cours quatrième année séminaires transversaux annuel Discipline : Sciences Sociales Nom des enseignants : Dominique MALIESKY,

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "cours quatrième année séminaires transversaux annuel Discipline : Sciences Sociales Nom des enseignants : Dominique MALIESKY,"

Transcription

1 cours quatrième année séminaires transversaux annuel Identités et mobilisations Discipline : Sciences Sociales Nom des enseignants : Dominique MALIESKY, Christian LE BART Nombre d heures : Semestre 1 et 2-48 H Nature et forme de l épreuve: CT - Soutenance ECTS : 18 / Cursus international : idem Code Erasmus : UFCES70U Descriptif : L objectif de ce séminaire est d offrir un encadrement pour un premier travail de recherche. A partir d une interrogation portant sur la construction des identités et sur les multiples formes d action sociale liées à ces identités, chaque étudiant sera invité à choisir un objet de recherche, à travailler une problématique, à effectuer une enquête de terrain, pour finalement rédiger un mémoire de recherche. L accent sera particulièrement mis sur les aspects méthodologiques spécifiques à un travail sociologique / politologique. L initiation à la recherche en sciences sociales auquel ce séminaire conduit part également de la conviction que l acquisition des rudiments de la démarche scientifique dote l étudiant de compétences, de savoir-faire, d expériences concrètes d enquête qui peuvent être valorisés et transférés hors du champ restreint de la recherche. La très grande diversité des Masters réalisés par les étudiants issus de ce séminaire le prouve largement.

2 Le séminaire n est pas un cours magistral. Il est un espace de mise en commun d expériences de recherche, celles des trois enseignants responsables du séminaire, celles d intervenants extérieurs, celles des étudiants invités à rendre compte devant le groupe de l avancement de leur travail. Trois repères pour s y retrouver : 1 - Une famille d objets La problématique de la participation politique n est pas à prendre au sens strict de participation à la vie politique. Il s agit plus largement d inviter les étudiants à réfléchir sur les multiples formes de mobilisations sociales ou, mieux, d activisme social. Vie associative, démarche entrepreneuriale, participation à la vie d une organisation qu elle soit ou non «politique», toutes les formes d action sociale sont ici recevables, dès lors qu elles puissent donner à voir (et à analyser) une ou plusieurs identités sociales. Là encore, le champ des possibles est très ouvert : identités de genre, identités de génération, identités ethniques, identités sociales, identités professionnelles, identités territoriales... Cette dernière entrée peut elle-même se décliner en plusieurs entrées : identité de quartier, identité urbaine, identité régionale, identité nationale, identité immigrée, identité culturelle, etc. A chaque fois, il s agit de réfléchir à la dialectique des identités et des pratiques sociales. Le domaine des mobilisations et des mouvements sociaux Quelles sont les formes contemporaines de l action collective, ses évolutions? Quelles mutations dans les diverses incarnations du militantisme? Le champ d investigation ouvert ici est très vaste. Il peut aller de l étude de grèves, à celui du «cyber-militantisme «en passant par l immense palette des mobilisations contemporaines. Sur ce premier champ bien balisé, des mémoires ont récemment porté sur les grèves de la faim à Lille pour l accès au logement, sur le mouvement anti-cpe début 2006, sur les

3 mobilisations lycéennes anti-cip à Rennes. L enquête peut aussi se centrer sur la participation à la vie institutionnelle (mémoire sur les conseils municipaux d enfants), de même qu elle peut s appuyer sur des terrains étrangers (le féminisme en Roumanie). On peut aussi imaginer, en fonction des échéances électorales, des travaux directement centrés sur la participation politique, c est-à-dire aussi bien sur les trajectoires militantes (depuis l adhésion syndicale la plus modeste jusqu à l entrée en politique) que sur les multiples formes de rapport à la politique. Ainsi en plusieurs mémoires ont-ils porté sur les élections municipales. Des répertoires d action collective inédits Les étudiants sont également invités à réfléchir à des formes moins canoniques de participation à la vie sociale. La dimension strictement politique de l engagement n est pas forcément explicite (ni explicitée par les acteurs), on peut néanmoins parler de mobilisation dans la mesure où il s agit de faire émerger un groupe, de parler en son nom, de créer une dynamique collective, de donner à voir une identité. Ces dernières années, plusieurs travaux ont par exemple porté sur les mobilisations territoriales, selon des échelles au demeurant très variables : mobilisations de défense et de protection du lac Baïkal en Sibérie, mobilisation rurale pour le développement d une petite commune d Ille-et- Vilaine (Mellé), mobilisation autour du patrimoine religieux en Côte-d Armor, ou les nouvelles formes de mobilisation non violentes à Bil lin (Palestine). A chaque fois se pose la question des symboles, des totems patrimoniaux, et des références identitaires qui structurent ces territoires. D autres travaux ont porté sur l école en tant qu institution investie par un groupe ou en référence à un projet. Ainsi d un mémoire sur le lycée expérimental de St-Nazaire, ainsi

4 également des écoles Irlandaises tentant de faire cohabiter protestants et catholiques, ainsi enfin du projet de diffuser les pratiques de lecture au lycée via l organisation d un «prix Goncourt des Lycéens». Certaines recherches envisagent enfin les pratiques culturelles (comme le rap ou les Centres sociaux occupés en Italie, le cinéma) comme répertoires d action. Ainsi entendue, l action collective est un concept très ouvert, pour peu qu on s intéresse aux enjeux identitaires et sociaux des pratiques sociales. On peut y intégrer toutes les façons de vivre, et même de mourir (mémoire sur les formes contemporaines de sépulture). Une interrogation sur les identités Implicite dans les recherches précédemment évoquées, la thématique de l identité peut devenir centrale à chaque fois qu il s agit de mesurer la consistance d un groupe à partir des pratiques sociales observées. On plaidera ici à la fois pour une approche objective de l identité (proximité géographique, homogénéité des pratiques sociales, densité des réseaux, structuration interne ) et pour une approche subjective (sentiment d appartenance). Un nombre significatif de travaux ont ainsi porté sur les populations immigrées : qu est-ce qu être Kabyle à Rennes? Etre musulman à Laval? Etre Mennonite au Paraguay? etre Turc en France, en particulier pour les enfants confrontés à l école républicaine française? Ont pu être également investiguées des identités de quartier (Belleville), des identités professionnelles (Être agriculteur bio) ou identités liées à des pratiques culturelles et/ou sportives (La Capoeira). L interrogation sur les identités invite à centrer l analyse sur le travail de bricolage identitaire accompli par des individus soumis à des socialisations divergentes ou au moins plurielles. Cette problématique n est pas réductible aux identités liées à l expérience migratoire. Elle peut aussi inspirer des

5 recherches portant sur des groupes professionnels (qu estce qu un professionnel de la communication politique?) sur des identités culturelles (qu est-ce qu un écrivain publiant «aux éditions de Minuit»?). Elle peut enfin conduire à des travaux sur des institutions valorisant un territoire (les écomusées en Bretagne) ou la mise en scène d une histoire nationale (le National Museum of Scotland). 2 - Un module de travail centré sur le mémoire Le séminaire est tout entier destiné à permettre la réalisation du mémoire. On insistera particulièrement sur la méthode, entendue comme épistémologie pratique, et sur les ficelles du métier qui permettent de réaliser ce travail dans le temps imparti et selon les lois du genre. Des séances tour-de-table permettront des présentations individuelles de l avancement des travaux devant l ensemble des participants. Elles sont bien sûr prolongées par un encadrement individualisé sous la direction d un enseignant. Le mémoire vaut 100% de la note du séminaire. Il est soutenu publiquement devant l universitaire qui l a encadré et un autre chercheur. La démarche mémoire devra se fonder sur une triple visée: a) Des mémoires qui exigent une enquête. Un mémoire de sciences sociales ne se fait pas entre les murs de la bibliothèque, on ne fait pas un travail de recherche en travaillant sur un objet qu on connaît que par ouï-dire et sur lequel on ne peut mobiliser aucune documentation inédite ou originale. Il faut donc définir un «terrain «qui oblige à mettre en œuvre des démarches d enquête : collecte de données, observation participante, entretiens, exploitation d archives, revues de presse, passation de questionnaire. Aucune méthode ou démarche n est obligatoire ni incontournable, le séminaire permettra à chacun de choisir une démarche appropriée. b) Des mémoires qui posent des questions théoriques. La visée du travail de mémoire ne peut cependant être de décrire ou de raconter. Il s agit de comprendre, d analyser, de

6 cerner des causalités, de risquer des interprétations donc de chercher à se doter par des lectures d une boite à outils théorique qu il soit possible de faire travailler, qui contribue à rendre visible ou intelligible des dimensions jusque là peu explicites de l objet étudié. Ce travail de lectures et de recherche de cadres théoriques passe par de l échange de conseils bibliographiques. c) Des mémoires «faisables «qui prennent donc acte du principe de réalité liés à l accès aux sources, au temps disponible, à l inégale facilité de divers sujets pour un public de débutants. Pour ce, il est vivement conseillé d entamer une réflexion avant la rentrée : par des lectures, éventuellement par le lancement d un travail de collectes de données ou une enquête de terrain dès l année à l étranger (un éventuel retour sur un terrain «exotique» pendant la quatrième année reste possible pour une durée de deux semaines mais expose l étudiant à de multiples contraintes : surcoût financier, éloignement avec le terrain...). Quoiqu il en soit, il est vivement conseillé de prendre contact (par courrier, mel) avec le responsable du séminaire dès cette période! 3 Un séminaire associant des chercheurs extérieurs confirmés Un tiers du volume horaire sera réservé à des conférences suivies de discussion par et avec des chercheurs spécialisés sur les domaines du séminaire, qu il s agisse d apporter une formation aux méthodes d enquête et de travail ou de restituer des recherches liées aux thèmes abordés par les mémoires. Il s agira pour partie de chercheurs locaux puisque ces thèmes permettent de mobiliser le potentiel de l équipe CNRS du CRAPE. Les étudiants seront par ailleurs systématiquement invités aux séminaires du CRAPE qui seront pour eux l occasion d entendre un invité témoigner de son travail de recherche.

7 Lorsque ces conférences interfèrent directement avec la thématique du séminaire, l assistance peut y être obligatoire. Parmi les invités récents, mentionnons Laurent Thévenot, Jacques Sémelin, Nicolas Mariot, Rémi Lefèvre, Patrick Lehingue, Johanna Siméant, Armand Mattelard etc. Mais les intervenants seront aussi des chercheurs extérieurs. Leur profil ne peut être identifiable à l avance. Il sera tributaire de la nature des projets de mémoire et de l apport qu ils pourront fournir dans cette perspective. Les invitations peuvent aussi cibler des «acteurs «(responsables de mouvements sociaux, journalistes) qui viendraient évoquer leurs pratiques professionnelles ou leur activité militante. Parmi les intervenants des années précédentes : Jacques Sémelin, Pascal Dauvin, Christine Guionnet, Lilian Mathieu, Annie Collovald, Lionel Arnaud, Dominique Marchetti, Valérie Sala Pala, Yann Fournis... Quelques précisions pratiques La réalisation d un mémoire demande un gros travail et un véritable investissement tant dans le séminaire que dans le travail personnel de recherche. L assiduité au séminaire est à la fois une règle de bon travail et de respect à l égard des autres participants. La mise en commun des expériences de recherche parallèlement vécues par chaque étudiant est source de richesse pour tous. Et après? Des parcours de Masters très diversifiés vers des formations professionnelles ou de recherche menant à un large éventail de champs professionnels : métiers de la culture, de la communication, de l action publique, de la recherche ou de l expertise en sciences sociales, et même activités privée dans le domaine du commerce équitable

8 - Master de science politique/sociologie, recherche/ professionnel : (à l IEP de Rennes : AEPE-EAPT (les deux derniers allocataires des bourses doctorales à l IEP de Rennes) à l IEP de Lille ; IEP de Paris ; IEP d Aix, etc. à l étranger (Angleterre) Master en gestion des ressources humaines (IEP Paris) ; Master urbanisme professionnel (IEP de Paris) Master «Consultant culturel» (Nanterre) ; «Echanges culturels internationaux» (IEP de Lyon ; Université de la Rochelle ; «Droit et administration de la culture» (IEP de Bordeaux) Master sur le développement (IEP Rennes: Master ISUR ; Paris 1) ; Master «Etudes Européennes» à Paris 1 ; à l IEP de Strasbourg Ecole de journalisme (CELSA ; Bordeaux) ; Et même des réussites aux concours administratifs après une prep-ena! Ci-après la listes des mémoires réalisés depuis 2004, des parcours Master et professionnels (source : annuaire des diplômé de sciences po Rennes, édition 2006). Mémoires (titres de mémoire non définitifs) Noms Anouck HERMANT Camille GIRAUDON Céline LANFRANCO Claire STEWART Hélène GOUTANY Marion Marchand Sujets Gens du voyage Genre Economie familiale Construction de soi et classes d accueil des primo-arrivants à Rennes L extension du Cinéma «Le Méliès», Montreuil (93) : d un enjeu électoral à un débat de politique culturelle Le nationalisme de gauche en Ecosse et la question des minorités Enseignement des arts plastiques à l école L Art en friche. L Elaboratoire relogé par la Mairie : la mise en péril d un projet collectif?

9 Maxime MOREAU Vaudou et christianisme d Haiti? Morgane LAURENT Pauline COUSQUER Pauline PICCO Renaud CHARASSE Romy NIABA Sanaa HOUSNI Sarah MANSOURA Simon LETONTURIER Individu et famille. La parenté à l épreuve de la généalogie Coopération décentralisée : jumelage Rennes et Bandiagara (mali) Les conséquences de la présence récente de migrants à Cherbourg Crise laitière : modification du champ syndical agricole? Sociologie du cheveu crépu. Le retour de l afro chez les femmes noires : simple effet de mode ou revendication identitaire? Cinéma marocain / Festival de cinéma de Marrakech Identités urbaines de Beyrouth Sociologie des gauchers : Du handicap aux revendications identitaires (titres de mémoire non définitifs) Noms Clémentine Comer Charlotte Lion Charlotte van der Werf Elie Portier Amélie Tillard Léa Quertier Paul Pétel Marie Ponthieux Léa Maffert Carine Dréau Léostic Nolwenn Jules Hervault Christine HUYNH Julien Chicot Sujets Agriculture bio et genre Identités plurielles des personnes qui militent pour la création d un Etat palestinien et mobilisation à Bil lin Judaïsme et pratique religieuse Cinéma palestinien Diaspora arménienne en Mayenne Relations culturelles France-Algérie Le Blosne et les personnes âgées Mobilisations des artistes face à Hadopi Migrations féminines L exil des chrétiens d Irak Construction du discours sur l aide au développement Revendication identitaire Identité d un quartier parisien gentrifié : Belleville Association des personnes issues de l adoption coréenne

10 Bérénice Girard Josse-Durand Chloé Terrin Julien Baptiste Kotras Morgane LESCOET Retour des émigrés indiens en Inde La folklorisation par le discours politique de la fédération éthiopienne des identités «périphériques» d Ethiopie Identité afro-brésilienne et capoeira angola. Quelles valeurs pour la musique électro OU des labels indépendants Apprentissage du français chez les primo-arrivants turcs Liste des mémoires Noms TANKAM Chloé GOURMELON Camille GAUTHIER Hélène AUMAITRE Alizée LIGIER Martine GOARNISSON Aude CHEN Hongmei-Amélie DESPRE-BELIN Leslie GAUTIER Elsa TUAL Julia CAILLET Clothilde GARREAU Solène Sujets Les nouveaux instruments de la coopération française en faveur des sociétés civiles au Cameroun La représentation de l Ecosse au National Museum of Scotland Les médiateurs de la culture indienne en France Les fondements libéraux du micro-crédit Mobilisations et grèves d étudiants en Argentine Les écomusées en Bretagne : au croisement des identités territoriale et rurale La politique culturelle et l édition chinoise en France Le cinéma israélien féminin Représentation de l institution scolaire dans le cinéma français Les éco-quartiers : politique environnementale ou politique de communication? L expression d un droit social à l enfant Migrant et visa interaction guichet

11 Liste des mémoires Noms CHAN Chun Yu Adrian (CEP) CHAN Yuen Ting Elaine (CEP) CHANTELOUP Laine DAY Damien DEBOVE Lucie FOUQUE Nicolas GOSME Armand KITANO Keiko LAURENT Eloise LOSH Flora MENAGER Marie Sujets Comparaison action syndicale en France Les Chinois à Rennes : communauté concrète / communauté imaginée? La construction du débat public autour de la réinsertion des loups en France : vers une identité de consensus? MJC Antipode : lieu de programmation culturelle ou d intervention socio-culturelle? La campagne de Karim Boudjema aux élections municipales de mars 2008 : entrer en politique par le prisme de «l ouverture»? Marketing politique Le débat sur l intercommunalité dans les Elections municipales de Rennes La politique française du développement : l aide de la France à l Algérie La célébration des 400 ans de la création de Québec et la Francophonie Hip hop et participation politique Démocratie participative Liste des mémoires Noms Sujets Master/Avenir Pro BOUTROU Christophe FOUQUE Nicolas GUICHARD Anne Le Goncourt des Lycéens Marketing politique Irlande : dépasser le communautarisme? Les écoles mixtes ESCP Master management de l édition(accepté Master AEPE (IEP Rennes) ; Master Stratégie des Echanges culturels internationaux, IEP Lyon) master 2 «Carrières Internationales» de l université d Auvergne à Clermont Ferrand

12 LACOUR Henri LONGFELLOW Scott POUZAINT Claire THIBAUDEAU Pauline PASSEDROIT J-François SALIOT Alban Communautés turques en France/immigration Les communautés mennonites du Paraguay Enseignement linguistique et Identité Kabyle chez les jeunes issus de l immigration Lac Baïkal dans l identité sibérienne Centre culturel islamique de Villejean Patrimonialisation et identité rurale Magistère de Relations Internationales à Paris I. Egalement pris au Master 2 de Communication des organisation, proposé par l Université Lyon 2 Entrepreneur dans le commerce équitable Master «Droit et Administration des établissements culturels», IEP Bordeaux Master Action Internationale des collectivités territoriales, IRIS, Paris Master Communication politique J ai été pris dans les masters de Lille2 «communication publique et concertation», celui de Versailles (UVSQ) «carrières publiques et métiers du politique», et celui de l IEP d Aix «ingénierie politique». J ai choisi Aix. Liste des mémoires Noms Sujets Master/Avenir Pro COUTANT Aurélie DUCHER Sarah GAUTHIER Hervé HUE Mylène MACDONALD Joséphine MERCHADOUR Guénolé Le conflit des intermittents du spectacle en France Sensibilisation de l opinion publique au mariage homosexuel Les étudiants en mobilité internationale : mise en scène des identités? Les momies Chinchorro, le miroir d une région? Analyse de la genèse d une politique du patrimoine dans le grand nord chilien Institutionnalisation de la danse Hip-Hop : le passage de la rue à la scène et ses effets La construction du problème public de la violence urbaine dans la presse brésilienne Master AEPE Master Université de Pau Master ISUR, IEP Rennes

13 MORDRET Xavier PROFFIT Marie ROLLAND Hélène ROUET Morgane THUAULT Alice La construction d une communauté noire en France : pour une «nation unie dans la diversité?» La question de l institutionnalisation des centres sociaux occupés de Bologne Le manuel d histoire franco-allemand : un projet politique au service du rapprochement des deux pays Le «transgendrisme» en France, représentations et mobilisations / Visibilité du mouvement «queer», formes d actions La mobilisation des Pataxo- Ha-ha-Hae : la trajectoire d un mouvement social dans le Brésil contemporain. Master sociologie Bristol (GB) Master recherche Paris Master Aix-Marseille III Liste des mémoires Noms Sujets Master/Avenir Pro CHEVIT Pierre-Alexis COLY Anne DUPART Amélie Pouvoir, vouloir, devoir participer : l articulation problématique de l action collective et des espaces délibératifs locaux : analyse micro-sociologique d une mobilisation associative dans le cadre d un projet municipal d aménagement des prairies Saint-Martin Monographie du mouvement des chômeurs et précaires de Rennes, décembre 1997-décembre 1999 : individualisme et mobilisation Zones d attente, zones d action : étude de la mobilisation de l anafé pour la cause des étrangers maintenus en zone d attente Master Métiers de la culture Paris-Dauphine

14 LECHAUX Bleuwenn LEFEVRE Corinne PAILLARD Laëtitia RAIMBAULT Elodie RAULT Mathieu RENOU Fabien ROBELIN Mathieu TAILLEFER Martin Existences intermittentes différentes, identités ressemblantes et construites : des professionnels du spectacle vivant, du cinéma et de l audiovisuel entre différenciation et unification dans la coordination des intermittents de Rennes, 26 juin L engagement au pluriel : étude du militantisme associatif des alliés d ATD Quart-Monde Le temps des élus, le signe d un engagement total : enquête auprès des élus de la mairie de Rennes Ni putes ni soumises, entre féminisme et mouvement issu de l immigration : une déclinaison locale, l implantation du mouvement à Rennes Rendre la ville accessible : étude du fonctionnement du collectif départemental des associations de personnes handicapées et de leur famille à travers sa participation à l écriture de la nouvelle charte d accessibilité de Rennes Quand le spectacle prend la rue... : les origines du répertoire d actions des intermittents à Rennes La coproduction littéraire et médiatique du débat public Les militantismes au coeur de la crise syndicale : une lecture des évènements de 2003 à la CFDT Cheminots Master AEPE, IEP Rennes - Doctorat de science politique ; Allocataire de Recherches IEP Rennes Master communication Paris I Master AEPE IEP Rennes Prep ENA, IEP Rennes - Chargé de mission Région Bretagne Ecole journalisme Master recherche - Doctorat science politique. Lille II Master gestion Ressources Humaine IEP Paris

Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture.

Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture. Masters culture Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture. activités culturelles anthropologie métiers

Plus en détail

Liste des masters ou spécialités des IEP (ouverts ou non ouverts à la mutualisation 2011-2012 IEP AIX

Liste des masters ou spécialités des IEP (ouverts ou non ouverts à la mutualisation 2011-2012 IEP AIX Liste des masters ou spécialités des IEP (ouverts ou non ouverts à la IEP AIX IEP Intitulé / spéc. ou parcours de 5 ème A. Accès Procédure Dispo. 2011-2012 Contact du Responsable pédagogique Religion et

Plus en détail

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie MARDI Contact presse Ministère de la Culture et de la Communication Délégation à l information et à

Plus en détail

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Institut Catholique de Paris Service Communication Fiche Filière / parcours Philosophie Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Collection «Orientation à l ICP : Fiches

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

Parcours professionnel Médiation Culturelle de l Art

Parcours professionnel Médiation Culturelle de l Art UNIVERSITE DE PROVENCE AIX-MARSEILLE I Parcours professionnel Médiation Culturelle de l Art MASTER THEORIE ET PRATIQUE DES ARTS Responsable du diplôme : Michel GUERIN Responsable du parcours Médiation

Plus en détail

Liste des masters ou spécialités des IEP (ouverts ou non ouverts à la mutualisation IEP AIX

Liste des masters ou spécialités des IEP (ouverts ou non ouverts à la mutualisation IEP AIX Liste des masters ou spécialités des IEP (ouverts ou non ouverts à la 2010-2011 IEP AIX IEP Intitulé Religion et société en Europe et en Méditerranée Management interculturel et médiation religieuse Journalisme

Plus en détail

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Laval PAYS-DE- LA-LOIRE VILLE DE LAVAL Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Renouer avec la mémoire pour envisager le futur L action culturelle dans la ville / Culture & Proximité 1 VILLE DE LAVAL

Plus en détail

Liste des masters ou spécialités des IEP (ouverts ou non ouverts à la mutualisation 2012-2013 IEP AIX

Liste des masters ou spécialités des IEP (ouverts ou non ouverts à la mutualisation 2012-2013 IEP AIX Liste des masters ou spécialités des IEP (ouverts ou non ouverts à la 2012-2013 IEP AIX IEP Intitulé Religion et société en Europe et en Méditerranée Management interculturel et médiation religieuse Journalisme

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

Master mention Ethnologie, année 2015-2016

Master mention Ethnologie, année 2015-2016 Master mention Ethnologie, année 2015-2016 Le master mention «Ethnologie» propose une formation à deux domaines d activités : les métiers de la recherche et ceux relatifs aux projets de valorisation des

Plus en détail

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel Master 2 : Didactique des disciplines Spécialité Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 M2 : Didactique des disciplines Spécialité : Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 PRESENTATION

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ DÉVELOPPEMENT SOCIAL À FINALITÉ PROFESSIONNELLE

MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ DÉVELOPPEMENT SOCIAL À FINALITÉ PROFESSIONNELLE MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ DÉVELOPPEMENT SOCIAL À FINALITÉ PROFESSIONNELLE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie,

Plus en détail

Symposium international

Symposium international Symposium international sur l interculturalisme DIALOGUE QUÉBEC-EUROPE Montréal Du 25 au 27 mai 2011 Interculturalisme et perspectives de l éducation à mieux vivre ensemble Contribution au chapitre 8 :

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain Objectif de la formation Ce master propose une formation de haut niveau en histoire moderne et contemporaine. Il a pour objectif

Plus en détail

MASTER (M2) MENTION SCIENCE POLITIQUE - SPÉCIALITÉ SOCIOLOGIE POLITIQUE DES REPRÉSENTATIONS" ET "EXPERTISES CULTURELLES"

MASTER (M2) MENTION SCIENCE POLITIQUE - SPÉCIALITÉ SOCIOLOGIE POLITIQUE DES REPRÉSENTATIONS ET EXPERTISES CULTURELLES MASTER (M2) MENTION SCIENCE POLITIQUE - SPÉCIALITÉ SOCIOLOGIE POLITIQUE DES REPRÉSENTATIONS" ET "EXPERTISES CULTURELLES" RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine :, Objectifs Voie

Plus en détail

APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE

APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE 1 APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE Nous, signataires, acteurs culturels en Bretagne, individuels et associations, demandons aux élus et institutionnels de soutenir

Plus en détail

Sciences Po Paris. Collège universitaire

Sciences Po Paris. Collège universitaire Sciences Po Paris Collège universitaire 1. Qu est-ce que Sciences Po? 1. Les formations: le Bachelor et les Masters 1. Les procédures de candidature 1. Les droits de scolarité et les bourses d études discussion

Plus en détail

Présentation de la session 2015 du Master de deuxième niveau

Présentation de la session 2015 du Master de deuxième niveau Présentation de la session 2015 du Master de deuxième niveau MEDIATIONS INTERCULTURELLES LES SIGNES, LES MOTS, LES IMAGES POUR LA MISE EN ŒUVRE DE PROJETS PERSONNELS D UTILITE PUBLIQUE Directeur : prof.

Plus en détail

Liste des masters ou spécialités des IEP (ouverts ou non ouverts à la mutualisation) 2015-2016 IEP AIX 2015-2016

Liste des masters ou spécialités des IEP (ouverts ou non ouverts à la mutualisation) 2015-2016 IEP AIX 2015-2016 Liste des masters ou spécialités des IEP (ouverts ou non ouverts à la ) 2015-2016 IEP AIX 2015-2016 IEP parcours 5 ème A. Accès cédure Dispo. 2015-2016 Aix Habilitations de l ensemble des spécialités en

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

Lycéen. Faire des études en Sciences Politiques dans le Nord-Pas de Calais. Janvier 2013

Lycéen. Faire des études en Sciences Politiques dans le Nord-Pas de Calais. Janvier 2013 Lycéen Faire des études en Sciences Politiques dans le Nord-Pas de Calais Janvier 2013 Centre ressources Après-Bac (CIO de Lille) - 11, rue de Thionville - 59000 Lille 03.28.53.29.80mail : apresbac@ac-lille.fr

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI)

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) AIX-EN-PROVENCE LILLE LYON ORSAY POITIERS RENNES SÉLESTAT TOULOUSE TOURS CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) la reconnaissance du musicien intervenant par

Plus en détail

MASTER en SCIENCES DE L ÉDUCATION

MASTER en SCIENCES DE L ÉDUCATION MASTER en SCIENCES DE L ÉDUCATION Ø Un Master orienté vers l éducation, le jeu, la formation et l intervention, hors l école Le master en sciences de l éducation EFIS, Éducation, Formation, Intervention

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT. Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012

MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT. Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012 MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012 UE 1 Médiation et communication dans les organisations 40h CM, 20h TD - 6 ECTS, coefficient 2 Session

Plus en détail

altervilles.universite-lyon.fr MASTER ALTERVILLES Alternatives politiques et stratégiques pour les villes et les métropoles

altervilles.universite-lyon.fr MASTER ALTERVILLES Alternatives politiques et stratégiques pour les villes et les métropoles altervilles.universite-lyon.fr MASTER ALTERVILLES Alternatives politiques et stratégiques pour les villes et les métropoles Sarah Guilbaud Concevoir des politiques nouvelles pour les villes et les métropoles

Plus en détail

Études. Certaines filières STS (BTS, BTSA) IUT (DUT) universitaires. Écoles (Social, Santé, Arts, Ingénieurs, Commerce ) Classes préparatoires

Études. Certaines filières STS (BTS, BTSA) IUT (DUT) universitaires. Écoles (Social, Santé, Arts, Ingénieurs, Commerce ) Classes préparatoires sélectives à l entrée STS (BTS, BTSA) IUT (DUT) Études non sélectives à l entrée Certaines filières universitaires Écoles (Social, Santé, Arts, Ingénieurs, Commerce ) Classes préparatoires Certaines filières

Plus en détail

s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance

s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance L enfance au cœur de nos actions. La Fondation 29 Haussmann a retenu pour thème la lutte contre la rupture du lien

Plus en détail

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Institut Universitaire de Formation des Maîtres Université de Provence - Aix-Marseille Université 20 ans d expérience dans la formation des professionnels dans les métiers de l enseignement, de l éducation

Plus en détail

LICENCE. Mathématiques

LICENCE. Mathématiques LICENCE Mathématiques Que sont les mathématiques? Les mathématiques, par l étude d objets abstraits (nombres, figures géométriques...) et le recours au raisonnement logique, permettent de décrire et de

Plus en détail

MASTER D'INSTITUT D'ÉTUDES POLITIQUES "MANAGEMENT DE PROJETS CULTURELS ET DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES"

MASTER D'INSTITUT D'ÉTUDES POLITIQUES MANAGEMENT DE PROJETS CULTURELS ET DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES MASTER D'INSTITUT D'ÉTUDES POLITIQUES "MANAGEMENT DE PROJETS CULTURELS ET DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES" RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme visé : Diplôme d'institut d'études politiques Majeure : Management

Plus en détail

E M. Management de la sûreté et de la sécurité. Executive Master. Janvier 2014. 30 jours de formation. Modules de 4 journées / mois.

E M. Management de la sûreté et de la sécurité. Executive Master. Janvier 2014. 30 jours de formation. Modules de 4 journées / mois. S C I E N C E S - P O G R E N O B L E F O R M A T I O N C O N T I N U E E M Executive Master Management de la sûreté et de la sécurité Janvier 2014 30 jours de formation Modules de 4 journées / mois Durée

Plus en détail

À DISTANCE LE MBA MANAGER DE PROJET CULTUREL. www.groupeeac.com

À DISTANCE LE MBA MANAGER DE PROJET CULTUREL. www.groupeeac.com LE MBA MANAGER DE PROJET CULTUREL & PATRIMOINE AUDIOVISUEL CINÉMA SPECTACLE VIVANT MUSIQUE ART & PATRIMOINE AUDIOVISUEL CINÉMA TACLE VIVANT MUSIQUE ART & PATRIMOINE AUDIOVISUEL CINÉMA SPECTACLE VIVANT

Plus en détail

MÉMOIRES DU XXe SIÈCLE EN RÉGION RHÔNE-ALPES APPEL À PROJETS 2015

MÉMOIRES DU XXe SIÈCLE EN RÉGION RHÔNE-ALPES APPEL À PROJETS 2015 MÉMOIRES DU XXe SIÈCLE EN RÉGION RHÔNE-ALPES APPEL À PROJETS 2015 ATTENTION : UNE SEULE SESSION EN 2015 La Région Rhône-Alpes et l État, DRAC Rhône-Alpes, ont souhaité mettre conjointement en place le

Plus en détail

DEES. Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DOSSIER DE PRÉSENTATION

DEES. Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DOSSIER DE PRÉSENTATION Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DEES * DOSSIER DE PRÉSENTATION *Certification Professionnelle Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale Niveau I -enregistré au RNCP

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Communication publique et politique

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Communication publique et politique www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Communication publique et politique Un peu d histoire Cette formation qui existe depuis une quinzaine d années est devenue un master

Plus en détail

métiers de la communication

métiers de la communication université sciences humaines et sociales - lille 3 année universitaire 2014-2015 master métiers de la communication Management de la Communication dans les Organisations de Services aux Publics master

Plus en détail

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap.

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. D é l é g a tion d é p a rtementale ardéchoise Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. Rhône-Alpes-Auvergne,

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Tourisme. Université Lumière - Lyon 2. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Tourisme. Université Lumière - Lyon 2. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Tourisme Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président En vertu

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Master Aménagement urbanisme développement et prospective Finalité : Professionnelle Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir

Plus en détail

FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS»

FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS» FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS» MASTER POLITICAL STUDIES AND INTERNATIONAL COOPERATION ETUDES POLITIQUES ET COOPERATION INTERNATIONALE entre : L Université des West

Plus en détail

SECTION : Politique NUMÉRO : P201 PAGES : 6 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants

SECTION : Politique NUMÉRO : P201 PAGES : 6 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants POLITIQUE POLITIQUE D ÉDUCATION INTERCULTURELLE DATE : 26 mars 2014 SECTION : Politique NUMÉRO : P201 PAGES : 6 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants DESTINATAIRES : À toute la communauté

Plus en détail

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008 Année 2007/2008 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER RECHERCHE Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS DES SCIENCES Spécialité Histoire et Philosophie des Sciences Unités de Formation et de

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE DEVELOPPEMENT LOCAL INCLUSIF?

QU EST-CE QUE LE DEVELOPPEMENT LOCAL INCLUSIF? 4. QU EST-CE QUE LE DEVELOPPEMENT LOCAL INCLUSIF? Un cadre pour une politique de développement local inclusif Le fait de rendre le développement local inclusif pour tous est essentiel pour garantir l égalité

Plus en détail

Christelle MAZIERE (30 ans)

Christelle MAZIERE (30 ans) Christelle MAZIERE (30 ans) Villa Orcéa, Lieu-dit Pertérato 20212 Favalello di Boziu 06.35.58.13.21 maziere@univ-corse.fr COMPÉTENCES PARTICULIÈRES Enseignement Gestion de corpus de données : recueil,

Plus en détail

DROIT ECONOMIE - GESTION. DROIT PUBLIC DROIT DES RESSOURCES HUMAINES DES FONCTIONS PUBLIQUES (DRH Fonctions Publiques)

DROIT ECONOMIE - GESTION. DROIT PUBLIC DROIT DES RESSOURCES HUMAINES DES FONCTIONS PUBLIQUES (DRH Fonctions Publiques) 202-206 0Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : Volume horaire étudiant : DROIT ECONOMIE - GESTION DROIT PUBLIC DROIT DES RESSOURCES HUMAINES DES FONIONS PUBLIQUES (DRH Fonctions Publiques)

Plus en détail

métiers de la communication

métiers de la communication université sciences humaines et sociales - lille 3 année universitaire 2014-2015 master métiers de la communication Communication Interne et Externe master 1 - master 2 objectifs de la formation Vous souhaitez

Plus en détail

Définir une stratégie de communication. Adapter la communication au territoire et à la collectivité

Définir une stratégie de communication. Adapter la communication au territoire et à la collectivité détaillé Réf. Internet Pages Partie 1 Définir une stratégie de communication Définir et partager une politique de communication Cerner les enjeux de la communication publique territoriale...2662 Établir

Plus en détail

Dans une étude, l Institut Randstad et l OFRE décryptent le fait religieux en entreprise

Dans une étude, l Institut Randstad et l OFRE décryptent le fait religieux en entreprise Communiqué de presse Dans une étude, l Institut Randstad et l OFRE décryptent le fait religieux en entreprise Paris, le 27 mai 2013 L Institut Randstad et l Observatoire du Fait Religieux en Entreprise

Plus en détail

Atelier "INVENTAIRES" - PARIS 10-12 décembre 2008 DOCUMENT DE REFERENCE

Atelier INVENTAIRES - PARIS 10-12 décembre 2008 DOCUMENT DE REFERENCE Euromed Heritage IV Un programme financé par l Union Européenne EUROMED HERITAGE Cadre institutionnel et légal Atelier "INVENTAIRES" - PARIS 10-12 décembre 2008 DOCUMENT DE REFERENCE Coordination : Frank

Plus en détail

MASTER RECHERCHE GEOGRAPHIE, SCIENCE DE L'ESPACE&DU TERRITOI

MASTER RECHERCHE GEOGRAPHIE, SCIENCE DE L'ESPACE&DU TERRITOI MASTER RECHERCHE GEOGRAPHIE, SCIENCE DE L'ESPACE&DU TERRITOI Mention : Géographie, science de l'espace et du territoire Spécialité : Géographie skin.:program_main_bloc_presentation_label Le choix d'interaction

Plus en détail

Intitulé du projet : PARTAJ (Plan d Accompagnement Régional et Territorial pour l Avenir des Jeunes)

Intitulé du projet : PARTAJ (Plan d Accompagnement Régional et Territorial pour l Avenir des Jeunes) Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EVALUATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE PAR

Plus en détail

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement)

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Sommaire 1. Cadre de l étude...1 2. Objectif de l étude...2 3. Questionnements à étudier...2 4. Méthodologie...3

Plus en détail

En Île-de-France, les jeunes ont de l avenir

En Île-de-France, les jeunes ont de l avenir En Île-de-France, les jeunes ont de l avenir www.iledefrance.fr En Île-de-France, les jeunes ont de l avenir 600 000 étudiants, 480 000 lycéens et plus de 100 000 apprentis : les jeunes ont de l avenir

Plus en détail

Cahier des charges - Refonte du site internet www.sciencespo- rennes.fr

Cahier des charges - Refonte du site internet www.sciencespo- rennes.fr Cahier des charges Refonte du site internet www.sciencesporennes.fr Procédure d achat conformément à l article 28 alinéa I du Code des marchés publics 1. Présentation de la structure Reconnu pour son excellence

Plus en détail

MASTER GEOGRAPHIE, AMENAGEMENT, ENVIRONNEMENT ET DEVELOPPEMENT PARCOURS DEVELOPPEMENT CULTUREL ET VALORISATION DES PATRIMOINES

MASTER GEOGRAPHIE, AMENAGEMENT, ENVIRONNEMENT ET DEVELOPPEMENT PARCOURS DEVELOPPEMENT CULTUREL ET VALORISATION DES PATRIMOINES MASTER GEOGRAPHIE, AMENAGEMENT, ENVIRONNEMENT ET DEVELOPPEMENT PARCOURS DEVELOPPEMENT CULTUREL ET VALORISATION DES PATRIMOINES Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Présentation Nature de

Plus en détail

L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises

L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises Communiqué de presse L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises Objectif : Aider les managers à gérer la diversité religieuse au quotidien Alors que la question de l expression religieuse

Plus en détail

MASTER 2 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Mention Psychologie. Spécialité : Recherches en psychologie

MASTER 2 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Mention Psychologie. Spécialité : Recherches en psychologie S3 Spécialité : Recherches en psychologie UE OBLIGATOIRES UE 1 : Epistémologie et méthodes de recherche en psychologie Ce séminaire aborde plusieurs aspects de la recherche en psychologie. Il présente

Plus en détail

SPORTIFS DE HAUT NIVEAU

SPORTIFS DE HAUT NIVEAU CERTIFICATS POUR LES SPORTIFS DE HAUT NIVEAU :: CERTIFICATS 4 dispositifs pour accompagner les sportifs de haut niveau dans leurs projets de vie : sport, étude, emploi & développement des compétences En

Plus en détail

PREMIER FORUM FRANCO-ARGENTIN DE LA COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE

PREMIER FORUM FRANCO-ARGENTIN DE LA COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE PREMIER FORUM FRANCO-ARGENTIN DE LA COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE Bilan de séjours des collectivités s en provinces s Complété suite à la réunion du 1 er avril 2009 à Cités Unies France I- Introduction : Du

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

La bibliothèque de Paris 8 : des collections originales

La bibliothèque de Paris 8 : des collections originales Partitions de la collection Ruggiero Gerlin, Bibliothèque universitaire de Paris 8 La bibliothèque de Paris 8 : des collections originales Bibliothèque Université Paris 8 Vincennes > Saint - Denis Depuis

Plus en détail

Tableau synoptique de l offre de formation à Sciences Po Aix-en-Provence

Tableau synoptique de l offre de formation à Sciences Po Aix-en-Provence à Sciences Po Aix-en-Provence Délivrance diplôme IEP et/ou Diplôme IEP et 00 crédits M 0 crédits M M 80 crédits MASTER D ÉTUDES POLITIQUES. spécialités au choix : En noir : parcours professionnel / en

Plus en détail

direction de projets culturels

direction de projets culturels les masters sciences po grenoble 2013/2014 direction de projets culturels Spécialité du Diplôme national de master «Politiques publiques et changement social» /// présentation générale Les formations universitaires

Plus en détail

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre?

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Note réalisée par l Observatoire Régional de l Intégration et de la Ville (ORIV) septembre 2014 Eléments de contexte

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ SCIENCES DES ORGANISATIONS ET DES INSTITUTIONS À FINALITÉS RECHERCHE ET PROFESSIONNELLE

MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ SCIENCES DES ORGANISATIONS ET DES INSTITUTIONS À FINALITÉS RECHERCHE ET PROFESSIONNELLE MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ SCIENCES DES ORGANISATIONS ET DES INSTITUTIONS À FINALITÉS RECHERCHE ET PROFESSIONNELLE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master Domaine

Plus en détail

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF L IDEX DE TOULOUSE EN BREF Pourquoi des Initiatives D EXcellence (IDEX)? Depuis 18 mois, les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche ont travaillé ensemble pour répondre à l appel

Plus en détail

Fiche formation Master - Sociologie - Spécialité culture et patrimoine (2ème année) - N : 4805 - Mise à jour : 04/06/2015

Fiche formation Master - Sociologie - Spécialité culture et patrimoine (2ème année) - N : 4805 - Mise à jour : 04/06/2015 Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 19/09/2015. Fiche formation Master - Sociologie - Spécialité culture et patrimoine (2ème année) - N : 4805 - Mise à jour : 04/06/2015

Plus en détail

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention 3 CR 72-12 Budget participatif des lycées Règlement d intervention Préambule : La mise en œuvre du budget participatif des lycées manifeste la volonté de la région de poursuivre la démarche de dialogue

Plus en détail

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE Le regroupement du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l industrie en un seul établissement apporte les atouts

Plus en détail

LIVRE BLANC C-E-A / Commissaires d exposition associés

LIVRE BLANC C-E-A / Commissaires d exposition associés LIVRE BLANC C-E-A / Commissaires d exposition associés octobre 2013 I. Pourquoi une association de commissaires d exposition? L association C-E-A / Commissaires d exposition associés est née en 2007 du

Plus en détail

Les Formations en Journalisme

Les Formations en Journalisme Les Formations en Journalisme Avril 2014 CELSA Paris Université de Paris IV 70 concours + frais Bac + 3 universitaires CUEJ Strasbourg Université de Strasbourg 91 concours + droits d inscription universitaires

Plus en détail

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif»

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Chaque parcours pourra compléter ce cadrage général par un cadrage spécifique au parcours prenant

Plus en détail

Séminaire «Professionnels de la concertation»

Séminaire «Professionnels de la concertation» Séminaire «Professionnels de la concertation» Paris, 20 décembre 2013 Objectifs de ce séminaire : déterminer un programme de travail sur la question des «professionnels de la concertation» en fonction

Plus en détail

Journée 2 de la Fabrique du Projet à La Châtre Ci T Lycée. Productions La Châtre le 22 janvier 2013

Journée 2 de la Fabrique du Projet à La Châtre Ci T Lycée. Productions La Châtre le 22 janvier 2013 Journée 2 de la Fabrique du Projet à La Châtre Ci T Lycée Productions La Châtre le 22 janvier 2013 1- Transport participatif 2 2- Pôle de création «Georges Sound» 3 3- S ouvrir au monde par la Visioconférence

Plus en détail

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF CHARTE BUDGET PARTICIPATIF PREAMBULE Depuis 2001, la Ville de Paris a associé les Parisiens de façon accrue à la politique municipale, en s appuyant notamment sur les conseils de quartier, les comptes

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL DES LANGUES ET CIVILISATIONS ORIENTALES

INSTITUT NATIONAL DES LANGUES ET CIVILISATIONS ORIENTALES INSTITUT NATIONAL DES LANGUES ET CIVILISATIONS ORIENTALES LICENCE: LANGUES, CULTURES ET SOCIETES DU MONDE SPECIALITE : COMMUNICATION INTERCULTURELLE ET LANGUES DU MONDE (CILM) Responsable de la spécialité

Plus en détail

MASTER DE PRODUCTION ET GESTION DE PROJETS EUROPÉENS EN ARTS DE L ECRAN

MASTER DE PRODUCTION ET GESTION DE PROJETS EUROPÉENS EN ARTS DE L ECRAN MASTER DE PRODUCTION ET GESTION DE PROJETS EUROPÉENS EN ARTS DE L ECRAN Porteur de Projet : Francis GAST, Directeur de la Faculté des Arts Université de Strasbourg OBJECTIFS Le MASTER DE PRODUCTION ET

Plus en détail

Filière «Politiques et Sociétés» 2015/2016

Filière «Politiques et Sociétés» 2015/2016 Filière «Politiques et Sociétés» 2015/2016 1. Présentation de la filière Politiques et Sociétés Objectifs généraux La filière «Politiques et Sociétés» permet aux étudiants d enrichir leur socle de connaissances

Plus en détail

Présentation du cursus Animateur de Cluster et de réseaux territoriaux Etat du 14 avril 2013

Présentation du cursus Animateur de Cluster et de réseaux territoriaux Etat du 14 avril 2013 MASTER ANIMATEUR DE CLUSTER ET DE RESEAUX TERRITORIAUX PRESENTATION DU DIPLOME FRANCO-ALLEMAND 1. OBJECTIFS DE LA FORMATION ET COMPETENCES A ACQUERIR: Former des animateurs de cluster et de réseaux territoriaux

Plus en détail

ANIMATION,TOURISME ET SPORT. Tous bacs Sauf pour STAPS: accès après un bac S, ES et STL principalement

ANIMATION,TOURISME ET SPORT. Tous bacs Sauf pour STAPS: accès après un bac S, ES et STL principalement ANIMATION,TOURISME ET SPORT Tous bacs Sauf pour STAPS: accès après un bac S, ES et STL principalement Formations courtes (bac+2) Points communs BTS et DUT Finalités Rythme de travail Formation en entreprise

Plus en détail

Les obstacles : Solutions envisageables :

Les obstacles : Solutions envisageables : 1. Quels sont les obstacles auxquels les citoyens européens doivent faire face dans l exercice de leurs droits? Que pourrait-on faire pour alléger ces obstacles? Les obstacles : Tout d abord, il y a un

Plus en détail

Démarche & ses étapes (information) III. Présentation des orientations et des actions du schéma de développement culturel d Alsace Bossue 2014-2016

Démarche & ses étapes (information) III. Présentation des orientations et des actions du schéma de développement culturel d Alsace Bossue 2014-2016 SCHÉMA DE DÉVELOPPEMENT CULTUREL D ALSACE BOSSUE 2014-2016 RESTITUTION AUX ACTEURS MARDI 26 NOVEMBRE 2013 à LORENTZEN DÉROULÉ DE LA SOIRÉE I. Introduction II. Démarche & ses étapes (information) III. Présentation

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Cadrage institutionnel : Arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters «métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation»

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Science politique de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Module 6 «Marketing Territorial, manager l attractivité de son territoire» ---------------------------------------------- Certificat Manager Public

Module 6 «Marketing Territorial, manager l attractivité de son territoire» ---------------------------------------------- Certificat Manager Public Module 6 «Marketing Territorial, manager l attractivité de son territoire» ---------------------------------------------- Certificat Manager Public 14/ 12 / 2012 Travaux de recherche Joël Gayet Chercheur

Plus en détail

Consultation Publique Constitution du réseau national de la médiation numérique

Consultation Publique Constitution du réseau national de la médiation numérique Consultation Publique Constitution du réseau national de la médiation numérique Restitution synthétique "La France, face aux mutations de son temps, doit définir son propre modèle numérique, fondé sur

Plus en détail

MOBILITE INTERNATIONALE

MOBILITE INTERNATIONALE MOBILITE INTERNATIONALE 1. ORGANIGRAMME Anne France Malvache (Directrice de l ISTC) : anne france.malvache@istc.fr Olivier Garnier (Directeur des études et Relations Internationales) : olivier.garnier@istc.fr

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES PROFESSIONNELS DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN

RÉFÉRENTIEL DES PROFESSIONNELS DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN RÉFÉRENTIEL DES PROFESSIONNELS DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN NOUS SOMMES DES PROFESSIONNELS DU DSU Nous sommes des professionnels du développement territorial ou local, du développement social urbain,

Plus en détail

MAQUETTE GENERALE MASTER DIDL.

MAQUETTE GENERALE MASTER DIDL. MAQUETTE GENERALE MASTER DIDL. PROGRAMME DE FORMATION AU MASTER EN «DECENTRALISATION ET INGENIERIE DU DEVELOPPEMENT LOCAL» DE BAMAKO 2009-2010 Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Plus en détail

L Apprentissage à Sciences Po

L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po g Une filière en développement Depuis 2006, Sciences Po développe activement ses formations en apprentissage. Sept masters proposent aujourd

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

A renvoyer à : vpri-secretariat@univ-amu.fr

A renvoyer à : vpri-secretariat@univ-amu.fr A renvoyer à : vpri-secretariat@univ-amu.fr RESPONSABLE DU PROJET NOM GUIDERDONI- Prénom Karine JOURDAIN Courriel : karine.guiderdoni-jourdain@univ-amu.fr Tél : 0611260235 Composante ou UFR UFR ALLSH-

Plus en détail

Licences et Masters à l Université de Toulouse II-Le Mirail

Licences et Masters à l Université de Toulouse II-Le Mirail Université en Arts, Lettres et Langues (ALL) Sciences Humaines et Sociales (SHS) Sciences, Technologies, Santé (STS) Droit, Économie, Gestion (DEG) Licences et Masters à l Université de Toulouse II-Le

Plus en détail

culture de sécurité industrielle pour une

culture de sécurité industrielle pour une culture de sécurité industrielle pour une Répondre à un enjeu de société es bassins industriels se sont développés autour d un double mouvement d industrialisation et d urbanisation créant un lien direct

Plus en détail

MASTER EN SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS

MASTER EN SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS MASTER EN SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS UFR CRAC CENTRE D ETUDE DES RELIGIONS Table des matières I. Contexte... 2 II. Offre de formation... 2 III. Présentation des débouchés... 2 IV. Organisation...

Plus en détail

Master. Dynamiques Africaines MIDAf. Interdisciplinaire et professionnel. devient Université Bordeaux Montaigne

Master. Dynamiques Africaines MIDAf. Interdisciplinaire et professionnel. devient Université Bordeaux Montaigne Master Interdisciplinaire et professionnel Dynamiques Africaines MIDAf devient Université Bordeaux Montaigne Objectifs de la formation La spécialité «Dynamiques africaines» associe l Université Bordeaux

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail