Des engagements fermes, M. Couillard!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Des engagements fermes, M. Couillard!"

Transcription

1 Printemps 2014 Bulletin d information de la Fédération du personnel de soutien scolaire (CSQ) Mot du président Éric Pronovost Président FPSS-CSQ Dernière ligne droite de la négociation 2015 La deuxième phase de consultation auprès des membres de notre fédération est maintenant terminée. Nous voici dans la préparation et l analyse de nos revendications en vue du renouvellement de la convention collective, notre contrat de travail pour l ensemble des membres du personnel de soutien scolaire FPSS-CSQ. Ce processus important se fera en collaboration avec les déléguées et délégués des syndicats affiliés représentant l ensemble des membres lors des Conseils fédéraux de juin et septembre Soyez assurés que l analyse professionnelle des demandes issues des deux consultations, des travaux d instances fédératives, de la consultation auprès de nos conseillères et conseillers à la Fédération ainsi que de notre réseau d applicatrices et applicateurs de nos syndicats reflètera vos revendications et les mènera dans le prochain dépôt au gouvernement. Des engagements fermes, M. Couillard! À la suite de notre tournée dans les syndicats affiliés à la FPSS-CSQ, force est de constater que la situation du personnel de soutien scolaire s est détériorée au cours des dernières années avec un fardeau de tâche qui s est alourdi pour plusieurs catégories d emplois. Les nombreuses compressions en éducation, trop souvent faites sur le dos du personnel de soutien scolaire, ont des effets néfastes sur le service direct à l élève et administratif. Il est temps que le gouvernement de M. Couillard investisse en éducation pour s assurer que la popu lation du Québec reçoit les services auxquels elle s attend et que l on accorde au personnel de soutien scolaire des conditions de travail qui lui permettent de donner un service de qualité. La valorisation un incontournable! Le personnel de soutien scolaire a eu plus que sa part de compressions. Il est maintenant essentiel qu il y ait un changement de vision de la part tant du gouvernement que de nos administratrices et administrateurs scolaires pour s assurer que ces femmes et ces hommes sont évalués à leur juste valeur. Les actions qu ils posent au quotidien sont un travail essentiel pour assurer la réussite des élèves, et ce, partout au Québec. Nous représentons 81 corps d emplois différents tant administratif que manuel, technique ou paratechnique. Il faut que la population en général, le gouvernement et les administratrices et administrateurs des commissions scolaires sachent et surtout reconnaissent qui nous sommes dans la grande roue de l éducation. Un message à pilonner! En tant que membre du personnel de soutien scolaire, nous avons la responsabilité de nous valoriser et aussi de faire réaliser à notre entourage toute la place et toute l importance du rôle de premier plan que le soutien scolaire occupe. Il faut cesser de dire que nous sommes seulement du personnel de soutien scolaire, car sans nous, les directions, le personnel enseignant et le personnel professionnel ne pourraient accomplir leur propre travail. Il faut cesser de voir nos emplois de soutien comme un travail secondaire. Nous occupons ces emplois et nous avons choisi d y faire carrière, nous sommes compétents, nous sommes qualifiés et nous possédons une expertise dont on ne peut se passer. Valoriser et encourager nos professions garantit à nos commissions scolaires une maind œuvre qualifiée qui développera un sentiment d appartenance à son milieu de travail. Sur la première marche du podium Comme personnel de soutien scolaire, nous devons faire partie de la plus haute marche du podium de l éducation. Nous sommes tout aussi importants que le personnel enseignant et le personnel professionnel dans le système d éducation au Québec. Nous devons former une équipe solide, qui travaillera en collégialité pour ainsi démontrer à nos administratrices et administrateurs scolaires toute l importance de ce réseau scolaire dans la stabilité de nos écoles partout au Québec. Ensemble, unis et engagés! Ensemble Unis Engagés fpss.csq.qc.net fpss.csq.qc.net facebook.com/fpss.csq _Relais_print2014-FR.indd 1

2 FPSS - CSQ 02 L école a besoin de soutien Vice-présidente FPSS-CSQ C est avec plaisir que nous vous annonçons le lancement officiel de la campagne de valorisation du personnel de soutien scolaire FPSS-CSQ. C est sous le thème L école a besoin de soutien que nous voulons faire connaitre les 81 corps d emplois du personnel de soutien scolaire. La Fédération a créé un microsite afin de faire la promotion du travail important accompli par nous toutes et tous. Nous avons opté pour une campagne Web pour nous permettre une plus grande visibilité que par les médias plus traditionnels. Nous savons toutes et tous que le Web peut être une façon de passer notre message de façon très virale. Vidéo de promotion Pour l occasion, une première vidéo a été réalisée ; une vidéo dynamique et originale où l on voit l importance du travail que le personnel de soutien scolaire accomplit chaque jour dans nos établissements auprès des élèves et de leurs parents. Une campagne à notre image, une campagne passionnée C est connu, le personnel de soutien, ce sont des gens de cœur, des gens passionnés et aussi les mieux placés pour nous parler de leur métier. Nous avons donc profité de la tournée médiatique qui vient de se terminer pour réaliser plusieurs entrevues audio et vidéo avec vos collègues de travail. Comme il s agit d une campagne qui se poursuivra dans le temps, nous allons continuer de la bonifier afin d inclure le plus de corps d emplois possible. Nous comptons sur votre aide Dans un premier temps, nous vous demandons d aller voir le site et son contenu, et vous êtes invités à nous écrire et à nous laisser vos commentaires. Comme nous sommes plus de membres à la FPSS-CSQ, nous vous demandons aussi votre aide. Votre aide pour diffuser le contenu du site parce que plus nous serons à le faire, plus la population, nos dirigeantes et dirigeants de commissions scolaires et le gouvernement seront sensibilisés et informés de l importance du travail du personnel de soutien scolaire. Comme la prochaine période de négociation est à nos portes, il faut le faire dès maintenant! C est ici que ça se passe Donc, c est au que toute cette belle aventure prend forme. De plus, en visitant la page Facebook de la FPSS-CSQ au vous pourrez participer au concours et courir la chance de gagner un des dix exemplaires du nouvel album Lunes de Chloé Lacasse, la grande gagnante des Francouvertes 2011, qui a prêté sa chanson «Tout va bien» à la campagne de la Fédération du personnel de soutien scolaire. Venez donc nous visiter en grand nombre, et nous nous ferons un plaisir de lire vos nombreux commentaires. Le Relais Printemps 2014 Bulletin de la Fédération du personnel de soutien scolaire (CSQ) fpss.csq.qc.net Courriel : FPSS-CSQ, Montréal 9405, rue Sherbrooke Est Montréal, (Québec) H1L 6P3 FPSS-CSQ, Québec 320, rue Saint-Joseph Est, bur. 100 Québec (Québec) G1K 9E7 Rédactrice en chef Rédaction Pierre Charland Julie Ducharme Éric Pronovost Billy-Sam Roy Relecture Josée Beaupré Martine Lauzon Secrétariat Josée Beaupré Photographies Archives CSQ François Beauregard Design graphique Chany Lagueux Montage infographique Interscript Production Johanne Boucher Impression Solisco Tirage copies Dépôt légal Bibliothèque nationale du Québec Bibliothèque nationale du Canada _Relais_print2014-FR.indd 2

3 FPSS - CSQ 03 Il n y a pas de petit vol. Dans le cadre de son emploi, chacun d entre vous utilise des outils de travail très variés, et ce, en fonction de sa classe d emplois. Par exemple : Julie Ducharme Conseillère FPSS-CSQ Les personnes qui détiennent des emplois de soutien administratif vont utiliser, entre autres, crayons, stylos, papier, enveloppes, timbres, ordinateurs, dictionnaires, etc. De plus, ces mêmes personnes ont souvent la responsabilité de gérer une somme d argent, communément appelée «petite caisse». Les personnes qui occupent un emploi de soutien manuel, pour leur part, vont utili ser marteaux, perceuses, scies, tournevis, pinceaux, produits nettoyants, aspirateurs, polisseuses, etc. L appropriation d un bien appartenant à l employeur, temporairement ou non, l em prunt d une somme d argent non autorisé, l appropriation d un bien au rebut/recyclage non autorisé, ont souvent été qualifiés, par les juges et les arbitres, comme étant un vol, et ce, peu importe la valeur du bien. Voici quelques exemples de ce qui pour rait être considéré comme étant un vol : Une salariée a oublié son repas du midi à la maison et elle n a pas d argent dans son porte-monnaie. Elle emprunte, sans auto risation, 10 $ dans la petite caisse. Elle sait très bien qu elle remettra l argent le lendemain. Un salarié amène à la maison, pour la fin de semaine, un compresseur, et ce, sans autorisation. Il se dit qu il rapportera le compresseur lundi matin. De toute façon, l atelier est fermé la fin de semaine. Une salariée amène à la maison des surli gneurs de différentes couleurs. Son enfant doit en rapporter à l école le lendemain. Elle n a pas le temps d aller en acheter après le travail. Elle en apporte donc deux à la maison. Un salarié aperçoit, dans les rebuts, de vieux bureaux, brisés et inutilisables. Il constate que ces objets sont là depuis un certain temps. Il apporte donc un bureau à la maison, et ce, sans autorisation. Pour une salariée ou un salarié, le fait d être accusé de vol est extrêmement lourd de conséquences puisqu en agissant ainsi, l employeur fera valoir le bris du lien de confiance afin de justifier un congédiement. Une salariée constate que plusieurs dictionnaires et grammaires désuets sont empilés sur une table et ne servent donc plus. Elle apporte à la maison un diction naire, et ce, sans autorisation. Dans une relation employeur-employé, l obligation d honnêteté de part et d autre est essentielle. Cette obligation relève de l exi gence de la bonne foi codifiée à l article 2088 du Code civil du Québec. Donc, si la faute de la personne salariée est démontrée, les décideurs jugent, la plupart du temps, que le congédiement est justifié. Sans présumer que tous ces exemples mèneront inéluctablement au congédiement, vous devez savoir que le risque est réel et que la sanction est considérable. REMBOURSEMENT en heures 48 Le jeu n en vaut pas la chandelle! Réclamez sur le Web en quelques clics! Depuis le 3 mars 2014, vous pouvez bénéficier de notre service de réclamation Web pour réclamer certains frais médicaux par le biais de notre site ACCÈS assurés. Simples et efficaces, les réclamations Web vous permettent d obtenir vos remboursements en 48 heures, d'éliminer les formulaires, enveloppes et délais postaux! Assurez-vous dès maintenant d'être inscrit au site ACCÈS assurés et au dépôt direct de vos prestations. Lors de votre prochaine réclamation PENSEZ WEB! ssq.ca _Relais_print2014-FR.indd 3

4 FPSS - CSQ 04 La FPSS-CSQ en tournée dans une ville près de chez vous! Vice-présidente FPSS-CSQ Le 5 mai dernier se terminait, dans la belle ville de Gatineau, la tournée médiatique organisée par la Fédération du personnel de soutien scolaire (FPSS-CSQ) avec vos dirigeantes et dirigeants locaux. Elle nous a menés dans quatorze villes à travers la province de Québec. Cette tournée avait plusieurs buts. Dans un premier temps, faire connaitre et reconnaitre le travail accompli par le personnel de soutien scolaire dans nos écoles et centres. Dans un deuxième temps, revendiquer auprès du gouvernement notre place sur la plus haute marche du podium de notre système scolaire, au même titre que le personnel enseignant et le personnel professionnel qui travaille dans nos établissements scolaires et, dans un troisième temps, rencontrer vos comités exécutifs locaux pour permettre au comité exécutif de la FPSS-CSQ de bien comprendre les réalités propres à chacune de vos régions. Des tâches et des responsabilités essentielles Le travail du personnel de soutien scolaire est très diversifié et peu connu de l ensemble de la population. Ces travailleuses et travailleurs sont trop souvent les premiers à écoper des compressions dans le secteur de l éducation. Nous avons aussi précisé l importance de notre présence dans nos écoles en rappelant qu en une seule journée à l école, un enfant peut rencontrer pas moins de 20 à 25 fois le personnel de soutien pour recevoir des services directs. Ce n est pas peu dire, et il est temps que le gouvernement et les administratrices et administrateurs scolaires ainsi que le public en général en prennent conscience. Le devoir de bien vous représenter Déterminée à ce que le personnel de soutien scolaire soit reconnu à sa juste valeur, la FPSS-CSQ a tenu, dans chacune des quatorze villes visitées, des rencontres avec les membres du comité exécutif local pour resserrer les liens en vue de la prochaine négociation. Pour la FPSS-CSQ, il est primordial d être près des membres qu elle représente et d avoir une bonne connaissance de leur vécu dans leur milieu respectif. De cette façon, Soyez certains que nous voulons vous entendre où que vous soyez. AENQ-CSQ Nord québécois SRES-CSQ Saguenay SESM-CSQ Mauricie FER-CSQ Port-Cartier, Sept-Îles, Littoral, Fermont SC-CSQ Rive Sud SLESS-CSQ Laval SPSERN-CSQ Saint-Jérôme SSSO-CSQ Gatineau SPSTL-CSQ Région de Vaudreuil SSSR-CSQ Nicolet SSEPI-CSQ Est de Montréal SPSCSPS-CSQ Région de Québec STEEQ-CSQ Est du Québec, Îles-de-la-Madeleine SPSS-CSQ Région de la Beauce TRUSS-CSQ Estrie SEM-CSQ Sherbrooke SPTA-CSQ Sherbrooke _Relais_print2014-FR.indd 4

5 FPSS - CSQ 05 présence dans les écoles. Il faut être fier du travail que les employées et employés de soutien accomplissent chaque jour, et ce, avec une expertise, dans leur domaine respectif, dont on ne peut se passer. Nous pouvons affirmer que cette tournée a été un succès. Nous avons eu une très grande visibilité tant dans les journaux locaux, qu auprès des grandes chaînes telles que TVA, Radio-Canada et Vtélé. Le président de la FPSS-CSQ a donné tout près de 45 entrevues, tous médias confondus. Vous pouvez d ailleurs en regarder quelques-unes en vous rendant sur la page Facebook de la FPSS-CSQ au nous sommes en mesure de mieux les défendre et de parler en leur nom lorsque nous rencontrons les représentantes et représentants aussi bien du gouvernement que des commis sions scolaires. Mission visibilité accomplie Pour cette tournée, nous avons organisé une série de confé rences de presse pour diffuser notre message. Les médias étaient invités à venir entendre ce message, mais aussi celui de vos présidences locales. D ÉC ON OM IES D IM PÔ T Les journalistes étaient très surpris d apprendre que le ersonnel de soutien scolaire, c était 81 corps d emplois p différents. Nous avons aussi précisé l importance de notre fondsftq.com INVESTIR DANS LE REER DU FONDS, C EST PAYANT! Investissez dans votre REER, obtenez 30 % d économies d impôt supplémentaires et FAITES TOURNER L ÉCONOMIE D ICI. Pour en savoir davantage sur le REER du Fonds de solidarité FTQ, visitez notre site Internet ou composez le FONDs (3663). SOU13PubJournLeRelais.indd _Relais_print2014-FR.indd :38 PM

6 FPSS - CSQ 06 S impliquer syndicalement, ça commence quand? Vice-présidente FPSS-CSQ Dernièrement, le Comité des jeunes de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) célébrait ses 20 ans. Vingt ans, vous dites? Eh bien oui! Alors qu encore trop peu de gens ignorent l existence de ce comité, il a permis à plusieurs de commencer leur implication syndicale. Les raisons qui ont poussé les jeunes à s impliquer au sein du Comité des jeunes sont nombreuses. Mais une chose est certaine, cette place de choix, qui est réservée aux jeunes, est un tremplin important pour poursuivre l implication syndicale. Pour l occasion, j ai demandé à Billy-Sam Roy, membre du Comité, de nous parler de l importance de la place des jeunes. La Centrale a aussi produit une belle vidéo pour l occasion, que vous pouvez regarder à l adresse Web suivante : youtube/ak2bzyddaeq. Bonne lecture à toutes et tous. Pourquoi est-ce important que les jeunes prennent leur place? Billy-Sam Roy Comité des jeunes CSQ J avoue qu à première ouïe, la question m a fait sursauter : «Pourquoi est-ce important que les jeunes prennent leur place?» À question simple, réponse simple : parce que si nous ne la prenons pas, si nous ne nous faisons pas entendre, personne ne le fera à notre place. Je crois fermement qu avec nos désirs, nos responsabilités croissent en tandem. Vous voulez être écoutés : parlez. Vous voulez être respectés : soyez sages et respectables dans vos propos et vos actions. Comme M me Chabot, ainsi que M. Parent avant elle, se plaît à le répéter : «Les bottines doivent suivre les babines.» Jadis, des jeunes se sont levés pour être entendus et se sont servis des moyens à leur disposition pour être pris au sérieux dans notre centrale et les autres également. Aujourd hui, nous pouvons être fiers des comités qui sont les nôtres et auxquels nous sommes invités à participer, tant en CSQ qu ailleurs. Mais n oubliez pas que, maintenant que ces batailles sont gagnées, il faut les honorer de nos efforts et de notre présence. L heure est à la participation aux instances, à la recherche d information entre nous et de solutions aux problèmes concrets : la précarité d emploi ; les menaces constantes à notre environnement inestimable ; le système électoral qui nous polarise et nous éloigne des enjeux de fonds qui esquisseront notre futur et celui de nos enfants ; notre économie sucée, ponctionnée, grugée jusqu à la moelle par la cupidité de multinationales et d intérêts privés qui se vautrent dans nos fonds publics à grand coup d évasion fiscale par des accords que nos propres traîtres de représentants politiques ont signés pour servir leurs intérêts professionnels et pécuniaires ; la convergence médiatique nos communications parasitées et la vérité tordue et défigurée ; notre culture abrutie à coup de télévision qui nivelle constamment son contenu vers le bas ; et tout ça pour servir encore des intérêts strictement financiers et sans avenir. Ces problèmes, on les connait ; ce sont les solutions qui doivent monopoliser notre attention et nos actions, dorénavant. Joignezvous à nous ; ensemble, joignons-nous à d autres et unis, forts et mus par une même soif de justice et de changements, transcendant nos différences et les cicatrices du passé, nous ferons du Québec ce que nos aînées et aînés auraient voulu, ce que nous voulons maintenant et ce dont nos enfants pourront prendre soin avec gratitude dans un futur si près de nous : une société juste, transparente et à l écoute de ses contribuables dans un environnement sain. MACTE ANIMO! Courage, agissons! _Relais_print2014-FR.indd 6

7 FPSS - CSQ 07 Obéir d abord, se plaindre ensuite Mon supérieur me presse d exécuter une tâche qui me semble contraire à la conven tion collective. Dois-je obéir ou refuser? Pierre Charland Conseiller FPSS-CSQ Les arbitres de grief qui ont eu à répondre à cette question ont généralement appliqué la règle «obéir d abord, se plaindre ensuite». Donc : obéir à la directive donnée par l em ployeur et ensuite se plaindre. Le déclenchement de la procédure pour se plaindre se fait par le dépôt d un grief. En effet, le grief est le moyen privilégié pour faire respecter ses droits issus de la conven tion collective. C est le recours qui permettra CONCOURS MA CAISSE ET MOI EN VOYAGE! Exclusif aux membres affiliés à la csq Comment participer? en DeVenant membre! 1 crédit voyage pour 2 personnes à gagner Ouvrez un compte à la Caisse Desjardins de l Éducation d ici le 12 décembre 2014, et faites l acquisition d un produit admissible au concours. de corriger la situation litigieuse entre les parties, et ce, rétroactivement au moment où se sont déroulés les incidents. C est cette correction qui sera privilégiée par l arbitre de grief. Dans les cas où elle serait impos sible, il pourrait, entre autres, octroyer des dommages-intérêts. Quoi qu il en soit, ce sera à l arbitre de grief, en raison de son pou voir de correction et de réparation, de retenir la mesure qui permettra le plus possible de remettre les parties dans l état où elles étaient avant la violation de la convention collective. Toutefois, la salariée ou le salarié qui refuse d obéir à un ordre pourrait se voir imposer de la part de son employeur une mesure disciplinaire pour insubordination. Il est vrai cependant que le devoir d obéissance de la salariée ou du salarié a certaines limites. En effet, dans des cas très particuliers, elle ou il pourrait être justifié de refuser d obéir puisqu un ordre ne doit pas être contraire à la loi1, à l ordre public, à la sécurité et ne doit pas être manifestement contraire à la convention collective ou causer un préjudice substantiel que la procédure du grief ne pourra redresser. Nous reconnaissons qu il s agit ici de concepts parfois abstraits qui laissent une grande place à l interprétation. Chaque cas en devient un d espèce. Dans le doute, avant de prendre une décision qu elle ou il pourrait par la suite regretter, une sala riée ou un salarié averti devrait évidemment consulter son syndicat. Augmentez vos chances de gagner en nous référant de nouveaux membres! Le concours se déroule jusqu au 12 décembre Tirage le 18 décembre Pour connaître le règlement, consultez le site de la Caisse EDUc (3382) 1 Par exemple, le droit de refus de la travailleuse ou du travailleur en vertu de la Loi sur la santé et la sécurité du travail L.R.Q. c., S-2.1. Voir à cet effet l article sur le droit de refus dans Le Relais de mars _Relais_print2014-FR.indd 7

8 FPSS - CSQ 08 Moto, bateau, véhicule récréatif Du plaisir assuré avec La Personnelle Les adeptes de véhicules de plaisance vivent souvent une relation passionnelle avec leur moyen de locomotion. Même s ils l utilisent parfois à des fins pratiques, comme la moto pour se rendre au boulot, leur véhicule est avant tout synonyme de plaisir et d évasion. Les spécialistes de La Personnelle, assurances générales inc., l assureur de groupe de la CSQ, le savent très bien. Ils ont l habitude de répondre aux besoins de leurs clients enthousiastes à l idée de prendre la route ou le large en se sachant bien protégés. À la base, La Personnelle leur offre les mêmes privilèges qu avec ses assurances auto et habitation, à savoir des tarifs de groupe exclusifs, des protections personnalisées, des conseils avisés donnés par une équipe d agents certifiés et un service attentionné. S ajoutent ensuite différentes particularités propres à chaque produit d assurance. Assurance moto : liberté et simplicité Les amateurs de moto peuvent trouver à La Personnelle des protections complètes pour une vaste gamme de marques et de modèles, et ce, à des prix très concurrentiels. Si vous êtes en période de magasinage d une nouvelle moto ou de renouvellement d assurance, demander une soumission en ligne vous facilite la vie. Il vous est possible d obtenir une soumission rapidement, 24 heures sur 24, afin de comparer les offres et faire un choix éclairé. Assurance véhicule récréatif : l aventure en toute quiétude Que vous soyez amateur de randonnée en motoneige ou en VTT, ou que vous parcouriez le Canada ou les États-Unis à bord de votre autocaravane, La Personnelle vous offre les protections pour répondre à vos besoins. L assurance de La Personnelle couvre la plupart des véhicules récréatifs : véhicule tout-terrain, roulotte, autocaravane, motoneige, embarcation, motomarine, etc. Les conseillers de La Personnelle se feront un plaisir de vous aider à choisir des protections qui vous conviennent. Protégez la valeur de votre véhicule récréatif Grâce à l option Valeur plusmc, votre motocyclette, motoneige, VTT ou caravane, neuf ou d occasion, est protégé contre la dépréciation pour une période pouvant aller jusqu à 5 ans. Si votre véhicule est volé et non retrouvé ou déclaré perte totale, vous obtiendrez une indemnité équivalant au prix payé à l achat augmenté d un pourcentage annuel. En cas de perte partielle, vous bénéficierez d une indemnisation sans dépréciation. Les pièces endommagées seront, selon le cas, réparées ou remplacées par des pièces neuves. Assurance bateau Avec ses tarifs réduits et ses critères d admissibilité élargis pour certains types d embarcation l assurance bateau de La Personnelle est plus avantageuse que jamais. Combinée au rabais de groupe exclusif offert aux membres/employés de la CSQ, les tarifs sont hautement compétitifs. L assurance bateau est réservée aux clients de La Personnelle qui souscrivent une assurance habitation. Il s agit d un autre privilège que leur offre leur assureur de groupe. Pour avoir plus de détails sur les différentes assurances récréatives ou pour obtenir une soumission : visitez csq.lapersonnelle.com (assurance moto seulement) ou composez La Personnelle désigne La Personnelle, assurances générales inc. Ces conseils sont fournis à titre purement indicatif et ne constituent ou ne remplacent pas ceux d un expert en la matière. Toute vérification faite pour donner suite au présent document devra être effectuée en toute sécurité et, au besoin, être exécutée par une personne expérimentée et habilitée dans le domaine. La Personnelle, assurances générales inc. se dégage de toute responsabilité qui pourrait en découler. Certaines conditions s appliquent pour pouvoir bénéficier de notre assurance bateau. Vous pouvez contacter un représentant en assurance de dommages pour connaître nos normes de souscription et savoir si vous êtes admissibles à cette protection. MC Option Valeur plus est une marque de commerce d une compagnie affiliée à La Personnelle, assurances générales inc. Les clauses et modalités relatives aux protections décrites sont précisées au contrat d assurance. Certaines conditions et exclusions s y trouvent _Relais_print2014-FR.indd 8

Ensemble Unis Engagés. Mot du président. La pression monte! Monsieur Blais, où êtes-vous? Les libéraux, c est assez! Des gras dur!

Ensemble Unis Engagés. Mot du président. La pression monte! Monsieur Blais, où êtes-vous? Les libéraux, c est assez! Des gras dur! Printemps 2015 Bulletin d information de la Fédération du personnel de soutien scolaire (CSQ) Mot du président Éric Pronovost Président FPSS-CSQ Au cours des dernières semaines, nous avons rencontré plusieurs

Plus en détail

ASSURANCES AUTO - HABITATION - ENTREPRISE - VÉHICULES RÉCRÉATIFS

ASSURANCES AUTO - HABITATION - ENTREPRISE - VÉHICULES RÉCRÉATIFS ASSURANCES AUTO - HABITATION - ENTREPRISE - VÉHICULES RÉCRÉATIFS La bonne combinaison d économies, de tarifs de groupe exclusifs et de protections personnalisées La bonne combinaison. HABITATION ÉCONOMIES

Plus en détail

gens qui ont façonné notre Fédération au fil du temps est un trésor inestimable ; nous devrons nous y référer pour mieux définir notre avenir.

gens qui ont façonné notre Fédération au fil du temps est un trésor inestimable ; nous devrons nous y référer pour mieux définir notre avenir. Automne 2013 Bulletin d information on de la Fédération du personnel de soutien scolaire (CSQ) Mot du président Éric Pronovost Président FPSS-CSQ Ensemble, Unis, Engagés! Plusieurs grands défis nous attendent

Plus en détail

Vous achetez une première habitation? Sachez RAPer sans déraper!

Vous achetez une première habitation? Sachez RAPer sans déraper! Vous achetez une première habitation? Sachez RAPer sans déraper! Recherche et rédaction Julien Michaud (Autorité des marchés financiers) Collaborateurs Vincent Ardouin (Cégep Marie-Victorin) Marylaine

Plus en détail

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ TEMPORAIRE. (autre qu en service de garde)

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ TEMPORAIRE. (autre qu en service de garde) DE-02-03-04 Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ TEMPORAIRE (autre qu en service de garde) La convention collective et les arrangements locaux S3 2000-2002 Fédération du personnel de soutien

Plus en détail

SEPTEMBRE2013 Prise 04

SEPTEMBRE2013 Prise 04 SEPTEMBRE2013 Prise 04 Dans ce numéro Nouvelles heures d ouverture PORTRAIT DE DIRIGEANT CONSEIL FISCALITÉ OT DU IRECTEUR ÉNÉRAL Dans le but de vous offrir une prestation de service correspondant à vos

Plus en détail

Phase 1 Entre le 16 janvier et le 4 mars 2012

Phase 1 Entre le 16 janvier et le 4 mars 2012 Règlement officiel Le concours «Êtes-vous prêt?» se déroulera du 16 janvier 2012 (00 h 01) au 4 mars 2012 (23 h 59) et du 9 avril 2012 (00 h 01) au 3 juin 2012 (23 h 59). Il est organisé par les Services

Plus en détail

Assemblée publique annuelle 2011 3 novembre 2011 Trois-Rivières, QC. allocutions de

Assemblée publique annuelle 2011 3 novembre 2011 Trois-Rivières, QC. allocutions de 1 Assemblée publique annuelle 2011 3 novembre 2011 Trois-Rivières, QC allocutions de Bryan P. Davies Président du conseil d administration Société d assurance-dépôts du Canada et Michèle Bourque Présidente

Plus en détail

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES Alternance travail-études au niveau collégial... 5 Rôles et responsabilités de chacun... 6 Avantages de l alternance travail-études... 7 Situations particulières...

Plus en détail

notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC

notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC Faites partie de la plus grande campagne de sensibilisation du public aux bienfaits des sciences de la vie L innovation en santé : des

Plus en détail

RÈGLEMENT DU CONCOURS Profitez de la vie avec La Capitale

RÈGLEMENT DU CONCOURS Profitez de la vie avec La Capitale RÈGLEMENT DU CONCOURS Profitez de la vie avec La Capitale DUREE DU CONCOURS 1. Le concours Profitez de la vie avec La Capitale est tenu et organisé par La Capitale assurances générales inc. (ci-après nommée

Plus en détail

Un crédit d impôt pour l avenir du Québec

Un crédit d impôt pour l avenir du Québec Un crédit d impôt pour l avenir du Québec Mémoire présenté à la Commission d examen sur la fiscalité québécoise Par l Association canadienne de l enseignement coopératif, comité Québec (ACDEC-Québec) En

Plus en détail

Guide d accueil. pour les nouveaux membres

Guide d accueil. pour les nouveaux membres Guide d accueil pour les nouveaux membres Décembre 2008 Table des matières 1. La structure organisationnelle de votre syndicat... 4 2. Les comités prévus à la convention collective... 4 3. Les services

Plus en détail

14-10-14 CD/12. 1161 répondants 1098 OUI 31 NON

14-10-14 CD/12. 1161 répondants 1098 OUI 31 NON 14-10-14 CD/12 1161 répondants 1098 OUI 31 NON Une convention établie sur 5 ans plutôt que sur 3 ans pourrait être proposée. Cette demande est raisonnable et on y tient (pas trop négocier à la baisse).

Plus en détail

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ À L ESSAI

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ À L ESSAI DE-02-03-03 Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ À L ESSAI La convention collective et les arrangements locaux S3 2000-2002 Fédération du personnel de soutien scolaire - CSQ en résumé... Ce

Plus en détail

placement sont un élément important de la précarité du travail et une menace pour le respect des droits des travailleuses et des travailleurs.

placement sont un élément important de la précarité du travail et une menace pour le respect des droits des travailleuses et des travailleurs. À LA DÉFENSE DES TRAVAILLEUSES ET TRAVAILLEURS D AGENCES DE PLACEMENT TEMPORAIRE IL EST PLUS QUE TEMPS QUE LE GOUVERNEMENT PASSE À L ACTION! AIDEZ NOUS À FAIRE DES GAINS DANS CE DOSSIER PRIMORDIAL MISE

Plus en détail

L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES

L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES CÉGEP DE SAINT-HYACINTHE L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES Pour les employeurs et les stagiaires Gestion de commerces Techniques de l informatique Gestion de réseaux informatiques Techniques de l informatique

Plus en détail

Formulaire d ouverture d un groupe Fondaction 2015-04

Formulaire d ouverture d un groupe Fondaction 2015-04 Formulaire d ouverture d un groupe Fondaction 2015-04 Étapes d ouverture d un groupe Fondaction (GF) Employeur Fondaction Employés Le responsable du groupe doit remplir le formulaire d ouverture de GF

Plus en détail

GESTION DES ABSENCES DES EMPLOYÉES ET EMPLOYÉS ET PARAMÈTRES DE REMPLACEMENT

GESTION DES ABSENCES DES EMPLOYÉES ET EMPLOYÉS ET PARAMÈTRES DE REMPLACEMENT Page 4010-1 1.0 BUT Assurer une gestion uniforme des absences des employées et employés du territoire de la Commission scolaire de l Estuaire. 2.0 OBJECTIF Permettre aux gestionnaires de connaître l encadrement

Plus en détail

www.csst.qc.ca En cas d accident ou de maladie du travail... voici ce qu il faut savoir!

www.csst.qc.ca En cas d accident ou de maladie du travail... voici ce qu il faut savoir! www.csst.qc.ca En cas d accident ou de maladie du travail... voici ce qu il faut savoir! Qu arrive-t-il si je dois m absenter à la suite d un accident du travail? M on revenu Vous recevrez une indemnité

Plus en détail

Modalités du programme de remises de la carte Cartomobile MD CIBC à l intention des titulaires de la carte Cartomobile CIBC World MasterCard MC

Modalités du programme de remises de la carte Cartomobile MD CIBC à l intention des titulaires de la carte Cartomobile CIBC World MasterCard MC Modalités du programme de remises de la carte Cartomobile MD CIBC à l intention des titulaires de la carte Cartomobile CIBC World MasterCard MC 1. COMMENT PEUT ON OBTENIR DES REMISES DE LA CARTE CARTOMOBILE?

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Introduction...3

TABLE DES MATIÈRES. Introduction...3 RECOMMANDATIONS AUPRÈS DE LA COMMISSION SUR L ÉDUCATION POSTSECONDAIRE AU NOUVEAU-BRUNSWICK Présenté par : L Association étudiante du Collège communautaire de Bathurst Avril 2007 TABLE DES MATIÈRES Introduction...3

Plus en détail

CONCOURS «ROULEZ VERT»

CONCOURS «ROULEZ VERT» AVIS DE CONVOCATION Aux membres de la Caisse populaire Desjardins de Lévrard Vous êtes, par la présente, convoqués à l'assemblée générale annuelle de votre caisse qui aura lieu : Date et heure : Vendredi,

Plus en détail

Personnalisez votre. régime d assurance collective. avec le Compte de dépenses de frais de santé de Desjardins Sécurité financière

Personnalisez votre. régime d assurance collective. avec le Compte de dépenses de frais de santé de Desjardins Sécurité financière Personnalisez votre régime d assurance collective avec le Compte de dépenses de frais de santé de Desjardins Sécurité financière Quels sont les frais admissibles? Les CDFS comportent une foule de frais

Plus en détail

GAGNEZ l ACHAT DE VOTRE VÉHICULE Du 1 er août 2013 au 31 juillet 2014

GAGNEZ l ACHAT DE VOTRE VÉHICULE Du 1 er août 2013 au 31 juillet 2014 Montréal 1751, rue Richardson bur. 4.311, QC H3K 1G6 514.798.1752 Québec 2600, boul. Laurier bur. 925, QC G1V 4W2 418.692.7777 Trois-Rivières 1609, boul. des Forges QC G8Z 1T7 819.841.0158 Sherbrooke 4645,

Plus en détail

RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES

RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES Novembre 2010 TABLE DES MATIÈRES Sommaire...2 Questions et réponses...3 Aperçu...7 Définitions...7 Admissibilité au plan...8 Participation au plan...9 Actionnaires

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Déléguée ou délégué : une fonction officielle

Déléguée ou délégué : une fonction officielle Déléguée ou délégué : une fonction officielle OCTOBRE 2007 Fédération des professionnelles et professionnels de l éducation du Québec (CSQ) site web: www.fppe.qc.ca ES-ND-0708-04 (6.3.2) La clause ou l

Plus en détail

RÈGLEMENT DU CONCOURS Profitez des 75 ans de La Capitale!

RÈGLEMENT DU CONCOURS Profitez des 75 ans de La Capitale! RÈGLEMENT DU CONCOURS Profitez des 75 ans de La Capitale! DUREE DU CONCOURS 1. Le concours Profitez des 75 ans de La Capitale! est tenu et organisé par La Capitale assurances générales inc. (ci-après nommée

Plus en détail

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers entre assureurs de dommages et carrossiers Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers Novembre 2006 entre assureurs de dommages et carrossiers 2 PRÉAMBULE Le Groupement des assureurs automobiles

Plus en détail

Lumière sur le dossier de crédit

Lumière sur le dossier de crédit 752371475796195784410514425034919229125966691403 731357165987887390517388525458146660281582692990 476305115530580849601916633892027886521971369998 056438566201480982709642757557742937993251169491 138256991401648917557143532396695127816459553153

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec 1. PRÉSENTATION DE LA POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE En avril 2005, le Regroupement

Plus en détail

DURÉE DU CONCOURS : ADMISSIBILITÉ :

DURÉE DU CONCOURS : ADMISSIBILITÉ : MasterCard MD Services financiers le Choix du Président MD 2014 Règlement officiel du concours Devenez millionnaire de points PC («Règlement officiel») AUCUN ACHAT REQUIS. LE CONCOURS EST RÉSERVÉ AUX RÉSIDENTS

Plus en détail

Introduction... 2. Valeur... 2. Reconnaissance et promotion... 3. Critères d admissibilité... 3. Mises en candidature... 4. Critères de sélection...

Introduction... 2. Valeur... 2. Reconnaissance et promotion... 3. Critères d admissibilité... 3. Mises en candidature... 4. Critères de sélection... 2014 Table des matières Introduction... 2 Valeur... 2 Reconnaissance et promotion... 3 Critères d admissibilité... 3 Mises en candidature... 4 Critères de sélection... 5 Processus de proposition Comment

Plus en détail

LE CERCLE CANADIEN DE MONTRÉAL. Le Fonds de solidarité FTQ : son impact sur la société et sur l économie

LE CERCLE CANADIEN DE MONTRÉAL. Le Fonds de solidarité FTQ : son impact sur la société et sur l économie LE CERCLE CANADIEN DE MONTRÉAL Le Fonds de solidarité FTQ : son impact sur la société et sur l économie Allocution de M. Yvon Bolduc, Président-directeur général Fonds de solidarité FTQ Montréal, le lundi

Plus en détail

SFPQ. express. Forum récréotourisme. AUGMENTATION DE TAXES (contrat 30000 Desjardins)

SFPQ. express. Forum récréotourisme. AUGMENTATION DE TAXES (contrat 30000 Desjardins) SFPQ express Forum récréotourisme ASSURANCES COLLECTIVES AUGMENTATION DE TAXES (contrat 30000 Desjardins) Le 2 décembre dernier, le gouvernement du Québec a annoncé une hausse de 1 % de la taxe sur le

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SUR L AQTIS

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SUR L AQTIS TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SUR L AQTIS A Q T I S 533, O n t a r i o E s t, # 3 0 0 M o n t r é a l, Q C H 2 L 1 N 8 T. : 5 1 4 8 4 4-2 1 1 3 F : 5 1 4 8 4 4-3 5 4 0 Pour toute information complémentaire,

Plus en détail

PhotoInPress La nouvelle génération d albums de finissants

PhotoInPress La nouvelle génération d albums de finissants PhotoInPress La nouvelle génération d albums de finissants http://www.photoinpress.ca/finissants finissants@photoinpress.ca V09152011 Qui sommes-nous? Albums de finissants de qualité PhotoInPress est un

Plus en détail

RÈGLEMENT DU CONCOURS. Complètement Madelinot (le «Concours») de 9h, HAE le 9 mars 2015 à 23h59, HAE le 22 mars 2015 («Durée du Concours»)

RÈGLEMENT DU CONCOURS. Complètement Madelinot (le «Concours») de 9h, HAE le 9 mars 2015 à 23h59, HAE le 22 mars 2015 («Durée du Concours») RÈGLEMENT DU CONCOURS Complètement Madelinot (le «Concours») de 9h, HAE le 9 mars 2015 à 23h59, HAE le 22 mars 2015 («Durée du Concours») Radio-Canada et la CTMA (Coopérative de transport maritime et aérien)

Plus en détail

En tout temps, vous pouvez accéder à votre dossier à la Régie grâce au service en ligne Mon dossier. Profitez aussi de nos autres services en ligne :

En tout temps, vous pouvez accéder à votre dossier à la Régie grâce au service en ligne Mon dossier. Profitez aussi de nos autres services en ligne : Vous vous séparez Pour connaître les effets de la rupture sur : le Régime de rentes du Québec; les régimes complémentaires de retraite; le Soutien aux enfants. Tout sur le Web Les renseignements contenus

Plus en détail

LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL :

LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL : LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL : UN PARTENARIAT POUR BÂTIR DES COLLECTIVITÉS PLUS FORTES, PLUS PROSPÈRES ET PLUS DYNAMIQUES Mémoire prébudgétaire présenté par Imagine

Plus en détail

Soins infirmiers et cardio-respiratoires Choisir la FSSS CSN

Soins infirmiers et cardio-respiratoires Choisir la FSSS CSN Soins infirmiers et cardio-respiratoires Choisir la FSSS CSN DANS LES SOINS INFIRMIERS ET CARDIO-RESPIRATOIRES, LA FSSS CSN EST UNE FORCE MARQUANTE En choisissant la CSN et la Fédération de la santé et

Plus en détail

Règlement no. 4 POLITIQUE D INTERVENTION JURIDIQUE. Association du personnel de l École Polytechnique

Règlement no. 4 POLITIQUE D INTERVENTION JURIDIQUE. Association du personnel de l École Polytechnique Règlement no. 4 POLITIQUE D INTERVENTION JURIDIQUE Association du personnel de l École Polytechnique 1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES Afin de ne pas alourdir le texte, tous les termes faisant référence à des personnes

Plus en détail

Ce que vous devez savoir...

Ce que vous devez savoir... Ce que vous devez savoir... Ce guide répond aux questions des employeurs qui prévoient se regrouper pour faire de la prévention. Rédaction Service des comptes majeurs et des mutuelles de prévention Infographie

Plus en détail

ENTENTE ASSURANCE COLLECTIVE

ENTENTE ASSURANCE COLLECTIVE ENTENTE ASSURANCE COLLECTIVE www.fc-csn.ca BV5087F (2014-09) La force du nombre Depuis 1988, la Fédération du commerce (CSN) et son partenaire, SSQ Groupe financier, allient leurs forces et leur expertise

Plus en détail

LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC

LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC SOUTIEN, DÉVELOPPEMENT, REPRÉSENTATION L APER EST LA

Plus en détail

RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE GRÈVE

RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE GRÈVE Décembre 2013 RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE GRÈVE Article Page 1 Gestion financière de la Caisse nationale de grève...1 2 Définition du terme «grève»...1 3 Droit aux indemnités de la Caisse nationale

Plus en détail

ENTENTE À INTERVENIR. entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. et d autre part :

ENTENTE À INTERVENIR. entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. et d autre part : ENTENTE À INTERVENIR entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC et d autre part : LE SECRÉTARIAT INTERSYNDICAL DES SERVICES PUBLICS (SISP) LA CONFÉDÉRATION DES SYNDICATS NATIONAUX (CSN) LA FÉDÉRATION

Plus en détail

Ce que vous devez savoir... www.csst.qc.ca

Ce que vous devez savoir... www.csst.qc.ca Mutuelles de prévention Ce que vous devez savoir... www.csst.qc.ca Ce guide répond aux questions des employeurs qui prévoient se regrouper pour faire de la prévention. Ce document est réalisé par le Service

Plus en détail

Bâtir son entreprise sur du SOLIDE

Bâtir son entreprise sur du SOLIDE Bâtir son entreprise sur du SOLIDE Pieux Vistech possède une solide équipe à travers le Québec. Elle recherche actuellement de nouveaux distributeurs pour le reste du Canada et à l international. Avec

Plus en détail

Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle

Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle Guide du processus Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle Assurance-vie Assurance contre le risque de maladie grave Assurance invalidité De la soumission de la proposition

Plus en détail

C O U R S U P É R I E U R E DISTRICT DE MONTRÉAL

C O U R S U P É R I E U R E DISTRICT DE MONTRÉAL C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE MONTRÉAL NO : 500-06-000373-064 C O U R S U P É R I E U R E (Recours collectifs) OPTION CONSOMMATEURS Demanderesse et JEAN-FRANÇOIS TREMBLAY et al. Personnes

Plus en détail

Formulaire d inscription Vitrine de la relève 2014

Formulaire d inscription Vitrine de la relève 2014 Le FRIMAT Le Festival de la relève indépendante musicale en Abitibi-Témiscamingue (FRIMAT) est un événement musical désormais incontournable en région! Encore cette année, le FRIMAT prendra la forme d

Plus en détail

Recruter Chercher Intégrer Évaluer les coûts Retenir Soutien additionnel

Recruter Chercher Intégrer Évaluer les coûts Retenir Soutien additionnel Recruter Chercher Intégrer Évaluer les coûts Retenir Soutien additionnel OBJECTIFS Les Clés du recrutement d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal ont pour objectif de renforcer la capacité des PME à élaborer,

Plus en détail

CONCOURS «Du bonheur dans votre frigo!» RÈGLEMENTS

CONCOURS «Du bonheur dans votre frigo!» RÈGLEMENTS CONCOURS «Du bonheur dans votre frigo!» RÈGLEMENTS 1. Description et durée du concours Le concours de l Assurance prêt, «Du bonheur dans votre frigo!» est organisé par Desjardins Assurances (1) et se déroule

Plus en détail

L expérience à votre service. Architectes et ingénieurs Petites entreprises. Assurance de la responsabilité professionnelle

L expérience à votre service. Architectes et ingénieurs Petites entreprises. Assurance de la responsabilité professionnelle L expérience à votre service Architectes et ingénieurs Petites entreprises Assurance de la responsabilité professionnelle Architectes et ingénieurs Petites entreprises L importance de l assurance responsabilité

Plus en détail

RBC Assurances : une force à mon service. À l usage des conseillers

RBC Assurances : une force à mon service. À l usage des conseillers À l usage des conseillers RBC Assurances : une force à mon service > Un soutien inégalé > Des outils de vente à l avant-garde de l industrie > Une gamme complète de produits > Un nom respecté, synonyme

Plus en détail

Modalités de fonctionnement du scrutin lors de l élection du Conseil exécutif au Congrès de 2012

Modalités de fonctionnement du scrutin lors de l élection du Conseil exécutif au Congrès de 2012 Congrès A12-CO-08 Modalités de fonctionnement du scrutin lors de l élection du Conseil exécutif au Congrès de 2012 Ce document présente les décisions du Comité d élection en application du Règlement sur

Plus en détail

La retraite. n est pas un privilège! Avant-propos. Qu est-ce que le RREGOP? En savoir plus sur le RREGOP pour mettre fin aux malentendus

La retraite. n est pas un privilège! Avant-propos. Qu est-ce que le RREGOP? En savoir plus sur le RREGOP pour mettre fin aux malentendus En savoir plus sur le RREGOP pour mettre fin aux malentendus La retraite n est pas un privilège! Fascicule 1 Avantpropos Depuis plusieurs mois déjà, de grands médias tirent à boulets rouges sur les régimes

Plus en détail

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant 03 Pour un avenir de classe Permettre à un jeune d obtenir une éducation de qualité, qu il s agisse d études universitaires, collégiales

Plus en détail

TOUR DE FRANCE NOUVEAU DIALOGUE FORUM-DEBAT LYON

TOUR DE FRANCE NOUVEAU DIALOGUE FORUM-DEBAT LYON TOUR DE FRANCE NOUVEAU DIALOGUE FORUM-DEBAT LYON Synthèse des débats rédigée par : 10 mai 2012 Dans le cadre de son Tour de France du Dialogue, la CFE-CGC a organisé à Lyon, le 10 mai 2012, un forum participatif

Plus en détail

FORMULAIRE D INSCRIPTION

FORMULAIRE D INSCRIPTION FORMULAIRE D INSCRIPTION Merci de compléter et retourner ce formulaire à la Fédération des chambres de commerce du Québec au 514 844-0226. Vous serez ensuite contacté par le service à la clientèle de weblocal.ca

Plus en détail

LOCATION DE VOITURE FORMULAIRE DE RÉCLAMATION DE COLLISION/VOL ET/AU DOMMAGES ET EFFETS PERSONNELS

LOCATION DE VOITURE FORMULAIRE DE RÉCLAMATION DE COLLISION/VOL ET/AU DOMMAGES ET EFFETS PERSONNELS LOCATION DE VOITURE FORMULAIRE DE RÉCLAMATION DE COLLISION/VOL ET/AU DOMMAGES ET EFFETS PERSONNELS VOUS DEVEZ SOUMETTRE VOTRE RÉCLAMATION DANS LES 90 JOURS SUIVANT L INCIDENT. Étape 1 : Étape 2 : Remplir

Plus en détail

HISTORIQUE DE LA POSITION FNEEQ SUR LES ÉTABLISSEMENTS PRIVÉS

HISTORIQUE DE LA POSITION FNEEQ SUR LES ÉTABLISSEMENTS PRIVÉS HISTORIQUE DE LA POSITION FNEEQ SUR LES ÉTABLISSEMENTS PRIVÉS TABLE DES MATIÈRES PORTRAIT DU REGROUPEMENT DES ÉTABLISSEMENTS PRIVÉS... 3 Situation de l emploi dans le regroupement privé... 3 La position

Plus en détail

RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ

RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ Compte-rendu Réunion du 22 octobre 2008 Cette réunion terminait un processus de 3 ans portant sur les cinq propositions pour une meilleure éducation au Québec. D entrée

Plus en détail

Les rachats de service

Les rachats de service Les rachats de service Table des matières 3 3 5 7 8 9 10 11 12 13 Qu est-ce qu une proposition de rachat? Avez-vous vraiment besoin de racheter du service? Est-ce financièrement avantageux pour vous d

Plus en détail

L ASSURANCE-DÉPÔTS UNE PROTECTION POUR VOS ÉCONOMIES

L ASSURANCE-DÉPÔTS UNE PROTECTION POUR VOS ÉCONOMIES en collaboration avec L ASSURANCE-DÉPÔTS UNE PROTECTION POUR VOS ÉCONOMIES Le supplément L assurance-dépôts: une protection pour vos économies a été réalisé par Option consommateurs en partenariat avec

Plus en détail

RELATIF AU FONDS D ACCUEIL ET DE CONSOLIDATION DES SYNDICATS

RELATIF AU FONDS D ACCUEIL ET DE CONSOLIDATION DES SYNDICATS RÈGLEMENT N o 5 RELATIF AU FONDS D ACCUEIL ET DE CONSOLIDATION DES SYNDICATS Juin 2013 Version 2013.06 1 TABLE DES MATIÈRES PRINCIPES GÉNÉRAUX... 3 ACCUEIL... 4 NOUVEAUX MEMBRES NOUVEAU SYNDICAT... 4 NOUVELLES

Plus en détail

RÈGLEMENT DU CONCOURS

RÈGLEMENT DU CONCOURS RÈGLEMENT DU CONCOURS Le concours GAGNEZ VOTRE ACHAT MC est organisé par Formation de vendeurs professionnels ainsi que les concessionnaires automobiles, véhicule d'occasion, motos, véhicules tout terrain,

Plus en détail

01 04 65 JEAN-YVES THERRIEN. Demandeur. Entreprise. Le 26 février 2001, le demandeur s adresse à l'entreprise pour avoir accès à

01 04 65 JEAN-YVES THERRIEN. Demandeur. Entreprise. Le 26 février 2001, le demandeur s adresse à l'entreprise pour avoir accès à 01 04 65 JEAN-YVES THERRIEN Demandeur c. CAISSE D ÉCONOMIE DES POMPIERS DE MONTRÉAL Entreprise L'OBJET DU LITIGE son dossier. Le 26 février 2001, le demandeur s adresse à l'entreprise pour avoir accès

Plus en détail

Harcèlement psychologique en milieu de travail syndiqué

Harcèlement psychologique en milieu de travail syndiqué Harcèlement psychologique en milieu de travail syndiqué Point de vue syndical sur l application des lois Michelle Desfonds Marie-Claude Morin Communication présentée à la 6e Conférence internationale sur

Plus en détail

le cycle de certification des écoécoles émérites (ccee)

le cycle de certification des écoécoles émérites (ccee) le cycle de certification des écoécoles émérites (ccee) Qu est-ce que le cycle de certification des ÉcoÉcoles émérites? Le CCEE est un cycle de certification de deux ans, soit une année d engagement et

Plus en détail

Politique des prix minimum annoncés (PMA)

Politique des prix minimum annoncés (PMA) Politique des prix minimum annoncés (PMA) Politique et portée des prix minimum annoncés (PMA) : Aux États-Unis et au Canada, Polaris Industries Inc. a établi une politique des prix minimum annoncés (PMA)

Plus en détail

Les étapes de recherche d emploi Mai 2013

Les étapes de recherche d emploi Mai 2013 Service Alternance Travail-Études et Placement Les étapes de la recherche d emploi La démarche 1. Établir un projet de carrière réaliste. Avant de vous fixer des objectifs de carrière, il faut d abord

Plus en détail

Élections 2015. Élection via OMNIVOX. Assemblée d information Mercredi midi 8 avril 2015 local A-1760. Cahier des candidatures

Élections 2015. Élection via OMNIVOX. Assemblée d information Mercredi midi 8 avril 2015 local A-1760. Cahier des candidatures Élections 2015 Cahier des candidatures Assemblée d information Mercredi midi 8 avril 2015 local A-1760 Élection via OMNIVOX De 9 h le 15 avril à 15 h le 16 avril 2015 Personnes candidates aux élections

Plus en détail

CHAPITRE V : LES SYNDICATS PROFESSIONNELS

CHAPITRE V : LES SYNDICATS PROFESSIONNELS CHAPITRE V : LES SYNDICATS PROFESSIONNELS Le terme syndicat, désigne toute organisation ou groupe d organisation de travailleurs ou d employeurs, ayant pour but de promouvoir et de défendre les intérêts

Plus en détail

Formulaire d ouverture

Formulaire d ouverture Formulaire d ouverture Groupe Fondaction Page 1 Étapes d ouverture d un groupe Fondaction (GF) Employeur Fondaction ou SSQ (1) Employés Le responsable du groupe doit remplir le formulaire d ouverture de

Plus en détail

INFORMATION A07-CFS-I-D6

INFORMATION A07-CFS-I-D6 INFORMATION A07-CFS-I-D6 D6 SECTEUR NÉGOCIATION Équité salariale Diverses conséquences du versement des ajustements Présenté au conseil fédéral spécial du 12 mars 2007 Mises-à-jour : 26 avril 2007 2 avril

Plus en détail

Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle

Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle Guide du processus Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle Assurance-vie Assurance contre les maladies graves Assurance invalidité De la soumission de la proposition à

Plus en détail

Avis important NOTE : Bien que le masculin soit utilisé dans le texte, les mots relatifs aux personnes désignent aussi bien les femmes que les hommes.

Avis important NOTE : Bien que le masculin soit utilisé dans le texte, les mots relatifs aux personnes désignent aussi bien les femmes que les hommes. Avis important Le présent document est produit pour fins d information. Son contenu n est pas exhaustif. Seuls les lois et règlements applicables aux différentes sources de revenus mentionnées (exemples

Plus en détail

RÈGLEMENT DU FONDS D ENTRAIDE SYNDICALE

RÈGLEMENT DU FONDS D ENTRAIDE SYNDICALE Syndicat de l enseignement de la région du Fer - CSQ RÈGLEMENT DU FONDS D ENTRAIDE SYNDICALE Révisé, novembre 2007 Syndicat de l'enseignement de la région du Fer - CSQ 9 rue Napoléon Sept-Îles (Qc.) G4R

Plus en détail

BATIRENSEMBLE.ca UNE INITIATIVE DES SMCC

BATIRENSEMBLE.ca UNE INITIATIVE DES SMCC GUIDE À L INTENTION DES COMMANDITAIRES BATIRENSEMBLE.ca UNE INITIATIVE DES SMCC @cbtu_women facebook.com/buildtogether.ca LE PROGRAMME «BÂTIR ENSEMBLE» INCLUT DES STRATÉGIES QUI ONT ÉTÉ ADAPTÉES POUR RECRUTER

Plus en détail

Vous informer concernant l équité et les relativités salariales; Vous parler de la prime accordée aux psychologues du secteur de la santé.

Vous informer concernant l équité et les relativités salariales; Vous parler de la prime accordée aux psychologues du secteur de la santé. Se présenter 1 Les objectifs de la rencontre sont les suivants : Vous informer concernant l équité et les relativités salariales; Vous parler de la prime accordée aux psychologues du secteur de la santé.

Plus en détail

INTERNET COMME SOURCE D INFORMATION AU QUÉBEC VOLUME 4 NUMÉRO 6 AVEC LA COLLABORATION DE

INTERNET COMME SOURCE D INFORMATION AU QUÉBEC VOLUME 4 NUMÉRO 6 AVEC LA COLLABORATION DE INTERNET COMME SOURCE D INFORMATION AU QUÉBEC VOLUME 4 NUMÉRO 6 AVEC LA COLLABORATION DE 2 2013, CEFRIO NETendances INTERNET COMME SOURCE D INFORMATION AU QUÉBEC TABLE DES MATIÈRES FAITS SAILLANTS... 5

Plus en détail

ENQUête 2012 auprès des hypothécaires

ENQUête 2012 auprès des hypothécaires ENQUête 2012 auprès des emprunteurs hypothécaires La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION principales constatations de l Enquête 2012 auprès des emprunteurs hypothécaires Les emprunteurs

Plus en détail

MÉMOIRE DE l ASSOCIATION NATIONALE DES ENTREPRISES EN RECRUTEMENT ET PLACEMENT DE PERSONNEL SUR LE PROJET DE LOI N o 28

MÉMOIRE DE l ASSOCIATION NATIONALE DES ENTREPRISES EN RECRUTEMENT ET PLACEMENT DE PERSONNEL SUR LE PROJET DE LOI N o 28 MÉMOIRE DE l ASSOCIATION NATIONALE DES ENTREPRISES EN RECRUTEMENT ET PLACEMENT DE PERSONNEL SUR LE PROJET DE LOI N o 28 Loi concernant principalement la mise en œuvre de certaines dispositions du discours

Plus en détail

Appel de mises en candidature et d inscriptions

Appel de mises en candidature et d inscriptions www.csae.com Prix Leadership 2013 Appel de mises en candidature et d inscriptions Prix Pinnacle Prix Griner Prix de membre honoraire à vie Prix Donna Mary Shaw Prix «Les associations, sources d un Canada

Plus en détail

salariés âgés ou présentant des caractéristiques sociales ou de qualification rendant leur réinsertion professionnelle particulièrement difficile 2.

salariés âgés ou présentant des caractéristiques sociales ou de qualification rendant leur réinsertion professionnelle particulièrement difficile 2. Commentaire Décision n 2012-232 QPC du 13 avril 2012 M. Raymond S. (Ancienneté dans l entreprise et conséquences de la nullité du plan de sauvegarde de l emploi) La Cour de cassation a renvoyé au Conseil

Plus en détail

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER?

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Version janvier 2015 Ce document est destiné aux personnes participantes du Régime et vise à les aider à déterminer si le rachat d une rente pour service

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE CONCERNANT LES ÉLÉMENTS DU RAPPORT D ACTIVITÉS MAINTIEN DE LA RECONNAISSANCE AU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX ORGANISMES COMMUNAUTAIRES

AIDE-MÉMOIRE CONCERNANT LES ÉLÉMENTS DU RAPPORT D ACTIVITÉS MAINTIEN DE LA RECONNAISSANCE AU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX ORGANISMES COMMUNAUTAIRES AIDE-MÉMOIRE CONCERNANT LES ÉLÉMENTS DU RAPPORT D ACTIVITÉS MAINTIEN DE LA RECONNAISSANCE AU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX ORGANISMES COMMUNAUTAIRES Créé en juillet 2008 Mise à jour avril 2015 AIDE-MÉMOIRE

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR L ADMISSIBILITÉ AU SARPA

QUESTIONNAIRE SUR L ADMISSIBILITÉ AU SARPA QUESTIONNAIRE SUR L ADMISSIBILITÉ AU SARPA Ce questionnaire vous permet d explorer si, dans votre situation, vous pouvez obtenir les services du SARPA. Pour plus d information, nous vous invitons à visiter

Plus en détail

C est votre argent. Faites-le fructifier avec des placements

C est votre argent. Faites-le fructifier avec des placements C est votre argent Faites-le fructifier avec des placements C est votre argent Le CDSPI peut vous aider à le faire fructifier Vous investissez présentement dans vous-même en faisant des études en dentisterie,

Plus en détail

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires,

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires, Édition du printemps 2012 Bulletin d information pour les partenaires de La Personnelle Chers partenaires, Comme annoncé en novembre dernier, notre équipe de la commercialisation a travaillé, au cours

Plus en détail

Les Bâtisseuses. Trousse de levée de fonds. Conseils pratiques

Les Bâtisseuses. Trousse de levée de fonds. Conseils pratiques Les Bâtisseuses Trousse de levée de fonds Conseils pratiques La collecte de fonds est importante pour HPHPQ puisqu elle relève le profil de l organisation, fait connaître nos programmes et nous aide à

Plus en détail

1. Protection Juridique Vie Professionnelle

1. Protection Juridique Vie Professionnelle Cher(e)s collègues, Etre adhérent permet de bénéficier de nombreux services. L UFPL s'engage tous les jours à défendre les intérêts matériels et moraux de tous les salariés, mais aussi à mettre à la disposition

Plus en détail

Caisse d économie des employés en Télécommunication

Caisse d économie des employés en Télécommunication Caisse d économie des employés en Télécommunication 1 HOMMAGES Hommage à M. Michel Laberge, ex-président du Conseil d administration de la Caisse d économie Desjardins des employés en Télécommunication

Plus en détail

MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009. Les automobiles et la fiscalité

MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009. Les automobiles et la fiscalité MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009 À propos de l auteur Guillaume Charron, CA, M. Fisc. est Comptable Agréé et détient une Maitrise en Fiscalité de l Université de Sherbrooke. M. Charron est chargé de cours

Plus en détail

Conditions générales d installation Egardia

Conditions générales d installation Egardia Conditions générales d installation Egardia Mise à jour : Juillet 2014 Article 1 - Définitions Article 2 - Applicabilité Article 3 - Contrat Article 4 - Vos obligations Article 5 - Nos obligations Article

Plus en détail

22 Solut!ons pour planifier vos finances. Des stratégies éprouvées

22 Solut!ons pour planifier vos finances. Des stratégies éprouvées 22 Solut!ons pour planifier vos finances Des stratégies éprouvées pour améliorer vos finances L avenir que vous bâtissez aujourd hui est celui dont vous profiterez demain Seriez-vous rassuré de savoir

Plus en détail

ENTENTE SUR LE PROJET PILOTE DE L EXPERT UNIQUE POUR LE DISTRICT JUDICIAIRE DE LAVAL

ENTENTE SUR LE PROJET PILOTE DE L EXPERT UNIQUE POUR LE DISTRICT JUDICIAIRE DE LAVAL ENTENTE SUR LE PROJET PILOTE DE L EXPERT UNIQUE POUR LE DISTRICT JUDICIAIRE DE LAVAL ENTRE : LE BARREAU DU QUÉBEC, ayant son siège social au 445, boul. Saint-Laurent, Montréal, Québec, H2Y 3T8 (Ici représenté

Plus en détail