NORMES RELATIVES À LA SÉCURITÉ DES DOCUMENTS D ARCHIVES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NORMES RELATIVES À LA SÉCURITÉ DES DOCUMENTS D ARCHIVES"

Transcription

1 NORMES RELATIVES À LA SÉCURITÉ DES DOCUMENTS D ARCHIVES Bureau du secrétaire général Division de la gestion des documents administratifs et des archives 2006

2 TABLE DES MATIÈRES 1. OBJET PORTÉE OBJECTIFS DÉFINITIONS PRINCIPES NORMES DE SÉCURITÉ DES DOCUMENTS Mesures de traitement Mesures de communication Mesures administratives NORMES DE MANIPULATION DES DOCUMENTS Normes générales Normes spécifiques Documents manuscrits, imprimés et iconographiques Documents sonores, télévisuels ou informatiques Documents filmiques Autres types de documents contenant une information consignée Artefacts NORMES RELATIVES AUX CONDITIONS AMBIANTES DE CONSERVATION DES DOCUMENTS 8.1 Température et humidité relative Éclairage Qualité de l'air Protection contre les dégâts causés par l'eau, les incendies et les agents biologiques NORMES RELATIVES À LA CIRCULATION EXTERNE DES DOCUMENTS BIBLIOGRAPHIE

3 1. OBJET Le présent document établit les normes relatives à la sécurité des documents placés sous la responsabilité de la Division de la gestion des documents administratifs et des archives de l'université Laval, à leur manipulation et aux conditions ambiantes de leur conservation. Il établit également les normes de leur circulation hors des locaux et réserves de la Division, lors de prêts. 2. PORTÉE 2.1 Le présent document s'adresse à tout le personnel de la Division de la gestion des documents administratifs et des archives. Il touche également les chercheurs et les chercheuses qui fréquentent la salle de consultation. 2.2 Il s'applique à l ensemble des fonctions archivistiques, à savoir l acquisition, le traitement, la préservation et la communication, interne ou externe ainsi qu'à l'administration générale de la Division. 2.3 Il concerne tous les types de documents, y compris tout artéfact, quel qu'en soit leur support. 2.4 Il s'applique aux lieux de travail, à la salle de consultation et aux lieux d'entreposage ou d exposition de documents mais ne concerne pas les documents semi-actifs rappelés par les diverses unités de l'université 2.5 Au plan de la sécurité, il se limite au vol de documents et au vandalisme causé aux documents, et ne traite pas des situations d'urgence évoquées dans le «Plan d'urgence relatif aux documents sous la garde de la Division de la gestion des documents administratifs et des archives». 2.6 Au plan des conditions ambiantes, il a trait à la température, au degré relatif d'humidité, à l'éclairage et à la qualité de l'air de ces différents lieux et à la protection contre les dégâts causés par l'eau, les incendies et les agents biologiques. 3. OBJECTIFS 3.1 Assurer la préservation des documents. 3.2 Normaliser les pratiques relatives à la sécurité, à la manipulation et à la circulation des documents. 3.3 Assurer que les conditions ambiantes de conservation des documents soient adéquates. 3.4 Assurer le contrôle des documents en circulation. 3.5 Normaliser les pratiques relatives au prêt de documents. 3

4 4. DÉFINITIONS Acquisition Processus qui permet à l'université d'accroître ses fonds et collections d'archives. Les principaux modes d'acquisition sont l'achat, le dépôt, le don, le legs et le prêt. Archives Documents, quelle que soit leur date ou leur nature, conservés pour leur valeur d'information permanente ou de témoignage. Artefact Objet façonné ou transformé par l'humain Chercheur, chercheuse Personne qui consulte des documents. (Inspiré de Dictionary of Archival Terminology / Dictionnaire de terminologie archivistique. Peter Walne (compil.), Munich : K.G. Saur, 1988, p. 163). Communication Ensemble des opérations et des outils ayant pour but d'informer les chercheurs ou les chercheuses sur la nature des documents placés sous la responsabilité de la Division de la gestion des documents administratifs et des archives, sur les conditions de leur communicabilité, sur les instruments de recherche permettant de les identifier et sur les moyens d'en obtenir communication ou reproduction. Document Tout support d'information y compris les données qui y sont consignées. Exposition Présentation publique et temporaire de documents d'archives ou de leur reproduction à des fins culturelles ou éducatives. Humidité relative Rapport entre la quantité de vapeur d'eau que contient l'air et la quantité maximale qu'il pourrait en contenir. L'humidité relative varie selon la température et la pression de l'air. (William P. Lull. Lignes directrices concernant les conditions de conservation ambiantes dans une bibliothèque et dans un dépôt d'archives. Ottawa, Conseil canadien des archives, 1995, p. 93). Hygrothermographe Instrument de mesure et d'enregistrement en continu de l'humidité (hygro-) et de la température (-thermo-) sur un diagramme (-graphe), généralement composé d'un hygromètre à cheveu et d'un thermomètre à bilame, chacun actionnant un stylet qui trace une courbe sur un diagramme papier, en général cylindrique ou circulaire, entraîné par un cylindre à révolution quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle. (Lull. - Lignes directrices..., p. 93). 4

5 Lux Unité d'éclairement équivalant à l'éclairement d'une surface qui reçoit, normalement et d'une manière uniforme, un flux lumineux de 1 lumen par mètre carré (environ 0,09 pied-bougie. (Lull. - Lignes directrices..., p. 94). Manipulation Toute action humaine impliquant le contact avec un document. Photomètre Appareil servant à mesurer l'intensité lumineuse. Préservation Ensemble des procédés et des mesures destinés à assurer, d'une part, la protection physique des documents contre tous les agents de détérioration et, d'autre part, la remise en état de documents endommagés. Préservation curative (restauration) Ensemble des mesures et des procédés destinés à remettre en état ou à renforcer les documents sales ou endommagés. Sécurité Ensemble des mesures prises visant la protection des documents contre le vol et le vandalisme. Support Élément matériel qui permet de recevoir et de conserver un message produit. Traitement Ensemble des procédures et des opérations d'analyse, de tri, de classement et de description d'archives. Volume Feuillets manuscrits, dactylographiés ou imprimés, brochés ou reliés sous couverture. (Walne. Dictionnaire..., p. 166) 5. PRINCIPES La «Politique de préservation des documents administratifs et des archives» contient des principes qui régissent la sécurité, la manipulation et les conditions ambiantes de conservation des documents. Il s'agit de : [...] la préservation d'un document prime sur la préservation du support original, sauf quand celui-ci est intégré à la signification et à la valeur de l'un ou l'autre des objectifs de la Division; La gestion de la préservation inclut la gestion des conditions d'entreposage, c'est-à-dire le contrôle de la température, de l'humidité, de la lumière, etc., ainsi que la gestion des 5

6 normes de manipulation; Les conditions de préservation peuvent affecter les modes d'accès aux documents, mais ne constituent pas un empêchement à l'accès La Division facilite la formation et le perfectionnement du personnel ainsi que la sensibilisation des utilisateurs sur tout sujet relatif à la préservation. Par ailleurs la circulation des documents constitue un moyen de sensibilisation du public à l'importance des archives pour le développement de la vie en société, bien que toute circulation de documents comporte des risques de perte ou de détérioration; il convient donc d'adopter et de normaliser des pratiques susceptibles de minimiser de tels risques. 6. NORMES DE SÉCURITÉ DES DOCUMENTS 6.1 Mesures de traitement Photocopier ou photographier, numériser, microfilmer, selon le cas, les documents ayant une valeur monétaire ou symbolique significative. 6.2 Mesures de communication Faire signer le registre de consultation par tout chercheur et toute chercheuse et l inscrire dans la base de données des consultants Exiger le dépôt des manteaux, porte-documents et sacs dans les casiers prévus à cette fin Faire lire attentivement par les chercheurs et les chercheuses les règlements de la consultation qui figurent sur la fiche d'inscription et faire signer cette fiche Faire remplir au chercheur ou à la chercheuse le formulaire de demande de documents Permettre exceptionnellement seulement la consultation des originaux des documents ayant une valeur monétaire ou symbolique significative, et ce, sous surveillance Limiter le nombre de documents et de boîtes prêtés S'assurer que les documents consultés soient remis dans l'ordre et que pour certaines séries le contenu soit identique Ranger les documents consultés dans les réserves dès que possible Assurer une surveillance permanente à l'entrée et dans la salle de consultation; ne jamais laisser un chercheur ou une chercheuse seul dans la salle de consultation. 6

7 Interdire l accès des réserves et des services administratifs aux chercheurs et chercheuses Avertir la direction dans le cas où une personne est soupçonnée ou prise en flagrant délit de vol ou de vandalisme. 6.3 Mesures administratives L'usage des clés d'accès aux réserves et aux services administratifs est réservé au personnel S'assurer que les locaux d'entreposage soient toujours fermés à clé S'assurer, au départ définitif d'un membre du personnel, qu'il remette ses clés. 7. NORMES DE MANIPULATION DES DOCUMENTS 7.1 Normes générales Manipuler les documents avec soin. Ne pas les plier ou les froisser ou prendre appui sur eux pour écrire Avoir les mains propres et porter des gants de coton non pelucheux pour manipuler certains documents Déplacer les documents de leur aire de rangement en s'assurant d'abord que l'endroit où ils seront déposés sera apte à les recevoir Être au moins deux personnes pour transporter les documents de grande dimension, lourds ou difficiles à déplacer Déplacer les documents au moyen du chariot le plus approprié Veiller à ce que les chercheurs et chercheuses manipulent les documents selon les règlements en vigueur à la salle de consultation Ne pas déposer de documents près d'une source de chaleur, près d'une lumière artificielle non filtrée ou directement sous les rayons du soleil. 7.2 Normes spécifiques Documents manuscrits, imprimés et iconographiques Essuyer ses mains avec des lingettes alcoolisées avant de manipuler des manuscrits et imprimés. 7

8 Manipuler avec des gants de coton non pelucheux et sans teinture les documents iconographiques Un document doit être retiré d'une boîte avec la chemise qui le contient Déplier un document en évitant de l'abîmer à la pliure Ne jamais prendre de notes en écrivant ou en s'appuyant sur un document Ne jamais toucher à la surface d'un document iconographique, et ne jamais les empiler les uns sur les autres Ouvrir un volume avec soin en le tenant dans les mains Consulter un volume à plat sur une table, un bureau ou un pupitre Sortir un volume d'une étagère ou d'une boîte par les côtés Tenir une épreuve photographique, à deux mains, par-dessous afin de ne pas toucher à l'épreuve du côté de l'image Pour sortir une épreuve photographique de son enveloppe protectrice, tirer sur l'enveloppe Ne jamais écrire sur le côté face d'une épreuve. Il faut écrire au dos de l'épreuve avec un crayon à mine tendre sur la bordure et sur l'enveloppe destinée à contenir une épreuve, mais jamais pendant que l'épreuve est dans l'enveloppe Ne jamais attacher un document à une épreuve au moyen d'une agrafe, d'un élastique ou d'un trombone Rassembler les documents au moyen d'un trombone de plastique, si nécessaire, mettre par-dessus un papier protecteur non acide de petite dimension Visionner les diapositives au moyen de l'appareil approprié Photocopier les documents manuscrits et imprimés en respectant les procédures en vigueur Documents sonores, télévisuels ou informatiques Manipuler tout type de bobine par son axe Éviter de toucher la surface d'enregistrement Ne pas écrire directement sur les supports. 8

9 Ne pas empiler les documents Ranger les documents dans leur contenant original et les placer à la verticale Manipuler loin des sources de champ magnétique Ne pas placer d'aimants en contact direct avec les documents Tirer une copie pour la projection des documents télévisuels Documents filmiques (y compris microfilms) Manipuler avec des gants de coton non pelucheux et sans teinture les documents filmiques Ne jamais écrire sur un négatif Ne jamais attacher un autre document à un négatif ou à une diapositive par une agrafe, un trombone ou un élastique Visionner les négatifs et les transparents au moyen d'une table lumineuse Visionner les microfilms au moyen de l'appareil approprié Tirer une copie pour la projection de tout document filmique Manipuler les microfiches par les bordures Autres types de documents contenant une information consignée Manipuler avec des gants de coton non pelucheux et sans teinture les documents dont le support est de toile, de verre et de métal Manipuler un disque gravé avec des gants de caoutchouc ou de nylon, sans toucher à la surface Ne pas déposer un disque gravé près d'une source d'électricité statique Manipuler un cylindre de cire en insérant deux doigts à l'intérieur du cylindre. 9

10 7.2.5 Artefacts Manipuler les artefacts le moins possible, toujours avec des gants de coton ou de caoutchouc, selon le cas Manipuler un artefact à la fois, en utilisant les deux mains Ne pas les tenir par une partie protubérante Transporter les artefacts volumineux avec le chariot approprié, en s'assurant de leur stabilité Enlever les bijoux qui pourraient endommager les artefacts. 8. NORMES RELATIVES AUX CONDITIONS AMBIANTES DE CONSERVATION DES DOCUMENTS 8.1 Température et humidité relative Maintenir avec le moins de fluctuations possible le degré de température et le taux d'humidité relative idéaux, c'est-à-dire C et % pour les lieux d'entreposage et C et 40 % d'humidité relative dans la salle de consultation et les services administratifs Effectuer le contrôle du degré de température et le taux d'humidité relative à l'aide d'un hygrothermographe dans les lieux d'entreposage au moins une fois par mois Ouvrir les portes des lieux d'entreposage le moins souvent possible afin de ne pas amener de changements de degré de la température et du taux d'humidité relative. 8.2 Éclairage Maintenir l'intensité de lumière idéale, c'est-à-dire lux pour les lieux d'entreposage et lux pour la salle de consultation et les services administratifs Effectuer au moins une fois par année le contrôle de l'éclairage dans les lieux d'entreposage, la salle de consultation et les services administratifs. 1 Pour plus de détails à propos de la manipulation des différents artefacts, consulter : Institut canadien de conservation, Notes de l'institut canadien de conservation. Ottawa, différentes dates. 10

11 8.2.3 Installer des filtres de type gaine sur les lampes à fluorescence où cela s'avère nécessaire Éteindre les lumières en quittant les lieux d'entreposage, la salle de consultation et les lieux de travail Ne laisser aucun document exposé à la lumière directe du soleil dans la salle de consultation et dans les lieux de travail. 8.3 Qualité de l'air Contrôler quelques fois par année la qualité de l'air au moyen d'un appareil de vérification de la pollution atmosphérique Faire effectuer le nettoyage des trappes de ventilation périodiquement Faire l'observation de la présence de particules polluantes périodiquement Nettoyer régulièrement tous les locaux et les étagères Veiller à ce qu'il n'y ait pas de matériel de bureau dans les lieux d'entreposage (photocopieuse, imprimante au laser). 8.4 Protection contre les dégâts causés par l'eau, les incendies et les agents biologiques Vérifier périodiquement les systèmes d'alerte de l'eau et les détecteurs de fumée Faire l'inspection fréquente des plafonds des lieux d'entreposage et de travail afin de détecter une éventuelle fuite d'eau Veiller à ce que les débris de nourriture présents dans le lieu de repos des employés soient ramassés tous les jours, afin de ne pas attirer insectes et rongeurs S'assurer qu'il n'y ait aucune plante dans un local contenant des documents d'archives Noter toute présence d'insectes, de rongeurs et de moisissures dans les locaux et dans les différents contenants renfermant des documents d'archives. 11

12 9. NORMES RELATIVES À LA CIRCULATION EXTERNE DES DOCUMENTS 9.1 Assister la personne dans la sélection des documents afin d identifier la position exacte des documents dans les boîtes et les réserves d archives et d éviter le plus possible les manipulations indues. 9.2 S'assurer de l'état de préservation de chaque pièce choisie pour le prêt et photographier les pièces rares ou difficilement remplaçables. 9.3 S assurer que les conditions générales de préservation et de sécurité sont satisfaisantes sur les lieux de l'activité et que les conditions minimales sont respectées. 9.4 S'assurer que l'utilisation des documents choisis se fait dans le respect des contraintes légales d'ordre contractuel (convention de don) et des contraintes législatives (Loi sur le droit d'auteur, etc.). 9.5 Indiquer la façon de citer les documents (nom de l organisme, nom de la Division, nom du fonds et cote exacte) sur les vignettes d exposition. 9.6 Remplir une convention de prêt (AR-263 Base de données Prêt d archives) identifiant chaque pièce choisie, sa cote, son code topographique et toute particularité concernant son état de conservation et la faire signer par la personne responsable de l organisme emprunteur. 9.7 Emballer les documents de façon à assurer leur protection maximale pendant le transport spécialisé. 9.8 Examiner les documents à leur retour, afin de vérifier leur état de préservation. 12

13 BIBLIOGRAPHIE Alberta Museums Association. Standard Practices Handbook for Museums. Edmonton, The Alberta Museums Association, Edmonton, 1990, 336 p. Archives nationales du Québec. Normes et procédures archivistiques des Archives nationales du Québec, 5 e éd. Québec, Gouvernement du Québec, Ministère de la Culture, 1993, 184 p. Bachmann, Konstanze. Conservation Concerns : A Guide for Collectors and Curators. New York, Cooper Hewitt National Museum of Design, Smithsonian Institution Press, 1992, 149 p. Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec. La gestion des archives informatiques. Québec, Presses de l'université du Québec, 1994, 163 p. Conseil canadien des archives. Manuel de conservation des documents d'archives. Ottawa, Conseil canadien des archives, 1990, 130 p. Lull, William P., Lignes directrices concernant les conditions de conservation ambiantes dans une bibliothèque et dans un dépôt d'archives. Ottawa, Conseil canadien des archives, 1995, 104 p. Parker, Thomas A., «Integrated Pest Management for Libraries», in Preservation of Library Materials, IFLA Publications 41, vol. 2, Munich, K.G. Saur, 1987, p Pugh, Mary Jo. Providing Reference Services for Archives and Manuscripts. Chicago, Society of American Archivists, 1992, 123 p. Ritzenthaler, Mary Lynn. Preserving Archives and Manuscripts. Chicago, Society of America Archivists, 1993, 225 p. Swartzburg, Susan G. Conservation in the Library : A Handbook of Use and Care of Traditional and nontraditional materials. Westport, Greenwood Press, 1983, 234 p. Trinkaus-Randall, Gregor. A Manual of Archival Security. Chicago, Society of American Archivists, 1995, 84 p. Université Concordia, Concordia University Archives. Preservation Management Program. Montréal, 1995, n.p. Walne, Peter. Dictionary of Archival Terminology. Dictionnaire de terminologie archivistique. 2 e éd., Munich, K.G. Saur, 1988, 212 p. 13

GUIDE DE CONSULTATION DE LA DIVISION DE LA GESTION DES DOCUMENTS ADMINISTRATIFS ET DES ARCHIVES

GUIDE DE CONSULTATION DE LA DIVISION DE LA GESTION DES DOCUMENTS ADMINISTRATIFS ET DES ARCHIVES GUIDE DE CONSULTATION DE LA DIVISION DE LA GESTION DES DOCUMENTS ADMINISTRATIFS ET DES ARCHIVES Bureau du secrétaire général Division des archives 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. Renseignements généraux...

Plus en détail

REPOBIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana

REPOBIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana REPOBIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana CONTEXTE 2 INTRODUCTION... 2 I. QUELQUES DEFINITIONS ET CONCEPTS... 2 I.1. Qu est ce que les archives?... 2 I.2. Pourquoi archiver?... 2 I.3.

Plus en détail

Dans la série PRÉSERVATION PHYSIQUE DES DOCUMENTS D ARCHIVES

Dans la série PRÉSERVATION PHYSIQUE DES DOCUMENTS D ARCHIVES Dans la série PRÉSERVATION PHYSIQUE DES DOCUMENTS D ARCHIVES 1. LA PROTECTION PHYSIQUE Le plus tôt possible après l arrivée de nouveaux documents dans un centre d archives, trois opérations peuvent être

Plus en détail

FORMATION À LA GESTION DES ARCHIVES

FORMATION À LA GESTION DES ARCHIVES FORMATION À LA GESTION DES ARCHIVES Conserver et gérer des documents photographiques INTÉRÊT DES PHOTOGRAPHIES Miroir du passé et du présent Environnement familier dans notre société de l image 1 CONSERVER

Plus en détail

Université du Québec à Trois-Rivières Politique de gestion des documents actifs, semi-actifs et inactifs de l'u.q.t.r.

Université du Québec à Trois-Rivières Politique de gestion des documents actifs, semi-actifs et inactifs de l'u.q.t.r. Université du Québec à Trois-Rivières Politique de gestion des documents actifs, semi-actifs et inactifs de l'u.q.t.r. (Résolution 398-CA-3497, 25 novembre 1996) 1. Énoncé Par cette politique, l'université

Plus en détail

Politique de gestion des documents administratifs et des archives

Politique de gestion des documents administratifs et des archives Politique de gestion des documents administratifs et des archives Préparation : Division de la gestion des documents administratifs et des archives Révision : Bureau du secrétaire général Entrée en vigueur

Plus en détail

FICHE D'INVENTAIRE (Fiche pratique n 1) Les normes internationales du CIDOC/ ICOM

FICHE D'INVENTAIRE (Fiche pratique n 1) Les normes internationales du CIDOC/ ICOM FICHE D'INVENTAIRE (Fiche pratique n 1) Les normes internationales du CIDOC/ ICOM Le Comité international pour la documentation (CIDOC) a travaillé plusieurs années au sein de l'icom pour arrêter les données

Plus en détail

Règlement de la salle de lecture

Règlement de la salle de lecture Règlement de la salle de lecture 1. Le CEGESOMA est une institution scientifique dans laquelle aucun document, de quelque forme que ce soit, ne peut être emprunté. Inscription 2. La salle de lecture est

Plus en détail

Archives nationales de Luxembourg Règlement d ordre intérieur

Archives nationales de Luxembourg Règlement d ordre intérieur Archives nationales de Luxembourg Règlement d ordre intérieur 1. Modalités générales et accès 2. Inscription et obtention d une carte de lecteur 3. Commande de documents 4. Consultation de documents 5.

Plus en détail

REGLEMENT DE LA SALLE DE LECTURE

REGLEMENT DE LA SALLE DE LECTURE REGLEMENT DE LA SALLE DE LECTURE Le Président du Conseil général de l'indre Vu le Code général des collectivités territoriales, Vu le Code du patrimoine, Vu le Code de la propriété intellectuelle, Vu le

Plus en détail

CONSERVATION DES DOCUMENTS RELIÉS

CONSERVATION DES DOCUMENTS RELIÉS ANATOMIE DU LIVRE Pour obtenir une définition des éléments constituants des reliures et des livres, veuillez consulter la capsule archivistique intitulée Anatomie du livre. RECOMMANDATION 1 - AMÉNAGEMENT

Plus en détail

Lignes de conduite pour la preservation d archives*

Lignes de conduite pour la preservation d archives* Lignes de conduite pour la preservation d archives* BSG, Box 459, Grand Central Station, New York, NY 10163 «Il a été dit que la préservation engage le passé dans une conversation avec le présent sur une

Plus en détail

Terminologie normalisée utilisée dans la zone 583 du MARC 21 «Note sur les mesures prises»

Terminologie normalisée utilisée dans la zone 583 du MARC 21 «Note sur les mesures prises» Terminologie normalisée utilisée dans la zone 583 du MARC 21 «Note sur les mesures prises» Format MARC 21 pour les données bibliographiques Format MARC 21 pour les données sur les fonds Network Development

Plus en détail

LA GESTION DE LA PRÉSERVATION AUX ARCHIVES D'ÉTAT DE GENÈVE

LA GESTION DE LA PRÉSERVATION AUX ARCHIVES D'ÉTAT DE GENÈVE RÉPUBLIQUE ET CANTON DE GENÈVE Département des institutions Archives d'etat LA GESTION DE LA PRÉSERVATION AUX ARCHIVES D'ÉTAT DE GENÈVE 1. Introduction p. 2 2. Procédures et directives p. 3 1) Les magasins

Plus en détail

Projet. Politique de gestion des documents et archives. Service du greffe (Avril 2012)

Projet. Politique de gestion des documents et archives. Service du greffe (Avril 2012) Projet Politique de gestion des documents et archives Service du greffe (Avril 2012) Ensemble des documents, quel que soit leur date, leur nature ou leur support, réunis (élaborés ou reçus) par une personne

Plus en détail

Manuel de conservation des documents d archives. Chapitre 4 Entretien des fonds et des collections

Manuel de conservation des documents d archives. Chapitre 4 Entretien des fonds et des collections Manuel de conservation des documents d archives Chapitre 4 Entretien des fonds et des collections Conseil canadien des archives 2003 Introduction L entretien des fonds et des collections d archives doit

Plus en détail

CONSEILS PRATIQUES SUR LA MANIPULATION DES DOCUMENTS IMPRIMÉS

CONSEILS PRATIQUES SUR LA MANIPULATION DES DOCUMENTS IMPRIMÉS CONSEILS PRATIQUES SUR LA MANIPULATION DES DOCUMENTS IMPRIMÉS Groupe de travail sur la conservation des collections du sous-comité des bibliothèques Conférence des recteurs et des principaux des universités

Plus en détail

CONSERVATION DES DOCUMENTS RELIÉS

CONSERVATION DES DOCUMENTS RELIÉS ANATOMIE DU LIVRE Pour obtenir une définition des éléments constituants des reliures et des livres, veuillez consulter la capsule archivistique intitulée Anatomie du livre. CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES En

Plus en détail

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens Détecteur de mouvement 70 blanc 0831 02 Détecteur de mouvement 70 anthracite 0831 10 1 Consignes de sécurité L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens

Plus en détail

SA700LLCE - DAAF. avec bouton de pause et pile scellée longue durée garantie 10 ans. DAAF DAACO Extinguishers

SA700LLCE - DAAF. avec bouton de pause et pile scellée longue durée garantie 10 ans. DAAF DAACO Extinguishers SA700LLCE - DAAF avec bouton de pause et pile scellée longue durée garantie 10 ans DAAF DAACO Extinguishers Description du produit Idéal pour toutes les pièces de la maison (á l'exception des espaces humides

Plus en détail

Règlement général d hygiène et de sécurité en vigueur au sein de la Société des Carrières de Hautes Provence.

Règlement général d hygiène et de sécurité en vigueur au sein de la Société des Carrières de Hautes Provence. Règlement général d hygiène et de sécurité en vigueur au sein de la Société des Carrières de Hautes Provence. 1 REGLES GENERALES 1.1 Disposition générale Le personnel est tenu de se conformer strictement

Plus en détail

Conditions de prêt pour l exposition d objets archéologiques

Conditions de prêt pour l exposition d objets archéologiques >> Agathe MULOT Gaëlle HAROUARD Régisseurs des collections 03 90 58 55 76 agathe.mulot@pair-archeologie.fr gaelle.harouard@pair-archeologie.fr Conditions de prêt pour l exposition d objets archéologiques

Plus en détail

Compteuse de billets professionnelle CBVALOR

Compteuse de billets professionnelle CBVALOR Compteuse de billets professionnelle CBVALOR 2 Manuel d utilisation Merci d avoir choisi notre compteuse de billets professionnelle. Avant d utiliser la machine, lisez attentivement ce manuel afin de vous

Plus en détail

SOMMAIRE. I. Notions de base. II. Aménagement de locaux d archives. III. Gestion des archives : éliminations et versements

SOMMAIRE. I. Notions de base. II. Aménagement de locaux d archives. III. Gestion des archives : éliminations et versements SOMMAIRE I. Notions de base 1. Les archives courantes 2. Les archives intermédiaires 3. Les archives définitives II. Aménagement de locaux d archives 1. Aménagement intérieur des locaux : structure, éclairage,

Plus en détail

Norme 3.4 - Entreposage et manipulation des vaccins

Norme 3.4 - Entreposage et manipulation des vaccins Norme 3.4 - Entreposage et manipulation des vaccins Préambule : Les programmes de vaccination ont eu une grande incidence sur l état de santé de la population dans tous les pays. Une manipulation et un

Plus en détail

Réglement de la salle de lecture

Réglement de la salle de lecture Réglement de la salle de lecture Le 08/11/2006 Le Maire de Carmaux, Vu l'arrêté du 31 décembre 1936, portant règlement des archives communales ; Vu le Code Général des Collectivités territoriales et notamment

Plus en détail

Manuel d'utilisation du détecteur de fumée

Manuel d'utilisation du détecteur de fumée Manuel d'utilisation du détecteur de fumée Détecteur de fumée photoélectrique alimenté par pile alcaline 9V. Introduction Merci d'avoir choisi notre produit pour vos besoin en détection de fumée. Vous

Plus en détail

Détecteur de présence

Détecteur de présence 5 485 Détecteur de présence avec une sortie de commande, portée de 360, montage au plafond QPA83.2 Détecteur de présence passif à infrarouge, commandé par microprocesseur pour la commande de fonctions

Plus en détail

VALVES A TOURNANT SPHERIQUE NAVAL EN ACIER ET ACIER INOXYDABLE INSTRUCTIONS POUR INSTALLATION, UTILISATION ET ENTRETIEN

VALVES A TOURNANT SPHERIQUE NAVAL EN ACIER ET ACIER INOXYDABLE INSTRUCTIONS POUR INSTALLATION, UTILISATION ET ENTRETIEN 1(5) VALVES A TOURNANT SPHERIQUE NAVAL EN ACIER ET ACIER INOXYDABLE INSTRUCTIONS POUR INSTALLATION, UTILISATION ET ENTRETIEN MATERIAU ACIER MATERIAU INOXYDABLE PIECEDENOMINATION 1 TUYAU DU CORPS P235GH

Plus en détail

Des documents FRAGILES sous VOTRE RESPONSABILITÉ

Des documents FRAGILES sous VOTRE RESPONSABILITÉ Des documents FRAGILES sous VOTRE RESPONSABILITÉ GESTES À ÉVITER HABITUDES À PRENDRE Tacher le document est vite arrivé. Utiliser uniquement le crayon à papier. Utiliser les documents comme support. Mettre

Plus en détail

Quelques notions d humidité

Quelques notions d humidité Quelques notions d humidité L air contient toujours une certaine quantité d eau sous forme de vapeur qui détermine le degré d humidité d une pièce. La capacité de l air de contenir de la vapeur d eau est

Plus en détail

Paris, le 2 décembre 2004. La Directrice des Archives de France. Mesdames et Messieurs les Présidents des conseils régionaux (Archives régionales)

Paris, le 2 décembre 2004. La Directrice des Archives de France. Mesdames et Messieurs les Présidents des conseils régionaux (Archives régionales) Paris, le 2 décembre 2004 La Directrice des Archives de France à Mesdames et Messieurs les Présidents des conseils régionaux (Archives régionales) Mesdames et Messieurs les Présidents des conseils généraux

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : NOTION DE CONSERVATION

FICHE TECHNIQUE : NOTION DE CONSERVATION LE SERVICE D INFORMATION ET DE DOCUMENTATION SID, Mars 2009 DE LA FONDATION ALLIANCE FRANÇAISE FICHE TECHNIQUE : NOTION DE CONSERVATION D UN FONDS D ARCHIVES D UNE ALLIANCE FRANÇAISE. SOMMAIRE Les objectifs...

Plus en détail

CONDITIONNEUR D'AIR MANUEL D UTILISATION (TYPE SEPARE)

CONDITIONNEUR D'AIR MANUEL D UTILISATION (TYPE SEPARE) MANUEL D UTILISATION (TYPE SEPARE) CONDITIONNEUR D'AIR Nous vous remercions de l'achat de notre conditionneur d'air. Veuillez lire avec attention ce manuel avant toute utilisation de votre climatiseur.

Plus en détail

Procédure de modification et d'application du Calendrier de conservation des documents

Procédure de modification et d'application du Calendrier de conservation des documents SG - PR - 2-1999 Procédure de modification et d'application du Calendrier de conservation des documents OBJECTIF: ORIGINES : UNITÉ RESPONSABLE : Préciser la façon de modifier et d'appliquer le Calendrier

Plus en détail

COMPLÉMENT AUX MESURES D URGENCE DE LA COMMISSION SCOLAIRE POUR LE SAUVETAGE ET LA RESTAURATION DE SES DOCUMENTS EN CAS DE SINISTRE

COMPLÉMENT AUX MESURES D URGENCE DE LA COMMISSION SCOLAIRE POUR LE SAUVETAGE ET LA RESTAURATION DE SES DOCUMENTS EN CAS DE SINISTRE COMPLÉMENT AUX MESURES D URGENCE DE LA COMMISSION SCOLAIRE POUR LE SAUVETAGE ET LA RESTAURATION DE SES DOCUMENTS EN CAS DE SINISTRE Document préparé par un comité de travail composé de : Mme Line Fafard,

Plus en détail

Politique de gestion documentaire

Politique de gestion documentaire Politique de gestion documentaire L application de cette politique est sous la responsabilité du cadre de direction qui remplit les fonctions de secrétaire général Adopté par le conseil d administration

Plus en détail

INFUSIONS MC Marquises contrastantes en polycarbonate Mode d assemblage et d installation

INFUSIONS MC Marquises contrastantes en polycarbonate Mode d assemblage et d installation INFUSIONS MC Marquises contrastantes en polycarbonate Mode d assemblage et d installation 1. DÉFINITION Les marquises contrastantes Infusions offrent un choix de 16 finis de métal ou de plastique transparent

Plus en détail

BIBLIOTHEQUE CENTRALE DE LA COMMISSION EUROPEENNE (BCB) BRUXELLES REGLEMENT D'ORDRE INTERIEUR DE LA SALLE DE LECTURE

BIBLIOTHEQUE CENTRALE DE LA COMMISSION EUROPEENNE (BCB) BRUXELLES REGLEMENT D'ORDRE INTERIEUR DE LA SALLE DE LECTURE BIBLIOTHEQUE CENTRALE DE LA COMMISSION EUROPEENNE (BCB) BRUXELLES REGLEMENT D'ORDRE INTERIEUR DE LA SALLE DE LECTURE Article 1 Disponibilité des services Les services de la salle de lecture de la BCB peuvent

Plus en détail

Tension Capacité Diamètre Hauteur Poids. nominale nominale (mm) (mm) (g) (V) (mah) PR10-D6A PR70 1,4 75 5,8 3,6 0,3

Tension Capacité Diamètre Hauteur Poids. nominale nominale (mm) (mm) (g) (V) (mah) PR10-D6A PR70 1,4 75 5,8 3,6 0,3 Production Pile zinc-air Nom du modèle CEI Tension Capacité Diamètre Hauteur Poids nominale nominale (mm) (mm) (g) (V) (mah) PR10-D6A PR70 1,4 75 5,8 3,6 0,3 PR13-D6A PR48 1,4 265 7,9 5,4 0,83 PR312- D6A

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION

NOTICE D UTILISATION ASPIRATEUR SANS SAC COMPACT REF ZW1011S23010 Puissance NOM. : 1000W / Puissance MAX. : 1200W / 220-240V 50hz NOTICE D UTILISATION LIRE ATTENTIVEMENT LES INSTRUCTIONS SUIVANTES AVANT TOUTE PREMIERE UTILISATION

Plus en détail

Nom de l institution : Adresse : Ville : Province : Code postal : Adresse de livraison : (si autre que ci-dessus) Ville :

Nom de l institution : Adresse : Ville : Province : Code postal : Adresse de livraison : (si autre que ci-dessus) Ville : Insérez votre logo 4.2.2 Vérification des espaces et des services Note : Le formulaire «Vérification des espaces et des services» est un rapport standard d installation simplifié. Il fournit des données

Plus en détail

Détecteur de fumé Art. Nr.: 0869 00 / 04

Détecteur de fumé Art. Nr.: 0869 00 / 04 Art. Nr.: 0869 00 / 04 Caractéristiques du produit en bref e sur piles avec principe de lumière diffusée photoélectrique Contrôle automatique d évaluation de fumée Possibilité de mettre en réseau jusqu

Plus en détail

Politique concernant les dons au Service des bibliothèques

Politique concernant les dons au Service des bibliothèques Secrétariat général Le texte que vous consultez est une codification administrative des Politiques de l'uqam. Leur version officielle est contenue dans les résolutions adoptées par le Conseil d'administration

Plus en détail

POLITIQUE ET PROCÉDURES DE GESTION DOCUMENTAIRE

POLITIQUE ET PROCÉDURES DE GESTION DOCUMENTAIRE RÈGLEMENTS POLITIQUES PROCÉDURES POLITIQUE ET PROCÉDURES DE GESTION DOCUMENTAIRE 1. PRÉAMBULE 1.1 Nature du service de la gestion documentaire Le service de la gestion documentaire est une unité administrative

Plus en détail

Recommandation pour la gestion des archives

Recommandation pour la gestion des archives Haute école pédagogique Qualité Avenue de Cour 33 CH 1014 Lausanne www.hepl.ch Recommandation pour la gestion des archives Cette recommandation accompagne la mise en œuvre de la décision du comité de direction

Plus en détail

GUIDE DE LA PRÉSERVATION DES DOCUMENTS ESSENTIELS LORS D UNE URGENCE OU D UN SINISTRE

GUIDE DE LA PRÉSERVATION DES DOCUMENTS ESSENTIELS LORS D UNE URGENCE OU D UN SINISTRE GUIDE DE LA PRÉSERVATION DES DOCUMENTS ESSENTIELS LORS D UNE URGENCE OU D UN SINISTRE LE PRÉSENT GUIDE CONTIENT CE QUI SUIT : 1. PLAN DE PRÉVENTION Étapes à suivre pour amoindrir les possibilités de pertes

Plus en détail

STATION MÉTÉO SANS FIL

STATION MÉTÉO SANS FIL STATION MÉTÉO SANS FIL FRANCAIS Réf. : SM201 GUIDE D UTILISATION AVERTISSEMENTS - L'adaptateur secteur n est fourni spécifiquement que pour le présent produit. Ne pas l'utiliser avec d'autres produits.

Plus en détail

FICHE de DONNEES de SECURITE

FICHE de DONNEES de SECURITE Page: 1/5 1 - IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE. Nom du produit: Présentation: BOSTIK ENDUIT D'IMPERMEABILISATION Plusieurs couleurs disponibles. Code du produit: 125339 Fournisseur: Nom: Adresse:

Plus en détail

Nettoyer mes pièces de monnaie.

Nettoyer mes pièces de monnaie. Nettoyer mes pièces de monnaie. Le temps fait perdre du brillant à toute chose. Les pièces de monnaie, anciennes ou récentes, se ternissent quel que soit leur métal. Il ne faut surtout pas vouloir restaurer

Plus en détail

3.1 Politique de gestion et de conservation des documents (Résolution : C.C. 1985-032)

3.1 Politique de gestion et de conservation des documents (Résolution : C.C. 1985-032) 3.1 Politique de gestion et de conservation des documents (Résolution : C.C. 1985-032) Page 1 sur 8 1.0 OBJECTIF GÉNÉRAL Constituer la banque ou «mémoire» des données importantes nécessaires à la Commission

Plus en détail

POLITIQUE SUR LA SÉCURITÉ LASER

POLITIQUE SUR LA SÉCURITÉ LASER Date d entrée en vigueur: 30 aout 2011 Remplace/amende: VRS-51/s/o Origine: Vice-rectorat aux services Numéro de référence: VPS-51 Les utilisateurs de lasers devront suivre les directives, la politique

Plus en détail

Aménagement physique des locaux. Alex Stanoprud Consultant alimentaire Agri-Vision

Aménagement physique des locaux. Alex Stanoprud Consultant alimentaire Agri-Vision Aménagement physique des locaux Alex Stanoprud Consultant alimentaire Agri-Vision 1. Connaissons-nous le domaine d activités? 2. Normes, exigences, règles, contrôles MAPAQ ACIA Santé Canada HACCP GFSI

Plus en détail

DETECTEUR DE FUMEE AUTONOME Serie NB-728

DETECTEUR DE FUMEE AUTONOME Serie NB-728 DETECTEUR DE FUMEE AUTONOME Serie NB-728 Manuel d utilisation 1. Sommaire. 1. Sommaire.... 1 2. Introduction.... 2 3. Ou installer un détecteur de fumée... 2 4. Ou installer un détecteur dans les caravanes

Plus en détail

CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED. Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique

CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED. Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique Tuttlingen, novembre 2011 - La nouvelle CHROMOPHARE Génération

Plus en détail

Caisson chauffant Teskad Anti-punaises Anti-puces Anti-mites. Manuel d'utilisation

Caisson chauffant Teskad Anti-punaises Anti-puces Anti-mites. Manuel d'utilisation Caisson chauffant Teskad Anti-punaises Anti-puces Anti-mites Manuel d'utilisation ATTENTION : bien lire les instructions avant d'utiliser le produit. IMPORTANT Pour votre sécurité lisez bien les instructions

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION INTÉGRÉE DES DOCUMENTS

POLITIQUE DE GESTION INTÉGRÉE DES DOCUMENTS MANUEL DES POLITIQUES, PROCÉDURES ET RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS POLITIQUE DE GESTION INTÉGRÉE DES DOCUMENTS Code : Politique 2.8 Date d entrée en vigueur : Le 27 août 2012 Nombre de pages : 5 Origine :

Plus en détail

Stérilisation. synthèse des normes ayant trait aux emballages

Stérilisation. synthèse des normes ayant trait aux emballages 1. INTRODUCTION Le but d'un système d'emballage de dispositifs médicaux pouvant être retraités est de permettre la stérilisation, la protection physique, le maintien de la stérilité jusqu'à l'utilisation

Plus en détail

Un instrument de travail partagé

Un instrument de travail partagé Un instrument de travail partagé "Sistema Ambiente" est un système informatisé qui sert à gérer la sécurité du travail et la qualité de l'environnement dans les Usines. Basé sur les règles européennes

Plus en détail

Chargement des supports

Chargement des supports Chargement des supports Ce chapitre contient : «Supports pris en charge», page 2-2 «Chargement des supports dans le bac 1», page 2-8 «Chargement de supports dans les bacs 2, 3 et 4», page 2-14 Copyright

Plus en détail

Conditions optimales de conservation

Conditions optimales de conservation Conditions optimales de conservation Humidité, température et éclairage Tous les objets d art sont sensibles aux fluctuations de température et d humidité ainsi qu aux conditions d éclairage. Le tableau

Plus en détail

Plan d accès. 2 - Les Archives Municipales de la Ville d Hyères

Plan d accès. 2 - Les Archives Municipales de la Ville d Hyères Plan d accès 2 - Les Archives Municipales de la Ville d Hyères Archives : Le terme s emploie toujours au pluriel pour désigner un ensemble de documents, produits ou reçus par toute personne physique ou

Plus en détail

? VERIFIER ETTYER EXPEDIER Votre guide pour l'exportation en ouvelle-zélande de conteneurs maritimes ? VERIFIER ETTYER EXPEDIER Conteneurs maritimes propres et non contaminés Instructions pour les emballeurs

Plus en détail

Centre de gestion de la fonction publique de la Vienne

Centre de gestion de la fonction publique de la Vienne AMÉNAGEMENT D'UN LOCAL D'ARCHIVES NORMES ET CONSEILS RAPPEL RÈGLEMENTAIRE Code du Patrimoine,, art. R.212 212-54 : "Les collectivités territoriales informent le préfet [le directeur des Archives départementales]

Plus en détail

Accord de prêt. Accord de prêt standard pour expositions temporaires : Accord de prêt (pages 1-2) Conditions de prêt (pages 3-9)

Accord de prêt. Accord de prêt standard pour expositions temporaires : Accord de prêt (pages 1-2) Conditions de prêt (pages 3-9) Accord de prêt Accord de prêt standard pour expositions temporaires : Accord de prêt (pages 1-2) Conditions de prêt (pages 3-9) Le présent accord de prêt est conclu et en vigueur d après les conditions

Plus en détail

BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE de BELFORT CHARTE PATRIMOINE ET CONSERVATION

BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE de BELFORT CHARTE PATRIMOINE ET CONSERVATION BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE de BELFORT CHARTE PATRIMOINE ET CONSERVATION JUIN 2012 1 Politique patrimoniale Pourquoi une politique patrimoniale? Etablir une politique patrimoniale c est décider, sur la base

Plus en détail

Axel Laprise et Guillaume Larouche Groupe 022140 Enveloppe 221-C40-CH ANALYSE D'UNE TOITURE DE RÉSIDENCE. Présenté à: Jean-René Cloutier-Ménard

Axel Laprise et Guillaume Larouche Groupe 022140 Enveloppe 221-C40-CH ANALYSE D'UNE TOITURE DE RÉSIDENCE. Présenté à: Jean-René Cloutier-Ménard Axel Laprise et Guillaume Larouche Groupe 022140 Enveloppe 221-C40-CH ANALYSE D'UNE TOITURE DE RÉSIDENCE Présenté à: Jean-René Cloutier-Ménard Technologie de l'architecture 21 septembre 2010 Table des

Plus en détail

LAVAGE À LA MAIN Recommandé pour les pièces imprimées multicolores et les pièces délicates.

LAVAGE À LA MAIN Recommandé pour les pièces imprimées multicolores et les pièces délicates. SOINS GENERAUX Lisez attentivement les étiquettes des vêtements Respectez toujours les recommandations des fabricants des machines à laver. Dissolvez bien les détergents pour que ceux-ci ne forment pas

Plus en détail

Office fédéral de la protection de la population (OFPP)

Office fédéral de la protection de la population (OFPP) Office fédéral de la protection de la population (OFPP) Rapport Explicatif Nouvelles prescriptions sur la réalisation, la manipulation, le traitement et l'entreposage de microfilms dans le domaine de la

Plus en détail

Trappes de visite pour V.M.C

Trappes de visite pour V.M.C Trappes de visite pour V.M.C est spécialisé dans la fabrication de trappes de visite pour les gaines de ventilation. Nos produits répondent à des exigences légales en matière de conduits de ventilations.

Plus en détail

Environnement et conservation des documents dans les bibliothèques et les centres d'archives

Environnement et conservation des documents dans les bibliothèques et les centres d'archives Environnement et conservation des documents dans les bibliothèques et les centres d'archives FACTEURS EXTERNES DE DÉGRADATION... 2 LES CONTRAINTES MÉCANIQUES... 2 LE VOL ET LE VANDALISME... 3 LE FEU...

Plus en détail

CADRE PHOTO NUMÉRIQUE

CADRE PHOTO NUMÉRIQUE CADRE PHOTO NUMÉRIQUE NOTICE D''UTILISATION Nous tenons à vous FÉLICITER pour l'achat de votre cadre photo numérique LCD 7. Nous vous prions de lire attentivement cette notice et d'observer toutes les

Plus en détail

Politique de gestion documentaire

Politique de gestion documentaire Politique de gestion documentaire Responsabilité de gestion : Secrétariat général Date d approbation : 24 avril 1979 C.A. C.E. Direction générale Direction Date d'entrée en vigueur : 24 avril 1995 Date

Plus en détail

FOT-100 capteur de température à fibre optique. Manuel d installation

FOT-100 capteur de température à fibre optique. Manuel d installation FOT-100 capteur de température à fibre optique Manuel d installation Informations de sécurité Ce manuel contient de l information et des consignes de sécurité qui doivent être respectées afin de prévenir

Plus en détail

Mesurer l'humidité dans votre maison

Mesurer l'humidité dans votre maison Page 1 sur 6 Imprimer cette page Fermer cette fenêtre Le feuillet d information suivant fait partie de la série générale Votre maison. Mesurer l'humidité dans votre maison Les faits sur l'humidité Par

Plus en détail

Les bénévoles de la Société historique de Saint-Boniface

Les bénévoles de la Société historique de Saint-Boniface Les bénévoles de la Société historique de Saint-Boniface Les nombreuses activités réalisées par le Centre du patrimoine dépendent largement des bénévoles qui s engagent activement dans ses domaines d intervention.

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Chapitre 1 : Dispositions générales

REGLEMENT INTERIEUR. Chapitre 1 : Dispositions générales REGLEMENT INTERIEUR Chapitre 1 : Dispositions générales Article 1 La Communauté d'agglomération des Portes de l'eure met à la disposition du public un réseau de bibliothèques et médiathèques situées sur

Plus en détail

L 'ENERGIE SOLAIRE PROBLEMATIQUES

L 'ENERGIE SOLAIRE PROBLEMATIQUES L 'ENERGIE SOLAIRE PROBLEMATIQUES I COMMENT MARCHE L'ENERGIE SOLAIRE? II QUELS SONT SES AVANTAGES ET SES INCONVENIENTS? II QUELLE QUANTITE D'ENERGIE CELA PRODUIT-IL? V QUELLES SONT LES DIFFERENTES FORMES

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION ET DE CONSERVATION DES DOCUMENTS (Adoptée le 12 juin 2013)

POLITIQUE DE GESTION ET DE CONSERVATION DES DOCUMENTS (Adoptée le 12 juin 2013) POLITIQUE DE GESTION ET DE CONSERVATION DES DOCUMENTS (Adoptée le 12 juin 2013) Le générique masculin est utilisé sans discrimination uniquement dans le but d alléger le texte. 1. OBJECTIFS Gérer efficacement

Plus en détail

Article. «Les archives de la ville de Québec» Murielle Doyle-Frenière. Urban History Review / Revue d'histoire urbaine, n 1-77, 1977, p. 33-37.

Article. «Les archives de la ville de Québec» Murielle Doyle-Frenière. Urban History Review / Revue d'histoire urbaine, n 1-77, 1977, p. 33-37. Article «Les archives de la ville de Québec» Murielle Doyle-Frenière Urban History Review / Revue d'histoire urbaine, n 1-77, 1977, p. 33-37. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : URI:

Plus en détail

Bonnes Pratiques de Fabrication des médicaments à usage humain et vétérinaire

Bonnes Pratiques de Fabrication des médicaments à usage humain et vétérinaire 1 2 3 4 Bonnes Pratiques de Fabrication des médicaments à usage humain et vétérinaire Partie 1 Chapitre 3: Locaux et matériel 5 6 7 8 9 10 11 12 13 PRINCIPE Les locaux et le matériel doivent être situés,

Plus en détail

Performances énergétiques. La conduction. La transmission thermique. Les phénomènes physiques concernés. Diagnostiquer avant de rénover

Performances énergétiques. La conduction. La transmission thermique. Les phénomènes physiques concernés. Diagnostiquer avant de rénover Performances énergétiques Diagnostiquer avant de rénover Claude CRABBÉ PRINCIPES DE BASE DE LA PHYSIQUE DU BATIMENT Architecture & Climat UCL IA concept Les phénomènes physiques concernés. La transmission

Plus en détail

- pour les personnels et les étudiant-e-s de l établissement, par la justification de leur appartenance à l Observatoire de Paris

- pour les personnels et les étudiant-e-s de l établissement, par la justification de leur appartenance à l Observatoire de Paris Règlement de la Bibliothèque de l Observatoire de Paris 1. Accès et horaires La bibliothèque de l Observatoire est une bibliothèque spécialisée ouverte aux personnels de l Observatoire ainsi qu à des lecteurs

Plus en détail

Université de Lausanne

Université de Lausanne Université de Lausanne Archi(ves) facile Petit guide sur l archivage administratif à l usage des unités de l UNIL version 1.0 : juin 2014 Page 2 Page 3 Table des matières Que sont les archives?... 4 Définition...

Plus en détail

GUIDE DE L UTILISATEUR

GUIDE DE L UTILISATEUR GUIDE DE L UTILISATEUR VB0106 MODÈLES 90H NOVO+ 190H NOVO+ VEUILLEZ LIRE ET CONSERVER CES INSTRUCTIONS 08001 rév. A À propos de ce guide Ce guide utilise les symboles suivants pour mettre en évidence des

Plus en détail

GUIDE POUR ÉLABORER LE PORTRAIT DOCUMENTAIRE D'UN POSTE DE CLASSEMENT DES DOCUMENTS ADMINISTRATIFS

GUIDE POUR ÉLABORER LE PORTRAIT DOCUMENTAIRE D'UN POSTE DE CLASSEMENT DES DOCUMENTS ADMINISTRATIFS 1 GUIDE POUR ÉLABORER LE PORTRAIT DOCUMENTAIRE D'UN POSTE DE CLASSEMENT DES DOCUMENTS ADMINISTRATIFS Version 2 Outil de gestion documentaire Saint-Félicien TABLE DES MATIÈRES 2 Conditions d'utilisation

Plus en détail

CHD528S. Guide d utilisation

CHD528S. Guide d utilisation CHD528S Guide d utilisation 1 ACCESSOIRES DE MONTAGE 2 3 CONSEILS D UTILISATION Veuillez lire attentivement les informations avant d'utiliser cette caméra vidéo pour un fonctionnement optimal, afin de

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION. Masque de soudage protecteur de vision

NOTICE D UTILISATION. Masque de soudage protecteur de vision NOTICE D UTILISATION Masque de soudage protecteur de vision Attention : Lire attentivement le présent manuel dans son intégralité avant d utiliser le masque de soudage. Table des matières GUIDE DE L UTILISATEUR

Plus en détail

Document de présentation du projet

Document de présentation du projet Document de présentation du projet PROGRAMME MEMOIRE DU MONDE DOCUMENT DE PRESENTATION DE PROJET Ce modèle est prévu pour les éléments du patrimoine documentaire qui sont soit inscrits sur le Registre

Plus en détail

Guide de l entrepreneur

Guide de l entrepreneur Guide de l entrepreneur Par le Service des terrains et bâtiments Mise à jour le 6 avril 2010 1 Table des matières 1 Table des matières... 2 2 Liste de distribution... 3 3 Généralité... 4 3.1 Informations

Plus en détail

Epreuve écrite d admissibilité du Mercredi 15 Janvier 2014 DOSSIER REPONSE

Epreuve écrite d admissibilité du Mercredi 15 Janvier 2014 DOSSIER REPONSE SUJET DE CONCOURS COMMUN AUX CENTRES DE GESTION : CONCOURS D ADJOINT TECHNIQUE DE 1ERE CLASSE SESSION 2014 SPECIALITE «ENVIRONNEMENT, HYGIENE» Epreuve écrite d admissibilité du Mercredi 15 Janvier 2014

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS

POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS MANUEL DE POLITIQUES, PROCÉDURES ET RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS Code: Politique 2.8 Date d entrée en vigueur : Mai 2000 Nombre de pages: 9 Origine: Services juridiques

Plus en détail

Manuel d utilisation HEATSTRIP,. HEATSTRIP

Manuel d utilisation HEATSTRIP,. HEATSTRIP Manuel d utilisation HEATSTRIP,. HEATSTRIP 1 Table des matières Contenu de la livraison Page 2 Introduction Page 3 Préparation Page 4 Lieu d'installation Page 5 Instructions de montage Page 6 Indications

Plus en détail

Quelques infos pour commencer

Quelques infos pour commencer Le mode d emploi des appareils de mesure Quelques infos pour commencer Cette lettre d information est le mode d emploi des différents appareils de mesures mis à disposition dans le cadre du défi. Votre

Plus en détail

Guide de pose pour planchers de bois franc massifs.

Guide de pose pour planchers de bois franc massifs. Guide de pose pour planchers de bois franc massifs. Trucs pratiques L installation d un plancher pré verni demande plus de précaution qu un plancher traditionnel puisque l on ne veut pas endommager le

Plus en détail

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL TECHNICIEN CHARIOTS ÉLÉVATEURS Date d'édition: novembre 2011 ASBL EDUCAM VZW Avenue J. Bordetlaan 164, Bruxelles 1140 Brussel T 02 778 63 30 F 02 779 11 32 Technicien chariots

Plus en détail

: 1121-01-12 : 6 RÈGLEMENT NUMÉRO

: 1121-01-12 : 6 RÈGLEMENT NUMÉRO Recueil de gestion RÈGLEMENT Code : 1121-01-12 Nombre de pages : 6 RÈGLEMENT NUMÉRO 10 Gestion des documents administratifs au Cégep de Lévis-Lauzon Adopté le 29 novembre 1989 Amendé le 4 octobre 2006

Plus en détail

Dispositif Supersonique Distance de mesure MES US-1 77143. Mode d emploi : Ultrasons mètre de distance MES US-1

Dispositif Supersonique Distance de mesure MES US-1 77143. Mode d emploi : Ultrasons mètre de distance MES US-1 Dispositif Supersonique Distance de mesure MES US-1 77143 Mode d emploi : Ultrasons mètre de distance MES US-1 ATTENTION! Lisez le manuel complètement et attentivement. Il fait partie du produit et contient

Plus en détail