Cours de sécurité - Employés

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cours de sécurité - Employés"

Transcription

1 Cours de sécurité - Employés Travail collectif de la part de : BATISEC, Andrea Schulz Suissetec section nord-ouest, Adriano Cotti BBZ Schaffhausen, Ruedi Lichtin STF Winterthur, Bruno Rathgeb Electrosuisse, Rolf Oster SUVA, source des images et des textes Version: 2012 Fin

2 Organes responsables de BATISEC

3 Contenu et chapitres 1. Principes (qu est-ce qu un accident, droits et obligations) 2. Équipement de protection individuelle et vêtements 3. Attention danger 4. Ergonomie 5. Travailler avec des matériaux dangereux 6. Dangers spécifiques par branches 7. Signalisation de sécurité 8. Maintenance 9. Protection de la santé 10. Sorties de secours 11. Que faire en cas d urgence? 12. Audit 13. Accidents non professionnels (ANP) Préc. Fin

4 1.Principes (qu est-ce qu un accident, droits et obligations)

5 Principes Quel est l objectif Vous ne devez subir aucun accident. L exercice de votre profession ne doit pas vous rendre malade. Vous ne devez pas mettre en danger un tiers.

6 Principes Responsabilités Employeur Responsabilités collectives Recherche des dangers - Mesures - Contrôles permanents Sécurité au travail Protection de la santé Employé - Soutien - Informations - Droit d intervention Spécialistes - Conseils - Analyses - Formation (BATISEC / SUVA)

7 Principes Qu est-ce qu un accident Un accident est un événement aléatoire, fortuit, qui entraîne des dommages vis-à-vis des personnes, des biens ou de l environnement. C est une suite d événement malchanceux dont les origines peuvent être limitées

8 Principes Qu est-ce qu un accident 80% des accidents sont causés par des actions contraires à la sécurité. 20% par des manquements techniques ou défauts du matériel. 80% 20%

9 Principes Qu est-ce qu un accident Qu est-ce qu une action contraire à la sécurité? - Étourderie - Taquineries, jeux - Indifférence - Improvisation - Confort - Impatience - Ignorance des dangers - Joie excessive, inattention -Ne pas tenir compte des dispositions Qu est-ce qu un manquement technique? - Consommation de drogues et d alcool - Défaut du matériel (pas prévisible) - Usure du matériel (pas prévisible) - Fatigue du matériel - Vieillissement du matériel

10 Principes Reconnaitre le danger Reconnaître les dangers Beaucoup de dangers peuvent être reconnus par la formation des collaborateurs et des mesures peuvent être prises pour la prévention des accidents. Éliminer les dangers Les dangers existants devraient si possible toujours être éliminés. Par ex. - Nettoyer les sols glissants - Éliminer / réparer les machines défectueuses Protéger des dangers Si la source des dangers ne peut pas être éliminée il faut la protéger par des mesures correspondantes. Par ex. - Rideaux de soudure - Protection lorsque l on aiguise

11 Principes Organisation Direction (Employeur) Départements (Sanitaire, chauffage, ventilation, etc.) Information Formation Formation continue Chargé de sécurité PERCO (Personne de contact pour la sécurité au travail) Collaborateurs Discussion Annoncer les défauts Éliminer les défauts

12 Formation continue Formation / Instruction Pourquoi: Les employés doivent se former de façon permanente. La formation continue sur le sujet est un aspect important. Le déveleppoment du marché oblige chaque employés à en connaître les nouveaux aspects et connaissances. Back End Next Home

13 Formation / instruction Formation / Instruction Aspects importants: Cercle de personnes / participant adaptés Formuler des buts Toujours transmettre quelque chose (de la documentation, des accroches, etc.) Inclure une partie théorique Inclure une partie pratique Faire des résumés Back End Next Home

14 Formation / Instruction Instructions Contenu de base / Aspects qui doivent être couverts: Actions / Travaux Mises en danger / Risques Mesures de protection Back End Next Home

15 Droits et obligations Droits et obligations Les droits et les obligations sont basés sur les lois, ordonnances et directives suivantes : Loi fédérale sur l assurance accidents (LAA) Ordonnance sur la prévention des accidents (OPA) Loi fédérale sur le travail (LTr) Directive relative à l appel à des spécialistes (Directive CFST) Ordonnance sur les travaux de construction (OTConst) Droit de communication (Droit de participation)

16 Connaissez-vous vos droits? Droits et obligations Selon la loi fédérale sur l assurance accidents (LAA) et l ordonnance sur la prévention des accidents et maladies professionnelles (OPA) correspondante, votre employeur doit: Vous informer des dangers auxquels vous êtes exposés et vous instruire sur les mesures de sécurité. Mettre à votre disposition un équipement de protection individuelle en ordre (lunettes de protection, protecteurs d'ouïe, vêtements de protection, etc.). Prendre les mesures nécessaires, dans son entreprise, pour la prévention des accidents et dégâts de la santé. Les travailleurs ou leurs représentants dans l entreprise ont le droit d être consultés sur toutes les questions relatives à la sécurité au travail.

17 Vos plus importantes obligations Droits et obligations Vous devez: Suivre les instructions de votre employeur sur la sécurité au travail. Observer les règles de sécurité généralement reconnues. Utiliser correctement les installations de sécurité. Utiliser les équipements de protection individuelle. Éliminer immédiatement les défauts qui compromettent la sécurité au travail. Si ce n est pas possible, aviser l employeur sans délai.

18 Il est strictement interdit Droits et obligations de vous mettre dans un état tel que vous exposez votre personne ou les autres à un danger (alcool, drogues, etc.). P Présentation Préc. Fin

19 Droits et obligations Il est interdit de porter atteinte à l'efficacité des dispositifs de sécurité.. Manipuler les dispositifs de sécurité n est pas une bagatelle et encore moins un acte sans conséquences!

20 2. Équipement de protection individuelle

21 Équipement de protection Votre supérieur met à votre disposition des équipement de protection individuelle (EPI) appropriés. Et vous, en professionnel, vous les portez. Remarque: tout EPI en mauvais état doit être remplacé. P Présentation Préc. Fin

22 3. Attention danger!

23 Situations sur les chantiers P Présentation Préc. Fin

24 Habillement pratique Afin de ne pas risquer de rester accroché(e), notamment lors de travaux avec des machines comportant des éléments rotatifs, il est conseillé: De porter des vêtements avec des manches serrées non bouffantes. D avoir les cheveux attachés. De ne pas porter de pulls larges, de blouses ou d écharpes flottant dans l air. De ne porter aucun bijou. De ne pas porter de gants à proximité de fraiseuses, de perceuses ou de cylindres en rotation.

25 Ordre à la place de travail Oh non

26 Ordre à la place de travail Oh oui!

27 Reconnaitre le danger Les accidents ne se produisent pas par hasard. Avant de commencer à travailler, vérifier si les outils, les matériaux, les voies empruntées et les lieux de stockage sont sûrs. Ne prendre aucun risque et éliminer tout danger sans délai. Si cela n est pas possible en informer son supérieur pour qu il s en charge.

28 Regarde devant toi Près d un tiers des accidents sont dus à des chutes. Comment les éviter? Signaler ou délimiter les zones dangereuses. Nettoyer immédiatement avec les produits appropriés (p. ex. des liants pour l huile* ou des produits de nettoyage) les zones glissantes. Éviter que le désordre s installe (source potentielle de faux pas) grâce au rangement (ordre). *Après utilisation, à mettre dans un récipient en plomb verrouillable (pour éviter les incendies), et à éliminer écologiquement.

29 Reconnaitre le danger Comment éviter les chutes: Toujours tenir la main courante lors des déplacements dans les escaliers. Porter des chaussures tenant bien aux pieds et équipées de semelles antidérapantes. Veiller à bien y voir (allumer la lumière).

30 Eviter les accidents Les travaux en urgence et les habitudes amènent à improviser, souvent au détriment de la sécurité: Ne pas utiliser, p.ex., la première chaise se trouvant à proximité pour accéder à un objet en hauteur. Ne pas oublier que la précipitation ne fait pas gagner de temps lorsqu elle entraîne une chute. Il vaut mieux prendre le temps nécessaire.

31 Outils professionnels Contrôler régulièrement l état des outils (le tranchant des outils de coupe, l état des manches et des poignées, etc.). Utiliser des outils appropriés (par. Ex. une clé de serrage n est pas un outil de frappe). Protéger les outils tranchants et pointus lors de leur transport. P Présentation Préc. Fin

32 N ayez pas peur de questionner Ne pas hésiter à s informer et à poser des questions en cas d incertitude. N utiliser que des outils et des machines dont le fonctionnement est bien connu afin de travailler en toute sécurité.

33 Échafaudages roulants P Présentation Préc. Fin

34 Echelles Tous les ans, près de 6000 personnes sont victimes d un accident professionnel dû à une échelle. Quelques conseils: Vérifier l état de l échelle avant son utilisation et ne pas utiliser d échelles en mauvais état. Avoir les mains libres pour se tenir aux échelons en montant et en descendant. Porter des chaussures tenant bien aux pieds. Caler les extrémités supérieures de l échelle pour éviter qu elle ne glisse (elle doit dépasser la zone de sortie d un mètre). Ne jamais se trouver sur un des trois échelons supérieurs.

35 Echelles Les échelles doubles se renversent facilement sur les côtés. Elles ne doivent être utilisées que lorsqu elles doivent tenir debout sans appui. Utiliser une échelle simple ou un escabeau à trois échelons lorsque les forces horizontales se font sentir (p.ex. lors de travaux de perçage). Utiliser, au lieu d une échelle, un échafaudage roulant pour les travaux longs et pénibles. Ne jamais monter sur l un des trois échelons supérieurs.

36 Echelles Pour les échelles simples, il faut notamment: Faire attention à bien incliner l échelle (test du coude). Avoir des embouts antidérapants sur les montants. P Présentation Préc. Fin

37 Charges suspendues Il ne faut jamais se trouver ou se déplacer sous une charge suspendue, que l on soit grutier, élingueur ou un tiers. Il est impératif de se tenir à une distance suffisante loin des charges afin d éviter d être coincé(e) ou touché(e) par une charge oscillante. Remarque: tout dispositif d attache (sangles) en mauvais état doit être remplacé.

38 Chariot élévateur avec conducteur Seules des personnes formées spécialement à la conduite des chariots élévateurs sont autorisées à utiliser ces engins. Il faut toujours porter des chaussures de sécurité. Il faut s attacher (ceinture de sécurité), même pour un trajet court. Seuls des chariots équipés d un système de retenue (ceinture de sécurité, cabine ou étriers latéraux) doivent être utilisés. Lever des personnes avec le chariot ne doit se faire que dans des cas exceptionnels et avec l autorisation de la Suva ainsi qu avec une nacelle respectant les normes de sécurité.

39 Chariot à timon Il faut se placer en léger décalage sur le côté devant l engin. Il faut toujours porter des chaussures de sécurité. Il est interdit de transporter et de lever des personnes au moyen d un chariot à timon.

40 Signaleurs pour les camions Le risque pour un signaleur d être heurté ou écrasé par un camion en marche arrière est important. Pour éviter un accident, il est recommandé: De rester en contact verbal et visuel avec le conducteur du camion par une fenêtre ouverte, De s assurer que personne ne se trouve derrière le camion, De se trouver en position décalée par rapport au camion lorsque le signal de reculer est donné, De ne jamais se trouver dans la zone de passage du camion

41 Electricité De nombreux accidents sont dus à un manque de prudence. Il est recommandé: D utiliser un disjoncteur FI, en particulier dans les locaux humides, sur les chantiers et en plein air. De vérifier les fiches, les câbles et les outils électriques avant de les utiliser. De laisser aux professionnels la réparation des appareils en panne. P Présentation Préc. Fin

42 Danger d explosion Les solvants tels que l acétone, l essence et les diluants forment avec l air des mélanges explosifs. Mesures de sécurité: Aérer artificiellement la zone de travail (p.ex. aspiration à la source). Éviter les sources d inflammation, p.ex. une flamme ouverte. Utiliser des appareils électriques antiexplosions. Joindre ensemble et relier à la terre tous les éléments conducteurs lors du transvasement de liquides facilement inflammables.

43 4. Ergonomie Posture au travail

44 Postures forcées Par postures forcées, on désigne des postures physiologiquement défavorables, qui surmènent certaines parties du corps par un travail musculaire statique et qui contrecarrent l irrigation sanguine de la musculature concernée. Des modifications douloureuses de l appareil locomoteur peuvent en découler. De telles postures forcées sur le long terme sont très souvent à l origine de problèmes physiques et d atteintes à la santé. Moyens de travail - placer et positionner correctement les objets en cours de travail, p. ex. aménager un appui pour le bras ou un appui pour le corps avec du rembourage - utiliser des outils et des machines conçus selon des critères ergonomiques; - tenir et diriger correctement les outils. Poste de travail -ne pas encombrer le poste de travail par des installations techniques; - laisser suffisamment de place pour les jambes; - procurer des possibilités d'appui pour les bras et les mains; Back End Next Home

45 Exigences uniformes et monotones sont des mouvements répétitifs à intervalles relativement courts avec un effort presque toujours identique des mêmes muscles et articulations peuvent provoquer des symptômes douloureux de surmenage ou d usure. Il peut également s agir de modifications inflammatoires des gaines tendineuses, des insertions tendineuses et musculaires, des articulations et des muscles. Mesures: éliminer les cycles de mouvements répétitifs brefs; promouvoir les rotations entre divers postes de travail («Jobrotation»); prévoir des pauses plus nombreuses; créer des groupes de travail autonomes, élargir le cadre du travail et augmenter la liberté de mouvement; utiliser la conception et la disposition ergonomiques des appareils; Back End Next Home

46 Postes de travail ergonomiques Chaque individu étant différent, il est nécessaire d adapter son poste de travail à sa propre morphologie de sorte: de pouvoir travailler avec le dos droit, (1) de ne pas travailler avec les épaules levées, la tête tournée ou avec une torsion du haut du corps, (2) de disposer de suffisamment de place pour les jambes en position assise. 2 1

47 STOP Portez futé Dans la mesure du possible, il faut toujours utiliser des équipements appropriés pour le transport de charges. (1) Pour éviter de faire un faux pas en portant une charge, il faut s assurer que le champ de vision est dégagé et les voies de passage non encombrées. Il convient de s assurer que la charge peut être posée dans un endroit sûr sans risque de pincement pour les pieds ou les mains. 1

48 Soulever et porter correctement Adopter une position stable et sûre. (1) Être accroupi(e) en évitant de se baisser plus bas que nécessaire.(2) Garder le dos droit. (3) Empoigner la charge le plus près possible du corps. Ne pas soulever par à-coups. Ne jamais exercer un mouvement de torsion avec le haut du corps P Présentation Préc. Fin

49 Travail sur l écran Un bon agencement de l écran (en général, yeux tournés vers l écran parallèlement à la fenêtre) permet d éviter les reflets et les éblouissements. Le siège, la surface de travail et l écran (cf. illustration) doivent être à la bonne hauteur. L écran doit se trouver à cm des yeux (un peu plus pour les écrans CAO).

50 5. Travailler avec des substances dangereuses

51 Substances dangereuses Amiante Gardez vos mains éloignées de l amiante! Prenez en considération les dispositions sur la protection et l enlèvement des déchets! P Présentation Préc. Fin

52 Substances dangereuses Isolants formant de la poussière et dégageant des fibres par ex.: Laine de roche Produits chimiques du bâtiment Bitumes Ciment Mousse de polyuréthane Détartrants Produits de nettoyages pour WC Nettoyants Produits d antigel Frigorigènes Huiles frigorifiques Colles Flux de soudure Décapants Est-il garanti qu'avec des travaux avec les moyens décrits, les règlements de sécurité correspondants sont considérés? - Utiliser les équipements de protection individuelle. - Prendre en considération les prescriptions du..fournisseur sur la protection personnelle et la gestion..des déchets. - Consulter les fiches signalétiques de sécurité des..produits.

53 Substances dangereuses Fibres céramiques - Éviter tout contact des fibres céramiques avec la peau, les yeux, la..bouche et les voies respiratoires. - Observer les prescriptions en vigueur relatives à la protection du..personnel et à l élimination. - Porter l équipement de protection individuelle: gants, lunettes de..protection fermées, combinaison avec capuchon, masque..antipoussière FFP2. - Ne pas mettre l équipement de protection en contact avec les habits..de ville ou les vêtements normaux. - Hygiène personnelle (douche, laver les mains).

54 Substances dangereuses Vapeurs et poussières - Veiller à éviter au maximum les dégagements de poussière. - Des mesures évitant le dégagement de vapeurs de poussières ou leur inhalation sont-elles prises? - Utiliser si possible des peintures et des produits d étanchéité sans solvant. - Veiller à une ventilation naturelle ou artificielle suffisante. - Dans les ateliers, installer si possible des dispositifs d aspiration locaux. - Porter des lunettes de protection et un masque de protection respiratoire FFP2 si des irritations surviennent. - Hygiène personnelle (douche, lavage des mains).

55 Substances dangereuses Respecter l étiquetage, les mentions sur l étiquette et les fiches techniques de sécurité. Conserver les produits chimiques dans leur emballage d origine - ne jamais les transvaser dans des bouteilles. Aérer suffisamment le lieu de travail. Se protéger correctement (lunettes, gants, masques de protection).

56 Substances dangereuses Utilisation de toxiques et marquages P Présentation Préc. Fin

57 6. Dangers spécifiques par branches

58 Dangers spécifiques Travailler dans des réservoirs et dans des espaces exigus Gaz combustibles Oxygène Protection incendies Meuler Séparer Percer Échafaudages fixes Travaux sur le toit Cliquer sur le titre pour aller plus loin Travaux sur le toit Installations solaires Protection incendie lors du soudage Air comprimé Travaux sur cordes Utilisation de l électricité Préc. Fin

59 7. Signalisation de sécurité

60 Signalisation de sécurité P Présentation Préc. Fin

61 8. Maintenance

62 Une maintenance sûre Un cinquième des accidents du travail mortels ont lieu au cours de travaux de maintenance ou de réparation. Le respect de ces cinq règles de base peut considérablement contribuer à votre sécurité: 1. Préparation: étude des instructions de maintenance, concertation avec le personnel de la production, coordination. 2. Précautions: rester vigilant(e) pour éviter la mise en service intempestive de l installation ou de la machine, se protéger et protéger les tiers.

63 Une maintenance sûre 3. Outils: utiliser les outils appropriés (y compris les équipements de protection individuelle). 4. Travail planifié: s en tenir aux travaux prévus et éviter toute improvisation. (1) 5. Contrôle final y compris du fonctionnement des dispositifs de sécurité et consignation des travaux effectués. Remise de l installation ou de la machine en bon état de fonctionnement sûr. Principe: Les travaux de maintenance doivent être effectués par des spécialistes. 1

64 9. Protection de la santé

65 Manger et boire Les repas ne doivent être pris que dans les locaux prévus à cet effet afin de faire une coupure avec le travail. Il faut éviter de consommer avant et pendant le travail, de l alcool (responsable (in)direct de 10 à 20% des accidents du travail) ou d autres produits pouvant entraîner une dépendance.

66 H 2 O et ne pas oublier de boire 1.5 à 2 L d eau quotidiennement

67 Protection de la peau Les maladies de la peau et les eczémas sont particulièrement gênants pour les personnes concernées et les obligent parfois à changer de travail. Il est recommandé de: 1. Protéger la peau en évitant tout contact avec des produits nocifs, en portant des gants et des vêtements de travail appropriés et en utilisant des crèmes de protection. 2. Nettoyer la peau avec un produit sans solvant et si possible pas trop agressif lors de l interruption ou la fin d un travail. 3. Nourrir la peau des mains avec de la crème à la fin du travail.

68 10. Sortie de secours

69 Sortie de secours Les sorties de secours doivent être libres. Laisser libres les sorties de secours, car même de petits obstacles peuvent entraîner la mort en cas de dégagement de fumée. Les sorties de secours ne doivent jamais être bloquées.

70 Sortie de secours A gauche: Sortie de secours illuminée A droite: Les éléments essentiels ont été marqués avec des bandes lumineuses

71 11. Que faire en cas d urgence?

72 Alarmer et premiers secours Il est impératif de savoir à qui s adresser en cas d urgence et d avoir les numéros d urgence bien en vue et à portée de main.(1) Ne jamais déplacer ou transporter un blessé, sauf en cas de danger imminent. En cas d accidents avec des liquides corrosifs, laver immédiatement à grande eau pendant dix à quinze minutes les yeux ou la peau ayant été en contact avec la substance corrosive puis consulter un médecin.

73 Donner l alarme Où est l incendie / le blessé Qui appelle Que s est-il passé Quand est-ce arrivé Combien de personnes sont impliquées Laisser un numéro de téléphone LIBRE. Ambulance 144 Pompiers 118 Police 117 International 112 Rega 1414 Intoxications 145

74

75 Perte de connaissance Premiers secours (Respiration et pouls présents) - Protéger le blessé contre les influences du climat - Surveiller le blessé - Ne rien donner à boire à une personne sans connaissance - Nettoyer le blessé du vomi, contrôler la langue

76 Premiers secours Hémorragie - Surélever la partie blessée - Appliquer un pansement compressif - Compression manuelle sur la plaie

77 Premiers secours Électrocution - Couper le courant (prise ou disjoncteur) - Ne pas toucher la victime tant qu il y a du courant - Ne toucher la victime qu avec des objets non conducteurs et secs avant d avoir coupé le courant - Appliquer les mesures de premiers secours

78 Premiers secours Brûlures - Refroidir immédiatement les endroits brûlés avec de l eau froide (20 mins) - Ne pas ôter les vêtements - Après refroidissement à l eau, couvrir les plaies avec un tissu propre - Protéger le blessé contre les pertes de chaleur - Lors de brûlures étendues et si l entrée à l hôpital ne peut avoir lieu dans l heure qui suit l accident, faire boire abondamment

79 Premiers secours Intoxications Renseignements et application des soins de premiers secours par la personne de contact au: Tél. 145 Qui: Quoi: Comment: Combien: Quand: Autres: Âge, poids Description exacte du toxique (indications sur l emballage et le prospectus) Avalé? Respiré? Sur la peau? Dans les yeux? Évaluer soigneusement la quantité max. qui a pu être absorbée L heure de l ingestion est-elle sûre ou supposée? Toux? Vomissements? Convulsions musculaires? Alcoolisé

80 12. Audit

81 Les 5 règles (du jeu) pour les audits Audit 1. Tous les participants sont ouverts à la communication. 2. Les préposés à la sécurité sont eux-mêmes des modèles. 3. Nous sommes des partenaires de conversation, pas des policiers. 4. Les employés doivent être félicités. Les employés doivent être informé de leur potentiel d amélioration. Back End Next Home

82 Audit Comment est notre réaction face au comportement des employés? Stop, attention, tu te mets toi et les autres en danger! Super exemplaire votre/ta façon de faire! Quelle est l explication possible de la donnée? Est-ce qu il y a une autre possibilité? Nous devons toujours traiter et ne devons jamais détourner le regard. Back End Next Home

83 Audit Astuces pour l auditeur Tout observer, tous sens aiguisés Connaître et reconnaître les situations / les données Penser critique et constructif Dans les situations critiques, procéder de façon pondérée Conduire la discussion sur le plan factuel Qui, comment, où, quoi, quand Poser des questions. Back End Next Home

84 Audit Astuces pour l auditeur Chercher des solutions / des mesures ensemble Démontrer l utilité des mesures Proposer de l assistance Fixer un thème, des arrangements et des délais Effectuer un suivi Back End Next Home

85 Audit Comment mettons nous en application la sécurité au travail et la protection de la santé? Est-ce que le travail a été effectué en tenant compte de la garanti optimale? Est-ce que les audits peuvent être menés comme planifiés? Recevons une homologation pour notre travail? Quels aspects pouvons nous ou voulons nous améliorer? Quelles mesures sont réalistes et peuvent être mises en oeuvre? Améliorer la sécurité au travail, c est comme modifier une habitude! Back End Next Home

86 Audit Proposition de formulaire pour un audit court Date:... Lieu:... Auditeur:... Supérieur / accompagnateur:... Examiné:... Thème / lieu:... Ordre de travail correct Entretien du matériel 5 règles de sécurité Points positifs:... Points à améliorer:... Propositions d amélioration:... Mesures/ Accord (quoi, jusqu à quand):... Contrôle des mesures/ Ordre Date:... Visa:... Suivi: Date:... Visa:... Back End Next Home

87 13. Accidents non professionnels (ANP)

88 Accidents non professionnels

89 Accidents non professionnels

90 Accidents non professionnels

91 MERCI pour votre attention Nous vous souhaitons une vie professionnelle pleine de succès et sans accident Merci beaucoup pour votre attention! Accueil

S il vous plait, pas d accidents professionnels!

S il vous plait, pas d accidents professionnels! 22 fa chwis sen Prévention d accidents et protection de la santé S il vous plait, pas d accidents professionnels! De nombreux accidents surviennent lors de simples activités: en marchant, en montant les

Plus en détail

Utiliser en sécurité les produits dangereux

Utiliser en sécurité les produits dangereux Utiliser en sécurité les produits dangereux Savoir lire l étiquette Les nouveaux pictogrammes de danger 7 3 2 Explosif Inflammable Comburant 4 Gaz sous pression Corrosif Toxique/mortel 5 6 Nocif/altération

Plus en détail

S3.4 La prévention des risques professionnels

S3.4 La prévention des risques professionnels CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNEL RÉPARATION DES CARROSSERIES Classe de seconde Document professeur SAVOIRS ASSOCIÉS DÉVELOPPÉS Savoirs S3.4.1 Les enjeux sociaux des accidents du travail. S3.4.2 Le processus

Plus en détail

BRICOLAGE. Les précautions à prendre

BRICOLAGE. Les précautions à prendre BRICOLAGE Les précautions à prendre Chaque année, près de 300 000 personnes arrivent aux Urgences à la suite d un accident de bricolage et/ou de jardinage. Respecter quelques règles simples de prévention

Plus en détail

ÉLECTRICIEN Livret du nouvel arrivant

ÉLECTRICIEN Livret du nouvel arrivant ÉLECTRICIEN Livret du nouvel arrivant OUI! ACCUEIL ÉLECTRICIEN Livret du nouvel arrivant Nom de l entreprise : Nom du responsable de l accueil : Nom de l accueilli : Nom de la personne à contacter en

Plus en détail

Les étiquettes de danger et leur signification (transport)

Les étiquettes de danger et leur signification (transport) Les étiquettes de danger et leur signification (transport) 1 Explosif 2.2 Gaz non inflammable et non toxique 3 + 2.1 Liquide ou gaz inflammable 4.1 Solide inflammable 4.2 Spontanément inflammable 4.3 Dégage

Plus en détail

Livret métier Le risque chimique. Performance des organisations - Santé au travail Groupe Sofaxis

Livret métier Le risque chimique. Performance des organisations - Santé au travail Groupe Sofaxis Livret métier Le risque chimique Performance des organisations - Santé au travail Groupe Sofaxis Sommaire Pourquoi ce livret?...................... 4-5 L es produits dangereux................ 6-9 L es

Plus en détail

LE RISQUE CHIMIQUE. Au travail... ... comme à la maison

LE RISQUE CHIMIQUE. Au travail... ... comme à la maison LE RISQUE CHIMIQUE Un agent chimique dangereux est une substance ou un mélange dont la composition est susceptible de porter atteinte à la sécurité et à la santé des salariés exposés ou des utilisateurs.

Plus en détail

Programme de prévention Service de sécurité incendie

Programme de prévention Service de sécurité incendie Général ACCÈS AUX BÂTIMENTS diverses, chutes et glissades Prévenir le supérieur immédiat lorsque l accès au bâtiment n est pas sécuritaire. Installer un système d éclairage aux entrées et dans le stationnement

Plus en détail

maison-et-compagnie.com

maison-et-compagnie.com FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Nom de la préparation : CREME NETTOYANTE PLAQUES VITROCERAMIQUES ET INDUCTIONS 1 IDENTIFICATION DE LA PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ Nom du produit : CREME NETTOYANTE PLAQUES

Plus en détail

Solvants au Travail. Guide pour travailler en sécurité avec les solvants.

Solvants au Travail. Guide pour travailler en sécurité avec les solvants. Solvants au Travail Guide pour travailler en sécurité avec les solvants. Qu est-ce qu un solvant? De nombreux produits chimiques utilisés pour dissoudre ou diluer d autres produits ou matériaux sont appelés

Plus en détail

Passeport sécurité. Bâtiment et Travaux publics. La sécurité, parce qu une vie n a pas de prix!

Passeport sécurité. Bâtiment et Travaux publics. La sécurité, parce qu une vie n a pas de prix! Passeport sécurité Bâtiment et Travaux publics La sécurité, parce qu une vie n a pas de prix! Nom :... Prénom :... J atteste avoir reçu par la société Sad s Group le passeport sécurité, le Signature du

Plus en détail

ENTRETIEN DES LOCAUX Date de dernière mise à jour : 20/11/06

ENTRETIEN DES LOCAUX Date de dernière mise à jour : 20/11/06 Page 1 sur 8 ENTRETIEN DES LOCAUX ASPECT REGLEMENTAIRE En matière d entretien et de nettoyage des locaux, la règlementation impose à l autorité territoriale certaines opérations : Tenir en état constant

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG Version 1.0 1 Avant-propos Ce guide de bonnes pratiques a été préparé pour fournir des informations concernant la collecte

Plus en détail

Janvier 2011. Département Formation

Janvier 2011. Département Formation Janvier 2011 Département Formation PLAN D INTERVENTION SST 2 PREVENIR Face à une situation de travail, le SST doit être capable de : Repérer des dangers, des situations dangereuses, des risques. Identifier

Plus en détail

1. IDENTIFICATION DE LA PREPARATION ET DE L ENTREPRISE

1. IDENTIFICATION DE LA PREPARATION ET DE L ENTREPRISE Page 1/5 1. IDENTIFICATION DE LA PREPARATION ET DE L ENTREPRISE Nom du produit KOD COULEURS SEJOURS ET CHAMBRES SATIN Usage prévu Revêtements en phase aqueuse pour intérieurs Fournisseur INDUSTRIAS QUÍMICAS

Plus en détail

Utiliser en sécurité les produits dangereux

Utiliser en sécurité les produits dangereux Utiliser en sécurité les produits dangereux Savoir lire l étiquette Les nouveaux pictogrammes de danger Explosif Inflammable Comburant Gaz sous pression Corrosif Toxique/mortel Nocif/altération de la santé

Plus en détail

FONTAINIER AGENT D EXPLOITATION D EAU POTABLE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL

FONTAINIER AGENT D EXPLOITATION D EAU POTABLE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL FONTAINIER AGENT D EXPLOITATION D EAU POTABLE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL REGLEMENTATION PREVENTION PROTECTION Les sources de dangers : L électricité Le travail en hauteur Le travail en espace confiné

Plus en détail

Plan de prévention. Quoi?

Plan de prévention. Quoi? 2 Plan de prévention Quoi? Ce document a pour objectif d évaluer les risques inhérents à la coactivité entre les agents d'une collectivité et les salariés d'une Entreprise Extérieure (). Cette coactivité

Plus en détail

1. Identification de la substance ou préparation et de la Société. 2. Composition/ informations sur les composants

1. Identification de la substance ou préparation et de la Société. 2. Composition/ informations sur les composants Date d impression : 23/08/02 Valable à partir du : 08.08.01 Page: 1/7 1. Identification de la substance ou préparation et de la Société Données relatives au produit : Nom commercial : KNAUF ZADUR Mortier

Plus en détail

Lycée des Métiers du Bâtiment, des Travaux Publics et de la Topographie RENE CAILLIE. Livret d accueil LA SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL

Lycée des Métiers du Bâtiment, des Travaux Publics et de la Topographie RENE CAILLIE. Livret d accueil LA SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL Livret d accueil LA SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL LA SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL Toute personne au travail, quel que soit son statut, effectuera avec d autant plus d efficacité, les tâches confiées si

Plus en détail

Liste de contrôle Soudage, coupage, brasage et chauffage (travaux à la flamme)

Liste de contrôle Soudage, coupage, brasage et chauffage (travaux à la flamme) La sécurité, c est réalisable Liste de contrôle Soudage, coupage, brasage et chauffage (travaux à la flamme) Les installations de soudage au gaz de votre entreprise sontelles en parfait état de fonctionnement?

Plus en détail

ALCOOL DROGUE PERTE DE VIGILANCE DIMINUTION DES RÉFLEXES. Ne pas conduire de véhicule sous l emprise d alcool ou de drogue

ALCOOL DROGUE PERTE DE VIGILANCE DIMINUTION DES RÉFLEXES. Ne pas conduire de véhicule sous l emprise d alcool ou de drogue MÉMENTO PRÉVENTION ALCOOL DROGUE PERTE DE VIGILANCE DIMINUTION DES RÉFLEXES Ne pas conduire de véhicule sous l emprise d alcool ou de drogue Lors d un contrôle, si le taux d alcool par litre de sang est

Plus en détail

Les blessures avec la tondeuse à gazon

Les blessures avec la tondeuse à gazon Les blessures avec la tondeuse à gazon En cas de problème avec sa tondeuse, il faut : Arrêter le moteur Débrancher le courant Attendre la fin complète de la rotation En cas de blessures légères : Nettoyer

Plus en détail

L étiquetage des produits dangereux

L étiquetage des produits dangereux 1/5 Qu est qu un produit dangereux? > C est un produit susceptible de provoquer des intoxications, lésions, brûlures, incendies, explosions et même parfois la mort. Votre santé est en danger si un produit

Plus en détail

FENÊTRE OUVERTE DANGER

FENÊTRE OUVERTE DANGER FENÊTRE OUVERTE DANGER Réf. 413-08535-A RC Nanterre B 330 742 784 Illustration: Marianne Maury Kaufmann NE LAISSEZ JAMAIS UN ENFANT SEUL PRÈS D UNE FENÊTRE OUVERTE OU SUR UN BALCON. Chaque année, des enfants

Plus en détail

Guide d évaluation des risques

Guide d évaluation des risques Guide d évaluation des risques Pressing SR 108 PREV 04/2015 Ce guide a été réalisé par la Carsat Pays de la Loire et les Services de Santé au Travail de la Loire Atlantique et du Maine et Loire. Il comprend

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Produit 2T QUAD R BIODEGRADABLE Page 1/5 Etiquette du produit ETIQUETAGE (d usage ou CE) Phrases de risque Conseils de prudence ETIQUETAGE TRANSPORT Non concerné Néant Néant Non concerné 1. IDENTIFICATION

Plus en détail

FICHE SIGNALÉTIQUE. Fluval Trousse de nettoyage de lentilles A3969 Page 1 de 5. Famille chimique. Utilisations

FICHE SIGNALÉTIQUE. Fluval Trousse de nettoyage de lentilles A3969 Page 1 de 5. Famille chimique. Utilisations Page 1 de 5 Section I. Identification et utilisation du produit Nom du produit Trousse de nettoyage de Formule chimique Famille chimique Utilisations Section II. Composition et information sur les composants

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE EPOXYDUR

FICHE DE DONNEES DE SECURITE EPOXYDUR Page : 1/5 1. IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE Produit : Epoxydur Utilisation : Peinture Epoxy à 2 composants, destinée pour la protection des supports en béton ou en ciment à usage industriel.

Plus en détail

Auteurs Index alphabétique n o 2002/1 15 04 2002 n o 2001/1 30 01 2001

Auteurs Index alphabétique n o 2002/1 15 04 2002 n o 2001/1 30 01 2001 Table des matières 1. Généralités Introduction Table des matières Auteurs Index alphabétique n o 2002/1 15 04 2002 n o 2001/1 30 01 2001 2. Politique de sécurité Accueil et formation des nouveaux engagés

Plus en détail

Agent d entretien des locaux

Agent d entretien des locaux Agent d entretien des locaux L entretien des locaux (bureaux, écoles, salles polyvalentes, structures sanitaires, gymnases ) nécessite l emploi de techniques, de produits et de matériels spécifiques qui

Plus en détail

Annexe 1: bases de conception des signaux de sécurité et des signaux auxiliaires

Annexe 1: bases de conception des signaux de sécurité et des signaux auxiliaires Annexes à la règle CIPA n 22 Annexe 1: bases de conception des signaux de sécurité et des signaux auxiliaires 1.1 Signaux de sécurité Forme géométrique Signification Couleur de sécurité Couleur de contraste

Plus en détail

MÉMO SANTÉ RISQUES CHIMIQUES PEINTURE VITRERIE REVÊTEMENTS

MÉMO SANTÉ RISQUES CHIMIQUES PEINTURE VITRERIE REVÊTEMENTS MÉMO SANTÉ PEINTURE VITRERIE REVÊTEMENTS RISQUES CHIMIQUES Poussières, produits chimiques,... Le travail sur chantier vous expose à des risques qu il ne faut pas négliger. Pour protéger votre santé, adoptez

Plus en détail

MSDS CUPREX 50%WG 2/5 Date d imprimer: 31/08/06

MSDS CUPREX 50%WG 2/5 Date d imprimer: 31/08/06 MSDS CUPREX 50%WG 1/5 FICHE DE SECURITE CUPREX 50% WG 1. Identification de la substance / préparation t de la société / entreprise 1.1. Identification de la substance / préparation Nom commercial: CUPREX

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION Modèle de Plan de prévention proposé par le CDG41 Service Prévention Version 1 janvier 2015

PLAN DE PRÉVENTION Modèle de Plan de prévention proposé par le CDG41 Service Prévention Version 1 janvier 2015 PLAN DE PRÉVENTION PLAN DE PREVENTION Qu est-ce qu un plan de prévention? C est un document dans lequel sont notifiées les mesures de coordination générales prises pour prévenir les risques liés à l interférence

Plus en détail

LESI LIVRET POUR L ENTRETIEN EN SÉCURITÉ DES INSTALLATIONS

LESI LIVRET POUR L ENTRETIEN EN SÉCURITÉ DES INSTALLATIONS LESI LIVRET POUR L ENTRETIEN EN SÉCURITÉ DES INSTALLATIONS Département fédéral de l économie DFE Secrétariat d Etat à l économie SECO Commission fédérale de coordination pour la sécurité au travail (CFST)

Plus en détail

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes Centre de gestion Le risque chimique Pôle Organisation et Sécurité au Travail Service Prévention, Conseils 1/ Réglementation Décret n 2003-1254 du 23 décembre 2003 relatif à la prévention du risque chimique.

Plus en détail

FICHE PRODUIT SPRAY NETTOYANT

FICHE PRODUIT SPRAY NETTOYANT FICHE PRODUIT SPRAY NETTOYANT DESCRIPTION DU PRODUIT Le spray de nettoyage est un produit d hygiène et d entretien qui facilite le nettoyage des aides auditives et embouts. Le spray de nettoyage se présente

Plus en détail

Tableau d évaluation des RISQUES PROFESSIONNELS

Tableau d évaluation des RISQUES PROFESSIONNELS EXEMPLE DOCUMENT N 2 Tableau d évaluation des RISQUES PROFESSIONNELS Secteur de la poissonnerie DOC N2 2.indd 1 21/11/2014 17:04 EXEMPLE DE DOCUMENT UNIQUE Date de mise à jour : Activités Postes Sans Objet

Plus en détail

PROTOCOLE DE CHARGEMENT ET DE DECHARGEMENT

PROTOCOLE DE CHARGEMENT ET DE DECHARGEMENT PROTOCOLE DE CHARGEMENT ET DE DECHARGEMENT -Arrêté du 26 avril 1996 1. OBJECTIF PROTOCOLE DE SÉCURITÉ Adaptation des règles de sécurité prévues par le décret de 1992 (92-158 du 20.02.92) pour les opérations

Plus en détail

En être conscient est la première étape dans la démarche de prévention.

En être conscient est la première étape dans la démarche de prévention. Qu ils soient distribués dans le commerce à usage personnel ou dans vos structures à usage professionnel, les produits chimiques (dont les produits d entretien) peuvent être source de dangers. En être

Plus en détail

1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE

1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE page 1/5 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE DESIGNATION COMMERCIALE : FOURNISSEUR : SAFIC ALCAN 3 Rue Bellini 92806 PUTEAUX CEDEX - FRANCE Tél. : 33/ 1/ 46 92 64

Plus en détail

LE PROTOCOLE DE SECURITE

LE PROTOCOLE DE SECURITE Fiche outil n 7 LE PROTOCOLE DE SECURITE Dans le cadre des opérations de chargement et de déchargement La présente fiche outil est constituée des éléments suivants : - Une fiche explicative concernant

Plus en détail

Des gestes simples pour vous protéger

Des gestes simples pour vous protéger M É T I E R S D U B O I S Des gestes simples pour vous protéger www.rsi.fr/prevention Des gestes simples pour vous protéger Mal de dos et tendinites.............. 2 Blessures et accidents.................

Plus en détail

Aide à domicile. Recommandations du Service de Santé au Travail : Principaux risques professionnels :

Aide à domicile. Recommandations du Service de Santé au Travail : Principaux risques professionnels : AIDE A DOMICILE Aide à domicile Recommandations du Service de Santé au Travail : Principaux risques professionnels : L évaluation des risques (décret du 05 nov. 2001) doit être une démarche collective

Plus en détail

Mesures de santé sécurité au travail (MSST)

Mesures de santé sécurité au travail (MSST) Mesures de santé sécurité au travail (MSST) H Bienvenue Direction de sécurité Hospices-CHUV Organisation P. Rubin Directeur général adj. D. Willimann S. Toffel Secrétariat P. Kündig Directeur de la sécurité

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ conformément au Règlement (CE) nº1907/2006 REACH Nom : KR-G KR-G

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ conformément au Règlement (CE) nº1907/2006 REACH Nom : KR-G KR-G KR-G Page 1 de 5 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE 1.1 Identificateur de produit : Nom du produit : KR-G 1.2 Utilisations identifiées pertinentes de la substance

Plus en détail

Nouvelle réglementation CLP. Membre du réseau

Nouvelle réglementation CLP. Membre du réseau Nouvelle réglementation CLP Depuis le 1er juin 2015, La plupart des produits issus de la chimie doivent être étiquetés selon la nouvelle réglementation CLP. Qu est-ce que le CLP? CLP est l acronyme de

Plus en détail

DOMINO 1,rue de la Faltans Z.I. SUD 25220 ROCHE LES BEAUPRE tel/fax : 03 81 88 02 48 mobile : 06 71 28 85 26 e mail : domino@domino.

DOMINO 1,rue de la Faltans Z.I. SUD 25220 ROCHE LES BEAUPRE tel/fax : 03 81 88 02 48 mobile : 06 71 28 85 26 e mail : domino@domino. FICHE DE DONNEES DE SECURITE Selon 91/155/CEE 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Nom du produit : EAU DE CUIVRE BLEUE Version 3 du 12/01/2010 Utilisation : détergent

Plus en détail

Votre interlocuteur Santé Sécurité au Travail

Votre interlocuteur Santé Sécurité au Travail Ce livret d'information est destiné aux personnes travaillant ou nouvellement embauchées dans une cuverie ou une cave. Il vous informe risque par risque sur les principaux conseils de prévention à suivre

Plus en détail

VCA Sécurité de Base

VCA Sécurité de Base VCA Sécurité de Base CHAPITRE 1: LÉGISLATION 1. A qui la loi sur le bien-être au travail impose-t-elle des obligations? a. A l employeur et au travailleur. b. A l employeur uniquement. c. Au travailleur

Plus en détail

LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ. Agents réalisant la collecte des déchets

LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ. Agents réalisant la collecte des déchets LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ Agents réalisant la collecte des déchets Sommaire 1- Enjeux et objectifs de ce livret... 3 2- Au départ (Avant la collecte)... 4 2.1 Les équipements de protection individuelle

Plus en détail

Produits dangereux. Définition

Produits dangereux. Définition Produits dangereux Définition Les produits dangereux sont capables de provoquer des effets indésirables en cas de contact ou d ingestion. Ces effets peuvent se manifester sous forme de : intoxication ;

Plus en détail

LE GUIDE DE LA SÉCURITÉ ET DE LA SANTÉ AU TRAVAIL

LE GUIDE DE LA SÉCURITÉ ET DE LA SANTÉ AU TRAVAIL LE GUIDE DE LA SÉCURITÉ ET DE LA SANTÉ AU TRAVAIL INTRODUCTION En 1994 furent promulgués au Luxembourg des lois et règlements importants en matière de sécurité et de santé au travail. L existence de lois,

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE ANTI-MOUSSE CONCENTRE 10

FICHE DE DONNEES DE SECURITE ANTI-MOUSSE CONCENTRE 10 Page 1 sur 1 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE / PREPARATION ET DE LA SOCIETE / ENTREPRISE Nom commercial : ANTI MOUSSE CONCENTRE 10 Application : Traitement concentré préventif et curatif des mousses,

Plus en détail

HUMI-BLOCK - TOUPRET

HUMI-BLOCK - TOUPRET FICHE DE DONNEES DE SECURITE Révision antérieure : (Selon l annexe II du Règlement REACH de l UE 1907/2006) Mise à jour : 19 janvier 2010 Version : 1 HUMI-BLOCK - TOUPRET 1-IDENTIFICATION DU PRODUIT ET

Plus en détail

1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE

1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE FICHE DE DONNEES DE SECURITE ULTIMEG 2002T DATE DE RÉVISION : 03/02/2005 1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE NOM DE PRODUIT ULTIMEG 2002T NO DE PRODUIT : U2002T DISTRIBUTEUR

Plus en détail

FICHE SIGNALÉTIQUE NETTOYANT ANTIGEL (-40 C) POUR PARE-BRISE

FICHE SIGNALÉTIQUE NETTOYANT ANTIGEL (-40 C) POUR PARE-BRISE FICHE SIGNALÉTIQUE NETTOYANT ANTIGEL (-40 C) POUR PARE-BRISE 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE OU DU MÉLANGE ET IDENTIFICATION DU FOURNISSEUR LABORATOIRE MAG QUÉBEC INC. 418-681-5540 ou 1-800-475-8862

Plus en détail

FICHE DE SECURITE FUMESAAT 500 SC

FICHE DE SECURITE FUMESAAT 500 SC 1/5 FICHE DE SECURITE FUMESAAT 500 SC Identification de la préparation 1. Identification de la préparation de l entreprise Nom commercial: FUMESAAT 500 SC Identification Produit : éthofumésate 500 SC Substance

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Règlement REACH (CE) n 1907/2006. Désignation commerciale: Antimite textile CODE : HN002 et HN028

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Règlement REACH (CE) n 1907/2006. Désignation commerciale: Antimite textile CODE : HN002 et HN028 Code Article HN002 et HN028 1/5 FICHE DE DONNEES DE SECURITE Règlement REACH (CE) n 1907/2006 1- Identification de la substance / préparation et de la Société Désignation commerciale: Antimite textile

Plus en détail

(D après sujet de CAP Secteur 1 Groupement interacadémique II Session 2005)

(D après sujet de CAP Secteur 1 Groupement interacadémique II Session 2005) EXERCICES SUR LES RISQUES CHIMIQUES Exercice 1 1) Une solution acide est particulièrement dangereuse lors de sa manipulation. Parmi les pictogrammes,,, et suivants, lequel indique que les solutions sont

Plus en détail

LA PERTE DE CONSCIENCE

LA PERTE DE CONSCIENCE CES QUELQUES NOTIONS PEUVENT SAUVER DES VIES. PENSEZ Y SV D URGENCES Pompiers et service médical urgent : 100 Police : 101 L'HEMORRAGIE Comment reconnaître une hémorragie? Le sang s'écoule abondamment

Plus en détail

Note. Charte Hygiène et Sécurité

Note. Charte Hygiène et Sécurité 1/5 Préambule L ENSCMu est un ERP (Etablissement Recevant du Public) de 3 ème catégorie, de type R (enseignement et recherche). Dans ce cadre, l école est soumise au respect de différentes réglementations

Plus en détail

CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN

CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN Circulaire n 14/2008 Cl. C 44 Colmar, le 3 avril 2008 Màj juin 2012 CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 22, rue Wilson - 68027 COLMAR Cedex 03 89 20 36 00-03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net

Plus en détail

à l inspecteur de la CSST ; à l inspecteur de la prévention incendie ; à l inspecteur à la prévention ; au Comité SST.

à l inspecteur de la CSST ; à l inspecteur de la prévention incendie ; à l inspecteur à la prévention ; au Comité SST. GRILLE D AUTO-ÉVALUATION EN SANTÉ SÉCURITÉ AU TRAVAIL COMMISSION SCOLAIRE DES PATRIOTES GÉNÉRALE Juin 2002 DOCUMENT À CONSERVER ET À FOURNIR SUR DEMANDE : à l inspecteur de la CSST ; à l inspecteur de

Plus en détail

la SÉCURITÉ Livret Sécurité sur chantier à l attention des Nouveaux arrivants MÉTIERS DES TRAVAUX PUBLICS

la SÉCURITÉ Livret Sécurité sur chantier à l attention des Nouveaux arrivants MÉTIERS DES TRAVAUX PUBLICS la SÉCURITÉ MÉTIERS DES TRAVAUX PUBLICS Livret Sécurité sur chantier à l attention des Nouveaux arrivants SOMMAIRE Équipement de protection individuelle 02 Gants, casque, bottes, tenue, gilet, lunettes.

Plus en détail

Vous utilisez des produits chimiques? Vous êtes concerné!

Vous utilisez des produits chimiques? Vous êtes concerné! 0 Vous utilisez des produits chimiques? Vous êtes concerné! À votre travail, vous utilisez des peintures, colles, graisses, encres, solvants, désherbants, ce sont des produits chimiques. Ils se présentent

Plus en détail

Manuel de Sécurité individuel de :

Manuel de Sécurité individuel de : Manuel de Sécurité individuel de : Nom Prénom : Poste de travail : Date et signature : Droits et obligations Vos droits L employeur est tenu de : de vous informer sur les dangers encourus et de vous indiquer

Plus en détail

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE de en Martinik NOTICE HYGIENE ET SECURITE BUREAU VERITAS ASEM Dossier n 6078462 Révision 2 Octobre 2014 Page 1 de en Martinik SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 3 1.1 OBJET DE LA NOTICE... 3 1.2 CADRE REGLEMENTAIRE...

Plus en détail

La sécurité au Laboratoire

La sécurité au Laboratoire La sécurité au Laboratoire Symboles de danger Dans notre environnement de travail de chimiste, nous aurons souvent sous les yeux, diverses informations de sécurité sous forme de symboles, d avertissement,

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE FICHE DE DONNEES DE SECURITE 1 - IDENTIFICATION DU PRODUIT DE LA SOCIETE Nature du produit : Nom du produit : Type d utilisation : Importateur : Origine : Adresse France : Isolant à base de fibres de cellulose

Plus en détail

Coussin de massage Shiatsu

Coussin de massage Shiatsu Coussin de massage Shiatsu Appareil et éléments de commande Têtes de massage doubles tridimensionnelles _ Revêtement amovible _ Commutateur 0 Appareil éteint I Massage allumé II Massage et chauffage allumés

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE / DU MELANGE ET DE LA SOCIÉTÉ / L'ENTREPRISE 1. 1. Identificateur de produit: 1. 1. 1. N CE: Non applicable. 1. 2. Utilisations identifiées pertinentes de la substance

Plus en détail

ColorWright Phosphate Buffer Solution, ph 7,2

ColorWright Phosphate Buffer Solution, ph 7,2 Fiche de données de sécurité (FDS) Conformément aux règlements (CE) 1907/2006 (REACH) et 1272/2008 (CLP) et SGH 1. Identification de la substance 1.1 Identificateur du produit Nom commercial : 1.2 Utilisations

Plus en détail

PRELUDE. 1 Identification de la substance / préparation et de la société / entreprise

PRELUDE. 1 Identification de la substance / préparation et de la société / entreprise Référence : FDS-LEVURE Page 1 sur 5 1 Identification de la substance / préparation et de la société / entreprise Dénomination commerciale : Utilisation : Œnologie Fournisseur : Œnologie IMMELE SAS - 10,

Plus en détail

Formation ACMO / CHS 26 mai 2011. Intervention d entreprises extérieures. Plan de Prévention Protocole de Sécurité. Brochure ED 941 INRS

Formation ACMO / CHS 26 mai 2011. Intervention d entreprises extérieures. Plan de Prévention Protocole de Sécurité. Brochure ED 941 INRS Formation ACMO / CHS 26 mai 2011 Intervention d entreprises extérieures Brochure ED 941 INRS Plan de Prévention Protocole de Sécurité PLAN Introduction Réglementation Démarche globale Cas particulier du

Plus en détail

CONSIGNES DE SECURITE ET D'INSTALLATION

CONSIGNES DE SECURITE ET D'INSTALLATION l CONSIGNES DE SECURITE ET D'INSTALLATION NOTICE ORIGINALE IMPORTANT : Lire attentivement tous les documents avant le stockage, l'installation ou la mise en service du matériel concerné (à usage strictement

Plus en détail

Statistiques des accidents du travail et des maladies professionnelles RASSCT 2013

Statistiques des accidents du travail et des maladies professionnelles RASSCT 2013 Centre de Gestion du Haut-Rhin Fonction Publique Territoriale 22 rue Wilson - 68027 COLMAR Cedex Tél. : 03 89 20 36 00 - Fax : 03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net - www.cdg68.fr Circulaire n 10/2015 Cl.

Plus en détail

! 2. - (CE) 1272/2008 [CLP/GHS]

! 2. - (CE) 1272/2008 [CLP/GHS] ! 1. Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise Identificateur de produit Nom commercial Fabricant / fournisseur Service des renseignements Renseignements en cas d'urgence

Plus en détail

1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE

1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE FICHE DE DONNES DE SECURITE NETTOYANT VIDANGE 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE Nom du produit : Nettoyant vidange Distributeur : PGP DIFFUSION Adresse : 5, rue

Plus en détail

Les produits phytosanitaires

Les produits phytosanitaires Les produits phytosanitaires La plupart des collectivités utilisent des herbicides pour le désherbage de la voirie et des espaces verts, dans un objectif esthétique et d entretien des infrastructures.

Plus en détail

Stockage de produits chimiques

Stockage de produits chimiques Conseils prévention Santé au travail Crée le 28/04/2011 par VK Mise à jour 28/04/2011 par VK Stockage de produits chimiques 1 Risques liés au stockage de produits chimiques...2 2 Règles générales...2 3

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE : IOC VEHICULE NET

FICHE DE DONNEES DE SECURITE : IOC VEHICULE NET Nom du produit : IOC VEHICULE NET Informations sur la société : 1. IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE Institut Œnologique de Champagne Z.I. de Mardeuil BP 25 51201 EPERNAY Cedex Tel : + 33 (0)

Plus en détail

Le Président du Centre de Gestion. Mesdames et Messieurs Les Maires et Présidents Des collectivités affiliées

Le Président du Centre de Gestion. Mesdames et Messieurs Les Maires et Présidents Des collectivités affiliées Centre Départemental de Gestion du Cher ZA Le Porche 18340 PLAIMPIED-GIVAUDINS Tél. : 02.48.50.82.50 Fax : 02.48.50.37.59 www.cdg18.fr Adresse postale B.P. 2001 18026 BOURGES Cedex Le Président du Centre

Plus en détail

ANNEXE 3 EXEMPLES DE CONSEILS DE PRUDENCE ET PICTOGRAMMES

ANNEXE 3 EXEMPLES DE CONSEILS DE PRUDENCE ET PICTOGRAMMES ANNEXE 3 EXEMPLES DE CONSEILS DE PRUDENCE ET PICTOGRAMMES - 297 - Annexe 3 EXEMPLES DE CONSEILS DE PRUDENCE ET PICTOGRAMMES La présente annexe dresse la liste des conseils de prudence les plus fréquemment

Plus en détail

comfor/tg 2009 Brûlures chimiques Etiquetage et reconnaissance des dangers

comfor/tg 2009 Brûlures chimiques Etiquetage et reconnaissance des dangers comfor/tg 2009 Brûlures chimiques Etiquetage et reconnaissance des dangers 1 Buts Etre capable de reconnaître les dangers indiqués sur une étiquette de produits dangereux. Connaître les pictogrammes du

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Cellulose i3

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Cellulose i3 FICHE DE DONNEES DE SECURITE Cellulose i3 1. Identification du produit et de la Société Produit Matériaux d isolation à base de papier journaux recyclés destiné à être insuffler dans une structure fermée

Plus en détail

Référence nr 92526 Date d édition 16/02/11. Edition nr 1 Date de modification 29/10/10

Référence nr 92526 Date d édition 16/02/11. Edition nr 1 Date de modification 29/10/10 Page 1 de 7 1. Identification de la préparation et de l entreprise. 1.1. Identification de la préparation : Ref : 92526 1.2. Utilisation de la préparation : Efficacité immédiate et de longue durée contre

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise 1.1 Identificateur de produit Expo-Line 08 Konzentrat (36500-010000) 1.2 Utilisations identifiées pertinentes de la substance

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ ASPHALTE COULÉ

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ ASPHALTE COULÉ Date d édition : 15/09/2011 FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ ASPHALTE COULÉ 1. IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIÉTÉ / ENTREPRISE Désignation : Asphalte coulé Utilisation commerciale : Produits pour revêtements

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité 4 pages dont cet en tête FICHE DE DONNEES DE SECURITE DE L'ANTI-MOISISSURES 1 L D ate d impression : 11:52 revue le 26/09/03 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification

Plus en détail

PREVENTION DU RISQUE CHIMIQUE

PREVENTION DU RISQUE CHIMIQUE PREVENTION DU RISQUE CHIMIQUE PLAN I- Réglementation II- Les voies de pénétration des produits III- Les risques pour la santé selon l activité IV- Les principes généraux de prévention V- La classification

Plus en détail

CONSTRUCTION DES COMPETENCES DU SOCLE COMMUN CONTRIBUTION DES SCIENCES PHYSIQUES

CONSTRUCTION DES COMPETENCES DU SOCLE COMMUN CONTRIBUTION DES SCIENCES PHYSIQUES CONSTRUCTION DES COMPETENCES DU SOCLE COMMUN CONTRIBUTION DES SCIENCES PHYSIQUES Compétence du socle : Compétence 6 : Les compétences sociales et civiques. Contribution attendue : Utiliser un produit chimique

Plus en détail

Fiche de données de sécurité Selon l Ochim (ordonn. produits chim.) du18.05.2005, paragr.3

Fiche de données de sécurité Selon l Ochim (ordonn. produits chim.) du18.05.2005, paragr.3 Nr. Article- Produit : 48785 Page: Page 1 En cas d urgence appeler le Centre Suisse d information toxicologique, Freiestr. 16, 8032 Zürich; Tél. des Urgences: ( jour et nuit) 145 ou +41 (0)44 251 51 51.

Plus en détail

Mode d emploi. Chargeur de batterie de voitures CPL-2054

Mode d emploi. Chargeur de batterie de voitures CPL-2054 Mode d emploi Chargeur de batterie de voitures CPL-2054 1 DÉSIGNATION DES PIÈCES 1. Chargeur de batteries de voitures CPL-2054 2. Panneau de commande 3. Câble d alimentation électrique 4. Pince de batterie

Plus en détail

ACCUEILLIR. un jeune dans le BTP ACCUEIL

ACCUEILLIR. un jeune dans le BTP ACCUEIL ACCUEILLIR un jeune dans le BTP ACCUEIL ACCUEILLIR un jeune dans le BTP Complétez votre démarche d accueil en commandant le coffret accueil de votre métier ou en le téléchargeant sur www.oppbtp.fr Coffrets

Plus en détail