FORMATION INTEGRATION. Le prêt immobilier et son environnement.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FORMATION INTEGRATION. Le prêt immobilier et son environnement."

Transcription

1 FORMATION INTEGRATION Le prêt immobilier et son environnement.

2 Un projet immobilier

3 Projet Défini Projet Non Défini Besoin en financement

4 Projet Besoin 1 Valeur du bien Prix de vente Agence, PAP, Bulle de vente, Adjudication, Soulte 2 Frais d agence Entre 4 et 10% Frais de Notaire Les frais de notaires comprennent les droits payés au Trésor Public, les débours (enregistrement cadastral), les émoluments et les honoraires Frais Frais de garantie Le choix de la garantie dépend du nouvel organisme prêteur (caution ou hypothèque) 3 Apport personnel Somme dont dispose un emprunteur pour effectuer une opération et qui ne sera pas empruntée.

5 Type de bien : bien achevé depuis plus de cinq ans Département : 75 Montant du bien : Debours : 400 Etat : Notaire : Montant des Frais : Type de bien : bien achevé depuis moins de cinq ans acquis en l'état futur d'achèvement (VEFA) Département : 75 Montant du bien : Debours : 400 Etat : 715 Notaire : Montant des Frais : Type de bien : bien achevé depuis moins de cinq ans et déjà vendu au moins une fois depuis l'achèvement de l'immeuble Département : 75 Montant du bien : Debours : 400 Etat : 998 Notaire : 1779 Montant des Frais : 3177

6 Caution La caution bancaire (ou cautionnement bancaire) est assuré par les établissements financiers ou d assurance ou encore les mutuelles professionnelles. Garantie réelle L hypothèque (HC) ou privilège de prêteur de deniers (IPPD) est une garantie traditionnelle consentie par l emprunteur sur son bien immobilier. Elle doit être établie par le notaire et publiée à la Conservation des hypothèques. L inscription hypothécaire est valable, pour toute la durée du prêt, plus 1 an, mais elle ne peut excéder 35 ans Autres Le nantissement est défini dans le code civil (article 2071) comme un contrat par lequel un débiteur remet une chose à son créancier pour sûreté de la dette.

7 Bien ancien : Frais de Notaire : Frais de garantie (caution) : Apport : Besoin en financement : Exemples Bien neuf : Frais de Notaire : Frais de garantie (réelle) : Apport : Besoin en financement :

8 Un prêt immobilier Présentation Le crédit immobilier est un financement par emprunt destiné à couvrir tout ou partie d'un achat immobilier, d'une opération de construction, ou des travaux sur un bien immobilier existant. Ce qui le compose Un crédit immobilier est composé de plusieurs éléments : montant, durée, taux hors assurance (fixe ou révisable), taux effectif global (TEG), échéance (mensuelle, trimestrielle, semestrielle, annuelle), garantie, assurance, frais de dossier.

9 Le prêt à Taux 0%

10 Le prêt à Taux 0% Présentation Le prêt à taux zéro renforcé (PTZ+) s'adresse aux personnes souhaitant acquérir leur première résidence principale Le PTZ+ peut ne financer qu'une partie de l'achat du logement et être complété par d'autres prêts immobiliers ou des apports personnels La construction ou l'achat d'un logement neuf Normes BBC et RT 2012 La transformation (ou l'achat pour transformation) d'un local, neuf ou ancien, en logement Ne doit pas avoir été propriétaire de sa résidence principale au cours des 2 années précédant la demande de prêt Quel logement? Bénéficiaires L'achat d'un logement ancien quand les travaux à réaliser sont d'une importance telle qu'il sera assimilé à un local neuf L'achat d'un logement social ancien vendu par un bailleur social à ses occupants ou aux gardiens d'immeuble qu'il emploie Titulaire d'une carte d'invalidité et dans l'incapacité d'exercer une activité professionnelle Bénéficiaire de l allocation adulte handicapé (AAH) ou allocation d éducation enfant handicapé (AEEH) Victime d'une catastrophe ayant rendu sa résidence définitivement inhabitable

11 Le Prêt Accession Sociale

12 Est un prêt conventionné accordé par une banque ou un établissement financier ayant passé une convention avec l'état. Il est remboursable avec intérêts et peut donner droit à l'aide personnalisée au logement (APL). En % des emprunteurs ont droit à ce montage Présentation Les avantages du PAS? Bénéficier des APL. Frais de garanties réduits. Frais de dossier plafonnés à 500. Prêts de 5 à 30 ans. Les bénéficiaires du PAS : Ressources inférieures à un plafond. Pour une résidence principale. Nombre de personnes Zone A Zone B1 Zone B2 Zone C DOM Par personne supplémentaire

13 PEL CEL

14 Le plan épargne logement (PEL), ouvert à partir du 1er mars 2011, est une épargne bloquée qui, quand son terme est atteint, soit 4 ans, peut être utilisée de plusieurs façons. Il peut ainsi soit être clôturé, soit être poursuivi, soit permettre d'obtenir un prêt immobilier à un taux privilégié. L'obtention du prêt permet également au souscripteur de bénéficier d'une prime versée par l'état. Présentation Conditions d'utilisation du prêt Le prêt peut permettre notamment : - l'achat et la construction d'un logement neuf ou ancien destiné à l'habitation principale, - le financement de travaux ou l'amélioration du logement destiné à l'habitation principale. Montant et durée du prêt Montant maximum du prêt : Durée du prêt : 2 à 15 ans. Le taux d'intérêt dépend de la période où a été souscrit le PEL. Plans ouverts Taux d'intérêt du prêt depuis le 1er août ,20 % entre le 1er juillet 2000 et 31 juillet ,97% entre le 26 juillet 1999 et le 30 juin ,31% entre le 9 juin 1998 et le 25 juillet ,60% entre le 23 janvier 1997 et le 9 juin ,80% entre le 7 février 1994 et le 22 janvier ,54% entre le 16 mai 1986 et le 7 février ,32%

15 Le compte épargne logement (CEL) permet à son titulaire, sous conditions, d'obtenir un prêt bancaire à un taux préférentiel, pour réaliser notamment un investissement immobilier ou des travaux dans son logement, ainsi qu'une prime d'épargne versée par l'état. Présentation Conditions nécessaires pour obtenir un prêt Conditions d'affectation du prêt Le prêt peut être obtenu pour : construire ou acheter une résidence principale, neuve ou ancienne, acquérir un terrain à construire si le prêt finance simultanément les dépenses de construction, financer des travaux d'économie d énergie ou d'amélioration. Si le CEL a été ouvert avant le 1 mars 2011, il peut permettre d'obtenir un prêt pour acheter une résidence secondaire Montant et durée du prêt Le montant du prêt dépend de sa durée et des intérêts acquis pendant la phase d'épargne. Son montant maximum est de La durée du prêt est de 2 à 15 ans.

16 Quels avantages?

17 Taux fixe Montant Durée (en mois) 300 Taux hors assurance 4% Assurances 0,432 %A Garanties 2370 Échéance 845,76 Intérêts Solution classique PTZ + Taux fixe Montant Durée (en mois) Taux hors assurance 0% 4 Assurances 0,432 %A 0,432 %A Solution avec prêt aidé Garanties Échéance 8,64 757,52 Intérêts

18 Plan de financement sans lissage DPV Prêts immobiliers- usage interne exclusif Contrainte : effort de remboursement supplémentaire les premières années

19 Plan de financement avec lissage DPV Prêts immobiliers- usage interne exclusif Fonc+onnement : les premières années l adhérent rembourse plus au?tre du PTZ et du PEL et moins au?tre du prêt principal. Bénéfice : l effort de remboursement est régulier!

20 DPV Prêts immobiliers- usage interne exclusif

21 Renégociation d un prêt immobilier

22 Renégociation d un prêt immobilier Présentation Renégocier son crédit (ou prêt) immobilier consiste à rembourser un crédit existant et à le remplacer par un nouveau à un taux moins élevé Quels frais liés au rachat? Les IRA (Indemnités de remboursement par anticipation) Ø L adhérent doit s acquitter de ces pénalités de remboursement anticipé, négociées à la souscription du prêt, car ces négociations excluent toujours le cas d'un rachat de prêt Ø Les pénalités de remboursement anticipé, qui correspondent à 6 mois d'intérêts avec un maximum de 3 % du capital restant dû Frais de garantie Le choix de la garantie dépend du nouvel organisme prêteur (caution ou hypothèque) Frais de dossier Voir conditions de l organisme prêteur v Pour que le rachat de prêt soit intéressant, il faut que le gain sur le coût total du crédit (coût du crédit actuel moins coût du nouveau crédit) soit suffisant pour couvrir l ensemble de ces frais. v Seules certaines banques partenaires peuvent intégrer dans le nouveau prêt les frais liés au rachat (IRA/garantie/frais de dossier). Les autres demanderont à votre adhérent d apporter au moins les frais de garantie et les frais de dossier

23 Renégociation d un prêt immobilier Mr Paul est accédant à la propriété Il rembourse un prêt de 616,46 (avec assurance) au taux de 4,8%. La durée restante est de 240 mois. Il souhaite profiter d un taux plus bas IRA : ( x 4,8) /2= 2144 (1 semestre d intérêts) Caution crédit logement: 1327 Frais de dossier: 500 Total frais: 3971 Nouveau prêt : Quelles solutions proposer à cet adhérent? Solution 1 Solution 2 Je propose à mon adhérent de réduire son échéance en cours tout en conservant sa durée restante. Cette solution permet à mon adhérent d alléger son budget mensuel Je propose à mon adhérent de réduire sa durée de prêt tout en conservant son échéance actuelle. Cette solution permet à mon adhérent de rembourser plus rapidement son prêt Ø Allègement de 38 /mois Ø Economie de sur le coût du crédit Ø Durée réduite de 24 mois Ø Economie de sur le coût du crédit

24 Rachat de soulte

25 Le rachat de soulte Le rachat de soulte s'effectue dans le cadre de la dissolution de la communauté, que ce soit par voie de succession suite au décès d'un conjoint ou par le divorce. L'opération du rachat de soulte permet de devenir propriétaire de la part d'une autre personne (en général le conjoint) Présentation Calcul du rachat de soulte Le calcul est très simple. On commence par déterminer la valeur nette du logement. pour cela, il suffit de faire l'opération suivante: VALEUR DU LOGEMENT - CAPITAL RESTANT DU SUR LE PRET = VALEUR NETTE DU LOGEMENT Ensuite on détermine la valeur pour chaque membre de la communauté, ce qui est simple dans la mesure ou chacun est propriétaire de 50% du bien. VALEUR NETTE DU LOGEMENT / 2 La difficulté réside évidemment dans la détermination de la valeur du bien immobilier. En cas de divorce, il n'est pas rare que les deux ex-conjoints ne s'entendent pas sur la valeur à prendre en compte. La voie juridique et la nomination d'un expert seront alors les seules solutions.

26 Le rachat de soulte Imaginons qu'un bien immobilier ait une valeur de et que le capital restant dû au moment du rachat de soulte soit de : Nous allons commencer par déterminer la valeur nette du bien. Exemple de calcul d'une soulte = Ensuite on détermine la part de chaque membre de la communauté : / 2 = est le montant que la personne qui souhaite garder le logement devra verser à l'autre Pour que notre adhérent puisse rester propriétaire de son bien, il devra être solvable sur le plan de financement suivant: Soulte ( ) + Frais de notaire+ CRD ( )

27 Le prêt relais

28 Le prêt relais Pourquoi utiliser un prêt relais? Présentation Vous avez trouvé un nouveau logement à acheter que vous pensez financer en revendant celui que vous occupez actuellement. Le problème, c est qu il n est pas facile de faire coïncider les dates d achat et de revente. Souvent, la décision d'achat est à prendre rapidement sous peine de voir le bien convoité, remporté par d autres personnes. Il n est pas question, non plus, de brader sa demeure actuelle, uniquement pour bénéficier des fonds dans les temps. Pour résoudre ce problème de délai, les banques ont mis en place le prêt relais ou crédit relais (appelé aussi Crédit-revente). Il s agit d'un crédit à court terme, destiné à permettre le financement d'un achat en attendant la réalisation d une vente. La durée de ce type de prêt varie de 1 à 2 ans. En général, son montant représente entre 60 et 80% de la valeur du bien mis en vente. La banque demande une estimation par une agence ou un notaire pour évaluer le bien.

29 Le prêt relais Il existe deux types de crédit relais : -Le prêt-relais «sec» Les différents types de crédit relais Il est st utilisé lors de l achat d un logement dont le prix est entièrement financé par la revente du logement actuel. Il s agit d une avance à court terme de 6 à 12 mois, de fait le taux est généralement plus élevé -Le crédit relais associé à un prêt principal Habituellement, le prix du nouveau logement à acquérir est supérieur à celui du logement actuel à revendre. Les banques proposent, dans ce cas, un plan de financement intégrant d une part, un crédit-relais, et d autre part, un crédit à long terme. On parlera alors de crédit-relais associé à un prêt long terme. Lorsque vous vendez votre logement, vous remboursez alors une partie du prêt par anticipation (le contrat prévoit généralement une absence de pénalités de ce remboursement anticipé partiel) La banque modifie alors le prêt pour diminuer le montant des mensualités ou la durée restante, suivant l option qui a été prévue dans le plan de financement.

30 Le prêt relais Traitement des principales objections sur le prêt relais Le prêt relais est couteux Contrairement à ce que l on peut croire, le prêt relais permet de faire de réelles économies: - Vendre son bien avant d acheter peut vous obliger à louer un bien le temps d acheter, ce qui entraine un double déménagement - Chercher à vendre son bien avant de réaliser un nouvel achat peut vous obliger à brader votre bien. Mettre en place un prêt relais vous laisse plus de temps pour vendre votre bien au meilleur prix Mon banquier m a déconseillé de faire un prêt relais. Ca me parait très compliqué Les conseillers bancaires ne sont pas toujours des spécialistes en financement immobilier. De plus, certaines banques ne proposent pas toujours de solutions adaptées au prêt relais. La force du CSF est de travailler avec de nombreux partenaires spécialisés dans ce type d opération. Je vais vous expliquer très simplement les avantages de cette formule

31 Le prêt relais Démonstration Mise en vente d un bien Apport personnel Frais de garantie et frais de dossier Nouvel achat Frais de notaire CRD en cours Revenus du foyer Solution 1 (CFF) Ø Le CRD du prêt est en cours est englobé dans le coût de l opération Ø Jusqu à la vente du bien, notre adhérent ne rembourse que l échéance du long terme et uniquement les assurances du relais. Ø Les intérêts du prêt relais seront dus à la vente du bien Ø Le relais est calculé sur la base de 70% dans l ancien et 60% dans le neuf de la valeur estimative du bien Solution 2 (Autres banques) Ø Jusqu à la vente de son bien, notre adhérent continue à rembourser son prêt en cours + les assurances du LT et relais Ø Calcul du relais: (60% ou 70%) de la vente - CRD Ø Les intérêts du prêt relais seront dus à la vente du bien

32 Prêt Infine

33 Le prêt Infine Dans le cas d'un prêt amortissable classique, l'emprunteur rembourse en plus des intérêts une partie du capital à chaque mensualité. Ainsi, échéance après échéance, le capital restant dû, et en conséquence les intérêts, diminuent. Présentation Dans un prêt in fine l'emprunteur ne rembourse le capital qu'à la fin, en une seule fois et les mensualités ne comprennent que des intérêts, calculés sur toute la durée sur la totalité du capital emprunté. En conséquence, le coût d'un prêt in fine est plus élevé qu'un prêt classique. Néanmoins, associé à un investissement locatif, la balance est renversée et le prêt in fine devient plus avantageux.

34 Cadre juridique

35 Loi Scrivener La loi n du 10 janvier 1978 dite loi Scrivener a pour objectif d'améliorer l information préalable du consommateur et de le protéger concernant les crédits. Elle a été promulguée sous l'impulsion de la Secrétaire d État à la Consommation Christiane Scrivener du gouvernement Raymond Barre. La loi impose aux établissements prêteurs un minimum d'information et de protection à l'égard de l'emprunteur : è Une offre préalable de crédit remise à l'emprunteur est obligatoire. è Mentions obligatoires sur les offres : identité, condition du crédit (montant, TEG annualisé (TAEG), durée ), montant à rembourser (avec et sans assurance), montant des frais. Loi Scrivener 2 La loi Scrivener 2 est une loi instaurée le 13 juillet 1979, et impose aux établissements prêteurs ; è Edition d'un tableau d'amortissement détaillé : Pour chaque échéance il doit indiquer le montant du capital et des intérêts remboursés, è Le montant des frais de dossier, d'instruction ou de parts sociales, è Délai de réflexion de 30 jours francs avec un délai minimum de 10 jours à compter de la réception de l offre (le cachet de la poste fait foi). l'offre peut être acceptée à partir du 11éme jour.

36

37 Loi Chatel Le Parlement vote le 20 décembre 2007 le projet de loi «pour le développement de la concurrence au service des consommateurs» présenté par Luc Chatel, secrétaire d État à la Consommation. Il y a deux lois Chatel, celle de janvier 2005 "tendant à conforter la confiance et la protection du consommateur", et la loi pour le développement de la concurrence au service des consommateurs ou loi Chatel 2, promulguée début Les établissements de crédit sont tenus, à compter du 1er octobre 2008, de délivrer pour les offres de prêts à taux variable, une notice présentant les conditions et les modalités de variation du taux d'intérêt et un document d'information contenant une simulation de l'impact d'une variation de ce taux sur les mensualités, la durée du prêt et le coût total du crédit. Chaque année, les emprunteurs à taux variable devront être informés du montant du capital restant à rembourser au prêteur.

38 Loi Lagarde La loi Lagarde est une loi qui réglemente le crédit à la consommation, publiée au Journal Officiel le 2 juillet 2010 et entrée en application progressivement entre le 1 er septembre 2010 et le 1 er avril Elle porte le nom de Christine Lagarde, ministre de l Economie, des Finances et de l Industrie de juin 2007 à juin 2011 La loi Lagarde est venue renforcer la loi MURCEF (Mesures Urgentes Réformes Caractère Economique Financier) de 2001, qui interdit aux organismes prêteurs de proposer des offres groupées crédit/assurance. Le 25 octobre 2008, Christine Lagarde, alors ministre de l Economie, des Finances et de l Industrie, annonce sa volonté que «les emprunteurs [soient] libres de choisir l'assurance liée à leur crédit, à condition de fournir une garantie équivalente à celle proposée par le banquier». Le 27 avril 2010, l Assemblée Nationale adopte le texte en première lecture et le Sénat en deuxième lecture le 21 juin Le texte est ensuite publié le 2 juillet 2010 au Journal Officiel. Par la suite, la mise en application de cette loi a fait l'objet d'analyse et de critiques, les plus sérieuses émanant du Comité Consultatif du Secteur Financier (CCSF). Dans un avis du 20 mars 2012, cet organisme affirme que seul un emprunteur sur 10 profite effectivement de la délégation d'assurance que la loi Lagarde est supposée favoriser. Article L Modifié par Ordonnance n du 15 juillet art. 4 I.-1. Est interdite la vente ou offre de vente de produits ou de prestations de services groupés (sauf lorsque les produits ou prestations de services inclus dans l'offre groupée peuvent être achetés individuellement ou lorsqu'ils sont indissociables. )

39

LES CREDITS IMMOBILIERS

LES CREDITS IMMOBILIERS LES CREDITS IMMOBILIERS Actualisée le : 21/05/ 2011 TYPOLOGIE DES PRETS Les prêts réglementés Prêt à taux Zéro (PTZ) Prêt à l accession sociale (PAS) Prêt conventionné (PC) Prêt Epargne Logement (PEL)

Plus en détail

MES CRÉDITS. Dans ce chapitre. u Les bonnes questions à se poser avant d emprunter u Les crédits à la consommation u Les crédits immobiliers

MES CRÉDITS. Dans ce chapitre. u Les bonnes questions à se poser avant d emprunter u Les crédits à la consommation u Les crédits immobiliers MES CRÉDITS Vous avez de nombreux projets en tête à la suite de votre entrée dans la vie active : équipement de votre logement, achat d une voiture, voyages Et aussi, pourquoi pas, acquisition de votre

Plus en détail

www.financeimmo.com 1 - Introduction sur le crédit relais. 2 - Le prêt relais associé à un prêt amortissable classique.

www.financeimmo.com 1 - Introduction sur le crédit relais. 2 - Le prêt relais associé à un prêt amortissable classique. Vos crédits au meilleur taux Notre travail est de vous aider à rechercher les meilleures conditions commerciales correspondant à votre situation au moment où vous en avez besoin. Nous vous accompagnons

Plus en détail

Le Prêt conventionné et le prêt à l Accession Sociale. Janvier 2015

Le Prêt conventionné et le prêt à l Accession Sociale. Janvier 2015 Le Prêt conventionné et le prêt à l Accession Sociale Janvier 2015 Sommaire > Thème» Le Prêt Conventionné et le Prêt à l Accession Sociale > Objectif» Connaître et respecter les exigences en matière de

Plus en détail

L essentiel sur. Le crédit immobilier

L essentiel sur. Le crédit immobilier L essentiel sur Le crédit immobilier Emprunter pour devenir propriétaire Le crédit immobilier est, pour la plupart des ménages, le passage obligé pour financer l achat d un bien immobilier. C est un poste

Plus en détail

L ADIL Vous Informe. Le prêt relais

L ADIL Vous Informe. Le prêt relais ADIL des Hauts de Seine L ADIL Vous Informe Le prêt relais Sur un marché immobilier qui tend à se réguler, faire coïncider la date de vente avec celle de l achat d un bien devient difficile. De nombreux

Plus en détail

Le conseil en financement

Le conseil en financement ACTUALITE JUIN 2010 C.N.R.S Hebdo PROJETS DE VIE, LES FINANCER AUTREMENT LE PROJET IMMOBILIER ET SON FINANCEMENT L opération immobilière est un projet important de la vie : Comment acheter, ou faire construire?

Plus en détail

LE CREDIT IMMOBILIER

LE CREDIT IMMOBILIER INTERETS PRIVES SUPPLEMENT Page 1/5 LE CREDIT IMMOBILIER Qui dit achat immobilier dit crédit. Pour franchir au mieux ce passage obligé, il faut faire jouer la concurrence, savoir lire une offre de prêt

Plus en détail

LE PRET A TAUX ZERO PLUS (PTZ+)

LE PRET A TAUX ZERO PLUS (PTZ+) LE PRET A TAUX ZERO PLUS (PTZ+) Le «Prêt à taux zéro plus» est un dispositif d'aide à l'accession mis en place par le ministère du logement à compter de 2011, et modifié plusieurs fois depuis ces dernières

Plus en détail

ACTUALITE MAI 2010 C.N.R.S Hebdo PROJETS DE VIE, LES FINANCER AUTREMENT. Les différents crédits à la consommation

ACTUALITE MAI 2010 C.N.R.S Hebdo PROJETS DE VIE, LES FINANCER AUTREMENT. Les différents crédits à la consommation ACTUALITE MAI 2010 C.N.R.S Hebdo PROJETS DE VIE, LES FINANCER AUTREMENT Les différents crédits à la consommation Aujourd hui, un tiers des ménages - soit 9 millions - ont un crédit à la consommation. Ce

Plus en détail

Emprunt bancaire immobilier

Emprunt bancaire immobilier - 1 - Emprunt bancaire immobilier Résumé : Quels sont les éléments nécessaires pour contracter un emprunt immobilier auprès d'un organisme bancaire? Ce Chapitre insiste particulièrement sur les modes de

Plus en détail

LE GUIDE du futur propriétaire. by Corsea Promotion

LE GUIDE du futur propriétaire. by Corsea Promotion LE GUIDE du futur propriétaire by Corsea Promotion Né du constat que les jeunes ménages ont de grandes difficultés à réaliser leur première opération d accession à la propriété en raison de prix élevés,

Plus en détail

Le PTZ + : comment ça marche?

Le PTZ + : comment ça marche? Date : jeudi 16 décembre 2010 Destinataire(s) : Coopératives d Hlm Le PTZ + : comment ça marche? Cette note présente la réglementation du «PTZ+» qui s appliquera à compter du 1 er janvier 2011. Les informations

Plus en détail

Comparer des offres de prêts

Comparer des offres de prêts Comparer des offres de prêts Prêts immobiliers : les critères de choix Nom de l établissement contact et n de téléphone Montant du prêt proposé Type de prêt taux fixe ou variable S agit-il d un prêt modulable?

Plus en détail

Document d information des prêts du Crédit Foncier

Document d information des prêts du Crédit Foncier Document d information des prêts du Crédit Foncier Valable à compter du 20 février 2012 Ce document vous est remis dans le cadre de l acquisition de votre résidence principale. Ce document a pour objectif

Plus en détail

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 COMPRENDRE UN CONTRAT DE CRÉDIT SOUS UN ANGLE JURIDIQUE : OBLIGATIONS ET RESPONSABILITÉ DU BANQUIER

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 COMPRENDRE UN CONTRAT DE CRÉDIT SOUS UN ANGLE JURIDIQUE : OBLIGATIONS ET RESPONSABILITÉ DU BANQUIER COMPRENDRE UN CONTRAT DE CRÉDIT SOUS UN ANGLE JURIDIQUE : OBLIGATIONS ET RESPONSABILITÉ DU BANQUIER Le crédit immobilier : étude d'ensemble Introduction Le crédit immobilier est une forme de crédit destinée

Plus en détail

Le TEG dans tous ses états

Le TEG dans tous ses états Le TEG dans tous ses états L un des ingrédients essentiels pour choisir son prêt immobilier est son taux. Mais si le taux d intérêt mis en avant par le prêteur est important, le Taux Effectif Global (ou

Plus en détail

FAQ n 67 bis L accession à la propriété : une solution pour certains ménages refugiés?

FAQ n 67 bis L accession à la propriété : une solution pour certains ménages refugiés? Direction de l Intégration Emploi/Logement Projet national : Réseau pour l Emploi et le Logement des Réfugiés - RELOREF N/REF : DIEL/RELOREF/ABY/2012-526 Rédacteur : Alice Bouvier d Yvoire FAQ n 67 bis

Plus en détail

Garanties bancaires Assurances de prêts Montant de votre emprunt (p. 9) Taux d endettement (p. 9) Reste à vivre (p. 9)

Garanties bancaires Assurances de prêts Montant de votre emprunt (p. 9) Taux d endettement (p. 9) Reste à vivre (p. 9) A l'attention de juin 2014 Garanties bancaires Assurances de prêts Montant de votre emprunt (p. 9) Taux d endettement (p. 9) Reste à vivre (p. 9) Au sujet de la garantie prise par la banque : Voici les

Plus en détail

Plusieurs éléments sont à prendre en compte pour choisir sa durée d emprunt :

Plusieurs éléments sont à prendre en compte pour choisir sa durée d emprunt : Bien entendu, une des premières choses que vous devrez définir pour faire un crédit immobilier, c est la durée du crédit au regard du niveau des mensualités que vous souhaitez payer et de votre capacité

Plus en détail

FINANCER SON PROJET IMMOBILIER

FINANCER SON PROJET IMMOBILIER 10 questions FINANCER SON PROJET IMMOBILIER 10 réponses FINANCER SON PROJET IMMOBILIER SOMMAIRE 1/10 Pourquoi s adresser à un établissement spécialisé dans le financement immobilier? 2/10 Votre projet

Plus en détail

Les prêts immobiliers

Les prêts immobiliers Les prêts immobiliers Prêt amortissable : il y a un remboursement planifié du capital selon un calendrier déterminé. L'amortissement du crédit immobilier est étalé dans le temps (crédit amortissable classique).

Plus en détail

2006-04 LA REFORME DU REGIME DES SÛRETES

2006-04 LA REFORME DU REGIME DES SÛRETES 2006-04 LA REFORME DU REGIME DES SÛRETES La loi du 26 juillet 2005 pour la confiance et la modernisation de l économie a habilité le gouvernement à réformer le régime des sûretés et les procédures d exécution

Plus en détail

Comment emprunter. L essentiel à connaître avant de souscrire un prêt

Comment emprunter. L essentiel à connaître avant de souscrire un prêt emprunter L essentiel à connaître avant de souscrire un prêt emprunter? A savoir avant à la adapter les 2 A SAVOIR AVANT D EMPRUNTER 3 S endetter de manière raisonnable Pour éviter l excès de crédit, avant

Plus en détail

Vous avez l opportunité de devenir propriétaire

Vous avez l opportunité de devenir propriétaire Vous avez l opportunité de devenir propriétaire Une grande majorité des Français souhaitent acquérir leur logement car devenir propriétaire est synonyme de placement financier, de sécurité pour l avenir

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION DE LA CONVENTION D ASSURANCES COLLECTIVES DE CAUTIONNEMENT DE PRÊTS IMMOBILIERS

NOTICE D INFORMATION DE LA CONVENTION D ASSURANCES COLLECTIVES DE CAUTIONNEMENT DE PRÊTS IMMOBILIERS NOTICE D INFORMATION DE LA CONVENTION D ASSURANCES COLLECTIVES DE CAUTIONNEMENT DE PRÊTS IMMOBILIERS document contractuel 1. Objet de la convention Cette convention d assurance collective a été souscrite

Plus en détail

Guide Le Crédit Réfléchi : tout pour bien connaître le crédit!

Guide Le Crédit Réfléchi : tout pour bien connaître le crédit! Guide Le Crédit Réfléchi : tout pour bien connaître le crédit! Le Crédit en France Comprendre le crédit : zoom sur le crédit à la consommation Les termes du crédit : lexique «En France, plus d'1 ménage

Plus en détail

FONDS MUTUEL DE GARANTIE DES MILITAIRES (FMGM)

FONDS MUTUEL DE GARANTIE DES MILITAIRES (FMGM) Le soussigné (organisme prêteur) Agence Code banque Nom du gestionnaire du dossier Fonction Code guichet Téléphone fixe mobile fax e-mail : sollicite la garantie du Fonds Mutuel de Garantie des Militaires

Plus en détail

Le prêt immobilier : tout savoir sur votre crédit immobilier

Le prêt immobilier : tout savoir sur votre crédit immobilier Le prêt immobilier : tout savoir sur votre crédit immobilier Le crédit immobilier se destine à financer l'achat ou la construction d'un logement, des travaux, des SCPI, ou encore au rachat d'un prêt existant.

Plus en détail

INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG

INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG Q1 - Quelle est la différence entre une banque de détail et une banque de gros ou universelle? Une banque de détail reçoit des dépôts de ses clients et leur accorde des crédits. Elle se limite aux métiers

Plus en détail

Acte de vente : Document juridique qui transmet le titre de propriété de l'immeuble du vendeur à l'acheteur et en fait foi.

Acte de vente : Document juridique qui transmet le titre de propriété de l'immeuble du vendeur à l'acheteur et en fait foi. Glossaire des prêts Acompte : Montant en espèces que l'acheteur doit verser au vendeur pour prouver sa bonne foi. Si l'offre est acceptée, l'acompte est affecté à la mise de fonds. Si l'offre est subséquemment

Plus en détail

6 - Autres prêts et aides - Plafonds de ressources - Divers.

6 - Autres prêts et aides - Plafonds de ressources - Divers. 39 6 - Autres prêts et aides - Plafonds de ressources - Divers. Nous allons vous présenter succinctement les principaux types de prêts et aides autres que résultant du dispositif «1 % Logement» actuellement

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION DE LA CONVENTION D ASSURANCES COLLECTIVES DE CAUTIONNEMENT DE PRÊTS IMMOBILIERS

NOTICE D INFORMATION DE LA CONVENTION D ASSURANCES COLLECTIVES DE CAUTIONNEMENT DE PRÊTS IMMOBILIERS NOTICE D INFORMATION DE LA CONVENTION D ASSURANCES COLLECTIVES DE CAUTIONNEMENT DE PRÊTS IMMOBILIERS document contractuel 1. Objet de la convention Cette convention d assurance collective a été souscrite

Plus en détail

www.financeimmo.com 1ère phase L'épargne, de 18 mois minimum pour le compte épargne logement et 4 ans minimum pour le plan épargne logement.

www.financeimmo.com 1ère phase L'épargne, de 18 mois minimum pour le compte épargne logement et 4 ans minimum pour le plan épargne logement. Vos crédits au meilleur taux Notre travail est de vous aider à rechercher les meilleures conditions commerciales correspondant à votre situation au moment où vous en avez besoin. Nous vous accompagnons

Plus en détail

L encadrement du crédit par la loi Française

L encadrement du crédit par la loi Française L encadrement du crédit par la loi Française Le législateur a, depuis les années 70, mis en place des dispositions visant à mieux protéger les emprunteurs et les personnes en situation de fragilité financière,

Plus en détail

6 GÉNÉRALITÉS 6 Qui peut contracter un crédit hypothécaire? 6 La destination du crédit hypothécaire 6 Quellles sont les démarches à entreprendre?

6 GÉNÉRALITÉS 6 Qui peut contracter un crédit hypothécaire? 6 La destination du crédit hypothécaire 6 Quellles sont les démarches à entreprendre? Sommaire 4 VOUS SOUHAITEZ DEVENIR PROPRIÉTAIRE? 6 GÉNÉRALITÉS 6 Qui peut contracter un crédit hypothécaire? 6 La destination du crédit hypothécaire 6 Quellles sont les démarches à entreprendre? 7 LES DIFFÉRENTES

Plus en détail

PROSPECTUS. PROSPECTUS 14 valable à compter du 01.01.2010

PROSPECTUS. PROSPECTUS 14 valable à compter du 01.01.2010 20 PROSPECTUS PROSPECTUS 14 valable à compter du 01.01.2010 Article 47 2 de la loi du 4 août 1992 relative aux Crédits Hypothécaires et l article 4 de l Arrêté royal du 5 février 1993 portant diverses

Plus en détail

VOUS ACHETEZ AVEC LE PRÊT À TAUX ZÉRO - PTZ+

VOUS ACHETEZ AVEC LE PRÊT À TAUX ZÉRO - PTZ+ Février 2015 VOUS ACHETEZ AVEC LE PRÊT À TAUX ZÉRO - PTZ+ LES CONDITIONS LIÉES À L'EMPRUNTEUR Le PTZ+ est accessible au primo-accédant candidat à l'acquisition de sa résidence principale, dont le montant

Plus en détail

CONSOMMATION ÉVOLUTION DU DROIT DE LA CONSOMMATION

CONSOMMATION ÉVOLUTION DU DROIT DE LA CONSOMMATION CONSOMMATION ÉVOLUTION DU DROIT DE LA CONSOMMATION suscitée par la loi n 2010-737 du 1 er juillet 2010 portant réforme du crédit à la consommation Réforme du crédit à la consommation et lutte contre le

Plus en détail

Les principaux crédits et les pièges à éviter

Les principaux crédits et les pièges à éviter Chapitre 1 Les principaux crédits et les pièges à éviter 1. Le crédit revolving Le crédit revolving (ou crédit permanent) est souvent vendu comme une réserve d argent permettant de financer des envies

Plus en détail

La Convention AERAS (S Assurer et Emprunter avec un Risque Aggrave de Sante )

La Convention AERAS (S Assurer et Emprunter avec un Risque Aggrave de Sante ) La Convention AERAS (S Assurer et Emprunter avec un Risque Aggrave de Sante ) L assurance emprunteur vous protège, vous et votre famille : en cas de décès, d accident ou de maladie, elle prend en charge

Plus en détail

CONDITIONS HABITUELLES D EMPLOI DES FONDS VERSÉS AU TITRE DE LA PEAEC

CONDITIONS HABITUELLES D EMPLOI DES FONDS VERSÉS AU TITRE DE LA PEAEC CONDITIONS HABITUELLES D EMPLOI DES FONDS VERSÉS AU TITRE DE LA PEAEC (Participation des Employeurs Agricoles à l Effort de Construction) Action Logement - Août 2015 - Crédit photos Shutterstock LOUER

Plus en détail

PETIT e-guide PRATIQUE DU CRÉDIT IMMOBILIER

PETIT e-guide PRATIQUE DU CRÉDIT IMMOBILIER OFFERT PAR AXA Banque PETIT e-guide PRATIQUE DU CRÉDIT IMMOBILIER FICHE 7 LES GARANTIES ET SÛRETÉS AXA Banque PETITS e-guides PRATIQUES - N 2 FICHE 7 LES GARANTIES ET SÛRETÉS Les crédits immobiliers portant

Plus en détail

Des envies d emménager plein la tête?

Des envies d emménager plein la tête? Solutions Acquisition MGEN Solutions Acquisition MGEN Pour en savoir plus contactez-nous au 36 76 Coût d un appel local depuis un poste fixe, hors coût opérateur, seulement pour la métropole. Consultez

Plus en détail

PRÊTS IMMOBILIERS. Concrétisez vos projets immobiliers!

PRÊTS IMMOBILIERS. Concrétisez vos projets immobiliers! PRÊTS Concrétisez vos projets immobiliers! TOUTES UNIVERS NOS BANQUE SOLUTIONS POUR VOTRE IMMOBILIER PROJET IMMOBILIER PRÊTS PRÊT CLÉ DE SOL Vous prévoyez l achat d un bien immobilier? Avec Groupama Banque,

Plus en détail

ACCESSION. Prêts ACCESSION dans le neuf (construction d une maison individuelle ou achat d un logement neuf) Prêt ACCESSION dans l ancien sans travaux

ACCESSION. Prêts ACCESSION dans le neuf (construction d une maison individuelle ou achat d un logement neuf) Prêt ACCESSION dans l ancien sans travaux FORMATION DROM 2014 ACCESSION Prêts ACCESSION dans le neuf (construction d une maison individuelle ou achat d un logement neuf) Prêt ACCESSION dans l ancien sans travaux Un projet immobilier? Oui, mais

Plus en détail

OCT 08 Mensuel OJD : 492695. Surface approx. (cm²) : 2256 21 BOULEVARD MONTMARTRE 75076 PARIS CEDEX 02-01 40 20 70 00. Page 1/5

OCT 08 Mensuel OJD : 492695. Surface approx. (cm²) : 2256 21 BOULEVARD MONTMARTRE 75076 PARIS CEDEX 02-01 40 20 70 00. Page 1/5 Page 1/5 I Financer l'achat de votre nouveau logement avant d'avoir vendu l'ancien: c'est le but d'un crédit relais. Mieux vaut bien connaître les règles de ce prêt spécifique, surtout dans une période

Plus en détail

3. Un crédit à la consommation responsable

3. Un crédit à la consommation responsable 3. Un crédit à la consommation responsable Comité consultatif du secteur financier Rapport 2009-2010 49 Au cours de l exercice 2009-2010, le CCSF a suivi de près l évolution du texte de loi sur la réforme

Plus en détail

Crédit à la consommation: Principes généraux

Crédit à la consommation: Principes généraux Crédit à la consommation: Principes généraux Protection du consommateur: Pour tout achat faisant appel à un crédit, vous bénéficiez de la protection prévue dans le droit de la consommation (obligation

Plus en détail

http://www Renégocier son prêt immobilier

http://www Renégocier son prêt immobilier http://www Renégocier son prêt immobilier Dans tous les cas, un crédit vous engage et doit être remboursé. Définition du crédit... A l'origine du latin «credere» (croire, avoir confiance) Aujourd'hui prêt

Plus en détail

PRET ACCESSION. la demande. l emprunteur. infos + amallia.fr. détails du prêt cadre réservé à nos services. dossier à retourner à. amallia.

PRET ACCESSION. la demande. l emprunteur. infos + amallia.fr. détails du prêt cadre réservé à nos services. dossier à retourner à. amallia. POUR OPTIMISER VOTRE FINANCEMENT, contactez dès aujourd hui notre SERVICE CONSEIL EN FINANCEMENT la demande bénéficiaires : salariés d'entreprises assujetties conditions réglementaires : ne pas bénéficier

Plus en détail

Fiche technique Produit

Fiche technique Produit Fiche technique Produit P. E. L. (Plan Épargne Logement) Définition : Contrat d épargne à versements réguliers de durée fixe qui garantit une rémunération pour l'épargne constituée et permet d'obtenir

Plus en détail

Prêt Social de Location Accession PSLA. Marché Immobilier Social. Dernière mise à jour Mars 2013. Document réservé exclusivement aux Professionnels

Prêt Social de Location Accession PSLA. Marché Immobilier Social. Dernière mise à jour Mars 2013. Document réservé exclusivement aux Professionnels Prêt Social de Location Accession PSLA Marché Immobilier Social Dernière mise à jour Mars 2013 Document réservé exclusivement aux Professionnels Tout savoir sur le Prêt Social Location Accession Les principes

Plus en détail

doc chap 4 corrige?:mise en page 1 6/07/09 10:19 Page 2 Le financement 4 80

doc chap 4 corrige?:mise en page 1 6/07/09 10:19 Page 2 Le financement 4 80 doc chap 4 corrige?:mise en page 1 4 6/07/09 10:19 Page 2 Le financement 80 doc chap 4 corrige?:mise en page 1 6/07/09 10:19 Page 3 L aide communautaire à l accession à la propriété pages 82-84 Les principaux

Plus en détail

CREDIT D IMPOT SUR LES INTERETS D EMPRUNT SUPPORTES A RAISON DE L ACQUISITION OU DE LA CONSTRUCTION DE LA RESIDENCE PRINCIPALE. Questions / Réponses

CREDIT D IMPOT SUR LES INTERETS D EMPRUNT SUPPORTES A RAISON DE L ACQUISITION OU DE LA CONSTRUCTION DE LA RESIDENCE PRINCIPALE. Questions / Réponses CREDIT D IMPOT SUR LES INTERETS D EMPRUNT SUPPORTES A RAISON DE L ACQUISITION OU DE LA CONSTRUCTION DE LA RESIDENCE PRINCIPALE Questions / Réponses Qui peut bénéficier du crédit d impôt? Faut-il remplir

Plus en détail

Une offre bancaire pleine d énergie pour faciliter votre logement

Une offre bancaire pleine d énergie pour faciliter votre logement OFFRE PACK INSTALL Banque Fédérale Mutualiste, la banque des agents du secteur public Une offre bancaire pleine d énergie pour faciliter votre logement MOINS DE 35 ANS BFM, partenaire du groupe Société

Plus en détail

PRÊTS IMMOBILIERS. Concrétisez vos projets immobiliers!

PRÊTS IMMOBILIERS. Concrétisez vos projets immobiliers! PRÊTS IMMOBILIERS Concrétisez vos projets immobiliers! TOUTES UNIVERS NOS BANQUE SOLUTIONS POUR VOTRE IMMOBILIER PROJET IMMOBILIER Vous prévoyez l achat d un bien immobilier? Avec Groupama Banque, vous

Plus en détail

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN. avec la collaboration de Valérie SAMSEL Mis à jour par Laurent LAMIELLE. Quatrième édition

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN. avec la collaboration de Valérie SAMSEL Mis à jour par Laurent LAMIELLE. Quatrième édition Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN avec la collaboration de Valérie SAMSEL Mis à jour par Laurent LAMIELLE SAVOIR ACHETER Quatrième édition Éditions d Organisation, 1998, 2000, 2003, 2005 De Particulier

Plus en détail

Votre passeport logement. Édition février 2011

Votre passeport logement. Édition février 2011 Votre passeport logement Édition février 2011 Madame, Monsieur, Vous êtes agent statutaire et vous travaillez à EDF SA. Sous certaines conditions, vous pouvez bénéficier d aides au logement. Vous trouverez

Plus en détail

L accession à la propiété

L accession à la propiété LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE Avant de se décider, il est indispensable de bien faire le point sur son budget... et de consulter sa banque, pour s assurer de la faisabilité de son projet.

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION DE LA CONVENTION D ASSURANCES COLLECTIVES DE CAUTIONNEMENT DE PRÊTS IMMOBILIERS

NOTICE D INFORMATION DE LA CONVENTION D ASSURANCES COLLECTIVES DE CAUTIONNEMENT DE PRÊTS IMMOBILIERS NOTICE D INFORMATION DE LA CONVENTION D ASSURANCES COLLECTIVES DE CAUTIONNEMENT DE PRÊTS IMMOBILIERS document contractuel 2 - NOTICE D INFORMATION DE LA CONVENTION D ASSURANCES COLLECTIVES DE CAUTIONNEMENT

Plus en détail

Financement du projet : Les garanties sur les opérations de crédit

Financement du projet : Les garanties sur les opérations de crédit Financement du projet : Les garanties sur les opérations de crédit Pour être assurés du remboursement des crédits accordés, les prêteurs prennent des garanties, encore appelées «suretés». Les suretés sont

Plus en détail

service caution Concrétisez votre projet immobilier avec la MNT

service caution Concrétisez votre projet immobilier avec la MNT service caution Concrétisez votre projet immobilier avec la MNT Les solutions de la MNT pour votre projet immobilier. Vous souhaitez financer votre opération immobilière au moyen d un prêt souscrit auprès

Plus en détail

ANIL HABITAT ACTUALITE

ANIL HABITAT ACTUALITE Juin 2009 ANIL HABITAT ACTUALITE Faciliter le transfert de prêts pour favoriser la mobilité résidentielle Les propriétaires occupants sont relativement peu mobiles. Toutefois, au cours de la période 2002-2006,

Plus en détail

Arrérages : Sommes d argent versées périodiquement à une personne au titre d une rente ou d une pension.

Arrérages : Sommes d argent versées périodiquement à une personne au titre d une rente ou d une pension. GLOSSAIRE DES PRINCIPAUX TERMES UTILISÉS 1 EN MATIÈRE DE PRODUITS FINANCIERS Action : Titre représentant une part du capital d une société (cotée ou non cotée en Bourse). Il s agit d un titre de propriété

Plus en détail

Communication Adhérents

Communication Adhérents Fédération Bancaire Française 18, rue La Fayette - 75440 Paris cedex 09 Tél : 01 48 00 52 52 - Fax : 01 42 46 76 40 E-mail : extranet@fbf.fr Numéro : 2008166 Communication Adhérents Date : 22/05/2008 Rédacteur

Plus en détail

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Carte Visa Premier Facelia Pilotez vos achats à votre rythme avec la Carte Visa Premier Facelia(1)! EN BREF Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de

Plus en détail

Le PTZ + Avril 2011. Le site d informations pratiques sur la banque et l argent. FBF - 18 rue La Fayette - 75009 Paris cles@fbf.fr

Le PTZ + Avril 2011. Le site d informations pratiques sur la banque et l argent. FBF - 18 rue La Fayette - 75009 Paris cles@fbf.fr Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées. La certification

Plus en détail

Le financement de votre investissement locatif à la BIL. BIL IMMO DAY 2 octobre 2014

Le financement de votre investissement locatif à la BIL. BIL IMMO DAY 2 octobre 2014 Le financement de votre investissement locatif à la BIL BIL IMMO DAY 2 octobre 2014 Agenda Investissement locatif Plan de financement Financement des projets immobiliers Variantes de taux Garanties Questions-réponses

Plus en détail

PRÊT POUR LE LOGEMENT D UN ENFANT ÉTUDIANT

PRÊT POUR LE LOGEMENT D UN ENFANT ÉTUDIANT PRÊT POUR LE LOGEMENT D UN ENFANT ÉTUDIANT 1 - OBJET Le prêt pour le logement d un enfant étudiant est alloué aux agents ayant un enfant fiscalement à charge, âgé de 16 à 26 ans durant l année scolaire,

Plus en détail

La convention AERAS en 10 questions-réponses

La convention AERAS en 10 questions-réponses La convention AERAS en 10 questions-réponses Signée par les pouvoirs publics, les fédérations professionnelles de la banque, de l'assurance et de la mutualité et les associations de malades et de consommateurs,

Plus en détail

La Convention AERAS (s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé)

La Convention AERAS (s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) SEPTEMBRE 2015 N 25 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent La Convention AERAS (s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé)

Plus en détail

Notice d information de la convention d assurances collectives de cautionnement de prêts immobiliers. document contractuel

Notice d information de la convention d assurances collectives de cautionnement de prêts immobiliers. document contractuel Notice d information de la convention d assurances collectives de cautionnement de prêts immobiliers document contractuel DISPOSITIONS COMMUNES 1. Objet de la convention Cette convention d assurance collective

Plus en détail

ACCORD EUROPÉEN SUR UN CODE DE CONDUITE VOLONTAIRE RELATIF À L'INFORMATION PRÉCONTRACTUELLE CONCERNANT LES PRÊTS AU LOGEMENT (CI-APRÈS "L'ACCORD")

ACCORD EUROPÉEN SUR UN CODE DE CONDUITE VOLONTAIRE RELATIF À L'INFORMATION PRÉCONTRACTUELLE CONCERNANT LES PRÊTS AU LOGEMENT (CI-APRÈS L'ACCORD) ACCORD EUROPÉEN SUR UN CODE DE CONDUITE VOLONTAIRE RELATIF À L'INFORMATION PRÉCONTRACTUELLE CONCERNANT LES PRÊTS AU LOGEMENT (CI-APRÈS "L'ACCORD") L'accord a été négocié et adopté par les associations

Plus en détail

PROSPECTUS CREDITS HYPOTHECAIRES A USAGE PRIVE CREAFIN N.V. DUWIJCKSTRAAT 17-2500 LIER REGISTRE DES PERSONNES MORALES MALINES 455.731.

PROSPECTUS CREDITS HYPOTHECAIRES A USAGE PRIVE CREAFIN N.V. DUWIJCKSTRAAT 17-2500 LIER REGISTRE DES PERSONNES MORALES MALINES 455.731. PROSPECTUS CREDITS HYPOTHECAIRES A USAGE PRIVE CREAFIN N.V. DUWIJCKSTRAAT 17-2500 LIER REGISTRE DES PERSONNES MORALES MALINES 455.731.338 2 SOMMAIRE 1. Qu est-ce qu un crédit hypothécaire? 2. Qui peut

Plus en détail

Conditions des Prêts : «Complémentaires au logement»

Conditions des Prêts : «Complémentaires au logement» Conditions des Prêts : «Complémentaires au logement» (Prêts à tempéraments - n agrément SPF Economie, P.M.E., Classes Moyennes & Energie Régulation et Organisation du Marché, Crédit et Endettement : 130941)

Plus en détail

Découvrir le regroupement de crédit Des pistes pour comprendre et agir

Découvrir le regroupement de crédit Des pistes pour comprendre et agir Découvrir le regroupement de crédit 1/10 AVERTISSEMENTS A LIRE ATTENTIVEMENT Les informations figurant dans le présent document sont fournies à titre gracieux et sans garantie de leur caractère complet,

Plus en détail

PRÊT POUR LE LOGEMENT D UN ENFANT ÉTUDIANT

PRÊT POUR LE LOGEMENT D UN ENFANT ÉTUDIANT PRÊT POUR LE LOGEMENT D UN ENFANT ÉTUDIANT 1 - OBJET Le prêt pour le logement d un enfant étudiant est alloué aux agents ayant un enfant fiscalement à charge, âgé de 16 à 26 ans durant l année scolaire,

Plus en détail

JORF n 0106 du 7 mai 2015 page 7837 texte n 12

JORF n 0106 du 7 mai 2015 page 7837 texte n 12 JORF n 0106 du 7 mai 2015 page 7837 texte n 12 ARRETE Arrêté du 29 avril 2015 précisant le format et le contenu de la fiche standardisée d'information relative à l'assurance ayant pour objet le remboursement

Plus en détail

Enquête menée en 2009

Enquête menée en 2009 Enquête menée en 2009 auprès des établissements prêteurs de la Réunion Cette enquête menée pour la septième année consécutive auprès des établissements prêteurs de la Réunion a pour but d observer l évolution

Plus en détail

LE PRET A TAUX REVISABLE

LE PRET A TAUX REVISABLE ADIL des Hauts de Seine Décembre 2007 L ADIL Vous Informe LE PRET A TAUX REVISABLE Accéder à la propriété d un bien immobilier suppose dans la très grande majorité des cas de recourir au crédit au prés

Plus en détail

Pourquoi faire le choix de construire sa maison?

Pourquoi faire le choix de construire sa maison? GUIDE PRATIQUE : CONSTRUIRE SA MAISON Pourquoi faire le choix de construire sa maison? Construire, ou faire construire son habitation sur un terrain que l on a soi-même choisi ne se fait pas par hasard.

Plus en détail

La Convention AERAS. (s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) Septembre 2011

La Convention AERAS. (s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) Septembre 2011 025 La Convention AERAS (s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) Les Mini-Guides Bancaires Septembre 2011 4 6 10 14 18 22 26 28 30 34 38 Sommaire Introduction Qui est concerné et qu est-ce

Plus en détail

Les caractéristiques de votre projet

Les caractéristiques de votre projet Les caractéristiques de votre projet Cette simulation tient compte des dispositions légales (loi de finances 2011) et contractuelles en vigueur. Votre situation initiale REVENU, compte tenu de votre situation

Plus en détail

1 % logement : un service qui ne se dément pas

1 % logement : un service qui ne se dément pas 1 % logement : un service qui ne se dément pas Depuis la signature de la convention quinquennale du 3 août 1998, qui verra sa fin en 2003, le 1 % a bien changé. Claude COURTY [courty@cfecgc.fr] 48 Chargé

Plus en détail

ETUDE DE FINANCEMENT

ETUDE DE FINANCEMENT 27, rue des lavandes 34070 MONPELLIER ETUDE DE FINANCEMENT 11/05/2012 VOTRE CONSEILLER Eurl Dynalis Financement 1, rue des néfliers 34990 JUVIGNAC Tél. 06.62.30.66.97 Eurl Dynalis Financement Tél. 06.62.30.66.97

Plus en détail

Taux variables et accession à la propriété

Taux variables et accession à la propriété 22 mai 2008 Taux variables et accession à la propriété 12 engagements des établissements de crédit Ariane Obolensky Directrice générale de la Fédération bancaire française (FBF) François Lemasson Président

Plus en détail

Prêt immobilier. Foncier Objectif i. Un taux attractif. Des mensualités sécurisées. Des conditions rêvées pour devenir propriétaire

Prêt immobilier. Foncier Objectif i. Un taux attractif. Des mensualités sécurisées. Des conditions rêvées pour devenir propriétaire Prêt immobilier Un taux attractif Des mensualités sécurisées Foncier Objectif i Des conditions rêvées pour devenir propriétaire Des conditions rêvées pour devenir propriétaire Pour votre nouveau logement,

Plus en détail

PUBLICITÉ ET CRÉDIT À LA CONSOMMATION. Les modifications apportées par la Loi du 1 er juillet 2010

PUBLICITÉ ET CRÉDIT À LA CONSOMMATION. Les modifications apportées par la Loi du 1 er juillet 2010 PUBLICITÉ ET CRÉDIT À LA CONSOMMATION Les modifications apportées par la Loi du 1 er juillet 2010 La Directive «crédit à la consommation» du 23 avril 2008 a été transposée par la loi n 2010-737 du 1 er

Plus en détail

LOI LAGARDE DU 1ER JUILLET 2010

LOI LAGARDE DU 1ER JUILLET 2010 LOI LAGARDE DU 1ER JUILLET 2010 PORTANT REFORME DU CREDIT A LA CONSOMMATION DOSSIER DE PRESSE FICHE 1 Les principales mesures de la loi LAGARDE FICHE 2 Le point sur l entrée en vigueur des principales

Plus en détail

Observatoire du crédit immobilier

Observatoire du crédit immobilier Observatoire du crédit immobilier 12 e édition conférence de presse - 10 novembre 2010 Christian Camus Directeur général de Meilleurtaux.com 12 e Observatoire du crédit immobilier Meilleurtaux Des taux

Plus en détail

Mon logement. Mon mémo. l UN TÉLÉCONSEILLER EN LIGNE AU : l INTERNET. l INTERNET MOBILE votre banque en poche http://m.cmut.fr, http://iphone.cmut.

Mon logement. Mon mémo. l UN TÉLÉCONSEILLER EN LIGNE AU : l INTERNET. l INTERNET MOBILE votre banque en poche http://m.cmut.fr, http://iphone.cmut. Mon mémo Mon logement Votre conseiller se tient à votre disposition pour vous apporter les précisions et réponses aux questions que vous vous posez et reste votre interlocuteur privilégié. En complément,

Plus en détail