UN HABITAT ÉCONOME EN ÉNERGIE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UN HABITAT ÉCONOME EN ÉNERGIE"

Transcription

1 LES FICHES D INFORMATION pour les consommateurs d énergies de la Loire ÉCONOMISER SON ÉNERGIE 5 UN HABITAT ÉCONOME EN ÉNERGIE RÉNOVER OU CONSTRUIRE PERFORMANT L énergie est de plus en plus chère et la performance de votre habitat est donc primordiale. Lorsque vous souhaitez louer un logement, renseignez-vous sur sa consommation énergétique et donc vos charges futures. Les nouveaux logements doivent respecter la Réglementation Thermique et sont très peu consommateurs d énergies. Dans le bâti ancien, des travaux d amélioration de l isolation, du chauffage ou de la ventilation sont possibles.

2 DES LOGEMENTS DE PLUS EN PLUS ÉCONOMES EN ÉNERGIE La Réglementation Thermique 2012 (RT 2012) Fiche d identité Date d application : 1 janvier 2013 Cibles : Bâtiment résidentiel ou partie de bâtiment faisant l objet d un permis de construire. Objectifs : Améliorer l efficacité thermique des bâtiments et réduire les émissions de gaz à effet de serre liées au secteur résidentiel. Exigences : Consommation en énergie primaire inférieure, en moyenne, à 50 kwh/m²/an. Bonne conception bioclimatique (forme compacte, surfaces vitrées au sud ). Prise en compte du confort d été. L objectif annoncé est de diviser par 3 la consommation d énergie des bâtiments neufs. Lorsque l on parle de la consommation d énergie primaire dans la RT2012, on prend en compte 5 postes : le chauffage, l eau chaude, le froid, l éclairage, les auxiliaires (pompes, ventilateurs ). Cette consommation ne devra pas dépasser 50 kwh/m²/an en moyenne en France. En effet, cette valeur sera modulée en fonction de la zone géographique et de l altitude. Par exemple pour la Loire, pour une altitude inférieure à 400 m, le seuil sera de 60 kwh/m²/an. Par contre, à une altitude comprise entre 400 et 800m, le seuil sera de 72 kwh/m²/an. Avec cette nouvelle réglementation, le chauffage et l eau chaude électrique seront fortement pénalisés. Pour s assurer de la prise en compte de ces nouvelles règles, le maître d ouvrage devra fournir diverses attestations : 1 attestation à la demande du permis de construire et 1 attestation lors de l achèvement des travaux. En cas de non-conformité, le maître d ouvrage ou tout intervenant pourra être condamné à une amende. EN FRANCE LA MOYENNE DE LA CONSOMMATION D ÉNERGIE DES LOGEMENTS EXISTANTS EST DE 350 KWH/M²/AN VALEUR MOYENNE OBJECTIFS (en KwH/m²/an) Avant 1974 x 400 RT % 300 RT % 225 RT % 170 RT % 150 RT 2012 Division par 3 50 LA CONSOMMATION D ÉNERGIE DES LOGEMENTS NEUFS

3 Rénovation en habitat collectif ou individuel. LE NEUF NE CONCERNE QUE 1% DES LOGEMENTS CHAQUE ANNÉE. La rénovation des logements anciens est donc un vrai enjeu. Beaucoup d interventions sont possibles pour améliorer votre logement : isolation des combles, isolation par l extérieur, changement des huisseries, installation d un chauffe-eau solaire, installation d une régulation pour le chauffage, installation de compteurs de chaleur individuels... Il existe des aides pour soutenir les copropriétaires, les bailleurs et les propriétaires dans leurs travaux d amélioration. HABITAT BIOCLIMATIQUE : COMMENT JOUER AVEC LA NATURE? VENT Masque végétal à feuillage caduque : ombre l'été Masque végétal persistant Capter l'énergie espace tampon Captage du rayonnement solaire LE BIOCLIMATISME C EST L ART DE FAIRE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE AVANT MÊME LA CONSTRUCTION DE LA MAISON! La démarche bioclimatique optimise entre autres l orientation (ouvertures sur le sud, protections au nord), les apports solaires, l éclairage naturel, les protections naturelles contre le vent (haie), l inertie, la compacité du bâti et la mitoyenneté (les logements se protègent les uns les autres).

4 Les techniqueses Il existe différentes techniques pour isoler une maison : Le monomur : le matériau de construction fait à la fois office de mur porteur et d isolant. TOITURE (ex : certaines briques en terre cuite, le 25 à 30 % béton cellulaire). L isolation par l intérieur : cette technique présente l avantage d être facile à mettre en oeuvre et moins coûteuse mais son efficacité est limitée. Cela signifie aussi une perte de surface habitable. En revanche elle permet des abaissements et remontées rapides de température. L isolation par l extérieur : un peu plus coûteuse, cette technique est efficace car elle permet de traiter efficacement les ponts thermiques et d augmenter l inertie. UNE MAISON BIEN ISOLÉE ET VENTILÉE MUR 20 à 25 % ISOLER, C EST GAGNER! PLANCHER BAS 7 à 10 % AIR RENOUVELÉ 20 à 25 % FENÊTRES 10 à 15 % PONTS THERMIQUES 5 à 10 % LES DÉPERDITIONS ÉNERGÉTIQUES D UN LOGEMENT NON ISOLÉ Les différents matériaux Il existe 4 grandes familles d isolants : Les isolants d origine minérale (laine de verre, laine de roche ). Les isolants synthétiques (polyuréthanne, polystyrène, ). Les isolants d origine végétale et animale (bois, chanvre, laine de mouton ). Les isolants issus de la filière de recyclage (ouate de cellulose, fibres textiles ). Les épaisseurs conseilléess Quels que soient la technique ou les matériaux utilisés, exigez la performance. Tableau des épaisseurs conseillées par parois ISOLATION DES PAROIS OPAQUES PAR L INTÉRIEUR. Toiture, combles, toiture terrasse Plancher bas sur locaux non chauffés Murs extérieurs sur locaux non chauffés Fenêtres ISOLATION DES PAROIS OPAQUES PAR L EXTÉRIEUR. Toiture, combles, toiture terrasse Plancher bas sur locaux non chauffés Murs extérieurs sur locaux non chauffés Fenêtres R 10m².K/W (40 cm d isolant) R 4.5m².K/W (15 à 18 cm d isolant) R 4.5m².K/W (15 à 18 cm d isolant) Uw 1.2m 2.K/W R 7.5m².K/W (30 cm d isolant) R 2.5m².K/W (10 cm d isolant) R 4.5m².K/W (15 à 18 cm d isolant) Uw 1.4m 2.K/W Attention! Si vous souhaitez une isolation performante, il faut traiter l étanchéité à l air. Une des techniques consiste à poser un frein vapeur entre l isolant et l espace chauffé. Parlez-en aux professionnels concernés.

5 UNE MAISON CONFORTABLE, SAINE ET ÉCONOME LA VENTILATION, C EST INDISPENSABLE! Ouvrir les fenêtres 5 min par jour (en fermant le radiateur bien sûr!) c est bien mais cela ne permet pas de se passer d un système de ventilation. A quoi ça sert? Eliminer l humidité. Apporter de l oxygène. Evacuer les odeurs et les polluants. Comment ça marche? Les grands principes de la ventilation mécanique : Des bouches d aspiration de l air vicié, souvent au plafond, sont disposées dans les pièces humides (cuisine, salle de bains, WC). D autre part, des entrées d air au-dessus des fenêtres ou au plafond dans les pièces «sèches» (salon, chambre, bureau) permettent le renouvellement de l air intérieur. Les équipements les plus performants La ventilation hygroréglable : Ces systèmes voient leur débit d air varier en fonction du taux d humidité dans la pièce ce qui permet de garantir l évacuation plus rapide d un air très humide tout en limitant les gaspillages (ventilation adaptée aux besoins). La ventilation double flux : Elle permet de limiter les pertes de chaleur par le biais d un échangeur dans lequel se croise la gaine d extraction de l air vicié (=air chaud) et la gaine d insufflation d air neuf (=air froid). Grâce à l échangeur, l air frais récupère les calories de l air sortant et entre moins froid que s il venait directement de l extérieur. CHAMBRE SALON VENTILATION DOUBLE FLUX CHAMBRE CUISINE Cet équipement plus coûteux à l achat permet néanmoins de récupérer jusqu à 90% de l énergie contenue dans l air vicié extrait. Attention, les systèmes de ventilation naturelle ou ventilation simple flux classique sont énergivores! Néanmoins il ne faut pas obstruer les bouches d aération au risque d avoir un air intérieur plus pollué que celui de l extérieur

6 RÉDUISEZ VOTRE DÉPENDANCE AUX ÉNERGIES CONVENTIONNELLES AVEC 1 le chauffe-eau solaire. Ce sont des panneaux solaires qui permettent de chauffer votre eau sanitaire (douche, cuisine ). Cet équipement apporte jusqu à 70% des besoins en eau chaude d un foyer dans la Loire! PRINCIPE DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE CAPTEURS EAU CHAUDE ÉCHANGEUR CIRCULATEUR ÉNERGIE D APPOINT le bois énergie. Les équipements de chauffage au bois modernes (bûches, granulés, plaquettes) ont des rendements élevés, des émissions de polluants faibles et une grande autonomie. De plus, le bois est une des énergies les moins chères. Pour les poêles ou inserts, choisissez-les étanches et avec une prise d air extérieure. Transformez votre cheminée d agrément en système de chauffage en l équipant d un insert; son rendement passera de 10 % a 70 %. Les poêles et foyers fermés modernes ont des rendements élevés, des émissions faibles et une grande autonomie. Les chaudières et poêles à granulés ont une alimentation automatique et sont équipés d un thermostat d ambiance. La performance de votre chauffage est garantie par la qualité de l appareil (label flamme verte) et du combustible (NF bois de chauffage). DES AIDES? POUR UN INVESTISSEMENT DANS L ISOLATION OU LE CHAUFFAGE, DES AIDES SONT POSSIBLES. RENSEIGNEZ-VOUS AUPRÈS DE VOTRE ESPACE INFO ENERGIE AU :

7 LE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGÉTIQUE (DPE) L objectif du DPE est d informer le futur propriétaire ou futur locataire de la consommation énergétique du logement et de lui donner des pistes d amélioration pour diminuer et maîtriser cette consommation. Sa validité est de 10 ans. Son coût varie en fonction du bâtiment mais pour un logement individuel c est de l ordre de 200. Le DPE est obligatoire À la vente des bâtiments existants (à joindre à la promesse de vente). À la location (à joindre au bail) sauf location saisonnière. À l affichage pour les bâtiments publics de plus de 1000 m². En cas de construction d une maison ou d extension d un bâtiment, c est au maître d ouvrage (le particulier) de faire réaliser le diagnostique de performance énergétique au plus tard au moment de la réception. En cas d acquisition d une maison ou d un logement neuf (vente d immeuble à construire : vente en l état futur d achèvement notamment), le promoteur remet le diagnostique à l acquéreur au plus tard au moment de la livraison. De ce fait, le diagnostique n est pas nécessairement annexé à l acte authentique. La loi du 12 juillet 2010 N «Grenelle 2» : depuis le 1er janvier 2011, le classement du logement au regard de la performance énergétique doit figurer dans toutes les annonces de vente ou de location qu elles émanent de particuliers ou de professionnels par voie de presse, internet ou qu elles figurent dans une vitrine avec reproduction de l étiquette énergétique dans un format encadré par la loi. Contenu Le DPE permet une comparaison objective des logements. Il comprend deux étiquettes : Une étiquette pour connaître la consommation d énergie. Une étiquette pour connaître l impact de ces consommations sur l effet de serre. EXEMPLE D ÉTIQUETTES DPE Qui? Vous pouvez trouver un professionnel auprès d une agence immobilière, d un notaire, de votre Espace Info Energie,dans les annuaires de professionnels à la rubrique «expert en technique du bâtiment» ou «diagnostics immobiliers».

8 COMMENT SUIVRE MA CONSOMMATION D ÉLECTRICITÉ É? C EST TOUT SIMPLE. Il suffit de reporter sur le tableau suivant les index de mes factures et de faire la différence de kwh. MOIS DATE INDEX DU MOIS PRÉCÉDENT INDEX ACTUEL DIFFÉRENCE DE KWH Conception graphique Verdiel.fr - Rédaction SIEL, HELIOSE - oct imprimé sur papier recyclé par un imprimeur Imprim Vert.- 2 ème édition. EXEMPLE 01/01/ Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet août septembre octobre novembre 1750 kwh ( ) 227,5 (1750 x 0.13 ) tarif régulé EDF en base pour un contrat de 6 kva. décembre Pour que le suivi soit le plus régulier possible, il faut effectuer le relevé le même jour chaque mois. Par exemple, le 1 er de chaque mois. Vous pouvez vous inspirer de ce tableau pour le gaz naturel ou encore votre eau. TOTAL Un service porté par HELIOSE dans la Loire Syndicat Intercommunal d Energies du département de la Loire

Flash information : Juin 2010

Flash information : Juin 2010 Flash information : Juin 2010 Comment rendre son logement plus performant Le coût de l énergie, son impact polluant sur notre environnement, nous mènent aujourd hui à favoriser et à développer chez chacun

Plus en détail

CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE

CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE 30/06/2011 CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE NOTICE EXPLICATIVE Page 1 I. QUE SIGNIFIE LA NORME BBC & RT 2020? A. Qu est-ce qu une Maison BBC? Pour obtenir le Label BCC, Effinergie a

Plus en détail

L éco prêt à taux zéro :

L éco prêt à taux zéro : L éco prêt à taux zéro : - Description et objectif : Destiné à financer les rénovations thermiques représentant des montants importants, c est l une des principales mesures financières du Grenelle Environnement

Plus en détail

Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013

Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013 Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013 Qu'est-ce que le crédit d'impôt développement durable? C'est une disposition fiscale permettant aux ménages de déduire de leur impôt sur le revenu une partie

Plus en détail

«Habitat et Maîtrise de l énergie»

«Habitat et Maîtrise de l énergie» «Habitat et Maîtrise de l énergie» Réunion d information Introduction l ALEC SQY - le CAUE MDE écogestes - petits travaux Isolation et Architecture Rénovation isolation - préconisations Énergie chauffage

Plus en détail

La conception du logement

La conception du logement La conception du logement L habitat est le premier poste d utilisation d énergie des ménages, à égalité avec les transports. Le niveaux de consommation par usage direct (chauffage, eau chaude, électricité

Plus en détail

Chauffage, isolation et ventilation écologiques

Chauffage, isolation et ventilation écologiques Chauffage, isolation et ventilation écologiques Paul de haut Deuxième édition 2011 Groupe Eyrolles 2007, 2011 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12998-4 PARTIE 1 BILAN ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS

Plus en détail

Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012. Réglementation thermique

Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012. Réglementation thermique Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012 Réglementation thermique Avec Maison DTT Avec Maisons CTVL www.maison-dtt.fr La réglementation

Plus en détail

Pour 2012, selon la Loi de. Investissements bénéficiant du crédit d'impôt Equipements de production d'énergie utilisant éolienne ou hydraulique

Pour 2012, selon la Loi de. Investissements bénéficiant du crédit d'impôt Equipements de production d'énergie utilisant éolienne ou hydraulique Petit Rappel Quelles sont les conditions pour en bénéficier en 2012? Votre situation : Vous êtes locataire, propriétaire occupant ou occupant à titre gratuit ; Vous êtes fiscalement domicilié en France.

Plus en détail

Questionnaire MVE Maison Individuelle et Appartement Collectif

Questionnaire MVE Maison Individuelle et Appartement Collectif Date de RdV :... / / Lieu de RdV : Initiales du CIE :. Questionnaire MVE Maison Individuelle et Appartement Collectif Afin de rendre le conseil en énergie constructif, nous avons besoin d un maximum de

Plus en détail

La Communauté de Communes montre l exemplel LA MAISON A ENERGIE POSITIVE

La Communauté de Communes montre l exemplel LA MAISON A ENERGIE POSITIVE La Communauté de Communes montre l exemplel LA MAISON A ENERGIE POSITIVE Objectif Encourager la construction de bâtiments «exemplaires» sur le Pays des Herbiers : - consommant très peu d énergie - utilisant

Plus en détail

La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover. Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013

La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover. Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013 La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013 Stéphane GIRAULT Études de conception en génie climatique et électricité Audits énergétiques Études

Plus en détail

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012 338 memento 2013 RÉGLEMENTATION 5. thermique historique des réglementations... p..340 la rt 2012 Les nouveautés... p..341 Les indicateurs et exigences... p..341 Les dispositifs de contrôle... p..343 La

Plus en détail

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE NOTE D INFORMATION TECHNIQUE Concernant l installation des vérandas concernées par la RT 2012 en maisons individuelles Cette note a été établie à partir des textes réglementaires suivant : - Arrêté du

Plus en détail

Grenelle de l'environnement. Bâtiment Grenelle 2 et réglementation

Grenelle de l'environnement. Bâtiment Grenelle 2 et réglementation 28 avril 2011 Grenelle de l'environnement Bâtiment Grenelle 2 et réglementation Assises nationales de l'aménagement et de l'économie durables en Montagne Commissariat Général au Développement durable Direction

Plus en détail

Sommaire PARC NATUREL RÉGIONAL LOIRE-ANJOU-TOURAINE. Notre patrimoine a de l avenir

Sommaire PARC NATUREL RÉGIONAL LOIRE-ANJOU-TOURAINE. Notre patrimoine a de l avenir PARC NATUREL RÉGIONAL LOIRE-ANJOU-TOURAINE Notre patrimoine a de l avenir Carnet de santé de ma maison! Sommaire Identifiez votre projet!... 2-3 Ma santé... les points clefs de mon logement... 8-9 Je construis

Plus en détail

L idée est simple : un bâtiment doit, par sa conception, se protéger du froid et des intempéries mais également du soleil et de la chaleur.

L idée est simple : un bâtiment doit, par sa conception, se protéger du froid et des intempéries mais également du soleil et de la chaleur. Une maison bio climatique L idée est simple : un bâtiment doit, par sa conception, se protéger du froid et des intempéries mais également du soleil et de la chaleur. Analyse de l environnement de la maison

Plus en détail

LE GUIDE DE LA MAISON ENVIRONNEMENTALE

LE GUIDE DE LA MAISON ENVIRONNEMENTALE Des procédés durables, écologiques et à faible consommation d énergie Pierre Etoile s engage à respecter l environnement au travers de la construction de ses résidences. Terra Natura s inscrit dans cette

Plus en détail

Diagnostic du logement

Diagnostic du logement Diagnostic du logement Mise à jour novembre 2014 Fiche réalisée par Héliose Les 5 clés de la basse consommation ❶ Isolation de l enveloppe ❺ Energies renouvelables ❷ Ventilation et étanchéité à l air ❹

Plus en détail

Crédit Impôt Transition Energétique 2016

Crédit Impôt Transition Energétique 2016 Crédit Impôt Transition Energétique 2016 Les particuliers peuvent bénéficier d un crédit d impôt transition énergétique de 30% pour réaliser des travaux de rénovation énergétique dans leur habitation principale.

Plus en détail

Guide filière sur. le chauffe-eau. thermodynamique

Guide filière sur. le chauffe-eau. thermodynamique Guide filière sur le chauffe-eau thermodynamique QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? > Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d eau chaude sanitaire. Il se compose d une

Plus en détail

Calculs et bilan des déperditions thermiques

Calculs et bilan des déperditions thermiques Calculs et bilan des déperditions thermiques Calculer les déperditions thermiques c'est déterminer la quantité de chaleur à fournir pour le chauffage d'une pièce à température donnée. Cette chaleur fournie

Plus en détail

L application de la réglementation thermique RT 2012

L application de la réglementation thermique RT 2012 L application de la réglementation thermique RT 2012 Présentation du 30 mai 2013 à l ASDER Alain GUILLOT Service Habitat et Construction de la DDT Savoie 1 La réglementation RT 2012 à compter du 1 er janvier

Plus en détail

www.france-air.com/habitat

www.france-air.com/habitat www.france-air.com/habitat Rue des Barronnières - BEYNOST - 01708 Miribel Cedex Fax : 04 78 55 25 63 www.france-air.com/habitat www.traitdunion-com.fr X E Un nouvel air éco-durable O N I U Q E Le premier

Plus en détail

ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE

ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE Rapport réalisé par ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE Réhabilitation et extension de la maison Bailleul à Toulouse ville, Maison Bailleul

Plus en détail

Rencontre de l habitat l

Rencontre de l habitat l Rencontre de l habitat l durable Les aides financières pour l habitat ancien Réunion du 27 Mai 2010 Arehn Daniel LEHUE ANAH Alain DEBADIER Notaire Romain DANTEL Catherine OTRAL-VOLLMER Espace Info Energie

Plus en détail

L ECO PTZ PAR LA METHODE DU BOUQUET DE TRAVAUX TABLEAU RECAPITULATIF TRAVAUX ECO PTZ et C.I.T.E 2015

L ECO PTZ PAR LA METHODE DU BOUQUET DE TRAVAUX TABLEAU RECAPITULATIF TRAVAUX ECO PTZ et C.I.T.E 2015 L ECO PAR LA METHODE DU BOUQUET DE TRAVAUX TABLEAU RECAPITULATIF TRAVAUX ECO et C.I.T.E 2015 La liste des équipements, matériaux et appareils mentionnés au 1 de l'article 200 quater du code général des

Plus en détail

RT 2012 et RT existant

RT 2012 et RT existant RT 2012 et RT existant RéglemenTaTion TheRmique et efficacité énergétique Dimitri molle et Pierre-manuel Patry ÊG roupeêe yrolles,ê 2 011,Ê I SBNÊ :Ê 9 78-2 - 212-12979 - 3 Sommaire Avant-propos... 1 Partie

Plus en détail

La BAO PROMODUL version Pro Expert MI

La BAO PROMODUL version Pro Expert MI La BAO PROMODUL version Pro Expert MI Logiciel de diagnostic et de simulation pour l amélioration de la performance énergétique et du confort thermique dans la maison individuelle La BAO PROMODUL version

Plus en détail

Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) Depuis le 1 er juillet 2007 la remise du DPE est obligatoire lors de la signature de tout nouveau bail.

Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) Depuis le 1 er juillet 2007 la remise du DPE est obligatoire lors de la signature de tout nouveau bail. www.nlazur-hlm.fr Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) Depuis le 1 er juillet 2007 la remise du DPE est obligatoire lors de la signature de tout nouveau bail. 1 - Objectif du DPE Ce document

Plus en détail

L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole

L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole Comprendre TRAVAUX DE RÉNOVATION L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole Mise à jour mai 2016 Pour vous aider à financer les travaux de rénovation énergétique de votre logement L éco-prêt à taux

Plus en détail

TELECHARGEMENT. Comprendre la Réglementation Thermique 2005

TELECHARGEMENT. Comprendre la Réglementation Thermique 2005 TELECHARGEMENT Comprendre la Réglementation Thermique 2005 SOMMAIRE DE LA RT 2000 A LA RT 2005...3 LES VALEURS DE REFERENCE ET GARDE-FOUS...3 VALIDATIOND UN PROJET...4 LEXIQUE...5 TEXTES DE REFERENCE...6

Plus en détail

L'énergie dans le bâtiment

L'énergie dans le bâtiment L'énergie dans le bâtiment Lycée agricole Aurillac Mardi 3 avril 2012 Réhabilitation énergétique Contexte énergétique en Auvergne : Consommation d énergie finale par secteur Émissions de CO2 par secteur

Plus en détail

LE CREDIT D'IMPOT RELATIF AU DEVELOPPEMENT DURABLE, ECONOMIES D'ENERGIE, ENERGIES RENOUVELABLES)

LE CREDIT D'IMPOT RELATIF AU DEVELOPPEMENT DURABLE, ECONOMIES D'ENERGIE, ENERGIES RENOUVELABLES) Fiche Pratique LE CREDIT D'IMPOT RELATIF AU DEVELOPPEMENT DURABLE, ECONOMIES D'ENERGIE, ENERGIES RENOUVELABLES) * Avertissement : le document ci-après a été rédigé pour apporter une aide aux lecteurs pour

Plus en détail

Sommaire. Présentation RT 2012 - CAUE Bastia - FFB

Sommaire. Présentation RT 2012 - CAUE Bastia - FFB Sommaire 1. Objectifs, méthode d élaboration 2. Exigences et évolutions / RT2005 3. Bbio, Cep, Tic 4. Exigences minimales 5. Synthèse d étude standardisée 6. Calendrier 7. Coût : maison individuelle 8.

Plus en détail

toitures solaires Devenez producteur d énergie renouvelable

toitures solaires Devenez producteur d énergie renouvelable toitures solaires Devenez producteur d énergie renouvelable L opération Toitures solaires est un projet développé par la Communauté d agglomération Valence Romans Sud Rhône-Alpes et un groupement d entreprises

Plus en détail

Le crédit d'impôt dédié au développement durable (économies d'énergie, énergies renouvelables). DGEC-SC

Le crédit d'impôt dédié au développement durable (économies d'énergie, énergies renouvelables). DGEC-SC Le crédit d'impôt dédié au développement durable (économies d'énergie, énergies renouvelables). DGEC-SC Avertissement : le document ci-après a été rédigé pour apporter une aide aux lecteurs pour une meilleure

Plus en détail

L éco-maison. Faibles coûts de fabrication. Basse consommation d énergie. Caractéristiques d un logement classique en 2009

L éco-maison. Faibles coûts de fabrication. Basse consommation d énergie. Caractéristiques d un logement classique en 2009 L éco-maison Faibles coûts fabrication Basse consommation d énergie Données bases : -Occupants: famille quatre membres -Surface l habitation: 100 m² -Situation géographique: g Poitou-Charentes Caractéristiques

Plus en détail

Quelles aides pour mes travaux de rénovation énergétique

Quelles aides pour mes travaux de rénovation énergétique Ségolène Royal soutient la rénovation énergétique des logements et la création d emplois pour la croissance verte en permettant le cumul de l éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) et du crédit d impôt transition

Plus en détail

Les conseils utiles pour votre logement

Les conseils utiles pour votre logement Les conseils utiles pour votre logement Habitat Nord Deux-Sèvres 7 rue Claude Debussy - 79 100 THOUARS w w w. h a b i t a t - n o r d 7 9. f r Aujourd hui, vous prenez possession de votre nouvelle habitation.

Plus en détail

Alain CROMBEZ Chef du Service Construction, Habitat & Ville (DDE)

Alain CROMBEZ Chef du Service Construction, Habitat & Ville (DDE) Conférence débat sur la rénovation énergétique des bâtiments publics Saint-Pourçain/Sioule 13 octobre 2009 La réglementation thermique en vigueur L expérience de la Direction Départementale de l Équipement

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012

La Réglementation Thermique 2012 La Réglementation Thermique 2012 La réglementation thermique 2012 ou RT 2012 est le fruit d une réflexion de deux ans des acteurs des différents secteurs du bâtiment, faisant suite au dernier Grenelle

Plus en détail

Le Bbio RT 2012 pour le permis de construire

Le Bbio RT 2012 pour le permis de construire Le Bbio RT 2012 pour le permis de construire I LES 4 ÉTAPES POUR OBTENIR LA RT 2012 1 Connaître sa zone 2 Profiter au maximum de l énergie gratuite (Biomax) Un des points pris en compte est le BIOmax.

Plus en détail

Isolation globale. 1. Maîtriser la consommation d énergie

Isolation globale. 1. Maîtriser la consommation d énergie Isolation globale 1. Maîtriser la consommation d énergie Le confort et l éco-performance d une habitation sont fortement liés à son isolation. Celle-ci doit être homogène et adaptée aux caractéristiques

Plus en détail

Les fondamentaux du bioclimatisme. JC Mengoni, Conseils en éco construction

Les fondamentaux du bioclimatisme. JC Mengoni, Conseils en éco construction Autrefois Architecture pratique mais sans confort (vie dans les champs) Longue connaissance/expérience de la nature, du soleil, des vents Guerre 14 1.400.000 morts en France Perte des techniques traditionnelles

Plus en détail

il y a des économies dans l air!

il y a des économies dans l air! Avec les Pompes à Chaleur... il y a des économies dans l air! Jusqu à 70% d économies de chauffage (1) Crédit d impôt possible jusqu à 8 000 (1) et 5 fois moins d émissions de CO 2 (1) Chauffage & Climatisation

Plus en détail

Réglementation thermique : son évolution et son extension aux bâtiments existants Quelles conséquences pour les toitures?

Réglementation thermique : son évolution et son extension aux bâtiments existants Quelles conséquences pour les toitures? N 20 - Novembre 2008 www.siplast.fr contact.ealliance@icopal.com Réglementation thermique : son évolution et son extension aux bâtiments existants Quelles conséquences pour les toitures? Les enjeux de

Plus en détail

Un air tempéré en toutes saisons.

Un air tempéré en toutes saisons. S Y S T E M E S D E T E M P E R A T I O N D O M E S T I Q U E T.Zen300/3000 Un air tempéré en toutes saisons. 1 SYSTEME Ventiler Chauffer Rafraîchir 3 FONCTIONS Bienvenue dans un monde tempéré. Système

Plus en détail

Plus de confort moins de dépenses

Plus de confort moins de dépenses Carnet de bord Plus de confort moins de dépenses Sans investissement, nous avons réduit de 20% nos consommations... Astuces et bonnes pratiques... soit une économie de 350 euros par An. Réalisation: E

Plus en détail

RT 2012. FT2i SIRET : 521 257 808 00019 NAF :7120 B Centre d'affaires Atlantis, 8 rue Louis Blériot 56400 AURAY

RT 2012. FT2i SIRET : 521 257 808 00019 NAF :7120 B Centre d'affaires Atlantis, 8 rue Louis Blériot 56400 AURAY RT 2012 I. Evolution de la RT 2005 et du label BBC à la RT 2012 Sommaire Les échecs de la RT 2005 Le BBC RT 2012: Les nouvelles obligations Le Bbio Le Cep Le TIC Le Q4 Les nouvelles technologies Suivi

Plus en détail

ECS TECHNICO-ÉCONOMIQUE. Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation. habitat collectif

ECS TECHNICO-ÉCONOMIQUE. Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation. habitat collectif ÉTUDE TECHNICO-ÉCONOMIQUE habitat collectif Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation ECS 1 er système centralisé de récupération d énergie sur VMC pour production d ECS Autres 20 % Chauffage 30 %

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012. Réunion Publique du 3 juillet 2013

Réglementation Thermique 2012. Réunion Publique du 3 juillet 2013 Réglementation Thermique 2012 Réunion Publique du 3 juillet 2013 Déroulement de la présentation Présentation de l Espace Info Energie La RT 2012 : les enjeux nationaux Conciliation enjeux énergétiques

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse :

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse : Diagnostic pour les logements à chauffage individuel ------------------------------------------------------------------------------ Les consommations sont établies à partir d un calcul conventionnel Diagnostic

Plus en détail

De la conception à la réalisation

De la conception à la réalisation De la conception à la réalisation d une maison BBC, à énergie positive Gaël LHENRY et Hélène SINGEZ 09 avril 2010 Un pôle de compétences au service des maîtres d ouvrage publics et privés CAeP, versdes

Plus en détail

STESSI sarl. Plomberie Chauffage Electricité. La Passion et le Confort de votre Espace Vie

STESSI sarl. Plomberie Chauffage Electricité. La Passion et le Confort de votre Espace Vie STESSI sarl Plomberie Chauffage Electricité La Passion et le Confort de votre Espace Vie Solaire Granulés Double Flux L ECO Artisan s engage :. A vous conseiller sur des solutions performantes adaptables

Plus en détail

Les conseils utiles pour votre logement

Les conseils utiles pour votre logement Les conseils utiles pour votre logement Habitat Nord Deux-Sèvres 7 rue Claude Debussy - 79 100 THOUARS w w w. h a b i t a t - n o r d 7 9. f r Aujourd hui, vous prenez possession de votre nouvelle habitation.

Plus en détail

le faire réaliser? le DPE, par qui Le diagnostiqueur Le coût du DPE

le faire réaliser? le DPE, par qui Le diagnostiqueur Le coût du DPE le DPE, par qui le faire réaliser? Le diagnostiqueur C est un professionnel du bâtiment dont les compétences doivent être certifiées par un organisme accrédité par le COFRAC (Comité français d Accréditation).

Plus en détail

Eco ptz : nouveau dispositif gouvernemental

Eco ptz : nouveau dispositif gouvernemental Page 1 of 6 Eco ptz : nouveau dispositif gouvernemental Une mesure du Grenelle de l'environnement en faveur des travaux d'économie d'énergie : jusqu'à 30 000 de travaux. Le 26 février 2009, Jean-Louis

Plus en détail

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Quelques rappels sur la RT2012 et le projet de RT2020. RT2012 et RT2020 :

Plus en détail

T.Flow CRÉDIT D'IMPÔTS. Plus performant et plus silencieux! NOUVELLE GÉNÉRATION BÉNÉFICIEZ DE VMC HYGRORÉGLABLE & CHAUFFE EAU THERMODYNAMIQUE

T.Flow CRÉDIT D'IMPÔTS. Plus performant et plus silencieux! NOUVELLE GÉNÉRATION BÉNÉFICIEZ DE VMC HYGRORÉGLABLE & CHAUFFE EAU THERMODYNAMIQUE VMC HYGRORÉGLABLE & CHAUFFE EAU THERMODYNAMIQUE NOUVELLE GÉNÉRATION Plus performant et plus silencieux! BÉNÉFICIEZ DE CRÉDIT D'IMPÔTS Selon loi de finances en vigueur Un système révolutionnaire 2 en 1

Plus en détail

Comment financer son projet de rénovation? les aides possibles

Comment financer son projet de rénovation? les aides possibles Comment financer son projet de rénovation? les aides possibles De multiples possibilités Lamballe Communauté National Liées à votre situation Des aides différentes en fonction de votre situation : Statut

Plus en détail

Eco-gestes Rénovation énergétique Aides financières

Eco-gestes Rénovation énergétique Aides financières Eco-gestes Rénovation énergétique Aides financières Chantepie Mardi 2 Juin 2015 Jérôme GAUTIER Conseiller Espace Info Energie à l ALEC du Pays de Rennes Le réseau des L Espaces Info Energie Espace INFO

Plus en détail

Le Diagnostic de Performance Énergétique

Le Diagnostic de Performance Énergétique L habitat Le Diagnostic de Performance Énergétique Comprendre Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Édition : septembre 2012 Être bien informés pour

Plus en détail

3,5 millions de ces chaudières ont 20 ans ou plus.

3,5 millions de ces chaudières ont 20 ans ou plus. les chaudières performantes Depuis 20 ans... hier... ++ Des chiffres révélateurs Le chauffage et la production d eau chaude représentent les deux tiers de la facture d énergie des ménages. Par ailleurs,

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3)

Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3) N : 120862 Valable jusqu au : 11/12/2022 Type de bâtiment : Immeuble Type d activités: Bureaux Année de construction : < 1949 Surface utile : 417,06 m² Adresse : 66, rue du Général Leclerc 14800 DEAUVILLE

Plus en détail

LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE

LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE La performance énergétique est comparée à «Avec la voiture électrique, vu que nos ressources sont diminuées, on est aussi à la recherche d une nouvelle performance» La voiture

Plus en détail

Rénovation thermique de votre logement

Rénovation thermique de votre logement Audits et conseils énergétiques Rénovation thermique de votre logement Réalisé par : Guy LAMOUR Pour : Mr et Mme LEFRANC à LANDAS Le : 19/03/2015 Guy Lamour : conseiller indépendant en rénovation thermique

Plus en détail

RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 : LES SOLUTIONS CHAFFOTEAUX

RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 : LES SOLUTIONS CHAFFOTEAUX Gaz Solaire Air Électricité RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 : LES SOLUTIONS CHAFFOTEAUX DOSSIER DE PRESSE Septembre 2012 LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 La Réglementation Thermique 2012 est applicable à

Plus en détail

Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement. Les orientations de la RT2012. Une RT2012 pour quels bâtiments?

Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement. Les orientations de la RT2012. Une RT2012 pour quels bâtiments? Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement Hôtel de la Région Rhône-Alpes Sylvain Charlot 27 avril 2012 Une RT2012 pour quels bâtiments? Les orientations de la RT2012 Les bâtiments visés Tous

Plus en détail

Les conseils utiles pour votre logement

Les conseils utiles pour votre logement Les conseils utiles pour votre logement Habitat Nord Deux-Sèvres 7 rue Claude Debussy - 79 100 THOUARS w w w. h a b i t a t - n o r d 7 9. f r Aujourd hui, vous prenez possession de votre nouvelle habitation.

Plus en détail

Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle

Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle Les chocs pétroliers des années 70 nous ont fait réaliser que si nos logements étaient confortables, c était au prix d une utilisation

Plus en détail

Aides pour le développement des énergies renouvelables et de la performance énergétique de l habitat privé

Aides pour le développement des énergies renouvelables et de la performance énergétique de l habitat privé Aides pour le développement des énergies renouvelables et de la performance énergétique de l habitat privé Le territoire : La communauté d agglomération regroupe 5 communes : Calais, Coulogne, Coquelles,

Plus en détail

Facilitateur Energie et aides financières pour le secteur tertiaire en Région bruxelloise

Facilitateur Energie et aides financières pour le secteur tertiaire en Région bruxelloise Facilitateur Energie et aides financières pour le secteur tertiaire en Région bruxelloise Horia Bali Bruxelles, le 18 mars 2010 Aperçu des aides disponibles en RBC Les services du Facilitateur Energie

Plus en détail

Justifier des choix réalisés pour les travaux au regard de la consommation et de la maîtrise de l énergie et de l eau, du choix des matériaux.

Justifier des choix réalisés pour les travaux au regard de la consommation et de la maîtrise de l énergie et de l eau, du choix des matériaux. Annexe Prise en compte de la démarche de développement durable et solidaire pour les opérations de moins de 15 logements Grille du référentiel départemental Justifier des choix réalisés pour les travaux

Plus en détail

Les Bâtiments Basse Consommation Energétique. Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest

Les Bâtiments Basse Consommation Energétique. Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest Les Bâtiments Basse Consommation Energétique Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest Ph BONNE Responsable Département Energie RT 2000 RT 2005 RT 2012 2020 Historique de la réglementation

Plus en détail

Les réglementations thermiques dans les existants. Jacques Faucher - DREAL Limousin

Les réglementations thermiques dans les existants. Jacques Faucher - DREAL Limousin Les réglementations thermiques dans les existants Jacques Faucher - DREAL Limousin 1 RÉGLEMENTER SENSIBILISER INCITER RT existants : les grands principes À quel moment de la vie d un bâtiment? À l occasion

Plus en détail

La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment. Sophie LE GARREC MEEDDM DGALN DHUP

La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment. Sophie LE GARREC MEEDDM DGALN DHUP Club des utilisateurs Display en France La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment Sophie LE GARREC Chef de projet DPE & Performance énergétique des bâtiments existants

Plus en détail

Séminaire du 23 mars 2011

Séminaire du 23 mars 2011 3 e appel à projet de recherche de la FBE Séminaire du 23 mars 2011 Projet IPPI Intégration et Planification pour la réduction des GES d un Patrimoine Immobilier DETRY & LEVY SARL D ARCHITECTURE 1 Outil

Plus en détail

L isolation thermique du bâtiment. Mai 2016

L isolation thermique du bâtiment. Mai 2016 L isolation thermique du bâtiment Mai 2016 L isolation thermique du bâtiment Ce guide est une introduction à l isolation thermique du bâtiment. Il permet de saisir les principales notions techniques entourant

Plus en détail

Catalogue des guides pratiques et des fiches téléchargeables. mars 2015

Catalogue des guides pratiques et des fiches téléchargeables. mars 2015 Catalogue des guides pratiques et des fiches téléchargeables mars 2015 Préambule : Certains guides et fiches non imprimés sont disponibles uniquement en ligne. L ensemble des guides et fiches (imprimés

Plus en détail

Etude thermique réglementaire RT 2012 sur une extension d habitation Phénix

Etude thermique réglementaire RT 2012 sur une extension d habitation Phénix Etude thermique réglementaire RT 2012 sur une extension d habitation Phénix Par Jordi Hubert Ingénieur thermicien Bureau d études Pic Energie SCOP Ekidina 1 I. Objet de l étude L étude consiste en la réalisation

Plus en détail

Version n 3 du 11 décembre 2009

Version n 3 du 11 décembre 2009 SYNTHESE de l étude thermique Projet de Maison Individuelle Basse Consommation Maîtres d ouvrage : M. et Mme Enjolras Lieu : La Bâtie Divisin (38) Version n 3 du 11 décembre 2009 SOMMAIRE : 1. Hypothèses

Plus en détail

Comparaison des différents systèmes de production d'eau chaude

Comparaison des différents systèmes de production d'eau chaude Choisir un système de production d'eau chaude Comparaison des différents systèmes de production d'eau chaude - 1. Le chauffe eau instantané - 2. Le boiler électrique - 3. Le boiler combiné avec une chaudière

Plus en détail

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation»

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Mercredi de l info du 22 février 2012 Conseil et Réseaux Bureau d études Bâtiment et Process «Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Vincent DUBAR Chef de projets

Plus en détail

L éco-prêt à taux zéro

L éco-prêt à taux zéro VERSION ACTUALISÉE L éco-prêt à taux zéro Avertissement Ce document de présentation de l éco-prêt à taux zéro est destiné aux entreprises et ne saurait être une plaquette commerciale à distribuer à des

Plus en détail

GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2016

GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2016 VOUS AVEZ UN PROJET DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2016 Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé SOMMAIRE ECO PTZ P.2 CREDIT D IMPÔT TRANSITION ÉNERGÉTIQUE (nouveau CIDD) P.2

Plus en détail

4 RUE PASLETTE 35 000 RENNES Dossier n :1447

4 RUE PASLETTE 35 000 RENNES Dossier n :1447 Rennes : 02 janvier 2008 4 RUE PASLETTE 35 000 RENNES Dossier n :1447 APPARTEMENT T2 Dans la cour sur la gauche 1er ETAGE 1447_ARPA_DPE21 1 / 6 N : 1447 Valable jusqu au : 01/01/2018 Type de bâtiment :

Plus en détail

La performance énergétique des bâtiments en France

La performance énergétique des bâtiments en France La performance énergétique des bâtiments en France 10 ans EPB ROGER Marie-Christine Cheffe du bureau de la qualité et de la réglementation technique de la construction Ministère du logement et de l habitat

Plus en détail

Comme l eau, l énergie est un bien précieux que nous devons économiser.

Comme l eau, l énergie est un bien précieux que nous devons économiser. économies d énergie Tous les jours, nous consommons de l énergie, pour l éclairage, le chauffage, pour la toilette, pour les déplacements, pour cuire les aliments ou les maintenir au frais, pour travailler

Plus en détail

GUIDE DES USAGERS. Plaine de Balzac à Saint-Brieuc. Terre et Baie Habitat. Tout savoir sur votre logement. Guide de l usager. Economies d énergie

GUIDE DES USAGERS. Plaine de Balzac à Saint-Brieuc. Terre et Baie Habitat. Tout savoir sur votre logement. Guide de l usager. Economies d énergie Terre et Baie Habitat Guide de l usager Nov. 2013 GUIDE DES USAGERS Tout savoir sur votre logement Plaine de Balzac à Saint-Brieuc Economies d énergie Des gestes simples pour profiter au mieux de votre

Plus en détail

Aides financières de la part de l Etat. maison basse consommation d énergie et maison basse énergie.

Aides financières de la part de l Etat. maison basse consommation d énergie et maison basse énergie. Aides financières de la part de l Etat maison basse consommation d énergie et maison basse énergie. Maison à performance énergétique élevée Lors de la conception d une maison à performance énergétique

Plus en détail

«FORMULAIRE TYPE DEVIS 2016»

«FORMULAIRE TYPE DEVIS 2016» TRAVAUX D AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ELIGIBLES A L ECO-PRET A TAUX ZERO REALISATION D UN BOUQUET DE TRAVAUX OU D UN ECO-PRET COMPLEMENTAIRE A UN ECO-PRET ATTRIBUE AU SYNDICAT DES COPROPRIETAIRES,

Plus en détail

La Maison Passive. Sarl Bois et Paille Charpente Eddy Fruchard Code APE/NAF 4391A

La Maison Passive. Sarl Bois et Paille Charpente Eddy Fruchard Code APE/NAF 4391A La Maison Passive La Maison Passive, souvent appelée «maison sans chauffage», repose sur un concept de construction très basse consommation, basé sur l utilisation de la chaleur passive du soleil, sur

Plus en détail

Bienvenue dans le guide du projet qui a pour objectif de vous aider à définir votre projet de rénovation :

Bienvenue dans le guide du projet qui a pour objectif de vous aider à définir votre projet de rénovation : Bienvenue dans le guide du projet qui a pour objectif de vous aider à définir votre projet de rénovation : Les questions et informations suivantes vous permettronw de répondre à ces questions : - Quels

Plus en détail

La loi Scellier peut s'appliquer au logement pour lequelle contribuable applique une réhabilitation

La loi Scellier peut s'appliquer au logement pour lequelle contribuable applique une réhabilitation La loi Scellier peut s'appliquer au logement pour lequelle contribuable applique une réhabilitation. En effet, il peut s'avérer judicieux d'envisager la réhabilitation d'un logement ancien plutôt que d'acheter

Plus en détail

RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire?

RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire? Réunion technique CAP INNOVATION RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire? Olivier Servant Directeur des marchés Saint Gobain Habitat Le contexte énergétique et environnemental

Plus en détail

Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux

Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux En se lançant dans ce projet de rénovation de leur maison des années 1970, les propriétaires ont choisi de faire

Plus en détail

La pompe à chaleur : comment ça marche?

La pompe à chaleur : comment ça marche? La pompe à chaleur : comment ça marche? Le principe d une pompe à chaleur est relativement simple : une pompe à chaleur, composée d un évaporateur, d un générateur à compresseur et d un condensateur, remplace

Plus en détail

Rénovation énergétique de l habitat OPAH cœur de Maurienne. Jean Luc DOL

Rénovation énergétique de l habitat OPAH cœur de Maurienne. Jean Luc DOL Rénovation énergétique de l habitat OPAH cœur de Maurienne Jean Luc DOL L ASDER Association Savoyarde pour le Développement des Energies Renouvelables Association sans but lucratif créée en 1981, 20 salariés

Plus en détail