUÉS STRUCTURES RBR

URS PRÉFABRIQUÉS STRUCTURES RBR STRUCTURES RBR conçoit et fabrique avec la plus haute précision des composantes structurales en bois pour des bâtiments de type résidentiel, commercial, industriel et agricole. STRUCTURES RBR se définit

Plus en détail

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 PRESENTATION Le groupe ALTIOS International Une société leader dans le conseil et le développement opérationnel

Plus en détail

FAITS SAILLANTS SUR LES MESURES GOUVERNEMENTALES POUR COMBATTRE LA CONTREBANDE DU TABAC

FAITS SAILLANTS SUR LES MESURES GOUVERNEMENTALES POUR COMBATTRE LA CONTREBANDE DU TABAC FAITS SAILLANTS SUR LES MESURES GOUVERNEMENTALES POUR COMBATTRE LA CONTREBANDE DU TABAC Préambule Ce document présente un survol des principales mesures introduites par les gouvernements du Québec et de

Plus en détail

Description du processus de certification OLB Entreprises forestières GP01

Description du processus de certification OLB Entreprises forestières GP01 Description du processus de certification OLB Entreprises forestières GP01 Référence: GP01 OLB EF 1.2 version, 22/03/2013 Bureau Veritas Certification France 60 Général de Gaulle Avenue - 92046 Paris -

Plus en détail

Fiche Pratique n 1 : Le Papier

Fiche Pratique n 1 : Le Papier Le Développement durable en Pratique dans les hauts du Lyonnais Fiche Pratique n 1 : Le Papier Sommaire : - Le saviez-vous? - Adoptons les bons réflexes - Que faire concrètement? - Ressources «Le papier

Plus en détail

Vérification de l Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) Expérience de l Université McGill

Vérification de l Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) Expérience de l Université McGill Vérification de l Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) Expérience de l Université McGill Présentée par les Service des approvisionnements de l Université McGill OBJECTIFS Douanes et circulation

Plus en détail

Organisation actuellement en constitution

Organisation actuellement en constitution Organisation actuellement en constitution Options de participation Ce document provisoire complète les Informations Générales de la version indienne datée de juin 2010 à l attention des ONGs. BePangea

Plus en détail

Le marquage CE est avant tout un principe de protection du consommateur

Le marquage CE est avant tout un principe de protection du consommateur Le marquage CE est avant tout un principe de protection du consommateur il ne faut pas le confondre avec les différentes obligations : les justificatifs pour crédits d impôts et pour les marchés publics

Plus en détail