LE CONTRAT DE LOCATION DE SALLE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE CONTRAT DE LOCATION DE SALLE"

Transcription

1 LE CONTRAT DE LOCATION DE SALLE Les Salles de Musiques Actuelles sont exploitées par des structures culturelles (associations ou sociétés commerciales ou régies) dans des locaux et avec des équipements mis à disposition par des collectivités, soit gratuitement, soit dans le cadre de contrat de location. Il peut aussi s agir de locaux loués par un bailleur privé. Il arrive à ces structures de louer lesdites salles à d autres personnes physiques ou morales, (associations ou entreprises privées) pour une durée déterminée en vue d une répétition, d un spectacle ou d une manifestation spécifique. Le contrat qui encadre cette mise à disposition est un contrat de location de salle au sens des articles 1709 et suivants du code civil. Selon l article 1709 du code civil : «le contrat de louage de chose est un contrat par lequel l une des parties s engage à faire jouir l autre d une chose pendant un certain temps, et moyennant un certain prix que celle-ci s oblige à lui payer». En contractant de la sorte avec un tiers, ces salles perdent le contrôle sur les locaux et équipements qui leur ont été confiés par les collectivités ou par leur bailleur privé et ne sont pas à l abri de voir leur responsabilité recherchée en cas de dommages. Elles ont donc intérêt à encadrer la relation en soignant la rédaction du contrat. Avant cette rédaction, le futur loueur de salle doit relire scrupuleusement la convention de mise à disposition de la salle faite par la collectivité ou le bail signé avec un loueur privé, ainsi que le règlement annexé à cette convention, s il en existe un, pour s assurer que le contrat qu il se prépare à rédiger ne contrevient pas à ses propres engagements. Il doit vérifier que rien ne lui interdit de faire cette location, dans quelles conditions et selon quelles formalités elle est possible (autorisation, information du propriétaire de la salle, etc.). Dans tous les cas, le contrat de location doit contenir les clauses permettant de caractériser l accord entre des parties sur un objet, sur un prix et pendant une période précise. 1

2 1/ Les mentions indispensables du contrat de location 1.1/ L identité des parties Le contrat doit préciser l identité des parties, l adresse ou le siège, et pour les personnes morales, leur forme, le numéro d immatriculation, la personne qui les représente et qui est dûment habilitée à contracter. Il faut s assurer de la capacité juridique du signataire du contrat à contracter. 1.2/ L objet du contrat L objet du contrat est la mise à disposition de locaux et d équipements en contrepartie du paiement d un prix. Le contrat doit préciser quels sont les locaux et équipements mis à disposition, définir ceux qui sont exclus du contrat ou dont l accès est interdit, comme par exemple les locaux techniques. Il faut préciser dans le contrat qu il n est pas possible d implanter et de modifier du matériel dans la salle sans autorisation ; en effet toute modification peut entrainer des soucis de sécurité, et doit donc avoir un aval de la salle. Il est très important de prévoir un état des lieux d entrée et de sortie. Mais, il doit également indiquer la destination de cette mise à disposition, c'est-à-dire préciser l évènement ou le spectacle, qui motive cette location. Il s agit de s assurer que l utilisation de la salle soit conforme à la destination de celle-ci. Enfin, il est important de définir l étendue de l engagement du loueur. Le contrat doit donc indiquer si la mise à disposition de matériels techniques supplémentaires, de techniciens, de régisseurs, de personnel de ménage, constitue des «prestations complémentaires» et est facturée en sus du prix de la location proprement dite, ou si ces prestations sont comprises dans le prix de la location. Il est important de préciser que la responsabilité de prévoir des agents de sécurité repose sur l exploitant de la salle (voir infra la sécurité). 1.3/ La durée de la location de la salle La durée de la location doit être précisée. Elle permet de déterminer le début et la fin de la responsabilité du preneur. 2

3 Il faut dans tous les cas préciser ce qui est compris dans cette durée : la durée de la manifestation proprement dite ou la manifestation, les heures de répétition, de mise en place technique (son, lumière), de montage et de démontage, etc. 1.4/ Le prix Le contrat doit définir le prix, sa décomposition éventuellement s il y a des prestations annexes, les modalités et dates de paiement. Eventuellement, prévoir les sanctions en cas de retard de paiement. 2/ Les autres mentions utiles dans un contrat de location de salle Lorsque la location d une salle est envisagée, il faut prévoir l étendue des engagements des parties et les circonscrire dans le contrat. Il faut, dans tous les cas, anticiper les problèmes et prévoir les clauses du contrat en conséquence. Les risques auxquels peut être confronté un loueur de salle sont très divers, ils concernent notamment, la violation par le preneur de la législation sociale et fiscale, de la réglementation concernant la SACEM, de la réglementation en matière d organisation de spectacles, par exemple l obligation relative à la licence d entrepreneur de spectacle, la question de la sécurité des biens et des personnes accueillies dans la salle pendant la location, la détérioration des locaux et/ou des équipements loués, la violation des obligations sociales et fiscales par le preneur, l annulation. La diversité des situations concrètes rend impossible une énumération exhaustive de toutes clauses utiles dans un contrat de location. 2.1/ Les mentions relatives aux autorisations, droits et impôts Dans la mesure où dans le contrat de location et des prestations annexes, le preneur intervient dans le lieu mis à disposition par le loueur, il est indispensable de prévenir toute confusion qui pourrait conduire à la mise en cause de la responsabilité de celui-ci. Il faut le garantir contre les conséquences qui pourraient en découler. Il peut être utile de préciser dans le contrat les déclarations du preneur concernant le respect de la législation sociale, fiscale, en matière de droit d auteurs, de taxes sur les spectacles. Il est indispensable de s assurer par une clause du contrat que le preneur respecte les obligations en matière d organisation de spectacles. 3

4 Il est précisé que tout entrepreneur de spectacles, qu'il s'agisse d'une structure associative ou commerciale, qu'elle soit privée ou publique, doit être titulaire de la licence, le fait générateur étant l'emploi d'artistes. Toutefois, peuvent exercer occasionnellement l'activité d'entrepreneur de spectacles, sans être titulaires d'une licence, dans la limite de six représentations par an : toute personne physique ou morale qui n'a pas pour activité principale ou pour objet l'exploitation de lieux de spectacles, la production ou la diffusion de spectacles ; les groupements d'artistes amateurs bénévoles faisant occasionnellement appel à un ou plusieurs artistes du spectacle percevant une rémunération. Ces représentations doivent faire l'objet d'une déclaration préalable à l'autorité administrative compétente un mois au moins avant la date prévue. Il convient donc de s assurer du respect de ces obligations soit par une déclaration du preneur, soit en annexant au contrat les justificatifs. 2.2/ Les mentions relatives à la sécurité Il est important de prévoir des dispositions concernant la sécurité de l accueil du public. En effet, la législation sur les établissements recevant du public s appliquent aux salles de spectacles. «Constituent des établissements recevant du public tous bâtiments, locaux et enceintes dans lesquels des personnes sont admises, soit librement, soit moyennant une rétribution ou une participation quelconque, ou dans lesquels sont tenues des réunions ouvertes à tout venant ou sur invitation, payantes ou non. Sont considérées comme faisant partie du public toutes les personnes admises dans l'établissement à quelque titre que ce soit en plus du personnel.» Le code de la construction et de l habitation édictent un certain nombre de règles en matière de sécurité, non seulement en ce qui concerne le bâtiment et les équipements, mais également en ce qui concerne la gestion des risques d incendie, le risque de panique en cas d évacuation de la salle. L exploitant est le seul et unique responsable de la sécurité du public vis-à-vis de la réglementation ERP. Il a l obligation légale de : - tenir un registre de sécurité - maintenir et entretenir les installations techniques (effectuer les travaux indiqués dans les comptes-rendus des contrôles des installations) ; - former le personnel (conduite à tenir en cas d incendie, maniement des moyens de secours ) - laisser libre en permanence les dégagements et pouvoir manœuvrer les portes par une manœuvre simple ; - stocker uniquement dans les locaux prévus à cet effet ; - afficher à l entrée de l établissement un plan reprenant le rez-de-chaussée, le sous-sol et un étage courant ; - afficher à proximité du téléphone les consignes de sécurité ; - effectuer les travaux dangereux en l absence de public ; 4

5 - remplacer des éléments (rideaux, moquettes ) par des éléments de même caractéristiques au feu ou ayant classement au feu plus faible. La structure culturelle exploitant la salle a l obligation de faire respecter les règles de sécurité d établissement recevant du public. Elle doit donc mentionner ces règles de sécurité au contrat en les y intégrant ou les annexant. La jauge de la salle doit être précisée dans les clauses du contrat et il doit être prévu l obligation pour le preneur de respecter cette jauge, et de préciser le nombre de participants. Les règles de sécurité et le nombre d agents de sécurité à prévoir dépend de cette jauge. Il doit être précisé le nombre et la qualification des agents de sécurité, les consignes en matière de circulation, les consignes relatives à la qualité de réaction au feu des aménagements, etc. Le contrat doit prévoir l engagement du preneur à respecter la réglementation de sécurité concernant les ERP et la sécurité incendie. Il peut être utile s il existe un règlement de la salle en matière de sécurité, une fiche technique, de les rendre opposables au preneur en les intégrant au contrat. Si elle n en a pas, le loueur peut insérer dans son contrat les règles de sécurité qui s imposent à lui et qui doivent s imposer au preneur. Ces règles vont concerner notamment : - la présence d agents de sécurité (nombre, qualification) - la circulation dans et autour de la salle (par exemple en ce qui concerne les accès aux issues de secours, la voie d accès au bâtiment par les secours), - la gestion du risque d incendie, - les nuisances sonores à l extérieur de la salle. 2.3/ Les assurances Le preneur doit garantir au loueur qu il a contracté une assurance qui couvre son activité en qualité d organisateur de spectacle ainsi qu une assurance responsabilité civile couvrant les risques liés notamment à l accueil du public, (par exemple, les dommages causés aux tiers par son fait ou par les personnes participant à la manifestation, y compris les spectateurs, les dégradations causés aux biens, installations, matériels, locaux et équipements, les vols, etc.). La solution la plus sûre étant de prévoir dans le contrat la remise d une copie des attestations d assurance. 2.4/ Les obligations en matière sociale et fiscale Il peut être prévu au contrat, par exemple, que le preneur déclare expressément respecter la législation sociale et fiscale, notamment qu il est régulièrement affilié auprès des organismes 5

6 sociaux et fiscaux, qu il est à jour de ses déclarations et cotisations, qu il dispose de toutes les autorisations administratives nécessaires à la manifestation prévue. Il doit expressément s engager à garantir le loueur des conséquences de toute déclaration erronée. Il s agit pour le loueur de salle d éviter de se retrouver impliqué comme complice ou coauteur d infractions pénales telles que par exemple le travail dissimulé. 2.5/ L annulation Il peut être utile de prévoir comment pourra être gérée l annulation, notamment de dernière minute, ou la résiliation anticipée, situations qui peuvent pénaliser le loueur. En réalité, le contenu du contrat va dépendre des situations particulières, qui varient en fonction de la taille de la salle, de la complexité de l équipement, des manifestations envisagées par le preneur. Il est donc important de se faire assister de façon à avoir un contrat adapté à chaque situation. Note rédigée à destination des adhérents du SMA, juillet

CONDITIONS GENERALES DE MISE À DISPOSITION DE LA SALLE SAINT PAUL

CONDITIONS GENERALES DE MISE À DISPOSITION DE LA SALLE SAINT PAUL CONDITIONS GENERALES DE MISE À DISPOSITION DE LA SALLE SAINT PAUL Le fait de remplir le formulaire de demande de mise à disposition et de l adresser à L ASSOCATION, ou la signature des conditions particulières,

Plus en détail

LES ETAPES DANS L ORGANISATION D UN EVENEMENT

LES ETAPES DANS L ORGANISATION D UN EVENEMENT LES ETAPES DANS L ORGANISATION D UN EVENEMENT Lancer un projet Les bonnes questions à se poser : - Quoi? : quel type d événement? - Pourquoi? : quels objectifs? quels résultats attendus? - Pour qui? :

Plus en détail

Ci après dénommé «Organisateur», d'une part, Et

Ci après dénommé «Organisateur», d'une part, Et Contrat de cession simple du droit d exploitation d un spectacle Il s agit ici d un contrat de cession simple à distinguer du contrat de coréalisation qui fait participer les deux cocontractants aux pertes

Plus en détail

MUSEE DE LA VIE WALLONNE REGLEMENT TARIF ET D OCCUPATION DES SALLES

MUSEE DE LA VIE WALLONNE REGLEMENT TARIF ET D OCCUPATION DES SALLES MUSEE DE LA VIE WALLONNE REGLEMENT TARIF ET D OCCUPATION DES SALLES Article 1 er : compétence en matière d autorisation et de refus d occupation La Direction du Secteur des Musées - Expositions peut, aux

Plus en détail

VILLE DU PRADET. Règlement régissant l utilisation de l Espace des Arts

VILLE DU PRADET. Règlement régissant l utilisation de l Espace des Arts VILLE DU PRADET Règlement régissant l utilisation de l Espace des Arts CHAPITRE I : GENERALITES Article 1 : Description L Espace des Arts comprend différentes salles pouvant être mises à disposition :

Plus en détail

Organiser une Manifestation Exceptionnelle dans un Etablissement Universitaire (ERP) Didier HUSSON (HS UHP)

Organiser une Manifestation Exceptionnelle dans un Etablissement Universitaire (ERP) Didier HUSSON (HS UHP) Organiser une Manifestation Exceptionnelle dans un Etablissement Universitaire (ERP) Didier HUSSON (HS UHP) SOMMAIRE Objectifs de la procédure Activités concernées par la procédure Personnes et services

Plus en détail

La sécurité et l'accueil du public

La sécurité et l'accueil du public Guide technique : Organisateur > Sécurité et accueil du public > Sécurité et accueil du public La sécurité et l'accueil du public L'accueil de spectateurs, à titre onéreux ou gracieux, engage la responsabilité

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION DE LA SALLE DE SPECTACLE

CONTRAT DE LOCATION DE LA SALLE DE SPECTACLE CONTRAT DE LOCATION DE LA SALLE DE SPECTACLE Je soussigné : Représentant : En qualité de : Demeurant : Tel : F a x : E - m ail : Type de manifestation : Nom de la manifestation : Organisation + artistes

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE 2016 Scop arl Les 6 Bonniers

CONDITIONS GENERALES DE VENTE 2016 Scop arl Les 6 Bonniers CONDITIONS GENERALES DE VENTE 2016 Scop arl Les 6 Bonniers Le fait de passer commande implique l adhésion entière et sans réserve du client à ces présentes Conditions Générales de Vente à l exclusion de

Plus en détail

CONTRAT DE CESSION DU DROIT D'EXPLOITATION D'UN SPECTACLE (*) 2011/2012. Raison sociale de l entreprise :... Numéro de SIRET :... Numéro GUSO :...

CONTRAT DE CESSION DU DROIT D'EXPLOITATION D'UN SPECTACLE (*) 2011/2012. Raison sociale de l entreprise :... Numéro de SIRET :... Numéro GUSO :... Contrat 1 CONTRAT DE CESSION DU DROIT D'EXPLOITATION D'UN SPECTACLE (*) 2011/2012 ENTRE LES SOUSSIGNES : Raison sociale de l entreprise :... Numéro de SIRET :... Numéro GUSO : Numéro URSSAF :... Numéro

Plus en détail

Atelier 5 Prévention et sécurité : quelle réglementation?

Atelier 5 Prévention et sécurité : quelle réglementation? PREVENTION et REDUCTION DES RISQUES EN MILIEU FESTIF Colloque du 13 décembre 214 - Angers Atelier 5 Prévention et sécurité : quelle réglementation? Mathias Autier Directeur technique du Chabada (ANGERS)

Plus en détail

UTILISATION PONCTUELLE

UTILISATION PONCTUELLE CONVENTION D UTILISATION ET DE LOCATION DES SALLES MUNICIPALES Mairie de Carcès UTILISATION PONCTUELLE La présente convention d utilisation et de location est conclue pour la Salle : Date : Entre les soussignés,

Plus en détail

Organiser une manifestation sur le domaine public à Strasbourg

Organiser une manifestation sur le domaine public à Strasbourg Organiser une manifestation sur le domaine public à Strasbourg Maison des Associations 20 mai 2014 Ville de Strasbourg- Service Evènement Définition de l espace public? Qui autorise votre manifestation?

Plus en détail

L artiste. Spectacle vivant

L artiste. Spectacle vivant L artiste Du Spectacle vivant L artiste du spectacle vivant Il peut être : - Salarié - Inscrit au registre du commerce - Auto- entrepreneur - Bénévole / Amateur L artiste salarié L article L.7121-3 (anc.

Plus en détail

ORGANISATION D UN SPECTACLE DE NOEL JEUNE PUBLIC A AMIENS

ORGANISATION D UN SPECTACLE DE NOEL JEUNE PUBLIC A AMIENS PREFET DE LA REGION PICARDIE ORGANISATION D UN SPECTACLE DE NOEL JEUNE PUBLIC A AMIENS La Procédure de consultation utilisée est la suivante : Marché sous forme de procédure adaptée en application de l

Plus en détail

La Mejane Commune de Labruguière Règlement intérieur d utilisation

La Mejane Commune de Labruguière Règlement intérieur d utilisation La Mejane Commune de Labruguière Règlement intérieur d utilisation Titre I : DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Objet : Le présent règlement a pour objet de déterminer les conditions dans lesquelles doit

Plus en détail

CONTRAT DE PARTICIPATION

CONTRAT DE PARTICIPATION CONTRAT DE PARTICIPATION A retourner impérativement à : Association Et Caetera La maison de l étudiant, 2 bis avenue Victor le Gorgeu 29200 Brest Tel : +33(0) 6 24 92 81 64 www.forumouestavenir.com ouestavenir@gmail.com

Plus en détail

Convention de location occasionnelle

Convention de location occasionnelle Convention de location occasionnelle Entre L ADMINISTRATION COMMUNALE DE CELLES Dénommée ci-après «le propriétaire» ET.. Tél :.. Habitant / Association - De l entité / Hors entité (entourez la réponse)

Plus en détail

Les Ad AP Agenda d Accessibilité Programmée Dispositions réglementaires

Les Ad AP Agenda d Accessibilité Programmée Dispositions réglementaires Agenda d Accessibilité Programmée Dispositions réglementaires Définition de l Agenda d accessibilité Programmée L'échéance du 1er janvier 2015 pour la mise en accessibilité des ERP existants ne pouvant

Plus en détail

1. Contrat de cession du droit d exploitation d un spectacle en France

1. Contrat de cession du droit d exploitation d un spectacle en France Exemple d un contrat de cession et ses avenants N.B. Les exemples de contrats qui sont présentés ne sont que des supports de travail. A chaque situation correspond un contrat particulier. 1. Contrat de

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE GESTION DE LA SUBROGATION DE PAIEMENT AVEC LES ORGANISMES DE FORMATION

CONDITIONS GENERALES DE GESTION DE LA SUBROGATION DE PAIEMENT AVEC LES ORGANISMES DE FORMATION 1 CONDITIONS GENERALES DE GESTION DE LA SUBROGATION DE PAIEMENT AVEC LES ORGANISMES DE FORMATION Dernière mise à jour : le 21/06/2012 Sommaire Article 1 : Conditions de mise en œuvre... 2 Article 2 : Matérialisation

Plus en détail

Les formations obligatoires dans le spectacle vivant.

Les formations obligatoires dans le spectacle vivant. Les formations obligatoires dans le spectacle vivant. Un certain nombre de connaissances et de formations sont obligatoires pour répondre : - aux exigences du code du travail vis à vis de la sécurité du

Plus en détail

Normes ACCESSIBILITÉ. Commerces, services, CHR. Guide pour un établissement accessible à tous

Normes ACCESSIBILITÉ. Commerces, services, CHR. Guide pour un établissement accessible à tous Normes ACCESSIBILITÉ Commerces, services, CHR Guide pour un établissement accessible à tous Mars 2015 L accessibilité La loi pour l égalité des droits et des chances du 11 février 2005 exprime le principe

Plus en détail

Contrat de location saisonnière

Contrat de location saisonnière Contrat de location saisonnière ENTRE LES SOUSSIGNES : MR AUBRY Demeurant à : 61470 LE SAP Téléphone : 06.70.89.43.38 / 06.42.99.75.61 Site : www.le-jardin-eden.fr RCS Alençon : 814 272 597 Le bailleur

Plus en détail

Titre I - Les clubs SECTION I : DISPOSITIONS GÉNÉRALES RELATIVES AUX RELATIONS ENTRE LES CLUBS ET LA LIGUE DE FOOTBALL PROFESSIONNEL 2007 SAISON 2008

Titre I - Les clubs SECTION I : DISPOSITIONS GÉNÉRALES RELATIVES AUX RELATIONS ENTRE LES CLUBS ET LA LIGUE DE FOOTBALL PROFESSIONNEL 2007 SAISON 2008 Titre I - Les clubs SECTION I : DISPOSITIONS GÉNÉRALES RELATIVES AUX RELATIONS ENTRE LES CLUBS ET LA LIGUE DE FOOTBALL PROFESSIONNEL ARTICLE 101 2007 SAISON 2008 Les clubs participant aux championnats

Plus en détail

Elle peut également être mise à disposition pour les groupes scolaires et des organismes extérieurs.

Elle peut également être mise à disposition pour les groupes scolaires et des organismes extérieurs. REGLEMENT SALLE DE SPECTACLE NAVARRE Approuvé par délibération du Conseil Municipal du 03 février 2014 1 - DESCRIPTIF DE LA SALLE La salle de spectacle Navarre est composée d une salle principale avec

Plus en détail

Services Techniques MARCHE DE TRAVAUX DE REFECTION DU CARRELAGE DE LA PISCINE MUNICIPALE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.

Services Techniques MARCHE DE TRAVAUX DE REFECTION DU CARRELAGE DE LA PISCINE MUNICIPALE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A. COMMUNE DE Services Techniques MARCHE DE TRAVAUX DE REFECTION DU CARRELAGE DE LA PISCINE MUNICIPALE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P) Marché passé selon la procédure : En application

Plus en détail

CONTRAT DE MISE A DISPOSITION D UN EMPLACEMENT RÈGLEMENT GÉNÉRAL

CONTRAT DE MISE A DISPOSITION D UN EMPLACEMENT RÈGLEMENT GÉNÉRAL RÈGLEMENT GÉNÉRAL ARTICLE 1 - CONDITIONS LIMINAIRES 1- En signant le contrat de mise à disposition d un emplacement, le locataire du stand reconnaît avoir eu connaissance du présent règlement et s'engage

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES D ACHAT IDVERDE :

CONDITIONS GÉNÉRALES D ACHAT IDVERDE : CONDITIONS GÉNÉRALES D ACHAT IDVERDE : Article 1 Champ d application Toute commande passée par IDVERDE (ci-après dénommée «l Acheteur») auprès d un fournisseur de Biens ou d un prestataire de Services

Plus en détail

SALLE POLYVALENTE DE CLAIROIX

SALLE POLYVALENTE DE CLAIROIX MAIRIE DE CLAIROIX 1 rue du Général de Gaulle 60280 Clairoix 03.44.83.29.11 info@clairoix.fr SALLE POLYVALENTE DE CLAIROIX RÈGLES D UTILISATION ET DE LOCATION DES LOCAUX Ce règlement a été approuvé par

Plus en détail

La réglementation sportive dans le milieu du fitness

La réglementation sportive dans le milieu du fitness La réglementation sportive dans le milieu du fitness Pourquoi réglementation sur le fitness? - Informer les acteurs du fitness sur les obligations régies par le Code du Sport ; - Des activités nouvelles

Plus en détail

C O N T R A T D E L O C A T I O N ( * ) DÉSIGNATION DE LA SALLE :. NATURE DE LA LOCATION : LOCATION DU : /./2015 de 08H30 au /./2015 à..h.. Mme/M...

C O N T R A T D E L O C A T I O N ( * ) DÉSIGNATION DE LA SALLE :. NATURE DE LA LOCATION : LOCATION DU : /./2015 de 08H30 au /./2015 à..h.. Mme/M... C O N T R A T D E L O C A T I O N ( * ) DÉSIGNATION DE LA SALLE :. NATURE DE LA LOCATION : LOCATION DU : /./2015 de 08H30 au /./2015 à..h.. Entre les soussignés : La Commune de Gargenville, représentée

Plus en détail

4 ème Rencontre des Entrepreneurs de la Communauté de Communes. Mise en accessibilité de votre commerce ou de votre entreprise. Vendredi 28 juin 2013

4 ème Rencontre des Entrepreneurs de la Communauté de Communes. Mise en accessibilité de votre commerce ou de votre entreprise. Vendredi 28 juin 2013 4 ème Rencontre des Entrepreneurs de la Communauté de Communes Mise en accessibilité de votre commerce ou de votre entreprise Vendredi 28 juin 2013 Point d actualité Sommaire La mise en accessibilité de

Plus en détail

SAINT TRIVIER DE COURTES,

SAINT TRIVIER DE COURTES, Le maire de SAINT TRIVIER DE COURTES, Vu, le code général des collectivités territoriales et, notamment ses articles L 2121-29, L 2212-1 et 2 et L 2224-18 ; Vu, la délibération du conseil municipal en

Plus en détail

LC 08 313. Toute désignation de personne, de statut ou de fonction dans le présent règlement vise indifféremment l homme ou la femme.

LC 08 313. Toute désignation de personne, de statut ou de fonction dans le présent règlement vise indifféremment l homme ou la femme. Règlement relatif à l utilisation du domaine public de la Ville de Carouge LC 08 33 du 9 mai 03 Entrée en vigueur : er juillet 03 Vu la loi sur le domaine public (L 05), vu la loi sur les routes (L 0)

Plus en détail

POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS

POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS 1. OBJET La présente politique a pour but de préciser l encadrement de l acquisition

Plus en détail

Règlement. La contenance de la salle doit être scrupuleusement respectée par ses utilisateurs. 48 personnes salle P.BOSC 250 personnes salle Cabrales

Règlement. La contenance de la salle doit être scrupuleusement respectée par ses utilisateurs. 48 personnes salle P.BOSC 250 personnes salle Cabrales Règlement Article 1 Règles générales Tout utilisateur autorisé d une salle communale s engage à respecter le présent règlement ainsi que les règles générales de sécurité, les règles sanitaires et d hygiène

Plus en détail

1er janvier 2015. Le principes de la loi du 11 février 2005

1er janvier 2015. Le principes de la loi du 11 février 2005 ACCESSIBILITÉ CHRD Le principes de la loi du 11 février 2005 La loi du 11 février 2005 exprime le principe «d accès à tout pour tous». Les entreprises commerciales et artisanales qui reçoivent du public

Plus en détail

JORF n 260 du 9 novembre 2007. Texte n 21

JORF n 260 du 9 novembre 2007. Texte n 21 Le 20 août 2009 JORF n 260 du 9 novembre 2007 Texte n 21 ARRETE Arrêté du 10 octobre 2007 fixant la liste des pièces à fournir à l appui d une demande d autorisation de travail NOR: IMIN0762998A Le ministre

Plus en détail

Dossier exposant amateur

Dossier exposant amateur JONETSU 28-29 mars 2015 Évènement organisé par l association Nijikai www.jonetsu.fr Contact : amateurs@nijikai.fr Dossier exposant amateur Ce dossier est destiné aux organismes et groupes, qu ils soient

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Communauté de Communes «Entre Bois et Marais» Place Paul Quellec 14670 TROARN Tél: 02 31 23 31 38 SIGNALISATION VERTICALE PROGRAMME 2012-2015 Cahier

Plus en détail

Licence données culturelles

Licence données culturelles Licence données culturelles 1. Définitions Acceptant : la ou les personne(s) physique(s) ou morale(s) ou entité(s) qui exercent sur les Données les droits accordés par cette Licence et qui n ont pas précédemment

Plus en détail

Le service Vie Associative centralise toutes les démarches administratives nécessaires à la location d'une salle.

Le service Vie Associative centralise toutes les démarches administratives nécessaires à la location d'une salle. Vie associative Louer la salle Albert Camus Vous recherchez une salle pour organiser un concert ou une conférence? La ville de Cugnaux loue une salle pour la réalisation de spectacles, concerts, conférences

Plus en détail

Contrat de location de vacances

Contrat de location de vacances Contrat de location de vacances ENTRE LES SOUSSIGNES : (nom prénom du propriétaire de la location), demeurant à :, Né le / /, Téléphone fixe : Téléphone portable : Email : (le Bailleur) et (nom prénom

Plus en détail

Convention de location régulière

Convention de location régulière Convention de location régulière Entre L ADMINISTRATION COMMUNALE DE CELLES Dénommée ci-après «le propriétaire» ET... Tél :.. Cpte Banque : Habitant / Association - De l entité / Hors entité (entourez

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE PRESTATION EN PROCÉDURE ADAPTÉE DOCUMENT UNIQUE VALANT AE, RC, CCAP, CCTP

MARCHE PUBLIC DE PRESTATION EN PROCÉDURE ADAPTÉE DOCUMENT UNIQUE VALANT AE, RC, CCAP, CCTP MARCHE PUBLIC DE PRESTATION EN PROCÉDURE ADAPTÉE 1 DOCUMENT UNIQUE VALANT AE, RC, CCAP, CCTP Collectivité Contractante Commune de Pré-Saint-Evroult 3 Rue des Écoles 28800 PRÉ SAINT ÉVROULT Objet du marché

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DU PARC DES EXPOSITIONS DU GRAND CAHORS

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DU PARC DES EXPOSITIONS DU GRAND CAHORS CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DU PARC DES EXPOSITIONS DU GRAND CAHORS Entre : LA COMMUNAUTE D AGGLOMÉRATION DU GRAND CAHORS, Siégeant à Hôtel administratif Wilson, 72 rue du Président Wilson, 46000

Plus en détail

Novembre 2008 SOMMAIRE

Novembre 2008 SOMMAIRE R E F E R E N T I E L M E T I E R D I R E C T E U R T E C H N I Q U E Novembre 2008 SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE D'EXERCICE DU METIER 1.1 Secteur d'activités 1.2 Emplois et situation dans l'organisation du

Plus en détail

DEMANDE DE LOCATION DE SALLE

DEMANDE DE LOCATION DE SALLE DEMANDE DE LOCATION DE SALLE La demande de location doit être adressée à Monsieur le Maire au plus tard un mois avant la période souhaitée. La mairie vous confirmera, par mail, la disponibilité ou non

Plus en détail

w w w. v i l l e d u g o s i e r. f r

w w w. v i l l e d u g o s i e r. f r www.villedugosier.fr Mot du maire La ville du Gosier connue pour son dynamisme économique et touristique a vu sa notoriété renforcée par l obtention du label «ville nautique». Fort de cette avancée, nous

Plus en détail

Contrat de location de vacances

Contrat de location de vacances Contrat de location de vacances ENTRE LES SOUSSIGNES : Chaillou Marie Pierre, demeurant 13 rue de la Planchette, 49360, Yzernay Téléphone fixe : 02 41 55 01 60 Téléphone portable : 06 12 32 75 12 Email

Plus en détail

Fédération Française de Karaté Service Juridique

Fédération Française de Karaté Service Juridique Fédération Française de Karaté Service Juridique NOTE D INFORMATION N 10 La Sociiétté des autteurrs,, composiitteurrs ett édiitteurrs de musiique ((SACEM)) AVANT PROPOS Cette notice d information a pour

Plus en détail

Accessibilité des ERP/IOP * de 5 e catégorie aux personnes handicapées

Accessibilité des ERP/IOP * de 5 e catégorie aux personnes handicapées Accessibilité des ERP/IOP * de 5 e catégorie aux personnes handicapées Pourquoi et comment remplir son Agenda d Accessibilité Programmée (Ad AP) SYNOPSIS DE RAPPEL DES OBLIGATIONS RÉGLEMENTAIRES LES 6

Plus en détail

LOI N 15/ 025 DU 31 DECEMBRE 2015 RELATIVE AUX BAUX A LOYER NON PROFESSIONNELS

LOI N 15/ 025 DU 31 DECEMBRE 2015 RELATIVE AUX BAUX A LOYER NON PROFESSIONNELS 1 LOI N 15/ 025 DU 31 DECEMBRE 2015 RELATIVE AUX BAUX A LOYER NON PROFESSIONNELS L Assemblée nationale et le Sénat ont adopté, Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit : CHAPITRE

Plus en détail

REGLEMENT DE LA SALLE DES FETES DE CHATELAUDREN

REGLEMENT DE LA SALLE DES FETES DE CHATELAUDREN REGLEMENT DE LA SALLE DES FETES DE CHATELAUDREN ARTICLE 1 : BENEFICIAIRES * La salle des fêtes est mise à la disposition des associations de type «loi 1901» et des organisations, pour y tenir des assemblées

Plus en détail

CONDITIONS D UTILISATION DU FREE FACTORY au 25/11/2015

CONDITIONS D UTILISATION DU FREE FACTORY au 25/11/2015 CONDITIONS D UTILISATION DU FREE FACTORY au 25/11/2015 Article 1 - Définitions Les mots et expressions, ci-après auront, dans le cadre des présentes conditions d utilisation, la signification suivante

Plus en détail

Commune de Biltzheim

Commune de Biltzheim 1. Préambule La commune de BILTZHEIM ouvre à la location son nouvel espace culturel et de loisirs. Cet espace dispose : D une grande salle de 130m² pouvant accueillir 120 personnes assises pour un repas

Plus en détail

RECOMMANDATION COMMUNE CONCERNANT LES LICENCES DE MARQUES. adoptée par

RECOMMANDATION COMMUNE CONCERNANT LES LICENCES DE MARQUES. adoptée par RECOMMANDATION COMMUNE CONCERNANT LES LICENCES DE MARQUES adoptée par l Assemblée de l Union de Paris pour la protection de la propriété industrielle et l Assemblée générale de l Organisation Mondiale

Plus en détail

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir LES MOYENS JURIDIQUES LES DOCUMENTS COMMERCIAUX Un emplacement et une taille à respecter Mentions obligatoires à faire figurer sur tous les documents commerciaux

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L ACCOMPAGNEMENT DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5ÈME CATÉGORIE AUX NOUVELLES NORMES D ACCESSIBILITÉ

CAHIER DES CHARGES POUR L ACCOMPAGNEMENT DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5ÈME CATÉGORIE AUX NOUVELLES NORMES D ACCESSIBILITÉ CAHIER DES CHARGES POUR L ACCOMPAGNEMENT DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5ÈME CATÉGORIE AUX NOUVELLES NORMES D ACCESSIBILITÉ 1. CONTEXTE La loi du 11 février 2005 exprime le principe «d accès

Plus en détail

CODE DES COURSES AU GALOP

CODE DES COURSES AU GALOP CODE DES COURSES AU GALOP Avril 2010 FRANCE GALOP 46, Place Abel Gance - 92655 Boulogne Cedex 2010 - France Galop ISSN 1241-266X France Galop - Imprimeur Dépôt légal : mars 2010 Quantité de tirage : 1

Plus en détail

ARTICLE 3 : TARIFS, HORAIRES, REPETITIONS ET MISE A DISPOSITION DE LA SALLE.

ARTICLE 3 : TARIFS, HORAIRES, REPETITIONS ET MISE A DISPOSITION DE LA SALLE. Page 1 sur 5 SALLE DE SPECTACLE 2 route du Foirail 12240 Rieupeyroux RÉGLEMENT INTERIEUR 05.65.29.86.79 culture.asv@wanadoo.fr Le présent règlement intérieur a pour objectif de permettre l utilisation

Plus en détail

Règlement intérieur pour l utilisation des salles communales

Règlement intérieur pour l utilisation des salles communales DISPOSITIONS GENERALES Capacité d utilisation : Salle des fêtes 230 personnes assises Salle du Môle 80 personnes Salles de la Sapinière 80 à 100 personnes Sont exclues les manifestations commerciales ou

Plus en détail

Cap Agent de sécurité ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

Cap Agent de sécurité ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES 1 Le titulaire du CAP «Agent de Sécurité» exerce ses fonctions dans des espaces ouverts au public ou non, de nature, par exemple industrielle, commerciale,

Plus en détail

> Cession de droits d auteur d œuvres chorégraphiques

> Cession de droits d auteur d œuvres chorégraphiques DROIT > Cession de droits d auteur d œuvres chorégraphiques Décembre 2014 > DÉPARTEMENT RESSOURCES PROFESSIONNELLES 1 rue Victor-Hugo 93507 Pantin cedex T 01 41 839 839 (accueil) F 01 41 839 841 ressources@cnd.fr

Plus en détail

Règlement du salon MADE IN JURA 2016

Règlement du salon MADE IN JURA 2016 Règlement du salon MADE IN JURA 2016 édition du 14 mars 2016 Informations pratiques Préambule Le Salon Made In Jura est un Salon professionnel. Il est réservé aux entreprises de production ou de services

Plus en détail

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Renaud TURC

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Renaud TURC Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Renaud TURC LA COPROPRIÉTÉ Éditions d Organisation, 1998, 2000, 2002 De Particulier à Particulier, 1998, 2000, 2002 ISBN : 2-7081-2793-4 Le règlement

Plus en détail

Commission Administration Générale - Marchés et Travaux du 29 janvier 2008

Commission Administration Générale - Marchés et Travaux du 29 janvier 2008 2008/8884 Direction Centrale de l'immobilier PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2008 Commission Administration Générale - Marchés et Travaux du 29 janvier 2008 Objet : Prise à bail

Plus en détail

Demande d approbation d un Agenda d accessibilité programmée (Ad ap)

Demande d approbation d un Agenda d accessibilité programmée (Ad ap) Ministère chargé de la construction Demande d approbation d un Agenda d accessibilité programmée (Ad ap) Articles L. 111-7 et D. 111-19-34 du code de la construction et de l habitation (CCH) N 15246*01

Plus en détail

Les établissements d une superficie supérieure ou égale à 16 m² mais inférieure à 50 m² Font l objet d une déclaration ( 3 de l'article CTS 1)

Les établissements d une superficie supérieure ou égale à 16 m² mais inférieure à 50 m² Font l objet d une déclaration ( 3 de l'article CTS 1) Aix-en-Provence Ville Thermale et Climatique PhF 17/05/2013 Service de la Réglementation et de la Police Administrative Hôtel de Ville - 13616 Aix-en-Provence Tél : 04.42.91.93.44 Fax : 04.42.91.94.16@mairie-aixenprovence.fr

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION RELATIVE AU CONTRAT DE CONSTRUCTION D UNE MAISON INDIVIDUELLE AVEC FOURNITURE DE PLAN

NOTICE D INFORMATION RELATIVE AU CONTRAT DE CONSTRUCTION D UNE MAISON INDIVIDUELLE AVEC FOURNITURE DE PLAN NOTICE D INFORMATION RELATIVE AU CONTRAT DE CONSTRUCTION D UNE MAISON INDIVIDUELLE AVEC FOURNITURE DE PLAN Cette notice est destinée à vous informer de vos droits et obligations, en application de la loi

Plus en détail

CONVENTION DE RÉSIDENCE D ARTISTES

CONVENTION DE RÉSIDENCE D ARTISTES CONVENTION DE RÉSIDENCE D ARTISTES ENTRE LES SOUSSIGNEES : MAIRIE DE FÉGRÉAC 1, rue de la Mairie 44460 FÉGRÉAC représentée par Monsieur Yvon MAHÉ, en sa qualité de Maire N SIRET : 214 400 574 00015 Code

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE LOCATION

CONDITIONS GENERALES DE LOCATION CONDITIONS GENERALES DE LOCATION entre loueur et locataire. 1. Sujet de la location Le loueur donne en location la maison de vacances située Filip Van Maestrichtplein 6 à Ostende (Belgique) au locataire.

Plus en détail

Les obligations de l'exploitant

Les obligations de l'exploitant Guide technique : Sécurité > Les obligations de l'exploitant > Les obligations de l'exploitant Les obligations de l'exploitant L exploitant assiste aux visites de la commission de sécurité, ou s y fait

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LES CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION

RÈGLEMENT SUR LES CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION RÈGLEMENTS POLITIQUES PROCÉDURES RÈGLEMENT SUR LES CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION Adopté par le conseil d administration le 25 mars 2009 et modifié le 17 juin 2015

Plus en détail

Catalogue en ligne. Guide d utilisation à l attention des artistes qui souhaitent proposer un/des spectacle(s) à la reconnaissance Art et Vie

Catalogue en ligne. Guide d utilisation à l attention des artistes qui souhaitent proposer un/des spectacle(s) à la reconnaissance Art et Vie Catalogue en ligne Guide d utilisation à l attention des artistes qui souhaitent proposer un/des spectacle(s) à la reconnaissance Art et Vie SOMMAIRE I. Création d un compte Cerbère II. Encodage de vos

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE

CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE Le présent contrat de location saisonnière est conclu entre : M. (ci-après dénommé le Propriétaire ) demeurant : et M. (ci-après, dénommé le Locataire ) demeurant : Article

Plus en détail

est situé à...(siège social) représentée par...(prénom)...(nom), en sa qualité de...(qualité),

est situé à...(siège social) représentée par...(prénom)...(nom), en sa qualité de...(qualité), Entre les soussignés, Personne morale :...(dénomination sociale),...(forme),...(capital),...(rcs),...(numéro SIREN) dont le siège social est situé à...(siège social) représentée par...(prénom)...(nom),

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF. Texte adopté par l Assemblée nationale. Proposition de loi relative à l activité de mandataire en recherche ou achat de véhicules

TABLEAU COMPARATIF. Texte adopté par l Assemblée nationale. Proposition de loi relative à l activité de mandataire en recherche ou achat de véhicules TABLEAU COMPARATIF Proposition de loi relative à l activité de mandataire en recherche ou achat de véhicules automobiles neufs Proposition de loi relative à l activité de mandataire en recherche ou achat

Plus en détail

Saisine F 1284. L'industrie du cinéma en France présente plusieurs singularités par rapport aux autres secteurs de l'économie :

Saisine F 1284. L'industrie du cinéma en France présente plusieurs singularités par rapport aux autres secteurs de l'économie : Saisine F 1284 Engagements de la Fédération Nationale des Distributeurs de Films, de la Fédération Nationale des Cinémas Français, de la Chambre Syndicale des Producteurs de Films et du Syndicat des Producteurs

Plus en détail

BAIL COMMERCIAL MEUBLÉ

BAIL COMMERCIAL MEUBLÉ Hôtels et Résidences BAIL COMMERCIAL MEUBLÉ «VITTEL Les COLONIES» APPARTEMENT N : PARKING N.. ENTRE Les Soussignés Monsieur (et, ou) Madame :.. Demeurant à : Rue ou lieu dit : Tél domicile :. Bureau :..

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES D ACHAT (C.G.A.) DU CIRAD

CONDITIONS GÉNÉRALES D ACHAT (C.G.A.) DU CIRAD CONDITIONS GÉNÉRALES D ACHAT (C.G.A.) DU CIRAD Mise à jour du 11 février 2015 Chapitre I : Dispositions communes Article 1 Champ d application des présentes conditions Les présentes Conditions Générales

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Arts vivants

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Arts vivants DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Arts vivants Projet de création Année 2016 Le développement durable s impose aujourd hui à tous : il permet de concilier le développement économique avec le progrès social

Plus en détail

Durée : 10 jours - 70 heures hors examen et temps de déplacement Code module : SSIAP2

Durée : 10 jours - 70 heures hors examen et temps de déplacement Code module : SSIAP2 1 : 10 jours - 70 heures hors examen et temps de déplacement Code module : SSIAP2 PROGRAMME DE FORMATION : «Chef d équipe de sécurité incendie (SSIAP 2)» Formation des chefs d équipe de Sécurité Incendie

Plus en détail

Dossier de demande d organisation d une. Manifestation. Ce dossier doit être transmis complet à l accueil de la Mairie

Dossier de demande d organisation d une. Manifestation. Ce dossier doit être transmis complet à l accueil de la Mairie Dossier de demande d organisation d une Manifestation Ce dossier doit être transmis complet à l accueil de la Mairie 1 mois minimum avant la manifestation. Pour toute demande, merci d effectuer une pré-réservation

Plus en détail

MAISON DE RETRAITE Ste BERNADETTE 10, rue du 8 mai 85450 CHAMPAGNE LES MARAIS

MAISON DE RETRAITE Ste BERNADETTE 10, rue du 8 mai 85450 CHAMPAGNE LES MARAIS Un soutien aux aidants familiaux Une aide pour le maintien à domicile Une transition avant une entrée en établissement L accueil de jour est une solution adaptée et réactive pour une prise en charge occasionnelle,

Plus en détail

SALLE JEFKE - LOCATION

SALLE JEFKE - LOCATION SALLE JEFKE - LOCATION Document à compléter et à remettre à ULB Culture Nature précise de l activité * :.... Date :.... Organisateur (cercle(s)) :... Responsable (président(s)) :...... Adresse : Téléphone

Plus en détail

Dossier de demande d organisation d une manifestation

Dossier de demande d organisation d une manifestation Dossier de demande d organisation d une manifestation Ce dossier doit être transmis complet à l accueil de la Mairie 1 mois minimum avant la manifestation. Pour toute demande, merci d effectuer une pré-réservation

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR -IMAGE IN PERIGNY adopté par l Assemblée générale du.

REGLEMENT INTERIEUR -IMAGE IN PERIGNY adopté par l Assemblée générale du. REGLEMENT INTERIEUR -IMAGE IN PERIGNY adopté par l Assemblée générale du. Projet Conseil d Administration 25 août 2015 1 - SOMMAIRE - ARTICLE 1 : Règlement intérieur... page 3 ARTICLE 2 : Participation

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION A USAGE D HABITATION

CONTRAT DE LOCATION A USAGE D HABITATION CONTRAT DE LOCATION A USAGE D HABITATION Loi n 89-462 du 6 juillet 1989 modifié par la loi n 94-624 du 21 juillet 1994 LOCAUX VIDES Entre les soussignés, M. (nom, prénom et adresse) désigné ci-après sous

Plus en détail

SERVICES A LA PERSONNE KIT DE MISE EN PLACE

SERVICES A LA PERSONNE KIT DE MISE EN PLACE SERVICES A LA PERSONNE KIT DE MISE EN PLACE Mars 2009 1 SOMMAIRE I. Les textes réglementant l agrément service à la personne 4 Il. Les activités concernées par l agrément 5 III. Les modalités d obtention

Plus en détail

ANNULATION Si celle-ci intervient moins de 7 jours avant la sortie des matériels, elle entraine la perte de l acompte déjà versé.

ANNULATION Si celle-ci intervient moins de 7 jours avant la sortie des matériels, elle entraine la perte de l acompte déjà versé. Contrat de location matériels de décoration «Le consommateur ne bénéficie pas d un droit de rétractation pour tout achat effectué dans cette foire ou ce salon, ou sur ce stand.» "TVA non applicable, art.

Plus en détail

CHARTE DES BENEVOLES ASSOCIATIFS

CHARTE DES BENEVOLES ASSOCIATIFS CHARTE DES BENEVOLES ASSOCIATIFS Sommaire GENERALITES Définition du bénévole Qu'est ce que le bénévolat INFORMATIONS Responsabilité civile Responsabilité pénale Responsabilité financière Assurance Frais

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION SANS HEBERGEMENT DE LA SALLE DES FETES COMMUNALE

CONTRAT DE LOCATION SANS HEBERGEMENT DE LA SALLE DES FETES COMMUNALE MAIRIE D'ARCY SUR CURE CONTRAT DE LOCATION SANS HEBERGEMENT DE LA SALLE DES FETES COMMUNALE Entre, La commune d' ARCY SUR CURE, représentée par son Maire, ou son représentant légal, M. ou Mme et, Demeurant

Plus en détail

Article 1 Champ d application. Article 2 Objet. Article 3 Description du service VLD V lille. Article 4 Clients du service VLD V lille.

Article 1 Champ d application. Article 2 Objet. Article 3 Description du service VLD V lille. Article 4 Clients du service VLD V lille. Règlement public et conditions générales d utilisation du service de Vélo en Location longue Durée, V lille, implanté sur le territoire de Lille Métropole Article 1 Champ d application 1.1 Le présent règlement

Plus en détail

PROJET DE CONVENTION DE MANDAT

PROJET DE CONVENTION DE MANDAT PROJET DE CONVENTION DE MANDAT ÉQUIPEMENT DES SALLES SERVEURS DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DU GRAND DOLE ET DE LA VILLE DE DOLE DANS LE CADRE D UN SYSTÈME D INFORMATION MUTUALISÉ ENTRE La Communauté

Plus en détail

B.S.P. SARL Maîtrise d'œuvre, Construction, rénovation

B.S.P. SARL Maîtrise d'œuvre, Construction, rénovation Le présent contrat de maîtrise d œuvre concerne l opération définie ci-après : Objet : Construction d une villa Adresse : PARTIE CONTRACTANTES : entre les soussignés : M. et Mme Demeurant ensemble à :

Plus en détail

1 Contrat de bail pour appartements meublés

1 Contrat de bail pour appartements meublés 1 Contrat de bail pour appartements meublés Données sur les parties contractantes Bailleur Nom/prénom: Chardonnens Catherine Adresse Route d'eissy 112 Téléphone: 026 / 675 30 25 Portable: 079 / 420 88

Plus en détail