LE SYSTEME SESAM-Vitale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE SYSTEME SESAM-Vitale"

Transcription

1 LE SYSTEME SESAM-Vitale N.B. : Le texte en italique et de couleur bleue correspond à l actuelle réalité des faits de par notre connaissance et/ou de par notre expérience. Conséquence de l ordonnance du 4 avril 1996 relative à la maîtrise des dépenses de santé. SESAM-Vitale est un système d échanges électroniques sécurisé entre les professionnels de Santé et les organismes d'assurance maladie, associé à la technologie de la carte à microprocesseur. - SESAM : signifie Système Electronique de Saisie de l Assurance Maladie - Vitale : désigne la carte de l assuré SESAM-Vitale permet au professionnel de santé d être réglé par le patient pour la totalité des actes effectués, ce n est pas une carte de paiement. SESAM- Vitale permet à l assuré d être remboursé par l assurance maladie obligatoire. Ce système repose sur : * Le remplacement de la carte de l'assuré social (ancienne carte papier) par la carte Vitale (carte à microprocesseur) et la mise à jour «automatique» de celle-ci est assuré par le biais de bornes interactives réservées à cet effet (bornes de télé mise à jour). * La saisie directe, à la source, par le Professionnel de Santé d une feuille de soins électronique, * L'échange des documents nécessaires au remboursement du Professionnel de Santé par l assurance maladie(c.m.u.), la télétransmission aux organismes sociaux des documents nécessaires au remboursement du patient. * la conservation d'un volet d'informations médicales (propres au bénéficiaire) dans la carte Vitale (en principe pour la carte Vitale 2). Ce système de dématérialisation des feuilles de soins doit permettre : * La simplification des formalités administratives. * Un remboursement plus rapide et plus fiable des assurés et des Professionnels de Santé. La simplification est indéniable pour le patient qui n a plus rien à faire, elle l est aussi pour le praticien pour peu qu il utilise un logiciel de gestion du cabinet intégrant la télétransmission. Pour ce dernier point, selon l équipement utilisé (solutions intégrées, par exemple) ce peut être tout le contraire. En ce qui concerne le délai de remboursement du patient, selon nos expériences, il est en moyenne d une semaine. Ceci est plus que le délai annoncé par les caisses (3 à 5 jours) mais beaucoup moins que les délais consécutifs à l utilisation des feuilles papier 1

2 La Carte Vitale : La carte Vitale est personnalisée et est diffusée auprès des assurés par les caisses d assurance maladie obligatoire. Elle est le reflet du dossier administratif du bénéficiaire de l assurance maladie. A l heure actuelle, la distribution des Vitales de première génération est terminée. Sont désormais distribuées à tous les citoyens une carte Vitale dès qu ils ont 16 ans d âge. La carte Vitale 1 actuelle est une carte dite «familiale», elle porte donc les informations concernant l assuré et ses ayant-droits. De ce fait, si pour une même famille, il y a plusieurs assurés, les ayants droits peuvent se trouver sur la carte de l un des assurés, de l autre ou des deux. D autre part, le patient n est pas forcément le porteur de la carte au moment des soins, ce qui pose des problèmes pour établir les FSE. Dans le cas des familles éclatées, la situation peut même devenir un vrai casse tête (absence de l assuré, changement de nom, ) Ces problèmes devraient être résolus avec l arrivée de Vitale 2 qui elle est une carte individuelle. Provisoirement la distribution aux personnes dès 16 ans d une carte Vitale représente la première forme de distribution de cartes individuelles. Elle comporte 4 volets d'information : * Un volet d identification : la carte Vitale permet en principe une identification fiable. * Un volet régime obligatoire : elle permet la reconnaissance des droits de l'assuré en matière d'assurance Maladie Obligatoire. * Un volet régime complémentaire : elle permet la reconnaissance des droits de l'assuré en matière d'assurance Maladie Complémentaire.(Ce volet n est pas systématiquement renseigné) * Un volet d informations médicales : elle sert de vecteur d'informations médicales entre les Professionnels de Santé (Ce volet ne devrait être présent que sur la carte Vitale 2). En ce qui concerne l identification, le volet concerné n est pas totalement renseigné. En particulier les champs : pseudonyme et adresse ne sont jamais remplis. Ainsi la récupération des données par le logiciel de gestion est incomplète. D autre part, les identités contenues dans la puce sont tirées des bases de données des caisses dont nous constatons les faiblesses. En effet, un grand nombre d erreurs de saisies provoquent la non-reconnaissance des dossiers à partir de la lecture de la carte malgré la performance des algorithmes de recherche. Le volet régime complémentaire n est pas systématiquement renseigné. La carte Vitale n est pas un moyen de paiement. Elle permet la transmission en toute sécurité des documents électroniques (feuilles de soins électroniques). 2

3 Des bornes de télé mise à jour sont mises à disposition des assurés pour connaître leur situation ou transmettre des informations à leur caisse. Les cartes vitales pourront être mises à jour durant une période de 3 ans. Ces bornes ne sont pas encore très nombreuses et les patients ne sont pas encore bien informés sur la nécessité de la mise à jour. De plus, celle-ci est encore laborieuse dans la mesure ou les caisses délivrent en même temps un document papier copie du contenu de la puce (en principe). Chez les Professionnels de Santé Borne de télémise-à-jour L assuré ou ses ayants droits doivent présenter leur carte Vitale au Professionnel de Santé. Ce dernier pourra ainsi prendre connaissance des informations indispensables à la création de la demande de remboursement des dépenses par la caisse d'assurance maladie (c est-à-dire la création de la FSE). On suppose espère aussi que les informations contenues dans le volet identification de la carte pourront être lues par nos systèmes informatiques et insérées dans le dossier patient lors de sa création ainsi qu à chaque nouvelle utilisation (mise à jour dossier patient). Effectivement, il est possible de lire les informations contenues dans la carte Vitale depuis le logiciel de gestion et même d appeler le dossier correspondant par la présence de la carte dans le lecteur. Malheureusement quelques disfonctionnements existent du fait des erreurs de fichiers citées ci-dessus (erreurs de saisies dans les bases de données des caisses, mauvaise orthographe des noms, des prénoms, tirets, apostrophes, particules, noms et prénoms composés, troncatures hasardeuses et variant d une caisse à l autre ). De surcroît l absence des adresses est très pénalisante pour notre utilisation ainsi que celui des noms de jeune fille pour les femmes mariées. Pour l instant, les caisses ne semblent pas avoir l intention de combler ces lacunes pour des raisons de coûts (paraît-il). La carte CPS : C est la carte du professionnel de santé. Elle est gérée et distribuée par le GIP-CPS. Sa distribution devait coïncider avec celle de la carte vitale. En fait si elle a été distribuée pour un certain nombre de professionnels de santé, en ce qui 3

4 nous concerne nous devons la demander. Un dossier nous est ensuite adressé qui une fois renseigné sera transmis au conseil départemental de l ordre qui le transmet ensuite à la DDAS, à la CPAM puis au GIP CPS qui délivre les cartes. L abonnement au GIP-CPS est gratuit au début, car pris en charge par la CPAM les deux premières années puis en principe payant. Des négociations entre nos représentants professionnels et les caisses visent à obtenir la gratuité. En pratique, il faut compter environ 3 mois pour obtenir sa CPS. En principe, nous devons demander aussi des CPE pour notre personnel (assistantes). La CPS est délivrée aux : Professionnels de santé : médecins, chirurgiens dentistes, sages-femmes, pharmaciens. Auxiliaires médicaux : masseurs-kinésithérapeutes, pédicures-podologues, infirmiers, orthophonistes, orthoptistes, opticiens-lunetier, audioprothésistes, ergothérapeutes, psychomotriciens, manipulateurs d électroradiologie médicale, professionnels de santé du service de santé des armées. Les autres cartes de la famille CPS : - La CPF : Carte de Professionnel en Formation. (Professionnels de santé en formation, étudiant adjoint, par ex.) - La CPE : Carte de Professionnel d Etablissement. Réservée aux personnels non professionnels de santé travaillant dans des établissements de santé (Assistantes, par ex.) - La CPA : Carte de Personnel Autorisé. Personnel ayant reçu un agrément ministériel de connexion au RSS. - La CSA : Carte de Serveur Applicatif. Destinée aux serveurs applicatifs afin de sécuriser la connexion au RSS. - La CDE : Carte de Directeur d Etablissement. Destinée aux directeurs d établissement de santé. Ces cartes ne donnent accès qu à des informations autorisées pour des personnes habilitées. Carte CPE 4

5 En pratique : Chez un médecin : * L assuré présente sa carte au médecin qui l introduit dans un lecteur et accède ainsi aux informations qui y sont contenues. * Le médecin crée une feuille de soins électronique (FSE) à l'aide des informations contenues dans la carte. * Le médecin transmet par réseau et en temps différé (le soir par exemple) la FSE à la caisse d assurance maladie. Chez un pharmacien : * L assuré présente ensuite sa carte au pharmacien qui lui délivre les médicaments. Le pharmacien crée une FSE à l'aide des informations contenues dans la carte et la transmet en temps différé (le soir par exemple) par le réseau à la caisse d assurance maladie. L assuré doit signaler tout changement de situation à sa caisse (changement d adresse, rectifications de données d'état civil) en lui adressant les justificatifs. La mise à jour des informations inscrites sur la carte est effectuée par l assuré grâce aux bornes de télémise-à-jour. En fait, les mises à jour ne sont pas encore aussi faciles et systématiques. Simplicité : Suppression de documents papier * Plus d édition d une carte en papier à chaque changement de situation,(en fait, pour l instant, les cartes vitales sont accompagnées d un document papier car un certain nombre de professionnels de santé ne disposent pas de lecteur de carte) * Plus de feuilles de soins à compléter ou à poster, * Plus de volets de facturation pharmaceutique et de vignettes à coller, * Plus de factures subrogatoires, * Plus de décomptes à envoyer à l'assurance Maladie complémentaire. Rapidité : Remboursement plus rapide et automatique * L échange de données informatisées entre professionnels de santé et caisses d'assurance maladie (obligatoire et complémentaire) permet d accélérer les opérations de remboursement Sécurité : Transactions électroniques sécurisées * Les risques d erreurs de saisie sont réduits par la présence des cartes à microprocesseur. (En fait, les cartes sont elles mêmes porteuses d erreurs) * Un mécanisme de signature numérique des feuilles de soins électroniques et des ordonnances par les cartes Vitale et CPS (Carte du Professionnel de Santé) en permet la certification. * Les données contenues dans les FSE sont protégées du risque d'accès par des personnes non autorisées (chiffrement des données nominatives). 5

6 Utilisation de SESAM-Vitale mieux. Le Professionnel de Santé choisit librement l'équipement informatique qui lui convient le L'équipement informatique standard se compose : simultanément. * D'un micro-ordinateur. * D'un progiciel agréé. * D'un lecteur de cartes bi-fente destiné à recevoir les cartes CPS et Vitale simultanément * D'un modem pour les transmissions de FSE. Les produits homologués Sesam-Vitale pour télé transmettre, sont de trois types : - Les lecteurs Vitale : Ils sont reliés à un ordinateur, et lisent les cartes de la famille CPS et les Cartes Sesam-Vitale. - Les lecteurs Vitale Multicartes qui peuvent héberger d autres applications et donc lire d autres cartes à puce, par exemple des cartes bancaires. - Les solutions «intégrées» : * Lecteur de carte intégrant le logiciel de création de FSE * Lecteur Vitale associé à un ordinateur et utilisant le Web (formulaire) * Lecteur Vitale associé à un minitel Magis et à un boîtier électronique (Meditrans ) (Voir les différents lecteurs en annexe) Lecteurs bi-fentes 6

7 Les progiciels sont agréés par l'assurance maladie. Ils permettent l'élaboration de feuilles de soins électroniques. La liste actualisée de ces logiciels par catégorie de Professionnels de Santé est disponible sur minitel en composant le 3614 CNDA ainsi que sur Internet.Le CNDA (Centre National de Dépôt et d agrément) est l'organisme chargé de l'agrément des progiciels pour l'assurance maladie. Le consulteur : est un petit appareil de la taille d une calculette permettant la consultation des informations contenues par la carte vitale. Il est destiné aux professionnels de santé ne disposant pas encore de système informatique. EN PRATIQUE : - La procédure : Consulteur En début de journée le professionnel ayant allumé son système informatique, insère sa carte CPS dans le lecteur bi-fente SESAM-vitale et saisit son code porteur confidentiel. Quand le patient présente sa carte vitale, elle est insérée dans le lecteur, les renseignements administratifs du patient viennent alors renseigner la fiche du patient concernée à travers le logiciel de gestion. Tout au long de sa journée de travail le professionnel de santé va saisir ses actes, comme à l habitude à travers son logiciel de gestion. Ce sont ces informations qui serviront au logiciel à créer la Feuille de Soins Electronique (FSE) au moment où le patient règle ses soins. La présence simultanée des deux cartes dans le lecteur permet de sécuriser l opération. La télétransmission des FSE se fera quand le professionnel de santé le souhaitera. En tapant son code porteur, des lots sécurisés de FSE seront constitués grâce au protocole SESAM-vitale et seront transmis vers l organisme d assurance maladie du département concerné. Après transmission, les FSE doivent être enregistrées (disque de travail), sauvegardées puis archivées durant au moins 3 ans. - Vérification de la transmission : Elle se fait grâce à : Un accusé de réception logique (ARL) : Il est envoyé au professionnel de santé par le serveur de l assurance maladie et par lot de FSE au cours de la connexion suivante. 7

8 Un flux Rejet, Signalement, Paiement (RSP) : qui concerne la liquidation de chaque FSE envoyée. En fait, les RSP ne nous sont expédiées que si la FSE concerne un dossier CMU. Un ARL positif : assure simplement au professionnel de santé que le lot de FSE a bien été reçu par le destinataire escompté mais n implique pas que les FSE aient été traitées. Un ARL négatif : signifie que la transmission ne s est pas correctement déroulée, il faudra alors réémettre. Au cours d une connexion ultérieure, le professionnel de santé reçoit éventuellement des flux RSP indiquant le résultat du traitement des FSE après liquidation (Ex : rejet de FSE pour nonconformité, paiement,...) Les normes de transmission : - B2 : Norme «aller» pour les flux allant vers l assurance maladie. Elle permet de structurer les lots de FSE en fichiers B2 qui pourront ainsi être traités par les différents centres informatiques se l assurance maladie. - NOEMIE : Norme Ouverte d Echange pour la Maladie et les Intervenants Extérieurs. C est la norme retour pour les flux allants vers les professionnels de santé. Le réseau : C est le Réseau Social de Santé dont la sous traitance est actuellement confiée à la société CEGETEL. Il s agit d un réseau d échange de données informatiques entre tous les acteurs du secteur santé social en France. Ce réseau en plus de la transmission des FSE depuis les professionnels vers les centres informatiques des caisses, propose des services allant du courrier électronique sécurisé à la connexion à différents serveurs médicaux en passant par des propositions de formations permanente ou des revues d actualités médicales. C est en fait un portail de connexion. Le coût de la télétransmission : Le temps nécessaire pour télétransmettre est lié au nombre de FSE à envoyer et à la vitesse de transmission, mais il s avère que la durée moyenne d une télétransmission est de l ordre d une unité de communication téléphonique locale. L assurance maladie prend à sa charge le coût d une télétransmission sur le réseau, le professionnel de santé règle le coût d une communication locale jusqu au premier point d accès au réseau RSS, auquel il faudra ajouter le montant de l abonnement à celui-ci. D autres systèmes de connexions existent passant par divers fournisseurs d accès payants ou non, tels : wanadoo santé, Net Medicom, La sécurité : Elle est assurée par : - Le chiffrement - La signature numérique Qui permettent l authentification du professionnel de santé et du patient, la conservation de l intégrité des données au cours du transfert, la confidentialité des données médicales, la non-répudiation des messages envoyés. Les conditions de cette sécurité sont la présence simultanée obligatoire des deux cartes Vitale et CPS dans le lecteur pour toute opération ainsi que la sécurisation du RSS. Un code confidentiel est de plus nécessaire pour accéder au RSS. La carte vitale n a pas de code porteur mais les informations médicales qu elle contient ne peuvent être lues sans la présence de la CPS. 8

9 Les professionnels concernés : Tous les professionnels de santé sont concernés. Chacun devra posséder une carte CPS, il existe autant de catégories de cartes que de catégories de professionnels de santé (en tout 14, de couleurs différentes) Perspectives d évolution : - Au niveau des informations transmises : codage des pathologies, ordonnances électroniques,... - Au niveau du RSS : une gamme complète de services : - Echange de données entre professionnels de santé - Messagerie électronique sécurisée - Télémédecine - Bases de données consultables - Epidémiologie - Veille sanitaire - Pharmacovigilance - Formation continue La plupart de ces services sont déjà opérationnels - Au niveau de la carte vitale : passage de la carte vitale1 à la carte vitale 2. Elle sera individuelle et inter régimes et inclura en principe : - Un volet d information médicales : histoire médicale du patient, groupe sanguin, médecin traitant, soins récents,... - Un ticket électronique en carte - Une trace des dernières FSE réalisées - Un volet assurance maladie complémentaire RECAPITULATIF : Jour 1 : Phase 1 : Etablissement d une FSE par patient Insertion de la carte CPS dans le lecteur bi-fente et saisie du code porteur praticien. Insertion de la carte vitale dans le lecteur bi-fente, la CPS étant toujours présente. Création d une FSE par signature numérique et chiffrement à partir du code porteur de la CPS. Stockage de la FSE sur le disque dur de l ordinateur en vue d une transmission électronique en fin de journée. Règlement des honoraires par le patient : Possibilité d édition d une facture comportant l identifiant du professionnel de santé, de l assuré social et du patient, la date de la FSE réalisée, son numéro, le montant des honoraires,... Phase 2 : Création des lots de FSE et des fichiers B2 par le logiciel. Constitution des lots de FSE par l API SESAM-vitale du logiciel de gestion du cabinet. Un lot est un regroupement des FSE par organismes et caisses gestionnaires. 9

10 Constitution des fichiers B2 à partir des lots API SESAM-vitale. Un B2 est le regroupement des lots par centre de traitement informatique (CTI) Archivage des fichiers B2 sur le disque de travail. Certains de nos éditeurs ont mis au point des utilitaires dans nos logiciels de gestion de cabinet pour automatiser cette phase 2 Phase 3 : Lancement à travers le logiciel de gestion du cabinet de la procédure de télétransmission par modem. Celle-ci se fait de façon automatique et est déclenchée par un simple clic souris. Jour 2 : Réception de deux types de messages des caisses assurance maladie : - Réception des ARL correspondant aux FSE expédiées les jours précédents. Cette opération est automatisée et très rapide (quelques heures, voire moins). - Réception des flux RSP, le cas échéant. En conclusion (provisoire) : La télétransmission, selon l affirmation des caisses, devrait permettre au patient d être remboursé beaucoup plus rapidement. Selon notre expérience, le délai ne correspond pas aux trois jours promis par les caisses, mais se situe dans une moyenne de 7 jours environ. Le patient qui se présentera sans sa carte vitale sera pénalisé par le retard apporté au remboursement de sa feuille de soins traditionnelle, ce qui devrait au moins nous servir de prétexte à les inciter à l apporter. Comme nos patients n accepteront vraisemblablement pas de quitter le cabinet avec une feuille de soins «dématérialisée» (donc invisible), il faudra pouvoir éditer une facture. (Ce que font désormais les logiciels de gestion) En réalité, après trois ans de pratique de la télétransmission, nous pouvons dire que cette facture n est presque jamais réclamée. Le praticien qui ne sera pas en mesure de télétransmettre augmentera à moyen terme le, délai de remboursement de ses patients. L économie de frais de gestion que devrait faire la sécurité sociale de par la mise en œuvre de ce système, n a pour l instant officiellement, aucune répercussion économique sur notre exercice (en tous les cas sous forme d aide financière). Nos structures professionnelles sont semble-t-il, enfin, en train de négocier ce dernier point. Les normes et les procédures évoluent avec le temps, ce qui est logique, c est donc aux services de maintenance de nos logiciels de gestion qu il revient de faire les mises à jour nécessaires. La télétransmission n est pas obligatoire, mais elle est très fortement «recommandée». Les acharnés du papier pourront continuer à utiliser des feuilles de remboursement traditionnelles. A partir du , celles-ci auraient dû devenir payantes. Compte tenu du retard déjà pris dans le programme, nous constatons qu il y a dérogation sur les délais. Ceci étant, cette «obligation» de télétransmission, traduite par beaucoup par «obligation d informatisation» est probablement la façon la plus malsaine de pousser une profession à acquérir une technologie nouvelle. 10

11 Nous sommes pourtant particulièrement convaincus de l intérêt de l informatisation des cabinets dentaires pour gérer, informer, éduquer, communiquer, faire des examens complémentaires,... en un mot être globalement plus efficaces et performants. Dans ce contexte, la transmission des données avec les caisses n est qu une péripétie de l activité informatique odontologique et ne doit pas servir à imposer quelque pression que ce soit aux professionnels. Serveurs de l assurance maladie obligatoire Serveurs de l assurance maladie complémentaire Réseau Social Santé CEG ETEL-RSS borne de mise à jour logiciel de gestion du cabinet dentaire carte SESAM-vitale Module SESAM-vitale lecteur de cartes Poste informatique du professionnel de santé carte CPS C HA UMEIL B ARCHITECTURE DU SYSTEME SESAM-Vitale 11

12 Le frontal est l interface technique entre le RSS et les centraux informatiques des caisses d assurance maladie. Cheminement de la FSE 12

13 Catégories de télétransmissions 13

14 Le Réseau Social Santé (d après Cegetel ) Le contenu de la puce Vitale 14

15 LA TELETRANSMISSION AVANTAGES Passage par un fournisseur d accès : offre de services associés, courrier électronique sécurisé... Rapidité et certitude de transfert des feuilles d honoraires. Récupération des informations sur la puce permettant création, ouverture et mise à jour des dossiers patients (si le logiciel de gestion du cabinet est performant). Remboursement plus rapide des assurés. Selon les caisses le délai est de 3 jours. Selon notre expérience, il est de 7 à 10 jours. Télétransmission et CMU : - Paiements plus rapides - Identification aisée des dates et des montants de règlement (RSP). - Expédition plus facile (pas de dossier papier). FSE réalisable par le personnel (assistantes) en l absence du praticien. INCONVENIENTS Passage par un fournisseur d accès : Contraintes, coûts, maintenance, Transfert des seules feuilles de remboursement d honoraires. Champs non remplis par les caisses dans la puce de la carte. Investissements : Lecteur de carte(s) Abonnements : fournisseur d accès, CPS (bientôt). Communications téléphoniques. Consommable : papier, encre à imprimante. Pas de participation financière des caisses, contrairement aux autres professions de santé. Certaines caisses ou mutuelles n acceptent qu une partie des lettres clés (MGEN, PTT, SLI, MGPolice, ), d autres n acceptent pas le protocole SESAM-Vitale (MNEF, SMERRA, ) Le EXP n est pas géré. Un interlocuteur de maintenance en plus (fournisseur d accès). Quantité d informations insuffisante sur la puce de la carte vitale (civilité, adresse, nom de jeune fille, ) Erreurs de saisies ou d écriture des noms sur le fichier SS donc erreurs sur la puce Vitale. Problèmes de mise à jour des cartes des assurés. QUELQUES CHIFFRES : Nombre de chirurgiens Nombre de chirurgiens Pourcentages dentistes en activité en France dentistes télétransmetteurs ,69 % Nombre de chirurgiens dentistes en activité en Auvergne Nombre de chirurgiens dentistes télétransmetteurs Pourcentages ,28 % A titre de comparaison, les médecins sont 62,46 % à télétransmettre. 15

Informatiser son activité professionnelle

Informatiser son activité professionnelle 3.5 : Identifier les éléments clés structurels, fonctionnels et financiers de l'informatisation de son lieu d activité professionnelle 3.6 : Gérer les échanges avec l administration et entre professionnels

Plus en détail

Par messagerie dam@cpam-annecy.cnamts.fr

Par messagerie dam@cpam-annecy.cnamts.fr LES SOLUTIONS PRATIQUES DE L ASSURANCE MALADIE POUR VOTRE INSTALLATION ET VOTRE EXERCICE AU QUOTIDIEN Que contient la convention médicale? Vous pouvez accéder à la nouvelle convention médicale sur le site

Plus en détail

Manuel de Formation. Apisanté Infirmière. Formation Apisanté Document de Formation. Télévitale Formation Apisanté Infirmier 1 / 20

Manuel de Formation. Apisanté Infirmière. Formation Apisanté Document de Formation. Télévitale Formation Apisanté Infirmier 1 / 20 Manuel de Formation Apisanté Infirmière Télévitale Formation Apisanté Infirmier 1 / 20 Formation Apisanté Document de Formation Sommaire Introduction et rappel des notions...3 Dossier patient, pointage

Plus en détail

Centre de rattachement dont vous dépendez

Centre de rattachement dont vous dépendez Procédure Sesam Vitale Masseurs-kinésithérapeutes Centre de rattachement dont vous dépendez Votre centre de rattachement Caisse Primaire d'assurance Maladie de l Aube Pôle Prestations - Flux externes 113

Plus en détail

L informatique au cabinet médical

L informatique au cabinet médical L informatique au cabinet médical Patrice MARIE Il n est plus possible d ignorer l informatique. L ordinateur est devenu un achat incontournable pour le médecin à l aube de sa carrière. L INFORMATISATION

Plus en détail

Télétransmission entre l'officine Pharmaceutique et l Organisme Concentrateur Technique Résopharma

Télétransmission entre l'officine Pharmaceutique et l Organisme Concentrateur Technique Résopharma Télétransmission entre l'officine Pharmaceutique et l Organisme Concentrateur Technique Résopharma B2. R - 1.40 - PH LES SPECIFICITES DE L'ECHANGE EN MODE SESAM-VITALE version 1.40 La version Sesam Vitale

Plus en détail

DESCRIPTION DU MODULE DE TELETRANSMISSION SESAM-VITALE

DESCRIPTION DU MODULE DE TELETRANSMISSION SESAM-VITALE DESCRIPTION DU MODULE DE TELETRANSMISSION SESAM-VITALE 1 SOMMAIRE I. PREMIER LANCEMENT DU MODULE TELETRANSMISSION 3 a) Paramétrage des Options 5 b) Paramétrage de la Transmission 6 c) Paramétrage complémentaire

Plus en détail

MEDI +4000 pour les Médecins

MEDI +4000 pour les Médecins MEDI+4000 gère les évolutions de votre cabinet des plus simples aux plus complexes. Sur un matériel simple, en réseau local, ou en accès distant, la solution existe. Avec MEDI+4000, soyez serein, quel

Plus en détail

ORTHO+4000 pour tous les cabinets d orthophonie

ORTHO+4000 pour tous les cabinets d orthophonie ORTHO+4000 gère les évolutions de votre cabinet des plus simples aux plus complexes : Sur un matériel simple, en réseau local, ou en accès distant, la solution existe. Avec ORTHO+4000, soyez serein, quel

Plus en détail

GUIDE UTILISATEUR FSE

GUIDE UTILISATEUR FSE GUIDE UTILISATEUR FSE SOMMAIRE Télétransmission... 3 1- Envoi des FSE... 3 2- Liste des règlement et bordereaux d'envoi... 5 3- Gestion des FSE et des Lots... 5 4- Gestion des dossiers en manuel ou FSE

Plus en détail

KINE +4000 pour les cabinets de kinésithérapeutes

KINE +4000 pour les cabinets de kinésithérapeutes KINE+4000 gère les évolutions de votre cabinet des plus simples aux plus complexes. Sur un matériel simple, en réseau local, ou en accès distant, la solution existe. Avec KINE+4000, soyez serein, quel

Plus en détail

Mut Santé. Protocole de mise en œuvre du dispositif de gestion lié à la dispense d avance des frais

Mut Santé. Protocole de mise en œuvre du dispositif de gestion lié à la dispense d avance des frais Mut Santé Protocole de mise en œuvre du dispositif de gestion lié à la dispense d avance des frais Préambule Les organismes d assurance maladie complémentaire (dont la liste est jointe en annexe A), ont

Plus en détail

Plan du cours. La carte SESAM-VITALE, les FSE, le RSS. Le Dossier Pharmaceutique. Les systèmes de chiffrements de l'information. Glossaire à retenir

Plan du cours. La carte SESAM-VITALE, les FSE, le RSS. Le Dossier Pharmaceutique. Les systèmes de chiffrements de l'information. Glossaire à retenir Plan du cours La carte SESAM-VITALE, les FSE, le RSS Le Dossier Pharmaceutique Les systèmes de chiffrements de l'information Glossaire à retenir I - La carte SESAM VITALE En janvier 2004 déja 21600 officines

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS Date : MMES et MM 14/09/95 Les Directeurs et Agents Comptables Origine : CABDIR - des CPAM - des CTI

Plus en détail

PROTOCOLE FIXANT LES MODALITES D ECHANGES ELECTRONIQUES ENTRE EMOA MUTUELLE DU VAR ET UN PROFESSIONNEL DE SANTÉ

PROTOCOLE FIXANT LES MODALITES D ECHANGES ELECTRONIQUES ENTRE EMOA MUTUELLE DU VAR ET UN PROFESSIONNEL DE SANTÉ PROTOCOLE TECHNIQUE DES ECHANGES CONVENTION REFERENCEE : MDV 001- _ N de convention à compléter par le n du Professionnel de Santé attribué par l Assurance maladie et utilisé pour les échanges SESAM-Vitale

Plus en détail

Présentation INTELLIO. Patricia LAUNAY - MARKETING

Présentation INTELLIO. Patricia LAUNAY - MARKETING Présentation INTELLIO Patricia LAUNAY - MARKETING Présentation de SEPHIRA Éditeur de logiciels médicaux, spécialisé dans les services de télétransmission de feuilles de soins électroniques Systèmes de

Plus en détail

LA CARTE CPS. Opticien-Lunetier. Présentation Générale

LA CARTE CPS. Opticien-Lunetier. Présentation Générale LA CARTE CPS Opticien-Lunetier Présentation Générale 1 Qu est-ce que la carte CPS? La carte CPS ou Carte de Professionnel de Santé est une carte d identité professionnelle électronique. Elle contient les

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION LOGICIEL TELEVITALE. Agréé SESAM VITALE 1.40

MANUEL D INSTALLATION LOGICIEL TELEVITALE. Agréé SESAM VITALE 1.40 MANUEL D INSTALLATION LOGICIEL TELEVITALE Agréé SESAM VITALE 1.40 TELEVITALE Le Gamma 95 Avenue des Logissons 13770 VENELLES Tél. 04.42.54.91.91 Fax 04.42.54.91.84 Hot line 04 42 54 91 92 de 9H à 17H30

Plus en détail

Professions indépendantes. Votre carte Vitale. et votre carte Européenne

Professions indépendantes. Votre carte Vitale. et votre carte Européenne Professions indépendantes Votre carte Vitale et votre carte Européenne Edition 2014 AIDE VOTRE POUR CARTE VITALE UNE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ET TIERS PAYANT SOCIAL La carte Vitale est une carte à puce dont

Plus en détail

Guide sur la sécurité des échanges informatisés d informations médicales

Guide sur la sécurité des échanges informatisés d informations médicales Union régionale des caisses d assurance maladie Provence Alpes Côte d Azur Agence régionale de l hospitalisation Provence Alpes Côte d Azur Guide sur la sécurité des échanges informatisés d informations

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DU PORTAIL MAJEURS PROTEGES

CHARTE D UTILISATION DU PORTAIL MAJEURS PROTEGES CHARTE D UTILISATION DU PORTAIL MAJEURS PROTEGES Projet portail Majeurs protégés (PMP) 1 TABLE DES MATIERES I. OBJET 4 II. IDENTIFICATION DES PARTIES... 4 III. FONCTIONNALITES DU PORTAIL MAJEURS PROTEGES..

Plus en détail

Forum International de l Assurance

Forum International de l Assurance Forum International de l Assurance La dématérialisation des échanges en assurance santé Enjeux Retours d expériences Perspectives Antoine AIZPURU Président Cegedim Assurances 19 Avril 2013 Introduction

Plus en détail

Gérer son Cabinet pour ses clients

Gérer son Cabinet pour ses clients Gérer son Cabinet pour ses clients L efficacité opérationnelle des collaborateurs rime de plus en plus souvent avec mobilité. Pour autant, les cabinets doivent trouver l offre adaptée à leurs besoins,

Plus en détail

Manuel Utilisateur de la carte DUO-FFSA

Manuel Utilisateur de la carte DUO-FFSA Manuel Utilisateur de la carte DUO-FFSA 1 Présentation La carte DUO-FFSA représente une innovation au sein du partenariat Assureurs-Pharmaciens, totalement intégrée au dispositif SESAM VITALE en général

Plus en détail

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance 10 Santé Ce régime, aussi nommé «complémentaire santé», permet le remboursement total ou partiel des frais de santé restant à la charge de l assuré

Plus en détail

La Cpam vous propose ce guide pour :

La Cpam vous propose ce guide pour : La Cpam vous propose ce guide pour : Vous expliquer les motifs de rejet de certaines feuilles de soins par le système informatique Clarifier votre rôle et celui de la CPAM dans le traitement des rejets

Plus en détail

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE. Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPAD

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE. Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPAD PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPAD Mai 2013 1 2 S informer sur le DMP Préparer votre q ALIMENTATION établissement Sur le site dmp.gouv.fr espace Structure

Plus en détail

MODE D EMPLOI Envoi des télédéclarations au Portail

MODE D EMPLOI Envoi des télédéclarations au Portail MODE D EMPLOI Envoi des télédéclarations au Portail SOMMAIRE 1- Télédéclaration manuelle : Exemple avec Outlook Express 2 A - Charger le programme : 2 B Préparer le message d envoi : 3 C - Insérer en pièce

Plus en détail

RECHERCHER CPS GESTION sur PC. RECHERCHER CPS GESTION sous MAC

RECHERCHER CPS GESTION sur PC. RECHERCHER CPS GESTION sous MAC CPS GESTION LES CARTES CPS LOGICIEL CPS GESTION RECHERCHER CPS GESTION sur PC RECHERCHER CPS GESTION sous MAC DEBLOCAGE CPS LES CARTES CPS LE CONTENU : Toutes les cartes CPS contiennent les informations

Plus en détail

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante.

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante. MÉDECIN S CARTE Votre carte professionnellee pour de nouveaux services es en toute confiance. FESSIONNEL ANTÉ MASSEUR- KINÉSITHÉRAPEUTE PÉDICURE-PODOLOGUE SAN S DE SANTÉ PHARMACIEN INFIRMIER(E) DES PÉDICURES-PODOLOGUES

Plus en détail

CIRCULAIRE CIR-71/2003. Document consultable dans Médi@m. Date : 23/05/2003 Domaine(s) : à Mesdames et Messieurs les. Pour mise en oeuvre Immédiate

CIRCULAIRE CIR-71/2003. Document consultable dans Médi@m. Date : 23/05/2003 Domaine(s) : à Mesdames et Messieurs les. Pour mise en oeuvre Immédiate Document consultable dans Médi@m Date : 23/05/2003 Domaine(s) : Professions de santé Nouveau Modificatif Complémentaire Suivi Objet : Télétransmission des chirurgiens dentistes : avenant 4 de la convention

Plus en détail

AVIS CNO n 2013-05 DEONTOLOGIE

AVIS CNO n 2013-05 DEONTOLOGIE AVIS CNO n 2013-05 DEONTOLOGIE AVIS DU CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES 18 ET 19 DECEMBRE 2013 RELATIF AUX CONTRATS PROPOSÉS PAR LA FÉDÉRATION NATIONALE DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE La Fédération Nationale

Plus en détail

1 Présentation générale p.3. 2 Présentation de l'interface p.3. 3 Les fonctions p.3. 4 En savoir plus p.6. 5 Glossaire p.8

1 Présentation générale p.3. 2 Présentation de l'interface p.3. 3 Les fonctions p.3. 4 En savoir plus p.6. 5 Glossaire p.8 1 Présentation générale p.3 2 Présentation de l'interface p.3 3 Les fonctions p.3 3.1 Cas simple : Le patient, malade, vient consulter son médecin traitant p.4 3.2 Cas avancé : Appliquer un tiers-payant

Plus en détail

centre de santé : vos relations avec la camieg

centre de santé : vos relations avec la camieg centre de santé : vos relations avec la camieg Juillet 2013 Caisse d Assurance Maladie des Industries électriques et Gazières camieg.fr Quelle est la spécificité des assurés de la Camieg? Comment faire

Plus en détail

Guide technique EDI TDFC : Les Etats Comptables et Fiscaux et Sage DirectDéclaration

Guide technique EDI TDFC : Les Etats Comptables et Fiscaux et Sage DirectDéclaration Guide technique EDI TDFC : Les Etats Comptables et Fiscaux et Sage DirectDéclaration Ce guide a pour vocation de vous aider dans la génération et l envoi de votre déclaration fiscale au format EDI-TDFC

Plus en détail

CONVENTION DE DÉLÉGATION DE PAIEMENT MEDECINS GENERALISTES

CONVENTION DE DÉLÉGATION DE PAIEMENT MEDECINS GENERALISTES CONVENTION DE DÉLÉGATION DE PAIEMENT MEDECINS GENERALISTES ENTRE... Sis au... Représentée par......en qualité de...... et dûment mandaté à cet effet, Ci-après dénommé le Médecin ; ET : L Association Santé-Pharma,

Plus en détail

Carte Vitale du patient. Lecteur tri-fentes Pour les futures cartes des complémentaires C.P.S.

Carte Vitale du patient. Lecteur tri-fentes Pour les futures cartes des complémentaires C.P.S. À l ouverture du cabinet, on allume l ordinateur, on place sa CPS dans le lecteur de carte A l ouverture du logiciel, le code confidentiel de la CPS est saisi pour s identifier La CPS est lue et le logiciel

Plus en détail

MODIFICATIONS DE MELUSINE ENTRE LES VERSIONS 2015.00 ET 2016.00

MODIFICATIONS DE MELUSINE ENTRE LES VERSIONS 2015.00 ET 2016.00 MODIFICATIONS DE MELUSINE ENTRE LES VERSIONS 2015.00 ET 2016.00 La version 2016.00 que vous trouverez ci-jointe ou en téléchargement apporte les modifications décrites ci-après. Si vous possédez déjà une

Plus en détail

Nouveautés IRRIS Version 4.0

Nouveautés IRRIS Version 4.0 Nouveautés IRRIS Version 4.0 Cette nouvelle version d Irris inclut des modifications importantes sur la partie Télétransmission pour le passage à la norme 1.40 Sésam Vitale, ainsi que des améliorations

Plus en détail

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante.fr

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante.fr MÉDECIN SAGE-FEMME S CARTE Votre carte professionnellee pour de nouveaux services es en toute confiance. FESSIONNEL ANTÉ MASSEUR- KINÉSITHÉRAPEUTE PÉDICURE-PODOLOGUE SAN S DE SANTÉ PHARMACIEN INFIRMIER(E)

Plus en détail

DELIBERATION N 2014-06 DU 4 FEVRIER 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE

DELIBERATION N 2014-06 DU 4 FEVRIER 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DELIBERATION N 2014-06 DU 4 FEVRIER 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS NOMINATIVES AYANT POUR

Plus en détail

Elaboration des feuilles de soins avec le logiciel AFFID VITALE

Elaboration des feuilles de soins avec le logiciel AFFID VITALE Elaboration des feuilles de soins avec le logiciel AFFID VITALE 3 rue des Préaux 91640 VAUGRIGNEUSE Tél : 01 69 94 10 96 10 avenue de Camberwell - 92330 SCEAUX Editeur de logigiels médicaux www.affid.com

Plus en détail

Installation Hprim net avec Gynélog :

Installation Hprim net avec Gynélog : Installation Hprim net avec Gynélog : Les résultats de Laboratoires peuvent être transmis par le biais du protocole HprimNet. Son mode de fonctionnement s apparente au principe des messageries sécurisées

Plus en détail

Mode opératoire Tiers payant

Mode opératoire Tiers payant Depuis le 1 er juillet 2008, les prestations de soins de santé maladie et maternité relevant de la Caisse d Assurance Maladie des Industries Électriques et Gazières (Camieg) sont traitées par la CPAM des

Plus en détail

Le service en ligne de Consultation des DRoits

Le service en ligne de Consultation des DRoits Le service en ligne de Consultation des DRoits -1- Sommaire Présentation du service Le contexte du projet Objectif et moyen Le déploiement L offre de service Les informations fournies Les cas d utilisation

Plus en détail

CIRCULAIRE CIR-80/2003. Document consultable dans Médi@m. Date : 19/06/2003 Domaine(s) : à Mesdames et Messieurs les.

CIRCULAIRE CIR-80/2003. Document consultable dans Médi@m. Date : 19/06/2003 Domaine(s) : à Mesdames et Messieurs les. Document consultable dans Médi@m Date : 19/06/2003 Domaine(s) : Risques maladie à Mesdames et Messieurs les Directeurs Agents Comptables CIRCULAIRE CIR-80/2003 CPAM CRAM URCAM UGECAM CGSS CTI Nouveau Modificatif

Plus en détail

TIERS PAYANT. des professionnels de santé GÉNÉRALISATION DU TIERS PAYANT : LA FRANCE A UN NET RETARD!

TIERS PAYANT. des professionnels de santé GÉNÉRALISATION DU TIERS PAYANT : LA FRANCE A UN NET RETARD! TIERS PAYANT des professionnels de santé GÉNÉRALISATION DU TIERS PAYANT : LA FRANCE A UN NET RETARD! La généralisation du tiers payant à l ensemble des soins de ville avant 2017 fait partie des mesures

Plus en détail

Procédure d utilisation de la fonction TELETRANSMISSION

Procédure d utilisation de la fonction TELETRANSMISSION Procédure d utilisation de la fonction TELETRANSMISSION I.Qu est-ce que la Télétransmission?... 1 II.Paramétrages préalables... 2 1. Saisie des Grands Régimes... 2 2. Codes Télétransmission... 4 3. Paramétrage

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE À LA TÉLÉTRANSMISSION AUX ORGANISMES COMPLEMENTAIRES DES FICHES DE DÉCOMPTE DE PRESTATIONS MÉDICALES

CONVENTION RELATIVE À LA TÉLÉTRANSMISSION AUX ORGANISMES COMPLEMENTAIRES DES FICHES DE DÉCOMPTE DE PRESTATIONS MÉDICALES CONVENTION RELATIVE À LA TÉLÉTRANSMISSION AUX ORGANISMES COMPLEMENTAIRES DES FICHES DE DÉCOMPTE DE PRESTATIONS MÉDICALES Entre les soussignés : La CAISSE DE COMPENSATION DES SERVICES SOCIAUX et la CAISSE

Plus en détail

La dématérialisation de tous les échanges avec la trésorerie

La dématérialisation de tous les échanges avec la trésorerie La dématérialisation de tous les échanges avec la trésorerie Conférence du 18 février 2014 proposée dans le cadre de l UPEL 71 Julien Carnot, chef de projets Dématérialisation au GIP e-bourgogne Au programme

Plus en détail

CONTRAT DE PREVOYANCE MAINTIEN DE SALAIRE GUIDE DEMANDES DE PRESTATIONS

CONTRAT DE PREVOYANCE MAINTIEN DE SALAIRE GUIDE DEMANDES DE PRESTATIONS CONTRAT DE PREVOYANCE MAINTIEN DE SALAIRE GUIDE DEMANDES DE PRESTATIONS 1. L ouverture de droits : le départ de demi traitement... 1 2. Le complément de dossier : la prolongation de l arrêt... 4 3. La

Plus en détail

Manuel d utilisation d Irris :

Manuel d utilisation d Irris : Manuel d utilisation d Irris : Tiers-Payant et télétransmission dans le cadre de la Norme SESAM-Vitale IRRIS 4.0 S A R L C R I S T A L L I N - w w w. c r i s t a l l i n. c o m Manuel d utilisation d Irris

Plus en détail

La prise en charge de votre affection de longue durée. Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous?

La prise en charge de votre affection de longue durée. Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous? La prise en charge de votre affection de longue durée Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous? Sommaire Edito Votre prise en charge à 100 % Comment cela

Plus en détail

Offre de gestion 2014. www.gestineo.com

Offre de gestion 2014. www.gestineo.com Offre de gestion 2014 www.gestineo.com PRÉSENTATION DE GESTINEO 2 OBJECTIF ET ATOUTS Gestineo est une société spécialisée dans la gestion pour compte de tiers de contrats Santé et Prévoyance collective

Plus en détail

Ce document est la propriété du Groupe CEGEDIM. Il ne peut être ni reproduit, ni communiqué à des tiers sans autorisation écrite d une personne

Ce document est la propriété du Groupe CEGEDIM. Il ne peut être ni reproduit, ni communiqué à des tiers sans autorisation écrite d une personne Ce document est la propriété du Groupe CEGEDIM. Il ne peut être ni reproduit, ni communiqué à des tiers sans autorisation écrite d une personne mandatée à cet effet par ledit Groupe CEGEDIM. Table des

Plus en détail

Chèque-Formation et Chèque-Formation Langues virtuels : Guide d Utilisation à l usage des PME et des Indépendants

Chèque-Formation et Chèque-Formation Langues virtuels : Guide d Utilisation à l usage des PME et des Indépendants Chèque-Formation et Chèque-Formation Langues virtuels : Guide d Utilisation à l usage des PME et des Indépendants 05/2006 Processus Introduction Chapitre 1 : Inscription annuelle Chapitre 2 : Commande

Plus en détail

CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION. «société d assurance indépendante» (Convention complète)

CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION. «société d assurance indépendante» (Convention complète) CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION «société d assurance indépendante» (Convention complète) Les parties à la convention - Le Ministre de l intérieur représenté par le Préfet de - Raison sociale : numéro

Plus en détail

AVANT PROPOS Rappel de la phase 1 du projet : Diagnostic et solutions cibles - mars à septembre 2008 État des lieux Segmentation des besoins par type d affilié Élaboration des solutions possibles selon

Plus en détail

Connexion d un client lourd à la messagerie e-santé PACA

Connexion d un client lourd à la messagerie e-santé PACA Connexion d un client lourd à la messagerie e-santé PACA La messagerie sécurisée e-santé PACA est un service de type Webmail. Un Webmail est une interface Web rendant possible l émission, la consultation

Plus en détail

5231 Comptabilité. Fiches descriptives. Reconnaissance des acquis et des compétences FP2007-05

5231 Comptabilité. Fiches descriptives. Reconnaissance des acquis et des compétences FP2007-05 Formation professionnelle et technique et formation continue Direction générale des programmes et du développement 5231 Comptabilité Fiches descriptives Reconnaissance des acquis et des compétences FP2007-05

Plus en détail

ZOAST (ZONE ORGANISÉE D ACCÈS AUX SOINS TRANSFRONTALIERS)

ZOAST (ZONE ORGANISÉE D ACCÈS AUX SOINS TRANSFRONTALIERS) ZOAST La convention «ZOAST Ardennes» met en œuvre des dispositifs de simplifications administrative et financière en matière d accès aux soins à l étranger. Celle-ci garantit aux patients, dans le cadre

Plus en détail

UNIVERSITE DE LORRAINE CALCIUM

UNIVERSITE DE LORRAINE CALCIUM UNIVERSITE DE LORRAINE CALCIUM Outil pour la gestion des dossiers médicaux des étudiants dans les services universitaires de médecine préventive Table des matières CALCIUM... 0 I. L INFORMATION GÉRÉE PAR

Plus en détail

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE. Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPAD

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE. Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPAD PLUS ON EN SIT MIEUX ON SE PORTE Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPD Mars 01 Le Dossier Médical Personnel : pour améliorer la prise en charge des résidents Depuis 008, les établissements d hébergement

Plus en détail

PUBLIC KEY INFRASTRUCTURE. Rappels PKI PKI des Impôts PKI de la Carte de Professionnel de Santé

PUBLIC KEY INFRASTRUCTURE. Rappels PKI PKI des Impôts PKI de la Carte de Professionnel de Santé PUBLIC KEY INFRASTRUCTURE Rappels PKI PKI des Impôts PKI de la Carte de Professionnel de Santé Rappels PKI Fonctionnement général Pourquoi? Authentification Intégrité Confidentialité Preuve (non-répudiation)

Plus en détail

Le Dossier Médical Personnel et la sécurité

Le Dossier Médical Personnel et la sécurité FICHE PRATIQUE JUIN 2011 Le Dossier Médical Personnel et la sécurité www.dmp.gouv.fr L essentiel Un des défis majeurs pour la réussite du Dossier Médical Personnel (DMP) est de créer la confiance des utilisateurs

Plus en détail

Novembre 2002. Programme PharmaBanq. - 1 / 15 -

Novembre 2002. Programme PharmaBanq. - 1 / 15 - - 1 / 15 - Novembre 2002 Programme PharmaBanq. Principe : Téléchargement des virements bancaires effectués par les organismes à votre banque. Pointage et rapprochement de ces virements avec vos retours

Plus en détail

Cette convention vous permettra d accéder aux diverses plateformes mutualisées mises à disposition par le CDG.

Cette convention vous permettra d accéder aux diverses plateformes mutualisées mises à disposition par le CDG. > Objet : Dématérialisation > Contact : 04-76-33-20-28 respinfo@cdg38.fr > Pôle : Informatique > Type de document : note d information > Référence : 2015 / 07 / 07 / PE > Date : le 23 / 07 / 2015 ACTES,

Plus en détail

Rapprochement Noemie

Rapprochement Noemie Rapprochement Noemie Généralités À chaque connexion, lors de l envoi des feuilles de soins, des fichiers sont également envoyés par les caisses vers votre poste de travail. Ces fichiers sont de deux types

Plus en détail

La gestion des complémentaires et le cahier des charges 1.40

La gestion des complémentaires et le cahier des charges 1.40 La gestion des complémentaires et le cahier des charges 1.40 Préambule : Le tiers payant n est pas obligatoire, ni sur la part complémentaire! Excepté pour les bénéficiaires de la CMU. Il est toujours

Plus en détail

DEMATERIALISATION. Signature électronique et sécurité

DEMATERIALISATION. Signature électronique et sécurité DEMATERIALISATION Signature électronique et sécurité Editeur du Progiciel MARCO, le spécialiste de la gestion des achats et marchés publics Parc Euromédecine 95 rue Pierre Flourens 34090 MONTPELLIER Tél

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2002-173

LETTRE CIRCULAIRE N 2002-173 PARIS, le 29/07/2002 DIRECTION DES SYSTEMES D'INFORMATION DU RECOUVREMENT DISIR LETTRE CIRCULAIRE N 2002-173 OBJET : Procédure «e-mail sécurisé» pour la transmission des déclarations et paiements EDI.

Plus en détail

Sommaire. GIE SESAM-Vitale Contenu de la carte Vitale Carte Vitale 2 Coordination avec le RNIAM Les outils :

Sommaire. GIE SESAM-Vitale Contenu de la carte Vitale Carte Vitale 2 Coordination avec le RNIAM Les outils : Sommaire GIE SESAM-Vitale Contenu de la carte Vitale Carte Vitale 2 Coordination avec le RNIAM Les outils : Lecteurs de carte Dispositifs de mise à jour Lecture de la carte Vitale Consultation des Droits

Plus en détail

TITRE V LA TRANSMISSION PAR VOIE ÉLECTRONIQUE DES DOCUMENTS NÉCESSAIRES AU REMBOURSEMENT OU À LA PRISE EN CHARGE

TITRE V LA TRANSMISSION PAR VOIE ÉLECTRONIQUE DES DOCUMENTS NÉCESSAIRES AU REMBOURSEMENT OU À LA PRISE EN CHARGE Convention Nationale des Chirurgiens-dentistes juin 2006 TITRE V LA TRANSMISSION PAR VOIE ÉLECTRONIQUE DES DOCUMENTS NÉCESSAIRES AU REMBOURSEMENT OU À LA PRISE EN CHARGE Les Parties signataires entendent

Plus en détail

ACTES, PASSAGE AU PROTOCOLE PESV2, DEMATERIALISATION, SIGNATURE ELECTRONIQUE UTILISATION DE CERTIFICATS ET ARCHIVAGE ELECTRONIQUE

ACTES, PASSAGE AU PROTOCOLE PESV2, DEMATERIALISATION, SIGNATURE ELECTRONIQUE UTILISATION DE CERTIFICATS ET ARCHIVAGE ELECTRONIQUE ACTES, PASSAGE AU PROTOCOLE PESV2, DEMATERIALISATION, SIGNATURE ELECTRONIQUE UTILISATION DE CERTIFICATS ET ARCHIVAGE ELECTRONIQUE Les élus du Centre de Gestion souhaitent proposer aux collectivités un

Plus en détail

CIRCULAIRE CIR-144/2003. Document consultable dans Médi@m. Date : 20/11/2003 Domaine(s) : à Mesdames et Messieurs les. Pour mise en oeuvre Immédiate

CIRCULAIRE CIR-144/2003. Document consultable dans Médi@m. Date : 20/11/2003 Domaine(s) : à Mesdames et Messieurs les. Pour mise en oeuvre Immédiate Document consultable dans Médi@m Date : 20/11/2003 Domaine(s) : Professions de santé Nouveau Modificatif Complémentaire Suivi Objet : Accord national des centres de santé à Mesdames et Messieurs les Directeurs

Plus en détail

PROFIL PERSONNEL GUIDE DE L UTILISATEUR

PROFIL PERSONNEL GUIDE DE L UTILISATEUR PROFIL PERSONNEL GUIDE DE L UTILISATEUR Mis à jour le 25 septembre 2008 TABLE DES MATIÈRES 1. UN NOUVEAU SERVICE... 1 Personnalisé... 1 Sécuritaire... 1 Complémentaire... 1 2. ENREGISTREMENT ET AUTHENTIFICATION...

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA PRISE EN CHARGE EN HOSPITALISATION A DOMICILE DE RESIDENTS EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT SOCIAL

CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA PRISE EN CHARGE EN HOSPITALISATION A DOMICILE DE RESIDENTS EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT SOCIAL CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA PRISE EN CHARGE EN HOSPITALISATION A DOMICILE DE RESIDENTS EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT SOCIAL Vu les articles R 6121-4-1 et D 6124-311 du code de la santé publique,

Plus en détail

Catalogue des offres de formation

Catalogue des offres de formation Catalogue des offres de formation 1 1 PRESENTATION PRINCIPES Toutes les formations utilisateurs dispensées par la société Aatlantide respectent trois principes fondamentaux pour accroître l efficacité

Plus en détail

Les Guides. Juillet 2015 CARTE DE PROFESSIONNEL DE SANTE (CPS) UTILISATION EN REMPLACEMENT DOCUMENT REALISE

Les Guides. Juillet 2015 CARTE DE PROFESSIONNEL DE SANTE (CPS) UTILISATION EN REMPLACEMENT DOCUMENT REALISE Les Guides Juillet 2015 CARTE DE PROFESSIONNEL DE SANTE (CPS) UTILISATION EN REMPLACEMENT DOCUMENT REALISE PAR LE BUREAU NATIONAL DE REAGJIR Juin 2015 SOMMAIRE 2 Justification du guide... 3 Définition

Plus en détail

EDI et commerce électronique

EDI et commerce électronique EDI et commerce électronique Table des matières 1. L Echange des Données Informatisées «EDI»... 2 1.1 La naissance du Besoin à L'EDI... 2 1.2 L objectif de L EDI... 2 1.3 Définition de L EDI... 2 1.4 Mise

Plus en détail

Pégase 3 L AEM EDI. Dernière révision le 05/02/2007. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr

Pégase 3 L AEM EDI. Dernière révision le 05/02/2007. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Pégase 3 L AEM EDI Dernière révision le 05/02/2007 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Définition...3 Paramétrage dans Pégase...4 Nouveau numéro d agrément... 4 Paramétrage complémentaire...

Plus en détail

Mettez à jour vos connaissances

Mettez à jour vos connaissances Mettez à jour vos connaissances s Vega 5.10 Table des matières Bienvenue 4 Installation 4 Utiliser cette documentation 5 Didacticiel 6 FAQ (Foire aux questions) 8 Le clic droit 10 Bouton ANNULER 12 Monde

Plus en détail

INSPECTION ACAEMIQUE DE L HERAULT I@I 34. TOUT SAVOIR SUR LE COURRIER ELECTRONIQUE Petit manuel à l usage des directeurs et enseignants de l Hérault

INSPECTION ACAEMIQUE DE L HERAULT I@I 34. TOUT SAVOIR SUR LE COURRIER ELECTRONIQUE Petit manuel à l usage des directeurs et enseignants de l Hérault INSPECTION ACAEMIQUE DE L HERAULT I@I 34 TOUT SAVOIR SUR LE COURRIER ELECTRONIQUE Petit manuel à l usage des directeurs et enseignants de l Hérault 1 Le compte académique 2 Consulter son courrier par Internet

Plus en détail

Abonnement interface 2GWEB AS

Abonnement interface 2GWEB AS Abonnement interface 2GWEB AS L interface 2GWEB AS est un outil qui est constitué : 1) Une partie "inscription en ligne", permettant aux adhérents de s'inscrire directement sur internet par l'intermédiaire

Plus en détail

Agenda et détails des formations

Agenda et détails des formations Agenda et détails des formations AGENDA des formations LE DEVIS UNIQUE CCAM 1H30 Jeudi 25 septembre : 10h30 à 12h00 Mardi 30 septembre : 14h30 à 16h00 Jeudi 2 octobre : 14h30 à 16h00 Mercredi 29 octobre

Plus en détail

Réseau-santé Hier, le traitement «papier» Le praticien après avoir fait son diagnostic rédigeait à la main

Réseau-santé Hier, le traitement «papier» Le praticien après avoir fait son diagnostic rédigeait à la main Rappels Hier, le traitement «papier» Le praticien après avoir fait son diagnostic rédigeait à la main L ordonnance médicale, La feuille de remboursement La fiche de son patient Aujourd hui : traitement

Plus en détail

Manuel utilisateur. CLEO CPS Commande de certificat serveur

Manuel utilisateur. CLEO CPS Commande de certificat serveur Manuel utilisateur CLEO CPS Commande de certificat serveur Sommaire 1 Objet du document... 3 2 Certificats serveurs... 4 2.1 A quoi sert un certificat serveur de l ASIP Santé?... 4 2.2 Les types de certificats

Plus en détail

Cahier Technique La Demande de Remboursement Electronique (DRE)

Cahier Technique La Demande de Remboursement Electronique (DRE) Cahier Technique La Demande de Remboursement Electronique (DRE) Télévitale cahier technique : la demande de remboursement électronique (DRE) Page 1 / 9 Sommaire Introduction... 3 Le Dossier Patient...

Plus en détail

URML Ile de France. "Stockage et partage de données : Nouveautés Technologiques" 20 mai 2003

URML Ile de France. Stockage et partage de données : Nouveautés Technologiques 20 mai 2003 URML Ile de France "Stockage et partage de données : Nouveautés Technologiques" 20 mai 2003 1 Plan! Les enjeux de l informatisation des réseaux de santé et les domaines de besoin (rappels)! Les modèles

Plus en détail

UltimaX EDM for Microsoft Dynamics AX TM

UltimaX EDM for Microsoft Dynamics AX TM UltimaX EDM for Microsoft Dynamics AX TM Au sein d une organisation, une gestion de l information non structurée se révèle être parfois très compliquée pour l ensemble des collaborateurs. La surcharge

Plus en détail

Chapitre 1 Démarrer avec Outlook 2010 13

Chapitre 1 Démarrer avec Outlook 2010 13 Chapitre 1 Démarrer avec Outlook 2010 13 1.1. Lancer Outlook... 15 1.2. Quitter Outlook... 16 1.3. L Assistant Démarrage d Outlook... 17 1.4. Les barres... 19 La barre des tâches... 19 Le volet de lecture...

Plus en détail

Cette démarche concerne aujourd hui les procédures ACTES et passage au PESV2

Cette démarche concerne aujourd hui les procédures ACTES et passage au PESV2 > Objet : Dématérialisation > Contact : 04-76-33-20-28 respinfo@cdg38.fr > Pôle : Informatique > Type de document : note d information > Référence : 2015 / 07 / 07 / PE > Date : le 23 / 07 / 2015 ACTES,

Plus en détail

www.mutuelle-et-assurance.net Le Conseil Mutuelle-et-Assurance

www.mutuelle-et-assurance.net Le Conseil Mutuelle-et-Assurance Le Conseil Mutuelle-et-Assurance Des Conseillers Indépendants au Service de votre Protection Sociale => Dans un contexte où les législations sociales sont régulièrement modifiées Notre rôle consiste par

Plus en détail

SERVICE D ÉCHANGES SÉCURISÉS D INFORMATION

SERVICE D ÉCHANGES SÉCURISÉS D INFORMATION AIDE-MÉMOIRE SERVICE D ÉCHANGES SÉCURISÉS D INFORMATION Desjardins Assurances Table des matières Généralités... 2 Accéder au service d échanges sécurisés d information... 3 Présentation de la vue Courrier...

Plus en détail

ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE

ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE Rédaction de messages et de courriers professionnels simples, liés à l activité courante de la structure - Identifier l'objet, les destinataires et le contexte

Plus en détail

Formation Gestion concours Version 2011.1.2 du 3 février 2011

Formation Gestion concours Version 2011.1.2 du 3 février 2011 Formation Gestion concours Version 2011.1.2 du 3 février 2011 PROGRAMME - Présentation du logiciel - Installation du logiciel, identification des éléments du logiciel - Récupération des licenciés de la

Plus en détail

Facturer et télétransmettre un dossier d optique. en SESAM-Vitale 1.40

Facturer et télétransmettre un dossier d optique. en SESAM-Vitale 1.40 Facturer et télétransmettre un dossier d optique en SESAM-Vitale 1.40 Florence CHARLES GIE Area Santé florence.charles@areasante.com Agnès FEDOU VerticalOptic Ivoirnet, Membre du GIE Area Santé agnes.fedou@verticaloptic.com

Plus en détail

je connais mon banquier je connais mon banquier Effectuez vos paiements et vos opérations de bourse par internet www.bcge.ch Gérer

je connais mon banquier je connais mon banquier Effectuez vos paiements et vos opérations de bourse par internet www.bcge.ch Gérer Effectuez vos paiements et vos opérations de bourse par internet www.bcge.ch Gérer 2 Index 1. Comment devenir utilisateur BCGE Netbanking? 3 2. Les avantages de BCGE Netbanking 4 3. Fonctionnalités BCGE

Plus en détail

Découvrez. vos garanties collectives

Découvrez. vos garanties collectives Découvrez vos garanties collectives Accédez facilement à vos garanties collectives sur Internet Grâce à notre site des Services aux participants, vous pouvez facilement accéder aux renseignements dont

Plus en détail

Le service en ligne de Consultation des DRoits

Le service en ligne de Consultation des DRoits Le service en ligne de Consultation des DRoits - 1 - Sommaire Présentation du service Le contexte du projet Objectif et moyen Le déploiement L offre de service Les informations fournies Les cas d utilisation

Plus en détail