Генеральная конферeнция 34-я сессия, Париж 2007 г. 大 会 第 三 十 四 届 会 议, 巴 黎,2007 年

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Генеральная конферeнция 34-я сессия, Париж 2007 г. 大 会 第 三 十 四 届 会 议, 巴 黎,2007 年"

Transcription

1 General Conference 34th session, Paris 2007 Conférence générale 34 e session, Paris 2007 Conferencia General 34 a reunión, París 2007 Генеральная конферeнция 34-я сессия, Париж 2007 г. א א א א א א ٢٠٠٧ 大 会 第 三 十 四 届 会 议, 巴 黎,2007 年 34 C 34 C/42 8 août 2007 Original anglais Point 11.8 de l ordre du jour provisoire RECOMMANDATION SUR L APPLICATION DES NORMES COMPTABLES INTERNATIONALES POUR LE SECTEUR PUBLIC (IPSAS) PRÉSENTATION Contexte : Les normes comptables actuellement utilisées par l UNESCO pour établir ses états financiers sont les Normes comptables du système des Nations Unies (UNSAS). Ces normes comptables, élaborées en interne par des professionnels de la comptabilité des organisations du système des Nations Unies, sont appliquées depuis Bien que ces normes comptables aient été élaborées sur la base des Normes comptables internationales (IAS), elles ont été jugées inadéquates compte tenu du besoin de rapports financiers plus transparents et de meilleure qualité qui soient conformes aux normes internationales modernes. En novembre 2005, le Comité de haut niveau sur la gestion (HLCM) du système des Nations Unies et le Groupe de travail sur les normes comptables ont recommandé que les organisations du système des Nations Unies adoptent les Normes comptables internationales pour le secteur public (IPSAS) en tant que cadre de leur comptabilité le 1 er janvier 2010 au plus tard. En juin 2006, l Assemblée générale des Nations Unies a approuvé l adoption des normes IPSAS par l Organisation des Nations Unies. Les organes directeurs de plusieurs organisations du système des Nations Unies ont, depuis, approuvé l adoption des normes IPSAS. Objet : Transmettre à la Conférence générale la recommandation du Conseil exécutif d approuver l adoption des normes IPSAS par l Organisation comme proposé dans l Annexe du document 176 EX/40. Décision requise : Paragraphe 3.

2 34 C/42 - page 2 1. Le présent document incorpore en Annexe (Annexe I) le document 176 EX/40 contenant le rapport d étape sur les faits nouveaux intervenus à l UNESCO et dans le système des Nations Unies en ce qui concerne la mise en œuvre et l adoption des normes IPSAS. 2. Après avoir examiné ce rapport à sa 176 e session, le Conseil exécutif a décidé (décision 176 EX/40) de recommander que la Conférence générale approuve l adoption des normes IPSAS en tant que normes comptables de l UNESCO à compter du 1 er janvier La Conférence générale souhaitera peut-être adopter une résolution libellée comme suit : La Conférence générale, 1. Ayant examiné le document 34 C/42 et Add., 2. Prend note des informations fournies sur les progrès réalisés jusqu ici et sur les ressources requises pour donner suite à l adoption des normes IPSAS par l UNESCO ; 3. Prend note également de la décision prise par l Assemblée générale des Nations Unies en juin 2006 d approuver l adoption des normes IPSAS pour le système des Nations Unies en 2010 au plus tard ; 4. Approuve l adoption des normes IPSAS en tant que normes comptables de l UNESCO à compter du 1 er janvier 2010 ; 5. Prie le Directeur général de proposer, pour examen et approbation par la Conférence générale à sa 35 e session (2009), des amendements au règlement financier afin de refléter les changements requis par l adoption des normes IPSAS.

3 Conseil exécutif Cent soixante-seizième session ANNEXE 34 C/42 Annexe 176 EX/40 PARIS, le 23 février 2007 Original anglais Point 40 de l'ordre du jour provisoire RAPPORT D ÉTAPE DU DIRECTEUR GÉNÉRAL SUR L APPLICATION DES NORMES COMPTABLES INTERNATIONALES POUR LE SECTEUR PUBLIC (IPSAS) Résumé Le présent document est un rapport d étape qui informe le Conseil exécutif des faits nouveaux intervenus à l UNESCO et dans le système des Nations Unies en ce qui concerne le passage aux normes IPSAS. On y trouvera des informations sur l approche et l organisation de la mise en œuvre du projet IPSAS, les délais et les coûts estimés ainsi que les options de financement. Étant donné que les normes IPSAS imposent l obligation de comptabiliser tous les engagements à mesure qu ils sont encourus, le document revient aussi sur la question des engagements à long terme non provisionnés afférents aux prestations dues au personnel. Décision proposée : paragraphe 25.

4

5 176 EX/40 Introduction 1. À la dernière session du Conseil exécutif, a été présenté le document 175 EX/INF.7 qui fournissait des informations sur la décision prise par l Assemblée générale des Nations Unies en juin L adoption des normes IPSAS d ici à 2010 est considérée comme un élément essentiel de l effort de l ONU pour être une organisation moderne, soucieuse de progrès, qui observe et continuera d observer les meilleures pratiques de gestion, améliorant ainsi la qualité des rapports financiers du système des Nations Unies et faisant progresser la reddition de comptes et la transparence. Le document indiquait aussi les effets que pourrait avoir l adoption des normes IPSAS sur le système de rapports financiers de l UNESCO et concluait que l adoption des normes IPSAS représenterait un changement majeur pour l Organisation. 2. La décision 175 EX/33 contenait le passage suivant relatif aux normes IPSAS : «8. Prie le Directeur général de le tenir informé des résultats des délibérations du système des Nations Unies sur les questions visées et des décisions qui auront été prises à ce sujet ; 9. Prie également le Directeur général de présenter pour soumission à la Conférence générale en 2007, des propositions, conformes aux mesures prises par les autres organismes du système des Nations Unies, tendant à apporter des modifications au Règlement financier et aux Règles de gestion financière de l Organisation ; de formuler des recommandations sur les besoins de l Organisation en vue du passage aux normes IPSAS, notamment les besoins en formation et les dispositions à prendre pour y répondre et pour assurer une application et un contrôle efficaces ; et d indiquer toutes les incidences à prévoir sur le plan des coûts ;» Mesures prises par le système des Nations Unies 3. Le projet de l ONU relatif aux normes comptables s étendra jusqu à la fin de 2009, c est-àdire la date finale fixée pour l adoption des normes IPSAS, qui doivent s appliquer aux états financiers de l exercice commençant le 1 er janvier Le projet sera exécuté sous la guidance d un comité directeur qui fait rapport au Groupe de travail des normes comptables travaillant sous les auspices du Réseau finances et budget. Le Comité de haut niveau sur la gestion est l organe investi d une compétence globale qui patronne la mise en œuvre du projet, et qui fait lui-même rapport au Conseil des chefs de secrétariat (CCS) présidé par le Secrétaire général de l ONU. 4. Un chef d équipe de projet secondé par trois analystes des politiques de comptabilité financière basés à New York et à Genève travaillent actuellement dans les domaines suivants : élaboration de documents de politique comptable et d orientation à la suite de l examen des normes, communication aux partenaires clés via des documents et un site Web, participation au Conseil des normes IPSAS en tant qu observateurs, travaux sur les pratiques budgétaires, la cohérence et l harmonisation et définition d une politique de formation. 5. Afin de faciliter la circulation de l information et l échange d idées de façon plus structurée entre tous les membres de l ONU et les institutions spécialisées concernées, l idée d un groupe de discussion basé dans les principaux centres (New York, Genève, Vienne et Rome) a pris forme. L UNESCO fait partie d un groupe comprenant également le PAM et la FAO (Rome) et l OMI (Londres), constituant le groupe de discussion de Rome. 6. Chacune des institutions est tenue de se familiariser avec la documentation des normes IPSAS et d échanger ses idées avec le groupe de discussion auquel elle appartient. À la suite de cette interaction, une contribution est apportée aux documents produits par l équipe de projet. Lorsqu il le faut, des réunions du Groupe de travail des normes comptables sont organisées pour regrouper les observations et les vues de chaque groupe de discussion et assurer la cohérence au

6 176 EX/40 - page 2 sein du système des Nations Unies. Il s agira enfin de produire des politiques harmonisées et adaptées. Mesures prises par l UNESCO 7. La mise en œuvre des normes IPSAS justifie une approche de type projet au niveau local. Une structure reflétant celle du système des Nations Unies a donc été mise en place pour l Organisation. 8. Un comité directeur présidé par le Contrôleur financier, comprenant des représentants du Bureau du budget (BB) de la Division des systèmes informatiques et des télécommunications (ADM/DIT) et du Secteur de l éducation (ED) est en cours d établissement. L Office des normes internationales et des affaires juridiques (LA) est consulté lorsqu il le faut. Une équipe composée de trois comptables professionnels de la Division du Contrôleur financier (ADM/DCO) et d un administrateur des finances d un institut a été coopté pour faire partie à temps partiel de l équipe de projet de l UNESCO qui est dirigée par le chef de la comptabilité. Étant donné que ces membres du personnel assumeront cette charge de travail en sus de leurs tâches habituelles, il faudra qu ils soient secondés par un ou plusieurs consultants extérieurs qui apporteront en outre leur expertise. Le Sous-Directeur général pour l administration (ADG/ADM) supervise globalement le projet. 9. Des séances de sensibilisation aux normes IPSAS ont déjà été organisées à l intention d une soixantaine de membres du personnel les plus concernés par le sujet afin de diffuser des connaissances et de faciliter le processus de changement. Des présentations supplémentaires, ainsi que des sessions de formation, seront organisées par la suite à l intention d autres parties concernées. 10. Des discussions initiales sont en cours avec l équipe du Commissaire aux comptes en vue d établir une étroite communication et un dialogue sur ce sujet important. 11. Le Secrétariat participe activement au Groupe de travail des normes comptables de l ONU et entretient une étroite collaboration avec l équipe de projet de l ONU. Plan d activités et budget - projet d application des normes IPSAS 12. L objectif de l Organisation est de se conformer aux normes IPSAS à compter du 1 er janvier 2010 comme l ensemble du système des Nations Unies. 13. Comme il a déjà été indiqué, outre les questions de présentation des états financiers, l adoption des normes IPSAS imposera probablement de modifier les modalités selon lesquelles nous collectons et enregistrons les informations au niveau des détails. Elle aura donc forcément une influence sur le travail des personnes chargées de ces transactions et éventuellement sur les systèmes qu elles utilisent. Il faudra décider de la portée de la formation et des membres du personnel concernés. Le plan d activités est donc fondé sur une approche pragmatique, divisant le projet en deux phases distinctes. 14. Le but de la première phase est d obtenir une compréhension approfondie des nouvelles normes comptables, de leurs exigences et des modalités selon lesquelles elles pourraient être appliquées dans le contexte de l Organisation. Cette phase d analyse technique de la comptabilité concernera essentiellement ADM/DCO mais des contributions pourront être demandées à d autres secteurs. Un des avantages qui devrait découler de ce projet est l harmonisation dans le système des Nations Unies sur la base des résultats produits par l équipe de projet de l ONU. Le plan de l Organisation prévoit que cette première phase se terminera fin Dans l idéal, la deuxième phase commencera par une présentation des modifications que pourraient exiger les normes IPSAS, des solutions possibles et d une explication des choix à valider. Cette phase comprendra l analyse des processus en vigueur, la définition des

7 176 EX/40 - page 3 modifications du système et la reconfiguration, la révision du Règlement financier, la formation, les tests et l ajustement des données. Elle mobilisera beaucoup plus de membres du personnel de l Organisation, qu il s agisse d ADM/DCO, des attachés d administration (tant au Siège qu hors Siège), de BB, du Secteur des relations extérieures et de la coopération (ERC), d ADM/DIT et du Service des achats (ADM/PRO). À ce stade, l équipe du projet sera élargie ou comprendra des sous-groupes créés pour s occuper de différents sujets exigeant une expertise et des connaissances spécifiques (engagements de dépenses non liquidés, immobilisations corporelles hors Siège, constatation des produits, etc.). 16. Parmi les domaines clés dont s occupe l équipe de projet figurent l application du principe consistant à constater les dépenses lorsque les services ou les biens ont été fournis, la constatation des produits et le traitement des dépenses d équipement, la présentation des états financiers, les prestations versées aux employés et l information budgétaire dans les états financiers. 17. Le coût de la conception et de l exécution du projet d application des normes IPSAS par l UNESCO est estimé à 2,3 millions de dollars des États-Unis sur la période triennale Le tableau suivant ventile ce coût par poste de dépenses : (millions de dollars É.-U.) Total Dépenses de personnel 0,07 0,28 0,35 Consultants 0,14 0,14 0,28 Voyages 0,07 0,20 0,27 Formation - 0,60 0,60 Systèmes - 0,50 0,50 Contribution à l équipe centrale de projet de l ONU 0,15 0,15 0,30 Total 0,43 1,87 2,30 Financement du projet 18. Comme indiqué ci-dessus, les dépenses seront encourues sur une période de trois ans commençant en 2007 et se poursuivant pendant l exercice biennal Au moment de l élaboration du 33 C/5, le système des Nations Unies n avait pas encore pris la décision de passer aux normes IPSAS et aucun crédit budgétaire n avait donc été prévu à cette époque. Il faut donc trouver une autre source de financement en 2007 (33 C/5) pour un montant de dépenses estimé à dollars. Pour (34 C/5), le coût estimé à 1,87 million de dollars est entièrement budgétisé dans les scénarios budgétaires de croissance réelle (658,3 millions de dollars) et de croissance réelle zéro (648,3 millions de dollars), à condition que le budget de formation prévu au titre de HRM soit mis à contribution à cet effet. Toutefois, dans le cas des scénarios de croissance nominale zéro ajustée (623 millions de dollars) et de croissance nominale zéro (610 millions de dollars), il manquerait environ dollars, du fait des contraintes budgétaires et étant donné les autres priorités principales de l Organisation. En conséquence, il faudrait trouver des sources de financement supplémentaires pour le montant non budgétisé si l un des deux derniers scénarios mentionnés était retenu.

8 176 EX/40 - page 4 Modifications éventuelles du Règlement financier 19. Le projet n est encore suffisamment avancé ni au niveau de l ONU ni au niveau de l Organisation pour permettre de dresser une liste complète des modifications à apporter au Règlement financier. De plus, sur un sujet aussi important, il est également préférable de progresser en harmonie avec le projet de l ONU. 20. Le passage à une comptabilité en droits constatés intégrale impliquant par exemple la constatation des immobilisations et des passifs à long terme exigera nécessairement des modifications du Règlement financier. Le Conseil exécutif sera informé des modifications proposées en temps voulu au fur et à mesure de l avancement du projet et des discussions connexes. Engagements non financés 21. Il y a un montant important de prestations futures dues au personnel, essentiellement au titre de l assurance maladie après la cessation de service, qui n est pas comptabilisé comme passif dans les comptes de l Organisation. Des informations détaillées figurent dans les notes des états financiers pour l exercice et sur la base des calculs actuariels les plus récents, le montant des engagements accumulés s élève à environ 600 millions de dollars des États-Unis. En vertu des normes IPSAS, ces engagements devront être comptabilisés et reflétés dans l énoncé de la situation financière de l Organisation. De plus, aucune provision n a été inscrite en ce qui concerne ces engagements qui sont comptabilisés au moment du décaissement. 22. Dans sa décision 171 EX/34, le Conseil exécutif a demandé au Directeur général de faire rapport sur l étude entreprise par l Organisation des Nations Unies sur ce sujet et de suggérer comment l Organisation pourrait traiter ce problème. 23. À la soixantième session de l Assemblée générale des Nations Unies, le Secrétaire général a présenté le document A/60/450 intitulé «Charges à payer au titre de l assurance maladie après la cessation de service et financement proposé». La stratégie de financement proposée prévoyait : un financement unique par prélèvement sur les soldes inutilisés et les excédents conservés à la date de la fin de l année 2005, qui n a pas été approuvé, et des transferts de montants prélevés sur les réserves constituées au titre des assurances maladie et soins dentaires et du Fonds d indemnisation, qui ont été approuvés. La stratégie prévoyait également des mesures annuelles de financement à long terme, dont le maintien des modalités actuelles prévues pour couvrir des charges à payer au titre de la subvention au régime d assurance maladie après la cessation de service pour les assurés actuels, et l inscription d un montant équivalant à 4 % de la masse salariale au budget sur lequel les traitements sont imputés, disposition qui a été approuvée dans son principe mais renvoyée pour une étude plus approfondie. La proposition d utiliser les économies réalisées au titre du budget ordinaire aux fins du financement à long terme n a pas été acceptée. 24. À la lumière de l expérience de l ONU, l Organisation devrait maintenir en vigueur les arrangements de financement actuels au titre du budget ordinaire et réaliser une étude d évaluation des avantages qu il y aurait à prélever un pourcentage fixe des traitements sur tous les budgets. Il faut cependant souligner que bien qu elles soient utiles, ces mesures sont loin d être suffisantes étant donné le montant des engagements concernés. Il faudra trouver par la suite des ressources supplémentaires substantielles pour faire face à la charge des futures prestations dues au personnel.

9 176 EX/40 - page 5 Projet de décision proposé 25. Le Conseil souhaitera peut-être adopter une décision libellée comme suit : Le Conseil exécutif, 1. Rappelant la décision prise par l Assemblée générale des Nations Unies en juin 2006 d approuver l adoption des Normes comptables internationales pour le secteur public (IPSAS) pour le système des Nations Unies en 2010 au plus tard, 2. Ayant examiné le document 176 EX/40, 3. Prend note de la charge de travail considérable qu exigera le passage aux normes IPSAS durant la période et du besoin important de fonds pour faire en sorte que l application de ces normes soit menée à bien en temps voulu ; 4. Note en outre qu il n a guère été accompli de progrès pour ce qui est de résoudre la question majeure de l identification d une source de financement pour les prestations dues au personnel à long terme ; 5. Recommande que la Conférence générale approuve à sa 34 e session l adoption des normes IPSAS au plus tard pour l exercice financier commençant le 1 er janvier 2010 ; 6. Recommande en outre que le Secrétariat examine le Règlement financier de l Organisation en vue de proposer tous les amendements nécessaires afin de tenir compte de l adoption des normes IPSAS et que ces amendements soient soumis à la Conférence générale à sa 35 e session. Ce document est imprimé sur du papier recyclé.

Conseil d administration de l Entité des Nations Unies pour l égalité des sexes

Conseil d administration de l Entité des Nations Unies pour l égalité des sexes Nations Unies UNW/2012/7 Conseil d administration de l Entité des Nations Unies pour l égalité des sexes et l autonomisation des femmes Distr. générale 1 er mai 2012 Français Original : anglais Session

Plus en détail

Rapport intérimaire sur le financement des prestations à et après la cessation de service

Rapport intérimaire sur le financement des prestations à et après la cessation de service Comité exécutif du Programme du Haut Commissaire Comité permanent 48 e réunion Distr. Restreinte 4 juin 2010 Français Original: anglais Rapport intérimaire sur le financement des prestations à et après

Plus en détail

Étude des coûts de l administration et de la gestion à l OMS : recommandations préliminaires

Étude des coûts de l administration et de la gestion à l OMS : recommandations préliminaires A COMITÉ DU PROGRAMME, DU BUDGET ET DE L ADMINISTRATION DU CONSEIL EXÉCUTIF Dix-septième réunion Point 3.1 de l ordre du jour provisoire EBPBAC17/INF./2 17 janvier 2013 Étude des coûts de l administration

Plus en détail

Résolution adoptée par le Conseil des droits de l homme* 16/21 Réexamen des activités et du fonctionnement du Conseil des droits de l homme

Résolution adoptée par le Conseil des droits de l homme* 16/21 Réexamen des activités et du fonctionnement du Conseil des droits de l homme Nations Unies Assemblée générale Distr. générale 12 avril 2011 Français Original: anglais A/HRC/RES/16/21 Conseil des droits de l homme Seizième session Point 1 de l ordre du jour Questions d organisation

Plus en détail

Conseil d administration Genève, novembre 2006 PFA POUR DÉCISION. Les normes comptables internationales pour le secteur public

Conseil d administration Genève, novembre 2006 PFA POUR DÉCISION. Les normes comptables internationales pour le secteur public BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.297/PFA/6 297 e session Conseil d administration Genève, novembre 2006 Commission du programme, du budget et de l administration PFA POUR DÉCISION SIXIÈME QUESTION À

Plus en détail

Conseil d administration Genève, novembre 2003 PFA. Fonds pour les systèmes informatiques. a) Système de vote électronique

Conseil d administration Genève, novembre 2003 PFA. Fonds pour les systèmes informatiques. a) Système de vote électronique BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.288/PFA/6 288 e session Conseil d administration Genève, novembre 2003 Commission du programme, du budget et de l administration PFA SIXIÈME QUESTION À L ORDRE DU JOUR

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies E/ESCAP/CST(3)/4 Conseil économique et social Distr.: Générale 8 octobre 2012 Français Original: Anglais Commission économique et sociale pour l Asie et le Pacifique Comité de statistique

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/10/6 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 28 SEPTEMBRE 2012 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Dixième session Genève, 12 16 novembre 2012 RAPPORT D ÉVALUATION DU PROJET RELATIF

Plus en détail

SUIVI DE L AUDIT DU FONDS DE ROULEMENT DE L UNESCO. Résumé

SUIVI DE L AUDIT DU FONDS DE ROULEMENT DE L UNESCO. Résumé Conseil exécutif Cent quatre-vingt-onzième session 191 EX/27 PARIS, le 25 mars 2013 Original anglais Point 27 de l'ordre du jour provisoire SUIVI DE L AUDIT DU FONDS DE ROULEMENT DE L UNESCO Résumé Conformément

Plus en détail

GC.12/11 Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

GC.12/11 Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr.: Générale 19 octobre 2007 Français Original: Anglais Conférence générale Douzième session Vienne, 3-7 décembre 2007 Point 10 d) de

Plus en détail

Question traitée Le présent document fait le point de la mise en conformité du Bureau avec les normes IPSAS.

Question traitée Le présent document fait le point de la mise en conformité du Bureau avec les normes IPSAS. BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL Conseil d administration 310 e session, Genève, mars 2011 GB.310/PFA/5/4 Commission du programme, du budget et de l administration PFA POUR INFORMATION CINQUIÈME QUESTION

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/58/217

Assemblée générale. Nations Unies A/58/217 Nations Unies A/58/217 Assemblée générale Distr. générale 5 août 2003 Français Original: anglais Cinquante-huitième session Point 122 de l ordre du jour provisoire* Budget-programme de l exercice biennal

Plus en détail

Conseil exécutif Cent quatre-vingt-quinzième session

Conseil exécutif Cent quatre-vingt-quinzième session Conseil exécutif Cent quatre-vingt-quinzième session 195 EX/5.INF.2 PARIS, le 24 septembre 2014 Anglais et français seulement Point 5 de l'ordre du jour provisoire PLAN D ACTION RÉVISÉ EN VUE DE L AMÉLIORATION

Plus en détail

FONDS DE ROULEMENT : NIVEAU ET ADMINISTRATION PRÉSENTATION. Source : Articles 5.1, 5.6, et 6.2 à 6.4 du Règlement financier.

FONDS DE ROULEMENT : NIVEAU ET ADMINISTRATION PRÉSENTATION. Source : Articles 5.1, 5.6, et 6.2 à 6.4 du Règlement financier. 38 e session, Paris 2015 38 C 38 C/39 11 août 2015 Original anglais Point 9.5 de l ordre du jour provisoire FONDS DE ROULEMENT : NIVEAU ET ADMINISTRATION PRÉSENTATION Source : Articles 5.1, 5.6, et 6.2

Plus en détail

Projet de stratégie financière pour l OMS

Projet de stratégie financière pour l OMS CONSEIL EXÉCUTIF EB136/36 Cent trente-sixième session 24 décembre 2014 Point 12.1 de l ordre du jour provisoire Projet de stratégie financière pour l OMS Rapport du Secrétariat 1. En mai 2014, la Soixante-Septième

Plus en détail

Convention-cadre sur les changements climatiques

Convention-cadre sur les changements climatiques NATIONS UNIES Convention-cadre sur les changements climatiques Distr. GÉNÉRALE 24 août 2004 FRANÇAIS Original: ANGLAIS ORGANE SUBSIDIAIRE DE MISE EN ŒUVRE Vingt et unième session Buenos Aires, 6-14 décembre

Plus en détail

Assemblées des États membres de l OMPI

Assemblées des États membres de l OMPI F A/54/11 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 29 AOUT 2014 Assemblées des États membres de l OMPI Cinquante-quatrième série de réunions Genève, 22 30 septembre 2014 RAPPORT SUR L ETAT D AVANCEMENT DU PROJET DE NOUVELLE

Plus en détail

Comité du programme et budget

Comité du programme et budget F ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 28 JUIN 2010 Comité du programme et budget Quinzième session Genève, 1 er 3 septembre 2010 POLITIQUE EN MATIERE DE PLACEMENTS Document établi par le Secrétariat 1. L article

Plus en détail

ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DES NORMES COMPTABLES INTERNATIONALES DU SECTEUR PUBLIC (IPSAS)

ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DES NORMES COMPTABLES INTERNATIONALES DU SECTEUR PUBLIC (IPSAS) Annexe A - 2 - A : ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DES NORMES COMPTABLES INTERNATIONALES DU SECTEUR PUBLIC (IPSAS) Introduction 1. La 27 e Conférence sanitaire panaméricaine tenue en septembre 2007, a mandaté

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social Distr.: Générale 3 octobre 2001 Français Original: Anglais E/CN.7/2001/15 Commission des stupéfiants Reprise de la quarante-quatrième session Vienne, 12-14 décembre

Plus en détail

HSP/GC/25/5/Add.1 Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour les établissements humains

HSP/GC/25/5/Add.1 Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour les établissements humains NATIONS UNIES HSP HSP/GC/25/5/Add.1 Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour les établissements humains Distr. générale 2 avril 2015 Français Original : anglais Vingt-cinquième session

Plus en détail

Normes internationales d information financière États financiers modèles 2011 sans application anticipée

Normes internationales d information financière États financiers modèles 2011 sans application anticipée Normes internationales d information financière États financiers modèles sans application anticipée 1 États financiers pour l exercice 31 décembre Les états financiers modèles de la pour l exercice 31

Plus en détail

Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement et du Fonds des Nations Unies pour la population

Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement et du Fonds des Nations Unies pour la population Nations Unies DP/2005/10 Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement et du Fonds des Nations Unies pour la population Distr. générale 25 janvier 2005 Français Original:

Plus en détail

I. INTRODUCTION UN MANAGEMENT EXTERNE RENFORCÉ

I. INTRODUCTION UN MANAGEMENT EXTERNE RENFORCÉ NOTE INFORMELLE DU BUREAU INTERNATIONAL SUR LE MANAGEMENT DU PROJET DE NOUVELLE CONSTRUCTION À LA LUMIÈRE DES RAPPORTS DU VÉRIFICATEUR EXTÉRIEUR RECUS PAR LE BUREAU INTERNATIONAL EN DATE DU 15 AVRIL 2005

Plus en détail

HSP. HSP/GC/25/L.2 Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour les établissements humains

HSP. HSP/GC/25/L.2 Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour les établissements humains NATIONS UNIES HSP HSP/GC/25/L.2 Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour les établissements humains Distr.: limitée 23 avril 2015 Français Original : anglais Vingt-cinquième session

Plus en détail

Conseil d administration 319 e session, Genève, 16-31 octobre 2013 GB.319/INS/14/2

Conseil d administration 319 e session, Genève, 16-31 octobre 2013 GB.319/INS/14/2 BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL Conseil d administration 319 e session, Genève, 16-31 octobre 2013 GB.319/INS/14/2 Section institutionnelle INS Date: 2 septembre 2013 Original: anglais QUATORZIÈME QUESTION

Plus en détail

Charte du comité de vérification Révisée en décembre 2012

Charte du comité de vérification Révisée en décembre 2012 Charte du comité de vérification Révisée en décembre 2012 BUT La principale fonction du Comité de vérification (le «comité») de TransForce Inc. (la «Société») consiste à aider le conseil d administration

Plus en détail

Édition n 16 : Opérations de couverture

Édition n 16 : Opérations de couverture www.bdo.ca CERTIFICATION ET COMPTABILITÉ Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 16 : Opérations de couverture Les normes IFRS et les PCGR du Canada constituent des cadres fondés sur

Plus en détail

Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques

Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques NATIONS UNIES BES IPBES/4/6 Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques Plénière de la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique

Plus en détail

Comptabilisation des immobilisations corporelles

Comptabilisation des immobilisations corporelles 1 Comptabilisation des immobilisations corporelles Introduction Le gouvernement du Nouveau-Brunswick s apprête à faire un changement important dans ses méthodes comptables, ce qui accroîtra sa responsabilité

Plus en détail

TEMBEC INC. CHARTE DU COMITÉ DE VÉRIFICATION

TEMBEC INC. CHARTE DU COMITÉ DE VÉRIFICATION TEMBEC INC. CHARTE DU COMITÉ DE VÉRIFICATION I. RAISON D ÊTRE ET OBJECTIFS GLOBAUX Le Comité de vérification (le «Comité») aide le Conseil d administration (le «Conseil») de la société par actions Tembec

Plus en détail

Programme d amélioration du rendement scolaire en Alberta Cadre de référence Décembre 1999. Annexe A

Programme d amélioration du rendement scolaire en Alberta Cadre de référence Décembre 1999. Annexe A INTRODUCTION Annexe A «Questions et réponses» dans le contexte du cadre de référence Jusqu à maintenant, la conception et l élaboration du Programme d amélioration du rendement scolaire en Alberta ont

Plus en détail

Amendements au Statut du Personnel et au Règlement du Personnel 1

Amendements au Statut du Personnel et au Règlement du Personnel 1 CONSEIL EXÉCUTIF EB133/12 Cent trente-troisième session 14 mai 2013 Point 8.2 de l ordre du jour provisoire Amendements au Statut du Personnel et au Règlement du Personnel 1 Rapport du Secrétariat 1. Les

Plus en détail

Octobre 2015 FC 160/7. Cent soixantième session. Rome, 2-6 novembre 2015

Octobre 2015 FC 160/7. Cent soixantième session. Rome, 2-6 novembre 2015 Octobre 2015 FC 160/7 F COMITÉ FINANCIER Cent soixantième session Rome, 2-6 novembre 2015 Virements entre programmes et chapitres budgétaires pendant l exercice 2014-2015 Pour toute question relative au

Plus en détail

ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE

ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE Projet Document IMCHE/2/CP2 1 ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA

Plus en détail

Paiements de transfert Chapitre SP 3410. Avril 2011. Bases des conclusions CCSP

Paiements de transfert Chapitre SP 3410. Avril 2011. Bases des conclusions CCSP Paiements de transfert Chapitre SP 3410 Avril 2011 CCSP AVANT-PROPOS La lettre de mise à jour n o 33 du Manuel de comptabilité de l ICCA pour le secteur public, publiée en mars 2011, comprenait le chapitre

Plus en détail

ANNEXE. L Organisation des Nations Unies pour l éducation, la science et la culture,

ANNEXE. L Organisation des Nations Unies pour l éducation, la science et la culture, Annexe page 1 ANNEXE PROJET D ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DU ROYAUME DU MAROC ET L ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE (UNESCO) CONCERNANT LA CREATION D UN CENTRE

Plus en détail

Comité régional de l Europe Cinquante-huitième session. Désignation d un groupe de prospection régional

Comité régional de l Europe Cinquante-huitième session. Désignation d un groupe de prospection régional Comité régional de l Europe Cinquante-huitième session Tbilissi (Géorgie), 15-18 septembre 2008 Point 9 d) de l ordre du jour provisoire EUR/RC58/Inf.Doc./2 28 juillet 2008 80849 ORIGINAL : ANGLAIS Désignation

Plus en détail

Cent soixante-quinzième session

Cent soixante-quinzième session ex Organisation des Nations Unies pour l éducation, la science et la culture Conseil exécutif Cent soixante-quinzième session 175 EX/20 PARIS, le 11 août 2006 Original anglais Point 19 de l ordre du jour

Plus en détail

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

Commission des finances

Commission des finances Autorité internationale des fonds marins ISBA/18/FC/3 Commission des finances Distr. limitée 17 mai 2012 Français Original : anglais Dix-huitième session Kingston (Jamaïque) 16-27 juillet 2012 Application

Plus en détail

INTRODUCTION PARTIE 1 RÉSUMÉ

INTRODUCTION PARTIE 1 RÉSUMÉ CADRE DE LA RÉFORME DU RÉGIME DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ D OTTAWA PRÉSENTÉ AU CONSEIL DES GOUVERNEURS PAR LE COMITÉ D ADMINISTRATION ET LE COMITÉ DU RÉGIME DE RETRAITE Juillet 2000 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Mai 2013. Food and. Agricultura. Organization of the United Nations. Cent quarante-neuvième session. Rome, 27 28 mai 2013

Mai 2013. Food and. Agricultura. Organization of the United Nations. Cent quarante-neuvième session. Rome, 27 28 mai 2013 Mai 2013 Food and Agriculture Organization of the United Nations Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture Продовольственная и cельскохозяйственная организация Объединенных Наций

Plus en détail

Conseil d administration de l Entité des Nations Unies pour l égalité des sexes et l autonomisation des femmes

Conseil d administration de l Entité des Nations Unies pour l égalité des sexes et l autonomisation des femmes Nations Unies UNW/2015/CRP.15 Conseil d administration de l Entité des Nations Unies pour l égalité des sexes et l autonomisation des femmes Deuxième session ordinaire de 2015 15-16 septembre 2015 Point

Plus en détail

Cent cinquante-sixième session

Cent cinquante-sixième session ex Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture Conseil exécutif Cent cinquante-sixième session 156 EX/6 PARIS, le 5 mars 1999 Original anglais Point 3.2.2 de l'ordre du jour

Plus en détail

Dans une liberté plus grande : développement, sécurité et respect des droits de l homme pour tous

Dans une liberté plus grande : développement, sécurité et respect des droits de l homme pour tous Nations Unies A/59/2005/Add.1 Assemblée générale Distr. générale 23 mai 2005 Français Original: anglais Cinquante-neuvième session Points 45 et 55 de l ordre du jour Application et suivi intégrés et coordonnés

Plus en détail

Rapport du Groupe de travail du cadre stratégique et du budget-programme sur sa soixante-dixième session

Rapport du Groupe de travail du cadre stratégique et du budget-programme sur sa soixante-dixième session Nations Unies Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement Distr. générale 30 mars 2015 Français Original: anglais TD/B/WP/270 Conseil du commerce et du développement Groupe de travail

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL SUR LA RÉVISION DE LA CIB. Quinzième session Genève, 29 mai 2 juin 2006

GROUPE DE TRAVAIL SUR LA RÉVISION DE LA CIB. Quinzième session Genève, 29 mai 2 juin 2006 ORIGINAL : anglais DATE : 18 avril 2006 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F UNION PARTICULIÈRE POUR LA CLASSIFICATION INTERNATIONALE DES BREVETS (UNION DE L IPC) GROUPE DE TRAVAIL

Plus en détail

COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2011

COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2011 COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DU 30 SEPTEMBRE 2011 D APPROBATION : 24 SEPTEMBRE 2010 1. Pour faciliter l obtention de bons résultats sur les plans

Plus en détail

Proposition de RÈGLEMENT DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL. (Texte présentant de l intérêt pour l EEE)

Proposition de RÈGLEMENT DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL. (Texte présentant de l intérêt pour l EEE) COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 18.11.2015 COM(2015) 496 final 2015/0239 (COD) Proposition de RÈGLEMENT DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL sur les statistiques européennes concernant les prix du gaz

Plus en détail

F Distribution: GÉNÉRALE. Deuxième session ordinaire du Conseil d administration. Rome, 9 13 novembre 2009

F Distribution: GÉNÉRALE. Deuxième session ordinaire du Conseil d administration. Rome, 9 13 novembre 2009 Deuxième session ordinaire du Conseil d administration Rome, 9 13 novembre 2009! "#$% F Distribution: GÉNÉRALE 9 octobre 2009 ORIGINAL: ANGLAIS Le tirage du présent document a été restreint. Les documents

Plus en détail

Une nouvelle norme mondiale sur la comptabilisation des produits

Une nouvelle norme mondiale sur la comptabilisation des produits Une nouvelle norme mondiale sur la comptabilisation des produits Les répercussions pour le secteur de la construction Mars 2015 L International Accounting Standards Board (IASB) et le Financial Accounting

Plus en détail

Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement

Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement NATIONS UNIES TD Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement Distr. LIMITÉE TD/B/COM.2/ISAR/L.4 18 septembre 2001 FRANÇAIS Original: ANGLAIS CONSEIL DU COMMERCE ET DU DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

CERTIFICATION ET COMPTABILITÉ COMPARAISON DES NORMES IFRS ET DES PCGR DU CANADA Édition n 15 : IAS 1, Présentation Des États Financiers

CERTIFICATION ET COMPTABILITÉ COMPARAISON DES NORMES IFRS ET DES PCGR DU CANADA Édition n 15 : IAS 1, Présentation Des États Financiers WWW.BDO.CA CERTIFICATION ET COMPTABILITÉ COMPARAISON DES NORMES IFRS ET DES Édition n 15 : IAS 1, Présentation Des États Financiers Les normes IFRS et les PCGR du Canada constituent des cadres fondés sur

Plus en détail

Evolutions internationales dans la mesure du secteur informel et de l emploi informel. Notes Techniques N 01 : Cadre conceptuel

Evolutions internationales dans la mesure du secteur informel et de l emploi informel. Notes Techniques N 01 : Cadre conceptuel Evolutions internationales dans la mesure du secteur informel et de l emploi informel Notes Techniques N 01 : Cadre conceptuel Février 2010 SOMMAIRE Page Introduction... 2 I. Recentrage des cadres conceptuels

Plus en détail

IFRIC 21 : Droits ou taxes

IFRIC 21 : Droits ou taxes IFRIC 21 : Droits ou taxes Réunion du Groupe de discussion sur les IFRS du 2 décembre 2013 : résumé des délibérations IFRIC 21 Droits ou taxes fournit des indications sur la comptabilisation des droits

Plus en détail

1. Introduction... 3. 2. Principes... 4. 3. Principales phases... 5. Phase 1 Surveillance des efforts pour mettre en œuvre Bâle II...

1. Introduction... 3. 2. Principes... 4. 3. Principales phases... 5. Phase 1 Surveillance des efforts pour mettre en œuvre Bâle II... CADRE D AGRÉMENT Agrément de l approche de notation interne (NI) avancée du risque de crédit Fonds propres Décembre 2007 TABLE DE MATIÈRES 1. Introduction... 3 2. Principes... 4 3. Principales phases...

Plus en détail

Évaluation : point de la situation et proposition de plan de travail pour 2016-2017

Évaluation : point de la situation et proposition de plan de travail pour 2016-2017 CONSEIL EXÉCUTIF EB138/44 Cent trente-huitième session 4 décembre 2015 Point 12.1 de l ordre du jour provisoire Évaluation : point de la situation et proposition de plan de travail pour 2016-2017 1. Le

Plus en détail

Deuxième partie Audit externe, budget programme pour l exercice 2012 et documents relatifs

Deuxième partie Audit externe, budget programme pour l exercice 2012 et documents relatifs Deuxième partie Audit externe, budget programme pour l exercice 2012 et documents relatifs A. Introduction 1. L Assemblée des États Parties («l Assemblée») a été saisie du projet de budgetprogramme pour

Plus en détail

Directives opérationnelles 2013-2015 pour les initiatives régionales dans le cadre de la Convention sur les zones humides

Directives opérationnelles 2013-2015 pour les initiatives régionales dans le cadre de la Convention sur les zones humides Directives opérationnelles 2013-2015 pour les initiatives régionales dans le cadre de la Convention sur les zones humides Approuvées par le Comité permanent à sa 46 e Réunion (Décision SC46-28), avril

Plus en détail

Comment surveiller un changement profond :

Comment surveiller un changement profond : : présenter votre plan de basculement aux IFRS dans le rapport de gestion Le basculement des normes canadiennes d information financière aux Normes internationales d information financière (les «IFRS»)

Plus en détail

Passif au titre des sites contaminés : analyse des questions

Passif au titre des sites contaminés : analyse des questions Passif au titre des sites contaminés : analyse des questions Préparée par les permanents du Conseil sur la comptabilité dans le secteur public Octobre 2009 TABLE DES MATIÈRES PARAGRAPHE Introduction....01

Plus en détail

(Quels résultats dans les services publics pour mieux affronter les défis du développement économique et social?)

(Quels résultats dans les services publics pour mieux affronter les défis du développement économique et social?) Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Observatoire des Fonctions Publiques Africaines Gouvernement de la République du Bénin VERS UNE ADMINISTRATION ET UNE

Plus en détail

Assemblées des États membres de l OMPI

Assemblées des États membres de l OMPI F A/51/18 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 16 SEPTEMBRE 2013 Assemblées des États membres de l OMPI Cinquante et unième série de réunions Genève, 23 septembre 2 octobre 2013 FINANCEMENT DES PRESTATIONS À LONG

Plus en détail

414.123 Ordonnance sur les finances et la comptabilité du domaine des EPF

414.123 Ordonnance sur les finances et la comptabilité du domaine des EPF Ordonnance sur les finances et la comptabilité du domaine des EPF du 5 décembre 2014 (Etat le 1 er janvier 2015) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 35a, al. 5, et 39, al. 2, de la loi fédérale du 4

Plus en détail

Conseil d administration Genève, novembre 2007 PFA POUR DÉCISION. Budgets proposés pour les comptes extrabudgétaires en 2008-09

Conseil d administration Genève, novembre 2007 PFA POUR DÉCISION. Budgets proposés pour les comptes extrabudgétaires en 2008-09 BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.300/PFA/4/2 300 e session Conseil d administration Genève, novembre 2007 Commission du programme, du budget et de l administration PFA POUR DÉCISION QUATRIÈME QUESTION

Plus en détail

Table des matières. Énoncé du vérificateur... 1. I. Introduction... 2 Contexte... 2 Objectif... 2 Portée... 2 Critères... 3. II. Méthodologie...

Table des matières. Énoncé du vérificateur... 1. I. Introduction... 2 Contexte... 2 Objectif... 2 Portée... 2 Critères... 3. II. Méthodologie... Vérification des enquêtes de sécurité sur le personnel RAPPORT Division de la vérification et de l évaluation Juillet 2003 Table des matières Énoncé du vérificateur... 1 I. Introduction... 2 Contexte...

Plus en détail

Règles de reddition de comptes Rapport financier annuel 2014-2015

Règles de reddition de comptes Rapport financier annuel 2014-2015 Règles de reddition de comptes Rapport financier annuel 2014-2015 CENTRES DE LA PETITE ENFANCE GARDERIES SUBVENTIONNÉES BUREAUX COORDONNATEURS DE LA GARDE EN MILIEU FAMILIAL Tous les termes qui renvoient

Plus en détail

ASSURANCE MALADIE APRÈS CESSATION DE SERVICE

ASSURANCE MALADIE APRÈS CESSATION DE SERVICE Distribution: Limitée GC 26/L.7 24 janvier 2003 Original: Anglais Point 9 de l ordre du jour Français FIDA Conseil des gouverneurs Session du vingt-cinquième anniversaire du FIDA Rome, 19-20 février 2003

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17

PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17 PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17 Optimiser la coopération au développement pour atteindre les ODD concernant la santé 1. Introduction Le programme de travail du Partenariat international pour

Plus en détail

Association canadienne du personnel administratif universitaire

Association canadienne du personnel administratif universitaire Association canadienne du personnel administratif universitaire Note d information concernant les états financiers Instruments financiers Novembre 2011 Objet Les universités et les collèges canadiens,

Plus en détail

Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds

Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds Nations Unies Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds des Nations Unies pour la population et du Bureau des Nations Unies pour les services d appui aux projets

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT TABLE DES MATIÈRES 1. RESPONSABILITÉS DU COMITÉ... 1 2. MEMBRES DU COMITÉ... 1 3. PRÉSIDENT DU COMITÉ... 2 4. DURÉE DU MANDAT DE CHAQUE MEMBRE... 2 5. QUORUM, DESTITUTION ET POSTES

Plus en détail

Mandat - Modèle détaillé

Mandat - Modèle détaillé La gouvernance des PME Mandat - Modèle détaillé - modèle détaillé mandat pour un comité consultatif Nous vous présentons ci-dessous un exemple de mandat pour un comité consultatif plus sophistiqué que

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/AC.105/875

Assemblée générale. Nations Unies A/AC.105/875 Nations Unies A/AC.105/875 Assemblée générale Distr.: Générale 5 décembre 2006 Français Original: Anglais Comité des utilisations pacifiques de l espace extra-atmosphérique Table des matières Rapport de

Plus en détail

Cent cinquante-huitième session. Rome, 11 13 mai 2015

Cent cinquante-huitième session. Rome, 11 13 mai 2015 Avril 2015 FC 158/10/Add.1 Rev.1 F COMITE FINANCIER Cent cinquante-huitième session Rome, 11 13 mai 2015 Réponse de la direction du PAM aux recommandations issues du rapport du Commissaire aux comptes

Plus en détail

Reconnaissance de la formation

Reconnaissance de la formation Organisation des Nations Unies Département des opérations de maintien de la paix Département de l appui aux missions Réf. 2009.22 Procédures opérationnelles permanentes Reconnaissance de la formation Approbation

Plus en détail

Conseil d administration 320 e session, Genève, 13-27 mars 2014 GB.320/PFA/INF/5

Conseil d administration 320 e session, Genève, 13-27 mars 2014 GB.320/PFA/INF/5 BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL Conseil d administration 320 e session, Genève, 13-27 mars 2014 GB.320/PFA/INF/5 Section du programme, du budget et de l administration PFA POUR INFORMATION Décisions de

Plus en détail

QUATRE-VINGT-QUATORZIEME SESSION

QUATRE-VINGT-QUATORZIEME SESSION Original: anglais 9 novembre 2007 QUATRE-VINGT-QUATORZIEME SESSION STRATEGIE DE L OIM Page 1 STRATEGIE DE L OIM I. INTRODUCTION 1. L'objectif du présent document est d'offrir une version claire et définitive

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU PROGRAMME ET BUDGET. Session informelle Genève, 16 18 février 2005

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU PROGRAMME ET BUDGET. Session informelle Genève, 16 18 février 2005 OMPI WO/PBC/IM/05/3 ORIGINAL : anglais DATE : 14 janvier 2005 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITÉ DU PROGRAMME ET BUDGET Session informelle Genève, 16 18 février 2005 OPTIONS

Plus en détail

Cent dixième session. Rome, 19-23 septembre 2005. Financement des obligations relatives aux coûts de l assurance maladie après cessation de service

Cent dixième session. Rome, 19-23 septembre 2005. Financement des obligations relatives aux coûts de l assurance maladie après cessation de service Juillet 2005 F COMITÉ FINANCIER Cent dixième session Rome, 19-23 septembre 2005 Financement des obligations relatives aux coûts de l assurance maladie après cessation de service I. Introduction 1. Le Comité

Plus en détail

CHAPITRE 7 Réunions du conseil et de ses comités

CHAPITRE 7 Réunions du conseil et de ses comités Une gouvernance efficace : guide à l intention des conseils scolaires, de leurs membres, des directions de l éducation et des communautés CHAPITRE 7 Réunions du conseil et de ses comités 70 (Sauf indication

Plus en détail

Cent cinquante et unième session

Cent cinquante et unième session ex Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture Conseil exécutif Cent cinquante et unième session 151 EX/19 PARIS, le 5 mars 1997 Original français Point 3.5.3 de l'ordre du

Plus en détail

CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI

CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI SEPTEMBRE 2004 1. PRÉSENTATION Le Cadre de Coopération Intérimaire (CCI) exprime le programme

Plus en détail

MOPAN. Note de synthèse. L Office du Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR)

MOPAN. Note de synthèse. L Office du Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) COUNTRY MULTILATERAL D O N O R MOPAN Réseau d évaluation de la performance des organisations multilatérales (MOPAN). Note de synthèse L Office du Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR)

Plus en détail

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/2009/6 Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. générale 15 septembre 2009 Français Original: anglais Troisième session Doha, 9-13

Plus en détail

Objectifs, principes et critères de répartition (règles budgétaires) Des allocations entre les écoles et les centres de la Commission scolaire

Objectifs, principes et critères de répartition (règles budgétaires) Des allocations entre les écoles et les centres de la Commission scolaire Objectifs, principes et critères de répartition (règles budgétaires) Des allocations entre les écoles et les centres de la Commission scolaire 2014-2015 Adoptée : 26 juin 2014 (CC-2014-295) En vigueur

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES MANDAT Le Comité de gestion des risques (le «Comité») du Conseil d administration (le «Conseil») a pour mandat d assister le Conseil de la Société canadienne d hypothèques

Plus en détail

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA DESCRIPTION DU POSTE D INTERVENANT-PIVOT Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA Titre : Intervenant-pivotRelève du : Gestionnaire du programme Programme : Services de soutien communautaireapprouvé

Plus en détail

CODE DE BONNE CONDUITE

CODE DE BONNE CONDUITE CODE DE BONNE CONDUITE CONCERNANT LES INTERACTIONS AVEC LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ Déclaration de l ensemble des membres du COCIR Le COCIR se consacre à l avancement de la science médicale et à l amélioration

Plus en détail

Textes de référence : articles L. 225-37, L. 225-68, L. 225-102-1, L. 225-185, L. 225-197-1, L. 823-19 et L. 823-20 du code de commerce

Textes de référence : articles L. 225-37, L. 225-68, L. 225-102-1, L. 225-185, L. 225-197-1, L. 823-19 et L. 823-20 du code de commerce Recommandation AMF n 2012-02 Gouvernement d entreprise et rémunération des dirigeants des sociétés se référant au code AFEP-MEDEF - Présentation consolidée des recommandations contenues dans les rapports

Plus en détail

Convention-cadre sur les changements climatiques

Convention-cadre sur les changements climatiques NATIONS UNIES Convention-cadre sur les changements climatiques Distr. GÉNÉRALE FCCC/AWGLCA/2008/8 15 juillet 2008 FRANÇAIS Original: ANGLAIS GROUPE DE TRAVAIL SPÉCIAL DE L ACTION CONCERTÉE À LONG TERME

Plus en détail

GUIDE DE PROCEDURES DU GROUPE DES AMIS DU PARAGRAPHE 47

GUIDE DE PROCEDURES DU GROUPE DES AMIS DU PARAGRAPHE 47 47. Nous sommes conscients de l importance de la communication, par les entreprises, d informations sur l impact environnemental de leurs activités et les encourageons, en particulier s agissant des entreprises

Plus en détail

Cent trente-deuxième session. Rome, 18 22 juin 2007. Rapport de la cent dix-septième session du Comité financier Rome, 24 janvier 2007

Cent trente-deuxième session. Rome, 18 22 juin 2007. Rapport de la cent dix-septième session du Comité financier Rome, 24 janvier 2007 Janvier 2007 CL 132/13 F Cent trente-deuxième session Rome, 18 22 juin 2007 Rapport de la cent dix-septième session du Comité financier Rome, 24 janvier 2007 Table des matières Paragraphes Introduction

Plus en détail

Normes d accessibilité pour les services à la clientèle Mai 2011

Normes d accessibilité pour les services à la clientèle Mai 2011 Normes pour les services à la clientèle Mai 2011 Commission de révision des paiements effectués aux médecins Secrétariat des conseils de santé Plan de formation Membres (onglet 6) Le présent document doit

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE UNION INTERNATIONALE DE COOPÉRATION EN MATIÈRE DE BREVETS (UNION DU PCT)

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE UNION INTERNATIONALE DE COOPÉRATION EN MATIÈRE DE BREVETS (UNION DU PCT) OMPI PCT/WG/1/6 ORIGINAL : anglais DATE : 21 avril 2008 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F UNION INTERNATIONALE DE COOPÉRATION EN MATIÈRE DE BREVETS (UNION DU PCT) GROUPE DE

Plus en détail

EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION

EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES NATIONALES ET INTERNATIONALES 30 AVRIL, 2008 (ANNEXES RÉVISÉES 6 JUIN 2012) 1. INTRODUCTION Ce document présent les

Plus en détail

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/2013/13 Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. générale 26 septembre 2013 Français Original: anglais Cinquième session Panama,

Plus en détail

Résumé des modifications à la règle d indépendance visée au Code de déontologie des comptables professionnels agréés*

Résumé des modifications à la règle d indépendance visée au Code de déontologie des comptables professionnels agréés* Résumé des modifications à la règle d indépendance visée au Code de déontologie des comptables professionnels agréés* L article 36.4 du Code de déontologie des comptables professionnels agréés, entré en

Plus en détail

Une introduction aux placements entraînant une influence notable ou un contrôle

Une introduction aux placements entraînant une influence notable ou un contrôle RÉSUMÉ DU MODULE 3 Une introduction aux placements entraînant une influence notable ou un contrôle Le présent module s intéresse à la comptabilisation de trois types de placements pouvant être faits par

Plus en détail