Vous et l Hospice général Tout savoir sur l aide sociale

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Vous et l Hospice général Tout savoir sur l aide sociale"

Transcription

1 Vous et l Hospice général Tout savoir sur l aide sociale

2 Edition : Hospice général Illustration : Buche Impression : Imprimerie Nationale Papier : Magno Satin FSC demi-mat, 150 gm 2 Tirage : exemplaires Hospice général, mai VOUS ET L HOSPICE GÉNÉRAL

3 Chacun d entre nous peut rencontrer, un jour, des problèmes de santé, une rupture, un échec professionnel La situation vous paraît sans issue? Vous vous sentez seul, démuni? Vous êtes à la recherche d une solution? Vous vous sentez coincé? Vous avez besoin d un conseil, d un coup de pouce? Les professionnels du centre d action sociale (CAS) sont là pour vous aider : à faire le point, à trouver des solutions, à élaborer un projet, dans le respect de votre demande et en toute confidentialité. VOUS ET L HOSPICE GÉNÉRAL 3

4 SOMMAIRE Que peut m apporter l Hospice général? 5 Quelles sont les conditions pour que je puisse bénéficier d un suivi dans le centre d action sociale (CAS) de mon quartier? 5 Quel est le cadre légal de l Hospice général? 6 Que dois-je faire pour obtenir l aide de l Hospice général? 7 Le traitement de ma demande financière par étapes 8 Le stage d évaluation, c est quoi? 10 Que va-t-il se passer avec mon assistant social ou conseiller en réinsertion professionnelle? 11 Le contrat d aide sociale individuel (CASI), c est quoi? 13 L aide financière 14 Quels sont mes droits et mes obligations? 21 Quelques réponses à mes questions 23 Glossaire 30 Le genre masculin est utilisé dans le texte pour le simplifier. Les mots en bleu sont expliqués dans le glossaire en page 30. Cette brochure est informative, seuls les textes légaux font foi. 4 VOUS ET L HOSPICE GÉNÉRAL

5 QUE PEUT M APPORTER L HOSPICE GÉNÉRAL? Vous allez être accueilli et écouté en toute confidentialité. Nos collaborateurs analyseront votre situation et vous apporteront une aide adaptée sous la forme de : informations et documentation, conseils sur les démarches à effectuer, orientation vers des services et associations partenaires, accompagnement social, avec ou sans aide financière, accompagnement en vue d une réinsertion professionnelle. QUELLES SONT LES CONDITIONS POUR QUE JE PUISSE BÉNÉFICIER D UN SUIVI DANS LE CENTRE D ACTION SOCIALE (CAS) DE MON QUARTIER? Être majeur. Être domicilié et vivre à Genève. Être prêt à vous investir pour améliorer votre situation. VOUS ET L HOSPICE GÉNÉRAL 5

6 QUEL EST LE CADRE LÉGAL DE L HOSPICE GÉNÉRAL? La loi sur l insertion et l aide sociale individuelle (LIASI) détermine nos possibilités d intervention. Son but est d aider les personnes en difficulté à se réinsérer dans la vie professionnelle et la vie sociale en général. Sur cette base, notre mission consiste à vous accompagner sur le chemin de votre retour à l autonomie. Quelle que soit votre situation, vous allez élaborer un projet réaliste et adapté en collaboration avec votre assistant social. Nous pouvons également vous accorder une aide financière pour couvrir vos besoins essentiels et ceux de votre famille. Toutefois, notre but n est pas de vous octroyer un revenu, mais de vous donner la possibilité de vous en sortir par vous-même. Notre mission consiste à vous accompagner dans vos démarches sans pour autant les faire à votre place. C est pourquoi, votre participation active et votre présence régulière sont indispensables. 6 VOUS ET L HOSPICE GÉNÉRAL

7 QUE DOIS-JE FAIRE POUR OBTENIR L AIDE DE L HOSPICE GÉNÉRAL? Avant tout, vous devez en faire la demande au secrétariat du centre d action sociale (CAS) de votre quartier muni d une pièce d identité et/ou d un titre de séjour valable. Une première évaluation de votre situation sera effectuée afin de définir si notre appui pourra être : administratif et social SANS aide financière. Un rendez-vous avec un assistant social vous sera fixé. Vous lui exposerez votre situation et ensemble vous déciderez du suivi à mettre en place (rendezvous ponctuels ou suivi régulier). administratif et social AVEC aide financière. Un rendez-vous avec un assistant social vous sera fixé. Vous lui exposerez votre situation. Vous devrez réunir tous les documents selon la liste remise à l accueil. Prenez le temps de lire attentivement le document intitulé «Ce que vous devez savoir en demandant l aide de l Hospice général» ainsi que la présente brochure. VOUS ET L HOSPICE GÉNÉRAL 7

8 LE TRAITEMENT DE MA DEMANDE FINANCIÈRE PAR ÉTAPES Un premier rendez-vous avec un assistant social sera fixé. Il permettra, sur la base des informations que vous allez nous communiquer et des documents apportés, d étudier votre droit à une éventuelle aide financière. Si une aide financière est envisageable, l assistant social pourra vous aider à remplir le document intitulé «Demande de prestations». Il vous remettra le document intitulé «Mon engagement» et vous inscrira à une séance d information collective. Votre participation à cette séance est obligatoire car elle vous permettra de connaître vos droits et obligations. Vous pourrez signer les deux documents susmentionnés et vous vous engagerez ainsi en toute connaissance de cause. Suite à la séance, et si vous confirmez votre demande de soutien financier, vous devez apporter au secrétariat la «Demande de prestations» et «Mon engagement» signés. 5 Dès réception de vos documents signés, une enquête rapide est lancée par le service des enquêtes, pour vérifier les informations que vous nous avez données. Un rapport nous est transmis dans un délai de quelques jours. 8 VOUS ET L HOSPICE GÉNÉRAL

9 6 Lors du deuxième rendez-vous, l assistant social chargé de votre accompagnement vous informera du résultat de l enquête. 7 Si les informations sont conformes, nous pourrons donner une suite favorable à votre demande. L assistant social vous remettra, en vous l expliquant, une décision d octroi de prestations et vous délivrera la première aide financière. N.B. Nous sommes tenus d informer l office cantonal de la population du versement des prestations d aide sociale à des étrangers. Dans le cas contraire, l assistant social vous indiquera les motifs de refus d aide et vous remettra une décision de refus de prestations. Vous déciderez ensemble d un éventuel accompagnement social. Si vous n êtes pas d accord avec la décision, vous avez la possibilité de la contester par écrit dans un délai de 30 jours. Un stage d évaluation. L assistant social vérifiera si les conditions sont remplies pour vous inscrire à un stage d évaluation. Au terme de ce stage, nous déciderons de votre orientation vers un centre d action sociale (CAS) ou vers le service de réinsertion professionnelle (SRP). VOUS ET L HOSPICE GÉNÉRAL 9

10 LE STAGE D ÉVALUATION, C EST QUOI? D une durée de quatre semaines, le stage d évaluation a pour objectif d observer votre capacité actuelle à reprendre une activité et à assumer les contraintes d un environnement professionnel, quelles que soient votre formation, votre expérience et vos compétences. Réalisé par des prestataires externes expérimentés dans le domaine des évaluations socio-professionnelles, le bilan établit à l issue du stage permet à l Hospice général de vous fournir l accompagnement le mieux adapté à votre situation. Le stage n ayant pas pour but d évaluer directement vos compétences métiers, vous serez orientés en début de celui-ci dans différents ateliers (administratifs ou manuels) indépendamment de votre parcours professionnel. Ces ateliers ont la particularité d être organisés dans un contexte proche de la réalité des exigences du monde du travail (respect des horaires, réalisation des tâches, compréhension de directives, etc.) et sont complétés par des entretiens individuels. A la fin de votre participation à ce stage, un bilan à l attention de l Hospice général est effectué par le prestataire. Selon ce bilan, vous serez orienté soit vers le centre d action sociale (CAS) de votre quartier, soit vers le service de réinsertion professionnelle (SRP). 10 VOUS ET L HOSPICE GÉNÉRAL

11 QUE VA-T-IL SE PASSER AVEC MON ASSISTANT SOCIAL OU CONSEILLER EN REINSERTION PROFESSIONNELLE? L accompagnement proposé vise à vous aider à mener votre vie de manière indépendante par vos propres moyens, à subvenir à vos besoins financiers, à gérer vos affaires administratives et votre vie quotidienne, à renouer des liens, à faire vos propres choix de vie et à les assumer. C est ce que nous appelons l autonomie. L accompagnement implique des rendez-vous réguliers avec le professionnel en charge de votre dossier. Lors de ces entretiens, vous serez écouté dans vos difficultés. Vous élaborerez, en collaboration avec lui, des pistes de solution qui tiennent compte de : vos besoins, vos envies, vos capacités et vos compétences. Ces rencontres vont permettre la construction d un projet personnel formalisé par un contrat d aide sociale individuel (CASI), qui comporte des objectifs à atteindre. VOUS ET L HOSPICE GÉNÉRAL 11

12 Pour vous aider à réaliser vos objectifs, l Hospice général met à votre disposition les moyens suivants : Informations et orientation Le professionnel vous conseille et vous informe sur les démarches à entreprendre en fonction de vos préoccupations et de vos difficultés. Il peut également vous orienter vers des services susceptibles de répondre à vos besoins. Aide à la réinsertion sociale et professionnelle Différentes activités de réinsertion auprès d associations ou de collectivités publiques peuvent vous être proposées. Celles-ci visent à vous permettre d acquérir de nouvelles compétences, de reprendre progressivement un rythme de travail, de vérifier certaines aptitudes, de reprendre confiance en vous. Ainsi, vous réduisez les obstacles qui se dressent sur le chemin de votre retour à un emploi rémunéré. Aide financière Une aide financière peut vous être octroyée selon les critères de la loi sur l insertion et l aide sociale individuelle (LIASI) et de son règlement d exécution (RIASI). 12 VOUS ET L HOSPICE GÉNÉRAL

13 LE CONTRAT D AIDE SOCIALE INDIVIDUEL (CASI), C EST QUOI? Ce contrat formalise un projet sur mesure, élaboré avec vous, afin de retrouver votre autonomie. Le CASI est l outil central de la relation entre vous et votre assistant social. Ce contrat écrit est signé par les deux parties dans les 3 mois qui suivent l ouverture de votre dossier. Par votre signature, vous vous engagez à participer activement à la réalisation de votre projet. Le CASI permet d identifier vos compétences et envies afin de construire un projet réaliste visant à surmonter vos difficultés. Pour atteindre les objectifs visés, vous allez déterminer chaque mois avec le professionnel en charge de votre dossier les tâches à effectuer. Ces dernières seront définies en tenant compte de vos possibilités et de votre rythme. Le CASI est obligatoire si vous bénéficiez d une aide financière, sauf en cas d activité professionnelle dès 50%. Les efforts fournis pour mener à bien votre projet vous permettront d obtenir un supplément financier. Si vous vivez en couple, vous et votre conjoint élaborerez chacun un projet personnel. Le professionnel en charge de votre dossier a pour mission de vous accompagner tout au long de votre démarche. N hésitez jamais à lui poser des questions, et à lui demander des éclaircissements. VOUS ET L HOSPICE GÉNÉRAL 13

14 L AIDE FINANCIÈRE Si vos ressources ne sont pas suffisantes pour couvrir vos besoins de base et ceux de votre famille, une aide financière peut vous être octroyée sous certaines conditions. L Hospice général n intervient financièrement qu une fois épuisées toutes vos possibilités de revenus et celles de votre groupe familial (travail, soutien financier de votre famille et fortune). Vous devez également avoir fait appel aux différents organismes délivrant : des prestations d assurances sociales (indemnités de chômage, assurance invalidité, assurance accidents, etc.); des allocations sociales (allocations familiales, allocations logement, bourses et prêts d études, avances sur pension alimentaire, etc.); une pension alimentaire (dans le cas d une séparation conjugale). 14 VOUS ET L HOSPICE GÉNÉRAL

15 C est ce que nous appelons le principe de subsidiarité. Le professionnel en charge de votre dossier peut vous aider à entreprendre ces démarches dans le cas où vous ne l auriez pas encore fait. VOUS ET L HOSPICE GÉNÉRAL 15

16 COMMENT SERA CALCULÉE L AIDE FINANCIÈRE? Pour déterminer un éventuel droit à une aide financière, le professionel qui s occupe de votre dossier calcule les charges prises en compte selon les barèmes fixés par la loi, en fonction du nombre de personnes composant votre groupe familial. 16 VOUS ET L HOSPICE GÉNÉRAL

17 LES CHARGES L entretien de base, montant servant à couvrir les dépenses mensuelles courantes de votre ménage (alimentation, habillement, téléphone, électricité, transports publics, loisirs, etc.). Le loyer (charges comprises) selon les barèmes fixés par la loi. Les primes d assurance maladie et accident de base. D autres charges pouvant être prises en compte sous certaines conditions (frais de garde, allocations de régime, frais d aide ménagère, frais liés à une activité rémunérée ou bénévole et les pensions alimentaires dues). Les autres charges, notamment les impôts, toutes les dettes, ainsi que les assurances maladie complémentaires (LCA) ne sont pas prises en compte. LES RESSOURCES Les revenus de tous les membres de votre groupe familial sont comptés comme ressources, quelle qu en soit la nature ou l origine (salaires, indemnités de chômage, allocations familiales, rentes et autres allocations, bourses et prêts d étude, pensions alimentaires, soutien de la famille, etc.). VOUS ET L HOSPICE GÉNÉRAL 17

18 LE CALCUL DE VOTRE AIDE FINANCIÈRE Le professionnel qui s occupe de votre dossier compare le total de vos ressources avec le total de vos charges. Si vos ressources sont inférieures à vos charges, un droit à l aide financière est possible. Le montant de votre droit est égal à la différence entre vos charges et vos ressources. Votre droit à l aide financière est réévalué chaque mois lors d un rendez-vous avec le professionel en charge de votre dossier. En effet, tout changement vous concernant ou concernant un membre de votre famille entraîne une modification du calcul de votre droit. 18 VOUS ET L HOSPICE GÉNÉRAL

19 LE VERSEMENT DE VOTRE AIDE FINANCIÈRE Le premier versement peut intervenir dès que le processus d évaluation est finalisé, soit quelques jours après que nous avons reçu la totalité des documents demandés ainsi que le résultat de l enquête de l ouverture du dossier. Ce versement sera effectué sur votre compte bancaire ou postal. En principe, votre prime d assurance maladie de base (LaMal) sera directement versée à votre caisse maladie par le service d assurance maladie (SAM). Ce montant ne vous sera donc pas remis directement. LES AUTRES PRESTATIONS Lorsque vous avez droit à une aide financière, d autres frais peuvent vous être remboursés, notamment les frais médicaux à votre charge, des frais liés à la scolarité des enfants, l assurance RC ménage, etc. VOUS ET L HOSPICE GÉNÉRAL 19

20 LES MESURES D INCITATION FINANCIÈRE Des incitations financières, ajoutées à votre aide financière de base, encouragent vos efforts d insertion. Si vous exercez une activité rémunérée à 50% ou plus, un montant supplémentaire (franchise sur le revenu) vous sera accordé à titre d encouragement. Ce montant varie en fonction de votre taux d activité. Si vous avez signé un contrat d aide sociale individuel (CASI), votre implication active permettra le versement d un supplément financier (supplément d intégration CASI). 20 VOUS ET L HOSPICE GÉNÉRAL

21 QUELS SONT MES DROITS ET MES OBLIGATIONS? VOS DROITS Être reçu et écouté en toute confidentialité par un assistant social ou conseiller en réinsertion professionnelle, afin de présenter votre situation sociale et financière. Vous serez protégé par le secret de fonction auquel sont tenus les collaborateurs de l Hospice général. Bénéficier d un accompagnement par le professionel en charge de votre dossier. Recevoir des informations spécifiques en lien avec vos difficultés. Demander une aide financière. Consulter les textes légaux (accessibles sur le site de l Etat de Genève et au centre d action sociale (CAS) de votre quartier). Obtenir une décision écrite. Consulter votre dossier selon la procédure en vigueur. VOUS ET L HOSPICE GÉNÉRAL 21

22 VOS OBLIGATIONS Collaborer activement avec l Hospice général en vue de faire évoluer votre situation sociale et financière. Vous engager activement dans les démarches qui visent à retrouver un emploi. Être présent aux rendez-vous fixés par le professionnel en charge de votre dossier et fournir les justificatifs demandés (ex. loyers, revenus, certificats médicaux, relevés bancaires ). Donner immédiatement et spontanément au professionnel en charge de votre dossier tous les renseignements et justificatifs nécessaires pour calculer votre droit (revenus, reprise d emploi...). Informer de toute modification de votre situation (ex. mariage, mise en ménage, séparation, naissance, décès, déménagement, études ). Accepter l enquête nécessaire à l ouverture de votre dossier financier ainsi que d éventuelles autres enquêtes. Tout mettre en œuvre pour améliorer votre situation sociale et financière. Politesse et respect mutuel sont les bases d une bonne collaboration. 22 VOUS ET L HOSPICE GÉNÉRAL

23 QUELQUES RÉPONSES À MES QUESTIONS MES PROBLÈMES SONT COMPLEXES, PUIS-JE TROUVER UNE AIDE AUPRÈS DE L HOSPICE GÉNÉRAL? Tous vos problèmes peuvent être abordés et toute situation mérite un examen attentif. Les assistants sociaux et conseillers en réinsertion professionnelle sont formés pour vous aider à chercher des solutions à vos difficultés. L accompagnement est individualisé et s adapte à votre situation, aussi complexe soit-elle. Ensemble, nous chercherons des solutions réalistes qui tiennent compte autant que possible de vos priorités. Même si nous n avons pas de «baguette magique» permettant de régler tous vos problèmes, nous vous proposons toujours une oreille attentive. Si nécessaire, le professionnel en charge de votre dossier vous orientera vers des services spécialisés avec lesquels il collabore étroitement. VOUS ET L HOSPICE GÉNÉRAL 23

24 MES DIFFICULTÉS SONT-ELLES ASSEZ IMPORTANTES POUR QUE JE DEMANDE L AIDE DU CENTRE D ACTION SOCIALE (CAS)? Un petit problème reste un problème. Un «coup de pouce» peut éviter une aggravation de votre situation. N attendez pas le dernier moment pour frapper à la porte d un CAS. Agir avant qu une difficulté ne devienne trop importante peut vous éviter de graves ennuis (endettement, perte de logement, etc.). Vous pouvez vous adresser au CAS de votre quartier pour poser une question, demander un conseil. Une écoute vous sera toujours accordée. 24 VOUS ET L HOSPICE GÉNÉRAL

25 J AI DE L ARGENT DE CÔTÉ, PUIS-JE OBTENIR UNE AIDE FINANCIÈRE? En principe, l aide financière n est pas versée aux personnes qui possèdent une fortune! Vous devez vivre avec votre épargne avant de nous adresser une demande financière. Toutefois, la loi fixe des montants d épargne maximaux admissibles. VOUS ET L HOSPICE GÉNÉRAL 25

26 JE SUIS PROPRIÉTAIRE D UN BIEN IMMOBILIER, PUIS-JE OBTENIR UNE AIDE FINANCIÈRE? A titre exceptionnel, oui! Si vous êtes propriétaire du logement que vous occupez, une aide peut vous être octroyée à condition que vous acceptiez de constituer une hypothèque en faveur de l Hospice général. Nous vous informerons sur les démarches à accomplir. Si vous êtes propriétaire d une résidence secondaire en Suisse ou à l étranger, une aide provisoire peut également vous être octroyée. Dans ce cas, un délai vous sera donné afin de débloquer suffisamment d argent pour vivre par : la vente de votre bien immobilier, ou la constitution d une hypothèque, ou l augmentation de celle-ci. Dans ces cas, l aide financière est remboursable. 26 VOUS ET L HOSPICE GÉNÉRAL

27 JE SUIS À LA RECHERCHE D UN EMPLOI. PUIS-JE BÉNÉFICIER D UNE AIDE À LA RÉINSERTION PROFESSIONNELLE? Une aide à la réinsertion professionnelle peut vous être proposée pour que vous retrouviez un emploi si votre dossier est orienté vers notre service de réinsertion professionnelle (SRP). Auprès de ce service, un conseiller en réinsertion professionnelle vous accompagnera dans votre projet. La concrétisation de ce dernier pourra s effectuer à travers d éventuelles mesures en insertion. JE CHERCHE UN TRAVAIL, UN LOGEMENT. L HOSPICE GÉNÉRAL PEUT-IL EFFECTUER CES DÉMARCHES À MA PLACE? Non, votre assistant social ou conseiller en réinsertion professionnelle est là pour vous soutenir et vous accompagner dans vos démarches et non pas pour les effecteur à votre place. Il est en effet indispensable que vous soyez actif dans toutes les étapes de votre intégration. VOUS ET L HOSPICE GÉNÉRAL 27

28 VAIS-JE DEVOIR REMBOURSER L AIDE QUE L ON VA M ACCORDER? En principe, l aide sociale n est pas remboursable. Cependant, vous devrez la rembourser dans le cas où : notre aide constitue une avance lorsque vous attendez une décision d une assurance sociale (chômage, assurance invalidité, etc.), vous ne nous avez pas déclaré des ressources et avez donc perçu à tort notre aide, vous êtes propriétaire de votre logement, vous touchez une fortune subite (loterie, héritage, don, etc.), vous avez cédé à une tierce personne un montant qui vous aurait permis de ne pas faire appel à l Hospice général. 28 VOUS ET L HOSPICE GÉNÉRAL

29 J AI UN STATUT D INDÉPENDANT, PUIS-JE OBTENIR UNE AIDE FINANCIÈRE? A titre exceptionnel, oui! Après un examen attentif des bilans de votre entreprise et de votre situation personnelle, une aide financière peut éventuellement compléter vos revenus pour une durée maximale de 3 mois. MA FAMILLE VA-T-ELLE SAVOIR QUE JE REÇOIS DE L ARGENT DE L HOSPICE GÉNÉRAL? Nous devrons parfois la contacter, mais nous ne le ferons jamais sans vous en avertir. Si vos parents ou vos enfants vivent dans l aisance (normes fixées par la loi), ils seront contactés par notre direction pour contribuer à votre aide financière. Le Code civil suisse prévoit que les gens aisés doivent contribuer à l entretien de leurs enfants ou de leurs parents dans le besoin, et ce tout au long de la vie. Dans tous les autres cas, c est à vous de décider si vous souhaitez informer votre famille de notre aide ou pas. Nous rappelons que l ensemble des collaborateurs de l Hospice général est soumis au secret de fonction. VOUS ET L HOSPICE GÉNÉRAL 29

30 GLOSSAIRE CAS CASI Centre d action sociale de l Hospice général Contrat d aide sociale individuel établi en collaboration avec votre assistant social ou conseiller en réinsertion professionnelle Enfants à charge Vos enfants sont considérés comme étant à votre charge : jusqu à leur majorité ou jusqu à 25 ans révolus pour autant qu ils soient en formation ou en études et fassent ménage commun avec vous. Enquête L Hospice général effectue deux types d enquête : Groupe familial Incitations financières une enquête d ouverture de dossier, systématiquement avant toute intervention financière. Une consultation de diverses bases de données genevoises est effectuée afin de vérifier l exactitude des informations que vous nous avez transmises (domicile, biens immobiliers, véhicules, ascendants et descendants, Registre du commerce, etc.); vous pouvez également être convoqué en tout temps pour répondre à une enquête plus approfondie, principalement axée sur l aspect financier. C est le groupe que vous composez avec votre conjoint ou votre concubin(e)/partenaire et vos enfants à charge. La loi prévoit divers suppléments financiers pour encourager les personnes qui ont déjà une activité professionnelle, ainsi que pour celles qui s engagent activement en vue de leur retour à leur autonomie. Nous les appelons les prestations incitatives. LIASI & RIASI Loi sur l insertion et l aide sociale individuelle du 22 mars 2007 (J 4 04 LIASI). C est la loi qui définit le mandat et encadre les actions de l Hospice général. RIASI : Règlement d exécution de la loi sur l insertion et l aide sociale individuelle du 25 juillet 2007 (J ) qui complète la LIASI. Première formation Formation initiale et qualifiante (selon les critères EDUQUA) qui permet d obtenir un emploi sur le marché du travail (exemple : apprentissage, maturité professionnelle ). 30 VOUS ET L HOSPICE GÉNÉRAL

31 Secret de fonction Service des enquêtes SRP Subsidiarité Les collaborateurs ne peuvent divulguer des informations vous concernant sauf entre collègues directs et avec les supérieurs hiérarchiques. Une base légale peut permettre de lever ce secret de fonction. Toutefois, les échanges avec des services de l Etat (office cantonal de la population, Assurance invalidité, office cantonal de l emploi, service des prestations complémentaires, etc.) sont autorisés pour autant qu ils soient dans votre intérêt ou si nous sommes tenus légalement de le faire. Service interne de l Hospice général qui se consacre à vérifier les informations sur les personnes aidées financièrement. Service de réinsertion professionnelle de l Hospice général dont la mission est de faciliter l autonomie et la réinsertion professionnelle. Principe selon lequel l aide financière ne vous est accordée qu une fois épuisées toutes vos possibilités de revenus et celles de votre groupe familial. VOUS ET L HOSPICE GÉNÉRAL 31

32 Renseignements Action sociale Hospice général Cours de Rive 12 CP Genève 3 Tél Avec le soutien de la République et canton de Genève

La procédure concernant une demande d aide

La procédure concernant une demande d aide Version n : 1 Dernière actualisation : 11-12-2006 1) A quoi sert cette fiche? 2) Quand est-ce que je peux demander de l aide au CPAS? 3) Comment obtenir une aide du CPAS? Étape n 1 : l introduction de

Plus en détail

Vous n avez pas reçu vos pensions alimentaires? Le SECAL vous aide!

Vous n avez pas reçu vos pensions alimentaires? Le SECAL vous aide! Vous n avez pas reçu vos pensions alimentaires? Le SECAL vous aide! www.secal.belgium.be Service Public Fédéral Finances - 2016 - Cette brochure a été réalisée par un groupe de travail constitué de collaborateurs

Plus en détail

4.09 Prestations de l AI Mesures de réadaptation d ordre professionnel de l AI

4.09 Prestations de l AI Mesures de réadaptation d ordre professionnel de l AI 4.09 Prestations de l AI Mesures de réadaptation d ordre professionnel de l AI Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref L assurance-invalidité fédérale (AI) a pour principe que «la réadaptation prime la rente».

Plus en détail

Programme de prêts et bourses : le calcul de l aide. Un nouveau programme en 2004-2005

Programme de prêts et bourses : le calcul de l aide. Un nouveau programme en 2004-2005 Programme de prêts et bourses : le calcul de l aide Un nouveau programme en 2004-2005 2 Le Programme de prêts et bourses fait peau neuve! Vous suivez un programme de formation professionnelle au secondaire

Plus en détail

DEMANDE DE SUBSIDES D ETUDES

DEMANDE DE SUBSIDES D ETUDES Direction académique Service de conseil social et subsides d études Rue Techtermann 8 1700 Fribourg Heures d ouverture de l accueil: Lundi, mercredi et jeudi de 9h00 à 11h T +41 26 300 71 60 F +41 26 300

Plus en détail

Le personnel de la Caisse cantonale vaudoise de Compensation AVS et des Agences d assurances sociales vous adressent leurs meilleurs voeux pour 2014

Le personnel de la Caisse cantonale vaudoise de Compensation AVS et des Agences d assurances sociales vous adressent leurs meilleurs voeux pour 2014 Le personnel de la Caisse cantonale vaudoise de Compensation AVS et des Agences d assurances sociales vous adressent leurs meilleurs voeux pour 2014 Futurs rentiers AVS En 2014, les hommes nés en 1949

Plus en détail

Notice 2 Imposition des époux et de la famille

Notice 2 Imposition des époux et de la famille Notice 2 Imposition des époux et de la famille Valable pour la période fiscale 2015 Les dispositions applicables en matière de droit fiscal peuvent sensiblement différer selon la situation personnelle

Plus en détail

Planification financière

Planification financière Planification financière Notre planification financière détaillée: un tremplin pour accéder à vos objectifs. Des prestations loyales calquées sur vos besoins Forger des plans ou enfin réaliser des rêves

Plus en détail

JE VEUX PRENDRE MA RETRAITE FICHES PRATIQUES

JE VEUX PRENDRE MA RETRAITE FICHES PRATIQUES JE VEUX PRENDRE MA RETRAITE FICHES PRATIQUES 1 La retraite est un sujet complexe, en perpétuelle évolution. Alors Votre Syndicat n a qu un seul mot d ordre : «Préparez vous!» Sachez que le rôle de Votre

Plus en détail

www.secal.belgium.be

www.secal.belgium.be Vous n'avez pas reçu vos pensions alimentaires? Le Service des Créances Alimentaires (SECAL) vous aide www.secal.belgium.be Service Public Fédéral Finances - 2012 - Cette brochure a été réalisée par un

Plus en détail

Garantie d invalidité de courte durée

Garantie d invalidité de courte durée Garantie d invalidité de courte durée Bien comprendre votre couverture En quoi consistent les prestations d invalidité de courte durée (ICD)? Le régime d assurance collective mis en place par votre employeur

Plus en détail

PRÊTS ET BOURSES DES RÉPONSES À VOS QUESTIONS

PRÊTS ET BOURSES DES RÉPONSES À VOS QUESTIONS PRÊTS ET BOURSES DES RÉPONSES À VOS QUESTIONS 2008 2009 Le Programme de prêts et bourses Vous suivez un programme de formation professionnelle au secondaire ou des études postsecondaires dans un établissement

Plus en détail

DEMANDE DE PRET D ETUDES

DEMANDE DE PRET D ETUDES PROVINCE DE LUXEMBOURG ANNEE 2010-2011 1ére Inspection Générale DEPARTEMENT DES AFFAIRES SOCIALES ET HOSPITALIERES DIVISION DES AFFAIRES SOCIALES Services des Prêts et des Primes DEMANDE DE PRET D ETUDES

Plus en détail

GUIDE DE l enquête sociale dans les CPAS. Version mai 2015 L enquête sociale

GUIDE DE l enquête sociale dans les CPAS. Version mai 2015 L enquête sociale GUIDE DE l enquête sociale dans les CPAS Version mai 2015 L enquête sociale GUIDE DE L ENQUETE SOCIALE en neuf pas... Une enquête sociale, qu est-ce que c est? Une enquête sociale, pourquoi? Qui fait l

Plus en détail

------------ Capsules foire aux questions ------------

------------ Capsules foire aux questions ------------ ------------ Capsules foire aux questions ------------ Au fil des rencontres avec nos membres, que ce soit lors des «dépannages téléphoniques» ou lors des «Ateliers Droit Aide Sociale», nous avons été

Plus en détail

4.02 Prestations de l AI Indemnités journalières de l AI

4.02 Prestations de l AI Indemnités journalières de l AI 4.02 Prestations de l AI Indemnités journalières de l AI Etat au 1 er janvier 2016 En bref Les indemnités journalières complètent les mesures de réadaptation de l assurance-invalidité (AI) : elles sont

Plus en détail

BOURSES D ÉTUDES MODE D EMPLOI DÉTAILLÉ TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS

BOURSES D ÉTUDES MODE D EMPLOI DÉTAILLÉ TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS SOMMAIRE Allocations page 3 Frais de voyage et de transport page 4 Assurance page 5 Hébergement page 5 Titre de séjour page 6

Plus en détail

2. COMPOSITION DU MÉNAGE

2. COMPOSITION DU MÉNAGE Autres informations Etat-civil Domicile Identité Date de réception (timbre + visa) DEANDE DU REVENU D INSERTION (RI) N de dossier 1. INORATIONS GÉNÉRALES À NOUS OURNIR Requérant-e Conjoint-e, Concubin-e,

Plus en détail

PRESTATIONS D ASSURANCE-EMPLOI OU D ASSURANCE PARENTALE

PRESTATIONS D ASSURANCE-EMPLOI OU D ASSURANCE PARENTALE PRESTATIONS D ASSURANCE-EMPLOI OU D ASSURANCE PARENTALE INFORMATIONS GÉNÉRALES RELEVÉ D EMPLOI POUR LA PÉRIODE DES FÊTES 2008-2009 COMMUNIQUÉ IMPORTANT PÉRIODE DES FÊTES 2008-2009 RELEVÉ D EMPLOI POUR

Plus en détail

Réservée aux jeunes de moins de 26 ans en formation en alternance dans le BTP pour l achat d un premier véhicule

Réservée aux jeunes de moins de 26 ans en formation en alternance dans le BTP pour l achat d un premier véhicule Demande de prêt Numéro de Sécurité sociale à compléter impérativement Réservée aux jeunes de moins de 26 ans en formation en alternance dans le BTP pour l achat d un premier véhicule Vous allez faire une

Plus en détail

Vous partez en stage, votre FAQ!

Vous partez en stage, votre FAQ! Vous partez en stage, votre FAQ! Modalités Gratification Couverture sociale Obligations de stagiaire Textes de référence Université d Angers Direction des enseignements et de la vie étudiante 40 rue de

Plus en détail

NOUVEAU SALAIRE, NOUVEAU BUDGET

NOUVEAU SALAIRE, NOUVEAU BUDGET NOUVEAU SALAIRE, NOUVEAU BUDGET FICHE DE PAIE : COMMENT EST RÉPARTI VOTRE SALAIRE? Votre première fiche de paie va sans doute vous surprendre. Car après la première ligne où figure votre salaire brut,

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS ASSURANCES COLLECTIVES INVALIDITÉ ET SOINS DENTAIRES LA CAPITALE

FOIRE AUX QUESTIONS ASSURANCES COLLECTIVES INVALIDITÉ ET SOINS DENTAIRES LA CAPITALE FOIRE AUX QUESTIONS ASSURANCES COLLECTIVES INVALIDITÉ ET SOINS DENTAIRES LA CAPITALE Généralités Depuis le 1 er décembre 2011, suite à la demande et à un vote d approbation, les employés à statut temporaire

Plus en détail

Guide pratique pour les candidats aux Bourses du Gouvernement français (BGF)

Guide pratique pour les candidats aux Bourses du Gouvernement français (BGF) Guide pratique pour les candidats aux Bourses du Gouvernement français (BGF) Avant de remplir le formulaire de candidature, vous êtes invités à lire attentivement le document suivant qui recense l ensemble

Plus en détail

AIDE AU BAFA ANNEE DOSSIER DE DEMANDE DE BOURSE

AIDE AU BAFA ANNEE DOSSIER DE DEMANDE DE BOURSE AIDE AU BAFA DOSSIER DE DEMANDE DE BOURSE vous avez entre 17 et 21 ans vous voulez vous qualifier. Au-delà d une aide financière, le Point Information Jeunesse (PIJ) vous propose la mise à disposition

Plus en détail

Questions et réponses au sujet de la loi sur les caisses de pension cantonales (LCPC)

Questions et réponses au sujet de la loi sur les caisses de pension cantonales (LCPC) 1 / 12 s et réponses au sujet de la loi sur les caisses de pension cantonales (LCPC) Mots-clés Prestation de sortie / réponse Une prestation de sortie figure sur l attestation de prestations. Cette prestation

Plus en détail

Demande de certificat d acceptation (CAQ) pour travail temporaire INSTRUCTIONS. Comment remplir le formulaire

Demande de certificat d acceptation (CAQ) pour travail temporaire INSTRUCTIONS. Comment remplir le formulaire Demande de certificat d acceptation (CAQ) pour travail temporaire A-0506-CF (05-07) Note : Afin d alléger le texte, les termes et expressions utilisés englobent les deux genres grammaticaux. Comment remplir

Plus en détail

DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ. Edition 2015

DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ. Edition 2015 1 COMPRENDRE VOTRE OBLIGATION DE MISE EN PLACE DE LA GARANTIE FRAIS DE SANTE DANS 3 4 VOTRE ENTREPRISE 2 5 1. vous informe sur DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ Edition 2015 Votre salarié a l obligation

Plus en détail

Volet 1 : LE FORMULAIRE DE DEMANDE

Volet 1 : LE FORMULAIRE DE DEMANDE Volet 1 : LE FORMULAIRE DE DEMANDE FORMULAIRE UNIQUE DE DEMANDE D ACCOMPAGNEMENT A DOMICILE DES PERSONNES AGEES LE DOSSIER EST A RETOURNER A LA MSA AIN RHONE SERVICE D ACTION SANITAIRE ET SOCIALE 35-37

Plus en détail

6.09 Allocations familiales Allocations familiales dans l agriculture

6.09 Allocations familiales Allocations familiales dans l agriculture 6.09 Allocations familiales Allocations familiales dans l agriculture Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref La loi fédérale sur les allocations familiales dans l agriculture (LFA) s applique aux personnes

Plus en détail

4.06 Prestations de l AI La procédure dans l AI

4.06 Prestations de l AI La procédure dans l AI 4.06 Prestations de l AI La procédure dans l AI Etat au 1 er janvier 2015 En bref Les personnes qui sollicitent l intervention de l AI dans le cadre de la détection précoce peuvent adresser une communication

Plus en détail

Programmes en formation pratique intégrée

Programmes en formation pratique intégrée Programmes en formation pratique intégrée Premier cycle : Baccalauréat en sciences comptables Novembre 2010 L emploi du générique masculin dans ce document est utilisé sans aucune discrimination et uniquement

Plus en détail

Réseau d Accueil de Jour des Enfants de Rolle & Environs (AJERE)

Réseau d Accueil de Jour des Enfants de Rolle & Environs (AJERE) Réseau d Accueil de Jour des Enfants de Rolle & Environs (AJERE) REGLEMENT DES STRUCTURES D ACCUEIL COLLECTIF - UAPE DU RESEAU AJERE 1.- CADRE GENERAL L Unité d accueil pour écoliers (ci-après UAPE) de

Plus en détail

Livret d accueil. livret d accueil 1

Livret d accueil. livret d accueil 1 Livret d accueil livret d accueil 1 2 livret d accueil Somma ire Les prestations proposées Deux agréments Loi informatique et libertés L organisation de la prestation Des prestations assurées 7j/7 et 24h/24

Plus en détail

... p. 3. ... p. 5. ... p. 8. ... p. 9. ... p. 12. garantie de l Etat. prime d acquisition. prime d épargne. subvention d intérêt

... p. 3. ... p. 5. ... p. 8. ... p. 9. ... p. 12. garantie de l Etat. prime d acquisition. prime d épargne. subvention d intérêt garantie de l Etat... p. 3 prime d acquisition... p. 5 prime d épargne... p. 8 subvention d intérêt... p. 9 bonification d intérêt... p. 12 Edition 07/2015 garantie de l Etat Qu est-ce qu une garantie

Plus en détail

GESTION DES PLACEMENTS TRANSNATIONAUX. Fonctions du stagiaire. Instructions 10/09/99

GESTION DES PLACEMENTS TRANSNATIONAUX. Fonctions du stagiaire. Instructions 10/09/99 Projet Pilote PEGASE Page 1 / 12 SOMMAIRE 1/ Objet 2/ But de l instruction 3/ Intérêts d un stage européen pour le stagiaire 4/ Documents de référence 5/ Documents opérationnels 6/ Description des fonctions

Plus en détail

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1 Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) Province du Nouveau-Brunswick ISBN: 978-1-55471-612-8 juin 2013 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 1 Résumé du régime... 2 Adhésion... 3

Plus en détail

Stages de développement personnel Formation à la relation d aide. & Consultations individuelles

Stages de développement personnel Formation à la relation d aide. & Consultations individuelles Parinet Formation Cabinet de Psychothérapie Et Psychanalyse Stages de développement personnel Formation à la relation d aide & Consultations individuelles Adultes, adolescents, enfants, couples Programme

Plus en détail

Conditions d engagement dans l administration du canton de Berne

Conditions d engagement dans l administration du canton de Berne 16 Conditions d engagement dans l administration du canton de Berne 1 Valables à partir du 1 er janvier 2016 Office du personnel du canton de Berne La présente brochure contient des informations importantes

Plus en détail

J attends un enfant, je garde ou je fais garder mon enfant

J attends un enfant, je garde ou je fais garder mon enfant Accueil du jeune enfant Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013 J attends un enfant, je garde ou je fais garder mon enfant J attends un enfant La prime à la naissance dans le cadre de la

Plus en détail

Conseil Général de la Moselle. RSA Revenu de Solidarité Active vos droits & vos obligations

Conseil Général de la Moselle. RSA Revenu de Solidarité Active vos droits & vos obligations Conseil Général de la Moselle RSA Revenu de Solidarité Active vos droits & vos obligations le mot du Président Le Revenu de Solidarité Active (RSA) est entré en vigueur le 1 er juin 2009. Cette allocation

Plus en détail

Couverture: Stojan & Voumard SA, communication visuelle Dessins: Nicole Rossi Mise en page: Fondation Foyer-Handicap, secteur micro-édition des

Couverture: Stojan & Voumard SA, communication visuelle Dessins: Nicole Rossi Mise en page: Fondation Foyer-Handicap, secteur micro-édition des Couverture: Stojan & Voumard SA, communication visuelle Dessins: Nicole Rossi Mise en page: Fondation Foyer-Handicap, secteur micro-édition des Voirets PROGRAMME DE FORMATION JANVIER À JUIN 2016 SOMMAIRE

Plus en détail

Programme de stages professionnels en Europe Leonardo da Vinci

Programme de stages professionnels en Europe Leonardo da Vinci Guide pour les candidats Programme de stages professionnels en Europe Leonardo da Vinci Le programme de stages Leonardo da Vinci est subventionné par le Programme pour l éducation et la formation tout

Plus en détail

LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS)

LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS) LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS) Lorsque vous faites une demande d admission au Programme d aide sociale ou au Programme de solidarité

Plus en détail

Action sanitaire et sociale

Action sanitaire et sociale Nous sommes là pour vous aider Action sanitaire et sociale Demande d accompagnement à la sortie d hospitalisation Action sociale... soutien à domicile... Pouvoir vivre chez soi Cette notice a été réalisée

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Secrétariat du Grand Conseil PL 11166 Projet présenté par les députés : M mes et MM. Anne Emery-Torracinta, Marion Sobanek, Prunella Carrard, Roger Deneys, Marie Salima Moyard, Irène Buche, Christian Dandrès,

Plus en détail

Guide pratique. Retraite 83. pour les salariés de la Sacem. Contrat de retraite à cotisations définies. à lire et à conserver

Guide pratique. Retraite 83. pour les salariés de la Sacem. Contrat de retraite à cotisations définies. à lire et à conserver Guide pratique pour les salariés de la Sacem Contrat de retraite à cotisations définies Retraite 83 à lire et à conserver Présentation du contrat à cotisations définies - Retraite 83 Vous êtes salarié

Plus en détail

Bien utiliser le prélèvement

Bien utiliser le prélèvement OCTOBRE 2014 N 23 PAIEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Bien utiliser le prélèvement SEPA Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE

Plus en détail

Le règlement collectif de dettes en pratique

Le règlement collectif de dettes en pratique Le règlement collectif de dettes en pratique Centre d Appui aux services de médiations de dettes de la Région de Bruxelles-Capitale Janvier 2014 Boulevard du Jubilé, 153-155 à 1080 Bruxelles Tél : 02 217

Plus en détail

POLITIQUE D OCTROI DES BOURSES

POLITIQUE D OCTROI DES BOURSES POLITIQUE D OCTROI DES BOURSES Dans le but d aider le plus grand nombre d élèves tout en répondant objectivement à leurs besoins réels afin que leur année scolaire ne soit pas compromise, une politique

Plus en détail

Il faut le vivre pour le croire!

Il faut le vivre pour le croire! Il faut le vivre pour le croire! Il faut le vivre pour le croire! Votre groupe et vous-même avez déjà songé à explorer d autres régions du Canada, à vivre dans des collectivités autres que la vôtre, à

Plus en détail

erenassur rente Jusqu à 2 500 de rente mensuelle en cas de perte d autonomie. L assurance n est plus ce qu elle était.

erenassur rente Jusqu à 2 500 de rente mensuelle en cas de perte d autonomie. L assurance n est plus ce qu elle était. [ dépendance ] PARTICULIERS erenassur rente Jusqu à 2 500 de rente mensuelle en cas de perte d autonomie. L assurance n est plus ce qu elle était. [ serenassur rente ] Pourquoi souscrire un contrat de

Plus en détail

Je fais face à la maladie ou au handicap

Je fais face à la maladie ou au handicap Parents ou enfants 2014 N oubliez pas L aide que vous recevez de votre caisse d Allocations familiales correspond à votre situation. Vous devez penser à lui signaler tout changement. Votre caisse d Allocations

Plus en détail

EN CAS DE REFUS A LA MOBILITÉ D ACCOMPAGNEMENT LES MESURES DES SIÈGES RELOCALISATION

EN CAS DE REFUS A LA MOBILITÉ D ACCOMPAGNEMENT LES MESURES DES SIÈGES RELOCALISATION RELOCALISATION DES SIÈGES LES MESURES D ACCOMPAGNEMENT EN CAS DE REFUS A LA MOBILITÉ "Si vous êtes dans le doute face à une action à entreprendre demandezvous si elle rendra service aux plus petits et

Plus en détail

Assurance vie. Préparez votre retraite : donnez plus de valeur à votre avenir

Assurance vie. Préparez votre retraite : donnez plus de valeur à votre avenir Préparez votre retraite : donnez plus de valeur à votre avenir Sommaire 5 Donnez-vous les moyens de vivre pleinement votre retraite 6 Pensez à combler vos lacunes de prévoyance 7 Déterminez vos priorités

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE. avec la Faculté Libre des Sciences Economiques et de Gestion de Lille, représentée par son responsable pédagogique signataire.

CONVENTION DE STAGE. avec la Faculté Libre des Sciences Economiques et de Gestion de Lille, représentée par son responsable pédagogique signataire. CONVENTION DE STAGE Article 1. Parties contractantes La présente convention règle les rapports de l Entreprise : Raison sociale : Tél : Adresse : Code postal : Ville : Représentée par : Nom : Prénom :

Plus en détail

Document d accueil des nouveaux élèves en formation à distance Modifié 18-08-2015

Document d accueil des nouveaux élèves en formation à distance Modifié 18-08-2015 Document d accueil des nouveaux élèves en formation à distance Modifié 18-08-2015 - Document réalisé par Patricia Gagnon, aide à la direction Inscription : Inscription en ligne ou au point de service de

Plus en détail

INTERNE ET EXTERNE Document de communication sur le financement de contrepartie et la volonté de payer

INTERNE ET EXTERNE Document de communication sur le financement de contrepartie et la volonté de payer Document de communication sur le financement de contrepartie et la volonté de payer Juillet 2014 Sommaire 1 2 3 4 5 Présentation du financement de contrepartie et de la volonté de payer Critères d admissibilité

Plus en détail

Charte des engagements entre la ville et le bénéficiaire de la «Bourse * au Permis de Conduire

Charte des engagements entre la ville et le bénéficiaire de la «Bourse * au Permis de Conduire + R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E Ville de La Turbie Avenue de la Victoire 06320 La Turbie 04 92 41 51 61 04 93 41 13 99 Internet : www.ville-la-turbie.fr e-mail : accueil@ville-la-turbie.fr Charte

Plus en détail

PROJETS ANNEE DOSSIER DE DEMANDE DE BOURSE

PROJETS ANNEE DOSSIER DE DEMANDE DE BOURSE PROJETS DOSSIER DE DEMANDE DE BOURSE Vous avez entre 15 et 25 ans, tout seul ou à plusieurs, des envies, des idées plein la tête. Au-delà d une aide financière, le Point Information Jeunesse (PIJ) vous

Plus en détail

Vous avez perdu un proche. Quelles démarches entreprendre?

Vous avez perdu un proche. Quelles démarches entreprendre? Vous avez perdu un proche. Quelles démarches entreprendre? Vos Experts Le décès d un proche est toujours un moment difficile, quelles que soient les circonstances. Pourtant de nombreuses formalités doivent

Plus en détail

POLITIQUE TARIFAIRE DES INSTITUTIONS DE LA PETITE ENFANCE

POLITIQUE TARIFAIRE DES INSTITUTIONS DE LA PETITE ENFANCE GUIDE POLITIQUE TARIFAIRE DES INSTITUTIONS DE LA PETITE ENFANCE Petite enfance Page 1/10 Tél. +41 (0)22 899 10 37 Fax +41 (0)22 899 10 20 541.01.021 Politique tarifaire 12.12.docx SOMMAIRE 1 COTISATION

Plus en détail

Fourchette d avertissement Trousse d inscription

Fourchette d avertissement Trousse d inscription 1 Trousse d inscription POUR VOUS INSCRIRE AU PROGRAMME BONNE CONDUITE Vous trouverez dans la présente trousse tout ce dont vous avez besoin pour vous inscrire à Bonne conduite, le programme ontarien de

Plus en détail

Avances sur allocations sociales

Avances sur allocations sociales Version n : 1 Dernière actualisation : 08-04-2008 1) A quoi sert cette fiche? 2) Qu est-ce qu une allocation sociale? 3) Qu est-ce qu une avance sur allocations sociales? 4) Qui peut demander une avance

Plus en détail

Halte d Enfants Multi-lieux. Règlement intérieur 2012-201

Halte d Enfants Multi-lieux. Règlement intérieur 2012-201 Halte d Enfants Multi-lieux Règlement intérieur 2012-201 2013 1 Préambule : L établissement d accueil de jeunes enfants «Petite Pomme», géré par le Centre Intercommunal d Action Social (C.I.A.S), assure

Plus en détail

BELGIQUE CHANGEMENT DE RÉSIDENCE ET CONDITIONS DE SÉJOUR

BELGIQUE CHANGEMENT DE RÉSIDENCE ET CONDITIONS DE SÉJOUR BELGIQUE CHANGEMENT DE RÉSIDENCE ET CONDITIONS DE SÉJOUR Avec le soutien financier de CONTRIBUTEURS EURES EURES est un réseau européen créé en 1993 par la Commission européenne avec l objectif de favoriser

Plus en détail

Déclaration pour la retenue d impôt 2016

Déclaration pour la retenue d impôt 2016 TP-1015.3 2016-01 1 de 6 Déclaration pour la retenue d impôt 2016 Vous devez remplir ce formulaire et le remettre à votre employeur ou au payeur pour qu il détermine l impôt à retenir sur les sommes qu

Plus en détail

10c - L avocat. Service juridique droit des personnes et des familles

10c - L avocat. Service juridique droit des personnes et des familles 10c - L avocat L avocat peut vous défendre, vous assister et vous représenter pour régler un conflit ou pour obtenir un droit, soit dans le cadre d un procès, soit pour régler un litige à l amiable. Il

Plus en détail

3.06 Prestations de l AVS Calcul anticipé de la rente

3.06 Prestations de l AVS Calcul anticipé de la rente 3.06 Prestations de l AVS Calcul anticipé de la rente Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Le calcul anticipé de la rente renseigne sur les rentes que l on peut vraisemblablement attendre de l AVS ou de

Plus en détail

Notice Régularisation de dettes

Notice Régularisation de dettes Notice Régularisation de dettes But d une régularisation de dettes Prévenir des poursuites et saisies Empêcher que vos créanciers vous obsèdent Grâce à notre budget vivre à nouveau normalement et reprendre

Plus en détail

POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN

POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN Adoptée le 21 juin 1995 CA-95-20-190

Plus en détail

4.04 Prestations de l AI Rentes d invalidité de l AI

4.04 Prestations de l AI Rentes d invalidité de l AI 4.04 Prestations de l AI Rentes d invalidité de l AI Etat au 1 er janvier 2016 En bref Ont droit à des prestations de l assurance-invalidité (AI) les assurés qui, en raison d une atteinte à leur santé,

Plus en détail

Nous sommes parmi vous, pour vous

Nous sommes parmi vous, pour vous Droits des usagers Nous sommes parmi vous, pour vous Tél. : 514 890-8191 Téléc. : 514 412-7070 www.cuchum.ca info@cuchum.ca Table des matières Droit à l information... 3 Droit aux services..........................................................

Plus en détail

Travail intérimaire. Vos droits et vos conditions de travail. Pour plus d info : FGTB Coordination Intérim Rue Haute 26-28 1000 Bruxelles

Travail intérimaire. Vos droits et vos conditions de travail. Pour plus d info : FGTB Coordination Intérim Rue Haute 26-28 1000 Bruxelles Pour plus d info : FGTB Coordination Intérim Rue Haute 26-28 1000 Bruxelles Toute reprise ou reproduction totale ou partielle du texte ou illustration de cette brochure n est autorisée que moyennant mention

Plus en détail

guide RSA rsa DE SOLIDARITÉ

guide RSA rsa DE SOLIDARITÉ guide RSA REVENU DE SOLIDARITÉ ACTIVE Le mode d emploi! Qu est-ce que le RSA? Le (Revenu de Solidarité Active) est une allocation financée par le Département et l Etat, destinée à assurer un revenu minimum

Plus en détail

BAFA BREVET D APTITUDE AUX FONCTIONS D ANIMATEUR EN ACCUEILS COLLECTIFS DE MINEURS

BAFA BREVET D APTITUDE AUX FONCTIONS D ANIMATEUR EN ACCUEILS COLLECTIFS DE MINEURS D LIVRET BAFA DE FORMATION N 12063*02 Vous êtes engagé dans une formation qui permet d obtenir le BAFA et d exercer les fonctions d animateur en accueils collectifs de mineurs. Vous trouverez ci-joints

Plus en détail

6 - VOTRE SITUATION ACTUELLE : REPERAGE DES FRAGILITES

6 - VOTRE SITUATION ACTUELLE : REPERAGE DES FRAGILITES DEMANDE D ACCOMPAGNEMENT A DOMICILE DES PERSONNES AGEES ESSS05487 MSA AUVERGNE 1 ère demande Renouvellement Aide à domicile Prestataire Mandataire Structure envisagée :.. Portage de repas Installation

Plus en détail

Règlement relatif à l octroi de bourses de mobilité pour postdoctorantes et post-doctorants en début de carrière «Early Postdoc.

Règlement relatif à l octroi de bourses de mobilité pour postdoctorantes et post-doctorants en début de carrière «Early Postdoc. www.snf.ch Wildhainweg, case postale 8, CH-00 Berne Conseil national de la recherche Version : 0.0.06 Règlement relatif à l octroi de bourses de mobilité pour postdoctorantes et post-doctorants en début

Plus en détail

L aide sociale départementale aux adultes. Le Conseil général vous guide. Edition 2010

L aide sociale départementale aux adultes. Le Conseil général vous guide. Edition 2010 Edition 2010 Informations pratiques - L aide sociale aux adultes Le Conseil général vous guide L aide sociale départementale aux adultes La marche à suivre Edition 2010 www.somme.fr L aide sociale aux

Plus en détail

Le gouvernement du Canada offre un

Le gouvernement du Canada offre un Guide de la sécurité sociale et des régimes de retraite au Canada Le gouvernement du Canada offre un système de revenu de retraite qui permet le versement de prestations mensuelles aux personnes suivantes

Plus en détail

Profitez de la vie. L'expérience à votre service

Profitez de la vie. L'expérience à votre service Profitez de la vie. Profitez de la vie en adhérant à un régime qui agira lorsque vous ou vos proches en aurez besoin. L'expérience à votre service Profitez de la vie. ENCON vous protège. Le Régime d assurance-vie

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 123 16 juin 2011. S o m m a i r e SERVICE VOLONTAIRE DES JEUNES

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 123 16 juin 2011. S o m m a i r e SERVICE VOLONTAIRE DES JEUNES MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 1827 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 123 16 juin 2011 S o m m a i r e SERVICE VOLONTAIRE DES JEUNES Texte

Plus en détail

Pouvoir bénéficier. de différents droits et prestations

Pouvoir bénéficier. de différents droits et prestations LES DOCUMENTS de la Maison Départementale des Personnes Handicapées du Fiche > 2 Pouvoir bénéficier de différents droits et prestations Sommaire A L Allocation d Education de l Enfant Handicapé (AEEH)

Plus en détail

Demande d intervention du Fonds Départemental de Compensation.

Demande d intervention du Fonds Départemental de Compensation. Fonds Départemental de Compensation Demande d intervention du Fonds Départemental de Compensation. Le document complété est à retourner au secrétariat du Fonds de Compensation 21 rue de la Toison d Or

Plus en détail

FICHE D AUTO EVALUATION destinée aux familles Revalorisation barème Bourses de lycée - Année 2015-2016

FICHE D AUTO EVALUATION destinée aux familles Revalorisation barème Bourses de lycée - Année 2015-2016 FICHE D AUTO EVALUATION destinée aux familles Revalorisation barème Bourses de lycée - Année 2015-2016 Cette fiche doit vous permettre de déterminer si vous pouvez présenter une demande de bourse nationale

Plus en détail

DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ. Edition 2015

DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ. Edition 2015 1 COMPRENDRE VOTRE OBLIGATION DE MISE EN PLACE DE LA GARANTIE FRAIS DE SANTE DANS 3 4 VOTRE ENTREPRISE 2 5 1. vous informe sur DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ Edition 2015 Votre salarié a l obligation

Plus en détail

ALLOCATION POUR LA DIVERSITE DANS LA FONCTION PUBLIQUE

ALLOCATION POUR LA DIVERSITE DANS LA FONCTION PUBLIQUE PJ n 6 ou Préfecture de.. (à compléter) Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale de (à compléter) ALLOCATION POUR LA DIVERSITE DANS LA FONCTION PUBLIQUE NOM :.. Prénom :...

Plus en détail

LES PERSONNES HANDICAPÉES

LES PERSONNES HANDICAPÉES LES PERSONNES HANDICAPÉES - 1 - Hébergement et accompagnement de la personne handicapée Règlement départemental d aide sociale 2007 - Personnes handicapées - Personnes âgées 25 LES 1 1 - Hébergement et

Plus en détail

Annexe C Directives à l intention du conjoint

Annexe C Directives à l intention du conjoint Annexe C Directives à l intention du conjoint 2015-16 Centre de services aux étudiants 1120-2010 12th Avenue Regina, Canada S4P 0M3 306-787-5620 (Regina) 1-800-597-8278 (sans frais) 306-787-1608 (télécopieur)

Plus en détail

Guide de l accueil familial. Le Conseil général vous accompagne. Personnes agées et personnes handicapées

Guide de l accueil familial. Le Conseil général vous accompagne. Personnes agées et personnes handicapées Guide de l accueil familial Le Conseil général vous accompagne Personnes agées et personnes handicapées SOMMAIRE L ACCUEIL FAMILIAL, TOUTE UNE HISTOIRE...p 4 QU EST-CE QUE L ACCUEIL FAMILIAL?...p 5 L

Plus en détail

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission romande des examens

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission romande des examens FEAS Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission romande des examens Examen professionnel pour l obtention du brevet en assurances sociales Session d automne 2007 à Lausanne Examen

Plus en détail

Affaires. RÉPERTOIRE DE L Essentiel DE MES ASSOCIATION POUR LA PRÉVOYANCE, L ENTRAIDE ET LES SERVICES

Affaires. RÉPERTOIRE DE L Essentiel DE MES ASSOCIATION POUR LA PRÉVOYANCE, L ENTRAIDE ET LES SERVICES ASSOCIATION POUR LA PRÉVOYANCE, L ENTRAIDE ET LES SERVICES RÉPERTOIRE DE L Essentiel DE MES Affaires à remettre à une personne de confiance après l avoir complété. Vos coordonnées NOM (Tel que figurant

Plus en détail

SCCCUM. Syndicat des chargées et chargés de cours de l Université de Montréal

SCCCUM. Syndicat des chargées et chargés de cours de l Université de Montréal SCCCUM 101 Syndicat des chargées et chargés de cours de l Université de Montréal Quels sont mes avantages à être membre du SCCCUM?... 3 Quelles sont mes obligations professionnelles comme chargée ou chargé

Plus en détail

Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART. Ressources au service du représentant Primerica

Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART. Ressources au service du représentant Primerica Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART Ressources au service du représentant Primerica Table des matières Pour les clients qui n ont pas bénéficié d une analyse des besoins

Plus en détail

FIDUCIES DESTINÉES AUX ENFANTS QUESTIONS ET RÉPONSES

FIDUCIES DESTINÉES AUX ENFANTS QUESTIONS ET RÉPONSES FIDUCIES DESTINÉES AUX ENFANTS QUESTIONS ET RÉPONSES Révisé Avril 2011 Table des matières Définitions 2 Qu est-ce que le Curateur public du Manitoba? 2 Quelles sont les fonctions du Curateur public? 2

Plus en détail

Avantages fiscaux Payer moins d impôts, c est si simple.

Avantages fiscaux Payer moins d impôts, c est si simple. Avantages fiscaux Payer moins d impôts, c est si simple. FR ensemble, à l essentiel Sommaire Tout pour bien gérer vos droits fiscaux 04 Qui peut profiter des avantages fiscaux? 04 L épargne logement Wüstenrot,

Plus en détail

demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise suite à une reconnaissance (Nouvelle réglementation)

demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise suite à une reconnaissance (Nouvelle réglementation) demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise suite à une reconnaissance (Nouvelle réglementation) document d information Version 3.1 01.10.2014 C3 RCC EXTRAITS DE VOS DROITS

Plus en détail

COMPTE DE DÉPENSES POUR SOINS DE SANTÉ À LA RETRAITE À L INTENTION DES EMPLOYÉS RETRAITÉS DE VIA RAIL MEMBRES DES TCA.

COMPTE DE DÉPENSES POUR SOINS DE SANTÉ À LA RETRAITE À L INTENTION DES EMPLOYÉS RETRAITÉS DE VIA RAIL MEMBRES DES TCA. COMPTE DE DÉPENSES POUR SOINS DE SANTÉ À LA RETRAITE À L INTENTION DES EMPLOYÉS RETRAITÉS DE VIA RAIL MEMBRES DES TCA Groupe n o 93545 SOMMAIRE DES GARANTIES INTRODUCTION...1 ADMISSIBILITÉ...2 DESCRIPTION

Plus en détail

Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal

Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal Les renseignements contenus dans le présent document sont fournis uniquement à titre d information. Bien que le gouvernement du Manitoba

Plus en détail

REFERENTIEL DU PLACEMENT A DOMICILE (PAD) DANS LES BOUCHES-DU-RHÔNE

REFERENTIEL DU PLACEMENT A DOMICILE (PAD) DANS LES BOUCHES-DU-RHÔNE Direction Générale Adjointe de la Solidarité Direction Enfance-Famille Service des projets, de la tarification et du contrôle des établissements REFERENTIEL DU PLACEMENT A DOMICILE (PAD) DANS LES BOUCHES-DU-RHÔNE

Plus en détail