circulaire du 18 octobre 2000

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "circulaire du 18 octobre 2000"

Transcription

1 421 année service téléphone document 2000 doigrh/rpg RH 47 permanent circulaire du 18 octobre 2000 Compte Epargne-Temps Références : Loi n du 19 janvier 2000 (JO du 20 janvier 2000) Article L du Code du travail Accord d entreprise du 7 juillet 2000 relatif au Compte Epargne-Temps. Application : 1 er novembre 2000 Le «Compte Epargne-Temps», créé par l article 29 de la loi n du 25 juillet 1994 relative à l amélioration de la participation des salariés dans l entreprise, est un dispositif qui permet à son titulaire d accumuler des droits afin de bénéficier, le moment venu, d une indemnisation pendant un congé à l origine sans solde. L article L du code du travail précise que la création du Compte Epargne-Temps doit être prévue par un accord collectif étendu ou par un accord d entreprise ou d établissement. L accord cadre signé le 17 février 1999, sur le dispositif d application de l aménagement et de la réduction du temps de travail à La Poste a précisé que les postiers pourraient ouvrir un Compte Epargne-Temps (CET) dont les modalités seront fixées dans le cadre d un accord spécifique. annot. IG fiche tech. classement recueil diffusion interne à La Poste PQ PX PXb PQ-9 PX 4 PXb 4 B

2 422 L accord ZUS signé le 16 mars 1999 a prévu que, pour les agents affectés en zone urbaine sensible, le caractère spécifique des établissements situés en ZUS serait pris en compte notamment au travers d un Compte Epargne-Temps prévoyant en leur faveur des dispositions spécifiques. L accord relatif au Compte Epargne-Temps a été signé à La Poste le 7 juillet Il fixe les conditions de mise en œuvre de ce dispositif qui concerne tous les postiers permanents ayant une ancienneté minimale d un an dans l entreprise. La présente ciculaire a pour objet de définir les règles de gestion relatives au CET ainsi que les modalités de fonctionnement de ce compte.

3 423 Pages 1. Dispositions Générales - Champ d application du CET Dispositions Générales Champ d application Modalités et conditions d ouverture du CET Conditions d ancienneté Forme de la demande Modalités de fonctionnement du CET Modalités d alimentation Règles communes à l ensemble des postiers Règles spécifiques applicables aux cadres sous convention individuelle de forfait annuel en jours Règles spécifiques à l année Conditions d alimentation Unité de compte Cas particulier des repos compensateurs (RC-RCR) Abondement Cas général Cas particulier des postiers affectés en ZUS Mobilité Modalités d utilisation du CET Congés possibles Délais d utilisation Cas général Cas particuliers 430

4 424 Pages 43. Renonciation, cessation Renonciation à l utilisation du CET Rupture du contrat de travail (agents contractuels sous convention commune) Détachement Clôture du CET après utilisation de la totalité des droits inscrits Situation de l agent Situation de l agent pendant la phase d épargne Situation de l agent pendant le congé pris au titre du CET Nature du congé sollicité Indemnisation pendant le congé pris au titre du CET Droits à avancement et à retraite Situation de l agent à l issue du congé indemnisé en tout ou partie au titre du CET Contrôle interne - Risques majeurs 433 Annexes 1. Demande d ouverture d un Compte Epargne-Temps Demande de versement de jours au Compte Epargne-Temps Le Compte Epargne-Temps (vue d ensemble du dispositif) Contrôle interne - Risques majeurs CET - Reconstitution du processus sous forme de diagramme Accord d entreprise du 7 juillet

5 Dispositions Générales - Champ d application du CET 11. Dispositions Générales Dispositif fondé sur le volontariat des agents bénéficiaires, le CET offre aux personnels permanents de La Poste l opportunité d épargner un certain nombre de jours de congés ou de repos, sur un compte spécifique appelé «Compte Epargne-Temps». Cette épargne en temps permet à l agent détenteur d un CET de bénéficier d une indemnisation, partielle ou totale, lors d un congé à l origine sans solde, sur la base du salaire perçu au moment de la prise du congé sollicité. Ce nouveau dispositif est une faculté nouvelle offerte aux postiers. Il ne constitue pas un outil d organisation ou de réduction du temps de travail. L accord du 7 juillet 2000 intègre les dispositions figurant déjà dans l accord du 16 mars 1999, pour le développement spécifique de La Poste en zone urbaine sensible, en y substituant les nouvelles dispositions prévues lorsque celles-ci sont plus favorables. Le dispositif prévu par l accord du 7 juillet 2000 est applicable aux personnels fonctionnaires sous réserve des dispositions Fonction Publique futures. Un avenant à l accord précité pourra être négocié en cas de besoin. 12. Champ d application Tous les agents permanents de La Poste, qu ils soient fonctionnaires, agents contractuels de droit public ou privé (CDI et CDII), qu ils travaillent à temps complet ou à temps partiel, peuvent demander l ouverture d un Compte Epargne-Temps dans les conditions prévues par l accord du 7 juillet Modalités et conditions d ouverture du CET 21. Conditions d ancienneté Une ancienneté minimale d un an à La Poste est nécessaire pour pouvoir solliciter l ouverture d un CET. Cette condition d ancienneté concerne l ensemble des personnels permanents, y compris les agents affectés dans une zone urbaine sensible.

6 426 En ce qui concerne les agents contractuels sous convention commune, l ancienneté s apprécie depuis le début du contrat à durée indéterminée ou sur la base de l ancienneté de service à La Poste telle qu elle figure au contrat de travail à durée indéterminée lorsque celui-ci a fait suite à des contrats à durée déterminée jointifs. 22. Forme de la demande Le CET est ouvert sur demande individuelle de l agent (cf. annexe 1). Cette demande d ouverture peut s effectuer à tout moment, avec ou sans alimentation, et au plus tard lors de la première alimentation du compte (cf. annexe 2). La date d effet d ouverture du CET est la date de réception (enregistrement) de la demande faite sur le formulaire prévu à cet effet, dès lors que cette demande aura été formellement acceptée. 3. Modalités de fonctionnement du CET 31. Modalités d alimentation L alimentation du CET se fait par jours entiers. Aucune alimentation par demi-journée ou autre fraction de jour n est permise Règles communes à l ensemble des postiers Afin de garantir un temps de repos annuel minimum à chaque postier, le nombre maximal de jours servant à alimenter le CET ne pourra excéder 22 jours par an, au titre de l un ou l autre des jours de congé ou de repos, suivants : Š dix jours de congés annuels (CA) maximum par an (1) Š six repos compensateurs (fonctionnaires et agents contractuels de droit public) ou six repos compensateurs de remplacement (agents contractuels de droit privé) maximum par an (1) Š quatre repos exceptionnels (RE) par an (1) Š deux jours de bonification par an (1). (1) Dans le respect des conditions d acquisition des droits définies par la réglementation en vigueur afférente à ces différents droits à repos ou congés.

7 427 Dans le cas où les agents ne disposeraient pas de l un ou l autre des deux jours de bonification, cette possibilité d alimentation sera reportée sur les repos compensateurs (RC), ou les repos compensateurs de remplacement (RCR) Règles spécifiques applicables aux cadres sous convention individuelle de forfait annuel en jours Les cadres supérieurs bénéficiant d une convention individuelle de forfait prévue par l accord d entreprise du 4 avril 2000 pourront affecter tout ou partie de leurs jours de repos supplémentaires (JRS) sur leur Compte Epargne-Temps, dans la limite maximale globale des 22 jours par an prévue au Règles spécifiques à l année 2000 Pour l année 2000, année de mise en œuvre du CET à La Poste, pourront être affectés au CET, à titre exceptionnel et en substitution des autres modes d alimentation prévus ci-dessus, tout ou partie des RCR et RC acquis pendant la période allant du 1 er janvier 2000 à la date de réorganisation de l établissement à 35 heures, dans la limite maximale globale de 22 jours par an prévue au Conditions d alimentation Š Année n, année de référence : Quelle que soit la nature du congé (CA, boni, JRS) ou du repos (RC, RCR, RE) choisi, les jours alimentant le CET ne peuvent être que des jours correspondant à des droits acquis l année n, dans la limite fixée au 311. Š Période d alimentation : L alimentation du compte, au titre des droits à congés ou à repos acquis au cours de l année «n», s effectue à compter du 1 er novembre de l année «n» jusqu au 30 avril de l année «n+1», selon les règles de report des droits en vigueur à La Poste Unité de compte La gestion du CET est effectuée en unités «jour».

8 Cas particulier des repos compensateurs (RC-RCR) Les repos compensateurs (RC) ou repos compensateurs de remplacement (RCR) visés aux 311 et 313 doivent être affectés au CET par journées entières. De ce fait, le compteur RC/RCR de l agent concerné est débité sur la base de la valeur de la durée journalière moyenne de travail de l agent concerné. 32. Abondement 321. Cas général Le nombre de jours de congé ou de repos versé au CET est abondé de 20 %, pour la partie utilisée, lors de la prise de l un ou l autre des congés sans solde, ou sans traitement suivants : Š congé d accompagnement d une personne en fin de vie, Š congé pour création d entreprise, Š congé ou disponibilité sans solde ou sans traitement précédant de manière jointive un départ à la retraite à l âge de 60 ans ou moins, à l exclusion de toute autre forme de congé de fin de carrière ou de cessation anticipée d activité. Le calcul des droits acquis servant au calcul du droit à indemnisation s effectue au moment de la prise d un des congés ci-dessus. Le nombre de jours ouvrant droit à indemnisation et résultant de cet abondement est arrondi à la journée supérieure Cas particuliers des postiers affectés en ZUS Conformément à l accord pour le développement d une politique spécifique de La Poste en zone urbaine sensible, toute alimentation du compte sous quelque forme que ce soit, dans la mesure où elle correspond à l un des modes d alimentation prévue par le présent accord, est majorée de 25%, dès lors qu elle demeurera au crédit de ce compte pendant une période d au moins un an. Ces droits majorés restent acquis à l agent quittant un établissement situé en ZUS.

9 429 Dès lors qu il est affecté hors ZUS, le fonctionnement du CET de l agent concerné s inscrit dans le dispositif général concernant l ensemble des postiers. En conséquence : - toute épargne effectuée avant l affectation de l agent en ZUS relève des dispositions du 321 en ce qui concerne l abondement, - il en est de même lorsque l agent est affecté hors ZUS avant le terme de la période d un an nécessaire à l acquisition de l abondement spécifique ZUS ou pour les périodes postérieures à une affectation ZUS en cas de mobilité. Enfin, les conditions d abondement prévues pour l ensemble des postiers sont applicables aux agents des ZUS. 33. Mobilité En cas de mobilité au sein de La Poste (fonctionnaires ou agents contractuels) ou de mise à disposition au sein d une filiale de La Poste (pour les fonctionnaires), le CET perdure sans discontinuité. Les situations spécifiques des agents affectés en ZUS sont gérées conformément au Modalités d utilisation du CET 41. Congés possibles L épargne en temps réalisée au sein du CET peut être utilisée à l occasion de l un ou l autre des congés légaux, statutaires ou conventionnels sans solde ou sans traitement (exemples : congé parental d éducation, congé d accompagnement d une personne en fin de vie, congé pour création ou reprise d entreprise, disponibilité ou congé pour convenance personnelle, congé sabbatique, etc..), dont relève le postier concerné, en fonction de son statut juridique (fonctionnaire, agent contractuel de droit public ou privé), et dans la mesure où les conditions légales et réglementaires d octroi sont remplies (ancienneté requise, respect des délais de dépôt de la demande, conditions spécifiques d octroi, etc..). La durée minimale du congé sans traitement ou sans solde sollicité ne pourra être inférieure à un mois, soit 26 jours ouvrables.

10 430 La durée du congé sollicité pourra être égale ou supérieure à celle correspondant aux droits acquis dans le CET. Dans le cas où elle serait supérieure, le début du congé est indemnisé en fonction du nombre de jours capitalisés au sein du CET, la partie restante étant sans solde ou sans traitement. En tout état de cause, la détermination de la période de congé indemnisée totalement ou partiellement au titre du CET doit s effectuer en fonction des nécessités de service et de l octroi des congés annuels. 42. Délais d utilisation 421. Cas général Le congé doit être pris avant l expiration d un délai de cinq ans à compter de la date à laquelle l agent a accumulé un nombre de jours de congé égal au minimum à un mois ou 26 jours ouvrables. Le délai de cinq ans s apprécie de date à date. Les périodes d absence du service ou de suspension du contrat (maladie, accident, suspension ou exclusion de fonctions) ne rallongent pas ce délai Cas particuliers Lorsque l agent a un enfant âgé de moins de seize ans, à l expiration du délai de 5 ans prévu au 421, ou lorsque l un des parents de l agent est dépendant ou âgé de plus de soixante-quinze ans, la période dans laquelle il doit utiliser ses droits à congés est portée à dix ans. Le CET peut également être utilisé par les agents âgés de plus de cinquante ans désirant cesser leur activité, de manière progressive ou totale, sans que la limite de temps de cinq ans leur soit opposable. 43. Renonciation, cessation 431. Renonciation à l utilisation du CET L agent peut renoncer à l utilisation de son compte, en respectant un préavis de 6 mois. Dans ce cas et selon le nombre de jours capitalisés, il lui appartiendra de solder son CET par la prise d une ou plusieurs périodes de congé, qui en tout état de cause seront déterminées en fonction des nécessités de service, et en accord avec le supérieur hiérarchique.

11 431 La renonciation au CET interdit toute réouverture d un autre compte avant un délai de deux ans Rupture du contrat de travail (agents contractuels sous convention commune) En cas de rupture du contrat de travail (notamment démission, licenciement, décès), l agent perçoit une indemnité compensatrice d un montant équivalent aux droits acquis dans le cadre du CET, sur la base du salaire perçu au moment de la liquidation du compte. Cette indemnisation a le caractère d un salaire. Elle est soumise aux cotisations sociales dans les conditions de droit commun Détachement En cas de détachement, les droits constitués doivent être apurés avant l entrée en vigueur de la mesure. Dans l hypothèse où le solde du compte n atteint pas 26 jours, les règles prévues au 431, alinéa 2, sont appliquées Clôture du CET après utilisation de la totalité des droits inscrits L utilisation de la totalité des droits épargnés dans le CET entraîne automatiquement la clôture de celui-ci. L agent désirant procéder à la constitution d une nouvelle épargne doit procéder à une nouvelle ouverture, conformément à la procédure définie au Situation de l agent 51. Situation de l agent pendant la phase d épargne Lors de la phase d épargne, les jours de congé et de repos servant à alimenter le CET sont de fait travaillés et, en conséquence, donnent lieu au versement de la rémunération habituelle d activité. Celle-ci ne peut se cumuler pour les agents contractuels sous convention commune avec l indemnité de congés payés. Les périodes épargnées sont déduites des différents droits à congés ou repos acquis par l agent au titre de l année d ouverture de ces droits.

12 Situation de l agent pendant le congé pris au titre du CET 521. Nature du congé sollicité Conformément à la réglementation en vigueur, la situation de l agent au regard de ses droits est déterminée par la nature du congé sollicité Indemnisation pendant le congé pris au titre du CET L indemnisation est calculée sur la base du salaire perçu au moment de la prise du congé, dans la limite du nombre de jours capitalisés. Son versement s effectue chaque mois, en tenant compte des éléments qui constituent la base permanente de la rémunération, à savoir traitement ou salaire de base, complément Poste et indemnité de résidence, complément géographique et supplément familial de traitement, complément pour charges de famille. Le salaire servant de base au calcul de l indemnité est déterminé en fonction du salaire perçu par un agent à temps complet, y compris pour les agents à temps partiel au moment de la prise du congé. Le taux de l indemnité est invariable tout au long du congé pris au titre du CET. Cette indemnité est cotisable, fiscalisable et saisissable dans les conditions habituelles des traitements et revenus salariaux. Dans le cas où la durée du congé sollicité est plus longue que la durée pouvant être indemnisée au titre du CET, la période d indemnisation démarre au début du congé et se poursuit sans interruption jusqu à épuisement des droits à indemnisation Droits à avancement et à retraite La période de congé indemnisée au titre du CET est assimilée à une période d activité ou de services effectifs, en particulier pour les droits à avancement et retraite, sous réserve, pour les fonctionnaires, de la réglementation Fonction Publique à venir.

13 Situation de l agent à l issue du congé indemnisé en tout ou partie au titre du CET Que le congé ait été totalement ou pour partie indemnisé, la réintégration de l agent à l issue de la période de congé sollicité s effectuera sur la base de la rémunération équivalente à celle perçue par l agent au moment du départ en congé, assortie des augmentations générales intervenues pendant le congé. Cette réintégration s effectue dans les conditions suivantes : Š sur le poste d origine, pour tout congé d une durée inférieure ou égale à quatre mois, Š sur un poste similaire au sein du NOD (1), pour tout congé supérieur à quatre mois et inférieur à un an, ou selon les conditions spécifiques de réintégration du congé octroyé, si ces conditions sont plus favorables, Š selon les conditions de réintégration prévues par le congé octroyé, pour tout congé supérieur à une durée d un an. Lorsqu elle est requise par la réglementation en vigueur, la demande de réintégration doit intervenir dans les délais réglementaires prévus pour le congé ou la disponibilité accordée. 6. Contrôle interne - Risques majeurs (Cf. annexes 4 et 5) Il appartient au responsable des ressources humaines du NOD, aux personnes ayant reçu délégation de pouvoir ou de signature intervenant dans le processus de gestion du CET et celles en charge de la gestion administrative de l agent, de veiller à l application stricte des règles de procédure prévues et en particulier aux points suivants : - respect des limites maximales annuelles d affectation de jours au crédit du CET (par nature de congés et de repos), - respect des périodes d affectation, - défalcation des droits épargnés des droits à congés et repos acquis (CA, bonis, RE, RC, RCR, JRS) consécutivement à la demande d affectation de ces jours au CET, - respect des délais d utilisation du CET et de la durée minimale du congé octroyé, - suivi du congé pour la partie indemnisée et non indemnisée (situation administrative, indemnitaire, conditions de réintégration). (1) Réintégration au plus près du lieu d affectation initial, ou du groupement quand il existe.

14 434 ANNEXE 1 DEMANDE D'OUVERTURE D'UN COMPTE EPARGNE-TEMPS IDENTIFICATION DU DEMANDEUR ANNEXE 1 M MME MLLE NOM : PRÉNOM : IDENTIFIANT POSTE : N SS : GRADE/NIVEAU DE CONTRAT : ENTITE D'AFFECTATION/RATTACHEMENT : DEMANDE D'OUVERTURE D'UN CONGÉ ÉPARGNE TEMPS (CET) CONFORMÉMENT AUX MODALITÉS DE FONCTIONNEMENT PRÉVUES PAR L'ACCORD D'ENTREPRISE DU 7JUILLET A LE SIGNATURE DE L'AGENT RESERVE AU CHEF D'ETABLISSEMENT DATE DE RÉCEPTION DE LA DEMANDE DATE D'ENVOI À LA DIRECTION LE CHEF D'ÉTABLISSEMENT : NOM : PRÉNOM : SIGNATURE DECISION DE LA DIRECTION CET OUVERT À COMPTER DE LA DATE DE RÉCEPTION DE LA DEMANDE PAR LE CHEF D'ÉTABLISSEMENT DEMANDE REFUSÉE (MOTIF) : A LE SIGNATURE DU DIRECTEUR OU DE SON DÉLÉGUÉ HABILITÉ ORIGINAL CLASSÉ AU DOSSIER DE L'AGENT APRÈS MISE À JOUR DU FICHIER INFORMATIQUE LE COPIE TRANSMISE POUR REMISE À L'AGENT LE

15 435 ANNEXE 2 DEMANDE DE VERSEMENT DE JOURS AU COMPTE EPARGNE-TEMPS IDENTIFICATION DU DEMANDEUR ANNEXE 2 M MME MLE NOM : PRÉNOM : IDENTIFIANT POSTE : N SS : GRADE/NIVEAU DE RECRUTEMENT : ENTITE D'AFFECTATION/RATTACHEMENT : DETAIL DE LA DEMANDE TYPE : NOMBRE DE JOURS CONGÉS ANNUELS (1) REPOS EXCEPTIONNELS (1) BONIFICATIONS (1) REPOS COMPENSATEURS / REPOS COMPENSATEURS DE REMPLACEMENT REPOS COMPENSATEURS SPECIFIQUES (2) JOURS DE REPOS SUPPLÉMENTAIRES (3) (1) UNIQUEMENT DROITS ACQUIS L'ANNÉE N POUR UN VERSEMENT EFFECTUÉ ENTRE LE 1ER NOVEMBRE DE L'ANNÉE N ET LE 30 AVRIL DE L'ANNÉE N + 1 (2) REPOS COMPENSATEURS ACQUIS À COMPTER DU 1ER JANVIER 2000 JUSQU'AU PASSAGE DE L'ÉTABLISSEMENT À 35 HEURES (3) NE CONCERNE QUE LES CADRES SUPÉRIEURS SOUS CONVENTION INDIVIDUELLE DE FORFAIT A LE SIGNATURE DE L'AGENT RESERVE AU CHEF D'ETABLISSEMENT DATE DE RÉCEPTION DE LA DEMANDE DATE D'ENVOI À LA DIRECTION LE CHEF D'ÉTABLISSEMENT SOUSSIGNÉ ATTESTE QUE LES JOURS OBJET DE LA PRÉSENTE DEMANDE ONT ÉTÉ DÉBITÉS DES DROITS DE L'AGENT LE LE CHEF D'ÉTABLISSEMENT : NOM : PRÉNOM : SIGNATURE DECISION DE LA DIRECTION DEMANDE ACCEPTÉE EN TOTALITÉ DEMANDE ACCEPTÉE PARTIELLEMENT (DÉTAILS DES JOURS PRIS EN COMPTE ET MOTIF) : DEMANDE REFUSÉE (MOTIF) : A SIGNATURE DU DIRECTEUR OU DE SON DÉLÉGUÉ HABILITÉ LE ORIGINAL CLASSÉ AU DOSSIER DE L'AGENT APRÈS MISE À JOUR DU FICHIER INFORMATIQUE LE COPIE TRANSMISE POUR REMISE À L'AGENT LE (1) (1) SI DEMANDE REFUSÉE OU ACCEPTÉE PARTIELLEMENT LES DROITS DE L'AGENT DOIVENT ÊTRE RECONSTITUÉS AVANT REMISE À L'AGENT

16 436 ANNEXE 3 Le Compte Epargne Temps (vue d ensemble du dispositif) ALIMENTATION DU COMPTE UTILISATION DE L ÉPARGNE TEMPS AFFECTÉE AU CET y Nature : - congés annuels (CA) - repos exceptionnels (RE) - jours de bonification (BONIS) - repos compensateurs (RC/RCR) - jours de repos supplémentaires (JRS) Compte Compte Epargne Epargne- Temps Temps de de l agent l agent yy Indemnisation d un congé d au moins 1 mois (congés légaux et conventionnels) : - congé parental - congé d accompagnement d une personne en fin de vie - congé ou disponibilité pour création d entreprise - congé sabbatique - congé ou disponibilité pour convenances personnelles - autres congés et disponibilité non rémunérés prévus par le statut de l agent y Renonciation volontaire : clôture du compte et apurement progressif des jours affectés au CET en fonction des nécessités de service y abondement de l entreprise : - abondement général - abondement spécifique ZUS y Cessation (démission, licenciement, décès, ) CONSERVATION DES DROITS VERSÉS AU CET dans les cas suivants : - mobilité au sein de La Poste - mise à disposition d un fonctionnaire au sein d une filiale

17 437 ANNEXE 4 CONTRÔLE INTERNE - RISQUES MAJEURS Etape du processus Risque Conséquence du risque Ouverture du CET - Les conditions d ouverture ne sont pas vérifiées CET non valide Constitution de l épargne - Les limites maximales d affectation en jours (par nature de congés et globale) ne sont pas vérifiées - Les droits de l agent ne sont pas défalqués corrélativement à l épargne réalisée - Le droit à repos de l agent n est pas respecté : risque social et contentieux - Epargne non justifiée : surcoût en terme de masse salariale Octroi du congé indemnisé au titre du CET - Les conditions spécifiques d octroi du congé ne sont pas vérifiées Congé non valide Suivi du congé - Situation administrative de l agent non prise en compte dans le système d information - Absence de lien avec le service de paie - Risque contentieux - Surcoût en terme de masse salariale Fin du congé - Non-respect des règles de réintégration - Non-prise en compte de la situation de l agent dans la gestion prévisionnelle des effectifs - Réintégration en surnombre - Surcoût en terme de masse salariale

18 438 ANNEXE 5-1 CET : reconstitution du processus sous forme de diagramme Acteur Opération Fait générateur : un agent demande l ouverture d un CET Service RH gestionnaire Vérifie les conditions d ouverture (ancienneté, absence de compte déjà existant, absence de renonciation à un CET dans les 2 années précédentes) Ouverture du CET Service RH gestionnaire L'agent remplit les conditions NON Fait de clôture : refus d ouverture OUI Fait de clôture : Ouverture du compte

19 439 ANNEXE 5-2 CET : reconstitution du processus sous forme de diagramme Acteur Opération Fait générateur : un agent demande une affectation de jours de CA ou de repos dans son CET Constitution de droits inscrits au CET Chef d établissement Service RH gestionnaire Service RH gestionnaire Vérifie l existence des droits acquis et valide la demande de l agent Déduit les droits épargnés des droits acquis de l agent en contrepartie des droits à inscrire au CET Vérifie les conditions (situation administrative de l agent, période autorisée, plafonds par catégorie d alimentation non dépassés) Totalement OUI Partiellement NON Fait de clôture : refus d affectation des jours au CET notification de la décision à l établissement (pour reconstitution des droits) ainsi qu à l agent Fait de clôture : le compte est crédité du nombre de jours épargnés et la décision est notifiée à l établissement, ainsi qu à l agent Fait de clôture : le compte est crédité du nombre de jours autorisés. Notification de la décision à l établissement (pour reconstitution partielle des droits) ainsi qu à l agent

20 440 ANNEXE 5-3 CET : reconstitution du processus sous forme de diagramme Acteur Opération Fait générateur : l agent demande un congé sans solde ou sans traitement avec une indemnisation partielle ou totale au titre du CET Chef d établissement Vérifie que l agent remplit les conditions requises pour obtenir le congé demandé Fait de clôture : pas d utilisation du CET OUI Service RH gestionnaire Vérifie que le congé sollicité a été octroyé NON Fait de clôture : pas d utilisation du CET OUI Service RH gestionnaire Applique les règles d abondement si le type de congés le justifie Vérifie que les droits inscrits au CET (abondement inclus) et la durée du congé sont supérieurs ou égaux à 26 jours NON Fait de clôture : pas d utilisation du CET OUI Fait de clôture : les droits utilisés sont débités du CET, clôture du CET (sauf exceptions)

21 441 ANNEXE 6 ACCORD RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS Entre La Poste, dont le siège est situé 4, quai du Point du Jour, à Boulogne-Billancourt, représentée par son Directeur des Ressources Humaines et des Relations Sociales, Georges LEFEBVRE d'une part, et les organisations syndicales représentatives suivantes : Fédération Syndicaliste Force Ouvrière des Travailleurs des Postes et des Télécommunications (FO) ; Fédération Unifiée CFDT des Postes et des Télécommunications (FUPT - CFDT) ; Fédération CFTC des Postes et des Télécommunications (CFTC - P/T) ; Union des Syndicats des Cadres CFE - CGC de La Poste et de France Télécom (CGC - PTT) ; pour les catégories de personnel qu'elle représente, Il a été convenu et arrêté ce qui suit : Préambule. L évolution des organisations de travail est l occasion d une réflexion sur la gestion du temps individuel et sur la prise en compte de souhaits ou de besoins personnels de temps de repos ou de congés qui peuvent être modulés de façon à répondre aux équilibres individuels, familiaux ou professionnels, tout en garantissant à l entreprise, et à l ensemble de ses salariés, la poursuite d une activité de service et de production en adéquation avec sa stratégie de développement. Le Compte Epargne Temps (CET) est une faculté nouvelle offerte aux postiers qui le souhaiteront, pour réaliser des projets personnels ou faire face à une situation familiale spécifique dans le cadre de leur vie professionnelle. Il ne constitue donc pas un outil d organisation ou de réduction du temps de travail.

22 442 Prévu par le Code du travail (art. L ) et l accord cadre sur le dispositif d application de l Aménagement et de la Réduction du Temps de Travail signé le 17 février 1999, le CET s inscrit dans la démarche entreprise par la Direction Générale de La Poste visant à offrir à tous les postiers de nouvelles possibilités d un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Fondé sur le volontariat, le CET offre aux personnels permanents de La Poste, qu ils soient fonctionnaires, agents contractuels de droit public ou privé (CDI et CDII), l opportunité d épargner, s ils le désirent, un certain nombre de jours de congé ou de repos sur un compte spécifique, pour bénéficier, au moment souhaité, d une indemnisation, partielle ou totale, d un congé à l origine sans solde, sur la base du salaire perçu au moment de la prise du congé. Le présent accord reprend les dispositions de l accord du 16 mars 1999 pour le développement spécifique de La Poste en zone urbaine sensible concernant le CET, en y substituant les dispositions du présent accord lorsque celles-ci sont plus favorables. Les mesures prévues dans le présent accord sont applicables aux fonctionnaires, sous réserve des dispositions Fonction Publique à venir. En cas de besoin, la mise en conformité du présent accord avec les dispositions Fonction Publique sera réalisée par avenant. Article 1 Ancienneté minimale L ancienneté minimale requise pour solliciter l ouverture d un CET est d un an à La Poste. Cette condition d ancienneté concerne l ensemble des personnels permanents, y compris les agents affectés dans une zone urbaine sensible. Article 2 Alimentation du Compte Epargne Temps Afin de garantir un temps de repos annuel minimum à chaque postier, le nombre maximal de jours pouvant alimenter le CET ne pourra excéder 22 jours par an, au titre de l un ou l autre des jours de congé, ou de repos, suivants : dix jours de congés annuels maximum par an ; six repos compensateurs (fonctionnaires et agents contractuels de droit public) ou six repos compensateurs de remplacement (agents contractuels

23 443 de droit privé) maximum par an (1) ; quatre repos exceptionnels par an ; deux jours de bonification par an (1). Par ailleurs, les cadres supérieurs bénéficiant d une convention individuelle de forfait, prévue par l accord d entreprise du 4 avril 2000, pourront affecter tout ou partie de leurs jours de repos sur leur Compte Epargne Temps, dans la limite maximale globale de 22 jours par an. Enfin, pour l année 2000, année de création du CET à La Poste, pourront être affectés au CET, à titre exceptionnel et en substitution des autres modes d alimentation prévus ci-dessus, tout ou partie des RCR et RC acquis pendant la période allant du 1 er janvier 2000 à la date de réorganisation de l établissement à 35 heures, dans la limite maximale globale de 22 jours. Article 3 Abondement Œ Cas général : Le nombre de jours de congé ou de repos versé au CET est abondé de 20%, pour la partie utilisée, lors de la prise de l un ou l autre des congés sans solde, ou sans traitement suivants : congé d accompagnement d une personne en fin de vie ; congé pour création d entreprise ; congé ou disponibilité sans solde ou sans traitement précédant de manière jointive un départ à la retraite à l âge de 60 ans ou moins, à l exclusion de toute autre forme de congé de fin de carrière ou de cessation anticipée d activité. Toute modification des dispositifs de retraite actuellement en vigueur à La Poste pourrait amener les parties signataires à revoir ou compléter les présentes dispositions. Œ Postiers affectés en ZUS : Conformément à l accord pour le développement d une politique spécifique de La Poste en zone urbaine sensible, toute alimentation du compte sous quelque (1) Dans le cas où les agents ne disposeraient pas de l'un ou l'autre des deux jours de bonification, cette possibilité d'alimentation sera reportée sur les repos compensateurs, ou les repos compensateurs de remplacement.

24 444 forme que ce soit, dans la mesure où elle correspond à l un des modes d alimentation prévue par le présent accord, est majorée de 25%, dès lors qu elle demeure au crédit de ce compte pendant une période d au moins un an. Ces droits majorés restent acquis à l agent quittant un établissement situé en ZUS. Dès lors qu il est affecté hors ZUS, le fonctionnement du CET de l agent concerné s inscrit dans le dispositif général concernant l ensemble des postiers. Les conditions d abondement prévues pour l ensemble des postiers sont applicables aux agents des ZUS. Article 4 Congés possibles, délai d'utilisation du CET Le CET peut être utilisé à l occasion de l un ou l autre des congés légaux, statutaires ou conventionnels sans solde ou sans traitement, en fonction du statut juridique (fonctionnaire, agent contractuel de droit public ou privé) du postier concerné, et dans la mesure où les conditions légales et réglementaires d octroi sont remplies (exemples : congé parental d éducation, congé pour création ou reprise d entreprise, disponibilité ou congé pour convenance personnelle, congé sabbatique, etc ). La durée minimale du congé sans traitement, ou sans solde, sollicité ne pourra être inférieure à un mois ou 26 jours. La durée du congé sollicité pourra être égale, ou supérieure, à celle correspondant aux droits acquis dans le CET. Dans le cas où elle serait supérieure, le début du congé est indemnisé en fonction du nombre de jours capitalisés au sein du CET, la partie restante étant sans solde ou sans traitement. Le congé doit être pris avant l expiration d un délai de cinq ans à compter de la date à laquelle l agent a accumulé un nombre de jours de congé égal au minimum à un mois ou 26 jours. Lorsque l agent a un enfant âgé de moins de seize ans à l expiration de ce délai, ou lorsque l un des parents du salarié est dépendant, ou âgé de plus de soixantequinze ans, la période dans laquelle il doit utiliser ses droits à congés est portée à dix ans. Le CET peut également être utilisé par les agents âgés de plus de cinquante ans désirant cesser leur activité, de manière progressive ou totale, sans que la limite de cinq ans fixée au quatrième alinéa, leur soit opposable.

25 445 Ces dispositions s appliquent également aux agents affectés en zone urbaine sensible au moment de l ouverture du CET. Article 5 - CET et mobilité En cas de mobilité au sein de La Poste, ou pour les fonctionnaires d une mise à disposition au sein d une filiale de La Poste, le CET perdure sans discontinuité. Lors de la mutation d un agent affecté en ZUS dans un établissement situé hors ZUS, le CET se poursuit dans les conditions suivantes : les droits acquis en matière d abondement perdurent, mais à compter de la date de la nouvelle affectation, le CET perd sa spécificité ZUS et relève des dispositions générales consignées dans le présent accord. Article 6 - Situation de l'agent pendant le congé La période de congé ouvrant droit à une indemnité au titre du CET est assimilée à une période d activité, en particulier pour les droits à avancement et retraite, sous réserve, pour les fonctionnaires, de la réglementation Fonction Publique à venir. L indemnisation est calculée sur l ensemble du salaire perçu au moment de la prise du congé, dans la limite du nombre de jours capitalisés. Article 7 - Réintégration à l'issue du congé Que le congé ait été totalement ou pour partie indemnisé, la réintégration de l agent à l issue de la période de congé sollicité s effectuera sur la base de la rémunération équivalente à celle perçue par l agent au moment du départ en congé, assortie des augmentations générales intervenues pendant le congé. Cette réintégration s effectue dans les conditions suivantes : sur le poste d origine, pour tout congé d une durée inférieure ou égale à quatre mois ; sur un poste similaire au sein du NOD, pour tout congé supérieur à quatre mois et inférieur ou égal à un an, ou selon les conditions spécifiques de réintégration du congé octroyé, si ces conditions sont plus favorables ; selon les conditions de réintégration prévues par le congé octroyé, pour tout congé supérieur à une durée d un an.

26 446 Article 8 - Renonciation, cessation L agent peut renoncer à l utilisation de son compte, en respectant un préavis de 6 mois. Dans ce cas et selon le nombre de jours capitalisés, il lui appartiendra de solder son CET par la prise d une ou plusieurs périodes de congé, qui en tout état de cause seront déterminées en fonction des nécessités de service, et en accord avec le supérieur hiérarchique. La renonciation au CET interdit toute réouverture d un autre compte avant un délai de deux ans. En cas de rupture du contrat de travail, l agent perçoit une indemnité compensatrice d un montant équivalant aux droits acquis dans le cadre du CET, sur la base du salaire perçu au moment de la liquidation du compte. Cette indemnisation a le caractère d un salaire. Elle est soumise aux cotisations sociales dans les conditions de droit commun. Article 9 - Dispositions finales Œ Durée : Le présent accord, conclu pour une durée illimitée, est applicable à compter de la date de sa signature. Œ Révision : Chaque partie signataire peut demander la révision du présent accord. La demande de révision doit être accompagnée d un nouveau projet de texte relatif aux points sujets à révision. La partie demandant la révision doit le faire par envoi recommandé avec avis de réception. La discussion s engagera dans un délai de deux mois au plus, à compter de la date de l avis de réception. En tout état de cause, les clauses dont la modification est demandée resteront en vigueur jusqu à la mise en application des clauses nouvelles qui leur seront éventuellement substituées. Œ Dénonciation : Toute demande de dénonciation du présent accord par l une des parties signataires sera portée à la connaissance des autres parties, par pli recommandé avec avis de réception. La dénonciation deviendra effective à l issue d un préavis de trois mois. Une nouvelle négociation s engagera dans un délai d un mois au

27 447 plus, à compter de cette date. Le présent accord restera en vigueur jusqu à la date d application des nouvelles dispositions. Œ Commission de suivi : Une commission de suivi constituée des représentants de La Poste et des organisations syndicales signataires est créée pour effectuer le suivi des dispositions du présent accord. Cette commission se réunira à l issue de la 1 re année d application de l accord ou à la demande de deux syndicats signataires au moins. ACCORD RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS Signatures Fait à Boulogne-Billancourt, le 7 juillet 2000 Le Directeur des ressources humaines et des relations sociales Georges LEFEBVRE Pour les organisations syndicales Fédération Syndicaliste Force Ouvrière des Travailleurs des Postes et des Télécommunications FO Christiane CHAPARD Fédération Unifiée CFDT des Postes et des Télécommunications - FUPT CFDT Roland DUFOUR Fédération CFTC des Postes et des Télécommunications Union des Syndicats des Cadres CFE - CGC de La Poste et de France Télécom Bernard POISSON Jean-Marie ROUY

28 448

29 449

30 450

31 451

32 I M P R I M E R I E N A T I O N A L E

DISPOSITIONS DIVERSES 1 - SITUATION ADMINISTRATIVE DES ASSISTANTS SOCIAUX

DISPOSITIONS DIVERSES 1 - SITUATION ADMINISTRATIVE DES ASSISTANTS SOCIAUX Guide Mémento Recueil - PQ Détermination des situations administratives dans la NGRH DISPOSITIONS DIVERSES 1 - SITUATION ADMINISTRATIVE DES ASSISTANTS SOCIAUX Précision du service concepteur du Recueil

Plus en détail

AVENANT DU 6 AVRIL 2006

AVENANT DU 6 AVRIL 2006 Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales Direction du Développement Social Compte Epargne Temps AVENANT DU 6 AVRIL 2006 13/04/06 1 Sommaire PREAMBULE...3 ARTICLE 1 : CHAMP D APPLICATION...3

Plus en détail

Guide Compte-Epargne-Temps

Guide Compte-Epargne-Temps Juillet 2000 Guide Compte-Epargne-Temps - Nos analyses et positions - Les textes et nos commentaires. Un peu d'histoire... La création du Compte Epargne-Temps remonte à la loi du 25 juillet 1994, le compte

Plus en détail

circulaire du 10 mai 2006

circulaire du 10 mai 2006 429 année service téléphone document 2006 drhrs 01 55 44 27 15 RH 68 01 55 44 27 31 permanent circulaire du 10 mai 2006 Compte Epargne-Temps Références : Loi n 2005-296 du 31 mars 2005 portant réforme

Plus en détail

Accord collectif de travail relatif au Compte Épargne - Temps des salariés de l AFPA

Accord collectif de travail relatif au Compte Épargne - Temps des salariés de l AFPA Accord collectif de travail relatif au Compte Épargne - Temps des salariés de l AFPA Version consolidée 1/13 Préambule La création du Compte Epargne-Temps avait été prévue par l article 23 de l accord

Plus en détail

5 - REPOS COMPENSATEUR OBLIGATOIRE (RCO) ET CONTINGENT ANNUEL D HEURES SUPPLEMENTAIRES (voir diagramme en annexe à l'article 5)

5 - REPOS COMPENSATEUR OBLIGATOIRE (RCO) ET CONTINGENT ANNUEL D HEURES SUPPLEMENTAIRES (voir diagramme en annexe à l'article 5) BRH 2001 RH 9 du 29.01.2001 5 - REPOS COMPENSATEUR OBLIGATOIRE (RCO) ET CONTINGENT ANNUEL D HEURES SUPPLEMENTAIRES (voir diagramme en annexe à l'article 5) Les heures supplémentaires déterminées au 42

Plus en détail

circulaire du 30 novembre 2007

circulaire du 30 novembre 2007 1075 année service téléphone document 2007 drhrs/dds 01 55 44 27 31 RH 131 01 55 44 27 15 permanent circulaire du 30 novembre 2007 Compte Epargne Temps : monétisation exceptionnelle au titre de 2007 Références

Plus en détail

mode d emploi Le temps de travail

mode d emploi Le temps de travail mode d emploi Le temps de travail Dans son volet consacré au temps de travail, LA LOI DU 20 AOUT 2008 poursuit 4 objectifs principaux : p élargir l espace de la négociation collective, plus particulièrement

Plus en détail

AVENANT n 2 de REVISION à l ACCORD du 26 juin 1998 RELATIF au COMPTE EPARGNE TEMPS

AVENANT n 2 de REVISION à l ACCORD du 26 juin 1998 RELATIF au COMPTE EPARGNE TEMPS Le 6 mai 2002 AVENANT n 2 de REVISION à l ACCORD du 26 juin 1998 RELATIF au COMPTE EPARGNE TEMPS Entre le CREDIT LYONNAIS, représenté par Monsieur Jérôme BRUNEL, Directeur des Relations Humaines et Sociales

Plus en détail

Le Compte Epargne Temps

Le Compte Epargne Temps Direction des ressources humaines et des relations sociales Direction du développement social Statuts et convention Destinataires Tous services Contact Tél : 01 55 44 27 15/18/31 Fax : E-mail : Date de

Plus en détail

ACCORD INTERPROFESSIONNEL PORTANT CREATION DU PEI ET DU PPESVI «Epargne salariale Professions Libérales» (ES-PL)

ACCORD INTERPROFESSIONNEL PORTANT CREATION DU PEI ET DU PPESVI «Epargne salariale Professions Libérales» (ES-PL) ACCORD INTERPROFESSIONNEL PORTANT CREATION DU PEI ET DU PPESVI «Epargne salariale Professions Libérales» (ES-PL) AVENANT D INSTAURATION DU PERCO-I- ES - PL A compter du 1 er janvier 2005, la loi du 21

Plus en détail

ACCORD DE COMPTE EPARGNE TEMPS

ACCORD DE COMPTE EPARGNE TEMPS (7BB) ACCORD DE COMPTE EPARGNE TEMPS Entre les parties L UNITE ECONOMIQUE ET SOCIALE UES du GROUPE MALAKOFF représentée par Monsieur Stéphane ROSTAND Directeur des Ressources Humaines Et Les représentants

Plus en détail

AVENANT DU 6 FÉVRIER 2015

AVENANT DU 6 FÉVRIER 2015 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 8723. TRAVAUX D AMÉNAGEMENT ET D ENTRETIEN FORESTIERS (Gironde, Landes et Lot-et-Garonne)

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective régionale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective régionale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3234 Convention collective régionale IDCC : 1391. MANUTENTION ET NETTOYAGE SUR LES AÉROPORTS (Région

Plus en détail

LA RUPTURE CONVENTIONNELLE DU CDI

LA RUPTURE CONVENTIONNELLE DU CDI LA RUPTURE CONVENTIONNELLE DU CDI Elle obéit à une procédure spécifique (entretien(s) entre les parties, homologation de la convention.), elle est entourée d un certain nombre de garanties pour le salarié

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3339 Convention collective nationale IDCC : 2603. PRATICIENS-CONSEILS DU RÉGIME

Plus en détail

Quelles sont les indemnités auxquelles a droit un salarié licencié?

Quelles sont les indemnités auxquelles a droit un salarié licencié? Important! Certaines indemnités peuvent être augmentées par la convention collective ou le contrat de travail. Quelles sont les indemnités auxquelles a droit un salarié licencié? L indemnité légale de

Plus en détail

BULLETIN DE SALAIRE. Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant :

BULLETIN DE SALAIRE. Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant : BULLETIN DE SALAIRE Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant : l employeur (nom, adresse, numéro d immatriculation, code

Plus en détail

de l Agent Contractuel et non Titulaire de la Fonction Publique Hospitalière

de l Agent Contractuel et non Titulaire de la Fonction Publique Hospitalière de l Agent Contractuel et non Titulaire de la Fonction Publique Hospitalière Ce fascicule réservé exclusivement aux Contractuels et non Titulaires, est basé sur les différents Décrets, Lois, Circulaires,

Plus en détail

Révision de la Convention collective territoriale Méthode. A.I.P. - 29 mars 2012

Révision de la Convention collective territoriale Méthode. A.I.P. - 29 mars 2012 CONVENTION COLLECTIVE DES INDUSTRIES MÉTALLURGIQUES, MECANIQUES ET CONNEXES DE LA GIRONDE ET DES LANDES Avenant du 18 février 2011 (étendu par arrêté du 1 er mars 2012 J.O. du 13) A.I.P. - 29 mars 2012

Plus en détail

+ INSTITUT N A T l 0 N A L A R C H É 0 L 0 G I Q U -E S PR-ÉVENTIVES + ++ + NOTE

+ INSTITUT N A T l 0 N A L A R C H É 0 L 0 G I Q U -E S PR-ÉVENTIVES + ++ + NOTE INSTITUT N A T l N A L D RCH-RCHS A R C H É L G I Q U - S PR-ÉVNTIVS NOT metteur : Le Directeur des Ressources Humaines Ref: DRH/FP/CD/KJ/4/26/N Date : 1 7/3/24 Objet: COMPT PARGN-TMPS. Destinataires :

Plus en détail

SANTÉ ETABLISSEMENTS DE SANTÉ. Personnel

SANTÉ ETABLISSEMENTS DE SANTÉ. Personnel SANTÉ ETABLISSEMENTS DE SANTÉ Personnel MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Direction de l hospitalisation et de l organisation des soins Sous-direction des professions

Plus en détail

Compte Epargne Temps.

Compte Epargne Temps. Destinataires Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales Direction des Relations Sociales, des Règles RH et du Logement Social Diffusion nationale Tous services Contact Date de validité

Plus en détail

ACCORD NATIONAL DU 28 JUILLET 1998, SUR L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS LA MÉTALLURGIE MODIFIÉ PAR AVENANT DU 29 JANVIER 2000*

ACCORD NATIONAL DU 28 JUILLET 1998, SUR L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS LA MÉTALLURGIE MODIFIÉ PAR AVENANT DU 29 JANVIER 2000* ACCORD NATIONAL DU 28 JUILLET 1998, SUR L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS LA MÉTALLURGIE MODIFIÉ PAR AVENANT DU 29 JANVIER 2000* PRÉAMBULE La situation de l emploi est une préoccupation pour tous. Réduire

Plus en détail

Mesdames et messieurs les directeurs des caisses d'assurance retraite et de la santé au travail et des caisses générales de sécurité sociale

Mesdames et messieurs les directeurs des caisses d'assurance retraite et de la santé au travail et des caisses générales de sécurité sociale Circulaire Objet : dont la date d effet est fixée à compter du 1 er janvier 2015 Référence : 2014-65 Date : 23 décembre 2014 Direction juridique et de la réglementation nationale Département réglementation

Plus en détail

CONSEQUENCES SUR LES PERSONNELS DE LA FUSION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPERATION INTERCOMMUNALE A FISCALITE PROPRE

CONSEQUENCES SUR LES PERSONNELS DE LA FUSION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPERATION INTERCOMMUNALE A FISCALITE PROPRE CONSEQUENCES SUR LES PERSONNELS DE LA FUSION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPERATION INTERCOMMUNALE A FISCALITE PROPRE L article L. 5211-41-3 du CGCT garantit que «l ensemble des personnels des EPCI

Plus en détail

TPAS 2016 pour les personnels n'exerçant pas des fonctions comportant des facteurs de pénibilité

TPAS 2016 pour les personnels n'exerçant pas des fonctions comportant des facteurs de pénibilité DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES GROUPE Direction de l'economie RH et des Ressources Destinataires Diffusion nationale Tous services Contact Correspondants Rh Branches Tél : Fax : E_mail: Date de validité

Plus en détail

AVENANT N 18 DU 13 MAI 2014

AVENANT N 18 DU 13 MAI 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3348 Convention collective nationale IDCC : 2666. CONSEILS D ARCHITECTURE, D URBANISME ET DE L ENVIRONNEMENT AVENANT

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CET (COMPTE EPARGNE TEMPS)

REGLEMENT INTERIEUR DU CET (COMPTE EPARGNE TEMPS) Ville et CCAS REGLEMENT INTERIEUR DU CET (COMPTE EPARGNE TEMPS) page 1/8 Sommaire OUVERTURE DU COMPTE EPARGNE TEMPS ALIMENTATION DU COMPTE EPARGNE TEMPS CAS PARTICULIER DES AGENTS ANNUALISÉS UTILISATION

Plus en détail

circulaire du 28 juillet 2004

circulaire du 28 juillet 2004 469 année service téléphone document 2004 drrh/drsp 01 55 44 27 17 RH 70 permanent circulaire du 28 juillet 2004 Diverses dispositions relatives aux examens médicaux applicables aux salariés de droit privé

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3060 Convention collective nationale IDCC : 1930. MEUNERIE AVENANT N 44 DU 7

Plus en détail

ACCORD RELATIF AU TEMPS DE DEPLACEMENT POUR FORMATION PROFESSIONNELLE

ACCORD RELATIF AU TEMPS DE DEPLACEMENT POUR FORMATION PROFESSIONNELLE ACCORD RELATIF AU TEMPS DE DEPLACEMENT POUR FORMATION PROFESSIONNELLE ENTRE LES SOUSSIGNES : HSBC France, dont le siège social est situé 103, avenue des Champs Elysées, 75008 PARIS, représenté par Madame

Plus en détail

Note sur la Formation Professionnelle tout au Long de la Vie (couramment nommée FPTLV) Mise à jour Juin 2009

Note sur la Formation Professionnelle tout au Long de la Vie (couramment nommée FPTLV) Mise à jour Juin 2009 Ministère du travail des relations sociales, de la famille et de la solidarité Ministère de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative Note sur la Formation Professionnelle tout au Long

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3175 Convention collective nationale IDCC : 1909. ORGANISMES DE TOURISME

Plus en détail

30/ MISE EN PLACE DES NOUVELLES DISPOSITIONS RELATIVES AU COMPTE ÉPARGNE TEMPS (C.E.T.)

30/ MISE EN PLACE DES NOUVELLES DISPOSITIONS RELATIVES AU COMPTE ÉPARGNE TEMPS (C.E.T.) FINANCES ET RESSOURCES HUMAINES CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE --- SÉANCE PUBLIQUE DU 30 SEPTEMBRE 2010 N 2010-169 30/ MISE EN PLACE DES NOUVELLES DISPOSITIONS RELATIVES AU COMPTE ÉPARGNE

Plus en détail

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE INDUSTRIE TEXTILE GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE SALARIÉS NON CADRES CONDITIONS GÉNÉRALES N 3760 Incapacité temporaire de travail SOMMAIRE ARTICLE 1 OBJET DU CONTRAT 3 ARTICLE 2 SOUSCRIPTION DU CONTRAT 3

Plus en détail

Le Droit Individuel à la Formation

Le Droit Individuel à la Formation Le Droit Individuel à la Formation S O M M A I R E : Définition Bénéficiaires Conditions Procédure Déroulement Prise en charge Portabilité du DIF CDD & DIF Le C.I.F J A N V I E R 2 0 1 3 L e Droit Individuel

Plus en détail

Nom du Document : LE CONTRAT A DUREE DETERMINEE : RAPPEL DES REGLES DU JEU

Nom du Document : LE CONTRAT A DUREE DETERMINEE : RAPPEL DES REGLES DU JEU LE CONTRAT A DUREE DETERMINEE FICHE CONSEIL Nom du Document : LE CONTRAT A DUREE DETERMINEE : Page : 1/12 EN BREF Le contrat à durée déterminée, quel que soit son motif, ne peut avoir ni pour objet ni

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE DU PERSONNEL DES CABINETS MEDICAUX. Avenant n 64 - - - -

CONVENTION COLLECTIVE DU PERSONNEL DES CABINETS MEDICAUX. Avenant n 64 - - - - CONVENTION COLLECTIVE DU PERSONNEL DES CABINETS MEDICAUX Le 1 er juillet 2014, entre : Avenant n 64 - - - - - La CONFEDERATION DES SYNDICATS MEDICAUX FRANCAIS (C.S.M.F.) - La FEDERATION DES MEDECINS DE

Plus en détail

Accord N 36 Le Compte Epargne Temps au GIE AtlantiCA En date du 25 septembre 2008

Accord N 36 Le Compte Epargne Temps au GIE AtlantiCA En date du 25 septembre 2008 Accord N 36 Le Compte Epargne Temps au GIE AtlantiCA En date du 25 septembre 2008 Les organisations syndicales signataires : CFDT, SNECA-CGC, SUD AtlantiCA TABLE DES MATIERES L ACCORD INDEX TABLE DES MATIERES

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3168 Convention collective nationale IDCC : 1147. PERSONNEL DES CABINETS MÉDICAUX AVENANT N 64 DU 1 ER JUILLET

Plus en détail

«Questions réponses» relatif à la rupture conventionnelle

«Questions réponses» relatif à la rupture conventionnelle «Questions réponses» relatif à la rupture conventionnelle en application de la loi n 2008-596 du 25 juin 2008, du décret n 2008-715 du 18 juillet 2008 et de l arrêté ministériel du 18 juillet 2008 mis

Plus en détail

L ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANCAISE

L ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANCAISE ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANCAISE ----------- NOR : TRA0200677DL DELIBERATION N 2002-148 APF DU 7 NOVEMBRE 2002 modifiant les dispositions de la délibération n 91-2 AT du 16 janvier 1991 modifiée portant

Plus en détail

Convention chômage 2014

Convention chômage 2014 Convention chômage 2014 85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Note d information du 2 juillet 2014 Mise à jour le 13 août 2015

Plus en détail

ACCORD SUR LA CREATION D UN COMPTE EPARGNE TEMPS (CET)

ACCORD SUR LA CREATION D UN COMPTE EPARGNE TEMPS (CET) ACCORD SUR LA CREATION D UN COMPTE EPARGNE TEMPS (CET) ENTRE LES SOUSSIGNES : L'Office International de l'eau, Association loi 1901, dont le siège social est situé 21 rue de Madrid 75008 PARIS, immatriculée

Plus en détail

Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales ACCORD DU 6 JUIN 2006. La Promotion à La Poste 1/16

Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales ACCORD DU 6 JUIN 2006. La Promotion à La Poste 1/16 Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales La Promotion à La Poste ACCORD DU 6 JUIN 2006 La Promotion à La Poste 1/16 Sommaire PREAMBULE...3 CHAPITRE 1: LES OBJECTIFS...3 CHAPITRE 2: LES

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3037 Convention collective nationale IDCC : 1921. PERSONNEL DES HUISSIERS DE

Plus en détail

Accord instituant un Compte Épargne Temps

Accord instituant un Compte Épargne Temps Préambule...2 Article 1 Bénéficiaires...2 Article 2 Alimentation du compte...2 2-1 Des congés payés annuels...2 2-2 Des jours de repos ARTT...2 2-3 Nombre maximum de jours cumulables au titre des congés

Plus en détail

LE COMPTE EPARGNE TEMPS

LE COMPTE EPARGNE TEMPS CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 6 bis rue Olivier de Clisson B.P. 161 56005 VANNES CEDEX Tél. : 02.97.68.16.00 Fax : 02.97.68.16.01 Circulaire n 05-14 du 7 juin 2005 AMENAGEMENT

Plus en détail

CCN des acteurs du lien social et familial (4 juin 1983) Mise à jour Janvier 2016 page 23

CCN des acteurs du lien social et familial (4 juin 1983) Mise à jour Janvier 2016 page 23 CHAPITRE IV DUREE ET CONDITIONS DE TRAVAIL Article 1 er Dispositions générales sur la durée et l organisation du travail 1.1 Durée conventionnelle du travail La durée conventionnelle du travail est fixée

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3332 Convention collective nationale IDCC : 2564. VÉTÉRINAIRES (Praticiens salariés) AVENANT N 30 DU 19 OCTOBRE 2011

Plus en détail

ANNEXE 8-1. 2) Les salariés atteints d une pathologie survenue antérieurement à la date du présent accord.

ANNEXE 8-1. 2) Les salariés atteints d une pathologie survenue antérieurement à la date du présent accord. ANNEXE 8-1 Accord relatif à la prévoyance du 27 mars 1997 modifié par l avenant n 2 du 22 octobre 2001, l avenant n 3 du 25 mars 2009 et l avenant n 4 du 15 juillet 2009 Article 1 - Objet de l accord et

Plus en détail

Le contrat en CDD. Dans quels cas peut-on embaucher sous contrat à durée déterminée?

Le contrat en CDD. Dans quels cas peut-on embaucher sous contrat à durée déterminée? Le contrat en CDD La conclusion d un contrat à durée déterminée (CDD) n est possible que pour l exécution d une tâche précise et temporaire et seulement dans les cas énumérés par la loi. Il doit obligatoirement

Plus en détail

ENTRE : RENAULT s.a.s. Représentée par M. Gérard LECLERCQ. Directeur Ressources Humaines Groupe ET : Les organisations syndicales ci-dessous :

ENTRE : RENAULT s.a.s. Représentée par M. Gérard LECLERCQ. Directeur Ressources Humaines Groupe ET : Les organisations syndicales ci-dessous : ACCORD SOCIAL DE CRISE DU 27 MARS 2009 ENTRE : RENAULT s.a.s. Représentée par M. Gérard LECLERCQ Directeur Ressources Humaines Groupe D'une part, ET : Les organisations syndicales ci-dessous : C.F.D.T.

Plus en détail

Le congé de présence parentale

Le congé de présence parentale MINISTERE DE LA JUSTICE Le congé de présence parentale Guide du congé de présence parentale des fonctionnaires et des agents non titulaires de la direction de la protection judiciaire Juillet 2007 1 Guide

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3350 Convention collective nationale IDCC : 2683. PORTAGE DE PRESSE AVENANT DU

Plus en détail

instruction du 29 avril 1997

instruction du 29 avril 1997 337 année service téléphone document 1997 doigrh/rcs 01 44 12 18 23 RH 49 01 44 12 16 29 permanent instruction du 29 avril 1997 Informations complémentaires sur le congé de fin d'activité accordé aux fonctionnaires

Plus en détail

AVENANT N 42 DU 11 MAI 2010

AVENANT N 42 DU 11 MAI 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3245 Convention collective nationale IDCC : 1501. RESTAURATION RAPIDE AVENANT N 42 DU 11 MAI 2010 RELATIF

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3034 Convention collective nationale IDCC : 1090. SERVICES DE L AUTOMOBILE (Commerce et réparation de l automobile, du

Plus en détail

handicap au travail : quels sont Vos droits? comment se déclarer? 34 /

handicap au travail : quels sont Vos droits? comment se déclarer? 34 / 34 / HANDICAP AU TRAVAIL : QUELS SONT VOS DROITS? COMMENT SE DÉCLARER? Grâce à la loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées,

Plus en détail

circulaire du 19 avril 2000

circulaire du 19 avril 2000 267 année service téléphone document 2000 doigrh/rpg3 01 44 12 17 42 01 44 12 17 39 01 44 12 17 34 RH 22 permanent circulaire du 19 avril 2000 Réglementation afférente au temps de travail et aux congés

Plus en détail

TEXTES PARUS AU JOURNAL OFFICIEL

TEXTES PARUS AU JOURNAL OFFICIEL TEXTES PARUS AU JOURNAL OFFICIEL Journal officiel du 16 juin 2011 Arrêté du 15 juin 2011 portant agrément des accords relatifs aux annexes I à XII au règlement général annexé à la convention du 6 mai 2011

Plus en détail

LOI DU 20 AOUT 2008 PORTANT RENOVATION DE LA DEMOCRATIE SOCIALE ET REFORME DU TEMPS DE TRAVAIL L essentiel

LOI DU 20 AOUT 2008 PORTANT RENOVATION DE LA DEMOCRATIE SOCIALE ET REFORME DU TEMPS DE TRAVAIL L essentiel N 113 SOCIAL n 42 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 26 septembre 2008 ISSN 1769-4000 LOI DU 20 AOUT 2008 PORTANT RENOVATION DE LA DEMOCRATIE SOCIALE ET REFORME DU TEMPS DE TRAVAIL L essentiel

Plus en détail

LE DISPOSITIF DE CUMUL EMPLOI / RETRAITE

LE DISPOSITIF DE CUMUL EMPLOI / RETRAITE 09/09/09 LE DISPOSITIF DE CUMUL EMPLOI / RETRAITE fiches pratiques SOMMAIRE introduction le cumul emploi-retraite dans le régime général de la sécurité sociale 1. Conditions d ouverture du droit au cumul

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR CONCERNANT LE COMPTE EPARGNE-TEMPS

REGLEMENT INTERIEUR CONCERNANT LE COMPTE EPARGNE-TEMPS REGLEMENT INTERIEUR CONCERNANT LE COMPTE EPARGNE-TEMPS Après avis du Comité Technique Paritaire le 11 décembre 2009 (adopté par délibération du Conseil Municipal le 23 décembre 2009) Article 1 er : Présentation

Plus en détail

Avenant à la CC des Industries Métallurgiques, Mécaniques et connexes de l Aisne du 6 mai 2011

Avenant à la CC des Industries Métallurgiques, Mécaniques et connexes de l Aisne du 6 mai 2011 Avenant à la CC des Industries Métallurgiques, Mécaniques et connexes de l Aisne du 6 mai 2011 Les parties signataires sont convenues d apporter les modifications suivantes à la convention collective des

Plus en détail

ACCORD PORTANT SUR LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS DES SALARIES INTERIMAIRES

ACCORD PORTANT SUR LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS DES SALARIES INTERIMAIRES ACCORD PORTANT SUR LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS DES SALARIES INTERIMAIRES PREAMBULE La branche du travail temporaire se singularise par son dialogue social et le souhait d améliorer la sécurisation

Plus en détail

Objet : Mise en œuvre du compte épargne temps au ministère de l agriculture, de l alimentation, de la pêche et des affaires rurales

Objet : Mise en œuvre du compte épargne temps au ministère de l agriculture, de l alimentation, de la pêche et des affaires rurales MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE ET DES AFFAIRES RURALES Direction générale de l administration Sous-direction du développement professionnel et des relations sociales Bureau

Plus en détail

Régime de garanties collectives obligatoires. incapacité-invalidité-décès applicable au personnel salarié.

Régime de garanties collectives obligatoires. incapacité-invalidité-décès applicable au personnel salarié. Direction des Ressources Humaines Direction de l'economie RH et des Ressources Destinataires Tous services Contact GASPAR Emilia Tél : Fax : E-mail : Date de validité A partir du 01/01/2009 Régime de garanties

Plus en détail

la formation professionnelle des agents territoriaux Dans le Syndicalement Vôtre N 20, nous avons abordé la règlementation de la formation des agents

la formation professionnelle des agents territoriaux Dans le Syndicalement Vôtre N 20, nous avons abordé la règlementation de la formation des agents SNUCLIAS-FSU : 173, Rue de CHARENTON 75012 PARIS / Tél. : 01. 43. 47. 53. 95 / Fax : 01.49.88.06.17 / Mail : snuclias-fsu@orange.fr les cahiers de syndicalement vôtre n 4 décembre 2010 Union nationale

Plus en détail

L ORGANISATION ET L AMENAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL PREAMBULE

L ORGANISATION ET L AMENAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL PREAMBULE DISPOSITIF DE MISE EN PLACE A LA DIRECTION GENERALE DE L ACCORD DU 30/09/2010 RELATIF A L ORGANISATION ET A L AMENAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL AU SEIN DE PÔLE EMPLOI L ORGANISATION ET L AMENAGEMENT DU TEMPS

Plus en détail

ACCORD D'ENTREPRISE N 96 RELATIF A LA REMUNERATION DES CADRES

ACCORD D'ENTREPRISE N 96 RELATIF A LA REMUNERATION DES CADRES ACCORD D'ENTREPRISE N 96 RELATIF A LA REMUNERATION DES CADRES PREAMBULE : Le présent accord a pour objectif de moderniser la politique de rémunération du personnel cadre, en mettant en valeur des principes

Plus en détail

EN CAS DE REFUS A LA MOBILITÉ D ACCOMPAGNEMENT LES MESURES DES SIÈGES RELOCALISATION

EN CAS DE REFUS A LA MOBILITÉ D ACCOMPAGNEMENT LES MESURES DES SIÈGES RELOCALISATION RELOCALISATION DES SIÈGES LES MESURES D ACCOMPAGNEMENT EN CAS DE REFUS A LA MOBILITÉ "Si vous êtes dans le doute face à une action à entreprendre demandezvous si elle rendra service aux plus petits et

Plus en détail

Fiche tirée de sites officiels du ministère de l emploi et de service public www.mlbs.fr

Fiche tirée de sites officiels du ministère de l emploi et de service public www.mlbs.fr Thème 5 CONGES ABSENCES En tant que salarié, à quels congés aurai je droit? Vous avez droit à des congés payés dès lors que vous avez travaillé au moins un mois dans l entreprise. Un salarié capitalise

Plus en détail

TITRE I - DES CONGES

TITRE I - DES CONGES REPOBLIKAN'I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DES LOIS SOCIALES DECRET N 2004-812 Fixant le régime des congés, des permissions et des autorisations

Plus en détail

ACCORD NATIONAL du 19 septembre 2001 sur le compte épargne-temps dans les exploitations et entreprises agricoles

ACCORD NATIONAL du 19 septembre 2001 sur le compte épargne-temps dans les exploitations et entreprises agricoles ACCORD NATIONAL du 19 septembre 2001 sur le compte épargne-temps dans les exploitations et entreprises agricoles (étendu par arrêté du 19 décembre 2001 J.O. du 29/12/01, modifié par arrêté du 21 janvier

Plus en détail

Règle n 1 : Sécuriser l embauche

Règle n 1 : Sécuriser l embauche Date de mise à jour : février 2013 Cet article a pour objet de vous apporter un éclairage indispensable sur vos principales obligations en matière de gestion du personnel. En aucun cas elle ne constitue

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3275 Convention collective nationale IDCC : 1790. ESPACES DE LOISIRS, D

Plus en détail

ACCORD D ENTREPRISE RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS ALCATEL BUSINESS SYSTEMS

ACCORD D ENTREPRISE RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS ALCATEL BUSINESS SYSTEMS ACCORD D ENTREPRISE RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS ALCATEL BUSINESS SYSTEMS Entre - La Société Alcatel Business Systems, dont le siège social est situé 12, rue de la Baume 75008 PARIS, représentée par

Plus en détail

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 24 MARS 1990 RELATIF AUX CONTRATS DE TRAVAIL À DURÉE DÉTERMINÉE ET AU TRAVAIL TEMPORAIRE

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 24 MARS 1990 RELATIF AUX CONTRATS DE TRAVAIL À DURÉE DÉTERMINÉE ET AU TRAVAIL TEMPORAIRE ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 24 MARS 1990 RELATIF AUX CONTRATS DE TRAVAIL À DURÉE DÉTERMINÉE ET AU TRAVAIL TEMPORAIRE PRÉAMBULE Le contrat à durée indéterminée est la forme normale et générale

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3150 Convention collective nationale IDCC : 2162. PROFESSIONS DE LA PHOTOGRAPHIE (9 e édition. Décembre

Plus en détail

ACCORD RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS

ACCORD RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS ACCORD RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS Entre la Direction Générale de la société Herakles, représentée par Philippe BOULAN, en sa qualité de Directeur des Ressources Humaines, D une part, Et les organisations

Plus en détail

LA DESIGNATION DES DELEGUES SYNDICAUX

LA DESIGNATION DES DELEGUES SYNDICAUX LA DESIGNATION DES DELEGUES SYNDICAUX De nouvelles conditions de désignation des délégués syndicaux ont été posées par la loi du 20 août 2008 relative à la démocratie sociale et au temps de travail. Ainsi,

Plus en détail

CCN ASSISTANTS MATERNELS

CCN ASSISTANTS MATERNELS CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ASSISTANTS MATERNELS DU PARTICULIER EMPLOYEUR du 1 er juillet 2004 étendu le 17 décembre 2004 ANNEXE II Accord de prévoyance Préambule Cet accord détermine les conditions

Plus en détail

AVENANT N O 26 DU 5 NOVEMBRE 2007

AVENANT N O 26 DU 5 NOVEMBRE 2007 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 8822. SCIERIES AGRICOLES ET EXPLOITATIONS FORESTIÈRES (RHÔNE-ALPES, À L EXCEPTION DE LA LOIRE) (27 juin 1988)

Plus en détail

ACCORD DU 27 MARS 2012

ACCORD DU 27 MARS 2012 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3249 Convention collective nationale IDCC : 1516. ORGANISMES DE FORMATION ACCORD

Plus en détail

FLASH INFOTOURISME N 105 Fév. 2016

FLASH INFOTOURISME N 105 Fév. 2016 FLASH INFOTOURISME N 105 Fév. 2016 Le point sur la Formation professionnelle LA FORMATION PROFESSIONNELLE LES POINTS CLÉS DE LA RÉFORME La loi du 5 mars 2014 La loi du 5 mars 2014 relative à la formation

Plus en détail

Accord collectif relatif au Compte Epargne Temps

Accord collectif relatif au Compte Epargne Temps Accord collectif relatif au Compte Epargne Temps Entre les soussignés La Caisse d'epargne LOIRE CENTRE dont le siège social est situé à ORLEANS, 7 rue d'escures, représentée par adame Dominique LANGUILLAT,

Plus en détail

Dispositif aménagé de fin d'activité pour les fonctionnaires (DAFA)

Dispositif aménagé de fin d'activité pour les fonctionnaires (DAFA) Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales Direction de l'economie RH et des Ressources Destinataires DIFFUSION NATIONALE Tous services Contact Correspondants RH Métiers Tél : Fax : E-mail

Plus en détail

LE POINT SUR LE DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION

LE POINT SUR LE DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION N 62 - FORMATION n 8 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 08 avril 2011 ISSN 1769-4000 L essentiel LE POINT SUR LE DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION Depuis sa création par l accord national interprofessionnel

Plus en détail

Centre de gestion de la FPT de l Ain. Le Compte Epargne Temps

Centre de gestion de la FPT de l Ain. Le Compte Epargne Temps Centre de gestion de la FPT de l Ain Note d information 29 septembre 2015 Le Compte Epargne Temps Références : - Décret n 2004-878 du 26 août 2004 relatif au compte épargne-temps dans la fonction publique

Plus en détail

DIVISION DES PERSONNELS ADMINISTRATIFS, D INSPECTION ET DE DIRECTION

DIVISION DES PERSONNELS ADMINISTRATIFS, D INSPECTION ET DE DIRECTION DIVISION DES PERSONNELS ADMINISTRATIFS, D INSPECTION ET DE DIRECTION DISPOSITIF DU COMPTE ÉPARGNE TEMPS BIR n 5 du 28 septembre 2015 Réf. : DPAID Instauré dans la fonction publique d Etat par le décret

Plus en détail

Mesdames et Messieurs les préfets de région

Mesdames et Messieurs les préfets de région Ministère du travail, des relations sociales, de la famille, de la solidarité et de la ville Ministère du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l Etat Ministère de la

Plus en détail

info ACTUALITÉ JURIDIQUE DROIT SOCIAL Formation professionnelle, emploi et démocratie sociale Loi du 5 mars 2014

info ACTUALITÉ JURIDIQUE DROIT SOCIAL Formation professionnelle, emploi et démocratie sociale Loi du 5 mars 2014 n 6 > 21 mars 2014 info Sommaire Loi du 5 mars 2014, mesures relatives : > à la formation professionnelle > à l emploi > aux institutions représentatives du personnel Calendrier fiscal et social d avril

Plus en détail

Le règlement général des subventions départementales

Le règlement général des subventions départementales Le règlement général des subventions départementales Les règles d ordre général Article 39. Le cadre général des subventions 39-1 - Définitions Une subvention se définit de la façon suivante : - Un concours

Plus en détail

Accord de la branche aide à domicile relatif à la réduction et à l aménagement du temps de travail du 6 juillet 2000

Accord de la branche aide à domicile relatif à la réduction et à l aménagement du temps de travail du 6 juillet 2000 Accord de la branche aide à domicile relatif à la réduction et à l aménagement du temps de travail du 6 juillet 2000 Agréé par arrêté du 16 mars 2001 publié au J.O. du 28 mars 2001 et étendu par arrêté

Plus en détail

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33 F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail

BOURSE INTRA-EUROPEENNE POUR L ÉVOLUTION DE CARRIÈRE MARIE CURIE

BOURSE INTRA-EUROPEENNE POUR L ÉVOLUTION DE CARRIÈRE MARIE CURIE ANNEXE III DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES BOURSE INTRA-EUROPEENNE POUR L ÉVOLUTION DE CARRIÈRE MARIE CURIE III.1 Définitions Outre les définitions figurant à l article II.1, les définitions suivantes s appliquent

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL ENTRE LES ASSISTANTES MATERNELLES ET LA VILLE D'EYBENS

CONTRAT DE TRAVAIL ENTRE LES ASSISTANTES MATERNELLES ET LA VILLE D'EYBENS Annexe 1 - Contrat de travail des assistantes maternelles de la crèche familiale et calcul des indemnités d' entretien Janvier 2016 CONTRAT DE TRAVAIL ENTRE LES ASSISTANTES MATERNELLES ET LA VILLE D'EYBENS

Plus en détail

NOR : RDFF1228702C. La ministre de la réforme de l Etat, de la décentralisation et de la fonction publique

NOR : RDFF1228702C. La ministre de la réforme de l Etat, de la décentralisation et de la fonction publique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la réforme de l Etat, de la décentralisation et de la fonction publique Circulaire du 26 juillet 2012 relative à la mise en œuvre du dispositif d accès à l emploi titulaire

Plus en détail