Définition d'un système générique de partage de données entre systèmes existants

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Définition d'un système générique de partage de données entre systèmes existants"

Transcription

1 N d ordre 2005-ISAL Année 2005 Thèse Définition d'un système générique de partage de données entre systèmes existants Présentée devant L institut national des sciences appliquées de Lyon Pour obtenir Le grade de docteur Formation doctorale : Documents multimédia, Images et Systèmes d Information Communicants (DISIC) École doctorale : École doctorale Informatique et Information pour la société (EDIIS) Par Mohamed Salah BOUMEDIENE (Ingénieur) Soutenue le 17 Décembre 2005 devant la Commission d examen Jury MM. Rapporteur M. COLLARD Chef d unité à l ONERA (ONERA-DMSC) Directeur A. FLORY Professeur (INSA de Lyon) Examinateur M.HACID Professeur (Université Claude Bernard) Co-directrice F. LAFOREST Maître de conférences (INSA de Lyon) Rapporteur M. SIMONET HDR (Université Joseph Fourier Grenoble) Examinateur G. ZURFLUH Professeur (Université Toulouse II)

2 SOMMAIRE SOMMAIRE...i Table des figures...vi Liste des tableaux...viii Résumé...ix Abstract... x Chapitre I : Introduction Position du problème Contexte de la thèse : Le projet SICOM Objectif Organisation de la thèse... 4 Chapitre II : ETAT de l art Introduction Les différentes approches d intégration de bases de données Bases de données fédérées Les principaux systèmes fédérés Information Manifold InfoMaster L approche de Florescu GARLIC Intégrateur de données biologiques Les Médiateurs Classification des approches de médiation Les principaux systèmes de médiation E-XMLMEDIA MIX PICSEL SIMS OBSERVER DISCO TSIMMIS EDC MOMIS Conclusion Construction d une vue unifiée à partir de schémas de sources Introduction L'opération de «matching» Différents types de matching Les principales approches de matching TranScm LSD (Learning Source Descriptions for Data Integration) SemInt i

3 3.4.4 Vues globales ARTEMIS Cupid Clio (IBM Almaden et Univ. de Toronto) Conclusion Les ontologies Introduction Définition de l ontologie Définition philosophique Les ontologies dans le cadre de la science informatique Les ontologies en médecine Les principales ontologies médicales ON GALEN UMLS Nautilus MED Ontologie du cancer du sein MENELAS Conclusion Contrôle de données Les différentes approches de contrôle de données L approche de Damiani L approche de Bertino La première approche de Gabillon La deuxième approche de Gabillon L approche de Michiharu Conclusion Le système DRUID Introduction Principe de DRUID Fonctionnement de DRUID Saisie des données Consultation des données L analyseur de DRUID Conclusion du chapitre Chapitre III : Création d une vue unifiée Introduction Vue unifiée Introduction Les ontologies L ontologie de structure L ontologie de valeurs Description XML d une base de données à l aide des ontologies Le document XML décrivant la base de données ii

4 2.3.2 Règles de description Etape 1 : Description des relations Etape 2 : Description des attributs Etape 3 : Description des liens entre les relations Conclusion Le schéma médiateur Le document XML contenant le schéma médiateur Le document XML contenant les règles de mapping Les types des règles de mapping Les cardinalités de règles de mapping Fonction de conversion Règles de génération du schéma médiateur Génération du schéma médiateur Génération des relations du schéma médiateur Génération des attributs du schéma médiateur Insertion des clés primaires des relations du schéma médiateur Optimisation du schéma médiateur Traitement des liens entre les relations du schéma médiateur Conclusion Modification du schéma médiateur Processus d insertion Ajout d une relation dans un schéma source Ajout d un attribut dans une relation du schéma source Ajout d une clé primaire dans une relation du schéma source Processus de suppression Suppression d une relation dans un schéma source Suppression d un attribut dans un schéma source Conclusion du chapitre Chapitre IV : Médiation et protection Introduction Médiateur Introduction Architecture logicielle Traitement des requêtes Décomposition des requêtes Traduction de la requête Exécution d une requête Interaction médiateur ontologie de valeurs Algorithme de traitement de la requête Conclusion Contrôle de données Introduction iii

5 3.2 Utilisation de DRUID comme système d entrée pour le médiateur Saisie des données avec DRUID Consultation des données avec DRUID Génération des DTDs Génération des DTD SSD Présentation des DTDs SSD Le processus de génération des DTDs SSD L algorithme de génération des DTD SSD: Génération des DTD WSD Présentation des DTDs WSD Le processus de génération des DTDs WSD L algorithme de génération de la DTD WSD Filtrage des DTDs Problématique Proposition Algorithme de filtrage des DTDs Modification du document Filtrage d un document en consultation Algorithme de filtrage Conclusion Conclusion du chapitre Chapitre V : Prototypes Introduction Architecture globale Générateur de schéma médiateur Médiateur Contrôle de données DRUID Vue unifiée Introduction L ontologie de structure L ontologie de valeurs Présentation du prototype 1 : Descripteur de bases de données Diagramme des classes du descripteur de base de données Diagramme de séquence du processus de description Description de la relation Description d un attribut Exemple: Description d une relation Présentation du prototype 2 : Générateur de schéma médiateur Diagramme des classes du générateur de schéma médiateur Diagramme des séquences : Génération des relations Diagramme de séquence : Génération des attributs Exemple: Génération du schéma médiateur Médiateur Présentation du prototype 3 : Médiateur iv

6 4.2 Fonctionnement du prototype Règles des traitements des requêtes Traitement de l expression du FROM Traitement de l expression du SELECT Traitement de l expression du WHERE Traduction des requêtes Diagrammes des classes du médiateur Présentation des classes Diagramme de séquences Contrôle des données Introduction Présentation du prototype 4 : Génération et filtrage de DTDs Digrammes des classes Diagramme de séquences Conclusion CHAPITRE VI : CONCLUSION Contribution Schéma médiateur Saisie et Contrôle des données Perspectives Orienté-objet Utilisation du système dans un cadre professionnel Enrichir l ontologie Un système d apprentissage Interface de validation Interface d interrogation CHAPITRE VII : Bibliographie ANNEXES v

7 Table des figures Figure 1 : Les différents modules qui composent SICOM...3 Figure 2 : Architecture de GARLIC...11 Figure 3 : Architecture globale d un système de médiation...12 Figure 4 : Les deux types d'approches : LAV et GAV...13 Figure 5 : Architecture de PICSEL...17 Figure 6 : Architecture du médiateur OBSERVER...19 Figure 7 : Architecture de DISCO...20 Figure 8 : Architecture de TSIMMIS...22 Figure 9 : Architecture de Momis...24 Figure 10: Deux arbres de deux parties de bases de données...36 Figure 11: Fonctionnement de DRUID...49 Figure 12 : Architecture de notre système de médiation...54 Figure 13 : Le diagramme des classes de notre ontologie de structure...58 Figure 14 : DTD du document décrivant la base de données...59 Figure 15 : Document décrivant la base de données BD...61 Figure 16 : Processus de description de base de données...63 Figure 17 : Une partie de l'ontologie de structure...64 Figure 18 : DTD du schéma médiateur...68 Figure 19 : DTD du document des règles de mapping...69 Figure 20 : Document de règles de mapping...71 Figure 21 : Processus de génération de schéma médiateur...75 Figure 22 : Document XML contenant des règles de mapping...77 Figure 23 : Processus de modification du schéma médiateur (Insertion Relation)...82 Figure 24 : Processus de modification du schéma médiateur (Insertion Attribut) Figure 25 : Processus de modification du schéma médiateur (Suppression Relation)...84 Figure 26 : Architecture du médiateur...90 Figure 27 : DTD du document contenant les résultats...92 Figure 28 : Une partie de l'ontologie médicale...93 Figure 29 Les étapes suivies par un document avant la saisie de ses informations dans une base de données...99 Figure 30: Processus de saisie des informations avec le système Figure 31 : Processus de consultation des données avec DRUID Figure 32 : Les étapes de génération des DTDs Figure 33 Exemple de schéma de base de données Figure 34 Exemple d une DTD SSD Figure 35 : Processus de génération des DTDs SSD Figure 36 DTD ordonnée et non ordonnée Figure 37 DTD WSD pour la saisie par un médecin d un document prescription Figure 38 : Processus de transformation d'une DTD SSD en une DTD WSD vi

8 Figure 39 : Processus de filtrage des DTDs Figure 40 : Filtrage d'un document en consultation Figure 41 : Architecture globale du système Figure 42 : Architecture du générateur de vue unifiée Figure 43 : Une partie de notre ontologie de structure Figure 44 : Schéma des classes de l ontologie de structure Figure 45 : Schéma des classes du descripteur de bases de données Figure 46 : Document XML décrivant la relation "Patient" Figure 47 : Schéma des classes du générateur de schéma médiateur Figure 48 : Document XML contenant le schéma médiateur Figure 49 : Document XML contenant les règles de mapping Figure 50: Architecture du médiateur Figure 51 : Interface graphique permettant à l utilisateur de formuler sa requête Figure 52 : Résultats de l exécution des différentes requêtes Figure 53 : Interface graphique permettant à l utilisateur de formuler sa requête Figure 54 : Résultats de l exécution des différentes requêtes Figure 55 : Schéma des classes du médiateur Figure 56 : L'architecture du prototype de contrôle de données Figure 57 Exemple de génération d une DTD SSD Figure 58 : Diagramme de classes du prototype Figure 59 : Une partie de l ontologie du dossier médical Figure 60 : Document XML décrivant la base de données BD Figure 61 : Document XML décrivant la base de données BD Figure 62 : Document XML contenant le schéma médiateur Figure 63 : Document XML contenant les règles de mapping vii

9 Liste des tableaux Tableau 1 : récapitulatif des systèmes de médiation...25 Tableau 2 : récapitulatif des systèmes de fédération...26 Tableau 3 : structure de deux schémas hétérogènes...28 Tableau 4 : Les différentes cardinalités du mapping...29 Tableau 5 : Tableau comparatif des différentes approches de matching...37 Tableau 6 : différentes approches de contrôle...46 Tableau 7 : Tableau présentant les différents types d hétérogénéités Tableau 8 : Tableau présentant les différents types d hétérogénéités ainsi que leur résolution Tableau 9 : Table reliant les concepts des deux ontologies Tableau 10: Tableau contenant une partie du contenu de la relation Diagnostic de la base de données BD Tableau 11: : Tableau contenant une partie du contenu de la relation Patient de la base de données BD viii

10 Résumé Le travail de ma thèse s inscrit dans la problématique de l intégration de bases de données et de la confidentialité des données échangées. Le but est de résoudre les problèmes liés à la création des schémas médiateurs. Nous avons proposé une solution qui génère une vue unifiée de différentes bases de données en minimisant au maximum les interventions manuelles. Pour ce faire nous décrivons en premier chaque schéma à intégrer à l aide de termes issus d une ontologie. Cette description crée pour chaque base de données un document XML. Ces documents sont ensuite utilisés pour la création du schéma médiateur et des règles de correspondances. Afin d exploiter le schéma médiateur nous avons créé un médiateur qui permet aux utilisateurs d interroger les différentes bases de données via la vue unifiée. Afin d alléger le processus de saisie des données nous avons utilisé le système DRUID qui permet aux utilisateurs de saisir les données sous forme de documents qui seront ensuite traités pour alimenter les bases de données. Afin de gérer la confidentialité dans la saisie et la consultation des données nous avons proposé d utiliser des modèles de documents (DTD) pour chaque profil utilisateur, que ce soit pour les documents en écriture ou en lecture. Ces DTD sont générés automatiquement à partir du schéma de la base de données et modifiées ensuite pour chaque type d utilisateur à partir des droits sur la base de données. Notre solution a été appliquée dans le domaine médical en consultant un dossier médical réparti. Mots-clés : Intégration de bases de données, Médiateur, Schéma médiateur, Règles de mapping, XML, Ontologie, DTD, XML-schema, Echange de données, Partage d'information. ix

11 Abstract My thesis deals with the the database integration problems and the confidentiality of the exchanged data. My aim, however, is to solve the problems related to the mediator schema ceation. We proposed a solution which will generate a global view of the different databases by reducing, considerably, the manual interventions. To achieve this, we will describe, at the beginning, each schema using ontologic terms. This description will create for each database an XML file which will be used,then, for the creation of mediator schema and the matching rules. In order to process the mediator schema, we created a mediator that allows users to query the different databases trough the global view. To lighten the data input process, we used the DRUID system which allows users to input their data under the form of files which will be processed, then, to populate the databases. To handle the confidentiality of the data entry and access, however, we proposed the use of (DTD) documents models and files to each type of user s profil, whether, for writing or reading files. These DTD are generated, automatically, from the database schema and then modified, for each user type according to their rights on the database. Our solution was applied in the medical domain through the consulting of a distributed medical file. Keywords: database integration, mediator schema, mapping rules, ontology, DTD, XML- schema, data exchange, information sharing. x

12 Chapitre I : Introduction Chapitre I : Introduction Position du problème Contexte de la thèse : Le projet SICOM Objectif Organisation de la thèse Position du problème La diversité des systèmes rend difficile leur communication, car ces systèmes peuvent concerner un même métier mais être bâtis avec des modèles différents. Leurs diversités sont classées dans deux types d hétérogénéités, l hétérogénéité sémantique et l hétérogénéité structurelle. La première concerne des relations et attributs ou nous pouvons avoir deux informations identiques qui portent des noms différents. Par exemple dans une première base de données un attribut est appelé «Nom» alors que dans la deuxième base de données le même attribut est appelé «libellé». Nous pouvons également avoir des données ayant les mêmes dénominations mais qu elles soient différentes dans leur contenu. Par exemple dans un premier schéma la relation «Diagnostic» contient les maladies d un patient alors que dans le deuxième schéma la même relation contient un dictionnaire de maladies. L hétérogénéité structurelle quant à elle, réside dans le fait qu une même information est modélisée de manière différente dans différents schémas de bases de données. Par exemple dans une première base de données d un magasin les informations sur les produits sont contenues dans une seule relation composée du code du produit, de son libellé et du nom du fournisseur. La deuxième modélise les informations des produits sur trois relations : la première contient les données sur le produit (sa quantité et son prix), la deuxième relation stocke les informations sur les fournisseurs alors que la troisième recense les clients du magasin. Les différences dans les modèles exposées ci-dessus rendent difficile le partage d information. A la fin des années 70, des recherches ont été effectuées dans ce domaine et ont donné naissance aux bases de données fédérées. Ces bases de données reposent sur un modèle pivot, créé manuellement et est utilisé pour interroger les différentes bases de données. Dans les années 90 les techniques à base de médiateurs [WIE 92] permettent l émergence de nouvelles architectures de médiation. Un médiateur est un outil qui permet aux utilisateurs d interroger différentes bases 1

13 de données hétérogènes. Il se repose sur une ontologie ou une vue unifiée [WIE 92], permettant ainsi à l utilisateur d avoir l impression qu il interroge une seule base de données. Nous en étudions sa structure dans le chapitre état de l art. Comme pour les bases de données fédérées, la création de la vue unifiée pose problème, car elle nécessite de multiples interventions des utilisateurs, ce qui la rend délicate. Par ailleurs une autre difficulté se pose dans les deux approches à savoir la modification ou l insertion de schémas de sources de données. Cette opération nécessite, dans la plupart du temps, une reconstruction du modèle pivot dans les bases de données fédérées ainsi que celle de la vue unifiée dans les médiateurs. Nous devons donc définir un système de médiation qui permet de résoudre cette problématique. La saisie des données reste toujours désagréable pour les utilisateurs. En effet l utilisateur voulant saisir ses données se retrouve devant des formulaires de cases à remplir et il est difficile de retrouver la souplesse des papiers. Afin de combiner la puissance des approches base de données et base documentaire nous proposons à l utilisateur de saisir et consulter ses informations en utilisant le système DRUID [BAD 03a], que nous rattacherons à notre système de médiation. DRUID permet à l utilisateur de saisir ses informations dans un document semi-structuré où chaque paragraphe de texte libre est balisé. Ce document est ensuite traité afin d en extraire les informations et de remplir la base de données. L utilisateur qui interroge la base de données à travers DRUID récupère les tuples résultats ainsi que le document qui a alimenté la base de données. Cette solution est certes performante pour la saisie et la consultation des données, mais il est difficile de contrôler les informations entrantes et sortantes. Ces données sont dans la plupart des cas confidentielles et il est difficile de contrôler l accès de chaque utilisateur. Cette problématique est résolue dans les SGBDR quand les données manipulées sont sous forme de tuples, mais elle devient plus compliquée quand on traite des documents. Nous devons donc gérer cette confidentialité, et ce en proposant un système qui permet de contrôler l accès des utilisateurs aux données selon leurs droits respectifs. 2 Contexte de la thèse : Le projet SICOM La problématique de l intégration des bases de données concerne bien évidemment le domaine médical où il est important de connaître le dossier médical d un patient, dossier qui est réparti sur plusieurs bases de données. C est dans ce contexte que le projet SICOM (Systèmes d Information COMmunicants pour la santé) est né. Son but est de créer et de 2

14 partager l information médicale dans le cadre des réseaux ville-hôpital (Hospitalisation A Domicile). L'hospitalisation à domicile (HAD) est une alternative à l'hospitalisation prolongée. Elle permet d'assurer au domicile du patient tous les soins médicaux et paramédicaux prescrits par un médecin (prise en charge globale). (1) Modèles adaptatifs d interfaces utilisateurs Outils pour la mobilité (11) Equipements communicants (6) BD médicale Alpha-num. (7) Gestion des alertes Gestion des (2) informations médicales réparties Visioconférence - (5) Système - d évaluation (3) BD Administr. BD multimédia Entrepôt Gestion administrateur (création des comptes, etc.) (8) Traçabilité Gestion des accès et de l historique (9) Système de communication (4) Confidentialité Authentification Cryptage (10) Figure 1 : Les différents modules qui composent SICOM La Figure 1 présente l architecture du projet SICOM, ce travail consiste à trouver une solution pour faire communiquer les systèmes d informations médicales réparties. En effet, le patient étant soigné dans plusieurs structures (domicile, médecin traitant, hôpital), son dossier est géré par différents systèmes et nous nous trouvons alors en présence d un dossier médical réparti. En télémédecine, l accès aux informations de la part de différents utilisateurs est le premier besoin à satisfaire. Ainsi, chaque pièce rédigée au sujet d un patient doit être disponible à tout professionnel de santé qui prend en charge ce dernier. Nous devons, de ce fait, fournir un point d accès à toutes ces pièces, et ce quel que soit leur auteur, leur localisation et leur type. Lorsque les données sont informatisées, la communication implique une liaison entre les logiciels utilisés par les différents praticiens. Cette liaison concerne la transmission ou le partage de données entre les bases de données intégrées aux logiciels. Nous devons alors définir un système permettant d intégrer différentes bases de données 3

15 hétérogènes et présenter aux utilisateurs une interface lui permettant de récupérer les informations stockées sur les différents sites. 3 Objectif Le but de ce travail consiste à fournir un système d information, qui d une part facilitera aux utilisateurs la manipulation des informations et d autre part permettra aux différents systèmes placés dans différents sites d échanger les informations sans modification des systèmes existants. Il devra être facile à manipuler : l utilisateur ne sera pas obligé de passer par un formulaire pour saisir ses données, ni d apprendre un langage de requêtes pour interroger sa base de données, ni de changer de système pour communiquer avec les autres. Les directives de mes recherches ont donc concerné les deux points suivants : Intégration : Notre système devra permettre l intégration de différentes bases de données. Ce point constitue le centre de la problématique d interopérabilité de différentes sources. Pour ce faire, nous devons présenter une solution qui améliore l étape de création des schémas médiateurs. Ce schéma permettra aux utilisateurs d interroger des sources d'informations multiples, les libérant de ce fait de devoir identifier les sources appropriées et de combiner manuellement les informations provenant des différentes sources. Confidentialité : Le système est utilisé par différents types d utilisateurs. Les données stockées sont dans la plupart du temps confidentielles. Il est donc important de prendre en compte les droits d accès aux données à la fois dans la saisie et dans la consultation. Nous devons alors proposer un modèle de confidentialité permettant de filtrer les données selon les profils des utilisateurs et leurs droits d accès à la base de données. Ce modèle devra être créé le plus automatiquement possible. 4 Organisation de la thèse Chapitre 2 : ETAT de l art Dans le deuxième chapitre nous étudierons l état de l art où nous exposerons les différentes approches d intégration de bases de données. Elles regroupent deux types 4

16 d approches : les bases de données fédérées et les systèmes de médiations. Nous aborderons ensuite les différents systèmes de construction de vues unifiées à partir de schémas de sources de données existantes. Le troisième point de notre recherche bibliographique concernera le contrôle des informations confidentielles. Nous enchaînerons par la présentation des ontologies médicales avant de terminer le chapitre par le système DRUID qui permet la saisie et la consultation de données sous forme de documents. Chapitre 3 : Création d une vue unifiée Le chapitre 3 abordera notre proposition à la problématique de notre thèse. Cette proposition est composée de deux parties. La première nous permet de décrire chaque base de données à intégrer afin de résoudre les hétérogénéités entre les différents schémas. La deuxième utilise ces descriptions afin de générer la vue unifiée. Nous exposerons ensuite comment les modifications des schémas sources influencent celles du schéma médiateur. Chapitre 4 : Médiation et protection Dans ce chapitre nous montrerons comment la vue unifiée est exploitée. Pour ce faire nous avons conçu un médiateur qui utilise cette vue et qui permet aux utilisateurs de formuler leurs requêtes sur l ensemble des bases de données sources. Nous montrons aussi la solution proposée afin de protéger les informations stockées dans ces bases de données et manipulées par les différents types d utilisateurs. Chapitre 5 : Prototype Ce chapitre a pour objectif de valider les propositions faites dans les chapitres 3 et 4. Nous avons développé plusieurs prototypes, chacun permettant de valider une partie de notre proposition. 5

17 6

18 Chapitre II : ETAT de l art Chapitre II : ETAT de l art Introduction Les différentes approches d intégration de bases de données Bases de données fédérées Les principaux systèmes fédérés Information Manifold InfoMaster L approche de Florescu GARLIC Intégrateur de données biologiques Les Médiateurs Classification des approches de médiation Les principaux systèmes de médiation E-XMLMEDIA MIX PICSEL SIMS OBSERVER DISCO TSIMMIS EDC MOMIS Conclusion Construction d une vue unifiée à partir de schémas de sources Introduction L'opération de «matching» Différents types de matching Les principales approches de matching TranScm LSD (Learning Source Descriptions for Data Integration) SemInt Vues globales ARTEMIS Cupid Clio (IBM Almaden et Univ. de Toronto) Conclusion Les ontologies Introduction Définition de l ontologie Définition philosophique Les ontologies dans le cadre de la science informatique

19 4.3 Les ontologies en médecine Les principales ontologies médicales ON GALEN UMLS Nautilus MED Ontologie du cancer du sein MENELAS Conclusion Contrôle de données Les différentes approches de contrôle de données L approche de Damiani L approche de Bertino La première approche de Gabillon La deuxième approche de Gabillon L approche de Michiharu Conclusion Le système DRUID Introduction Principe de DRUID Fonctionnement de DRUID Saisie des données Consultation des données L analyseur de DRUID Conclusion du chapitre Introduction Notre sujet de thèse a été effectuée dans le cadre du projet SICOM et concerne la problématique de l intégration de bases de données. Avant de présenter notre solution, nous étudions dans ce chapitre l état de l art de l existant. Ce chapitre est composé de cinq parties : Intégration et interrogation de bases de données hétérogènes : présentation des systèmes de médiations et des bases de données fédérées, Construction d une vue unifiée à partir de schémas de sources de données existantes : présentation des approches de créations de schémas médiateur, Contrôle d accès aux informations confidentielles : présentation des approches de contrôle de données, 8

20 Etude des ontologies médicales existantes : présentation d une vue générale sur les ontologies médicales, Le système DRUID : Nous présenterons le système DRUID qui permet à l utilisateur de consulter les informations sous forme de documents. 2 Les différentes approches d intégration de bases de données Actuellement de nombreux systèmes communiquent entre eux en échangeant des informations. La plupart de ces systèmes sont hétérogènes, d où la difficulté de partager les informations. Deux types d approches essaient de résoudre cette problématique, les bases de données fédérées [SHE 90] et les médiateurs [WIE 92]. 2.1 Bases de données fédérées Les bases de données fédérées présentent aux utilisateurs une vue unique des données, implémentées sur plusieurs systèmes hétérogènes. Différents systèmes fédérés ont été développés, nous en présentons quelques-uns ci-dessous Les principaux systèmes fédérés Information Manifold Information Manifold [IVE 99] [LEV 96] [LEV 95] est un system de décision logique pour intégrer des sources d'informations basées sur le Web, développé par AT&T en 1995/96. Il présente à l'utilisateur une vue globale unique, appelé World View, sur laquelle il formule ses requêtes. Cette vue est une collection de relations virtuelles et de classes qui décrivent le contenu des sources d'informations. Son modèle de données est relationnel, augmenté avec les hiérarchies de classes. Chaque fois qu un utilisateur accède au système il identifie les sources pertinentes et exécute sur elles ses sous-requêtes. Une fois les requêtes exécutées l'utilisateur est responsable de nettoyer l'information redondante. 9

Intégration de données

Intégration de données Intégration de données Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Master Informatique M2 Plan Objectifs, principes, enjeux, applications Architectures d intégration de données Médiateurs et entrepôts Traitement

Plus en détail

Indexation et interrogation de photos de presse décrites en MPEG-7

Indexation et interrogation de photos de presse décrites en MPEG-7 Indexation et interrogation de photos de presse décrites en MPEG-7 Emmanuel Bruno Jacques Le Maitre Elisabeth Murisasco Laboratoire SIS, Equipe Informatique Université de Toulon et du Var Bâtiment R, BP

Plus en détail

Architectures web pour la gestion de données

Architectures web pour la gestion de données Architectures web pour la gestion de données Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Plan Le Web Intégration de données Architectures distribuées Page 2 Le Web Internet = réseau physique d'ordinateurs

Plus en détail

Intégration de données hétérogènes et réparties. Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr

Intégration de données hétérogènes et réparties. Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr Intégration de données hétérogènes et réparties Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr 1 Plan Intégration de données Architectures d intégration Approche matérialisée Approche virtuelle Médiateurs Conception

Plus en détail

Intégration d'applications d'entreprise (INTA)

Intégration d'applications d'entreprise (INTA) Master 2 SITW - Recherche Intégration d'applications d'entreprise (INTA) Dr. Djamel Benmerzoug Email : djamel.benmerzoug@univ-constantine2.dz Maitre de Conférences A Département TLSI Faculté des NTIC Université

Plus en détail

BD réparties. Bases de Données Réparties. SGBD réparti. Paramètres à considérer

BD réparties. Bases de Données Réparties. SGBD réparti. Paramètres à considérer Bases de Données Réparties Définition Architectures Outils d interface SGBD Réplication SGBD répartis hétérogènes BD réparties Principe : BD locales, accès locaux rapides accès aux autres SGBD du réseau

Plus en détail

10 Intégration de données sur le web

10 Intégration de données sur le web 10 Intégration de données sur le web 240 Requête utilisateur : Où est-ce que je peux voir les films qui ont participé au dernier Festival de Cannes? Je voudrais les résumés et critiques des films de Pedro

Plus en détail

Le Web sémantique, une infrastructure d'intégration de sources de données

Le Web sémantique, une infrastructure d'intégration de sources de données Le Web sémantique, une infrastructure d'intégration de sources de données Chantal Reynaud Université Paris X & LRI (Université Paris-Sud & CNRS), UR INRIA Futurs Plan de l'exposé 1. Importance du point

Plus en détail

Architectures d'intégration de données

Architectures d'intégration de données Architectures d'intégration de données Dan VODISLAV Université de Cergy-ontoise Master Informatique M1 Cours IED lan Intégration de données Objectifs, principes, caractéristiques Architectures type d'intégration

Plus en détail

2.2 Etat de l'art en intégration de données

2.2 Etat de l'art en intégration de données Recueil de l état de l art en Intégration de données Patrice BUCHE (2006) http://metarisk.inapg.inra.fr/content/view/full/104 2.2 Etat de l'art en intégration de données Depuis le début des années 1990,

Plus en détail

Système adaptatif d aide à la génération de requêtes de médiation

Système adaptatif d aide à la génération de requêtes de médiation Système adaptatif d aide à la génération de requêtes de médiation Dimitre Kostadinov Verónika Peralta Assia Soukane Xiaohui Xue Laboratoire PRiSM, Université de Versailles 45 avenue des Etats-Unis 78035

Plus en détail

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer 1 Bases de Données Objectifs Maîtriser les concepts d un SGBD relationnel Les modèles de représentations de données Les modèles de représentations de données La conception d une base de données Pratiquer

Plus en détail

Cours Base de données relationnelles. M. Boughanem, IUP STRI

Cours Base de données relationnelles. M. Boughanem, IUP STRI Cours Base de données relationnelles 1 Plan 1. Notions de base 2. Modèle relationnel 3. SQL 2 Notions de base (1) Définition intuitive : une base de données est un ensemble d informations, (fichiers),

Plus en détail

Information utiles. cinzia.digiusto@gmail.com. webpage : Google+ : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/

Information utiles. cinzia.digiusto@gmail.com. webpage : Google+ : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/ Systèmes de gestion de bases de données Introduction Université d Evry Val d Essonne, IBISC utiles email : cinzia.digiusto@gmail.com webpage : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/ Google+ : https://plus.google.com/u/0/b/103572780965897723237/

Plus en détail

FlexIS: vers un système d intégration d information flexible

FlexIS: vers un système d intégration d information flexible FlexIS: vers un système d intégration d information flexible P. Colomb 1, et H. Jaudoin 2 1 LIMOS - CNRS UMR 6158, Université Blaise Pascal, France email: colomb@isima.fr LIMOS, 24 Avenue des Landais,

Plus en détail

Module BDR Master d Informatique (SAR)

Module BDR Master d Informatique (SAR) Module BDR Master d Informatique (SAR) Cours 6- Bases de données réparties Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr 1 Bases de Données Réparties Définition Conception Décomposition Fragmentation horizontale et

Plus en détail

SemWeb : Interrogation sémantique du web avec XQuery. Les membres du projet SemWeb

SemWeb : Interrogation sémantique du web avec XQuery. Les membres du projet SemWeb SemWeb : Interrogation sémantique du web avec XQuery Les membres du projet SemWeb Contexte et objectifs Le projet SemWeb s inscrit dans les efforts de recherche et de développement actuels pour construire

Plus en détail

Généralités sur les bases de données

Généralités sur les bases de données Généralités sur les bases de données Qu est-ce donc qu une base de données? Que peut-on attendre d un système de gestion de bases de données? Que peut-on faire avec une base de données? 1 Des données?

Plus en détail

Système de base de données

Système de base de données Système de base de données 1. INTRODUCTION Un système de base de données est un système informatique dont le but est de maintenir les informations et de les rendre disponibles à la demande. Les informations

Plus en détail

Vers l automatisation de la construction de systèmes de médiation pour le commerce électronique

Vers l automatisation de la construction de systèmes de médiation pour le commerce électronique Vers l automatisation de la construction de systèmes de médiation pour le commerce électronique I. Introduction C. Reynaud, G. Giraldo Université Paris-Sud, CNRS UMR 8623, INRIA-Futurs L.R.I., Bâtiment

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction aux Systèmes de Gestion de Bases de Données (Eléments de base)

Chapitre 1 : Introduction aux Systèmes de Gestion de Bases de Données (Eléments de base) Chapitre 1 : Introduction aux Systèmes de Gestion de Bases de Données (Eléments de base) 1. Généralités sur l'information et sur sa Représentation 1.1 Informations et données : a. Au sen de la vie : C

Plus en détail

Rapport de projet : Interrogation de données hétérogènes.

Rapport de projet : Interrogation de données hétérogènes. Université Montpellier II Sciences et Techniques GMIN332 Gestion de Données Complexes, Master 2 Informatique 2013-2014 Rapport de projet : Interrogation de données hétérogènes. Otmane Nkaira Étudiant en

Plus en détail

Les principaux domaines de l informatique

Les principaux domaines de l informatique Les principaux domaines de l informatique... abordés dans le cadre de ce cours: La Programmation Les Systèmes d Exploitation Les Systèmes d Information La Conception d Interfaces Le Calcul Scientifique

Plus en détail

Construction d'un entrepôt de métadonnées - LOM Application: E-learning

Construction d'un entrepôt de métadonnées - LOM Application: E-learning Construction d'un entrepôt de métadonnées - LOM Application: E-learning Nawel Iles, Azzeddine Chikh, Sidi Mohammed Chouiti Faculté des sciences de l ingénieur Université de Tlemcen Algérie (n_iles/ az_chikh

Plus en détail

Traduction entre niveaux d abstraction pour des applications de bases de données

Traduction entre niveaux d abstraction pour des applications de bases de données UNIVERSITE LIBRE DE BRUXELLES Faculté des Sciences Appliquées Année académique 2001-2002 Traduction entre niveaux d abstraction pour des applications de bases de données DIRECTEUR DE MEMOIRE : Prof. E.

Plus en détail

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation Base de données S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Présentation du module Contenu général Notion de bases de données Fondements / Conception Utilisation :

Plus en détail

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications.

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications. Table des matières LES PRINCIPES DE BASE... 1 Présentation distribuée-revamping...2 Présentation distante...3 Traitements distribués...3 données distantes-rd...4 données distribuées-rda distribué...4 L'ARCHITECTURE

Plus en détail

Introduction aux S.G.B.D.

Introduction aux S.G.B.D. NFE113 Administration et configuration des bases de données - 2010 Introduction aux S.G.B.D. Eric Boniface Sommaire L origine La gestion de fichiers Les S.G.B.D. : définition, principes et architecture

Plus en détail

Projet 2. Gestion des services enseignants CENTRE D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE EN INFORMATIQUE. G r o u p e :

Projet 2. Gestion des services enseignants CENTRE D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE EN INFORMATIQUE. G r o u p e : CENTRE D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE EN INFORMATIQUE Projet 2 Gestion des services enseignants G r o u p e : B E L G H I T Y a s m i n e S A N C H E Z - D U B R O N T Y u r i f e r M O N T A Z E R S i

Plus en détail

Présentation du module Base de données spatio-temporelles

Présentation du module Base de données spatio-temporelles Présentation du module Base de données spatio-temporelles S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Partie 1 : Notion de bases de données (12,5h ) Enjeux et principes

Plus en détail

BASE DE DONNEES. OlivierCuré [ocure@univ-mlv.fr]

BASE DE DONNEES. OlivierCuré [ocure@univ-mlv.fr] BASE DE DONNEES 1 Contact Olivier Curé ocure@univ-mlv.fr http://www.univ-mlv.fr/~ocure Copernic 4B060 2 Objectifs du cours Présentation des concepts liés aux bases de données, aux modèles des bases de

Plus en détail

1. Une approche innovante, basée sur «l objet document» 2. Le respect des chaînes éditoriales de l entreprise

1. Une approche innovante, basée sur «l objet document» 2. Le respect des chaînes éditoriales de l entreprise Lucid e-globalizer, solution globale de gestion de contenu multilingue. Ce document a pour objectif de vous présenter Lucid e-globalizer, la solution de gestion de contenu multilingue de Lucid i.t., ses

Plus en détail

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur Indications

Plus en détail

PROSOP : un système de gestion de bases de données prosopographiques

PROSOP : un système de gestion de bases de données prosopographiques PROSOP : un système de gestion de bases de données prosopographiques Introduction : Ce document présente l outil en développement PROSOP qui permet la gestion d'une base de donnée prosopographique de la

Plus en détail

Cours Bases de données

Cours Bases de données Informations sur le cours Cours Bases de données 9 (10) séances de 3h Polycopié (Cours + TD/TP) 3 année (MISI) Antoine Cornuéjols www.lri.fr/~antoine antoine.cornuejols@agroparistech.fr Transparents Disponibles

Plus en détail

Gestion de Contenus Web (WCM)

Gestion de Contenus Web (WCM) Web Content Management 1 Gestion de Contenus Web (WCM) Bernd Amann Modelware : vers la modélisation et la sémantisation de l information École CEA-EDF-INRIA 16-27 juin 2003 Cours No 1 - Gestion de Contenus

Plus en détail

Une méthode d apprentissage pour la composition de services web

Une méthode d apprentissage pour la composition de services web Une méthode d apprentissage pour la composition de services web Soufiene Lajmi * Chirine Ghedira ** Khaled Ghedira * * Laboratoire SOIE (ENSI) University of Manouba, Manouba 2010, Tunisia Soufiene.lajmi@ensi.rnu.tn,

Plus en détail

Les Entrepôts de Données

Les Entrepôts de Données Les Entrepôts de Données Grégory Bonnet Abdel-Illah Mouaddib GREYC Dépt Dépt informatique :: GREYC Dépt Dépt informatique :: Cours Cours SIR SIR Systèmes d information décisionnels Nouvelles générations

Plus en détail

Bases de Données Avancées

Bases de Données Avancées 1/26 Bases de Données Avancées DataWareHouse Thierry Hamon Bureau H202 - Institut Galilée Tél. : 33 1.48.38.35.53 Bureau 150 LIM&BIO EA 3969 Université Paris 13 - UFR Léonard de Vinci 74, rue Marcel Cachin,

Plus en détail

PRODUCTION DE JEUX DE DONNÉES ANONYMISÉES

PRODUCTION DE JEUX DE DONNÉES ANONYMISÉES PRODUCTION DE JEUX DE DONNÉES ANONYMISÉES Les contenus de ce document sont la propriété exclusive de la société REVER. Ils ne sont transmis qu à titre d information et ne peuvent en aucun cas être considérés

Plus en détail

SGBD orientés objet. Généralités Modèles de données et SGBD orientés objet 03/03/2015. Définitions. Concepts Généraux

SGBD orientés objet. Généralités Modèles de données et SGBD orientés objet 03/03/2015. Définitions. Concepts Généraux SGBD orientés objet Définitions Généralités Modèles de données et SGBD orientés objet MDOO : Un modèle de données qui capture la sémantique des objets supportée en programmation objet. Concepts Généraux

Plus en détail

Introduction aux Bases de Données

Introduction aux Bases de Données Introduction aux Bases de Données I. Bases de données I. Bases de données Les besoins Qu est ce qu un SGBD, une BD Architecture d un SGBD Cycle de vie Plan du cours Exemples classiques d'applications BD

Plus en détail

et les Systèmes Multidimensionnels

et les Systèmes Multidimensionnels Le Data Warehouse et les Systèmes Multidimensionnels 1 1. Définition d un Datawarehouse (DW) Le Datawarehouse est une collection de données orientées sujet, intégrées, non volatiles et historisées, organisées

Plus en détail

Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005

Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005 MDA : Un Tutoriel Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005 1 Sommaire Table des matières 1 Sommaire 1 2 Introduction 2 2.1 A qui s adresse ce tutoriel......................

Plus en détail

I. Bases de données. Exemples classiques d'applications BD. Besoins de description

I. Bases de données. Exemples classiques d'applications BD. Besoins de description I. Bases de données Exemples classiques d'applications BD Les besoins Qu est ce qu un SGBD, une BD Architecture d un SGBD Cycle de vie Plan du cours Gestion des personnels, étudiants, cours, inscriptions,...

Plus en détail

Contexte général de l étude

Contexte général de l étude 1 2 Contexte général de l étude Les entrepôts de données associés à des outils d analyse On Line Analytical Processing (OLAP), représentent une solution effective pour l informatique décisionnelle (Immon,

Plus en détail

Mongi TRIKI Docteur en Informatique Université Paris Dauphine

Mongi TRIKI Docteur en Informatique Université Paris Dauphine Université Méditerranéenne Libre de Tunis Faculté Méditerranéenne Privée des Sciences Informatiques, Economiques et de Gestion de Tunis Département d Informatique LICENCE INFORMATIQUE Guide du Stagiaire

Plus en détail

Bases de données et aide à la décision

Bases de données et aide à la décision Chapitre 1 Bases de données et aide à la décision 1.1 Architecture d un entrepôt de données Actuellement, les systèmes d information sont principalement constitués par les bases de données utilisées par

Plus en détail

Positionnement de UP

Positionnement de UP UNIFIED PROCESS Positionnement de UP Unified Process Langage Méthode Outil logiciel UML UP RUP 6 BONNES PRATIQUES développement itératif gestion des exigences architecture basée sur des composants modélisation

Plus en détail

NVU, Notepad++ (ou le bloc-note), MySQL, PhpMyAdmin. HTML, PHP, cas d utilisation, maquettage, programmation connaissances en HTML, PHP et SQL

NVU, Notepad++ (ou le bloc-note), MySQL, PhpMyAdmin. HTML, PHP, cas d utilisation, maquettage, programmation connaissances en HTML, PHP et SQL Prise en main de NVU et Notepad++ (conception d application web avec PHP et MySql) Propriétés Intitulé long Formation concernée Matière Présentation Description Conception de pages web dynamiques à l aide

Plus en détail

Vocabulaire 1/2. Base de données : collection de données interreliées. SGBD : système de gestion de bases de données.

Vocabulaire 1/2. Base de données : collection de données interreliées. SGBD : système de gestion de bases de données. Bases de données Au menu : Vocabulaire Le modèle relationnel Types de bases de données Implémentation libre : MySQL Le SQL (Simple Query Language) Administration d'un SGBD Sécurité des SGBD Vocabulaire

Plus en détail

SGBDR. Systèmes de Gestion de Bases de Données (Relationnelles)

SGBDR. Systèmes de Gestion de Bases de Données (Relationnelles) SGBDR Systèmes de Gestion de Bases de Données (Relationnelles) Plan Approches Les tâches du SGBD Les transactions Approche 1 Systèmes traditionnels basés sur des fichiers Application 1 Gestion clients

Plus en détail

Gestion Electronique et Sécurisation du Fret International Multimodal

Gestion Electronique et Sécurisation du Fret International Multimodal Gestion Electronique et Sécurisation du Fret International Multimodal transports et de prise de rendez vous Date du fichier 10/03/2008 Nom du fichier Environnement de gestion ordre de transport.doc Version

Plus en détail

Hervé Couturier EVP, SAP Technology Development

Hervé Couturier EVP, SAP Technology Development Hervé Couturier EVP, SAP Technology Development Hervé Biausser Directeur de l Ecole Centrale Paris Bernard Liautaud Fondateur de Business Objects Questions à: Hervé Couturier Hervé Biausser Bernard Liautaud

Plus en détail

Introduction à LINQ. Chapitre 1. Qu est-ce que LINQ?

Introduction à LINQ. Chapitre 1. Qu est-ce que LINQ? Chapitre 1 Introduction à LINQ En surfant sur le Web, vous trouverez différentes descriptions de LINQ (Language Integrated Query), et parmi elles : LINQ est un modèle de programmation uniforme de n importe

Plus en détail

Fonctionnement du serveur Z39.50

Fonctionnement du serveur Z39.50 Fonctionnement du serveur Z39.50 Table des matières 1 Configuration du serveur...2 1.1 Comportement du serveur...2 1.2 Configuration de la traduction z39.50 -> base de données...2 1.3 Configuration du

Plus en détail

Utiliser Access ou Excel pour gérer vos données

Utiliser Access ou Excel pour gérer vos données Page 1 of 5 Microsoft Office Access Utiliser Access ou Excel pour gérer vos données S'applique à : Microsoft Office Access 2007 Masquer tout Les programmes de feuilles de calcul automatisées, tels que

Plus en détail

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Champs sur Marne ENSG/CERSIG Le 19-nove.-02 L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Archivage Le Système d information géographique rassemble de l information afin de permettre son utilisation dans des applications

Plus en détail

Nom de l application

Nom de l application Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Direction Générale des Etudes Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Gafsa Département Technologies de l Informatique

Plus en détail

Présentation du module. Base de données spatio-temporelles. Exemple. Introduction Exemple. Plan. Plan

Présentation du module. Base de données spatio-temporelles. Exemple. Introduction Exemple. Plan. Plan Base de données spatio-temporelles S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Présentation du module Contenu général Partie 1 : Notion de bases de données (Conception

Plus en détail

Créer le modèle multidimensionnel

Créer le modèle multidimensionnel 231 Chapitre 6 Créer le modèle multidimensionnel 1. Présentation de SSAS multidimensionnel Créer le modèle multidimensionnel SSAS (SQL Server Analysis Services) multidimensionnel est un serveur de bases

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Les Bases de Données occupent aujourd'hui une place de plus en plus importante dans les systèmes informatiques. Les Systèmes de Gestion de Bases de Données

Plus en détail

Présentation générale des Web Services

Présentation générale des Web Services Présentation générale des Web Services Vue Globale Type d'architecture reposant sur les standards de l'internet Alternative aux architectures classiques : Client/serveur n/tiers Orientée services permettant

Plus en détail

Indépendance données / applications

Indépendance données / applications Vues 1/27 Indépendance données / applications Les 3 niveaux d abstraction: Plusieurs vues, un seul schéma conceptuel (logique) et schéma physique. Les vues décrivent comment certains utilisateurs/groupes

Plus en détail

Description et illustration du processus unifié

Description et illustration du processus unifié USDP Description et illustration du processus unifié Définit un enchaînement d activités Est réalisé par un ensemble de travailleurs Avec des rôles, des métiers Avec pour objectifs de passer des besoins

Plus en détail

Gestion du serveur WHS 2011

Gestion du serveur WHS 2011 Chapitre 15 Gestion du serveur WHS 2011 Les principales commandes Windows Home Server 2011 reprend l ergonomie de Windows 7 et intègre les principales commandes de Windows Server 2008 R2. Les commandes

Plus en détail

Initiation aux bases de données (SGBD) Walter RUDAMETKIN

Initiation aux bases de données (SGBD) Walter RUDAMETKIN Initiation aux bases de données (SGBD) Walter RUDAMETKIN Bureau F011 Walter.Rudametkin@polytech-lille.fr Moi Je suis étranger J'ai un accent Je me trompe beaucoup en français (et en info, et en math, et...)

Plus en détail

THOT - Extraction de données et de schémas d un SGBD

THOT - Extraction de données et de schémas d un SGBD THOT - Extraction de données et de schémas d un SGBD Pierre-Jean DOUSSET (France), Benoît ALBAREIL (France) pj@miningdb.com, benoit@miningdb.com Mots clefs : Fouille d information, base de données, système

Plus en détail

Travailler avec des données de type XML

Travailler avec des données de type XML Travailler avec des données de type XML Version 1.0 Z Grégory CASANOVA 2 Travailler avec des données de type XML 28/07/2009 Sommaire 1 Introduction... 3 2 Pré requis... 4 3 XML typé et non typé... 5 3.1

Plus en détail

Programme scientifique Majeure ARCHITECTURE DES SYSTEMES D INFORMATION. Mentions Ingénierie des Systèmes d Information Business Intelligence

Programme scientifique Majeure ARCHITECTURE DES SYSTEMES D INFORMATION. Mentions Ingénierie des Systèmes d Information Business Intelligence É C O L E D I N G É N I E U R D E S T E C H N O L O G I E S D E L I N F O R M A T I O N E T D E L A C O M M U N I C A T I O N Programme scientifique Majeure ARCHITECTURE DES SYSTEMES D INFORMATION Mentions

Plus en détail

1. LA GESTION DES BASES DE DONNEES RELATIONNELLES

1. LA GESTION DES BASES DE DONNEES RELATIONNELLES Dossier G11 - Interroger une base de données La base de données Facturation contient tout un ensemble d'informations concernant la facturation de la SAFPB (société anonyme de fabrication de produits de

Plus en détail

MEGA Administration-Supervisor. Guide de l administrateur

MEGA Administration-Supervisor. Guide de l administrateur MEGA Administration-Supervisor Guide de l administrateur MEGA 2009 SP4 1ère édition (juin 2010) Les informations contenues dans ce document pourront faire l objet de modifications sans préavis et ne sauraient

Plus en détail

Introduction aux SGBDR

Introduction aux SGBDR 1 Introduction aux SGBDR Pour optimiser une base Oracle, il est important d avoir une idée de la manière dont elle fonctionne. La connaissance des éléments sous-jacents à son fonctionnement permet de mieux

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

SQL pour. Oracle 10g. Razvan Bizoï. Tsoft, Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-12055-9, ISBN 13 : 978-2-212-12055-4

SQL pour. Oracle 10g. Razvan Bizoï. Tsoft, Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-12055-9, ISBN 13 : 978-2-212-12055-4 SQL pour Oracle 10g Razvan Bizoï Tsoft, Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-12055-9, ISBN 13 : 978-2-212-12055-4 Ce guide de formation a pour but de vous permettre d'acquérir une bonne connaissance du

Plus en détail

TECHNOLOGIES XML, CONCEPTION, MISE EN OEUVRE

TECHNOLOGIES XML, CONCEPTION, MISE EN OEUVRE XML/ SOA/ Web services TECHNOLOGIES XML, CONCEPTION, MISE EN OEUVRE Réf: PXM Durée : 4 jours (7 heures) OBJECTIFS DE LA FORMATION XML est devenu une technologie incontournable tant sur le poste utilisateur

Plus en détail

Introduction à ORACLE WAREHOUSE BUILDER Cédric du Mouza

Introduction à ORACLE WAREHOUSE BUILDER Cédric du Mouza Introduction à ORACLE WAREHOUSE BUILDER Cédric du Mouza Avant de commencer à travailler avec le produit, il est nécessaire de comprendre, à un haut niveau, les problèmes en réponse desquels l outil a été

Plus en détail

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application Architecture Multi-Tier Traditionnellement une application informatique est un programme exécutable sur une machine qui représente la logique de traitement des données manipulées par l application. Ces

Plus en détail

Notes de cours : bases de données distribuées et repliquées

Notes de cours : bases de données distribuées et repliquées Notes de cours : bases de données distribuées et repliquées Loïc Paulevé, Nassim Hadj-Rabia (2009), Pierre Levasseur (2008) Licence professionnelle SIL de Nantes, 2009, version 1 Ces notes ont été élaborées

Plus en détail

JAVA PROGRAMMATION. Programme. 1. Java, HTML et World Wide Web

JAVA PROGRAMMATION. Programme. 1. Java, HTML et World Wide Web PROGRAMMATION PUBLIC Professionnels informatiques qui souhaitent développer des applications et «applets» Java DUREE 4 jours 28 heures OBJECTIF Créer divers «applets» à intégrer dans un site Web dynamique,

Plus en détail

Conventions communes aux profils UML

Conventions communes aux profils UML Conventions communes aux profils UML Auteur : Projet ACCORD (Assemblage de composants par contrats en environnement ouvert et réparti)* Référence : Livrable 2.1 Date : Juin 2002 * : Les partenaires du

Plus en détail

Page 1 2 La présente invention concerne le domaine des architectures informatiques, et en particulier un procédé pour le développement d applications destiné à un fonctionnement en réseau, par exemple

Plus en détail

Concepteur Développeur Informatique Option Nomade

Concepteur Développeur Informatique Option Nomade Concepteur Développeur Informatique Option Nomade Module : Espace ouvert de formation (2 semaines) Ce module est composée de plusieurs parties : - le module développement durable (14 heures), qui traite

Plus en détail

2012-2013 INTRODUCTION PRESENTATION :

2012-2013 INTRODUCTION PRESENTATION : TP1 : Microsoft Access INITITIATION A ACCESS ET CREATION DE TABLES INTRODUCTION Une base de données est un conteneur servant à stocker des données: des renseignements bruts tels que des chiffres, des dates

Plus en détail

Réécriture de requêtes en termes de vues en présence de contraintes de valeurs pour un système d intégration de sources de données agricoles

Réécriture de requêtes en termes de vues en présence de contraintes de valeurs pour un système d intégration de sources de données agricoles Réécriture de requêtes en termes de vues en présence de contraintes de valeurs pour un système d intégration de sources de données agricoles Hélène Jaudoin To cite this version: Hélène Jaudoin. Réécriture

Plus en détail

TP Bases de données réparties

TP Bases de données réparties page 1 TP Bases de données réparties requêtes réparties Version corrigée Auteur : Hubert Naacke, révision 5 mars 2003 Mots-clés: bases de données réparties, fragmentation, schéma de placement, lien, jointure

Plus en détail

Problématiques de recherche. Figure Research Agenda for service-oriented computing

Problématiques de recherche. Figure Research Agenda for service-oriented computing Problématiques de recherche 90 Figure Research Agenda for service-oriented computing Conférences dans le domaine ICWS (International Conference on Web Services) Web services specifications and enhancements

Plus en détail

BES WEBDEVELOPER ACTIVITÉ RÔLE

BES WEBDEVELOPER ACTIVITÉ RÔLE BES WEBDEVELOPER ACTIVITÉ Le web developer participe aux activités concernant la conception, la réalisation, la mise à jour, la maintenance et l évolution d applications internet/intranet statiques et

Plus en détail

Résumé CONCEPTEUR, INTEGRATEUR, OPERATEUR DE SYSTEMES CRITIQUES

Résumé CONCEPTEUR, INTEGRATEUR, OPERATEUR DE SYSTEMES CRITIQUES Aristote ----- Cloud Interopérabilité Retour d'expérience L A F O R C E D E L I N N O V A T I O N Résumé Les systèmes d'information logistique (SIL) sont des outils qui amènent des gains de productivité

Plus en détail

Introduction aux concepts d ez Publish

Introduction aux concepts d ez Publish Introduction aux concepts d ez Publish Tutoriel rédigé par Bergfrid Skaara. Traduit de l Anglais par Benjamin Lemoine Mercredi 30 Janvier 2008 Sommaire Concepts d ez Publish... 3 Système de Gestion de

Plus en détail

Introduction aux bases de données

Introduction aux bases de données Introduction aux bases de données 1. Introduction 1.1. Qu est-ce qu une base de données Définition : Un ensemble d informations logiquement reliées entre elles. Plus précisément, nous appellerons base

Plus en détail

Gestion de données complexes

Gestion de données complexes Master 2 Informatique Spécialité AIGLE Gestion de données complexes Amayas ABBOUTE Gilles ENTRINGER SOMMAIRE Sommaire i 1 - Introduction 1 2 - Technologies utilisées 2 2.1 API Jena........................................

Plus en détail

Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines)

Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines) Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines) Module 1 : Programmer une application informatique Durée

Plus en détail

gpod - JRES 2013 Résumé Mots-clefs 1 Introduction 2 Etat des lieux

gpod - JRES 2013 Résumé Mots-clefs 1 Introduction 2 Etat des lieux gpod - JRES 2013 Geoffroy VIBRAC Université François Rabelais de Tours 60 rue du Plat d'etain BP 12050 37020 Tours Cedex 1 Résumé gpod est un outil de Gestion des PrOduits Dangereux développé par l université

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 3 : Le web dans l entreprise Sommaire Introduction... 1 Intranet... 1 Extranet...

Plus en détail

Transit NXT. Traduction et localisation contextuelles. L ergonomie et l innovation fonctionnelle au service de la productivité

Transit NXT. Traduction et localisation contextuelles. L ergonomie et l innovation fonctionnelle au service de la productivité Transit NXT Traduction et localisation contextuelles L ergonomie et l innovation fonctionnelle au service de la productivité STAR Group Your single-source provider for corporate product communication Transit

Plus en détail

BASES DE DONNÉES. CNAM Centre associé de Clermont-Ferrand Cycle A Année 1997-98. J. Darmont I. INTRODUCTION II. LES SYSTÈMES HIÉRARCHIQUES

BASES DE DONNÉES. CNAM Centre associé de Clermont-Ferrand Cycle A Année 1997-98. J. Darmont I. INTRODUCTION II. LES SYSTÈMES HIÉRARCHIQUES BASES DE DONNÉES CNAM Centre associé de Clermont-Ferrand Cycle A Année 1997-98 J. Darmont I. INTRODUCTION II. LES SYSTÈMES HIÉRARCHIQUES III. LES SYSTÈMES RÉSEAU IV. LES SYSTÈMES RELATIONNELS V. LE LANGAGE

Plus en détail

Unité de formation 1 : Structurer une application. Durée : 3 semaines

Unité de formation 1 : Structurer une application. Durée : 3 semaines PROGRAMME «DEVELOPPEUR LOGICIEL» Titre professionnel : «Développeur Logiciel» Inscrit au RNCP de niveau III (Bac+2) (JO du 23 Octobre 2007) (32 semaines) Unité de formation 1 : Structurer une application

Plus en détail