L ADIL GUADELOUPE VOUS INFORME

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L ADIL GUADELOUPE VOUS INFORME"

Transcription

1 PTZ : offres prêt émises à compter du 1 er janvier 2016 (Métropole et DOM) Loi du 29 décembre 2015 finances pour 2016 : art. 107 Décret du : JO du Janvier 2016 n À jour au 31 décembre 2015 L ADIL GUADELOUPE VOUS INFORME La loi finances (art. 107) pour 2016 procè à plusieurs évolutions du Prêt à Taux Zéro (PTZ) financé par l État : elle rend éligible au PTZ les opérations d acquisition-amélioration à l ensemble du territoire (en lieu et place s communes figurant dans une liste définie par arrêté du ) ; elle relève le plafond ressources applicable à une personne seule (en zone A), à L ensemble s plafonds ressources a par ailleurs été relevé par décret. ; elle porte la quotité maximum du prêt à 40 % ; enfin, elle limite la condition portant sur l obligation d occuper le logement à titre résince principale aux six années qui suivent le premier déblocage fonds. Pris en application l article 107 la loi finances pour 2016 et l article 244 quater V du CGI*, le décret du 29 décembre 2015 modifie, à compter du 1 er janvier 2016, les conditions d attribution et les modalités s prêts sans intérêt consentis pour financer la primo-accession à la propriété. Le texte : étend réglementairement le PTZ ancien avec travaux à l ensemble du territoire. La condition travaux (quotité minimum 25 % du coût total l opération et catégorie travaux) est intique à celle mise en place en 2015 ; relève l ensemble s plafonds ressources ; porte la quotité prêt à 40 % pour toutes les opérations (logement neuf et logement ancien hors vente du parc social à ses occupants), sur tout le territoire ; améliore les conditions remboursement en introduisant ou en allongeant la pério différé total et en ramenant cinq à trois les tranches remboursement ; réduit à six ans à compter du premier déblocage fonds l obligation d occupation du logement à titre résince principale ; réduit à six ans à compter du premier déblocage fonds la durée pendant laquelle le transfert du prêt n est possible que vers une nouvelle opération éligible au PTZ à la date du transfert ; prévoit que ces mesures d assouplissement portant sur les conditions d occupation et transfert du prêt peuvent concerner, en cas d accord entre l emprunteur et l établissement crédit, tous les prêts à taux zéro en cours d amortissement, quelle que soit la date à laquelle l offre prêt a été émise (CCH : R et suivants pour les offres prêts émises puis le 1 er janvier 2011, CCH : R et suivants pour les offres prêts émises entre le 1 er février 2005 et le 31 décembre 2010 et CCH : R et suivants pour les offres prêt émises entre le 1 er octobre1995 et le 31 janvier 2005). À compter du 1 er janvier 2016, le PTZ, réservé aux primo-accédants, est octroyé dans les conditions qui suivent. ADIL GUADELOUPE CENTRE D INFORMATION SUR L HABITAT Les Boutiques Grand-Camp Centre Commercial Roca II 1 er étage LES ABYMES Téléphone : Télécopie :

2 Conditions communes aux opérations financées par un PTZ (logement neuf et ancien) Condition primo-accession (CCH : L et R ) L emprunteur (et chacun s co-emprunteurs, le cas échéant) ne doit pas avoir été propriétaire sa résince principale, à aucun moment au cours s ux rnières années précédant l offre prêt. La condition primo-accession s applique aux bénéficiaires du PTZ (emprunteurs et coemprunteurs du bien financé) et non aux personnes stinées à occuper le logement financé. La condition primo-accédant n est pas exigée lorsque le bénéficiaire du prêt ou l une s personnes stinées à occuper le logement est : titulaire d une carte d invalidité correspondant au classement dans la uxième ou la troisième s catégories prévues à l article L du Co la sécurité sociale. Il s'agit s invalis absolument incapables d'exercer une profession quelconque et s invalis qui, étant absolument incapables d'exercer une profession, sont, en outre, dans l'obligation d'avoir recours à l'assistance d'une tierce personne pour effectuer les actes ordinaires la vie ; bénéficiaire d'une allocation adulte handicapé ou d'une allocation d'éducation l enfant handicapé (Co la sécurité sociale : L à L et L à L.541-3) ; victime d'une catastrophe ayant conduit à rendre inhabitable manière définitive sa résince principale (CCH : R ). Plafonds ressources (loi finances pour 2016 : art. 107 I 2 b / CCH : L R ) Tous les plafonds ressources sont relevés. Aussi, à la date d émission l offre prêt, l emprunteur doit justifier d un montant total ressources inférieur (ou égal) aux plafonds suivants (fonction la localisation du logement) : Nombre personnes stinées occuper logement à le Zone A (*) Zone B1 (**) Zone B2 Zone C et plus (*) - Le classement s communes dans les zones A, B ou C résulte l arrêté du 1 er août (**) - Les DOM font partie la zone B1 Le montant total s ressources qui est pris en compte lors l émission l offre prêt pour apprécier l éligibilité l'emprunteur au prêt aidé correspond au plus élevé s ux montants suivants : somme s revenus fiscaux référence l ensemble s personnes qui sont stinées à occuper le logement établis au titre l année n-2 (avis d imposition 2015 portant sur les revenus 2014 pour une offre prêt émise en 2016). ADIL Gualoupe vous informe n Janvier 2016 page 2 -

3 Le montant s ressources à prendre en compte s'entend du revenu fiscal référence l'emprunteur, le cas échéant corrigé, établi au titre l année n-2 auquel est ajouté le cas échéant celui ou ceux la ou s autres personnes stinées à occuper le logement financé avec le prêt aidé par l État à titre résince principale et qui ne sont pas rattachées au foyer fiscal l'emprunteur ; «revenu plancher» : coût total l opération divisé par neuf. L utilisation ce revenu plancher vise à ne pas accorr un avantage excessif à s ménages dont les ressources ont fortement augmenté entre l année référence et la man prêt. Nota bene : ces plafonds s appliquent également aux PAS (offres prêt émises à compter du 1 er janvier 2016). Quotités prêt (CCH : L R ) Le montant du prêt est égal au produit d une quotité par le montant l opération apprécié dans la limite d un plafond (cf. infra). La quotité prêt (hors vente du parc social à ses occupants), commune au logement neuf et au logement ancien puis le 1er octobre 2014, est portée, à compter du 1 er janvier 2016, et sur tout le territoire à 40 %. La quotité prêt pour les opérations portant sur la vente du parc social à ses occupants est fixée à 10 % du coût total d opération. Pour mémoire, le montant du PTZ ne peut excér le montant du ou s autres prêts d une durée au moins égale à ux ans concourant au financement l'opération. Plafonds d opération pris en compte pour le calcul du PTZ (CCH : R ) Les plafonds d opération pris en compte (pour le neuf comme pour l ancien) pour le calcul du prêt sont les suivants : Nombre personnes stinées occuper logement à le Zone A Zone B1 Zone B2 Zone C et plus Nota bene : ces plafonds sont en vigueur puis le 1 er octobre Conditions remboursement du prêt (CCH : R ) Les conditions remboursement du prêt à taux zéro sont fonction la localisation du logement (zonage A, B1, B2 et C), et s ressources l'emprunteur (et celles s personnes stinées à occuper le logement, soit revenu fiscal référence l année n-2 ou «revenu plancher»). Pour déterminer les conditions remboursement du PTZ, on divise le montant retenu pour apprécier le respect s plafonds ressources (revenu fiscal référence ou coût d'opération divisé par neuf) par un coefficient familial, qui dépend du nombre personnes stinées à occuper le logement. Les revenus «familialisés» ainsi calculés déterminent les conditions remboursement. ADIL Gualoupe vous informe n Janvier 2016 page 3 -

4 Les valeurs du coefficient familial sont les suivantes : Nombre personnes Coefficient familial et plus 1,0 1,4 1,7 2,0 2,3 2,6 2,9 3,2 Revenus familialisés (en euros) Durée totale du prêt Pério différé total (*) (**) Pério remboursement s sommes restant dues à l'issue du différé Zone A Zone B1 Zone B2 Zone C à à à à ans 15 ans 10 ans à à à à ans 10 ans 12 ans à à à à ans 5 ans 15 ans (*) - Cette durée ne peut dépasser la plus longue s durées du ou s autres prêts concourant au financement l opération. (**) - L emprunteur peut réduire au moment l octroi du prêt cette pério remboursement (dans la limite quatre ans). Le remboursement, par mensualités constantes, du prêt sans intérêt s effectue en ux périos ; l emprunteur ne commence à rembourser qu à l issue la pério différé. Condition d occupation du logement à titre résince principale (CCH : L et R ) Le logement financé à l ai d un PTZ doit être occupé à titre résince principale par l emprunteur et les personnes stinées à occuper le logement au minimum huit mois par an, sauf en cas force majeure, pour raison santé ou en cas d obligation liée à l activité professionnelle, pendant une durée minimale six ans (sauf remboursement anticipé du prêt intervenant à l intérieur ce délai), à compter du premier déblocage fonds (au lieu la durée remboursement jusqu ici). L occupation doit intervenir dans un délai d un an à compter la déclaration d achèvement s travaux ou l acquisition du logement si celle-ci est postérieure. Ce délai peut être porté à six ans lorsque le logement est stiné à être occupé par l emprunteur à compter son départ à la retraite. Dans ce cas, le logement doit obligatoirement être loué sous conditions ressources et loyer (cf. infra). Par ailleurs, la location du logement est possible quand l emprunteur est appelé à quitter sa résince du fait la survenance d événements limitativement visés par la réglementation : mobilité professionnelle entraînant un trajet plus 70 km entre le nouveau lieu travail et le logement financé, décès, divorce, dissolution d un PACS, invalidité ou incapacité reconnue par la délivrance d une carte d invalidité par la commission s droits et l autonomie s personnes handicapées, chômage d une durée supérieure à un an attestée par l inscription à Pôle emploi. Obligatoire (en cas retraite) ou facultative (cf. supra), la location, d une durée maximale six ans, se fait dans les conditions prévues par la réglementation (conditions loyers et ressources PLS, déclaration à l établissement prêteur, durée maximale six ans). Le logement ne peut être ni affecté à la location saisonnière ou meublée, ni utilisé comme résince secondaire, ni occupé à titre d accessoire d un contrat travail, ni détruit sans qu il soit procédé à sa reconstruction dans un délai quatre ans à compter la date du sinistre. ADIL Gualoupe vous informe n Janvier 2016 page 4 -

5 Le logement peut être utilisé par l emprunteur ou l un s occupants du logement à titre accessoire pour un usage commercial ou professionnel dès lors que la surface affectée à cette activité n excè pas 15 % la surface financée initialement par le prêt. Passé le délai six ans, l emprunteur sera libre l usage du logement financé. Nota bene : Cette mesure d assouplissement peut concerner, en cas d accord entre l emprunteur et l établissement crédit, tous les PTZ en cours d amortissement, quelle que soit la date à laquelle l offre prêt a été émise (CCH : R et suivants pour les offres prêts émises puis le 1 er janvier 2011, CCH : R et suivants pour les offres prêts émises entre le 1 er février 2005 et le 31 décembre 2010 et R et suivants pour les offres prêt émises entre le 1 er octobre 1995 et le 31 janvier 2005) La mesure concerne également les prêts conventionnés dont l offre prêt est émise à compter du 1 er janvier 2016 et peut concerner, en cas d accord entre l emprunteur et l établissement prêteur, les prêts conventionnés en cours d amortissement. Changement propriétaire et transfert du prêt (CCH : L et R ) Toute mutation entre vifs (vente ou donation) du logement entraîne le remboursement intégral du capital restant dû au titre du PTZ, au plus tard au moment l accomplissement s formalités publicité foncière la mutation. Toutefois, l'emprunteur peut transférer son prêt sur une nouvelle opération éligible au PTZ, à la date du transfert. Désormais, au-là d un délai six ans suivant la date du premier déblocage fonds, le transfert prêt peut se faire sur toute opération d acquisition ou construction d une nouvelle résince principale (logement neuf ou ancien sans conditions localisation et/ou travaux, ou vente du parc social à ses occupants). L établissement crédit pourra toujours refuser le transfert s il a pour effet dégrar significativement le niveau garantie dont il dispose. Nota bene : cette mesure d assouplissement peut concerner, en cas d accord entre l emprunteur et l établissement crédit, tous les PTZ en cours d amortissement dont l offre prêt a été émise à compter du 1 er janvier Pour mémoire, dans le cadre s offres prêt PTZ émises précémment (CCH : R et suivants pour les offres prêts «NPTZ» émises entre le 1 er février 2005 et le 31 décembre 2010 et R et suivants pour les offres prêt émises entre le 1 er octobre1995 et le 31 janvier 2005), le transfert du prêt est déjà possible sur toute opération d acquisition ou construction d une nouvelle résince principale (logement neuf ou logement ancien sans conditions). La mesure d assouplissement concerne également les prêts conventionnés dont l offre prêt est émise à compter du 1 er janvier et peut concerner, en cas d accord entre l emprunteur et l établissement prêteur les prêts conventionnés en cours d amortissement à la date du 1 er janvier Dispositions relatives au PTZ réhabilitation (achat dans l ancien avec travaux) (CCH : L et R ) Le PTZ réhabilitation (acquisition d un logement ancien avec travaux), tel qu il a été mis en place par la loi finances pour 2015 et qui concernait jusqu ici certaines communes listées par arrêté (consulter l ADIL Gualoupe vous informe n ), est ouvert à l ensemble s communes. Les conditions relatives aux travaux (quotité et catégorie travaux) sont inchangées. Quotité et catégories travaux (CCH : L et R III) La quotité minimale travaux d'amélioration est fixée à 25 % du coût total l opération (incluant les dits travaux et correspondant à 1/3 du prix d acquisition seule hors frais notaire). ADIL Gualoupe vous informe n Janvier 2016 page 5 -

6 Pour mémoire, dans le cadre la réglementation PTZ, le coût total l opération comprend : la charge foncière ou la charge immobilière, les honoraires géomètre et les taxes afférentes, à l'exclusion s frais d'acte notarié et s droits d'enregistrement pour les terrains à bâtir ou les immeubles anciens, les coûts d'aménagement et viabilisation du terrain et les honoraires afférents, le coût s travaux, y compris les honoraires liés à leur réalisation ou leur certification, à l'exception s éventuels montants financés au moyen d un éco-prêt à taux zéro, les honoraires négociation restant, le cas échéant, à la charge l'acquéreur, les frais relatifs à l'assurance responsabilité décennale ou à l'assurance dommages-ouvrages, la taxe d'aménagement. Les travaux retenus corresponnt à tous travaux ayant pour objet la création surfaces habitables nouvelles ou surfaces annexes (au sens l arrêté du ), la mornisation, l assainissement ou l aménagement s surfaces habitables ou s surfaces annexes ainsi que les travaux stinés à réaliser s économies d énergie, à l exception ceux financés à l ai d un éco-prêt à taux zéro. L emprunteur doit justifier du programme travaux en fournissant à l établissement crédit une attestation sur l honneur conforme à un modèle (cf. annexe XIV l'arrêté du modifié) ainsi que l ensemble s vis permettant justifier du montant prévisionnel ces travaux. Pour mémoire, toutes les opérations financées par un PTZ (logement neuf et logement ancien) peuvent comprendre s travaux. Délai réalisation s travaux (CCH : L et R / arrêté du : JO du ) Comme pour toutes les opérations comprenant s travaux financés par un PTZ, ils vront être réalisés dans un délai trois ans à compter l'émission l'offre prêt. Par ailleurs, ils ne vront pas avoir été commencés par l emprunteur avant l émission l offre prêt. L emprunteur pourra solliciter au plus tard trois mois avant son expiration un allongement ce délai par une man motivée déposée auprès l établissement crédit dans les situations suivantes : en cas force majeure ; en cas maladie ou d accint l'emprunteur ayant entraîné une incapacité temporaire travail d une durée trois mois minimum ; en cas décès l emprunteur ; en cas procédure contentieuse liée à la réalisation l opération ; en cas reconnaissance l état catastrophe naturelle ou catastrophe technologique. Nota bene : les opérations finançables au titre du logement neuf et du logement ancien (dans le cadre vente du parc social à ses occupants) sont toujours finançables. Pour mémoire, est considéré comme un logement neuf au sens du PTZ : la construction d un logement accompagnée le cas échéant l acquisition droits construire ou terrains stinés à la construction ce logement, l acquisition d un logement en vue sa première occupation, l aménagement à usage logement locaux non stinés à l habitation, l acquisition d un logement en vue sa première occupation après la réalisation travaux gran envergure, l acquisition d un logement faisant l objet d un contrat location lorsque l emprunteur est le premier occupant à la date la levée d option. (*) Pour mémoire, cet article prévoit qu un décret fixe chaque année les conditions d attribution et les modalités du prêt aidé. ADIL Gualoupe vous informe n Janvier 2016 page 6 -

ADIL Actu'Logement PTZ ET SOCIÉTÉS D HABITAT PARTICIPATIF I - PTZ : OFFRES DE PRÊT ÉMISES À COMPTER DU 1 ER JANVIER 2016 (MÉTROPOLE ET DOM)

ADIL Actu'Logement PTZ ET SOCIÉTÉS D HABITAT PARTICIPATIF I - PTZ : OFFRES DE PRÊT ÉMISES À COMPTER DU 1 ER JANVIER 2016 (MÉTROPOLE ET DOM) ADIL Actu'Logement L actualité mensuelle sur le logement Janvier 2016 PTZ ET SOCIÉTÉS D HABITAT PARTICIPATIF I - PTZ : OFFRES DE PRÊT ÉMISES À COMPTER DU 1 ER JANVIER 2016 (MÉTROPOLE ET DOM) Le PTZ évolue!

Plus en détail

Le prêt à taux zéro : PTZ+

Le prêt à taux zéro : PTZ+ Le prêt à taux zéro : PTZ+ L article 86 de la loi de finances pour 2012 (JO du 29/12/2011) et ses textes d application (décret et arrêté du 30 décembre 2011 publiés au JO du 31/12/2011) mettent en place

Plus en détail

BAREMES DU LOGEMENT LE PRET A TAUX ZERO +

BAREMES DU LOGEMENT LE PRET A TAUX ZERO + BAREMES DU LOGEMENT PRETS Dernière mise jour le 1 er février 2012 LE PRET A TAUX ZERO + La loi de finances pour 2012 et ses textes d application (décret et arrêté du 30.12.11) mettent en place de nouvelles

Plus en détail

N 38 FÉVRIER 2016 LES MINI-GUIDES BANCAIRES FINANCEMENT. Le prêt à taux zéro. www.lesclesdelabanque.com. Le site pédagogique sur la banque et l argent

N 38 FÉVRIER 2016 LES MINI-GUIDES BANCAIRES FINANCEMENT. Le prêt à taux zéro. www.lesclesdelabanque.com. Le site pédagogique sur la banque et l argent FÉVRIER 2016 N 38 FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Le prêt à taux zéro Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE Qu est-ce

Plus en détail

FÉVRIER 2016 N 38 LES MINI-GUIDES BANCAIRES FINANCEMENT. Le prêt à taux zéro

FÉVRIER 2016 N 38 LES MINI-GUIDES BANCAIRES FINANCEMENT. Le prêt à taux zéro FÉVRIER 2016 N 38 FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES Le prêt à taux zéro 2 Ce mini-guide vous est offert par : Pour toute information complémentaire, nous contacter : info@lesclesdelabanque.com Le présent

Plus en détail

«Le Val de Blore» Une élégante résidence à l Architecture Contemporaine. 19-25 Boulevard de l Armée des Alpes à Nice

«Le Val de Blore» Une élégante résidence à l Architecture Contemporaine. 19-25 Boulevard de l Armée des Alpes à Nice «Le Val de Blore» Une élégante résidence à l Architecture Contemporaine 19-25 Boulevard de l Armée des Alpes à Nice Devenez propriétaire de votre résidence principale à Nice en toute sécurité grâce au

Plus en détail

LES NOUVELLES DISPOSITIONS DU PRET A TAUX 0. Dès le 1er janvier 2016 : les conditions de prêt plus avantageuses dans le neuf et l ancien

LES NOUVELLES DISPOSITIONS DU PRET A TAUX 0. Dès le 1er janvier 2016 : les conditions de prêt plus avantageuses dans le neuf et l ancien LES NOUVELLES DISPOSITIONS DU PRET A TAUX 0 Valable pour tout achat dans le neuf Financement de mon logement jusqu à 40 % Remboursable au bout de 5, 10 ou 15 ans en fonction de mes revenus Prêts extensibles

Plus en détail

LE DISPOSITIF DUFLOT

LE DISPOSITIF DUFLOT LE DISPOSITIF DUFLOT La loi de finances pour 2013 créé un nouveau dispositif d investissement locatif dit «Duflot». Applicable à des opérations réalisées entre le 1 er janvier 2013 et le 31 décembre 2016,

Plus en détail

Prêt à taux zéro (PTZ)

Prêt à taux zéro (PTZ) Page 1 sur 8 Accueil particuliers > Argent > Crédit immobilier > Prêt à taux zéro (PTZ) Fiche pratique Prêt à taux zéro (PTZ) Vérifié le 07 janvier 2016 - Direction de l'information légale et administrative

Plus en détail

NOUVEAU REGLEMENT D INTERVENTION DE NIMES METROPOLE EN MATIERE D ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE

NOUVEAU REGLEMENT D INTERVENTION DE NIMES METROPOLE EN MATIERE D ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE NOUVEAU REGLEMENT D INTERVENTION DE NIMES METROPOLE EN MATIERE D ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE Approuvé par délibération du 15 juillet 2013 Préambule Le soutien aux opérations d accession sociale à

Plus en détail

TRAVAUX D ECONOMIE D ENERGIE : L ECO-PRET A TAUX ZERO

TRAVAUX D ECONOMIE D ENERGIE : L ECO-PRET A TAUX ZERO UNION DES SYNDICATS DE L IMMOBILIER TRAVAUX D ECONOMIE D ENERGIE : L ECO-PRET A TAUX ZERO Financement des travaux d amélioration de la performance énergétique dans les logements anciens L article 99 de

Plus en détail

Plafonds de ressources P.S.L.A. (Prêt Social de Location Accession)

Plafonds de ressources P.S.L.A. (Prêt Social de Location Accession) Le PASS-FONCIER est un dispositif d aide à l accession à la propriété de logements neufs affectés à la résidence principale par des ménages primo-accédants à revenus modestes, régi par les articles R.

Plus en détail

ADIL DE L ISERE GRENOBLE

ADIL DE L ISERE GRENOBLE Le contrat de location-accession & Le Prêt Social Location-Accession ADIL DE L ISERE 2 boulevard Maréchal Joffre 38000 GRENOBLE 04 76 53 37 30 Page 1 Introduction Sommaire 1 - LE REGIME JURIDIQUE Le contrat

Plus en détail

REGLEMENT D ATTRIBUTION DE SUBVENTIONS PAR LA CCVL AFIN D AIDER A LA PRIMO-ACCESSION SOUS CONDITIONS DE RESSOURCES

REGLEMENT D ATTRIBUTION DE SUBVENTIONS PAR LA CCVL AFIN D AIDER A LA PRIMO-ACCESSION SOUS CONDITIONS DE RESSOURCES REGLEMENT D ATTRIBUTION DE SUBVENTIONS PAR LA CCVL AFIN D AIDER A LA PRIMO-ACCESSION SOUS CONDITIONS DE RESSOURCES Article 1 : Objet Le présent règlement a pour objet de préciser les modalités d attribution

Plus en détail

Conseil de Surveillance du 23 février 2012

Conseil de Surveillance du 23 février 2012 PRETS ACCESSION ARTICLES R. 313-19-1 II ET R. 313-20-1 II DU CCH ----------------------- En application de l article R. 313-12 du code de la construction et de l habitation, l UESL peut déterminer par

Plus en détail

Vous. souhaitez emprunter. Emprunteur :... Entreprise :... N d entreprise :... N de demande :... N de dossier :... N de paiement :...

Vous. souhaitez emprunter. Emprunteur :... Entreprise :... N d entreprise :... N de demande :... N de dossier :... N de paiement :... CADRE RÉSERVÉ À ENTREPRISES-HABITAT Emprunteur :... Entreprise :... N d entreprise :... N de demande :... N de dossier :... N de paiement :... Date de réception du dossier :... Vous souhaitez emprunter?

Plus en détail

Le prêt immobilier bonifié

Le prêt immobilier bonifié Le prêt immobilier bonifié Prestations Le prêt immobilier bonifié peut être accordé en France métropolitaine et dans les départements d outremer pour : le financement partiel de l achat d un logement neuf

Plus en détail

Les principales dispositions de la loi de finances pour 2016 du 29 décembre 2015

Les principales dispositions de la loi de finances pour 2016 du 29 décembre 2015 Les principales dispositions de la loi de finances pour 2016 du 29 décembre 2015 IMPÔT SUR LE REVENU GÉNÉRALITÉS Barème CGI. art. 197 Revalorisation annuelle par rapport au barème 2014 + 0,1 % Montant

Plus en détail

Le PTZ + : comment ça marche?

Le PTZ + : comment ça marche? Date : jeudi 16 décembre 2010 Destinataire(s) : Coopératives d Hlm Le PTZ + : comment ça marche? Cette note présente la réglementation du «PTZ+» qui s appliquera à compter du 1 er janvier 2011. Les informations

Plus en détail

Loi Urbanisme et Habitat

Loi Urbanisme et Habitat Loi Urbanisme et Habitat > Volet Logement < Nouveau dispositif Robien en faveur de l investissement locatif Loi Urbanisme et Habitat du 2 juillet 2003 Volet logement Sommaire Les dispositions Robien votées

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Le nouveau prêt à taux zéro (PTZ+)

DOSSIER DE PRESSE. Le nouveau prêt à taux zéro (PTZ+) DOSSIER DE PRESSE Le nouveau prêt à taux zéro (PTZ+) Paris, le 28 décembre 2012 Contact Service de presse du ministère de l Égalité des territoires et du Logement 72, rue de Varenne, 75007 Paris - 01 44

Plus en détail

LA LETTRE DE EDITO. Refonte du barème de l IR. Optimisez votre Impôt sur le revenu! N 26 Mai 2015. Tranches (1)

LA LETTRE DE EDITO. Refonte du barème de l IR. Optimisez votre Impôt sur le revenu! N 26 Mai 2015. Tranches (1) LA LETTRE DE N 26 Mai 2015 EDITO Optimisez votre Impôt sur le revenu! Nous vous proposons dans cette lettre d information les règles principales applicables pour déterminer et optimiser votre impôt sur

Plus en détail

VOUS ACHETEZ AVEC LE PRÊT À TAUX ZÉRO - PTZ+

VOUS ACHETEZ AVEC LE PRÊT À TAUX ZÉRO - PTZ+ Février 2015 VOUS ACHETEZ AVEC LE PRÊT À TAUX ZÉRO - PTZ+ LES CONDITIONS LIÉES À L'EMPRUNTEUR Le PTZ+ est accessible au primo-accédant candidat à l'acquisition de sa résidence principale, dont le montant

Plus en détail

PROJET DE LOI. relatif à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production de logement social

PROJET DE LOI. relatif à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production de logement social RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l égalité des territoires et du logement PROJET DE LOI relatif à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production

Plus en détail

Le nouveau prêt à taux zéro PTZ+ Préfecture de l Allier 18 février 2011

Le nouveau prêt à taux zéro PTZ+ Préfecture de l Allier 18 février 2011 Le nouveau prêt à taux zéro PTZ+ Préfecture de l Allier 18 février 2011 Sommaire 1. Rappel des dispositifs au 31 décembre 2010 2. Objectifs de la réforme 3. Le PTZ+ Bénéficiaires Opérations finançables

Plus en détail

direction générale de l Urbanisme de l Habitat et de la Construction

direction générale de l Urbanisme de l Habitat et de la Construction direction générale de l Urbanisme de l Habitat et de la Construction uestions éponses SOMMAIRE Pages 1 Un prêt simplifié pour vous aider à acheter un logement 2 2 Le nouveau prêt à 0 % et les autres prêts

Plus en détail

Dossier de Candidature

Dossier de Candidature Dossier de Candidature BORDEAUX QUARTIER ST MICHEL 49 rue Carpenteyre PRESENTATION DU PROJET Préambule L opération du 49 rue Carpenteyre constitue un des éléments du programme développé sur cet ilot «Carpenteyre»,

Plus en détail

Refonte des fiches fiscalités du Site Internet VDH 27/03/2015 RUBRIQUE N 6 : LE DICO DE L IMPOTS

Refonte des fiches fiscalités du Site Internet VDH 27/03/2015 RUBRIQUE N 6 : LE DICO DE L IMPOTS RUBRIQUE N 6 : LE DICO DE L IMPOTS ABATTEMENTS Sommes forfaitaires qui, appliquées à la valeur locative brute d un bien, permettent de la faire baisser et donc de faire diminuer le montant de l impôt ;

Plus en détail

2013/6098 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013

2013/6098 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013 2013/6098 Direction de l'aménagement Urbain PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013 Commission Urbanisme - Développement Durable - Cadre de Vie et Environnement du 4 décembre 2013

Plus en détail

LE PRET A TAUX ZERO PLUS (PTZ+)

LE PRET A TAUX ZERO PLUS (PTZ+) LE PRET A TAUX ZERO PLUS (PTZ+) Le «Prêt à taux zéro plus» est un dispositif d'aide à l'accession mis en place par le ministère du logement à compter de 2011, et modifié plusieurs fois depuis ces dernières

Plus en détail

Règlement D Action Solidaire modifié par l Assemblée Générale des 16 et 17 septembre 2013

Règlement D Action Solidaire modifié par l Assemblée Générale des 16 et 17 septembre 2013 1 Une commission de l action sociale est constituée. Elle est composée du président, du secrétaire général et du trésorier général. En cas d absence de l un de ses membres, le vice-président ou le trésorier-adjoint

Plus en détail

Le contrat de prêt immobilier

Le contrat de prêt immobilier Le contrat de prêt immobilier samedi 8 septembre 2007, par Gabriel Neu-Janicki (Date de rédaction antérieure : 8 septembre 2007). LE CONTRAT DE PRET IMMOBILIER I. Les documents à fournir pour une demande

Plus en détail

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 LES MÉCANSIMES DE LA LOI ROBIEN

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 LES MÉCANSIMES DE LA LOI ROBIEN LES MÉCANSIMES DE LA LOI ROBIEN La défiscalisation immobilière : loi Robien Introduction La Loi de Robien, dispositif de défiscalisation immobilière mis en place en 2003, accordait certains avantages fiscaux

Plus en détail

A compléter par Douarnenez Communauté : Dossier n. A compléter par l ADIL 29 : Nom : Prénom : Commune du projet : Date d ouverture du dossier :

A compléter par Douarnenez Communauté : Dossier n. A compléter par l ADIL 29 : Nom : Prénom : Commune du projet : Date d ouverture du dossier : «CLÉ PRIMO ACCESSION» PRET A TAUX ZERO DE DOUARNENEZ COMMUNAUTE EN FAVEUR DE L ACCESSION A LA PROPRIETE, DANS L ANCIEN, DES JEUNES MENAGES A compléter par Douarnenez Communauté : Dossier n A compléter

Plus en détail

Quelles sont les réductions d impôt EN FAVEUR DU LOGEMENT dont je peux bénéficier?

Quelles sont les réductions d impôt EN FAVEUR DU LOGEMENT dont je peux bénéficier? DIRECTION DES SERVICES FISCAUX IMPÔT SUR LE REVENU Quelles sont les réductions d impôt EN FAVEUR DU LOGEMENT dont je peux bénéficier? Pour vous aider à remplir votre déclaration, La cellule impôts service

Plus en détail

Les logements de fonction

Les logements de fonction Les logements de fonction Mise à jour au 04/10/2013 Références juridiques : Loi n 90-1067 du 28 novembre 1990 relative à la FPT et portant modification de certains articles du Code des Communes, notamment

Plus en détail

AUTORITÉ DE CONTRÔLE PRUDENTIEL

AUTORITÉ DE CONTRÔLE PRUDENTIEL AUTORITÉ DE CONTRÔLE PRUDENTIEL Instruction n 2011-I-14 du 29 septembre 2011 relative à la surveillance des risques sur les crédits à l habitat en France L Autorité de contrôle prudentiel, Vu le Code monétaire

Plus en détail

F L A S H J U R I D I Q U E A T O U S L E S A D H É R E N T S

F L A S H J U R I D I Q U E A T O U S L E S A D H É R E N T S F L A S H J U R I D I Q U E A T O U S L E S A D H É R E N T S Flash 0904 du 4 février 2009 NOUVEAU DISPOSITIF DE RÉDUCTION D IMPÔT SUR LE REVENU POUR INVESTISSEMENT LOCATIF APPELÉ DISPOSITIF «SCELLIER»

Plus en détail

EXAMENS DE CERTIFICATION. Unité de valeur 3. Investissement immobilier. Durée : 2 heures. Documents à disposition : Néant

EXAMENS DE CERTIFICATION. Unité de valeur 3. Investissement immobilier. Durée : 2 heures. Documents à disposition : Néant Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC Affiliée au Certified Financial Planner Board of Standards et à l'international Certified Financial Planners Council Association

Plus en détail

Règlement d attribution

Règlement d attribution Règlement d attribution Attribution s logements - Principes généraux 1. Les logements gérés par la M.A.I.S. sont attribués suivant une procédure détaillée ci-après aux seuls ménages figurant dans le registre

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION DE LA CONVENTION D ASSURANCES COLLECTIVES DE CAUTIONNEMENT DE PRÊTS IMMOBILIERS

NOTICE D INFORMATION DE LA CONVENTION D ASSURANCES COLLECTIVES DE CAUTIONNEMENT DE PRÊTS IMMOBILIERS NOTICE D INFORMATION DE LA CONVENTION D ASSURANCES COLLECTIVES DE CAUTIONNEMENT DE PRÊTS IMMOBILIERS document contractuel 1. Objet de la convention Cette convention d assurance collective a été souscrite

Plus en détail

RÉFORME DE LA REDEVANCE POUR CRÉATION DE BUREAUX, DE LOCAUX COMMERCIAUX ET DE LOCAUX DE STOCKAGE

RÉFORME DE LA REDEVANCE POUR CRÉATION DE BUREAUX, DE LOCAUX COMMERCIAUX ET DE LOCAUX DE STOCKAGE RÉFORME DE LA REDEVANCE POUR CRÉATION DE BUREAUX, DE LOCAUX COMMERCIAUX ET DE LOCAUX DE STOCKAGE Article 50 de la loi n 2015-1786 du 29 décembre 2015 de finances rectificative pour 2015 Note d information

Plus en détail

Nouvelles dispositions applicables à la PEEC AGRICOLE

Nouvelles dispositions applicables à la PEEC AGRICOLE Nouvelles dispositions applicables à la PEEC AGRICOLE Fiches produits émises par le ministère de l Agriculture Le ministère de l Agriculture a actualisé les modalités de mise en œuvre des produits de la

Plus en détail

Textes abrogés : - Réf. classement : Publication : X B.O. J.O. DESTINATAIRES :

Textes abrogés : - Réf. classement : Publication : X B.O. J.O. DESTINATAIRES : La Défense, le 20 février 2006 Le Ministre de l emploi, de la cohésion sociale et du logement à Mesdames et Messieurs les préfets de région et de département Directions régionales et départementales de

Plus en détail

Version : Loi nº 2006 872 du 13 juillet 2006 art. 39, art. 40, art. 46 Journal Officiel du 16 juillet 2006

Version : Loi nº 2006 872 du 13 juillet 2006 art. 39, art. 40, art. 46 Journal Officiel du 16 juillet 2006 CODE GENERAL DES IMPOTS, CGI Article 31 Version : Loi nº 2006 872 du 13 juillet 2006 art. 39, art. 40, art. 46 Journal Officiel du 16 juillet 2006 I. Les charges de la propriété déductibles pour la détermination

Plus en détail

Ordonnance concernant l'octroi des allocations de formation du 24 juin 2011

Ordonnance concernant l'octroi des allocations de formation du 24 juin 2011 - 1 - Ordonnance concernant l'octroi des allocations de formation du 24 juin 2011 Le Conseil d'etat du canton du Valais vu la loi sur les allocations de formation du 18 novembre 2010; sur la proposition

Plus en détail

DIRECTIVE. 5 février 2015 9 mars 2015 oui

DIRECTIVE. 5 février 2015 9 mars 2015 oui DIRECTIVE PERSONNES MORALES REHABILITATION DE LOGEMENTS LOCATIFS SOCIAUX Réhabilitation de logements locatifs sociaux (hors logements pour étudiants) et structures collectives Personnes morales Réhabilitation

Plus en détail

Le Prêt à l Accession Sociale (PAS) Document strictement réservé aux professionnels

Le Prêt à l Accession Sociale (PAS) Document strictement réservé aux professionnels Le Prêt à l Accession Sociale (PAS) Direction Marketing Dans un contexte difficile de resserrement du marché immobilier et de disparition du PTZ + dans l ancien, le Prêt à l Accession Social (PAS) peut

Plus en détail

Offre d achat immeuble à revenus*

Offre d achat immeuble à revenus* Offre d achat immeuble à revenus* (usage résidentiel seulement) 1. IDENTIFICATION DES PARTIES ACHETEUR 1 : ACHETEUR 2 : VENDEUR 1 : Ci-après l «Acheteur» VENDEUR 2 : 2. OBJET DU CONTRAT Ci-après le «Vendeur»

Plus en détail

Aide à la production de logements sociaux en vue de favoriser la mixité sociale

Aide à la production de logements sociaux en vue de favoriser la mixité sociale Sommaire Aide à la production de logements sociaux en vue de favoriser la mixité sociale _ 3 Aide en faveur de la réhabilitation énergétique des logements sociaux 5 Aide pour l adaptabilité des logements

Plus en détail

Les aides en faveur de l adaptation du logement pour les personnes handicapées

Les aides en faveur de l adaptation du logement pour les personnes handicapées Les aides en faveur de l adaptation du logement pour les personnes handicapées Les personnes en situation de handicap ayant un projet de travaux d accessibilité ou d adaptation de leur logement (pose d

Plus en détail

LOT UNIQUE - ASSURANCES RISQUES STATUTAIRES DU PERSONNEL TITULAIRE (CNRACL) Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP)

LOT UNIQUE - ASSURANCES RISQUES STATUTAIRES DU PERSONNEL TITULAIRE (CNRACL) Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) LOT UNIQUE - ASSURANCES RISQUES STATUTAIRES DU PERSONNEL TITULAIRE (CNRACL) Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) CES EVENEMENTS SERONT ASSURES SELON LES CONDITIONS GENERALES, ET CONVENTIONS

Plus en détail

LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL

LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL FICHE 4 LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL Age légal : âge à partir duquel un assuré est en droit de demander sa mise à la retraite. L âge légal de départ en retraite est actuellement de 60

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ LAC ST-JEAN VILLE DE MÉTABETCHOUAN-LAC-À-LA-CROIX

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ LAC ST-JEAN VILLE DE MÉTABETCHOUAN-LAC-À-LA-CROIX PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ LAC ST-JEAN VILLE DE MÉTABETCHOUAN-LAC-À-LA-CROIX Résolution numéro 04.01.2011 Règlement relatif à un programme de crédit de taxes à l investissement pour favoriser la croissance

Plus en détail

date. durable pour certains équipements dans les constructions

date. durable pour certains équipements dans les constructions Le crédit d impôt développement durable TVA à taux réduit Les particularités POUR LE NEUF Construire des logements très économes en énergie est l un des objectifs du Grenelle Environnement. Des aides sont

Plus en détail

FISCALITE / INTERET D EMPRUNT

FISCALITE / INTERET D EMPRUNT Agence Départementale pour l Information sur le Logement des Bouchesdu-Rhône 7, cours Jean Ballard 13001 Marseille 04 96 11 12 00 FLASH INFO LOGEMENT ADIL 13 FIL / 11-09 - 07 FISCALITE / INTERET D EMPRUNT

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Avril 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

DEMANDE DE PRET D ETUDES

DEMANDE DE PRET D ETUDES PROVINCE DE LUXEMBOURG ANNEE 2010-2011 1ére Inspection Générale DEPARTEMENT DES AFFAIRES SOCIALES ET HOSPITALIERES DIVISION DES AFFAIRES SOCIALES Services des Prêts et des Primes DEMANDE DE PRET D ETUDES

Plus en détail

Municipalité d Ormstown 71-2012 RÈGLEMENT AUTORISANT UN PROGRAMME DE REVITALISATION. AVIS DE MOTION : 6 février 2012. ADOPTÉ LE : 2 avril 2012

Municipalité d Ormstown 71-2012 RÈGLEMENT AUTORISANT UN PROGRAMME DE REVITALISATION. AVIS DE MOTION : 6 février 2012. ADOPTÉ LE : 2 avril 2012 Municipalité d Ormstown 71-2012 RÈGLEMENT AUTORISANT UN PROGRAMME DE REVITALISATION AVIS DE MOTION : 6 février 2012. ADOPTÉ LE : 2 avril 2012 ENTRÉ EN VIGUEUR : 2 avril 2012 qu aux termes des articles

Plus en détail

RÈGLEMENT CONCERNANT L ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION DES FAÇADES COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS

RÈGLEMENT CONCERNANT L ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION DES FAÇADES COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS MUNICIPALITÉ DE DOLBEAU-MISTASSINI RÈGLEMENT NUMÉRO 1238-04 RÈGLEMENT CONCERNANT L ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION DES FAÇADES COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS

Plus en détail

CERTIFICAT DE CONFORMITÉ

CERTIFICAT DE CONFORMITÉ CERTIFICAT DE CONFORMITÉ Le présent certificat atteste que l Office municipal d habitation de conformité avec les exigences du Règlement sur l attribution des logements à loyer modique. a adopté les résolutions

Plus en détail

Code général des impôts

Code général des impôts Page 1 sur 5 Code général des impôts Livre premier : Assiette et liquidation de l'impôt Première Partie : Impôts d'état Titre premier : Impôts directs et taxes assimilées Chapitre premier : Impôt sur le

Plus en détail

Le dispositif Censi-Bouvard

Le dispositif Censi-Bouvard Le dispositif Censi-Bouvard Vous pouvez bénéficier d une réduction d impôts sur le revenu en fonction des investissements réalisés en qualité de Loueur Meublé Non Professionnel (LMNP). Le dispositif CENSI-BOUVARD

Plus en détail

(Loi n 2003-1311 du 30 décembre 2003 parue au JO du 31/12/2003)

(Loi n 2003-1311 du 30 décembre 2003 parue au JO du 31/12/2003) Flash fiscal et juridique n 755 page 1 LOI DE FINANCES POUR 2004 (Loi n 2003-1311 du 30 décembre 2003 parue au JO du 31/12/2003) 1. IMPOT SUR LE REVENU (Règles générales) Barème d imposition pour 2003

Plus en détail

XXVème séminaire de formation des directeurs de coopératives d Hlm. Cahier 5. La boite à outils de l accession sociale à la propriété

XXVème séminaire de formation des directeurs de coopératives d Hlm. Cahier 5. La boite à outils de l accession sociale à la propriété XXVème séminaire de formation des directeurs de coopératives d Hlm Cahier 5 La boite à outils de l accession sociale à la propriété Plafonds de ressources en accession sociale (protocole du 28 mars 2002,

Plus en détail

Code général des impôts Article 199 septvicies - Version en vigueur au 16 mai 2011

Code général des impôts Article 199 septvicies - Version en vigueur au 16 mai 2011 Code général des impôts Article 199 septvicies - Version en vigueur au 16 mai 2011 Modifié par Décret n 2011-520 du 13 mai 2011 - art. 1 I. Les contribuables domiciliés en France au sens de l'article 4

Plus en détail

FINANCEMENTS DE LOGEMENTS LOCATIFS A PERSONNES MORALES Art. R. 313-19-2 II, III,III bis, IV, V et VI et R. 313-20-2 I, II, III, IV, V et VI du CCH

FINANCEMENTS DE LOGEMENTS LOCATIFS A PERSONNES MORALES Art. R. 313-19-2 II, III,III bis, IV, V et VI et R. 313-20-2 I, II, III, IV, V et VI du CCH FINANCEMENTS DE LOGEMENTS LOCATIFS A PERSONNES MORALES Art. R. 313-19-2 II, III,III bis, IV, V et VI et R. 313-20-2 I, II, III, IV, V et VI du CCH de mise en œuvre En application de l article R 313-12

Plus en détail

LE DISPOSITIF DE CUMUL EMPLOI / RETRAITE

LE DISPOSITIF DE CUMUL EMPLOI / RETRAITE 09/09/09 LE DISPOSITIF DE CUMUL EMPLOI / RETRAITE fiches pratiques SOMMAIRE introduction le cumul emploi-retraite dans le régime général de la sécurité sociale 1. Conditions d ouverture du droit au cumul

Plus en détail

CONCESSIONS DE LOGEMENTS

CONCESSIONS DE LOGEMENTS CONCESSIONS DE LOGEMENTS I Types de concession de logement Il existe deux types de concession de logement : 1. Conditions d attribution La concession par nécessité absolue de service Aux termes de l article

Plus en détail

Convention collective de la Production. de Films d Animation. Annexe régime de prévoyance

Convention collective de la Production. de Films d Animation. Annexe régime de prévoyance Convention collective de la Production de Films d Animation Annexe régime de prévoyance OBJET : La présente annexe a pour objet de définir les conditions de prestations et de cotisations du régime de prévoyance

Plus en détail

CONTRAT DE RÉSERVATION

CONTRAT DE RÉSERVATION CONTRAT DE RÉSERVATION CONDITIONS PARTICULIÈRES DU CONTRAT N.. ARTICLE 1 DÉSIGNATION DES PARTIES Réservant : La société. Représentée par en sa qualité de.., dûment habilité à l effet des présentes. Il

Plus en détail

Réglementation des loyers des locaux d habitation

Réglementation des loyers des locaux d habitation Réglementation des loyers des locaux d habitation Page 1 S O M M A I R E DECRET N o 146/PG-RM DU 27 SEPTEMBRE 1967 TITRE PREMIER TITRE II Du maintien dans les lieux et du droit de reprise page 3 TITRE

Plus en détail

Entrée en vigueur Conducteurs concernés article 1 de l ordonnance de 1958 :

Entrée en vigueur Conducteurs concernés article 1 de l ordonnance de 1958 : Décret n 2007-1340 du 11 septembre 2007 relatif à la qualification initiale et à la formation continue des conducteurs de certains véhicules affectés aux transports routiers de marchandises ou de voyageurs.

Plus en détail

C O N V E N T I O N. (a) ******************

C O N V E N T I O N. (a) ****************** C O N V E N T I O N (a) ****************** ENTRE LES SOUSSIGNES : - Monsieur le Président du Conseil Général des Bouches-du-Rhône, agissant au nom et pour le compte du Département, en vertu de la délibération

Plus en détail

En cas d accident du travail ou sur le chemin du travail, comment est-on indemnisé?

En cas d accident du travail ou sur le chemin du travail, comment est-on indemnisé? En cas d accident du travail ou sur le chemin du travail, comment est-on indemnisé? Fiche juridique Accident du travail Lorsqu un ouvrier ou un employé a un accident du travail (ou sur le chemin du travail),

Plus en détail

IMPORTANT : Avant de remplir ce formulaire de demande de subvention, nous vous remercions de lire attentivement les informations suivantes :

IMPORTANT : Avant de remplir ce formulaire de demande de subvention, nous vous remercions de lire attentivement les informations suivantes : AIDE À L ACCESSION À LA PROPRIETE en 2016 Formulaire de demande de subvention (A compléter par le service habitat de Saint-Brieuc Agglomération) Date de réception du dossier : N dossier Service Habitat

Plus en détail

RÈGLEMENT CO-2015-872 ADOPTANT UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE COMPLÉMENTAIRE AU PROGRAMME ACCÈSLOGIS CHAPITRE I DÉFINITIONS

RÈGLEMENT CO-2015-872 ADOPTANT UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE COMPLÉMENTAIRE AU PROGRAMME ACCÈSLOGIS CHAPITRE I DÉFINITIONS RÈGLEMENT CO-2015-872 ADOPTANT UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE COMPLÉMENTAIRE AU PROGRAMME ACCÈSLOGIS LE CONSEIL DÉCRÈTE CE QUI SUIT : CHAPITRE I DÉFINITIONS 1. Aux fins d application de ce règlement, les

Plus en détail

NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE- OBJET : La majoration pour tierce personne du régime général. Base juridique

NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE- OBJET : La majoration pour tierce personne du régime général. Base juridique Conseil Technique National Service juridique droit des personnes et des familles NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE- OBJET : La majoration pour tierce personne du régime général Base juridique Article L.355-1

Plus en détail

garanties incapacité invalidité Vos Référence : M000230 NOVALIS Prévoyance

garanties incapacité invalidité Vos Référence : M000230 NOVALIS Prévoyance NOVALIS Prévoyance Institution de prévoyance régie par le Code de la Sécurité sociale Vos garanties incapacité invalidité Référence : M000230 NOVALIS Prévoyance verse des indemnités journalières et des

Plus en détail

ETUDE SUR LA FISCALITE IMMOBILIERE EN EUROPE

ETUDE SUR LA FISCALITE IMMOBILIERE EN EUROPE FEDERATION DES PROMOTEURS IMMOBILIERS DE FRANCE ETUDE SUR LA FISCALITE IMMOBILIERE EN EUROPE 20 octobre 2014 Ce rapport contient 7 pages Exposé préalable Méthologie de l étude Cette étude vise à comparer

Plus en détail

Demande de subvention

Demande de subvention Direction Générale Développement Direction équilibre territorial Service habitat Demande de subvention Aide départementale à l amélioration de l habitat privé «Développement d une offre de logements locatifs

Plus en détail

Règlement d attribution des logements communaux. de la commune d Uccle.

Règlement d attribution des logements communaux. de la commune d Uccle. Commune d Uccle Service du Logement Règlement d attribution des logements communaux de la commune d Uccle. Préambule La commune d Uccle a été une des toutes premières en Région de Bruxelles- Capitale à

Plus en détail

Rentabilité d un investissement locatif. Financer son projet par un prêt. La fiscalité pour l investissement locatif. Comment préparer son projet

Rentabilité d un investissement locatif. Financer son projet par un prêt. La fiscalité pour l investissement locatif. Comment préparer son projet Acheter pour louer et investissement locatif L achat d un bien immobilier est considéré comme un placement puisqu il est rentable au fil du temps. Il est possible d obtenir différents types de prêts pour

Plus en détail

AIDE A L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE

AIDE A L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE AIDE A L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE SUBVENTION DE LANNION-TREGOR COMMUNAUTE DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION (La demande doit être adressée avant la signature de l acte de vente définitif) Liste

Plus en détail

Décret N 84-289 DU 15 Mars 1984 Relatif au classement, à la forme juridique et aux opérations des établissements financiers

Décret N 84-289 DU 15 Mars 1984 Relatif au classement, à la forme juridique et aux opérations des établissements financiers Décret N 84-289 DU 15 Mars 1984 Relatif au classement, à la forme juridique et aux opérations des établissements financiers PRESENTATION REPUBLIQUE DU SENEGAL UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI MINISTERE DE

Plus en détail

Frais de déplacement

Frais de déplacement Références : Date de modification le 1 er janvier 2013 Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la Fonction Publique Territoriale. Décret n 90-437 du 28 mai

Plus en détail

Le Crédit Agricole s engage en faveur d un développement durable

Le Crédit Agricole s engage en faveur d un développement durable Le Crédit Agricole s engage en faveur d un développement durable www.ca-atlantique-vendee.fr L Engagement en faveur des Économies d Énergie Du fait de son histoire et de ses valeurs mutualistes, le Crédit

Plus en détail

BOI-TVA-IMM-20-20-40-20120912

BOI-TVA-IMM-20-20-40-20120912 BOI-TVA-IMM-20-20-40-20120912 TVA - Opérations concourant à la production ou à la livraison d'immeubles - Opérations immobilières réalisées dans le secteur du logement social - Opérations d'accession à

Plus en détail

LE DISPOSITIF «PINEL» LOGEMENTS NEUFS OU EN VEFA EN METROPOLE

LE DISPOSITIF «PINEL» LOGEMENTS NEUFS OU EN VEFA EN METROPOLE LE DISPOSITIF «PINEL» LOGEMENTS NEUFS OU EN VEFA EN METROPOLE La loi de finances pour 2015, qui a rebaptisé le dispositif «Duflot» en dispositif «Pinel», a apporté des améliorations au dispositif d investissement

Plus en détail

AVANTAGES EN NATURE ÉVALUATION ET COTISATIONS

AVANTAGES EN NATURE ÉVALUATION ET COTISATIONS Circulaire du 19 mai 2003 Dernière mise à jour janvier 2015 AVANTAGES EN NATURE ÉVALUATION ET COTISATIONS Réf. : - Articles L.242-1 et R242-1 du Code de la sécurité sociale. - Arrêté du 10 décembre 2002

Plus en détail

Régionalisation de la fiscalité immobilière

Régionalisation de la fiscalité immobilière Régionalisation de la fiscalité immobilière Les avantages fiscaux pour l acquisition ou la conservation de l habitation «propre» sont devenus depuis 2014 une compétence régionale. Pour toutes les autres

Plus en détail

Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016

Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016 Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016 Historique Le prêt à taux zéro renforcé, PTZ+, était entré en vigueur le 1 er janvier 2011. Il visait à favoriser l accession à la propriété. Réservé aux primo-accédants,

Plus en détail

GUIDE DU PTZ + 2016. Sarah : 06.12.41.85.11

GUIDE DU PTZ + 2016. Sarah : 06.12.41.85.11 GUIDE DU PTZ + 2016 Sarah : 06.12.41.85.11 Le gouvernement a décidé d aider encore plus le secteur du logement et notamment les emplois dans le bâtiment en modifiant le prêt à taux zéro actuel pour le

Plus en détail

DOCUMENT LES NOUVEAUX MONTANTS EN EUROS APPLICABLES AU 1 ER JANVIER 2002 INC I. LES MONTANTS EN EUROS PUBLIÉS DANS LES TEXTES LÉGISLATIFS

DOCUMENT LES NOUVEAUX MONTANTS EN EUROS APPLICABLES AU 1 ER JANVIER 2002 INC I. LES MONTANTS EN EUROS PUBLIÉS DANS LES TEXTES LÉGISLATIFS DOCUMENT LES NOUVEAUX MONTANTS EN EUROS APPLICABLES AU 1 ER JANVIER 2002 Rappel : depuis le 1er janvier 2002, tous les montants (seuils, taux, plafonds ) encore libellés en francs dans les lois et règlements

Plus en détail

Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère

Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère LES AIDES LOCALES A L ACCESSION A LA PROPRIETE DANS LE FINISTERE Les collectivités locales ont la possibilité de mettre en place une politique locale d aide

Plus en détail

Les aides pour les sociétés civiles immobilières

Les aides pour les sociétés civiles immobilières Comprendre TRAVAUX DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE Les aides pour les sociétés civiles immobilières Des conditions d attribution spécifiques Des aides financières existent pour soutenir les particuliers qui

Plus en détail

Texte des résolutions proposées

Texte des résolutions proposées 1 2 3 4 5 6 7 Résolutions de la compétence de l Assemblée Générale Ordinaire Première Résolution (Approbation des comptes sociaux de l exercice 2007) L Assemblée Générale, après avoir pris connaissance

Plus en détail

IMPOT SUR LE REVENU DECLARATION DU REVENU GLOBAL. Du / / / / / / / / / Au / / / / / / / / / IDENTIFICATION DU CONTRIBUABLE ... ... ...

IMPOT SUR LE REVENU DECLARATION DU REVENU GLOBAL. Du / / / / / / / / / Au / / / / / / / / / IDENTIFICATION DU CONTRIBUABLE ... ... ... Royaume du Maroc Modèle n ADP010F-10E IMPOT SUR LE REVENU DECLARATION DU REVENU GLOBAL Du / / / / / / / / / Au / / / / / / / / / Direction régionale ou (inter) préfectorale Subdivision Secteur Nom, Prénom(s)

Plus en détail

Règlement d attribution de logements communaux

Règlement d attribution de logements communaux Régie foncière de la Commune d Evere Page 1 de 7 Règlement d attribution de logements communaux Approuvé par le Conseil Communal d Evere en séance du 25. 04. 2013. Article 1 : Objet Le présent règlement

Plus en détail

Cas de non-assujettissement ou d exonération de CSG

Cas de non-assujettissement ou d exonération de CSG Cas de non-assujettissement ou d exonération de CSG NOTA : Sauf mention contraire, l exclusion de l assiette de la CSG entraîne exclusion de l assiette de la CRDS. I Revenus d activité A - L assiette de

Plus en détail