Candace Skorupa Walton, professeur de français Smith College, Massachusetts, Etats-Unis, James Benenson, ingénieur d études en anglais ENST Paris

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Candace Skorupa Walton, professeur de français Smith College, Massachusetts, Etats-Unis, James Benenson, ingénieur d études en anglais ENST Paris"

Transcription

1 CROSS-CULTURAL CONNECTIONS UNE SALLE DE CLASSE SANS MURS webcams et visioconférences dans un projet d échanges bilingues interculturels entre deux groupes d élèves : ENST, Paris et Smith College, USA (janvier à mai 2004) Candace Skorupa Walton, professeur de français Smith College, Massachusetts, Etats-Unis, James Benenson, ingénieur d études en anglais ENST Paris Une pratique pédagogique - Cross-Cultural Connections Cette communication veut rendre compte d un projet d échanges linguistiques et interculturels mené entre janvier et mai 2004 par deux groupes d élèves, l un dans un cours d anglais avancé à l ENST Paris et l autre dans un cours de français avancé à Smith College, une université privée dans le Massachusetts. Diverses activités de sensibilisation culturelle ont été entreprises (des questionnaires, des forums web, des cadeaux d images, des paquets postaux «culturels», une comparaison de films), et pendant le projet, ces activités étaient ponctuées par une dizaine d échanges par visioconférence et par webcam, tantôt en grand groupe dans une salle de visioconférence, tantôt en petits groupes de 2 à 4 élèves par webcam. 1. Introduction Je trouve que c est beaucoup moins facile de stéréotyper un groupe dont on connaît personnellement des individus. Maintenant, quand j entendrai un stéréotype des Français, je penserai à Marie, et Eric, et Jérôme, et pas [à] un homme fumant dans un béret avec une baguette. (participante américaine) I learned that I could make friends without seeing them face-to-face in real life. (participant français) Tout le monde peut être d accord sur le «Pourquoi?» de notre projet. Nous comprenons tous que l apprentissage d une langue passe certes par, entre autres, la grammaire, la syntaxe, les

2 conjugaisons, les verbes irréguliers, le vocabulaire mais que ces éléments servent surtout à découvrir la ou les cultures des peuples qui parlent la langue cible. Aujourd hui, nous sommes également tous certains que nous ne pouvons pas vraiment parler une langue si nous ne comprenons pas les cultures de cette langue. C est bien pour ça qu à l ENST il existe un département de Langues et Cultures («cultures» au pluriel.) Mais comment apprendre et comprendre un pays et sa culture sans y aller, sans y séjourner? La littérature, les films, les médias certes ouvrent des portes vers la compréhension d une culture, mais tout est filtré par des sélections faites en amont et vu de loin. Nos élèves français sont souvent formés dans les prépas aux «colles» sur des articles de Time Magazine ou Newsweek. Souvent c est une préparation surtout en vue de réussir un concours. Cependant, les performances lors des concours ne sont pas toujours le reflet réel d une capacité de nos futurs ingénieurs et managers de pouvoir communiquer et travailler avec les Anglophones, certainement l un de nos objectifs. Comment donner un accès plus véridique à la culture d Amérique aujourd hui? Comment faciliter l apprentissage d une communication et expression orale réelle? Nous, professeurs des grandes écoles (certes native speakers ou presque), filtrons souvent malgré nous notre production orale envers nos apprenants, souvent en parlant un anglais tempéré par des années en tant que expat (en effet, une espèce de «franglais») : «Three years in a prepa, and then the concours now you re in a grande école I see.» Demain à New York ou à Londres, «Polytechnique» devient simplement «a poly or polytechnical», guère plus qu un LEP, et nos «high schools» prestigieuses, une source de malentendu classique : «Why are you so old if you re in high school?» Ces désirs d offrir à nos apprenants de l authenticité et la possibilité d une «véritable communication» sont souvent associés à des conditions assez privilégiées dans les Grandes Ecoles en France. Dans nos cours, nous avons des effectifs réduits et des élèves ayant déjà réussi leurs concours, ce qui nous permet souvent des programmes souples intégrant des projets innovateurs. Enseignants et élèves ont accès à de réelles possibilités techniques ordinateurs, réseaux haut débit, webcams, salles de visioconférence et, encore plus essentiel, parfois l appui technique nécessaire pour les utiliser. Notre projet a combiné nos désirs culturels et linguistiques avec nos possibilités techniques, mettant ainsi en place un projet permettant des échanges authentiques entre des étudiants français et américains. Dans la prochaine partie de cette communication, nous décrirons le projet entrepris entre les huit élèves ingénieurs de première année ici à l ENST Paris six

3 hommes et deux femmes et les dix étudiantes de Candace Walton à Smith College, «a small liberal-arts school» en Nouvelle Angleterre, au large de Boston dans le Massachusetts. Cette université privée américaine de «top niveau» a la spécificité de n avoir que des étudiantes uniquement des femmes un élément qui rendait l échange peut-être plus attirant pour nos futurs ingénieurs à l ENST. 2. Quoi : Cross-Cultural Connections J ai eu l impression que nous sommes restés très libres durant ce projet, c est à dire que l on ne sentait quasiment pas la présence de James et de Candace, et on avait donc l impression de pouvoir amener cet échange sur n importe quel sujet. (participant français) Cross-Cultural Connections : Smith-ENST est basé en partie sur des activités interculturelles de sensibilisation, des échanges par courriel et des forums web, déjà élaborés et expérimentés dans d autres projets. À partir de ces exemples, et avec l encouragement de leurs auteurs 1, nous avons souhaité aller plus loin en intégrant, grâce aux nouvelles technologies, des échanges hebdomadaires en temps réel et «face à face» soit en salle de visioconférence, soit en petits groupes de 2 à 4 élèves par webcam. Certaines de nos activités viennent directement du Cultura 2 créé par Gilberte Furstenberg de MIT à partir de 1997 avec des collègues à l INT-Evry, du Département de Langues et Humanités parmi lesquelles Katherine Maillet, Kathryn English, et Susan Fries. Comme dans le projet Cultura, nous avons fait remplir des questionnaires culturels des associations de mots, des réactions à des situations précises, des phrases à finir pour ensuite afficher les réponses sur des pages web et en susciter des discussions. Par exemple : «Finir la phrase : Un bon voisin est...». Toujours sur la base du projet Cultura, nos étudiants ont visionné et analysé deux films. Nous avons choisi «Cousins, cousines» dans sa version française d origine, et «Cousins», le remake américain. Au démarrage du projet, en suivant l exemple du projet IMRAC (Images, Myths, 1 Nous tenons particulièrement à remercier Gilberte Furstenberg du Massachusetts Institute of Technology (MIT ; Cambridge, MA, USA) pour ses conseils et l autorisation d utiliser son projet Cultura comme modèle et point de départ. 2 Projet Cultura de Gilberte Furstenberg [ ].

4 Realities Across Cultures) de Sharon Johnson 3 en Virginie, et Kathryn English à Paris, nous avons demandé aux élèves d offrir des «cadeaux images» à l autre classe une image «culturelle» choisie par chaque élève et postée sur notre site web avec une description personnelle. Les deux classes ont échangé également des «Culture packages» des paquets postaux culturels contenant des cadeaux et des «artefacts culturels» dont l inspiration vient d un «Cities Project» mené il y a déjà dix ans 4. Ces activités étaient rythmées et intensifiées, améliorées et augmentées par des rencontres et discussions en salle de visioconférence ou par petits groupes de 2 à 4 par webcam pendant nos cours. En plus, ces discussions ont été souvent poursuivies en «off» (en dehors des cours) par IM, chat ou webcam. En parlant avec les étudiants français, on était capable de voir leur monde plus personnellement. C était cette vue privée qui m a permis à voir des détails intimes de la culture française dont on ne peut pas lire dans un livre. C était encore plus important, je crois, de les voir sur l écran. Leurs gestes nous ont montré l essence de ce que ça veut dire d être français. (participante américaine) 3. Le «comment» Pour que le déroulement de nos échanges ait lieu de la manière la plus efficace possible, il a fallu trouver de bonnes solutions techniques et surtout créer une bonne articulation pour différentes activités avant, pendant et après les séances de visioconférence et les conférences par webcam. Comme lors de tout échange par Internet, on a dû prendre en compte des choses bien banales mais essentielles comme l emploi de temps de chaque école, les périodes de vacances et d examens. Pour nos rencontres en temps réel, les horaires des deux groupes jouaient un rôle déterminant. Les Français commençaient normalement leur cours à 15h15, mais les Américaines à 9 h, ce qui correspond à 15h à Paris. Les étudiants à l ENST ont cours pendant 90 minutes ; les Américaines seulement 50 minutes. Pour avoir un maximum de temps ensemble, les Français devaient commencer 15 minutes plus tôt, au moment même où leurs cours précédents 3 Sharon P. Johnson et Kathryn English, "Images, Myths, Realities Across Cultures" (The French Review 76.3 (2003): ). 4 Les «culture packages» sont inspirés du «Cities Project» dans lequel Benenson a participé en Coordonné par Andrew Hess à New York University, des groupes d élèves en cinq villes (NY, Paris, Washington, Trondheim en Norvège, et Hong Kong) se sont envoyé des paquets postaux contenant des cartes des villes concernées, des cartes postales, des journaux, des cassettes (vidéo et audio) et d autres souvenirs.

5 finissaient, ou bien les Américaines devaient manquer le cours qui suivait. C était grâce aux bonnes volontés de nos collègues espagnoles et allemandes de l ENST que les élèves ont pu quitter leurs cours un peu à l avance pour commencer les dialogues avec les Américaines à l heure. L autre question que nous avions soulevée était la fréquence de cours et de travail. Les Américaines avaient trois séances par semaine, les Français qu une seule séance. Les Américaines, de même, entreprenaient plus de recherches et de lectures et étaient plus actives lors des forums que les Français. Cependant, les Français étaient ensemble en classe depuis octobre et avait déjà un sens du groupe, tandis que les Américaines, les Smithies, commençaient seulement leur semestre en janvier directement avec notre projet. En novembre et décembre, les Parisiens ont fait la connaissance de Candace, le professeur américain, d abord lors d une conférence par webcam dans la salle de cours, et ensuite lors d une visioconférence. Les élèves étaient prêts pour que le projet commence, avec une première séance de visioconférence consacrée aux introductions. What struck me the most during the first videoconferences was the quality of the video. We could speak with our Smithies as if they were in front of us for real. (participant français) Chaque école a des salles de visioconférence et du soutien technique qu elles mettaient à notre disposition. Chaque fois on a pu enregistrer sur vidéocassette VHS le déroulement de la visioconférence, ce qui est essentiel pour un débriefing rigoureux. About the real video-conferences, I mean the big, the real ones... they are great because we can see the whole class and we can discuss a lot of things, and every one can interrupt. But as far as I am concerned I don't often intervene because I am a bit shy and intimidated by them, and I think this is true for others too. Anyway it enables the teachers to see where the project is going, and to make things clear, like making groups and so on. It is always entertaining, it changes from other classes. (participant français) Les échanges par webcam, tels que nous les avons organisés, ne sont devenus possibles techniquement que récemment, grâce aux services gratuits comme MSN Messenger, ichat d Apple et AOL instant Messenger et l accès généralisé à l Internet haut-débit qui permettent à tout internaute muni d une webcam de communiquer «face à face» avec un autre internaute, son et image à l appui. Nos parcs informatiques étant «mixtes» de chaque côté, nous avons

6 utilisé trois PCs avec MSN Messenger et des Mac avec ichat. Les élèves ont échangé leurs log-ins afin de communiquer en dehors des cours et continuer les discussions par IM en texte chat, ou par webcam, avec audio et vidéo. Les premières semaines des conférences par webcam étaient dédiées aux discussions des «cadeaux-images», puis aux recherches sur un thème choisi par chaque groupe. La deuxième visioconférence avec les deux classes permettait aux groupes de partager leurs découvertes avec l ensemble des élèves. After a few webcamconferences during which we worked on a common theme (for us political satire), we can see now the girls from Smith as friends, as if they were just American students here in Telecom Paris. The cultural gap has decreased a lot and very quickly. We speak less and less as exchange students in a class, more and more as friends who want to know the most about the other. We began to understand the way they see the American culture, politics, the Smith College, life... and they understand probably also better our way of thinking. It's a great experience to discover America from inside, without being there. (participant français) La troisième visioconférence avait pour but l ouverture des «culture packages», les envois postaux, et la quatrième pour la dernière séance du projet avec des surprises ludiques préparées des deux côtés. Le débriefing des visioconférences était possible du côté américain lors des prochaines séances de cours ; pour les Français, cela avait lieu aussitôt que les Américaines étaient parties pour leurs cours suivants. Notons que malgré un horaire de vendredi en fin d après-midi, les étudiants français restaient systématiquement plus longtemps que nécessaire en cours (la première rencontre avec Ms Walton par webcam avait prolongé le cours d une bonne heure). Du côté américain, Ms Walton devait partir pour un autre cours, mais à chaque fois un bon tiers de ses étudiantes restaient entre 30 et 60 minutes de plus que prévu. C était impressionnant de voir comment, une fois leur professeur parti, les étudiantes s appropriaient la technologie et se sont rapidement trouvées à l aise pour gérer la visioconférence. Entre les grandes visioconférences, une série de conférences par webcam a eu lieu. Des thèmes de discussion étaient proposés : les résultats des questionnaires, les «cadeaux images», les films du cours, des mini-projets de recherches, les paquets culturels À mi-chemin pendant le projet nous avons changé la composition des petits groupes afin que les élèves aient pu mieux connaître un plus grand nombre d étudiants et créer de nouveaux liens.

7 Les conférences par webcam ont permis aussi aux deux enseignants de se réunir régulièrement, et des webcams étaient prêtées aux étudiants en dehors des cours pour faciliter des contacts entre des groupes en «off». Les élèves ont entrepris spontanément plusieurs «extensions» non prévues du projet : chaque séance était documentée par des photos numériques et une vidéo, et un étudiant a proposé de prendre en charge la mise sur le web des photos et un autre le montage des enregistrements vidéo. De plus, certains étudiants ont organisé une rencontre cet été à NY, et un autre se trouvait désigné comme reporter sur le festival de Cannes pour le journal de l université américaine. Comme tout projet avant-gardiste de la technologie, («the bleeding edg»), on a dû faire face à certaines difficultés technologiques : trouver les meilleures techniques, subir des problèmes de «pare-feux» («network firewalls»), tester la qualité du son ou de l image. On a eu la chance que tout ait fonctionné, à l exception d une conférence webcam victime d un changement radical des pare-feux sur les réseaux où la vidéo et l audio ne passaient plus. Les étudiants ont pu finir en utilisant des textes chats, ce qui les a poussés à se donner rendez-vous en dehors du cours pour se parler. Fortunately, Eric and I managed to chat with our group the following Saturday. We showed them Eric's room and the sundown in Paris thanks to the Webcam that James lent us. We spoke of what we did for the weekend during more than an hour, which was quite funny. (participant français)

8 L utilisation des deux langues était un but pour tout le monde les Américaines suivaient un cours de français, les Français un cours d anglais. Les groupes choisissaient un «time-keeper» qui annonçait les tranches de 10 minutes pour chaque langue. Cette règle était plus ou moins respectée suivant le groupe. À chaque séance de visioconférence, on a invité un observateur qui a fait des remarques. Cette expérience a été surprenante et agréable. Surprenante parce que la lourde technique était évidemment présente, mais je suis arrivée à l oublier [ ] elle était à notre disposition pour mener à bien une très agréable expérience de communication entre Candace à Smith College et nous à l ENST. La suite, je pense, sera encore plus performante et motivante pour continuer cette forme de communication et stimuler l apprentissage de l anglais. (collègue de l ENST) Sur les forums web utilisés et dans les statistiques du cours, on constate que certains élèves ont accédé aux forums plus de cinq mille fois ( «hits» ou requêtes de pages) mais ça ne dit pas tout. Les élèves ont écrit des carnets de bords et ont rempli à la fin du projet un questionnaire de plusieurs pages. Dans le bilan qui suit, nous vous donnons des indications sur l utilisation des langues, sur la manière dont les apprenants s entraidaient en langues, comment ils ont intégré le texte-chat à leurs conférences par webcam, quels aspects du projet leur ont plu, si et comment ils ont vécu un projet «off». Enfin, avant de parler des résultats, il faut souligner le soutien actif des techniciens de réseau et de micro-informatique des deux côtés, sans lesquels un projet comme celui-ci n aurait pas été possible. Le passage de vidéo et audio sur l Internet n est pas toujours compatible avec un réseau extrêmement sécurisé ; de nombreux tests étaient nécessaires pour trouver les paramètres idéaux. 4. Les résultats The nicest thing I will remember from this project was laughing with the French students. It was really nice to be able to get jokes across the language barrier and feel comfortable enough to have a good time. (participante américaine) L évaluation de notre projet, actuellement en cours, est basée sur : les observations des enseignants ; les observations orales et écrites, entre autres dans les carnets de bords des étudiants ;

9 les remarques des «observateurs» après les séances de visioconférence (les collègues étaient présents pour nous aider à évaluer et analyser avec un œil objectif ce qui s est passé) ; l analyse des documents photo et vidéo (entre autres des enregistrements intégraux des visioconférences) ; des questionnaires de six pages remplis par les étudiants en fin de projet. Après une analyse statistique des questionnaires remplis par les participants, les premières conclusions suivantes sont ressorties : Sans exception, les élèves étaient ravis d'avoir participé au projet et, pour 44% des élèves, le cours a même dépassé leurs attentes. I ve been made aware of some of the stereotypes that exist both in the U.S. and in France and I feel like our classes really worked together to try and dispel some of them. (participante américaine) I have the impression to have seen the American culture from inside, what is very different from reading a book about the American culture. I learned to have a nuanced point of view about what American culture is and what it is not. (participant français) Quels buts les élèves se fixaient-ils pour le cours? 81% des élèves s'intéressaient à mieux connaître une autre culture, grâce au projet. 62% des élèves trouvaient que l'aspect le plus important du projet était l'occasion de travailler la compréhension orale. 37% s'attendaient à y trouver de nouveaux amis. 6% cherchaient à apprendre à utiliser de la nouvelle technologie pour communiquer. Ce dernier chiffre est particulièrement intéressant par rapport à l'expérience technologique représentée par le groupe d'élèves. Presque 44% des élèves avaient déjà utilisé cette technologie (webcams et chats) durant leur temps libre, mais aucun élève n'avait jamais utilisé une webcam dans une salle de classe auparavant. Seulement une personne avait déjà assisté à une visioconférence auparavant (au lycée). 69% des élèves des deux côtés de l'océan pensaient que la connaissance de cette technologie leur servirait dans leurs avenirs professionnels.

10 En fait, dès qu'ils s'habituaient aux conférences, les élèves expérimentaient simultanément d'autres possibilités; 100% des participants au projet utilisaient l'option «text chat» pour expliquer un mot de vocabulaire, pour donner un lien web, ou bien pour communiquer quand la webcam ne marchait pas. Les deux formats visioconférences et conférences par webcam offraient des fonctions différentes, mais étaient tous les deux appréciés. Tandis que les conférences par webcam étaient plus «personnelles» comme dit une Smithie, «c'était lors de mes conférences par webcam où j'ai rencontré de vrais amis» les visioconférences facilitaient les projets culturels (e.g., le paquet postal) et l'échange d'idées discutées durant les conférences par webcam «I was really impressed by the technique and how incredibly well it worked (mostly the great videoconferences)» (participant français). Pendant les séances par webcam, presque 100% des élèves préféraient les discussions libres aux sujets imposés ou suggérés. La formation différente des deux groupes (l'ingénierie vs «liberal arts») influait d'une façon positive sur une petite minorité (12.5%) du groupe. Comme le dit une Smithie : «I was psyched [«psyched» = très heureux] about it. I am a computer science major, and it was fun talking to other people in a different country who were in a similar field». Les élèves de l'enst étaient du même avis : «It was rather a good point since we could talk about many different things» ou bien «I really enjoyed chatting with people having a more "artistic" point of view about life, it undoubtedly enriched the exchange!» Malgré leurs formations différentes, les élèves trouvaient un point commun l apprentissage d une langue cible. En se servant des technologies disponibles, ils s entraidaient en vue d améliorer leur connaissance du vocabulaire et des cultures dans les deux langues, en maîtrisant un emploi de temps linguistique particulier. 37% des élèves alternaient entre l anglais et le français en regardant bien l horloge pour équilibrer la durée des conversations dans chaque langue. 50% des élèves ont commencé les séances en regardant l horloge, mais en fin de compte, ont parlé spontanément n importe laquelle des deux langues. Une autre grande partie des élèves alternait le passage d une langue à l autre sans y prêter attention. Certains groupes d élèves s entendaient si bien qu ils continuaient leurs discussions en dehors des cours lors des séances «off». 56% des élèves communiquaient par chat-texte assez souvent, 38% par courrier électronique, et 38% par webcam en dehors des cours. 31% prenaient contact avec leurs amis une fois par semaine, et un étudiant réussissait à communiquer plusieurs fois par semaine en dehors des cours. What surprised you the most?

11 The fact that we could clearly see and hear each other using the Internet, and all the consequences it had over simple text exchange. (participant français) The most unexpected aspect of the project was how fun it was, how much I enjoyed class and couldn t wait to go to class when there were web cam conferences or videoconferences. (participante américaine) Conclusion et? Puisque le succès de ce cours dépendait complètement de la participation et de l investissement personnel de tous les étudiants de chaque côté de l Atlantique, on tient à les remercier pour leur enthousiasme et énergie, qui ont aidé à mener le projet à bien. Il nous paraît juste que ce soit eux qui aient le mot de la fin : En fait, nous, les jeunes de chaque côté de l Atlantique, sommes beaucoup moins différents les uns aux autres. Ce sont seulement des détails intéressants mais ce qui est la plus importante, c est l amitié. Et c est ça que nous avons gagné à travers ce cours. C est un lien qu il vaut la peine de créer! Bravo, Cultural Connections! (participante américaine) The best aspect of the project was really getting to know people around our own age who are from a different country. This type of exchange doesn t happen every day and it was a really great opportunity to learn about a foreign culture from someone whose life is very similar, but yet so different from my own. (participante américaine) I wanted to say that I had a really great time in this class! I think it has been one of those experiences I will be telling my grandchildren about. ) (participante américaine) En tenant compte des maintes expériences de ce premier semestre de Cross-Cultural Connections: Smith-ENST, nous attendons avec impatience CCC #2, qui débutera en octobre avec un nouveau groupe d élèves de l ENST et de Smith. Remerciements Nous aimerions particulièrement remercier les équipes de soutien technique des deux côtés de l Atlantique : Joanne Cannon Carlson, Nickie Michaud et Jeff Heath de Smith College, et Michel Bouton, Yves Meugniot, Michel Desnoues et Pierre Beyssac de l ENST. Sans leur appui et assistance, un projet comme ceci n aurait pas été possible. Nous tenons aussi à faire mention de l appui que nous avons reçu de nos départements respectifs, aussi bien de la part de nos chefs du département que de nos collègues qui ont fait sortir leurs élèves de leur cours plus tôt, ou qui nous ont carrément permis d utiliser leur ordinateur et leur bureau pour les conférences par webcam, ainsi que ceux qui ont consenti d être des observateurs pour les

12 séances de groupe. Un grand merci surtout à Nazha Essakkaki pour son travail précieux de relecture et de correction.

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past!

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! > Le passé composé le passé composé C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! «Je suis vieux maintenant, et ma femme est vieille aussi. Nous n'avons pas eu d'enfants.

Plus en détail

Utiliser une WebCam. Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces

Utiliser une WebCam. Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Utiliser une WebCam Auteur : François CHAUSSON Date : 8 février 2008 Référence : utiliser une WebCam.doc Préambule Voici quelques informations utiles

Plus en détail

Dans une agence de location immobilière...

Dans une agence de location immobilière... > Dans une agence de location immobilière... In a property rental agency... dans, pour et depuis vocabulaire: «une location» et «une situation» Si vous voulez séjourner à Lyon, vous pouvez louer un appartement.

Plus en détail

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns. 1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.! Marie t invite au théâtre?!! Oui, elle m invite au théâtre.! Elle te parle au téléphone?!! Oui, elle me parle au téléphone.! Le prof vous regarde?!!!

Plus en détail

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT MODERN LANGUAGES DEPARTMENT Common Assessment Task 3 YEAR 9 Je m appelle Ma classe Mark 20 10 19 22 16 13 Total Effort Instructions For this extended piece of homework, you are going to learn and write

Plus en détail

THE JOHN LYON SCHOOL. MODERN LANGUAGES DEPARTMENT 13+ ENTRANCE EXAMINATION January 2011

THE JOHN LYON SCHOOL. MODERN LANGUAGES DEPARTMENT 13+ ENTRANCE EXAMINATION January 2011 THE JOHN LYON SCHOOL MODERN LANGUAGES DEPARTMENT 13+ ENTRANCE EXAMINATION January 2011 Section 1: Reading (20 mins) Section 2: Writing (25 mins) Important: Answer all the questions on the question paper

Plus en détail

Tammy: Something exceptional happened today. I met somebody legendary. Tex: Qui as-tu rencontré? Tex: Who did you meet?

Tammy: Something exceptional happened today. I met somebody legendary. Tex: Qui as-tu rencontré? Tex: Who did you meet? page: pro10 1. quelqu'un, quelque chose 2. chacun vs. aucun 3. more indefinite pronouns A pronoun replaces a noun which has been mentioned or is obvious from context. An indefinite pronoun refers to people

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

If you understand the roles nouns (and their accompanying baggage) play in a sentence...

If you understand the roles nouns (and their accompanying baggage) play in a sentence... If you understand the roles nouns (and their accompanying baggage) play in a sentence...... you can use pronouns with ease (words like lui, leur, le/la/les, eux and elles)...... understand complicated

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

Tex: The book of which I'm the author is an historical novel.

Tex: The book of which I'm the author is an historical novel. page: pror3 1. dont, où, lequel 2. ce dont, ce + preposition + quoi A relative pronoun introduces a clause that explains or describes a previously mentioned noun. In instances where the relative pronoun

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE

ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE JUIN 2015 BRINGING THE HUMAN TOUCH TO TECHNOLOGY 2015 SERIAL QUI SUIS-JE? ESTELLE USER EXPERIENCE DESIGNER BUSINESS ANALYST BRINGING THE HUMAN TOUCH TO TECHNOLOGY SERIAL.CH 2

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION : 2015 Feuille 1/7 SUJET DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES Epreuve de Langue Vivante Etrangère : ANGLAIS SESSION 2015 Durée : 1 h 30 Coefficient : 1 Ce sujet comporte

Plus en détail

PRESENT SIMPLE PRESENT PROGRESSIF

PRESENT SIMPLE PRESENT PROGRESSIF PRESENT SIMPLE PRESENT PROGRESSIF 1 Exercice 1 : Conjuguez les verbes suivants au présent simple et au Verbe Pronom Présent simple Présent Progressif Exemple : To fall They fall They are falling To think

Plus en détail

France with an OIB. Updated January 2014

France with an OIB. Updated January 2014 France with an OIB Updated January 2014 The French system May appear complicated Not too expensive Good opportunities if you look carefully 2 European harmonisation of higher education - LMD system Licence

Plus en détail

ANGLAIS PROFESSIONNEL DE L ENTREPRISE

ANGLAIS PROFESSIONNEL DE L ENTREPRISE P R O G R A M M E DE F O R M A T I O N P R O F E S S I O N N E L L E ANGLAIS PROFESSIONNEL DE L ENTREPRISE NIVEAU ELEMENTAIRE (A1) PUBLIC VISE PREREQUIS DUREE Tout public désirant apprendre les bases d

Plus en détail

How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max

How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max Note : you need to run all those steps as an administrator or somebody having admin rights on the system. (most of the time root, or using

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

Module Title: French 4

Module Title: French 4 CORK INSTITUTE OF TECHNOLOGY INSTITIÚID TEICNEOLAÍOCHTA CHORCAÍ Semester 2 Examinations 2010 Module Title: French 4 Module Code: LANG 6020 School: Business Programme Title: Bachelor of Business Stage 2

Plus en détail

13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING

13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING ST GEORGE S COLLEGE LANGUAGES DEPARTMENT 13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING The examination is separated into two sections. You have this answer booklet with the questions for the

Plus en détail

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 (slide 1) Mr President, Reporting and exchange of information have always been a cornerstone of the

Plus en détail

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire This application form may be submitted by email at candidater.peass@egerabat.com or sent by mail to the

Plus en détail

part de mon expérience.

part de mon expérience. Viviane JEAN, professeur d anglais TZR (2009) Niveau: A2/A2+ Programme: 4 ème Activité langagière: Production Orale en Interaction Scénario: Je discute avec un camarade de ses projets de vacances et lui

Plus en détail

HELLO KIDS. Learn English with Charlie, Lily, Max & Fiona GUIDE PÉDAGOGIQUE

HELLO KIDS. Learn English with Charlie, Lily, Max & Fiona GUIDE PÉDAGOGIQUE HELLO KIDS Learn English with Charlie, Lily, Max & Fiona GUIDE PÉDAGOGIQUE Stacey Wilson-McMahon Enseignante à l'école Américaine de Paris Brigitte Cojean-Pointeau Maître formateur et conseillère pédagogique

Plus en détail

Deadline(s): Assignment: in week 8 of block C Exam: in week 7 (oral exam) and in the exam week (written exam) of block D

Deadline(s): Assignment: in week 8 of block C Exam: in week 7 (oral exam) and in the exam week (written exam) of block D ICM STUDENT MANUAL French 2 JIC-FRE2.2V-12 Module Change Management and Media Research Study Year 2 1. Course overview Books: Français.com, niveau intermédiaire, livre d élève+ dvd- rom, 2ième édition,

Plus en détail

The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles

The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles 03/06/13 WHAT? QUOI? Subject Sujet The assessment of professional/vocational skills (3 hours) Bilan de compétences

Plus en détail

Cette Leçon va remplir ces attentes spécifiques du curriculum :

Cette Leçon va remplir ces attentes spécifiques du curriculum : Dev4Plan1 Le Plan De Leçon 1. Information : Course : Français Cadre Niveau : Septième Année Unité : Mes Relations Interpersonnelles Thème du Leçon : Les Adjectifs Descriptifs Date : Temps : 55 minutes

Plus en détail

THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS

THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS OPPA investigated in March 2013 its members, in order to design a clear picture of the traffic on all devices, browsers and apps. One year later

Plus en détail

CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF

CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF ==> Download: CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF - Are you searching for Cest Pour Mieux Placer Mes Books? Now, you will be happy that at this

Plus en détail

CETTE FOIS CEST DIFFERENT PDF

CETTE FOIS CEST DIFFERENT PDF CETTE FOIS CEST DIFFERENT PDF ==> Download: CETTE FOIS CEST DIFFERENT PDF CETTE FOIS CEST DIFFERENT PDF - Are you searching for Cette Fois Cest Different Books? Now, you will be happy that at this time

Plus en détail

Question from Gabriel Bernardino (Session I)

Question from Gabriel Bernardino (Session I) /06/204 Question from Gabriel Bernardino (Session I) Do you believe that harmonised EU regulation will indeed lead to less national regulatory details? Croyez-vous que l harmonisation des lois européennes

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE 1 Objectifs de l étude Comprendre l impact des réseaux sociaux externes ( Facebook, LinkedIn,

Plus en détail

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction.

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction. AccessLearn Community Group: Introductory Survey Introduction The W3C Accessible Online Learning Community Group (aka AccessLearn) is a place to discuss issues relating to accessibility and online learning,

Plus en détail

Extension Program 2014-15 VACANCES SCOLAIRES Maternelles/Primaires et Collège/Lycées AMERICAN SCHOOL OF PARIS. Founded 1946. Text

Extension Program 2014-15 VACANCES SCOLAIRES Maternelles/Primaires et Collège/Lycées AMERICAN SCHOOL OF PARIS. Founded 1946. Text AMERICAN SCHOOL OF PARIS Extension Program 2014-15 Founded 1946 Text 1 Inscriptions et règlements doivent se faire en ligne via notre site internet. Votre choix d activité établi (pour le secondaire uniquement).

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

RENÉ CHARBONNEAU. 131,Bourget Montréal QC Canada H4C 2M1 514-946 - 4885 r e n. c h a r b o n n e a u @ s y m p a t i c o. c a

RENÉ CHARBONNEAU. 131,Bourget Montréal QC Canada H4C 2M1 514-946 - 4885 r e n. c h a r b o n n e a u @ s y m p a t i c o. c a RENÉ CHARBONNEAU C o n s u l t a t i o n e t f o r m a t i o n C o n s u l t i n g a n d T r a i n i n g 131,Bourget Montréal QC Canada H4C 2M1 514-946 - 4885 r e n. c h a r b o n n e a u @ s y m p a t

Plus en détail

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr)

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) Doc.No. : EUM/OPS/TEN/13/706466 Issue : v3 Date : 7 May 2014 WBS : EUMETSAT Eumetsat-Allee 1, D-64295 Darmstadt, Germany Tel: +49 6151 807-7 Fax: +49

Plus en détail

Fiche d Inscription / Entry Form

Fiche d Inscription / Entry Form Fiche d Inscription / Entry Form (A renvoyer avant le 15 octobre 2014 Deadline octobrer 15th 2014) Film Institutionnel / Corporate Film Film Marketing Produit / Marketing Product film Film Communication

Plus en détail

Women s State of the Media Democracy 2012 L observatoire international des usages et interactions des médias

Women s State of the Media Democracy 2012 L observatoire international des usages et interactions des médias Women s State of the Media Democracy 2012 L observatoire international des usages et interactions des médias Women s Forum - Deauville - Octobre 2012 Présentation de l étude Women s State of the Media

Plus en détail

Dis où ces gens vont d après les images / Tell where these people are going based on the pictures.

Dis où ces gens vont d après les images / Tell where these people are going based on the pictures. CHAPITRE 9 ALLONS EN VILLE! Prépare toi pour l examen Dis où ces gens vont d après les images / Tell where these people are going based on the pictures. 1. Phillipe et moi allons à la poste. 2. Tu vas

Plus en détail

Les temps du présent : simple - présent en ING - present perfect

Les temps du présent : simple - présent en ING - present perfect L1 S2 GRAMMAIRE V. Requeno Les temps du présent : simple - présent en ING - present perfect I- Présent simple 1) Valeur générique - Situation indéterminée ou vérité permanente Ex. The English drink tea

Plus en détail

Media Pack. À propos de nous. Statistiques par mois. Pourquoi préférer IT Job Board? Références

Media Pack. À propos de nous. Statistiques par mois. Pourquoi préférer IT Job Board? Références Media Pack À propos de nous IT Job Board a été créé en 2002 en Angleterre et est devenu l un des grands spécialistes dans la recherche et la sélection de personnel IT en Europe. Avec en moyenne un peu

Plus en détail

Des modules d'apprentissage dans différents langages pour les non -voyants et mal voyants

Des modules d'apprentissage dans différents langages pour les non -voyants et mal voyants Des modules d'apprentissage dans différents langages pour les non -voyants et mal voyants 2009-1-TR1-LEO05-08643 1 Information sur le projet Des modules d'apprentissage dans différents langages pour les

Plus en détail

Miroir de presse. International Recruitment Forum 9-10 mars 2015

Miroir de presse. International Recruitment Forum 9-10 mars 2015 Miroir de presse International Recruitment Forum 9-10 mars 2015 Contenu 1. L Agefi, 9'510 ex., 02.03.2015 2. Market, online, 12.3.2015 3. Studyrama, online, 13.3.2015 4. Venture Magazine, online, 15.3.2015

Plus en détail

Contents National 4 French Reading; Context: Employability

Contents National 4 French Reading; Context: Employability Contents National 4 French Reading; Context: Employability (questions extracted from General past papers) Question Topic Jobs (Philippe Fournet, lorry driver ) Page(s) Jobs (Alex, chef) 3 3 Work & Cvs

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION : 2014 Feuille 1/7 SUJET DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES Epreuve de Langue Vivante Etrangère : ANGLAIS SESSION 2014 Durée : 1 h 30 Coefficient : 1 Ce sujet comporte

Plus en détail

MODULES DE COURS BILINGUES EN GESTION DE COOPÉRATIVES

MODULES DE COURS BILINGUES EN GESTION DE COOPÉRATIVES MODULES DE COURS BILINGUES EN GESTION DE COOPÉRATIVES Claude-André Guillotte Directeur, IRECUS Université de Sherbrooke Claude-Andre.Guillotte@USherbrooke.ca Karen Miner Directrice générale Co-operative

Plus en détail

FRENCH AP Language and Culture SUMMER ASSIGNMENT

FRENCH AP Language and Culture SUMMER ASSIGNMENT FRENCH AP Language and Culture SUMMER ASSIGNMENT Je suis contente de savoir que vous avez choisi de continuer avec vos études du français l année qui vient!! Le but (goal) cet été est de ne pas perdre

Plus en détail

lundi 3 août 2009 Choose your language What is Document Connection for Mac? Communautés Numériques L informatique à la portée du Grand Public

lundi 3 août 2009 Choose your language What is Document Connection for Mac? Communautés Numériques L informatique à la portée du Grand Public Communautés Numériques L informatique à la portée du Grand Public Initiation et perfectionnement à l utilisation de la micro-informatique Microsoft Document Connection pour Mac. Microsoft Document Connection

Plus en détail

PANKA. PORTFOLIO Karina Pannhasith. Karina Pannhasith. URBANIA Ipad Magazine School Project 2012 Photoshop Illustrator Dreamweaver Hype - HTML5

PANKA. PORTFOLIO Karina Pannhasith. Karina Pannhasith. URBANIA Ipad Magazine School Project 2012 Photoshop Illustrator Dreamweaver Hype - HTML5 PORTFOLIO PANKA Web Designer URBANIA Ipad Magazine School Project 2012 Photoshop Illustrator Dreamweaver Hype - HTML5 MASSIMO VIGNELLI The life of a designer is a life of fight : fight against the ugliness.

Plus en détail

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE Nom de l entreprise Votre nom Date VALEUR PRINCIPALES/CROYANCES (Devrait/Devrait pas) RAISON (Pourquoi) OBJECTIFS (- AN) (Où) BUT ( AN) (Quoi)

Plus en détail

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la MS Project 1- Créer un nouveau projet définir la date du déclenchement (début) ou de la fin : File New 2- Définir les détails du projet : File Properties (permet aussi de voir les détails : coûts, suivi,

Plus en détail

PHOTO ROYAUME DE BELGIQUE /KINDOM OF BELGIUM /KONINKRIJK BELGIE. Données personnelles / personal data

PHOTO ROYAUME DE BELGIQUE /KINDOM OF BELGIUM /KONINKRIJK BELGIE. Données personnelles / personal data 1 ROYAUME DE BELGIQUE /KINDOM OF BELGIUM /KONINKRIJK BELGIE Service Public Fédéral Affaires Etrangères, Commerce et Coopération au développement Federal Public Service Foreign Affairs, External Trade and

Plus en détail

TABLE OF CONTENT / TABLE DES MATIERES

TABLE OF CONTENT / TABLE DES MATIERES TRRAACE : La Lettre Electronique de TRRAACE TRRAACE Electronic Newsletter N HS 26/02/ 2005 TOUTES LES RESSOURCES POUR LES RADIOS AFRICAINES ASSOCIATIVES COMMUNAUTAIRES ET EDUCATIVES TRACKING RESOURCES

Plus en détail

THE SUBJUNCTIVE MOOD. Twenty-nineth lesson Vingt-neuvième leçon

THE SUBJUNCTIVE MOOD. Twenty-nineth lesson Vingt-neuvième leçon THE SUBJUNCTIVE MOOD Twenty-nineth lesson Vingt-neuvième leçon SOMMAIRE 1) Definition 2) Uses 2.1) Common expressions of doubt 2.2) Common expressions of necessity 2.3) Common expressions of desirability

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

How to Login to Career Page

How to Login to Career Page How to Login to Career Page BASF Canada July 2013 To view this instruction manual in French, please scroll down to page 16 1 Job Postings How to Login/Create your Profile/Sign Up for Job Posting Notifications

Plus en détail

Le Présent: The Present Tense (Associated with Chapitre 1)

Le Présent: The Present Tense (Associated with Chapitre 1) Le Présent: The Present Tense (Associated with Chapitre 1) The present tense describes: current actions and situations, e.g. J écoute le prof: I listen/i am listening to the teacher. habitual actions,

Plus en détail

Communication Master AgroFood Chain

Communication Master AgroFood Chain Département Formation et Vie Etudiante Service inter-universitaire de Pédagogie BONUS QUALITE FORMATION 2010 Communication Master AgroFood Chain N DFVE-BD6-2010-10-1 Auteur du document Christian CHERVIN

Plus en détail

Formations en langues 2014-2015

Formations en langues 2014-2015 Formations en langues 2014-2015 Apprenez les réflexes de la communication comme un natif! Communiquer spontanément INTERNATIONAL LABORATORY OF RESEARCH AND EDUCATIONAL INNOVATION FOR LINGUISTIC AND ECONOMIC

Plus en détail

Lycée Français de Hong Kong French International School

Lycée Français de Hong Kong French International School Lycée Français de Hong Kong French International School Présentation de la Filière Bilingue Collège, 11 mai 2010 Collège Bilingual Stream Presentation, May 11th 2010 Contenu de la Présentation/ Contents

Plus en détail

IT-Call - formation intégrée pour l'employabilité des personnes handicapées efficace en tant que représentants Call Center

IT-Call - formation intégrée pour l'employabilité des personnes handicapées efficace en tant que représentants Call Center IT-Call - formation intégrée pour l'employabilité des personnes handicapées efficace en tant que représentants Call Center 2008-1-TR1-LEO04-02465 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: IT-Call

Plus en détail

English version ***La version française suit***

English version ***La version française suit*** 1 of 5 4/26/2013 4:26 PM Subject: CRA/ARC- Reminder - Tuesday, April 30, 2013 is the deadline to file your 2012 income tax and benefit return and pay any / Rappel - Vous avez jusqu'au 30 avril 2013 pour

Plus en détail

Lutz Jansen Conseiller d entreprise BDU (association fédérale de conseillers d'entreprise allemands)

Lutz Jansen Conseiller d entreprise BDU (association fédérale de conseillers d'entreprise allemands) Lutz Jansen Conseiller d entreprise BDU (association fédérale de conseillers d'entreprise allemands) Ingénieur diplômé économique / université technique de Darmstadt (D), M.B.A. Langues: anglais, espagnol,

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

New Technology at School

New Technology at School Séquence 7 Public cible 4 e / Écouter, Parler (EOC) : A2 New Technology at School Alors que l on assiste à l avènement des technologies modernes en termes de vie pratique et de distractions, le personnel

Plus en détail

INDUSTRIAL PC 13/11/2007 19/11/2007. Nouveau PC Industriel sur Imprimantes RIP4

INDUSTRIAL PC 13/11/2007 19/11/2007. Nouveau PC Industriel sur Imprimantes RIP4 Technical Service Bulletin FILE CONTROL CREATED DATE MODIFIED DATE FOLDER INDUSTRIAL PC 13/11/2007 19/11/2007 662-02-27011B Nouveau PC Industriel sur Imprimantes RIP4 English version follows. Objet du

Plus en détail

Catalogue de Formation

Catalogue de Formation SARL INSTITUT FRANÇAIS DE LANGUES ET DE SERVICES ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT PRIVE CREE EN 1992 Catalogue de Formation vous propose des formations adaptées à vos besoins et à vos attentes Particuliers,

Plus en détail

Stylo Espion MODE D EMPLOI FR/EN REF : INOPEN2207

Stylo Espion MODE D EMPLOI FR/EN REF : INOPEN2207 Stylo Espion MODE D EMPLOI FR/EN REF : INOPEN2207 Model: INOPEN2207 Lisez les instructions avant d utiliser le produit et gardez le comme future référence. Read the instructions before using the product

Plus en détail

Quel temps fait-il chez toi?

Quel temps fait-il chez toi? Quel temps fait-il chez toi? -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Teacher s note: We have prepared a teaching

Plus en détail

Interactive Video Conference Based Culinary Competence Development

Interactive Video Conference Based Culinary Competence Development 20081NL1LEO0500485 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Résumé: Interactive Video Conference Based Culinary Competence Development Interactive

Plus en détail

Revision time. 1. I m cooking. 4. You re babysitting. 2. She s swimming. 5. They re working. 3. We re practising.

Revision time. 1. I m cooking. 4. You re babysitting. 2. She s swimming. 5. They re working. 3. We re practising. 1Lesson Souligne les noms au singulier en bleu, et les noms au pluriel en vert. Surligne be : en bleu au singulier et en vert au pluriel. Est-ce que tu l as correctement accordé avec le nom? Revision time

Plus en détail

Voir la carte ci-jointe. Pour ce qui est de la résolution je ne suis pas au courant. Peut-être est-ce Mary ou Carol-Ann qui la prépare?

Voir la carte ci-jointe. Pour ce qui est de la résolution je ne suis pas au courant. Peut-être est-ce Mary ou Carol-Ann qui la prépare? Aimée Roy From: Sent: To: Subject: Attachments: Mary McCuaig May-20-15 4:41 PM Aimee Roy Fw: Scouts- Fournier Block Map 54127 15 10 2012.pdf Resolutions (13) Sent from my BlackBerry

Plus en détail

Get Instant Access to ebook Cest Maintenant PDF at Our Huge Library CEST MAINTENANT PDF. ==> Download: CEST MAINTENANT PDF

Get Instant Access to ebook Cest Maintenant PDF at Our Huge Library CEST MAINTENANT PDF. ==> Download: CEST MAINTENANT PDF CEST MAINTENANT PDF ==> Download: CEST MAINTENANT PDF CEST MAINTENANT PDF - Are you searching for Cest Maintenant Books? Now, you will be happy that at this time Cest Maintenant PDF is available at our

Plus en détail

Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement

Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement et des réseaux Session 3 Big Data and IT in Transport: Applications, Implications, Limitations Jacques Ehrlich/IFSTTAR h/ifsttar

Plus en détail

accidents and repairs:

accidents and repairs: accidents and repairs: putting the pieces together accidents et réparations : réunir le tout nobody can repair your Toyota like Toyota Unfortunately, accidents do happen. And the best way to restore your

Plus en détail

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message.

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message. RÉSUMÉ Au cours des dernières années, l une des stratégies de communication marketing les plus populaires auprès des gestionnaires pour promouvoir des produits est sans contredit l utilisation du marketing

Plus en détail

Exemple PLS avec SAS

Exemple PLS avec SAS Exemple PLS avec SAS This example, from Umetrics (1995), demonstrates different ways to examine a PLS model. The data come from the field of drug discovery. New drugs are developed from chemicals that

Plus en détail

Gestion des prestations Volontaire

Gestion des prestations Volontaire Gestion des prestations Volontaire Qu estce que l Income Management (Gestion des prestations)? La gestion des prestations est un moyen de vous aider à gérer votre argent pour couvrir vos nécessités et

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

MANUEL MARKETING ET SURVIE PDF

MANUEL MARKETING ET SURVIE PDF MANUEL MARKETING ET SURVIE PDF ==> Download: MANUEL MARKETING ET SURVIE PDF MANUEL MARKETING ET SURVIE PDF - Are you searching for Manuel Marketing Et Survie Books? Now, you will be happy that at this

Plus en détail

Pablo Pernot - 2013 - Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 Unported License http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.

Pablo Pernot - 2013 - Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 Unported License http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3. Optimiser la valeur "Value Stream Mapping" "Root Causes Analysis" "A3 Report" http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/ 1/17 Lean Software Development, Mary Poppendieck Lean Thinking, Womack & Jones

Plus en détail

How to Deposit into Your PlayOLG Account

How to Deposit into Your PlayOLG Account How to Deposit into Your PlayOLG Account Option 1: Deposit with INTERAC Online Option 2: Deposit with a credit card Le texte français suit l'anglais. When you want to purchase lottery products or play

Plus en détail

BOSTON, Massachusetts

BOSTON, Massachusetts BOSTON, Massachusetts Fiche Technique 2013 Certificate et Associate Degree (Admission Bac et 17 ans minimum) Un programme d une année académique avec une remise à niveau d anglais, le passage du TOEFL

Plus en détail

ENGLISH WEDNESDAY SCHOOL ENTRY TEST ENROLMENT FORM 2015-2016

ENGLISH WEDNESDAY SCHOOL ENTRY TEST ENROLMENT FORM 2015-2016 CHECKLIST FOR APPLICATIONS Please read the following instructions carefully as we will not be able to deal with incomplete applications. Please check that you have included all items. You need to send

Plus en détail

Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation

Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation www.terresneuves.com Institut d Acclimatation et de Management interculturels Dans un

Plus en détail

TABLE DES MATIERES A OBJET PROCEDURE DE CONNEXION

TABLE DES MATIERES A OBJET PROCEDURE DE CONNEXION 1 12 rue Denis Papin 37300 JOUE LES TOURS Tel: 02.47.68.34.00 Fax: 02.47.68.35.48 www.herve consultants.net contacts@herve consultants.net TABLE DES MATIERES A Objet...1 B Les équipements et pré-requis...2

Plus en détail

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate.

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate. Stéphane Lefebvre CAE s Chief Financial Officer CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate Montreal, Canada, February 27, 2014 Monsieur le ministre Lebel, Mesdames et messieurs,

Plus en détail

ROYAUME DE BELGIQUE / KINGDOM OF BELGIUM / KONINKRIJK BELGIE

ROYAUME DE BELGIQUE / KINGDOM OF BELGIUM / KONINKRIJK BELGIE 1 ROYAUME DE BELGIQUE / KINGDOM OF BELGIUM / KONINKRIJK BELGIE Service Public Fédéral Affaires Etrangères, Commerce extérieur et Coopération au Développement Federal Public Service Foreign Affairs, External

Plus en détail

SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE

SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE www.integralvision.fr 28/04/12 1 LES SERVICES INTEGRAL VISION Cradle to Cradle «Avoir un impact positif» Déchet = nourriture Energie renouvelable Diversité

Plus en détail

DOCUMENTATION MODULE BLOCKCATEGORIESCUSTOM Module crée par Prestacrea - Version : 2.0

DOCUMENTATION MODULE BLOCKCATEGORIESCUSTOM Module crée par Prestacrea - Version : 2.0 DOCUMENTATION MODULE BLOCKCATEGORIESCUSTOM Module crée par Prestacrea - Version : 2.0 INDEX : DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 1. INSTALLATION... 2 2. CONFIGURATION... 2 3. LICENCE ET COPYRIGHT... 3 4. MISES

Plus en détail

OBJECT PRONOUNS. French III

OBJECT PRONOUNS. French III OBJECT PRONOUNS French III Les pronoms objets roulent!!! Complément d'objet direct (COD) SubjectS do the action, objects receive the action Direct objects are the people or things in a sentence which receive

Plus en détail

Créé par Goldfing & Pblabla Créé le 02/05/2006 09:49:00. Guide pour la déclaration d impôt

Créé par Goldfing & Pblabla Créé le 02/05/2006 09:49:00. Guide pour la déclaration d impôt Créé par Goldfing & Pblabla Créé le 02/05/2006 09:49:00 Guide pour la déclaration d impôt Disclaimer Le présent document ne se substitue, en aucun cas, aux notices que l'on trouve sur le site des impôts

Plus en détail

affichage en français Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society

affichage en français Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society LIONS VILLAGE of Greater Edmonton Society affichage en français Informations sur l'employeur Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society Secteur d'activité de l'employeur *: Développement

Plus en détail

calls.paris-neuroscience.fr Tutoriel pour Candidatures en ligne *** Online Applications Tutorial

calls.paris-neuroscience.fr Tutoriel pour Candidatures en ligne *** Online Applications Tutorial calls.paris-neuroscience.fr Tutoriel pour Candidatures en ligne Online Applications Tutorial 1/4 Pour postuler aux Appels d Offres de l ENP, vous devez aller sur la plateforme : calls.parisneuroscience.fr.

Plus en détail