MARC TISON. services au noir. Pour le Canada dans son ensemble, les données varient selon les

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MARC TISON. services au noir. Pour le Canada dans son ensemble, les données varient selon les"

Transcription

1 wwwlapresseaffairescom M O N T R É A L D I M A N C H E 2 9 O C T O B R E L ARGENT AU QUODITIEN ET VOICI LA CARTE DE CRÉDIT PRÉPAYÉE PAGE 6 GÉNÉRATION PASSE-PARTOUT Julie a 27 ans, trois beaux enfants et déjà une faillite sur les bras Elle ne trouvait aucune autre issue pour se débarrasser d une dette totalisant $ sur sa carte de crédit Mais la faillite n est pas une solution miracle pour les jeunes PAGE 3 SOUS LA LOUPE Nicole aura 55 ans avant la fin de l année Elle travaille dans le réseau de la santé depuis 1971, ce qui lui confère des avantages financiers intéressants Suffisamment pour prendre sa retraite dès maintenant? Oui, à condition d être à l abri de la maladie Sinon, d avoir une bonne tolérance au risque TRAVAIL ET CONSOMMATION SOUS LA TABLE GARE AU NOIR! MARC TISON On travaille au noir pour sortir du rouge On engage sous la table pour réduire sa ponction fiscale On achète sans facture pour épargner les taxes Qui gagne? Qui perd? F ou i l le z bie n Vou s ave z probablement u n petit squelette fiscal dans votre placard Vo u s ave z d é j à a c c e p t é o u demandé d escamoter les taxes pour une petite réparation à domicile Ne serait-ce qu une fois Vous avez engagé les services d une aide à domicile occasionnelle que vous payez comptant Vous faites du dépannage informatique à temps et à impôt perdus Selon une enquête réalisée au milieu des années 90 par Bernard Fortin, professeur au département d économ ique de l Un iversité Laval, 17,5 % des adultes québécois consomment des biens ou des services au noir Pour le Canada dans son ensemble, les données varient selon les méthodes de calcul En 2002, les chercheu rs Giles et Todds ont évalué l économie au noir à 15,6 % du P I B ca nadien Un sondage Léger Marketing réalisé la même année pour la Presse Canadienne a montré que 12 % des Canadiens avaient déjà travailllé au noir et 11,4 % avaient payé quelqu un pour le faire Chose certaine, selon Bernard Fortin, les estimations confirment que le phénomène s est considérablement accru depuis les années 70 I l s obser ve éga lement en Europe et aux États-Unis Mais alors que l immigration clandestine est prépondérante chez notre voisin du Sud, ici, c est la fiscalité pl u s l o u r d e e t l é t e n d u e d e s programmes sociaux qui sont les causes ou les prétextes du travail au noir Car il est fort tentant On économise un joli paquet de dollars et on ne fait de mal à personne Croit-on Mais mises en commun, ces petites sommes atteignent un montant astronomique Au Québec, les trois études réalisées su r l économie au noir la situent dans une fourchette de 3 % (Bernard Fortin, 1992) à 5,7 % (Pinard, sous la supervision de Fortin et Lacroix, 2005) du produit intérieur brut Pou r (les der n ières données disponibles), sur des activités au noir de 9,7 milliards, les pertes fiscales du gouvernement du Québec se sont élevées à 2,1 milliards de dollars, estime le ministère des Finances du Québec L e s gouver nement s tentent évidemment de repêcher les cotisations perdues Ainsi, au ministère des Finances du Québec, les mesures de lutte contre le travail au noir ont permis de récupérer 813 millions pour l exercice De son côté, le ministère québécois du Revenu a recouvré 1,5 milliard de recettes fiscales en Une des raisons pour lesquelles les gouvernements tiennent tant à contenir le travail au noir, c est qu il est contagieux «Il y a un phénomène d interaction sociale qui peut faire boule de neige, sou lève B er na rd F or ti n Mon voisin ne paie pas d impôts, pourquoi pas moi?» En effet, pourquoi pas vous? > NOTRE DOSSIER EN PAGE 2 PAGE 4 LES BONS COMPTES ILLUSTRATION PHILIPPE TARDIF, LA PRESSE Bizarre Le dollar canadien a gagné beaucoup de valeur face à la devise américaine depuis trois ans Pourtant, certains biens continuent d être vendus à un prix trop élevé Un lecteur l a constaté en achetant un logiciel sur le Web PAGE 5 LIVRES Acheter un condo, ce n est pas acquérir une fraction d un immeuble Celui-ci appartient à une collectivité, représentée par le syndicat des copropriétaires Sur les plans légal et administratif, cette situation comporte son lot d exigences PAGE 5 wwwbncca/tout-en-un A À VIVRE ENFIN CHEZ VOUS

2 2 LA PRESSE A FFAIRES LA PRESSE MONTRÉAL DIMANCHE 29 OCTOBRE 2006 LE DOSSIER DE LA SEMAINE Lenoir,une couleur douteuse en rénovation TEXTES :MARC TISON Le petit entrepreneur qui rénove votre salle de bains vous propose de supprimer les taxes Vous économisez 14 %en TPS et TVQ Lui empoche 30 à 40 % d impôts «C est peut-être même 100 %», lance Marie-Hélène Legault, conseillère budgétaire à l ACEF de l est de Montréal, spécialisée en habitation «Il reporte les frais du travail au noir sur ses gains officiels» Le secteur de la construction et de la rénovation est la plus importante activité de travail au noir En 2002, la construction et la rénovation au noir ont connu une activité de3,1 milliards, pour des pertes fiscales de 872 millions Pour 2006, l Association provinciale des constructeurs d habitations du Québec (APCHQ) estime à environ 1 milliard 50 millions de dollars la valeur du travail au noir dans le secteur de la rénovation seulement «Comme association et comme entrepreneurs, ce qui nous préoccupe, c est l entreprise illégale en totalité, sans licences, sans permis ni rien», affirme Alain Rousseau, viceprésident de la bannière Réno- Maître de l APCHQ En d autres mots :la concurrence déloyale Il reconnaît que les consommateurs sont àla recherche du meilleur prix Mais il soutient qu il n est pas nécessaire derecourir au travail au noir pour y parvenir Certains entrepreneurs en plomberie ou en électricité ont, en toute légalité, deux tarifs : un premier, obligatoire et réglementé, pour les travaux de construction, et unsecond, inférieur mais tout aussi légal, pour les travaux non réglementés En somme, vous pouvez magasiner, faire des soumissions, placer quelques appels téléphoniques et faire jouer la concurrence en toute légalité «L économie des rénovations au noir n est pas majeure etne vaut pas la chandelle, insiste Alain Rousseau Surtout quand les travaux doivent donner une plus-value àla maison» Les risques que vous courez C est le travailleur ou l entrepreneur qui encourt les pénalités et poursuites L innocent consommateur s en tire sans taches fiscales Sans doute, mais, pour lui, les dangers sont ailleurs «On mesure mal les risques auxquels on s expose», signale Charles Tanguay, secrétaire de l Association des consommateurs pour la qualité dans la construction Il souligne les problèmes potentiels de non-conformité aux normes et les difficultés àobtenir une indemnisation d assurance en cas de sinistre causé par des travaux au noir Vous n avez que peu de recours en cas de malfaçon Rien ne vous protège comme un contrat écrit et une bonne vieille facture Les problèmes peuvent survenir quand et où on ne les attendait pas «Si vous faites faire des travaux par votre beau-frère et que ça tourne mal, çapeut gâcher les réceptions de Noël», lance Charles Tanguay Et précisément parce qu il y a peu de recours en cas de problème, il yadavantage de risques de problèmes! C est particulièrement vrai avec les travailleurs qui n ont ni permis ni licences, donc rien àperdre «Étant donné qu il n y arien de signé, il est plus facile de faire des erreurs, dit Marie- Hélène Legault Puisqu il n y a pas de recours, pourquoi faire attention?» Elle rappelle que les travaux au noir, pour les immeubles àrevenus, ne sont pas déductibles des lllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll Questiondechoix? PASVRAIMENT! Pourquoi pencher vers le travail au noir?selon une étude de Bernard Fortin et Guy Lacroix, tous deux de l Université Laval, plusieurs facteurs influent sur la décision : le taux d imposition du revenu déclaré, la probabilité présumée d être détecté, la pénalité sur le revenu non déclaré, la différence de salaire entre les marchés noir et officiel, et enfin la tolérance au risque En raison des taux de prélèvement sur leurs revenus supplémentaires, les prestataires de l aide sociale sont particulièrement tentés par le travail au noir «La non-déclaration de revenu de travail et la non-déclaration de situation conjugale sont les deux principales circonstances de réclamation», indique Claude Morin, responsable des relations médias au ministère delasolidarité Les fausses déclarations représentent environ 6%des dossiers, estime-t-on au ministère Àl ACEF du sud-ouest de Montréal, les conseillers budgétaires rencontrent régulièrement des prestataires de l aide sociale qui ont recours au travail au noir pour boucler leurs fins de mois Les célibataires sans enfant, par exemple, ne touchent que 566 $ par mois «Ils ont des dettes et se font harceler, souligne Gabrielle Roehl, cequi est un autre facteur qui les incite àrecourir au travail au noir» «Plusieurs employeurs choisissent d engager au noir, cequi est souvent associé àdes situations d exploitation ou d abus» Les prestataires peuvent gagner jusqu à 200 $par mois avant que leurs prestations soient réduites Mais au-delà, la ponction est lourde : chaque dollar gagné réduit la prestation d un dollar L équivalent d un taux d imposition de 100 % De plus, aucontraire dufisc, le calcul est mensuel plutôt qu annuel, déplore Jean-Pierre Hétu, porte-parole du Collectif pour un Québec sans pauvreté Chaque mois est étanche Il nefait aucune différence qu un mois avec revenus soit suivi de11mois sans revenu Pour une première offense de revenu non déclaré, la prestation est réduite de112$par mois jusqu à ce que lasomme versée en trop au prestataire soit récupérée S il ya récidive, ce remboursement forcé grimpe à224 $ par mois «La meilleure façon d éliminer le travail au noir est d améliorer le filet de sécurité sociale et d augmenter le salaire minimum»,conclut Jean-Pierre Hétu PERTESFISCALES DUESÀL ÉCONOMIE AU NOIRAUQUÉBEC Il yades recours «On s imagine que les travailleurs au noir choisissent de le faire d eux-mêmes, dénonce Esther Paquet, porte-parole de l organisme de défense des droits des travailleurs non syndiqués Au bas de l échelle Beaucoup n ont pas le choix Plusieurs employeurs choisissent d engager au noir, ce qui est souvent associé àdes situations d exploitation ou d abus Les travailleurs ont souvent peur de porter plainte» Pourtant, insiste-t-elle, même les employés au noir peuvent dénoncer, àla Commission des normes du travail, des conditions de travail illégales, comme le harcèlement psychologique, par exemple Dans certaines circonstances, ils pourraient même toucher des indemnités de la CSST en cas d accident du Drapeaurouge! Quand la fiscalité et la lourdeur administrative atteignent des niveaux extrêmes, l économie au noir peut être à la fois une soupape et une alarme «L économie souterraine pourrait être perçue comme un signal que le gouvernement intervient trop, constate Bernard Fortin, de l Université Laval On l a vu avec la taxe sur la cigarette qui afait Pertes (millions) Impôtsurlerevenudes particuliers etdes sociétés 1777 TVQ 552 Taxes surles boissonsalcoolisées etlesproduitsdutabac 208 TOTAL 2537 SOURCE :MINISTÈREDES FINANCESDUQUÉBEC, DONNÉES POUR 2002 travail! «Le travailleur doit prouver l existence d un lien d emploi, énonce laporte-parole Éloïse Bernier-Leduc S il yaun contrat de travail tacite entre lui et l employeur, il pourra être reconnu comme travailleur au sens de la loi Il yad autres éléments qui nous permettent d établir l existence d un contrat de travail, notamment l obligation personnelle de fournir une prestation de travail vérifiable, l obligation d effectuer son travail à des heures données, des possibilités de mesures disciplinaires, etc» exploser la contrebande dans les années 90» «Si on ades raisons de croire que l État est trop lourd, poursuit-il, l économie au noir peut être avantageuse pour la société» En URSS, raconte-t-il, alors qu il fallait attendre trois mois l intervention d un plombier officiel, on pouvait régler son problème en une nuit avec un plombier au noir souvent la même personne,d ailleurs Risques ettravail aunoir Le travailleur au noir vise le bénéfice àcourt terme, mais il en paiera vraisemblablement le prix plus tard «Toute sa sécurité sociale en est compromise, insiste Esther Paquet, du groupe Au bas de l échelle Notre régime de protection passe par le travail salarié» Ses gains ne sont pas assujettis àla RRQ, et sarente de retraite en souffrira S il se blesse entravaillant, il ne sera habituellement pas couvert par la CSST Évidemment, pas d assurance chômage La rentabilité del entrepreneur au noir n est pas aussi élevée que celle qu il atteindrait sur le marché officiel «Parce qu il doit offrir ses services de façon cachée, le marché auquel il peut prétendre est probablement plus restreint, ce qui explique aussi pourquoi son salaire est moins élevé», observe Bernard Fortin La discrétion qu il doit maintenir l oblige à une technologie et à des méthodes souvent moins efficaces Si lefisc découvre lasupercherie, le contrevenant devra bien sûr payer les impôts dus, avec les intérêts courus, plus les pénalités Ainsi, aufisc fédéral, outre l impôt impayé, il devra verser unintérêt équivalant au taux de la Banque ducanada plus 4%,et une pénalité correspondant àla moitié de l impôt réclamé D éthique etd équité Dans un sondage sur l immoralité réalisé en2002 par la firme Léger Marketing, 53 % des Canadiens jugeaient le travail au noir immoral Malgré nos impressions sur l indulgence québécoise, c est au Québec que letravail au noir était vusous le jour le plus sombre, dans une proportion de 64 % À l autre extrémité du spectre et du pays, la Colombie-Britannique nel estimait immoral qu à 41 % Les femmes (57 %) et les retraités (67 %) le jugeaient plus négativement que les hommes (49 %) et les étudiants (43 %) Le travail au noir contrevient àceque les spécialistes appellent «l équité horizontale» Un salarié officiel et un travailleur qui agit partiellement sur le marché noir peuvent tous deux gagner le même revenu et tirer les mêmes bénéfices des biens et services publics, mais un seul paie sa juste part En cette matière, le travailleur au noir est un passager clandestin, selon la métaphore de Bernard Fortin ÉCONOMIE AU NOIR ET PERTES FISCALES PRINCIPALESACTIVITÉS Taux d évasion 1 Activités aunoir (enmillions $) Pertes fiscales (enmillions $) Constructionetrénovation 14,0% Restauration 16,2% Boissons alcoolisées 16,8% Produitsdutabac 10,1% Services personnels (services domestiques, conciergerie,coiffure,taxi,etc) 15,4% Entretiendevéhicules, pièces incluses 20,0% Autresactivités aunoir àfort taux d évasion (10%ouplus) 18,6% Alimentsetboissons nonalcoolisées 3,0% Autresbiens etservices achetés àfaible taux d évasion (moins de10%) 1,6% TOTAL Pourchaqueactivité,proportionduPIBquiaétéréaliséeaunoir SOURCE :MINISTÈREDES FINANCESDUQUÉBECETSTATISTIQUECANADA, DONNÉES DE 2002 RESTAURATION ET HÔTELLERIE Concurrence déloyale etcomplicité des consommateurs Dans le palmarès de l économie clandestine, la restauration arrive au deuxième rang, avec 1,2 milliard de revenus au noir et 303 millions en pertes fiscales au Québec (2002) Parce que les paiements comptant sont plus faciles àcamoufler dans ce secteur C est aussi un secteur où l emploi au noir est florissant «Les employeurs qui engagent au noir ne paient pas les taxes sur la masse salariale, dénonce François Meunier, vice-président aux affaires publiques de l Association des restaurateurs du Québec On crée une concurrence déloyale» Les divers ministères mettent en place mesure après mesure pour colmater les fuites Ainsi, les déclarations de pourboires des employés ne peuvent être inférieures à8% des recettes de l établissement Mais le consommateur a aussi sa part de responsabilité dans le phénomène «Tout le monde essaie de négocier et d obtenir le meilleur prix, constate François Meunier Arrivent les Fêtes et on nous dit :on est un groupe de 20 et on a un budget de 15 $ par personne, qu est-ce que vous pouvez faire? Ça crée une pression très forte» L hôtellerie aussi L hôtellerie n est pas en reste Les petits établissements dont le chiffre d affaires est égal ou inférieur à $nesont pas tenus de percevoir la TPS et la TVQ Résultat, dénonce l Association des hôteliers du Québec, de nombreux établissements les gîtes, en majorité camouflent leurs revenus pour se maintenir sous ce seuil Les consommateurs, pour leur part, profitent du double standard pour faire jouer la concurrence «Particulièrement durant la saison estivale, pas un jour ne s écoule sans que des clients offrent de payer en argent comptant, «sous la table»etsans exiger de reçu, si onneleur facture pas les taxes», faisait valoir le président du conseil d administration de l AHQ dans des lettres adressées à Québec et Ottawa, en 2005

3 LA PRESSE MONTRÉAL DIMANCHE 29 OCTOBRE 2006 LA PRESSE A FFAIRES 3 SOCIÉTÉ Jeunesseenfaillite VINCENT BROUSSEAU-POULIOT GÉNÉRATION PASSE-PARTOUT Julie a27 ans Àson actif :trois beaux enfants et une faillite La semaine dernière, Julie (non fictif) s est libérée de $de dettes accumulées sur sa carte de crédit «J ai honte defaire faillite, dit-elle Ma famille ne le saura jamais!» Ses problèmes financiers ont commencé l an dernier, quand elle adécidé de démarrer son entreprise deposes d ongles Comme les revenus n ont pas suivi, elle est rentrée àla maison s occuper de ses trois enfants, passant le relais à son copain, camionneur Ce dernier adémarré son entreprise enacquérant deux véhicules au prix de $ Il comptait conduire le premier et louer le deuxième Incapable de trouver un autre chauffeur, il avendu le deuxième camion après avoir essuyé delourdes pertes toujours sur la carte de crédit de madame pendant des mois lllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll Lepouvoir surlatoile, sujetbrûlant AGENCE FRANCE-PRESSE «Nous avons vu trop grand», dit Julie, qui aaccepté lasuggestion du syndic Pierre Fortin, de Jean Fortin & Associés, syndics de faillite «La faillite est une soupape, dit Pierre Fortin Parfois, c est la meilleure solution Elle a des conséquences importantes, mais le surendettement est une source importante d angoisse et de conflits dans un couple» En hausse En 2005, pas moins de personnes ont fait faillite au Québec Selon le Bureau du surintendant des faillites du Canada, en moyenne 1,8 personne âgée de 18 à24 ans sur 1000 était insolvable au pays en 2001 Chez les ans, le taux est de 5,9 personnes sur 1000 Seuls les ans (six personnes sur 1000) sont plus à risque Chez Jean Fortin & Associés, 29 % des clients qui déclarent faillite ont entre 18et34ans «Il y aplus de faillites qu auparavant chez les jeunes adultes, dit le syndic Pierre Fortin Nous en parlons plus La faillite est une option plus connue des gens et acceptée socialement» Selon le Bureau du surintendant des faillites du Canada, le taux d insolvabilité a augmenté de 109 % chez les ans et de 168 % chez les ans entre 1987 et 2001 Il s agit des hausses les plus faibles parmi tous les groupes d âge Voilà une bien mince consolation pour les organismes qui s occupent des problèmes d endettement chez les jeunes «La publicité et le crédit facile forment un mélange explosif, dit Stéphanie Paquin, conseillère budgétaire àl Association coopérative d économie familiale (ACEF) de l est de Montréal Les jeunes ont des emplois précaires, au contraire de leurs dépenses mensuelles Ils ne budgètent pas et notre société encourage le crédit Aujourd hui, on passe pour une personne marginale si on n a pas de crédit» L ACEF de l est de Montréal remarque notamment une hausse des faillites avoisinant 5000 $, le seuil minimal reconnu par les syndics (en théorie, la Loi sur la faillite et l insolvabilité permet une faillite àpartir de 1000 $dedettes) Ces faillis n ont tout simplement pas la capacité financière de faire face àleurs obligations «Ce n est pas tout le monde qui obtient un emploi de $ en sortant de l université, dit M me Paquin Certaines personnes n ont «La publicité etle crédit facile forment unmélange explosif Les jeunes ont des emplois précaires, au contraire de leurs dépenses mensuelles» souvent pas le choix de faire faillite» Comme la vie s accélère, les consommateurs font face à la musique plus rapidement «Ils travaillent plus tôt que leurs parents, dit le syndic Pierre Fortin Ils embarquent plus vite dans le cycle économique À l époque, le crédit n était pas si développé Aujourd hui, la première carte de crédit est un peu plus difficile àobtenir» Un acte àne pas prendre àla légère Si la faillite permet de recommencer savie sa vie financière, s entend, elle n est pas sans conséquences Le failli doit se départir de l ensemble de ses actifs, sauf certains biens personnels comme ses vêtements, ses instruments de travail et ses meubles (on peut conserver jusqu à une valeur de 6000 $) Il n est pas libéré detous ses tracas : les dettes résultant de son prêt étudiant, d une pension alimentaire etd un jugement en matière pénale survivent àla faillite, qui dure généralement neuf mois Le dossier de crédit est ensuite marqué au fer rouge pour six ans Il yad autres mesures de redressement moins radicales que la faillite Tout d abord, la gestion serrée du budget L objectif est de rembourser ses dettes en moins de deux ans, indique M Fortin Sinon, une consolidation des dettes permet d obtenir untaux d intérêt de 8%à12 % «C est plus élevé qu un prêt personnel car il yadavantage de risques pour la banque, dit M Fortin Mais c est mieux qu une carte de crédit à18 %» Le consommateur doit ensuite envisager la vente d actifs superflus, comme une automobile S il est toujours aux prises avec des difficultés financières, il ale loisir de faire une proposition de consommateur, une «faillite àl amiable», ou choisir la solution de dernier recours :lafaillite APPEL AUX JEUNES Vous êtes delagénération Passe-Partout (c est-à-dire dans lavingtaine), sur les bancs d école ousur lemarché du travail?vous avez des questions definances personnelles etde consommation? Écrivez-nous : L épineuse question du pouvoir des États-Unis sur Internet devrait revenir de manière lancinante pendant le Forummondialsur la gouvernance de l Internet (FGI), qui s ouvre demain à Athènes, après avoir été ilyaun an au centre du Sommetsur l information de Tunis «La domination américaine constitue toujours un point de fixation Les États-Unis ont montré que c était crucial pour eux et qu ilsne souhaitaient pas abandonner leur pouvoir sur la Toile», avance à l AFP Bernard Benhamou, maître de conférence sur la société del in- formation àl Institut d études politiques de Paris(SciencesPo) La première maison Au Sommet de Tunis, organisépar l ONU en novembre 2005, les États La première banque avaient échoué à faire plier Washington sur cettequestion Le noeud duproblème réside dans le statut de l ICANN (InternetCor- poration for Assigned Names and Numbers), organisme de droit californien chargé de la gestion technique duréseau, qui possède notamment le rôle clé d attribuer les «noms de domaine», c est-à-dire la distribution des grandes zones thématiques et géographiques d Internet(les fr,ca,netoucom) Alors que les décisions de l ICANN ont une portée mondiale et des incidences économiques majeures letrès lucratif com aainsi été attribué sans appel d offres à une société américaine, elles sont soumises au veto du département américain du Commerce, qui gère de factoson activité «Aujourd hui, l administration américaine aun droit de veto sur toutes les grandes questions Elle peut par exemple refuserd attribuer un nom de domaine àun pays», Le Tout-En-Un Banque Nationale MD,1 : explique Martin Selmayr, porte-parole delacommissaire européenne pour avoir un chez-vous bien àvous àla Société del information etaux Simplifiez lagestion de vos finances personnelles grâce au médias, Viviane Reding «Nous, nous voulonsfaire sauter Tout-En-Un, un compte unique qui vous permet de financer ce dernier verrou», ajoute-t-il, pour vos projets d envergure et de gérer vos opérations bancaires résumer la position européenne sur cettequestion courantes De plus, en yajoutant l Assurance-prêt 2 de la Mais face aux pays qui réclament Banque Nationale vous garantissez votre sérénité et la la mise enplace d une structure internationale type ONU pour gérerla Toile, d autres les États-Unis en actif vous! sécurité de votre entourage, et vous protégez votre principal tête font valoir que cela reviendrait àaccorder unpouvoir sur le 1888 TELNAT-1 ( ) wwwbncca/tout-en-un Net àdes États fort peu démocratiques C est aussi laposition de certaines associations comme Reporters sans frontières (RSF) «Pour résumer, nous préférons clairement que ce soient les États-Unis qui soient derrière l ICANN que la Syrie ou l Iran»,affirme Julien Pain, responsable des questions relatives àl Internet au sein de cette association de défensedelalibertédelapresse Les promoteurs du FGI espèrent aussi que cette question de la domination américaine ne monopolisera MD :marque déposéedelabanque Nationale du Canada pas l ensemble des débats, quise- ront consacrés àune multitude de 2 Certaines conditionsetexclusionss appliquent, notamment pour l admissibilité àl Assurance-prêt 1 Sous réserve de l approbation de crédit de la Banque Nationale Certaines conditionss appliquent sujets (cybercriminalité, lutte contre le spam, liberté d expression, élargissementde l accès aunet) A

4 4 LA PRESSE A FFAIRES LA PRESSE MONTRÉAL DIMANCHE 29 OCTOBRE 2006 PLANIFICATION SURLAVOIERAPIDE 1 L ASIE La région Asie-Pacifique compte 122 millions d enfants de 5à14 ans économiquement actifs, et l Inde compte lamain-d œuvre d enfantslaplusnombreuse,à44 millions -Organisation internationale dutravail De 1999 à2004, la production de véhicules moteurs en Chine afait unbond de177% et elle aatteint près de lamoitié de celle du Japon -Organisation internationale des constructeurs d automobiles Seulement 2%des Japonais ont lancé leur propre entreprise au cours des dernières années ouont planifié de lefaire Par comparaison, l Allemagne compte cinq entrepreneurs par 100 habitants, le Canada, neuf, et les États-Unis,11 -GlobalEntrepreneurshipMonitor SOUS LA LOUPE 2 LESAMÉRIQUES Plus de lamoitié des Américains n ontpas de dette de carte de créditetlamoitié de ceux qui en ontprésententune dette de moins de 2200 $US -AmericanProspect Cetteannée,lesNoirs américainsreçoivent environ 39% de toutes les prestations d aidesociale aux États-Unis,alors que 37% vont aux Blancs, 19% aux hispanophones et 2%aux autochtones etaux Américainsd origine asiatique -USDepartmentof HealthandHuman Services Les ventes de Wal-Mart l an dernier, qui ont atteint 312,4 milliards $US, ont été supérieures àcelles, combinées, de ses cinq plus proches concurrents américains -InternationalHeraldTribune 3 L EUROPE En raison de labaisse de sacompétitivité, la France perd des parts sur lemarché mondial des exportations deux fois plus vite que les États-Unis ettrois fois plus vitequel Allemagne -McKinsey Un sondage réalisé en juillet dernier adémontré que 72% des Britanniques pensent que lasociété américaine est inégale, 65% considèrent les Américains «vulgaires», 58% croient que les États-Unis sont «essentiellement une puissance impérialiste»,52% ont une opinion négative de laculture américaine, et à peine12%fontconfianceauleadershipaméricain -Yougov Le 1 er janvier 2007, lorsque laroumanie fera son entrée dans l Union européenne, l Europe partagera une frontière avec la Moldavie, dont le PIB est àpeu près équivalentàlamoitié deceluidehaïti -Washington Post Est-ceencore lapeinedetravailler? MARC TISON Travailler? Ça n en vaut peutêtre plus le coup Nicole va avoir 55 ans avant la fin de l année Technicienne dans le réseau de la santé depuis 1971, elle participe au Régime deretraite des employés du gouvernement et des organismes publics (RREGOP) Elle est admissible depuis le 1 er octobre àune retraite sans réduction actuarielle sans pénalité, en d autres mots Nicole a donc droit dès maintenent à 66% de son salaire Une rente temporaire de 400 $ serait aussi versée jusqu à ses 65ans Elle toucherait en outre une rente viagaire de1000 $ Ces rentes lui sont accordées parce qu elle travaillait déjà augouvernement avant l entrée en vigueur du RREGOP, en 1973 «Si j attends unan deplus, mon pourcentage sera de 68,1%, mais il yaura diminution demes rentes temporaire et viagère, souligne-telle Donc, apparemment, cela ne me donne plus rien de travailler» Nicole est mère d une fille qui entame ses études universitaires, dont le père assume les frais grâce à un REEE (Régime enregistré d épargne-études) Elle détient 95000$ dans unreer et 50000$ en placements non enregistrés Elle est en outre propriétaire d une maison entièrement payée, valant environ $ Elle estime avoir besoin à la retraite d un revenu équivalent à son salaire actuel de 48000$ «Est-ce que les placements que je possède en REER et hors REER sont suffisants pour maintenir une qualité de vie ou dois-je trouver un autre emploi étant donné mon jeune âge?»demande-t-elle Pour résoudre ce dilemme, le planificateur financier François Gagnon, conseiller en placement à la firme BMO Nesbitt Burns, a estimé les revenus de retraite de Nicole Le RREGOP prévoit une rente de retraite équivalant à 2% par année de service, multiplié par le salaire moyen des cinq meilleures années, explique-t-il «Nicole a droit àune rente de retraite égale à 66% de son salaire moyen des cinq dernières années, qui s établit à46000$ Cette rente serait donc de 30406$» Par contre, si elle travaillait deux ans de plus, la proportion atteindrait 70%deson salaire En supposant une indexation de 3%par année, son salaire moyen augmenterait à 48000$ et sa rente serait ainsi portée à33 640$par année Contrairement à ce que craint Nicole, sa rente viagère serait également bonifiée, parce qu elle est calculée elle aussi sur le salaire des cinq meilleures années Toutefois, en reportant saretraite dedeux ans, elle perdrait deux versements de la rente temporaire de400$, qui sera interrompue à65 ans Si Nicole prenait sa retraite maintenant, elle toucherait donc une rente totale de 31800$ avant 65 ans, et de 22000$ à partir de 65 ans (sans compter la rente de la RRQ et les prestations de la vieillesse) En travaillant deux ans de plus, elle aurait droit àune rente de 35100$ avant 65ans, puis de $ ensuite Parvenue à 84 ans, au terme de son espérance de vie, elle aura touché 9000$ de plus en rentes de retraite si elle retarde celle-ci de deux ans (en dollars d aujourd hui) «Il est donc faux de prétendre qu elle travaillerait pour rien puisqu en plus de toucher des prestations de retraite supérieures, elle recevrait son salaire pendant deux ans», indique François Gagnon Ce surplus de 9000$ sur 29ans paraît minime? Pourtant, paradoxalement, le petit supplément de rente etles deux années de salare supplémentairesfontune différence de $ dans les épargnes de Nicole à85 ans! Petitedémonstration Nicole veut conserver son train de vie actuel Elle doit donc maintenir durant la retraite son revenu net de 29848$ par année, en dépit d une inflation estimée à 3% par année Or,sesrentesde retraite neseront ajustées qu à raison de 1,12%par année nous vous en épargnons le calcul «Pour acheter pour 30000$ de biens dans 30 ans, il en coûtera 72817$ sil inflationest de 3%par année, explique François Gagnon Une rente de 30000$ indexée à 1,12%nevaudra que 41902$ dans 30 ans» Les épargnes de Nicole doivent compenser le manque à gagner entre ses rentes de retraite et son coût de vie, combler l écart entre l indexation deses rentes et l inflation, et faire lepont jusqu à 60 ans, alors qu elle commencera àtoucher sa rente delarrq Prenons l exemple de l année de son 58 e anniversaire Si Nicole arrête detravailler dès maintenant, elle devra tirer cette année-là des revenus de 6580$ de ses placements pour maintenir son rythme de vie Si elle travaille deux ans de plus, cette ponction, à 58 ans, ne sera que de4980$ Dans le premier cas, avec unren- dement de 7%, ses épargnes seront épuisées à85 ans et elle devra alors vendre sa maison pour réunir le capital nécessaire àses besoins «Entravaillant deux ans de plus, constate François Gagnon, Nicole n aurait jamais à vendre sa propriété etpourrait laisser à90 ans un héritage de $ en plus de sa maison!» Encore un petit effort, Nicole Épilogue Cette semaine, Nicole areçu de l organisme qui administre les régimes de retraite des employés du gouvernement, lacarra, un avis qui lui indique qu en avril prochain, sa rente atteindrait 70% de son salaire probablement un ajustement qui tient compte des deux années où elle a travaillé avant l instauration du RREGOP, suppose-t-elle De deux ans, l objectif idéal est réduit à six mois Ça y est presque «MesREER,je pensais les garderpour voyager, maistout le monde me le déconseille» Nicole LA SITUATION Nicolepourraitprendre saretraitedès maintenant,avec une rentecorrespondantà66 %deson salaire Sielle attendunan,sarenteaugmenteralégèrementellea l impression cequin estpluslapeinedetravailler,mais ellesedemandesises épargnessuffirontàmaintenir sontrain devie LESCHIFFRES Âge : 54 ans Salaire: $ REER : $ Épargne nonenregistrée: 50000$ Maison de $,libre d hypothèque LA RÉPONSE Deux ans deplussurlemarché dutravail feraientcroître larente denicole de3200$parannéeparvenueà85 ans,elle aurait $deplusdans ses épargnesquesielleavaitpris saretraite dès maintenant Elle ales moyens de prendre sa retraite maintenant Mais sielle tombe malade, elle n apas de marge de sécurité Tout dépend de son seuil de tolérance au risque FrançoisGagnon FRANÇOIS GAGNON Planificateurfinancier,BMO Nesbitt Burns Écrivez-nous!Vous aimeriez qu un planificateur financier examine votre situation?investissement, immobilier, retraite, héritage, impôt, crédit, budget Quelle que soit la nature de vos questions, écrivez-nous!les dossiers retenus seront analysés par un spécialiste, dans le cadre de lachronique «Sous laloupe» Voici notre adresse : Àvos affaires, 7,rue Saint-Jacques, Montréal (Québec) H2Y 1K9 ou notre courriel : PHOTO RÉMI LEMÉE, LAPRESSE DILBERT SI VOUS REFUSEZ DE RÉGLER LE PROBLÈME DE SÉCURITÉ QUE COMPORTE NOTRE PRODUIT, JE SERAI CONTRAINT DE M ADRESSER AU PDG ESSAIE POUR VOIR ÉCRIVEZ-NOUS! Lecahier Àvos affaires dudimanche traitedevos préoccupations en matière deconsommation,definances personnellesetdeformation N hésitezpasànousfairepartdevos suggestions etcommentaires POUR NOUS JOINDRE QUAND IL RECEVRA CE COURRIEL, IL CESSERA TOUTES SES ACTIVITÉS ET IL M APPELLERA DES CENTAINES VONT MOURIR BLAH, BLAH, BLAH OU QUELQUE CHOSE DE CE GENRE TRANSMETTEZ CE MESSAGE AU GARS AUX CHEVEUX EN BROSSE La PresseAffaires,7,rueSaint-Jacques,Montréal(Québec)H2Y1K9 SUDOKU Niveau de difficulté :TRÈS DIFFICILE Placez unchiffre de1à9dans chaque case vide Chaque ligne, chaque colonne et chaque boîte 3x3 délimitée par un trait plus épais doivent contenir tous les chiffres de 1 à9 Chaque chiffre apparaît donc une seule fois dans une ligne, dans une colonne et dans une boîte 3x3 Solution du dernier sudoku Par Fabien Savary 0455 Ce jeu est une réalisation de Ludipresse Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site www les-morduscom ou écrivez-nous à com

5 LA PRESSE MONTRÉAL DIMANCHE 29 OCTOBRE 2006 LA PRESSE A FFAIRES 5 CONSOMMATION DE LA SUITE DANS LESIDÉES JACINTHETREMBLAY, COLLABORATIONSPÉCIALE Les Canadiens n en ont paspourleur dollar FAUX SITESWEB POUR CONTRER DE VRAIES FRAUDES La Federal Trade Commission, le pendant américain du Bureau de la concurrence du Canada, combat la fraude sur Internet par une formule étonnante L organisme a créé des sites Web qui pastichent ceux des entreprises fautives Le site Viriliteas propose un produit sans ordonnance qui combat l impuissance EZTravel offre des voyages gratuits Pour l essentiel, ces sites veulent séduire les assoiffés de gains financiers rapides Quiconque désire ensavoir plus sera inévitablement dirigé vers une page d information de laftc expliquant qu il s agit d une fraude On informe les consommateurs des dangers qu il yaàsuccomber àde telles offres Le site Glucobate est un bel exemple de cette pub antifraude Il fait partie d une offensive lancée par le Canada, les États-Unisetle Mexiquecontredesentreprisesquivendentdes produits et services censés traiter et même guérir le diabète Tous ces pastiches sont àl adresse wwwwemarket4unet Le site Glucobate est disponible en version française, grâce à la collaboration dubureau de la concurrence ducanada USURETROPRAPIDE OU USAGEANORMAL? Les ados adorent les chaussures de sport dernier cri Elles sont légères, colorées et chères Or, ces précieuses godasses rendent trop souvent l âme après quelques semaines «Ce n est pas un problème de qualité, c est un problème d usage Des ados qui courent, iln y en apas beaucoup Lorsqu ils portent ces souliers tous les jours, àl intérieur comme à l extérieur, c est comme s ils utilisaient une Ferrari pour faire ducross-country», explique Alain Dufort, delaboutique Courir Ce spécialiste recommande plutôt l achat de deux paires de chaussures :une multi-usages conçue pour l extérieur; l autre, de même type, en version intérieure «C est plus cher au départ, mais les deux paires dureront plus longtemps Àmoyen terme, c est un choix payant», dit-il TOUT INCLUS,FRAIS EN SUS L Office de la protection du consommateur a les agents de voyages dans saligne demire L OPC s intéresse aux irrégularités de certaines annonces publicitaires publiées dans les journaux et sur Internet Quelque 35 agents ont été ouseront sous peu rappelés àl ordre L OPC surveille particulièrement les informations fournies aux consommateurs sur les prix des forfaits tout inclus La publicité doit indiquer de façon évidente le coût total des services offerts L OPC précise que ce coût total peut ne pas comprendre la TVQ, latps et le coût de la contribution des clients au Fonds d indemnisation des clients des agents de voyages Les annonceurs doivent toutefois faire clairement mention del ajout de ces frais àla facture Un «tout-nclus» n est donc pas toujours un«tout-compris» LA CAUSEDELASEMAINE Ratsbruyantsetvices cachés Enacquérantunimmeuble àlogements duquartierhochelaga- Maisonneuve, en 1999, un couple de Beauport ne soupçonnait pas le lot de mauvaises surprises qui l attendait Le vendeur leur avait bien mentionné que le système de chauffage émettait des bruits Rien de grave, avait-il expliqué, ces bruits étant causés par l expansion des tuyaux sous l effet de la chaleur Les nouveaux propriétaires constatent avec horreur que ces bruits sont des grattements de rats Des experts en parasites et fumigation etun plombier découvrent le pot aux roses Un bris de tuyaux et des mauvais raccordements de la plomberie, effectuésparle vendeur,entraînentdesfuitesd eauqui attirentlesrats En 2003, les acheteurs avisent par écrit le vendeur de la présence deces vices cachés Un an plus tard, ils font effectuer des travaux payés en partie par leur assureur et amorcent des procédures pour obtenir le remboursement des sommes manquantes en s appuyant sur la garantie contre les vices cachés prévue au Code civil du Québec Dans ce cas, lajuge Suzanne Vadeboncoeur aconclu àla présence de vices cachés suffisamment graves pour obtenir des dédommagements D autant plus que les acheteurs avaient avisé par écrit le vendeur, àl intérieur des délais prévus par le Code civil Elle adonc condamné levendeur àverser au couple 4167,28$ plus intérêts et frais judiciaires STÉPHANIE GRAMMOND LESBONSCOMPTES FONT LESBONSAMIS D epuis quatre ans, le dollar canadien a bondi de 40 %face au dollar américain Pourtant, les consommateurs canadiens ne profitent pas pleinement de l envol de leur devise Prenez les voitures, une des dépenses les plus importantes dans le budget des ménages Eh bien, les prix de vente sont 16 %plus élevés au Canada qu aux États- Unis, selon une étude de DesRosiers Automotive Consultants dont les résultats ontété publiés l été dernier Le prix de nombreux autres produits et services n ont pas été ajustés non plus Un denos lecteurs, Jean-François Laferté, l a constaté lorsqu il arenouvelé, au début d octobre, son service Internet de Mac (courriel, espace disque pour un site Internet, etc) Il lui en a coûté 139 $, plus taxes, soit 158,39 $«Ce que j ai de la difficulté àcomprendre dans la facturation, c est que l abonnement en dollars américains est de 99 $, soit l équivalent en dollars canadiens de 111,26 $»,souligne l internaute La réponse d Apple : «Cher Jean-Francois, le prix du service ne tient pas compte delaconversion de la devise» Autrement dit, chaque pays établit satarification indépendamment de celle des États-Unis Donc, les prix àl extérieur des États-Unis ne baissent pas siledollar américain perd de la vigueur Fâchant! Souhaitons au moins que lalogique restera la même dans l autre direction Location d auto et usure excessive Plusieurs lecteurs ont réagi ànotre chronique sur les frais imposés pour l usure excessive lors de la remise d un véhicule loué L Association pour la protection des automobilistes (APA) reçoit de plus en plus de plaintes à cet égard depuis six mois Comment déterminer ce qui constitue de l usure excessive et combien l automobiliste devrait payer pour quelques petites bosselures ou égratignures?difficile de trancher Mais il semble que les concessionnaires passent facilement l éponge sur ces petits bobos lorsque leconsommateur reprend un nouveau véhicule chez eux Exemple : une dame retourne son Jeep Grand Cherokee après quatre ans Le concessionnaire note des égratignures Il lui signale aussi qu elle doit enlever son démarreur àdistance et son système d alarme et qu elle doit remettre le véhicule avec des pneus d été Il lui propose des pneus à 154 $l unité La dame s indigne :c est la quatrième Jeep qu elle ramène et c est la première fois qu on lui fait des chichis!«ce que j ai mérité comme réponse delapart du représentant : Madame, vous ne reprenez pas la même marque devéhicule Ce qui veut dire que pour ne pas avoir de problème lors d un retour de location, il faut signer un contrat àvie avec une marque», ironise-t-elle Elle aminimisé les frais en demandant à un petit garagiste de faire les travaux de peinture et d installer des pneus à74 $l unité Déménageur sans adresse et sans scrupule Àla suite denotre chronique dela semaine dernière, plusieurs lecteurs ont avoué s être fait rouler par Déménagement Beauchemin, alias Déménagement Laurier, une entreprise sansadresse etsansscrupule La compagnie, qui n est inscrite nulle part, attire les consommateurs avec des prix nettement plus bas que laconcurrence Lors du déménagement, elle relève son prix par la bande et, surtout, elle cause un tasd ennuisaux clients Un couple de la Rive-Sud raconte que les déménageurs sont arrivés avec sept heures de retard, épuisés, torse nu, en sueur Après avoir cassé une table en marbre, ils ont harcelé les clients pour qu ils paient toutes sortes d extras (assurance, couverture, etc) Comme le couple refusait, les déménageurs ont finalement demandé de leur acheter une caisse debière Un cauchemar! «Ils sont arrivés deux heures en retard Ils ont brisé tous les meubles du salon Nous avions 2000 $dedommages Ils ont refusé de prendre leurs assurances», raconte une autre lectrice, qui ne s explique pas comment de tels individus restent dans le milieu du déménagement Pourtant, c est bien lecas Déménagement Laurier était encore en activité lemois dernier «J ai eu le privilège d être un deleurs clients», commente un autre lecteur Meubles brisés, objets perdus Impossible de réclamer :le représentant évite les appels Toujours la même histoire Soyez vigilants si vous ne voulez pas vous faire embarquer Avant d engager un déménageur, vérifiez silacompagnie est inscrite à l Office de la protection du consommateur et sison nom figure au registre des propriétaires et exploitants de véhicules lourds INVITATION ÉCRIVEZ-NOUS Vous êtes tombé dans un piège?vous souhaitezdénoncer des pratiques commerciales douteuses?faites-nous partde vos problèmes de consommation Écrivez-nousenfournissantvos coordonnées Notre adresse : La Presse /Rédaction 7,rueSaint-Jacques Montréal, Québec, H2Y1K9 Notre courriel : a/sstéphanie Grammond Journaliste La Presse Affaires llllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll Tout ce qu il faut savoir sur lavie de condo JEAN-FRANÇOIS ST-PIERRE DANS LES LIVRES COLLABORATION SPÉCIALE Pour accéder à la propriété, de plus en plus de gens optent pour le condo Si ce mode d habitation est aussi populaire, c est qu il est accessible tant aux ménages âgés ou retraités qu aux jeunes ménages ou à ceux à faibles revenus (dans certains cas, évidemment) La vie en copropriété comporte cependant son lot de particularités Nous avons rencontré André M Benoit, vice-président du regroupement des gestionnaires et copropriétaires du Québec et co-auteur du livre Le condo :tout ce qu il faut savoir, pour en comprendre les dimensions légalesetadministratives Q Dans le cahier Mon Toit de La Presse du21octobre,les journalistes Isabelle Audetet Lucie Lavigne déboulonnaientles mythes etréalités dela copropriété Àtitre d exemple, même si laplupartdes personnes quichoisissentlavie en copropriétéréussissentàbien s y adapter,d autres constatentque certaines exigences ne leur conviennentpasdutoutaux niveaux légaletadministratif,à quoi doits attendre le futur copropriétaire? R Dans le cas d un condo, l acheteur doit comprendre qu il ne fait l acquisition que d une fraction d un bien immobilier Comme l immeuble appartient àune collectivité, il doit se conformer aux règlements établis par l assemblée du syndicat des copropriétaires L ensemble de ces règles est consigné dans undocument très important qui s appelle la déclaration de copropriété Q Pourquel acheteurpuisse mettre toutes les chances de son côté,quelles sontles conditions àrespecter lors de l achat? R La première serait de prendre connaissance de la déclaration Si l acheteur n en comprend pas toute lateneur, je lui recommande de faire appel àun notaire ou unspécialiste enlamatière À peu de frais, cette analyse pourrait lui éviter des problèmes à long terme Par exemple, pour maintenir l harmonie du bâtiment, la déclaration peut stipuler que les fenêtres seront toujours de couleur brune S il décide de changer ses anciennes fenêtres pour un nouveau modèle de couleur métallique, il pourrait être contraint de les remplacer àses frais pour être conforme à la déclaration de copropriété Ensuite, il doit faire inspecter le bâtiment pour en connaîtrel état et la qualité Puis, pour s assurer de la bonne gestion de l immeuble, il doit pouvoir consulter les états financiers etlesprocès-ver- baux des réunions annuelles du syndicat des copropriétaires L acheteur pourra ainsi évaluer si le fonds de prévoyance est suffisant pour d éventuels problèmes d entretien et connaître comment les copropriétaires ont fait face aux difficultés de gestion Si, par exemple, le conseil d administration compte changer la toiture del immeuble prochainement, les procès-verbaux en feront état et le lecteur sera àmême de constater comment il aprévu financer ce projet Q Votre ouvrage ne s adresset-il qu aunouvel acheteur? R Non, il aidera également la personne déjà copropriétaire àmieux comprendre tout ce qui a trait à la copropriété et, s il y a lieu, às impliquer dans la gestion de son immeuble Les administrateurs d un syndicat de copropriétaires pourront aussi mieux comprendre leurs obligations, leurs pouvoirs et leurs responsabilités face aux autres copropriétaires En somme, mon ouvrage se veut le guide 101 ducopropriétaire L auteurestdirecteurdelalibrairie Coop HEC Montréal (wwwcoopheccom) LE CONDO :TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR André MBenoit,Yves Joli-Coeuret Yves Papineau,Wilson &Lafleur,2006, 207pages Prixsuggéré :14,95 $

6 6 LA PRESSE A FFAIRES LA PRESSE MONTRÉAL DIMANCHE 29 OCTOBRE 2006 OUTILS FINANCIERS La cartedecrédit prépayée arrive PERSPECTIVES POPULATION AMÉRICAINE : LA PROCHAINEÉTAPE MARC TISON L ARGENT AU QUOTIDIEN E ncore un nouveau bidule de paiement La créativité des entreprises financières ne connaît pas de bornes La carte prépayée est apparue discrètement au Canada depuis environ deux ans En un mot, c est une carte de crédit inversée, que vous approvisionnez avant d utiliser Vous y déposez par exemple 1000 $ Vous pouvez ensuite faire des achats en magasins et des retraits au guichet automatique, jusqu à ceque vous ayez dépensé le solde Vous pouvez recharger au besoin La carte prépayée s utilise enfait exactement comme une carte de crédit La douzaine de cartes de paiement prépayées actuellement offertes au Québec sont toutes émises par Visa ou Mastercard Elles peuvent êtres utilisées dans tous les magasins et entreprises qui acceptent leurs cartes de crédit Cartes rechargeables ou non On peut séparer les cartes prépayées en deux groupes :les cartes rechargeables et les cartes à chargement unique Les cartes rechargeables peuvent être réapprovisionnées àvolonté, jusqu à concurrence du solde maximum autorisé habituellement entre 1500 $et 2500 $ Vous pouvez retirer de l argent comptant dans les guichets automatiques autorisés, de la même façon qu avec une carte de crédit ou de débit Les cartes à chargement unique sont similaires à des cartes cadeaux On lacharge une fois au bénéfice de lapersonne àqui on désire l offrir Celle-ci pourra s en servir à loisir pour des achats dans n importe quel magasin ou elle est acceptée Ces cartes ne permettent cependant pas les retraits au guichet automatique Avantages Bon La carte prépayée ressemble à une carte de crédit et s utilise comme une carte de crédit Alors pourquoi pas plutôt une carte de crédit, tout simplement? Elle s avère utile justement quand vous ne pouvez ou ne voulez pas obtenir une carte de crédit : nouvel arrivant, étudiant, personne allergique au crédit, consommateur insolvable Nul besoin de prouver sa solvabilité pour avoir droit àune carte prépayée «Les gens qui ne se qualifient pas pour une carte de crédit peuvent quand même payer des achats par téléphone ou par Internet», fait valoir Mike Bradley, vice-président nouveaux produits à Visa Canada Attention, prévient cependant Jean-Guy St-Amour, agent d information à l Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) :puisque aucun crédit n est engagé, malgré sa ressemblance avec une carte de crédit, la possession et l usage d une carte prépayée n exercent aucun effet bénéfique sur votre dossier de crédit Cette question suscite en effet préoccupation et confusion À Option consommateurs, on a reçu quelques appels de personnes qui s interrogeaient àcepropos Avec une carte prépayée, vous ne dépensez que l argent que vous possédez déjà, au contraire d une carte de crédit Pas de risque d endettement, donc Quand on n a pas accès à une carte de crédit, les cartes prépayées peuvent être utiles pour faire des réservations ou des locations, notamment àl étranger, où l usage de la carte dedébit n est pas toujours répandu Ainsi, la carte Visa TravelMoney CAA se présente comme une carte de voyage qui peut remplacer avantageusement les chèques de voyage Elle peut être approvisionnée à hauteur de 9000 $ et sert à la fois de carte de crédit et de débit «Vous n avez à transporter qu une seule carte, fait valoir Roxane Héroux, porte-parole de CAA-Québec Elle vous permet de budgéter votre voyage, car vous savez combien il vous reste Autrement, on paie de toutes sortes de manières et on ades surprises au retour» Au contraire des cartes de débit, la carte CAA n impose pas de frais de transaction au point de vente Par contre, les frais pour les retraits àun guichet automatique sont élevés :3$ Les cartes prépayées offrent les mêmes caractéristiques de protection contre les transactions non autorisées que les cartes de crédit ordinaires «La garantie Zéro responsabilité devisa ou Mastercard s applique», affirme Jean-Guy St-Amour Néanmoins, Jannick Desforges, responsable des services juridiques d Option consommateurs, se demande si, en cas de litige àcepropos, un juge reconnaîtrait que l article de la Loi sur la protection du consommateur, qui limite la responsabilité du consommateur à 50 $, s applique àun produit qui n est pas véritablement une carte de crédit Désavantages Les cartes prépayées offrent les mêmes commodités que les cartes DESFRAIS QUIS ACCUMULENT Exemple defrais pourunmoisd utilisation SERVICES de crédit, mais à un prix élevé, soutient le commissaire de l ACFC, Bill Knight «Le barème tarifaire est très différent de celui d une carte decrédit traditionnelle, a-t-il déclaré dans uncommuniqué Dans bon nombre decas, vous paierez divers frais pour bénéficier de la commodité et des avantages qu elles offrent C est pourquoi les cartes prépayées peuvent être une façon plutôt coûteuse dedépenser votre argent» En effet Avec la carte Vivacity Mastercard, par exemple, il faut compter avec les frais d activation initiaux (39,95 $), les frais de gestion mensuel (5,95 $), les frais de retrait au guichet automatique (1,75 $), les frais de rechargement (1,50 $), les frais pour obtenir, si on le désire, un relevé imprimé (6,95 $) Un petit calcul del ACFC montre que, selon les modalités d une carte canadienne type, deux rechargements, 10 achats en magasin, deux retraits au guichet, plus les frais mensuels habituels, totalisent 22$ pour un mois d usage Ya-t-il d autres solutions? Si c est l idée de redorer le blason de votre dossier de crédit qui vous intéresse, Jannick Desforges et Jean-Guy St-Amour font tous deux la même suggestion : pourquoi ne pas opter pour une carte decrédit avec garantie? Avec ce type de carte, vous faites un dépôt auprès de l émetteur pour garantir le crédit qu on vous accorde La limite de crédit peut être égale ou supérieure au dépôt Les frais mensuels d une carte de crédit avec garantie seront probablement moins élevés qu avec une carte prépayée et, si vous acquittez votre compte avant échéance, elle aura une influence favorable sur votre cote decrédit, cequi vous permettra éventuellement d obtenir une carte ordinaire Si lacarte prépayée vous intéresse, assurez-vous de bien comprendre les limites de son utilisation et les modalités de sa tarification À l ACFC, la vingtaine d appels reçus àson sujet étaient souvent relatifs à une mauvaise compréhension Attention par exemple àla date d expiration : certains émetteurs refusent de rendre l argent restant sur la carte après expiration, met en garde l ACFC À ce propos, vous pouvez consulter le livret Cartes prépayées que vient de publier l Agence de la consommation en matière financière ducanada, ou utiliser leur outil interactif sur les cartes de crédit ( wwwacfcgcca) Il n y arien àprépayer COÛTS Frais derechargement(pourmettre 500 $) 2,95 $ Dixachats 0,60 $x10=6,00 $ Deux retraitsàunguichetautomatique Frais derechargement(pourajouter 500 $) 2,95 $ Frais degestionmensuels 6,95 $ 1,75$x2=3,50$ TOTALDES COÛTSPOURLEMOIS 22,35$ SOURCE :AGENCEDELACONSOMMATION EN MATIÈREFINANCIÈREDUCANADA Les naissances étant presque deux fois plus nombreuses que les décès aux États-Unis, lapopulationycroît de presque 1,8 million de personnes chaque année, soit 0,6% duniveau de population L ajout de prèsd unmillion d immigrants parannée augmentel accroissement de la population totale à2,7 millions, soit untaux de croissance annuel de 0,9% Àces niveaux de croissance, les États-Unis auront une population de400 millions d ici 2043 La densité delapopulation aux États-Unis n est que de86 personnes par mille carré etl espace devie est encore considérable Même après avoir atteint la marque de400 millions d habitants, les États-Unis n auront qu un sixième de la densité de population del Allemagne LA QUESTION DE LA SEMAINE Quel pays aune économie de lataille du budget américain? PHOTOAP Une nouvelle année budgétaire acommencé le1 er octobre dernier aux États-Unis Si les politiciens américains necessent d insister sur lanécessité de limiter la taille du gouvernement fédéraldeleurpays,il restequelebudgetaméricain faitparaître bien modeste l économie entière de nombreux pays Question : quel grand pays présente une activité économique annuelle d à peu près la même taille que lebudget fédéral américain? ALA CHINE B LA FRANCE C L ALLEMAGNE D LE JAPON A LA CHINE N EST PAS LA BONNE RÉPONSE L économie chinoise, avec un PIB nominal de 2,23 billions US, est plus modeste d environ 500 milliards US que lebudget fédéral américain de 2006 Par ailleurs, les dépenses totales du gouvernement chinois (424,3 milliards en2005) ne forment que lesixième du budget fédéral américain actuel (2,77 billions)en d autres mots, le budget fédéral américain de 2007 serait suffisant pour couvrir les dépenses du gouvernement chinois pendant les six prochaines années En fait, les dépenses totales de lachine sont en réalité moindres que les dépenses projetées du seul département américain de ladéfense en 2007 B LA FRANCE N EST PAS LA BONNE RÉPONSE Àtitre de6 e économie aumonde,lafranceprésenteunpibde2,1billions US (en 2005), cequi est àpeu près les trois quarts du budget fédéral américain de 2007Les grandes composantes du budget américain sont par elles-mêmes égales àtoute l économie d autres pays Par exemple, la somme de 1,3 billion US que Washington dépensera pour lasécurité sociale, Medicare et Medicaid est supérieure au PIB ducanada Et les intérêts nets que legouvernement fédéral des États-Unis paiera sur sa dette (247 milliards US) sont en gros équivalents àl économie du Danemark, del Afrique du Sud ou de l Irlande C L ALLEMAGNE EST LABONNE RÉPONSE Troisième économie au monde, l Allemagne affichait unpib de2,78 billions US en 2005, soit unpeu plus que lebudget fédéral américain de 2007En d autres morts, le gouvernement américain dépensera àpeu près la même somme que ce que toute l économie allemande produit en une année D LE JAPON N EST PAS LA BONNE RÉPONSE En vertu de son PIBde 4,5 billions US,le Japon est le seul pays au monde dont l économie offre une taille plus grande que le budget fédéral américain L an dernier,le gouvernementjaponais adépensé 1,78 billion US,ce qui le classe au 2 e rang derrière lesétats-unis Avecdes dépenses gouvernementalesde1,36 billion US, l Allemagne occupait le 3 e rang àcechapitre, suivie de lafrance, dontles dépenses ontatteint1,44 billion US CARACTÉRISTIQUES ET FRAISDES PRINCIPALESCARTESDEPAIEMENTPRÉPAYÉES CARTE CoffeeTime PayPass MasterCard MyCard MasterCard Nextwave TitaniumPlus MasterCard Vivacity Mastercard VisaCadeau CAA VisaTravelMoney CAA Source: The Globalist Soldemaximum 2500 $ 2000 $ 2500 $ 2000 $ 500 $ 9000 $ Retraitmaximum/jour 500 $ 325$ 1000 $ 325$ Sans objet 1200$ Achatsmaximum/jour 1500 $ 1100 $ 2500 $ 1100 $ 500 $ 6000 $ Frais d activation 1 19,95 $ 39,95 $ 20,00 $ 39,95 $ Frais degestion mensuels Frais deretrait guichetautomatique 5,95 $ 5,95 $ 7,50$ 5,95 $ 6,95 $ à12,90$ 1,85 $ àcompter du7 e mois 1,75 $ 1,95 $ 1,50$ 1,75 $ Sans objet 7,95 $ à10,95 $ Sans objet GuichetVisa: 3,00 $ Frais detransaction 0,50$ Sans frais 0,50$ Sans objet Sans frais Sans frais Frais derechargement 2 1,50$ 2,95 $ 2,00 $ 1,50$ Sans objet 4,50$ Frais de relevé mensuel 7,50$ 6,95 $ 5,00 $ 6,95 $ 0,75 $ 0,75 $ 1 La plupartincluentle chargementinitialdelacarte 2Pourunrechargementparpaiementpréautoriséouàpartir deson comptebancairesurinternetlerechargementesthabituellementgratuits il estportéàune cartedecrédit SOURCE :AGENCEDELACONSOMMATION EN MATIÈREFINANCIÈREDUCANADA Bonn PHOTOAP

7 LA PRESSE MONTRÉAL DIMANCHE 29 OCTOBRE 2006 LA PRESSE A FFAIRES 7 FINANCES PERSONNELLES Maintien àdomicile:ni viceniattrape Des gains MICHEL GIRARD LE COURRIER Q Jefais partie des aînés querevenuquébec recherche afin deles inviter à réclamer le créditd impôtdu maintien àdomicile des personnes âgées Moi,je ne le demandepas parcequemon comptable me dit queça ne vaut paslapeine C est semble-t-il beaucoupde démarches pourrécolter peu J aimerais connaître votre opinion Jacqueline R Ilest étonnant de constater à quel point les personnes âgées de 70 ans et plus semblent se méfier de ce crédit d impôt québécois pour le maintien àdomicile Pourtant, il s agit d ungé- néreux crédit Il s élève à 23 % des dépenses admissibles pour l année en cours, jusqu à concurrence de2760 $si les dépenses atteignent le plafond des $ L an prochain, le crédit passe à 25 % d un plafond potentiel de $ de dépenses Ainsi, en 2007, le crédit québécois pour le maintien àdomicile pourra atteindre 3750 $ À l heure actuelle, à peine personnes âgées, soit 15 %seulement des aînés admissibles (70 ans etplus), osent réclamer le crédit qui leur permet de réduire lafacture pour des services àdomicile La faible participation déçoit tellement le ministredurevenu, Lawrence Bergman, qu il en fait maintenant la promotion du crédit d impôt Il veut convaincre au moins autres aînésd uti- liser le fameux crédit introduit en janvier 2000 Point très important : c est un crédit remboursable Donc, peu importe que les gens aient unrevenu imposable ou pas, ils ont le droit de bénéficier du crédit de 23 % des dépenses qu ils auront contractées àdes fins de maintien à domicile Présentement, c est une partie d une somme globale d environ 100 millions que le gouvernement Charest accorde aux aînés àcechapitre Le ministre Bergman souhaite voir cette aide aux personnes âgées passer à 180 millions dès l an prochain Un ministre du Revenu qui court après les contribuables pour leur accorder un cadeau fiscal? J admets qu il y ade quoi confondre les sceptiques! Mais contrairement à ce que beaucoup de personnes âgées craignent, il n y aabsolument aucune attrape dans ce crédit C est même un crédit qualifié d universel, en ce sens que toutes les personnes âgées de 70 ans et plus y ont accès, peu importe leurs revenus Et l obtention de ce crédit d impôt remboursable ne réduit en rien le montant des prestations de la sécurité de lavieillesse, du supplément de revenu garanti et des autres crédits d impôt qu un contribuable âgé peut obtenir Lors du dépôt de son dernier budget, le printemps dernier, le ministre des Finances, Michel Audet, avait annoncé l introduction d une franchise annuelle de 300 $ sur les dépenses admissibles aux fins du crédit d impôt pour le maintien àdomicile Bonne nouvelle : le gouvernement a décidé de renoncer àcette franchise qui devait être appliquée àpartir de 2007 Ainsi, les premiers 300 $de dépenses sont admissibles Depuis son introduction en 2000, le crédit est administré par le Mouvement Desjardins Par l entremise d un compte spécial (Centre detraitement Chèque emploi service) ouvert au nom du contribuable, Desjardins administre lepaiement des factures destinées aux dépenses de maintien à domicile et paye les fournisseurs de services Les montants débités tiennent compte ducrédit d impôt de 23 % Le contribuable se trouve ainsi à récupérer immédiatement le crédit Malheureusement, ce système de paiement des factures par le biais de Desjardins ne donne pas la possibilité aux contribuables de réclamer rétroactivement eux-mêmes le crédit d impôt, par l entremise deleurs déclarations de revenus du Québec Soit ils utilisent le service dedesjardins pour bénéficier du crédit d impôt de maintien à domicile, soit ils s en passent carrément Un conseil : les contribuables qui voudraient bénéficier dudit crédit d impôt en 2005 doivent remplir le formulaire TP derevenu Québec Ce formulaire leur permettra d ouvrir chez Desjardins le compte nécessaire pour recevoir le crédit pour maintien àdomicile Un ministre du Revenu qui court après les contribuables pour leur accorder un cadeau fiscal? J admets qu il yadequoi confondre les sceptiques! Bonne nouvelle, selon le ministre Bergman À partir de janvier prochain, c est Revenu Québec qui récupèrera l administration du crédit Deux choix seront offerts aux contribuables Premier choix : les contribuables pourront encaisser le crédit d impôt àraison d un versement le premier jour de chaque mois s ils acceptent de remplir les deux formulaires prévus à cette fin par Revenu Québec, soit le TP-1029MD1 et le TP- 1029MD2 Deuxième possibilité :ils pourront réclamer la totalité ducrédit d impôt une fois l an, lors de la production de leur déclaration de revenus Notez que dans les deux cas, les personnes âgées devront désormais payer directement les fournisseurs de services Les dépenses admissibles à ce crédit provincial comprennent les services de préparation de repas (nourriture exclue), les services infirmiers (seulement à partir de 2007), les services liés àl habillage, l hygiène, les services de surveillance et de gardiennage, les services de soutien (remplir des formulaires, payer des factures, etc), les services d entretien des vêtements, les services liés aux tâches domestiques comme l entretien ménager, les courses, la livraison, les services de travaux mineurs à l intérieur et à l extérieur de la résidence, etc Les dépenses admissibles incluent bien entendu les taxes et les diverses cotisations d employeur (assurance emploi, Régie des rentes, etc) si une personne est àl emploi de la personne âgée Pour obtenir des renseignements additionnels sur le crédit d impôt pour maintien àdomicile d une personne âgée, on peut communiquer avec Revenu Québec par t éléphone ( ) ou en allant visiter le site Internet ( wwwrevenugouvqcca) Quand deux personnes ou plus habitent sous le même toit, chacune adroit de réclamer le crédit Est également admissible la partie d un loyer mensuel qui est chargée pour offrir divers services (cafétéria, entretien ménager, service infirmier, etc) Dans ce cas-ci, le locateur doit produire une déclaration de renseignements au moyen d un formulaire prescrit par Revenu Québec : Déclaration de renseignements Crédit d impôt pour maintien à domicile d une personne âgée (TP-1029MD5) Dans le cas des copropriétés, des dépenses pour des services admissibles sont inclus dans les charges de copropriété (frais communs ) payées par une personne qui habite un tel immeuble Les administrateurs de la copropriété doivent produire à cette fin une déclaration derenseignements au moyen d un formulaire prescrit par Revenu Québec Il s agit du même formulaire mentionné au paragrpahe précédent lllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll GM se lanceradans laconstruction d autos moins énergivores BLOOMBERG PHOTO REBECCA COOK, REUTERS M Rick Wagoner, audébut du mois d octobre, aumoment où il décidait de repousser une alliance avec Renault et Nissan General Motors, qui perd des ventes aux mains de Toyota, utilisera une partie des 9 milliardsus qu il économisera cette année grâce àla réduction de ses coûts pour construire des véhicules qui rivaliseront avec le constructeur japonais sur le plan de latechnologie et de la consommation de carburant, soulignent des personnes au courant de la stratégie Ainsi, GMproposera un véhicule hybride (essence-électricité) équipé d une batterie que l on pourra recharger partout, des moteurs àessence améliorés, des versions hybrides de sa camionnette Silverado et des modèles àpiles àcombustible fonctionnant àl hydrogène qui n émettront que delavapeur d eau, selon ces personnes qui ont requis l anonymat parce que leprojet n est pas public L une d elles aprécisé que le PDG de GM, Rick Wagoner, dévoilera cette stratégie lors d un discours d ici lafin de l année «GM doit changer les règles du jeu grâce àde nouvelles technologies, parce qu à l heure actuelle, il ne fait que se battre pour ne pas perdre des parts de marché», observe Pete Hastings, un analyste de Morgan Keegan &Co, àmemphis, au Tennessee «Il sera critique d être le premier et le meilleur sur le marché pour s assurer une domination future quant aux parts de marché», ajoute-t-il M Wagoner, 53 ans, subit des pressions pour faire retrouver au plus important constructeur d automobiles au monde la voie de la rentabilité après qu il eut repoussé une alliance avec Renault et Nissan Le conseil d administration de GM a rejeté le projet de partenariat proposé par Kirk Kerkorian, plus important actionnaire individuel de GM, en faveur du plan de M Wagoner, qui consiste à fermer des usines et à augmenter les ventes grâce àde nouveaux modèles La semaine dernière, la compagnie afait état d une perte de 115 millionsus au troisième trimestre, ajoutant qu elle consacrait plus d argent à sa division automobile qu elle n en génère grâce àses ventes de véhicules Au cours du trimestre correspondant de 2005, GM avait perdu 1,66 milliardus L action de GM s est appréciée de 76 %cette année, meilleure performance au sein de l indice Dow Jones Cependant, hier, le titre acédé 43 cents US à 33,93$US à la Bourse denew York Le constructeur de Detroit aconfié àune équipe d ingénieurs la mission de mettre au point des véhicules hybrides que l on pourrait brancher, selon une personne au fait du dossier Le projet, connu à l interne sous l appellation de I-car, pour Icon car (voiture emblème), se veut la pièce maîtresse delanouvelle stratégie Les véhicules hybrides que l on peut brancher rechargent leurs batteries lorsqu ils ne roulent pas et ils passent au moteur àessence lorsque les batteries sont àplat Mais GM devra faire durattrapage dans le domaine des véhicules «écolos» Toyota avendu hybrides àl échelle mondiale l an dernier et il a fait savoir en juin dernier qu il prévoyait doubler ses modèles hybrides, à14, d ici ledébut de la prochaine décennie et en vendre un million chaque année dès 2010 Le premier véritable hybride de GM, le Saturn Vue Green Line, est apparu sur le marché ce mois-ci «Toyota a déjà une longueur d avance et c est toujours difficile de rattraper celui qui est en avant», observe Eric Fedewa, du cabinet-conseil CSM Worldwide, à Farmington Hills, au Michigan «Toyota s est consacré aux hybrides beaucoup plus tôt», ajoute-t-il La demande des véhicules hybrides de Toyota, ycompris la Prius, ont aidé le constructeur japonais à hausser ses ventes de 12,5% aux États-Unis cette année jusqu en septembre De son côté, GMasubi une baisse deventes de 11 % vitaminés pourles dirigeants d Atrium MICHEL GIRARD TRANSACTIONS D INITIÉS Six hauts dirigeants de Biotechnologies Atrium viennent de se partager quelque 5,6 millions de dollars de gain en capital grâce à la vente d une partie de leurs actions, dans le cadre d un récent placement secondaire de62 millions de dollars En plus de sa division d ingrédients actifs, Atrium conçoit, fabrique etcommercialise quelque 1300 produits :vitamines, minéraux, produits spécialisés de nutrition et de santé Le placement de 62 millions de dollars aété réalisé par l entremise d une prise ferme qui portait sur la vente d un bloc de 3,9 millions d actions à 15,80 $ pièce Les vendeurs?aeterna Zentaris, le principal actionnaire de Biotechnologies Atrium, a cédé actions et les hauts dirigeants ont liquidé un bloc de actions De cette prise ferme, Biotechnologies Atrium n a récolté que des peccadilles, soit 1,4 million de dollars Cette somme représente dans les faits le prix d exercice des options que les six hauts dirigeants ont exercées dans le but de céder leurs actions lors du placement secondaire complété ilyadeux semaines Deux des six hauts dirigeants ont exercé des options au prix de 2,50 $l action acquise ;deux autres au prix de 3,07 $;et les deux derniers au prix de 4,21 $ Le plus gros gain en capital (avant impôts et commissions) a été réalisé par la vice-présidente Affaires juridiques et corporatives, Manon Deslauriers Elle a exercé un bloc de options au prix de 3,07 $, cequi lui a rapporté un gain brut de 1,5 million Au deuxième rang, on trouve le président de la division Santé et Nutrition, Richard Bordeleau Il a levé un bloc de options au prix d exercice de2,50 $ Profit brut :1,3 million Jocelyn Harvey, vice-président Fusions et Acquisitions, aexercé un bloc de options, lui aussi au prix de levée de 2,50 $ Profit brut de $ Suit ensuite Serge Yelle, le viceprésident Développement des affaires, qui atouché un gain avant impôts et commissions de $envendant les actions qu il avait obtenues en options, auprix de 3,07 $ Pour leur part, le président de la division Ingrédients actifs et spécialités chimiques, Charles Boulanger, et le vice-président Finances, John Dempsey, ont encaissé chacun un profit de $ après avoir cédé les actions qu ils avaient acquises au prix d exercice des options de 4,21 $ Les six dirigeants vendeurs détiennent encore beaucoup d options, soit en tout Par ailleurs, dans son communiqué sur la prise ferme de 62 millions de dollars, la direction de Biotechnologies Atrium tient à souligner que Luc Dupont, président et chef de la direction d Atrium, ne fait pas partie des dirigeants vendeurs Le syndicat de preneurs fermes des 3,9 millions d actions était dirigé par RBC Marchés des capitaux Le syndicat comprenait également Financière Banque Nationale, GMP valeurs mobilières, Valeurs mobilières Desjardins Inc, Valeurs mobilières HSBC (Canada) Inc, Corporation Canaccord Capital etcorporation de valeurs mobilières Dundee Ce n est que depuis le printemps 2005, que Biotechnologies Atrium (ATB) est inscrite en Bourse À l origine, les actions d Atrium ont été émises à12,00 $ pièce Après avoir été près du plancher des 10,00 $ pendant quelques mois, l action aréussi à atteindre enmai dernier unsommet historique de18,20 $ Elle a fini la semaine à14,25 $ Atrium vend ses produits dans plus de 40 pays, en Amérique du Nord, en Europe et en Asie Le chiffre d affaires de l entreprise dont le siège social est à Québec était de 201 millions US en 2005 Bénéfices nets :14 millions US Nombre d employés : 500

8 8 LA PRESSE AFFAIRES LA PRESSE MONTRÉAL DIMANCHE 29 OCTOBRE 2006 lllllllllllllll LA PERSONNALITÉ DE LA SEMAINE ENCORE PLUS QUE DU TALENT, DE L INTELLIGENCE, MÊME DU GÉNIE, L EXCELLENCE NAÎT DE L EFFORT RETROUVEZ LA PERSONNALITÉ DE LA SEMAINE SUR LES ONDES DE RADIO-CANADA llllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll Wanda Bédard Si la moitié du monde n a pas accès à l école, si 60 millions de filles vivent en retrait de la plus élémentaire formation scolaire, comment espérer que la paix et la justice règnent un jour dans les pays en voie de développement? Wanda Bedard est intimement convaincue que les femmes d Afghanistan, d Afrique et d ailleurs, si elles étaient plus instruites, pourraient améliorer leur qualité de vie Celle de leur famille Celle de leurs enfants Avec l accès à l éducation, la vision du monde se transforme Il est plus que probable que, en moins d une génération, de grands progrès seront accomplis, notamment au point de vue de la prévention en santé PHOTO ARMAND TROTTIER, LA PRESSE ANNE RICHER W anda Bedard est présidente de 60 millions de filles, un organisme à but non lucratif qui sera officiellement mis au monde le 27 novembre prochain Voilà déjà bien des mois qu elle se dévoue à cette cause et essaie par toutes sortes de moyens, entre autres des conférences, de sensibiliser les Québécois à la situation des Afghanes Car, pour elle, il ne s agit pas seulement de faire un chèque pour se donner bonne conscience Lorsque la liberté et la justice sont en jeu, le temps et le dévouement comptent autant, sinon plus que l argent Mme Bedard est également une femme d affaires accomplie, présidente de Holocène Solutions, compagnie spécialisée en fabrication métallique sur mesure en aluminium et en acier inox Elle est aussi une mère de famille et une citoyenne qui agit Pour ce projet rassembleur et l énergie de 60 millions de filles, La Presse et Radio- Je suis sensible aux déséquilibres dans le monde et, selon moi, la chose la plus précieuse, outre la justice, c est la liberté Canada lui décernent le titre de Personnalité de la semaine Privilégiée C est le mot qu elle utilise le plus souvent lorsqu elle parle d elle-même Elle est consciente de sa chance, de sa bonne naissance (un père industriel ), du bonheur qu elle a d avoir pu étudier, entreprendre une carrière, fonder une famille Alors elle a toujours cherché le moyen de partager, d offrir à d autres un peu de ce qu elle a reçu Mais comment les femmes afghanes ontelles pu l émouvoir à ce point? «Il y a longtemps que je m intéresse à leur situation Je lis tout ce qui s écrit sur elles Et chaque fois, au cours des dernières années, j étais de plus en plus attristée de voir comment elles vivent, comment elles sont privées parfois de la plus élémentaire autonomie» Cette indignation a touché ses deux filles, qui lui ont dit un jour: «Maman, qu est ce que tu comptes faire?» Ce fut le coup d envoi d une action, au terme d une réflexion qui piétinait Elle prend l initiative Elle réunit son réseau Les membres actuelles ont le mandat d assurer à l organisme une base financière qui va servir à des projets éducatifs, là où les besoins se font sentir «Je crois à cette solidarité», dit-elle Pendant ce temps elle gère un parc immobilier et mène son entreprise: Holocène, qui fabrique des palettes, des quais et des contenants en acier inoxydable qui répondent aux normes des Nations unies pour le transport de matières radioactives Son père a été le fondateur de Bedarco McGruer Après des études en commerce à l Université McGill, elle décroche sa maîtrise à l École des hautes études commerciales en 1993 Puis elle restructure l entreprise en difficulté et en devient la vice-présidente Bâtisseuse Elle a adoré l expérience de rebâtir l entreprise familiale Elle a surtout apprécié la synergie entre les employés et leur esprit d équipe C est d ailleurs les rapports humains qu elle privilégie avant tout En même temps que la carrière, elle a été très engagée à l Unicef C est du reste au Mozambique, lors d un séjour avec l organisme, qu elle a pris conscience de l importance de l éducation des femmes et des enfants Montréalaise de souche, elle est issue d une famille anglophone mais a passé toute son enfance dans des écoles francophones «Je remercie mes parents de m avoir donné cette chance unique de pouvoir participer à la culture francophone de chez nous» Elle parle en outre le perse et l espagnol «Il faut toujours continuer d apprendre et vivre toutes sortes d expériences» Au sein de l organisme 60 millions de filles, elle soutient qu elle est entourée d une équipe qui lui apporte le sentiment «d être encore en train de grandir» Elle a choisi quelques années plus tôt de s occuper à plein temps de ses filles, lorsqu elles étaient petites «C est la meilleure décision que j aie prise dans ma vie», assure-t-elle À 45 ans, passionnée de la vie et des êtres qui l entourent, Wanda Bedard se sent redevable pour tout ce qu elle a reçu et responsable d en partager une part: «Je suis sensible aux déséquilibres dans le monde et, selon moi, la chose la plus précieuse, outre la justice, c est la liberté» RETROUVEZ LA PERSONNALITÉ DE LA SEMAINE LA PRESSE/RADIO-CANADA ARADIO-CANADA AUJOURD HUI RDI EN DIRECT Avec Louis Lemieux VENDREDI, SAMEDI ET DIMANCHE DÈS 6h ENTREVUE AVEC LA PERSONNALITÉ :9h40 DEMAIN MATIN C EST BIEN MEILLEUR LE MATIN Avec Franco Nuovo DU LUNDI AU VENDREDI 5h À9h ENTREVUE AVEC LA PERSONNALITÉ :6h A wwwradio-canadaca

Cartes de crédit à vous de choisir. Choisir la carte de crédit qui vous convient

Cartes de crédit à vous de choisir. Choisir la carte de crédit qui vous convient Cartes de crédit à vous de choisir Choisir la carte de crédit qui vous convient À propos de l Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) À l aide de ses ressources éducatives et de

Plus en détail

Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite

Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également

Plus en détail

FERR RRQ CRÉDITS D IMPÔT

FERR RRQ CRÉDITS D IMPÔT FERR Fonds enregistré de revenu de retraite RRQ Régime de rentes du Québec SV Programme fédéral de la Sécurité de la vieillesse CRÉDITS D IMPÔT FERR. Page 03 RRQ....Page 06 SV...Page 13 Crédits d impôts..

Plus en détail

Prestations pour invalidité

Prestations pour invalidité Prestations pour invalidité Régime de rentes du Québec Pour connaître vos droits et vos obligations Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre site Web.

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2012

Bulletin fiscal. Novembre 2012 Bulletin fiscal Novembre 2012 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Bulletin fiscal Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Les versements à un REER effectués au plus tard le 1 er mars 2011 sont déductibles en 2010.

Plus en détail

Pour mieux connaître le CRI et le FRV

Pour mieux connaître le CRI et le FRV Pour mieux connaître le CRI et le FRV Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre site Web. Consultez-le pour obtenir la mise à jour de l information et

Plus en détail

Actions de la FTQ et du Fondaction

Actions de la FTQ et du Fondaction Photo : SuperStock Quels sont les différents moyens de réduire les revenus que l on déclare? Quels abris fiscaux sont particulièrement avantageux? De quelles déductions peut-on profiter? La fiscaliste

Plus en détail

Libérez la valeur de votre résidence.

Libérez la valeur de votre résidence. CHIPMC hypothèque inversée Libérez la valeur de votre résidence. Guide de prêts hypothécaires inversés 2 Banque HomEquity MD Cher propriétaire, Lorsque nous rêvons de notre retraite, la plupart d entre

Plus en détail

Vous achetez une première habitation? Sachez RAPer sans déraper!

Vous achetez une première habitation? Sachez RAPer sans déraper! Vous achetez une première habitation? Sachez RAPer sans déraper! Recherche et rédaction Julien Michaud (Autorité des marchés financiers) Collaborateurs Vincent Ardouin (Cégep Marie-Victorin) Marylaine

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes Novembre 2008 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

En avril 2006, un citoyen produit sa déclaration de revenus 2005. En septembre de la même année, il constate une erreur dans sa déclaration initiale et produit une déclaration amendée à laquelle il joint

Plus en détail

Comment tirer profit d une carte de crédit Comprendre les termes et conditions de votre carte

Comment tirer profit d une carte de crédit Comprendre les termes et conditions de votre carte Comment tirer profit d une carte de crédit Comprendre les termes et conditions de votre carte Si vous voulez savoir Comment choisir une carte de crédit qui répond à vos besoins Comment déterminer si la

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2013-131. Novembre 2013

BULLETIN FISCAL 2013-131. Novembre 2013 BULLETIN FISCAL 2013-131 Novembre 2013 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés

Plus en détail

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER?

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Version fin mai 2012 Ce document est destiné aux personnes participantes du Régime et vise à les aider à déterminer si le rachat d une rente pour service

Plus en détail

La dure réalité! SE PRÉPARER FINANCIÈREMENT À LA RETRAITE Un article qui valait 1,00 $ en 1972, coûte maintenant 3,78 $ En tenant compte d un taux d inflation moyen, le prix présentement payé pour un article

Plus en détail

Se créer une paye de retraite MC. Maximisez votre revenu mensuel de retraite. le plan du groupe investors

Se créer une paye de retraite MC. Maximisez votre revenu mensuel de retraite. le plan du groupe investors le plan du groupe investors s enrichir protéger épargner profiter partager Vous avez une vision pour votre retraite. Mais vous ne savez pas quelle sera votre paye de retraite, ni de combien vous aurez

Plus en détail

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER?

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Version janvier 2015 Ce document est destiné aux personnes participantes du Régime et vise à les aider à déterminer si le rachat d une rente pour service

Plus en détail

conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière

conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière Prenez vos finances en main DIX conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière Si vous vous sentez dépassé à l idée de prendre vos finances en main pour

Plus en détail

La dette des particuliers

La dette des particuliers L EMPLOI ET LE REVENU EN La dette des particuliers Si l économie et la population des États-Unis sont presque dix fois supérieures à celles du, les deux pays comportent plusieurs similitudes. Les deux

Plus en détail

Quand arrive la retraite

Quand arrive la retraite Quand arrive la retraite Régime de rentes du Québec La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Ce document n a pas force de loi. En cas de conflit

Plus en détail

Quelques constats sur les incidences des réductions de l impôt sur le revenu

Quelques constats sur les incidences des réductions de l impôt sur le revenu Quelques constats sur les incidences des réductions de l impôt sur le revenu Présentation dans le cadre des consultations prébudgétaires du ministre des Finances du Québec portant sur le budget 2004-2005

Plus en détail

Document d information n o 6 sur les pensions

Document d information n o 6 sur les pensions Document d information n o 6 sur les pensions Régimes de pension des milieux Partie 6 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

AGRANDIR LA CUISINE OU L'ÉPARGNE?

AGRANDIR LA CUISINE OU L'ÉPARGNE? AGRANDIR LA CUISINE OU L'ÉPARGNE? MARC TISON LA PRESSE Annick et Pascal ont une maison âgée de 26 ans et deux enfants âgés de 9 et 11 ans. Des améliorations sont nécessaires. À la maison, s entend. Ils

Plus en détail

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Novembre 2007 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

Votre guide 2015 Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Votre guide 2015 Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Votre guide 2015 Régime enregistré d épargne-retraite (REER) en termes simples Présenté par ept notions simples pour mieux comprendre le REER : 1 2 3 4 5 6 7 Qu est-ce qu un REER? Combien pouvez-vous verser

Plus en détail

sur le revenu des aînés

sur le revenu des aînés L impact de l impôt sur le revenu des aînés AQDR NATIONALE ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DE DÉFENSE DES DROITS DES PERSONNES RETRAITÉES ET PRÉRETRAITÉES 1 Table des matières 1. Préface. 2 2. La situation générale...

Plus en détail

Parce que la retraite ça se prépare!

Parce que la retraite ça se prépare! RREGOP RREGOP Parce que la retraite ça se prépare! Parce que la retraite, ça se prépare! Octobre 2012 Session de formation RREGOP Sécurité sociale, CSQ-Québec Janvier 2013 Mise en garde Lorsque l on pense

Plus en détail

Votre union de fait, un choix réfléchi?

Votre union de fait, un choix réfléchi? Votre union de fait, un choix réfléchi? Complément d information de l aide-mémoire Le texte qui suit s adresse à tout couple formé de conjoints de sexe différent ou de même sexe. L utilisation du masculin

Plus en détail

MAINTENIR SON ÉPARGNE MALGRÉ UNE HAUSSE DE LOYER

MAINTENIR SON ÉPARGNE MALGRÉ UNE HAUSSE DE LOYER MAINTENIR SON ÉPARGNE MALGRÉ UNE HAUSSE DE LOYER MÉLISSA PROULXCOLLABORATION SPÉCIALE «J ai toujours été économe, mais jusqu à récemment, je n avais jamais élaboré de budget et je n avais rien de prévu

Plus en détail

Bienvenue chez desjardins. le premier groupe financier coopératif au canada

Bienvenue chez desjardins. le premier groupe financier coopératif au canada Bienvenue chez desjardins le premier groupe financier coopératif au canada 04 Vous accueillir. Vous accompagner. Vous simplifier la vie. desjardins souhaite faciliter votre intégration au pays. dans cette

Plus en détail

Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt

Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt Le gouvernement du Canada a annoncé la création du compte d épargne libre d impôt (CELI) à l occasion de son budget de 2008, puis a procédé à son

Plus en détail

Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie

Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie 12 septembre 2011 Le sondage Le sondage effectué pour le compte de la Banque Manuvie du Canada a été mené auprès de 1 000 propriétaires canadiens âgés

Plus en détail

Le pour et le contre. Avantages de la location. Avantages de la construction. Inconvénients de la location

Le pour et le contre. Avantages de la location. Avantages de la construction. Inconvénients de la location 1Louer, construire, acheter ou rénover? Quelle est la situation la plus intéressante: louer, construire, acheter ou rénover? Le choix est toujours d ordre personnel mais une comparaison approfondie des

Plus en détail

Faire le bon choix. Desjardins & Cie SOLUTIONS D ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Laissez-vous simplement guider par nos spécialistes

Faire le bon choix. Desjardins & Cie SOLUTIONS D ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Laissez-vous simplement guider par nos spécialistes SOLUTIONS D ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE Laissez-vous simplement guider par nos spécialistes Desjardins & Cie Faire le bon choix Aide-mémoire à l intention des employeurs Produits d épargne-retraite collective

Plus en détail

Le portrait budgétaire

Le portrait budgétaire ACEF du Haut-Saint-Laurent 340 boul. du Havre, bur. 203 Salaberry-de-Valleyfield, Québec J6S 1S6 Téléphone : 450-371-3470 Courriel : acefhsl@hotmail.com Page web : www.acefhsl.org Les bureaux de l ACEF

Plus en détail

La retraite. n est pas un privilège! Avant-propos. Qu est-ce que le RREGOP? En savoir plus sur le RREGOP pour mettre fin aux malentendus

La retraite. n est pas un privilège! Avant-propos. Qu est-ce que le RREGOP? En savoir plus sur le RREGOP pour mettre fin aux malentendus En savoir plus sur le RREGOP pour mettre fin aux malentendus La retraite n est pas un privilège! Fascicule 1 Avantpropos Depuis plusieurs mois déjà, de grands médias tirent à boulets rouges sur les régimes

Plus en détail

Nouvel achat. Résumé. Table des matières. - Pré-autorisation. - Pour se qualifier

Nouvel achat. Résumé. Table des matières. - Pré-autorisation. - Pour se qualifier Nouvel achat Résumé Table des matières - Pour se qualifier - Confirmation des revenus - Salariés - Travailleurs autonomes - Travailleurs à commissions - Travailleurs saisonniers - Autres revenus - Familles

Plus en détail

Régime de rentes du Québec

Régime de rentes du Québec En cas d invalidité Régime de rentes du Québec Pour en savoir plus sur les prestations d invalidité du Régime de rentes du Québec. Ce document n a pas force de loi. En cas de conflit d interprétation,

Plus en détail

L aide juridique, la justice à coût $ûr. Complément d information à l aide-mémoire

L aide juridique, la justice à coût $ûr. Complément d information à l aide-mémoire L aide juridique, la justice à coût $ûr Complément d information à l aide-mémoire La demande d aide juridique La résidence au Québec Pour être admissible à l aide juridique, le requérant doit résider au

Plus en détail

À qui confier ses impôts? Mais examinons pour commencer 1)Les grandes lignes de notre système fiscal

À qui confier ses impôts? Mais examinons pour commencer 1)Les grandes lignes de notre système fiscal JEAN PELLETIER, COMPTABLE PROFESSIONNEL AGRÉÉ (CA) À qui confier ses impôts? Mais examinons pour commencer 1)Les grandes lignes de notre système fiscal Au Canada, l impôt sur le revenu est prélevé sur

Plus en détail

La taxe fédérale sur les produits et services (TPS)

La taxe fédérale sur les produits et services (TPS) Raj K. Chawla La taxe fédérale sur les produits et services (TPS) est entrée en vigueur en 1991. Contrairement à la taxe sur les ventes des fabricants qu elle a remplacée, laquelle était perçue seulement

Plus en détail

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti Fonds enregistrés de revenu de retraite Fonds enregistréss de revenu de retraite La plupart des Canadiens connaissent le régime enregistré d épargne-retraite (REER). Ils sont nombreux à s en servir pendant

Plus en détail

Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien (LEEROS) FORMULE 11

Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien (LEEROS) FORMULE 11 Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien (LEEROS) FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE Je suis le demandeur / requérant / défendeur de cette demande pour l obtention ou

Plus en détail

RECOMMANDATIONS PROPOSÉES

RECOMMANDATIONS PROPOSÉES SYNDICAT CANADIEN DE LA FONCTION PUBLIQUE RECOMMANDATIONS PROPOSÉES (Ce guide doit être utilisé avec le Programme de vérification des syndics) **Ce n est pas nécessaire de le retourner au Bureau national**

Plus en détail

abri fiscal placement ou autre mécanisme financier qui vous permet de protéger une partie de vos gains de l impôt pendant une certaine période

abri fiscal placement ou autre mécanisme financier qui vous permet de protéger une partie de vos gains de l impôt pendant une certaine période Voici les définitions de quelques mots clés utilisés dans le cadre du programme Connaissances financières de base. Ces mots peuvent avoir des sens différents ou refléter des notions distinctes dans d autres

Plus en détail

Préparation à la retraite

Préparation à la retraite Préparation à la retraite RÉGIME DE RETRAITE DE LA CORPORATION DE L ÉCOLE POLYTECHNIQUE 2 novembre 2010 Objectifs de la séance Vous aider à mieux comprendre les enjeux de la retraite et à mieux vous préparer

Plus en détail

Comprendre le fonds de pension? Septembre 2006

Comprendre le fonds de pension? Septembre 2006 «NOTRE FORCE, C EST D ÊTRE UNIS ET SOLIDAIRES» Septembre 2006 Comprendre le fonds de pension Depuis le temps que l on en parle, voici un document qui vous aidera à comprendre votre fonds de pension. Consultez-le

Plus en détail

Une famille, deux pensions

Une famille, deux pensions famille, deux pensions Susan Poulin Au cours du dernier quart de siècle, la proportion de familles composées de deux conjoints mariés ayant tous deux un emploi a augmenté de façon phénoménale. En 1994,

Plus en détail

RÉSUMÉ DES BAISSES D IMPÔTS ET DES CHANGEMENTS FISCAUX

RÉSUMÉ DES BAISSES D IMPÔTS ET DES CHANGEMENTS FISCAUX PRB 06-40F RÉSUMÉ DES BAISSES D IMPÔTS ET DES CHANGEMENTS FISCAUX FÉDÉRAUX INTRODUITS ENTRE 1998 ET 2005 Alexandre Laurin Alexandre Martin Division de l économie Le 28 août 2006 PARLIAMENTARY INFORMATION

Plus en détail

FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE

FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE (Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien, L.N.-B. 2002, c.i-12.05, art.5(2)e), 9(1)b)(ii), 23(2)f) et 27(1)b)(ii)) Je suis le demandeur

Plus en détail

Mesures fiscales concernant les pourboires. revenuquebec.ca

Mesures fiscales concernant les pourboires. revenuquebec.ca Mesures fiscales concernant les pourboires revenuquebec.ca Table des matières 1 Introduction 5 1.1 À qui s adresse cette brochure?... 5 1.2 Contenu... 5 1.3 Définitions... 5 2 Déclaration des pourboires

Plus en détail

lautorite.qc.ca Comment faire le point sur vos finances personnelles?

lautorite.qc.ca Comment faire le point sur vos finances personnelles? lautorite.qc.ca Comment faire le point sur vos finances personnelles? Qui sommes-nous? L Autorité des marchés financiers est l organisme de réglementation et d encadrement du secteur financier au Québec.

Plus en détail

Stratégie d assurance retraite

Stratégie d assurance retraite Stratégie d assurance retraite Département de Formation INDUSTRIELLE ALLIANCE Page 1 Table des matières : Stratégie d assurance retraite Introduction et situation actuelle page 3 Fiscalité de la police

Plus en détail

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Établir un plan Mettre votre plan à exécution Penser à long terme SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Votre argent doit

Plus en détail

Une nouvelle vision de l épargne-retraite collective ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Produits d épargne-retraite collective

Une nouvelle vision de l épargne-retraite collective ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Produits d épargne-retraite collective Une nouvelle vision de l épargne-retraite collective ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE Produits d épargne-retraite collective Comment choisir votre régime d épargne-retraite collective? Si vous êtes à l étape

Plus en détail

Les ménages et le crédit

Les ménages et le crédit Les ménages et le crédit Marseille 16 novembre 2011 1 Tous droits réservés 2011 Objectif et plan PLAN DE LA PRÉSENTATION Etat des lieux : Endettement et surendettement Bien souscrire son crédit immobilier

Plus en détail

Guide pratique : Les coûts d emprunt d argent

Guide pratique : Les coûts d emprunt d argent QUESTION Guide pratique : Les coûts d emprunt Commanditaire fondateur ABC Alpha pour la vie Canada Guide pratique Question : Les coûts d emprunt Faire l épicerie coûte de l argent. Les vêtements coûtent

Plus en détail

Comprendre le financement des placements par emprunt PRÊTS PLACEMENT

Comprendre le financement des placements par emprunt PRÊTS PLACEMENT Comprendre le financement des placements par emprunt PRÊTS PLACEMENT 1 Comprendre le financement des placements par emprunt Le financement des placements par emprunt consiste simplement à emprunter pour

Plus en détail

Au cours des prochaines années, plusieurs PME instaureront un régime d épargneretraite pour leurs employés.

Au cours des prochaines années, plusieurs PME instaureront un régime d épargneretraite pour leurs employés. Au cours des prochaines années, plusieurs PME instaureront un régime d épargneretraite pour leurs employés. Simple, économique et flexible, le RRS fait partie des régimes adaptés à la réalité des PME.

Plus en détail

L achat d une première résidence

L achat d une première résidence L achat d une première résidence Pascal Poirier B.A.A Spécialiste en planification hypothécaire POUR DIFFUSION INTERNE SEULEMENT Ordre du jour Hypothèque, buts Principes de base Mise de fonds et frais

Plus en détail

RENTE À CONSTITUTION IMMÉDIATE

RENTE À CONSTITUTION IMMÉDIATE À L USAGE EXCLUSIF DES conseillers RENTE À CONSTITUTION IMMÉDIATE SURMONTER LES OBJECTIONS La vie est plus radieuse sous le soleil Vue d ensemble Les rentes à constitution immédiate sont un puissant outil

Plus en détail

La campagne Generation Squeeze

La campagne Generation Squeeze La campagne La campagne est menée par un vaste réseau de partenaires déterminés à faire en sorte que les jeunes générations aient la possibilité de faire face à divers enjeux, comme les salaires plus bas,

Plus en détail

Les mécanismes de retraite: une vision à modifier

Les mécanismes de retraite: une vision à modifier : une vision à modifier Prenons un pas de recul sur le but des mécanismes de retraite; Le besoin des gens: Besoins financiers pour arrêter de travailler à un certain âge; Ce besoin sera différent si :

Plus en détail

Formules pour le calcul des retenues à la source et des cotisations

Formules pour le calcul des retenues à la source et des cotisations Formules pour le calcul des retenues à la source et des cotisations 2010 Ce guide est accessible sur notre site Internet. revenu.gouv.qc.ca En assurant le financement des services publics, Revenu Québec

Plus en détail

Mars 2007 CRÉDIT DE TAXE SUR LE CAPITAL DU QUÉBEC

Mars 2007 CRÉDIT DE TAXE SUR LE CAPITAL DU QUÉBEC Mars 2007 CRÉDIT DE TAXE SUR LE CAPITAL DU QUÉBEC Les sociétés autres qu une institution financière qui achètent des biens admissibles ont droit à un crédit non remboursable de taxe sur le capital au Québec

Plus en détail

Statistiques fiscales des particuliers

Statistiques fiscales des particuliers Statistiques fiscales des particuliers ANNÉE D IMPOSITION 1996 Édition 1999 Quebec Avant-propos Ce document présente les statistiques fiscales en matière d impôt sur le revenu des particuliers pour l année

Plus en détail

Le compte d épargne libre d impôt proposé dans le budget

Le compte d épargne libre d impôt proposé dans le budget Le compte d épargne libre d impôt proposé dans le budget Parmi les promesses électorales faites en 2006 par les Conservateurs figurait l élimination de l impôt sur les gains en capital à condition que

Plus en détail

DEVRIEZ-VOUS DEMANDER LA VALEUR DE RACHAT DE VOS DROITS À PENSION QUAND VOUS QUITTEZ VOTRE EMPLOYEUR?

DEVRIEZ-VOUS DEMANDER LA VALEUR DE RACHAT DE VOS DROITS À PENSION QUAND VOUS QUITTEZ VOTRE EMPLOYEUR? DEVRIEZ-VOUS DEMANDER LA VALEUR DE RACHAT DE VOS DROITS À PENSION QUAND VOUS QUITTEZ VOTRE EMPLOYEUR? Planification fiscale et successorale Mackenzie Auparavant, lorsqu une personne quittait un emploi

Plus en détail

LE FRACTIONNEMENT DU REVENU DE PENSION

LE FRACTIONNEMENT DU REVENU DE PENSION MC Retraiteréfléchie PRÉSERVATION DU CAPITAL FISCALEMENT AVANTAGEUSE LE FRACTIONNEMENT DU REVENU DE PENSION Le fractionnement du revenu de pension constitue l une des modifications les plus importantes

Plus en détail

Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement

Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement POUR PUBLICATION IMMÉDIATE Le 6 décembre 2011 #dettes #hypothèque Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement Waterloo Les résultats du plus

Plus en détail

Cartes prépayées. Renseignez-vous sur les cartes de paiement prépayées de marque MasterCard et Visa.

Cartes prépayées. Renseignez-vous sur les cartes de paiement prépayées de marque MasterCard et Visa. Renseignez-vous sur les cartes de paiement prépayées de marque MasterCard et Visa. Ce ne sont pas des cartes de crédit. Avant de les utiliser, il faut y verser de l argent. Certaines entraînent des frais.

Plus en détail

Bulletin fiscal. Décembre 2012 IDÉES DE PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. 1. Dons de bienfaisance

Bulletin fiscal. Décembre 2012 IDÉES DE PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. 1. Dons de bienfaisance Décembre 2012 idées de planification fiscale de fin d année Assurez-vous de bien déclarer tous vos revenus! Bulletin fiscal IDÉES DE PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE Nous voici en décembre, le moment

Plus en détail

DESTINATION RETRAITE

DESTINATION RETRAITE Régime de retraite pour les employés de garage et chauffeurs d autobus de la S.T.O. DESTINATION RETRAITE Juin 2013 Ah! La retraite la destination tant attendue au bout de l excursion des années de travail!

Plus en détail

Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt

Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt Le gouvernement du Canada a annoncé la création du compte d épargne libre d impôt (CELI) à l occasion de son budget de 2008, puis a procédé à son

Plus en détail

Faire le bon choix SOLUTIONS D ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Laissez-vous simplement guider par nos spécialistes

Faire le bon choix SOLUTIONS D ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Laissez-vous simplement guider par nos spécialistes SOLUTIONS D ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE Laissez-vous simplement guider par nos spécialistes Faire le bon choix Aide-mémoire à l intention des employeurs Solutions d épargne-retraite collective Appuyés

Plus en détail

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 13 MARS 2014

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 13 MARS 2014 PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE Marie Bouvier 13 MARS 2014 PLAN DE LA PRÉSENTATION Taux de remplacement du revenu Sources de revenus à la retraite Régimes publics Pension de la sécurité de la vieillesse

Plus en détail

TESTEZ CONNAISSANCES VOS. Quelles sont vos connaissances en matière de placement? Guide pratique pour en savoir plus au sujet des placements

TESTEZ CONNAISSANCES VOS. Quelles sont vos connaissances en matière de placement? Guide pratique pour en savoir plus au sujet des placements Quelles sont vos connaissances en matière de placement? L OCRCVM vous invite à évaluer votre compréhension des principes fondamentaux liés aux placements. Répondez au questionnaire ci-joint les questions

Plus en détail

LE COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT

LE COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT LE COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT LA LECTURE DE CE DOCUMENT VOUS PERMETTRA : De connaître les différentes caractéristiques du CELI; De maîtriser les différences entre une contribution au REER ou au CELI;

Plus en détail

ASSOUPLISSEMENTS RELATIFS AUX LOGEMENTS ABORDABLES Assurance prêt hypothécaire pour propriétaires-occupants

ASSOUPLISSEMENTS RELATIFS AUX LOGEMENTS ABORDABLES Assurance prêt hypothécaire pour propriétaires-occupants SOCIÉTÉ CANADIENNE D HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT ASSOUPLISSEMENTS RELATIFS AUX LOGEMENTS ABORDABLES Assurance prêt hypothécaire pour propriétaires-occupants À titre d organisme national responsable de l

Plus en détail

L assurance est là pour protéger votre famille

L assurance est là pour protéger votre famille Assurance L assurance est là pour protéger votre famille Vous avez travaillé fort pour venir vous établir ici et commencer une nouvelle vie. L assurance met vos proches et vos biens à l abri des pertes

Plus en détail

L éducation financière. Manuel du participant Les notions de base du crédit

L éducation financière. Manuel du participant Les notions de base du crédit L éducation financière Manuel du participant Les notions de base du crédit 2 Contenu DOCUMENT 6-1 Les types de crédit Type de crédit Prêteur Usages Modalités Crédit renouvelable Carte de crédit (garantie

Plus en détail

L ASSURANCE-DÉPÔTS UNE PROTECTION POUR VOS ÉCONOMIES

L ASSURANCE-DÉPÔTS UNE PROTECTION POUR VOS ÉCONOMIES en collaboration avec L ASSURANCE-DÉPÔTS UNE PROTECTION POUR VOS ÉCONOMIES Le supplément L assurance-dépôts: une protection pour vos économies a été réalisé par Option consommateurs en partenariat avec

Plus en détail

RÉGIME DE RETRAITE DES PROFESSEURS ET PROFESSEURES DE L'UNIVERSITÉ LAVAL (RRPPUL) Guide pour les nouvelles professeures et les nouveaux professeurs

RÉGIME DE RETRAITE DES PROFESSEURS ET PROFESSEURES DE L'UNIVERSITÉ LAVAL (RRPPUL) Guide pour les nouvelles professeures et les nouveaux professeurs RÉGIME DE RETRAITE DES PROFESSEURS ET PROFESSEURES DE L'UNIVERSITÉ LAVAL (RRPPUL) Guide pour les nouvelles professeures et les nouveaux professeurs Principales dispositions au 1 er janvier 2011 INTRODUCTION

Plus en détail

Régie des rentes du Québec Régimes complémentaires de re trai te 2006 Pour mieux

Régie des rentes du Québec Régimes complémentaires de re trai te 2006 Pour mieux Régie des rentes du Québec Régimes complémentaires de re trai te 2006 Pour mieux le CRI le FRV Ce document d information n a pas force de loi. En cas de conflit d interprétation, il faut s en remettre

Plus en détail

Planification financière

Planification financière Planification financière 101 Rembourser ses dettes pour se donner une plus grande marge de manœuvre Si vous voulez réaliser des objectifs financiers précis, vous pourriez y arriver plus rapidement en vous

Plus en détail

Cartes de crédit à vous de choisir. Les cartes de crédit : comprendre vos droits et responsabilités

Cartes de crédit à vous de choisir. Les cartes de crédit : comprendre vos droits et responsabilités Cartes de crédit à vous de choisir Les cartes de crédit : comprendre vos droits et responsabilités À propos de l ACFC À l aide de ses ressources éducatives et de ses outils interactifs, l Agence de la

Plus en détail

PROJET DE LOI N 39 LOI SUR LES RÉGIMES VOLONTAIRES D ÉPARGNE-RETRAITE

PROJET DE LOI N 39 LOI SUR LES RÉGIMES VOLONTAIRES D ÉPARGNE-RETRAITE Le 21 mai 2013 PROJET DE LOI N 39 LOI SUR LES RÉGIMES VOLONTAIRES D ÉPARGNE-RETRAITE Le gouvernement du Québec a déposé le projet de loi n 39 Loi sur les régimes volontaires d épargne-retraite (le «projet

Plus en détail

Incorporation de ma pratique

Incorporation de ma pratique Incorporation de ma pratique Sujet Incorporation : mythe ou réalité Avantages et désavantages Salaire ou dividende Taux d impôts des particuliers et des compagnies RRQ dans le contexte de l incorporation

Plus en détail

ANNEXES DE L ÉTUDE : Une ligne de conduite pour corriger la problématique des taux marginaux implicites de taxation

ANNEXES DE L ÉTUDE : Une ligne de conduite pour corriger la problématique des taux marginaux implicites de taxation ANNEXES DE L ÉTUDE : Une ligne de conduite pour corriger la problématique des taux marginaux implicites de taxation Luc Godbout 2 Suzie St-Cerny Chaire de recherche en fiscalité et en finances publiques

Plus en détail

Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher

Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher Auteur : Jamie Golombek Juin 2015 Il semble que de plus en plus de Canadiens font l achat de propriétés de vacances aux États-Unis.

Plus en détail

AFFAIRES ÉCONOMIQUES RENSEIGNEMENTS SUR LA FISCALITÉ SPÉCIFIQUE AUX RETRAITÉS

AFFAIRES ÉCONOMIQUES RENSEIGNEMENTS SUR LA FISCALITÉ SPÉCIFIQUE AUX RETRAITÉS AFFAIRES ÉCONOMIQUES RENSEIGNEMENTS SUR LA FISCALITÉ SPÉCIFIQUE AUX RETRAITÉS Le présent document vise à renseigner les membres de l AQDER et leurs proches à propos des déductions, crédits et avantages

Plus en détail

FERR, FRV et FRRI Conseils et éléments à considérer

FERR, FRV et FRRI Conseils et éléments à considérer SOYEZ MAÎTRE DE VOTRE RETRAITE FERR, FRV et FRRI Conseils et éléments à considérer Nous comprenons que la retraite n est pas qu une question d argent. Il est important de réfléchir aux aspects tant financiers

Plus en détail

Minimiser vos impôts sur votre rémunération d entrepreneur : pouvez vous faire mieux?

Minimiser vos impôts sur votre rémunération d entrepreneur : pouvez vous faire mieux? 1 Minimiser vos impôts sur votre rémunération d entrepreneur : pouvez vous faire mieux? Présenté par France Gagnon, CPA, CA, M.FISC. Le 26 novembre 2014 Agenda Introduction Qu en est il du REÉR? Taux d

Plus en détail

REER, CELI ou prêt hypothécaire : comment faire le bon choix?

REER, CELI ou prêt hypothécaire : comment faire le bon choix? REER, CELI ou prêt hypothécaire : comment faire le bon choix? Jamie Golombek L épargne est une pratique importante. Elle nous permet de mettre de côté une partie de nos revenus actuels afin d en profiter

Plus en détail

SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 9. REEE Plus seulement pour les enfants

SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 9. REEE Plus seulement pour les enfants SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 9 REEE Plus seulement pour les enfants Pour la majorité des gens, un régime enregistré d épargne-études (REEE)

Plus en détail