le prêt-à-porter, c est classique le sur-mesure, c est unique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "le prêt-à-porter, c est classique le sur-mesure, c est unique"

Transcription

1 le prêt-à-porter, c est classique le sur-mesure, c est unique

2 2 Société anonyme au capital de euros entièrement versé. Entreprise régie par le Code des assurances, sous le contrôle de l Autorité de contrôle prudentiel, situé 61, rue Taitbout, Paris RCS Créteil Siège social : 8-14, av. des Frères Lumière, Bry-sur-Marne Cedex. Tél. : Fax : Création-réalisation : AlmaCom 92) Crédits photos : Getty, Shutterstock, Mutuaide Assistance. Le Groupe Groupama participe à la protection de l environnement en sélectionnant des imprimeurs référencés «Imprim Vert» ainsi que des papiers issus de forêts gérées durablement. MUTUAIDE ASSISTANCE est une société du GROUPE GROUPAMA Le groupe GROUPAMA en chiffres Les organes sociaux 03 Édito de N. Gusdorf, directeur général 04 Les faits marquants Objectif Qualité Efficiente PCI-DSS Le Dakar Les courses cyclistes 06 Les métiers de l assistance L assistance aux personnes en déplacement L assistance aux véhicules L assistance santé à domicile L assistance dépannage à domicile Les informations pratiques Le reroutage d appels La conciergerie Les services à la personne 7 e assureur généraliste français 13,7 milliards de chiffre d affaires 13 millions de sociétaires et clients collaborateurs dont à l international Présent dans 11 pays Conseil d administration Sommaire Daniel COLLAY Président Nicolas GUSDORF Directeur général Saïd FARD Secrétaire général Monique ARAVECCHIA Alain HUET Patricia LAVOCAT-GONZALES Pierre-Hubert PERROMAT Geneviève ROUDIER Bernard ROUSSEAUX Commissaires aux comptes Cabinet MAZARS Titulaire Michel BARBET-MASSIN Suppléant 10 La situation financière en 2013 L activité générale de la société Les comptes de l exercice 12 Bilan actif 13 Bilan passif 14 Compte de résultat technique 15 Compte de résultat non technique 16 Résultats financiers 17 Projet de résolutions 18 Rapport du commissaire aux comptes 2013, une année riche en INNOVATIONS Nicolas GUSDORF Directeur général Est-ce l effet de la crise? 2013 a été une année que l on peut qualifier de «calme». Sur son métier de base, l assistance aux véhicules, Mutuaide Assistance a réalisé un nombre d opérations sensiblement identique à celui de La saison estivale a été marquée par une hausse d activité modérée, hormis lors de quelques épisodes de forte chaleur. Le marché du tourisme a encore souffert cette année. Les Français, en raison des conséquences des «révolutions arabes», ont adapté leurs destinations : l Espagne, la Croatie et la Grèce ont remplacé l Égypte, la Tunisie et, dans une moindre mesure, le Maroc. Dans ce contexte, Mutuaide Assistance a souhaité renforcer ses positions sur le marché. C est ainsi que plusieurs grands tour-opérateurs nous ont rejoints. Les mesures fiscales nouvelles n ont pas favorisé le secteur de l assistance à domicile, mais Mutuaide Assistance a pourtant maintenu son activité, en commercialisant autant d heures de prestations qu en Le nouveau chantier de la «Silver économie», initié par les pouvoirs publics, a pour vocation de renforcer la place des technologies et des métiers de services à la personne. Enfin, le savoir-faire acquis dans le domaine des grands événements sportifs nous a permis de fidéliser nos grands clients et d en conquérir de nouveaux : sports nature, épreuves cyclistes, rallyes-raids sont aujourd hui un département original de Mutuaide Assistance, stimulant pour nos équipes et essentiel pour nos partenaires. Mais cette année a également été consacrée à l accroissement de nos capacités et de notre productivité. Persuadé que les innovations technologiques sont une des clés de notre réussite demain, j ai demandé que soient mis en œuvre et renforcés les chantiers d automatisation des tâches sans valeur ajoutée : dématérialisation des factures et missionnement automatique des prestataires sont montés en puissance afin de gagner en rapidité et en qualité de service pour nos clients. Tout en réservant à nos collaborateurs le rôle qui fait l essence même de notre métier : la «rassurance», ce soutien psychologique qui est essentiel pour chaque personne se trouvant en situation de stress à l occasion d un problème matériel ou d un problème de santé. Certaine de la solidarité de nos organisations et de notre utilité sociale, notre profession a poursuivi ses combats face aux évolutions réglementaires qui nous menacent : la directive ecall qui préconise que les appels d urgence automobile soient dirigés vers le 112, la réforme Solvabilité II qui renforce les obligations de fonds propres, sont autant de sujets qui fédèrent nos sociétés dans le cadre du Syndicat national des sociétés d assistance. À l époque où les services deviennent indispensables, où les dépenses publiques doivent être contenues, notre beau métier démontre chaque jour son utilité essentielle et sa mission d intérêt général. Forte de son expérience et de ses savoir-faire, forte de son esprit de service toujours véhiculé par ses collaborateurs, Mutuaide Assistance est prête à affronter les défis sans cesse renouvelés qui jalonneront encore son chemin. Éditorial 3

3 4 Les faits MARQUANTS 90 % de clients satisfaits «Depuis de nombreuses années, la culture qualité et le sens du service aux clients sont définitivement inscrits dans le patrimoine génétique de Mutuaide Assistance. Aujourd hui, notre Système de management de qualité SMQ), organisé en mode processus dans un objectif d amélioration continue efficiente, a atteint un niveau de maturité certain. Objectif Qualité Efficiente ) 57 Désormais, l approche processus intègre non seulement la gestion des risques opérationnels de nos activités mais aussi le facteur économique de nos actions, pour contribuer à la pérennité de Mutuaide Assistance et à la protection de nos clients. Cela nous impose une exigence et une vigilance accrues, de tous les jours, afin de préserver et d enrichir ce patrimoine précieux au service de la fidélité de nos clients.» La création du Pôle ACHATS, début 2013, s inscrit totalement dans cette volonté de Mutuaide Assistance de fournir des prestations de qualité à ses clients, dans une logique de maîtrise des coûts. Dans ce cadre, la principale mission du Pôle ACHATS consiste à veiller à la sélection et à l évaluation des fournisseurs et des prestataires qui respectent les normes de qualité établies et contribuent à une amélioration continue des prestations. L ensemble de ces actions est mené tant pour les réseaux de prestataires en France dépanneurs, ambulances, taxis, loueurs ) que pour les réseaux internationaux et les grands comptes «voyages». Sécurité informatique et norme PCI-DSS ) Depuis fin 2012, l ensemble des travaux de sécurisation informatique mené par Mutuaide Assistance, notamment ceux couvrant les activités impliquant la manipulation des cartes bancaires, a été couronné par l obtention de la certification niveau 1 du PCI-DSS Payement Card Industry Data Security Standard). Fin 2013, après avoir été auditée sur plus de points de contrôle et d exigences des autorités certificatrices, notre certification a été renouvelée avec succès, confirmant ainsi notre volonté d inscrire désormais ce standard dans notre quotidien. médecins aux compétences multiples se succèdent 24 h/24 Et si pour franchir les pièges et les obstacles, nous étions les plus habiles! Notre défi quotidien : des clients satisfaits p À usage interne exclusivement - Création : AlmaCom Le DAKAR 2013 ) Les courses CYCLISTES ) La saison du cyclisme s est achevée avec le centième Tour de France, dont le parcours, pour la première fois, reliait les plus beaux paysages de la Corse à l unique avenue des Champs- Élysées, avec une arrivée en pleine nuit sur «la plus belle avenue du monde». Les courses cyclistes mobilisent une équipe imposante d ambulanciers, d infirmiers anesthésistes et de médecins urgentistes et chirurgiens qui, pour cette édition 2013, a été renforcée sur le Tour de France par l adjonction d un camion radio. Ce nouveau matériel, à la pointe de la technologie, permet à l équipe médicale de faire sur place les radios et échographies nécessaires à la surveillance médicale des coureurs. Pour sa 35 e édition, le rallye Dakar, composé de 459 équipages 189 motos, 40 quads, 155 voitures et 75 camions) est parti de Lima, au Pérou, le 5 janvier et est arrivé le 20 janvier à Santiago du Chili. C est la 5 e édition disputée sur le continent sud-américain depuis Le désert péruvien était au programme dès les premiers jours, ce qui n était jamais arrivé dans l histoire du rallye. Au bout du périple, l arrivée a été jugée pour la première fois à Santiago, au Chili, pays qui a été le théâtre des plus nombreux et imprévisibles rebondissements, dans l Atacama, lors des quatre dernières éditions. Les concurrents ont parcouru des milliers de kilomètres, en s éloignant de l océan Pacifique pour faire un détour par l Argentine. De l autre côté de la cordillère des Andes, la variété des terrains a fait appel aux capacités d adaptation de chacun. C est à de nouvelles difficultés que les concurrents ont dû faire face cette année. Leur sécurité a été assurée par les équipes médicales de Mutuaide Assistance, composées de médecins aux compétences multiples qui se relaient 24 h/24 pour apporter aux concurrents et à l organisation tous les soins nécessaires afin de garantir la réussite de l épreuve. À peine la sueur de ce centième épisode évaporée, notre équipe médicale a entamé la préparation de la saison 2014! 5

4 6 L assistance aux PERSONNES en DÉPLACEMENT ) Le métier de l assistance médicale est le métier «historique» des assisteurs. Né au début des années 1960, il a répondu au besoin de voyager loin de chez soi en toute sécurité, avec la certitude de pouvoir être ramené près de chez soi en cas de problème de santé. Autour de la prestation de base, le rapatriement sanitaire pour lequel sont utilisés les moyens de transport les mieux adaptés à l état de santé du patient, se sont greffées, au fil du temps, des garanties qui ont pour vocation d apporter une aide logistique et de permettre au malade d être entouré de proches qui, par leur soutien, améliorent son confort pendant ces moments difficiles. Mutuaide Assistance organise et prend en charge la venue d un parent au chevet du malade, organise le retour des enfants à leur domicile afin de ne pas désorganiser la vie familiale, et règle par avance les frais médicaux pour éviter aux clients des dépenses souvent importantes, dans les pays où les barèmes sont parfois bien plus élevés qu en France. Les garanties d assistance médicale aux personnes sont en général intégrées dans les contrats d assurance automobile, dans certaines cartes bancaires, et dans les contrats spécifiques que tout un chacun peut souscrire auprès de Mutuaide Assistance ou d un voyagiste à l occasion d un voyage. Depuis 2003, Mutuaide Assistance est devenu le 2 e opérateur sur le marché du tourisme grâce à des partenariats noués avec des assureurs spécialisés. Une nouvelle occasion de démontrer son savoir-faire dans ce domaine, où il s agit en permanence de sauver des vies. Les métiers de L ASSISTANCE L assistance aux VÉHICULES ) Le rajeunissement du parc automobile français n empêche pas l activité de dépannage de se développer année après année. Et ce sont les pannes qui représentent les 3/4 de nos prestations. Les raisons? Sans doute la sophistication des systèmes d électronique embarquée à bord des véhicules, qui multiplient les causes de dysfonctionnements et, par voie de conséquence, les motifs d intervention. Par ailleurs, la franchise 0 km en cas de panne s est généralisée sur les portefeuilles automobiles de nos grands clients. Cette mesure génère toujours une hausse de la fréquence des interventions. Ces phénomènes n empêchent pas Mutuaide Assistance de réfléchir aux nouvelles offres à destination des automobilistes. C est ainsi que se développent les prestations de «diagnostic panne» à distance : le conducteur peut, sur simple appel et en répondant à quelques questions, connaître la cause probable de l incident qui l immobilise. En outre, le concept de «mobilité totale» continue de progresser : dans le cadre de la formule «Auto Presto», tout client accidenté peut se faire livrer un véhicule de remplacement à l endroit de son choix domicile, bureau), et c est également sur le lieu qu il aura désigné que lui sera livrée sa voiture réparée et lavée. Enfin, le développement du parc de véhicules électriques va générer de nouveaux besoins : batterie déchargée, pannes spécifiques, risques électriques sont autant de champs de recherche et de développement pour les équipes de Mutuaide Assistance. L assistance SANTÉ à DOMICILE ) Appelés en urgence pour faciliter la vie quotidienne pendant les périodes qui entourent les hospitalisations, les services d aide ménagère et d aide de vie agréés par Mutuaide Assistance apportent leur soutien aux sociétaires et assurés lorsqu ils se trouvent en difficulté, à la suite d une maladie ou d un accident. Les services d assistance sont aujourd hui systématiquement inclus dans les contrats d assurance santé, et leur utilité a encore une fois été démontrée dans ces circonstances difficiles. Dans l histoire du métier de l assistance, les prestations d aide à domicile sont nées à la fin des années Cette activité connaît un fort développement, qui accompagne les évolutions de la société dans le sens d un allongement de la durée de la vie. L assistance DÉPANNAGE à DOMICILE Rechercher un artisan pour réaliser une intervention d urgence quand on est victime d un problème domestique est un exercice délicat si l on veut être assuré de la qualité de la prestation qui sera délivrée. En recourant aux services de son assisteur, on est sûr d être dépanné par un prestataire qui a été sélectionné, contrôlé et évalué avec le plus grand soin. Les enquêtes qualité permettent en effet de vérifier le ressenti des clients et de mesurer leur degré de satisfaction. Mais les réflexions prospectives qui ont été menées ces dernières années nous ont amenés à considérer que l assistance devait aller plus loin : du rôle de «dépanneur», l assisteur doit passer à celui de «réparateur». Grâce à l intégration de cette nouvelle activité, Mutuaide Assistance est aujourd hui en mesure de proposer à ses partenaires et à ses clients une prestation complète : après avoir été dépanné, le client victime d un dégât des eaux, par exemple, pourra, sans autre démarche qu un coup de téléphone, recevoir la visite d un professionnel agréé qui réparera définitivement la fuite, d un peintre qui refera la décoration de la pièce abîmée par l eau Bref, de tous les corps de métiers qui, par leur intervention, feront oublier ce mauvais souvenir. Cette activité est encore nouvelle en France, mais elle est très développée dans d autres pays d Europe, où de très nombreux artisans sont fédérés dans les réseaux des assisteurs. En recherchant toujours à améliorer le confort de ses clients, Mutuaide Assistance démontre une nouvelle fois son sens de l anticipation et sa créativité. 7

5 8 Les métiers de L ASSISTANCE La CONCIERGerie Et si contre la montre, nous étions les plus rapides! Notre défi quotidien : des clients satisfaits p À usage interne exclusivement - Création : AlmaCom Les INFORMATIONS pratiques ) Notre société est une société de la communication et de l information. Le développement d internet, en particulier, a multiplié les sources de recherches au moment où les réglementations sont de plus en plus compliquées. Avec le service d informations pratiques par téléphone, Mutuaide Assistance répond au besoin du public d être toujours plus et mieux informé. Car chaque question est unique, et les réponses doivent être personnalisées. Au bout du fil, des spécialistes sont à l écoute des appelants, et répondent à toutes leurs interrogations. Des médecins et aussi des juristes sont en mesure d indiquer les précautions à prendre avant d entreprendre un voyage, les meilleures filières d études ou de formation, les formalités à remplir pour louer ou acheter un logement, les nouvelles dispositions en matière fiscale Bref, tous les renseignements qui facilitent la vie quotidienne. Jour et nuit, le Service de Conciergerie répond aux demandes des clients, des plus simples aux plus extraordinaires. La mission du concierge consiste à satisfaire, voire à dépasser leurs attentes. La qualité est au centre de nos préoccupations. Le «sur-mesure» est un pilier qui régit notre relation client. Le sens du service, la réactivité et l initiative guident notre quotidien. Ensemble nous offrons des services de grande qualité à nos clients vip et haut de gamme : Spectacles, voyages, réservations diverses et du rêve! +90 % de clients haut de gamme satisfaits Les services à la PERSONNE ) Les plages horaires d ouverture des bureaux ne concordent pas toujours avec les exigences des consommateurs. En effet, bien des événements, notamment des accidents, peuvent survenir tôt le matin ou tard le soir. C est pour répondre à ce besoin qu a été créé le service de «reroutage d appels». Le principe en est simple : pour les clients, des assurés par exemple, il s agit de pouvoir joindre leur agence à toute heure, et d être Le REROUTAGE d appels ) pris en charge immédiatement par une présence humaine et rassurante. Pour les entreprises, il s agit d être joignable en permanence sans pour autant avoir à subir les contraintes spécifiques liées aux métiers H24. Le plateau d assistance les informe, dès leur réouverture, des messages reçus pendant la nuit ou le week-end. L accueil humain est nettement plus valorisant pour l image de l entreprise qu un répondeur anonyme et artificiel, et la qualité de l écoute s en trouve renforcée. C est cet ensemble de raisons qui explique le succès de ce produit. Les services à la personne regroupent les métiers liés à l assistance des personnes dans leurs tâches quotidiennes ménage, garde d enfants, jardinage notamment). Malgré son potentiel de croissance, ce secteur est chahuté par les ajustements fiscaux et réglementaires qui grèvent son dynamisme économique. Mutuaide Assistance, à travers la marque commerciale Fourmi Verte et en marque blanche, tire son épingle du jeu et affiche des résultats supérieurs à ceux du marché actuel : le nombre d heures commercialisé en 2013 a été identique à celui de Le service jouit d une excellente réputation puisqu il est plébiscité par 92 % de clients prêts à le recommander à un proche. 9

6 10 La situation FINANCIÈRE + 45,3 % L ACTIVITÉ GÉNÉRALE de la société ) 1. La vie des affaires et de l entreprise En 2013, le marché de l assistance en France a connu des changements importants, en grande partie sous l effet de la crise économique. Parmi ces changements, l assistance aux personnes, tant dans le domaine du voyage que de la santé, a connu une évolution contenue, voire, pour certaines sociétés d assistance, une baisse exceptionnelle. Dans ce contexte général du marché, et malgré la perte du portefeuille de Gan Eurocourtage, Mutuaide Assistance a su maintenir une activité stable grâce, en grande partie, à son développement externe. Parmi les événements de l année 2013, il est important de citer : sur le plan du développement commercial, la conquête de nouveaux contrats comme FRAM et UCPA, mais aussi l évolution du parc assuré pour Identicar ; la stabilisation et le renforcement de l activité et du résultat de sa filiale de courtage Société pour le développement de la gestion d assurance et du courtage SDGAC) ; l affirmation de son rôle de direction métier auprès des caisses régionales et des filiales du Groupe ; la finalisation de l organisation du Pôle Achats avec la rationalisation des réseaux de prestataires France et des réseaux à l international ; la poursuite du déploiement du missionnement automatique et de la dématérialisation des factures prestataires ; la confirmation de la certification PCI-DSS et de celle de la qualité ISO 9001-version 2008 sur l ensemble des processus de l entreprise. 2. Les indicateurs d activité Le nombre de dossiers ouverts en 2013 par Mutuaide Assistance s établit à , en légère baisse de 0,8 % par rapport à l exercice Par métier, l activité se décompose comme suit : Depuis 2012, la gestion d assurance a été confiée à la plate-forme de la SDGAC. Le nombre de dossiers gérés sur cette activité s établit en 2013 à , contre en %). Parmi les croissances importantes, on notera les métiers de la conciergerie + 8 %), qui s explique par l augmentation du parc des cartes bancaires et une hausse de la consommation des détenteurs de ces cartes haut de gamme. Les effectifs hors FMB et SDGAC) Les effectifs CDI et CDD), au 31 décembre 2013, s élèvent à 374 ETP soit 449 collaborateurs) contre 390 ETP soit 457 collaborateurs) à fin Les affaires directes ont connu une hausse record Les COMPTES de l exercice ) Le résultat net social s établit à euros et reste quasi stable par rapport à l exercice Cela s explique par : un chiffre d affaires* qui s élève à euros + 2,8 %) : l activité en affaires acceptées baisse de 11,7 % pour s établir à euros dont l impact de la cession de Gan Eurocourtage évalué à une perte de chiffre d affaires de 24 M ). Les affaires directes évoluent, quant à elles, de 45,3 % à euros. Cette hausse s explique, notamment, par l évolution des parcs automobiles de plusieurs grands clients donneurs d ordre. une charge de sinistres y compris frais de gestion) qui atteint euros, en baisse de 5,2 %. Cette évolution à la baisse s explique par : le pilotage des coûts unitaires de prestations de dépannage/remorquage et de véhicules de remplacement ; le renforcement du pilotage du processus recouvrement «avance de frais médicaux» ; la gestion des tarifs à l international cartographie des coûts par pathologie et par pays) ; la perte des contrats Gan Eurocourtage dont le rapport S/C s établissait à fin 2012 à 64 % ; le redressement des contrats déficitaires. un S/C de 52 % hors frais de gestion et produits techniques) en baisse de 5,7 points par rapport à 2012 s expliquant notamment par la baisse de la sinistralité ; des frais de gestion des sinistres qui s établissent à euros, en hausse de 4,6 % ; des charges d exploitation hors frais de gestion des sinistres et incluant les commissions versées aux intermédiaires) qui augmentent de 25,1 %, pour s établir à euros ; des résultats financiers qui s élèvent à euros ; après intégration de ces éléments, de l impôt sur les bénéfices euros) des dotations pour participation euros), le résultat de l exercice ressort à euros ; le ratio résultat sur capitaux propres avant affectation du résultat s élève à 13,8 %. *Cet indicateur ne tient pas compte des produits techniques. 11

7 12 Au Le BILAN exercice décembre 2013 ACTIF PASSIF Capital souscrit non appelé ou compte de liaison avec le siège 2 Actifs incorporels Placements a Terrains et constructions 3b Placements dans des entreprises liées et dans des entreprises avec lesquelles existe un lien de participation c Autres placements d Créances pour espèces déposées auprès des entreprises cédantes 4 Provisions techniques des contrats en unités de compte 5 Part des cessionnaires et rétrocessionnaires dans les provisions techniques 5a Provisions pour primes non acquises et risques en cours 5b Provisions d assurance-vie 5d Provisions pour sinistres non-vie) 5f Provisions pour participation aux bénéfices et ristournes non-vie) 5g Provisions d égalisation 5i Autres provisions techniques non-vie) 5j Provisions techniques des contrats en unités de compte 6 Créances a Créances nées d opérations d assurances directes : aa Primes acquises non émises ab Autres créances nées d opérations d assurances directes b Créances nées d opérations de réassurance : ba Primes acquises non émises bb Autres créances nées d opérations de réassurance c Autres créances : ca Personnel cb État, organismes de Sécurité sociale, collectivités publiques cc Débiteurs divers d Capital appelé non versé 7 Autres actifs a Actifs corporels d exploitation b Comptes courants et caisse c Actions propres 8 Comptes de régularisation actif a Intérêts et loyers acquis non échus b Frais d acquisition reportés c Autres comptes de régularisation Différence de conversion 0 0 TOTAL DE L ACTIF Capitaux propres a Capital social ou fonds d établissement et fonds social complémentaire ou compte de liaison avec le siège b Primes liées au capital social 1c Réserves de réévaluation 1d Autres réserves e Report à nouveau f Résultat de l exercice Passifs subordonnés 3 Provisions techniques brutes a Provisions pour primes non acquises et risques en cours b Provisions d assurance-vie 3d Provisions pour sinistres non-vie) f Provisions pour participation aux bénéfices et ristournes non-vie) 3g Provisions pour égalisation 3i Autres provisions techniques non-vie) 4 Provisions techniques des contrats en unités de comptes 5 Provisions pour risques et charges Dettes pour dépôts espèces reçus des cessionnaires et rétrocessionnaires en représentation d engagements techniques 7 Autres dettes a Dettes nées d opérations d assurance directes b Dettes nées d opérations de réassurance c Emprunts obligataires dont obligations convertibles) 7d Dettes envers des établissements de crédit 0 0 7e Autres dettes : ea Titres de créance négociables émis par l entreprise 7eb Autres emprunts, dépôts et cautionnements reçus 7ec Personnel ed État, organismes de Sécurité sociale et autres collectivités publiques ee Créanciers divers Comptes de régularisation passif Différence de conversion TOTAL DU PASSIF

8 14 Compte de RÉSULTAT Au 31 décembre 2013 Technique NON technique Primes acquises a Primes b Variations des primes non acquises Produits des placements alloués Autres produits techniques Charges des sinistres a Prestations et frais payés b Charges des provisions pour sinistres Charges des autres provisions techniques 6 Participation aux résultats 7 Frais d acquisition et d administration a Frais d acquisition b Frais d administration c Commissions reçues des réassureurs 8 Autres charges techniques Variation de la provision pour égalisation RÉSULTAT TECHNIQUE DE L ASSURANCE NON-VIE Résultat technique de l assurance non-vie Résultat technique de l assurance-vie 3 Produits des placements a Revenus des placements b Autres produits des placements 3c Profits provenant de la réalisation des placements Produits de placements alloués 5 Charges de placements a Frais de gestion interne et externe des placements et frais financiers b Autres charges des placements 5c Pertes provenant de la réalisation des placements Produits des placements transférés Autres produits non techniques Autres charges non techniques Résultat exceptionnel 0 0 9a Produits exceptionnels 9b Charges exceptionnelles 10 Participation des salariés Impôts sur les bénéfices RÉSULTAT DE L EXERCICE

9 16 Résultats FINANCIERS Au 31 décembre 2013 Du 22 mai 2014 PROJET de RÉSOLUTIONS soumis à l assemblée générale mixte, ordinaire et extraordinaire PASSIF Exercice 2013 Exercice 2012 Exercice 2011 Exercice 2010 Exercice CAPITAL EN FIN D EXERCICE a) Capital social b) Nombre des actions ordinaires existantes c) Nombre des actions à dividende prioritaire sans droit de vote) existantes d) Nombre maximal d actions futures à créer * Par conversion d obligations * Par exercice de droits de souscription 2 OPÉRATIONS ET RÉSULTATS DE L EXERCICE a) Chiffre d affaires hors taxes* b) Résultat avant impôts, participation des salariés et dotations aux amortissements et provisions c) Impôts sur les bénéfices d) Participation des salariés due au titre de l exercice e) Résultat après impôts, participation des salariés et dotations aux amortissements et provisions f) Résultat distribué RÉSULTATS PAR ACTION a) Résultat après impôts, participation des salariés mais avant dotations aux amortissements et provisions b) Résultat après impôts, participation des salariés et dotations aux amortissements et provisions c) Dividende attribué à chaque action a) PERSONNEL a) Effectif en fin de période b) Montant de la masse salariale de l exercice c) Montant des sommes versées au titre des avantages sociaux de l exercice Sécurité sociale, œuvres sociales, etc.) *Y compris produits techniques : «Gestion pour compte de». Première résolution Approbation des comptes) L assemblée générale, délibérant à titre ordinaire, après avoir entendu la lecture du rapport du conseil d administration sur l exercice clos le 31 décembre 2013 et de celui du commissaire aux comptes sur sa mission au titre de cet exercice, approuve, tels qu ils sont présentés, les comptes de cet exercice se soldant par un bénéfice d un montant de ,63 ainsi que les opérations traduites dans ces comptes et résumées dans ces rapports. Deuxième résolution Affectation du résultat de l exercice) L'assemblée générale, délibérant à titre ordinaire, sur proposition du conseil d administration, décide d affecter le bénéfice de l exercice s élevant à ,63 en totalité au Report à nouveau. Il est rappelé, pour satisfaire aux dispositions de l article 243 bis du Code général des impôts, que les distributions au titre des trois derniers exercices ont été les suivantes : Exercice Dividende global Quote-part non éligible à la réfaction Quote-part éligible à la réfaction Troisième résolution Conventions réglementées) L assemblée générale, délibérant à titre ordinaire, après avoir pris connaissance du rapport spécial du commissaire aux comptes prévu au 3 e alinéa de l article L du Code de commerce et à l article R du Code des assurances, sur les conventions visées aux articles L et suivants du Code de commerce, prend acte des conclusions de ce rapport et approuve, conformément au 3 e alinéa de l article L du Code de commerce, la convention qui y est mentionnée. Quatrième résolution Ratification de la cooptation d un administrateur) L'assemblée générale, délibérant à titre ordinaire, ratifie la nomination de madame Patricia Lavocat Gonzales en qualité d administrateur, cooptée par le conseil d administration lors de sa séance du 10 octobre 2013, en remplacement de monsieur Daniel Gaboriau, démissionnaire, et ce pour la durée restant à courir du mandat de ce dernier, soit jusqu à l assemblée générale ordinaire appelée à statuer, en 2015, sur les comptes de l exercice à clore le 31 décembre Cinquième résolution Ratification de la cooptation d un administrateur) L'assemblée générale, délibérant à titre ordinaire, ratifie la nomination de monsieur Franck Offredi en qualité d administrateur, coopté par le conseil d administration lors de sa séance du 13 février 2014, en remplacement de monsieur François Bucchini, démissionnaire, et ce pour la durée restant à courir du mandat de ce dernier, soit jusqu à l assemblée générale ordinaire appelée à statuer, en 2015, sur les comptes de l exercice à clore le 31 décembre Sixième résolution Pouvoirs pour l exécution des décisions de l assemblée et pour les formalités) L assemblée générale donne tous pouvoirs au porteur de copies ou d extraits du procès-verbal des présentes délibérations pour faire toutes déclarations et accomplir toutes formalités d enregistrement, dépôt et autres. 17

Rapport annuel 2014 LE PRÊT-À-PORTER, C EST CLASSIQUE LE SUR-MESURE, C EST UNIQUE

Rapport annuel 2014 LE PRÊT-À-PORTER, C EST CLASSIQUE LE SUR-MESURE, C EST UNIQUE Rapport annuel 2014 LE PRÊT-À-PORTER, C EST CLASSIQUE LE SUR-MESURE, C EST UNIQUE LE GROUPE EN CHIFFRES MUTUAIDE ASSISTANCE est une société du GROUPE GROUPAMA 7 e ASSUREUR GÉNÉRALISTE FRANÇAIS LE GROUPE

Plus en détail

Réglementation prudentielle. en assurance. Plan. - I - Les principes de la comptabilité générale et leur application à l assurance

Réglementation prudentielle. en assurance. Plan. - I - Les principes de la comptabilité générale et leur application à l assurance Réglementation prudentielle en assurance Principes de comptabilité : comment lire les comptes des entreprises d assurance? Franck Le Vallois Commissaire-contrôleur des assurances Plan - I - Les principes

Plus en détail

SOMMAIRE. Le mot du président page 5. Le conseil d administration page 6. Le rapport d activité page 6-8. Chiffres clés page 9

SOMMAIRE. Le mot du président page 5. Le conseil d administration page 6. Le rapport d activité page 6-8. Chiffres clés page 9 RAPPORT ANNUEL SOMMAIRE Le mot du président page 5 Le conseil d administration page 6 Le rapport d activité page 6-8 Chiffres clés page 9 Comptes annuels page 10-11 Bilan actif/passif page 12-13 3 LA DIRECTION

Plus en détail

ASSURANCE DéCèS GROUPAMA

ASSURANCE DéCèS GROUPAMA ASSURANCE DéCèS GROUPAMA Pour préserver l avenir de vos proches www.groupama.fr Lorsque l on a une famille, on a naturellement envie de l accompagner le plus longtemps possible et de la protéger. Ce qu

Plus en détail

Avis préalable de réunion

Avis préalable de réunion CFAO Société anonyme à directoire et conseil de surveillance Au capital social de 10 254 210 euros Siège social : 18, rue Troyon, 92 316 Sèvres 552 056 152 R.C.S. Nanterre SIRET : 552 056 152 00218 Avis

Plus en détail

Convocations. Assemblées d'actionnaires et de porteurs de parts. Ales Groupe. Société anonyme au capital de 28.242.582 Euros

Convocations. Assemblées d'actionnaires et de porteurs de parts. Ales Groupe. Société anonyme au capital de 28.242.582 Euros 21 mai 2012 BULLETIN DES ANNONCES LEGALES OBLIGATOIRES Convocations Assemblées d'actionnaires et de porteurs de parts Ales Groupe Société anonyme au capital de 28.242.582 Euros Siège social : 99, rue du

Plus en détail

GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT

GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31/12/2012 Groupe BIAT Etats financiers consolidés arrêtés au 31 décembre 2012 Page ~ 2~ BILAN CONSOLIDE ARRETE AU 31 DECEMBRE

Plus en détail

LES HOTELS BAVEREZ. Société Anonyme au capital de 10 127 050 euros Siège social : 2, Place des Pyramides, 75001 Paris 572 158 558 R.C.S.

LES HOTELS BAVEREZ. Société Anonyme au capital de 10 127 050 euros Siège social : 2, Place des Pyramides, 75001 Paris 572 158 558 R.C.S. LES HOTELS BAVEREZ Société Anonyme au capital de 10 127 050 euros Siège social : 2, Place des Pyramides, 75001 Paris 572 158 558 R.C.S. Paris ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 15 JUIN 2015 AVIS PREALABLE A L

Plus en détail

Avis de réunion valant avis de convocation.

Avis de réunion valant avis de convocation. PISCINES DESJOYAUX S.A. SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 6.940.520 EUROS SIEGE SOCIAL : LA GOUYONNIERE (42480) LA FOUILLOUSE 351 914 379 RCS SAINT ETIENNE Avis de réunion valant avis de convocation. Mesdames

Plus en détail

RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS

RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS Société Générale Exercice clos le 31 décembre 2014 Aux Actionnaires, En exécution de la mission qui nous a été confiée par votre assemblée générale,

Plus en détail

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont résultats et autres renseignements caractéristiques de la société au cours des cinq derniers exercices) La société mère : Comptes

Plus en détail

TRAVEL TECHNOLOGY INTERACTIVE Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au Capital de 4.524.878,73 Euros

TRAVEL TECHNOLOGY INTERACTIVE Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au Capital de 4.524.878,73 Euros 75008 PARIS SUR LES COMPTES CONSOLIDES EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2014 75008 PARIS SUR LES COMPTES CONSOLIDES EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2014 Aux actionnaires, En exécution de la mission qui nous a

Plus en détail

Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net

Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net Paris, le 31 juillet 2015 Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net Un chiffre d affaires en hausse de +0,9% à 9,3 milliards d euros Développement ciblé en France Croissance à l international

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES BNP PARIBAS WEALTH MANAGEMENT

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES BNP PARIBAS WEALTH MANAGEMENT PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) BNP PARIBAS WEALTH MANAGEMENT Société anonyme au capital de 103 312 500. Siège social : 33, rue du Quatre Septembre, 75002

Plus en détail

SOCIETE DE TAYNINH RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL. A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013

SOCIETE DE TAYNINH RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL. A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 SOCIETE DE TAYNINH 2013 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 B. Etats financiers au 30 juin 2013 C. Rapport des commissaires aux comptes

Plus en détail

L ESSENTIEL CARREFOUR BANQUE

L ESSENTIEL CARREFOUR BANQUE CARREFOUR BANQUE PLUS DE 30 ANS D EXPÉRIENCE AU SERVICE DES CLIENTS Carrefour Banque commercialise des solutions de paiement, de financement, d épargne et d assurance. Depuis le lancement de la première

Plus en détail

RAPPORT GENERAL DU COMMISSAIRE AUX COMPTES. Exercice clos le 31 décembre 2008 SIRET 445 146 111 00015

RAPPORT GENERAL DU COMMISSAIRE AUX COMPTES. Exercice clos le 31 décembre 2008 SIRET 445 146 111 00015 DIDIER IVARRA EXPERT COMPTABLE Résidence Beaumanoir Bat 3 COMMISSAIRE AUX COMPTES Allée des Lilas 13 100 Aix en Pce : 04 42 91 25 60 Fax : 04 42 91 25 61 didier.ivarra@wanadoo.fr FINANCIERE ET IMMOBILIERE

Plus en détail

La Banque Nationale du Rwanda, ci-après dénommée la «Banque Centrale», arrête:

La Banque Nationale du Rwanda, ci-après dénommée la «Banque Centrale», arrête: INSTRUCTION N 01/2005 DE LA BANQUE NATIONALE DU RWANDA RELATIVE A LA DIVULGATION PUBLIQUE DE L INFORMATION FINANCIERE APPLICABLE AUX BANQUES ET AUTRES ETABLISSEMENTS FINANCIERS. ===============================

Plus en détail

Circulaire n DAPS/EA/06/05 du 9 juin 2006 relative aux comptes semestriels des entreprises d'assurances et de réassurance

Circulaire n DAPS/EA/06/05 du 9 juin 2006 relative aux comptes semestriels des entreprises d'assurances et de réassurance Royaume du Maroc Circulaire n DAPS/EA/06/05 du 9 juin 2006 relative aux comptes semestriels des entreprises d'assurances et de réassurance Dans le cadre de la mise en place d'un dispositif permettant le

Plus en détail

BANQUE POPULAIRE LOIRE ET LYONNAIS

BANQUE POPULAIRE LOIRE ET LYONNAIS Rapport Annuel 2011 Rapport du Conseil d Administration BANQUE POPULAIRE LOIRE ET LYONNAIS Assemblée Générale du 26 Juin 2013 BANQUE POPULAIRE LOIRE ET LYONNAIS RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L

Plus en détail

RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE

RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 13 mars 2012 RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE Bonne résistance du PNB et du RBE en 2011, solidité financière confirmée, poursuite de la dynamique de développement

Plus en détail

- Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA )

- Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA ) Le Groupe Ecobank présente de très bons résultats en 2014 : - Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA ) - Résultat avant impôt : +134% à 519,5 millions $EU ( 258 milliards

Plus en détail

Chiffres-clés 2008. a s s u r a n c e s pour et par le secteur des soins de santé 30.000 25.000 20.000 15.000 10.000 5.000 2008 24.407 2006 19.

Chiffres-clés 2008. a s s u r a n c e s pour et par le secteur des soins de santé 30.000 25.000 20.000 15.000 10.000 5.000 2008 24.407 2006 19. Chiffres-clés 2008 Evolution membres-assures (societaires) 30.000 25.000 20.000 15.000 10.000 5.000 0 2002 11.873 2003 13.309 2004 14.030 2005 15.712 2006 19.727 2007 21.486 2008 24.407 2009 26.979 DEPUIS

Plus en détail

AUDIT FRANCE ASSOCIATION DEPARTEMENTALE DES FRANCAS DE L HERAULT. Association loi 1901 Siège social : 27 rue Lafeuillade 34070 MONTPELLIER

AUDIT FRANCE ASSOCIATION DEPARTEMENTALE DES FRANCAS DE L HERAULT. Association loi 1901 Siège social : 27 rue Lafeuillade 34070 MONTPELLIER AUDIT FRANCE ASSOCIATION DEPARTEMENTALE DES FRANCAS DE L HERAULT Association loi 1901 Siège social : 27 rue Lafeuillade 34070 MONTPELLIER EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2010 RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES

Plus en détail

Rapport Annuel d'activités 2004

Rapport Annuel d'activités 2004 Bâloise Assurances Luxembourg S.A. 1,rue Emile Bian Boîte postale 28 L-2010 Luxembourg www.baloise.lu Rapport Annuel d'activités 2004 R.C.S. Luxembourg: B 68 065 Sommaire Conseil d'administration et Membres

Plus en détail

LEADER PANAFRICAIN DE L

LEADER PANAFRICAIN DE L LEADER PANAFRICAIN DE L assurance sommaire Mot du directeur général...5 indicateurs clés 2014...7 pays de présence...8 nos pôles d activités...9 indicateurs financiers...13 SAHAM Finances a confirmé

Plus en détail

Rapport Annuel d'activités 2005

Rapport Annuel d'activités 2005 Rapport Annuel d'activités 2005 SOMMAIRE Conseil d'administration et Membres de la Direction 2 Assemblée Générale de Bâloise Assurances Luxembourg S.A. 3-5 Rapport de gestion du Conseil d'administration

Plus en détail

AVIS DE REUNION VALANT AVIS DE CONVOCATION

AVIS DE REUNION VALANT AVIS DE CONVOCATION «GRENOBLOISE D ELECTRONIQUE ET D AUTOMATISMES GEA» Société anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 2 400 000 euros Siège social : Meylan (38240) Chemin Malacher 071 501 803 RCS GRENOBLE

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 ca-des-savoie.fr Arrêtés par le Conseil d administration du Crédit Agricole des Savoie en date du 23 janvier 2015 soumis à l approbation de l Assemblée Générale Ordinaire

Plus en détail

aux Comptes et Attestation

aux Comptes et Attestation Rapports des Commissaires aux Comptes et Attestation page.1. Rapport des Commissaires aux Comptes sur les comptes annuels* 186.2. Rapport des Commissaires aux Comptes sur les comptes consolidés* 188.3.

Plus en détail

UN REGARD PRÉVOYANT SUR VOTRE AVENIR

UN REGARD PRÉVOYANT SUR VOTRE AVENIR UN REGARD PRÉVOYANT SUR VOTRE AVENIR RAPPORT AUX MEMBRES 2005 EXERCICE 2005 ACTIF DU BILAN Continuité a été le maître mot de 2005 pour la CPP, aussi bien pour son fonctionnement interne que pour son environnement:

Plus en détail

AUDIT ET ANALYSE 23 Rue Delpont 31700 BLAGNAC PARFUMS DU SUD 115 rue Pasteur 31000 TOULOUSE

AUDIT ET ANALYSE 23 Rue Delpont 31700 BLAGNAC PARFUMS DU SUD 115 rue Pasteur 31000 TOULOUSE Blagnac le 5 juin 2014 AUDIT ET ANALYSE 23 Rue Delpont 31700 BLAGNAC PARFUMS DU SUD 115 rue Pasteur 31000 TOULOUSE Madame, Monsieur, Afin de préparer votre assemblée générale ordinaire prévue le 27 juin

Plus en détail

ORDRE DU JOUR ET TEXTE DES RESOLUTIONS

ORDRE DU JOUR ET TEXTE DES RESOLUTIONS IGE+XAO Société Anonyme au capital de 6 752 900 euros Siège social : Immeuble «Le Pythagore» 25-27 boulevard Victor Hugo 31770 COLOMIERS 338 514 987 RCS Toulouse ORDRE DU JOUR ET TEXTE DES RESOLUTIONS

Plus en détail

BANQUE NATIONALE AGRICOLE

BANQUE NATIONALE AGRICOLE BANQUE NATIONALE AGRICOLE LES RESOLUTIONS APPROUVEES PAR L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU 26/07/2013 PREMIERE RESOLUTION : L'Assemblée Générale Ordinaire entérine le retard enregistré dans la convocation

Plus en détail

PROJET DE RESOLUTIONS DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

PROJET DE RESOLUTIONS DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE PROJET DE RESOLUTIONS DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE Première résolution assemblées générales ordinaires, après avoir entendu la lecture du rapport de gestion du conseil d administration, du rapport

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 17 DECEMBRE 2014 PROJET DE RESOLUTIONS

ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 17 DECEMBRE 2014 PROJET DE RESOLUTIONS Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 155 742 320 euros RCS PARIS n 493 455 042 Siège social : 50, avenue Pierre Mendès France 75201 PARIS Cedex 13 ASSEMBLEE GENERALE MIXTE

Plus en détail

Rapport. d activité 2011

Rapport. d activité 2011 Rapport annuel 2011 1976 1977 1978 1979 1980 1981 1982 1983 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 Rapport 2006 2007 2008 2009 2010

Plus en détail

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------- Le Conseil des Ministres PLAN COMPTABLE DES COLLECTIVITES TERRITORIALES T - UEMOA - I - PRESENTATION DU PLAN COMPTABLE I.1 - Les classes

Plus en détail

Au second semestre 2010 : Sur l année 2010 : Perspectives 2011 :

Au second semestre 2010 : Sur l année 2010 : Perspectives 2011 : 11.05 Valeo : résultat net de 365 millions d euros en 2010, soit 3,8 % du chiffre d affaires ; performance opérationnelle en avance sur le plan stratégique présenté en mars 2010 Au second semestre 2010

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2014 1 SOMMAIRE ÉTATS DE SYNTHESE 1. Etat résumé de la situation financière consolidée 2. Etats résumés du résultat net et des gains et pertes

Plus en détail

Assemblée Générale des Actionnaires du 26 avril 2012. LA LUXEMBOURGEOISE Société Anonyme d Assurances

Assemblée Générale des Actionnaires du 26 avril 2012. LA LUXEMBOURGEOISE Société Anonyme d Assurances Rapport annuel 2011 Assemblée Générale des Actionnaires du 26 avril 2012 LA LUXEMBOURGEOISE Société Anonyme d Assurances Siège social : 9, rue Jean Fischbach L-3372 Leudelange R.C.S. Luxembourg : B 31035

Plus en détail

CANAL+ Société Anonyme au capital de 95 018 076 Siège social : 1, place du spectacle à Issy-les-Moulineaux (92130) 329 211 734 R.C.

CANAL+ Société Anonyme au capital de 95 018 076 Siège social : 1, place du spectacle à Issy-les-Moulineaux (92130) 329 211 734 R.C. CANAL+ Société Anonyme au capital de 95 018 076 Siège social : 1, place du spectacle à Issy-les-Moulineaux (92130) 329 211 734 R.C.S Nanterre AVIS DE REUNION Mmes et MM. les actionnaires sont informés

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER. Assemblée générale FNCIVAM 07/04/2015

RAPPORT FINANCIER. Assemblée générale FNCIVAM 07/04/2015 RAPPORT FINANCIER 2014 FNCIVAM 7 bis rue Riquet 75019 Paris 01 44 88 98 58 Association fédérative des groupes CIVAM Reconnue d intérêt général, Agréée Entreprise solidaire Assemblée générale FNCIVAM 07/04/2015

Plus en détail

SA SODITECH INGENIERIE

SA SODITECH INGENIERIE e.mail gboutillot-cac(g)orange.fr RAPPORT GENERAL DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES SOCIAUX AU 31 DECEMBRE 2010 Inscrits à l'ordre des Experts Comptables, Tableau de Marseille 2 e.mail cab.grueau(5),wanadoo.fr

Plus en détail

TEXTE DES RESOLUTIONS PROPOSEES LORS DE L'ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ANNUELLE DU 9 JUIN 2015

TEXTE DES RESOLUTIONS PROPOSEES LORS DE L'ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ANNUELLE DU 9 JUIN 2015 Société Anonyme au capital de 1 608 208 euros Siège Social : 40c, avenue de Hambourg 13 008 MARSEILLE 384 621 215 R.C.S. MARSEILLE PREAVIS DE REUNION VALANT AVIS DE CONVOCATION Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

Focus Assistance 2014

Focus Assistance 2014 Focus Assistance 2014 SOCIETE D ASSURANCE MUTUELLE LES SERVICES D ASSISTANCE INTÉGRÉS À VOS CONTRATS D ASSURANCES SOMMAIRE Assistance Route Tranquille... 3 Assistance Automobile... 4-5 Assistance Vie Tranquille...

Plus en détail

états financiers consolidés et comptes sociaux au 31 décembre 2012 8.2.2. Rapport des commissaires aux comptes sur les comptes consolidés

états financiers consolidés et comptes sociaux au 31 décembre 2012 8.2.2. Rapport des commissaires aux comptes sur les comptes consolidés états financiers consolidés et comptes sociaux au 31 décembre 2012 8.2.2. Rapport des commissaires aux comptes sur les comptes consolidés En exécution de la mission qui nous a été confiée par votre assemblée

Plus en détail

Documents de synthèse Regroupements

Documents de synthèse Regroupements Documents de synthèse Regroupements Pré-requis : o Connaitre les documents de synthèse (bilan et tableau de résultat) selon les trois systèmes : Système de base, Système abrégé, Système développé. Objectif

Plus en détail

AUTOMOBILE. Mondial Assistance, c est : Vous souhaitez en savoir plus? L assurance d être bien accompagné!

AUTOMOBILE. Mondial Assistance, c est : Vous souhaitez en savoir plus? L assurance d être bien accompagné! Mondial Assistance, c est : Plus de 30 ans d expertise dans l assistance aux automobilistes et plus de 50% de son activité AUTOMOBILE L assurance d être bien accompagné! Un engagement qualité fort Mondial

Plus en détail

N /G/131/07-1160 B NOISIEL, le 26 OCT. 2007 N 07-0457 R

N /G/131/07-1160 B NOISIEL, le 26 OCT. 2007 N 07-0457 R C20 G/MCL Le Président N /G/131/07-1160 B NOISIEL, le 26 OCT. 2007 N 07-0457 R RECOMMANDE AVEC A.R. Monsieur le Président, Je vous prie de bien vouloir trouver ci-joint le rapport comportant les observations

Plus en détail

L AUDIT INTERNE DES COMPAGNIES D ASSURANCES. TRANSVERS CONSULTING L'audit des compagnies d'assurances 2005 1

L AUDIT INTERNE DES COMPAGNIES D ASSURANCES. TRANSVERS CONSULTING L'audit des compagnies d'assurances 2005 1 L AUDIT INTERNE DES COMPAGNIES D ASSURANCES 2005 1 Séminaire - Atelier L audit interne dans l assurance 1 ère communication : Généralités sur l audit interne 2 ème communication : L audit interne des compagnies

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 25 février 215 COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES RÉSULTATS ANNUELS RÉSULTATS EN LIGNE AVEC LES ATTENTES BONNES PERFORMANCES COMMERCIALES RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT : 888 MILLIONS D EUROS RÉSULTAT

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

AVIS DES SOCIETES(*) La Société Tunisienne d Assurances et de Réassurances -STAR- Siège social : Square Avenue de Paris 1025- Tunis

AVIS DES SOCIETES(*) La Société Tunisienne d Assurances et de Réassurances -STAR- Siège social : Square Avenue de Paris 1025- Tunis BO N 4098 du Jeudi 03 Mai 2012 PAGE 1 ETATS FINANCIERS La Société Tunisienne d Assurances et de Réassurances -STAR- Siège social : Square Avenue de Paris 1025- Tunis La Société Tunisienne d Assurances

Plus en détail

MANUEL DES NORMES Audit légal et contractuel

MANUEL DES NORMES Audit légal et contractuel 325 MANUEL DES NORMES TITRE 6 NORMES RELATIVES AUX INTERVENTIONS CONNEXES A LA MISSION GENERALE 326 6000. NORMES ET COMMENTAIRES DES NORMES RELATIFS AUX INTERVENTIONS CONNEXES A LA MISSION GENERALE SOMMAIRE

Plus en détail

KBC GROUP NV SUPPLÉMENT (N 1) AU PROSPECTUS DE BASE EN DATE DU 10 FÉVRIER 2015. KBC Group NV (société à responsabilité limitée de droit belge)

KBC GROUP NV SUPPLÉMENT (N 1) AU PROSPECTUS DE BASE EN DATE DU 10 FÉVRIER 2015. KBC Group NV (société à responsabilité limitée de droit belge) Ce document est la traduction du Supplément N 1 au Prospectus de Base rédigé en anglais qui a été approuvé par la FSMA. En cas de contradictions entre la version anglaise et la version française du Supplément

Plus en détail

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Chiffres clés 2012 Croissance des ventes du Groupe : +0,9% à 76,8

Plus en détail

THEME 4 : LA PHASE DE VERIFICATION ET DE REGROUPEMENT

THEME 4 : LA PHASE DE VERIFICATION ET DE REGROUPEMENT UFR SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES COURS DE GESTION ANNEE SCOLAIRE 2013-2014 INTERVENANT : Isabelle Kei Boguinard THEME 4 : LA PHASE DE VERIFICATION ET DE REGROUPEMENT SENS ET PORTEE DE L ETUDE

Plus en détail

PROJETS DE RESOLUTIONS A SOUMETTRE A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 27 MAI 2014

PROJETS DE RESOLUTIONS A SOUMETTRE A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 27 MAI 2014 PROJETS DE RESOLUTIONS A SOUMETTRE A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 27 MAI 2014 Vous trouverez le Rapport du Conseil d'administration sur les projets de résolutions proposés, ainsi que les Rapports des

Plus en détail

FONDATION AL KA.RA MA DE MICRO'CREDIT

FONDATION AL KA.RA MA DE MICRO'CREDIT FONDATION AL KA.RA MA DE MICRO'CREDIT RAPPORT GENERAL DU COMMISSAIRE AUX COMPTES Exercice clos au 31 décembre 2014 MY LclYh~5L AOIA.FfR. Commissaire aux comptes N 46, avenue Pasteur, les Orangers - RABAT

Plus en détail

Comptes consolidés résumés non audités

Comptes consolidés résumés non audités Comptes consolidés résumés non audités Au SOMMAIRE ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS... 3 Bilan consolidé... 3 Compte de résultat consolidé... 5 Autres éléments du résultat global consolidé... 6 Tableau de variation

Plus en détail

RAPPORT DE MARCHE FANAF EXERCICE (ANNEE) : 2009

RAPPORT DE MARCHE FANAF EXERCICE (ANNEE) : 2009 RAPPORT DE MARCHE FANAF EXERCICE (ANNEE) : 2009 I. Environnement économique 2009 SMIG (Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti) 31 625 Taux de croissance de l'économie 3,00% II. Environnement Institutionnel

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick. États financiers

Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick. États financiers Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick États financiers États financiers CONTENU Rapport de l auditeur indépendant 3 État de la situation financière 4 État des résultats 5 État des flux de

Plus en détail

RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LE FONCTIONNEMENT DU CONSEIL ET LE CONTROLE INTERNE EXERCICE CLOS AU 30 juin 2009

RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LE FONCTIONNEMENT DU CONSEIL ET LE CONTROLE INTERNE EXERCICE CLOS AU 30 juin 2009 BASTIDE LE CONFORT MEDICAL Société Anonyme au capital de 3.303.261 EUROS Siège Social : 12, avenue de la Dame - Centre Euro 2000 30132 CAISSARGUES R.C.S. NIMES B 305 635 039 RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL

Plus en détail

SOMMAIRE MESSAGE DU PRÉSIDENT... 3 RAPPORT DES AUDITEURS... 5 CERTIFICAT DE L ACTUAIRE... 6 ÉTATS FINANCIERS AU 31 DÉCEMBRE 2010 RÉSUMÉ DU BILAN...

SOMMAIRE MESSAGE DU PRÉSIDENT... 3 RAPPORT DES AUDITEURS... 5 CERTIFICAT DE L ACTUAIRE... 6 ÉTATS FINANCIERS AU 31 DÉCEMBRE 2010 RÉSUMÉ DU BILAN... RAPPORT ANNUEL 2010 FONDS D ASSURANCE DE LA RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE DE L ORDRE DES ARCHITECTES DU QUÉBEC 740 RUE MAURICE, BUREAU 310, MONTRÉAL (QUÉBEC) H3C 1L5 TÉL. : (514) 842-4979 1-800-842-4979

Plus en détail

Comptes de tiers (Classe 4)

Comptes de tiers (Classe 4) Comptes de tiers (Classe 4) Les comptes de tiers, notamment le compte 40 «Fournisseurs et comptes rattachés» et le compte 41 «Clients et comptes rattachés», peuvent être subdivisés pour identifier : les

Plus en détail

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012 Communiqué de presse RESULTATS ANNUELS 2011 Solides résultats 2011 et accroissement du patrimoine Paris, le 15 février 2012 Résultats 2011 o Progression de +14% du cash-flow courant par action à 2,14 o

Plus en détail

Définitions des principaux concepts

Définitions des principaux concepts Définitions des principaux concepts Achats de marchandises : achats de marchandises destinées à être revendues en l état. Achats de matières premières : achats de produits incorporés aux constructions.

Plus en détail

3 B EXPERT AUDIT Auditeurs/Accountants/Consultants Aurel Vlaicu no.114 Cabinet audité par:

3 B EXPERT AUDIT Auditeurs/Accountants/Consultants Aurel Vlaicu no.114 Cabinet audité par: 3 B EXPERT AUDIT Auditeurs/Accountants/Consultants Aurel Vlaicu no.114 Cabinet audité par: Secteur 2 Bucarest C.E.C.C.A.R. et C.A.F.R. 020098 Roumanie Autorisation: Tél: +4 021 2117459 C.E.C.C.A.R. I 58/2000

Plus en détail

Gan Vie Privée Assistance des accidents de la vie

Gan Vie Privée Assistance des accidents de la vie Gan Vie Privée Assistance des accidents de la vie Les garanties d Assistance sont acquises dès la date d effet et pendant toute la durée de validité du contrat. Elles cessent en même temps que lui, et

Plus en détail

---------------------------------------------------- Rapport Financier Semestriel 30/06/2013 --------------------------------------

---------------------------------------------------- Rapport Financier Semestriel 30/06/2013 -------------------------------------- RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 1 er janvier 30 juin 2013 ---------------------------------------------------- Rapport Financier Semestriel 30/ -------------------------------------- Société anonyme au capital

Plus en détail

Alerte. «Les Organisations Syndicales doivent établir des comptes annuels pour 2009 ainsi que des comptes consolidés»

Alerte. «Les Organisations Syndicales doivent établir des comptes annuels pour 2009 ainsi que des comptes consolidés» Alerte «Les Organisations Syndicales doivent établir des comptes annuels pour 2009 ainsi que des comptes consolidés» La loi du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

Monnaie, banques, assurances

Monnaie, banques, assurances Monnaie, banques, assurances Panorama La politique monétaire de la Banque nationale suisse en 2013 En 2013, la croissance de l économie mondiale est demeurée faible et fragile. En Europe, les signes d

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

INTRASENSE Société anonyme au capital de 143.933,05 Siège social : 1231, avenue du Mondial 98 34000 Montpellier 452 479 504 RCS Montpellier

INTRASENSE Société anonyme au capital de 143.933,05 Siège social : 1231, avenue du Mondial 98 34000 Montpellier 452 479 504 RCS Montpellier INTRASENSE Société anonyme au capital de 143.933,5 Siège social : 1231, avenue du Mondial 98 34 Montpellier 452 479 54 RCS Montpellier EXPOSE SOMMAIRE DE LA SITUATION DE LA SOCIETE PENDANT L EXERCICE CLOS

Plus en détail

CONVOCATIONS CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL DU MORBIHAN

CONVOCATIONS CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL DU MORBIHAN CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL DU MORBIHAN Société Coopérative à capital variable, agréée en tant qu établissement de crédit.

Plus en détail

INFOTEL. Société Anonyme au capital de 2.662.782 Euros Siège social : 36 Avenue du Général de Gaulle - Tour Gallieni II 93170 BAGNOLET

INFOTEL. Société Anonyme au capital de 2.662.782 Euros Siège social : 36 Avenue du Général de Gaulle - Tour Gallieni II 93170 BAGNOLET INFOTEL Société Anonyme au capital de 2.662.782 Euros Siège social : 36 Avenue du Général de Gaulle - Tour Gallieni II 93170 BAGNOLET 317 480 135 RCS BOBIGNY SIRET : 317 480 135 000 35 EXPOSE DES MOTIFS

Plus en détail

RAPPORT DU COMMISSAIRE A LA SCISSION SUR LA VALEUR DES APPORTS

RAPPORT DU COMMISSAIRE A LA SCISSION SUR LA VALEUR DES APPORTS APPORT DE LA BRANCHE D ACTIVITE «GESTIONS DES FLUIDES» RELATIVE A LA CONCEPTION ET A LA FABRICATION DE POCHES A USAGE UNIQUE ET CONTAINERS, EXPLOITEE PAR SARTORIUS STEDIM BIOTECH AU PROFIT DE SARTORIUS

Plus en détail

RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES ETATS FINANCIERS ARRETES AU 31 DECEMBRE 2012

RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES ETATS FINANCIERS ARRETES AU 31 DECEMBRE 2012 RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES ETATS FINANCIERS ARRETES AU 31 DECEMBRE 2012 Association «AL BAWSALA» JUILLET 2013 Av. Hédi Karray - Imm.Luxor 2 ème Etage - Centre Urbain Nord -1082 Tunis SARL

Plus en détail

ELABORATION ET EXECUTION DU PROJET DE PERFORMANCE DES ETABLISSEMENTS PUBLICS ADMINISTRATIF

ELABORATION ET EXECUTION DU PROJET DE PERFORMANCE DES ETABLISSEMENTS PUBLICS ADMINISTRATIF ELABORATION ET EXECUTION DU PROJET DE PERFORMANCE DES ETABLISSEMENTS PUBLICS ADMINISTRATIF INTRODUCTION Un Etablissent Public Administratif est une personne morale de Droit Public, dotée de l autonomie

Plus en détail

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées COMMUNIQUE DE PRESSE 1 er septembre 2015 Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées Chiffre d affaires

Plus en détail

Les valeurs mobilières. Les actions 3. Les droits et autres titres de capital 5. Les obligations 6. Les SICAV et FCP 8

Les valeurs mobilières. Les actions 3. Les droits et autres titres de capital 5. Les obligations 6. Les SICAV et FCP 8 Les actions 3 Les droits et autres titres de capital 5 Les obligations 6 Les SICAV et FCP 8 2 Les actions Qu est-ce qu une action? Au porteur ou nominative, quelle différence? Quels droits procure-t-elle

Plus en détail

OVERLAP Groupe. Rapport financier annuel

OVERLAP Groupe. Rapport financier annuel OVERLAP Groupe Société Anonyme au capital de 4.507.680 Euros Siège social : Le Cristallin, 9 rue du Moulin des Bruyères 92411 Courbevoie Cedex R.C.S. Nanterre B 422 153 361 Rapport financier annuel Exercice

Plus en détail

CONVOCATIONS ELECTRICITÉ DE FRANCE

CONVOCATIONS ELECTRICITÉ DE FRANCE CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS ELECTRICITÉ DE FRANCE Société anonyme au capital de 930 004 234 euros Siège social : 22-30, avenue de Wagram 75008 Paris 552 081 317 R.C.S

Plus en détail

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 GROUPE NSE INDUSTRIES Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 BILAN (en milliers d euros) ACTIF Note 30/06/14 30/06/13 Ecarts d'acquisition 1 3 872 3 972 Immobilisations

Plus en détail

Le Président, Bordeaux, le 14 octobre 2010

Le Président, Bordeaux, le 14 octobre 2010 Le Président, Bordeaux, le 14 octobre 2010 Références à rappeler : FP/033003555/ROD II Monsieur le Maire, Par lettre du 20 août 2009, vous avez été informé que la Chambre régionale des comptes d Aquitaine

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES LA BANQUE POSTALE FINANCEMENT

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES LA BANQUE POSTALE FINANCEMENT PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) LA BANQUE POSTALE FINANCEMENT Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 2 200 000. Siège social

Plus en détail

ALTEN ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE DU 19 JUIN 2013. Ordre du jour :

ALTEN ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE DU 19 JUIN 2013. Ordre du jour : ALTEN Société anonyme au capital de 33 271 807,83 Euros Siège social : 40, avenue André Morizet 92100 Boulogne-Billancourt 348 607 417 R.C.S. Nanterre ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE DU 19 JUIN 2013 Ordre du

Plus en détail

20 Mai 2005 BULLETIN DES ANNONCES LÉGALES OBLIGATOIRES

20 Mai 2005 BULLETIN DES ANNONCES LÉGALES OBLIGATOIRES 14413 UNILOG S.A. Société anonyme au capital de 12 752 569 e. Siège social 39/41, rue du Rocher, 75008 Paris. 702 042 755 R.C.S. Paris. Exercice social du 1 er janvier au 31 décembre. Documents comptables

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI TEXTE ADOPTÉ n 749 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012 17 octobre 2011 PROJET DE LOI de finances rectificative pour 2011,

Plus en détail

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 %

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 % RESULTATS ANNUELS 2014-2015 Chiffre d affaires 2014-2015 consolidé : 222,9 millions d euros Perte opérationnelle courante 2014-2015 : 125,9 millions d euros Poursuite du recentrage stratégique sur le cœur

Plus en détail

RENFORCE LA CHAÎNE DE VALEUR AJOUTÉE DE SES PARTENAIRES

RENFORCE LA CHAÎNE DE VALEUR AJOUTÉE DE SES PARTENAIRES LA GARANTIE DE L AUTOMOBILE LA COMPAGNIE AUTOMOBILE D ASSURANCE ET DE REASSURANCE ASSOCIÉES est une société de souscription et de gestion en assurance et en réassurance qui RENFORCE LA CHAÎNE DE VALEUR

Plus en détail

V I E L & C i e Société anonyme au capital de 15 423 348 Siège social : 253 Boulevard Péreire 75017 Paris RCS Paris 622 035 749

V I E L & C i e Société anonyme au capital de 15 423 348 Siège social : 253 Boulevard Péreire 75017 Paris RCS Paris 622 035 749 V I E L & C i e Société anonyme au capital de 15 423 348 Siège social : 253 Boulevard Péreire 75017 Paris RCS Paris 622 035 749 TEXTE DES RESOLUTIONS PROPOSEES A L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ANNUELLE

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS PERIODE DU 1 ER AVRIL AU 31 DECEMBRE 2004-1 - COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ Période du 1 er avril au 31 décembre 2004 2003 2003 Exercice clos le Notes Pro forma 31 mars 2004

Plus en détail

3,60 % juillet 2017 de 200 000 000 euros susceptible d être porté à un montant nominal maximum de 250 000 000 euros.

3,60 % juillet 2017 de 200 000 000 euros susceptible d être porté à un montant nominal maximum de 250 000 000 euros. Note d opération (en application des articles 211-1 à 211-42 du règlement général de l Autorité des Marchés Financiers) Mise à la disposition du public à l occasion de l émission de l emprunt subordonné

Plus en détail

CONVOCATIONS WEBORAMA

CONVOCATIONS WEBORAMA CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS WEBORAMA Société anonyme à conseil d administration au capital social de 385.922,79 euros Siège social : 15, rue Clavel - 75019 Paris 418

Plus en détail

Tranche C Non cotée MAD 1 000 000 000

Tranche C Non cotée MAD 1 000 000 000 CREDIT IMMOBILIER ET HOTELIER EXTRAIT DE LA NOTE D INFORMATION EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE MONTANT GLOBAL DE L EMISSION : 1 MILLIARD DE DIRHAMS Tranche A Cotée Tranche B Non cotée Tranche

Plus en détail

Sommaire. Editorial 5. Comptes annuels 2012 7. Filiales 14. Rapport de révision 15

Sommaire. Editorial 5. Comptes annuels 2012 7. Filiales 14. Rapport de révision 15 Rapport annuel 2012 Sommaire Editorial 5 Comptes annuels 2012 7 Filiales 14 Rapport de révision 15 Editorial Avec 102,98 millions CHF de produits consolidés, le groupe Abraxas enregistre comme prévu

Plus en détail