PLAN D AMÉLIORATION DU CEPEO

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PLAN D AMÉLIORATION DU CEPEO 2011-2012"

Transcription

1 Annexe A PLAN D AMÉLIORATION DU CEPEO DIR11-55

2 CONTEXTE Le plan d amélioration comporte notamment les quatre orientations qui guideront nos objectifs et nos actions prioritaires menant à assurer la réussite des élèves: 1. Améliorer le rendement de l élève dans le contexte de son développement global 2. Assurer la vitalité institutionnelle 3. Augmenter le taux de recrutement et de rétention 4. Assurer un engagement parental et communautaire Ce plan d amélioration est issu d une volonté partagée par les conseillers scolaires, la gestion et le personnel du CEPEO afin de concerter davantage les actions du personnel et des partenaires de notre organisation autour de notre mission et vision. Le portrait de la réalité a été complété et enrichi par les opinions et commentaires exprimés lors de la consultation. Cette démarche a permis d identifier les besoins des écoles ainsi que les caractéristiques et les attentes des milieux que le conseil scolaire dessert. Ainsi, les besoins et les attentes exprimés ont été considérés dans la révision du plan. Mentionnons principalement les éléments suivants : L engagement des élèves et des parents. Les élèves ayant des besoins particuliers et les milieux défavorisés. L implication et la concertation du personnel. L équité entre les écoles. La non comparaison entre les écoles. La prépondérance des plans d amélioration du rendement des élèves. La concertation avec les partenaires externes. Ajoutons enfin que la consultation a mis en évidence une volonté fortement exprimée par les milieux internes de déployer un degré d effort très important à accroître la réussite de tous les élèves. C est sur cette importante assise que ce plan d amélioration se veut rassembleur et stimulant pour toutes les personnes dont les actions contribueront à la réussite des élèves. En 2011, le CEPEO est fier d identifier des attentes et des objectifs pour nos élèves ayant des besoins particuliers. Ces priorités seront présentées aux membres du Comité consultatif pour l enfance en difficulté lors d une de ses rencontres mensuelles ** Le directeur de l éducation, les surintendants et le directeur exécutif encadrent et appuient les porteurs de dossiers et les intervenants-clés afin d'assurer une mise en œuvre optimale du plan d'amélioration du CEPEO. François Benoît Directeur de l éducation Page 2 sur 9

3 Résultats du CEPEO aux tests de l'oqre et taux de diplômation depuis 7 ans Tests de l'oqre et taux de diplômation Cibles 3e année-lecture (N3 et N4) e année-écriture (N3 et N4) e année-mathématiques (N3 et N4) e année-lecture (N3 et N4) e année-écriture (N3 et N4) e année-mathématiques (N3 et N4) e année-appliqué (N3 et N4) e année-théorique (N3 et N4) TPCL (% de réussite) Taux de diplômation % d'élèves ayant obtenu le certificat de bilinguisme Page 3 sur 9

4 LE RENDEMENT DE L ÉLÈVE DANS LE CONTEXTE DE SON DÉVELOPPEMENT GLOBAL 1. D ici juin 2012, les résultats des élèves aux tests provinciaux de l OQRE passeront de : 71% à 75 % en lecture 3 e se maintiennent à 82% en écriture 3 e 75% à 79% en mathématiques 3 e 80% à 81 % en lecture 6 e 85 à 84 % en écriture 6 e se maintiennent à 81% en mathématiques 6 e 53% à 57% au TPM appliqué 68% à 75% au TPM théorique. 87% à 88% aux TPCL le rendement des élèves en EED passera de : 32% à 35% en lecture 3 e 49% à 55% en écriture 3 e 38% à 42% en maths 3 e 41% à 46% en lecture 6 e 55% à 56% en écriture 6 e 49% à 54% en mathématiques 6 e Juin 2012 Le personnel enseignant : planifie des situations d apprentissage en littératie et en numératie à partir des attentes des programmes-cadre et des guides d enseignement efficace participe à des activités de perfectionnement professionnel en et en enseignement de la communication orale, de la lecture, de l écriture et des mathématiques établit des attentes élevées pour tous les élèves développe des compétences en enseignement explicite et différencié dans toutes les disciplines participe à des communautés d apprentissages professionnelles est accompagné dans le but d harmoniser les pratiques dans l enseignement des mathématiques OUTIL : Résultats aux tests provinciaux de l OQRE. Bulletins de progrès scolaire et bulletins scolaires. L observatoire Données de GB+, DRA, OEW Liste des élèves à risque Analyse des données. Profil des écoles Supervision et accompagnement des écoles par les Les directions assurent la supervision pédagogique de cette composante par : l observation en salle de classe le suivi des CAP les réunions de cycles le suivi des planifications mensuelles ou trimestrielles Les directions d école et la surintendance visitent régulièrement les salles de classe et encouragent les enseignants à réfléchir sur leurs pratiques pédagogiques. On s assure que le temps d apprentissage est maximisé et que les élèves profitent de tâches qui se situent dans leur zone proximale de développement. On vérifie si les tâches sont toujours en lien avec les attentes des programmescadres de français. Leaders en numératie et en littératie dans chaque école élémentaire. Enseignants ERRÉ dans chaque école secondaire Harmonisation des ressources en littératie et en numératie Budget CAP alloué aux écoles Accompagnement du personnel enseignant et des équipes pédagogiques par les services éducatifs. Programme IPLÉ Outil «Parcours vers la réussite» pour la gestion des données. Profil d écoles et d élèves Page 4 sur 9

5 LE RENDEMENT DE L ÉLÈVE DANS LE CONTEXTE DE SON DÉVELOPPEMENT GLOBAL les écarts de rendement aux tests de l OQRE entre filles et garçons passeront de : 12% à 10% en lecture 3 e, 8% à 6% en écriture 3 e, -1% à 0% en mathématiques 3 e 14% à 10% en lecture 6 e, 13% à 10% en écriture 6 e, 4% à 0% en mathématiques 6 e le rendement des élèves en ALF/PANA passera de : 56% à 60% en lecture 3 e 73% à 74% en écriture 3 e 72% à 73% en mathématiques 3 e 76% à 75% en lecture 6 e 80% à 81% en écriture 6 e 73% à 75% en mathématiques 6 e Juin 2012 Accompagner le personnel enseignant afin d assurer qu il a adapté son enseignement aux besoins de ses élèves. Formation sur les stratégies de l pour l apprentissage. Formation et accompagnement sur les stratégies de littératie chez les garçons. Formation et accompagnement sur les stratégies en ALF/PANA Monitoring des directions et des directions adjointes d école sur le rendement des élèves. Accompagnement des directions d écoles sur l analyse et l interprétation locale des données. Les directions assurent la supervision pédagogique de cette composante par : l observation en salle de classe le suivi des CAP les réunions de cycles le suivi des planifications mensuelles ou trimestrielles Les directions d école et la surintendance visitent régulièrement les salles de classe et encouragent les enseignants à réfléchir sur leurs pratiques pédagogiques. On s assure que le temps d apprentissage est maximisé et que les élèves profitent de tâches qui se situent dans leur zone proximale de développement. On vérifie si les tâches sont toujours en lien avec les attentes des programmescadres de mathématiques. Taux de rendement des élèves aux tests de l OQRE. Taux d atteinte des cibles. Accompagnement des directions d écoles sur l analyse et l interprétation locale des données. du MEO sur la littératie chez les garçons Page 5 sur 9

6 LE RENDEMENT DE L ÉLÈVE DANS LE CONTEXTE DE SON DÉVELOPPEMENT GLOBAL 2. D ici juin 2012 : 94% des élèves obtiendront un DESO 4 % des élèves obtiendront un CESO 1% des élèves obtiendront un certificat de reconnaissance du CEPEO 75% des élèves diplômés obtiennent un certificat de bilinguisme * Sous la rubrique «monitorage et», les objectifs PARÉ relativement à l accumulation de crédit s y trouvent. L accumulation de crédits se vérifie après chaque bulletin du secondaire Le personnel enseignant : est accompagné pour adapter l enseignement selon les besoins des élèves reçoit de la formation et de l accompagnement pour mettre en œuvre les stratégies d au service l apprentissage reçoit de la formation sur l utilisation pédagogique des tableaux interactifs OUTIL : Rapport PARÉ Consulter le bulletin intérimaire de chaque élève afin de cibler les élèves qui risquent d échouer. Cibler les élèves qui n auront pas atteint le nombre de crédit nécessaire à la fin de chaque semestre. Cible : 9 e : 8 crédits ou + 10 e : 16 crédits ou + 11 e : 24 crédits ou + Supervision et accompagnement des écoles par les Données disponibles pour les enseignants (tableau de bord) Accompagnement assuré par le leader PARÉ et par les conseillers pédagogiques Leader ERRÉ dans chaque école secondaire Page 6 sur 9

7 VITALITÉ INSTITUTIONNELLE 3. D ici juin 2012, les résultats du sondage annuel du CEPEO démontreront une satisfaction générale accrue des parents et des élèves du secondaire passant d un niveau 3,1 à un niveau 3,5. Juin 2012 Tenir une session de travail avec chacune des écoles. Appuyer les écoles dans la création de leur modèle de développement communautaire en remettant une liste des organismes pertinents de leur communauté avec des pistes sur comment créer des liens avec les organismes. Formation et accompagnement des membres de l équipe communautaire et des directions d école Participation à des ateliers, conférences et autres forum communautaires OUTIL : Sondage de satisfaction des parents et des élèves Rapports annuels des Inventaire des activités. Données sur la participation. Pourcentage d utilisation des écoles (temps et superficie). Profils d engagement communautaire des écoles. Supervision et accompagnement des écoles par les Appui pour établir des liens : financiers, temps, horaire Page 7 sur 9

8 4. D ici le 31 octobre 2012, l augmentation nette des effectifs du CEPEO augmentera de 1,6 %. Juin 2012 Formation du personnel ciblé : Devenir ambassadeur de votre école. OUTIL : Rapport des effectifs. La liste d écoles ciblées. Les plans d action. Le taux de recrutement des élèves. Budget pour la promotion pour chaque secteur identifié. Équipe de développement communautaire. Le taux de rétention des élèves qui passent de la 6 e à la 7 e et de la 8 e à la 9 e. RECRUTEMENT ET RÉTENTION Page 8 sur 9

9 ENGAGEMENT PARENTAL ET COMMUNAUTAIRE 5. D ici juin 2012, les résultats du sondage annuel du CEPEO démontreront une satisfaction accrue des parents et des élèves au niveau de la visibilité dans la communauté en passant d un niveau 3 à un niveau 3,5. Juin 2012 Formation du personnel ciblé : Devenir ambassadeur de votre école. satisfaction des parents Rapports annuels des Mesure d achalandage des sites web. Fréquence d apparition dans les médias. Nombre d appels (demandes de renseignements; School dude) Rapports annuels des conseils d écoles Sondage mesurant l impact de cette stratégie Supervision et accompagnement des écoles par les Équipes des communications et de développement communautaire Page 9 sur 9

Représentants régionaux des conseils scolaires et autres intervenants. 20, 21, 22 mai Provincial Réunion Majeure haute spécialisation

Représentants régionaux des conseils scolaires et autres intervenants. 20, 21, 22 mai Provincial Réunion Majeure haute spécialisation ANNEXE C PP : Contribution de la division au perfectionnement professionnel en (en date de mars 2008). LRÉ/18 combinés, Éducation de l enfance en difficulté, DPPÉED 28 mars 2008. Horaire / Avril-août 2008

Plus en détail

Planification stratégique 2011-2016

Planification stratégique 2011-2016 L excellence : un dépassement perpétuel Planification stratégique 2011-2016 Bilan 2011-2012 / Objectifs 2012-2013 Message du président et du directeur de l éducation Pour bien des gens, l excellence est

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 1.0 PRÉAMBULE L adoption d une politique linguistique à la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin s inscrit dans le Plan d action pour l amélioration

Plus en détail

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour

Plus en détail

PROGRAMME D APPUI AUX NOUVEAUX ARRIVANTS (PANA)

PROGRAMME D APPUI AUX NOUVEAUX ARRIVANTS (PANA) DIRECTIVE ADMINISTRATIVE PSE. 6.9 DOMAINE : s et services à l élève En vigueur le : 5 mai 2014 PROGRAMME D APPUI AUX NOUVEAUX ARRIVANTS () ÉNONCÉ : Le Conseil scolaire de district catholique Centre-Sud

Plus en détail

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux.

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux. Nouvelles orientations en évaluation des apprentissages au primaire Informations des conseillers pédagogiques disciplinaires pour soutenir le travail d élaboration des normes et modalités dans les établissements

Plus en détail

Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au ***

Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au *** Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au *** Chapitre I. Statut et missions Art. 1 er. (Loi du 27 aout 2014) Il est créé dans le cadre de l enseignement

Plus en détail

ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES

ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE ET LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES DANS LE CADRE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2014

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF ET PLAN DE RÉUSSITE 2012-2016 ÉCOLE HORIZON JEUNESSE

PROJET ÉDUCATIF ET PLAN DE RÉUSSITE 2012-2016 ÉCOLE HORIZON JEUNESSE ANALYSE DE LA SITUATION 1. LE MILIEU 1.1 Le secteur L école Horizon Jeunesse est située dans un milieu socio-économique aisé, dans la moyenne supérieure par rapport à la province. L indice de défavorisation

Plus en détail

Mark Miller, conseiller pédagogiqueet responsable del anglais langue seconde pour la Commission scolaire de Portneuf.

Mark Miller, conseiller pédagogiqueet responsable del anglais langue seconde pour la Commission scolaire de Portneuf. Mark Miller, conseiller pédagogiqueet responsable del anglais langue seconde pour la Commission scolaire de Portneuf. Formationet accompagnement des enseignants en lien avec la matière, les programmes

Plus en détail

CODEC. Le Collectif des Directeurs d Ecole. Direction de l Enseignement Elémentaire REPUBLIQUE DU SENEGAL MINISTERE DE L'EDUCATION

CODEC. Le Collectif des Directeurs d Ecole. Direction de l Enseignement Elémentaire REPUBLIQUE DU SENEGAL MINISTERE DE L'EDUCATION REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple - Un But - Une Foi MINISTERE DE L'EDUCATION Direction de l Enseignement Elémentaire Le Collectif des Directeurs d Ecole CODEC Mai 2006 Le Sénégal est en train de mettre

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE EN LIEN AVEC LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2015

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE EN LIEN AVEC LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2015 CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE EN LIEN AVEC LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2015 ÉTABLISSEMENT GEORGES-ÉTIENNE-CARTIER ANNÉE 2015-2016 CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE HISTORIQUE

Plus en détail

La qualité, ça compte!

La qualité, ça compte! La qualité, ça compte! Outil d autoévaluation d un carrefour multiservices enfance et famille francophone au Canada Mise en contexte La qualité est un incontournable dans l offre de programmes et de services

Plus en détail

L excellence : un dépassement perpétuel Planification stratégique 2011-2016

L excellence : un dépassement perpétuel Planification stratégique 2011-2016 L excellence : un dépassement perpétuel Planification stratégique 2011-2016 Bilan 2014-2015 / Objectifs 2015-2016 Message de la présidente et du directeur l éducation En 2011, le Conseil scolaire de district

Plus en détail

RECUEIL DES POLITIQUES ADE06-DA ADMINISTRATION DES ÉCOLES Éducation coopérative et autres formes d apprentissage par l expérience

RECUEIL DES POLITIQUES ADE06-DA ADMINISTRATION DES ÉCOLES Éducation coopérative et autres formes d apprentissage par l expérience RÉSOLUTION 183-03 Date d adoption : 23 septembre 2003 En vigueur : 23 septembre 2003 À réviser avant : DIRECTIVES ADMINISTRATIVES DÉFINITIONS Éducation coopérative 1. Expérience d apprentissage pratique

Plus en détail

Plan de services en français 2010-2011

Plan de services en français 2010-2011 Plan de services en français 2010-2011 Message de la sous-ministre C'est avec plaisir que je présente, au nom du ministère des Services communautaires de la Nouvelle-Écosse, le plan de services en français

Plus en détail

Rencontre de travail sur les normes et modalités

Rencontre de travail sur les normes et modalités Rencontre de travail sur les normes et modalités Modification des normes et modalités des écoles en fonction des nouvelles orientations en évaluation 2012 VERSION DU SECRÉTAIRE Intention de la rencontre

Plus en détail

Année 2010-2011 Plan Conseil pour la prévention et l intervention en matière d intimidation 2013

Année 2010-2011 Plan Conseil pour la prévention et l intervention en matière d intimidation 2013 Année 2010-2011 Plan Conseil pour la prévention et l intervention en matière d intimidation 1 Objectif B1: Prévention Offrir occasions pour faire la prévention et l éducation du phénomène d intimidation

Plus en détail

Utilisation des indicateurs MELS : Taux annuel de sortants sans diplôme. Taux de qualification ou de diplomation avant 20 ans

Utilisation des indicateurs MELS : Taux annuel de sortants sans diplôme. Taux de qualification ou de diplomation avant 20 ans Édifice BUT Marchand No 1 : / Édifice Le Parallèle L'AUGMENTATION DE LA DIPLOMATION ET DE LA QUALIFICATION AVANT L'ÂGE 20 ANS D ici juin 2015, 66 % des élèves de la CSRDN auront obtenu un diplôme ou une

Plus en détail

Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec

Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec Recherche et rédaction : Monica Jekovska, agente de recherche au CRDS 22 e Colloque du RQVVS,

Plus en détail

Webinaires de sensibilisation à la santé mentale Guide d animation. Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles, 2012

Webinaires de sensibilisation à la santé mentale Guide d animation. Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles, 2012 Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles Webinaires de sensibilisation à la santé mentale Guide d animation Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles, 2012 Présentation générale

Plus en détail

Plan d intégration des TIC

Plan d intégration des TIC Plan d intégration des TIC 2 0 1 0 / 2 0 1 5 1 PRÉAMBULE En 2010, le Cégep de Thetford déposait son Plan stratégique 2010-2015 dans lequel on retrouve une cible qui précise, entre autres, l orientation

Plus en détail

L Association régionale du sport étudiant Laurentides-Lanaudière (ARSELL) a réalisé un sondage concernant la vie sportive dans ses institutions.

L Association régionale du sport étudiant Laurentides-Lanaudière (ARSELL) a réalisé un sondage concernant la vie sportive dans ses institutions. L Association régionale du sport étudiant Laurentides-Lanaudière (ARSELL) a réalisé un sondage concernant la vie sportive dans ses institutions. Ce sondage s est déroulé au mois d octobre 2004 et a été

Plus en détail

LIGNE DIRECTRICE SUR LES COLLECTES DE FONDS

LIGNE DIRECTRICE SUR LES COLLECTES DE FONDS Objectifs 1 Les Ontariennes et Ontariens sont fiers de leur système d éducation publique et sont engagés à maintenir ses normes élevées qui fournissent à chaque élève la possibilité de réussir. La Province

Plus en détail

Convention de gestion Plan de réussite École Croisée-des-Champs 2015/2016

Convention de gestion Plan de réussite École Croisée-des-Champs 2015/2016 Convention de gestion Plan de réussite École Croisée-des-Champs 05/06 Version modifiée 5 juin et le août 05 * Le présent document inclus les résultats obtenus aux épreuves de juin 05 et constitue, par

Plus en détail

PROCESSUS D ACCOMPAGNEMENT DES COMMUNAUTES DANS LA CREATION ET LA GESTION DES ECOLES COMMUNAUTAIRES

PROCESSUS D ACCOMPAGNEMENT DES COMMUNAUTES DANS LA CREATION ET LA GESTION DES ECOLES COMMUNAUTAIRES PROCESSUS D ACCOMPAGNEMENT DES COMMUNAUTES DANS LA CREATION ET LA GESTION DES ECOLES COMMUNAUTAIRES Abdramane Togo Nov.2000 ong à but non lucratif- BP: E2226-Tél/fax : 229-24-22-Lafiabougou-Rue 426-Porte

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE EN LIEN AVEC LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2015

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE EN LIEN AVEC LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2015 CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE EN LIEN AVEC LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2015 ÉTABLISSEMENT : ÉCOLE DU PARCHEMIN ANNÉE 2014-2015 CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE HISTORIQUE

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE ET CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE

PLAN DE RÉUSSITE ET CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE Des Pionniers / Pavillon Laure-Gaudreault PLAN DE RÉUSSITE ET CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ÉCOLE SECONDAIRE ANNÉE SCOLAIRE 2012-2013 Approuvé au Conseil d établissement le Plan de réussite

Plus en détail

Stratégie pro-parent

Stratégie pro-parent Stratégie pro-parent Objectifs généraux : 1. Amélioration de la communication 1.1. Entre l école et les parents 1.2. Institutionnelle avec l école et les parents 1.3. Entre la Commission scolaire et le

Plus en détail

Le suivi des résultats RH à la Banque Nationale : Passez des indicateurs à l action!

Le suivi des résultats RH à la Banque Nationale : Passez des indicateurs à l action! Le suivi des résultats RH à la Banque Nationale : Passez des indicateurs à l action! Christian Duplessy, Conseiller senior planification stratégique RH 18 septembre 2013 La Banque Nationale : quelques

Plus en détail

Valoris en Mauricie Des retombées hautement significatives au primaire et au secondaire

Valoris en Mauricie Des retombées hautement significatives au primaire et au secondaire Valoris en Mauricie Des retombées hautement significatives au primaire et au secondaire Denis Morin Directeur-conseil en entrepreneuriat Commission scolaire de l Énergie 1 er forum sur les retombées de

Plus en détail

ROWING CANADA AVIRON Directeur du développement des affaires* 1.3 CATÉGORIE D EMPLOI : Professionnel à temps plein

ROWING CANADA AVIRON Directeur du développement des affaires* 1.3 CATÉGORIE D EMPLOI : Professionnel à temps plein ROWING CANADA AVIRON Directeur du développement des affaires* 1.0 DESCRIPTION 1.1 ORGANISATION : Association canadienne d aviron amateur (Rowing Canada Aviron ou RCA) 1.2 TITRE : Directeur du développement

Plus en détail

Orientation 1 Représenter et concerter

Orientation 1 Représenter et concerter Orientation 1 Représenter et concerter Veiller, en collaboration avec ses partenaires, aux intérêts de ses et des communautés francophones et acadiennes en influençant le pouvoir décisionnel en éducation

Plus en détail

COMMENT DéVELOPPER SON CLUB?

COMMENT DéVELOPPER SON CLUB? COMMENT DéVELOPPER SON CLUB? Accompagnement dans la création d un projet de développement. LE PROJET CLUB Analyser les points forts et points faibles Définir des axes d amélioration Décliner en actions

Plus en détail

Plan Réussir Pour la réussite et la persévérance scolaires

Plan Réussir Pour la réussite et la persévérance scolaires Plan Réussir Pour la réussite et la persévérance scolaires Table des matières 1. Introduction...1 2. Mise en contexte...2 3. Élaboration du plan Réussir...3 3.1 Plan stratégique...3 3.2 Parc immobilier...3

Plus en détail

Référentiel des villes apprenantes. Liste de caractéristiques clés et méthodes d évaluation

Référentiel des villes apprenantes. Liste de caractéristiques clés et méthodes d évaluation Référentiel des villes apprenantes Liste de caractéristiques et méthodes d évaluation Adopté à la Conférence internationale sur les villes apprenantes Pékin, Chine, - octobre 0 Référentiel des villes apprenantes

Plus en détail

2010 Cadre d efficacité pour la réussite de chaque élève à l école de langue française

2010 Cadre d efficacité pour la réussite de chaque élève à l école de langue française 2010 Cadre d efficacité pour la réussite de chaque élève à l école de langue française Pour appuyer l amélioration des écoles et la réussite des élèves Ministry of Education Mowat Block Queen s Park Toronto

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE LE CENTRE DE FORMATION RIMOUSKI-NEIGETTE FORMATION PROFESSIONNELLE

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE LE CENTRE DE FORMATION RIMOUSKI-NEIGETTE FORMATION PROFESSIONNELLE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE LE CENTRE DE FORMATION RIMOUSKI-NEIGETTE FORMATION PROFESSIONNELLE ET LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES DANS LE CADRE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 RÉSOLUMENT VERS L AVENIR!

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 RÉSOLUMENT VERS L AVENIR! PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 RÉSOLUMENT VERS L AVENIR! INTRODUCTION : «Il n est pas de vent favorable à celui qui ne sait où il va.» Sénèque Un an avant le terme de notre Plan stratégique 2009-2014, il nous

Plus en détail

ATHLÉTISME au CANADA. Organisme national de régie de l athlétisme, de course sur route et du cross-country

ATHLÉTISME au CANADA. Organisme national de régie de l athlétisme, de course sur route et du cross-country ATHLÉTISME au CANADA Organisme national de régie de l athlétisme, de course sur route et du cross-country RÉSULTATS VISÉS PARTICIPATION Augmentation de l affiliation dans les programmes principaux et participation

Plus en détail

LE PLAN DE COMMUNICATION

LE PLAN DE COMMUNICATION LE PLAN DE COMMUNICATION Ce document a été réalisé par la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse Conception, recherche et rédaction : Judith Decelles Julie Pontbriand Lucie Poulin

Plus en détail

Licence Economie et mathématiques

Licence Economie et mathématiques Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Economie et mathématiques Université Toulouse 1 Capitole - UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE 2010-2011

PLAN DE RÉUSSITE 2010-2011 PLAN DE RÉUSSITE 2010-2011 RÉSEAU DES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES DE LA FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES CENTRE : CHAMPAGNAT DIRECTION : SYLVAIN LACHAÎNE ANALYSE DE LA SITUATION (portrait du centre, mission,

Plus en détail

Formations offertes par. Vision Enfance et Famille

Formations offertes par. Vision Enfance et Famille Formations offertes par Vision Enfance et Famille Formations offertes par Vision Enfance et Famille Vision Enfance et Famille est un organisme qui regroupe des personnes-ressources du milieu des services

Plus en détail

ÉVALUATION DE STAGE DE FORMATION PRATIQUE DE MAÎTRISE EN TRAVAIL SOCIAL (MTS)

ÉVALUATION DE STAGE DE FORMATION PRATIQUE DE MAÎTRISE EN TRAVAIL SOCIAL (MTS) École de service social ÉVALUATION DE STAGE DE FORMATION PRATIQUE DE MAÎTRISE EN TRAVAIL SOCIAL (MTS) Le formulaire d évaluation, signé à la fois par l étudiant et le superviseur de stage, doit être retourné

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE EN LIEN AVEC LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2015

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE EN LIEN AVEC LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2015 CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE EN LIEN AVEC LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2015 ÉTABLISSEMENT LA FARANDOLE ANNÉE 2015-2016 CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE HISTORIQUE En

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 FÉVRIER 2016 Mot du directeur général Avec son Plan d action de développement durable 2015-2020, SOQUIJ est fière de contribuer aux efforts de l administration

Plus en détail

LA POLITIQUE CANADIENNE DU SPORT PRIORITÉS DES GOUVERNEMENTS FÉDÉRAL, PROVINCIAUX ET TERRITORIAUX POUR UNE ACTION CONCERTÉE DANS LE DOMAINE DU SPORT

LA POLITIQUE CANADIENNE DU SPORT PRIORITÉS DES GOUVERNEMENTS FÉDÉRAL, PROVINCIAUX ET TERRITORIAUX POUR UNE ACTION CONCERTÉE DANS LE DOMAINE DU SPORT 1142 Fre-OFC.qxd 9/10/07 8:59 AM Page 1 LA POLITIQUE CANADIENNE DU SPORT PRIORITÉS DES GOUVERNEMENTS FÉDÉRAL, PROVINCIAUX ET TERRITORIAUX POUR UNE ACTION CONCERTÉE DANS LE DOMAINE DU SPORT 2007-2012 TABLE

Plus en détail

Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie :

Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie : Termes de référence du conseiller technique principal du Ministère de l Eau, de l Assainissement et de l Hydraulique Villageoise (MEAHV) 1. Contexte et justification Le principal défi du MEAHV réside dans

Plus en détail

FRANÇAIS DE BASE 7, 8 et 9 années. Programme d études et Guide pédagogique

FRANÇAIS DE BASE 7, 8 et 9 années. Programme d études et Guide pédagogique FRANÇAIS DE BASE e e e 7, 8 et 9 années Programme d études et Guide pédagogique Version provisoire décembre 2008 Éducation et Développement de la petite enfance TABLE DES MATIÈRES Avant-propos...1 Remerciements...2

Plus en détail

Comment obtenir des réponses à vos questions? Écoles catholiques

Comment obtenir des réponses à vos questions? Écoles catholiques Comment obtenir des réponses à vos questions? Écoles catholiques Objectifs Permettre aux participants d apprendre : Comment obtenir des réponses le plus rapidement possible. Qui prend les décisions. Quelles

Plus en détail

Représentant national 1

Représentant national 1 Représentant national 1 Lieu de travail : Supérieur immédiat : Statut : REMARQUE : Échelle salariale : Exigences linguistiques : Yaounde, Cameroun Chef des programmes pour l Afrique centrale et occidentale

Plus en détail

ANNEXE 7 Procédure d accompagnement. du pôle petite enfance de Soule. pour une labellisation au modèle C

ANNEXE 7 Procédure d accompagnement. du pôle petite enfance de Soule. pour une labellisation au modèle C ANNEXE 7 Procédure d accompagnement du pôle petite enfance de Soule pour une labellisation au modèle C Politique linguistique de l OPLB en matière de petite enfance Pour stopper le déclin de la langue

Plus en détail

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles.

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles. ÉTUDE SUR LES BESOINS EN FORMATION CLINIQUE ET EN FORMATION CONTINUE DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ DES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES EN SITUATION MINORITAIRE Sommaire Le Consortium national de formation en

Plus en détail

Convention de gestion et de réussite éducative entre la Commission scolaire De La Jonquière et

Convention de gestion et de réussite éducative entre la Commission scolaire De La Jonquière et Convention de gestion et de réussite éducative entre la Commission scolaire De La Jonquière et l école Sacré-Coeur 2012-2013 PRÉAMBULE La convention de partenariat et la convention de gestion et de réussite

Plus en détail

Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016

Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016 Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016 Projet de service AGBF 1 Préambule L élaboration du présent projet de service est le fruit d un travail collaboratif et de concertation

Plus en détail

Décisions de Gilles de Robien. Relancer l Education prioritaire

Décisions de Gilles de Robien. Relancer l Education prioritaire Décisions de Gilles de Robien Relancer l Education prioritaire Des objectifs clairs pour l ensemble des établissements de l éducation prioritaire Les décisions suivantes concernent l ensemble des écoles

Plus en détail

COORDINATION DES PLACES DE STAGES EN MONTÉRÉGIE CADRE OPÉRATIONNEL

COORDINATION DES PLACES DE STAGES EN MONTÉRÉGIE CADRE OPÉRATIONNEL COORDINATION DES PLACES DE STAGES EN MONTÉRÉGIE CADRE OPÉRATIONNEL 6 décembre 2004 Révisé automne 2007 Adopté le 8 novembre 2007 par le Comité régional de coordination des stages TABLE DES MATIÈRES 1.

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/10/6 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 28 SEPTEMBRE 2012 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Dixième session Genève, 12 16 novembre 2012 RAPPORT D ÉVALUATION DU PROJET RELATIF

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE École Langevin CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE LANGEVIN ET LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES DANS LE CADRE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2014 ANNÉE SCOLAIRE 2010-2011

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE PROJET - FSMFQD ANNEE 2011

RAPPORT ANNUEL DE PROJET - FSMFQD ANNEE 2011 Programme des Nations Unies pour le Développement RAPPORT ANNUEL DE PROJET - FSMFQD ANNEE 2011 1 Résultats par rapport aux objectifs Award ID Titre du projet Effet UNDAF Effet du CPAP Partenaire de mise

Plus en détail

Déposé au CPE le 25 octobre 2010 Approuvé par le CÉ le 2 novembre 2010

Déposé au CPE le 25 octobre 2010 Approuvé par le CÉ le 2 novembre 2010 Déposé au CPE le 25 octobre 2010 Approuvé par le CÉ le 2 novembre 2010 1 Objectif #1 Développer de saines habitudes de vie dans un environnement sain et sécuritaire (alimentation, dépendances, activité

Plus en détail

Licence professionnelle Management des services sanitaires, sociaux et médico-sociaux

Licence professionnelle Management des services sanitaires, sociaux et médico-sociaux Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management des services sanitaires, sociaux et médico-sociaux Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Plus en détail

Expert international en Education

Expert international en Education Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

Introduction. Date d application Les normes et modalités d évaluation entrent en vigueur à compter du 30 août 2012.

Introduction. Date d application Les normes et modalités d évaluation entrent en vigueur à compter du 30 août 2012. Proposé par le conseil de participation enseignante À sa rencontre du 29 avril 2013 Approuvé par la direction, Chantal Beauchemin Le conseil d établissement a été informé lors de la séance du 9 mai 2013

Plus en détail

CHARTE DU PARTENARIAT MONDIAL POUR L ÉDUCATION

CHARTE DU PARTENARIAT MONDIAL POUR L ÉDUCATION CHARTE DU PARTENARIAT MONDIAL POUR L ÉDUCATION Dernière mise à jour : novembre 2013 (Décision BOD/2013/11-02) éducation de qualité pour tous les enfants page 1 de 15 Chartre du PME PRÉAMBULE 1.1 Le Partenariat

Plus en détail

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements Société canadienne de la sclérose en plaques Juin 2009 Table des matières Contexte... 3 1.0 Mission de la Société canadienne de la sclérose en

Plus en détail

Évaluation du rendement du personnel de soutien employés non syndiqués

Évaluation du rendement du personnel de soutien employés non syndiqués Procédure administrative : Évaluation du rendement du personnel de soutien employés non syndiqués Numéro : PA 6.020 Catégorie : Ressources humaines Pages : 10 Approuvée : le 18 octobre 2010 Modifiée :

Plus en détail

Bilan de la tournée des régions

Bilan de la tournée des régions Bilan de la tournée des régions Rencontre nationale des gestionnaires Plan de la présentation Contexte de la tournée Information recueillie pendant la tournée Défis que soulève le renouveau pédagogique

Plus en détail

33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1

33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1 33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1 Approuvé lors de la rencontre du personnel du 15 octobre 2014 Depuis le 1 er juillet 2011, un bulletin national est utilisé dans toutes les écoles

Plus en détail

LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS

LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS ET LE PLAN DE RÉUSSITE DU CENTRE 2013-2018 Adoptés par les membres du conseil d établissement à leur réunion du 3 avril 2013 Table des matières Contexte et enjeux... 3 Des

Plus en détail

Démarches sur les normes et modalités (Fait à partir de documents de la FSE)

Démarches sur les normes et modalités (Fait à partir de documents de la FSE) Démarches sur les normes et modalités (Fait à partir de documents de la FSE) 2007-2008 2 1 Commentaires généraux En octobre 2005, le MELS invitait les commissions scolaires à entreprendre une démarche

Plus en détail

2 0 1 5-2 0 2 0 PLANIFICATION STRATÉGIQUE. www.orientation.qc.ca

2 0 1 5-2 0 2 0 PLANIFICATION STRATÉGIQUE. www.orientation.qc.ca PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2 0 1 5-2 0 2 0 1600, boul. Henri-Bourassa Ouest, bureau 520 Montréal (Québec) H3M 3E2 Tél. : 1 800 363-2643 Montréal : 514 737-4717 Télécopieur : 514 737-2172 www.orientation.qc.ca

Plus en détail

Conseil d administration Genève, novembre 2007 PFA POUR DÉCISION. Budgets proposés pour les comptes extrabudgétaires en 2008-09

Conseil d administration Genève, novembre 2007 PFA POUR DÉCISION. Budgets proposés pour les comptes extrabudgétaires en 2008-09 BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.300/PFA/4/2 300 e session Conseil d administration Genève, novembre 2007 Commission du programme, du budget et de l administration PFA POUR DÉCISION QUATRIÈME QUESTION

Plus en détail

Sommaire. À propos de nous. Notre vision. Notre mission. Gestion. Programme de leadership. Opérations. Service à la clientèle.

Sommaire. À propos de nous. Notre vision. Notre mission. Gestion. Programme de leadership. Opérations. Service à la clientèle. Sommaire À propos de nous Fondée en 1998, l Académie FGL Sports appuie nos magasins franchisés en offrant des solutions d apprentissage menant à l engagement des apprenants et produisant des résultats

Plus en détail

Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario

Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario Questions pour les entrevues individuelles Et réponses en lien avec les objectifs du Plan stratégique sur l éducation

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIEP)

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIEP) POLITIQUE N O 2 POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIEP) Modifiée le 12 mai 2015 cegepdrummond.ca Adoptée au conseil d administration :optée lu conseil d administration :

Plus en détail

GESTIONNAIRE ADMINISTRATIF DIRECTION DES ÉTUDES SERVICE DU CHEMINEMENT SCOLAIRE REGISTRARIAT

GESTIONNAIRE ADMINISTRATIF DIRECTION DES ÉTUDES SERVICE DU CHEMINEMENT SCOLAIRE REGISTRARIAT Le Cégep de l Outaouais accueille, dans ses trois campus et son Centre d études collégiales, plus de 5 150 étudiantes et étudiants à qui il offre un riche éventail de 5 programmes pré universitaires et

Plus en détail

RAPPORT SUR15-13. Réunion ordinaire du Conseil 2015-03-24

RAPPORT SUR15-13. Réunion ordinaire du Conseil 2015-03-24 RAPPORT SUR15-13 Réunion ordinaire du Conseil 2015-03-24 TITRE : Programme de relève et de développement du leadership pour les directions et les directions adjointes des écoles. BUT : Présenter pour information

Plus en détail

Examen des pratiques de gestion du Secteur des traités et du gouvernement autochtone. Janvier 2009

Examen des pratiques de gestion du Secteur des traités et du gouvernement autochtone. Janvier 2009 Examen des pratiques de gestion du Secteur des traités et du gouvernement autochtone Janvier 2009 1 Objectifs de l examen L'examen des pratiques de gestion vise les objectifs suivants : aider les gestionnaires

Plus en détail

Une gouvernance efficace : guide à l intention des conseils scolaires, de leurs membres, des directions de l éducation et des communautés.

Une gouvernance efficace : guide à l intention des conseils scolaires, de leurs membres, des directions de l éducation et des communautés. Lexique 154 AADNC Affaires autochtones et Développement du Nord Canada. ACÉPO Association des conseils scolaires des écoles publiques de l Ontario. Il s agit de l association des conseils scolaires et

Plus en détail

Initiatives visant la réussite des élèves

Initiatives visant la réussite des élèves Chapitre 4 Section 4.13 Ministère de l Éducation Initiatives visant la réussite des élèves Suivi des audits de l optimisation des ressources, section 3.13 du Rapport annuel 2011 Contexte La Stratégie visant

Plus en détail

PROCÉDURE RELATIVE À LA SCOLARISATION À LA MAISON À LA COMMISSION SCOLAIRE DE LA MOYENNE-CÔTE-NORD

PROCÉDURE RELATIVE À LA SCOLARISATION À LA MAISON À LA COMMISSION SCOLAIRE DE LA MOYENNE-CÔTE-NORD PROCÉDURE RELATIVE À LA SCOLARISATION À LA MAISON À LA COMMISSION SCOLAIRE DE LA MOYENNE-CÔTE-NORD Objectif: Préciser les responsabilités de chacun des intervenants en matière de scolarisation à la maison.

Plus en détail

STRATÉGIE ONTARIENNE EN MATIÈRE DE LEADERSHIP. Évaluation du rendement des directions d école et des directions adjointes

STRATÉGIE ONTARIENNE EN MATIÈRE DE LEADERSHIP. Évaluation du rendement des directions d école et des directions adjointes STRATÉGIE ONTARIENNE EN MATIÈRE DE LEADERSHIP Évaluation du rendement des directions d école et des directions adjointes GUIDE DES EXIGENCES ET DES MODALITÉS 2013 La Fonction publique de l Ontario s efforce

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Economie-Gestion de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

CONSEIL. Directives administratives n o 1,12. Communications. Approuvées le 30 mai 2009 Entrées en vigueur le 30 mai 2009 Modifiées le.

CONSEIL. Directives administratives n o 1,12. Communications. Approuvées le 30 mai 2009 Entrées en vigueur le 30 mai 2009 Modifiées le. Page 1 de 5 PRÉAMBULE La qualité des communications au sein d une organisation dépend de la volonté de l organisme à mettre en place et à respecter les mécanismes encadrant cette communication. OBJECTIF

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE. Notre outil pour cultiver l avenir. 2015-2018

PLAN STRATÉGIQUE. Notre outil pour cultiver l avenir. 2015-2018 PLAN STRATÉGIQUE 2015-2018 Notre outil pour cultiver l avenir. UN MILIEU D APPRENTISSAGE FRANCOPHONE, DYNAMIQUE, CHALEUREUX ET PROPICE À LA RÉUSSITE PERSONNELLE, SCOLAIRE ET SOCIALE DE CHAQUE APPRENANT

Plus en détail

Pense Transformation Consulting C.P. 388, Pense, Saskatchewan S0G 3W0 306-533- 3965 fproulxkenzle@gmail.com. Proposition de projet

Pense Transformation Consulting C.P. 388, Pense, Saskatchewan S0G 3W0 306-533- 3965 fproulxkenzle@gmail.com. Proposition de projet Pense Transformation Consulting C.P. 388, Pense, Saskatchewan S0G 3W0 306-533- 3965 fproulxkenzle@gmail.com Proposition de projet Plan de développement global communautaire (2016-2022) Fédération franco-

Plus en détail

LES COURS EN LIGNE AU COLLÈGE CATHOLIQUE SAMUEL GENEST (OTTAWA) Enseignante: Véronique Pepin

LES COURS EN LIGNE AU COLLÈGE CATHOLIQUE SAMUEL GENEST (OTTAWA) Enseignante: Véronique Pepin LES COURS EN LIGNE AU COLLÈGE CATHOLIQUE SAMUEL GENEST (OTTAWA) Enseignante: Véronique Pepin UN MOT SUR L ENSEIGNANTE Qui suis je et que fais je? Dotation 4 sur 4 dédiée aux cours en ligne 13 ans d expérience

Plus en détail

ROWING CANADA AVIRON. Coordonnateur aux communications et aux relations publiques (Bilingue) Description du poste

ROWING CANADA AVIRON. Coordonnateur aux communications et aux relations publiques (Bilingue) Description du poste ROWING CANADA AVIRON Coordonnateur aux communications et aux relations publiques (Bilingue) Description du poste 1.0 DESCRIPTION 1.1 ORGANISATION : Association canadienne d aviron amateur (Rowing Canada

Plus en détail

Bilan et perspectives p du programme conjoint

Bilan et perspectives p du programme conjoint Bilan et perspectives p du programme conjoint NathalieLeblanc Leblanc, Gestionnaire Marché du Québec, Agrément Canada Robert Granger, Directeur de la recherche et du g développement, Conseil Québécois

Plus en détail

Politique/Programmes Note n o 148

Politique/Programmes Note n o 148 Ministère de l Éducation Politique/Programmes Date d émission : Le 22 avril 2009 En vigueur : Jusqu à abrogation ou modification Objet : POLITIQUE RÉGISSANT L ADMISSION À L ÉCOLE DE LANGUE FRANÇAISE EN

Plus en détail

5/5/5. orientations stratégiques 2014-2018. Un plan qui positionne le tourisme comme vecteur économique clé pour la relance de Montréal

5/5/5. orientations stratégiques 2014-2018. Un plan qui positionne le tourisme comme vecteur économique clé pour la relance de Montréal Le plan 5/5/5 orientations stratégiques 2014-2018 Un plan qui positionne le tourisme comme vecteur économique clé pour la relance de Montréal 5 ans 5 millions de nuitées 5 % d augmentation des dépenses

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES 2012 DÉVELOPPEUR DE L APPRENTISSAGE BTP

CAHIER DES CHARGES 2012 DÉVELOPPEUR DE L APPRENTISSAGE BTP 1 CAHIER DES CHARGES 2012 DÉVELOPPEUR DE L APPRENTISSAGE BTP 1. MISSION GÉNÉRALE - Assurer la promotion de l'apprentissage et des CFA-BTP auprès des entreprises du BTP. - Augmenter le recrutement d apprentis

Plus en détail

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie Par Serge Lamarche, vice-président, Service à la clientèle, ADP Canada Dénicher des employés qualifiés dans le secteur du commerce de

Plus en détail

Module N 1 : Aperçu des lois sur l éducation de l enfance en difficulté

Module N 1 : Aperçu des lois sur l éducation de l enfance en difficulté Module N 1 : Aperçu des lois sur l éducation de l enfance en difficulté Une vision renouvelée de l éducation en Ontario Atteindre l excellence Assurer l équité Promouvoir le bien-être Rehausser la confiance

Plus en détail

Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario Cadre de formation de la profession enseignante

Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario Cadre de formation de la profession enseignante Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario Cadre de formation de la profession enseignante Table des matières Cadre de formation de la profession enseignante... 1 Normes d exercice, normes

Plus en détail

Évaluer par compétences

Évaluer par compétences Évaluer par compétences - Rapport final - Collège Jean Rostand LUXEUIL LES BAINS Résumé du projet : Mise en place progressive d un système d évaluation par compétences en regard du socle commun de connaissances

Plus en détail

La formation des demandeurs d emploi en Limousin

La formation des demandeurs d emploi en Limousin La formation des demandeurs d emploi en Limousin EXPERIENCE La Région Limousin avait depuis 2005 engagé un partenariat avec les ASSEDIC pour coordonner l offre de formation aux demandeurs d emploi et leur

Plus en détail