FONCTIONNEMENT MCMTII

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FONCTIONNEMENT MCMTII"

Transcription

1 Introduction Dans les caractéristiques du MCMTII il est annoncé 128 µpas par pas pour l entraînement des moteurs AD et DEC. La façon de procéder n étant pas évidente une analyse a été faite en utilisant le schéma général, et la documentation des circuits intégrés concernés par cette fonction. Cela se passe à 3 niveaux : 1. Définition de mots 8 bits et d une adresse pour définir,l amplitude du signal et sa destination, par le microcontrôleur 2. Exploitation de ces mots par le MAX505 pour définir une valeur de référence utilisée par les circuits de pilotage des moteurs 3. Un mot de 2 bits transmis au circuit LMD18245 permet d utiliser la totalité ou une fraction de la valeur de référence pour définir le courant instantané des moteurs Microcontrôleur PIC16F877 Ce circuit prend en charge diverses données générées soit manuellement, raquette ou par l intermédiaire de logiciels.il effectue également l initialisation du MCMTII A B C D E F G H CALGUL 1 MOTORISATION AR CALGUL MOTORISATION DEC 2 unité Unités 3 Nb dents 288 Nb dents Angle/dent /nb Dents Angle/dent /nb Dents 5 Pas/rot moteur 200 Défini constructeur Pas/rot moteur 200 Défini constructeur 6 Angle/Pas " " 22.5 C4*3600/nb pas Angle/Pas " " 22.5 G4*3600/nb pas 7 Nb µpas/pas 128 défini dans MGMTII Nb µpas/pas 128 défini dans MGMTII 8 Angle/µPas " " C6/nb µpas Angle/µPas " " G6/nb µpas 9 nb µpas/360 axe AR C3*C5*C7 nb µpas/360 axe AR G3*G5*G7 10 nb µpas/tour moteur C5*C7 nb µpas/tour moteur G5*G7 11 Durée µpas solaire seconde *3600/C9 Durée µpas solaire seconde Vsid/Vsol Valeur Ephémérides nb µpas/seconde /C11 nb µpas/seconde /G11 14 Soit en sidéral C13*C12 Soit en sidéral G13*G12 Pas de suivi en 15 Angle parcouru sid "/Sec C8*C14 Angle parcouru sid "/Sec 0 Delta Pas de suivi en 16 angle parcouru sol "/Sec 15 C13*C8 angle parcouru sol "/Sec 0 Delta C13/15*18.8 G14/15* Vit.corr.Av µpas/sec (+3"8/sec) Vit.corr.Av µpas/sec (+3"3/sec) 18 Vit.corr.Ar µpas/sec C13/15*11.2 (-3"8/sec) Vit.corr.Ar µpas/sec G14/15*-3.3 ( "3/sec) 19 Point.lent µpas/sec 2048 C13/15*360 (0 1/sec) Point.lent µpas/sec G14/15* (0 1/sec) G14/15* Point.Rap µpas/sec C13/15*7200 (2 /sec) Point.Rap µpas/sec (2 /sec) A titre d exemple :à partir de la valeur du nombre de dents tous les éléments qui ne sont pas des sources sont initialisés par le micro contrôleur et suivant l intervention faite sera mis en fonction, vitesse sidérale,solaire, pointage lent ou rapide, recherche av ou ar. SAR/TF DEC 2007 Page 1 sur 8

2 Convertisseur Digital-Analogique Programmable MAX505 Ce circuit permet de mettre en mémoire des valeurs sous forme digitales dans 4 mémoires 8 bits. Ces valeurs servent à définir une tension de sortie qui selon la valeur digitale sera de 1/256 à 255/256 d une valeur de référence (le 5v d alimentation) Circuit de Pilotage Moteurs LMD18245 Ces circuits 2 par moteur fournissent un courant de valeur et sens définis par le microcontrôleur, le convertisseur D-A, et le circuit lui même. Fonctionnement des moteurs ECM268 Ce sont des moteurs pas à pas de puissance : Les 50 dents du rotor sont en fait des aimants permanents, suivant le sens du courant dans les bobines il sont attirés ou repoussés par le stator, tous les 90 il y a des bobines identifiées par A et A et décalées de 45 des bobines identifiées par B et B en fait dans notre cas les bobines sont en// dans le sens convenable Des paires d impulsions permettent de faire avancer la position du rotor d un pas. Des moyens électroniques permettent de calibrer ces impulsions en durée, amplitude et fréquence de répétition On obtient dans ce cas une rotation continue avec des vitesses allant d une fraction de tour par seconde à plusieurs tours par seconde : Du fait du rotor de 50 aimants 1 tour est réalisé en fournissant 200(50x4) impulsions doubles au moteur et le pas est divisé en 128µpas, calculés sur 90 Si l on prend les extrêmes valeurs du tableau ci dessus on a Pour la correction arrière 63,7 µpas/seconde soit 63,7/128 /200 =0,00248 Tour/seconde. Pour le pointage rapide µpas/seconde soit 40960/128/200=1,6 Tour/seconde. Tout ceci étant produit par une chaîne de 3 éléments distincts, nous commençons par le dernier. SAR/TF DEC 2007 Page 2 sur 8

3 Pilotage Moteurs LMD18245 FONCTIONNEMENT MCMTII Les différentes fonctions sont indiquées sur ce tracé : 1. Le pont de MOS servant à faire circuler le courant dans les bobines des moteurs sens et valeur et une copie du courant passant dans les moteurs. 2. Le dispositif d ajustement de la valeur de référence 3. Un comparateur pour déclencher le mono-stable de sécurité 4. Un circuit de contrôle servant à exciter le pont de MOS,une sécurité thermique, tension minimum et surintensité. Si on regarde les entrées et sorties du circuit 1. Vers bobine moteur 2. non connecté ( peut éventuellement alimenter une led indiquant un dépassement de courant) 3. résistance et condensateur donnant la constante de temps du mono-stable 4. Bit4 MSB du mot de réglage % (Origine Microcontrôleur) 5. Masse de Puissance 6. Bit3 du mot de réglage %(Origine Microcontrôleur) 7. Bit2 du mot de réglage % Réuni au + 5v 8. Bit1 du mot de réglage % Réuni au +5v 9. Alimentation du circuit (12v) 10. Brake (Réuni à la masse) 11. Direction changement du sens de passage du courant dans les bobines moteur (Origine microcontrôleur) 12. Masse 13. Réglage du courant maxi autorisé 14. Entrée de la valeur de référence (issue du MAX505) 15. vers bobine moteur Sur la sortie 3 la valeur des éléments donne une constante de temps de 20000x2,2x10-9 x1,1 soit 4,84x10-5 Seconde ou 48,4µS ceci dans un but de protection du matériel. SAR/TF DEC 2007 Page 3 sur 8

4 Sur la sortie 13,suivant le type de moteur on doit régler la valeur de la résistance entre la sortie et la masse aux valeurs suivantes : moteurs 1 A : 20 k moteurs 2A : 9.8 k moteurs 3A : 6 k La tension trouvée sur cette sortie est une image du courant passant dans les moteurs. Un rapport de 4000 existe entre le courant passant dans la bobine et celui de la sortie 13. Si on a 1A dans la bobine le courant sera de 250µA en sortie 13. En prenant les moteurs de 2A on aura 500µA. Qui nous donnerons 9800x0,0005=4,9V. on voit que l on est très près de la valeur de référence 5v En supposant que la référence soit réglée à 2,5 ceci donne comme valeur 2,5/9800 soit 255µA soit un peu plus de 1A dans les bobines le mono-stable est alors déclenché et coupe le courant pendant 48µS du fait de l énergie emmagasinée dans l enroulement le courant décroît pendant ces 48µS.Si au bout de ce temps, la tension aux bornes de la résistance est passée en dessous de la référence le courant est rétabli On a donc une régulation du courant moteur autour d un point de consigne. Celui ci est défini par la valeur entrant dans la broche 14 corrigé par le pourcentage défini par les entrées M1-> Pin 8-> + 5V-> 1 logique M2-> Pin 7-> +5V -> 1 logique M3-> Pin 6-> Programmable par micro-contrôleur 0 ou 1 logique M4-> Pin 4-> Programmable par microcontrôleur 0 ou 1 logique Le niveau de référence en sortie du convertisseur digital analogique repère 2 sont égaux a Vref x N/16 N étant la valeur numérique correspondant aux entrées M1 à M4. Les valeurs numériques N possibles sont : ,5% ,5% ,5% ,5% Pour de plus amples informations consulter la fiche technique du circuit SAR/TF DEC 2007 Page 4 sur 8

5 Convertisseur Digital Analogique MAX 505 Ce circuit permet de stocker les informations Digitales des lignes D0 à D7 dans 4 registres adressables Qui peuvent ensuite être activés simultanément ou individuellement. Dans notre application seuls 2 registres sont utilisés Les pins 1,2,24,23 correspondent aux sortie des références seuls 1 et 2 sont utilisés Les pins 3 (vss), 6 (AGND), 7 (DGND),18 (A1) sont réunis à la masse. Les pins 4 (VrefB), 5(VrefA) sont réunis au +5V Les pin 8 (LDAC), 17 (WR),19(A0) Sont connectées au micro-contrôleur Les pins 9 à 16 Données digitales sont connectées au port D du micro-contrôleur Les pins 20 (VrefD), 21 (VrefC), 22 (vdd) sont réunis au + 5V Le tableau ci dessus nous donne les valeurs à appliquer sur les lignes LDAC, WR, A1, A0 pour obtenir le résultat voulu : on doit rentrer successivement les données de A mot 1000, puis celles de B mot 1001 puis transférer les données vers les latch DAC mot 11XX et enfin activer simultanément les sorties A et B mot 01XX. Toutes ces commandes et la définition des valeurs sont effectuées par le micro-contrôleur et sont fonctions des demandes extérieures Si dans la progression on suit une loi en sinus pour les enroulements A en cosinus pour les enroulements B, en utilisant la commande direction on peut avoir un entraînement sans à coup visible au niveau des moteurs. C est juste une affaire de programmation du micro-contrôleur. SAR/TF DEC 2007 Page 5 sur 8

6 Exemple pour des µpas de 22 5 Microcontrôleur PIC16F877 Pour piloter les deux moteurs AR et DEC il y a 2 microcontrôleurs qui ont chacun une adresse La ligne de réception RS232 est commune aux deux microcontrôleurs par contre a l aide d un circuit de partage chaque microcontrôleur peut prendre la ligne émission. Ce ne sont pas les micros contrôleurs qui sont pilotes. Lors de la réception d un message, dans les signaux émis par le PC il y a une information pour indiquer quel microcontrôleur est concerné et s il y a une réponse à donner ce circuit active la ligne émission du RS 232. Chaque microcontrôleur reçoit de l extérieur des informations le concernant : Raquette, PEC, ST4, Ligne RS232. Toute action est immédiatement répercutée sur le moteur concerné pour action. Seul le source de pilotage des microcontrôleurs peut renseigner sur ce qui est réellement fait Ce document n a pas la prétention d être une notice mais simplement une explication des procédures telles que l on peut les déduirent des schémas et caractéristiques des circuits utilisés. SAR/TF DEC 2007 Page 6 sur 8

7 La raison pour laquelle on utilise 75% pour le suivi et 100% dans le cas des positionnements est que les durées des impulsions si la découpe en 128µpas est conservée sont de : Suivi..1/85,6=11,6 ms Positionnement lent..1/2048=0,48ms Positionnement rapide 1/40960=0,024mS Si l on se réfère aux caractéristique des moteurs dans nos conditions d utilisation nous avons les éléments suivants : Les éléments résistance et inductance introduisent un retard lors de l établissement du courant dans les bobinages des moteurs dont on peut calculer la valeur en fonction du temps. Il faut également tenir compte de la résistance présentée par les deux MOS, soit 0,6 ohm. La constante de temps est définie par T=L/R soit 3,6/1,8=2mS. TEMPS ETABLISSEMENT COURANT MOTEUR Ampères Millisecondes Pour une impulsion: Du fait du découpage en 128 pas sur 90 les valeurs de courant à obtenir sur chaque pas sont compatibles avec cette courbe. Par contre comme il y a une inertie importante à vaincre à chaque démarrage cela se sent par quelques ratés, et c est également la raison de l utilisation des 100% de puissance pour les positionnements lents et rapides SAR/TF DEC 2007 Page 7 sur 8

8 ANNEXE I(Schéma partiel) SAR/TF DEC 2007 Page 8 sur 8

Notice de paramétrage Version 1.1

Notice de paramétrage Version 1.1 1 2 Sommaire 1 Pourquoi doit-on paramétrer PIC-ASTRO?...3 1.1 Avertissement...3 1.2 Consignes avant utilisation...3 1.3 Le fichier de paramétrage...5 1.4 Les paramètres...5 1.5 Sauvegarde...5 2 Les paramètres

Plus en détail

CIRCUIT DE CHARGE DOCUMENT RESSOURCE

CIRCUIT DE CHARGE DOCUMENT RESSOURCE CIRCUIT DE CHARGE DOCUMENT RESSOURCE Tous les véhicules, du scooter au camion, possèdent aujourd hui des systèmes électriques (démarrage, signalisation, injections, confort) qui nécessitent une unité de

Plus en détail

MOTORISATION DIRECTDRIVE POUR NOS TELESCOPES. Par C.CAVADORE ALCOR-SYSTEM WETAL 2013 10 Nov

MOTORISATION DIRECTDRIVE POUR NOS TELESCOPES. Par C.CAVADORE ALCOR-SYSTEM WETAL 2013 10 Nov 1 MOTORISATION DIRECTDRIVE POUR NOS TELESCOPES Par C.CAVADORE ALCOR-SYSTEM WETAL 2013 10 Nov Pourquoi motoriser un télescope? 2 Pour compenser le mouvement de la terre (15 /h) Observation visuelle Les

Plus en détail

Maison DÔME éléments de correction

Maison DÔME éléments de correction Maison DÔME éléments de correction 1 - ANALYSE FONCTIONNELLE DU DISPOSITIF DE ROTATION DE LA MAISON Q 1) Désignation du flux d entrée de la chaîne d énergie repéré sur le schéma-blocs : Réseau domestique

Plus en détail

MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES

MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES PARTIE ELECTRONIQUE Le schéma complet de FP5 est donnée en annexe. Les questions porterons sur la fonction FP5 dont le schéma fonctionnel de degré 2 est présenté

Plus en détail

1 Introduction. CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF

1 Introduction. CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF PHYSQ 126: Circuits RLC 1 CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF 1 Introduction. Le but de cette expérience est d introduire le concept de courant alternatif (en anglais, Alternating Current ou AC) et d étudier

Plus en détail

CONVERTIR L ENERGIE MACHINES A COURANT CONTINU

CONVERTIR L ENERGIE MACHINES A COURANT CONTINU CONVERTIR L ENERGIE MACHINES A COURANT CONTINU Les machines à courant continu sont réversibles. Elles peuvent devenir génératrices ou moteur. Energie mécanique GENERATRICE CONVERTIR L ENERGIE Energie électrique

Plus en détail

EPREUVE N 1. Sciences et techniques des installations. (durée : 4 heures ; coefficient 3) Aucun document n est autorisé.

EPREUVE N 1. Sciences et techniques des installations. (durée : 4 heures ; coefficient 3) Aucun document n est autorisé. CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNEL AGRICOLE Enseignement Maritime SESSION 2006 CONCOURS : INTERNE Section : Electrotechnique et électronique maritime EPREUVE N 1 Sciences et

Plus en détail

CIRCUIT DE CHARGE BOSCH

CIRCUIT DE CHARGE BOSCH LA GUZZITHÈQUE 1/5 10/06/06 CIRCUIT DE CHARGE BOSCH Ce document est issu d un article de l Albatros, revue de liaison du MGCF, lui-même issu du Gambalunga, revue anglaise de liaison du MGC d Angleterre.

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones

Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones Chapitre 17 Sciences Physiques - BTS Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones 1 Loi de Laplace 1.1 Etude expérimentale Le conducteur est parcouru par un courant continu ; il est placé dans un champ

Plus en détail

Le moteur asynchrone triphasé

Le moteur asynchrone triphasé Le moteur asynchrone triphasé 1 ) Généralités Le moteur asynchrone triphasé est largement utilisé dans l'industrie, sa simplicité de construction en fait un matériel très fiable et qui demande peu d'entretien.

Plus en détail

STRATEGIES DE COMMANDE DES ONDULEURS

STRATEGIES DE COMMANDE DES ONDULEURS STRATEGIES DE COMMANDE DES ONDULEURS ) Présentation : Un onduleur est un convertisseur continu/alternatif. Ils sont utilisés principalement dans deux types de systèmes : Les ASI : alimentations sans interruption,

Plus en détail

F = B * I * L. Force en Newtons Induction magnétique en teslas Intensité dans le conducteur en ampères Longueur du conducteur en mètres

F = B * I * L. Force en Newtons Induction magnétique en teslas Intensité dans le conducteur en ampères Longueur du conducteur en mètres LE M O TE U R A C O U R A N T C O N TI N U La loi de LAPLACE Un conducteur traversé par un courant et placé dans un champ magnétique est soumis à une force dont le sens est déterminée par la règle des

Plus en détail

POSITIONNEUR MULTI-SATELLITES D ANTENNE

POSITIONNEUR MULTI-SATELLITES D ANTENNE POSITIONNEUR MULTI-SATELLITES D ANTENNE A- PRESENTATION La réception de chaînes de télévision par satellite nécessite un récepteur et une antenne parabolique (figure 1). Pour augmenter le nombre de chaînes

Plus en détail

L ALLUMAGE. Rappel : Rôle du circuit d allumage : Amorcer à un instant bien précis la combustion du mélange air/carburant contenu dans le cylindre.

L ALLUMAGE. Rappel : Rôle du circuit d allumage : Amorcer à un instant bien précis la combustion du mélange air/carburant contenu dans le cylindre. L ALLUMAGE Rappel : Rôle du circuit d allumage : Amorcer à un instant bien précis la combustion du mélange air/carburant contenu dans le cylindre. - 1 - Création de l arc électrique : L arc électrique

Plus en détail

T.P. numéro 27 : moteur asynchrone.

T.P. numéro 27 : moteur asynchrone. T.P. numéro 27 : moteur asynchrone. Buts du TP : le but de ce TP est l étude du moteur asynchrone triphasé. On étudie la plaque signalétique du moteur, puis on effectue un essai à vide et enfin un essai

Plus en détail

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation.

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation. Comment régler la vitesse d un moteur électrique?. Comment régler la vitesse d un moteur à courant continu? Capacités Connaissances Exemples d activités Connaître le modèle équivalent simplifié de l induit

Plus en détail

Le moteur asynchrone triphasé

Le moteur asynchrone triphasé Cours d Electricité 2 Électrotechnique Le moteur asynchrone triphasé I.U.T Mesures Physiques Université Montpellier 2 Année universitaire 2008-2009 Table des matières 1 Définition et description 2 2 Principe

Plus en détail

Chapitre 23 ELECTROTHERMIE

Chapitre 23 ELECTROTHERMIE Chapitre 23 ELECTROTHERMIE 1 Automate TSX Micro : Entrées analogiques... 2 1.1 Rappels... 2 1.2 Les capteurs analogiques... 2 1.3 Chaine d acquisition de données... 3 1.4 Fonction du module d entrée analogique...

Plus en détail

Le moteur à courant continu à aimants permanents

Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Principe, caractéristiques Alimentation, variation de vitesse Puissance, rendement Réversibilité Cette

Plus en détail

Servomoteurs numériques à courant alternatif MKD MKD041 6-1. Description Symbole Unité Données

Servomoteurs numériques à courant alternatif MKD MKD041 6-1. Description Symbole Unité Données Servomoteurs numériques à courant alternatif MKD MKD041 6-1 6 MKD041 6.1 Données techniques MKD041 Type du moteur Description Symbole Unité Données MKD041B-144 Vitesse de rotation nom. moteur 1) n min

Plus en détail

ONDULEUR POUR MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE

ONDULEUR POUR MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE Institut Universitaire de Technologie de TOURS Département Génie Electrique et Informatique Industrielle ONDULEUR POUR MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE Antoine GIRAUD Emmanuel GODON 2 ème année 2000-2002 Groupe

Plus en détail

Machine synchrone autopilotée : application aux asservissements : moteur brushless

Machine synchrone autopilotée : application aux asservissements : moteur brushless Machine synchrone autopilotée : application aux asservissements : moteur brushless Cours non exhaustif destiné aux étudiants de BTS maintenance industrielle (les textes en italiques ne sont pas à être

Plus en détail

TPE Alternateur. Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez

TPE Alternateur. Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez TPE Alternateur Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez 1 Thème : Avancées scientifiques et réalisations techniques. Problématique : Comment peut-on transformer de l énergie mécanique

Plus en détail

Machines synchrones. Gérard-André CAPOLINO. Machines synchrones

Machines synchrones. Gérard-André CAPOLINO. Machines synchrones Gérard-ndré CPOLINO 1 Machine à pôles lisses Concept (machine à 2 pôles) Le stator est un circuit magnétique circulaire encoché Un bobinage triphasé est placé dans les encoches Le rotor est également un

Plus en détail

www.iprocam.com Débranchez TOUJOURS le cordon 220V avant de manipuler la carte

www.iprocam.com Débranchez TOUJOURS le cordon 220V avant de manipuler la carte Carte de commande et puissance 4 x 4 ampères au ½ pas pour moteurs bipolaires www.iprocam.com Débranchez TOUJOURS le cordon 220V avant de manipuler la carte Note préliminaire : certaines fonctions requièrent

Plus en détail

Correction sujet machine à pain

Correction sujet machine à pain Correction sujet machine à pain 2 CHOIX DU MOTEUR ET DE SA TRANSMISSION DE PUISSANCE 2.1 ANALYSE FONCTIONNELLE PRELIMINAIRE Question N 1 : Mélangeage et pétrissage Composants de transmission par lesquels

Plus en détail

ENREGISTREUR DE TEMPERATURE

ENREGISTREUR DE TEMPERATURE ENREGISTREUR DE TEMPERATURE Jean-Pierre MANDON 2005 www.pictec.org Cet enregistreur de température a été réalisé dans le cadre de la construction d'un chauffe eau solaire. Il me permet d'enregistrer les

Plus en détail

VENTELEC RENOUVELER L AIR

VENTELEC RENOUVELER L AIR OBJECTIF Etudier l influence du Variateur de vitesse, sur le banc moto-ventilateur, en phase de démarrage et en régime établi (volet totalement OUVERT). Mettre en œuvre les mesureurs et leurs accessoires.

Plus en détail

Rappel d une chaîne de mesure d un procédé régulé en continu :

Rappel d une chaîne de mesure d un procédé régulé en continu : TRANSMETTEURS EN INSTRUMENTATION Transmetteurs aux SIGNAUX ANALOGIQUES STANDARDS Rappel d une chaîne de mesure d un procédé régulé en continu : Capteur Transmetteur Régulateur PROCESSUS Actionneur Signal

Plus en détail

ALPES TECHNOLOGIES Notice d installation des batteries de condensateurs ALPISTATIC équipées du régulateur ALPTEC 11ST

ALPES TECHNOLOGIES Notice d installation des batteries de condensateurs ALPISTATIC équipées du régulateur ALPTEC 11ST Notice d installation des batteries de condensateurs ALPISTATIC équipées du régulateur ALPTEC 11ST Protection - raccordements Mise en service Maintenance Réf : 2007-ST-01 Page 1 SOMMAIRE I - PROTECTION

Plus en détail

SCHEMA D'ELECTRICITE INDUSTRIELLE ET D'ELECTROTECHNIQUE

SCHEMA D'ELECTRICITE INDUSTRIELLE ET D'ELECTROTECHNIQUE SCHEMA D'ELECTRICITE INDUSTRIELLE ET D'ELECTROTECHNIQUE 1. Définition : Un schéma électrique représente, à l'aide de symboles graphiques, les différentes parties d'un réseau, d'une installation, d'un équipement

Plus en détail

Réalisation d une carte de traitement d image à base de FPGA

Réalisation d une carte de traitement d image à base de FPGA Université de Bourgogne Faculté Mirande Rapport de projet Licence Electronique, Signal et Image Réalisation d une carte de traitement d image à base de FPGA Sébastien Jeanniard Guillaume Lemaître Novembre

Plus en détail

TUTORAT D'ELECTROTECHNIQUE

TUTORAT D'ELECTROTECHNIQUE DRIEU Samuel GARIT Florent TUTORAT D'ELECTROTECHNIQUE Etude d'un véhicule électrique Nous allons ici étudier un véhicule tout électrique mue par une machine électrique. Dans une première partie, nous étudierons

Plus en détail

Technique de surveillance

Technique de surveillance Technique de surveillance VARIMETER Relais de fréquence MK 9837N, MH 9837 0257639 Réglage de l appareil tension auxiliaire(uh) DEL verte: U H jaune/verte: fréquence d entrée DEL jaune: état d alarme commutateur

Plus en détail

COMPETENCES ATTENDUES

COMPETENCES ATTENDUES SCOOTELEC Page 1 / 1 ACTIVITE SCOOTELEC CENTRE D INTERET CI. 10 : Traitement de l'information COMPETENCES ATTENDUES - Identifier la nature de l'information à communiquer. - Reconnaître le type d'interface

Plus en détail

Kit solaire 12V - 150W autonome Spécial Afrique

Kit solaire 12V - 150W autonome Spécial Afrique Kit solaire 12V - 150W autonome Spécial Afrique Guide de montage Difficulté : Durée de l intervention : 30 min à 1h Besoin d informations? Contactez-nous au 01 47 55 74 26 ou par email à Sommaire Principe

Plus en détail

Alimentations DC 400W Puissance constante Intégrables ½19" / 2U avec interfaces de télécommande TOE 8951 et TOE 8952

Alimentations DC 400W Puissance constante Intégrables ½19 / 2U avec interfaces de télécommande TOE 8951 et TOE 8952 Alimentations DC 400W Puissance constante Intégrables ½19" / 2U avec interfaces de télécommande TOE 8951 et TOE 8952 Réglages rapides et précis par encodeurs ou par les interfaces. Interfaces analogique,

Plus en détail

Modèle en fin de série

Modèle en fin de série W(G)S3 Capteur de position avec Sortie Analogique ou Série Synchrone par conversion A/D Capteur de position et de vitesse pour des courses moyennes Degré de protection IP50 Etendue de mesure: 0... 3750

Plus en détail

1. PRESENTATION DU PROJET

1. PRESENTATION DU PROJET Bac STI2D Formation des enseignants Jean-François LIEBAUT Denis PENARD SIN 63 : Prototypage d un traitement de l information analogique et numérique (PSoC) 1. PRESENTATION DU PROJET Les systèmes d éclairage

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES «Génie Électronique» Session 2012 Épreuve : PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 5 Dès que le sujet vous est

Plus en détail

Conversion électronique statique

Conversion électronique statique Conversion électronique statique Sommaire I) Généralités.2 A. Intérêts de la conversion électronique de puissance 2 B. Sources idéales.3 C. Composants électroniques..5 II) III) Hacheurs..7 A. Hacheur série

Plus en détail

T.P. n 11. polytech-instrumentation.fr 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe

T.P. n 11. polytech-instrumentation.fr 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe T.P. n 11 polytech-instrumentation.fr 0 825 563 563 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe Utilisation de l oscilloscope à mémoire numérique I. Introduction Avec un oscilloscope numérique, le signal étudié

Plus en détail

pendule pesant pendule élastique liquide dans un tube en U

pendule pesant pendule élastique liquide dans un tube en U Chapitre 2 Oscillateurs 2.1 Systèmes oscillants 2.1.1 Exemples d oscillateurs Les systèmes oscillants sont d une variété impressionnante et rares sont les domaines de la physique dans lesquels ils ne jouent

Plus en détail

Poursuite du soleil pour panneau solaire. Système de positionnement automatique de panneaux solaires.

Poursuite du soleil pour panneau solaire. Système de positionnement automatique de panneaux solaires. Poursuite du soleil pour panneau solaire Système de positionnement automatique de panneaux solaires. 1.1. Introduction. Le positionnent d un panneau face au soleil par rapport au même panneau positionné

Plus en détail

LABE04 5 oct 2004. Table des matières. Métraux Nathanaël - YTM1 1 TLC556

LABE04 5 oct 2004. Table des matières. Métraux Nathanaël - YTM1 1 TLC556 Table des matières Cahier des charges...2 a)... 2 b)... 2 Bref rappel théorique... 2 Mode astable... 3 Mode monostable... 3 Introduction...3 Calculs pour l'astable... 3 Formules utilisées... 3 Tableau

Plus en détail

Positionneur intelligent

Positionneur intelligent Positionneur intelligent Conception Le type GEMÜ 1434 µpos est un positionneur électropneumatique digital qui permet de faire de la régulation avec des vannes de process. Celui-ci a été conçu pour être

Plus en détail

COMMANDES D AXES. Présentation générale

COMMANDES D AXES. Présentation générale Présentation générale Les commandes d axes SGA Automation ont été conçues sans accepter aucun compromis en termes de qualité, de fiabilité et de performance. Les moteurs sont placés dans des boîtiers blindés

Plus en détail

Convertisseur Dactablette

Convertisseur Dactablette Convertisseur Dactablette La plupart des systèmes d amplification de très haute qualité ne traitent les signaux provenant de leurs sources qu en analogique, les systèmes «tout numérique» étant plus généralement

Plus en détail

ALLUMAGE ELECTRONIQUE Allumage 1/9

ALLUMAGE ELECTRONIQUE Allumage 1/9 ALLMAGE ELECTROIQE Allumage 1/9 I Schéma de l'installation E G M O Relais double Bobine d allumage jumo-statique Sonde T air Sonde T moteur Détecteur de cliquetis A Calculateur gestion moteur B Batterie

Plus en détail

DOCUMENT RESSOURCE SONDES PRESENTATION

DOCUMENT RESSOURCE SONDES PRESENTATION Documentation technique DOCUMENT RESSOURCE SONDES PRESENTATION SEP du LPo N-J Cugnot 93 Neuilly/Marne LE CALCULATEUR Il est placé dans le boîtier à calculateurs, sur le passage de roue avant droit. Les

Plus en détail

ÉLECTRICITÉ 1/5. En rotation : W = M.q. M = F.r. P = W t. eo. Q S W = VAB. Q VA - VB AB. I = Q t W = U. Q. P = U. I I : intensité ( ampère )

ÉLECTRICITÉ 1/5. En rotation : W = M.q. M = F.r. P = W t. eo. Q S W = VAB. Q VA - VB AB. I = Q t W = U. Q. P = U. I I : intensité ( ampère ) ÉLECTRICITÉ / Travail ( W ) en joule En translation : W = F.d Puissance mécanique ( P ) en watt Champ électrique uniforme ( e ) en volt/mètre Travail de la force électrique ( W ) en joule Champ et potentiel

Plus en détail

Définition. Lampe à incandescence. Le vérin

Définition. Lampe à incandescence. Le vérin Définition Un actionneur est un système qui convertit une énergie d entrée sous une certaine forme en une énergie utilisable sous une autre forme. Il est donc possible de le modéliser ainsi. Une ampoule,

Plus en détail

I- Définitions des signaux.

I- Définitions des signaux. 101011011100 010110101010 101110101101 100101010101 Du compact-disc, au DVD, en passant par l appareil photo numérique, le scanner, et télévision numérique, le numérique a fait une entrée progressive mais

Plus en détail

COMMANDES D AXES. Présentation générale

COMMANDES D AXES. Présentation générale COMMANDES D AXES Présentation générale Les commandes d axes SGA Automation ont été conçues sans accepter aucun compromis en termes de qualité, de fiabilité et de performance. Les moteurs sont placés dans

Plus en détail

Fiches Générateur Basses Fréquences

Fiches Générateur Basses Fréquences Fiches Générateur Basses Fréquences Note : Cet ensemble de fiches a été réalisé autour du Générateur de fonctions Centrad GF467AF. Il dispose d un grand nombre de fonctionnalités que l on peut retrouver

Plus en détail

Les Moteurs Pas a Pas. Gerard Yvraut

Les Moteurs Pas a Pas. Gerard Yvraut Les Moteurs Pas a Pas Gerard Yvraut Les moteurs Pas à Pas Pourquoi des moteurs Pas à Pas. Types de Moteurs Pas à Pas Moteurs Unipolaires et Bipolaires Electronique typique de commande Alimentation Couple

Plus en détail

TP N 3 CARACTERISATION DE DIODE LASER ET DETECTION SYNCHRONE

TP N 3 CARACTERISATION DE DIODE LASER ET DETECTION SYNCHRONE TP N 3 CARACTERISATION DE DIODE LASER ET DETECTION SYNCHRONE PRE-REQUIS SAVOIR : AOP en régime linéaire et non linéaire OBJECTIFS SAVOIR : Valider par le calcul et la mesure, les performances des fonctions

Plus en détail

Nouveau catalogue 520 pages de transmission de précision

Nouveau catalogue 520 pages de transmission de précision REDUCTEURS ET SERVOMOTEURS DE PRECISION HARMONIC DRIVE Nouveau catalogue 520 pages de transmission de précision Depuis 40 ans, les réducteurs et servomoteurs de précision d Harmonic Drive répondent aux

Plus en détail

Modélisation et optimisation de structures de machines électriques pour applications à fort couple volumique. Paul Akiki

Modélisation et optimisation de structures de machines électriques pour applications à fort couple volumique. Paul Akiki Modélisation et optimisation de structures de machines électriques pour applications à fort couple volumique Paul Akiki Journée des doctorants 11/06/2015 Directeur de thèse : Mohamed Bensetti Encadrants

Plus en détail

Les Groupes électrogènes

Les Groupes électrogènes Les Groupes électrogènes FONCTION GLOBALE Contraintes : Energie,Tension, Fréquence, Réglages Système ENERGIE MECANIQUE D UN MOTEUR THERMIQUE PRODUIRE DU COURANT ELECTRIQUE EN TOUS LIEUX ENERGIE ELECTRIQUE

Plus en détail

Electronique Générale. Convertisseur Numérique/Analogique (C.N.A.) et Convertisseur Analogique/Numérique (C.A.N.)

Electronique Générale. Convertisseur Numérique/Analogique (C.N.A.) et Convertisseur Analogique/Numérique (C.A.N.) Convertisseur umérique/analogique (C..A.) et Convertisseur Analogique/umérique (C.A..) I- Introduction : En électronique, un signal électrique est le plus souvent porteur d une information. Il existe deux

Plus en détail

Cours d électricité. Dipôles simples en régime alternatif. Mathieu Bardoux. 1 re année: 2011-2012

Cours d électricité. Dipôles simples en régime alternatif. Mathieu Bardoux. 1 re année: 2011-2012 Cours d électricité Dipôles simples en régime alternatif Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année: 2011-2012 Plan du

Plus en détail

TP-Projet. Ce mini-projet sera évalué en partie sur vos manipulations et sur un rapport.

TP-Projet. Ce mini-projet sera évalué en partie sur vos manipulations et sur un rapport. TP-Projet ET3 EES C&C Introduction Le but de cette série de TP-Projet est d étudier une chaine complète d un système de régulation de chauffage, depuis le capteur jusqu à l actionneur : étude d un transistor

Plus en détail

Travaux pratiques d électronique, première séance. Circuits passifs. S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014

Travaux pratiques d électronique, première séance. Circuits passifs. S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014 Travaux pratiques d électronique, première séance Circuits passifs S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014 1 Révision 1. Explorez le protoboard avec le voltmètre. Faites un schéma des connexions. 2. Calibrez

Plus en détail

TP 7 : oscillateur de torsion

TP 7 : oscillateur de torsion TP 7 : oscillateur de torsion Objectif : étude des oscillations libres et forcées d un pendule de torsion 1 Principe général 1.1 Définition Un pendule de torsion est constitué par un fil large (métallique)

Plus en détail

Code de variante. Référence KN-05-310-HN KN-55-310-HN KN-05-311-HN KN-55-311-HN A compléter selon la codification de commande.

Code de variante. Référence KN-05-310-HN KN-55-310-HN KN-05-311-HN KN-55-311-HN A compléter selon la codification de commande. 3/2 Caractéristiques techniques de la série Codification de commande Série et fonction -310-HN-142 Bobines standard 1) (avec connecteur 28-ST-01) 141 = 12 V DC, 4,2 W 142 = 24 V DC, 4,2 W 152 = 24 V AC,

Plus en détail

L AUTOMATE TSX 17-20

L AUTOMATE TSX 17-20 Sciences de l Ingénieur Page 51 L AUTOMATE TSX 17-20 Le module de base TSX 17-20 1 5 8 1 N L C C C C C C 0 0 1 1 2 2 3 3 4.7 4 5 6 7 8.1 1 8 9 10 11 24 25 110v 240v 50/60 Hz So rt ies 24 à 24 0 VC A ou

Plus en détail

AMELIORATION DE LA FIABILITE D UN MOTEUR GRÂCE AU TEST STATIQUE ET DYNAMIQUE

AMELIORATION DE LA FIABILITE D UN MOTEUR GRÂCE AU TEST STATIQUE ET DYNAMIQUE AMELIORATION DE LA FIABILITE D UN MOTEUR GRÂCE AU TEST STATIQUE ET DYNAMIQUE Le test statique est un moyen très connu pour évaluer les moteurs électriques. Cependant, si un moteur ne peut pas être arreté,

Plus en détail

Etude d'un monte-charge

Etude d'un monte-charge BTS ELECTROTECHNIQUE Session 1998 3+

Plus en détail

Instrumentation électronique

Instrumentation électronique Instrumentation électronique Le cours d électrocinétique donne lieu à de nombreuses études expérimentales : tracé de caractéristiques statique et dynamique de dipôles, étude des régimes transitoire et

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES DE L INGÉNIEUR ÉPREUVE DU VENDREDI 20 JUIN 2014 Session 2014 Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient 4,5 pour les candidats ayant choisi un

Plus en détail

Etude d un haut-parleur

Etude d un haut-parleur Etude d un haut-parleur Le haut-parleur électrodynamique, dont l invention remonte à plus de cent ans, n a pas évolué dans son principe. Il a été amélioré d année en année par l utilisation de nouvelles

Plus en détail

MANUEL BOÎTIER DE COMMANDE POUR ÉCHANGEUR DE CHALEUR ROTATIF. MicroMax180. Référence F21018201. IBC control Made in Sweden

MANUEL BOÎTIER DE COMMANDE POUR ÉCHANGEUR DE CHALEUR ROTATIF. MicroMax180. Référence F21018201. IBC control Made in Sweden MANUEL BOÎTIER DE COMMANDE POUR ÉCHANGEUR DE CHALEUR ROTATIF MicroMax180 Référence F21018201 IBC control Made in Sweden SOMMAIRE Guide d'installation 2 Montage 2 Consignes de sécurité 3 Déclaration du

Plus en détail

ANALYSE HARMONIQUE SUR RESEAU EDF. Enoncé des Travaux Pratiques

ANALYSE HARMONIQUE SUR RESEAU EDF. Enoncé des Travaux Pratiques Lycée Edouard Belin 70 000 VESOUL BTS Electrotechnique Essai de système Première partie: ANALYSE HARMONIQUE SUR RESEAU EDF SOMMAIRE Electrotechnique. Enoncé du T.P effectué en BTS Deuxième partie: harmoniques.

Plus en détail

Notice d installation et de paramétrage MAYLIS

Notice d installation et de paramétrage MAYLIS hg 607-0004 A 1. PRESENTATION DES POSTES... 3 1.1. POSTES PRINCIPAUX... 3 1.2. POSTES SECONDAIRES... 4 1.3. CENTRAUX... 5 2. PRINCIPES DE RACCORDEMENT... 6 2.1. RACCORDEMENT DES POSTES... 6 2.1.1. Généralités...

Plus en détail

LES APPAREILS A DEVIATION EN COURANT CONTINU ( LES APPREILS MAGNETOELECTRIQUES)

LES APPAREILS A DEVIATION EN COURANT CONTINU ( LES APPREILS MAGNETOELECTRIQUES) Chapitre 3 LES APPARELS A DEVATON EN COURANT CONTNU ( LES APPRELS MAGNETOELECTRQUES) - PRNCPE DE FONCTONNEMENT : Le principe de fonctionnement d un appareil magnéto-électrique est basé sur les forces agissant

Plus en détail

Notice CE20. 3 sorties (2 relais contact sec NO/NF + 1 sortie S3 connectable sur une 9406) Fonctionnement sorties

Notice CE20. 3 sorties (2 relais contact sec NO/NF + 1 sortie S3 connectable sur une 9406) Fonctionnement sorties Page 1 / 5 I Généralités Ce clavier codé possède deux relais plus une commande S3 (mise à la masse). Chacune des sorties peut fonctionner sur le mode monostable (impulsion) ou bistable (un code valide

Plus en détail

Electrotechnique triphasé. Chapitre 11

Electrotechnique triphasé. Chapitre 11 Electrotechnique triphasé Chapitre 11 CADEV n 102 679 Denis Schneider, 2007 Table des matières 11.1 GÉNÉRALITÉS... 2 11.1 1 DÉFINITION TENSIONS TRIPHASÉES... 2 11.1.2 COURANTS TRIPHASÉS... 2 11.1.3 AVANTAGE

Plus en détail

FTE n 109 104 A 02/08/04 Page 1 sur 12

FTE n 109 104 A 02/08/04 Page 1 sur 12 france AIR ventilation> contrôleur sorbonne industrie Contrôleur Sorbonne FTE 109 104 A 02/08/04 france AIR FTE n 109 104 A 02/08/04 Page 1 sur 12 bien de la dernière version à l adresse www.france-air.com

Plus en détail

DS MODELISATION Mars 2015

DS MODELISATION Mars 2015 DS MODELISATION Mars 205 ETUDE DE LA MACHINE-OUTIL URANE SX Le thème proposé porte sur l étude de la machine-outil URANE SX développée par la société COMAU (ex RENAULT AUTOMATION) de Castres L URANE SX

Plus en détail

ABB drives. Guide technique No. 7 Dimensionnement d un système d entraînement

ABB drives. Guide technique No. 7 Dimensionnement d un système d entraînement ABB drives Guide technique No. 7 Dimensionnement d un système d entraînement 2 Dimensionnement d un système d entraînement Guide technique No. 7 Guide technique No. 7 Dimensionnement d un système d entraînement

Plus en détail

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures A- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures A- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE PSI* 24/01/14 Lycée P.Corneille tp_loi d_assistance_dae.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures Vous disposez : De la direction

Plus en détail

ÉTUDE D UN ASSERVISSEMENT DE NIVEAU

ÉTUDE D UN ASSERVISSEMENT DE NIVEAU Session 2013 BREVET de TECHNICIEN SUPÉRIEUR CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE E3 Sciences Physiques U-32 PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée : 2 heures Coefficient : 2,5 Matériel autorisé : - Toutes les

Plus en détail

Moteurs pas à pas Michel ABIGNOLI Clément GOELDEL Principe des moteurs pas à pas Structures et modèles de description Alimentation Commande

Moteurs pas à pas Michel ABIGNOLI Clément GOELDEL Principe des moteurs pas à pas Structures et modèles de description Alimentation Commande Moteurs pas à pas par Michel ABIGNOLI Professeur d Université à l ENSEM (École Nationale Supérieure d Électricité et de Mécanique de Nancy) et Clément GOELDEL Professeur d Université à la Faculté des Sciences

Plus en détail

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi Produits 2015-2016 GYROSCANFIELD Le Gyroscanfield permet de mesurer et de visualiser en 3D et en temps réel le rayonnement électromagnétique d un objet sous test de manière simple et rapide. Il est fabriqué

Plus en détail

OFPPT ROYAUME DU MAROC. Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION

OFPPT ROYAUME DU MAROC. Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION OFPPT ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES MODULE N 7 ENTERTIEN

Plus en détail

Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension

Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension Cyril BUTTAY CEGELY VALEO 30 novembre 2004 Cyril BUTTAY Contribution à la conception

Plus en détail

Mathématiques et petites voitures

Mathématiques et petites voitures Mathématiques et petites voitures Thomas Lefebvre 10 avril 2015 Résumé Ce document présente diérentes applications des mathématiques dans le domaine du slot-racing. Table des matières 1 Périmètre et circuit

Plus en détail

moteur asynchrone MOTEUR ASYNCHRONE

moteur asynchrone MOTEUR ASYNCHRONE MOTEUR ASYNCHRONE Rappel: trois bobines, dont les axes font entre eux des angles de 120 et alimentées par un réseau triphasé équilibré, crée dans l'entrefer un champ magnétique radial, tournant à la fréquence

Plus en détail

GENERALITES SUR LES APPAREILS DE MESURE

GENERALITES SUR LES APPAREILS DE MESURE Chapitre 2 GENERALITES SUR LES APPAREILS DE MESURE I- LES APPAREILS DE MESURE ANALOGIQUES: Un appareil de mesure comprend généralement un ou plusieurs inducteurs fixes ( aimant permanant ou électroaimant)

Plus en détail

Ne pas utiliser pour de nouvelles applications! «Remplacement par SD6 1.13-100/105»

Ne pas utiliser pour de nouvelles applications! «Remplacement par SD6 1.13-100/105» Amplificateur / régulateur digital en carte pour 1 ou 2 él. aimants proportionnels 4 entrées analogiques, dont 2 différentielles 8 entrées digitales Ampli réglable via PC resp. terminal de service MTG02

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS MOBILITÉ ÉLECTRIQUE

TRAVAUX DIRIGÉS MOBILITÉ ÉLECTRIQUE TRAVAUX DIRIGÉS MOBILITÉ ÉLECTRIQUE REDRESSEURS HACHEURS ONDULEURS pour l association CONVERTISSEURS MACHINES VARIATION de VITESSE DUT GEii 2 ème année Module AT 11 T.D. 1 - ÉTUDE D UN REDRESSEUR ALIMENTANT

Plus en détail

Historique. Eléments de calcul. Automate programmable SUIVI SEMI-AUTOMATIQUE D UNE COUPOLE LORS DES OBSERVATIONS

Historique. Eléments de calcul. Automate programmable SUIVI SEMI-AUTOMATIQUE D UNE COUPOLE LORS DES OBSERVATIONS Historique Durant une observation un astre situé sur l équateur se déplace de 15 par heure sidérale, Il faudrait donc que l ouverture du cimier de la coupole se déplace du même angle dans le même temps

Plus en détail

TECHNOLOGIE DES CAPTEURS CAPACITIFS MINIATURES SILICON DESIGNS*

TECHNOLOGIE DES CAPTEURS CAPACITIFS MINIATURES SILICON DESIGNS* DES EXPERTS EN MESURES DYNAMIQUES TECHNOLOGIE DES CAPTEURS CAPACITIFS MINIATURES SILICON DESIGNS* RESUME SILICON DESIGNS a développé une technologie d accéléromètre miniature associant le microusinage

Plus en détail

Dossier technique. Présentation du bus DMX et Utilisation des options EL13 / EL14 ERM AUTOMATISMES INDUSTRIELS 1 LE PROTOCOLE DMX 2

Dossier technique. Présentation du bus DMX et Utilisation des options EL13 / EL14 ERM AUTOMATISMES INDUSTRIELS 1 LE PROTOCOLE DMX 2 ERM AUTOMATISMES INDUSTRIELS 280 Rue Edouard Daladier 84973 CARPENTRAS Cedex Tél : 04 90 60 05 68 - Fax : 04 90 60 66 26 Site : http://www.erm-automatismes.com/ E-Mail : Contact@erm-automatismes.com 1

Plus en détail

LE CIRCUIT DE CHARGE

LE CIRCUIT DE CHARGE MAINTENANCE AUTOMOBILE 1 LE CIRCUIT DE CHARGE PROBLÈME POSÉ Les véhicules automobiles modernes sont maintenant équipés de circuits électriques et électroniques aussi variés que nombreux. Il est donc nécessaire

Plus en détail

ECHOGRAPHE ET CAPTEUR. D.I.U. d Echocardiographie module 1

ECHOGRAPHE ET CAPTEUR. D.I.U. d Echocardiographie module 1 ECHOGRAPHE ET CAPTEUR D.I.U. d Echocardiographie module 1 Plan Généralités Capteur Echographe Traitement du signal Stockage Transport Généralités Historique the blue goose 1970 180 cm Généralités Historique

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette

Manuel d'utilisation de la maquette Manuel d'utilisation de la maquette PANNEAU SOLAIRE AUTO-PILOTE Enseignement au lycée Article Code Panneau solaire auto-piloté 14740 Document non contractuel L'énergie solaire L'énergie solaire est l'énergie

Plus en détail