Architecture d Oracled. Richard CHBEIR

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Architecture d Oracled. Richard CHBEIR Email : richard.chbeir@u-bourgogne.fr"

Transcription

1 Architecture d Oracled Richard CHBEIR

2 Plan Architecture Structure Physique Composants Processus Traitement de requêtes Structure Logique

3 Architecture Un serveur Oracle est composé de 3 éléments Mémoire System Global Area ou SGA Disque Données, fichiers Redo, fichiers de contrôle, fichiers de paramètres, fichiers de mot de passe, etc. Processus Services d'arrière plan ou demons

4 Architecture SGA (System Global Area) Permet de contenir les structures d'une instance Oracle Contient les données et les informations de contrôle pour le serveur Oracle Est allouée de la mémoire virtuelle de l'ordinateur où réside le serveur Oracle

5 SGA (System Global Area) Buffer de données Shared Pool Area Buffer Redo log Large Pool (Optionnel) Zone mémoire réservée aux buffers de données, d index et de rollback segments. Espace paramétrable SQL area (parsing des requêtes) Library cache (exécutable PL/SQL) Dictionary cache (infos sur les méta-données) Zone mémoire qui enregistre l activité transactionnelle des utilisateurs. Utilisé pour la gestion des bases de données parallèles

6 Composants de SGA Buffer de données Est utilisé pour stocker les données en mémoire afin d'accélérer l'interrogation et/ou la modification Aucune modification est faite directement sur les données du disque Oracle lit les données suite à la demande d'un processus utilisateur et ensuite valide les modifications sur le disque Il utilise un algorithme nommé LRU (Least-Recently Used) pour déterminer les données à libérer du cache La taille de chacun des buffers (DB_BLOCK_BUFFERS) est égale à la taille d'un bloc de données (DB_BLOCK_SIZE)

7 Composants de SGA Buffer de données Buffer Redo Log Il stocke une information spéciale nommé Redo permettant à Oracle de reconstruire les modifications des données en cas de panne Bloc de données modifié Emplacement Nouvelle valeur L'information Redo est stockée dans le buffer Redo log à chaque modification de données effectuée par un utilisateur L'information Redo reste dans le buffer Redo log jusqu'à ce qu'oracle la stocke sur le disque Sa taille est définie par LOG_BUFFER

8 Composants de SGA Buffer de données Buffer Redo Log Shared Pool Permet de stocker plusieurs éléments cruciaux pour la gestion des données : Library cache : permet d'analyse l'ordre d'exécution d'une requête SQL et de définir un plan d'exécution. Si la même requête est ré-exécutée, le serveur n'analyse pas son ordre. Cela permet d'améliorer la performance des applications Dictionary (ou row) cache : utilisé pour le stockage des métadata dans la mémoire afin d'accélérer l'accès au dictionnaire et les mécanismes de contrôle (nom d'utilisateurs, privilèges, etc.).

9 Composants Disque

10 Composants Disque Les fichiers de données (DataFiles) Ils sont utilisés pour stocker le dictionnaire de données et les objets de la base de données. Ces fichiers sont souvent très volumineux. Les données dans le buffer de données et le dictionnaire cache sont récupérées de ces fichiers Une base de données contient au moins un fichier de données

11 Composants Disque Les fichiers Redo Logs Ils sont utilisés pour stocker les informations Redo sur le disque afin de garantir la reconstruction des données en cas de panne Une BDD Oracle requiert au moins 2 fichiers redo log 2 familles de redo log : 1- ONLINE pour la restauration face à une défaillance de l instance 2- OFFLINE pour une restauration dans le cas d une défaillance d un support de stockage.

12 Composants Disque Les fichiers de contrôle Ils sont utilisés pour définir la localisation des composants disque sur le serveur. La localisation de fichiers de données et les redo logs y apparaissent. Pour cette raison, ils sont modifiés à chaque ajout ou suppression des fichiers redo logs ou fichiers de données. Oracle lit les fichiers de contrôle au démarrage de la BDD. Une BDD requiert au moins un fichier de contrôle

13 Composants Disque Le fichier de paramètres Utilisé pour définir les caractéristiques d'une instance Oracle (taille SGA, Bloc Oracle, etc). C'est le fichier init.ora

14 Composants Disque Le fichier de mot de passe Il est utilisé pour établir l'authenticité des utilisateurs privilégiés de BDD Oracle. Sans ce fichier, la BDD est administrable avec n'importe quel outil de gestion (ex : SQL*Plus)

15 Les processus ORACLE Effectuent les fonctions nécessaires au traitement simultané de plusieurs requêtes utilisateurs, sans compromettre L'intégrité La performance du système

16 Les processus ORACLE 2 types de processus Processus utilisateur Processus sur le serveur oracle Processus Serveur Processus Background (Oracle.exe) Ces processus exploitent Program Global Area ou PGA

17 Les processus ORACLE Un utilisateur peut se connecter à Oracle Connexion directe au serveur L'utilisateur se connectant à un serveur Unix exécutant Oracle lance Server Manager Connexion à deux tiers (Client-serveur) L'utilisateur se connectant à une machine Windows XP exécute Developper/2000 Connexion à trois tiers L'utilisateur lançant un explorateur réseaux sous Windows exécute une application sur un autre poste qui extrait les données sur un serveur Oracle

18 Les processus ORACLE Processus utilisateur (ou client) Il fonctionne sur la machine du client Il démarre lors de l'appel de l'outil ou de l'application SQL*Plus, Server Manager, Developper/2000, Oracle Entreprise Manager, etc.) Il se termine lorsque l'utilisateur quitte ou interrompre l'application Il appelle le serveur Oracle

19 Les processus ORACLE Processus serveur Il fonctionne sur la machine serveur (hôte) Suite à la demande du processus utilisateur, le processus serveur lit les données des fichiers à l'intérieur du buffer de données Dans une config de serveur dédié 1 processus utilisateur + 1 processus serveur Dans une config MTS (mutlithreads) Partage de processus Il utilise une PGA (Program Global Area) exclusive Il envoie les résultats au client

20 Zone mémoire m moire du processus (PGA) Est une zone mémoire contenant des données relatives à un processus serveur unique ou à un thread unique Elle n'est ni partagé ni accessible en écriture Elle est allouée lorsqu'un processus serveur est créé Elle contient Une zone de tri utilisée avant le traitement ou le renvoi du résultat à l'utilisateur Des informations sur la session L'état du curseur Processus Serveur PGA

21 Background Threads DBWR (Data Base WRiter) Ecrire les blocs modifiés dans le cache de données sur les disques. Compte tenu de la journalisation (Redo log), les blocs ne sont pas forcément écrits à la validation des transactions. LOGWR (LoG WRiter) Ecrire dans les fichiers Redo Log le contenu du cache Redo Log SMON (System MONitor) Réalise le Recovery au moment du Startup Efface les segments temporaires Organise les blocks de données

22 Background Threads PMON (Process MONitor) Vide le cache Libère les ressources bloquées Ré-active si nécessaire les dispatchers ARCH (ARCHiver) Copie les redo log, quand ils sont pleins, dans les fichiers d archive. RECO Termine ou annule les transactions en suspend dans les BD distribuées LISTENER ou KMNLS Permet d établir des connexions Client-Serveur avec la base de données

23 Traitement d'une requête (ici) Il y a 3 étapes Analyse Exécution Récupération

24 Traitement d'une requête Select * From emp; Analyse Syntaxique Analyse Sémantique Plan ou ordre d'exécution Envoie état Envoie requête Processus Utilisateur Processus Serveur 1- Analyse

25 Traitement d'une requête Select * From emp; Préparation à l'extraction Processus Utilisateur Processus Serveur 2- Exécution

26 Traitement d'une requête Select * From emp; Envoie Données Envoie Données. Processus Utilisateur Processus Serveur 3- Récupération

27 Traitement d'une MAJ Update emp; SET sal = sal*1.5 Buffer de données INSTANCE Buffer Redo log Shared Pool Processus Serveur 1 Fichiers de données Fichiers de contrôles Fichiers Redo

28 Traitement d'une MAJ Update emp; SET sal = sal*1.5 Buffer de données INSTANCE Buffer Redo log Shared Pool 2 Processus Serveur Fichiers de données Fichiers de contrôles Fichiers Redo

29 Traitement d'une MAJ Update emp; SET sal = sal*1.5 3 Buffer de données INSTANCE Buffer Redo log Shared Pool Library Cache Cache du dictionnaire Processus Serveur Fichiers de données Fichiers de contrôles Fichiers Redo

30 Traitement d'une MAJ Update emp; SET sal = sal*1.5 4 Buffer de données INSTANCE Buffer Redo log Shared Pool Library Cache Cache du dictionnaire Processus Serveur Fichiers de données Fichiers de contrôles Fichiers Redo

31 Traitement d'une MAJ Update emp; SET sal = sal*1.5 5 Buffer de données INSTANCE Buffer Redo log Shared Pool Library Cache Cache du dictionnaire Processus Serveur Fichiers de données Fichiers de contrôles Fichiers Redo

32 Rollback Segment Ancienne Image Table Nouvelle Image Rollback Segment Ordre MAJ

33 Traitement des COMMIT Enregistrement de validation INSTANCE 1 Buffer de données Buffer Redo log Shared Pool Library Cache Cache du dictionnaire Processus Serveur Processus Utilisateur Fichiers de données Fichiers de contrôles Fichiers Redo

34 Traitement des COMMIT INSTANCE Buffer de données Buffer Redo log Shared Pool Library Cache Cache du dictionnaire LGWR Processus Serveur 2 Processus Utilisateur Fichiers de données Fichiers de contrôles Fichiers Redo

35 Traitement des COMMIT INSTANCE Buffer de données Buffer Redo log Shared Pool Library Cache Cache du dictionnaire LGWR Processus Serveur 3 Processus Utilisateur Fichiers de données Fichiers de contrôles Fichiers Redo

36 Traitement des COMMIT INSTANCE 4 Buffer de données Buffer Redo log Shared Pool Library Cache Cache du dictionnaire LGWR Processus Serveur Processus Utilisateur Fichiers de données Fichiers de contrôles Fichiers Redo

37 Traitement des COMMIT INSTANCE 5 Buffer de données Buffer Redo log Shared Pool Library Cache Cache du dictionnaire LGWR Processus Serveur Processus Utilisateur Fichiers de données Fichiers de contrôles Fichiers Redo

38 Architecture Une BDD Oracle Représente les structures physiques et logiques et se compose des fichiers du OS Est identifée par DB_Name au niveau du OS Une instance Est un moyen d'accéder à une base de données Oracle Ouvre toujours une seule et unique base de données Identifié par Oracle_SID au niveau du OS

39 La structure physique Fichiers de contrôles Fichiers redo log Fichiers de données La structure logique Tablespaces Segments Extents Blocs de données Une BDD Oracle

40 Structure logique Oracle Système d'exploitation BDD Oracle TableSpace Fichier de données Segment Extent Bloc Oracle Bloc OS

41 Structure logique TableSpace Une BDD Oracle est divisée en plus petites zones logiques nommées tablespaces Un Tablespace ne peut appartenir qu à une seule BDD Chaque Tablespace est constitué d un ou plusieurs fichiers de données stockés sur disque Un fichier ne peut appartenir qu à un seul Tablespace à la fois Une fois un fichier ajouté à un Tablespace, on ne peut plus le retirer ou l associer à un autre Tablespace

42 Structure logique Table Table Table Tablespace System Tablespace IQ2 Tablespace Users Fichier de données Fichier de données Fichier de données Fichier de données Fichier de données

43 Structure logique TableSpace Chaque BDD possède au moins un Tablespace appelé «system» Contenant les tables du dictionnaire de données On peut ajouter des Tablespaces supplémentaires pour grouper des utilisateurs ou des applications Tablespace user contient les tables des utilisateurs TableSpace IQ2 contient les tables des étudiants en IQ2 Un Tablespace peut être physiquement sur un autre disque

44 Structure logique Visibilité des tablespaces Chaque utilisateur possède : Un tablespace par défaut : Est celui dans lequel les tables de l'utilisateur seront créées de façon privilégiée Un tablespace temporaire Utilisé pour les tris et en cas d insuffisance en mémoire centrale

45 Structure logique Intérêts de plusieurs tablespaces spécialisés : Distribuer les E/S en fonction des applications Gérer les quotas utilisateurs Passer un tablespace OFFLINE sans perturber les autres tablespaces Mieux utiliser les supports de stockage Distribuer les index et les données sur des supports différents pour une meilleure fluidité

46 Structure logique Extent Ensemble contiguë de blocs de données alloués simultanément à un segment Segment Tout segment est créé avec au moins un extent (Initialextent) Lorsqu un segment est plein, attribution d un nouveau extent

47 Structure logique Les types de segments dans un tablespace : Segments de données Stockent les données. Chaque table a un et un seul segment qui contient toutes les données de la table. Créé automatiquement Segments d index Stockent les infos sur les index séparément de données. Créés lors de la création d un index Segment d amorçage Créé dans le Tablespace SYSTEM, contient les définitions du dictionnaire de données

48 Structure logique Les types de segments dans un tablespace : Segments temporaires Pour exécution des requêtes nécessitant de l espace disque temporaire Sont crées et détruits automatiquement par des ordres SQL ayant besoin d espace temporaire une requête qui contient les trois clauses DISTINCT, GROUP BY et ORDER sont «gourmandes» en espace temporaire

49 Structure logique Les types de segments dans un tablespace : Segments d annulation (RollBack) Enregistrent les actions, et les données avant modification Ne sont utilisables que pour les objets du Tablespace SYSTEM Seul un segment ROLLBACK qui n est pas en cours d'utilisation peut être détruit

50 Structure logique Blocs de données Plus petite unité logique La taille d un bloc peut être choisie au moment de l initialisation d une base. Elle correspond obligatoirement à un multiple de la taille des blocs du système d exploitation. Exemple, un bloc dans un système comme Linux occupe 1024 octets, et un bloc ORACLE occupe typiquement ou octets.

51 Structure logique BLOCS, EXTENSIONS ET SEGMENTS SEGMENT (128 K) EXTENT (32 K) EXTENT (32 K) Bloc de 4K

52 Structure logique Les objets d'une BDD Oracle Table : contient les données d une BDD Index : structure contenant l adresse physique de chaque ligne d une table ou d un cluster. Accès direct à l information. Vue : représentation logique de données issues d une combinaison d une ou plusieurs tables ou vues Synonyme : Attribution de plusieurs noms à un même objet Séquence : générateur d entiers uniques

53 Structure logique Les objets d'une BDD Oracle Les clusters : permettent d'établir un groupement de tables qui ont des colonnes communes pour accès rapide aux lignes issues d une jointure Procédure : ensemble de commandes (écrites en PL/SQL, SQL, C, Java, etc.) stockées dans la BDD Fonction : ensemble de commandes (écrites en PL/SQL, SQL, C, Java, etc.) qui retourne une valeur Package : collection de fonctions et procédures (privé et public) Déclencheur (Trigger) : procédures associées à un événement sur une table

54 Structure logique Les objets d'une BDD Oracle Source et classe Java Tableaux (VARRAY) Schéma XML

55 Structure logique

COMPOSANTS DE L ARCHITECTURE D UN SGBD. Chapitre 1

COMPOSANTS DE L ARCHITECTURE D UN SGBD. Chapitre 1 1 COMPOSANTS DE L ARCHITECTURE D UN SGBD Chapitre 1 Généralité 2 Les composants principaux de l architecture d un SGBD Sont: Les processus Les structures mémoires Les fichiers P1 P2 Pn SGA Fichiers Oracle

Plus en détail

Notion de base de données

Notion de base de données Notion de base de données Collection de données opérationnelles enregistrées sur un support adressable et utilisées par les systèmes et les applications Les données doivent être structurées indépendamment

Plus en détail

3. La SGA ou System global Area

3. La SGA ou System global Area 1/11 L'instance Oracle Oracle est une base de données composée de 3 parties différentes : L'instance Les fichiers de données Les fichiers de données facultatifs (fichier d'initialisation, fichier de mots

Plus en détail

CHAPITRE 1 ARCHITECTURE

CHAPITRE 1 ARCHITECTURE 07/04/2014 Université des sciences et de la Technologie Houari Boumediene USTHB Alger Département d Informatique ADMINISTRATION ET TUNING DE BASES DE DONNÉES CHAPITRE 1 ARCHITECTURE RESPONSABLE DR K. BOUKHALFA

Plus en détail

Oracle Maximum Availability Architecture

Oracle Maximum Availability Architecture Oracle Maximum Availability Architecture Disponibilité des systèmes d informations Technologies et recommandations 1 Qu est-ce que Oracle Maximum Availability Architecture (MAA)? 1. Objectif : Disponibilité

Plus en détail

PLAN DE COURS ORACLE : ADMINISTRATION DE BASES DE DONNEES. Objectif. Code. Dure e. Public Concerne. Pre -requis. Programme OR305

PLAN DE COURS ORACLE : ADMINISTRATION DE BASES DE DONNEES. Objectif. Code. Dure e. Public Concerne. Pre -requis. Programme OR305 PLAN DE COURS ORACLE : ADMINISTRATION DE BASES DE DONNEES Objectif Administrer une ou plusieurs bases de, tant sous l'aspect "gestionnaire de " que sous l'aspect "responsable système Oracle". Public Concerne

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction

Chapitre 1 : Introduction Chapitre 1 : Introduction A. Objectifs de l'ouvrage.................. 8 B. Présentation d'oracle11g................. 8 1. Introduction........................ 8 2. Principales nouveautés de la version

Plus en détail

Introduction aux SGBDR

Introduction aux SGBDR 1 Introduction aux SGBDR Pour optimiser une base Oracle, il est important d avoir une idée de la manière dont elle fonctionne. La connaissance des éléments sous-jacents à son fonctionnement permet de mieux

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours 13 : Organisation d une base de données, ou comment soulever (un peu) le voile Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Les clusters de table

Plus en détail

Performances. Gestion des serveurs (2/2) Clustering. Grid Computing

Performances. Gestion des serveurs (2/2) Clustering. Grid Computing Présentation d Oracle 10g Chapitre VII Présentation d ORACLE 10g 7.1 Nouvelles fonctionnalités 7.2 Architecture d Oracle 10g 7.3 Outils annexes 7.4 Conclusions 7.1 Nouvelles fonctionnalités Gestion des

Plus en détail

dans laquelle des structures vont être créées pour une ou plusieurs applications.

dans laquelle des structures vont être créées pour une ou plusieurs applications. Création d'une nouvelle base de données A. Vue d'ensemble 1. Étapes de création d'une nouvelle base de données pour une application Le processus complet de création d'une nouvelle base de données pour

Plus en détail

Administration des bases de données relationnelles Part I

Administration des bases de données relationnelles Part I Administration des bases de données relationnelles Part I L administration des bases de données requiert une bonne connaissance - de l organisation et du fonctionnement interne du SGBDR : structures logiques

Plus en détail

Plan de cette partie. Implantation des SGBD relationnels. Définition et fonctionnalités. Index. Coûts pour retrouver des données

Plan de cette partie. Implantation des SGBD relationnels. Définition et fonctionnalités. Index. Coûts pour retrouver des données Implantation des SGBD relationnels Université de Nice Sophia-Antipolis Version 3.4 25//06 Richard Grin Plan de cette partie Nous allons étudier (très rapidement!) quelques éléments de solutions utilisés

Plus en détail

CYCLE CERTIFIANT ADMINISTRATEUR BASES DE DONNÉES

CYCLE CERTIFIANT ADMINISTRATEUR BASES DE DONNÉES SGBD / Aide à la décision CYCLE CERTIFIANT ADMINISTRATEUR BASES DE DONNÉES Réf: KAO Durée : 15 jours (7 heures) OBJECTIFS DE LA FORMATION Ce cycle complet vous apportera les connaissances nécessaires pour

Plus en détail

Data Base Buffer Cache :

Data Base Buffer Cache : Suite cours SG chapitre 2 Data Base Buffer Cache : Il stocke les bloques de données les plus recement utilisées lorsque Oracle doit executer une requete SQL, il verifie tout d'abort si la requete existe

Plus en détail

Organisation et administration d une base de données

Organisation et administration d une base de données Organisation et administration d une base de données Diapositive de résumé Objectif du cours Introduction et utilisation d une base de données Comparatif des SGBD Structure Physique et Logique d une BD

Plus en détail

Version Description Date

Version Description Date - 1 - Telephone : +243970808519, +243897779961 Site internet : Numéro du document : 0.4 Auteur : Danny Nkutua Kalombo Date de publication : Septembre 2010 Dernière mise à jour : Avril 2012 Résumé des modifications

Plus en détail

Table des matières. Module 1 L ARCHITECTURE D ORACLE... 1-1. Module 2 L INSTALLATION... 2-1

Table des matières. Module 1 L ARCHITECTURE D ORACLE... 1-1. Module 2 L INSTALLATION... 2-1 Table des matières Module 1 L ARCHITECTURE D ORACLE... 1-1 La base de données... 1-2 Le stockage des données... 1-4 L instance... 1-6 La zone «Shared Pool»... 1-7 La zone «Buffer Cache»... 1-8 L exécution

Plus en détail

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Administration bases de données

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Administration bases de données ////////////////////// Administration bases de données / INTRODUCTION Système d informations Un système d'information (SI) est un ensemble organisé de ressources (matériels, logiciels, personnel, données

Plus en détail

Administration des Bases de Données Oracle

Administration des Bases de Données Oracle Administration des Bases de Données Oracle Plan Introduction à l administration de données Structure d une base de données Architecture interne d Oracle Sécurité des données Utilitaires Administration

Plus en détail

CHAPITRE 1 ARCHITECTURE BASES DE DONNÉES AVANCÉES 2014-2015 20/10/2014. Université des sciences et de la Technologie Houari Boumediene USTHB Alger

CHAPITRE 1 ARCHITECTURE BASES DE DONNÉES AVANCÉES 2014-2015 20/10/2014. Université des sciences et de la Technologie Houari Boumediene USTHB Alger Université des sciences et de la Technologie Houari Boumediene USTHB Alger Département d Informatique BASES DE DONNÉES AVANCÉES 2014-2015 RESPONSABLES M. KAMEL BOUKHALFA (SII CHAPITRE 1 ARCHITECTURE 1

Plus en détail

Chapitre III Architecture de Base de Données Oracle

Chapitre III Architecture de Base de Données Oracle LP Informatique(DA2I UF7 : Administration Système, Réseaux et Base de données 15/12/2007, Enseignant : M. Nakechbnadi mail : nakech@free.fr Première parie : Administration d une BD Chapitre III Architecture

Plus en détail

Oracle 11g Administration I Installation et configuration

Oracle 11g Administration I Installation et configuration Oracle 11g Administration I Installation et configuration Auteur Razvan BIZOI GUIDE DE FORMATION La marque TSOFT est une marque déposée. La collection des guides de formation TSOFT est éditée par la société

Plus en détail

Il est nécessaire de connaître au moins un système d'exploitation de type graphique.

Il est nécessaire de connaître au moins un système d'exploitation de type graphique. GBD-030 Oracle Prise en main Saint-Denis à 9h30 5 jours Objectifs : Une formation Oracle complète pour découvrir tous les concepts du système et les différentes façons de les utiliser concrètement tout

Plus en détail

Programme détaillé. Administrateur de Base de Données Oracle - SQLServer - MySQL. Objectifs de la formation. Les métiers

Programme détaillé. Administrateur de Base de Données Oracle - SQLServer - MySQL. Objectifs de la formation. Les métiers Programme détaillé Objectifs de la formation Les systèmes de gestion de bases de données prennent aujourd'hui une importance considérable au regard des données qu'ils hébergent. Véritable épine dorsale

Plus en détail

Stratégie de back up LU Pascal ITI02M Semestre5 Version 1

Stratégie de back up LU Pascal ITI02M Semestre5 Version 1 Stratégie de back up LU Pascal ITI02M Semestre5 Version 1 Sommaire I. Introduction... 3 II.Les différents types de pannes 3 a. Panne d'un processus utilisateur... 3 b. Panne d'une instance... 3 c. Panne

Plus en détail

2.4 Le dictionnaire de données d'oracle a) donner la liste des vues du dictionnaire de données d'oracle(dict) triée par nom

2.4 Le dictionnaire de données d'oracle a) donner la liste des vues du dictionnaire de données d'oracle(dict) triée par nom Exercices A : chap.2 & 3 2.1 Quel est le nom des instances actives sur votre machine host? 2.2 Découverte de l'arborescence d'oracle et de quelques fichiers sensibles a) localiser les fichiers suivants

Plus en détail

Oracle : Administration

Oracle : Administration Oracle : Administration 2crit & présenté par Abdoul Aziz Ciss Dept GIT EPT Email: aaciss@ept.sn Contenu Introduction Installation du logiciel Oracle Database Création de bases de données Configuration

Plus en détail

Création d'une nouvelle base de données

Création d'une nouvelle base de données 199 Chapitre 7 Création d'une nouvelle base de données 1. Vue d'ensemble Création d'une nouvelle base de données 1.1 Étapes de création d'une nouvelle base de données pour une application Le processus

Plus en détail

Objectif. Participant. Prérequis. Pédagogie. Oracle Database 10g - Administration Workshop II. 5 Jours [35 Heures]

Objectif. Participant. Prérequis. Pédagogie. Oracle Database 10g - Administration Workshop II. 5 Jours [35 Heures] Plan de cours disponible à l adresse http://www.adhara.fr/.aspx Objectif Utiliser RMAN pour créer et gérer des jeux de sauvegarde et des copies d'image Récupérer la base de données jusqu'à un point dans

Plus en détail

Oracle Database 11g : Tuning Release 2

Oracle Database 11g : Tuning Release 2 Oracle University Appelez-nous: +33 (0) 1 57 60 20 81 Oracle Database 11g : Tuning Release 2 Durée: 5 Jours Description Le cours démarre avec une base de données inconnue nécessitant un réglage. Les différents

Plus en détail

TP ABD. Affichez le nom de la base, le nom de l'instance et la taille des blocs de données.

TP ABD. Affichez le nom de la base, le nom de l'instance et la taille des blocs de données. TP ABD Vues dynamiques adéquates, permettant de vérifier l'état (open) de la base, s assurez que les fichiers de la base ont été crées et vérifier la taille de l instance (Total System Global Area) select

Plus en détail

ALCOMP CATALOGUE DE FORMATION

ALCOMP CATALOGUE DE FORMATION ALCOMP CATALOGUE DE FORMATION 1 N Alcomp transfert de compétences vers nos clients» «Le 2 A : Formations ORACLE A1 : Fondamentaux : Sommaire A2 : Cursus développement : A3 : Cursus Administration : B1

Plus en détail

Table des matières PARTIE I. Introduction. Avant-propos... Pourquoi choisir Oracle 10g sous Windows?... 3

Table des matières PARTIE I. Introduction. Avant-propos... Pourquoi choisir Oracle 10g sous Windows?... 3 Avant-propos................................................ Objectifs de ce livre.......................................... Partie I : Oracle 10g sous Windows............................ Partie II : Principes

Plus en détail

Administration de Base de Données Notes de cours

Administration de Base de Données Notes de cours Administration de Base de Données Notes de cours 1 Élément de connexion Oracle Thomas Année universitaire 2005-2006 La connexion à une base Oracle fait intervenir quatres éléments :

Plus en détail

Oracle 11g Optimisez vos bases de données en production (ressources matérielles, stockage, mémoire, requêtes)

Oracle 11g Optimisez vos bases de données en production (ressources matérielles, stockage, mémoire, requêtes) Avant-propos 1. Lectorat 11 2. Pré-requis 12 3. Objectifs 12 4. Environnement technique 13 Choisir la bonne architecture matérielle 1. Introduction 15 2. Architecture disque 16 2.1 La problématique de

Plus en détail

Du 10 Fév. au 14 Mars 2014

Du 10 Fév. au 14 Mars 2014 Interconnexion des Sites - Design et Implémentation des Réseaux informatiques - Sécurité et Audit des systèmes - IT CATALOGUE DE FORMATION SIS 2014 1 FORMATION ORACLE 10G 11G 10 FEV 2014 DOUALA CAMEROUN

Plus en détail

ORACLE 10G DISTRIBUTION ET REPLICATION. Distribution de données avec Oracle. G. Mopolo-Moké prof. Associé UNSA 2009/ 2010

ORACLE 10G DISTRIBUTION ET REPLICATION. Distribution de données avec Oracle. G. Mopolo-Moké prof. Associé UNSA 2009/ 2010 ORACLE 10G DISTRIBUTION ET REPLICATION Distribution de données avec Oracle G. Mopolo-Moké prof. Associé UNSA 2009/ 2010 1 Plan 12. Distribution de données 12.1 Génération des architectures C/S et Oracle

Plus en détail

Oracle 10g Administration +

Oracle 10g Administration + Oracle 10g Administration + FAC-SIMILE Ce fac-simile contient : - la table des matières, - le préambule, - un extrait du chapitre 10 Auteur Razvan Bizoi GUIDE DE FORMATION La marque TSOFT est une marque

Plus en détail

Chapitre IV La Structure physique de la Base de données

Chapitre IV La Structure physique de la Base de données LP Informatique(DA2I) UF7 : Administration Système, Réseaux et Base de données 17/1/2008, Enseignant : M. Nakechbnadi mail : nakech@free.fr Première parie : Administration d une BD Chapitre IV La Structure

Plus en détail

3 - Administration de BD SQL. Chapitre III. Administration des BD SQL. Actions possibles. Composants ORACLE. Chapitre 3 : Administration des BD SQL 1

3 - Administration de BD SQL. Chapitre III. Administration des BD SQL. Actions possibles. Composants ORACLE. Chapitre 3 : Administration des BD SQL 1 3 - Administration de BD SQL Chapitre III Administration des BD SQL 3.1 Création de BD 3.2 Gestion des utilisateurs 3.3 Administration des transactions 3.4 Accès à une BD distante 3.5 Conclusions Composants

Plus en détail

et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7

et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7 Tsoft et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7 OEM Console Java OEM Console HTTP OEM Database Control Oracle Net Manager 6 Module 6 : Oracle Enterprise Manager Objectifs Contenu A la fin de ce module,

Plus en détail

et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7

et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7 Tsoft et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7 Il est possible, pour des objets, de visualiser ou modifier le contenu. La présentation des objets dans le navigateur peut être paramétrée ; vous trouverez

Plus en détail

TD 2 ------------------------------------------------------------------------------------------

TD 2 ------------------------------------------------------------------------------------------ TD 2 ------------------------------------------------------------------------------------------ Prenez le fichier init.ora dans $ORACLE_HOME/dbs faites une copie en inittest.ora ouvrir le fichier inittest.ora

Plus en détail

Administration d'une base de données

Administration d'une base de données Administration d'une base de données Soors Aurore 1 Table des matières 1. Architecture d'une base de données...4 1.1. La structure logique...4 1.1.1. Les tablespaces...4 1.1.2. Les segments, extensions

Plus en détail

Plan de formation : Certification OCA Oracle 11g. Les administrateurs de base de données (DBA) Oracle gèrent les systèmes informatiques

Plan de formation : Certification OCA Oracle 11g. Les administrateurs de base de données (DBA) Oracle gèrent les systèmes informatiques Plan de formation : Certification OCA Oracle 11g Description Les administrateurs de base de données (DBA) Oracle gèrent les systèmes informatiques industriels les plus avancés. Cette formation permettra

Plus en détail

Les transactions 1/40. I même en cas de panne logicielle ou matérielle. I Concept de transaction. I Gestion de la concurrence : les solutions

Les transactions 1/40. I même en cas de panne logicielle ou matérielle. I Concept de transaction. I Gestion de la concurrence : les solutions 1/40 2/40 Pourquoi? Anne-Cécile Caron Master MAGE - BDA 1er trimestre 2013-2014 Le concept de transaction va permettre de définir des processus garantissant que l état de la base est toujours cohérent

Plus en détail

Gestion des espaces disque logiques. SQL> alter database datafile 'C:\APP\CLAIRE\ORADATA\ORA11G\TSCLAIRE1' resize 110M ;

Gestion des espaces disque logiques. SQL> alter database datafile 'C:\APP\CLAIRE\ORADATA\ORA11G\TSCLAIRE1' resize 110M ; Pré-requis 1. Les seules unités valides sont K, M, G et même T si vous disposez d un espace disque atteint de gigantisme! 2. Vous pouvez agrandir un espace disque logique par l instruction alter database

Plus en détail

Administration des bases de données sous Oracle. 10g. Fabien De Marchi, Jean-Marc Petit. Université de Lyon. November 22, 2007 1/96

Administration des bases de données sous Oracle. 10g. Fabien De Marchi, Jean-Marc Petit. Université de Lyon. November 22, 2007 1/96 1/96 Administration des bases de données sous Oracle 10g Fabien De Marchi, Jean-Marc Petit Université de Lyon November 22, 2007 2/96 Sur le cours Prérequis et objectifs Prérequis Modèle relationnel (structure,

Plus en détail

Théorie et pratique de Base de données Oracle M.Boubetra 1 Système d Information But : gérer un ensemble d informations Stockage Consultation Modification Suppression Edition 2 Conception d un système

Plus en détail

1 2 3 4 5 Faisons le point - Où en êtes-vous dans votre cursus? Quel est votre parcours? A quelle étape en êtes-vous? Vers où allez-vous? - Quels sont vos objectifs? Quel est le challenge? Quels sont vos

Plus en détail

Auto-évaluation Oracle: cours de base

Auto-évaluation Oracle: cours de base Auto-évaluation Oracle: cours de base Document: F0475Test.fm 14/01/2008 ABIS Training & Consulting P.O. Box 220 B-3000 Leuven Belgium TRAINING & CONSULTING INTRODUCTION AUTO-ÉVALUATION ORACLE: COURS DE

Plus en détail

TP Administration Oracle

TP Administration Oracle Ingénieurs 2000 Informatique et Réseaux TP Administration Oracle DIOP Ngoné ESSAIDI Abderrahim Février 2008 1 Sommaire Sommaire... 2 Introduction... 3 1. Déploiement d application... 4 1.1 Résumé du besoin...

Plus en détail

TP5. Compte-rendu de TP Administration BD Filière 3 : " Systèmes d'information et Aide à la décision " Présenté par : Samia ARIBA & Mathieu BRUNOT

TP5. Compte-rendu de TP Administration BD Filière 3 :  Systèmes d'information et Aide à la décision  Présenté par : Samia ARIBA & Mathieu BRUNOT Institut Supérieur d'informatique de Modélisation et de leurs Applications 24, Avenue des Landais BP 10 125 63 173 AUBIERE cedex. Compte-rendu de TP Administration BD Filière 3 : " Systèmes d'information

Plus en détail

TP11 - Administration/Tuning

TP11 - Administration/Tuning TP11 - Administration/Tuning MIAGE #3-2006/2007 January 9, 2007 1 Architecture physique d une base Oracle 1.1 La structure physique Une base de données Oracle est composé de fichiers (au sens du système

Plus en détail

9. Dans la phase de conception d une base de données, au niveau conceptuel, on ne doit pas?

9. Dans la phase de conception d une base de données, au niveau conceptuel, on ne doit pas? Entraînement à l épreuve de QCM 40 mn 1. Le nombre qui suit le nombre 4 en base 5 est : a) 10 b) 5 c) 0 d) A 2. Langages : quelle affirmation est fausse? a) Un programme écrit dans un langage dit "compilé"

Plus en détail

Oracle Database 10g: Les fondamentaux du langage SQL I

Oracle Database 10g: Les fondamentaux du langage SQL I Oracle University Appelez-nous: +33 (0) 1 57 60 20 81 Oracle Database 10g: Les fondamentaux du langage SQL I Durée: 3 Jours Description Ce cours offre aux étudiants une introduction à la technologie de

Plus en détail

Spécialisation. Les métiers Les titulaires de cette formation peuvent prétendre à tenir les postes de :

Spécialisation. Les métiers Les titulaires de cette formation peuvent prétendre à tenir les postes de : Programme détaillé Objectifs de la formation Spécialisation Administrateur Réseaux et L échange d informations est devenu une nécessité absolue pour toutes les entreprises, quel que soit le secteur d activité.

Plus en détail

SQL pour. Oracle 10g. Razvan Bizoï. Tsoft, Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-12055-9, ISBN 13 : 978-2-212-12055-4

SQL pour. Oracle 10g. Razvan Bizoï. Tsoft, Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-12055-9, ISBN 13 : 978-2-212-12055-4 SQL pour Oracle 10g Razvan Bizoï Tsoft, Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-12055-9, ISBN 13 : 978-2-212-12055-4 Table des matières PRÉAMBULE... MODULE 1 : PRÉSENTATION DE L ENVIRONNEMENT... 1-1 Qu'est-ce

Plus en détail

Oracle 11g. Administration. Document de cours Tellora Page 1/281. Auteur : Clotilde Attouche. Société TELLORA. Version 1.2.

Oracle 11g. Administration. Document de cours Tellora Page 1/281. Auteur : Clotilde Attouche. Société TELLORA. Version 1.2. Oracle 11g Administration Auteur : Clotilde Attouche Société TELLORA Version 1.2 Du 6 Mai 2010 Document de cours Tellora Page 1/281 Sommaire 1 Presentation... 9 2 La documentation... 13 2.1 Le support

Plus en détail

RECOVERY MANAGER G. Mopolo-Moké prof. MBDS UNSA 2005/ 2006

RECOVERY MANAGER G. Mopolo-Moké prof. MBDS UNSA 2005/ 2006 RECOVERY MANAGER G. Mopolo-Moké prof. MBDS UNSA 2005/ 2006 1 Plan Général Plan 1. A propos de RMAN 2. Pourquoi utiliser RMAN? 3. Vue d ensemble de l environnement RMAN 4. Se connecter aux bases de données

Plus en détail

Les transactions 1/46. I même en cas de panne logicielle ou matérielle. I Concept de transaction. I Gestion de la concurrence : les solutions

Les transactions 1/46. I même en cas de panne logicielle ou matérielle. I Concept de transaction. I Gestion de la concurrence : les solutions 1/46 2/46 Pourquoi? Anne-Cécile Caron Master MAGE - SGBD 1er trimestre 2014-2015 Le concept de transaction va permettre de définir des processus garantissant que l état de la base est toujours cohérent

Plus en détail

Oracle DBA 1. Business Management and Global Internet Center. B.M.G.I. Center. Intitulé de la formation : Programme de 05 jours

Oracle DBA 1. Business Management and Global Internet Center. B.M.G.I. Center. Intitulé de la formation : Programme de 05 jours Business Management and Global Internet Center Intitulé de la formation : Programme de 05 jours B.M.G.I. Center Centre Agréé Microsoft Office Adresse : 88 Ter, Bd. KRIM Belkacem - Télemly, 16004 Alger

Plus en détail

Techniques de stockage. Techniques de stockage, P. Rigaux p.1/43

Techniques de stockage. Techniques de stockage, P. Rigaux p.1/43 Techniques de stockage Techniques de stockage, P. Rigaux p.1/43 Techniques de stockage Contenu de ce cours : 1. Stockage de données. Supports, fonctionnement d un disque, technologie RAID 2. Organisation

Plus en détail

ARCHITECTURES DES SYSTÈME DE BASE DE DONNÉES. Cours Administration des Bases de données M Salhi

ARCHITECTURES DES SYSTÈME DE BASE DE DONNÉES. Cours Administration des Bases de données M Salhi ARCHITECTURES DES SYSTÈME DE BASE DE DONNÉES Cours Administration des Bases de données M Salhi Architectures des Système de base de données Systèmes centralisés et client-serveur Server System Architectures

Plus en détail

Table des matières. Module 1 LES NOTIONS DE SAUVEGARDE... 1-1. Module 2 L ARCHITECTURE RMAN... 2-1

Table des matières. Module 1 LES NOTIONS DE SAUVEGARDE... 1-1. Module 2 L ARCHITECTURE RMAN... 2-1 Table des matières Module 1 LES NOTIONS DE SAUVEGARDE... 1-1 L emplacement des fichiers... 1-2 Le nom des fichiers... 1-2 La sauvegarde à froid... 1-3 La création du script... 1-4 L exécution du script...

Plus en détail

Nœud Suisse du Projet International GBIF (Global Biodiversity Information Facility)

Nœud Suisse du Projet International GBIF (Global Biodiversity Information Facility) Nœud Suisse du Projet International GBIF (Global Biodiversity Information Facility) Présentation de la solution de backup Oracle de la base de données test GBIF et déploiement de la solution en production

Plus en détail

Bases de données et sites WEB

Bases de données et sites WEB Bases de données et sites WEB Cours2 : Sécurité et contrôles d accès Anne Doucet 1 Authentification Autorisation Privilèges Rôles Profils Limitations de ressources Plan Audit Contrôle d accès via les vues

Plus en détail

Cours 6. Sécurisation d un SGBD. DBA - M1ASR - Université Evry 1

Cours 6. Sécurisation d un SGBD. DBA - M1ASR - Université Evry 1 Cours 6 Sécurisation d un SGBD DBA - M1ASR - Université Evry 1 Sécurisation? Recette d une application Vérification des fonctionnalités Vérification de l impact sur le SI existant Gestion du changement

Plus en détail

Bases de données avancées Introduction

Bases de données avancées Introduction Bases de données avancées Introduction Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Master Informatique M1 Cours BDA Plan Objectifs et contenu du cours Rappels BD relationnelles Bibliographie Cours BDA (UCP/M1)

Plus en détail

Département Informatique de l Institut Universitaire de Technologie de l Université Bordeaux 1 Bases de Données Oracle : administration (cours)

Département Informatique de l Institut Universitaire de Technologie de l Université Bordeaux 1 Bases de Données Oracle : administration (cours) Département Informatique de l Institut Universitaire de Technologie de l Université Bordeaux 1 Bases de Données Oracle : administration (cours) Olivier Guibert Rappelons que l administrateur d une base

Plus en détail

SQL Server 2014 Administration d'une base de données transactionnelle avec SQL Server Management Studio

SQL Server 2014 Administration d'une base de données transactionnelle avec SQL Server Management Studio Présentation 1. Introduction 13 2. Présentation de SQL Server 14 2.1 Qu'est-ce qu'un SGBDR? 15 2.2 Mode de fonctionnement client/serveur 16 2.3 Les plates-formes possibles 18 2.4 Les composants de SQL

Plus en détail

Administration des bases de données

Administration des bases de données Administration des bases de données Jean-Yves Antoine http://www.info.univ-tours.fr/~antoine/ Administration des bases de données III Protection des données : contrôles d accès OBJECTIFS 3.1. NOTIONS 3.1.1.

Plus en détail

Bases de données et sites WEB Licence d informatique LI345

Bases de données et sites WEB Licence d informatique LI345 Bases de données et sites WEB Licence d informatique LI345 Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr http://www-bd.lip6.fr/ens/li345-2013/index.php/lescours 1 Contenu Transactions en pratique Modèle relationnel-objet

Plus en détail

2.1/ Les privilèges sous oracle

2.1/ Les privilèges sous oracle LP Informatique(DA2I), UF7 : Administration Système, Réseaux et Base de données 13/12/2007, Enseignant : M. Nakechbnadi, mail : nakech@free.fr Première parie : Administration d une BD Chapitre 2 : Transaction,

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours 12 : Concurrence d accès Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Accès concurrents Définitions Verrous Collisions Niveaux de cohérence Blocage

Plus en détail

Resume. Sommaire. Introduction

Resume. Sommaire. Introduction Resume L objectif de cet article est de vous montrer une méthode de mise à jour d une base de données Oracle 9i par exemple vers une base donnée Oracle 10G. Il est présenté l ensemble des méthodes permettant

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11707-8

Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11707-8 Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11707-8 Table des matières Avant-propos................................................ Objectifs de ce livre.......................................... Partie I : Oracle

Plus en détail

Les utilisateurs correspondent aux comptes (login et mot de passe) permettant de demander une connexion au SGBD (une personne ou une application).

Les utilisateurs correspondent aux comptes (login et mot de passe) permettant de demander une connexion au SGBD (une personne ou une application). SQL Ch 10 DCL Utilisateurs, privilèges, rôles I. INTRODUCTION... 1 II. LES UTILISATEURS ( «USERS»)... 1 A. CREER UN UTILISATEUR : USER... 1 B. MODIFIER UN UTILISATEUR : ALTER USER... 2 C. SUPPRIMER UN

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11707-8

Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11707-8 Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11707-8 5 Fonctionnement d Oracle 10g sous Windows Dans ce chapitre : une présentation rapide du fonctionnement d Oracle : les fichiers, les programmes, la mémoire ;

Plus en détail

Principes d'utilisation des systèmes de gestion de bases de données

Principes d'utilisation des systèmes de gestion de bases de données Principes d'utilisation des systèmes de gestion de bases de données JDBC L3 Informatique Emmanuel Waller, LRI, Orsay Université Paris Sud le mode programme JDBC JDBC : qu'est ce que c'est? Avantages? devant

Plus en détail

TP Contraintes - Triggers

TP Contraintes - Triggers TP Contraintes - Triggers 1. Préambule Oracle est accessible sur le serveur Venus et vous êtes autorisés à accéder à une instance licence. Vous utiliserez l interface d accés SQL*Plus qui permet l exécution

Plus en détail

ORACLE. http://www.infini-fr.com/sciences/informatique/bases_de_donnees/relationnel/oracle/

ORACLE. http://www.infini-fr.com/sciences/informatique/bases_de_donnees/relationnel/oracle/ ORACLE http://www.infini-fr.com/sciences/informatique/bases_de_donnees/relationnel/oracle/ ISTA.ma Un portail au service de la formation professionnelle Le Portail http://www.ista.ma Que vous soyez étudiants,

Plus en détail

Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 15 pour Windows

Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 15 pour Windows Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 15 pour Windows IBM SPSS Modeler Server peut être installé et configuré de manière à s exécuter en mode d analyse réparti, avec une ou plusieurs installations

Plus en détail

PHP & BD. PHP & Bases de données. Logiciels & matériels utilisés. Bases de données et Web

PHP & BD. PHP & Bases de données. Logiciels & matériels utilisés. Bases de données et Web PHP & Bases de données La quantité de données utilisée par certains sites web nécessite l'utilisation d'une base de données Il faut donc disposer d'un SGBD (mysql, postgresql, oracle, ) installé sur un

Plus en détail

SQL Les fondamentaux du langage (2ième édition)

SQL Les fondamentaux du langage (2ième édition) Introduction 1. Un peu d'histoire 11 2. Les normes SQL 12 3. Description rapide du modèle relationnel 14 3.1 Principaux concepts du modèle relationnel 15 3.2 Principales règles 16 4. Les opérateurs en

Plus en détail

Développement d une base de données relationnelle. Exploitation des statistiques de pêche au thon tropical

Développement d une base de données relationnelle. Exploitation des statistiques de pêche au thon tropical Développement d une base de données relationnelle Exploitation des statistiques de pêche au thon tropical IFREMER, Olivier Barbaroux Stage réalisé au centre IRD de Brest Responsable : M. Jean-Jacques Lechauve

Plus en détail

Oracle 11g. Exploitation. Document Tellora Page 1/205. Auteur : Clotilde Attouche. Société TELLORA. Version 1.2. Du 6 Mai 2010

Oracle 11g. Exploitation. Document Tellora Page 1/205. Auteur : Clotilde Attouche. Société TELLORA. Version 1.2. Du 6 Mai 2010 Oracle 11g Exploitation Auteur : Clotilde Attouche Société TELLORA Version 1.2 Du 6 Mai 2010 Page 1/205 Sommaire 1 Présentation... 7 1.1 Les produit Database proposes par Oracle... 8 1.2 Notion de Grid

Plus en détail

Gestion des utilisateurs et de leurs droits

Gestion des utilisateurs et de leurs droits Gestion des utilisateurs et de leurs droits Chap. 12, page 323 à 360 Lors de la création d'un utilisateur vous devez indiquer son nom, ses attributs, son profil, la méthode d'authentification (par le SE

Plus en détail

Filière Unix Windows Oracle

Filière Unix Windows Oracle Durée : 217 heures Objectifs : Filière Unix Windows Oracle - Maitriser les concepts de relationnels, le langage et l administration Oracle. - Maitriser Unix et Windows Participants : Développeurs, administrateurs

Plus en détail

4.1 Principe. Techniques SQL avancées. 1. Rappel des notions de base de données 2. Intégrité des données 3. Transactions

4.1 Principe. Techniques SQL avancées. 1. Rappel des notions de base de données 2. Intégrité des données 3. Transactions Techniques SQL avancées 4.1 Principe 1. Rappel des notions de base de données 2. Intégrité des données 3. Transactions 4.1 Principes 4.3 Sauvegarde (backup) 4.4 Journal (log) 4.5 Reprise suite à un incident

Plus en détail

Addenda du Guide de l administrateur

Addenda du Guide de l administrateur Addenda du Guide de l administrateur Cet Addenda contient les ajouts et les modifications apportées au texte du Guide de l'administrateur VERITAS Backup Exec for Windows Servers. Les informations contenues

Plus en détail

SQL Server 2012 - Administration d'une base de données transactionnelle avec SQL Server Management Studio (édition enrichie de vidéos)

SQL Server 2012 - Administration d'une base de données transactionnelle avec SQL Server Management Studio (édition enrichie de vidéos) Présentation 1. Introduction 13 2. Présentation de SQL Server 14 2.1 Qu'est-ce qu'un SGBDR? 14 2.2 Mode de fonctionnement Client/Serveur 16 2.3 Les plates-formes possibles 17 2.4 Les composants de SQL

Plus en détail

Mise en oeuvre TSM 6.1

Mise en oeuvre TSM 6.1 Mise en oeuvre TSM 6.1 «Bonnes pratiques» pour la base de données TSM DB2 Powered by Qui sommes nous? Des spécialistes dans le domaine de la sauvegarde et de la protection des données 10 ans d expertise

Plus en détail

Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données

Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données Objets d une base de données Dans un schéma Tables, vues Index, clusters, séquences, synonymes Packages, procédures, fonctions, déclencheurs

Plus en détail

Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 14.2 pour Windows

Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 14.2 pour Windows Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 14.2 pour Windows IBM SPSS Modeler Server peut être installé et configuré de manière à s exécuter en mode d analyse réparti, avec une ou plusieurs

Plus en détail

MySQL 5.6 Performances et Tuning

MySQL 5.6 Performances et Tuning Introduction à MySQL 1. Introduction 23 2. Historique de MySQL 24 3. Liste des produits MySQL 26 4. Liste des environnements supportés 27 5. Les certifications MySQL 28 6. Documentation en ligne 30 Architecture

Plus en détail

MySQL. (Administrateur) (Dernière édition) Programme de formation. France, Belgique, Suisse, Roumanie - Canada

MySQL. (Administrateur) (Dernière édition) Programme de formation. France, Belgique, Suisse, Roumanie - Canada MySQL (Administrateur) (Dernière édition) Programme de formation Microsoft Partner France, Belgique, Suisse, Roumanie - Canada WWW.SASGROUPE.COM Formez vos salariés pour optimiser la productivité de votre

Plus en détail

BUFFER CACHE SHARED POOL LRU

BUFFER CACHE SHARED POOL LRU 1 2 3 Taille des CACHEs de l instance La taille de la SGA est principalement dépendante de la taille du «BUFFER CACHE» et de l espace «SHARED POOL». L algorithme de gestion de ces espaces de mémoire est

Plus en détail