Saisie des données logistiques de base

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Saisie des données logistiques de base"

Transcription

1 Eidgenössisches Departement für Verteidigung, Bevölkerungsschutz und Sport VBS Schweizer Armee Logistikbasis der Armee LBA LBA / SYMM, B. Bächer Aide-mémoire Saisie des données logistiques de base Version 3.50 Aide-mémoire pour la saisie des données logistiques de base par le fabricant (mandataire) à l aide de l annexe 11.1 Abrogé : LOGISTIKBASIS DER ARMEE Chef matériel et gestion des données Lieu / Date :

2 Etat de révision : Etat Ajouté Révisé Effacé Motif de la modification Date, Nom 3.41 Nouveau document / Bächer 3.50 Document complètement remanié / Bächer Editeur Base logistique de l armée / Systemmanagement Renseignements / Information Base logistique de l armée / Systemmanagement / Matériel et gestion des données Source Base logistique de l armée Secrétariat Systemmanagement Viktoriastrasse Bern Les demandes de modifications sont à adresser par écrit à l éditeur LBA / Systemmanagement, 3003 Bern Version: 3.50, valide dès le /20

3 Tables des matières 1 Introduction But et objectif Compétences Application de l annexe Formules et fonctions insérées Champs obligatoires Besoins spécifiques au projet / configuration Saisie des données Feuille de calcul Entrée fabricant Numéros externes (clés secondaires) Langues et descriptions Champs de données Feuille de calcul Description Fiche de données exemples Abréviations Annexe 1 Unités de quantité de base Annexe 2 Textes courts Annexe 3 Textes longs Annexe 4 Spécifications et unités Annexe 5 Dimensions Version: 3.50, valide dès le /20

4 1 Introduction 1.1 But et objectif Le présent document définit les procédés, les compétences et les spécifications pour les projets d acquisition des données de base à l aide de l «Annexe 11.1». Il est remis au fabricant (mandataire) dans le cadre des projets d acquisition Le document se base sur les «Prescriptions d exécution pour la maintenance de la base de données matériel par le gestionnaire d articles dans la banque de données d intégration centrale ZID» respectivement sur les «Prescriptions d exécution pour la maintenance des données matériel de base sur le système PSN», édité par le service BLA / SYMM, spécialiste de la gestion du matériel et des données de la BLA. Il est impératif que les procédés, les compétences et les spécifications décrits dans le présent document soient respectés. S il devait y avoir des différences spécifiques à un projet bien déterminé, celles-ci devront être discutées au préalable avec le service BLA / SYMM. 1.2 Compétences L annexe 11.1 sera actualisée tout au long des projets d acquisition avec un degré de détail croissant. Le délai pour que l annexe soit remplie dans son intégralité sera fixé de manière à ce que les données de base aient pu être saisies à temps dans SAP ZID VBS resp. SAP PSN BLA, vérifiées et libérées pour utilisation (soit avant la première livraison de systèmes ou de composants). Planification projet Evaluation prévisionnelle Evaluation Acquisition Utilisation DAS -- Sommaire Concrétisé Détaillé Actualisé Archivé Le chef de projet armasuisse s assure que les exigences en matière de données logistiques de base soient communiquées au fabricant à temps, qu elles soient réglées de manière contractuelle et qu elles soient appliquées à l avenir. Le gestionnaire système de la BLA définit pour quels articles les données logistiques de base doivent être relevées à l aide de l annexe Il doit s assurer que le fabricant (mandataire) est informé et qu il a bien été formé. Le gestionnaire système disposera si nécessaire du soutien du gestionnaire matériel et données de la BLA. Le gestionnaire d articles BLA contrôle les données livrées par le fabricant au niveau du respect des directives conformément aux «Prescriptions d exécution pour la maintenance de la base de données matériel par le gestionnaire d articles dans la banque de données d intégration centrale ZID». Il est responsable pour l identification des articles sur ZID ainsi que pour l ouverture de nouveaux articles. Le fabricant (mandataire) est responsable quant à la saisie, complète, correcte à temps des données logistiques de base pour les systèmes, systèmes partiels et composants à l aide de l annexe Il disposera si nécessaire du soutien du gestionnaire matériel et données de la BLA. Version: 3.50, valide dès le /20

5 2 Application de l annexe 11.1 Sont exigées toutes les données logistiques de bases nécessaires à l identification et à la création de nouveaux articles dans la banque de données d intégration centrale ZID, respectivement à l exploitation des articles dans SAP PSN et aux processus logistiques opérationnels de la BLA. L étendue (soit le nombre d articles) qui est basée sur le concept de soutien, doit se conformer au chapitre 5 du CGS. On entend par pertinents les articles qui : sont acquis dans le cadre du projet système, système(s) partiel(s) sont contenus dans un catalogue de pièces de rechange pièces de rechange sont contenus dans un état de détail / règlement équipement de bord sont impliqués dans un processus logistique carburants, emballages interviennent lors de la maintenance outils spéciaux, moyens de contrôle S il a été commandé par armasuisse dans le cadre d un paquet de données techniques (PDT), l annexe 11.1 n est pas utilisée dans le but de documenter l étendue de l ensemble du champ d application. 2.1 Formules et fonctions insérées Pour que les hyperliens (liens) entre chacune des feuilles de calcul respectivement les dérivations de valeurs défaut fonctionnent, les formules ne doivent en aucun cas être supprimées ou modifiées. Dans le même ordre d idées, aucune ligne ou colonne ne peut être insérée ou supprimée. Le classeur Excel est dès lors protégé de manière standard par un mot de passe. 2.2 Champs obligatoires Les champs obligatoires prédéfinis sont un minimum pour qu un article puisse être identifié et exploité. Ces derniers doivent être complétés de manière exhaustive. Dans la mesure où cela pourrait s avérer indispensable pour le projet, il appartient au gestionnaire système de décider s il veut obliger ou non le fabricant de remplir des champs facultatifs supplémentaires. Code Obligatoire Obligatoire, si Facultatif Règle pour compléter un champ de données Le champ doit impérativement être complété Le champ doit impérativement être complété sous certaines conditions Le gestionnaire système décide si l information doit être livrée 2.3 Besoins spécifiques au projet / configuration Pour des besoins spécifiques au projet, le domaine spécialisé de la gestion matériel et données de la BLA (après concertation avec le gestionnaire système), peut remettre une annexe adéquate adaptée. Version: 3.50, valide dès le /20

6 3 Saisie des données 3.1 Feuille de calcul Entrée fabricant Pour la saisie des données, on utilisera la feuille de calcul entrée fabricant. Les données à saisir qui figurent sous entrée fabricant dans la feuille de calcul se subdivisent en trois groupes distincts : Descriptions en différentes langues (textes courts et longs) Données logistiques (dimensions, poids, prix, délais de livraison, etc.) Numéro externe (numéro du fournisseur, numéro de dessin, désignations normalisées, etc.) Important : les entrées dans la feuille de calcul se font principalement en MAJUSCULES. Les textes ne comportent pas de trémas (Ä, Ö, Ü) ni de caractères spéciaux. Exceptions, voir annexe 2 Pour des matériaux normalisés et à usage multiple, la probabilité qu un article ait déjà été identifié dans la banque de données d intégration centrale ZID est grande. Ceci peut être contrôlé par le CCM compétent. Auparavant, il faudra fournir les clarifications suivantes : Texte long allemand (H4 et H5) Numéros externes (clé secondaire) (H36 à H55) Pour les articles qui ont déjà été identifiés dans la banque de données d intégration centrale ZID, il faudra, dans le cadre d un projet spécifique, examiner avec le domaine spécialisé de la gestion du matériel et des données si, le cas échéant, le fabricant doit fournir de plus amples données ou si les données à disposition sont suffisantes. Version: 3.50, valide dès le /20

7 3.2 Langues et descriptions Un article est décrit par le texte court (1 ligne à max 40 caractères) ainsi que par un texte long (2 lignes à max. 40 caractères chacune). On raccourcira l article de manière à ce qu à l intérieur du texte court il y ait au moins un caractère distinctif visible. La force d expression doit être maintenue. Exemple : Texte court Texte long CADENAS ABUS 85/60 SANS CLE CADENAS ABUS 85/60, LT FERMETURE IDENTIQUE, CODE KA1681, SANS CLE Prescription: 1 ère langue allemand DE obligatoire 2 ème langue français FR obligatoire 3 ème langue italien IT facultatif 4 ème langue anglais EN facultatif Le fabricant est astreint de remettre la description de l article dans les langues requises. Exceptionnellement, et après concertation avec le domaine spécialisé de la gestion du matériel et des données, la traduction DE -> FR peut être prise en charge partiellement ou de manière complète par la gestion d articles de la BLA. Exceptionnellement (par ex. lorsque l exploitation et la gestion de la maintenance ne sont assurées ni par la troupe ni par la BLA, mais par le BAC ou par un tiers), il peut être convenu de l anglais comme langue unique. 3.3 Numéros externes (clés secondaires) Les numéros externes servent à identifier un article ainsi que ses sources d approvisionnement. Les numéros externes sont toujours saisis en combinaison avec un numéro-type externe ainsi qu un initiateur. Le numéro-type externe définit dès lors le genre de numéro externe, l initiateur définit la source du numéro externe (fournisseur, fabricant, organisme de normalisation, etc.). Prescription : 1 er numéro externe No fabricant (OEM) obligatoire ou no de fournisseur 2 ème numéro externe No de fournisseur facultatif 3 ème numéro externe No de fournisseur facultatif Si un article a été fabriqué selon une norme, ceci doit obligatoirement être mentionné. Si un article dispose d un Nato Stock Number (NSN), celui-ci doit obligatoirement être mentionné. Version: 3.50, valide dès le /20

8 3.4 Champs de données Ci-après sont listés tous les champs de données que le fabricant (mandataire) doit fournir. Les colonnes/champs masqués que le fabricant ne doit pas remplir, ne sont pas énumérés. Numéro de position (H1) Le numéro de position / référence de l article pour des offres, propositions de pièces de rechange, documents de travail etc. sont, dans le cadre de l identification SAP ZID, remplacé par un numéro matériel unique. Texte court allemand (H3) Description courte de l article (maximum 40 caractères. Pour les articles spécifiques au système, on reprendra dans la mesure du possible la dénomination du fabricant originel (OEM). Pour les pièces normalisées, les prescriptions en vigueur sont les normes civiles et militaires. Détails et prescriptions voir annexe 2-5. Texte long allemand (H4 et H5) Description complète de l article (maximum 2 x 40 caractères) pour les commandes, documents déterminants pour la troupe, etc. Détails et prescriptions voir annexe 2-5. Texte court français (H7) Analogue à H3 Détails et prescriptions voir annexe 2-5. Texte long français (H8 et H9) Analogue à H4 et H5 Détails et prescriptions voir annexe 2-5. Texte court italien (H11) Analogue à H3. Détails et prescriptions voir annexe 2-5. Texte long italien (H12 et H13) Analogue à H4 et H5 Détails et prescriptions voir annexe 2-5. Texte court anglais (H15) Analogue à H3. Détails et prescriptions voir annexe 2-5. Texte long anglais (H16 et H17) Analogue à H4 et H5 Détails et prescriptions voir annexe 2-5. Version: 3.50, valide dès le /20

9 Unité quantitative de base (H18) Unité utilisée pour la gestion des articles en stock. Les unités quantitatives de base autorisées sont listées dans l annexe 1. En règle générale, priorité sera donnée au système de mesure métrique. Poids brut (H19) Poids de l article en [kg] incluant l emballage pour le transport / stockage. Le poids brut est utilisé, entre autres, pour le contrôle des colis dans le cadre de la gestion de stock. Poids net (H20) Poids de l article en [kg] sans emballage. Le poids net n est pas utilisé dans SAP PSN et par conséquent, n est généralement pas saisi. Sa nécessité sera établie dans le cadre d un projet spécifique. Marchandise dangereuse (H22) Décrit les articles qui mettent en danger la santé humaine ou l environnement. Exemple : produits chimiques, poisons, substances radioactives, etc. Pour les marchandises dangereuses, il est impératif qu elles soient livrées avec une fiche de données de sécurité; l article doit en plus être marqué spécialement (étiqueté), conformément à la loi. Volume (H23) Le volume de l article dans l unité de volume définie. Le volume est entre autres utilisé pour calculer les pics de densité pour les papiers de transport pour les marchandises liquides dangereuses. Unité de volume (H24) Unité à laquelle se réfère le volume (H23). Les unités quantitatives autorisées sont listées dans l annexe 1. En règle générale, priorité sera donnée au système de mesure métrique. Matériau (H25) La description du matériau utilisé selon les normes imparties. Donnée utilisée qu à titre informatif (affichage donnée de base matériel). Grandeur / Dimension (H26) Dimensions de l article, emballage pour le transport / stockage inclus. Ces informations sont entre autres utilisées afin de vérifier la place nécessaire pour le stockage. Les unités de mesures correspondantes sont introduites dans le même champ. Ordre et structure, voir annexe 5. Aptitude au stockage (H27) Total des jours durant lesquels un article avec date limite conservation (par ex. joints caout.) peut être stocké. Pour les articles qui théoriquement n ont pas de date limite de conservation (par ex. vis) le champ reste vide. Les articles avec une date limite de conservation capacité de stockage limitée doivent dès lors impérativement être administrés en lot. Version: 3.50, valide dès le /20

10 Remise en état (réparable) (H28) Définit en principe si un article peut être réparé ou non (c.à.d. auprès de la BLA, du CCM ou encore chez le fabricant). Cette information déclenche ou non un ordre de remise en état ou d une commande de pièces de rechange resp. quelle catégorie de prestations du SLA sera imputée. Imposition de lots (H29) Définit si un article, pour des questions de traçabilité ou de conservation doit être administré par lots. Dans l affirmative, on fera figurer la comptabilisation du lot correspondant et cette dernière sera saisie. Application spécifique : produits chimiques, médicaments, pièces en caoutchouc, etc. Unité de commande (H30) Unité quantitative dans laquelle est commandé l article. N est utilisé que si l unité quantitative devait différer de l unité quantitative de base. Si aucune entrée y figure, c est l unité quantitative de base qui sera utilisée. Liste corrélative de l unité quantitative permise selon annexe 1. Taille minimale du lot (H31) Quantité minimale d acquisition. La valeur est prise en considération lors de l établissement automatique des lots pour les ordres planifiés et les ordres de production. La taille individuelle d un lot ne peut être inférieure à cette valeur. Délai de livraison (H32) Nombre de jours du calendrier (du point de vue de la BLA) nécessaires pour se procurer un article ou une prestation par le CCM ou par le fabricant. Les données du fabricant seront actualisées ultérieurement lors de la planification des besoins. Estimation de prix (H33) L estimation de prix en [CHF] sert de base pour l estimation du stock. Dans le cadre d un projet d acquisition, le prix de valorisation est en règle générale identique au prix de commande (hors TVA). Unité de prix (H34) Indique à quelle quantité se réfère le prix de valorisation (par pièce, par 100 pièces, par mètre, par 1000 mètres, etc.) Version: 3.50, valide dès le /20

11 Premier numéro externe (H36) Le premier numéro externe est le numéro d article / de commande sous lequel l article pourra être commandé, soit auprès fournisseur que l on aura privilégié, soit chez le fabricant originel (OEM). Numéro-type externe (H47) Le numéro-type externe est de préférence le HNR (numéro fabricant) ou le LNR (numéro fournisseur), le ZNR (numéro de dessin) ou encore le PNR (Partnumber ou code article). Auteur (H38) Cage-Code de l entreprise ayant attribué le numéro externe. Si le Cage-Code de l entreprise n est pas connu, on saisira le nom et le lieu de cette dernière. Désignation normalisée (H40) La norme internationale (DIN, ISO, etc.) selon laquelle l article est fabriqué. Si un article a été fabriqué selon une norme, il est impératif qu elle soit mentionnée. Nato Stock Number (H44) Nato Stock Number (NSN), qui spécifie clairement l article en tant que matériau d approvisionnement. Dans la mesure où il existe un NSN, il est impératif qu il soit mentionné en tant que tel. Deuxième et troisième numéro externe (H48 resp. H52) Le deuxième numéro externe est le numéro d article / de commande sous lequel l article pourra être commandé, soit auprès d un autre fournisseur ou d un autre fabricant. Numéro-type externe (H49 resp. H53) Le numéro-type externe peut être soit le LNR (numéro fournisseur), soit le HNR (numéro fabricant) soit le ZNR (numéro de dessin) ou le PNR (Partnumber ou code article). Auteur (H50 resp. H54) Cage-Code de l entreprise ayant attribué le numéro externe. Si le Cage-Code de l entreprise n est pas connu, on saisira le nom et le lieu de cette dernière. Version: 3.50, valide dès le /20

12 3.5 Feuille de calcul Description La feuille de calcul description, décrit individuellement les champs dans la feuille de calcul entrées fabricant dans une forme concise et compréhensible (uniquement en allemand) Numéro du champ numéroté en continu sur la feuille de calcul 2 Désignation nom du champ de données 3 Nom du champ technique champ technique utilisé par SAP 4 Description but, objectif et incidence du champ 5 Obligatoire / facultatif subdivision des données impératives et facultatives 6 Source poste compétent pour la saisie 7 Format SAP le format des données utilisé par SAP 8 DED élément de donnée conforme à Def Stan AECMA élément de donnée conforme à ASD S2000M 10 Sélection / remarques contenus à utiliser, indications Version: 3.50, valide dès le /20

13 3.6 Fiche de données exemples Dans la fiche de données exemples sont saisis divers exemples de lots de données. Ces derniers servent de modèle au fabricant lorsque il saisit des données. Version: 3.50, valide dès le /20

14 4 Abréviations Abréviation BAC BLA CCM CGS CHF DDPS DE DFPS Doc EN EPI FR HNR IT LNR Log Maint NSN PSN SAP SLA SYM TVA ZID ZNR Terme Base d aide au commandement (FUB = Führungsunterstützungsbasis der Armee) Base logistique de l armée (LBA = Logistikbasis der Armee) Centre de compétence pour le matériel (MKZ = Materialkompetenzzenter) Concept de gestion de système (SBK = Systembewirtschaftungskonzept) Franc suisse Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports Allemand Defense Forces & Public Security (programme SAP) Document (Dok = Dokument) Anglais Equipe de projet intégré (IPT = Integriertes Projektteam) Français Numéro fabricant (Herstellernummer) Italien Numéro de fournisseur (Lieferantennummer) Logistique Maintenance (Ih = Instandhaltung) Nato Stock Number Description pour le système SAP productif de la BLA Systèmes, Applications, Produits de traitement des données Service-Level-Agreement Systemmanagement Taxe sur la valeur ajoutée Banque de données centrale d identification (SAP) Zentrale Identifikationsdatenbank Numéro de dessin (Zeichnungsnummer) Version: 3.50, valide dès le /20

15 Annexe 1 Unités de quantité de base pour SAP Unités de quantité de base Tonne Kilogramme Gramme Milligramme Litre Millilitre Mètre Centimètre Millimètre Mètre carré Décimètre carré Centimètre carré Mètre cube Décimètre cube Centimètre cube Paire Pièce Gallon US Gallon impériaux (UK) Pinte (US) Once Livre (UK) Abréviation TO KG G MG L ML M CM MM M2 DM2 CM2 M3 DM3 CM3 PA PCE GLL GLI PT OZ LB Les abréviations se basent sur les directives SAP et ne correspondent pas obligatoirement aux S2000M. Version: 3.50, valide dès le /20

16 Annexe 2 Textes courts Critère Généralités Description L article est dénommé selon son type et non selon sa fonction. Le nom de l article est à raccourcir d autant pour que dans le texte court (40 caractères) apparaisse au moins un critère distinctif. On veillera à ce que la force d expression n autorise aucune équivoque. Les abréviations sont utilisées selon DIN Règlement 52.2/II dfi La dénomination d articles ne se fait qu au singulier Exceptions : si l article n existe qu en paire (par ex. des gants) ou dans une quantité indéfinie (par ex. de l étoupe). Lorsque l on procède à la dénomination d armes, munition et de leurs emballages, c est le calibre qui prime et qui est mis en 1ère position. Taille de police Toutes les entrées sont faites en MAJUSCULE. Exceptions : Tolérances pour les arbres (par ex. h8) Diamètre d Force f (épaisseur) Dimension extérieure e Dimension intérieure i Mots composés Signes de ponctuation Espacements Désignation complète (par ex. CATALOGUE DE PIECES DE RECHANGE) Désignation complète / abréviation (par ex. CAT PIECES DE RECHANGE) Abréviation / désignation complète (par ex. CAT PCE RECH) Abréviation / Abréviation (par ex. CAT RECH) Les virgules ne sont utilisées que lors de dénominations, ou lorsque l on se réfère à l information précédente. Les virgules sont utilisées pour séparer des décimales selon les normes européennes (par ex. 10,5MM) Les points sont utilisés pour séparer les décimales selon les normes américaines (par ex. 10.5") Aucun point dans les abréviations Les espacements pour l alignement des textes courts ou dimensions ne sont autorisés que pour des pièces normalisées. Version: 3.50, valide dès le /20

17 Trémas Les trémas sont écrits en toutes lettres ä/ä = AE, ö/ö = OE, ü/ü = UE Accents Les accents sont ignorés : â = A, è ou é = E, ç = C usw. Spécifications Les spécifications sont indiquées dans l ordre suivant : Valeurs physiques, Dimensions, Matériau, Traitement de surface, Usage, resp. référence pour l affiliation (restriction) Unités de mesures (1) Entre les chiffres et les unités de mesures il ne sera pas fait d espace. Exception : 200 OHM. En revanche, un espace sera inséré après chaque groupe physique. Exemple : AMPOULE 220V 150W E27 Abréviation pour pouce : " Abréviation pour degré : ou en toutes lettres DEGRE Unités de mesures (2) Puissances d unités physique sont abrégées comme suit : (selon DIN 66030) Téra : Giga : Méga : Kilo : T G MA K Milli : Micro : Nano : Pico : M U N P Voltage / tension électrique Dimensions (voir aussi annexe 5) AC ou DC Exemple : BOBINE 24V AC Ne sont saisies que les dimensions distinctes et conformes aux documents du fabriquant / fournisseur. Si la place est restreinte, on renoncera à mentionner l unité "MM". Toutes les unités divergentes doivent dans tous les cas être indiquées. Des espaces supplémentaires ou des zéros ne sont autorisés que pour des pièces normalisées. Tolérances ± Exemple : COND MICA DIELEC 2PF ±PF 500VDC Matériau Formes de constructions Utilisation Les désignations des matériaux se font sur la base des normes fixées. Pour les matériaux et les duretés shore, la description courte usuelle est utilisée. (par ex. ST37K, NBR90) Sont en règle générale indiqués selon leurs dimensions. Données sur les formes de constructions doivent, si disponibles, doivent être indiquées aux normes nationales ou internationales, ou en toutes lettres (par ex. "LEGER"). En ce qui concerne le matériau normalisé ou multi usage, aucune donnée sur son utilisation ne sera saisie (référence au système / à l objet). Version: 3.50, valide dès le /20

18 Annexe 3 Textes longs (dispositions supplémentaires) Critère Généralités Description Le texte des bases de données se compose du nom d article et de la description. Le nom d article est toujours écrit au singulier. Exceptions : si l article n existe qu en paire (par ex. des gants) ou dans une quantité indéfinie (par ex. de l étoupe). Lorsque l on procède à la dénomination d armes, munition et de leurs emballages, c est le calibre qui prime et qui est mis en 1ère position. Etendue Description Fonction / utilisation Virgules Par langue, un maximum de 80 positions (2 x 40) est à disposition. Si ce nombre ne devait pas dépasser les 40, une seule ligne sera utilisée. La séparation des syllabes devrait être évitée s il y a suffisamment de place sur la deuxième ligne pour y mettre mot en entier. La description supplémentaire permet une identification précise et une distinction avec d autres articles semblables. Ceci se fait dans l ordre suivant : valeurs physiques, dimensions, matériau, traitement de surface, usage, resp. référence pour l affiliation (restrictif) La fonction prévue est en règle générale saisie après la dimension et la donnée matérielle. Exemple : ETUI 155X62X27MM AL, POUR DIVERSES LUNETTES DE PRO- TECTION Le nom de l article est toujours écrit en entier, sa fonction peut être raccourcie. Exemple : CAISSE D ARMURIER POUR MITR 51 Les virgules sont utilisées pour les énumérations, entre les noms et les adjectifs, ainsi qu après COMPL (pour autant qu un complément suit). Exemples : CAISSE D ARMURIER POUR F ASS 57, COMMANDE PIS COMPL, PAZIBA 06 THEISSEN PANTALON D ALARME 02, GR3, NOMEX III/PU, ORANGE TRINGLERIE, COMPL L=226 VESTE DE SAUVETAGE CH-07, GR L, COMPL BOUTEILLE A PRESSION 200BAR COMPL, RACC Conjonctions Les conjonctions comme, AVEC, DE, POUR etc. sont toujours écrites en toutes lettres dans le texte des données de base. Les mêmes directives que pour les textes courts s appliquent. Version: 3.50, valide dès le /20

19 Annexe 4 Spécifications et unités dans les textes-articles Sélection de l unité de mesure correcte Mesure de longueur Jusqu à 999MM en MM En-dessus 1M en M (en règle générale) Mesures mixtes : d15mmx25m Exceptions : Désignation du calibre pour les armes par ex. 10,5CM OB..., Textiles par ex. tissu de coton 90CM, Meuble en bois par ex. PUPITRE 120X76X78CM HETRE Poids Mesures de capacité Exemples Jusqu à 999G en G En-dessus d 1KG en KG (en règle générale) Données en L ou ML, Pas de DL - PIOCHE 600MM AVEC MANCHE - LEVIER 1,2M, RENFORCE - BALLON DE SONDE METEO 500G - MARTEAU A DEVANT 6KG - LIQUIDE DE FREIN 1,5L DANS RECIPIENT - SILICONE 0,33L EN SPRAY - FLACON A PIPETTE 20ML Il faudra particulièrement prêter attention au (x) : Dimensions du même genre dimensions du même genre (mesures parallèles) avec barre oblique (/) et sans espace. Exemple : BUTTEE A BILLES d15m/23x235mm RONDELLE AVEC PORTEE d24/27/40x5mm AC Dimensions différentes Dimensions à séparer d un X et sans espace. Exemple : CAISSE 550X650X400MM BATTERIE 22,5V 5MA 16X51MM Filetage Pour les filetages pas d espace après M (métrique) et pas d unité de mesure. Exemple : VIS TETE SIX-PANS M8X20 VIS SANS TETE M8X50MM Version: 3.50, valide dès le /20

20 Annexe 5 Dimensions Les données sur les dimensions sont indiquées dans l ordre suivant Tôles et panneaux Tubes Tuyaux Joints Profils plats, non machinés Profils plats, machinés Barres rondes Vis (tige entièrement filetée) Vis (tige partiellement filetée) Ecrous Roulements à billes Caisses, récipients, boîtes longueur x largeur x épaisseur diamètre extérieur x épaisseur des parois x longueur diamètre intérieur x épaisseur des parois x longueur diamètre intérieur x diamètre extérieur x épaisseur longueur x largeur x épaisseur longueur x largeur x épaisseur diamètre x Longueur diamètre de filetage x longueur diamètre de filetage x longueur / longueur de filetage diamètre de filetage diamètre intérieur x diamètre extérieur x largeur longueur x largeur (=surface) x hauteur Pour les pièces machinées, la règle longueur x largeur x hauteur s applique Si la position de travail est clairement établie, l ordre suivant sera appliqué : longueur x largeur x (surface) x hauteur par ex. 800 x 200 x 300 Si la position de travail n est pas clairement établie, l ordre suivant sera appliqué : dimension la plus grande x moyenne x la plus petite par ex. 100 x 40 x 20 Version: 3.50, valide dès le /20

pour la soumission de demandes d approbation d adaptations tarifaires en assurance-maladie complémentaire

pour la soumission de demandes d approbation d adaptations tarifaires en assurance-maladie complémentaire GUIDE PRATIQUE pour la soumission de demandes d approbation d adaptations tarifaires en assurance-maladie complémentaire Edition du 18 juin 2015 But Le présent guide pratique est un simple instrument de

Plus en détail

Garantir aux enfants une protection maximale. Commission européenne DG Entreprises et industrie

Garantir aux enfants une protection maximale. Commission européenne DG Entreprises et industrie SÉCURITÉ DES JOUETS Garantir aux enfants une protection maximale Commission européenne DG Entreprises et industrie Fotolia Orange Tuesday L Union européenne (UE) compte environ 80 millions d enfants de

Plus en détail

Informations techniques sur les nouveaux documents d enquête Etat: novembre 2014

Informations techniques sur les nouveaux documents d enquête Etat: novembre 2014 Börsenstrasse 15 Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 www.snb.ch Zurich, le 1 er décembre 2014 Statistique nouveaux documents d enquête Etat: novembre 2014 Contenu Page 1. Introduction

Plus en détail

COMMISSION ADMINISTRATIVE POUR LA COORDINATION DES SYSTÈMES DE SÉCURITÉ SOCIALE DÉCISION S2. du 12 juin 2009

COMMISSION ADMINISTRATIVE POUR LA COORDINATION DES SYSTÈMES DE SÉCURITÉ SOCIALE DÉCISION S2. du 12 juin 2009 COMMISSION ADMINISTRATIVE POUR LA COORDINATION DES SYSTÈMES DE SÉCURITÉ SOCIALE DÉCISION S2 du 12 juin 2009 concernant les caractéristiques techniques de la carte européenne d assurance maladie (Texte

Plus en détail

Agrément technique général. Association professionnelle de la construction en bottes de paille Allemagne Sieben Linden 1 D-38486 Bandau

Agrément technique général. Association professionnelle de la construction en bottes de paille Allemagne Sieben Linden 1 D-38486 Bandau No d agrément : Z-23.11-1595 INSTITUT ALLEMAND DES TECHNIQUES DE CONSTRUCTION Etablissement de droit public 10 février 2006 10829 Berlin Kolonenstr. 30 L Tel. (49) 030 78730-332 Fax. (49) 030 78730-320

Plus en détail

Guide de présentation de produit de spécialité

Guide de présentation de produit de spécialité Guide de présentation de Produit par : Société des alcools du Québec Division commercialisation Mise à jour : 28 décembre 2007 Société des alcools du Québec, Division commercialisation 905, avenue De Lorimier,

Plus en détail

SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... LES MESURES

SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... LES MESURES SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... LES MESURES MES 1 Les mesures de longueurs MES 2 Lecture de l heure MES 3 Les mesures de masse MES 4 Comparer des longueurs, périmètres.

Plus en détail

Epreuve écrite d admissibilité du Mercredi 15 Janvier 2014 DOSSIER REPONSE

Epreuve écrite d admissibilité du Mercredi 15 Janvier 2014 DOSSIER REPONSE SUJET DE CONCOURS COMMUN AUX CENTRES DE GESTION : CONCOURS D ADJOINT TECHNIQUE DE 1ERE CLASSE SESSION 2014 SPECIALITE «ENVIRONNEMENT, HYGIENE» Epreuve écrite d admissibilité du Mercredi 15 Janvier 2014

Plus en détail

Consignes pour la remise des données RESEAU

Consignes pour la remise des données RESEAU Consignes pour la remise des données RESEAU Le système RESEAU permet principalement de transférer et de regrouper des géodonnées provenant de différentes bases de données des services des eaux (= fichier

Plus en détail

Annales corrigées. Sujet. Question D (0,5 point) Question A (1 point) Question E (1 point) Comment aborder le sujet. Question B (0,5 point)

Annales corrigées. Sujet. Question D (0,5 point) Question A (1 point) Question E (1 point) Comment aborder le sujet. Question B (0,5 point) Difficulté Sujet Durée 25 min CONCOURS AiDE-SOiGNANT, LOiRE, SESSiON 2010 Toutes les étapes du calcul doivent figurer sur vos copies. Question A (1 point) on prépare un buffet pour réunir une grande famille.

Plus en détail

Représentations et transformations géométriques. Version évaluation formative. Livraison de cellulaire. Cahier de l adulte. Commission scolaire

Représentations et transformations géométriques. Version évaluation formative. Livraison de cellulaire. Cahier de l adulte. Commission scolaire Représentations et transformations géométriques 2102 Version évaluation formative Livraison de cellulaire Cahier de l adulte Nom de l élève Numéro de fiche Nom de l'enseignant Date de naissance Centre

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES BIG BAG FOURNISSEURS TRANSPORT & STOCKAGE PRODUITS CHIMIQUES

CAHIER DES CHARGES BIG BAG FOURNISSEURS TRANSPORT & STOCKAGE PRODUITS CHIMIQUES Février 2010 MAT/SF/Q CAHIER DES CHARGES BIG BAG FOURNISSEURS TRANSPORT & STOCKAGE PRODUITS CHIMIQUES DEFINITION ET DESCRIPTION DES "BIGBAG" FOURNISSEURS POUR LE TRANSPORT ET LE STOCKAGE DE PRODUITS CHIMIQUES

Plus en détail

Agrandissement et réduction de figures

Agrandissement et réduction de figures Agrandissement et réduction de figures Tracer une figure sur papier quadrillé ou pointé à partir d un dessin (avec des indications relatives aux dimensions). 29 Unité Activité 1 Je découvre Dessine la

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE

COMMISSION EUROPÉENNE 2.8.2013 Journal officiel de l Union européenne C 223/1 (Communications) COMMUNICATIONS PROVENANT DES INSTITUTIONS, ORGANES ET ORGANISMES DE L'UNION EUROPÉENNE COMMISSION EUROPÉENNE Lignes directrices

Plus en détail

Écriture de journal. (Virement de dépense)

Écriture de journal. (Virement de dépense) Écriture de journal (Virement de dépense) SERVICE DES FINANCES Équipe de formation PeopleSoft version 8.9 Août 2014 TABLES DES MATIERES AVERTISSEMENT... 3 INTRODUCTION... 4 RAISONS JUSTIFIANT LA CRÉATION

Plus en détail

Unités, mesures et précision

Unités, mesures et précision Unités, mesures et précision Définition Une grandeur physique est un élément mesurable permettant de décrire sans ambiguïté une partie d un phénomène physique, chacune de ces grandeurs faisant l objet

Plus en détail

Concept d inspection et de certification

Concept d inspection et de certification Concept d inspection et de certification Fruits, légumes et pommes de terre Table des matières 1 Introduction et documents normatifs... 3 2 Champ d application et définitions... 3 2.1 Producteur:... 3

Plus en détail

Matériau S235JR - DIN EN 10025 Finition de surface. Epaisseur du matériau 1,5 mm. Désignation Filetage M Cote X Longueur L Charge de traction

Matériau S235JR - DIN EN 10025 Finition de surface. Epaisseur du matériau 1,5 mm. Désignation Filetage M Cote X Longueur L Charge de traction Plaque de base MP Pour la pose de deux tubes avec un seul point de fixation Pour installation de 2 colliers sur un seul point de fixation Matériau S235JR - DIN EN 10025 Epaisseur du matériau 1,5 mm Les

Plus en détail

CONVENTION ASSURANCE QUALITÉ (QAA) FONCTION NÉGOCIANT

CONVENTION ASSURANCE QUALITÉ (QAA) FONCTION NÉGOCIANT 1. Préambule 1.1 Généralités La présente convention d assurance qualité (QAA) définit les exigences posées aux fournisseurs REHAU en matière d assurance qualité. La QAA REHAU constitue des règles destinées

Plus en détail

30ème Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France» Session : 2015. Promotion : Monsieur Bernard WERNER INSTALLATEUR THERMIQUE

30ème Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France» Session : 2015. Promotion : Monsieur Bernard WERNER INSTALLATEUR THERMIQUE SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Mail : secretariat@mof.fr

Plus en détail

Programme d Assurance Qualité (PAQ) pour les bétons des ouvrages d art Canton du Valais

Programme d Assurance Qualité (PAQ) pour les bétons des ouvrages d art Canton du Valais Programme d Assurance Qualité (PAQ) pour les bétons des ouvrages d art Canton du Valais Guide d utilisation Version abrégée Table des matières 1 OBJECTIFS... 2 2 VERSION... 2 3 SPÉCIFICATION DU BÉTON À

Plus en détail

Guide des inspections de l OIAC concernant les produits chimiques des tableaux 2 et 3

Guide des inspections de l OIAC concernant les produits chimiques des tableaux 2 et 3 1. But Guide des inspections de l OIAC concernant les produits chimiques des tableaux 2 et 3 Le présent guide a pour objectif d aider les entreprises à préparer les inspections de l Organisation pour l

Plus en détail

Activités de mesures sur la masse à l aide d unités de mesure conventionnelles. L unité de mesure la plus appropriée

Activités de mesures sur la masse à l aide d unités de mesure conventionnelles. L unité de mesure la plus appropriée Activités de mesures sur la masse à l aide d unités de mesure conventionnelles L unité de mesure la plus appropriée Dans cette activité, l élève choisit l unité de mesure la plus appropriée pour déterminer

Plus en détail

Saisie d une commande express. Médiaposte sans adresse Solution générique

Saisie d une commande express. Médiaposte sans adresse Solution générique Saisie d une commande express Médiaposte sans adresse Solution générique Table des matières 1.0 Introduction...3 Au sujet de la solution générique Saisie d une commande express Médiaposte sans adresse....3

Plus en détail

Livret de formules. Calcul Professionnel Boulangère-Pâtissière-Confiseuse AFP Boulanger-Pâtissier-Confiseur AFP

Livret de formules. Calcul Professionnel Boulangère-Pâtissière-Confiseuse AFP Boulanger-Pâtissier-Confiseur AFP Version 2: 13.11.2014 Livret de formules Calcul Professionnel Boulangère-Pâtissière-Confiseuse AFP Boulanger-Pâtissier-Confiseur AFP Economie d entreprise Boulangère-Pâtissière-Confiseuse CFC Boulanger-Pâtissier-Confiseur

Plus en détail

FedEx Ship Manager. Guide de l utilisateur. Solutions de surface FedEx International DirectDistribution. FedEx Transborder Distribution

FedEx Ship Manager. Guide de l utilisateur. Solutions de surface FedEx International DirectDistribution. FedEx Transborder Distribution FedEx Ship Manager MC FedEx Transborder Distribution MD Solutions de surface FedEx International DirectDistribution MD Guide de l utilisateur Table des matières FedEx Transborder Distribution MD Solutions

Plus en détail

Évaluation des compétences. Identification du contenu des évaluations. Septembre 2014

Évaluation des compétences. Identification du contenu des évaluations. Septembre 2014 Identification du contenu des évaluations Septembre 2014 Tous droits réservés : Université de Montréal Direction des ressources humaines Table des matières Excel Base version 2010... 1 Excel intermédiaire

Plus en détail

TERMES ET CONDITIONS DE COMMANDES ET INSTRUCTIONS D EXPÉDITION

TERMES ET CONDITIONS DE COMMANDES ET INSTRUCTIONS D EXPÉDITION TERMES ET CONDITIONS DE COMMANDES ET INSTRUCTIONS D EXPÉDITION TERMES ET CONDITIONS DE COMMANDE LES PARTIES AUX PRÉSENTES CONVIENNENT DE CE QUI SUIT : 1. OBJET Sous réserve des termes et conditions prévus

Plus en détail

Réforme «Spécialiste du commerce de détail»

Réforme «Spécialiste du commerce de détail» Réforme «Spécialiste du commerce de détail» Directives relatives au déroulement des examens de validation des modules pour les futurs spécialistes du commerce de détail (Les dénominations de personnes

Plus en détail

SESSION DE FORMATION. Gestion Commerciale 1. Session formation NIVEAU 1 (2 ème Journée)

SESSION DE FORMATION. Gestion Commerciale 1. Session formation NIVEAU 1 (2 ème Journée) SESSION DE FORMATION Gestion Commerciale 1 SOMMAIRE Les Clients... 4 Fiche CLIENT... 4 Fiche CLIENT- Paramètres... 4 Fiche CLIENT- Contacts... 5 Fiche CLIENT- banque... 5 Fiche CLIENT- Tarifs... 5 Fiche

Plus en détail

Document de formation. Français. HGC Online Portail - clients

Document de formation. Français. HGC Online Portail - clients Document de formation Français HGC Online Portail - clients 2015 Prémisse Le portail clients HGC Online est constitué des éléments suivants : Catalogue d articles Webshop Communication - Envoyer une demande

Plus en détail

Règlement relatif aux sanctions et à la procédure de sanction

Règlement relatif aux sanctions et à la procédure de sanction Règlement relatif aux sanctions et à la procédure de sanction (dans la version du 24 décembre 2012) La commission de l'organisme d'autorégulation de l'association Suisse des Sociétés de Leasing (OAR /

Plus en détail

Découverte de la calculatrice TI-nspire CX / TI-nspire CX CAS

Découverte de la calculatrice TI-nspire CX / TI-nspire CX CAS Découverte de la calculatrice TI-nspire CX / TI-nspire CX CAS Ce document a été réalisé avec la version 3.02 de la calculatrice TI-Nspire CX CAS. Il peut être traité en une ou plusieurs séances (la procédure

Plus en détail

SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France»

SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Fax : 01 43 42 20 41

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU LOGICIEL i-sms DE SYMTEL

GUIDE D UTILISATION DU LOGICIEL i-sms DE SYMTEL GUIDE D UTILISATION DU LOGICIEL i-sms DE SYMTEL Sommaire A-propos de Symtel... 2 Pré-requis pour l envoi de SMS... 2 1- Les raccourcis... 2 2- Les menus... 3 2-1- Fichier... 3 2-1-1. Accueil... 4 2-1-2.

Plus en détail

GENERALITES... 2. Sélection du fichier... 7 TRANSFERT DES ECRITURES... 8

GENERALITES... 2. Sélection du fichier... 7 TRANSFERT DES ECRITURES... 8 GENERALITES... 2 Présentation... 2 Définition du format du fichier d import/export... 4 Gestion des Profils... 6 Sélection d un profil existant... 6 Création d un profil... 6 Sélection du fichier... 7

Plus en détail

Mon aide mémoire traitement de texte (Microsoft Word)

Mon aide mémoire traitement de texte (Microsoft Word) . Philippe Ratat Mon aide mémoire traitement de texte (Microsoft Word) Département Ressources, Technologies et Communication Décembre 2006. Sommaire PRÉSENTATION DU DOCUMENT 1 Objectif principal 1 Deux

Plus en détail

ÉCOCONCEPTION ET ÉTIQUETAGE ÉNERGÉTIQUE

ÉCOCONCEPTION ET ÉTIQUETAGE ÉNERGÉTIQUE ÉCOCONCEPTION ET ÉTIQUETAGE ÉNERGÉTIQUE 2 1 LE CONTEXTE LES OBJECTIFS DES DIRECTIVES ÉCOCONCEPTION ET ÉTIQUETAGE ÉNERGÉTIQUE Protéger l environnement (1), sécuriser l approvisionnement énergétique (2)

Plus en détail

Guide concernant les formulaires Annonce préalable de besoin et Formulation de besoin

Guide concernant les formulaires Annonce préalable de besoin et Formulation de besoin Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports DDPS armasuisse Immobilier keine Klassifikation Etat au 18.03.2015 Guide concernant les formulaires Annonce préalable

Plus en détail

SPECIALITE : LOGISTIQUE ET SECURITE À LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET

SPECIALITE : LOGISTIQUE ET SECURITE À LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET Centre Interdépartemental de Gestion de la Grande Couronne de la Région d Île-de-France AGENT DE MAÎTRISE TERRITORIAL Concours interne et de 3 ème voie SESSION 2015 Epreuve écrite d admissibilité Vérification

Plus en détail

La Commission de la concurrence (ci-après: Comco) a adopté le 21 octobre 2002 une

La Commission de la concurrence (ci-après: Comco) a adopté le 21 octobre 2002 une Wettbewerbskommission WEKO Commission de la concurrence COMCO Commissione della concorrenza COMCO Competition Commission COMCO Note explicative de la Commission de la concurrence se rapportant à la Communication

Plus en détail

Description des prestations

Description des prestations 1. Dispositions générales La présente description de prestations a pour objet les services (ciaprès dénommés les «services») de Swisscom (Suisse) SA (ci-après dénommée «Swisscom»). Elle complète les dispositions

Plus en détail

GUIDE POUR LA MISE SUR LE MARCHÉ DE DISPOSITIFS MÉDICAUX SUR MESURE APPLIQUE AU SECTEUR DENTAIRE

GUIDE POUR LA MISE SUR LE MARCHÉ DE DISPOSITIFS MÉDICAUX SUR MESURE APPLIQUE AU SECTEUR DENTAIRE Actualisation Mai 2012 Direction de l'evaluation des Dispositifs Médicaux Département Surveillance du Marché GUIDE POUR LA MISE SUR LE MARCHÉ DE DISPOSITIFS MÉDICAUX SUR MESURE APPLIQUE AU SECTEUR DENTAIRE

Plus en détail

Projet du 5 octobre 2006. du [date] 2006. (Adaptation des fonds propres de base) Sommaire

Projet du 5 octobre 2006. du [date] 2006. (Adaptation des fonds propres de base) Sommaire Circ.-CFB 06/_ Adaptation des fonds propres de base Page 1 Circulaire de la Commission fédérale des banques : Détermination du capital réglementaire en cas d utilisation d un standard comptable international

Plus en détail

Art. 8 de la directive relative à l assurance sur la vie: règles relatives aux exemples de calcul d évolution de la valeur

Art. 8 de la directive relative à l assurance sur la vie: règles relatives aux exemples de calcul d évolution de la valeur Art. 8 de la directive relative à l assurance sur la vie: règles relatives aux exemples de calcul d évolution de la valeur Zurich/St-Gall, décembre 2011 Table des matières 1. Enoncé du problème et corpus

Plus en détail

MANUEL D ENTRETIEN POUR CAMIONS BUSINESS CLASS

MANUEL D ENTRETIEN POUR CAMIONS BUSINESS CLASS MANUEL D ENTRETIEN POUR CAMIONS BUSINESS CLASS Modèles : FL50 FL60 FL70 FL80 FL106 FL112 MB50 MB60 MB70 MB80 STI-266.fr (7/03P) Publié par Freightliner LLC 4747 N. Channel Ave. Portland, OR 97217 Imprimé

Plus en détail

Collecteur de distribution de fluide

Collecteur de distribution de fluide Collecteur de distribution de fluide Guide des applications Un sous-système prêt-à-monter Des sous-systèmes prêts-à-monter, disponibles en quelques semaines et non en quelques mois. Une conception testée

Plus en détail

FOURNITURES 2015 SECONDE BAC PROFESSIONNEL TISEC (Technicien en Installation des Systèmes Energétiques et Climatiques)

FOURNITURES 2015 SECONDE BAC PROFESSIONNEL TISEC (Technicien en Installation des Systèmes Energétiques et Climatiques) FOURNITURES 2015 SECONDE BAC PROFESSIONNEL TISEC (Technicien en Installation des Systèmes Energétiques et Climatiques) -FRANCAIS HISTOIRE GEOGRAPHIE :2 grands cahiers 24/32 grands carreaux, 1 paquet de

Plus en détail

Les différentes formes de stockage des métaux précieux une explication simple

Les différentes formes de stockage des métaux précieux une explication simple Les différentes formes de stockage des métaux précieux une explication simple Document de travail, Version 1 Ludwig Karl Publication en ligne: 2 août 2015 L Auteur 2015. Cet article a été publié sur https://www.orsuisse.ch

Plus en détail

Sans cet agrément, il est interdit de pratiquer l assurance, en Suisse ou à partir de la Suisse (art. 87 LSA).

Sans cet agrément, il est interdit de pratiquer l assurance, en Suisse ou à partir de la Suisse (art. 87 LSA). Département fédéral des finances DFF Office fédéral des assurances privées OFAP Conditions d octroi de l agrément pour l exercice de l activité d assurance Institution d assurance sur la vie avec siège

Plus en détail

Aide : publication de décisions VS

Aide : publication de décisions VS Aide : publication de décisions VS Table des Matières Introduction... 2 Recherche (Recherche dans le texte intégral)... 2 Filtres... 3 Collection d arrêts... 4 Date de la décision et date de publication...

Plus en détail

Manuel d aide. A l utilisation. Du logiciel. HexaSoft

Manuel d aide. A l utilisation. Du logiciel. HexaSoft Manuel d aide A l utilisation Du logiciel HexaSoft 1. Installation du logiciel Pour installer le logiciel sur votre PC procéder comme suit : 1. Insérez le CD d HexaSoft dans le lecteur CD du PC (Si l installation

Plus en détail

GAZ. Matériel auxiliaire. Prises femelles gaz page 1078 Tuyaux à encliquetage gaz de sécurité. page 1078

GAZ. Matériel auxiliaire. Prises femelles gaz page 1078 Tuyaux à encliquetage gaz de sécurité. page 1078 GAZ Prises femelles gaz page 078 Tuyaux à encliquetage gaz de sécurité page 078 Tuyaux gaz - tubogaz page 078 Gaz liquide pression moyenne-conduité gaz page 079 Raccords tube page 079 Détendeurs basse

Plus en détail

Directives d Assurance Qualité à l usage des Fournisseurs QSL. Contrat obligatoire Industrie/Equipements/Services (version 09/2004)

Directives d Assurance Qualité à l usage des Fournisseurs QSL. Contrat obligatoire Industrie/Equipements/Services (version 09/2004) Directives d Assurance Qualité à l usage des Fournisseurs QSL Contrat obligatoire Industrie/Equipements/Services (version 09/2004) Directives d Assurance Qualité à destination des fournisseurs QSL (Contrat

Plus en détail

Utilisation du logiciel de configuration 32H avec l interface HCOM-USB

Utilisation du logiciel de configuration 32H avec l interface HCOM-USB Utilisation du logiciel de configuration 32H avec l interface HCOM-USB 1. Introduction Le logiciel «32H» permet de configurer la gamme des transmetteurs et indicateurstransmetteurs «A puissance 3» compatibles

Plus en détail

Notice d'utilisation *09005440* Interrupteur commandé par pression différentielle D0074. 1 Consignes de sécurité. 1.1 Généralités

Notice d'utilisation *09005440* Interrupteur commandé par pression différentielle D0074. 1 Consignes de sécurité. 1.1 Généralités *09005440* BA_FR_DS31_D074 Rev.A 10/12 *09005440* Notice d'utilisation DS31 Interrupteur commandé par pression différentielle D0074 Sommaire 1 Consignes de sécurité 2 Domaine d application 3 Description

Plus en détail

FEUILLE D'INSTRUCTION N 15

FEUILLE D'INSTRUCTION N 15 Bundesamt für Bevölkerungsschutz Office fédéral de la protection de la population Ufficio federale della protezione della popolazione Uffizi federal da protecziun da la populaziun Département fédéral de

Plus en détail

MODIFICATIONS DES PRINCIPES DIRECTEURS CONCERNANT LA RÉDACTION DES DÉFINITIONS RELATIVES AU CLASSEMENT

MODIFICATIONS DES PRINCIPES DIRECTEURS CONCERNANT LA RÉDACTION DES DÉFINITIONS RELATIVES AU CLASSEMENT ANNEXE VI MODIFICATIONS DES PRINCIPES DIRECTEURS CONCERNANT LA RÉDACTION DES DÉFINITIONS RELATIVES AU CLASSEMENT RECOMMANDATIONS GÉNÉRALES Les utilisateurs s attendent à trouver dans les définitions des

Plus en détail

SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France»

SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Fax : 01 43 42 20 41

Plus en détail

Scanner de film numérique

Scanner de film numérique HD-CR 35 NDT Le nouveau standard de la radiographie numérique avec la technologie TroisFocales Scanner de film numérique Données techniques HD-CR 35 NDT Taille ajustable des spots laser : 12,5-25 - 50

Plus en détail

Exemple d application

Exemple d application Tailles 801.. 9010 Poids 0.036 kg.. 1.10 kg Force de serrage 13 N.. 460 N Course par doigt 2.5 mm.. 40 mm Poids de pièce recommandé 0.065 kg.. 2.30 kg Exemple d application Station de transfert avec réorientation

Plus en détail

Opérations commerciales

Opérations commerciales 2015 Opérations commerciales Pour gérer vos opérations commerciales avec, Sage met à votre disposition le module Facturation et le pack Gestion commerciale. Les fonctions générales de Sage Start constituent

Plus en détail

Private Search. Manuel de l utilisateur Introduire et adapter ses données. 10/04/2014 v 2.00

Private Search. Manuel de l utilisateur Introduire et adapter ses données. 10/04/2014 v 2.00 Private Search Manuel de l utilisateur Introduire et adapter ses données 10/04/2014 v 2.00 1 Préambule Ce manuel reprend toutes les actions autorisées dans l application BCE (Banque-Carrefour des Entreprises)

Plus en détail

Assurance de protection juridique de circulation et privée (VPR)

Assurance de protection juridique de circulation et privée (VPR) Assurance de protection juridique de circulation et privée (VPR) Conditions générales d assurance CGA Edition 01.2011 Contrat But Champ d application Durée Prestations Aperçu Evénements assurés Protection

Plus en détail

CATALOGUE. Oxygénothérapie Débitmètres - Aspiration

CATALOGUE. Oxygénothérapie Débitmètres - Aspiration CATALOGUE Oxygénothérapie Débitmètres - Aspiration REF. DESIGNATION 3 LT/MIN SANS Y30A-3L DESCRIPTIFS : Boîtier à agencement vertical + 4 Roulettes Filtres Accessibles Débitmètre Réglable Variateur de

Plus en détail

Conditions Générales de Licence Logicielle de la société CENIT (Schweiz) AG

Conditions Générales de Licence Logicielle de la société CENIT (Schweiz) AG Conditions Générales de Licence Logicielle de la société CENIT (Schweiz) AG Mise à jour des informations Décembre 2011 1. Objet de la licence 1.1 L objet de la licence est le logiciel mis au point et fabriqué

Plus en détail

GRANDEURS ET MESURES (Partie 1)

GRANDEURS ET MESURES (Partie 1) 1 GRANDEURS ET MESURES (Partie 1) I. Les unités Tableaux interactifs : http://instrumenpoche.sesamath.net/img/tableaux.html 1) Masse a) Exemple La masse d une tablette de chocolat est 100g. La masse est

Plus en détail

Initiation WORD. Module 3 : La mise en forme d un document

Initiation WORD. Module 3 : La mise en forme d un document Initiation WORD. Module 3 : La mise en forme d un document Système d exploitation utilisé : Windows XP Service Pack 2 Créé par Xavier CABANAT Version 1.0 Document créé par Xavier CABANAT Page 1 sur 21

Plus en détail

ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE. Manuel de formation. Achats

ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE. Manuel de formation. Achats ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE Manuel de formation Achats Date de diffusion : Septembre 2010 Table des matières 1. INTRODUCTION... 2 2. CONNEXION A L APPLICATION D ACHAT... 3 2.1 Demande de droits...

Plus en détail

Critères MPE de l UE pour la robinetterie sanitaire

Critères MPE de l UE pour la robinetterie sanitaire Critères MPE de l UE pour la robinetterie sanitaire Les marchés publics écologiques (MPE) constituent un instrument non contraignant. Le présent document récapitule les critères MPE de l UE mis au point

Plus en détail

PROCEDURE D ARCHIVAGE DES TRAVAUX DE MATURITÉ (TM) 1 Collège Sainte-Croix

PROCEDURE D ARCHIVAGE DES TRAVAUX DE MATURITÉ (TM) 1 Collège Sainte-Croix PROCEDURE D ARCHIVAGE DES TRAVAUX DE MATURITÉ (TM) 1 Collège Sainte-Croix ACQUISITION 2 1. Les TM doivent être remis par l élève au secrétariat sous forme imprimée. Doivent être rendus au minimum : a.

Plus en détail

SYSTEME ALARME FILAIRE DS7060

SYSTEME ALARME FILAIRE DS7060 SYSTEME ALARME FILAIRE DS7060 DOCUMENT PROFESSEUR ( montage, mai 2003 ) SOMMAIRE : Ce document professeur, concerne uniquement le montage des différents éléments du système ainsi que leur câblage, une

Plus en détail

Fourniture, installation, reprise de données et maintenance d un logiciel de gestion et de facturation de la Redevance Incitative des déchets

Fourniture, installation, reprise de données et maintenance d un logiciel de gestion et de facturation de la Redevance Incitative des déchets Marché public de prestation de service, passé selon une procédure adaptée en application de l article 28 du code des marchés publics Pouvoir adjudicateur SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE COLLECTE ET DE TRAITEMENT

Plus en détail

à la bonne gestion du courrier guide pratique pour les professionnels

à la bonne gestion du courrier guide pratique pour les professionnels à la bonne gestion du courrier guide pratique pour les professionnels Introduction Dans un contexte où foisonnent informations et communication, le courrier est un média essentiel de la relation client.

Plus en détail

Le Transport des Matières Dangereuses

Le Transport des Matières Dangereuses Section des produits chimiques Service du pharmacien cantonal 24, avenue de Beau-Séjour 1206 Genève Le Transport des Matières Dangereuses tél.: 022/546.51.90(88) fax.: 022/546.51.89 section.toxiques@etat.ge.ch

Plus en détail

Conditions générales d achat 2/11 EISENMANN Anlagenbau GmbH & Co. KG, EISENMANN Service GmbH & Co., KG EISENMANN AG

Conditions générales d achat 2/11 EISENMANN Anlagenbau GmbH & Co. KG, EISENMANN Service GmbH & Co., KG EISENMANN AG A. Conclusion du contrat, domaine d application Conditions générales d achat 2/11 EISENMANN Anlagenbau GmbH & Co. KG, EISENMANN Service GmbH & Co., KG EISENMANN AG 1. Nous passons commande uniquement conformément

Plus en détail

Assurance de garantie de construction

Assurance de garantie de construction Assurance de garantie de construction Informations client selon la LCA et conditions générales d assurance (CGA) Table des matières Page Informations client selon LCA Edition 11/2008 2 Conditions Générales

Plus en détail

Forum 500 Forum 5000 Système de routage automatique des appels Forum 500(0) Auto Attendant

Forum 500 Forum 5000 Système de routage automatique des appels Forum 500(0) Auto Attendant Forum 500 Forum 5000 Système de routage automatique des appels Forum 500(0) Auto Attendant Mode d emploi Bienvenue chez Proximus Nous vous remercions d avoir acheté un produit Proximus. Notre produit répond

Plus en détail

Pionnier de l isolation phonique depuis 1980

Pionnier de l isolation phonique depuis 1980 Pionnier de l isolation phonique depuis 1980 Description de produit Isolation phonique dans la cuisine La norme suisse et la norme européenne SELON SIA 181:2006 Situation de départ Les activités pratiquées

Plus en détail

en un coup d oeil Nouvelles fonctions, plus d Internet

en un coup d oeil Nouvelles fonctions, plus d Internet Nouveautés de la version 2008 Pages 2/2008 Pages romandes en un coup d oeil Nouvelles fonctions, plus d Internet Avec la version 2008, le logiciel de gestion continue à se développer pour une utilisation

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES de VENTE et d UTILISATION du COLISSIMO Expert International affranchissement M.A.I. Valables à compter du 1 er Janvier 2014

CONDITIONS GENERALES de VENTE et d UTILISATION du COLISSIMO Expert International affranchissement M.A.I. Valables à compter du 1 er Janvier 2014 CONDITIONS GENERALES de VENTE et d UTILISATION du COLISSIMO Expert International affranchissement M.A.I. Valables à compter du 1 er Janvier 2014 Les présentes conditions complètent le contrat La Poste

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ETIQUETTES MP06-EU (FORMAT ODETTE)

CAHIER DES CHARGES ETIQUETTES MP06-EU (FORMAT ODETTE) Mars 2006 MAT/SF CAHIER DES CHARGES ETIQUETTES MP06-EU (FORMAT ODETTE) CAHIER DES CHARGES : ETIQUETTE MP06-EU (format ODETTE) Sommaire 1. Objet... 2 2. Domaine d'application... 2 3. Type de supports d'étiquettes

Plus en détail

D022751/01 TEXTE SOUMIS EN APPLICATION DE L ARTICLE 88-4 DE LA CONSTITUTION PAR LE GOUVERNEMENT, À L ASSEMBLÉE NATIONALE ET AU SÉNAT.

D022751/01 TEXTE SOUMIS EN APPLICATION DE L ARTICLE 88-4 DE LA CONSTITUTION PAR LE GOUVERNEMENT, À L ASSEMBLÉE NATIONALE ET AU SÉNAT. D022751/01 ASSEMBLÉE NATIONALE QUATORZIÈME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2012-2013 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 3 octobre 2012 Enregistré à la Présidence du Sénat le 3 octobre

Plus en détail

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-009248 Hôpital d'instruction des Armées du Val de Grâce 74 boulevard de Port Royal 75005 PARIS

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-009248 Hôpital d'instruction des Armées du Val de Grâce 74 boulevard de Port Royal 75005 PARIS RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 6 mars 2015 N/Réf. : CODEP-PRS-2015-009248 Hôpital d'instruction des Armées du Val de Grâce 74 boulevard de Port Royal 75005 PARIS Objet : Réf : Inspection

Plus en détail

Représentation de l information en binaire

Représentation de l information en binaire Représentation de l information en binaire Les ordinateurs sont capables d effectuer de nombreuses opérations sur de nombreux types de contenus (images, vidéos, textes, sons,...). Cependant, quel que soit

Plus en détail

USM Vision 1.2 Solution complète de contrôle pour soudures pour augmenter la productivité dans la fabrication des nouveaux tuyaux d usage industriel

USM Vision 1.2 Solution complète de contrôle pour soudures pour augmenter la productivité dans la fabrication des nouveaux tuyaux d usage industriel GE Measurement & Control NEW USM Vision 1.2 Solution complète de contrôle pour soudures pour augmenter la productivité dans la fabrication des nouveaux tuyaux d usage industriel 16/128 16/128 16/128 Scan

Plus en détail

Organiser la sécurité: une tâche primordiale pour chaque entreprise

Organiser la sécurité: une tâche primordiale pour chaque entreprise Organiser la sécurité: une tâche primordiale pour chaque entreprise En tant que chef, vous devez organiser votre entreprise de manière à y assurer la sécurité et la protection de la santé. La présente

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE Chris Imprimerie EURL au capital de 1000 euros 40 chemin de la Parette 13012 Marseille Siret 527 861 058 00016 TVA Intracom FR83527861058 Les rapports de la Société Chris

Plus en détail

Avis Technique 14/14-2041. Luxor Silicone

Avis Technique 14/14-2041. Luxor Silicone Avis Technique 14/14-2041 Annule et remplace l Avis Technique 14/09-1511*V1 Flexibles comportant un tuyau en matériau thermoplastique revêtu d une tresse Flexibles de raccordement Flexible hoses Flexibel

Plus en détail

Mensuration officielle Plan de conservation et d archivage de données et de documents (PCA)

Mensuration officielle Plan de conservation et d archivage de données et de documents (PCA) Directive du 23 juin 2014 (état au 29 janvier 2015) Mensuration officielle Plan de conservation et d archivage de données et de documents (PCA) Editeur Groupe de travail «Archivage de données de la MO»

Plus en détail

IMPORTATION ARTICLES DANS LA BASE DE DONNEES

IMPORTATION ARTICLES DANS LA BASE DE DONNEES IMPORTATION ARTICLES DANS LA BASE DE DONNEES PRINCIPE À qui s adresse ce document? Pour permettre l accès à vos articles dans votre boutique, vous devez les ajouter dans une base de données. Ce document

Plus en détail

Recevoir l envoi «Traiter la réception» option «Mobile» Manuel

Recevoir l envoi «Traiter la réception» option «Mobile» Manuel Recevoir l envoi «Traiter la réception» option «Mobile» Manuel Version V01.03 Edition juin 2013 1 Sommaire 2 1 Introduction 4 2 Installation / Premier pas 5 2.1 Installation de l application sur un terminal

Plus en détail

Construction. Sarnavap 5000E SA. Pare-vapeur. Description du produit. Tests

Construction. Sarnavap 5000E SA. Pare-vapeur. Description du produit. Tests Notice Produit Edition 09.2012 Identification no4794 Version no. 2012-208 Sarnavap 5000E SA Pare-vapeur Description du produit Sarnavap 5000E SA est un pare-vapeur auto-adhésif pour système en adhérence

Plus en détail

Découpe fonctionnelle Gestion commerciale Sage 30, 100 et Start

Découpe fonctionnelle Gestion commerciale Sage 30, 100 et Start Découpe fonctionnelle Gestion commerciale Sage 30, 100 et Start Commentaire : en bleu les nouveautés Vi7.50. Gestion des ventes / Facturation clients Gestion des factures électroniques (Emission uniquement)

Plus en détail

Rapport explicatif sur la modification de l ordonnance relative à la navigation intérieure (ONI)

Rapport explicatif sur la modification de l ordonnance relative à la navigation intérieure (ONI) DETEC OFT Surveillance 30 janvier 2008 Rapport explicatif sur la modification de l ordonnance relative à la navigation intérieure (ONI) NOTE DE CLASSIFICATION Table des matières: Page 1. Introduction générale

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE DE LA FOURNITURE ET DE L INSTALLATION DE L EQUIPEMENT TELEPHONIQUE DU NOUVEAU SIEGE DE L OAPI

TERMES DE REFERENCE DE LA FOURNITURE ET DE L INSTALLATION DE L EQUIPEMENT TELEPHONIQUE DU NOUVEAU SIEGE DE L OAPI Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) TERMES DE REFERENCE DE LA FOURNITURE ET DE L INSTALLATION DE L EQUIPEMENT TELEPHONIQUE DU NOUVEAU SIEGE DE L OAPI Novembre 2013 1 1- Objectifs

Plus en détail

DU RÉGIME INTERNATIONAL)?

DU RÉGIME INTERNATIONAL)? POSTE AUX LETTRES 1 En quoi consiste le service Poste aux lettres (États-Unis et du régime international)?.............. 1 2 Articles non admissibles.................................................................

Plus en détail

Transmetteur de pression de haute qualité pour applications industrielles Type S-10

Transmetteur de pression de haute qualité pour applications industrielles Type S-10 Mesure électronique de pression Transmetteur de pression de haute qualité pour applications industrielles Type S-10 Fiche technique WIKA PE 81.01 pour plus d'agréments, voir page 4 Applications Construction

Plus en détail

Introduction du numéro unique d identification des entreprises (IDE) dans le registre du commerce

Introduction du numéro unique d identification des entreprises (IDE) dans le registre du commerce Département fédéral de Justice et Police DFJP Bundesamt für Justiz BJ Direction droit privé Eidgenössisches Amt für das Handelsregister Communication OFRC 1/12 5 mars 2012 Information concernant la pratique

Plus en détail