LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR"

Transcription

1 LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR FASCICULE C LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR

2

3 TABLE DES MATIÈRES 1. LA GESTION DU PATRIMOINE LORSQUE LE TUTEUR DATIF ASSURE LES DÉPENSES DE L ENFANT Pouvez-vous utiliser le patrimoine du mineur pour subvenir à ses besoins? Avez-vous une obligation de conserver le patrimoine? L OBLIGATION ALIMENTAIRE DES PARENTS ET LA GESTION DU PATRIMOINE Comment déterminer si une dépense peut être prélevée à même le patrimoine du mineur? En cas de nécessité, est-il possible d utiliser certaines indemnités? AUTRES RENSEIGNEMENTS IMPORTANTS RELATIFS À LA GESTION DU PATRIMOINE Comment vendre un bien ou faire un emprunt important? Comment renoncer à une succession? Quelles sont les charges de la tutelle? Devez-vous produire une déclaration de revenus pour le mineur? Le tuteur ou le conseil de tutelle peuvent-ils être rémunérés? FASCICULE C - LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR 3

4

5 Ce fascicule présente les notions de base de la bonne gestion du patrimoine d un mineur. De façon générale, ce patrimoine doit être conservé. Par contre, quelques exceptions sont possibles. Elles sont décrites dans ce fascicule. Repérez les pictogrammes et pour faciliter votre lecture. 1. LA GESTION DU PATRIMOINE LORSQUE LE TUTEUR DATIF ASSURE LES DÉPENSES DE L ENFANT 1.1. Pouvez-vous utiliser le patrimoine du mineur pour subvenir à ses besoins? Oui, vous pouvez payer toutes les dépenses liées aux besoins du mineur à même son patrimoine si ses parents ne peuvent plus remplir leur obligation alimentaire Avez-vous une obligation de conserver le patrimoine? Oui, vous avez l obligation de conserver le patrimoine du mineur pour le lui remettre lorsqu il aura 18 ans. C est ce que le Code civil du Québec appelle la simple administration. Ainsi, même si vous pouvez utiliser le patrimoine du mineur pour répondre à ses besoins, vous devez, dans la mesure du possible, conserver ce qui n est pas utilisé. FASCICULE C - LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR 5

6 2. L OBLIGATION ALIMENTAIRE DES PARENTS ET LA GESTION DU PATRIMOINE Cette section concerne uniquement le patrimoine des mineurs dont les parents doivent remplir leur obligation alimentaire. Si ce n est pas votre cas, passez à la section 3. Les parents d un enfant sous tutelle ont des obligations alimentaire et d entretien même si vous êtes le tuteur aux biens de ce mineur. Par exemple, ils doivent fournir à leur enfant la nourriture, les vêtements, le logement, les études, les soins personnels, le transport, les loisirs et les autres biens ou services dont il a besoin. Ils doivent payer ces frais avec leur propre argent. Ainsi, le fait que leur enfant ait des biens ou des revenus n enlève pas leur obligation de combler ses besoins avec leurs propres revenus. Par contre, dans certaines circonstances exceptionnelles, le tuteur datif peut utiliser le patrimoine du mineur pour subvenir aux besoins du mineur. Cette section explique dans quelles circonstances cela est permis Comment déterminer si une dépense peut être prélevée à même le patrimoine du mineur? Lorsque les parents ne sont pas en mesure de payer le bien ou le service que leur enfant requiert, le tuteur datif peut prélever une partie du patrimoine du mineur pour le faire. Cette situation est toutefois exceptionnelle puisque les parents sont tenus de respecter leur obligation alimentaire. Le patrimoine peut être utilisé lorsque vous aurez déterminé, avec le conseil de tutelle, que les parents n ont pas les moyens de payer un bien ou un service nécessaire, notamment pour assurer des dépenses liées à la santé du mineur, à sa scolarité ou à son intégration au travail. Par exemple, il peut s agir des cas suivants : La conservation du patrimoine du mineur est la règle et la dépense, l exception. santé : frais d orthodontie ou d autres soins dentaires, frais d optométrie; scolarité : frais de scolarité, achat de matériel scolaire, dépenses reliées à des activités scolaires et parascolaires prévues au programme d études (sorties, camps de vacances, etc.); intégration au travail : droits de scolarité postsecondaire, achat d outils de travail, frais de programmes éducatifs spéciaux, coûts de transport. 6 FASCICULE C - LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR

7 La décision que vous prendrez conjointement avec le conseil de tutelle doit être dans l intérêt du mineur. Le conseil de tutelle devra évaluer s il peut autoriser le recours exceptionnel au patrimoine en se posant notamment les questions suivantes : Le patrimoine doit-il absolument être utilisé? La dépense est-elle dans l intérêt du mineur? A-t-on évalué s il existait d autres options possibles (bourses, subventions, etc.)? Le besoin identifié est-il vraiment nécessaire? Le revenu des parents peut-il suffire à payer le bien ou le service sans qu il soit nécessaire de recourir au patrimoine du mineur? Si des questions persistent, consultez la personne responsable du dossier du mineur au Curateur public En cas de nécessité, est-il possible d utiliser certaines indemnités? Jérémie reçoit des indemnités de la SAAQ depuis le décès de son père Paul dans un accident de voiture. Le tuteur peut utiliser l une d elles pour répondre aux besoins de Jérémie. Certaines indemnités sont versées à l enfant pour compenser la perte de revenu qui découle généralement du décès d un de ses parents. Elles ont pour objectif de contribuer à son entretien. Pour répondre aux besoins de l enfant, le tuteur peut donc utiliser «l indemnité forfaitaire à la personne à charge autre que le conjoint» que verse la Société de l assurance automobile du Québec (SAAQ) ou les indemnités de décès mensuelles de la Direction de l indemnisation des victimes d actes criminels (IVAC) et de la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST). Les autres sommes que le mineur peut recevoir doivent être conservées : un héritage, un produit d assurance vie, une indemnité qui lui est versée parce qu il a subi un préjudice, une somme provenant d une entente à l amiable, etc. Veuillez communiquer avec la personne responsable du dossier de l enfant pour connaître les règles d utilisation des indemnités. FASCICULE C - LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR 7

8 3. AUTRES RENSEIGNEMENTS IMPORTANTS RELATIFS À LA GESTION DU PATRIMOINE 3.1. Comment vendre un bien ou faire un emprunt important? Benjamin a hérité d un immeuble à revenus qui nécessite d importantes rénovations. Sa tutrice dative, Émilie, désire contracter un emprunt de $ pour entretenir le bâtiment et ainsi conserver sa valeur. Comment doit-elle procéder pour effectuer cet emprunt? Comme tuteur, si vous souhaitez vendre un bien appartenant au mineur ou faire un emprunt important en son nom, vous devez d abord obtenir l autorisation du conseil de tutelle. Si la valeur du bien ou de l emprunt excède $, vous devrez obtenir l autorisation du tribunal, qui sollicitera l avis du conseil de tutelle. Pour toute information supplémentaire au sujet de l achat ou la vente d un bien immobilier, n hésitez pas à communiquer avec le Curateur public. Le conseil de tutelle ou le tribunal accepte la dépense ou l emprunt seulement dans le cas où cela est nécessaire pour l éducation et l entretien du mineur, pour payer ses dettes, pour maintenir un de ses biens en bon état ou pour en conserver la valeur, comme dans l exemple ci-dessus Comment renoncer à une succession? Une succession dévolue au mineur est acceptée automatiquement, à moins d un avis contraire. Si vous souhaitez y renoncer parce qu elle est déficitaire, le conseil de tutelle doit d abord vous donner son autorisation. S il accepte, vous pouvez renoncer à la succession par un acte notarié ou par une déclaration judiciaire. L héritage devient alors une succession non réclamée, et vous devez en aviser Revenu Québec. Notons cependant que le mineur ne peut jamais être tenu de payer des dettes de la succession d une valeur supérieure à celle des biens qu il reçoit. Pour toute information supplémentaire au sujet de la renonciation à une succession, communiquez avec Revenu Québec. 8 FASCICULE C - LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR

9 3.3. Quelles sont les charges de la tutelle? Certaines dépenses directement liées à l administration des biens du mineur sont payables à même son patrimoine : ce sont les charges de la tutelle. Les dépenses liées à la fonction de tutelle Vous êtes autorisé à payer les charges de la tutelle à même le patrimoine du mineur, notamment les suivantes : les honoraires et les frais liés à la constitution du conseil de tutelle; les honoraires d un comptable pour la préparation des rapports annuels, s il y a lieu; toute dépense liée à la représentation du mineur dans l exercice de ses droits civils (honoraires d avocat, etc.). Les dépenses liées à la conservation ou à la protection des biens En règle générale, les dépenses qui servent à préserver les biens du mineur peuvent être payées à même son patrimoine. Par exemple, vous pouvez utiliser son argent pour payer : les réparations courantes d un bien immobilier ne nécessitant pas de contracter un emprunt ou de vendre un autre bien (sinon, l autorisation du conseil de tutelle ou du tribunal est exigée); les frais bancaires et de placements; la souscription à une police d assurance sur les biens; les impôts, taxes foncières, etc Devez-vous produire une déclaration de revenus pour le mineur? Selon la valeur du patrimoine du mineur, il est possible que vous deviez produire une déclaration d impôts. Renseignez-vous à Revenu Québec ou à l Agence du revenu du Canada pour connaître vos obligations à cet égard. FASCICULE C - LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR 9

10 3.5. Le tuteur ou le conseil de tutelle peuvent-ils être rémunérés? La charge de tuteur ou de membre d un conseil de tutelle est généralement gratuite. Cependant, le tuteur peut recevoir une rémunération, que le tribunal détermine sur l avis du conseil de tutelle. Le secrétaire du conseil de tutelle pourrait également recevoir une rémunération, fixée par l assemblée de parents, d alliés ou d amis et sanctionnée par le tribunal. Selon les situations, le père, la mère ou le liquidateur de leur succession, s il y est autorisé, pourrait aussi fixer la rémunération du tuteur datif. 10 FASCICULE C - LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR

11

12 Mai 2013

LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR

LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR FASCICULE C LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR TABLE DES MATIÈRES 1. LA GESTION DU PATRIMOINE 4 1.1. Avez-vous l obligation de conserver le patrimoine de votre enfant?...4

Plus en détail

LA GESTION DU PATRIMOINE

LA GESTION DU PATRIMOINE GUIDE À L USAGE DU À UN MAJEUR ET DU CONSEIL DE TUTELLE LA GESTION DU PATRIMOINE FASCICULE D LA GESTION DU PATRIMOINE TABLE DES MATIÈRES 1. INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR LA GESTION DU PATRIMOINE 4 1.1. Quelles

Plus en détail

LA GESTION DU PATRIMOINE

LA GESTION DU PATRIMOINE GUIDE À L USAGE DU TUTEUR À UN MAJEUR ET DU CONSEIL DE TUTELLE LA GESTION DU PATRIMOINE FASCICULE D LA GESTION DU PATRIMOINE TABLE DES MATIÈRES 1. INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR LA GESTION DU PATRIMOINE 4

Plus en détail

LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS)

LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS) LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS) Lorsque vous faites une demande d admission au Programme d aide sociale ou au Programme de solidarité

Plus en détail

Les successions et la fiscalité

Les successions et la fiscalité Ministère du Revenu du Québec www.revenu.gouv.qc.ca Les successions et la fiscalité Cette publication vous est fournie uniquement à titre d information. Les renseignements qu elle contient ne constituent

Plus en détail

Lettre d actualité juridique

Lettre d actualité juridique Lettre d actualité juridique Mai - Juin 2009 Tutelle-Curatelle I. Les effets de la curatelle et de la tutelle quant à la protection de la personne Vous trouverez en annexe un tableau traitant des droits

Plus en détail

L aide juridique, la justice à coût $ûr. Complément d information à l aide-mémoire

L aide juridique, la justice à coût $ûr. Complément d information à l aide-mémoire L aide juridique, la justice à coût $ûr Complément d information à l aide-mémoire La demande d aide juridique La résidence au Québec Pour être admissible à l aide juridique, le requérant doit résider au

Plus en détail

Guide à l usage des tuteurs au mineur qui doivent fournir un rapport annuel

Guide à l usage des tuteurs au mineur qui doivent fournir un rapport annuel Guide à l usage des tuteurs au mineur qui doivent fournir un rapport annuel Ce guide est conçu pour vous accompagner dans la production de votre rapport annuel à titre de tuteur à un mineur. Le rapport

Plus en détail

FIDUCIES DESTINÉES AUX ENFANTS QUESTIONS ET RÉPONSES

FIDUCIES DESTINÉES AUX ENFANTS QUESTIONS ET RÉPONSES FIDUCIES DESTINÉES AUX ENFANTS QUESTIONS ET RÉPONSES Révisé Avril 2011 Table des matières Définitions 2 Qu est-ce que le Curateur public du Manitoba? 2 Quelles sont les fonctions du Curateur public? 2

Plus en détail

Votre union de fait, un choix réfléchi?

Votre union de fait, un choix réfléchi? Votre union de fait, un choix réfléchi? Complément d information de l aide-mémoire Le texte qui suit s adresse à tout couple formé de conjoints de sexe différent ou de même sexe. L utilisation du masculin

Plus en détail

Le tuteur et curateur public et la tutelle pour adulte

Le tuteur et curateur public et la tutelle pour adulte Bureau du tuteur et curateur public Le tuteur et curateur public et la tutelle pour adulte Tutelle pour adulte Guide pratique 5 Bureau du tuteur et curateur public du Yukon Sources d information Whitehorse

Plus en détail

LA LOI DE LA RUE no.9 IMMIGRATION

LA LOI DE LA RUE no.9 IMMIGRATION LA LOI DE LA RUE no.9 9-1 IMMIGRATION Statut Les individus présents au Canada ont souvent un «statut» d immigration. À titre d exemple, l individu peut être un citoyen canadien, un résident permanent,

Plus en détail

Déclaration pour la retenue d impôt 2016

Déclaration pour la retenue d impôt 2016 TP-1015.3 2016-01 1 de 6 Déclaration pour la retenue d impôt 2016 Vous devez remplir ce formulaire et le remettre à votre employeur ou au payeur pour qu il détermine l impôt à retenir sur les sommes qu

Plus en détail

SOMMAIRE DU PLAN RÉGIME D ÉPARGNE ÉTUDES GÉNÉRATION (auparavant, le «Régime fiduciaire d épargne études Global»)

SOMMAIRE DU PLAN RÉGIME D ÉPARGNE ÉTUDES GÉNÉRATION (auparavant, le «Régime fiduciaire d épargne études Global») SOMMAIRE DU PLAN RÉGIME D ÉPARGNE ÉTUDES GÉNÉRATION (auparavant, le «Régime fiduciaire d épargne études Global») Plan de bourses d études individuel Les actifs de croissance Global Inc. Le 27 janvier 2016

Plus en détail

Guide des demandes de dispense des frais

Guide des demandes de dispense des frais Guide des demandes de dispense des frais Octobre 2014 Ce guide n offre pas de conseils juridiques. Il est recommandé que toutes les parties consultent un avocat si elles le peuvent. This guide is also

Plus en détail

Notice Régularisation de dettes

Notice Régularisation de dettes Notice Régularisation de dettes But d une régularisation de dettes Prévenir des poursuites et saisies Empêcher que vos créanciers vous obsèdent Grâce à notre budget vivre à nouveau normalement et reprendre

Plus en détail

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1 Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) Province du Nouveau-Brunswick ISBN: 978-1-55471-612-8 juin 2013 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 1 Résumé du régime... 2 Adhésion... 3

Plus en détail

LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE

LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE Selon le code civil (art. 1984), le mandat est l acte par lequel une personne, le mandant, donne à une autre, le mandataire, le pouvoir de faire quelque chose en son nom.

Plus en détail

Régime enregistré d'épargne-invalidité

Régime enregistré d'épargne-invalidité REEI! Régime enregistré d'épargne-invalidité Le financement de ce1e séance d informa9on est fourni par le gouvernement du Canada. Informa9on in English is available upon request. 1 Aperçu de l atelier

Plus en détail

COMPTE DE GESTION ANNUEL

COMPTE DE GESTION ANNUEL COMPTE DE GESTION ANNUEL DOSSIER N : MAJEUR PROTÉGÉ : ( à compléter) NOTICE En votre qualité de personne chargée de la mesure de protection, vous devez remettre chaque année un compte de gestion au greffier

Plus en détail

Biens laissés par un locataire lorsqu il quitte son logement

Biens laissés par un locataire lorsqu il quitte son logement Biens laissés par un locataire lorsqu il quitte son logement Renseignements brochure La Loi de 2006 sur la location à usage d habitation (la Loi) renferme un certain nombre de règles sur ce qu on peut

Plus en détail

Services de liquidateur. Alléger le fardeau

Services de liquidateur. Alléger le fardeau Services de liquidateur Alléger le fardeau C est un honneur d être désigné liquidateur*. Mais c est également une lourde responsabilité. Les questions juridiques, fiscales et administratives peuvent rendre

Plus en détail

Déclaration pour la retenue d impôt2005

Déclaration pour la retenue d impôt2005 Déclaration pour la retenue d impôt2005 TP-1015.3 2005-01 Vous devez remettre ce formulaire dûment rempli à votre employeur ou au payeur, selon le cas, pour qu il puisse effectuer correctement votre retenue

Plus en détail

Liste de mots clés. L administration d une succession Guide de ressources. Bureau du tuteur et curateur public du Yukon

Liste de mots clés. L administration d une succession Guide de ressources. Bureau du tuteur et curateur public du Yukon Liste de mots clés Bureau du tuteur et curateur public L administration d une succession Guide de ressources Bureau du tuteur et curateur public du Yukon Sources d information Whitehorse (Yukon) Bureau

Plus en détail

Requête aux fins d ouverture d une mesure de protection juridique (articles 425 et suivants du code civil)

Requête aux fins d ouverture d une mesure de protection juridique (articles 425 et suivants du code civil) Requête aux fins d ouverture d une mesure de protection juridique (articles 425 et suivants du code civil) présentée à par : Votre identité Monsieur ou Madame le Juge des Tutelles TRIBUNAL D INSTANCE 27

Plus en détail

GUIDE À L USAGE DU CURATEUR À UN MAJEUR ET DU CONSEIL DE TUTELLE AIDE-MÉMOIRE DES 8 ÉTAPES DE LA CURATELLE D UN MAJEUR

GUIDE À L USAGE DU CURATEUR À UN MAJEUR ET DU CONSEIL DE TUTELLE AIDE-MÉMOIRE DES 8 ÉTAPES DE LA CURATELLE D UN MAJEUR GUIDE À L USAGE DU CURATEUR À UN MAJEUR ET DU CONSEIL DE TUTELLE AIDE-MÉMOIRE DES 8 ÉTAPES DE LA CURATELLE D UN MAJEUR TABLE DES MATIÈRES 1 S assurer du bien-être de la personne... 3 sous curatelle 2 Faire

Plus en détail

Revenu Québec www.revenu.gouv.qc.ca. Le recouvrement des créances fiscales et alimentaires

Revenu Québec www.revenu.gouv.qc.ca. Le recouvrement des créances fiscales et alimentaires Revenu Québec www.revenu.gouv.qc.ca Le recouvrement des créances fiscales et alimentaires Revenu Québec assure, entre autres, la perception des impôts et des taxes pour l État québécois. Ce rôle clé revêt

Plus en détail

Guide à l usage des curateurs et des tuteurs au majeur qui doivent fournir un rapport annuel

Guide à l usage des curateurs et des tuteurs au majeur qui doivent fournir un rapport annuel Guide à l usage des curateurs et des tuteurs au majeur qui doivent fournir un rapport annuel Ce guide est conçu pour vous accompagner dans la production de votre rapport annuel à titre de tuteur ou de

Plus en détail

Angers, le 12 janvier 2016. TRIBUNAL D INSTANCE D ANGERS 39 Boulevard P. de Coubertin CS 21006 49010 ANGERS Cedex 01 Tél : 02.44.01.50.

Angers, le 12 janvier 2016. TRIBUNAL D INSTANCE D ANGERS 39 Boulevard P. de Coubertin CS 21006 49010 ANGERS Cedex 01 Tél : 02.44.01.50. TRIBUNAL D INSTANCE D ANGERS 39 Boulevard P. de Coubertin 49010 ANGERS Cedex 01 Tél : 02.44.01.50.53 Angers, le 12 janvier 2016 N RG : Nom du majeur protégé : né (e) le Madame, Monsieur, En application

Plus en détail

Le partage des biens en droit de la famille

Le partage des biens en droit de la famille FR010 10 Le partage des biens en droit de la famille Le droit de la famille et les femmes en Ontario Un seul droit de la famille pour toutes les femmes Renseignez-vous sur vos droits fodf Femmes ontariennes

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION TUTELLE

NOTICE D INFORMATION TUTELLE TRIBUNAL D INSTANCE DE TOURS 35/39 rue Edouard Vaillant CS 54335 37043 TOURS CEDEX 1 02.47.60.27.58 NOTICE D INFORMATION TUTELLE Vous venez d être nommé(e) tuteur d une personne placée sous tutelle. Vous

Plus en détail

POLITIQUE D OCTROI DES BOURSES

POLITIQUE D OCTROI DES BOURSES POLITIQUE D OCTROI DES BOURSES Dans le but d aider le plus grand nombre d élèves tout en répondant objectivement à leurs besoins réels afin que leur année scolaire ne soit pas compromise, une politique

Plus en détail

UNE PROTECTION POUR TOUS. monde

UNE PROTECTION POUR TOUS. monde LE RÉG IME PUBL BLIC D ASSU SURA RANC E AUTO TOMO BI LE DU QU ÉBEC UNE PROTECTION POUR TOUS monde PARTOUT DANS LE est protégé? Lorsqu ils subissent des blessures dans un accident d automobile survenu au

Plus en détail

Les pensions alimentaires pour enfants

Les pensions alimentaires pour enfants Les pensions alimentaires pour enfants IMPORTANT Tous les renseignements juridiques contenus dans cette présentation sont offerts à titre d information générale seulement. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer

Plus en détail

MINIMISEZ VOS IMPÔTS. À propos de l auteur 50743939%52723549 3465074393954823294 253465074393954 264185027% 409745. Chronique fiscale Novembre 2009

MINIMISEZ VOS IMPÔTS. À propos de l auteur 50743939%52723549 3465074393954823294 253465074393954 264185027% 409745. Chronique fiscale Novembre 2009 52%86 264185027452867253 3294097452 264185%02272354926418 548232940927%2 4%3939548$2329272354926 2723%549264185027 850%27452867253%46507 %5272354$9264185%02272 0227235492%641850 452867253465%074%39395

Plus en détail

LES ÉTAPES DE LA TUTELLE LÉGALE DES BIENS DU MINEUR

LES ÉTAPES DE LA TUTELLE LÉGALE DES BIENS DU MINEUR LES ÉTAPES DE LA TUTELLE LÉGALE DES BIENS DU MINEUR FASCICULE B LES ÉTAPES DE LA TUTELLE LÉGALE DES BIENS DU MINEUR TABLE DES MATIÈRES ÉTAPE 1 FORMER LE CONSEIL DE TUTELLE 6 1.1. Pour quelles raisons

Plus en détail

Toujours d actualités: tâches du curateur en cas de décès du pupille

Toujours d actualités: tâches du curateur en cas de décès du pupille Toujours d actualités: tâches du curateur en cas de décès du pupille Situation de départ Monsieur Z. est décédé. La représentante de l autorité tutélaire se réfère à l art. 444 CC qui s applique bien qu

Plus en détail

Pour bénéficier du service, vous devez satisfaire aux conditions suivantes :

Pour bénéficier du service, vous devez satisfaire aux conditions suivantes : Qu est-ce que le SAH? Le SAH est un service juridique disponible à l aide juridique qui permet aux parents de demander la modification d un jugement déjà obtenu, lorsque celui-ci porte sur la garde d enfant,

Plus en détail

LES AMIS ET AMIES DE LA BIBLIOTHÈQUE PUBLIQUE DU CANTON DE RUSSELL CONSTITUTION ET RÈGLEMENT

LES AMIS ET AMIES DE LA BIBLIOTHÈQUE PUBLIQUE DU CANTON DE RUSSELL CONSTITUTION ET RÈGLEMENT LES AMIS ET AMIES DE LA BIBLIOTHÈQUE PUBLIQUE DU CANTON DE RUSSELL ARTICLE 1 NOM ET DÉFINITIONS CONSTITUTION ET RÈGLEMENT 1.1 Le groupe sera connu sous le nom de Les Amis et amies de la Bibliothèque publique

Plus en détail

F I N D E M E S U R E : C O M P T E D E G E S T I O N D É F I N I T I F

F I N D E M E S U R E : C O M P T E D E G E S T I O N D É F I N I T I F F I N D E M E S U R E : C O M P T E D E G E S T I O N D É F I N I T I F La mesure de protection de la personne protégée a pris fin. En application de l'article 514 du Code civil, vous devez remettre un

Plus en détail

Formulaire de demande pour franchisé

Formulaire de demande pour franchisé Formulaire de demande pour franchisé Merci pour votre intérêt envers le réseau de franchises Basco! Ce formulaire a pour but de fournir l information nécessaire afin de permettre à notre équipe de gestion

Plus en détail

A remplir par l administrateur : Date d évaluation : Date de signature Centre de service : Paiement mensuel Type de dossier: Conjoint

A remplir par l administrateur : Date d évaluation : Date de signature Centre de service : Paiement mensuel Type de dossier: Conjoint A remplir par l administrateur : Date d évaluation : Date de signature Centre de service : Paiement mensuel Type de dossier: Conjoint FORMULAIRE D EVALUATION INFORMATION DÉBITEUR(RICE) Nom : Prénom : ACS

Plus en détail

Formule 72J FORMULAIRE FORMULE 72J ÉTAT FINANCIER ÉTAT FINANCIER (FORMULE 72J)

Formule 72J FORMULAIRE FORMULE 72J ÉTAT FINANCIER ÉTAT FINANCIER (FORMULE 72J) FORMULAIRE FORMULE 72J ÉTAT FINANCIER (Cour; N o du dossier; Intitulé de l instance) ÉTAT FINANCIER (FORMULE 72J) État financier de : Je déclare sous serment (ou affirme solennellement) ce qui suit : 1.

Plus en détail

La procédure concernant une demande d aide

La procédure concernant une demande d aide Version n : 1 Dernière actualisation : 11-12-2006 1) A quoi sert cette fiche? 2) Quand est-ce que je peux demander de l aide au CPAS? 3) Comment obtenir une aide du CPAS? Étape n 1 : l introduction de

Plus en détail

Liste de contrôle impôt sur le revenu

Liste de contrôle impôt sur le revenu Données personnelles oui non traité Des modifications sont-elles survenues dans le domaine de vos données personnelles (religion, adresse, profession, situation de famille, coordonnées bancaires, enfants,

Plus en détail

Requête présentée par le locataire pour obtenir un remboursement dû par le locateur

Requête présentée par le locataire pour obtenir un remboursement dû par le locateur Formule T1 Requête présentée par le locataire pour obtenir un remboursement dû par le locateur Directives Section A : Quand utiliser cette formule.. p. 1 Section B : Comment remplir cette formule p. 2

Plus en détail

Dix astuces sur les REER

Dix astuces sur les REER PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE Dix astuces sur les REER Janvier 2016 Un REER vous permet d épargner une partie de vos revenus en prévision de votre retraite. Les montants cotisés à un REER et les

Plus en détail

PRÊTS ET BOURSES DES RÉPONSES À VOS QUESTIONS

PRÊTS ET BOURSES DES RÉPONSES À VOS QUESTIONS PRÊTS ET BOURSES DES RÉPONSES À VOS QUESTIONS 2008 2009 Le Programme de prêts et bourses Vous suivez un programme de formation professionnelle au secondaire ou des études postsecondaires dans un établissement

Plus en détail

ANNEXES CODE DE LA CONSOMMATION ANNEXE I. Annexe mentionnée à l article R. 312-0-0-2

ANNEXES CODE DE LA CONSOMMATION ANNEXE I. Annexe mentionnée à l article R. 312-0-0-2 ANNEXES CODE DE LA CONSOMMATION ANNEXE I Annexe mentionnée à l article R. 312-0-0-2 Informations précontractuelles européennes normalisées en matière de crédit immobilier FICHE D INFORMATION STANDARDISÉE

Plus en détail

GUIDE A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE DEMANDER UNE MESURE DE PROTECTION D'UNE PERSONNE MAJEURE

GUIDE A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE DEMANDER UNE MESURE DE PROTECTION D'UNE PERSONNE MAJEURE GUIDE A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE DEMANDER UNE MESURE DE PROTECTION D'UNE PERSONNE MAJEURE Vous souhaitez solliciter l ouverture d une mesure de protection judiciaire, avant de faire cette démarche,

Plus en détail

Protection de vos proches

Protection de vos proches Protection de vos proches Rente de survivant avant la retraite Rente de survivant avant la retraite En adhérant au Régime de retraite des CAAT, vous accumulez une rente tout en protégeant vos êtres chers

Plus en détail

Module de gestion centralisée des comptes en fidéicommis et du paiement des cotisations

Module de gestion centralisée des comptes en fidéicommis et du paiement des cotisations Module de gestion centralisée des comptes en fidéicommis et du paiement des cotisations GUIDE D UTILISATION INTRODUCTION Le module de gestion centralisée des comptes en fidéicommis et du paiement des cotisations

Plus en détail

MARCHE DES VIVANTS 2016 FORMULAIRE DE DEMANDE DE BOURSE

MARCHE DES VIVANTS 2016 FORMULAIRE DE DEMANDE DE BOURSE MARCHE DES VIVANTS 2016 FORMULAIRE DE DEMANDE DE BOURSE TOUS LES RENSEIGNEMENTS CONTENUS DANS CETTE DEMANDE, Y COMPRIS LES DOCUMENTS JOINTS, SERONT TRAITÉS DE MANIÈRE STRICTEMENT CONFIDENTIELLE PAR LE

Plus en détail

Testaments, décès. et règlements. de successions

Testaments, décès. et règlements. de successions Testaments, décès et règlements de successions Octobre 1998 CENTRE QUÉBÉCOIS DE FORMATION EN FISCALITÉ - CQFF INC. Adresse de correspondance 1490, Kirouac Laval, Québec H7G 2S1 Téléphone: (450) 973-FISC

Plus en détail

POURSUIVRE SA ROUTE. La séparation, le divorce et vos finances

POURSUIVRE SA ROUTE. La séparation, le divorce et vos finances POURSUIVRE SA ROUTE La séparation, le divorce et vos finances Ce guide propose des idées et des suggestions qui pourront vous aider à bien poursuivre votre route en cas de séparation et de divorce. Même

Plus en détail

Requête aux fins d ouverture d une mesure de protection juridique (articles 425 et suivants du Code Civil)

Requête aux fins d ouverture d une mesure de protection juridique (articles 425 et suivants du Code Civil) Requête aux fins d ouverture d une mesure de protection juridique (articles 425 et suivants du Code Civil) présentée à par : Votre identité Monsieur ou Madame le Juge des Tutelles TRIBUNAL D INSTANCE 27

Plus en détail

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes.

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. 10 Comment les biens sont partagés en droit de la famille FR 010 LE DROIT DE LA FAMILLE ET LES FEMMES EN ONTARIO Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. Renseignez-vous sur vos droits. Comment

Plus en détail

Programme de prêts et bourses : le calcul de l aide. Un nouveau programme en 2004-2005

Programme de prêts et bourses : le calcul de l aide. Un nouveau programme en 2004-2005 Programme de prêts et bourses : le calcul de l aide Un nouveau programme en 2004-2005 2 Le Programme de prêts et bourses fait peau neuve! Vous suivez un programme de formation professionnelle au secondaire

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS À L INTENTION DES EMPLOYEURS

RENSEIGNEMENTS À L INTENTION DES EMPLOYEURS BULLETIN N O HE 001 Publié en juin 2000 Révisé en septembre 2015 LOI SUR L IMPÔT DESTINÉ AUX SERVICES DE SANTÉ ET À L ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE RENSEIGNEMENTS À L INTENTION DES EMPLOYEURS Le présent

Plus en détail

«rentier» et/ou «titulaire» ont la même signification que celle qui est donnée au terme «constituant» dans la loi;

«rentier» et/ou «titulaire» ont la même signification que celle qui est donnée au terme «constituant» dans la loi; L EMPIRE, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE AVENANT POUR UN FONDS DE REVENU VIAGER LOI SUR LES RÉGIMES COMPLÉMENTAIRES DE RETRAITE DU QUÉBEC ET RÈGLEMENTS Y AFFÉRENT Police numéro : Titulaire/Rentier : La police

Plus en détail

DIRECTIVES DEMANDE DE CERTIFICAT DE NAISSANCE

DIRECTIVES DEMANDE DE CERTIFICAT DE NAISSANCE DIRECTIVES DEMANDE DE CERTIFICAT DE NAISSANCE Pour remplir votre demande de certificat de naissance, veuillez lire attentivement les directives, écrire lisiblement et consulter au besoin le numéro correspondant

Plus en détail

Questionnaire de consultation à l intention des personnes ayant déjà administré une petite succession en Ontario

Questionnaire de consultation à l intention des personnes ayant déjà administré une petite succession en Ontario Simplification des procédures pour l administration des petites successions Questionnaire de consultation à l intention des personnes ayant déjà administré une petite succession en Ontario La Commission

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR L ADMISSIBILITÉ AU SARPA

QUESTIONNAIRE SUR L ADMISSIBILITÉ AU SARPA QUESTIONNAIRE SUR L ADMISSIBILITÉ AU SARPA Ce questionnaire vous permet d explorer si, dans votre situation, vous pouvez obtenir les services du SARPA. Pour plus d information, nous vous invitons à visiter

Plus en détail

Chambre des huissiers de justice du Québec

Chambre des huissiers de justice du Québec Chambre des huissiers de justice du Québec 507, Place d Armes, bureau 970 Montréal (Québec) H2Y 2W8 Téléphone: (514) 721-1100 Télécopieur: (514) 721-7878 chjq@chjq.ca TARIF D HONORAIRES DES HUISSIERS DE

Plus en détail

Demande d aide juridictionnelle

Demande d aide juridictionnelle 1 Cerfa n 12467*02 Demande d aide juridictionnelle (Loi n 91-647 du 10 juillet 1991 et décret n 91-1266 du 19 décembre 1991) Vous-même : Avez-vous un contrat d assurance de protection juridique ou un autre

Plus en détail

LOI SUR L IMPÔT DESTINÉ AUX SERVICES DE SANTÉ ET À L ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE

LOI SUR L IMPÔT DESTINÉ AUX SERVICES DE SANTÉ ET À L ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE BULLETIN n O HE 002 Publié en juin 2000 Révisé en août 2014 LOI SUR L IMPÔT DESTINÉ AUX SERVICES DE SANTÉ ET À L ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE RÉMUNÉRATION Le présent bulletin aidera les employeurs à déterminer

Plus en détail

LISTE DE CONTRÔLE DU LIQUIDATEUR

LISTE DE CONTRÔLE DU LIQUIDATEUR PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE LISTE DE CONTRÔLE DU LIQUIDATEUR Liste de contrôle étape par étape des tâches et des responsabilités d un liquidateur Le travail de liquidateur peut être exigeant

Plus en détail

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes.

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. 12 Pension alimentaire pour conjoint FR 012 LE DROIT DE LA FAMILLE ET LES FEMMES EN ONTARIO Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. Renseignez-vous sur vos droits. Pension alimentaire pour

Plus en détail

www.seine-et-marne.fr département de Seine-et-Marne SITUATION FAMILIALE

www.seine-et-marne.fr département de Seine-et-Marne SITUATION FAMILIALE DOSSIER DE DEMANDE Personne Agée (60 ans ou plus) Personne Handicapée (Titulaire de la carte d invalidité) Nom du demandeur :...Prénom :... Date de naissance :... Téléphone :... Adresse actuelle :... Code

Plus en détail

CONVENTION DE REPRÉSENTATION sur la protection des adultes et la prise de décisions les concernant, Partie 2

CONVENTION DE REPRÉSENTATION sur la protection des adultes et la prise de décisions les concernant, Partie 2 Pour des renseignements supplémentaires concernant des conventions de représentation, veuillez consulter la brochure intitulée Conventions de représentation. Une convention de représentation est une convention

Plus en détail

Vous êtes blessé à la suite d un accident CHECK-LIST DES DOCUMENTS A GARDER DANS VOTRE DOSSIER

Vous êtes blessé à la suite d un accident CHECK-LIST DES DOCUMENTS A GARDER DANS VOTRE DOSSIER Vous êtes blessé à la suite d un accident CHECK-LIST DES DOCUMENTS A GARDER DANS VOTRE DOSSIER En vue de votre indemnisation, TOUS les documents relatifs à votre dommage sont importants. Vous devez les

Plus en détail

NOUVEAU SALAIRE, NOUVEAU BUDGET

NOUVEAU SALAIRE, NOUVEAU BUDGET NOUVEAU SALAIRE, NOUVEAU BUDGET FICHE DE PAIE : COMMENT EST RÉPARTI VOTRE SALAIRE? Votre première fiche de paie va sans doute vous surprendre. Car après la première ligne où figure votre salaire brut,

Plus en détail

DEMANDE DE PRET D ETUDES

DEMANDE DE PRET D ETUDES PROVINCE DE LUXEMBOURG ANNEE 2010-2011 1ére Inspection Générale DEPARTEMENT DES AFFAIRES SOCIALES ET HOSPITALIERES DIVISION DES AFFAIRES SOCIALES Services des Prêts et des Primes DEMANDE DE PRET D ETUDES

Plus en détail

Revenus de placement

Revenus de placement PUBLICATION SPÉCIALE DE FIN D ANNÉE STRATÉGIES F ISCALES PERSONNELLES EN 2008 Automne 2008 Comme l année tire à sa fin, les contribuables devraient étudier les stratégies de planification disponibles afin

Plus en détail

GUIDE RELATIF À LA GESTION DES DROITS DU PARENT NON-GARDIEN EN MILIEU SCOLAIRE

GUIDE RELATIF À LA GESTION DES DROITS DU PARENT NON-GARDIEN EN MILIEU SCOLAIRE GUIDE RELATIF À LA GESTION DES DROITS DU PARENT NON-GARDIEN EN MILIEU SCOLAIRE à être produit par le comité des secrétaires généraux de la Montérégie et de l Estrie Mario Champagne Francine Julien Daniel

Plus en détail

CONNAÎTRE VOS RISQUES ET RESPONSABILITÉS HYPOTHÉCAIRES

CONNAÎTRE VOS RISQUES ET RESPONSABILITÉS HYPOTHÉCAIRES CONNAÎTRE VOS RISQUES ET RESPONSABILITÉS HYPOTHÉCAIRES L obtention d un prêt hypothécaire est souvent l engagement financier le plus important qu un Canadien prendra. Les prêts hypothécaires présentent

Plus en détail

La protection juridique du jeune majeur

La protection juridique du jeune majeur La protection juridique du jeune majeur Alexandra GREVIN Avocat à la Cour PARIS Journées D étude CRAIF, 7 Et 8 Mars 2014 Choix difficile, lourd. Mon objectif, aujourd hui : Vous informer, vous donner des

Plus en détail

Autres renseignements au sujet de la désignation de bénéficiaire

Autres renseignements au sujet de la désignation de bénéficiaire Désignation de bénéficiaire Un participant qui souhaite désigner un ou plusieurs bénéficiaires peut le faire en indiquant sur le formulaire «Désignation ou changement de bénéficiaire» le nom au complet

Plus en détail

Lignes directrices fédérales sur les pensions alimentaires pour enfants étape par étape

Lignes directrices fédérales sur les pensions alimentaires pour enfants étape par étape A U S E R V I C E D E S C A N A D I E N S Lignes directrices fédérales sur les pensions alimentaires pour enfants étape par étape Les Lignes directrices fédérales sur les pensions alimentaires pour enfants

Plus en détail

DIRECTIVES DEMANDE DE CERTIFICAT DE DÉCÈS

DIRECTIVES DEMANDE DE CERTIFICAT DE DÉCÈS DIRECTIVES DEMANDE DE CERTIFICAT DE DÉCÈS Pour remplir votre demande de certificat de décès, veuillez lire attentivement les directives, écrire lisiblement et consulter au besoin le numéro correspondant

Plus en détail

Comprendre les prêts hypothécaires Ce que vous devez savoir

Comprendre les prêts hypothécaires Ce que vous devez savoir Comprendre les prêts hypothécaires Ce que vous devez savoir Acheter une demeure n est pas une décision frivole. Il importe de bien faire sa recherche et de prendre son temps avant de décider du type de

Plus en détail

applicables et notamment les abattements et le tarif des droits applicables. La communauté entre époux prend fin à cette date.

applicables et notamment les abattements et le tarif des droits applicables. La communauté entre époux prend fin à cette date. Le règlement de la succession L ouverture de la succession La succession s ouvre au jour du décès. C est à cette date qu il faut se placer pour déterminer l actif successoral et connaître les règles successorales

Plus en détail

FASCICULE POUR TRAVAILLEUR AUTONOME

FASCICULE POUR TRAVAILLEUR AUTONOME FASCICULE POUR TRAVAILLEUR AUTONOME Exploiter une entreprise consiste à exercer une activité en vue de réaliser un bénéfice. Ceci inclut l exploitation d un commerce ou d une entreprise de fabrication

Plus en détail

DEMANDE DE PROTECTION RÉTROACTIVE QU EST-CE QUE LA PROTECTION RÉTROACTIVE? ÊTES-VOUS ADMISSIBLE À LA PROTECTION RÉTROACTIVE?

DEMANDE DE PROTECTION RÉTROACTIVE QU EST-CE QUE LA PROTECTION RÉTROACTIVE? ÊTES-VOUS ADMISSIBLE À LA PROTECTION RÉTROACTIVE? DEMANDE DE PROTECTION RÉTROACTIVE Tous les médecins devraient bénéficier d une protection adéquate contre les problèmes médico-légaux pouvant survenir dans l exercice de leur profession. La protection

Plus en détail

La notion d accident de la circulation :

La notion d accident de la circulation : Fédération française des sociétés d assurances Accidents corporels de la circulation : Accident de la circulation : L indemnisation des dommages corporels. Piéton, cycliste, motard, passager d un véhicule

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE BOURSE Bourse Louis-Riel

FORMULAIRE DE DEMANDE DE BOURSE Bourse Louis-Riel 200, avenue de la Cathédrale FORMULAIRE DE DEMANDE DE BOURSE Bourse Louis-Riel L Université de Saint-Boniface décerne annuellement aux étudiantes et aux étudiants des bourses en guise de reconnaissance

Plus en détail

Info TPS/TVH. Achat, utilisation et vente de propriétés de vacances par des particuliers Février 2007

Info TPS/TVH. Achat, utilisation et vente de propriétés de vacances par des particuliers Février 2007 Info TPS/TVH Achat, utilisation et vente de propriétés de vacances par des particuliers Février 2007 Le présent document d information traite de la façon dont la TPS/TVH s applique lorsqu un particulier

Plus en détail

La pension alimentaire pour conjointe ou conjoint

La pension alimentaire pour conjointe ou conjoint FR012 12 La pension alimentaire pour conjointe ou conjoint Le droit de la famille et les femmes en Ontario Un seul droit de la famille pour toutes les femmes Renseignez-vous sur vos droits fodf Femmes

Plus en détail

Se porter caution : Un risque à mesurer

Se porter caution : Un risque à mesurer Se porter caution : Un risque à mesurer À quoi vous engagez-vous? Il n est pas rare d être sollicité par un ami, un parent, un enfant pour se porter caution lors de l achat d un bien, de la souscription

Plus en détail

1. Peut-on comparer un compte courant à un compte bancaire?... 2. 2. Que comptabilise votre comptable sur votre compte courant?...

1. Peut-on comparer un compte courant à un compte bancaire?... 2. 2. Que comptabilise votre comptable sur votre compte courant?... Table des matières Avant-propos Partie 1. Qu est-ce qu un compte courant? 1. Peut-on comparer un compte courant à un compte bancaire?... 2 2. Que comptabilise votre comptable sur votre compte courant?...

Plus en détail

ANNEXE B FORMULAIRE D EXCLUSION

ANNEXE B FORMULAIRE D EXCLUSION ANNEXE B FORMULAIRE D EXCLUSION FORMULAIRE D EXCLUSION Privé et confidentiel Le présent formulaire contient des renseignements importants au sujet de vos droits. Veuillez suivre les instructions attentivement.

Plus en détail

FASCICULE D INFORMATIONS FISCALES PERSONNES DÉCÉDÉES

FASCICULE D INFORMATIONS FISCALES PERSONNES DÉCÉDÉES FASCICULE D INFORMATIONS FISCALES PERSONNES DÉCÉDÉES Vous trouverez dans ce fascicule de l information importante en ce qui concerne le traitement fiscale d une déclaration de revenus d une personne décédée.

Plus en détail

LE DROIT D ACCÈS DES PERSONNES ÂGÉES

LE DROIT D ACCÈS DES PERSONNES ÂGÉES LE DROIT D ACCÈS DES PERSONNES ÂGÉES Graham Webb Avocat Plaidant Advocacy Centre for the Elderly www.acelaw.ca 2008 Il n y a pas de lois présentement en lien avec la question du droit d accès des aînés.

Plus en détail

ANNEXE À LA RÉCLAMATION DU TRAVAILLEUR MALADIE PROFESSIONNELLE PULMONAIRE

ANNEXE À LA RÉCLAMATION DU TRAVAILLEUR MALADIE PROFESSIONNELLE PULMONAIRE ANNEXE LA RÉCLAMATION DU TRAVAILLEUR Comment remplir le formulaire Vous devez remplir ce formulaire lorsque vous croyez être atteint d une maladie professionnelle pulmonaire causée par votre travail. Ce

Plus en détail

P ICCIN QUESTIONNAIRE LIQUIDATION DE COMMUNAUTE

P ICCIN QUESTIONNAIRE LIQUIDATION DE COMMUNAUTE QUESTIONNAIRE LIQUIDATION DE COMMUNAUTE À RENSEIGNER ET RETOURNER AU CABINET : Les informations contenues dans ce questionnaire sont strictement confidentielles et soumises au secret professionnel. Elles

Plus en détail

Modalités d utilisation de l agence

Modalités d utilisation de l agence Modalités d utilisation de l agence VOTRE AUTORITÉ Propositions Vous pouvez recevoir des propositions portant sur des risques d assurance pour lesquels vous détenez un permis et nous les présenter aux

Plus en détail

Bulletin fiscal. Juillet 2013 L EXONÉRATION DES GAINS

Bulletin fiscal. Juillet 2013 L EXONÉRATION DES GAINS Juillet 2013 L EXONÉRATION DES GAINS EN CAPITAL ALLÉGEMENT DE L IMPÔT SUR LE REVENU POUR LES ACHETEURS D UNE PREMIÈRE HABITATION LE RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-ÉTUDES NOUVEL IMPÔT DE PÉNALITÉ POUR LES

Plus en détail

LA CONDUITE AUTOMOBILE

LA CONDUITE AUTOMOBILE LA CONDUITE AUTOMOBILE GUIDE JURIDIQUE SUR LA CONDUITE AUTOMOBILE Ce guide juridique sur la conduite automobile a été réalisé sur l initiative d Épilepsie Section de Québec, grâce à la participation des

Plus en détail

La fermeture du dossier de succession

La fermeture du dossier de succession Bureau du tuteur et curateur public La fermeture du dossier de succession L administration d une succession Guide pratique 4 Bureau du tuteur et curateur public du Yukon Sources d information Whitehorse

Plus en détail

Échéancier fiscal personnel 2016

Échéancier fiscal personnel 2016 BMO Nesbitt Burns Échéancier fiscal personnel 2016 La plupart des Canadiens savent que le 30 avril est la date limite de production des déclarations de revenus. D autres échéances importantes doivent toutefois

Plus en détail