Projet GEOSTOCAL Appel à projets Stock E Hervé LESUEUR, BRGM

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projet GEOSTOCAL Appel à projets Stock E 2007. Hervé LESUEUR, BRGM"

Transcription

1 Projet GEOSTOCAL Appel à projets Stock E 2007 Hervé LESUEUR, BRGM

2 Le projet GEOSTOCAL GEO STOckage de ChALeur : opportunités, optimisation et faisabilité du stockage intersaisonnier de chaleur perdue en aquifère profond Partenaires Organismes de recherche : BRGM (Coordinateur), IFPEN, Armines Mines ParisTech, EIVP, LGUEH (Université Paris Est Marne la Vallée) Partenaires Entreprises : CPCU, CFG Service Date de début du projet : décembre 2007 Date de fin du projet : mai 2011 Budget total : k (dont k éligible) Aide accordée : 800 k Labellisation par un ou des pôle(s) de compétitivité : VMD (Ville et Mobilité Durables devenu Advancity)

3 Stockage géothermique : contexte et enjeux Trois conditions nécessaires réunies à Ivry sur Seine 1. Une source de chaleur excédentaire en période estivale : Usine d incinération raccordée au réseau de vapeur CPCU 2. Des niveaux géologiques permettant le stockage : Aquifère du DOGGER (1 500 m de profondeur) 3. Une demande hivernale pour la chaleur déstockée : Secteur urbain en rénovation + réseaux de chaleur => Focalisation sur le cas d étude d Ivry/Seine car existent les connaissances de base (investigations impossibles) Source de chaleur Réseau urbain Aquifère profond

4 GEOSTOCAL : Objectifs et Positionnement Faisabilité scientifique, environnementale et technicoéconomique, de l utilisation des aquifères profonds pour : stocker de la chaleur en période estivale (vue de gauche) déstocker l énergie en période hivernale (vue de droite) Puissance thermique typiques 10 MW (40 50 GWh par saison) 1.5 km

5 GEOSTOCAL : Défis scientifiques et technologiques Ecarter les points bloquants (études sur data) 1. Comportement du réservoir géologique? Dogger OK : débits (300m³/h) et température (95 C) 2. Géochimie sur le long terme (interactions eau/roches)? Pas de risque violent => suivi des cycles d exploitation 3. Complétions réversibles (débit jusqu à 400m³/h)? Pas en catalogue mais plusieurs possibilités 4. Maîtrise de la demande de chaleur? Secteur urbain en rénovation sera compatible GTH 5. Disponibilité d une source estivale excédentaire? Implantation possible proche d un feeder vapeur et validation long terme de la source 6. Paramètres clés d un pré dimensionnement optimal? Modélisations technico économiques et environnementales

6 GEOSTOCAL : Résultats 1/6 les voies possibles de l'eau géothermale Puissances identiques du réservoir géothermique de Production + ATES du Réservoir conventionnelle Départ Réseau de Réinjection Retour Réseau ATES : Aquifer Thermal Energy Storage Débit d'eau géothermale de l'eau géothermale Puissances identiques du réservoir géothermique du Réservoir de Réinjection + PAC conventionnelle Départ Réseau Retour Réseau Débit d'eau géothermale de l'eau géothermale Puissances identiques du réservoir géothermique de Production du Réservoir de Réinjection + ATES + PAC conventionnelle Départ Réseau Retour Réseau Débit d'eau géothermale

7 GEOSTOCAL : Résultats 2/6 Modèle unique Livrable final du projet : un modèle unique couplant Demande + Comportements + Economie + Environnement Expression de la demande de chaleur (fonction de Text) Simulation du secteur et de sa rénovation (à 20ans) Plusieurs scénarii techniques et d exploitation Sans GTH, GTH conventionnelle, plusieurs techniques de stockage Interférences, Percée et Décroissance thermique Optimisation de l architecture des ouvrages (+repli possible) Modélisation hydro thermique des réservoirs géologiques Abaques fonction du cycle annuel et de la masse d eau pompée Investissements (estimations) Paramétrage des ouvrages souterrains + réseau fixé Mode d exploitation largement paramétrable : Période de stockage/déstockage, stratégie d optimisation, Charges de fonctionnement estimées à 30 ans Simulation de la valeur de la vapeur fonction de la période de l année Performance environnementale pour chaque pas de temps Contenu en EnR dans le réseau, Energies évitées, Le tout travaillé pour être implémenté dans le tableur EXCEL

8 GEOSTOCAL : Résultats 3/6 Scénarisation Scénarisation : Satisfaire (toute) la demande du réseau 1. Scénario sans géothermie (vapeur du réseau CPCU) Réseau BT (compatible GTH) + Réseau MT (90 C 70 C) 2. Scénario géothermique de référence (sans stockage) géothermique (65 C 40 C) + appoint vapeur 3. Scénario de stockage en doublet (connu) La même eau déstockée en hiver que stockée l été 4. Scénario de stockage en triplet (nouveau) Un seul puits réversible + rendement du stockage 5. Scénario de stockage en doublet (innovant) Deux puits réversibles + composant GTH classique 6. Scénario de stockage en triplet (innovant) Un seul puits réversible + GTH classique + disponibilité 7. Scénario de cumul de doublets (si demande forte) Le tout au pas de temps hebdomadaire (pb des weekends)

9 ( C) GEOSTOCAL : Résultats 4/6 Déstockages GEOSTOCAL - de déstockage au puits froid fonction des cycles inter-saisonnier - Cas du doublet Eté cycle n 1 cycle n 2 cycle n 3 cycle n 4 cycle n 5 cycle n 7 cycle n 10 cycle n 15 cycle n cycle n 30 ( C) GEOSTOCAL - de déstockage au puits chaud Masse d'eau éstockée en tonnes (milliers) fonction des cycles inter-saisonniers- Cas du doublet Hiver cycle n 30 cycle n 20 cycle n 15 cycle n 10 cycle n 7 cycle n 5 cycle n 4 cycle n 3 cycle n 2 cycle n 1 Masse d'eau déstockée en tonnes (milliers)

10 GEOSTOCAL : Résultats 5/6 Energies MWh GEOSTOCAL : Energies géothermales livrées au réseau de chaleur BT Comparaison des principales solutions de stockage dans l'aquifère du Dogger Stockages géologiques Demande totale du réseau BT MWh GEOSTOCAL : Vapeur économisée vis à vis d'une solution sans géothermie Saison conventionnel Vapeur surtout économisée l hiver Saison

11 GEOSTOCAL : Résultats 6/6 Indicateurs (dont stockages) HT/an Sans géothermie GEOSTOCAL : Estimation des dépenses énergétiques (vapeur + électricité) conventionnel Quadruplet GEOSTOCAL : Taux d'enr dans le départ réseau Saison 0 (avec prise en considération de l'électricité de pompage de l'eau géothermale) conventionnel Stockages géologiques Saison

12 GEOSTOCAL : Principales conclusions Projets mené à terme sans difficulté majeure 1. Faisabilités démontrées pour plusieurs scénarii, tous avec une option de repli vers une géothermie classique 2. Approche technico économique revisitée ; y compris pour la géothermie conventionnelle 3. Plusieurs innovations proposées : Complétions réversibles (inversion de sens de pompage) Méthode pour exploiter les résultats des modèles de réservoir Au moins deux techniques pour significativement optimiser les bilans d exploitation Au moins une proposition pour minimiser les éventuels risques géochimiques liés aux interactions eau/roches 4. Une réalisation GEOSTOCAL réelle est en gestation

13 GEOSTOCAL : perspective AMI Stockage Verticale de la ressource géothermique du Dogger exploitée par l ancien doublet géothermique fermé en 1994 Localisation des têtes de puits (forages inclinés) de l ancien doublet géothermique d Ivry sur Seine Localisation de l UIOM du SYCTOM Verticale du stock froid constitué dans l aquifère du Dogger jusqu à la fermeture de l ancien doublet géothermique en 1994

Le stockage géologique de l énergie thermique - Déjà une réalité. ASPROM 3 décembre 2013. Hervé Lesueur h.lesueur@brgm.fr

Le stockage géologique de l énergie thermique - Déjà une réalité. ASPROM 3 décembre 2013. Hervé Lesueur h.lesueur@brgm.fr Le stockage géologique de l énergie thermique - Déjà une réalité ASPROM 3 décembre 2013 Hervé Lesueur h.lesueur@brgm.fr Géothermie(s) : Conventions > Géothermie très basse énergie (TBE) Typiquement moins

Plus en détail

Situation des différentes filières de la géothermie en Ile de France

Situation des différentes filières de la géothermie en Ile de France Situation des différentes filières de la géothermie en Ile de France Romain Vernier Directeur du département Géothermie BRGM Données issues de l étude préalable à l élaboration du schéma de développement

Plus en détail

Géothermie profonde pour la production de chaleur en France l exemple du bassin de Paris. S. Lopez, V. Hamm

Géothermie profonde pour la production de chaleur en France l exemple du bassin de Paris. S. Lopez, V. Hamm Géothermie profonde pour la production de chaleur en France l exemple du bassin de Paris S. Lopez, V. Hamm le BRGM > le BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières) est le service géologique national

Plus en détail

Enjeux du réseau de chaleur de la CPCU

Enjeux du réseau de chaleur de la CPCU Concertation sur le projet de transformation du centre de traitement des déchets ménagers à Ivry-Paris 13 Groupe de Travail du 4 avril 2016 Thématique : Alternatives à la méthanisation sur site / valorisation

Plus en détail

l expert de la géothermie au service des villes durables

l expert de la géothermie au service des villes durables l expert de la géothermie au service des villes durables ÊTRE UTILE AUX HOMMES La géothermie : décryptage La géothermie constitue une formidable ressource énergétique disponible et locale, au plus près

Plus en détail

La géothermie très basse température assistée par PAC

La géothermie très basse température assistée par PAC La géothermie très basse température assistée par PAC Olivier GRIERE Paris, juin 2012 assistée par pompe à chaleur Olivier GRIERE Définition L ENERGIE GEOTHERMIQUE énergie emmagasinée sous forme de chaleur

Plus en détail

La géothermie profonde de nouvelle génération en France : recherches et développements

La géothermie profonde de nouvelle génération en France : recherches et développements La géothermie profonde de nouvelle génération en France : recherches et développements C. Dezayes en collaboration avec R. Vernier, S. Gentier, B. Sanjuan Géoressources / Division Géothermie FRQNT - Québec

Plus en détail

La géothermie dans l ouest de la France

La géothermie dans l ouest de la France La géothermie dans l ouest de la France Christian Boissavy Association Française pour la Géothermie (AFGTH) www.cete-ouest.developpement-durable.gouv.fr La géothermie telle que le public la connaît! 2

Plus en détail

Conférence de la SGF. Ressources renouvelables du sous-sol Zoom sur la géothermie, une énergie renouvelable méconnue

Conférence de la SGF. Ressources renouvelables du sous-sol Zoom sur la géothermie, une énergie renouvelable méconnue Conférence de la SGF Ressources renouvelables du sous-sol Zoom sur la géothermie, une énergie renouvelable méconnue 9 octobre 2012 Romain Vernier Directeur adjoint des Géoressources et responsable de la

Plus en détail

ECS TECHNICO-ÉCONOMIQUE. Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation. habitat collectif

ECS TECHNICO-ÉCONOMIQUE. Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation. habitat collectif ÉTUDE TECHNICO-ÉCONOMIQUE habitat collectif Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation ECS 1 er système centralisé de récupération d énergie sur VMC pour production d ECS Autres 20 % Chauffage 30 %

Plus en détail

Réseaux & Energies renouvelables LA GEOTHERMIE

Réseaux & Energies renouvelables LA GEOTHERMIE DIRECTION COMMERCIALE & MARKETING GROUPE Ateliers mairie 2000 Réseaux & Energies renouvelables LA GEOTHERMIE MAIRIE 2000 - La Géothermie Paris, 22 mai 2012 1 Penser la Ville Durable Meilleure qualité de

Plus en détail

RÉSEAU DE CHALEUR ET DE FROID ZAC SEGUIN RIVES DE SEINE UN RÉSEAU INNOVANT VALORISANT LES ÉNERGIES DU TERRITOIRE. Université de Genève Le 29 mai 2013

RÉSEAU DE CHALEUR ET DE FROID ZAC SEGUIN RIVES DE SEINE UN RÉSEAU INNOVANT VALORISANT LES ÉNERGIES DU TERRITOIRE. Université de Genève Le 29 mai 2013 RÉSEAU DE CHALEUR ET DE FROID ZAC SEGUIN RIVES DE SEINE BOULOGNE-BILLANCOURT UN RÉSEAU INNOVANT VALORISANT LES ÉNERGIES DU TERRITOIRE Université de Genève Le 29 mai 2013 RESEAUX DE CHALEUR & FROID DE LA

Plus en détail

Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment

Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment Cleantuesday Paris - Financements Innovants 23 Avril 2013 KYOTHERM Société par Actions Simplifiée au Capital de 1 900

Plus en détail

Un projet pour la Genève Internationale

Un projet pour la Genève Internationale Genève Lac Nations Un projet pour la Genève Internationale Les réseaux de froid et de basse température 2 septembre 2014 Didier Mary SOMMAIRE 1. Rappel historique 2. Enjeux de GLN 3. Principe de fonctionnement

Plus en détail

L'intégration des procédés dans l'industrie de la transformation du lait

L'intégration des procédés dans l'industrie de la transformation du lait 1 L'intégration des procédés dans l'industrie de la transformation du lait Serge Bédard, gestionnaire principal de projet CanmetÉNERGIE-Varennes Ressources naturelles Canada Aperçu de la présentation 2

Plus en détail

La filière géothermie très basse énergie en France

La filière géothermie très basse énergie en France La filière géothermie très basse énergie en France F Boissier, A Desplan, BRGM Le contexte : Enjeu croissant autour du changement climatique : Kyoto Les décisions politiques sont prises à tous les niveaux

Plus en détail

Atelier CCI Midi Pyrénées LA GESTION DE L ENERGIE EN ENTREPRISE. 15 Janvier 2016 Guillaume CALMETTES Chef de projet

Atelier CCI Midi Pyrénées LA GESTION DE L ENERGIE EN ENTREPRISE. 15 Janvier 2016 Guillaume CALMETTES Chef de projet Atelier CCI Midi Pyrénées LA GESTION DE L ENERGIE EN ENTREPRISE 15 Janvier 2016 Guillaume CALMETTES Chef de projet 1 Ordre du jour La comptabilité énergétique en entreprise - Définition - Objectif / Enjeux

Plus en détail

Cas d'étude : Station des Arcs 1600

Cas d'étude : Station des Arcs 1600 Cas d'étude : Station des Arcs 1600 Nom du projet : Station des Arcs 1600 Adresse du projet : Les Arcs 1600 F- 73700 Nom et type de propriétaire : Contact : Union Syndicale des Propriétaires d Arc Pierre

Plus en détail

POTENTIEL GEOTHERMIQUE EN REGION PICARDIE ATLAS DU POTENTIEL GEOTHERMIQUE DES AQUIFERES SUPERFICIELS ET PROFONDS. Direction régionale BRGM Picardie

POTENTIEL GEOTHERMIQUE EN REGION PICARDIE ATLAS DU POTENTIEL GEOTHERMIQUE DES AQUIFERES SUPERFICIELS ET PROFONDS. Direction régionale BRGM Picardie POTENTIEL GEOTHERMIQUE EN REGION PICARDIE ATLAS DU POTENTIEL GEOTHERMIQUE DES AQUIFERES SUPERFICIELS ET PROFONDS Direction régionale BRGM Picardie ADEME PIC, Jeudi 20 février 2014 Pourquoi un atlas du

Plus en détail

La géothermie à Meaux : une nouvelle phase de développement

La géothermie à Meaux : une nouvelle phase de développement La géothermie à Meaux : une nouvelle phase de développement Qu est-ce que la géothermie? Définition La géothermie est l exploitation de l énergie thermique du sous-sol. Le gradient de la Terre est de 3

Plus en détail

Etudes de faisabilité Comparaison Bois Energie / Pompe à chaleur sur nappe :

Etudes de faisabilité Comparaison Bois Energie / Pompe à chaleur sur nappe : Etudes de faisabilité Comparaison Bois Energie / Pompe à chaleur sur nappe : * ZAC étoile sud-ouest Ville d Annemasse * Commune de Varces Département énergies et climat 1 Introduction Comparaison entre

Plus en détail

Valorisation de la géothermie :

Valorisation de la géothermie : formation continue universitaire Valorisation de la géothermie : Le rôle clé des réseaux de chaleur Partie III : Contraintes d un réseau basse densité 100% renouvelable : l exemple de Cartigny (GE) Floriane

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES AUDIT ENERGETIQUE, ETUDE DE FAISABILITE GEOTHERMIES

CAHIER DES CHARGES AUDIT ENERGETIQUE, ETUDE DE FAISABILITE GEOTHERMIES CAHIER DES CHARGES AUDIT ENERGETIQUE, ETUDE DE FAISABILITE GEOTHERMIES Qualité du rapport exigé : - Clarté et lisibilité : présentation d une synthèse pour la prise de décision - Remise en mains propres

Plus en détail

Plateforme de R&D Solaire et Stockage de l Energie Vignola - Ajaccio

Plateforme de R&D Solaire et Stockage de l Energie Vignola - Ajaccio 1 HELION 1 Plateforme de R&D Solaire et Stockage de l Energie Vignola - Ajaccio Université de Corse Laboratoire SPE UMR CNRS Localisation 2 HELION 2 France Corse - Ajaccio Energie Distribuée et systèmes

Plus en détail

Retour d'expérience du management de l énergie au CHRU de Grenoble

Retour d'expérience du management de l énergie au CHRU de Grenoble de l ARS Retour d'expérience du management de l énergie au CHRU de Grenoble Christophe DUMONT-GIRARD 22 octobre 2015 Pôle Travaux et services techniques Service énergies sécurité technique développement

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 OCTOBRE 2013 EXPOSE DES MOTIFS COMMUN

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 OCTOBRE 2013 EXPOSE DES MOTIFS COMMUN SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 OCTOBRE 2013 POINT CHAUFFAGE URBAIN 1) Délégation de service public d Ivry Port Approbation du choix du délégataire 2) Délégation de service public relative au périmètre

Plus en détail

Les réseaux de chaleur en Île-de-France Marguerite MUHLHAUS DRIEE/SECV 13/06/2014

Les réseaux de chaleur en Île-de-France Marguerite MUHLHAUS DRIEE/SECV 13/06/2014 Les réseaux de chaleur en Île-de-France Marguerite MUHLHAUS DRIEE/SECV 13/06/2014 Direction Régionale et Interdépartementale de l'environnement et de l'énergie d'île-de-france www.driee.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

PROJET ORC-PLUS. Présentation, objectifs et avantages industriels, économiques et sociaux.

PROJET ORC-PLUS. Présentation, objectifs et avantages industriels, économiques et sociaux. PROJET ORC-PLUS Présentation, objectifs et avantages industriels, économiques et sociaux. Contenu Présentation de l IRESEN Plateforme Green Energy Park La centrale pilote CSP-ORC Le projet ORC-PLUS : genèse

Plus en détail

La PAC fonctionnement, Usages, dimensionnement

La PAC fonctionnement, Usages, dimensionnement La PAC fonctionnement, Usages, dimensionnement Journée de sensibilisation à la géothermie en Languedoc Roussillon 12 novembre 2013 - Espace Capdeville, Conseil Régional à Montpellier Jean-Marc Percebois

Plus en détail

COMPTE RENDU DEMARCHE ENVIRONNEMENTALE

COMPTE RENDU DEMARCHE ENVIRONNEMENTALE COMPTE RENDU DEMARCHE ENVIRONNEMENTALE MAITRE D OUVRAGE EHPAD Debrou - Joué-lès-Tours (37) OPERATION PHASE Projet de construction et restructuration de l établissement Profil et incidences de la démarche

Plus en détail

Présentation Degrés Bleus. La récupération de chaleur sur Eaux usées

Présentation Degrés Bleus. La récupération de chaleur sur Eaux usées Présentation Degrés Bleus La récupération de chaleur sur Eaux usées Lyonnaise des Eaux Proposer des solutions énergétiques autour de l eau 3 3 Eau chaude : récupération sur Eaux Grises 2 Géothermie : Récupération

Plus en détail

Séminaire National Litto3D Mercredi 4 novembre 2015 Etudes et projets dans les DOM : la climatisation marine

Séminaire National Litto3D Mercredi 4 novembre 2015 Etudes et projets dans les DOM : la climatisation marine DEPROFUNDIS Ingenium Séminaire National Litto3D Mercredi 4 novembre 2015 Etudes et projets dans les DOM : la climatisation marine Le groupe Deprofundis Deprofundis SARL (2009) Conseil en Energies Renouvelables

Plus en détail

LES RÉSEAUX DE CHALEUR ENR & R..à part le bois..

LES RÉSEAUX DE CHALEUR ENR & R..à part le bois.. LES RÉSEAUX DE CHALEUR ENR & R..à part le bois.. Incinérations Géothermie Eclairage extérieur Biogaz / Méthanisation Maîtriser les risques Energie Fatale Industrielle Eaux Usées Solaire Thermique Journée

Plus en détail

09 13 septembre 2013. Programme préliminaire. Lundi 9 septembre 2013

09 13 septembre 2013. Programme préliminaire. Lundi 9 septembre 2013 1 ère Université d Eté Internationale sur les Energies Renouvelables et l Efficacité Energétique pour Etudiants et Jeunes Chercheurs Ecole d Eté sur l Efficacité Energétique dans le Bâtiment et l Industrie

Plus en détail

EMBIX vous accompagne sur l ensemble du cycle de vie de la

EMBIX vous accompagne sur l ensemble du cycle de vie de la «POUR DES VILLES INTELLIGENTES ET AGRÉABLES À VIVRE» NOTRE VISION DE LA SMART CITY Les collectivités locales et aménageurs sont confrontés à de nouveaux enjeux dans l aménagement durable de leurs territoires.

Plus en détail

Atelier 4. Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire

Atelier 4. Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire Atelier 4 Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire 26 Février 2010 UNE AEU DANS LE CADRE DU PLU 10 thématiques en quatre ateliers Atelier n 1 Biodiversité Paysages et patrimoine Atelier

Plus en détail

La Simulation Thermique Dynamique

La Simulation Thermique Dynamique Techniques & Logiciels La Simulation Thermique Dynamique Présentation de l étude Version 0 Création du document Date 26/02/14 Rédigé par Marion DUPRE et Thomas DELMAS Vérifié par Laurent PAYET Principe

Plus en détail

Lycée Marc Bloch à Sérignan TRT et dimensionnement

Lycée Marc Bloch à Sérignan TRT et dimensionnement Lycée Marc Bloch à Sérignan TRT et dimensionnement Etapes du montage d un projet Faisabilité / Choix énergétique Evaluation technicoéconomique TRT / Etudes Caractérisation du site (Test de Réponse Thermique)

Plus en détail

LES CHAUDIÈRES BOIS EN IAA. N 59 LETTRE d info. Mot du Président : Janvier 2016

LES CHAUDIÈRES BOIS EN IAA. N 59 LETTRE d info. Mot du Président : Janvier 2016 ASSOCIATION RÉGIONALE DE L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE ET DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIES N 59 LETTRE d info Janvier 2016 LES CHAUDIÈRES BOIS Mot du Président : EN IAA Les Énergies Renouvelables (ou EnR) sont

Plus en détail

L offre 2016 Transition Energétique

L offre 2016 Transition Energétique L offre 2016 Transition Energétique Les priorités d intervention de l ADEME Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Animation, aides à la décision, études de projets - Bâtiments : «Massification» de la rénovation

Plus en détail

LE BÂTIMENT DE DEMAIN : l innovation et la relation aux énergies?

LE BÂTIMENT DE DEMAIN : l innovation et la relation aux énergies? LE BÂTIMENT DE DEMAIN : l innovation et la relation aux énergies? Conférences 13h45 Thierry DUFORESTEL, ingénieur-chercheur, EDF R&D «L enveloppe des bâtiments très performants». L enveloppe des bâtiments

Plus en détail

Apport des certificats d économie d énergie dans le financement des projets

Apport des certificats d économie d énergie dans le financement des projets La récupération de chaleur fatale, une source d énergie compétitive pour l industrie et les collectivités Apport des certificats d économie d énergie dans le financement des projets Daniel CAPPE - Vice-président

Plus en détail

www.artelys.com ETUDE SUR LE POTENTIEL DU STOCKAGE D ÉNERGIES

www.artelys.com ETUDE SUR LE POTENTIEL DU STOCKAGE D ÉNERGIES www.artelys.com ETUDE SUR LE POTENTIEL DU STOCKAGE D ÉNERGIES ARTELYS: OPTIMISATION DE SYSTÈMES ÉNERGÉTIQUES Court terme (opérationnel) : Plan de production Opérations de marché Prévision Analyse et planning

Plus en détail

PROSSIS. PROcédé de Stockage Solaire Inter-Saisonnier. Lingai LUO. LOCIE-CNRS-Université de Savoie. ANR-07-Stock-E-08

PROSSIS. PROcédé de Stockage Solaire Inter-Saisonnier. Lingai LUO. LOCIE-CNRS-Université de Savoie. ANR-07-Stock-E-08 PROSSIS PROcédé de Stockage Solaire Inter-Saisonnier ANR-07-Stock-E-08 Lingai LUO LOCIE-CNRS-Université de Savoie Le projet PROSSIS Titre : PROcédé pour le Stockage Solaire Inter Saison Partenaires : -

Plus en détail

LA GEOTHERMIE. Eric SCHANG David LEWANDOWSKI

LA GEOTHERMIE. Eric SCHANG David LEWANDOWSKI LA GEOTHERMIE Eric SCHANG David LEWANDOWSKI LA GEOTHERMIE Introduction Introduction Sources d EnR Issues du soleil : biomasse solaire thermique et photovoltaïque éolien hydraulique Issues de la chaleur

Plus en détail

Les géothermies en France

Les géothermies en France Les géothermies en France Christian BOISSAVY Président de l Association Française des Professionnels de la géothermie CAP 15 - Paris - Mercredi 30 Avril 2014 La géothermie et la perception du public Des

Plus en détail

L EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE POUR LE BÂTIMENT MÉDITERRANÉEN

L EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE POUR LE BÂTIMENT MÉDITERRANÉEN L EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE POUR LE BÂTIMENT MÉDITERRANÉEN Rencontres CEA INDUSTRIE en région PACA N 1 La cité des énergies Cadarache K. Zunino 12/12/2012 Référence Présentation jj mmm aaaa PLAN 1. L énergie

Plus en détail

Forage et équipement de puits à usage

Forage et équipement de puits à usage Forage et équipement de puits à usage géothermique ir Marine NIHANT Première Attachée à la Direction des Eaux souterraines - Antenne de Liège Tél. : 04/224 58 40 Mail : marine.nihant@spw.wallonie.be 1

Plus en détail

V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE LA SITUATION À PARIS V.1 - FAVORISER LA SOBRIÉTÉ ÉNERGÉTIQUE La maîtrise de l énergie et plus largement la politique de lutte contre les changements

Plus en détail

PRE-DIAGNOSTIC ENERGETIQUE et ETUDE de FAISABILITE d une CHAUFFERIE BOIS

PRE-DIAGNOSTIC ENERGETIQUE et ETUDE de FAISABILITE d une CHAUFFERIE BOIS PRE-DIAGNOSTIC ENERGETIQUE et ETUDE de FAISABILITE d une CHAUFFERIE BOIS DENOMINATION DE L'OPERATION : Maître d ouvrage : Personne à contacter : : Etude technique : Personne à contacter : : AILE cahier

Plus en détail

Approvisionnement énergétique du Carréde Soie. Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012

Approvisionnement énergétique du Carréde Soie. Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012 Approvisionnement énergétique du Carréde Soie Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012 Objectifs Détailler les scénarios d approvisionnement en énergie

Plus en détail

Commune de La Ville Aux Clercs. Demande d autorisation d ouverture de travaux miniers (DODT) sur sondes géothermiques profondes

Commune de La Ville Aux Clercs. Demande d autorisation d ouverture de travaux miniers (DODT) sur sondes géothermiques profondes Demande de permis exclusif d exploitation géothermique (PEX) Demande d autorisation d ouverture de travaux miniers (DODT) sur sondes géothermiques profondes au titre de la Géothermie Basse Température

Plus en détail

Rencontres régionales de la géothermie en LIMOUSIN

Rencontres régionales de la géothermie en LIMOUSIN Rencontres régionales de la géothermie en LIMOUSIN 12 septembre 2013 Conseil Régional Limousin 1 2 Présentation des intervenants Maitre d ouvrage : Communauté de Communes des sources de la Creuse Mandataire

Plus en détail

La récupération de chaleur fatale :

La récupération de chaleur fatale : La récupération de chaleur fatale : enjeux pour l industrie et modalités du soutien de l ADEME via le Fonds Chaleur Juillet 2015 Principe de la chaleur fatale industrielle Chaleur fatale : c est la chaleur

Plus en détail

LES NOUVELLES GOUVERNANCES ENVIRONNEMENTALES DE L ENERGIE

LES NOUVELLES GOUVERNANCES ENVIRONNEMENTALES DE L ENERGIE LES NOUVELLES GOUVERNANCES ENVIRONNEMENTALES DE L ENERGIE Exemple concret de ce que le développement durable et le grenelle ont modifiés et comment répondre aux attentes de nos clients 1 Le réseau en quelques

Plus en détail

Etude pour le développement du chauffage urbain de la région de dunkerque

Etude pour le développement du chauffage urbain de la région de dunkerque Etude pour le développement du chauffage urbain de la région de dunkerque Cabinet Hexa Ingénierie F. Mabille: Direction Energie Intervenants : Pascal FOURMEAU Geoffrey DOUCHAIN Valentin GEVREY SOMMAIRE

Plus en détail

Méthodologie de réalisation d'un audit énergétique industriel réglementaire

Méthodologie de réalisation d'un audit énergétique industriel réglementaire Méthodologie de réalisation d'un audit énergétique industriel réglementaire La présente méthodologie s'inspire des normes NF EN 16247-1 et NF EN 16247-3. Transparence et indépendance de la SARL SENS 4

Plus en détail

Retour d expérience : stockage de chaleur pour le chauffage de. Montauban

Retour d expérience : stockage de chaleur pour le chauffage de. Montauban COLLOQUE ATEE Le stockage d énergies Quelles perspectives pour quels enjeux? 12 JUIN 2012 Retour d expérience : stockage de chaleur pour le chauffage de l hypermarché AUCHAN Montauban S I È G E 8, place

Plus en détail

Utilisation d un système d aide à la décision pour faire la promotion des bonnes pratiques d intervention sur les chaussées

Utilisation d un système d aide à la décision pour faire la promotion des bonnes pratiques d intervention sur les chaussées Utilisation d un système d aide à la décision pour faire la promotion des bonnes pratiques d intervention sur les chaussées Congrès Bitume Québec 19 Mars 2015 Raymond Leclerc, Ingénieur, CIMA+ Pierre Vigneault,

Plus en détail

Bâtiment France 2005 Energie en TWh/mois. Bâtiment France 2005 Electricité en TWh/mois. Climatisation. Chauffage elec. Eclairage Cuisson elec

Bâtiment France 2005 Energie en TWh/mois. Bâtiment France 2005 Electricité en TWh/mois. Climatisation. Chauffage elec. Eclairage Cuisson elec Résultats d'un scénario R&D Bâtiments France 5 sans fossiles publié dans la revue Futuribles, juin 8 Ch. Marchand, M-H. Laurent, R. Rezakhanlou, Y. Bamberger Version du La consommation actuelle en énergie

Plus en détail

Aide au choix d'un devis Pompe à chaleur

Aide au choix d'un devis Pompe à chaleur Aide au choix d'un devis Pompe à chaleur Mise a jour le 12/01/12 Source APAVE Sur votre devis de pompe à chaleur (ou PAC) doivent apparaître les éléments suivants : Client Entreprise Nom : Dénomination:

Plus en détail

Livrable D3.2 Date: juin 2013, mise á jour avril 2014 Autheurs: D. van Beek & M.S. Godschalk (IF Technology) Base de Données Manuel de l Utilisateur

Livrable D3.2 Date: juin 2013, mise á jour avril 2014 Autheurs: D. van Beek & M.S. Godschalk (IF Technology) Base de Données Manuel de l Utilisateur Livrable D3.2 Date: juin 2013, mise á jour avril 2014 Autheurs: D. van Beek & M.S. Godschalk (IF Technology) Base de Données Manuel de l Utilisateur SOMMAIRE Remarques préliminaires... 2 1. Introduction...

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Une grue de 105 mètres de hauteur à la tour administrative

DOSSIER DE PRESSE. Une grue de 105 mètres de hauteur à la tour administrative Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, 17 juin 2014 DOSSIER DE PRESSE Une grue de 105 mètres de hauteur à la tour administrative Le mercredi 18 juin à 11 h 30 1

Plus en détail

Plan. Introduction : étude géographique

Plan. Introduction : étude géographique Problématique Sur un site côtier situé à 100 km au Sud de Dakar, il s agit d assurer les besoins de rafraîchissement pour la conservation des vaccins et médicaments, assurer l éclairage nocturne et d apporter

Plus en détail

PGA 38 - PAC Gaz à Absorption. La nouvelle solution de chauffage ultra-performante pour le résidentiel collectif et le tertiaire

PGA 38 - PAC Gaz à Absorption. La nouvelle solution de chauffage ultra-performante pour le résidentiel collectif et le tertiaire 1 PGA 38 - PAC Gaz à Absorption La nouvelle solution de chauffage ultra-performante pour le résidentiel collectif et le tertiaire PAC GAZ A ABSORPTION : PGA 38 PGA 38 = Pac Gaz Absorption 38 (kw) Air /

Plus en détail

Stockage solaire et efficacité énergétique

Stockage solaire et efficacité énergétique Stockage solaire et efficacité énergétique Gilles Fraisse Laboratoire Optimisation de la Conception et Ingénierie de l Environnement CNRS-FRE 3220 Paris, le 21 octobre 2009 Journée : «Stockage de l énergie

Plus en détail

Etude énergétique de la nappe. Ville de Grenoble

Etude énergétique de la nappe. Ville de Grenoble Etude énergétique de la nappe Ville de Grenoble 1 Etude énergétique de la nappe phréatique de Grenoble Réunion ALE 4 mars 2010 Politique de développement durable de la Ville de Grenoble Guide pour la Qualité

Plus en détail

Maîtrise de l énergie à la SONEDE : État des lieux et perspectives d actions

Maîtrise de l énergie à la SONEDE : État des lieux et perspectives d actions REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L AGRICULTURE SOCIETE NATIONALE D EXPLOITATION ET DE DISTRIBUTION DES EAUX WASSER BERLIN INTERNATIONAL 2013 Arab Day Allemagne, Berlin, 25 Avril 2013 Maîtrise de l énergie

Plus en détail

Programme Stockage de l énergie

Programme Stockage de l énergie Programme Stockage de l énergie Bilan et perspectives scientifiques Thierry Brousse, président du Comité d évaluation Stock- 2010 STOCK- Contexte et enjeux du stockage de l énergie Défi technologique majeur

Plus en détail

Etudes complémentaires suite au débat public Rapports. Etude sur la faisabilité de l alimentation électrique de la ligne

Etudes complémentaires suite au débat public Rapports. Etude sur la faisabilité de l alimentation électrique de la ligne Etudes complémentaires suite au débat public Rapports Etude sur la faisabilité de l alimentation électrique de la ligne Juin 2008 LGV PACA Etude de faisabilité sommaire pour le raccordement et l alimentation

Plus en détail

Les perspectives du stockage thermique et de la géothermie pour le chauffage et la climatisation des serres.

Les perspectives du stockage thermique et de la géothermie pour le chauffage et la climatisation des serres. Les perspectives du stockage thermique et de la géothermie pour le chauffage et la climatisation des serres. Sandra Lanini, Madjid Bouzit To cite this version: Sandra Lanini, Madjid Bouzit. Les perspectives

Plus en détail

La cogénération biomasse de petite puissance avec la technologie des machines à

La cogénération biomasse de petite puissance avec la technologie des machines à La cogénération biomasse de petite puissance avec la technologie des machines à cycle organique de Rankine ORC 5 Décembre Gilles David ENERTIME 62/64 rue Jean Jaurès 92800 Puteaux 01 75 43 15 40 www.enertime.com

Plus en détail

LES ACTIONS DE L ADEME EFFICACITE ENERGETIQUE ET LES ENERGIES RENOUVELABLES DANS LES BÂTIMENTS. ARS_22 octobre 2015

LES ACTIONS DE L ADEME EFFICACITE ENERGETIQUE ET LES ENERGIES RENOUVELABLES DANS LES BÂTIMENTS. ARS_22 octobre 2015 LES ACTIONS DE L ADEME EFFICACITE ENERGETIQUE ET LES ENERGIES RENOUVELABLES DANS LES BÂTIMENTS ARS_22 octobre 2015 1 1/ L ADEME : UNE AGENCE PUBLIQUE AU SERVICE DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE POUR LA CROISSANCE

Plus en détail

Le BRGM et l ADEME : les acteurs du développement de la géothermie

Le BRGM et l ADEME : les acteurs du développement de la géothermie Direction de la Communication et des Editions Attachée de Presse Laurence Guillemain : 02 38 64 39 76 l.guillemain@brgm.fr Le BRGM et l ADEME : les acteurs du développement de la géothermie Salon International

Plus en détail

Chauffage A Distance de Martigny. Développements et perspectives gaz / bois / biogaz

Chauffage A Distance de Martigny. Développements et perspectives gaz / bois / biogaz Forum ARPEA 20 novembre 2013 Chauffage A Distance de Martigny Développements et perspectives gaz / bois / biogaz Jonathan Carron BT/JC 20 novembre 2013 Sinergy Commerce SA & Sinergy Infrastructure SA Page

Plus en détail

Les bâtiments industriels : Agir sur la performance des structures et des équipements

Les bâtiments industriels : Agir sur la performance des structures et des équipements Les bâtiments industriels : Agir sur la performance des structures et des équipements Jacques Buchet Département Technologie en charge des Journées CEREN de l Énergie Emmanuel Coulon Directeur Papeco Adrien

Plus en détail

Commune de La Ville Aux Clercs. Demande d autorisation d ouverture de travaux miniers (DODT) sur sondes géothermiques profondes

Commune de La Ville Aux Clercs. Demande d autorisation d ouverture de travaux miniers (DODT) sur sondes géothermiques profondes Demande de permis exclusif d exploitation géothermique (PEX) Demande d autorisation d ouverture de travaux miniers (DODT) sur sondes géothermiques profondes au titre de la Géothermie Basse Température

Plus en détail

PRESENTATION GROUPEMENT CALSOL ENERGIE FOURNISSEUR D ENERGIE D GEOTHERMIQUE BASSE TEMPERATURE. Présentation CALSOL ENERGIE- Janvier 2012

PRESENTATION GROUPEMENT CALSOL ENERGIE FOURNISSEUR D ENERGIE D GEOTHERMIQUE BASSE TEMPERATURE. Présentation CALSOL ENERGIE- Janvier 2012 PRESENTATION GROUPEMENT CALSOL ENERGIE FOURNISSEUR D ENERGIE D GEOTHERMIQUE BASSE TEMPERATURE La Géothermie basse température Sèche Profonde Les roches de la croûte terrestre génèrent une température naturelle

Plus en détail

tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la!

tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la! tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la! Chauffage urbain, mode d emploi Un réseau de chauffage urbain est un chauffage central à l échelle d une ville. Un réseau

Plus en détail

Nom - Prénom :... Code postal - Ville :... Objet : demande de subvention installation d un système de géothermie par forage vertical

Nom - Prénom :... Code postal - Ville :... Objet : demande de subvention installation d un système de géothermie par forage vertical Nom - Prénom :... Adresse :... Code postal - Ville :... Tel :... Monsieur le Président Communauté de Communes de Cattenom et Environs 2 av. du général de Gaulle 57570 CATTENOM Objet : demande de subvention

Plus en détail

Détails et explications sur la mise en œuvre du programme EMERGENCE FILIERE CLIMATISATION/CHAUFFAGE SOLAIRE

Détails et explications sur la mise en œuvre du programme EMERGENCE FILIERE CLIMATISATION/CHAUFFAGE SOLAIRE Détails et explications sur la mise en œuvre du programme EMERGENCE FILIERE CLIMATISATION/CHAUFFAGE SOLAIRE Daniel Mugnier Amandine Le Denn TECSOL SA Introduction Cheminement actuel ADEME DR ADEME DER

Plus en détail

RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 : LES SOLUTIONS CHAFFOTEAUX

RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 : LES SOLUTIONS CHAFFOTEAUX Gaz Solaire Air Électricité RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 : LES SOLUTIONS CHAFFOTEAUX DOSSIER DE PRESSE Septembre 2012 LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 La Réglementation Thermique 2012 est applicable à

Plus en détail

Forum ARPEA Chauffage à distance: Etat des lieux et perspectives Mercredi 20 novembre 2013

Forum ARPEA Chauffage à distance: Etat des lieux et perspectives Mercredi 20 novembre 2013 Construction Forum ARPEA Chauffage à distance: Etat des lieux et perspectives Mercredi 20 novembre 2013 Conception des réseaux et choix de la production de chaleur Collaborons pour développer un cadre

Plus en détail

La PAC Gaz. Technologie. Récupération de chaleur. Cycle de fonctionnement

La PAC Gaz. Technologie. Récupération de chaleur. Cycle de fonctionnement La technologie La PAC Gaz Technologie Récupération de chaleur Récupération d énergie sur l environnement (air, eau, sol), la réaction d absorption ammoniac/eau et la condensation des produits de combustion

Plus en détail

AXE 4 SOUTENIR LA TRANSITION VERS FICHE THEMATIQUE 4-1 : GEOTHERMIE UNE ECONOMIE A FAIBLES EMISSIONS EN CO2 DANS L ENSEMBLE DES SECTEURS

AXE 4 SOUTENIR LA TRANSITION VERS FICHE THEMATIQUE 4-1 : GEOTHERMIE UNE ECONOMIE A FAIBLES EMISSIONS EN CO2 DANS L ENSEMBLE DES SECTEURS AXE 4 SOUTENIR LA TRANSITION VERS UNE ECONOMIE A FAIBLES EMISSIONS EN CO2 DANS L ENSEMBLE DES SECTEURS FICHE THEMATIQUE 4-1 : GEOTHERMIE Version adoptée à la CE du 07/12/15 1 Priorité d investissement

Plus en détail

LES OUTILS DE SIMULATION AU SERVICE DE

LES OUTILS DE SIMULATION AU SERVICE DE ECOLE DES INGÉNIEURS DE LA VILLE DE PARIS Ecole de la ville durable Morgane COLOMBERT LES OUTILS DE SIMULATION AU SERVICE DE L'AIDE À LA DÉCISION DANS LE CADRE DES PROJETS D'AMÉNAGEMENT : EXEMPLE DE L

Plus en détail

EE5.4- Comparaison avec d autres modes de chauffage

EE5.4- Comparaison avec d autres modes de chauffage Concepteurs: Académie Toulouse Olivier Fouché Olivier Plouviez Fernand Rodrigues-Dos-Reis Objectif(s) à atteindre Comparer les performances énergétiques de la PAC avec d autres modes Comparer l impact

Plus en détail

VICTOR RUFFY - Evaluation SméO ATL 7.0 Résultats Etude

VICTOR RUFFY - Evaluation SméO ATL 7.0 Résultats Etude Energie grise du bâtiment Confort thermique estival / hivernal Parties privatives VICTOR RUFFY - Evaluation SméO ATL 7.0 Résultats Etude Retour Etude Interface Mapping Economie du sol 83% Assurer une occupation

Plus en détail

Bureau de l efficacité et de l innovation énergétiques GÉOTHERMIE

Bureau de l efficacité et de l innovation énergétiques GÉOTHERMIE Bureau de l efficacité et de l innovation énergétiques GÉOTHERMIE FICHE DÉTAILLÉE Cette fiche détaillée fait partie d une série de 16 fiches présentant des mesures et pratiques en efficacité énergétique

Plus en détail

Quoi sécher, où et quand? Des outils pour l établissement d une stratégie de séchage annuelle

Quoi sécher, où et quand? Des outils pour l établissement d une stratégie de séchage annuelle Quoi sécher, où et quand? Des outils pour l établissement d une stratégie de séchage annuelle Jonathan Gaudreault, directeur adjoint à la recherche Consortium de recherche FORAC Université Laval Collaborateurs:

Plus en détail

Maîtrise des consommations d énergie en élevage de veaux de boucherie : La production d'eau chaude grâce au. 11 septembre 2013 Coline WILLAME

Maîtrise des consommations d énergie en élevage de veaux de boucherie : La production d'eau chaude grâce au. 11 septembre 2013 Coline WILLAME Maîtrise des consommations d énergie en élevage de veaux de boucherie : La production d'eau chaude grâce au solaire thermique encouragée en Bretagne SPACE 11 septembre 2013 Coline WILLAME Rappel des consommations

Plus en détail

Compte rendu de la visite de la chaudière à bois

Compte rendu de la visite de la chaudière à bois Université de Caen Basse-Normandie LETG Caen Geophen Isigny Sainte-Mère Compte rendu de la visite de la chaudière à bois ---- Coopérative laitière d'isigny Sainte-Mère 2 rue du docteur Boutrois, 14230

Plus en détail

ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 2. J.P. Hulot Février 2016

ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 2. J.P. Hulot Février 2016 ARCEA Saclay 9/ 2/2016 Stockage de l électricité : un impératif, mais comment faire? 2 AVANT-PROPOS L électricité se stocke difficilement Alors pourquoi chercher à stocker l électricité? Parce que l on

Plus en détail

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES pour atteindre le en 2025? Quels types de scénarios possibles aux horizons 2030 et 2050, dans le respect des engagements climatiques de la France? Eléments de définition Le, ou bouquet énergétique, est

Plus en détail

LE GAZ NATUREL : ALLIE D UNE ECONOMIE PAUVRE EN CARBONE. Hany Aouad, FLUXYS 25 février 2016

LE GAZ NATUREL : ALLIE D UNE ECONOMIE PAUVRE EN CARBONE. Hany Aouad, FLUXYS 25 février 2016 LE GAZ NATUREL : ALLIE D UNE ECONOMIE PAUVRE EN CARBONE Hany Aouad, FLUXYS 25 février 2016 A QUOI SERT L ENERGIE? Electricité Chauffage Industrie Transport 2 Capacité installée en MW SORTIE DU NUCLEAIRE

Plus en détail

Table ronde sur le financement

Table ronde sur le financement Table ronde sur le financement ---- ADEME : ses dispositifs d accompagnement technique et financier --------- FEDER et prêt CV de la CDC -------------------- Transformer les économies d énergies en capacité

Plus en détail

Production d eau chaude sanitaire par pompes à chaleur sur panneaux solaires hybrides. Heliopac - Solaire 2G S.A.S. 28 janvier 2016 Monitoring

Production d eau chaude sanitaire par pompes à chaleur sur panneaux solaires hybrides. Heliopac - Solaire 2G S.A.S. 28 janvier 2016 Monitoring Production d eau chaude sanitaire par pompes à chaleur sur panneaux solaires hybrides ECS et électricité pour 73 logements Sur un immeuble à Marseille, une installation couplant la technologie hybride

Plus en détail

RÉSEAU ÉLECTRIQUE INTELLIGENT EXPÉRIMENTAL DU CAMPUS PARIS-SACLAY POINT AU 27 NOVEMBRE 2015

RÉSEAU ÉLECTRIQUE INTELLIGENT EXPÉRIMENTAL DU CAMPUS PARIS-SACLAY POINT AU 27 NOVEMBRE 2015 RÉSEAU ÉLECTRIQUE INTELLIGENT EXPÉRIMENTAL DU CAMPUS PARIS-SACLAY POINT AU 27 NOVEMBRE 2015 LE CONTEXTE DE L A.M.I «CAMPUS UNIVERSITAIRES» «Réseau électrique intelligent expérimental de campus plateforme

Plus en détail

Dimensionnement de sondes géothermiques verticales pour des applications de chauffage / rafraîchissement par pompes à chaleur

Dimensionnement de sondes géothermiques verticales pour des applications de chauffage / rafraîchissement par pompes à chaleur Dimensionnement de sondes géothermiques verticales pour des applications de chauffage / rafraîchissement par pompes à chaleur Mikael PHILIPPE BRGM, Michel BERNIER Ecole Polytechnique de Montréal, Dominique

Plus en détail

La géothermie en Champagne-Ardenne

La géothermie en Champagne-Ardenne La géothermie en Champagne-Ardenne Retours d audits menés en région Présentation d une boite à outils 21 avril 2015 Poix- Terron Présentation de la boite à outils Benoit CABY ALE 08 Présentation de la

Plus en détail