LEXIQUE ECLAIRAGE Les termes à connaître :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LEXIQUE ECLAIRAGE Les termes à connaître :"

Transcription

1 LEXIQUE ECLAIRAGE Les termes à connaître : Abat-jour Accessoire en forme de cône décoratif qui habille généralement les lampes à poser et lampadaires (sert à la fois d habillage, de réflecteur et de paralume pour cacher la lampe). Ampère C est l intensité du courant qui traverse un circuit. Cette valeur est à prendre en considération pour le dimensionnement des lignes et du compteur. Angle de rayonnement C est l angle formé par un faisceau lumineux (émis par un réflecteur par exemple). Applique murale Luminaire apparent fixé au mur. Ballast S interpose entre le secteur et l appareil d éclairage à alimenter. Terme surtout utilisé pour désigner les alimentations des lampes et tubes fluorescents. Le ballast d une lampe fluocompacte est la partie qui contient l électronique entre le culot et les tubes. Base lumineuse Niveau lumineux minimum de référence dans une pièce. Cablage externe Câblerie à l extérieur du luminaire, réseau, plafond. Applique interne Câblerie à l intérieur du luminaire. Classe d'appareil Indique le niveau de protection dont dispose l appareil : Classe 1, appareil muni d une borne de terre. Bonne sécurité (exemple : lave-linge) Classe 2, appareil équipé d une double isolation. Cette classe n exige pas de mise à la terre car leur boîtier est non conducteur (exemple : sèche-cheveux, rasoir) Classe 3, alimentation très basse tension (12 à 24 V en moyenne), appareil ne pouvant recevoir plus de 48 Volts (tension considérée comme non dangereuse pour l homme lorsqu elle est fournie par un transformateur de sécurité). Collerette Enjoliveur qui entoure la façade apparente des spots encastrés. Consommation Quantité d énergie dépensée. Consommation energétique Globalisation de toutes les consommations élémentaires. Courant électrique L énergie électrique qui alimente les appareils. Courbe photométrique Visualise la répartition des intensités lumineuses. Généralement présentée sous forme de diagramme en coordonnées polaires.

2 Court-circuit Incident qui se produit lorsque la phase et le neutre se touchent. Culot Base d une ampoule electrique permettant la liaison avec la douille. Il existe 3 sortes de culots : A petite vis E14 A grande vis E27 A baïonnette B22 DEEE : voir recyclage DEEE. Déphasage Différence de phase entre deux phénomènes alternatifs de même fréquence (Larousse). Diffuseur Accessoire d'éclairage donnant une lumière diffuse (qui se répand dans toute la pièce). Disjoncteur Appareil mécanique de connexion capable d'établir, de supporter et d'interrompre des courants. Douille Accessoire qui assure la contact électrique avec la lampe dans l appareil qui la reçoit. Durée de vie La durée de vie d une lampe indique le nombre d heures de fonctionnement jusqu à ce qu elle devienne inutilisable : soit elle ne fonctionne plus, soit elle ne remplie plus ses performances initiales. En fin de vie, la lampe a perdu 15% de son flux lumineux : il est donc conseillé de la remplacer même si elle fonctionne encore Une chaleur ambiante trop élevée réduit la durée de vie du filament. Une surtension de 10% réduit de moitié la durée de vie d une lampe à incandescence. Une sous-tension de 10% réduit le flux lumineux de 35%, d où la nécessité de respecter la tension de service. Eclairage direct La lumière est entièrement dirigée vers le bas. Eclairage fonctionnel Éclairage répondant à des critères de fonctions (le travail, la présentation d objets, etc.). Eclairage indirect La lumière est totalement dirigée vers le haut. Eclairage semi-direct La lumière est dirigée en partie vers le haut et en partie vers le bas. Eclairement Il est mesuré en lux, c est le flux lumineux moyen reçu par une surface déterminée située à une certaine distance de la source (lumen/m2=lux). Eco-taxe Sur la facture d achat des produits concernés par la directive DEEE (tubes fluorescents, lampes fluocompactes, lampes à LED) figurera une ligne d éco-taxe. Elle correspond au montant qui sera dépensé pour recycler le produit en fin de vie. Pour reconnaître les produits concernés, vous trouverez le logo de la poubelle barré sur l emballage du produit.

3 Efficacité lumineuse Elle indique le rapport en lumens/watt (lm/w) entre le flux lumineux et la puissance électrique absorbée par la lampe. Faisceau Lumière dirigée dans l angle d ouverture : intensif ou pointu (autour de 10 ), moyen (autour de 30 ), extensif ou large (autour de 60 ). Faux-plafond Plafond suspendu (souvent BA13) laissant un espace (appelé plénum) sous le plafond rigide (souvent parpaings ou béton) permettant d encastrer des appareils d éclairage. Flux lumineux Il exprime en lumens (lm) la quantité de lumière émise par la lampe. Indice de protection (IP) Concerne le degré d étanchéité des appareils vis à vis des corps solides et de l humidité. IPxx : le premier chiffre indique le degré de protection contre les corps solides, le second contre les corps liquides. Indice IK Indice de protection contre les chocs mécaniques. Il s agit de l énergie d impact indiquée en joules. IRC (indice de rendu des couleurs) Comparatif du rendu des couleurs par rapport à la lumière naturelle. L indice général du rendu de couleur est calculé en Ra. L IRC ou Ra est évalué sur une échelle de 1 à 100. La lumière naturelle a un Ra=100. Quelques repères : - Indice> 90 = un excellent rendu de couleurs (codes 930,940, 950 ) - 80<indice<90 = bon rendu (codes 830,840, 850 ) - 70<indice<80 = juste acceptable (codes 730,740, 750 ) - Vous avez tous fait l expérience d acheter un vêtement qui avait l air marron dans le magasin, et que vous découvriez kaki à la lumière du jour. Ceci est du à des sources ayant de mauvais IRC. D une manière générale, les lampes incandescentes possèdent de bon indices IRC, la fluorescence et les LED ont des IRC inférieurs. Intensité Mesure la quantité d énergie électrique qui passe dans un conducteur pendant une seconde. Plus l intensité est importante, plus la température augmente sur un câble de section donnée. Intensité lumineuse Elle s exprime en candela (cd), c est la densité de flux lumineux projeté dans une direction donnée. Elle résulte du flux lumineux et de l angle de rayonnement. Lampe Source lumineuse (source nue). LED : "light emitting diode" ou DEL en français : lampe à diodes électroluminescentes. Lumen Énergie lumineuse, flux de la lampe. Luminaire apparent Montage en surface. Luminaire encastré Intégré dans un faux plafond.

4 Luminance Elle se mesure en candela au mètre carré ou au centimètre carré (cd/m² ou cd/cm²) et indique l intensité lumineuse produite ou réfléchie par une surface. Elle quantifie la sensation visuelle que perçoit l œil humain d un plan éclairé, et permet d apprécier l éblouissement. Lustre Suspension avec liaison apparente entre le luminaire et le plafond. Lux Mesure d éclairement, par exemple l éclairement du soleil à midi correspond à lux et l éclairement dû à la pleine lune correspond à 0,2 lux environ. C est l éclairement d une surface (généralement donné par un diagramme sous forme de cône). Management thermique Étude du comportement thermique d un appareil. NF C Norme qui régit, entre autres, les installations électriques domestiques en France. Panachage des sources Utilisation de sources lumineuses différentes pour éclairer une même pièce. Paralume Accessoire contre l éblouissement direct des lampes. Performances photométriques Caractéristiques lumineuses comparées. Phase, neutre, terre L alimentation électrique est composée de 2 fils conducteurs : la phase et le neutre. Le courant arrive par la phase et repart par le neutre. La terre est un dispositif supplémentaire de protection des personnes. Ce fil est relié à la terre. En cas d incident, le courant emprunte ce fil plutôt que votre corps. Plafonnier Luminaire apparent plaqué au plafond. Pollution lumineuse C est une nuisance vis à vis de l environnement extérieur (exemple : le halo lumineux qui émane de zones où l éclairage est mal maîtrisé). Puissance La puissance absorbée se mesure en watts (W), c est la quantité d énergie consommée par la lampe et son appareillage. Raccordement électrique Liaison avec le réseau (domino, connecteur, etc.). Recyclage - DEEE Le décret DEEE (dire D3E) a été mis en place pour élargir la responsabilité des producteurs à l élimination des déchets issus des équipements qu ils mettent sur le marché. Sont concernés par cette directive les tubes fluorescents, les lampes fluocompactes, les lampes LED et les lampes professionnelles (au sodium, à vapeur de mercure, aux iodures métallique). Pour les trois premières catégories que vous êtes amené à acheter, il vous faudra rapporter les produits usagés auprès de l organisme qui vous l aura vendu et qui doit mettre des containers de collecte en place dans les mois à venir.

5 Réflecteur Dispositif servant à modifier, par réflexion, la répartition spatiale du flux de rayonnement lumineux d'une source.(larousse) Réflecteur/miroir Qui a la propriété de diriger ou d orienter la lumière. Réflecteur dichroïque Appareil permettant de réfléchir la lumière avec différentes variations de couleurs. Rendement Les notions de rendement ont pour but de mettre en évidence les performances énergétiques des lampes et des luminaires. Rendement de la lampe La lumière émise par la lampe constitue le flux lumineux exprimé en lumen (unité d énergie lumineuse). Le rendement de la lampe appelé aussi efficacité lumineuse est la quantité de lumière produite par rapport à l énergie électrique consommée par la lampe. Efficacité lumineuse = Nombre de lumens/nombre de watts Elle s exprime en lumen/watt et permet de comparer les lampes selon leur performance énergétique exprimée en lumen/watt. Rendement de l appareil d éclairage Lorsqu un réflecteur est mis autour de la lampe, il y a obligatoirement de l énergie rayonnante absorbée. En contre partie, l intensité lumineuse est plus grande là où la lumière est concentrée par le réflecteur. Cette transformation photométrique se traduit par un rendement R qui est égal au quotient du flux sortant du luminaire par rapport au flux de la lampe. R% = (Flux luminaire / Flux lampe) 100 Inférieur à 100, ce rendement global à lui seul ne constitue pas toujours une donnée suffisante, car il ne renseigne pas sur l intensité de la lumière projetée, ni sur sa répartition (angle). Rendement utile (ou facteur d utilisation) C est le quotient du flux lumineux tombant sur la surface utile à éclairer (S) par rapport au flux de la lampe. R Utile = (Flux tombant sur S / Flux de la lampe) 100. Cette notion est intéressante en particulier pour les éclairages directs localisés, car elle caractérise les performances du luminaire par rapport à l application concernée. Exemple : dans le cas d un luminaire non adapté, le rendement utile peut-être très éloigné du rendement global, ce qui en terme d économie d énergie n est pas bon. Cela signifie que le luminaire disperse trop la lumière en dehors de la surface utile et peut engendrer une pollution lumineuse néfaste pour l environnement. Résistance S oppose au passage du courant et s exprime en Ohms(Ω), c est ce qui permet de bien dimensionner les conducteurs qui ne doivent pas chauffer. Si la section du câble n est pas suffisante, il y a échauffement, perte d énergie et risque d incendie. ROHS C est un décret en place depuis le 1er juillet 2006 qui vise à éradiquer la présence de substances dangereuses dans les équipements (mercure, plomb, cadmium, etc.). Les appareils d éclairage que vous trouvez dorénavant sur le marché doivent être conformes à cette norme. Rotule Pièce qui permet l orientation des spots apparents. Secteur Réseau de distribution électrique. Spot Appareil fixe ou orientable muni d un système optique. Suspension Luminaire suspendu au plafond

6 Système optique Réflecteur avec lampe focalisée. TBT Très basse tension. Température de couleur C est la couleur apparente d une source lumineuse mesurée en Kelvin (exemple : une lampe incandescente a une température de couleur de 3000 K, une lampe fluorescente, 4000 K). La température de couleur permet de classifier les lampes : - Lumière chaude : <3 000 K - Lumière intermédiaire : 4000 K - Lumière froide >5000 K Tension Se mesure en Volts, la tension de réseau est de 230 volts environ, sauf pour certaine lampes à incandescence alimentées en très basse tension (TBT). Transformateur Appareil qui modifie la tension du circuit électrique. Très basse tension C est une tension inférieure à 50 V, par exemple à la sortie d un transformateur. Variateur Dispositif permettant de faire varier un flux lumineux d'un appareil d'éclairage, notamment d'une lampe halogène. Volt / voltage (V) La tension électrique ou voltage, s exprime en volts. Le voltage direct signifie que l appareil est branché directement sur le secteur. Dans les autres cas il existe un circuit secondaire pour l alimentation des lampes (exemple : basse tension avec transformateur). Volume de protection Il existe 4 volumes de protection lors de l installation électrique dans une pièce humide telle que la cuisine ou la salle de bain : volume 0, aucun appareil électrique autorisé ; volume 1, uniquement le chauffe-eau, protégé contre les projections d eau ; volume 2, appareils de chauffage et d éclairage de classe 2 ; volume 3, appareils de classe 1 ou 2 reliés à la terre et protégés contre les projections d eau. Watt C est l unité de puissance électrique qui correspond à la quantité d énergie absorbée par une lampe (ou le watt est transformé en lumen). Unité de mesure de puissance (Watt=Volt Ampère).

vous présente les ampoules

vous présente les ampoules vous présente les ampoules AMPOULES : comment choisir? Une ampoule est caractérisée par plusieurs grandeurs : 1 PUISSANCE en watts (W), indique la consommation d énergie de l ampoule. Plus la puissance

Plus en détail

L'ECLAIRAGE INTERIEUR DANS LES BÂTIMENTS COMMUNAUX

L'ECLAIRAGE INTERIEUR DANS LES BÂTIMENTS COMMUNAUX Syndicat Intercommunal de Gestion des Énergies de la Région Lyonnaise L'ECLAIRAGE INTERIEUR DANS LES BÂTIMENTS COMMUNAUX Par Boudin Florent Service Énergies 9 Février 2011 [1] Sommaire Introduction : l'éclairage

Plus en détail

BIEN CHOISIR VOTRE AMPOULE

BIEN CHOISIR VOTRE AMPOULE BIEN CHOISIR VOTRE AMPOULE Tel 33 0 1 44 19 46 05 M 0 N 85 M 95 N 0 CHOISIR SON AMPOULE 1) Les différentes ampoules disponibles sur le marché : - Incandescence : Un filament conducteur en tungstène est

Plus en détail

Notions de base de l éclairagisme

Notions de base de l éclairagisme OSRAM - Technologies de base et produits Emission thermique Décharge basse pression + Lampes à incandescence substance fluorescente Lampes halogènes Lampes fluorescentes en différents diamètres Lampes

Plus en détail

JE CHOISIS. Les ampoules

JE CHOISIS. Les ampoules Les ampoules Les ampoules Il existe une multitude d ampoules sur le marché et il n est pas toujours facile de s y retrouver. Différentes technologies, durées de vie variables, consommation ou puissance

Plus en détail

1 STI2D. LUMIERE et ECLAIRAGE. Enseignement Spécifique : Option Energies et Environnement. Lycé. Cours. 1- Comprendre la lumière

1 STI2D. LUMIERE et ECLAIRAGE. Enseignement Spécifique : Option Energies et Environnement. Lycé. Cours. 1- Comprendre la lumière 1 STI2D Lycé Vauvenargues LUMIERE et ECLAIRAGE Enseignement Spécifique : Option Energies et Environnement Cours 1- Comprendre la lumière D où vient la lumière? d un rayonnement. Tout corps solide, liquide

Plus en détail

S éclairer avec des lampes à LED

S éclairer avec des lampes à LED S éclairer avec des lampes à LED Thèmes abordés 1. Introduction... 1 2. Notions de base d éclairage... 2 2.1. Intensité lumineuse... 2 2.2. Angle d'émission... 2 2.3. Chaleur ou température de couleur...

Plus en détail

Toshiba Lampes LED. Brochure 11/2014

Toshiba Lampes LED. Brochure 11/2014 Toshiba Lampes LED Brochure 11/2014 2 3 Qui d autre à part Toshiba? Lampes classiques Pourquoi les éclairages E-CORE LED sont-ils les favoris? L année dernière, des centaines de milliers de professionnels

Plus en détail

Les ampoules à LED CORRESPONDANCE LUMEN<> WATT

Les ampoules à LED CORRESPONDANCE LUMEN<> WATT Les ampoules à LED CORRESPONDANCE LUMEN WATT Le lumen est l unité de mesure du flux lumineux d un éclairage. Son symbole sur les boîtes d ampoules est : lm. Exemple : 400 lm. C est désormais le critère

Plus en détail

Catalogue solutions professionnelles

Catalogue solutions professionnelles 1 Produits Projecteurs LED Ampoules LED Dalles et tubes LED Bandes souples à LEDs Page 2-5 6-13 14-17 18-21 2 Projecteur extérieur à LEDs - sol ou façade - haut rendement Projecteur à LEDs haut rendement

Plus en détail

FORMATION ECLAIRAGE PUBLIC

FORMATION ECLAIRAGE PUBLIC FORMATION ECLAIRAGE PUBLIC DIR Centre Est Mâcon 22/23 Novembre 2007 L éclairage public Une installation d éclairage s appuie sur 3 grands principes : 1) Les configurations d éclairage 2) La lumière émise

Plus en détail

L éclairage efficace des logements

L éclairage efficace des logements L éclairage efficace des logements Guide pratique à destination du particulier À l heure actuelle, les problèmes environnementaux et la diminution des sources d énergie fossile sont deux enjeux majeurs

Plus en détail

E-CORE HIGH LUMEN TUBE FICHE TECHNIQUE 1 /5

E-CORE HIGH LUMEN TUBE FICHE TECHNIQUE 1 /5 FICHE TECHNIQUE 1 /5 E-CORE E-CORE High lumen tube est votre meilleur partenaire pour tous les projets de changement d éclairage dans les hauts plafonds. Grâce à sa puissance d éclairage élevée et à son

Plus en détail

CORRECTION ACTIVITÉ 1

CORRECTION ACTIVITÉ 1 CORRECTION ACTIVITÉ 1 Éclairage du couloir d'une habitation. Conversion d énergie Activité : Étude des différentes lampes existantes Problème posé : Comment optimiser la du système d éclairage du couloir

Plus en détail

Bien choisir son éclairage

Bien choisir son éclairage L habitat AGIR! Bien choisir son éclairage Meilleur pour l environnement, moins coûteux pour vous et efficace partout Édition : octobre 2015 sommaire glossaire introduction De la lumière sans gaspillage....

Plus en détail

Fiche d information WWF Plus de lumière pour moins d énergie

Fiche d information WWF Plus de lumière pour moins d énergie Fiche d information WWF Plus de lumière pour moins d énergie La d électricité destinée à l éclairage En 21, la Suisse a consommé entre 8,1 et 8,2 milliards de kilowattheures (kwh) pour l éclairage des

Plus en détail

2010-2011. Guide de l éclairage CI 3. Document élaboré par le GTD 91

2010-2011. Guide de l éclairage CI 3. Document élaboré par le GTD 91 2010-2011 Guide de l éclairage Document élaboré par le GTD 91 Page 1 : Sommaire Page 2 : Historique Page : Lampe à incandescence Page 4 : Lampe halogène Page 5 : Lampe fluocompacte Page 6 : Lampe à LEDs

Plus en détail

Éclairage : Luminaires à lampes à décharge et à lampe halogène Séries PB, PC et PL : Projecteurs - antidéflagrants

Éclairage : Luminaires à lampes à décharge et à lampe halogène Séries PB, PC et PL : Projecteurs - antidéflagrants Ex de IIB Type PB Ex de IIC Type PC Ex de IIB Type PL Classe de température améliorée Certifications : ATEX/CEI Zones 1 et 2 21 et 22 ATEX IECEx CE Ex de IIB (Types PB et PL) T4 à T1 Ex td A21 T 130 C

Plus en détail

Le grand livre de l électricité

Le grand livre de l électricité Le grand livre de l électricité Thierry GALLAUZIAUX David FEDULLO Groupe Eyrolles, 2005, ISBN 2-212-11535-0 Les équipements Les équipements électriques Après les notions de base en électricité, nous allons

Plus en détail

Luminaires encastrés de plafond

Luminaires encastrés de plafond encastrés de plafond Accessoires LED linéaires encastrés de plafond pour vitrine d agencement encastrés ou en applique Réglettes à tube fluorescent www.stoeri-licht.ch 113 SR 68-LED * Luminaire LED encastrable,

Plus en détail

degré d humidité ou à hautes concentrations de poussière

degré d humidité ou à hautes concentrations de poussière K2 1 2 Sans risque dans des lieux publics Sans risque dans les environnements à haut degré d humidité ou à hautes concentrations de poussière Sans risque pour des applications extérieures 3 Robuste et

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «ECLAIRAGE»

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «ECLAIRAGE» FICHE TECHNIQUE ENERGIE «ECLAIRAGE» Sources : syndicat de l éclairage et CNIDEP A. ETAT DE L ART 1. Caractéristiques générales L éclairage a pour vocation : - D assurer de bonnes conditions de travail,

Plus en détail

rayons cosmiques www.ergonomie.chups.jussieu.fr Docteur Bronislaw KAPITANIAK longueur d onde en m km m mm μm nm pm 10 0 10-3 10-6 10-9 10-12

rayons cosmiques www.ergonomie.chups.jussieu.fr Docteur Bronislaw KAPITANIAK longueur d onde en m km m mm μm nm pm 10 0 10-3 10-6 10-9 10-12 Unité d Ergonomie Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière 91, bd de l Hôpital 75 634 Paris cedex 13 DIPLÔME D ERGONOMIE ET DE PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL o p t i o n 3 Ergonomie des gestes et des postures www.ergonomie.chups.jussieu.fr

Plus en détail

Sécurité, maintenance et entretien

Sécurité, maintenance et entretien Introduction à la Lumière I Les grands principes I Règles et grandeurs I Produire de la lumière I Choisir un éclairage I Dimensionnement I Sécurité et Maintenance Sécurité, maintenance et entretien La

Plus en détail

Eclairage à basse consommation d énergie et longue durée de vie

Eclairage à basse consommation d énergie et longue durée de vie Clever akafen Produits recommandés par la SuperDrecksKëscht Clever akafen! Eclairage à basse consommation d énergie et longue durée de vie Guide avec des informations utiles sur l achat des lampes Le choix

Plus en détail

Le choix éclairé. ECORENO Trousse de conversion à DEL pour boîtier encastré de 4 po

Le choix éclairé. ECORENO Trousse de conversion à DEL pour boîtier encastré de 4 po Le choix éclairé ECORENO Trousse de conversion à DEL pour boîtier encastré de 4 po 5 ANS DE GARANTIE ECORENO Éclairage Contraste est synonyme de confiance. La compagnie offre un vaste choix de luminaires

Plus en détail

Mesures d éclairage.

Mesures d éclairage. Mesures d éclairage. Dans le cadre de nos enseignements, nous sommes amenés à comparer des systèmes qui produisent des effets identiques comme par exemple différents systèmes pour éclairer un espace donné.

Plus en détail

EFFICACITE ENERGITIQUE

EFFICACITE ENERGITIQUE EFFICACITE ENERGITIQUE Développement durable en éclairage public AFE Plomelin 29 avril 2009 ? Les normes Les outils de prescription NF EN 13201 Éclairage public NF EN 12193 Éclairage des installations

Plus en détail

l éclairage performant

l éclairage performant Meilleur pour l environnement, moins coûteux pour vous et efficace partout l éclairage performant L HABITAT Meilleur pour l environnement, moins coûteux pour vous et efficace partout l éclairage performant

Plus en détail

ÉCLAIRAGE - AMPOULES - SOLUTIONS À LEDS. Retrouvez chaque semaine les nouveautés sur : www.selectronic.fr

ÉCLAIRAGE - AMPOULES - SOLUTIONS À LEDS. Retrouvez chaque semaine les nouveautés sur : www.selectronic.fr 465 AMPOULES FLUOCOMPACTES FLUOCOMPACTES "SPIRALE" HAUTE PUISSANCE d éclairage La conception de cette ampoule lui permet de délivrer une puissance de 75 à 100W. Elle remplace très avantageusement une ampoule

Plus en détail

Session d information pratique électriciens. Eclairage Rénovation des installations d éclairage

Session d information pratique électriciens. Eclairage Rénovation des installations d éclairage Session d information pratique électriciens Eclairage Rénovation des installations d éclairage Arnaud Deneyer 21 mai 2014 Laboratoire Lumière & Bâtiment Centre Scientifique et Technique de la Construction

Plus en détail

Critères MPE de l UE pour l éclairage public et les feux de signalisation

Critères MPE de l UE pour l éclairage public et les feux de signalisation Critères MPE de l UE pour l éclairage public et les feux de signalisation Les marchés publics écologiques (MPE) constituent un instrument non contraignant. Le présent document récapitule les critères MPE

Plus en détail

Manuel technique de l éclairage

Manuel technique de l éclairage Manuel technique de l éclairage Sommaire exécutif La problématique de l éclairage des bâtiments est assez complexe. Les préférences des usagers varient fortement en fonction de variables tant objectives

Plus en détail

et les parties, articles ou paragraphes des principales normes d installation contenant les modalités pratiques d application de ces principes

et les parties, articles ou paragraphes des principales normes d installation contenant les modalités pratiques d application de ces principes ANNEXE III Tableau de correspondance entre les articles R.4215-3 à R.4215-13 exprimant les principes généraux qui s appliquent à la conception et à la réalisation des installations électriques et les parties,

Plus en détail

Lampes à DEL EcoShine II Plus

Lampes à DEL EcoShine II Plus Lampes à DEL EcoShine II Plus LAMPES POUR TABLETTE, RAIL et PAVILLON POUR COMPTOIRS MULTI-NIVEAUX, LIBRE-SERVICE ET DE PRODUITS SPÉCIALISÉS Une efficacité d éclairage maximale dans la vente d aliments

Plus en détail

Quatrième Confort et domotique

Quatrième Confort et domotique Quatrième Confort et domotique Manon Pineau, Nicolas Saunier groupe 6 Séquence confort, l éclairage de la maison Comment réaliser un éclairage économique? A l aide des documents ressources mis à votre

Plus en détail

Tubes à LED 230V dimmables et non-dimmables jusqu à 150 lumen par Watt

Tubes à LED 230V dimmables et non-dimmables jusqu à 150 lumen par Watt 1949 2016 AS D'IOVATIO S 1500mm 18/20/28 W 1200mm 18 W + 600mm 10 /12 W Tubes à ED 230V dimmables et non-dimmables jusqu à 150 lumen par Watt Passer des tubes fluos aux tubes ED, ne permet pas seulement

Plus en détail

LES DIODES ÉLECTRO- LUMINESCENTES

LES DIODES ÉLECTRO- LUMINESCENTES Roger Cadiergues MémoCad nd43.a LES DIODES ÉLECTRO- LUMINESCENTES SOMMAIRE nd43.1. Les diodes électroluminescentes (LED) nd43.2. Les très basses tension de sécurité (TBTS) nd43.3. Le montage des appareils

Plus en détail

Dossier technologiques

Dossier technologiques 1 STI2D Lycé Vauvenargues Les luminaires, Économies d énergie Enseignement Spécifique : Option Energies et Environnement Mini Projet Dossier technologiques Bâtiment à faible consommation d énergie : Etrium

Plus en détail

Éclairage - Ampoules - Solutions à LEDs

Éclairage - Ampoules - Solutions à LEDs 13 Index alphabétique du chapitre Adaptateurs pour ampoules.................................. 477 Alimentation pour réglettes à LEDs............................ 484 Alimentation pour tubes.....................................

Plus en détail

La lumière : de la torche à la LED

La lumière : de la torche à la LED La lumière : de la torche à la LED bruno.vinouze@telecom-bretagne.eu Page 1 Définition de la lumière Il y a 2 théories pour décrire la lumière : Théorie ondulatoire (les ondes qui vibrent) Théorie corpusculaire

Plus en détail

FICHE PRATIQUE / JE PRÉPARE Disponible sur www.legrand.be. et les circuits d éclairage

FICHE PRATIQUE / JE PRÉPARE Disponible sur www.legrand.be. et les circuits d éclairage Le R.G.I.E. et les circuits d éclairage L éclairage de votre logement est le premier élément de votre installation électrique n Les circuits Un circuit d éclairage est câblé en fils de 1,5 mm 2 et protégé

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION SALAMANDRES ELECTRIQUES SEM 600 /SEM 800 / SEF 800

NOTICE D UTILISATION SALAMANDRES ELECTRIQUES SEM 600 /SEM 800 / SEF 800 NOTICE D UTILISATION SALAMANDRES ELECTRIQUES SEM 600 /SEM 800 / SEF 800 Fabrication française Novembre 2011 SALAMANDRES SEM 600/SEM 800/SEF 800 Félicitations pour l acquisition de cet appareil haut de

Plus en détail

Quatrième Confort et domotique

Quatrième Confort et domotique Guillaume KOLTOK et Alexander HOLLIS Quatrième Confort et domotique Séquence confort, l éclairage de la maison Comment réaliser un éclairage économique? A l aide des documents ressources mis à votre disposition

Plus en détail

Compatibilité des lampes et des appareillages de commandes Eléments pour communication

Compatibilité des lampes et des appareillages de commandes Eléments pour communication Compatibilité des lampes et des appareillages de commandes Eléments pour communication Ce document, réalisé par un GT intersyndical Ignes / Syndicat de l éclairage, regroupe les éléments permettant aux

Plus en détail

Lumi-M-Stick Réglette lumineuse asymétrique équipée de LED blanches.

Lumi-M-Stick Réglette lumineuse asymétrique équipée de LED blanches. 1 square La Bruyère 75009 Paris T: +33 (0)1 45 26 03 39 Courriel : info@absel.fr Skype : abselparis www.absel.fr Septembre 2008 EN STOCK! Lumi-M-Stick Réglette lumineuse asymétrique équipée de LED blanches.

Plus en détail

Catalogue. www.2fenergie.com direction@2fenergie.com

Catalogue. www.2fenergie.com direction@2fenergie.com Catalogue Néon LED T8 1200mm Ces néons LED ont une plus grande durée de vie que les néons fluorescents traditionnels. Ils vous feront Économiser jusqu'à 60% d'électricité. Avantages : Faible consommation

Plus en détail

Lampes de bureau : les LED montent en puissance

Lampes de bureau : les LED montent en puissance Lampes de bureau : les LED montent en puissance L avènement des LED et le bannissement des sources lumineuses énergivores bouleversent le marché de l éclairage au bureau qui va connaître une mutation technologique

Plus en détail

PUISSANCES FORFAITAIRES

PUISSANCES FORFAITAIRES PUISSANCES FORFAITAIRES Règles de prélèvement d'énergie électrique sans comptage de systèmes LED éclairage public raccordés sur le réseau du GRD et méthode de mesure de la puissance forfaitaire C4/15-05/2014

Plus en détail

LE GUIDE ECO-ECLAIRAGE MINI ECO-ECLAIRAGE

LE GUIDE ECO-ECLAIRAGE MINI ECO-ECLAIRAGE 2012 LE GUIDE MINI TM www.eco-eclairage.fr L initiative est typiquement dans l esprit des projets soutenus par l ADEME. Elle va dans le sens des actions entreprises dans le cadre de la campagne Faisons

Plus en détail

Cahier des charges Lumière

Cahier des charges Lumière Cahier des charges Lumière Janvier 2006 Isoparc Cahier des charges lumière page 1 Sommaire Introduction I - Le Développement Durable et les économies d énergie* 1- La nuisance lumineuse 2 Les prescriptions

Plus en détail

Description. MASTER HPI-T Plus. Lampes aux iodures métalliques monoculot, fonctionnant sur appareillage iodure ou sodium haute pression.

Description. MASTER HPI-T Plus. Lampes aux iodures métalliques monoculot, fonctionnant sur appareillage iodure ou sodium haute pression. Description MASTER Plus Lampes aux iodures métalliques monoculot, fonctionnant sur appareillage iodure ou sodium haute pression. Avantages Cette lampe remplace les lampes sodium haute pression tubulaires

Plus en détail

«Habitat et Maîtrise de l énergie»

«Habitat et Maîtrise de l énergie» «Habitat et Maîtrise de l énergie» Réunion d information Introduction l ALEC SQY - le CAUE MDE écogestes - petits travaux Isolation et Architecture Rénovation isolation - préconisations Énergie chauffage

Plus en détail

Informations techniques Classe d isolation. Puissance 2,5 2,5 flux lumineux 210 lm 166,06 lm Efficacité Lumens/watt 84 66,42

Informations techniques Classe d isolation. Puissance 2,5 2,5 flux lumineux 210 lm 166,06 lm Efficacité Lumens/watt 84 66,42 84 31 011 400 Encastré Anneau Inox 2,5W (1 LED - 3000K) 10 Informations techniques Classe d isolation III Puissance 2,5 Intensité 210 lm Optique 10 Position de la lampe Fixe Résistance à la rupture IK

Plus en détail

SHP-S/SHP-TS Super SHP-TS 150W PRÉSENTATION DU PRODUIT TABLEAU DE DONNÉES. Données optiques

SHP-S/SHP-TS Super SHP-TS 150W PRÉSENTATION DU PRODUIT TABLEAU DE DONNÉES. Données optiques Range Features Nouvelle configuration brevetée garantissant un démarrage sûr pendant toute la durée de vie de la lampe (Sylvania Wound Ignition Antenna) Configuration exclusive sans cadre pour une efficacité

Plus en détail

PAGE 2 LAMPES DE POCHE & PETITS FORMATS 330 LAMPES FRONTALES 330 BALADEUSES 331 RAMPES LUMINEUSES 331 PROJECTEURS 331 ENROULEURS ÉLECTRIQUES 332 20

PAGE 2 LAMPES DE POCHE & PETITS FORMATS 330 LAMPES FRONTALES 330 BALADEUSES 331 RAMPES LUMINEUSES 331 PROJECTEURS 331 ENROULEURS ÉLECTRIQUES 332 20 ÉCLAIRAGE 1 PAGE LAMPES DE POCHE & PETITS FORMATS 0 LAMPES FRONTALES 0 7 8 9 BALADEUSES 1 10 11 1 RAMPES LUMINEUSES 1 1 1 1 PROJECTEURS 1 1 17 18 19 ENROULEURS ÉLECTRIQUES 0 1 7 i ÉCLAIRAGE Baladeuse à

Plus en détail

L électricité à la maison

L électricité à la maison 1 Table des matière D où vient notre électricité 3 Tableau de raccordement 5 Compteur électrique 5 Tableau de distribution 6 Disjoncteur 7 Disjoncteur Differentiel 8 Fil de terre 8 Les conducteurs 9 Le

Plus en détail

Catalogue et prix 2011

Catalogue et prix 2011 Catalogue et prix 2011 Eclairage LED Version du 01.01.2011 Sous réserve de modifications 1 10 bonnes raisons de choisir votre éclairage LED chez INTRODUCTION : De tous temps l homme a cherché des solutions

Plus en détail

Je veux avoir la liberté de choisir MA SOLUTION en fonction de chaque confi guration

Je veux avoir la liberté de choisir MA SOLUTION en fonction de chaque confi guration * RESIDENTIEL PETIT TERTIAIRE Solution Chauffage & Climatisation Je veux avoir la liberté de choisir MA SOLUTION en fonction de chaque confi guration Solution Je veux un confort optimal quelle que soit

Plus en détail

Page 15-2. Page 15-2. BIPOLAIRES Courant thermique IEC Ith : 20A (AC1). Puissance d emploi IEC : 1,3kW (AC3 230V). Applications résidentielles.

Page 15-2. Page 15-2. BIPOLAIRES Courant thermique IEC Ith : 20A (AC1). Puissance d emploi IEC : 1,3kW (AC3 230V). Applications résidentielles. Page -2 BIPOLAIRES Courant thermique IEC Ith : 20A (AC1). Puissance d emploi IEC : 1,3kW (AC3 230V). Applications résidentielles. Page -2 TRIPOLAIRES ET TETRAPOLAIRES Courant thermique IEC Ith : 25A, 40A

Plus en détail

GUIDE DES USAGERS. Plaine de Balzac à Saint-Brieuc. Terre et Baie Habitat. Tout savoir sur votre logement. Guide de l usager. Economies d énergie

GUIDE DES USAGERS. Plaine de Balzac à Saint-Brieuc. Terre et Baie Habitat. Tout savoir sur votre logement. Guide de l usager. Economies d énergie Terre et Baie Habitat Guide de l usager Nov. 2013 GUIDE DES USAGERS Tout savoir sur votre logement Plaine de Balzac à Saint-Brieuc Economies d énergie Des gestes simples pour profiter au mieux de votre

Plus en détail

NORMES DE TRANSPORT CANADA SUR LES MODULES DE SIGNALISATION A DIODES ELECTROLUMINESCENTES (DEL) DE PASSAGES A NIVEAU RAIL-ROUTE NORMES

NORMES DE TRANSPORT CANADA SUR LES MODULES DE SIGNALISATION A DIODES ELECTROLUMINESCENTES (DEL) DE PASSAGES A NIVEAU RAIL-ROUTE NORMES NORMES DE TRANSPORT CANADA SUR LES MODULES DE SIGNALISATION A DIODES ELECTROLUMINESCENTES (DEL) DE PASSAGES A NIVEAU RAIL-ROUTE NORMES TC E-14 Norme approuvé le 10 octobre 2003 {R-14-2} TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

SC 3003 COLLECTION SOUFFLANT SÈCHE-SERVIETTES 29257-07-09

SC 3003 COLLECTION SOUFFLANT SÈCHE-SERVIETTES 29257-07-09 NOTICE SC 3003 COLLECTION SOUFFLANT SÈCHE-SERVIETTES 29257-07-09 Nous vous remercions de la confiance que vous nous témoignez en choisissant un appareil SUPRA. Nous espérons qu il vous donnera entière

Plus en détail

ECLAIRAGE : «Mieux éclairer en consommant moins»

ECLAIRAGE : «Mieux éclairer en consommant moins» ECLAIRAGE : «Mieux éclairer en consommant moins» Conférence organisée à l occasion de la semaine du Développement Durable par le CFI (du 1 er au 7 avril 2011) Fabrice CLOUET 06/04/11 PRESENTATION DE LA

Plus en détail

RÉFLECTEUR INDUSTRIEL FLUORESCENT POUR DES APPLICATIONS DE GRANDE HAUTEUR

RÉFLECTEUR INDUSTRIEL FLUORESCENT POUR DES APPLICATIONS DE GRANDE HAUTEUR RÉFLECTEUR INDUSTRIEL FLUORESCENT POUR DES APPLICATIONS DE GRANDE HAUTEUR RÉFLECTEUR INDUSTRIEL POUR DES APPLICATIONS DE GRANDE HAUTEUR Les réflecteurs industriels intégrant des tubes fluorescents T5 sont

Plus en détail

Bruno LAFITTE Expert éclairage à l ADEME Service Bâtiment

Bruno LAFITTE Expert éclairage à l ADEME Service Bâtiment Bruno LAFITTE Expert éclairage à l ADEME Service Bâtiment Avis ADEME sur les LED Actions majeures de l ADEME sur l éclairage à LED PACTE LED CITADEL A.I.E. 4E - annex Les Avis de l ADEME L éclairage à

Plus en détail

Avec seulement une ampoule LED, vous pouvez économiser 20 / an!

Avec seulement une ampoule LED, vous pouvez économiser 20 / an! Doel 1 La bonne vielle ampoule est de retour! Mais en consommant 90 % de moins! Doel 2 Avec seulement une ampoule LED, vous pouvez économiser 20 / an! Une utilisation à grande échelle de lampes LED rendra

Plus en détail

TD électricité Génie civil PCE5

TD électricité Génie civil PCE5 1 L Séance I- I-1- Exercice I : Vecteurs de Fresnel Composer (additionner) les vibrations suivantes : 1) S 1 (t) = 3 cos(ω t) et S 2 (t) = - 4 cos(ω t + 4 ) 2) S 1 (t) = cos (ω t), S 2 (t) = 2 sin(ω t

Plus en détail

METALARC PRO-TECH. Augmente la sécurité des luminaires ouverts tout en réduisant les coûts d entretien (aucun verre nécessaire).

METALARC PRO-TECH. Augmente la sécurité des luminaires ouverts tout en réduisant les coûts d entretien (aucun verre nécessaire). METALARC PRO-TECH Augmente la sécurité des luminaires ouverts tout en réduisant les coûts d entretien (aucun verre nécessaire). Metalarc Pro-Tech Augmente la sécurité des luminaires ouverts à halogénure

Plus en détail

Ils peuvent être accrochés individuellement ou en ligne et sont disponibles en versions en plafonnier ou suspendue.

Ils peuvent être accrochés individuellement ou en ligne et sont disponibles en versions en plafonnier ou suspendue. E7 E7 - éclairage à LED pour les grands espaces E7 est une série de luminaires individuels et en ligne à LED pour l éclairage de grands espaces. La série exploite la technologie LED+LENS d ETAP et offre

Plus en détail

LANTERNE VFL540 LED CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

LANTERNE VFL540 LED CARACTERISTIQUES TECHNIQUES CARACTERISTIQUES TECHNIQUES IP66, étanche à l eau et à la poussière. Corps en fonte d aluminium injecté, dissipateur thermique intégré Traitement anti-corrosion titanium, visserie inox traitement PCS.

Plus en détail

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE DE LA SALLE D EAU

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE DE LA SALLE D EAU Les informations techniques PROMOTELEC 1 ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE DE LA SALLE D EAU Edition conforme aux dispositions de la nouvelle NF C 15-100 imprimer I. LES VOLUMES La salle d eau est un local à risques

Plus en détail

énergie en éclairage public

énergie en éclairage public Les économies d éd énergie en éclairage SMEPE Toulouse 6 Décembre 2012 Intervenant: Yacin LALA Ingénieur nieur Responsable Technique Chef de Secteur Syndicat Départemental d Electricité de Haute-Garonne

Plus en détail

Thème : Lumière et Tapisserie

Thème : Lumière et Tapisserie Groupe Date.. Thème : Lumière et Tapisserie Indice n 1 : une tapisserie bien abîmée Lors de notre dernière sortie à la Cité de la Tapisserie, nous avons réalisé la manipulation photographiée ci-contre.

Plus en détail

Les Lampes les plus utilisées par type et par puissance :

Les Lampes les plus utilisées par type et par puissance : Les Lampes les plus utilisées par type et par puissance : Les ampoules existantes se répartissent selon les grandes catégories suivantes : (ici, les LED ne sont pas étudiées : nous ne les connaissons pas

Plus en détail

Les clefs pour réaliser les bons choix

Les clefs pour réaliser les bons choix Les clefs pour réaliser les bons choix Benjamin MONTEIL Responsable de LED-fr.net Ingénieur développement chez Sammode Membre actif de l AFE (Association Française de l Eclairage) Mon parcours 2004 Vision

Plus en détail

Electrification et éclairage public

Electrification et éclairage public Electrification et éclairage public Sy.MEG Albert ELATRÉ, Président Brigitte BOULEMAR, Directrice de Cabinet CONTEXTE L éclairage public représente le premier poste de consommation électrique des communes

Plus en détail

Eclairage public. Séminaire Eclairage public, 04.12.2012, Morges

Eclairage public. Séminaire Eclairage public, 04.12.2012, Morges Eclairage public Séminaire Eclairage public, 04.12.2012, Morges But de l éclairage public Offrir à l usager une perception visuelle correcte des zones de circulation publique pendant les périodes d obscurité

Plus en détail

LES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES

LES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES Roger Cadiergues MémoCad nd01.a LES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES SOMMAIRE nd01.1. Les éléments de base nd01.2. Les deux classements fondamentaux nd01.3. Les obligations concernant les matériels nd01.4. Alimentations

Plus en détail

Eclairage efficient dans le ménage

Eclairage efficient dans le ménage Eclairage efficient dans le ménage 3 Mieux éclairer en consommant moins 4 La lumière et la vue 5 Les trois types d éclairage 8 L étiquette-énergie pour les ampoules 9 Informations sur l emballage des lampes

Plus en détail

16/05/2012. 15 et 16 mai 2012. Introduction. Terminologies. Fonctionnement des DEL. Energy Star/ LM79-LM80 / TM 21. Comparaisons

16/05/2012. 15 et 16 mai 2012. Introduction. Terminologies. Fonctionnement des DEL. Energy Star/ LM79-LM80 / TM 21. Comparaisons 15 et 16 mai 2012 Technologie d éclairage à efficacité énergétique Josée Bacon Introduction Terminologies Fonctionnement des DEL Energy Star/ LM79-LM80 / TM 21 Comparaisons Nouvelles réglementations Questions

Plus en détail

NF C 15-100 Amendement A5. Les évolutions. Supplément et correctif gratuits pour les ouvrages :

NF C 15-100 Amendement A5. Les évolutions. Supplément et correctif gratuits pour les ouvrages : Supplément et correctif gratuits pour les ouvrages : _addendum_elec_015.indd 1 18/1/015 14:47 Hager L ETEL et la GTL Création de l ETEL (espace technique électrique du logement) La GTL (gaine technique

Plus en détail

P (Watt) P = U. I => I (A) = ---- U (Volt)

P (Watt) P = U. I => I (A) = ---- U (Volt) ÉCLAIRAGE ET SIGNALISATION FONCTION - VOIR ET ÊTRE VU - AMÉLIORER LE CONFORT D'UTILISATION DU VÉHICULE CONDITIONS D' UTILISATION Pour éclairer la route, le dispositif d'éclairage doit satisfaire à deux

Plus en détail

Économie d entretien et d énergie

Économie d entretien et d énergie K7 2 K7 ETAP ETAP K7 est une gamme d éclairage de sécurité complète équipée de la technologie LED. Grâce à cette gamme, vous tirez un maximum parti des nombreux avantages des LED. Économie d entretien

Plus en détail

Thermocassette HP Une cassette rayonnante discrète, pour une installation en surface ou encastrée

Thermocassette HP Une cassette rayonnante discrète, pour une installation en surface ou encastrée Thermocassette 300 600 W Chauffage électrique 2 modèles Thermocassette Une cassette rayonnante discrète, pour une installation en surface ou encastrée Application Discrète, la Thermocassette est destinée

Plus en détail

Lampe de bureau MINELA Documentation produit selon DIN 5035-8 (Etat 2007-07)

Lampe de bureau MINELA Documentation produit selon DIN 5035-8 (Etat 2007-07) Documentation produit selon DIN 5035-8, Lampe de bureau MINELA, état : février 2009 Page 1 Les lampes de bureau assurent un éclairage spécifique du poste de travail ; elles sont commandées individuellement

Plus en détail

ELEGANT ET COMPACT. Pièces frontales décoratives ETAP

ELEGANT ET COMPACT. Pièces frontales décoratives ETAP K1 ELEGANT ET COMPACT 2 K1 ETAP K1 possède une forme élégante et compacte qui s intègre aux environnements les plus variés. La gamme très complète utilise différentes sources lumineuses et des possibilités

Plus en détail

Lampes LED. Eclairage LED vers un relamping facilité

Lampes LED. Eclairage LED vers un relamping facilité Lampes LED Eclairage LED vers un relamping facilité Lampes LED LAMPES LED ECLAIRAGE FUTUR PLUG & PLAY UN ÉCLAIRAGE TRÈS EFFICACE QUI RÉDUIT L'EMPRUNTE CARBONE DISPONIBLE EN DIFFÉRENTES TEMPÉRATURES DE

Plus en détail

TECHNOLOGIE. Comment choisir un éclairage adapté? COLLEGE SAINTE ANNE 44650 LEGE DEROULEMENT :

TECHNOLOGIE. Comment choisir un éclairage adapté? COLLEGE SAINTE ANNE 44650 LEGE DEROULEMENT : Comment choisir un éclairage adapté? DEROULEMENT : 1-Faire des études préliminaires en complétant les fiches suivantes pour connaître les données, les unités et les appareils de mesure. 2-Faire les mesures

Plus en détail

Gamme d Alimentations Electriques de Sécurité.

Gamme d Alimentations Electriques de Sécurité. Gamme d Alimentations Electriques de Sécurité. La gamme AES fournit l énergie permanente d alimentation et de secours pour vos installations. Systèmes de Détection Incendie et Centrales de Mise en Sécurité

Plus en détail

OLERON résidentiel/projet/protect

OLERON résidentiel/projet/protect 28240 BELHOMERT Téléphone : 02 37 53 80 00 - Télécopie : 02 37 81 20 01 Fiche technique : F00083FR-01 Date : 15.03.2007 OLERON résidentiel/projet/protect 1. GAMME Type Résidentiel Résidentiel Protect Protect

Plus en détail

Directive Décret Norme. 2001-1131 du 28 novembre 2001. Décret

Directive Décret Norme. 2001-1131 du 28 novembre 2001. Décret Choix des matières premières et composants Norme RoHS 2011/65/UE (2013) 2005-829 du 22 juillet 2005 NF EN 50581 NF EN 62321 Documentation technique pour l'évaluation des produits électriques et électroniques

Plus en détail

Paulmann PRO. Eclairage salle de bain

Paulmann PRO. Eclairage salle de bain Paulmann PRO. Eclairage salle de bain Les bons luminaires pour votre salle de bain La lumière nous accompagne du matin au soir. L éclairage de nos pièces peut avoir une influence sur notre humeur et sur

Plus en détail

Sécurisé, facile. Solar. Eco 12 V. power. Economie d énergie

Sécurisé, facile. Solar. Eco 12 V. power. Economie d énergie VoDt r é e st pu éicn i av lei sr tle i cd he tl i én cg l a is r ap ge e c di ae l jias r dt i n Sécurisé, facile Solar Eco 12 V power Economie d énergie Table des matières Pourquoi éclairer son jardin?

Plus en détail

Séjour. Norme NF C 15-100 > La norme pièce par pièce. Dispositif de commande (771.536.5.1) Point éclairage (771.314.2.3)

Séjour. Norme NF C 15-100 > La norme pièce par pièce. Dispositif de commande (771.536.5.1) Point éclairage (771.314.2.3) Norme NF C 15-100 > La norme pièce par pièce Séjour @ Tous les dispositifs manuels de commande fonctionnelle doivent être situés à une hauteur comprise entre 0,90 m et 1,30 m du sol. _ les interrupteurs

Plus en détail

Guide de l éclairage 1to1 energy Efficacité énergétique, confort et esthétique

Guide de l éclairage 1to1 energy Efficacité énergétique, confort et esthétique Guide de l éclairage to energy Efficacité énergétique, confort et esthétique Sommaire Pour y voir plus clair 3 L essentiel en bref 4 Comparatif anciennes/nouvelles ampoules 6 Ampoules basse consommation

Plus en détail

Journée Éclairage. K. Maeder Notions de base en éclairage energho 19 juin 2007

Journée Éclairage. K. Maeder Notions de base en éclairage energho 19 juin 2007 Journée Éclairage K. Maeder Notions de base en éclairage energho 19 juin 2007 Vocabulaire de l éclairage 1. Flux lumineux lm 2. Couleur de la lumière 3. Intensité cd 4. Luminance cd/m 2 5. Rendu des couleurs

Plus en détail

Confort: Éclairer sa maison

Confort: Éclairer sa maison Document ressource Page /4 Problème à résoudre : vous devez choisir les ampoules d'éclairage pour équiper une maison Problème neuve à résoudre : vous devez choisir les ampoules d'éclairage pour équiper

Plus en détail

Ondulo ZE. Ondulo B1 LPO. Radium T5. Encastrés fluorescents. Architecture et technique 4,2 4,2 4,2 4,3 4,3 20 960 F

Ondulo ZE. Ondulo B1 LPO. Radium T5. Encastrés fluorescents. Architecture et technique 4,2 4,2 4,2 4,3 4,3 20 960 F Architecture et technique B3056 Encastrés fluorescents Ondulo ZE Plafonnier encastré avec caisson métallique Réfracteur écran en tôle microperforée Couleur : blanc Eclairage direct/indirect à lumière réfléchie.

Plus en détail

Elles vous font économiser de l électricité, durent plus longtemps et se recyclent, les lampes basse consommation

Elles vous font économiser de l électricité, durent plus longtemps et se recyclent, les lampes basse consommation Elles vous font économiser de l électricité, durent plus longtemps et se recyclent, les lampes basse consommation de la lumière sans gaspillage Impossible de se passer de la lumière des lampes électriques

Plus en détail