Fiche de l'awt L'intermédiation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fiche de l'awt L'intermédiation"

Transcription

1 Fiche de l'awt L'intermédiation E-Business: présentation de l'intermédiation (activités liées à l'e-business externalisées vers des parties tierces) et de ses différents modèles Créée le 05/02/01 Modifiée le 05/02/01

2 1. Présentation de la fiche E-Business: présentation de l'intermédiation (activités liées à l'e-business externalisées vers des parties tierces) et de ses différents modèles A côté des modèles relevant du B to C (Business to Consumer), du B to B (Business to Business) et du B to A (Business to Administration), il est indispensable de mettre en évidence les nouvelles formes d'intermédiation (technique, commerciale, financière...) qui interviennent de façon croissante dans la mise en œuvre de ces modèles. Cette fiche définit et illustre l'intermédiation et ses différents sous-modèles. Son objectif est double: stimuler la création d'activités d'intermédiation, mettre en évidence des solutions techniques et des services attractifs pour des PME qui veulent se lancer dans l'e-business Autres fiches à consulter Qu'est-ce que l'e-business? Que recouvre exactement la notion d'e-business? Les moteurs de l'e-business (gestion orientée client et TIC), proposition de valeur d'une stratégie e-business, les différents modèles d'e-business création le 15/04/00 dernière modification le 23/06/00 Rôles de la direction et du chef de projet Première étape de tout projet e-business, l'implication de la direction générale est fondamentale. La désignation d'un chef de projet et le choix de ses missions sont également essentiels création le 15/04/00 dernière modification le 23/03/00 Matrice des activités d'un projet d'e-business Les activités de cette matrice concernent les canaux de communication électronique et les interfaces avec les systèmes d'information de l'entreprise qui développe un projet d'ebusiness création le 09/08/00 dernière modification le 09/08/00 Le Business to Consumer (B2C) E-Business, présentation du Business to Consumer (B2C ou B to C, c'est-à-dire les activités ayant le consommateur final comme client) et de ses différentes catégories création le 21/06/00 dernière modification le 21/06/00 Le Business to Business (B2B) E-Business: présentation du Business to Business (B2B ou B to B, c'est-à-dire les activités concernant les relations entre des entreprises) et de ses différents modèles création le 18/10/00 dernière modification le 18/10/00 Le Business to Administration (B2A) et l'e-gouvernement E-Business: présentation du Business to Administration (B2A ou B to A), c'est-à-dire l'utilisation de supports électroniques pour les échanges d'information entre entreprises et administrations publiques création le 09/05/01 dernière modification le 09/05/01 Cadre juridique des relations inter-entreprises Du point de vue juridique, les stratégies e-business inter-entreprises (B2B) s'organisent en un ensemble de contrats tenant lieu de loi entre les parties création le 02/05/01 dernière modification le 02/05/01 Introduction au langage XML XML (extensible Markup Language), langage de description et d'échange de documents structurés, s'impose comme un standard incontournable pour le développement de projet e-business création le 09/05/01 dernière modification le 06/03/02

3 2. Définition et finalités Définition et finalités de l''intermédiation, c'est-à-dire les activités électroniques dont la mise en oeuvre est confiées par l'entreprise à une entité tierce 2.1. Définition Dans le cadre des échanges électroniques d'informations relatifs à une application e- business, l'intermédiation concerne les activités que les acteurs émetteurs ou récepteurs de ces informations ne peuvent pas ou ne veulent pas assumer et dont ils confient la réalisation à une entité tierce. L'intermédiation correspond à ces activités ou métiers nouveaux engendrés par l'e-business et plus globalement par les usages des TIC. Une PME exerce une activité de sous-traitance. Elle est contrainte par son commanditaire d'adopter les formats et procédures d'échange Edifact pour le traitement des bons de commande et des factures. Elle ne possède pas les ressources humaines et financières pour installer et gérer un serveur EDI. Elle décide de faire appel à un intermédiaire qui gère une plateforme d'intermédiation fournissant le service de: transformer des bons de commande au format EDIFACT sous une forme appropriée pour les sous-traitants (fax, , formulaire attaché à un , etc.); transformer les factures de sous-traitants expédiées sous une forme appropriée aux formats EDIFACT demandés par les commanditaires.

4 Une PME fournisseur de services dispose d'un site de commerce électronique (B to C). Elle décide d'intensifier le marketing relatif à ce site : promotion, annonces spécialisées, ventes aux enchères occasionnelles, etc. Pour des raisons de visibilité, elle n'a aucun intérêt à effectuer ce marketing sur son propre site. Par ailleurs, elle ne veut pas gérer directement cette activité de marketing électronique, celle-ci étant étrangère à son core business (métier de base). Elle s'adresse dès lors à un opérateur de services Internet qui gère une galerie marchande virtuelle offrant des services de promotion en temps réel, de gestion d'espaces d'annonces spécialisées, de bandeaux publicitaires (banner), de gestion d'enchères, etc. Un site d'intermédiation wallon permet aux entreprises de construction et aux responsables de chantiers de construction de trouver les sous-traitants, artisans et corps de métiers répondant à leurs besoins. De même, il permet à ces derniers de présenter leurs activités et de répondre aux offres. Cette mise en regard de l'offre et de la demande ne relève ni des entreprises de construction, ni des artisans et sous-traitants. C'est une activité nouvelle par rapport aux échanges traditionnels dans ce secteur d'activités Finalités Ces activités d'intermédiation sont des activités nouvelles, parfois qualifiées de réintermédiation. Nombre d'entre elles donnent d'ailleurs lieu à la création de start-up. Elles sont cruciales pour le développement de l'e-business dans les PME compte-tenu: de la limitation des compétences TIC et de leurs coûts; de l'impérieuse nécessité pour les PME de se concentrer pleinement sur leur métier de base. Les activités d'intermédiation permettent aux PME d'externaliser (sous-traiter) certaines fonctions de l'e-business et d'en mutualiser les coûts. Sous l'angle de la création d'une activité d'intermédiation, il est essentiel d'examiner: les sources de revenus (publicité, cotisation/membership, abonnement, paiement à la transaction, commission sur le montant de la transaction, etc.), la rentabilité de l'activité. Sous l'angle de l'utilisation d'une solution d'intermédiation (externalisation), il faut comparer l'opportunité de cette solution par rapport à une solution interne (performance, qualité du service, pérennité, coûts, etc.).

5 3. Classification La classification des modèles d'intermédiation peut se faire suivant le type d'innovation et la portée du service Il existe de nombreuses classifications des modèles d'intermédiation. Nous proposons, à des fins pratiques, une classification simplifiée reposant sur deux critères: le type d'innovation contenu dans le service d'intermédiation; la portée du service qui peut être générale ou particulière à un secteur d'activité ou à un métier. La combinaison de ces deux critères permet de dégager les cas représentés par le tableau cidessous: Classification des modèles d'intermédiation Type d'innovation Services partiels à valeur ajoutée Intermédiation technique globale d'une transaction électronique Place de marché virtuelle Intermédiation de services nouveaux Portée du service génériqu e particulière La présente fiche caractérise les modèles d'intermédiation en fonction du type d'innovation.

6 4. Services partiels à valeur ajoutée Ces services contribuent à l'établissement d'une transaction électronique. Ils sont de différentes natures (technique, commerciale, etc.) La forme la plus limitée d'intermédiation consiste à fournir des services partiels à valeur ajoutée qui contribuent à l'établissement d'une transaction électronique. Ces services partiels sont de natures diverses: technique, commerciale, financière, etc. Leur étendue n'est limitée que par la capacité d'imagination et de créativité. A titre illustratif, citons: les services techniques d'intermédiation relatifs à la sous-traitance (outsourcing) d'éléments d'exploitation d'une transaction électronique tels que: o l'hébergement (hosting) de sites WEB, hébergement de serveurs de mail, hébergement d'applications interactives, hébergement et surveillance d'équipements, o la gestion à distance de firewall, de réseaux locaux (lan), de systèmes d'exploitation, o la gestion de la sécurité de réseau (par exemple un IP-VPN), de la sécurité des transactions, o etc. les services associés à des éléments de la chaã ne de valeur ajoutée tels que: o la recherche d'information, o la gestion électronique d'un catalogue, o la gestion de la facturation, o la gestion des paiements électroniques, o un call center à valeur ajoutée dans le domaine du marketing, du service aprèsvente,... o la logistique de livraison des commandes, o la gestion des stocks de détail et de réapprovisionnement, o etc. les services fournis par des tiers de confiance, tels que: o fourniture de signature électronique, o authentification o labellisation de sites, o contrôle de qualité, o contrôle de performances techniques, o évaluation de l'audience d'un site Web, o évaluation de la situation financière d'une entreprise, o etc.

7 5. L'intermédiation technique globale d'une transaction électronique Ce type d'intermédiation permet de sous-traiter l'exploitation intégrée des échanges d'information d'un projet d'e-business L'intermédiation technique globale d'une transaction électronique permet de sous-traiter l'exploitation intégrée des différents éléments relatifs à l'échange d'information entre les acteurs d'un projet e-business. Cette exploitation se fera via une plate-forme technique d'intermédiation dont les caractéristiques dépendront: du modèle d'e-business envisagé (B to C, B to B, B to A), du caractère générique ou de la spécialisation à un secteur d'application ou à un métier. Très souvent une plate-forme d'intermédiation technique fournira également des services partiels à valeur ajoutée L'exemple d'admipro La plate-forme AdmiPRO développée à l'initiative du Gouvernement de la Région wallonne et de la Ville de Namur est une plate-forme générique de gestion des flux de travail (workflow). Elle permet de gérer les échanges de messages et de documents entre différentes organisations (flux inter-organisations) ainsi que les échanges entre différents postes de travail propres à une organisation (flux intra-organisations). Appliquée à la gestion des permis de bâtir, cette plate-forme gère les échanges de messages et de documents (demande de permis, plans, photos, avis des autorités, documents d'enquête, etc.): entre les acteurs concernés (demandeur, autorités communales, fonctionnaire délégué de la Région wallonne, Gouvernement wallon); entre les services des administrations concernées (services techniques, services administratifs, autorités, etc.). Elle permet à chaque personne autorisée, dans les limites de ses droits, de consulter le dossier et d'en suivre l'évolution.

8 5.2. L'intermédiation au service du voyage En Suisse, un site web d'intermédiation a été créé récemment pour l'industrie du voyage: il permet aux agences de voyage un accès rapide et facile aux offres spéciales, last minute et autres informations à haute valeur ajoutée; il offre aux tours opérateurs une diffusion ciblée et efficace d'informations de haute qualité auprès de milliers d'agences de voyages dans le monde; il ne nécessite pas une connexion en ligne permanente Marchés publics à bon de commande Développement du Business to Government (B to Gov ou B to A) dans le cas de marchés publics à bon de commande: il a pour but de permettre à des administrations publiques d'utiliser des messages électroniques pour passer, auprès des fournisseurs agréés, des commandes d'équipement de bureau, de matériel informatique, de voiture, de fourniture, etc. Pour qu'un tel système soit viable, il doit remplir des conditions: les fournisseurs ne doivent pas être confrontés à une multiplicité de types de formulaires, les fournisseurs et entités administratives doivent conserver la faculté de personnaliser leurs formulaires, les petites entités administratives et les petits fournisseurs ne doivent pas être tenus de développer leur propre serveur d'intermédiation, les fournisseurs et entités administratives doivent pouvoir répercuter directement les documents échangés dans leurs systèmes informatiques internes. Pour rencontrer ces exigences, il sera nécessaire de créer un serveur d'intermédiation technique, basé par exemple sur la technologie XML, qui: assurera la transformation des messages, fournira des services additionnels tels que la validation de l'échange, le suivi d'une transaction (par exemple le. suivi des délais), guidance pour l'établissement d'une transaction, recherche de formulaires, etc.

9 6. Place de marché virtuelle Cette forme d'intermédiation, comme son nom l'indique, concerne la présence sur le Web d'un lieu de rencontre virtuel entre l'offre et la demande Une place de marché virtuelle permet la mise en présence sur le Web, par une tierce partie, d'offres et de demandes en vue d'aboutir à l'établissement d'une transaction. La place de marché peut également offrir des services partiels à valeur ajoutée: paiement, garantie, transport, etc. Voici quelques exemples de places de marché virtuelles: répertoire d'offres et de demandes. Ce type de place de marché procure notamment les services suivants: o support pour poster la description d'une offre ou d'une demande, o outil de recherche parmi les offres ou les demandes; Il s'agit notamment des sites web de petites annonces. place de marché fournissant des procédures de: o recherche d'offres répondant aux caractéristiques d'une demande, o recherche de demandes pour une offre déterminée, o gestion d'appel d'offres, o gestion de mise en vente de produits ou services; Une place de marché virtuelle a été créée en Belgique pour le commerce de bois. Outre les procédures mentionnées ci-dessus, elle propose également des services relatifs au contrôle de qualité des bois, à la livraison, à la solvabilité (en relation avec un organisme de crédit). place de marché avec groupement des demandes/des offres; place de marché avec support de négociation en ligne; Support de négociations parallèles en ligne entre un vendeur et des acheteurs indépendants.

10 place de marché avec enchères en ligne sous différentes formes: enchères anglaises, hollandaises, aveugles, inversées,... Une place de marché virtuelle Business to Business (B to B) diffère profondément d'une place Business to Consumer (B to C). Il importe notamment que l'offre de produits et les services qui l'accompagnent engendrent une économie et une performance élevée maximale pour l'acheteur tant au niveau de l'acquisition du produit que de son utilisation. Des logiciels de places de marché B to B commencent à apparaã tre, réalisés par les firmes IBM, Microsoft, Ariba, Commerce One ou Oracle.

11 7. Intermédiation de services nouveaux Ce modèle d'intermédiation concerne des services originaux dont la création repose sur les technologies de l'information et de la communication Ces services sont caractérisés par une très grande diversité dont voici quelques exemples types: intermédiation pour la production électronique d'informations à valeur ajoutée (informations brokers), informations commerciales, économiques, financières, techniques, etc.; Exemples: collecte, analyse, structuration et vente de données relatives au comportement d'achat de consommateurs en vue de cibler des campagnes de marketing. mise à disposition des consommateurs d'informations comparatives sur des sites de commerce électronique dans un segment de marché donné. gestion de communautés virtuelles: groupement de producteurs, groupement d'acheteurs, membres d'une association professionnelle, etc. Ce modèle d'intermédiation fournira des services tels que: o support à l'inscription, o mise à disposition de formulaires pour le dépôt et l'échange de différents types d'informations entre les membres, o gestion d'une base de données, o gestion sécurisée des échanges, o etc.; agrégation virtuelle de produits et services électroniques. Elle peut être envisagée au sein d'une grappe verticale relative à une activité industrielle donnée; Le projet européen B2B-ECOM qui vise à assurer une agrégation virtuelle de catalogues électroniques de produits et services dans la chaã ne d'approvisionnement d'équipements électriques: les catalogues des producteurs, les catalogues de renseignements à destination des installateurs professionnels, les catalogues des fournisseurs de services de design et d'ingénierie à destination des installateurs, les catalogues de services après-vente, les catalogues de service d'aide et d'assistance (médiation services) aux installateurs. portail e-business. Un portail est un point d'entrée majeur pour l'accès direct ou indirect à des sites web, avec différents services (répertoire de sites web, support à la recherche de sites, informations thématiques, news, focus, agenda d'événements, forum de discussion, etc.). Dans le domaine de l'e-business, les portails ont tendance à être spécialisés par secteur d'activité, par métier.

12 Le portail Woodnet créé à l'initiative du Gouvernement wallon et des fédérations professionnelles du bois est un portail de la filière bois belge. Il fournit un ensemble de services: présentation de la filière bois et des fédérations professionnelles du bois, gestion d'un catalogue des offres de ventes et des appels d'offre de bois, annonces relatives au commerce du bois, annuaire, actualité. Agence Wallonne des Télécommunications Avenue de Stassart 16 à 5000 Namur - Belgium -

Fiche méthodologique L'intermédiation

Fiche méthodologique L'intermédiation Fiche méthodologique L'intermédiation Plan de la fiche : 1 : Présentation de la fiche 2 : Définition et finalités 3 : Classification 4 : Services partiels à valeur ajoutée 5 : L'intermédiation technique

Plus en détail

Fiche de l'awt Plate-formes d'intermédiation

Fiche de l'awt Plate-formes d'intermédiation Fiche de l'awt Plate-formes d'intermédiation Présentation de solutions techniques mises en oeuvre dans le cadre des plate-formes d'intermédiation, notamment sur base du standard XML Créée le 14/05/01 Modifiée

Plus en détail

Fiche méthodologique Qu'est-ce que l'e-business?

Fiche méthodologique Qu'est-ce que l'e-business? Fiche méthodologique Qu'est-ce que l'e-business? Plan de la fiche : 1 : Présentation de la fiche 2 : Définition de l'e-business 3 : Les moteurs de l'e-business 4 : Choix stratégique et la proposition de

Plus en détail

Fiche de l'awt Qu'est-ce que l'e-business?

Fiche de l'awt Qu'est-ce que l'e-business? Fiche de l'awt Qu'est-ce que l'e-business? Que recouvre exactement la notion d'e-business? Les moteurs de l'e-business (gestion orientée client et TIC), proposition de valeur d'une stratégie e-business,

Plus en détail

Fiche de l'awt Matrice des activités d'un projet d'ebusiness

Fiche de l'awt Matrice des activités d'un projet d'ebusiness Fiche de l'awt Matrice des activités d'un projet d'ebusiness Les activités de cette matrice concernent les canaux de communication électronique et les interfaces avec les systèmes d'information de l'entreprise

Plus en détail

Fiche de l'awt Le Business to Consumer (B2C)

Fiche de l'awt Le Business to Consumer (B2C) Fiche de l'awt Le Business to Consumer (B2C) E-Business, présentation du Business to Consumer (B2C ou B to C, c'est-à-dire les activités ayant le consommateur final comme client) et de ses différentes

Plus en détail

Fiche de l'awt Principes d'élaboration de solutions Web interactives

Fiche de l'awt Principes d'élaboration de solutions Web interactives Fiche de l'awt Principes d'élaboration de solutions Web interactives Présentation des principales catégories d'applications Internet et des composants standards d'une application Web interactive Créée

Plus en détail

Fiche de l'awt Qu'est-ce qu'un Intranet?

Fiche de l'awt Qu'est-ce qu'un Intranet? Fiche de l'awt Qu'est-ce qu'un Intranet? Présentation d'une ressource technologique indispensable aux entreprises: définition, utilité, composants, facteurs de réussite et schéma explicatif Créée le 15/04/00

Plus en détail

Fiche méthodologique Matrice des activités d'un projet d'ebusiness

Fiche méthodologique Matrice des activités d'un projet d'ebusiness Fiche méthodologique Matrice activités d'un projet d'ebusiness Plan de la fiche : 1 : Présentation de la fiche 2 : Objectifs et usages de la matrice : illustrations 3 : Structuration de la matrice 4 :

Plus en détail

Guide de l'e-business

Guide de l'e-business Agence Wallonne des Télécommunications Avenue de Stassart, 16 à 5000 Namur Téléphone: +32(0)81/77 80 80 Fax: +32(0)81/77 80 99 E-mail: info@awt.be http://www.awt.be Table des matières Introduction.......................................................................

Plus en détail

Fiche méthodologique Le Business to Consumer (B to C)

Fiche méthodologique Le Business to Consumer (B to C) Fiche méthodologique Le Business to Consumer (B to C) Plan de la fiche : 1 : Présentation de la fiche 2 : Définition et catégories 3 : Critère de définition 1 : la nature des produits 4 : Critère de définition

Plus en détail

EDI et commerce électronique

EDI et commerce électronique EDI et commerce électronique Table des matières 1. L Echange des Données Informatisées «EDI»... 2 1.1 La naissance du Besoin à L'EDI... 2 1.2 L objectif de L EDI... 2 1.3 Définition de L EDI... 2 1.4 Mise

Plus en détail

Fiche de l'awt Travailler avec un consultant dans le secteur TIC

Fiche de l'awt Travailler avec un consultant dans le secteur TIC Fiche de l'awt Travailler avec un consultant dans le secteur TIC Comment travailler avec des consultants dans le domaine des technologies de l'information et de la communication (contrat, suivi, check-list,

Plus en détail

Fiche de l'awt Le Business to Business (B2B)

Fiche de l'awt Le Business to Business (B2B) Fiche de l'awt Le Business to Business (B2B) E-Business: présentation du Business to Business (B2B ou B to B, c'est-à-dire les activités concernant les relations entre des entreprises) et de ses différents

Plus en détail

e-business, fini de jouer?

e-business, fini de jouer? e-business, fini de jouer? André Delacharlerie Hélène Raimond ad@awt.be & hr@awt.be e-business, fini de jouer? - 29.03.2006-1 I. Petit tour des concepts e-business, fini de jouer? - 29.03.2006-2 les télécoms

Plus en détail

E-business @ awt.be Les aides à l e-business Le Club PME 2.0. @awtbe Pascal Butera

E-business @ awt.be Les aides à l e-business Le Club PME 2.0. @awtbe Pascal Butera E-business @ awt.be Les aides à l e-business Le Club PME 2.0 @awtbe Pascal Butera Définition de l e-business Les échanges de données informatisées à caractère commercial, par des moyens de télécommunication,

Plus en détail

NOTIONS DE E-BUSINESS

NOTIONS DE E-BUSINESS MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION NOTIONS

Plus en détail

Table des matières. Partie I Concevoir le commerce électronique 7. Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5

Table des matières. Partie I Concevoir le commerce électronique 7. Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5 Table des matières Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9 1. Chiffres-clés et tendances

Plus en détail

La gestion des flux d information : EDI

La gestion des flux d information : EDI La gestion des flux d information : EDI Introduction EDI (définition, composants, types et domaines d application) Les enjeux de l EDI La mise en œuvre de l EDI Conclusion Introduction Tâches Création

Plus en détail

Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise)

Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise) Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise) Développer la communication et le travail collaboratif pour mieux servir le citoyen Thomas Coustenoble

Plus en détail

XI Liste des tableaux et des figures. XIII Introduction 1 Les auteurs 5

XI Liste des tableaux et des figures. XIII Introduction 1 Les auteurs 5 Liste des études de cas XI Liste des tableaux et des figures XIII Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9

Plus en détail

RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS

RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS REMARQUES PRÉLIMINAIRES Ces questions ont un double objectif. D'une part, mieux cerner les tenants et aboutissants de votre projet

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers retours positifs d un projet innovant

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers retours positifs d un projet innovant Inauguration 28 Novembre 2007 DOSSIER DE PRESSE ADITU, un outil de la compétitivité économique et numérique des territoires Les premiers retours positifs d un projet innovant Inauguration 28 Novembre 2007

Plus en détail

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com Drive your success «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com ATEN, dix avantages au service de votre entreprise Qualité de mise en œuvre

Plus en détail

Utiliser Internet pour les achats

Utiliser Internet pour les achats L évolution de la fonction achats, ces dernières années, s est encore accélérée sous l impulsion d Internet. La conjonction d éléments différents, tels la reconnaissance de l importance économique des

Plus en détail

Quels sont les leviers et freins de l e-businessl en Belgique et en Wallonie?

Quels sont les leviers et freins de l e-businessl en Belgique et en Wallonie? Quels sont les leviers et freins de l e-businessl en Belgique et en Wallonie? André Delacharlerie Responsable de l Observatoire des TIC ad@awt.be e-business, fini de jouer? 26.04.2007-1 Au cœur c de l

Plus en détail

1. Chiffres clés et tendances du commerce électronique 11

1. Chiffres clés et tendances du commerce électronique 11 Liste des études de cas Liste des tableaux et des figures XI XII Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4 Conclusion 5 Présentation

Plus en détail

TECHNOLOGIE SOFTWARE DU FUTUR. Logiciel de gestion d entreprise pour le Web

TECHNOLOGIE SOFTWARE DU FUTUR. Logiciel de gestion d entreprise pour le Web TECHNOLOGIE SOFTWARE DU FUTUR Logiciel de gestion d entreprise pour le Web LogicieL de gestion d'entreprise pour Le web La génération internet ABACUS vi est un logiciel de gestion d'entreprise entièrement

Plus en détail

Fiche méthodologique Le Business to Business (B to B)

Fiche méthodologique Le Business to Business (B to B) Fiche méthodologique Le Business to Business (B to B) Plan de la fiche : 1 : Présentation de la fiche 2 : Définition, aspects et classification 3 : Le modèle des relations transactionnelles 4 : Le modèle

Plus en détail

Programme détaillé BTS ASSISTANT DE MANAGER. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS ASSISTANT DE MANAGER. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT Programme détaillé BTS ASSISTANT DE MANAGER Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur d'assistant de Manager est un diplôme national de l enseignement supérieur dont le titulaire exerce

Plus en détail

Fiche de l'awt Architecture des solutions Web Interactives

Fiche de l'awt Architecture des solutions Web Interactives Fiche de l'awt Architecture des solutions Web Interactives La définition de l'architecture, en fonction des besoins et objectifs de l'entreprise, est le premier pas dans l'élaboration d'une solution Web

Plus en détail

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section M Division 70

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section M Division 70 Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2 Section M Division 70 70 ACTIVITÉS DES SIÈGES SOCIAUX ; CONSEIL DE GESTION Cette division comprend le conseil et l'assistance à des entreprises et autres organisations

Plus en détail

AgriShop Boutique en ligne

AgriShop Boutique en ligne AgriShop Boutique en ligne Version 1.1 du 02/02/2010 EDUTER-CNERTA. Ce document est propriété d EDUTER-CNERTA et ne peut être copié, reproduit par quelque procédé que ce soit, utilisé ou transmis à des

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE L ENVIRONNEMENT... 11 M. JANSSENS-UMFLAT

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE L ENVIRONNEMENT... 11 M. JANSSENS-UMFLAT TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS................................................................... 7 PRÉFACE............................................................................ 9 PREMIÈRE PARTIE

Plus en détail

Cahier Technique Différences Batigest Standard/Evolution. Apibâtiment. Documentation technique

Cahier Technique Différences Batigest Standard/Evolution. Apibâtiment. Documentation technique Cahier Technique Différences Batigest Standard/Evolution Apibâtiment Documentation technique Sommaire Sommaire I. Préambule... 3 II. Différences Batigest Standard/Evolution... 4 1. Eléments... 4 2. Devis

Plus en détail

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication.

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication. CONNECTER LES SYSTEMES ENTRE EUX L informatique, au cœur des tâches courantes, a permis de nombreuses avancées technologiques. Aujourd hui, la problématique est de parvenir à connecter les systèmes d information

Plus en détail

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES 1 FINALITÉ 1 Soutien à la communication et aux relations internes et externes L assistant facilite la communication à tous les niveaux (interpersonnel,

Plus en détail

Fiche de l'awt Contrat d'accès à l'internet

Fiche de l'awt Contrat d'accès à l'internet Fiche de l'awt Contrat d'accès à l'internet Définition et enjeux de ce type de contrats. Objet et prestations liées au contrat. Les différentes obligations pour les parties Créée le 24/11/00 Modifiée le

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION WEBEDI IXPATH

GUIDE D UTILISATION WEBEDI IXPATH Guide d utilisation WebEDI IXPath Page 1 sur 20 GUIDE D UTILISATION WEBEDI IXPATH SOMMAIRE 1. Objet... 2 2. Introduction... 2 3. Processus d échange entre OCP et un fournisseur... 4 4. Exploitation WebEDI

Plus en détail

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section J Division 63

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section J Division 63 Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2 Section J Division 63 63 SERVICES D'INFORMATION Cette division comprend les activités des portails de recherche sur Internet, de traitement et d'hébergement de

Plus en détail

La numérisation augmente l efficacité, la sécurité et la fiabilité des flux d informations et des processus commerciaux.

La numérisation augmente l efficacité, la sécurité et la fiabilité des flux d informations et des processus commerciaux. 1 Forte de son statut d expert dans la transmission des informations et de son savoir-faire technique, la Poste joue un rôle important. Elle met à disposition des composants d infrastructure sur trois

Plus en détail

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information :

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information : Annonces internes Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information : Un Directeur Système d Information Système d Information Gestion Système d Information Métier Décisionnel et Portail

Plus en détail

Fiche de l'awt Cadre juridique des relations interentreprises

Fiche de l'awt Cadre juridique des relations interentreprises Fiche de l'awt Cadre juridique des relations interentreprises Du point de vue juridique, les stratégies e-business inter-entreprises (B2B) s'organisent en un ensemble de contrats tenant lieu de loi entre

Plus en détail

C11.2 Identifier les solutions à mettre en œuvre C11.3 Préparer le cahier des charges

C11.2 Identifier les solutions à mettre en œuvre C11.3 Préparer le cahier des charges Classe de situation (3) Clas.1.1. Conduite d'un projet de F1 Mise en œuvre et suivi de projets de (3 classes de situations / 10 situations / 12 compétences) Situations (4+2+4) Compétences (6+2+4) Compétences

Plus en détail

RELATION CLIENT - CRM - MARKETING

RELATION CLIENT - CRM - MARKETING INNOVATION TECHNOLOGIES AU SERVICE DES PME PMI ETI SOeMAN RELATION CLIENT - CRM - MARKETING La solution d'aide au pilotage et au management de la performance commerciale Produit et service de la société

Plus en détail

STATUTS de la Direction de l Informatique et des Systèmes d Information (DISI)

STATUTS de la Direction de l Informatique et des Systèmes d Information (DISI) STATUTS de la Direction de l Informatique et des Systèmes d Information (DISI) Article 1 : Préambule. La Direction de l Informatique et des Systèmes d Information est un service général de l Université

Plus en détail

Tableau de Bord. Clas 1.1 Conduite d'un projet de communication

Tableau de Bord. Clas 1.1 Conduite d'un projet de communication Bande de Com! Tableau de Bord Julien Pansier PROJET Clas 1.1 Conduite d'un projet de communication 1.1.1 Prise en charge du dossier de l annonceur C11.1. S approprier la demande de l annonceur - Comprendre

Plus en détail

GROUPE BARID AL MAGHRIB. Barid eshop

GROUPE BARID AL MAGHRIB. Barid eshop GROUPE BARID AL MAGHRIB Barid eshop GROUPE BARID AL MAGHRIB Barid Al Maghrib: Quelques chiffres Clés: Chiffre d affaires: 1,4 MM DH Collaborateurs: 8000 Nombre d agences 1800 Flotte: ~ 600 véhicules GROUPE

Plus en détail

Atelier du 22 août 2012 «Comment améliorer la gestion interne de mon entreprise avec un ERP, une plateforme e-commerce ou les deux?

Atelier du 22 août 2012 «Comment améliorer la gestion interne de mon entreprise avec un ERP, une plateforme e-commerce ou les deux? Atelier du 22 août 2012 «Comment améliorer la gestion interne de mon entreprise avec un ERP, une plateforme e-commerce ou les deux?» Club Agenda de l atelier Introduction Retour d expérience : New Idea

Plus en détail

Concepts et définitions

Concepts et définitions Division des industries de service Enquête annuelle sur le développement de logiciels et les services informatiques, 2002 Concepts et définitions English on reverse Les définitions qui suivent portent

Plus en détail

L opérateur Wi-Fi à la conquête des interactions.

L opérateur Wi-Fi à la conquête des interactions. L opérateur Wi-Fi à la conquête des interactions. Le premier pas vers Crossnode Le groupe Crossnode est l'opérateur Wifi du 21 e siécle. Crossnode a développé une plateforme Wifi interactive, collaborative

Plus en détail

République Algérienne Démocratique & Populaire. Ministère de la Poste et des Technologies. de L information et de la Communication.

République Algérienne Démocratique & Populaire. Ministère de la Poste et des Technologies. de L information et de la Communication. République Algérienne Démocratique & Populaire Ministère de la Poste et des Technologies de L information et de la Communication Communication «Rôle des TIC dans les transactions électroniques» Présenté

Plus en détail

L EXPO PERMANENTE. L Usine Nouvelle vous ouvre les portes de son salon professionnel sur Internet : Page 0

L EXPO PERMANENTE. L Usine Nouvelle vous ouvre les portes de son salon professionnel sur Internet : Page 0 L Usine Nouvelle vous ouvre les portes de son salon professionnel sur Internet : L EXPO PERMANENTE Page 0 L Expo Permanente, le salon de l industrie en ligne L Expo Permanente est un salon professionnel

Plus en détail

En savoir plus pour bâtir le Système d'information de votre Entreprise

En savoir plus pour bâtir le Système d'information de votre Entreprise En savoir plus pour bâtir le Système d'information de votre Entreprise En savoir plus sur : Services en ligne, SaaS, IaaS, Cloud - 201305-2/5 SaaS, IaaS, Cloud, définitions Préambule Services en ligne,

Plus en détail

Belgique-Bruxelles: Logiciel de gestion des documents 2015/S 113-204388. Avis de marché. Fournitures

Belgique-Bruxelles: Logiciel de gestion des documents 2015/S 113-204388. Avis de marché. Fournitures 1/5 Cet avis sur le site TED: http://ted.europa.eu/udl?uri=ted:notice:204388-2015:text:fr:html Belgique-Bruxelles: Logiciel de gestion des documents 2015/S 113-204388 Avis de marché Fournitures Directive

Plus en détail

La Bourse Régionale des produits de base. Document didactique de formation destiné aux acheteurs

La Bourse Régionale des produits de base. Document didactique de formation destiné aux acheteurs La Bourse Régionale des produits de base Document didactique de formation destiné aux acheteurs 11 1 Sommaire 1- Introduction générale...3 1- Les entrepôts de la bourse...5 2- Le certificat d'entrepôt...5

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

Fiche de l'awt Rédiger un cahier des charges

Fiche de l'awt Rédiger un cahier des charges Fiche de l'awt Rédiger un cahier des charges Quels sont les éléments principaux dont il faut tenir compte pour la rédaction d'un cahier des charges dans le cadre d'un projet lié aux TIC (technologies de

Plus en détail

Axiscope Startup Empowerment Platform: Offre de services logiciels pour accélérer le time-to-market de votre activité sur le WEB

Axiscope Startup Empowerment Platform: Offre de services logiciels pour accélérer le time-to-market de votre activité sur le WEB AXISCOPE STARTUP EMPOWERMENT PLATFORM Axiscope Startup Empowerment Platform: Offre de services logiciels pour accélérer le time-to-market de votre activité sur le WEB www.axiscope.com 09/10/2015 AXISCOPE

Plus en détail

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM IZZILI édite et implémente une suite applicative Cloud IZZILI Business Place Manager dédiée aux managers et à leurs équipes pour le management

Plus en détail

CRM Banque. Fonctionnalités clés. Vision complète de la performance de la banque. Optimisation fondamentale de la relation client

CRM Banque. Fonctionnalités clés. Vision complète de la performance de la banque. Optimisation fondamentale de la relation client CRM Banque Fonctionnalités clés Vision complète de la performance de la banque Suivi des indicateurs clés de performance de la banque avec des tableaux de bord en temps réel, des rapports prédéfinis, une

Plus en détail

GUIDE DE L UTISATEUR POUR L AGREMENT

GUIDE DE L UTISATEUR POUR L AGREMENT GUIDE DE L UTISATEUR POUR L AGREMENT PAR BRUXELLES FORMATION D UN PLAN / PROGRAMME DE CIP Quels sont les documents nécessaires à l introduction d un dossier d agrément de plan / programme de CIP auprès

Plus en détail

Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr

Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr Pépinière Acheteurs publics 21 avril 2006 Atelier : «Conduite du changement» Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr Atelier «Conduite du changement» Plan de l intervention

Plus en détail

Agent comptable. Référentiels métier des personnels d encadrement. des établissements publics d'enseignement supérieur.

Agent comptable. Référentiels métier des personnels d encadrement. des établissements publics d'enseignement supérieur. Référentiels métier des personnels d encadrement des établissements publics d'enseignement supérieur et de recherche Agent comptable Sous-direction de la gestion prévisionnelle et des missions de l encadrement

Plus en détail

La Bourse Régionale des produits de base. Document didactique de formation destiné aux vendeurs/dépositaires

La Bourse Régionale des produits de base. Document didactique de formation destiné aux vendeurs/dépositaires La Bourse Régionale des produits de base Document didactique de formation destiné aux vendeurs/dépositaires 11 1 Sommaire Introduction générale...3 1- Choix de l'entrepôt...5 2- Dépôt de la marchandise...5

Plus en détail

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le BTS Management des unités commerciales a pour perspective de vous permettre de prendre la responsabilité de tout ou partie d une unité commerciale. Une unité commerciale est

Plus en détail

Package Réseau Social RSV4

Package Réseau Social RSV4 Rapide à mettre en place, simple à prendre en main, et surtout très économique! Package Réseau Social RSV4 Applicable au : 01/09/2013 Une solution clé en main Solutions proposées Nous sommes capables de

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

Réseau Social Cabinet Intranet Extranet Collaboratif

Réseau Social Cabinet Intranet Extranet Collaboratif Solution Logicielle et SaaS Réseau Social Cabinet Intranet Extranet Collaboratif Une solution globale pour 4 usages Réseau Social Cabinet : développez les interactions, favorisez les échanges entre les

Plus en détail

Dossier de Presse. ZOOM 3 rue Titon 75011 Paris Contact Gilles Pellegrini Tél : 01 40 09 02 01 Fax : 01 40 09 02 23 contact@zoom.fr www.zoom.

Dossier de Presse. ZOOM 3 rue Titon 75011 Paris Contact Gilles Pellegrini Tél : 01 40 09 02 01 Fax : 01 40 09 02 23 contact@zoom.fr www.zoom. Dossier de Presse ZOOM 3 rue Titon 75011 Paris Contact Gilles Pellegrini Tél : 01 40 09 02 01 Fax : 01 40 09 02 23 contact@zoom.fr www.zoom.fr sommaire Société 3 Services 3 Expertise 4 Conseil 5 Formation

Plus en détail

Veille Technologique. Cloud Computing

Veille Technologique. Cloud Computing Veille Technologique Cloud Computing INTRODUCTION La veille technologique ou veille numérique consiste à s'informer de façon systématique sur les techniques les plus récentes et surtout sur leur mise à

Plus en détail

www.commercesolidaire.com

www.commercesolidaire.com www.commercesolidaire.com et Commerce solidaire est un organisme à but non lucratif regroupant des entreprises d économie sociale de tout secteur d activités, partout au Québec. Il a pour mission de soutenir

Plus en détail

ASSISTANCE. jdscenter. Centre d Affaires. jdscenter

ASSISTANCE. jdscenter. Centre d Affaires. jdscenter Centre d Affaires ASSISTANCE accueil@.com jdslink Relation client Gestion commerciale Communication visuelle Création Visuelle Site Internet E-mailing Référencement Assistance administrative Vous avez

Plus en détail

LEXIQUE. Extraits du document AFNOR (Association Française de Normalisation) www.afnor.fr. NF EN ISO 9000 octobre 2005

LEXIQUE. Extraits du document AFNOR (Association Française de Normalisation) www.afnor.fr. NF EN ISO 9000 octobre 2005 LEXIQUE DEFINITIONS NORMALISEES (ISO 9000) Extraits du document AFNOR (Association Française de Normalisation) www.afnor.fr NF EN ISO 9000 octobre 2005 DEFINITIONS NORMALISEES (ISO 9000) - GENERAL ISO

Plus en détail

CCAP - ANNEXE 1 - Portail PAD - Description de la solution PRESTATIONS DU TITULAIRE DU MARCHE

CCAP - ANNEXE 1 - Portail PAD - Description de la solution PRESTATIONS DU TITULAIRE DU MARCHE CCAP - ANNEXE 1 - Portail PAD - Description de la solution PRESENTATION ET MODALITES DE FONCTIONNEMENT DU PORTAIL D APPROVISIONNEMENT DEMATERIALISE DES CH 1. Objectif PRESTATIONS DU TITULAIRE DU MARCHE

Plus en détail

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section J Division 62

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section J Division 62 Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2 Section J Division 62 62 PROGRAMMATION, CONSEIL ET AUTRES ACTIVITÉS Cette division comprend les activités suivantes, destinées à fournir une expertise dans le

Plus en détail

Développez votre système d'information en toute simplicité

Développez votre système d'information en toute simplicité Développez votre système d'information en toute simplicité IT CONSULTING HOSTING as a service SR opérations SA Société suisse fondée en 2003, SR opérations SA est une filiale de SRF groupe SA. SR opérations

Plus en détail

TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE

TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE TRAINFORTRADE TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE TRAINFORTRADE CNUCED Division de l infrastructure des services pour le développement et l efficacité commerciale (SITE) Palais des Nations CH-1211 Genève 10

Plus en détail

VENDRE EN LIGNE SUR UNE PLACE DE MARCHE

VENDRE EN LIGNE SUR UNE PLACE DE MARCHE Les places de marché sur Internet (ou «marketplaces») existent depuis le début des années 1990. Le développement du e-commerce a néanmoins créé un nouveau modèle de place de marché au début des années

Plus en détail

WEBSPHERE & RATIONAL. Jacques Rage

WEBSPHERE & RATIONAL. Jacques Rage WEBSPHERE & RATIONAL Jacques Rage Agenda Websphere WAS MQ Commerce et Portail Smash Travailler avec Webphere : Rational Les nouveaux venus Vendre Websphere Les liens Websphere qu'est ce que c'est? C'est

Plus en détail

Centre International d Opportunités d Affaires LA E-DEMOCRATIE. www.cioa.com

Centre International d Opportunités d Affaires LA E-DEMOCRATIE. www.cioa.com Centre International d Opportunités d Affaires LA E-DEMOCRATIE CIOA 2007 Groupe CIOA 35 000 Entreprises participantes 1700 courtiers dans 40 pays du monde Chiffres clés : Des transactions annuelles de

Plus en détail

Plan de l exposé Projets E-Business en PME le pourquoi et le comment

Plan de l exposé Projets E-Business en PME le pourquoi et le comment Plan de l exposé Projets E-Business en PME le pourquoi et le comment Forum Télécom SPI+ Ateliers «e-business» R. Delhaye / P. Poty - AWT Verviers, 19 février 2002 Introduction générale 1. Définitions et

Plus en détail

A. Introduction. Chapitre 7

A. Introduction. Chapitre 7 Chapitre 7 A. Introduction Le concept des listes SharePoint est parfois le plus difficile à appréhender tellement ses applications sont sans limites. Une liste SharePoint est l équivalent d un tableau

Plus en détail

PROJETS PILOTES TIC SERVICE TIC IGRETEC SERGE GILLET

PROJETS PILOTES TIC SERVICE TIC IGRETEC SERGE GILLET PROJETS PILOTES TIC SERVICE TIC IGRETEC SERGE GILLET PROJETS PILOTES POURQUOI? UN MONDE OU LES TECHNOLOGIES EVOLUENT SANS CESSE But des Projets Pilotes: *VOUS SENSIBILISER / FAMILIARISER AUX TIC *RENDRE

Plus en détail

Le Workflow comme moteur des projets de conformité

Le Workflow comme moteur des projets de conformité White Paper Le Workflow comme moteur des projets de conformité Présentation Les entreprises sont aujourd'hui soumises aux nouvelles régulations, lois et standards de gouvernance les obligeant à mettre

Plus en détail

Les échanges en toute confiance sur internet

Les échanges en toute confiance sur internet Jean-Pierre Roumilhac Éric Blot-Lefèvre Les échanges en toute confiance sur internet, 2003 ISBN : 2-7081-2863-9 Sommaire AVANT-PROPOS... 1 INTRODUCTION... 5 PREMIÈRE PARTIE - LES CONDITIONS DU DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

N 04/D/30: Documentaliste

N 04/D/30: Documentaliste Domaine d'activités Famille professionnelle Autres appellations Correspondances ROME, RIME, FPH, NSF/CNIS N 04/D/30: Documentaliste Emplois liés Facteurs d'évolution Services à la population Bibliothèques

Plus en détail

ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT ECM & RM

ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT ECM & RM ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT PLAN Introduction Partie I : le records management Qu est ce que le RM? Les principes du RM Les objectifs du RM Les enjeux du RM Les étapes de la mise

Plus en détail

Guide DinkeyWeb. DinkeyWeb solutions d authentification et de contrôle d accès WEB

Guide DinkeyWeb. DinkeyWeb solutions d authentification et de contrôle d accès WEB Guide DinkeyWeb DinkeyWeb solutions d authentification et de contrôle d accès WEB Protégez les données et les revenus de vos portails Internet (Extranet, Intranet, Espace client) Etude de cas Contact commercial

Plus en détail

Modèle spagetthi et solution EAI

Modèle spagetthi et solution EAI EAI Définition L'EAI est une notion ancienne mais toujours d'actualité. En effet, le besoin de faire communiquer des applications développées à des moments différents, dans des technologies différentes

Plus en détail

Choisissez le meilleur partenaire pour vos réalisations Internet. Entreprises Associations Indépendants

Choisissez le meilleur partenaire pour vos réalisations Internet. Entreprises Associations Indépendants Choisissez le meilleur partenaire pour vos réalisations Internet Entreprises Associations Indépendants Site Internet vitrine Vous voulez avoir une identité sur Internet : vous faire connaître, vous mettre

Plus en détail

Présentation du logiciel Amapy

Présentation du logiciel Amapy La gestion ZEN de vos paniers BIO! Présentation du logiciel Amapy Dynamisé par : LA NAISSANCE DU PROJET AMAPY De plus en plus de Français souhaitent aujourd hui mettre du «sens» dans leurs assiettes, acheter

Plus en détail

Présentation du portail Global Portal. Centre d information des cadres

Présentation du portail Global Portal. Centre d information des cadres Présentation du portail Centre d information des cadres Canaux de vente en ligne Clients professionnels Premier PremierConnect Processus de commande rationalisé Confirmation des commandes en temps et en

Plus en détail

Brevet fédéral en informatique

Brevet fédéral en informatique Brevet fédéral en informatique Module 167 Evaluer des outils informatiques Copyright 2008-2013. Reproduction interdite. www.idec.ch Rue de la 2 021 634 38 55 1020 Renens Brevet fédéral en informatique

Plus en détail

E-commerce. Faculté Des sciences juridiques, économiques et sociales Souissi- Rabat LP- Transport Logistique & SCM

E-commerce. Faculté Des sciences juridiques, économiques et sociales Souissi- Rabat LP- Transport Logistique & SCM Faculté Des sciences juridiques, économiques et sociales Souissi- Rabat LP- Transport Logistique & SCM E-commerce Réalisé par: Ghita Bouayad Chaimae Lahlou Walid Najeb Ismail Regragui Nour El Houda Sellai

Plus en détail

Présentation générale

Présentation générale Présentation générale Izi-média est une solution facile, immédiate et à portée de tous Vous avez besoin de réaliser des sites web simples ou des sites évènementiels? Izi-media est la solution faite pour

Plus en détail

TRANSITION. BtoB COMMERCE

TRANSITION. BtoB COMMERCE TRANSITION & BtoB COMMERCE UNE ÉTUDE RÉALISÉE PAR NEXT CONTENT ET LE CRÉDOC À L INITIATIVE DE LA FEVAD, AVEC LE SOUTIEN DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES ET DES PARTENAIRES Présentée aux Rendez-vous

Plus en détail

E-Business : Obtention de la prime RW

E-Business : Obtention de la prime RW Site e-business E-Business : Obtention de la prime RW Olivier de Wasseige SPI+ / Forum Telecom 6 février 2003 Espace virtuel qui se trouve sur le réseau internet, Contenant diverses sortes d informations

Plus en détail

Belgique-Bruxelles: Logiciels de copie de sécurité ou de récupération 2015/S 154-283963. Avis de marché. Fournitures

Belgique-Bruxelles: Logiciels de copie de sécurité ou de récupération 2015/S 154-283963. Avis de marché. Fournitures 1/5 Cet avis sur le site TED: http://ted.europa.eu/udl?uri=ted:notice:283963-2015:text:fr:html Belgique-Bruxelles: Logiciels de copie de sécurité ou de récupération 2015/S 154-283963 Avis de marché Fournitures

Plus en détail