Des engagements fermes, M. Couillard!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Des engagements fermes, M. Couillard!"

Transcription

1 Printemps 2014 Bulletin d information de la Fédération du personnel de soutien scolaire (CSQ) Mot du président Éric Pronovost Président FPSS-CSQ Dernière ligne droite de la négociation 2015 La deuxième phase de consultation auprès des membres de notre fédération est maintenant terminée. Nous voici dans la préparation et l analyse de nos revendications en vue du renouvellement de la convention collective, notre contrat de travail pour l ensemble des membres du personnel de soutien scolaire FPSS-CSQ. Ce processus important se fera en collaboration avec les déléguées et délégués des syndicats affiliés représentant l ensemble des membres lors des Conseils fédéraux de juin et septembre Soyez assurés que l analyse professionnelle des demandes issues des deux consultations, des travaux d instances fédératives, de la consultation auprès de nos conseillères et conseillers à la Fédération ainsi que de notre réseau d applicatrices et applicateurs de nos syndicats reflètera vos revendications et les mènera dans le prochain dépôt au gouvernement. Des engagements fermes, M. Couillard! À la suite de notre tournée dans les syndicats affiliés à la FPSS-CSQ, force est de constater que la situation du personnel de soutien scolaire s est détériorée au cours des dernières années avec un fardeau de tâche qui s est alourdi pour plusieurs catégories d emplois. Les nombreuses compressions en éducation, trop souvent faites sur le dos du personnel de soutien scolaire, ont des effets néfastes sur le service direct à l élève et administratif. Il est temps que le gouvernement de M. Couillard investisse en éducation pour s assurer que la popu lation du Québec reçoit les services auxquels elle s attend et que l on accorde au personnel de soutien scolaire des conditions de travail qui lui permettent de donner un service de qualité. La valorisation un incontournable! Le personnel de soutien scolaire a eu plus que sa part de compressions. Il est maintenant essentiel qu il y ait un changement de vision de la part tant du gouvernement que de nos administratrices et administrateurs scolaires pour s assurer que ces femmes et ces hommes sont évalués à leur juste valeur. Les actions qu ils posent au quotidien sont un travail essentiel pour assurer la réussite des élèves, et ce, partout au Québec. Nous représentons 81 corps d emplois différents tant administratif que manuel, technique ou paratechnique. Il faut que la population en général, le gouvernement et les administratrices et administrateurs des commissions scolaires sachent et surtout reconnaissent qui nous sommes dans la grande roue de l éducation. Un message à pilonner! En tant que membre du personnel de soutien scolaire, nous avons la responsabilité de nous valoriser et aussi de faire réaliser à notre entourage toute la place et toute l importance du rôle de premier plan que le soutien scolaire occupe. Il faut cesser de dire que nous sommes seulement du personnel de soutien scolaire, car sans nous, les directions, le personnel enseignant et le personnel professionnel ne pourraient accomplir leur propre travail. Il faut cesser de voir nos emplois de soutien comme un travail secondaire. Nous occupons ces emplois et nous avons choisi d y faire carrière, nous sommes compétents, nous sommes qualifiés et nous possédons une expertise dont on ne peut se passer. Valoriser et encourager nos professions garantit à nos commissions scolaires une maind œuvre qualifiée qui développera un sentiment d appartenance à son milieu de travail. Sur la première marche du podium Comme personnel de soutien scolaire, nous devons faire partie de la plus haute marche du podium de l éducation. Nous sommes tout aussi importants que le personnel enseignant et le personnel professionnel dans le système d éducation au Québec. Nous devons former une équipe solide, qui travaillera en collégialité pour ainsi démontrer à nos administratrices et administrateurs scolaires toute l importance de ce réseau scolaire dans la stabilité de nos écoles partout au Québec. Ensemble, unis et engagés! Ensemble Unis Engagés fpss.csq.qc.net fpss.csq.qc.net facebook.com/fpss.csq _Relais_print2014-FR.indd 1

2 FPSS - CSQ 02 L école a besoin de soutien Vice-présidente FPSS-CSQ C est avec plaisir que nous vous annonçons le lancement officiel de la campagne de valorisation du personnel de soutien scolaire FPSS-CSQ. C est sous le thème L école a besoin de soutien que nous voulons faire connaitre les 81 corps d emplois du personnel de soutien scolaire. La Fédération a créé un microsite afin de faire la promotion du travail important accompli par nous toutes et tous. Nous avons opté pour une campagne Web pour nous permettre une plus grande visibilité que par les médias plus traditionnels. Nous savons toutes et tous que le Web peut être une façon de passer notre message de façon très virale. Vidéo de promotion Pour l occasion, une première vidéo a été réalisée ; une vidéo dynamique et originale où l on voit l importance du travail que le personnel de soutien scolaire accomplit chaque jour dans nos établissements auprès des élèves et de leurs parents. Une campagne à notre image, une campagne passionnée C est connu, le personnel de soutien, ce sont des gens de cœur, des gens passionnés et aussi les mieux placés pour nous parler de leur métier. Nous avons donc profité de la tournée médiatique qui vient de se terminer pour réaliser plusieurs entrevues audio et vidéo avec vos collègues de travail. Comme il s agit d une campagne qui se poursuivra dans le temps, nous allons continuer de la bonifier afin d inclure le plus de corps d emplois possible. Nous comptons sur votre aide Dans un premier temps, nous vous demandons d aller voir le site et son contenu, et vous êtes invités à nous écrire et à nous laisser vos commentaires. Comme nous sommes plus de membres à la FPSS-CSQ, nous vous demandons aussi votre aide. Votre aide pour diffuser le contenu du site parce que plus nous serons à le faire, plus la population, nos dirigeantes et dirigeants de commissions scolaires et le gouvernement seront sensibilisés et informés de l importance du travail du personnel de soutien scolaire. Comme la prochaine période de négociation est à nos portes, il faut le faire dès maintenant! C est ici que ça se passe Donc, c est au que toute cette belle aventure prend forme. De plus, en visitant la page Facebook de la FPSS-CSQ au vous pourrez participer au concours et courir la chance de gagner un des dix exemplaires du nouvel album Lunes de Chloé Lacasse, la grande gagnante des Francouvertes 2011, qui a prêté sa chanson «Tout va bien» à la campagne de la Fédération du personnel de soutien scolaire. Venez donc nous visiter en grand nombre, et nous nous ferons un plaisir de lire vos nombreux commentaires. Le Relais Printemps 2014 Bulletin de la Fédération du personnel de soutien scolaire (CSQ) fpss.csq.qc.net Courriel : FPSS-CSQ, Montréal 9405, rue Sherbrooke Est Montréal, (Québec) H1L 6P3 FPSS-CSQ, Québec 320, rue Saint-Joseph Est, bur. 100 Québec (Québec) G1K 9E7 Rédactrice en chef Rédaction Pierre Charland Julie Ducharme Éric Pronovost Billy-Sam Roy Relecture Josée Beaupré Martine Lauzon Secrétariat Josée Beaupré Photographies Archives CSQ François Beauregard Design graphique Chany Lagueux Montage infographique Interscript Production Johanne Boucher Impression Solisco Tirage copies Dépôt légal Bibliothèque nationale du Québec Bibliothèque nationale du Canada _Relais_print2014-FR.indd 2

3 FPSS - CSQ 03 Il n y a pas de petit vol. Dans le cadre de son emploi, chacun d entre vous utilise des outils de travail très variés, et ce, en fonction de sa classe d emplois. Par exemple : Julie Ducharme Conseillère FPSS-CSQ Les personnes qui détiennent des emplois de soutien administratif vont utiliser, entre autres, crayons, stylos, papier, enveloppes, timbres, ordinateurs, dictionnaires, etc. De plus, ces mêmes personnes ont souvent la responsabilité de gérer une somme d argent, communément appelée «petite caisse». Les personnes qui occupent un emploi de soutien manuel, pour leur part, vont utili ser marteaux, perceuses, scies, tournevis, pinceaux, produits nettoyants, aspirateurs, polisseuses, etc. L appropriation d un bien appartenant à l employeur, temporairement ou non, l em prunt d une somme d argent non autorisé, l appropriation d un bien au rebut/recyclage non autorisé, ont souvent été qualifiés, par les juges et les arbitres, comme étant un vol, et ce, peu importe la valeur du bien. Voici quelques exemples de ce qui pour rait être considéré comme étant un vol : Une salariée a oublié son repas du midi à la maison et elle n a pas d argent dans son porte-monnaie. Elle emprunte, sans auto risation, 10 $ dans la petite caisse. Elle sait très bien qu elle remettra l argent le lendemain. Un salarié amène à la maison, pour la fin de semaine, un compresseur, et ce, sans autorisation. Il se dit qu il rapportera le compresseur lundi matin. De toute façon, l atelier est fermé la fin de semaine. Une salariée amène à la maison des surli gneurs de différentes couleurs. Son enfant doit en rapporter à l école le lendemain. Elle n a pas le temps d aller en acheter après le travail. Elle en apporte donc deux à la maison. Un salarié aperçoit, dans les rebuts, de vieux bureaux, brisés et inutilisables. Il constate que ces objets sont là depuis un certain temps. Il apporte donc un bureau à la maison, et ce, sans autorisation. Pour une salariée ou un salarié, le fait d être accusé de vol est extrêmement lourd de conséquences puisqu en agissant ainsi, l employeur fera valoir le bris du lien de confiance afin de justifier un congédiement. Une salariée constate que plusieurs dictionnaires et grammaires désuets sont empilés sur une table et ne servent donc plus. Elle apporte à la maison un diction naire, et ce, sans autorisation. Dans une relation employeur-employé, l obligation d honnêteté de part et d autre est essentielle. Cette obligation relève de l exi gence de la bonne foi codifiée à l article 2088 du Code civil du Québec. Donc, si la faute de la personne salariée est démontrée, les décideurs jugent, la plupart du temps, que le congédiement est justifié. Sans présumer que tous ces exemples mèneront inéluctablement au congédiement, vous devez savoir que le risque est réel et que la sanction est considérable. REMBOURSEMENT en heures 48 Le jeu n en vaut pas la chandelle! Réclamez sur le Web en quelques clics! Depuis le 3 mars 2014, vous pouvez bénéficier de notre service de réclamation Web pour réclamer certains frais médicaux par le biais de notre site ACCÈS assurés. Simples et efficaces, les réclamations Web vous permettent d obtenir vos remboursements en 48 heures, d'éliminer les formulaires, enveloppes et délais postaux! Assurez-vous dès maintenant d'être inscrit au site ACCÈS assurés et au dépôt direct de vos prestations. Lors de votre prochaine réclamation PENSEZ WEB! ssq.ca _Relais_print2014-FR.indd 3

4 FPSS - CSQ 04 La FPSS-CSQ en tournée dans une ville près de chez vous! Vice-présidente FPSS-CSQ Le 5 mai dernier se terminait, dans la belle ville de Gatineau, la tournée médiatique organisée par la Fédération du personnel de soutien scolaire (FPSS-CSQ) avec vos dirigeantes et dirigeants locaux. Elle nous a menés dans quatorze villes à travers la province de Québec. Cette tournée avait plusieurs buts. Dans un premier temps, faire connaitre et reconnaitre le travail accompli par le personnel de soutien scolaire dans nos écoles et centres. Dans un deuxième temps, revendiquer auprès du gouvernement notre place sur la plus haute marche du podium de notre système scolaire, au même titre que le personnel enseignant et le personnel professionnel qui travaille dans nos établissements scolaires et, dans un troisième temps, rencontrer vos comités exécutifs locaux pour permettre au comité exécutif de la FPSS-CSQ de bien comprendre les réalités propres à chacune de vos régions. Des tâches et des responsabilités essentielles Le travail du personnel de soutien scolaire est très diversifié et peu connu de l ensemble de la population. Ces travailleuses et travailleurs sont trop souvent les premiers à écoper des compressions dans le secteur de l éducation. Nous avons aussi précisé l importance de notre présence dans nos écoles en rappelant qu en une seule journée à l école, un enfant peut rencontrer pas moins de 20 à 25 fois le personnel de soutien pour recevoir des services directs. Ce n est pas peu dire, et il est temps que le gouvernement et les administratrices et administrateurs scolaires ainsi que le public en général en prennent conscience. Le devoir de bien vous représenter Déterminée à ce que le personnel de soutien scolaire soit reconnu à sa juste valeur, la FPSS-CSQ a tenu, dans chacune des quatorze villes visitées, des rencontres avec les membres du comité exécutif local pour resserrer les liens en vue de la prochaine négociation. Pour la FPSS-CSQ, il est primordial d être près des membres qu elle représente et d avoir une bonne connaissance de leur vécu dans leur milieu respectif. De cette façon, Soyez certains que nous voulons vous entendre où que vous soyez. AENQ-CSQ Nord québécois SRES-CSQ Saguenay SESM-CSQ Mauricie FER-CSQ Port-Cartier, Sept-Îles, Littoral, Fermont SC-CSQ Rive Sud SLESS-CSQ Laval SPSERN-CSQ Saint-Jérôme SSSO-CSQ Gatineau SPSTL-CSQ Région de Vaudreuil SSSR-CSQ Nicolet SSEPI-CSQ Est de Montréal SPSCSPS-CSQ Région de Québec STEEQ-CSQ Est du Québec, Îles-de-la-Madeleine SPSS-CSQ Région de la Beauce TRUSS-CSQ Estrie SEM-CSQ Sherbrooke SPTA-CSQ Sherbrooke _Relais_print2014-FR.indd 4

5 FPSS - CSQ 05 présence dans les écoles. Il faut être fier du travail que les employées et employés de soutien accomplissent chaque jour, et ce, avec une expertise, dans leur domaine respectif, dont on ne peut se passer. Nous pouvons affirmer que cette tournée a été un succès. Nous avons eu une très grande visibilité tant dans les journaux locaux, qu auprès des grandes chaînes telles que TVA, Radio-Canada et Vtélé. Le président de la FPSS-CSQ a donné tout près de 45 entrevues, tous médias confondus. Vous pouvez d ailleurs en regarder quelques-unes en vous rendant sur la page Facebook de la FPSS-CSQ au nous sommes en mesure de mieux les défendre et de parler en leur nom lorsque nous rencontrons les représentantes et représentants aussi bien du gouvernement que des commis sions scolaires. Mission visibilité accomplie Pour cette tournée, nous avons organisé une série de confé rences de presse pour diffuser notre message. Les médias étaient invités à venir entendre ce message, mais aussi celui de vos présidences locales. D ÉC ON OM IES D IM PÔ T Les journalistes étaient très surpris d apprendre que le ersonnel de soutien scolaire, c était 81 corps d emplois p différents. Nous avons aussi précisé l importance de notre fondsftq.com INVESTIR DANS LE REER DU FONDS, C EST PAYANT! Investissez dans votre REER, obtenez 30 % d économies d impôt supplémentaires et FAITES TOURNER L ÉCONOMIE D ICI. Pour en savoir davantage sur le REER du Fonds de solidarité FTQ, visitez notre site Internet ou composez le FONDs (3663). SOU13PubJournLeRelais.indd _Relais_print2014-FR.indd :38 PM

6 FPSS - CSQ 06 S impliquer syndicalement, ça commence quand? Vice-présidente FPSS-CSQ Dernièrement, le Comité des jeunes de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) célébrait ses 20 ans. Vingt ans, vous dites? Eh bien oui! Alors qu encore trop peu de gens ignorent l existence de ce comité, il a permis à plusieurs de commencer leur implication syndicale. Les raisons qui ont poussé les jeunes à s impliquer au sein du Comité des jeunes sont nombreuses. Mais une chose est certaine, cette place de choix, qui est réservée aux jeunes, est un tremplin important pour poursuivre l implication syndicale. Pour l occasion, j ai demandé à Billy-Sam Roy, membre du Comité, de nous parler de l importance de la place des jeunes. La Centrale a aussi produit une belle vidéo pour l occasion, que vous pouvez regarder à l adresse Web suivante : youtube/ak2bzyddaeq. Bonne lecture à toutes et tous. Pourquoi est-ce important que les jeunes prennent leur place? Billy-Sam Roy Comité des jeunes CSQ J avoue qu à première ouïe, la question m a fait sursauter : «Pourquoi est-ce important que les jeunes prennent leur place?» À question simple, réponse simple : parce que si nous ne la prenons pas, si nous ne nous faisons pas entendre, personne ne le fera à notre place. Je crois fermement qu avec nos désirs, nos responsabilités croissent en tandem. Vous voulez être écoutés : parlez. Vous voulez être respectés : soyez sages et respectables dans vos propos et vos actions. Comme M me Chabot, ainsi que M. Parent avant elle, se plaît à le répéter : «Les bottines doivent suivre les babines.» Jadis, des jeunes se sont levés pour être entendus et se sont servis des moyens à leur disposition pour être pris au sérieux dans notre centrale et les autres également. Aujourd hui, nous pouvons être fiers des comités qui sont les nôtres et auxquels nous sommes invités à participer, tant en CSQ qu ailleurs. Mais n oubliez pas que, maintenant que ces batailles sont gagnées, il faut les honorer de nos efforts et de notre présence. L heure est à la participation aux instances, à la recherche d information entre nous et de solutions aux problèmes concrets : la précarité d emploi ; les menaces constantes à notre environnement inestimable ; le système électoral qui nous polarise et nous éloigne des enjeux de fonds qui esquisseront notre futur et celui de nos enfants ; notre économie sucée, ponctionnée, grugée jusqu à la moelle par la cupidité de multinationales et d intérêts privés qui se vautrent dans nos fonds publics à grand coup d évasion fiscale par des accords que nos propres traîtres de représentants politiques ont signés pour servir leurs intérêts professionnels et pécuniaires ; la convergence médiatique nos communications parasitées et la vérité tordue et défigurée ; notre culture abrutie à coup de télévision qui nivelle constamment son contenu vers le bas ; et tout ça pour servir encore des intérêts strictement financiers et sans avenir. Ces problèmes, on les connait ; ce sont les solutions qui doivent monopoliser notre attention et nos actions, dorénavant. Joignezvous à nous ; ensemble, joignons-nous à d autres et unis, forts et mus par une même soif de justice et de changements, transcendant nos différences et les cicatrices du passé, nous ferons du Québec ce que nos aînées et aînés auraient voulu, ce que nous voulons maintenant et ce dont nos enfants pourront prendre soin avec gratitude dans un futur si près de nous : une société juste, transparente et à l écoute de ses contribuables dans un environnement sain. MACTE ANIMO! Courage, agissons! _Relais_print2014-FR.indd 6

7 FPSS - CSQ 07 Obéir d abord, se plaindre ensuite Mon supérieur me presse d exécuter une tâche qui me semble contraire à la conven tion collective. Dois-je obéir ou refuser? Pierre Charland Conseiller FPSS-CSQ Les arbitres de grief qui ont eu à répondre à cette question ont généralement appliqué la règle «obéir d abord, se plaindre ensuite». Donc : obéir à la directive donnée par l em ployeur et ensuite se plaindre. Le déclenchement de la procédure pour se plaindre se fait par le dépôt d un grief. En effet, le grief est le moyen privilégié pour faire respecter ses droits issus de la conven tion collective. C est le recours qui permettra CONCOURS MA CAISSE ET MOI EN VOYAGE! Exclusif aux membres affiliés à la csq Comment participer? en DeVenant membre! 1 crédit voyage pour 2 personnes à gagner Ouvrez un compte à la Caisse Desjardins de l Éducation d ici le 12 décembre 2014, et faites l acquisition d un produit admissible au concours. de corriger la situation litigieuse entre les parties, et ce, rétroactivement au moment où se sont déroulés les incidents. C est cette correction qui sera privilégiée par l arbitre de grief. Dans les cas où elle serait impos sible, il pourrait, entre autres, octroyer des dommages-intérêts. Quoi qu il en soit, ce sera à l arbitre de grief, en raison de son pou voir de correction et de réparation, de retenir la mesure qui permettra le plus possible de remettre les parties dans l état où elles étaient avant la violation de la convention collective. Toutefois, la salariée ou le salarié qui refuse d obéir à un ordre pourrait se voir imposer de la part de son employeur une mesure disciplinaire pour insubordination. Il est vrai cependant que le devoir d obéissance de la salariée ou du salarié a certaines limites. En effet, dans des cas très particuliers, elle ou il pourrait être justifié de refuser d obéir puisqu un ordre ne doit pas être contraire à la loi1, à l ordre public, à la sécurité et ne doit pas être manifestement contraire à la convention collective ou causer un préjudice substantiel que la procédure du grief ne pourra redresser. Nous reconnaissons qu il s agit ici de concepts parfois abstraits qui laissent une grande place à l interprétation. Chaque cas en devient un d espèce. Dans le doute, avant de prendre une décision qu elle ou il pourrait par la suite regretter, une sala riée ou un salarié averti devrait évidemment consulter son syndicat. Augmentez vos chances de gagner en nous référant de nouveaux membres! Le concours se déroule jusqu au 12 décembre Tirage le 18 décembre Pour connaître le règlement, consultez le site de la Caisse EDUc (3382) 1 Par exemple, le droit de refus de la travailleuse ou du travailleur en vertu de la Loi sur la santé et la sécurité du travail L.R.Q. c., S-2.1. Voir à cet effet l article sur le droit de refus dans Le Relais de mars _Relais_print2014-FR.indd 7

8 FPSS - CSQ 08 Moto, bateau, véhicule récréatif Du plaisir assuré avec La Personnelle Les adeptes de véhicules de plaisance vivent souvent une relation passionnelle avec leur moyen de locomotion. Même s ils l utilisent parfois à des fins pratiques, comme la moto pour se rendre au boulot, leur véhicule est avant tout synonyme de plaisir et d évasion. Les spécialistes de La Personnelle, assurances générales inc., l assureur de groupe de la CSQ, le savent très bien. Ils ont l habitude de répondre aux besoins de leurs clients enthousiastes à l idée de prendre la route ou le large en se sachant bien protégés. À la base, La Personnelle leur offre les mêmes privilèges qu avec ses assurances auto et habitation, à savoir des tarifs de groupe exclusifs, des protections personnalisées, des conseils avisés donnés par une équipe d agents certifiés et un service attentionné. S ajoutent ensuite différentes particularités propres à chaque produit d assurance. Assurance moto : liberté et simplicité Les amateurs de moto peuvent trouver à La Personnelle des protections complètes pour une vaste gamme de marques et de modèles, et ce, à des prix très concurrentiels. Si vous êtes en période de magasinage d une nouvelle moto ou de renouvellement d assurance, demander une soumission en ligne vous facilite la vie. Il vous est possible d obtenir une soumission rapidement, 24 heures sur 24, afin de comparer les offres et faire un choix éclairé. Assurance véhicule récréatif : l aventure en toute quiétude Que vous soyez amateur de randonnée en motoneige ou en VTT, ou que vous parcouriez le Canada ou les États-Unis à bord de votre autocaravane, La Personnelle vous offre les protections pour répondre à vos besoins. L assurance de La Personnelle couvre la plupart des véhicules récréatifs : véhicule tout-terrain, roulotte, autocaravane, motoneige, embarcation, motomarine, etc. Les conseillers de La Personnelle se feront un plaisir de vous aider à choisir des protections qui vous conviennent. Protégez la valeur de votre véhicule récréatif Grâce à l option Valeur plusmc, votre motocyclette, motoneige, VTT ou caravane, neuf ou d occasion, est protégé contre la dépréciation pour une période pouvant aller jusqu à 5 ans. Si votre véhicule est volé et non retrouvé ou déclaré perte totale, vous obtiendrez une indemnité équivalant au prix payé à l achat augmenté d un pourcentage annuel. En cas de perte partielle, vous bénéficierez d une indemnisation sans dépréciation. Les pièces endommagées seront, selon le cas, réparées ou remplacées par des pièces neuves. Assurance bateau Avec ses tarifs réduits et ses critères d admissibilité élargis pour certains types d embarcation l assurance bateau de La Personnelle est plus avantageuse que jamais. Combinée au rabais de groupe exclusif offert aux membres/employés de la CSQ, les tarifs sont hautement compétitifs. L assurance bateau est réservée aux clients de La Personnelle qui souscrivent une assurance habitation. Il s agit d un autre privilège que leur offre leur assureur de groupe. Pour avoir plus de détails sur les différentes assurances récréatives ou pour obtenir une soumission : visitez csq.lapersonnelle.com (assurance moto seulement) ou composez La Personnelle désigne La Personnelle, assurances générales inc. Ces conseils sont fournis à titre purement indicatif et ne constituent ou ne remplacent pas ceux d un expert en la matière. Toute vérification faite pour donner suite au présent document devra être effectuée en toute sécurité et, au besoin, être exécutée par une personne expérimentée et habilitée dans le domaine. La Personnelle, assurances générales inc. se dégage de toute responsabilité qui pourrait en découler. Certaines conditions s appliquent pour pouvoir bénéficier de notre assurance bateau. Vous pouvez contacter un représentant en assurance de dommages pour connaître nos normes de souscription et savoir si vous êtes admissibles à cette protection. MC Option Valeur plus est une marque de commerce d une compagnie affiliée à La Personnelle, assurances générales inc. Les clauses et modalités relatives aux protections décrites sont précisées au contrat d assurance. Certaines conditions et exclusions s y trouvent _Relais_print2014-FR.indd 8

ASSURANCES AUTO - HABITATION - ENTREPRISE - VÉHICULES RÉCRÉATIFS

ASSURANCES AUTO - HABITATION - ENTREPRISE - VÉHICULES RÉCRÉATIFS ASSURANCES AUTO - HABITATION - ENTREPRISE - VÉHICULES RÉCRÉATIFS La bonne combinaison d économies, de tarifs de groupe exclusifs et de protections personnalisées La bonne combinaison. HABITATION ÉCONOMIES

Plus en détail

L expérience à votre service. Architectes et ingénieurs Petites entreprises. Assurance de la responsabilité professionnelle

L expérience à votre service. Architectes et ingénieurs Petites entreprises. Assurance de la responsabilité professionnelle L expérience à votre service Architectes et ingénieurs Petites entreprises Assurance de la responsabilité professionnelle Architectes et ingénieurs Petites entreprises L importance de l assurance responsabilité

Plus en détail

SEPTEMBRE2013 Prise 04

SEPTEMBRE2013 Prise 04 SEPTEMBRE2013 Prise 04 Dans ce numéro Nouvelles heures d ouverture PORTRAIT DE DIRIGEANT CONSEIL FISCALITÉ OT DU IRECTEUR ÉNÉRAL Dans le but de vous offrir une prestation de service correspondant à vos

Plus en détail

POLITIQUE DU SEM RELATIVE AUX SERVICES AUX MEMBRES EN MATIÈRE DE SANTÉ ET DE SÉCURITÉ DU TRAVAIL

POLITIQUE DU SEM RELATIVE AUX SERVICES AUX MEMBRES EN MATIÈRE DE SANTÉ ET DE SÉCURITÉ DU TRAVAIL POLITIQUE DU SEM RELATIVE AUX SERVICES AUX MEMBRES EN MATIÈRE DE SANTÉ ET DE SÉCURITÉ DU TRAVAIL 1. NATURE ET TYPE DE SERVICES OFFERTS En matière de santé et de sécurité du travail, le SEM offre à ses

Plus en détail

GUIDE DE DÉTERMINATION DE L ÉCHELON SALARIAL

GUIDE DE DÉTERMINATION DE L ÉCHELON SALARIAL GUIDE DE DÉTERMINATIONN DE L ÉCHELON SALARIAL CALCUL DE L EXPÉRIENCEE ET DE LA SCOLARITÉ AVANCEMENT D ÉCHELON EN «PROGRESSION NORMALE» ET EN «PROGRESSION ACCÉLÉRÉE» CONVENTION 2010-2015 JANVIER 2012 Rédaction

Plus en détail

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ À L ESSAI

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ À L ESSAI DE-02-03-03 Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ À L ESSAI La convention collective et les arrangements locaux S3 2000-2002 Fédération du personnel de soutien scolaire - CSQ en résumé... Ce

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SUR L AQTIS

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SUR L AQTIS TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SUR L AQTIS A Q T I S 533, O n t a r i o E s t, # 3 0 0 M o n t r é a l, Q C H 2 L 1 N 8 T. : 5 1 4 8 4 4-2 1 1 3 F : 5 1 4 8 4 4-3 5 4 0 Pour toute information complémentaire,

Plus en détail

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU MOI INFIRMIER Je veux être conseillé dans l exercice de mon métier Notre métier est en constante évolution. En cela, il est passionnant

Plus en détail

LE 28 NOVEMBRE 2015. Un événement qui soutient les petites entreprises et qui encourage le commerce local

LE 28 NOVEMBRE 2015. Un événement qui soutient les petites entreprises et qui encourage le commerce local LE 28 NOVEMBRE 2015 Un événement qui soutient les petites entreprises et qui encourage le commerce local Participez gratuitement en tant que commerçant, association de commerçants ou consommateur. Joignez-vous

Plus en détail

L expérience à votre service. Sociétés ouvertes Administrateurs et dirigeants. Assurance de la responsabilité des membres de la direction

L expérience à votre service. Sociétés ouvertes Administrateurs et dirigeants. Assurance de la responsabilité des membres de la direction L expérience à votre service Sociétés ouvertes Administrateurs et dirigeants Assurance de la responsabilité des membres de la direction Sociétés ouvertes Administrateurs et dirigeants L importance de l

Plus en détail

Régime de rentes du Québec

Régime de rentes du Québec RETRAITE QUÉBEC Guide du bénéficiaire Régime de rentes du Québec Pour connaître vos droits et vos obligations Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre

Plus en détail

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES Alternance travail-études au niveau collégial... 5 Rôles et responsabilités de chacun... 6 Avantages de l alternance travail-études... 7 Situations particulières...

Plus en détail

MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009. Les automobiles et la fiscalité

MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009. Les automobiles et la fiscalité MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009 À propos de l auteur Guillaume Charron, CA, M. Fisc. est Comptable Agréé et détient une Maitrise en Fiscalité de l Université de Sherbrooke. M. Charron est chargé de cours

Plus en détail

notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC

notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC Faites partie de la plus grande campagne de sensibilisation du public aux bienfaits des sciences de la vie L innovation en santé : des

Plus en détail

les services d emploi en Nouvelle-Écosse

les services d emploi en Nouvelle-Écosse Une nouvelle vision pour les services d emploi en Nouvelle-Écosse En prévision des changements careers.novascotia.ca Aperçu La Nouvelle-Écosse est sur le point de connaître des changements importants en

Plus en détail

Foire aux questions Les réductions d emplois à Radio-Canada/CBC

Foire aux questions Les réductions d emplois à Radio-Canada/CBC Foire aux questions Les réductions d emplois à Radio-Canada/CBC La Société Radio-Canada/CBC et la Guilde feront tout en leur pouvoir pour éviter des mises à pied involontaires. Ce principe est le fondement

Plus en détail

SSQ Gestion privée Martin Bédard, MBA Directeur institutionnel et gestion privée

SSQ Gestion privée Martin Bédard, MBA Directeur institutionnel et gestion privée SSQ Gestion privée SSQ Groupe financier est une entreprise qui a «Les valeurs à la bonne place» puisqu elle est constituée de gens de valeur, passionnés par leur métier et dont l ambition première est

Plus en détail

L A GESTION INTÉGRÉE DES ABSENCES POUR RA ISONS DE SA NTÉ

L A GESTION INTÉGRÉE DES ABSENCES POUR RA ISONS DE SA NTÉ L A GESTION INTÉGRÉE DES ABSENCES POUR RA ISONS DE SA NTÉ Les grandes lignes du programme À l intention des gestionnaires du Mouvement Desjardins UNE APPROCHE NOVATRICE Le Mouvement Desjardins est soucieux

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec 1. PRÉSENTATION DE LA POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE En avril 2005, le Regroupement

Plus en détail

Les rachats de service

Les rachats de service Les rachats de service Table des matières 3 3 5 7 8 9 10 11 12 13 Qu est-ce qu une proposition de rachat? Avez-vous vraiment besoin de racheter du service? Est-ce financièrement avantageux pour vous d

Plus en détail

Semaine de la persévérance scolaire: 10 au 14 février 2014

Semaine de la persévérance scolaire: 10 au 14 février 2014 Le grand-petit journal Semaine de la persévérance scolaire: 10 au 14 février 2014 Les Journées de la persévérance scolair e (JPS) rappellent l importance de la persévérance et de la réussite scolaire des

Plus en détail

Association québécoise. des directeurs et directrices d établissement d enseignement. retraités

Association québécoise. des directeurs et directrices d établissement d enseignement. retraités Association québécoise des directeurs et directrices d établissement d enseignement retraités La retraite, pour les ex-membres de la FQDE ou ceux 1 qui ont déjà occupé une fonction à la direction d établissement

Plus en détail

L assurance vie universelle

L assurance vie universelle L assurance vie universelle ASSURANCE VIE UNIVERSELLE L assurance vie universelle vise deux objectifs. Protéger au moyen d une assurance à long terme le patrimoine que vous créez à l intention des personnes

Plus en détail

BATIRENSEMBLE.ca UNE INITIATIVE DES SMCC

BATIRENSEMBLE.ca UNE INITIATIVE DES SMCC GUIDE À L INTENTION DES COMMANDITAIRES BATIRENSEMBLE.ca UNE INITIATIVE DES SMCC @cbtu_women facebook.com/buildtogether.ca LE PROGRAMME «BÂTIR ENSEMBLE» INCLUT DES STRATÉGIES QUI ONT ÉTÉ ADAPTÉES POUR RECRUTER

Plus en détail

Bâtir son entreprise sur du SOLIDE

Bâtir son entreprise sur du SOLIDE Bâtir son entreprise sur du SOLIDE Pieux Vistech possède une solide équipe à travers le Québec. Elle recherche actuellement de nouveaux distributeurs pour le reste du Canada et à l international. Avec

Plus en détail

INFO ADIM-ESTRIE. Le mot de votre présidente : Marlène Carbonneau. Vie syndicale locale. Marlène Carbonneau

INFO ADIM-ESTRIE. Le mot de votre présidente : Marlène Carbonneau. Vie syndicale locale. Marlène Carbonneau N O M D E L ' O R G A N I S A T I O N INFO ADIM-ESTRIE A N N É E 2 0 1 2 N O 1 8 F É V R I E R 2 0 1 3 D A N S CE N U M É R O : Mot de votre 1 présidente Vie syndicale 1 locale La minute 2 juridique Zone

Plus en détail

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Nom : Date : GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Compétence 1 : Bâtir et maintenir une image de soi positive Niveau trois : Développer des habiletés afin de maintenir une image de soi positive

Plus en détail

Foire aux questions Les réductions d emplois à Radio-Canada/CBC

Foire aux questions Les réductions d emplois à Radio-Canada/CBC Foire aux questions Les réductions d emplois à Radio-Canada/CBC La Société Radio-Canada/CBC et la Guilde feront tout en leur pouvoir pour éviter des mises à pied involontaires. Ce principe est le fondement

Plus en détail

Lignes de crédit et prêts. Comment combler vos besoins

Lignes de crédit et prêts. Comment combler vos besoins Lignes de crédit et prêts Comment combler vos besoins Nous simplifions le financement Laissez-nous vous aider à trouver le meilleur moyen d obtenir ce que vous voulez Lorsque vous êtes décidé lorsque vous

Plus en détail

GUIDE À L INTENTION DES ENTREPRENEURS ACCRÉDITÉS

GUIDE À L INTENTION DES ENTREPRENEURS ACCRÉDITÉS Note importante : Ce guide sera mis à jour régulièrement. Veuillez consulter notre site web pour obtenir la version la plus récente. GUIDE À L INTENTION DES ENTREPRENEURS ACCRÉDITÉS 1. FORMULAIRES A. CONTRATS

Plus en détail

Guide de prêt SMART Votre parcours vers la liberté financière commence ici! Page 2 de 7

Guide de prêt SMART Votre parcours vers la liberté financière commence ici! Page 2 de 7 Guide de prêt SMART Votre parcours vers la liberté financière commence ici! Page 2 de 7 Réalisez votre rêve de liberté financière Félicitations! Vous avez franchi le premier pas vers votre liberté financière.

Plus en détail

Règlement no. 4 POLITIQUE D INTERVENTION JURIDIQUE. Association du personnel de l École Polytechnique

Règlement no. 4 POLITIQUE D INTERVENTION JURIDIQUE. Association du personnel de l École Polytechnique Règlement no. 4 POLITIQUE D INTERVENTION JURIDIQUE Association du personnel de l École Polytechnique 1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES Afin de ne pas alourdir le texte, tous les termes faisant référence à des personnes

Plus en détail

Marche à suivre pour demander des prestations d assurance-emploi

Marche à suivre pour demander des prestations d assurance-emploi ASSURANCE-EMPLOI Marche à suivre pour demander des prestations d assurance-emploi Cette publication est également offerte en médias substituts sur demande (braille, gros caractères, cassette audio, disque

Plus en détail

INSCRIPTION STAGE ATE 2015

INSCRIPTION STAGE ATE 2015 ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES Techniques de bureautique 412.AA : «Coordination du travail de bureau» INSCRIPTION STAGE ATE 2015 C est le temps d y penser! 1 Témoignage de Michelle Éthier Enseignante en Techniques

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

Dépliant explicatif et critères d attribution

Dépliant explicatif et critères d attribution Dépliant explicatif et critères d attribution Dépôt de candidatures jusqu au Le Fonds de développement culturel s adresse aux organismes culturels, artistes, artisans et établissements d éducation portcartois.

Plus en détail

Ma première assurance auto. Je suis en contrôle!

Ma première assurance auto. Je suis en contrôle! Ma première assurance auto Je suis en contrôle! L assurance auto, c est obligatoire! Obligatoire L assurance auto sert d abord à couvrir les dommages que tu pourrais causer aux autres. Ça s appelle la

Plus en détail

RÈGLEMENT DU FONDS D ENTRAIDE SYNDICALE

RÈGLEMENT DU FONDS D ENTRAIDE SYNDICALE Syndicat de l enseignement de la région du Fer - CSQ RÈGLEMENT DU FONDS D ENTRAIDE SYNDICALE Révisé, novembre 2007 Syndicat de l'enseignement de la région du Fer - CSQ 9 rue Napoléon Sept-Îles (Qc.) G4R

Plus en détail

ENTENTE ASSURANCE COLLECTIVE

ENTENTE ASSURANCE COLLECTIVE ENTENTE ASSURANCE COLLECTIVE www.fc-csn.ca BV5087F (2014-09) La force du nombre Depuis 1988, la Fédération du commerce (CSN) et son partenaire, SSQ Groupe financier, allient leurs forces et leur expertise

Plus en détail

Régime québécois d assurance parentale

Régime québécois d assurance parentale Régime québécois d assurance parentale Table des matières 1. Caractéristiques du RQAP 3 2. Conditions d admissibilité 4 3. Types de prestations offerts 4 4. Moment pour faire une demande de prestations

Plus en détail

LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et moins)

LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et moins) FÉDÉRATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR GUIDE POUR LES MEMBRES DU PERSONNEL DE SOUTIEN DES COLLEGES LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et

Plus en détail

À quoi vous attendre si vous devez présenter une demande de règlement

À quoi vous attendre si vous devez présenter une demande de règlement À quoi vous attendre si vous devez présenter une demande de règlement Votre assurance protection du revenu RBC Assurances reconnaît qu une maladie ou une blessure invalidante peut poser des défis sur les

Plus en détail

Le vrai gain finalement,

Le vrai gain finalement, Le vrai gain finalement, c est ma liberté d action curabill s occupe de la facturation de mes prestations et m ouvre ainsi des espaces de liberté tant sur le plan professionnel que personnel. Au cabinet

Plus en détail

UN SERVICE À VOTRE IMAGE

UN SERVICE À VOTRE IMAGE UN SERVICE À VOTRE IMAGE Un service Un service de de Mutuelles qui qui inspire inspire la fierté! la fierté! Depuis 2012, Depuis l AQEI 2012, offre l AQEI un offre outil un sur outil mesure à mesure ses

Plus en détail

Inscription à l examen d agrément général 2015

Inscription à l examen d agrément général 2015 Inscription à l examen d agrément général 2015 Félicitations! Vous avez pris la décision de participer à l examen d agrément général qui se tiendra le samedi 17 octobre 2015 à l Université Laval, à Québec.

Plus en détail

EXCLUSION ET PÉRIODE PROBATOIRE

EXCLUSION ET PÉRIODE PROBATOIRE EXCLUSION ET PÉRIODE PROBATOIRE Vous venez de prendre connaissance de vos résultats de la session et on vous annonce que vous êtes exclue ou exclu de votre programme d études! Ceci indique que vous ne

Plus en détail

Foire aux questions (FAQ) à l intention des conseillers

Foire aux questions (FAQ) à l intention des conseillers Foire aux questions (FAQ) à l intention des conseillers Intégration L approbation finale a-t-elle été accordée pour cette transaction? Oui, nous avons reçu les approbations nécessaires et avons annoncé

Plus en détail

Assurance protection juridique

Assurance protection juridique Assurance protection juridique Assurance protection juridique Depuis plus de 20 ans, nous aidons nos clients à protéger et à défendre ce qui est essentiel grâce à ce produit unique dans le marché! Offerte

Plus en détail

Unissez-vous à l ACIQ

Unissez-vous à l ACIQ Unissez-vous à l ACIQ NOTRE MISSION L Association des couples infertiles du Québec (ACIQ) a pour mission de représenter et de promouvoir les intérêts des couples infertiles du Québec afin que ceux-ci puissent

Plus en détail

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

C O U R S U P É R I E U R E DISTRICT DE MONTRÉAL

C O U R S U P É R I E U R E DISTRICT DE MONTRÉAL C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE MONTRÉAL NO : 500-06-000373-064 C O U R S U P É R I E U R E (Recours collectifs) OPTION CONSOMMATEURS Demanderesse et JEAN-FRANÇOIS TREMBLAY et al. Personnes

Plus en détail

MINIMISEZ VOS IMPÔTS. À propos de l auteur 50743939%52723549 3465074393954823294 253465074393954 264185027% 409745. Chronique fiscale Juillet 2009

MINIMISEZ VOS IMPÔTS. À propos de l auteur 50743939%52723549 3465074393954823294 253465074393954 264185027% 409745. Chronique fiscale Juillet 2009 52%86 264185027452867253 3294097452 264185%02272354926418 548232940927%2 4%3939548$2329272354926 2723%549264185027 850%27452867253%46507 %5272354$9264185%02272 0227235492%641850 452867253465%074%39395

Plus en détail

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.»

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Apprentissage de commerce. Pour bien démarrer dans la vie professionnelle. Quels que soient vos projets, nous sommes à vos

Plus en détail

Bulletin d information no 2

Bulletin d information no 2 Société de compensation en assurance médicaments du Québec Bulletin d information no 2 Le 13 décembre 2004 À l attention des assureurs et des administrateurs de régimes d avantages sociaux Le système de

Plus en détail

FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.)

FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.) FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.) N o 5 Formulaire d assurance complémentaire pour les dommages occasionnés au véhicule assuré (assurance de remplacement) F.P.Q. N o 5 1 er

Plus en détail

Comment faire face à une plainte d un travailleur à la Commission des normes du travail?

Comment faire face à une plainte d un travailleur à la Commission des normes du travail? Comment faire face à une plainte d un travailleur à la Commission des normes du travail? Me Éric Latulippe et Me François Bouchard, avocats Firme Langlois, Kronström, Desjardins www.langloiskronstromdesjardins.com/latulippe-eric/voir-details.html

Plus en détail

De nouveaux régimes et de nouvelles prestations que vous aimerez.

De nouveaux régimes et de nouvelles prestations que vous aimerez. Assur ance vie simplifiée et SANS exigence médicale Aide-mémoire pour les conseillers seulement De nouveaux régimes et de nouvelles prestations que vous aimerez. Vous aimerez nos nouveaux régimes plus

Plus en détail

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services Partie à l intention des participants potentiels : Qu est-ce que la Puissance des

Plus en détail

Trousse du présentateur 2014-2015. Cégeps Technique de comptabilité et de gestion

Trousse du présentateur 2014-2015. Cégeps Technique de comptabilité et de gestion Trousse du présentateur 2014-2015 Cégeps Technique de comptabilité et de gestion _pager votre passion. Pros recherchés! Vous avez en main la trousse du présentateur de l Ordre des CPA du Québec. Celle-ci

Plus en détail

Régime collectif d assurance responsabilité professionnelle de l Ordre des comptables professionnels agréés du Québec Foire aux questions

Régime collectif d assurance responsabilité professionnelle de l Ordre des comptables professionnels agréés du Québec Foire aux questions Régime collectif d assurance responsabilité professionnelle de l Ordre des comptables professionnels agréés du Québec Foire aux questions 1. J adhère au régime collectif pour la première fois le 1 er avril

Plus en détail

D ASSURANCE MÉDICAMENTS

D ASSURANCE MÉDICAMENTS La consultation de ce document au moyen de technologies d adaptation informatique peut être problématique. Pour un contenu accessible, visitez les pages équivalentes de notre site. DOCUMENT À CONSERVER

Plus en détail

COMMENT LIRE L AFFICHAGE DES RÉSULTATS D UN EXERCICE D ÉQUITÉ SALARIALE?

COMMENT LIRE L AFFICHAGE DES RÉSULTATS D UN EXERCICE D ÉQUITÉ SALARIALE? COMMENT LIRE L AFFICHAGE DES RÉSULTATS D UN EXERCICE D ÉQUITÉ SALARIALE? Information à l intention des personnes salariées travaillant dans une entreprise de 10 à 49 personnes salariées La Loi sur l équité

Plus en détail

Le meilleur programme de financement par cartes-cadeaux au Canada

Le meilleur programme de financement par cartes-cadeaux au Canada Le meilleur programme de financement par cartes-cadeaux au Canada Aperçu du programme Juin 2015 À propos du programme FundScrip FundScrip est un programme de levée de fonds pancanadien qui fait en sorte

Plus en détail

RBC Assurances : une force à mon service. À l usage des conseillers

RBC Assurances : une force à mon service. À l usage des conseillers À l usage des conseillers RBC Assurances : une force à mon service > Un soutien inégalé > Des outils de vente à l avant-garde de l industrie > Une gamme complète de produits > Un nom respecté, synonyme

Plus en détail

C est votre CRTC. Voici comment faire connaître votre opinion! Votre guide pour comprendre nos activités en 5 minutes et y participer

C est votre CRTC. Voici comment faire connaître votre opinion! Votre guide pour comprendre nos activités en 5 minutes et y participer C est votre CRTC Voici comment faire connaître votre opinion! Votre guide pour comprendre nos activités en 5 minutes et y participer CE QUE NOUS FAISONS Établir et maintenir le type de système de communication

Plus en détail

Présentation de notre offre de services. www.fondationmf.ca

Présentation de notre offre de services. www.fondationmf.ca Présentation de notre offre de services Une Fondation bien active en 2013-2014! - Formation - Outils pédagogiques - Activités de financement à revenus partagés - Programme d aide financière www.fondationmf.ca

Plus en détail

Nos outils jeunesse de sensibilisation et d éducation à la démocratie

Nos outils jeunesse de sensibilisation et d éducation à la démocratie Nos outils jeunesse de sensibilisation et d éducation à la démocratie Directeur général des élections du Québec, 2009 Dépot légal - Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2009 Bibliothèque nationale

Plus en détail

CONCOURS «ROULEZ VERT»

CONCOURS «ROULEZ VERT» AVIS DE CONVOCATION Aux membres de la Caisse populaire Desjardins de Lévrard Vous êtes, par la présente, convoqués à l'assemblée générale annuelle de votre caisse qui aura lieu : Date et heure : Vendredi,

Plus en détail

Modalités du programme de remises de la carte Cartomobile MD CIBC à l intention des titulaires de la carte Cartomobile CIBC World MasterCard MC

Modalités du programme de remises de la carte Cartomobile MD CIBC à l intention des titulaires de la carte Cartomobile CIBC World MasterCard MC Modalités du programme de remises de la carte Cartomobile MD CIBC à l intention des titulaires de la carte Cartomobile CIBC World MasterCard MC 1. COMMENT PEUT ON OBTENIR DES REMISES DE LA CARTE CARTOMOBILE?

Plus en détail

Professeur superviseur ALAIN APRIL

Professeur superviseur ALAIN APRIL RAPPORT TECHNIQUE PRÉSENTÉ À L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE DANS LE CADRE DU COURS MGL804 REALISATION ET MAINTENANCE DE LOGICIELS TRAVAIL DE SESSION N12 EVALUATION D UN CONTRAT DE MAINTENANCE DU LOGICIEL

Plus en détail

Combien vaut VRAIMENT votre vieille voiture

Combien vaut VRAIMENT votre vieille voiture Combien vaut VRAIMENT votre vieille voiture Ou Comment j ai appris par hasard que ma voiture avait été revendue 32 FOIS PLUS CHER que le montant de ma reprise! AVERTISSEMENT Cette fiche pratique n a qu

Plus en détail

VOUS AVEZ L ART DE VIVRE, NOUS AVONS L ART D ACCOMPAGNER.

VOUS AVEZ L ART DE VIVRE, NOUS AVONS L ART D ACCOMPAGNER. VOUS AVEZ L ART DE VIVRE, NOUS AVONS L ART D ACCOMPAGNER. OBJECTIF DE NOTRE RENCONTRE Je sais à quel point l achat d une propriété est un projet important. Je sais également combien il est capital que

Plus en détail

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services Click here for the English version Partie à l intention des participants potentiels

Plus en détail

PROTECTION COLLABORATEURS UNE STRATÉGIE DE POURSUITE DES AFFAIRES FAISANT APPEL À L ASSURANCE-VIE ET À L ASSURANCE MALADIES GRAVES

PROTECTION COLLABORATEURS UNE STRATÉGIE DE POURSUITE DES AFFAIRES FAISANT APPEL À L ASSURANCE-VIE ET À L ASSURANCE MALADIES GRAVES PROTECTION COLLABORATEURS UNE STRATÉGIE DE POURSUITE DES AFFAIRES FAISANT APPEL À L ASSURANCE-VIE ET À L ASSURANCE MALADIES GRAVES Aidez vos clients à protéger leur entreprise contre les frais imprévus.

Plus en détail

RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ

RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ Compte-rendu Réunion du 22 octobre 2008 Cette réunion terminait un processus de 3 ans portant sur les cinq propositions pour une meilleure éducation au Québec. D entrée

Plus en détail

Changements dans la façon dont sont payés certains crédits d impôt en Ontario

Changements dans la façon dont sont payés certains crédits d impôt en Ontario Changements dans la façon dont sont payés certains crédits d impôt en Ontario Centre d action pour la sécurité du revenu L Ontario change la façon dont sont payés trois crédits d impôt remboursables. Cela

Plus en détail

VISA AFFAIRES, VISA AFFAIRES PERFORMANCE ET VISA AFFAIRES BANQUE LAURENTIENNE CREVIER

VISA AFFAIRES, VISA AFFAIRES PERFORMANCE ET VISA AFFAIRES BANQUE LAURENTIENNE CREVIER VISA AFFAIRES, VISA AFFAIRES PERFORMANCE ET VISA AFFAIRES BANQUE LAURENTIENNE CREVIER ASSURANCE DÉGAGEMENT DE RESPONSABILITÉ DE L ENTREPRISE L assurance est fournie par la Royal & Sun Alliance du Canada,

Plus en détail

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Pour un avenir de classe Conçu pour vous aider à financer des études postsecondaires à temps plein ou à temps partiel, le REEE vous donne

Plus en détail

Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques

Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques Février 2015 Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques Bonjour, Il nous fait plaisir de vous transmettre une proposition d adhésion aux services juridiques personnalisés de l AQCPE. Ces services

Plus en détail

Thèmes et situations : Personnel et législation sociale dans l entreprise. Fiche pédagogique

Thèmes et situations : Personnel et législation sociale dans l entreprise. Fiche pédagogique Ressources pour les enseignants et les formateurs en français des affaires Activité pour la classe : DFA1 Crédit : Joelle Bonenfant, Jean Lacroix Thèmes et situations : Personnel et législation sociale

Plus en détail

FAIRE COMPTER LES VOTES DANS NOS MILIEUX DE VIE

FAIRE COMPTER LES VOTES DANS NOS MILIEUX DE VIE FAIRE COMPTER LES VOTES DANS NOS MILIEUX DE VIE Que vous puissiez voter ou non, vous pouvez contribuer à façonner l avenir de notre pays : Dites aux autres pourquoi il est important de voter. Organisez

Plus en détail

Comment ne pas aimer faire affaire avec Plan de protection du Canada?

Comment ne pas aimer faire affaire avec Plan de protection du Canada? Comment ne pas aimer faire affaire avec Plan de protection du Canada? Notre vaste gamme de régimes vous aidera à offrir à vos clients la tranquillité d esprit. Dans bien des cas, en comparaison de produits

Plus en détail

Comprendre le fonds de pension? Septembre 2006

Comprendre le fonds de pension? Septembre 2006 «NOTRE FORCE, C EST D ÊTRE UNIS ET SOLIDAIRES» Septembre 2006 Comprendre le fonds de pension Depuis le temps que l on en parle, voici un document qui vous aidera à comprendre votre fonds de pension. Consultez-le

Plus en détail

Foire aux questions. 2. Quand MusicMark a- t- elle été lancée?

Foire aux questions. 2. Quand MusicMark a- t- elle été lancée? Foire aux questions MUSICMARK 1. Qu est- ce que MusicMark? MusicMark est une collaboration entre l ASCAP, BMI et la SOCAN dans le but d améliorer leur efficacité et l expérience générale des membres. 2.

Plus en détail

Table des matières Mise en contexte...3 Historique...3 1995...3 Lettre d entente no 54... 3 1996...3 Diagnostic du plan Imbeault, le plan qui est

Table des matières Mise en contexte...3 Historique...3 1995...3 Lettre d entente no 54... 3 1996...3 Diagnostic du plan Imbeault, le plan qui est Section locale 2000 Table des matières Mise en contexte...3 Historique...3 1995...3 Lettre d entente no 54... 3 1996...3 Diagnostic du plan Imbeault, le plan qui est actuellement en vigueur... 3 1997...3

Plus en détail

Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise

Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise L expérience à votre service Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise Assurance pollution et coûts de dépollution des locaux d entreprise Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise

Plus en détail

Consultation 2014 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ET CONSULTATION ANNUELLE 3 DÉCEMBRE 2014

Consultation 2014 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ET CONSULTATION ANNUELLE 3 DÉCEMBRE 2014 1 Consultation 2014 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ET CONSULTATION ANNUELLE 3 DÉCEMBRE 2014 QUI EST RECYCLEMÉDIAS? 2 RecycleMédias est un organisme privé à but non lucratif. Formé en décembre 2000 et agréé par le

Plus en détail

Réforme de l assurance-emploi Exemples pour le primaire et secondaire (FSE et FPEP)

Réforme de l assurance-emploi Exemples pour le primaire et secondaire (FSE et FPEP) Réforme de l assurance-emploi Exemples pour le personnel enseignant primaire et secondaire (FSE et FPEP) Avril 2013 Mario Labbé, conseiller Sécurité sociale, CSQ-Québec 2 3 Catégories de prestataires Travailleuses

Plus en détail

Profession PHOTOGRAPHE INDÉPENDANT. Éric Delamarre. Groupe Eyrolles, 2009, 2011, ISBN : 978-2-212-67338-8. 2 e édition

Profession PHOTOGRAPHE INDÉPENDANT. Éric Delamarre. Groupe Eyrolles, 2009, 2011, ISBN : 978-2-212-67338-8. 2 e édition Profession PHOTOGRAPHE INDÉPENDANT Éric Delamarre Groupe Eyrolles, 2009, 2011, ISBN : 978-2-212-67338-8 2 e édition Avant-propos Être photographe professionnel indépendant, c est avant tout concevoir,

Plus en détail

Le présent avis s adresse à tous les représentants en assurance, aux experts en sinistre et aux planificateurs financiers.

Le présent avis s adresse à tous les représentants en assurance, aux experts en sinistre et aux planificateurs financiers. Avis relatif à l application du Règlement sur l exercice des activités des représentants, R.R.Q., c. 9.2, r. 10 (Loi sur la distribution de produits et services financiers) Le présent avis s adresse à

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience «Ingénieur diplômé de l Ecole des Métiers de l Environnement»

Validation des Acquis de l Expérience «Ingénieur diplômé de l Ecole des Métiers de l Environnement» Validation des Acquis de l Expérience «Ingénieur diplômé de l Ecole des Métiers de l Environnement» Génie Industriel de l Environnement LIVRET 2 Constitution et présentation du dossier VAE devant le jury

Plus en détail

Sur le web Portail Bulletin Vigiexpress Bulletin VigieRT Génération-RHRI Vidéo promotionnelle. Partenariats commerciaux et publicité 2013-2014 - 1

Sur le web Portail Bulletin Vigiexpress Bulletin VigieRT Génération-RHRI Vidéo promotionnelle. Partenariats commerciaux et publicité 2013-2014 - 1 Partenariats commerciaux et publicité 2013-2014 Sur le web Portail Bulletin Vigiexpress Bulletin VigieRT Génération-RHRI Vidéo promotionnelle Partenariats commerciaux et publicité 2013-2014 - 1 Table des

Plus en détail

RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-ÉTUDES

RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-ÉTUDES RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-ÉTUDES Table des matières. les frais d études EN 2030, UNE RÉALITÉ FRAPPANTE 2 2. Des subventions attrayantes canadienne pour l épargne-études (SCEE) 4 Bon d études canadien

Plus en détail

Coopérer. pour créer l avenir

Coopérer. pour créer l avenir novembre 10 Coopérer pour créer l avenir Depuis 110 ans, chez Desjardins, premier groupe financier coopératif en importance au Canada, la coopération est notre âme et nos membres, notre raison d être.

Plus en détail

Examen d habileté à effectuer des tâches de chef d équipe pour le personnel de bureau. Exemples de questions

Examen d habileté à effectuer des tâches de chef d équipe pour le personnel de bureau. Exemples de questions Examen d habileté à effectuer des tâches de chef d équipe pour le personnel de bureau (G C E B) Pour approfondir vos connaissances sur les emplois dans la fonction publique, consultez le site www.carrieres.gouv.qc.ca.

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LES IMPACTS DE LA RÉFORME DE L ASSURANCE-EMPLOI

QUESTIONNAIRE SUR LES IMPACTS DE LA RÉFORME DE L ASSURANCE-EMPLOI QUESTIONNAIRE SUR LES IMPACTS DE LA RÉFORME DE L ASSURANCE-EMPLOI Depuis le 6 janvier 2013, le gouvernement Harper a mis en place une réforme injuste du régime d assurance-emploi. Cette réforme a notamment

Plus en détail

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT www.cfdt.fr SOMMAIRE 4 5 6 7 8 9 10 11 ADHÉRER ME REPRÉSENTER ME DÉFENDRE COTISER / VOTER Rédaction, création et réalisation graphiques :

Plus en détail

CV INSTITUTIONNEL ENSEMBLE POUR VOTRE AVENIR LA CARRA, UN EMPLOYEUR À DÉCOUVRIR POUR NOUS JOINDRE. Du personnel qualifié.

CV INSTITUTIONNEL ENSEMBLE POUR VOTRE AVENIR LA CARRA, UN EMPLOYEUR À DÉCOUVRIR POUR NOUS JOINDRE. Du personnel qualifié. ENSEMBLE POUR VOTRE AVENIR Notre clientèle étant très diversifiée, nous devons nous assurer de bien la connaître afin de mettre UN EMPLOYEUR À DÉCOUVRIR en place une prestation de services adaptés à ses

Plus en détail

Consolider les groupes d intérêt en santé publique : Leçons apprises

Consolider les groupes d intérêt en santé publique : Leçons apprises Consolider les groupes d intérêt en santé publique : Leçons apprises L Association des facultés de médecine du Canada (AFMC) a obtenu des fonds de l Agence de la santé publique du Canada afin de promouvoir

Plus en détail

sur votre crédit Tout connaître et les assurances

sur votre crédit Tout connaître et les assurances sur votre crédit Tout connaître et les assurances Introduction Le principe d équité en assurance de dommages veut que la prime reflète le risque à assurer. Un des critères utilisés par les assureurs de

Plus en détail