LE JOURNAL DE L ECOLE DE LA DEUXIEME CHANCE DU VAL DE FRANCE. E2c News. A la UNE Son histoire. Sarcelles, quartier de la gare RER, 2009.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE JOURNAL DE L ECOLE DE LA DEUXIEME CHANCE DU VAL DE FRANCE. E2c News. A la UNE Son histoire. Sarcelles, quartier de la gare RER, 2009."

Transcription

1 LE JOURNAL DE L ECOLE DE LA DEUXIEME CHANCE DU VAL DE FRANCE E2c News Val d Oise Année 2010, n 2 Mois de parution Septembre Dans ce numéro : SARCELLES, MA VILLE... A la UNE Son histoire Sarcelles, ma ville... p1 Sarcelles n a pas toujours été un grand ensemble. Pendant longtemps à la place des immeubles il n y avait que des vignes! Au début du XXe siècle, après une épidémie, les vignes sont remplacées par des cultures de légumes. Petit à petit des industries vont s installer dans la ville: une cotonnerie, une fonderie d aluminium, une fabrique de tuiles Après la 2e guerre mondiale, de nombreux immigrés vont avoir besoin de se loger c est pourquoi le grand ensemble va être construit. Entre 1955 et logements vont être construits à Sarcelles. Sarcelles, quartier de la gare RER, SOCIETE Une reforme des Retraites Pourquoi FAIRE? LA DROGUE POURRIT LA VIE ET LA SANTE! Culture Le Phénomène krump. Mon combat La protection des Animaux. p2 p3 p4 p5 La ville de la diversité Aujourd hui de nombreuses communautés vivent à Sarcelles: des antillais, des africains, des maghrébins et des juifs Si on vous dit «Sarcelles», vous pensez à quoi? «Des immeubles, le marché et bientôt le tramway.» TEMOIGNAGE J ai trouve ma voie! p6 Comme dans toutes les villes il y a parfois des problèmes mais Sarcelles ne mérite pas sa réputation car tout le monde vit ensemble malgré les différences. Si vous allez au marché de Sarcelles vous pourrez voir toutes les communautés qui viennent faire leur courses sans aucune tensions. «Beaucoup de religions et de cultures différentes.» «Le grand parc des prés sous la ville et les barbecues en été.» «J ai grandi ici, ma famille, mes amis, tout le monde vie à Sarcelles.» EN BONUS JEUX..7 Bientôt le tramway va permettre aux habitants de se déplacer plus facilement car il y a beaucoup de problèmes avec les bus. «Avant il y avait beaucoup de problèmes avec la police, même des règlements de compte entre bandes.» Mickael BAZIL Stagiaires de l e2c qui habitent à Sarcelles

2 SOCIÉTÉ U ne réforme des retraites pourquoi faire? Notre système de retraite Le régime des retraites en France est la retraite par répartition. La retraite par répartition est un système de retraite où les actifs payent des cotisations qui sont réparties entre les retraités. Cette répartition a pour résultat un transfert de pouvoir d achat entre génération. Elle s oppose à la retraite par capitalisation. Quel sont les conséquences? Pour ceux qui ont un travail pénible, ou qui sont exposés à des produits dangereux, cela pose problème car ils devront faire reconnaitre une invalidité supérieure à 10% et cela n est pas facile. Beaucoup de personnes s opposent à cette réforme car ils sont inquiets du fait que la réforme s arrêtera en En plus les opposants ont peur du risque de discrimination envers les femmes et les salariés les plus fragiles. Ce que j en pense Les syndicats manifestent contre la réforme en Juin 2010 Je pense qu il faut laisser la liberté à ceux qui souhaitent arrêter de travailler si ils ont travaillé et qu ils ont une ancienneté d au moins 40ans. Je pense qu ils ont assez travaillé et qu ils méritent de toucher leurs retraites. Après, ceux qui veulent continuer à travailler c est un choix, mais chacun doit être libre de ses propres choix à condition d avoir travaillé 40 ans au moins. Il faut penser à ceux qui ont un travail pénible et qui se sont levés tous les jours pour aller travailler et qui souhaite prendre leur retraite, sans qu on leur refuse. Le contenu de la réforme La réforme proposée par le gouvernement prévoit que les Français devront travailler plus longtemps pour toucher leur retraite. (Jusqu à 62ans au lieu de 60, l âge pour le droit à la retraite qui avait été proposé par François Mitterrand en 1983). Geoffrey POULENARD QUELQUES CHIFFRES UTILES APRES LA REFORME Age légal de départ à la retraite: 62 ans Durée de cotisation: 41,5 années Age moyen actuel de départ à la retraite: 60,5

3 SOCIÉTÉ LA DROGUE POURRIT LA VIE ET LA SANTE! Un vrai problème de société: Alors qu autrefois, le problème de la drogue semblait ne toucher qu une toute petite partie de la population, on parle aujourd hui de la drogue comme si le sujet avait été banalisé, sans assez parler des conséquences qu elle peut avoir sur l organisme. Des plus grandes stars d Hollywood devenues toxicomanes, jusqu au mineur qui fume du cannabis dans sa chambre, les drogues dures comme les drogues douces se sont banalisées par le biais de narcotrafiquants de plus en plus nombreux partout dans le monde! Héroïne, cocaïne, ecstasy, LSD, crack, résine de cannabis, opium, quelles sont les dangers de ses drogues et comment arrivent t elles chez nous? Les répercutions sur la vie et la santé La drogue peut avoir des répercutions graves sur la vie et la santé. Elle peut provoquer la mort par overdose et des tentatives de suicide. La drogue touche les jeunes et les adultes. La drogue entraine des conflits et des aspects tel que : la paranoïa, peu d encouragement de la part des parents, des relations parentsenfants moins positives, un bien-être personnel moins satisfaisant, la perception d une vie plus stressante et le sentiment d être moins heureux. La drogue attire particulièrement les jeunes qui sont à des âges où ils ont beaucoup d angoisses et il cherchent à s évader un peu. Comment arrivent t elles chez nous? Les drogues sont transportées de plusieurs manières différentes. Elles sont transportées par des transports aériens, des mini-sous-marins, des conteneurs remorqués (nouveaux moyens de transport des trafiquants de drogue). Elles sont aussi transportées par go-fast c est-à-dire par des voitures qui roulent à plus de 200km/h sur les autoroutes pour que la douane ne puissent pas les rattraper. Quels sont les pays qui produisent ces drogues? Il y a plusieurs pays qui produisent de la drogue dans le monde. Parmi les principaux pays producteurs de la drogue illicite, on parle surtout de l Afghanistan, l Afrique de l Ouest, la Birmanie, la Bolivie, la Colombie, le Maroc et le Pérou. Ces 6 pays sont les principaux pays producteurs de la drogue. La drogue est exportée partout dans le monde par les moyens de transports que nous venons d évoquer. déprimés ou agressifs. Quelques chiffres qui font réfléchir. En effet, les effets immédiats ressentis par les jeunes sont de quatre ordres : 64% se sentent joyeux, heureux et euphoriques, 19% se sentent calmes et détendus, 12% rapportent ces deux effets simultanément, 5% se sentent 32% des jeunes de 17 ans fument et 1 jeune sur 4 âgé de 11 à 18 ans a déjà fumé, plus de 32% des jeunes ont consommé du cannabis au moins une fois. Et l usage de l ecstasy concerne environ jeunes de la Communauté française entre 15 et 30 ans. L alcool tue plus de jeunes chaque année en Europe des suites d une surconsommation, ce qui représente 40 à 60% des causes immédiates de tous les accidents pour les jeunes de 18 à 25 ans. Cocaïne Héroïne Opium GHB Amphétamine Ecstasy Morphine MDMA Cannabis Toutes les drogues sont mauvaises pour la santé physique et psychologique! ATTENTION DANGER! Si vous avez un problème ou des questions liés à la drogue: Drogue Info Service: Site internet :

4 CULTURE Le KRUMP, une forme explosive de danse de rue! QUOI DE NEUF EN FRANCE? Le krump se développe partout en France Montpellier, Marseille, Lyon, Lille, Toulouse etc. Maintenant ont trouve de plus en plus de «Krump session» dans les salles de danses ou dans la rue, il y a même maintenant des beatmaker français le plus connu s appel BIG RULEZ. Aujourd hui, en France, notre but est de se faire accepter et respecter dans le hip hop français et aussi de se faire connaître par plus de monde. LE KRUMP ET MOI... Le Krump est une nouvelle forme de la danse de rue en milieu urbain. Depuis quelques années, cette danse devient de plus en plus populaire auprès des jeunes. C est le film «Rize» de Dave Lachapelle (sorti en France en 2005) qui a permis de faire connaitre le Krump partout dans le monde. Le Krump était au départ du Clown dancing créé aux Etats Unis par Tommy the clown dans les années 90. Cette danse est très énergique et permet de se défouler totalement. Elle permet à beaucoup de jeunes de dépenser leur énergie dans la danse plutôt que dans la violence physique ou verbale. Pour certains jeunes c est même devenu un véritable style de vie! Le Krump est très développé aux Etats Unis mais en France c est un phénomène plus récent et il n existe pas beaucoup de vrais groupe de Krump! Moi, j ai découvert le Krump il y a quatre ans et j ai adoré ça donc j ai voulu développer cette danse ici. UN PEU DE VOCABULAIRE FAM: c est le nom que l on donne aux différentes familles dans le Krump. Krumper: celui qui pratique le Krump BIG-homies: nom donné aux krumpers plus expérimentés qui entrainent les plus jeunes dans les FAM. LIL-Homies: nom donné aux apprentis krumpers. Les Krump Battles: tournois de krump où chaque famille s affronte et gagne selon son niveau. Krump Arena: lieu où se déroulent les krumps battles. Avec des amis on a fait un groupe et on a commencé a organiser des évènements de Krump. Anthony AHANDA Ce n est pas facile car on doit se débrouiller tout seul et nous n avons pas beaucoup de moyen. En plus cela prend du temps donc c est dure d allier cette passion avec la vie professionnelle!

5 MON COMBAT LA PROTECTION DES ANIMAUX En France il y a encore énormément d abandons et de maltraitance animalière. Chaque année, des millions de chiens et de chats sont abandonnés. Ces abandons augmentent surtout pendant les périodes de vacances notamment celle de Juillet et Août car en vacances, dans les hôtel ou camping, les animaux de compagnie ne sont pas toujours acceptés. Le meilleur moyen qui se présente alors aux gens c est de les abandonner dans les champs ou sur les airs d autoroute. L abandon ne se fait pas que pour des raisons de vacances malgré, que ce soit à ce moment qu il s en produit le plus, il ya aussi les chiens qui dérangent les personnes quand ils grandissent. En effet, souvent quand on les achètent, ce sont des petits chiots tout mignons que tout le monde veut, mais on oublie que les chiots vont grandir! Quand on achète un animal de compagnie c est important si on ne connait pas totalement la race de l animal, de demander au vendeur de ce rayon les renseignements sur le chien ou de faire des recherches avant de le prendre. Il faut aussi regarder l environnement où vous habitez: si vous êtes en HLM le mieux est de prendre un petit chien. En revanche les personne en pavillon peuvent prendre des plus gros chien car l espace est plus grand avec le jardin. Malheureusement plus les années passe plus y a d abandons. Mais l abandon n est pas le seul acte de méchanceté envers eux il y a aussi la maltraitance! Certaines personnes, pour être sur qu on ne les retrouvent pas après l abandon de leur animal, leur coupe l oreille et la brule ensuite ( comme la chienne Poppy dans 30 millions d amis en juillet 2005 ). De nombreux actes de barbarie sont commis sur les animaux, comme l histoire de ce chien qui avait fait pipi dans le salon et quand son maitre est rentré celui -ci a décidé de le mettre dans la machine à laver pendant 30Min a 100. Tout ça pour un malheureux accident! Un animal est un être vivant! Quand on prend un animal c est un engagement, ce n est pas pour 1 an! Si cet engagement vous ne pouvez pas le tenir alors ne prenez pas d animal car lui ne veut pas vivre ça non plus et ne demande qu à vous aimer et avoir un toit! Un animal de compagnie c est pour la vie! CE QUE DIT LA LOI Le fait, sans nécessité, publiquement ou non, d'exercer des sévices graves ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, est puni d'une peine de deux ans d'emprisonnement et de d'amende. Christine FONTAINE Pour tout savoir sur mon combat en faveur des animaux, rendez-vous sur mon Blog: http//sauvons-les-animaux.skyblog.com

6 TEMOIGNAGE J ai trouvé Ma VOIE Abdoulaye BA, stagiaire à l E2C, futur électricien. Le 20 septembre 2010 j entrerai au CFA de Saint-Denis dans le domaine de l électricité. Mais avant ça j étais inscrit à l école de la deuxième chance avec comme objectif de trouver le CFA et le patron qui me convenait. Pour découvrir le métier d électricien, j ai fait deux stages (le 1 er d une semaine et le 2 ème de deux semaines et demi) chez «Otherlink» une entreprise d électricité située à Noisy le sec. Au début j ai pensé que pendant le stage je ne ferai qu une seule activité, c est-à-dire électricien mais au fur et à mesure j ai remarqué que dans ce métier-là on ne s ennuyait jamais parce qu il y a toujours quelque chose à faire! Il y a beaucoup plus d activités que l on ne pense (l informatique, la téléphonie, les réseaux électriques et tout ce qui touche le système d alarme). On découvre aussi qu on est en contact avec tous les métiers qui touchent le domaine du bâtiment (peintre, plombier, serrurier, carreleur, etc.). Après que j ai terminé le stage je me suis dit que je me donnerai à fond sur mes démarches pour rentrer dans le CFA, chose que je ne faisais pas avant de rentrer à l école de la 2 ème chance et je peux vous dire qu à la fin ça paye! Aujourd hui, j ai trouvé mon patron (la Mairie de Paris) et il ne me reste plus qu à signer mon contrat! Enfin je veux dire à toutes les personnes qui ont un projet dans leur vie et qui veulent vraiment le réaliser, de ne jamais rater une occasion! Par exemple, quand il y a une date d entrée dans un CFA il ne faut pas la rater et pendant un stage être sérieux et intéressé par le métier parce que toutes personnes faisant un stage ou un travail qu il ne leur plait pas n aura jamais un bon avenir. Abdoulaye BA.

7 BONUS JEUX Horizontal A - repos. B - pour écrire. C - redire Vertical 1 - détruire ans. 3 - couleur. 4 - objet de combat. 5 - lettre par lettre.

8 Les journalistes Mickael BAZIL Geoffrey POULENARD Paul YALAP Anthony AHANDA Christine FONTAINE Abdoulaye BA Directrice de la rédaction et de la publication Soukeyna N GOM

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits ou réglementés. Cela concerne toutes les drogues illégales,

Plus en détail

concours sois intense au naturel

concours sois intense au naturel concours sois intense Tu veux participer? Rends-toi sur le site, réponds au jeu-concours et cours la chance de gagner le grand prix, d une valeur approximative de 2 000 $, ou encore l une des nombreuses

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Action de l UE : défendre les droits des victimes

Action de l UE : défendre les droits des victimes défendre les droits des victimes Quel est le problème? Chaque année dans l UE, plus de 75 millions de personnes sont victimes de délits graves et 40 000 meurent dans des accidents de la route. Ces événements

Plus en détail

INFORMATIONS UTILES À DESTINATION DES ÉTUDIANTS VENANT À MALTE ET GOZO POUR APPRENDRE L ANGLAIS

INFORMATIONS UTILES À DESTINATION DES ÉTUDIANTS VENANT À MALTE ET GOZO POUR APPRENDRE L ANGLAIS INFORMATIONS UTILES À DESTINATION DES ÉTUDIANTS VENANT À MALTE ET GOZO POUR APPRENDRE L ANGLAIS INTRODUCTION Bienvenue. Cette brochure a pour but de vous donner des conseils pratiques et des informations

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

Les drogues au XIX et XXémé siècle

Les drogues au XIX et XXémé siècle Les drogues au XIX et XXémé siècle Définition Une drogue est un composé chimique, biochimique ou naturel. Elle permet d'altérer une ou plusieurs activités neuronales, elle peut également perturber les

Plus en détail

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS Droits de l enfant LES JOURS MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS ENFANT / JEUNE N d ordre Consultation des 6/18 ans 2014 MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS B onjour, Sais-tu que tu as des

Plus en détail

Chez les réparateurs de zém

Chez les réparateurs de zém Chez les réparateurs de zém Thèmes Questions de société, vie quotidienne Concept Le webdocumentaire Indépendances africaines, documentaire conçu spécifiquement pour le web, offre un voyage dans 16 pays

Plus en détail

L utilisation de l approche systémique dans la prévention et le traitement du jeu compulsif

L utilisation de l approche systémique dans la prévention et le traitement du jeu compulsif L utilisation de l approche systémique dans la prévention et le traitement du jeu compulsif Isabelle Cyr, B.sc. Psychologie. B.sc. Service social. T.s. Thérapeute Josée Dostie, B.A. Psychologie. Thérapeute

Plus en détail

Problèmes de rejet, de confiance, d intimité et de loyauté

Problèmes de rejet, de confiance, d intimité et de loyauté Chapitre 7 Problèmes de rejet, de confiance, d intimité et de loyauté Il y a en moi un désir profond d avoir une relation longue et pleine de sens avec quelqu un, mais cela me fait peur, parce que si vous

Plus en détail

Directives. 1. Je lis beaucoup. 2. J aime utiliser la calculatrice, un chiffrier électronique ou un logiciel de base de données à l ordinateur.

Directives. 1. Je lis beaucoup. 2. J aime utiliser la calculatrice, un chiffrier électronique ou un logiciel de base de données à l ordinateur. Nous vous invitons à faire compléter ce questionnaire par votre enfant et à le compléter par la suite en utilisant la section qui vous est attribuée en pensant à votre enfant. Directives Lis chaque énoncé

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

14 Adopter une attitude professionnelle

14 Adopter une attitude professionnelle 14 Adopter une attitude professionnelle Pour mener à bien votre projet et instaurer des relations constructives le groupe doit adopter une attitude professionnelle et se montrer : 1. Mobilisé tous les

Plus en détail

Dossier pratique n 6

Dossier pratique n 6 Dossier pratique n 6 Internet, mineurs et législation Contributeurs : Action Innocence France et Maître Ségolène Rouillé-Mirza, Avocate au Barreau de Paris - Mai 2010 www.actioninnocence.org france@actioninnocence.org

Plus en détail

Questionnaire 6-12 ans

Questionnaire 6-12 ans N D IDENTIFICATION DE LA FAMILLE : E Questionnaire 6-12 ans Protocole de passation : Lorsque la réponse de l enfant est suggérée ou influencée par une autre personne présente (parent, frère ou sœur.),

Plus en détail

L INVESTISSEMENT SEREIN

L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr 1 L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr Ce livre est la propriété exclusive de son auteur : La loi du 11 mars 1957 interdit des copies ou reproductions destinées à une utilisation

Plus en détail

Copyright 2008 Patrick Marie.

Copyright 2008 Patrick Marie. 2008 Par Patrick Marie et Supply Money En vous procurant cet ebook Supply Money vous donne l'autorisation de le donner uniquement par le moyen de votre choix, à vos abonnés clients etc... A le seul condition

Plus en détail

Du 1 er juillet 2014 au 30 juin 2015

Du 1 er juillet 2014 au 30 juin 2015 Place Vignioboul Mon Pass Loisirs Du 1 er juillet 2014 au 30 juin 2015 Prénom : / Nom : Ma date de naissance : / / Téléphone (domicile) : / Mon portable : / Mon mail : / Cocher 1 possibilité : (OBLIGATOIRE)

Plus en détail

Les moyens alternatifs pour adopter un animal de compagnie

Les moyens alternatifs pour adopter un animal de compagnie D après : http://assurances-animaux.org/les-moyens-alternatifs-pour-adopter-un-animal-de-compagnie/ Les moyens alternatifs pour adopter un animal de compagnie Pourquoi ne pas effectuer une bonne action

Plus en détail

Entre Toit et moi pas de place pour la rue

Entre Toit et moi pas de place pour la rue Entre Toit et moi pas de place pour la rue Clés en main Présentation organisme Origine du projet Entre Toit et moi; pas de place pour la rue But : Favoriser le maintien en logement Objectifs Population

Plus en détail

Paye Bah. Ibrahim Touré

Paye Bah. Ibrahim Touré Mon pays est immense comme un continent A cause de la guerre, les gens sont mécontents. La guerre a tout détruit au nord Personne n ose sortir dehors Même les ampoules la nuit ne s allument plus Le jour

Plus en détail

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire Démarche sur l aide financière aux participantes Marie-Lourdes Pas beaucoup d argent pour tout ce qu il faut

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

Indications pédagogiques E2 / 42

Indications pédagogiques E2 / 42 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E2 / 42 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 4 : PORTER UN JUGEMENT SUR UN MESSAGE SIMPLE Objectif opérationnel

Plus en détail

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL Répondez aux questions suivantes : 1. Où habitez-vous? 2. Quand êtes-vous arrivé à Paris? 3. Quelle est votre profession? Complétez les phrases : 1. Je ne (être) pas français. 2. Je (parler) un peu le

Plus en détail

Comment résister à l influence du groupe? (notamment en matière de tabac, d alcool et de drogues) Le point de vue d Infor-Drogues

Comment résister à l influence du groupe? (notamment en matière de tabac, d alcool et de drogues) Le point de vue d Infor-Drogues Comment résister à l influence du groupe? (notamment en matière de tabac, d alcool et de drogues) Le point de vue d Infor-Drogues INFOR-DROGUES ASBL Rue du Marteau, 19 B-1000 Bruxelles Aide & information

Plus en détail

Les approches de réduction des méfaits trouvent un certain appui dans la population québécoise*

Les approches de réduction des méfaits trouvent un certain appui dans la population québécoise* INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC Les approches de réduction des méfaits trouvent un certain appui dans la population québécoise* Denis Hamel, statisticien Unité Connaissance-surveillance MISE

Plus en détail

F a c e à l a p o l i c e

F a c e à l a p o l i c e Face à la police Si tu as besoin d aide. Parfois, les choses ne se passent pas comme nous l expliquons. En général, il y a moyen de réagir. Fais-toi aider. Une des premières personnes qui peut t aider

Plus en détail

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE!

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! rétablissement et psychose / Fiche 1 JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! JJérôme s énerve : «Je ne suis pas psychotique! Vous ne dites que des conneries! Je suis moi, Jérôme, et je ne vois pas le monde comme vous,

Plus en détail

Services Aux Victimes

Services Aux Victimes Services Aux Victimes I n i t i a t i v e s Plan de sécurité personnel Directives à l intention des personnes victimes de relations abusives Plan de sécurité personnel Qu est-ce qu un plan de sécurité?

Plus en détail

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE stop-violences-femmes.gouv.fr Les violences au sein du couple diffèrent des disputes ou conflits conjugaux où deux points de vue s opposent dans un rapport d égalité.

Plus en détail

Compétences pour vivre chez soi (exemple d Arnaud)

Compétences pour vivre chez soi (exemple d Arnaud) Compétences pour vivre chez soi (exemple d Arnaud) Arnaud Arnaud a 32 ans. Il présente de l'autisme et une déficience intellectuelle modérée. Arnaud vit seul dans sa maison. En journée, il va dans un service

Plus en détail

«Tous les autres le font» L influence, les fréquentations et les consommations.

«Tous les autres le font» L influence, les fréquentations et les consommations. LA LETTRE AUX PARENTS N o 2 Cher-s Parent-s, «Tous les autres le font» L influence, les fréquentations et les consommations. L adolescence est une période de changement de contexte scolaire ou de formation

Plus en détail

ENFANTS ET INTERNET BAROMETRE 2009-2010 de l opération nationale de sensibilisation : Un clic,déclic le Tour de France Des Etablissements Scolaires

ENFANTS ET INTERNET BAROMETRE 2009-2010 de l opération nationale de sensibilisation : Un clic,déclic le Tour de France Des Etablissements Scolaires ENFANTS ET INTERNET BAROMETRE de l opération nationale de sensibilisation : Un clic,déclic le Tour de France Des Etablissements Scolaires 1 Fiche technique Le quatrième baromètre et a été réalisé par Calysto

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

Besançon (13 juin 2013) Michel Gandilhon (OFDT)

Besançon (13 juin 2013) Michel Gandilhon (OFDT) Besançon (13 juin 2013) Michel Gandilhon (OFDT) Les drogues illicites : une réalité mondiale majeure Economique : 320 milliards de dollars de chiffres d affaire selon les données de l ONUDC (soit 36 %

Plus en détail

Voisins Solidaires et Vigilants. Réunion d échanges animée par Claudine, Evelyne et Yves

Voisins Solidaires et Vigilants. Réunion d échanges animée par Claudine, Evelyne et Yves Voisins Solidaires et Vigilants Réunion d échanges animée par Claudine, Evelyne et Yves Je m appelle Claudine Rivalan et je remercie tout d abord Yves Fromonot pour son aide sur tous les aspects pratiques

Plus en détail

Questionnaire ICA. Tout d abord nous vous prions de fournir quelques indications personnelles :

Questionnaire ICA. Tout d abord nous vous prions de fournir quelques indications personnelles : Questionnaire ICA Tout d abord nous vous prions de fournir quelques indications personnelles : Sexe : Féminin Masculin Age : ans Nombre d années d études (y compris l école obligatoire) terminées et réussies

Plus en détail

Choisir et décider ensemble

Choisir et décider ensemble Choisir et décider ensemble Catherine Ollivet Présidente de l'association France Alzheimer 93, coordinatrice du groupe de réflexion et de recherche "éthique et vieillesse", Espace éthique/ap-hp, membre

Plus en détail

Les aspects législatifs

Les aspects législatifs Les aspects législatifs 9 pl. du Général Koenig, 35000 Rennes, 02.23.20.14.60 cirdd@cirdd-bretagne.fr Jeudi 12 mai 2011 DU Addictologie - Rennes DEFINITION DES DROGUES un historique international (1) Les

Plus en détail

EN FRANÇAIS FACILE! #18. - page 2 - - page 4 - - page 6 - «ouvrir l espace par des actes» wax, bazin et cours de français. septembre / octobre 2013

EN FRANÇAIS FACILE! #18. - page 2 - - page 4 - - page 6 - «ouvrir l espace par des actes» wax, bazin et cours de français. septembre / octobre 2013 EN FRANÇAIS FACILE! - page 2 - fréquence ftm - page 4 - L autogestion : un horizon? - page 6 - «ouvrir l espace par des actes» - PAGE 8 - wax, bazin et cours de français septembre / octobre 2013 #18 supplément

Plus en détail

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS»

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS» Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 SÈRIE 2 Comprensió escrita ALERTE AUX «BIG MOTHERS» 1. Oui, leur utilisation augmente progressivement. 2. Pour savoir si sa fille est rentrée à l heure prévue.

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

Origines possibles et solutions

Origines possibles et solutions Ne plus avoir peur de vieillir «Prends soin de ton corps comme si tu allais vivre éternellement, Prends soin de ton âme comme si tu allais mourir demain.» Introduction Ce petit document est la résultante

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 : LES ADJECTIFS POSSESSIFS

ACTIVITÉ 1 : LES ADJECTIFS POSSESSIFS ACTIVITÉ 1 : LES ADJECTIFS POSSESSIFS 1. Choisis et entoure l adjectif possessif qui convient. a Je ne trouve pas mon / ma / mes lunettes. b Tu veux venir à son / sa / ses fête d anniversaire? c Nous n

Plus en détail

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document La rue Grandir, qu est-ce que cela signifie vraiment? Un jeune qui a vécu isolé dans les rues de Paris témoigne. Cette fiche pédagogique propose de découvrir une réalité peu connue de la France d aujourd

Plus en détail

Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes

Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes Débat et argumentation Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes à travers le partage d expériences «La question se pose de savoir si le lien social ne se constitue que dans la lutte pour la

Plus en détail

Institut d Études Politiques de Grenoble. Rapport de fin de séjour

Institut d Études Politiques de Grenoble. Rapport de fin de séjour Julia Lamotte Institut d Études Politiques de Grenoble Année de mobilité : Master 1 Rapport de fin de séjour Stage au Centro de Investigacion y estudios superiores en Anthropologia social (CIESAS) San

Plus en détail

Guide à l intention des familles AU COEUR. du trouble de personnalité limite

Guide à l intention des familles AU COEUR. du trouble de personnalité limite Guide à l intention des familles AU COEUR du trouble de personnalité limite À propos du trouble de personnalité limite Ce document a été élaboré en 2001 par madame France Boucher, infirmière bachelière,

Plus en détail

Truf le chien. Truf est un chien. Truf n est pas un jouet, c est un animal. Et moi, comment vais-je faire pour lui parler?

Truf le chien. Truf est un chien. Truf n est pas un jouet, c est un animal. Et moi, comment vais-je faire pour lui parler? Truf viens Truf le chien Truf est un chien Truf peut être de bonne ou de mauvaise humeur. Truf peut avoir mal, il peut être malade. Truf n a pas de mains : il va prendre les choses avec ses dents ou les

Plus en détail

Première webradio totalement dédiée à la santé et au bien être des animaux de compagnie

Première webradio totalement dédiée à la santé et au bien être des animaux de compagnie Dossier de presse Première webradio totalement dédiée à la santé et au bien être des animaux de compagnie BAYER SANTE ANIMALE Contact BAYER SANTE ANIMALE Agnès THIBAULT : 01 49 06 50 06 Agnes.thibault@bayer.com

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco UNIVERSITE PIERRE MENDES FRANCE Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco Du 2 mai au 8 juillet. 2 P a g e a) Vie pratique : Logement : A San Francisco, je logeais dans une résidence

Plus en détail

ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΕΘΝΙΚΗΣ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ

ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΕΘΝΙΚΗΣ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΕΘΝΙΚΗΣ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ CERTIFICATION EN LANGUE FRANÇAISE NIVEAU B2 ÉPREUVE 3 : compréhension de l'oral NOVEMBRE 2008 Κρατικό Πιστοποιητικό Γλωσσομάθειας

Plus en détail

Estimations 2014 des consommations de produits psychoactifs à 17 ans

Estimations 2014 des consommations de produits psychoactifs à 17 ans Estimations des consommations de produits psychoactifs à 17 ans Stanislas Spilka, Olivier Le Nézet et François Beck Note 2015-02 du 21 avril 2015 L enquête ESCAPAD Cette note présente les premières exploitations

Plus en détail

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E ARCHITECTURE ET DECORATION Collège Sainte-Marie des Ursulines 34, avenue de la Colonne 31500 TOULOUSE Tél. 05 34 25 28 61 Fax.

Plus en détail

Propreté. dans la ville. Maîtres et chiens Le bon geste Canisachets et canisites

Propreté. dans la ville. Maîtres et chiens Le bon geste Canisachets et canisites Propreté Le chienaction dans la ville Maîtres et chiens Le bon geste Canisachets et canisites Le ramassage Le meilleur geste Les nuisances occasionnées par les déjections canines sont nombreuses et parfois

Plus en détail

Mon boss ne délègue pas

Mon boss ne délègue pas Situation 3 Mon boss ne délègue pas L importance d une rhétorique soignée Les situations de pur rapport de force Autonomie et contrôle La délégation Explication/justification La situation Pierre, notre

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 2014 2015 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du 02/02/2015 au 06/02/2015 Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet ROLAND Quentin 3èmeD Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet Année scolaire 2006-2007 Collège André CHENE SOMMAIRE

Plus en détail

Comment choisir sa formation Et son organisme de formation

Comment choisir sa formation Et son organisme de formation Comment choisir sa formation Et son organisme de formation Dossier réalisé par Régine GILLET TCHOS septembre-octobre 2014 Que l on soit étudiant, salarié, demandeur d emploi, choisir une formation n est

Plus en détail

2004 2014 : un risque a chassé l autre

2004 2014 : un risque a chassé l autre 2004 2014 : un risque a chassé l autre En 10 ans, le profil des conducteurs français a évolué, leur rapport à la conduite aussi. Pour autant le poids des bons et mauvais conducteurs est resté stable, de

Plus en détail

Conseils sur la conduite à tenir en cas de suicide d un salarié sur le lieu de travail

Conseils sur la conduite à tenir en cas de suicide d un salarié sur le lieu de travail Conseils sur la conduite à tenir en cas de suicide d un salarié sur le lieu de travail Document réalisé avec l aide de Philippe BIELEC, Ingénieur Conseil à la Direction des risques professionnels de la

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. YOGA EN LIGNE : GET YOGi popularise le yoga et cherche à le rendre accessible à tous!

DOSSIER DE PRESSE. YOGA EN LIGNE : GET YOGi popularise le yoga et cherche à le rendre accessible à tous! DOSSIER DE PRESSE YOGA EN LIGNE : GET YOGi popularise le yoga et cherche à le rendre accessible à tous! 1 er juin : ouverture des pré-inscriptions www.getyogi.fr contact presse Anna, chargée des relations

Plus en détail

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit J ai droit, tu as droit, il/elle a droit Une introduction aux droits de l enfant Toutes les personnes ont des droits. Fille ou garçon de moins de 18 ans, tu possèdes, en plus, certains droits spécifiques.

Plus en détail

Semestre d étude à l Université de Limerick

Semestre d étude à l Université de Limerick Camille DESTOMBES Rapport fin de séjour Semestre d étude à l Université de Limerick Année 2013-2014 J ai passé le semestre d automne 2013-2014 dans l université de Limerick dans le sud-ouest de l Irlande

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR Activité 1. Complète les phrases avec le bon verbe au présent. DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR 1. Elle absolument terminer son boulot avant de partir. 2. Elle sait bien qu elle rentrer à dix heures! 3. Il acheter

Plus en détail

AvAnt-propos. Derrière un homme qui a réussi Il y a toujours un homme qui a agi (Pablo Picasso)

AvAnt-propos. Derrière un homme qui a réussi Il y a toujours un homme qui a agi (Pablo Picasso) AvAnt-propos Derrière un homme qui a réussi Il y a toujours un homme qui a agi (Pablo Picasso) Vous avez décidé de créer une EURL ou une SARL. Bravo! Vous allez bientôt devenir un acteur de l économie

Plus en détail

NOTE FINALE : / 60 FRANÇAIS LIVRET DES TÂCHES. 9 e théorique 9 e PROCI niveau avancé EPREUVE COMMUNE 2013 / 2014 NOM ET PRÉNOM : LYCÉE ET CLASSE :

NOTE FINALE : / 60 FRANÇAIS LIVRET DES TÂCHES. 9 e théorique 9 e PROCI niveau avancé EPREUVE COMMUNE 2013 / 2014 NOM ET PRÉNOM : LYCÉE ET CLASSE : EPREUVE COMMUNE 2013 / 2014 NOTE FINALE : / 60 FRANÇAIS LIVRET DES TÂCHES 9 e théorique 9 e PROCI niveau avancé DATE : Mardi 3 juin 2014 DURÉE : 2 leçons NOM ET PRÉNOM : LYCÉE ET CLASSE : A. COMPRÉHENSION

Plus en détail

EPREUVE DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 7 septembre 2011

EPREUVE DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 7 septembre 2011 J. 11 1203 MINISTERE DE L INTERIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITES TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION BEPECASER EPREUVE DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 7 septembre 2011 Question 1 Dans le cadre de l apprentissage

Plus en détail

Les usagers de drogues âgés de 40 ans et plus pris en charge dans les structures de soins pour leurs problèmes d addiction

Les usagers de drogues âgés de 40 ans et plus pris en charge dans les structures de soins pour leurs problèmes d addiction Les usagers de drogues âgés de 40 ans et plus pris en charge dans les structures de soins pour leurs problèmes d addiction OFDT Note n 2010-12 Saint-Denis, le 09/08/2010 Introduction Les premières structures

Plus en détail

Introduction par effraction

Introduction par effraction Introduction par effraction Les gens qui sont victimes d une introduction par effraction peuvent être affectés pour d autres raisons que la perte de leurs biens. Ils peuvent ressentir de fortes émotions

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Afrique du Sud Cape Town Fabien ZABIK GE 11/14 Contenu 1. Vie pratique...2 1.1. Logement...2 1.2. Argent...2 1.3. Télécommunications...2 1.4. Stage...3 1.5. Vie quotidienne...3

Plus en détail

La Réforme 2010. - Je peux stationner dans une zone de rencontre uniquement sur des emplacements aménagés.

La Réforme 2010. - Je peux stationner dans une zone de rencontre uniquement sur des emplacements aménagés. La Réforme 2010 - La consommation de drogue peut être décelée avec un test salivaire ou urinaire. - La première cause de mortalité des jeunes de 18 à 24 ans au volant est l alcool. - Dans une «zone 30»les

Plus en détail

Minimum de 5 contacts repartis sur deux semaines, dont au moins un le soir et un pendant un week-end!

Minimum de 5 contacts repartis sur deux semaines, dont au moins un le soir et un pendant un week-end! 00 RAPPORT DES CONTACTS (Contact = chaque tentative effectuée afin de contacter le répondant/ ménage) Minimum de contacts repartis sur deux semaines, dont au moins un le soir et un pendant un week-end!

Plus en détail

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille.

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Parent avant tout Parent malgré tout Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Edition: Addiction Suisse, Lausanne 2012 Que vous soyez directement concerné-e ou que

Plus en détail

HiDA Fiche 1. Je crois que ça va pas être possible ZEBDA. Leçon EC1 - Les valeurs, principes et symboles de la république

HiDA Fiche 1. Je crois que ça va pas être possible ZEBDA. Leçon EC1 - Les valeurs, principes et symboles de la république HiDA Fiche 1 Education Civique Partie 1 La République et la citoyenneté Leçon EC1 - Les valeurs, principes et symboles de la république Je crois que ça va pas être possible ZEBDA Je crois que ça va pas

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Canada. Bulletin d information. Réfugiés pris en charge par le gouvernement. Réinstallation des réfugiés au

Canada. Bulletin d information. Réfugiés pris en charge par le gouvernement. Réinstallation des réfugiés au Réfugiés pris en charge par le gouvernement Canada Réinstallation des réfugiés au Bulletin d information Vous souhaitez vous réinstaller au Canada et votre demande a fait l objet d un examen initial par

Plus en détail

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital.

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital. 27 juin 2015 Le partage est un élément vital. Notre démarche Notre chemin Dans un premier temps, nous sommes partis de mots qui expriment ce qui est essentiel pour nous, indispensable pour bien vivre.

Plus en détail

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5 «STAJ PRATIC BAFA» KIT PEDAGOGIQUE «STAJ PRATIC BAFA» MEMENTO ANIMATEUR Sommaire : Mon mémento Page 3 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Plus en détail

MES BESOINS ET MES VALEURS

MES BESOINS ET MES VALEURS MES BESOINS ET MES VALEURS Besoins : C est ce qu il faut pour me sentir bien avec moi-même. Exemples : - Pour me sentir bien, j ai besoin d être assuré d une grande sécurité d emploi. - Pour me sentir

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2015"

La santé des étudiants en 2015 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2015" 9 ème Enquête Nationale 1999 2015 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 16 ans, à l écoute des étudiants 1 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

DON D ORGANES Donneur ou pas

DON D ORGANES Donneur ou pas Agence de la biomédecine L Agence de la biomédecine, qui a repris les missions de l Etablissement français des Greffes, est un établissement public national de l Etat créé par la loi de bioéthique du 6

Plus en détail

4.1. Exercice pour mieux se connaître

4.1. Exercice pour mieux se connaître Fiche de travail 4.1 4.1. Exercice pour mieux se connaître Objectif: Trouver ou retrouver qui vous êtes. Identifier ce que vous aimez chez vous. 1 ère étape Compléter les phrases suivantes: 1. Ce que j'aime

Plus en détail

Le VIGOR L inventaire des victimes de leurs objectifs, options et risques

Le VIGOR L inventaire des victimes de leurs objectifs, options et risques Le VIGOR L inventaire des victimes de leurs objectifs, options et risques Un outil de planification de la sécurité pour aider les personnes victimes de violence à évaluer les risques et décider comment

Plus en détail

prévoyance Assurance Autonomie CHOISIR AUJOURD HUI COMMENT VIVRE DEMAIN

prévoyance Assurance Autonomie CHOISIR AUJOURD HUI COMMENT VIVRE DEMAIN prévoyance Assurance Autonomie CHOISIR AUJOURD HUI COMMENT VIVRE DEMAIN LA PERTE D AUTONOMIE, EN PARLER, C EST DÉJÀ L ANTICIPER Sources : (1) Revue Risques n 78 - juin 2009. Avec l allongement de l espérance

Plus en détail

DOSSIER de présentation

DOSSIER de présentation Projet d Habitat Participatif intergénérationnel et écologique DOSSIER de présentation 2015 Sommaire Mots d Ecoravissants Présentation d Ecoravie Donnez du sens à votre argent Chiffres et dates Contact

Plus en détail

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00.

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé présente des actions passées, ponctuelles, et d une durée délimitée dans le passé. Formation : avoir ou être (au

Plus en détail

Offrez une assurance santé à votre animal de compagnie

Offrez une assurance santé à votre animal de compagnie Offrez une assurance santé à votre animal de compagnie Soins vétérinaires 100 % * Formule INTÉGRALE en cas d'accident remboursés* En cas d accident, de maladie ou de chirurgie, votre chien ou votre chat

Plus en détail

Numéros utiles. Transport. Pratique. Information. Jeunesse. Ile-de-France. PIJ - 31 rue de Paris > 01 69 31 59 70. www.ville-palaiseau.

Numéros utiles. Transport. Pratique. Information. Jeunesse. Ile-de-France. PIJ - 31 rue de Paris > 01 69 31 59 70. www.ville-palaiseau. Numéros utiles Transport Pratique Information Jeunesse Ile-de-France PIJ - 31 rue de Paris > 01 69 31 59 70 www.ville-palaiseau.fr Urgences Pompiers > 18 Samu > 15 Appel d urgence européen > 112 Police

Plus en détail

Synthèse des principales lois de protection des animaux de compagnie.

Synthèse des principales lois de protection des animaux de compagnie. Synthèse des principales lois de protection des animaux de compagnie. " Une société ne peut se dire ni civilisée, ni socialement évoluée, si elle ne respecte pas les animaux et si elle ne prend pas leurs

Plus en détail

Compréhension de l oral

Compréhension de l oral 1 DOCUMENT RÉSERVÉ AUX CORRECTEURS CORRIGÉ ET BARÈME Compréhension de l oral 25 points Vous allez entendre trois documents sonores, correspondant à des situations différentes. Pour le premier et le deuxième

Plus en détail

QUI ES-TU MON AMOUR?

QUI ES-TU MON AMOUR? QUI ES-TU MON AMOUR? 200 questions à se poser pour mieux se connaître. Un livre jeu créé par Mon Couple Heureux 1 Sommaire 1. Informations importantes à propos de ce livre... 3 2. Présentation... 4 3.

Plus en détail

Les enfants des rues de Lima ont la parole

Les enfants des rues de Lima ont la parole PORTRAITS D ENFANCES Les enfants des rues de Lima ont la parole Une exposition photos accompagnée de témoignages écrits et vidéos sur la vie des enfants des rues accueillis au Centre d Intégration des

Plus en détail

La prise en charge d un trouble bipolaire

La prise en charge d un trouble bipolaire GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge d un trouble bipolaire Vivre avec un trouble bipolaire Décembre 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide pour vous informer

Plus en détail

5 clés pour plus de confiance en soi

5 clés pour plus de confiance en soi ASSOCIATION JEUNESSE ET ENTREPRISES Club SEINE-ET- MARNE 5 clés pour plus de confiance en soi Extrait du guide : «Vie Explosive, Devenez l acteur de votre vie» de Charles Hutin Contact : Monsieur Jackie

Plus en détail

Les drogues POUR EN SAVOIR PLUS. 1. L avis du psychologue. 2. Les risques et leur prévention. Quelques chiffres

Les drogues POUR EN SAVOIR PLUS. 1. L avis du psychologue. 2. Les risques et leur prévention. Quelques chiffres Les drogues POUR EN SAVOIR PLUS 1. L avis du psychologue La consommation de drogues, qu elles soient licites (alcool, tabac) ou illicites (cannabis, crack, etc.), fait partie des conduites à risques fréquemment

Plus en détail