Fiche de l'awt Labellisation des sites Web

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fiche de l'awt Labellisation des sites Web"

Transcription

1 Fiche de l'awt Labellisation des sites Web Initiatives publiques et privées de nature extra-juridique visant à renforcer la confiance du consommateur vis-à-vis des transactions électroniques Créée le 23/05/00 Modifiée le 20/06/02

2 1. Présentation de la fiche Initiatives publiques et privées de nature extra-juridique visant à renforcer la confiance du consommateur vis-à-vis des transactions électroniques La nature même de l'internet invite au développement d'initiatives publiques et privées de nature extra-juridique visant à accroître l'information disponible pour les consommateurs et à renforcer le sentiment de confiance dans les transactions en ligne. De ce point de vue, la technique de la labellisation des sites web participe à ce besoin de confiance par une responsabilisation accrue des différents acteurs. Cette fiche présente les concepts liés à la labellisation, illustrés par des exemples concrets Sites Web en rapport avec cette fiche Droit et technologie Portail créé et mis à jour par une équipe de juristes et d'ingénieurs, il présente et analyse l'actualité du droit des TIC en Belgique et à l'étranger (actualités, dossiers, textes législatifs, etc.) Juriscom Revue juridique spécialisée dans le droit des technologies de l'information qui publie régulièrement les contributions (articles, mémoires, débats...) de nombreux juristes, universitaires ou professionnels, etc. Service public fédéral économie, PME, classes moyennes et énergie Sa mission peut se résumer en une seule formule: être au service de l'économie en participant activement et efficacement à la maîtrise du cadre normatif général de l'union économique et monétaire du pays. Informations économiques, énergie, guide aux entreprises, accueil des investisseurs, protection du consommateur, société de l'information, etc. Direction générale de la société de l'information Elle joue un rôle capital dans la mise en oeuvre de la vision définie par les chefs d'ã tat européens à Lisbonne en 2000, à savoir faire de l'europe, d'ici à 2010, l'économie la plus compétitive et la plus dynamique du monde, se caractérisant par une croissance durable, créant davantage d'emplois plus qualifiés et garantissant une plus grande cohésion sociale Direction générale marché intérieur Cette direction coordonne la politique de la Commission relative au marché intérieur européen qui vise à assurer la libre circulation des personnes, des biens, des services et des capitaux à l'intérieur de l'union. Elle est également chargée de développer le marché unique dans des secteurs spécifiques comme les services financiers, les services postaux, le commerce électronique et les médias Labelsite Initiative de labellisation lancée par la fédération des entreprises de vente à distance en France Centre Européen des Consommateurs (CEC) Le CEC de Lille est la première des agences mises en place en Europe dans le cadre de l'action de la Commission européenne pour l'information des consommateurs (labellisation, etc) Web Trust Initiative privée d'origine américaine de labellisation des sites Web Centre de Recherche Informatique et Droit (CRID) Le CRID se donne pour objectif de faire progresser la réflexion, tant fondamentale

3 qu'appliquée, dans le domaine du droit et de l'économie des technologies de l'information. Ses principaux axes de recherches sont les suivants: commerce électronique, propriété intellectuelle, convergence droit technologie, télécoms, vie privée Chamber Trust Chamber-Trust est une initiative du réseau des Chambres de Commerce et dâ Industrie, concrétisation de sa mission de base pour intervenir comme tiers de confiance, "Third Trusted Party" dans la vie économique Autres fiches à consulter Modes alternatifs de règlement des litiges (ADR) Ces modes extra-judiciaires de règlement des litiges offrent aux entreprises un moyen économique et fiable face aux différends pouvant survenir dans le cadre de leur activité d'e-business création le 31/05/00 dernière modification le 28/03/02

4 2. Définition, enjeux, aspects juridiques et initiatives Définition, enjeux et avantages des différentes formes de labellisation: autolabellisation ou labellisation interne, labellisation externe. Quelques initiatives de labellisation On distingue traditionnellement deux formes de labellisation: l'auto-labellisation, la labellisation externe L'auto-labellisation ou labellisation interne Le vendeur s'engage à respecter certains critères destinés à assurer un meilleur niveau de confiance au profit du consommateur. Parmi ces critères on peut notamment citer: les dispositions concernant la protection de la vie privée et des données personnelles, l'information sur les produits et services proposés, l'état des mesures de sécurité (données concernant les transactions, paiements en ligne, etc.), le respect du cadre législatif et réglementaire en matière de vente à distance, les conditions de remboursement et de service après-vente. Ces informations doivent normalement être aisément accessibles depuis la page d'accueil du site via un lien spécifiquement prévu à cet effet et renvoyant vers une page dédiée. Enfin, comme son nom l'indique, l'auto-labellisation ne suppose généralement pas l'intervention d'un tiers indépendant. Les avantages de l'auto-labellisation: une grande souplesse de mise en œuvre et d'évolutivité de l'engagement ainsi souscrit; une solution intéressante en termes de coûts. Les inconvénients de l'auto-labellisation: une portée limitée en l'absence d'intervention d'un tiers; une relative instabilité tenant au caractère unilatéral de l'engagement La labellisation externe Elle peut être définie comme une garantie octroyée par un tiers indépendant quant au respect par le site web du vendeur d'un certain nombre de critères prédéfinis. Le tiers indépendant contrôle préalablement et périodiquement le site en question, le label étant toujours accordé pour une durée déterminée et pouvant faire l'objet d'une procédure de retrait.

5 L'intervention du tiers de confiance peut s'effectuer à un double niveau: contrôle préalable de qualité des critères (mais pas de la qualité des produits ou services), contrôle périodique de conformité (respect effectif des critères prédéfinis). L'octroi du label prend généralement la forme d'un logo sécurisé à l'aide d'un certificat électronique que le vendeur peut afficher distinctement sur son site web. Le fait de cliquer sur le logo renvoie le plus souvent au rapport du tiers sur le site concerné. Cette forme de labellisation peut voir son efficacité encore renforcée par la mise en place d'un mécanisme de réception et de traitement des plaintes éventuelles émanant des consommateurs. Ce mécanisme peut notamment prévoir le recours à d'autres tiers de confiance au travers d'un système alternatif de règlement des litiges en ligne Les enjeux de la labellisation La labellisation offre au site et à ses clients les avantages suivants: une plus grande visibilité du site marchand pouvant contribuer à un accroissement significatif de la notoriété commerciale et par conséquent du volume des ventes, une meilleure transparence vis-à-vis des conditions pratiquées par le vendeur, une meilleure accessibilité aux critères prédéfinis pour l'obtention du label, un meilleur contrôle de la réalité du label lorsque celui-ci est combiné avec une technique d'authentification (certificat numérique), un coût raisonnable pour le commerçant (par exemple 250 euros par an pour l'initiative Labelsite de la Fédération des entreprises de la vente à distance en France). Le point de vue juridique: la technique de labellisation de sites web a été récemment introduite dans notre droit par la loi du 25 mai 1999 transposant la directive européenne sur la vente à distance du 20 mai 1997, et modifiant la loi sur les pratiques du commerce du 14 juillet Si la loi de 1991 interdit au vendeur d'exiger un acompte ou paiement quelconque du consommateur avant un délai de renonciation de 7 jours, cette interdiction peut être levée lorsque le vendeur apporte la preuve qu'il respecte les règles fixées par le Roi en vue de permettre le remboursement des sommes versées par le consommateur (article 80 paragraphe 3). Cette disposition ouvre clairement la voie à l'utilisation par le vendeur des techniques de labellisation des sites de commerce électronique. Cependant, il faudra attendre la publication d'un Arrêté Royal définissant les règles applicables et les critères à respecter Les initiatives De nombreuses initiatives de labellisation sont déjà opérationnelles. Parmi celles-ci, on trouve notamment: de nouveaux prestataires privés spécialisés dans ce domaine (par exemple WebTrust, TRUSTe, BBB Online), des organisations professionnelles (Labelsite pour la vente par correspondance), des associations de protection des consommateurs (WebTrader).

6 Les objectifs de ces intervenants sont divers: nouveaux prestataires: il s'agit clairement de l'apparition d'un métier lié à de nouvelles formes d'intermédiation (tiers de confiance), vente par correspondance: rassurer pour vendre mieux et plus en utilisant l'expérience acquise dans les codes et chartes élaborés par les professionnels de la vente à distance, associations de protection des consommateurs: mise en place d'une certaine forme de co-régulation de l'internet (participation des différents acteurs de l'internet à son bon fonctionnement). La Commission européenne est aujourd'hui très favorable à cette montée en puissance de la technique de la labellisation des sites web et soutient certaines initiatives. En conclusion, la technique de labellisation des sites web constitue une des réponses appropriées au défi de la confiance sur l'internet. Cependant, pour être pleinement attractive, il est souhaitable que cette technique soit couplée avec une procédure de règlement des litiges en ligne.

7 3. Exemple de labellisation externe: WebTrust Exemple de labellisation externe par un prestataire spécialisé: WebTrust. Présentation des différentes étapes (conditions et critères, sceau de certification, etc.) 3.1. Première étape La direction de l'entreprise candidate au schéma de labellisation de WebTrust: s'assure de la conformité de sa politique commerciale avec la norme WebTrust, établit à cette fin une déclaration précise, indique sur son site web les conditions générales de vente qu'elle entend appliquer dans le cadre de ses activités de commerce électronique. Elle précise également les des contrôles mis en place pour garantir le bon déroulement de la transaction, la confidentialité et le bon usage des données personnelles. Ces critères de bonne pratiques commerciales concernent plus spécifiquement les points suivants: nature des biens ou services offerts: o méthodes et délais habituels de livraison, o délais de résiliation, o modalités et option de paiement, o annulation d'abonnements, o conditions des retours, o identification claire du responsable assurant la garantie et le service-client. transactions électroniques: o contrôle de la régularité de la commande, o contrôle de la conformité de la facturation et du paiement, o conservation de l'historique des transactions, o existence d'un contrôle interne efficace Seconde étape Le professionnel certificateur analyse le site de commerce électronique de l'entreprise. Celle-ci, pour obtenir le sceau de certification WebTrust, doit respecter tous les principes de WebTrust: faire appel à un professionnel agréé, détenteur d'une licence autorisant à effectuer cette certification, obtenir un rapport sans réserve de ce professionnel. La gestion technique du sceau est assurée par un tiers de confiance. Lorsque l'entreprise reçoit un rapport sans réserve, le professionnel certificateur avise le tiers de confiance que le sceau peut être affiché sur le site Web de l'entreprise, et fournit une date d'expiration. Une fois le sceau obtenu, l'entreprise doit s'assurer que les évolutions de son site Web ne remettent pas en cause sa conformité avec WebTrust. En conséquence, l'entreprise doit informer trimestriellement le professionnel certificateur de tout changement substantiel du contenu ou du fonctionnement de son site de commerce électronique (validité du sceau limitée à 90 jours). Enfin, le sceau WebTrust n'a pas vocation à conférer une quelconque garantie vis à vis de la qualité du produit.

8 4. Exemple de labellisation externe Exemple de labellisation externe associant organisations de défense des consommateurs et un tiers de confiance (initiative Chamber-Trust/Web Trader) 4.1. L'initiative Chamber-Trust/Web Trader L'initiative Web Trader a été lancée en février 2000 et repose sur l'idée de créer un réseau d'organisations nationales de consommateurs capable de prendre en compte la dimension internationale de l'internet. En Belgique, Test-Achats en collaboration avec les quatre autres organisations de consommateurs du groupe Conseur (Italie, Espagne, France et Portugal) s'est associé à l'organisation britannique des consommateurs (Which?), au Consumentenbond (Pays-Bas), à Kepka (Grèce), à Adelco (Argentine) ainsi qu'à la "Fédération Romande des Consommateurs" (Suisse). Actuellement, cette initiative Web Trader compte dix pays. Dans ce système, chaque partenaire conserve le contrôle des sites des entreprises situées sur son propre territoire. Pour cette raison, si les points essentiels de l'engagement de bonnes pratiques sont harmonisés, le contenu des codes de conduite peut varier selon l'organisation nationale qui le met en œuvre. En Belgique, l'initiative Web Trader pilotée à l'origine par Test-Achats a été reformatée via un partenariat avec la Fédération des Chambres de commerce et d'industrie afin de donner naissance au label Chamber-Trust/Web Trader. Rappelons que Web Trader bénéficie du soutien de la Commission européenne et du soutien du ministre de l'economie pour le label Chamber-Trust. Cette initiative conjointe s'organise autour de la signature, par les entreprises candidates, d'un code de conduite qui définit un certain nombre de règles à respecter. Ces règles concernent plus spécifiquement les points suivants: organisation de l'offre de produits ou de services, messages commerciaux (publicité, liens), information du consommateur et réalité du cyber-marchand, langues utilisées, conditions contractuelles (acceptation, renonciation, exécution, facturation), régime de protection de la vie privée et sécurité des données personnelles, protection des mineurs, règlement des litiges.

9 4.2. Procédure à suivre pour obtenir ce label Si elles le souhaitent, les entreprises candidates peuvent choisir d'entamer la procédure de demande d'octroi du label on line. La procédure comporte 5 étapes distinctes qui un mixent une procédure on-line et off-line. La procédure on-line Etape 1 Accès à un formulaire d'identification transmis électroniquement Etape 2 Paiement sécurisé en ligne par carte bancaire ou virement bancaire. Chamber-Trust annonce, pour son label B2C, un tarif de 795 euros HTVA pour la première année et de 645 euros pour les années suivantes. La procédure mixte on/off-line Etape 3 L'entreprise télécharge, imprime et retourne par pli postal les documents suivants: le code de bonne conduite correspondant au label Chamber-Trust/Web Trader, le règlement de ce label, une copie du Privacy statment de l'entreprise candidate, une copie des conditions générales de vente pratiquées par l'entreprise candidate. Etape 4 Présentation physique d'un représentant de l'entreprise candidate à la CCI de son siège social avec les documents suivants: la carte d'identité du signataire, les statuts de l'entreprise, une liste récente des administrateurs telle que publiée dans le Moniteur Belge. Etape 5 Chamber-Trust informe l'entreprise candidate de sa décision. Deux solutions sont alors envisageables: l'octroi du label est accordé (l'entreprise admise reçoit alors par les instructions pour insérer le logo Chamber-Trust/Web trader sur son site), l'octroi du label est refusé (les raisons de ce refus sont motivées. Les points incriminés peuvent faire l'objet d'une régularisation par l'entreprise candidate. Celle-ci peut également décider de retirer sa demande). Agence Wallonne des Télécommunications Avenue de Stassart 16 à 5000 Namur - Belgium -

Fiche de l'awt Contrat d'hébergement d'un site Web

Fiche de l'awt Contrat d'hébergement d'un site Web Fiche de l'awt Contrat d'hébergement d'un site Web Définition et enjeux de ce type de contrats. Objets des prestations liées au contrat. Les différentes obligations pour les parties: objet des prestations

Plus en détail

Fiche de l'awt Signature électronique

Fiche de l'awt Signature électronique Fiche de l'awt Signature électronique La reconnaissance juridique de la signature électronique constitue la pierre angulaire pour assurer la sécurité et la fiabilité des échanges en ligne. Présentation

Plus en détail

Fiche de l'awt Cadre juridique des relations interentreprises

Fiche de l'awt Cadre juridique des relations interentreprises Fiche de l'awt Cadre juridique des relations interentreprises Du point de vue juridique, les stratégies e-business inter-entreprises (B2B) s'organisent en un ensemble de contrats tenant lieu de loi entre

Plus en détail

Fiche de l'awt Liens hypertextes et meta-tags

Fiche de l'awt Liens hypertextes et meta-tags Fiche de l'awt Liens hypertextes et meta-tags Quels peuvent être les risques juridiques liés à l'utilisation abusive des liens hypertextes et des meta-tags. Présentation des pièges à éviter et des principales

Plus en détail

Fiche de l'awt Spamming

Fiche de l'awt Spamming Fiche de l'awt Spamming Comprendre les pratiques de spamming et adopter une politique de transparence en matière de messages promotionnels Créée le 10/07/00 Modifiée le 24/07/03 1. Présentation de la fiche

Plus en détail

OBJET : Utilisation des données contenues dans les annuaires téléphoniques.

OBJET : Utilisation des données contenues dans les annuaires téléphoniques. RECOMMANDATION N 01 / 1999 du 23 juin 1999 N. Réf. : 10 / IP / 1998 / 389 / 27 / ACL OBJET : Utilisation des données contenues dans les annuaires téléphoniques. La Commission de la protection de la vie

Plus en détail

Code de conduite du Label de Qualité BeCommerce pour la Vente à

Code de conduite du Label de Qualité BeCommerce pour la Vente à Code de conduite du Label de Qualité BeCommerce pour la Vente à Distance January 1 2013 Le Code de conduite du label de qualité BeCommerce a pour objectif de poser les principes de base à respecter pour

Plus en détail

Fiche de l'awt Rédiger un cahier des charges

Fiche de l'awt Rédiger un cahier des charges Fiche de l'awt Rédiger un cahier des charges Quels sont les éléments principaux dont il faut tenir compte pour la rédaction d'un cahier des charges dans le cadre d'un projet lié aux TIC (technologies de

Plus en détail

Fiche de l'awt Matrice des activités d'un projet d'ebusiness

Fiche de l'awt Matrice des activités d'un projet d'ebusiness Fiche de l'awt Matrice des activités d'un projet d'ebusiness Les activités de cette matrice concernent les canaux de communication électronique et les interfaces avec les systèmes d'information de l'entreprise

Plus en détail

Fiche de l'awt Qu'est-ce qu'un Intranet?

Fiche de l'awt Qu'est-ce qu'un Intranet? Fiche de l'awt Qu'est-ce qu'un Intranet? Présentation d'une ressource technologique indispensable aux entreprises: définition, utilité, composants, facteurs de réussite et schéma explicatif Créée le 15/04/00

Plus en détail

Gestion Electronique des Documents et la qualité documentaire au cœur du développement durable.

Gestion Electronique des Documents et la qualité documentaire au cœur du développement durable. Gestion Electronique des Documents et la qualité documentaire au cœur du développement durable. Introduction La Gestion Electronique des Documents est la mémoire de l entreprise. La mémoire existante qui

Plus en détail

Catalogue des prestations Ces offres s adressent uniquement aux sites marchands professionnels.

Catalogue des prestations Ces offres s adressent uniquement aux sites marchands professionnels. Catalogue des prestations Ces offres s adressent uniquement aux sites marchands professionnels. Prestations comprises dans l'affiliation Guide pour e-commerçants au format PDF Label de Qualité et Protection

Plus en détail

CONSEIL SUPERIEUR DES INDEPENDANTS ET DES PME

CONSEIL SUPERIEUR DES INDEPENDANTS ET DES PME CONSEIL SUPERIEUR DES INDEPENDANTS ET DES PME F REGL PROF - Qualifications prof. A2 Bruxelles, 26 mai 2011 MH/JC/JP A V I S sur LA REFORME DE LA DIRECTIVE RELATIVE A LA RECONNAISSANCE DES QUALIFICATIONS

Plus en détail

AGENCE WALLONNE A L'EXPORTATION ET AUX INVESTISSEMENTS ETRANGERS DIRECTION DES INCITANTS FINANCIERS

AGENCE WALLONNE A L'EXPORTATION ET AUX INVESTISSEMENTS ETRANGERS DIRECTION DES INCITANTS FINANCIERS PORTAGE NOTICE DE PRESENTATION Chef de Service: Marie-Christine THIRY, Directeur ff. Agent traitant : Stéphane ROMANS, Premier Attaché : 02/421.85.32 : s.romans@awex.be 1.- 6. Vous êtes une PME wallonne

Plus en détail

Texte de l'arrêté "Site e-business"

Texte de l'arrêté Site e-business Texte de l'arrêté "Site e-business" Arrêté relatif à l'octroi d'une prime aux entreprises qui créent un site e-business tel que modifié par l'arrêté du 15 juin 2006 (MB 12.07.2006) Le Gouvernement wallon,

Plus en détail

Fiche de l'awt L'intermédiation

Fiche de l'awt L'intermédiation Fiche de l'awt L'intermédiation E-Business: présentation de l'intermédiation (activités liées à l'e-business externalisées vers des parties tierces) et de ses différents modèles Créée le 05/02/01 Modifiée

Plus en détail

AGENCE WALLONNE A L'EXPORTATION ET AUX INVESTISSEMENTS ETRANGERS DIRECTION DES INCITANTS FINANCIERS

AGENCE WALLONNE A L'EXPORTATION ET AUX INVESTISSEMENTS ETRANGERS DIRECTION DES INCITANTS FINANCIERS PORTAGE NOTICE DE PRESENTATION Chef de Service: Marie-Christine THIRY, Directeur ff. Agent traitant : Stéphane ROMANS, Premier Attaché : 02/421.85.32 : s.romans@awex.be 1.- 8. Vous êtes une PME wallonne

Plus en détail

N de convention Audencia/MAE à rappeler pour toute candidature : 97/08

N de convention Audencia/MAE à rappeler pour toute candidature : 97/08 N de convention Audencia/MAE à rappeler pour toute candidature : 97/08 CONVENTION D'ACCUEIL D'ETUDIANTS AU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES DANS LE CADRE DES STAGES D'ETUDES I. CONDITIONS GENERALES DE

Plus en détail

CARTE DE BANQUE: information précontractuelle

CARTE DE BANQUE: information précontractuelle CARTE DE BANQUE: information précontractuelle 1. Information relative à BNP Paribas Fortis SA La carte de banque est un produit de BNP Paribas Fortis SA, dont le siège social est établi à 1000 Bruxelles,

Plus en détail

Marchés publics de travaux AVIS D'APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE

Marchés publics de travaux AVIS D'APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE Page 1 Marchés publics de travaux AVIS D'APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE Maître de l ouvrage Office public de l habitat de la ville de Vincennes 6 allée Charles V 94300 Vincennes Objet de la consultation

Plus en détail

CODE PROFESSIONNEL. déontologie

CODE PROFESSIONNEL. déontologie déontologie Code de déontologie des professionnels du marketing direct vis-à-vis de la protection des données à caractère personnel 1 Code de déontologie des professionnels du marketing direct vis-à-vis

Plus en détail

Fiche de l'awt La sécurité informatique

Fiche de l'awt La sécurité informatique Fiche de l'awt La sécurité informatique La sécurité informatique est essentielle pour l'entreprise, particulièrement dans le contexte de l'ebusiness: définition, dangers, coûts, outils disponibles Créée

Plus en détail

de la commune organisatrice ou bénéficiaire, ci-après dénommée «société de transports en commun bénéficiaire». Par dérogation aux dispositions de

de la commune organisatrice ou bénéficiaire, ci-après dénommée «société de transports en commun bénéficiaire». Par dérogation aux dispositions de 15 MAI 2007. - Loi relative à la création de la fonction de gardien de la paix, à la création du service des gardiens de la paix et à la modification de l'article 119bis de la nouvelle loi communale (1)

Plus en détail

Directive 8: Sponsored Access

Directive 8: Sponsored Access SIX Swiss Exchange SA Directive 8: Sponsored Access du 9..0 Entrée en vigueur: 07.04.04 Directive 8: Sponsored Access 07.04.04 Sommaire. But et fondement.... Définitions.... Sponsored Access (SA).... Sponsoring

Plus en détail

Catalogue des prestations Ces offres s adressent uniquement aux sites marchands professionnels.

Catalogue des prestations Ces offres s adressent uniquement aux sites marchands professionnels. Catalogue des prestations Ces offres s adressent uniquement aux sites marchands professionnels. Prestations comprises dans l'affiliation Guide pour e-commerçants au format PDF Label de Qualité et Protection

Plus en détail

Convention Beobank Online et Beobank Mobile

Convention Beobank Online et Beobank Mobile Convention Beobank Online et Beobank Mobile Lisez attentivement cette Convention ("la Convention"). Lisez en tout cas la Section 1 - Conditions générales Beobank Online et Beobank Mobile. Ces conditions

Plus en détail

REGLEMENT DU MARATHON TOURAINE LOIRE VALLEY 2015

REGLEMENT DU MARATHON TOURAINE LOIRE VALLEY 2015 www.marathon-tlv.fr REGLEMENT DU MARATHON TOURAINE LOIRE VALLEY 2015 Article 1 Organisation La seconde édition du Marathon Touraine Loire Valley est organisée le dimanche 20 septembre 2015 sous l'égide

Plus en détail

Article 7, paragraphe 1, du règlement (CE) n 1896/2006 du Parlement européen et du Conseil instituant une procédure européenne d'injonction de payer

Article 7, paragraphe 1, du règlement (CE) n 1896/2006 du Parlement européen et du Conseil instituant une procédure européenne d'injonction de payer Demande d'injonction de payer européenne Formulaire A Article 7, paragraphe 1, du règlement (CE) n 1896/2006 du Parlement européen et du Conseil instituant une procédure européenne d'injonction de payer

Plus en détail

A V I S N 1.680 ---------------------- Séance du mercredi 1er avril 2009 -------------------------------------------

A V I S N 1.680 ---------------------- Séance du mercredi 1er avril 2009 ------------------------------------------- A V I S N 1.680 ---------------------- Séance du mercredi 1er avril 2009 ------------------------------------------- Utilisation de titres-repas électroniques : projet d'arrêté royal adapté modifiant l'article

Plus en détail

3 JUILLET 2005. - LOI RELATIVE AUX DROITS DES VOLONTAIRES.

3 JUILLET 2005. - LOI RELATIVE AUX DROITS DES VOLONTAIRES. 3 JUILLET 2005. - LOI RELATIVE AUX DROITS DES VOLONTAIRES. Version Publication au Moniteur Belge Initiale : L. du. 03/07/2005 relative aux droits des volontaires 29/08/2005. 1 ère modification : L. du.

Plus en détail

Conditions générales. Utilisateurs de machine à affranchir

Conditions générales. Utilisateurs de machine à affranchir Conditions générales Utilisateurs de machine à affranchir Conditions générales En vigueur le 12 janvier 2015 MC Marque de commerce de la Société canadienne des postes. MO Marque officielle de la Société

Plus en détail

Conditions générales de vente

Conditions générales de vente Conditions générales de vente Domaine d application et acceptation des conditions Les présentes conditions générales d utilisation régissent, sans exception, les relations juridiques et contractuelles

Plus en détail

BUREAU COLLECTIF DE REPRESENTATION

BUREAU COLLECTIF DE REPRESENTATION BUREAU COLLECTIF DE REPRESENTATION NOTICE DE PRESENTATION Chef de Service : Marie-Christine THIRY, Directeur Agent traitant : Stéphane ROMANS, Premier Attaché : 02/421.85.32 - : s.romans@awex.be AWEX -

Plus en détail

Aucune inscription ne peut être prise en compte en cas de refus des présentes Conditions Générales.

Aucune inscription ne peut être prise en compte en cas de refus des présentes Conditions Générales. CGV CGV pour l'utilisation de PARSHIP.ch Etat au 04 auòt 2014 En vous inscrivant comme client chez PARSHIP (dont le contractant est PARSHIP GmbH, Speersort 10, D-20095 Hambourg), vous acceptez les présentes

Plus en détail

362 Aides aux partenariats d'innovation

362 Aides aux partenariats d'innovation Réalisé par : DGO ECONOMIE, EMPLOI ET RECHERCHE Direction des Réseaux d'entreprises Place de la Wallonie, 1 B-5100 JAMBES (NAMUR) BELGIQUE Tel. : +32.(0)81.33.39.39 - Fax : +32.(0)81.33.37.77 E-mail :

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DE GÉOANJOU : PLATEFORME MUTUALISEE POUR LE PARTAGE

CHARTE D UTILISATION DE GÉOANJOU : PLATEFORME MUTUALISEE POUR LE PARTAGE CHARTE D UTILISATION DE GÉOANJOU : PLATEFORME MUTUALISEE POUR LE PARTAGE D'INFORMATIONS GEOLOCALISEES EN MAINE ET LOIRE PREAMBULE Dans le cadre du projet Anjou Dynamique Numérique (développement des services

Plus en détail

Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges

Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges Plan de la fiche : 1 : Présentation de la fiche 2 : Introduction : les grands principes 3 : Contenu, 1 : positionnement et objectifs du projet 4 : Contenu,

Plus en détail

Primes énergie 2010 - Formulaire 15

Primes énergie 2010 - Formulaire 15 du 07/01/2010 Primes énergie 2010 - Formulaire 15 Renvoyez l'original de ce formulaire (pas de copie) complété et signé dans les 4 mois prenant cours à la date de la facture à l'adresse indiquée ci-contre

Plus en détail

En conséquence, toutes les banques qui souhaitent notes de commerce, doit obtenir l'autorisation de la Commission.

En conséquence, toutes les banques qui souhaitent notes de commerce, doit obtenir l'autorisation de la Commission. Le système bancaire Shvetsarii caractérisé par des règles strictes. Toutes les banques et institutions financières impliquées dans les activités bancaires, doivent s'inscrire auprès de la Commission bancaire

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE 1996-11-20

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE 1996-11-20 CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE 1996-11-20 Convention collective nationale des cabinets ou entreprises d'expertises en automobiles du 20 novembre 1996 Etendue par arrêté du 8 avril 1998 JORF 24 avril 1998.

Plus en détail

QUESTIONS/REPONSES SUR LE STATUT D'EXPORTATEUR AGREE DGDDI Bureau E1- septembre 2011 Statut d'exportateur agréé (EA)

QUESTIONS/REPONSES SUR LE STATUT D'EXPORTATEUR AGREE DGDDI Bureau E1- septembre 2011 Statut d'exportateur agréé (EA) Questions Quand un exportateur doit-il prendre le statut d'exportateur agréé? QUESTIONS/REPONSES SUR LE STATUT D'EXPORTATEUR AGREE DGDDI Bureau E1- septembre 2011 Statut d'exportateur agréé (EA) Réponses

Plus en détail

[BASE DE DONNEES BSPACE]

[BASE DE DONNEES BSPACE] [BASE DE DONNEES BSPACE] Outil de promotion et d aide à l implantation d investisseurs potentiels CONDITIONS D UTILISATION Service Public de Wallonie DGO6 - SAE Mai 2012 Version 1.0 Page2 Table des matières

Plus en détail

Fiche de l'awt Cybersquatting (Domain Name Grabbing)

Fiche de l'awt Cybersquatting (Domain Name Grabbing) Fiche de l'awt Cybersquatting (Domain Name Grabbing) Qu'est ce que le Cybersuatting et comment l'entreprise peut-elle se défendre face à ce comportement frauduleux consistant à utiliser abusivement un

Plus en détail

2.1 Les présentes conditions générales régissent les conditions de vente et d utilisation de Ticket Premium.

2.1 Les présentes conditions générales régissent les conditions de vente et d utilisation de Ticket Premium. Conditions générales d utilisation de Ticket Premium Octobre 2012 1. Définitions Les mots et expressions utilisés dans les présentes conditions générales avec des majuscules ont le sens qui leur est donné

Plus en détail

Droit de la consommation : Bilan des nouveautés de 2014

Droit de la consommation : Bilan des nouveautés de 2014 Droit de la consommation : Bilan des nouveautés de 2014 La fin de l année approche et avec elle ses bilans et autres rétrospectives. Pour l ULC, c est l occasion de faire le point et d informer les consommateurs

Plus en détail

CONVENTION INTERNET. Préambule

CONVENTION INTERNET. Préambule CONVENTION INTERNET Préambule Dans le but de faciliter les échanges avec ses adhérents et de simplifier leurs tâches administratives, Congés Intempéries BTP - Antenne d Evreux - Eure et Eure-et-Loir met

Plus en détail

Guide d'initiation aux. certificats SSL. Faire le bon choix parmi les options qui s'offrent à vous en matière de sécurité en ligne. Document technique

Guide d'initiation aux. certificats SSL. Faire le bon choix parmi les options qui s'offrent à vous en matière de sécurité en ligne. Document technique Document technique : Guide d'initiation aux certificats ssl Document technique Guide d'initiation aux certificats SSL Faire le bon choix parmi les options qui s'offrent à vous en matière de sécurité en

Plus en détail

PRINCIPES D ACTIONS POUR LES ACHETEURS PUBLICS

PRINCIPES D ACTIONS POUR LES ACHETEURS PUBLICS 10 PRINCIPES D ACTIONS POUR LES ACHETEURS PUBLICS L ACCÈS DES PME À LA COMMANDE PUBLIQUE L accès des PME à la commande publique est une priorité gouvernementale. C est également un des objectifs assigné

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE 1. LES PARTIES 1.1. Festoyons.com Entreprise individuelle N Siret : 48170196900018 N TVA IntraCommunautaire : FR1648170196900018 Siège social : 4 rue du Buisson de May 27120

Plus en détail

Quelles sont les informations légales à faire figurer sur un site Internet?

Quelles sont les informations légales à faire figurer sur un site Internet? > Accueil > Le Droit en pratique > Fiches pratiques Quelles sont les informations légales à faire figurer sur un site Internet? Le site Internet est un vecteur d informations. Mais il en collecte également,

Plus en détail

Conditions générales de vente Starterre (Applicables à compter du 17/03/2015)

Conditions générales de vente Starterre (Applicables à compter du 17/03/2015) Conditions générales de vente Starterre (Applicables à compter du 17/03/2015) Les présentes conditions générales de vente s appliquent, sans restrictions ni réserves, à l ensemble des ventes de véhicules

Plus en détail

La Commission de la concurrence (ci-après: Comco) a adopté le 21 octobre 2002 une

La Commission de la concurrence (ci-après: Comco) a adopté le 21 octobre 2002 une Wettbewerbskommission WEKO Commission de la concurrence COMCO Commissione della concorrenza COMCO Competition Commission COMCO Note explicative de la Commission de la concurrence se rapportant à la Communication

Plus en détail

Cybersquatting : Résolution amiable des litiges entre noms de domaine et marques via les UDRP

Cybersquatting : Résolution amiable des litiges entre noms de domaine et marques via les UDRP Cybersquatting : Résolution amiable des litiges entre noms de domaine et marques via les UDRP Article juridique publié le 20/11/2011, vu 2654 fois, Auteur : MAITRE ANTHONY BEM Nous envisagerons ci-après

Plus en détail

Le référentiel national de compétences du C2i niveau 1

Le référentiel national de compétences du C2i niveau 1 Le référentiel national de compétences du C2i niveau 1 Il a été une première fois défini dans la circulaire n 2005-051 du 7/04/2005 parue au B.O. n 15 du 14/04/2005 :"Le référentiel national du C2i niveau

Plus en détail

REGLEMENT DU JEU-CONCOURS MEDIA MARKT

REGLEMENT DU JEU-CONCOURS MEDIA MARKT REGLEMENT DU JEU-CONCOURS MEDIA MARKT ARTICLE 1 La société MMS Online Belgium NV/SA (ci-après «Media Markt»), inscrite à la Banque Carrefour des Entreprises sous le n 0846.855.431, RPM de Bruxelles, ayant

Plus en détail

Conditions générales de don du WWF Belgique C.F.

Conditions générales de don du WWF Belgique C.F. Conditions générales de don du WWF Belgique C.F. 1. Primauté et acceptation des présentes conditions générales de don 1.1. Par «WWF» au sens des présentes conditions générales de don, on entend l ASBL

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1419878L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1419878L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères et du développement international PROJET DE LOI autorisant l approbation de l arrangement concernant les services postaux de paiement NOR : MAEJ1419878L/Bleue-1

Plus en détail

Charte de nommage du «.tn»

Charte de nommage du «.tn» République Tunisienne Instance Nationale des Télécommunications ---------------------------------- ------------------------------------ Charte de nommage du «.tn» Version 1.0 Table des matières Article

Plus en détail

CONTRAT DE PRISE EN REGIE www.express-mailing.com

CONTRAT DE PRISE EN REGIE www.express-mailing.com CONTRAT DE PRISE EN REGIE www.express-mailing.com Entre Et La société Axalone France, Société à Responsabilité Limitée au capital de 30.260 Euro, dont le siège social est situé 10, avenue d Anjou 91.940

Plus en détail

Année universitaire 2014-2015 Dossier à retourner impérativement avant le 31 janvier 2015

Année universitaire 2014-2015 Dossier à retourner impérativement avant le 31 janvier 2015 Etat civil de l'emprunteur Année universitaire 2014-2015 Dossier à retourner impérativement avant le 31 janvier 2015 Qualité : Mme M. Né(e) le à N Sécurité Sociale familiale Code Postal Ville Téléphone

Plus en détail

REGLEMENT COMPLET JEU GRATUIT SANS OBLIGATION D ACHAT «Malabar s associe à la sortie DVD de Babysitting»

REGLEMENT COMPLET JEU GRATUIT SANS OBLIGATION D ACHAT «Malabar s associe à la sortie DVD de Babysitting» REGLEMENT COMPLET JEU GRATUIT SANS OBLIGATION D ACHAT «Malabar s associe à la sortie DVD de Babysitting» Article 1 : Société Organisatrice La Société MONDELEZ Europe Services GmbH, succursale française,

Plus en détail

Description du Service Service de suppression certifiée des données :

Description du Service Service de suppression certifiée des données : Description du Service Service de suppression certifiée des données : Présentation du Service Dell a le plaisir de vous proposer un service de suppression certifiée des données (ci-après dénommé le «Service»

Plus en détail

Conditions générales de la boutique en ligne Vemma Europe (www.vemma.eu)

Conditions générales de la boutique en ligne Vemma Europe (www.vemma.eu) Conditions générales de la boutique en ligne Vemma Europe () 1. Informations sur la société La boutique en ligne Vemma Europe, présente à l'adresse Web (ci-après, la «boutique en ligne»), est exploitée

Plus en détail

Conditions Générales d Utilisation des cartes cadeaux CA DO CARTE au 12/09/2013 (Applicables aux Cartes d un montant inférieur ou égal à 150 )

Conditions Générales d Utilisation des cartes cadeaux CA DO CARTE au 12/09/2013 (Applicables aux Cartes d un montant inférieur ou égal à 150 ) Conditions Générales d Utilisation des cartes cadeaux CA DO CARTE au 12/09/2013 (Applicables aux Cartes d un montant inférieur ou égal à 150 ) Les présentes conditions générales régissent l utilisation

Plus en détail

Le certificat qualité des sites de e-commerce du Grand-Duché du Luxembourg

Le certificat qualité des sites de e-commerce du Grand-Duché du Luxembourg 1 / 76 Sommaire SOMMAIRE...2 SYNTHESE...4 A. ETUDE DE BENCHMARKING...8 1. LE COMMERCE ELECTRONIQUE...8 1.1. DEFINITIONS...8 1.2. OBJECTIFS DE L ETUDE...9 1.3. CONTEXTE DU COMMERCE ELECTRONIQUE...9 1.3.1.

Plus en détail

RCS : 437 893 761 NIORT SIRET : 43789376100019 APE : 722c Déclaration CNIL N 1048341

RCS : 437 893 761 NIORT SIRET : 43789376100019 APE : 722c Déclaration CNIL N 1048341 CONDITIONS GENERALES DE REFERENCEMENT DE SITE INTERNET AVEC NICOLAS Informatique RCS : 437 893 761 NIORT SIRET : 43789376100019 APE : 722c Déclaration CNIL N 1048341 PREAMBULE NICOLAS Informatique a notamment

Plus en détail

Convention. Entre. ci-après désignée «Bureau de Business France en Pologne» d une part,

Convention. Entre. ci-après désignée «Bureau de Business France en Pologne» d une part, Convention Entre Business France établissement public industriel et commercial, immatriculé au Registre du commerce et des sociétés de Paris sous le numéro 451 930 051, dont le siège social est sis 77

Plus en détail

1.2 - Les dispositions des présentes conditions générales de vente prévalent sur toutes autres.

1.2 - Les dispositions des présentes conditions générales de vente prévalent sur toutes autres. Conditions Générales de vente des licences d utilisation des logiciels «Natso Backup». Dernière mise à jour : 25 / 03 / 2009 Article 1 - PREAMBULE 1.1 - Les présentes Conditions Générales de vente ont

Plus en détail

Convention européenne sur la promotion d'un service volontaire transnational à long terme pour les jeunes

Convention européenne sur la promotion d'un service volontaire transnational à long terme pour les jeunes Convention européenne sur la promotion d'un service volontaire transnational à long terme pour les jeunes Strasbourg, 11.V.2000 Préambule Les Etats membres du Conseil de l'europe et les autres Etats Parties

Plus en détail

Conditions générales.

Conditions générales. Conditions générales. Les services présentés sur le site www.net-style.fr sont fournis par NetStyle, propose à une clientèle de professionnels et de particuliers des services dédiés à la création de sites

Plus en détail

UNIVERSITE CATHOLIQUE DE LOUVAIN DEPARTMENT D ADMINISTRATION ET DE GESTION

UNIVERSITE CATHOLIQUE DE LOUVAIN DEPARTMENT D ADMINISTRATION ET DE GESTION UNIVERSITE CATHOLIQUE DE LOUVAIN DEPARTMENT D ADMINISTRATION ET DE GESTION LA CREDIBILITE DES LABELS POUR LES SITES INTERNET D E-COMMERCE CAS D APPLICATION : TEST-ACHATS Directeur : Mme C. Laperche Mémoire

Plus en détail

Ces conditions de vente prévaudront sur toutes autres conditions générales ou particulières non expressément agréées par SUD LOGICIEL GESTION.

Ces conditions de vente prévaudront sur toutes autres conditions générales ou particulières non expressément agréées par SUD LOGICIEL GESTION. Conditions générales de vente de SUD LOGICIEL GESTION Les présentes conditions de vente sont conclues d une part par la société SUD LOGICIEL GESTION. au capital de 3000 euro dont le siège social est à

Plus en détail

Conditions générales de vente Traceur Direct

Conditions générales de vente Traceur Direct Conditions générales de vente Traceur Direct Les ventes en ligne effectuées sur le site "www.traceurdirect.com" sont à destination de la France Métropolitaine en franco de port à partir de 185 euros hors

Plus en détail

CHAPITRE Ier. - Définitions.

CHAPITRE Ier. - Définitions. 28 MARS 1996. - Arrêté royal relatif au droit à rémunération pour copie privée des auteurs, des artistes-interprètes ou exécutants et des producteurs de phonogrammes et d'œuvres audiovisuelles, mise à

Plus en détail

Place de Wallonie, 1 à 5100 Jambes Secrétariat : 081/33.44.84 Accompagnement.recherche@spw.wallonie.be. Guide pratique pour les études de faisabilité

Place de Wallonie, 1 à 5100 Jambes Secrétariat : 081/33.44.84 Accompagnement.recherche@spw.wallonie.be. Guide pratique pour les études de faisabilité Direction générale opérationnelle Économie, Emploi et Recherche Département du Développement technologique Direction de l Accompagnement de la Recherche Place de Wallonie, 1 à 5100 Jambes Secrétariat :

Plus en détail

Conditions générales de la réservation et frais de No Show. I. Procès de réservation en ligne. II. Confirmation de Réservation par Europcar

Conditions générales de la réservation et frais de No Show. I. Procès de réservation en ligne. II. Confirmation de Réservation par Europcar Conditions générales de la réservation et frais de No Show Merci de lire les Conditions Générales de la réservation en ligne autant que les Conditions Générale de Location car vous serez invités à confirmer

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «Santé»

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «Santé» Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «Santé» CSSS/11/ DÉLIBÉRATION N 11/66 DU 20 SEPTEMBRE 2011 RELATIVE AU TRAITEMENT DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL RELATIVES À LA SANTÉ PAR

Plus en détail

Conditions d'utilisation du portail client «yourdkv» Sommaire

Conditions d'utilisation du portail client «yourdkv» Sommaire Conditions d'utilisation du portail client «yourdkv» Sommaire Article 1 - Informations générales... 2 Article 2 - Acceptation des conditions d'utilisation... 2 Article 3 - Modifications... 2 Article 4

Plus en détail

CHAPITRE 3. Jockeys Professionnels, Apprentis, Gentlemen-Riders et Cavalières

CHAPITRE 3. Jockeys Professionnels, Apprentis, Gentlemen-Riders et Cavalières CHAPITRE 3. Jockeys Professionnels, Apprentis, Gentlemen-Riders et Cavalières 1 Prescriptions générales a. Aucune personne ne peut monter dans une course publique régie par le présent Code et Règlement

Plus en détail

BNP PARIBAS LES RELEVES EN LIGNE

BNP PARIBAS LES RELEVES EN LIGNE PREAMBULE L'Offre "Relevés en Ligne", ci-après dénommée "l'offre", définit les conditions dans lesquelles la Banque met à la disposition du Client ses relevés de compte sous forme électronique. Elle est

Plus en détail

L ODR au service de l ADR : Quelques réflexions en marge du Colloque de Vienne : Kollektiver Rechtsschutz du 23 février 2005

L ODR au service de l ADR : Quelques réflexions en marge du Colloque de Vienne : Kollektiver Rechtsschutz du 23 février 2005 L ODR au service de l ADR : Quelques réflexions en marge du Colloque de Vienne : Kollektiver Rechtsschutz du 23 février 2005 Prof. Dr.Yves Poullet Faculté de droit de Namur et de Liège Directeur du CRID

Plus en détail

d autre part, par toutes personnes physique ou morale souhaitant procéder à un achat via le site

d autre part, par toutes personnes physique ou morale souhaitant procéder à un achat via le site CONDITIONS GENERALES DE VENTE Les présentes conditions générales de vente, sont conclues d une part par la société LC TRUFFES au capital de 8000.00 dont le siège social est à Grenoble, 412 Route de Tullins

Plus en détail

Formulaire de demande de bourse

Formulaire de demande de bourse CONSEIL INTERUNIVERSITAIRE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE DE BELGIQUE COMMISSION DE COOPERATION UNIVERSITAIRE AU DEVELOPPEMENT PROGRAMME DE COURS ET STAGES INTERNATIONAUX 2003-2004 Veuillez coller ici une

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES DE SOUSCRIPTION SUR INTERNET

CONDITIONS PARTICULIERES DE SOUSCRIPTION SUR INTERNET CONDITIONS PARTICULIERES DE SOUSCRIPTION SUR INTERNET Il est expressément convenu que les présentes conditions particulières de souscription sur Internet (les «Conditions Particulières») complètent et/ou

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE INTERNET

CONDITIONS GENERALES DE VENTE INTERNET CONDITIONS GENERALES DE VENTE INTERNET Les dispositions qui suivent établissent les conditions générales de vente des produits proposés sur ce site par la société CRYS PARKER CREATIONS représentée par

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ACHAT BONTAZ CENTRE

CONDITIONS GENERALES D ACHAT BONTAZ CENTRE CONDITIONS GENERALES D ACHAT BONTAZ CENTRE Article 1 : Objet et champ d application Sauf accord particulier dûment négocié entre les parties sous quelque forme que ce soit, ces présentes conditions générales

Plus en détail

PLATEFORME DES ACHATS DE L ANFH CÔTÉ PRESTATAIRES. Version décembre 2012

PLATEFORME DES ACHATS DE L ANFH CÔTÉ PRESTATAIRES. Version décembre 2012 PLATEFORME DES ACHATS DE L ANFH CÔTÉ PRESTATAIRES Version décembre 2012 SOMMAIRE 1. Première connexion, inscription de l entreprise sur la plateforme...4 Compte de mon Entreprise... 6 Rubrique «Identification

Plus en détail

Guide d identité visuelle 2014/2020

Guide d identité visuelle 2014/2020 Guide d identité visuelle 2014/2020 Obligations de communication - Extrait du RÈGLEMENT (UE) 1303/2013 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 17 décembre 2013 portant dispositions communes ANNEXE XII 2.2/

Plus en détail

CONDITIONS D'UTILISATION DU SITE WEB I. CONDITIONS GÉNÉRALES D'UTILISATION

CONDITIONS D'UTILISATION DU SITE WEB I. CONDITIONS GÉNÉRALES D'UTILISATION CONDITIONS D'UTILISATION DU SITE WEB Cette version est valable à partir du 01/10/2013 I. CONDITIONS GÉNÉRALES D'UTILISATION 1. Applicabilité Le site Web http://www.stubbetobaccotrading.com (ci-après dénommé

Plus en détail

FORMULAIRE D INSCRIPTION AU MODULE SECURISE «PERIMETRES DE PROTECTION»

FORMULAIRE D INSCRIPTION AU MODULE SECURISE «PERIMETRES DE PROTECTION» FORMULAIRE D INSCRIPTION AU MODULE SECURISE «PERIMETRES DE PROTECTION» Tous les champs doivent être obligatoirement complétés : Nom Prénom du demandeur N téléphone N de télécopie Courriel Organisme Statut

Plus en détail

Règlement de la consultation

Règlement de la consultation PREFECTURE DE VAUCLUSE DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA COHESION SOCIALE DE VAUCLUSE SERVICE LOGEMENT SOCIAL 84905 AVIGNON CEDEX 9 PROCEDURE ADAPTEE en application de l article 28 du code des marchés publics

Plus en détail

Responsabilité professionnelle Agence de Voyages (garanties légales):

Responsabilité professionnelle Agence de Voyages (garanties légales): Montants assurés R.C. Exploitation: a. Dommage corporel: 2.500.000-EUR b. Dommage matériel: 250.000-EUR Responsabilité professionnelle Agence de Voyages (garanties légales): a. Dommage corporel: 2.500.000-EUR

Plus en détail

DEMANDE D'AUTORISATION POUR PRATIQUER LE METIER DE PRETEUR PROFESSIONNEL OU DE COURTIER EN CREDIT A LA CONSOMMATION

DEMANDE D'AUTORISATION POUR PRATIQUER LE METIER DE PRETEUR PROFESSIONNEL OU DE COURTIER EN CREDIT A LA CONSOMMATION REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de la sécurité et de l'économie Service du commerce DEMANDE D'AUTORISATION POUR PRATIQUER LE METIER DE PRETEUR PROFESSIONNEL OU DE COURTIER EN CREDIT A LA CONSOMMATION

Plus en détail

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI. Métiers et professions

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI. Métiers et professions PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions Agent général, courtier/agente générale, courtière (33222 ) Informations sur le groupe de métiers Les métiers du groupe Courtier en assurances...........................................

Plus en détail

CATALOGUE ELECTRONIQUE " Colossal Sport Nutrition " Préambule

CATALOGUE ELECTRONIQUE  Colossal Sport Nutrition  Préambule Vous n'êtes pas complètement rassurés à l'idée d'acheter sur Internet. Nous souhaitons attirer votre attention sur les garanties Colossal Sport Nutrition listées dans votre contrat de vente (pour les connaître

Plus en détail

AVENANT CONVENTION DE COMPTE

AVENANT CONVENTION DE COMPTE AVENANT CONVENTION DE COMPTE Le présent avenant a notamment pour objet d élargir le périmètre actuel de votre offre Services en Ligne, figurant dans votre Convention de compte ou souscrite par acte séparé,

Plus en détail

Multimanager-Stratégies zweiplus La gestion de fortune en toute transparence

Multimanager-Stratégies zweiplus La gestion de fortune en toute transparence Multimanager-Stratégies zweiplus La gestion de fortune en toute transparence Bienvenue à la bank zweiplus Digne de confiance, fiable, orientée solutions Chère investisseuse, cher investisseur Les Multimanager-Stratégies

Plus en détail

Les enjeux de la dématérialisation en assurance

Les enjeux de la dématérialisation en assurance Colloque de l'ajar 4 décembre 2012 Les enjeux de la dématérialisation en assurance Philippe POIGET, Directeur des affaires juridiques, fiscales et de la concurrence Fédération Française des Sociétés d'assurances

Plus en détail

CorDial 2010 Gouvernement d entreprise. Constat / Propositions

CorDial 2010 Gouvernement d entreprise. Constat / Propositions CorDial 2010 Gouvernement d entreprise Constat / Propositions CorDial : un outil de Dialogue actionnarial lancé par le FIR en 2010 Léchantillon de sociétés du SBF 120 a été établi sur la base d un seuil

Plus en détail