Les Explorations Fonctionnelles Digestives Quoi de neuf?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les Explorations Fonctionnelles Digestives Quoi de neuf?"

Transcription

1 Les Explorations Fonctionnelles Digestives Quoi de neuf? Comment explorer la fonction digestive en 2013 Dr Guillaume A CARGILL Cinquièmes Journées APC Constantine 24 et 25/10/13

2 INTRODUCTION A côté de l anamnèse, de l examen clinique De la biologie De l imagerie (radiologie endoscopie) Les examens fonctionnels permettent d explorer certaines fonctions de l appareil digestif Exploration de la motricité, de la sensibilité, de certaines sécrétions, de certaines fonctions (microbiennes absorption)

3 Les examens les plus simples Explorer la fonction motrice globale ne demande pas forcément un matériel sophistiqué Exemple : Le test au rouge carmin Principe: administration du colorant H0 heure d apparition dans les selles H1 heure de dernière présence H2

4 Les examens non invasifs TESTS RESPIRATOIRES Détection hydrogène ou méthane dans l air expiré

5 Les examens non invasifs Détection hydrogène ou méthane dans l air expiré Intolérance au Lactose chez l'enfant Malabsorption des Carbohydrates Pullulation bactérienne Malabsorption du Sucrose Malabsorption du Fructose Malabsorption du Sorbitol Développement de bactéries Lactulose Transit intestinal

6 Les examens non invasifs Examens scintigraphiques Temps de transit œsophagien Etude de la vidange gastrique Difficiles d accès chez l enfant

7 Les examens irradiants Examens radiologiques Transit du grêle faible valeur diagnostique du temps de transit Temps de transit aux pellets pas possible avec 6/7 ans distingue constipation terminale et colique Difficiles d accès chez l enfant, irradiant

8 Les examens invasifs: ph métrie Manométrie œsophagienne Manométrie ano-rectale Manométrie du grêle Manométrie colique Electromyographie du grêle Electromyographie colique Electromyographie ano-périnéale

9 Les évolutions actuelles: IMPEDANCEMETRIE MANOMETRIE HAUTE RESOLUTION Œsophagienne Ano-rectale

10 Impédancemétrie: LIMITES DE LA PH METRIE Ne dépiste que les reflux acides >15 sec sauf matériel adapté. Néglige RGO biliaires non acides ou gazeux Cas particulier du nourrisson Au moins 30% des patiens à ph-métrie pathologique non améliorés sous IPP

11 Impedancemetry fundamental 1 Impedance Catheter 1 Impedance = Conductivity Expressed in ohms ( )

12 Impedancemetry fundamental 2 Alternating Current Generator Current Generator

13 Impedancemetry F3 Bolus Conducts Electricity & Current Flows Between Impedance Rings Current Generator

14 Impedancemetry Impedance is able to discern gas from liquid Gas Bolus High Impedance No bolus = few ions = high impedance Liquid bolus Low Impedance Bolus present = many ions = low impedance

15 Impedancemetry: empty

16 Impedancemetry: bolus entry

17 Impedancemetry: bolus

18 Impedancemetry: bolus exit

19 Impedancemetry: contraction

20 Impedancemetry multichannel 3 2 1

21 Impedancemetry Antegrade (Swallow) Retrograde (Reflux) Bolus Entry Bolus Movement Bolus Entry Bolus Entry Bolus Entry Bolus Entry Bolus Entry Bolus Entry Bolus Entry Bolus Entry Bolus Entry Bolus Entry Bolus Entry Bolus Movement

22 Impedancemetry A C LES A-B Bolus Transit Time (BTT) C-D Contraction Wave Velocity (CWV) B D

23 Impedancemetry cm above LES sec SIO Gas reflux (belch) Mixed reflux Liquid reflux

24 Impedancemetry Gas Liquid reflux Mixed reflux L G

25 Impedance-pHmetry Definition of reflux : the Porto Consensus sw sw sw sw 3 k 3 k 3 k 3 k ph s acid reflux 10s Weakly acidic reflux 10s Weakly alkaline reflux Sifrim 2004

26 Functions of the esophagus Transport food from mouth to stomach Prevent reflux of gastric contents Abnormal function leads to: Impaired bolus transport Gastro-esophageal reflux Spasm / Pain

27 Aims of esophageal investigation Understand the mechanical basis of esophageal symptoms abnormal transit Make inferences as to the pathological mechanisms involved Provide explanation Guide rational treatment

28 Conventional manometry Line Pressure Plots Swallow UES LOS Sleeve Sensor Relax LES Gastric Reference

29

30 Evolution of Manometric Technology Recording and Display Smoked drum Chart polygraphs Computer polygraphs Topographic analysis Spatiotemporal analysis Non-perfused single side hole Pullthrough LOS measurements Perfused 3-4 side holes Dentsleeve LOS measurements Standard manometry 6-8 side holes Solid state transducers HRM 9-40 side holes Syringe pumps Low compliance perfusion pumps Catheter and Pump Technology Multichannel pumps Automated pumps

31 High definition manometry Clouse et al. AJP 96 This technology allows a spacio-temporal analysis of the esophageal peristalsis and of the LES without any movement of the probe because of a simultaneous pressure recording of the stomach to pharynx zone.

32 High definition manometry Clouse et al. AJP 96 The analysis of the LES is made by a virtual sleeve but with the precision of high definition pressure transducers. This technology realized a quick and easy analysis of the esophageal peristalsis but also appreciates the effectiveness of bolus transport like an esophageal scintigraphy. The HDM is actually the best examination to explore the esophageal physiopathology.

33 Distance from nares Pressure (mmhg) Relaxation HRM Normal Swallow Upper Esophageal Sphincter Swallow Peristaltic Wave Thorax Stomach Lower Esophageal Sphincter Time

34 HRM Hypoperistalsis Time

35 HRM Hiatal Hernia Inspiration Double Bump Intrinsic LOS Crural LOS Time

36 GER LES deficiency low amplitude peristaltic wave

37 Application à la MAR

38 Application à la MAR 2

Dr Guillaume A CARGILL. 77, rue Vergniaud 75013 Paris France

Dr Guillaume A CARGILL. 77, rue Vergniaud 75013 Paris France Dr Guillaume A CARGILL 77, rue Vergniaud 75013 Paris France RGO Diagnostic Exploration Constantine Octobre 2013 Dr Guillaume A Cargill Centre d Explorations Fonctionnelles Digestives 77 rue Vergniaud 75013

Plus en détail

Solar GI. Manométrie digestive évolutive. Diagnostic complet de la motricité. Base de données universelle MMS. Configurations évolutives

Solar GI. Manométrie digestive évolutive. Diagnostic complet de la motricité. Base de données universelle MMS. Configurations évolutives M E D I C A L M E A S U R E M E N T S Y S T E M S Solar GI Manométrie digestive évolutive Diagnostic complet de la motricité Base de données universelle MMS Configurations évolutives M A K E S M E A S

Plus en détail

La physiopathologie du RGO est multifactorielle

La physiopathologie du RGO est multifactorielle La physiopathologie du RGO est multifactorielle Altération de la barrière anti-reflux Reflux duodénogastro-oesophagien Diminution de l efficacité des contractions de l œsophage ou de ses défenses naturelles

Plus en détail

Reflu l x u g as a t s r t o r -o - eso s phag a ie i n Pr. H.SIBAI

Reflu l x u g as a t s r t o r -o - eso s phag a ie i n Pr. H.SIBAI Reflux gastro-oesophagien Pr. H.SIBAI Oesophage Cardia Estomac R.G.O Introduction Définition : Ensemble des manifestations cliniques secondaires au passage de liquide gastrique dans l œsophage Complication

Plus en détail

Conseil de pratique. Prise en charge du reflux gastro-oesophagien

Conseil de pratique. Prise en charge du reflux gastro-oesophagien Conseil de pratique Prise en charge du reflux gastro-oesophagien Rédacteur : Frank Zerbib Relecteurs : Stanislas Bruley des Varannes, Guillaume Cadiot, Philippe Ducrotté, François Mion, Michel Dapoigny,

Plus en détail

Sémiologie digestive pédiatrique. jean-pierre.hugot@rdb.aphp.fr

Sémiologie digestive pédiatrique. jean-pierre.hugot@rdb.aphp.fr Sémiologie digestive pédiatrique jean-pierre.hugot@rdb.aphp.fr Troubles du transit intestinal Analyse du transit Selles de consistance normale Moulées Molles (sein, hydrolysats de protéines) Marron si

Plus en détail

STRATEGIE D EXPLORATION D UNE DIARRHEE CHRONIQUE. Virginie GIBAUD CHRU DUPUYTREN LIMOGES

STRATEGIE D EXPLORATION D UNE DIARRHEE CHRONIQUE. Virginie GIBAUD CHRU DUPUYTREN LIMOGES STRATEGIE D EXPLORATION D UNE DIARRHEE CHRONIQUE Virginie GIBAUD CHRU DUPUYTREN LIMOGES DIAGNOSTIC POSITIF Définition : selles - trop abondantes P > 300g/j - et/ou trop fréquentes > 3/j - et/ou trop liquides

Plus en détail

Section G : Système gastro-intestinal

Section G : Système gastro-intestinal G G01. Troubles de la déglutition : dysphagie haute (la lésion peut être haute ou basse) G02. Troubles de la déglutition : dysphagie basse (la lésion sera basse) G03. Pyrosis/douleur thoracique : hernie

Plus en détail

N 229. Colopathie fonctionnelle. Diagnostiquer une colopathie fonctionnelle Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient

N 229. Colopathie fonctionnelle. Diagnostiquer une colopathie fonctionnelle Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient N 229. Colopathie fonctionnelle. Diagnostiquer une colopathie fonctionnelle Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient Introduction Motif de consultation fréquent en gastro entérologie.

Plus en détail

Sémiologie oesophagienne

Sémiologie oesophagienne Sémiologie oesophagienne Sémiologie Médicale PCEM2 Docteur Pascal Sève Professeur Christiane Broussolle Faculté de Médecine Lyon-Sud 2007 30/05/2007 sémiologie PCEM2-HGE 1 Sémiologie OESOPHAGE Explorations

Plus en détail

Reflux Gastro Oesophagien : diagnostic et traitement. Mathias VIDON

Reflux Gastro Oesophagien : diagnostic et traitement. Mathias VIDON Reflux Gastro Oesophagien : diagnostic et traitement Mathias VIDON Définition Passage d une partie du contenu gastrique dans l oesophage En pratique clinique : symptômes ou lésions oesophagienne en rapport

Plus en détail

Reflux Gastro-Oesophagien

Reflux Gastro-Oesophagien 1. Définition RGO pathologique, déficience de la barrière anti-reflux reflux du contenu gastrique de l estomac vers l oesophage, responsable de symptômes plus ou moins compliqué d oesophagite (agression

Plus en détail

Digestion et absorption

Digestion et absorption Digestion et absorption Mécanismes couplés Digestion et absorption Mouvements hydro-électrolytiques intestinaux et phénomènes de digestion absorption Principaux nutriments macromolécules Doivent être scindés

Plus en détail

LES HERNIES HIATALES

LES HERNIES HIATALES -1/5- Lundi 19/03/07 13h30>15h30 UF : affections digestives Les pathologies en digestif Dr Cabasset LES HERNIES HIATALES I/ DEFINITION : La hernie hiatale désigne le passage d une portion de la partie

Plus en détail

Le reflux. Dr Elodie CESBRON METIVIER CHU ANGERS

Le reflux. Dr Elodie CESBRON METIVIER CHU ANGERS Le reflux Dr Elodie CESBRON METIVIER CHU ANGERS C est quoi? C est physiologique Mais GERD is a condition which develops when the reflux of stomach contents causes troublesome symptoms and/or complications.

Plus en détail

MEDICAMENTS DE L APPAREIL L

MEDICAMENTS DE L APPAREIL L MEDICAMENTS DE L APPAREIL L DIGESTIF 1 Médicaments de l appareil digestif FOIE VESICULE BILIAIRE Acides biliaires Hépatotropes ESTOMAC-DUODENUM Anti-acides Pansements gastriques Anti-ulcéreux Topiques

Plus en détail

Module digestif. II. Prévention du reflux gastro-œsophagien :

Module digestif. II. Prévention du reflux gastro-œsophagien : Module digestif Pathologie œsophagique I. Rappel anatomique : Etendu de 15 à 40 cm des arcades dentaires. D environ 25 cm de long. Constitué de 2 types de muscles. Recouvert par une muqueuse malpighienne

Plus en détail

FORMATION MEDICALE CONTINUE. L Impédancemétrie couplée à la ph-mètrie oesophagienne des 24 heures : technique, indications et résultats.

FORMATION MEDICALE CONTINUE. L Impédancemétrie couplée à la ph-mètrie oesophagienne des 24 heures : technique, indications et résultats. FORMATION MEDICALE CONTINUE L Impédancemétrie couplée à la ph-mètrie oesophagienne des 24 heures : technique, indications et résultats Sami Karoui, Hanene Ben Temime, Meriem Serghini, Lilia Zouiten, Jalel

Plus en détail

Conseil de pratique. Prise en charge du reflux gastro-oesophagien

Conseil de pratique. Prise en charge du reflux gastro-oesophagien Conseil de pratique Prise en charge du reflux gastro-oesophagien Rédacteur : Frank Zerbib Relecteurs : Stanislas Bruley des Varannes, Guillaume Cadiot, Philippe Ducrotté, François Mion, Michel Dapoigny,

Plus en détail

QCM. Quelles sont les affirmations exactes sur le SII?

QCM. Quelles sont les affirmations exactes sur le SII? QCM Quelles sont les affirmations exactes sur le SII? - Prédominance féminine - C est une pathologie psychiatrique - C est une pathologie psycho-somatique - Son étiologie n est jamais retrouvée - 10 à

Plus en détail

Reflux gastro-oesophagien et toux chronique de l adulte

Reflux gastro-oesophagien et toux chronique de l adulte Reflux gastro-oesophagien et toux chronique de l adulte Prise en charge diagnostique et thérapeutique JP Galmiche, Nantes, France Le reflux gastro-oesophagien (RGO) Une maladie à large spectre Esophageal

Plus en détail

Quelle prise en charge pour un malade qui se plaint d un ballonnement abdominal?

Quelle prise en charge pour un malade qui se plaint d un ballonnement abdominal? Quelle prise en charge pour un malade qui se plaint d un ballonnement abdominal? Philippe DUCROTTE (CHU Rouen) 19eme Réunion GHIF 12.06.2010 Ballonnement abdominal Plainte digestive la plus fréquente SOFRES

Plus en détail

Conséquences des résections courtes et longues du grêle et du côlon. Amélie BARRE DES hépato-gastro

Conséquences des résections courtes et longues du grêle et du côlon. Amélie BARRE DES hépato-gastro Conséquences des résections courtes et longues du grêle et du côlon Amélie BARRE DES hépato-gastro ANATOMIE PHYSIOLOGIE : absorption Duodéno-jéjunale : eau (44%) électrolytes (Na 13%, K, Ca, Mg) glucides,

Plus en détail

I-V 400 Rel 1.04 27/07/09

I-V 400 Rel 1.04 27/07/09 Multifunctional meter for I-V curve test on PV panels Pag 1 of 4 1. GENERAL SPECIFICATIONS OF I-V 400 METER HT ITALIA enlarges its range of products for photovoltaic system introducing the new I-V 400

Plus en détail

oesophagien chez le musicien

oesophagien chez le musicien Reflux gastro-oesophagien oesophagien chez le musicien Mythe ou réalité? L. Dalmasso Journée du trombone CNR Tours 28 Avril 2006 Physiologie de la respiration Respiration : Succession de phases reflexe

Plus en détail

Imagerie Confocale Chromatique

Imagerie Confocale Chromatique Imagerie Confocale Chromatique L imagerie confocale chromatique (Brevet STIL) ) a été inventée en 1995 et est reconnue mondialement comme une technique précise et fiable pour la mesure d épaisseur et de

Plus en détail

Chapitre 30 : Item 280 Reflux gastro-œsophagien chez le nourrisson, chez l enfant et chez l adulte. Hernie hiatale

Chapitre 30 : Item 280 Reflux gastro-œsophagien chez le nourrisson, chez l enfant et chez l adulte. Hernie hiatale Chapitre 30 : Item 280 Reflux gastro-œsophagien chez le nourrisson, chez l enfant et chez l adulte. Hernie hiatale I. Définition II. Épidémiologie III. Physiopathologie IV. Décrire les signes fonctionnels

Plus en détail

Le reflux gastro-œsophagien chez le sujet âgé Quelles spécificités?

Le reflux gastro-œsophagien chez le sujet âgé Quelles spécificités? Le reflux gastro-œsophagien Quelles spécificités? n Le reflux gastro-œsophagien (RGO) est une affection fréquente. En France, près d un adulte sur 1 a des symptômes typiques de RGO au moins une fois par

Plus en détail

Water movements in frozen soils Gilles Lefebvre Samir Kaced Saïd Makhlouf. Ventilation Biological treatment Thermal desorption...

Water movements in frozen soils Gilles Lefebvre Samir Kaced Saïd Makhlouf. Ventilation Biological treatment Thermal desorption... Water movements in frozen soils Gilles Lefebvre Samir Kaced Saïd Makhlouf 1.On site treatment 2. Out site treatment Physical Chemical Biological... 3. In situ treatment Excavation Ventilation Biological

Plus en détail

III / Déclenchement du vomissement

III / Déclenchement du vomissement LES VOMISSEMENTS DU NOUVEAU NE ET DU NOURRISSON Fréquents ; peuvent cacher diverses maladies ; à ne jamais banaliser. I / Définition Vomissement = rejet actif, par la bouche, de tout ou partie du contenu

Plus en détail

Troubles fonctionnels intestinaux : jusqu où aller dans les explorations? Séminaire de DES Mai 2008 Damien Carmona

Troubles fonctionnels intestinaux : jusqu où aller dans les explorations? Séminaire de DES Mai 2008 Damien Carmona Troubles fonctionnels intestinaux : jusqu où aller dans les explorations? Séminaire de DES Mai 2008 Damien Carmona Rappels : troubles fonctionnels intestinaux Score diagnostique : les critères de Rome

Plus en détail

K-SAIDANI. Septième journée de la clinique médicale, Alger le 30 Avril 2009

K-SAIDANI. Septième journée de la clinique médicale, Alger le 30 Avril 2009 K-SAIDANI Septième journée de la clinique médicale, Alger le 30 Avril 2009 Constipation : Plainte fréquente au cours de la grossesse et dans la période puerpérale; Elle peut survenir «de novo», aggraver

Plus en détail

It s all about that Poop, bout that Poop, no worries

It s all about that Poop, bout that Poop, no worries It s all about that Poop, bout that Poop, no worries Marie-Eve Chartier, MDCM Fellow Gastroentérologie Pédiatrique CHU Sainte-Justine 23 Octobre 2015 Objectifs Reconnaitre certaines formes de diarrhées

Plus en détail

M. MELANGE michel.melange@uclouvain.be Luxembourg Décembre 2011

M. MELANGE michel.melange@uclouvain.be Luxembourg Décembre 2011 La proctologie en pratique quotidienne M. MELANGE michel.melange@uclouvain.be Luxembourg Décembre 2011 Matériel de proctologie Les oreilles, les yeux et les doigts Source de lumière froide Anuscopes, proctoscope,

Plus en détail

Konstantin Avrachenkov, Urtzi Ayesta, Patrick Brown and Eeva Nyberg

Konstantin Avrachenkov, Urtzi Ayesta, Patrick Brown and Eeva Nyberg Konstantin Avrachenkov, Urtzi Ayesta, Patrick Brown and Eeva Nyberg Le présent document contient des informations qui sont la propriété de France Télécom. L'acceptation de ce document par son destinataire

Plus en détail

Rappel physiologique et explorations fonctionnelles œsophagiennes. Frank Zerbib

Rappel physiologique et explorations fonctionnelles œsophagiennes. Frank Zerbib 1 Rappel physiologique et explorations fonctionnelles œsophagiennes Frank Zerbib Service d Hépato-gastroentérologie Hôpital Saint-André - Bordeaux Correspondance : Pr. Frank Zerbib Service d Hépatogastroentérologie

Plus en détail

²Item 280 : REFLUX GASTRO-OESOPHAGIEN CHEZ LE NOURRISSON, L ENFANT (et chez l adulte*). HERNIE HIATALE

²Item 280 : REFLUX GASTRO-OESOPHAGIEN CHEZ LE NOURRISSON, L ENFANT (et chez l adulte*). HERNIE HIATALE 1 ²Item 280 : REFLUX GASTRO-OESOPHAGIEN CHEZ LE NOURRISSON, L ENFANT (et chez l adulte*). HERNIE HIATALE Objectifs pédagogiques de l ENC - Diagnostiquer un reflux gastro-oesophagien et une hernie hiatale

Plus en détail

C@mpus National de pédiatrie et chirurgie pédiatrique Auteur : Marc Bellaiche (Hôpital Robert Debré, Paris) MAJ : 06/01/2006

C@mpus National de pédiatrie et chirurgie pédiatrique Auteur : Marc Bellaiche (Hôpital Robert Debré, Paris) MAJ : 06/01/2006 Objectifs : Objectifs de l'ecn Reflux Gastro-Oesophagien (RGO) chez le nourrisson et chez l'enfant (adulte non traité). Hernie hiatale Item 280 Diagnostiquer un reflux gastro-oesophagien et une hernie

Plus en détail

LA DIGESTION I. L APPAREIL DIGESTIF.

LA DIGESTION I. L APPAREIL DIGESTIF. LA DIGESTION Les aliments ingérés ne peuvent être utilisés tels quels par l organisme. Ils doivent être simplifiés par l appareil digestif en nutriments assimilables, et ce au cours de la digestion. Digestion

Plus en détail

Item 280 Reflux gastro-œsophagien chez le nourrisson, chez l enfant et chez l adulte. Hernie hiatale.

Item 280 Reflux gastro-œsophagien chez le nourrisson, chez l enfant et chez l adulte. Hernie hiatale. R CDU_Chap29.fm Page 1 Jeudi, 30. avril 2009 5:04 17 I Item 280 Reflux gastro-œsophagien chez le nourrisson, chez l enfant et chez l adulte. Hernie hiatale. 29 I. DÉFINITION II. ÉPIDÉMIOLOGIE III. PHYSIOPATHOLOGIE

Plus en détail

Pour le médecin, la constipation se définit

Pour le médecin, la constipation se définit Cas clinique La constipation : Comment s y prendre pour mieux la traiter? Mickael Bouin, MD, Ph.D. Le cas de Josette Josette, âgée de 50 ans, sans antécédents, vous consulte pour une constipation qui dure

Plus en détail

Echec des IPP (Inhibiteur de la Pompe à proton type Mopral, Inexium ) dans la pathologie dite Reflux Pharyngo-Laryngé

Echec des IPP (Inhibiteur de la Pompe à proton type Mopral, Inexium ) dans la pathologie dite Reflux Pharyngo-Laryngé Echec des IPP (Inhibiteur de la Pompe à proton type Mopral, Inexium ) dans la pathologie dite Reflux Pharyngo-Laryngé Jean ABITBOL Patrick ABITBOL J.J. MAIMARAN voice.abitbol@noos.fr Voice.abitbol@gmail.co.com

Plus en détail

chez l'enfant et chez l'adulte.

chez l'enfant et chez l'adulte. Item 280 : Reflux gastrooesophagien chez le nourrisson, chez l'enfant et chez l'adulte. Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Définition...1 2 Epidémiologie... 2 3 Physiopathologie...3

Plus en détail

Jean-Luc Darrigol. Tous les moyens naturels pour vaincre. La constipation. Hygiène vitale. Aliments stimulant le transit. Plantes médicinales

Jean-Luc Darrigol. Tous les moyens naturels pour vaincre. La constipation. Hygiène vitale. Aliments stimulant le transit. Plantes médicinales Jean-Luc Darrigol Tous les moyens naturels pour vaincre La constipation Hygiène vitale o Aliments stimulant le transit o Plantes médicinales o Compléments alimentaires Le tube digestif : anatomie et physiologie

Plus en détail

LES TESTS RESPIRATOIRES. vincent.lamy@chu-charleroi

LES TESTS RESPIRATOIRES. vincent.lamy@chu-charleroi LES TESTS RESPIRATOIRES vincent.lamy@chu-charleroi Principes (1) PRINCIPES DES TESTS RESPIRATOIRES AU CO2 On administre un substrat qui comporte un groupement fonctionnel sur lequel se trouve normalement

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES SUR L ADMISSIBILITÉ AU DROIT À PENSION REFLUX GASTRO-OESOPHAGIEN PATHOLOGIQUE

LIGNES DIRECTRICES SUR L ADMISSIBILITÉ AU DROIT À PENSION REFLUX GASTRO-OESOPHAGIEN PATHOLOGIQUE LIGNES DIRECTRICES SUR L ADMISSIBILITÉ AU DROIT À PENSION REFLUX GASTRO-OESOPHAGIEN CMP 00911 CIM-9 530.1 DÉFINITION Le reflux gastro-oesophagien (RGO) pathologique désigne la régurgitation dans l oesophage

Plus en détail

Table des matières I. LA PONCTION BIOPSIE HÉPATIQUE (PBH) 15

Table des matières I. LA PONCTION BIOPSIE HÉPATIQUE (PBH) 15 Table des matières CHAPITRE 1 EXPLORATIONS EN HÉPATOLOGIE 15 I. LA PONCTION BIOPSIE HÉPATIQUE (PBH) 15 II. TIPS (TRANSJUGULAR INTRAHEPATIC PORTOSYSTEMIC SHUNT 17 OU SHUNT INTRA-HÉPATIQUE PORTO-SYSTÉMIQUE)

Plus en détail

Objectifs du Programme de Gastroentérologie Pédiatrique. Université de Montréal. Mai 2012

Objectifs du Programme de Gastroentérologie Pédiatrique. Université de Montréal. Mai 2012 Objectifs du Programme de Gastroentérologie Pédiatrique Université de Montréal 1 Table des matières 1- Objectif général et Organisation du programme page 3 2- Objectifs des stages a. Gastroentérologie

Plus en détail

Rachel Frély. Les troubles. digestifs. Un ouvrage paru sous la direction de Jean-Luc Darrigol

Rachel Frély. Les troubles. digestifs. Un ouvrage paru sous la direction de Jean-Luc Darrigol Rachel Frély Les troubles digestifs Un ouvrage paru sous la direction de Jean-Luc Darrigol CHAPITRE 1 Le processus de la digestion L appareil digestif assure plusieurs fonctions : une fonction physique

Plus en détail

Constipation chronique (300) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003

Constipation chronique (300) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Constipation chronique (300) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Pré-Requis : Motricité intestinale Sensibilité digestive Anatomie du périnée Physiologie de la défécation Sémiologie des troubles du transit

Plus en détail

accès s de toux avec cyanose chez le nourrisson: le volvulus gastrique

accès s de toux avec cyanose chez le nourrisson: le volvulus gastrique Cause rare d accd accès s de toux avec cyanose chez le nourrisson: le volvulus gastrique C. Hafsa, B. Hmida, R. Salem, MA. Jellali, M. Maatouk, M. Golli Service d imagerie d médicale m CHU Fattouma Bourguiba

Plus en détail

Le reflux gastro-oesophagien (280) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003

Le reflux gastro-oesophagien (280) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Pré-Requis : Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble Le reflux gastro-oesophagien (280) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Sécrétion acide et peptique de l estomac Motricité œsophagienne et gastrique

Plus en détail

Diarrhée motrice. DES 23/11/2012 Claire Auzolle

Diarrhée motrice. DES 23/11/2012 Claire Auzolle Diarrhée motrice DES 23/11/2012 Claire Auzolle Concept de diarrhée motrice n Concept français résultant des travaux de R. Goiffon 1949 n Diarrhée due à une accélération du transit intestinal (ATI) n Reste

Plus en détail

TROISIEME JOURNEE SUR LES TROUBLES MOTEURS ET FONCTIONNELS DU TUBE DIGESTIF DYSPEPSIE FONCTIONNELLE ET SYNDROME DE L INTESTIN IRRITABLE

TROISIEME JOURNEE SUR LES TROUBLES MOTEURS ET FONCTIONNELS DU TUBE DIGESTIF DYSPEPSIE FONCTIONNELLE ET SYNDROME DE L INTESTIN IRRITABLE TROISIEME JOURNEE SUR LES TROUBLES MOTEURS ET FONCTIONNELS DU TUBE DIGESTIF DYSPEPSIE FONCTIONNELLE ET SYNDROME DE L INTESTIN IRRITABLE Vers des clarifications? Alger, le 03/ mars /2011 AF Boutaleb CHU

Plus en détail

Réponse < 50 % et/ou 3 symptômes/semaine

Réponse < 50 % et/ou 3 symptômes/semaine RGO résistant aux IPP Réponse < 50 % et/ou 3 symptômes/semaine après 12 semaines d IPP x 1 RGO: Est ce le bon diagnostic? Reflux non acide? Contrôle de la sécrétion acide? Conférence de consensus Franco

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DE BONNE PRATIQUE ANTISECRETOIRES GASTRIQUES CHEZ L ENFANT RECOMMANDATIONS

RECOMMANDATIONS DE BONNE PRATIQUE ANTISECRETOIRES GASTRIQUES CHEZ L ENFANT RECOMMANDATIONS RECOMMANDATIONS DE BONNE PRATIQUE ANTISECRETOIRES GASTRIQUES CHEZ L ENFANT RECOMMANDATIONS PRINCIPAUX MESSAGES Les IPP contrôlent mieux l acidité diurne que l acidité nocturne. Ils doivent être administrés

Plus en détail

Transport in quantum cascade lasers

Transport in quantum cascade lasers Diss. ETH No. 20036 Transport in quantum cascade lasers A dissertation submitted to ETH ZURICH for the degree of Doctor of Sciences presented by ROMAIN LÉON TERAZZI Diplôme de Physicien, Université de

Plus en détail

Constipation. H.Lardy Séminaire du collège Paris septembre 2015

Constipation. H.Lardy Séminaire du collège Paris septembre 2015 Constipation H.Lardy Séminaire du collège Paris septembre 2015 Un peu de physiologie Fonction défécatoire Physiologie ano-rectale Appareil recto-anal au repos: Rectum vide Continence assurée par: -sphincter

Plus en détail

Alimentation du nouveau né et du nourrisson de 0 à 6 mois. Dr Amina SAAD Pédiatre

Alimentation du nouveau né et du nourrisson de 0 à 6 mois. Dr Amina SAAD Pédiatre Alimentation du nouveau né et du nourrisson de 0 à 6 mois Dr Amina SAAD Pédiatre Agadir 2 Mai 2008 Introduction La nutrition du nouveau-né et du nourrisson à: - Suscité de nombreux travaux - Soulevé de

Plus en détail

La manométrie oesophagienne et la PH-métrie

La manométrie oesophagienne et la PH-métrie La manométrie oesophagienne et la PH-métrie Cette brochure a pour but de vous informer sur la manométrie œsophagienne et la ph- métrie concernant la préparation, le déroulement de l examen ainsi que les

Plus en détail

Experimental study of flow separation

Experimental study of flow separation Experimental study of flow separation Fawzi FADLA TEMPO Laboratory (DF2T Team) - Valenciennes Outline Introduction & Background Motivations & Methodology 2D-Bump separation (adverse pressure gradient)

Plus en détail

Sémiologie digestive. Dr ABED

Sémiologie digestive. Dr ABED Sémiologie digestive Dr ABED Troubles du transit Transit normal La durée normal : variable, durée moyenne 24 heures Nombre : Les selles normales sont émises 1 à 2 fois par jours Aspect : homogène et moulée

Plus en détail

Applications Manométriques de la SWS

Applications Manométriques de la SWS Applications Manométriques de la SWS G. Desuter MD, MS, FACPE Service ORL et Chirurgie Cervico-Faciale Cliniques universitaires St-Luc, Bruxelles Constat de départ Vidéofluorographie de déglutition et

Plus en détail

L ALIMENTATION LE GR AND LIVRE DE. Dr Laurence PLUMEY. Prendre soin de sa santé grâce à l alimentation. Bien se nourrir à tout âge de la vie

L ALIMENTATION LE GR AND LIVRE DE. Dr Laurence PLUMEY. Prendre soin de sa santé grâce à l alimentation. Bien se nourrir à tout âge de la vie Dr Laurence PLUMEY LE GR AND LIVRE DE L ALIMENTATION Connaître les aliments Bien se nourrir à tout âge de la vie, 2014 ISBN : 978-2-212-55740-4 Prendre soin de sa santé grâce à l alimentation Table des

Plus en détail

Cours 32 : Sémiologie pancréatique (Circonstances de découverte des maladies pancréatiques)

Cours 32 : Sémiologie pancréatique (Circonstances de découverte des maladies pancréatiques) UE 3 Appareil Digestif Professeur Ruszniewski Le 14/11/13 de 11h30 à 12h30 Ronéotypeuse : Clara Sekely Ronéolectrice : Pauline Sevrain Cours 32 : Sémiologie pancréatique (Circonstances de découverte des

Plus en détail

Le Nouveau modèle alimentaire de la CIPR

Le Nouveau modèle alimentaire de la CIPR Le Nouveau modèle alimentaire de la CIPR Pr H.Métivier, Chairman et F.Paquet SFRP Section environnement - 17-18 Novembre 2005 Pourquoi suis-je là? Mis à part les 4X4, la principale source de contamination

Plus en détail

La digestion. Permettent transformation glucides _>mono saccharide. Permettent transformation Protéine -> En acide aminé

La digestion. Permettent transformation glucides _>mono saccharide. Permettent transformation Protéine -> En acide aminé La digestion Cours de Mme Forcellino, le 8 Septembre 2009 L objectif ultime de la digestion est de fournir de l énergie grâce à l ATP (molécule d'adénosine Tri-Phosphate) ATP : molécule organique qui stocke

Plus en détail

Dr Gilbert ZEANANDIN Pôle Digestif Archet II CHU Nice

Dr Gilbert ZEANANDIN Pôle Digestif Archet II CHU Nice Dr Gilbert ZEANANDIN Pôle Digestif Archet II CHU Nice ANATOMIE Organe musculaire creux Propulsion des aliments du pharynx vers estomac Maladie oesophagienne est fréquente Tube musculaire 2 sphincters :

Plus en détail

PRISE EN CHARGE D UN ICTERE. F Banon, Unité d endoscopie digestive, Synergia

PRISE EN CHARGE D UN ICTERE. F Banon, Unité d endoscopie digestive, Synergia PRISE EN CHARGE D UN ICTERE A Brams, Viscéralis, Synergia F Banon, Unité d endoscopie digestive, Synergia CAS CLINIQUE Monsieur X, âgé de 69 ans, vous consulte pour un ictère associé à une altération de

Plus en détail

GASTRO-ENTEROLOGIE. Variabilité. A des entrées. B des sites anatomiques. C inter-individuelle. D intra-individuelle

GASTRO-ENTEROLOGIE. Variabilité. A des entrées. B des sites anatomiques. C inter-individuelle. D intra-individuelle GASTRO-ENTEROLOGIE Variabilité A des entrées B des sites anatomiques 2 l externe + 2 l interne 15 litres sécrétion-absorption entrée 2 l duodénum 4 l grêle 3 l côlon 0,3 l anus 0,3 l œsophage 10" estomac

Plus en détail

Avis 15 mai 2013. Laboratoire GUERBET. Ioxitalamate de méglumine DCI

Avis 15 mai 2013. Laboratoire GUERBET. Ioxitalamate de méglumine DCI COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 15 mai 2013 TELEBRIX GASTRO, (300 mg l/ml), solution pour administration par voie orale ou rectale Flacon de 50 ml (CIP : 34009 327 480 9-9) Flacon de 100 ml (CIP : 34009

Plus en détail

Faut-il toujours faire un bilan endoscopique? Dr JM Rouillon -Service Gastro Polyclinique Montréal

Faut-il toujours faire un bilan endoscopique? Dr JM Rouillon -Service Gastro Polyclinique Montréal SOFOMEC - Jeudi 17 mars 2011 1 Faut-il toujours faire un bilan endoscopique? Dr JM Rouillon -Service Gastro Polyclinique Montréal OUI!... Puisque Sine materia... En fait : NON But de cette présentation

Plus en détail

ph-impédancemétrie :

ph-impédancemétrie : mise au point ph-impédancemétrie : quelle place en clinique? Rev Med Suisse 2008 ; 4 : 1873-8 D. Bertolini S. Roman J.-M. Dumonceau Drs David Bertolini et Jean-Marc Dumonceau Division de gastroentérologie

Plus en détail

Sujet de TPE PROPOSITION

Sujet de TPE PROPOSITION Single photon source made of single nanodiamonds This project will consist in studying nanodiamonds as single photon sources. The student will study the emission properties of such systems and will show

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

Stéphane Cattan Maladies de l Appareil Digestif

Stéphane Cattan Maladies de l Appareil Digestif Stéphane Cattan Maladies de l Appareil Digestif Introduction Les localisations digestives sont les plus fréquentes des tumeurs carcinoïdes Il s agit de tumeurs d évolution lente Elles sont souvent asymptomatiques

Plus en détail

LA CONSTIPATION DE L ENFANT

LA CONSTIPATION DE L ENFANT LA CONSTIPATION DE L ENFANT Dr Nabil CHAOUI POURQUOI CETTE PRÉSENTATION La constipation est courante mais mal appréciée Elle n est pas toujours reconnue, Pas toujours bien gérée, Fait souvent l objet d

Plus en détail

Alimentation par sonde: de la théorie à la pratique

Alimentation par sonde: de la théorie à la pratique Alimentation par sonde: de la théorie à la pratique Séminaire «Dispositifs médicaux et matériovigilance» P. Coti Bertrand 29 septembre 2009 Dénutrition sévère Indications Apports oraux insuffisants état

Plus en détail

Incontinence anale! Séminaire DES! 13/02/2010! O. Roux!

Incontinence anale! Séminaire DES! 13/02/2010! O. Roux! Incontinence anale! Séminaire DES! 13/02/2010! O. Roux! Incontinence anale! Définitions! Diagnostic! Score! Explorations! Traitements.! !Lʼappareil sphinctérien! Sphincter interne : continence basale!

Plus en détail

INTRODUCTION (1) morbi-mortalité. mortalité.

INTRODUCTION (1) morbi-mortalité. mortalité. Bilan radiologique de la chirurgie bariatrique : une approche conventionnelle des attentes du chirurgien Paul-Emile Labeyrie (1), Nicole Provost (1), Yannick Leroux(2), Michèle Hamon(1) (1), Service d

Plus en détail

Troubles de l oralité? Présentation de 3 cas cliniques

Troubles de l oralité? Présentation de 3 cas cliniques Groupe MIAM MIAM Nord/Pas-de-Calais Groupe de travail parents-soignants sur les troubles de l oralité alimentaire 3 ème journée régionale de sensibilisation et d information sur les Troubles de l Oralité

Plus en détail

REFLUX GASTRO ŒSOPHAGIEN. Dr K.T DOUIDI

REFLUX GASTRO ŒSOPHAGIEN. Dr K.T DOUIDI REFLUX GASTRO ŒSOPHAGIEN Dr K.T DOUIDI I. Définition II. Rappel anatomique et physiologique III. Causes anatomiques et physiologique : a) Causes physiologiques b) Causes anatomiques c) Causes anatomiques

Plus en détail

ERCP (Endoscopic Retrograde Cholangiopancreatography)

ERCP (Endoscopic Retrograde Cholangiopancreatography) ERCP (Endoscopic Retrograde Cholangiopancreatography) ERCP is a test of the ducts of your gallbladder and pancreas. Ducts are small tubes that let fluid pass from one place to another. These are parts

Plus en détail

Wind-to-Hydrogen Project. System Components Wind Data at AUI. Project Benefits

Wind-to-Hydrogen Project. System Components Wind Data at AUI. Project Benefits Presentations of SfP-982620 Test Benches at AUI AUI Current Project Team Khalid Loudiyi Hassane Darhmaoui Contents: Wind-to-Hydrogen Project Model of Proposed Test Bench for AUI System Components Wind

Plus en détail

UE 2.4 S1 processus traumatiques. Les explorations

UE 2.4 S1 processus traumatiques. Les explorations UE 2.4 S1 processus traumatiques Les explorations Plan Introduction 1 ère partie : examens non invasifs 1.1. radiologie 1.2. scanner 1.3. IRM 1.4. échographie des parties molles 2 ème partie : examens

Plus en détail

Question 1 Lors d une crise d herpès labial, lesquelles de ces manifestations/signes seront

Question 1 Lors d une crise d herpès labial, lesquelles de ces manifestations/signes seront Question 1 Lors d une crise d herpès labial, lesquelles de ces manifestations/signes seront présentes? CEMEQ P69 Encercler deux(2) lettres correspondantes aux bonnes réponses. a) Douleur. b) Hyperthermie.

Plus en détail

Audio and Web Conferencing services. Orange Business Services. Web Conferencing

Audio and Web Conferencing services. Orange Business Services. Web Conferencing Audio and Web Conferencing services Orange Business Services Web Conferencing web conferencing completely integrated audio and web services conference availability 24hrs/7days up to 100 participants complete

Plus en détail

Us et abus des examens d imagerie médicale en pathologie digestive

Us et abus des examens d imagerie médicale en pathologie digestive Us et abus des examens d imagerie médicale en pathologie digestive M. MELANGE michel.melange@uclouvain.be Dampremy 9 janvier 2010 Prescription d imagerie par le médecin généraliste à 22% de ses patients;

Plus en détail

Prise en charge de l incontinence anale de l adulte: comparaison neurostimulation sacrée vs sphincter artificiel. G.

Prise en charge de l incontinence anale de l adulte: comparaison neurostimulation sacrée vs sphincter artificiel. G. Prise en charge de l incontinence anale de l adulte: comparaison neurostimulation sacrée vs sphincter artificiel G. Meurette Nantes Incontinence anale: les rumeurs Affection fréquente? Deux facteurs de

Plus en détail

Diarrhées chroniques du nourrisson Un diagnostic auquel il faut penser. Dr D. Weynants, 2007

Diarrhées chroniques du nourrisson Un diagnostic auquel il faut penser. Dr D. Weynants, 2007 Diarrhées chroniques du nourrisson Un diagnostic auquel il faut penser Dr D. Weynants, 2007 Cas clinique (1) L.C. garçon de 7 mois AA : Diarrhées explosives, aqueuses depuis 1 mois Bon état général, pas

Plus en détail

Physiologie de la digestion

Physiologie de la digestion Physiologie de la digestion I. Introduction Les besoins alimentaires La sensation de la faim et de la satiété Les apports alimentaires complexes La digestion et l absorption : Rôle du tube dgiestif (appareil

Plus en détail

Z-Axis Compliance Device Compliance en z

Z-Axis Compliance Device Compliance en z Compensation for different vertical positions Collision recognition in Z-direction Protection of parts and work pieces Monitoring of the insertion forces during assembly operations Monitoring of the picking

Plus en détail

Troubles fonc-onnels intes-naux Prise en charge. Bondjemah Vanessa Séminaire de DES 16/01/2010

Troubles fonc-onnels intes-naux Prise en charge. Bondjemah Vanessa Séminaire de DES 16/01/2010 Troubles fonc-onnels intes-naux Prise en charge Bondjemah Vanessa Séminaire de DES 16/01/2010 1)Relation médecin- malade 2)Règles hygiéno- diététiques 3)Traitements symptomatiques 4)Antidépresseurs 5)Les

Plus en détail

DES ALIMENTS AUX NUTRIMENTS : LA DIGESTION

DES ALIMENTS AUX NUTRIMENTS : LA DIGESTION DES ALIMENTS AUX NUTRIMENTS : LA DIGESTION INTRODUCTION : Nos organes consomment des nutriments qu ils prélèvent dans le sang au niveau des capillaires sanguins. D où proviennent les nutriments dont nos

Plus en détail

LA CHIRURGIE DU REFLUX GASTRO-OESOPHAGIEN

LA CHIRURGIE DU REFLUX GASTRO-OESOPHAGIEN LA CHIRURGIE DU REFLUX GASTRO-OESOPHAGIEN CLINIQUE SAINT-JOSEPH rue de Hesbaye 75 B-4000 Liège Tél. 04 224 81 11 Fax 04 224 87 70 Service de chirurgie digestive Tél. 04 224 89 00-04 224 89 01 de 8h à 18h,

Plus en détail

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS)

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) Jon Birger Skjærseth Montreal 27.10.08 reproduction doivent être acheminées à Copibec (reproduction papier) Introduction What

Plus en détail

Opioïdes et Douleur du Cancer: Les recommandations en 2013

Opioïdes et Douleur du Cancer: Les recommandations en 2013 Opioïdes et Douleur du Cancer: Les recommandations en 2013 Dr Philippe Poulain USP Polyclinique de l Ormeau 65000 Tarbes phpoulain@wanadoo.fr Les Recommandations RèglesOMS 1986 et 1992 Recommandations

Plus en détail

QUEL TRAITEMENT POUR QUEL OBESE? gilles@fourtanier.com

QUEL TRAITEMENT POUR QUEL OBESE? gilles@fourtanier.com QUEL TRAITEMENT POUR QUEL OBESE? gilles@fourtanier.com L Index de Masse Corporelle IMC= poids/taille² IMC > 25 et < 30 kg/m² : surpoids IMC > 30 kg/m² : obésité Type 1 : 30 à 35 kg/m² Type 2 : 35 à 40

Plus en détail

Sandra Flür-Baumberger. Informations importantes sur les systèmes ADVIA Centaur et ADVIA Centaur XP. Chère cliente, cher client

Sandra Flür-Baumberger. Informations importantes sur les systèmes ADVIA Centaur et ADVIA Centaur XP. Chère cliente, cher client Siemens Medical Solutions Diagnostics AG Freilagerstrasse 38, CH-8047 Zurich Nom Département Sandra Flür-Baumberger Recommandée Téléphone +41 (0)585 581 156 Téléfax +41 (0)585 581 161 Mobile Email sandra.fluer-baumberger@siemens.com

Plus en détail

En quoi consiste la Gastroentérologie?

En quoi consiste la Gastroentérologie? En quoi consiste la Gastroentérologie? Sur ces pages, le lecteur intéressé ou le patient personnellement concerné trouvent quelques indications sur des procédures typiques en Gastroentérologie. 1. En quoi

Plus en détail