Candace Skorupa Walton, professeur de français Smith College, Massachusetts, Etats-Unis, James Benenson, ingénieur d études en anglais ENST Paris

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Candace Skorupa Walton, professeur de français Smith College, Massachusetts, Etats-Unis, James Benenson, ingénieur d études en anglais ENST Paris"

Transcription

1 CROSS-CULTURAL CONNECTIONS UNE SALLE DE CLASSE SANS MURS webcams et visioconférences dans un projet d échanges bilingues interculturels entre deux groupes d élèves : ENST, Paris et Smith College, USA (janvier à mai 2004) Candace Skorupa Walton, professeur de français Smith College, Massachusetts, Etats-Unis, James Benenson, ingénieur d études en anglais ENST Paris Une pratique pédagogique - Cross-Cultural Connections Cette communication veut rendre compte d un projet d échanges linguistiques et interculturels mené entre janvier et mai 2004 par deux groupes d élèves, l un dans un cours d anglais avancé à l ENST Paris et l autre dans un cours de français avancé à Smith College, une université privée dans le Massachusetts. Diverses activités de sensibilisation culturelle ont été entreprises (des questionnaires, des forums web, des cadeaux d images, des paquets postaux «culturels», une comparaison de films), et pendant le projet, ces activités étaient ponctuées par une dizaine d échanges par visioconférence et par webcam, tantôt en grand groupe dans une salle de visioconférence, tantôt en petits groupes de 2 à 4 élèves par webcam. 1. Introduction Je trouve que c est beaucoup moins facile de stéréotyper un groupe dont on connaît personnellement des individus. Maintenant, quand j entendrai un stéréotype des Français, je penserai à Marie, et Eric, et Jérôme, et pas [à] un homme fumant dans un béret avec une baguette. (participante américaine) I learned that I could make friends without seeing them face-to-face in real life. (participant français) Tout le monde peut être d accord sur le «Pourquoi?» de notre projet. Nous comprenons tous que l apprentissage d une langue passe certes par, entre autres, la grammaire, la syntaxe, les

2 conjugaisons, les verbes irréguliers, le vocabulaire mais que ces éléments servent surtout à découvrir la ou les cultures des peuples qui parlent la langue cible. Aujourd hui, nous sommes également tous certains que nous ne pouvons pas vraiment parler une langue si nous ne comprenons pas les cultures de cette langue. C est bien pour ça qu à l ENST il existe un département de Langues et Cultures («cultures» au pluriel.) Mais comment apprendre et comprendre un pays et sa culture sans y aller, sans y séjourner? La littérature, les films, les médias certes ouvrent des portes vers la compréhension d une culture, mais tout est filtré par des sélections faites en amont et vu de loin. Nos élèves français sont souvent formés dans les prépas aux «colles» sur des articles de Time Magazine ou Newsweek. Souvent c est une préparation surtout en vue de réussir un concours. Cependant, les performances lors des concours ne sont pas toujours le reflet réel d une capacité de nos futurs ingénieurs et managers de pouvoir communiquer et travailler avec les Anglophones, certainement l un de nos objectifs. Comment donner un accès plus véridique à la culture d Amérique aujourd hui? Comment faciliter l apprentissage d une communication et expression orale réelle? Nous, professeurs des grandes écoles (certes native speakers ou presque), filtrons souvent malgré nous notre production orale envers nos apprenants, souvent en parlant un anglais tempéré par des années en tant que expat (en effet, une espèce de «franglais») : «Three years in a prepa, and then the concours now you re in a grande école I see.» Demain à New York ou à Londres, «Polytechnique» devient simplement «a poly or polytechnical», guère plus qu un LEP, et nos «high schools» prestigieuses, une source de malentendu classique : «Why are you so old if you re in high school?» Ces désirs d offrir à nos apprenants de l authenticité et la possibilité d une «véritable communication» sont souvent associés à des conditions assez privilégiées dans les Grandes Ecoles en France. Dans nos cours, nous avons des effectifs réduits et des élèves ayant déjà réussi leurs concours, ce qui nous permet souvent des programmes souples intégrant des projets innovateurs. Enseignants et élèves ont accès à de réelles possibilités techniques ordinateurs, réseaux haut débit, webcams, salles de visioconférence et, encore plus essentiel, parfois l appui technique nécessaire pour les utiliser. Notre projet a combiné nos désirs culturels et linguistiques avec nos possibilités techniques, mettant ainsi en place un projet permettant des échanges authentiques entre des étudiants français et américains. Dans la prochaine partie de cette communication, nous décrirons le projet entrepris entre les huit élèves ingénieurs de première année ici à l ENST Paris six

3 hommes et deux femmes et les dix étudiantes de Candace Walton à Smith College, «a small liberal-arts school» en Nouvelle Angleterre, au large de Boston dans le Massachusetts. Cette université privée américaine de «top niveau» a la spécificité de n avoir que des étudiantes uniquement des femmes un élément qui rendait l échange peut-être plus attirant pour nos futurs ingénieurs à l ENST. 2. Quoi : Cross-Cultural Connections J ai eu l impression que nous sommes restés très libres durant ce projet, c est à dire que l on ne sentait quasiment pas la présence de James et de Candace, et on avait donc l impression de pouvoir amener cet échange sur n importe quel sujet. (participant français) Cross-Cultural Connections : Smith-ENST est basé en partie sur des activités interculturelles de sensibilisation, des échanges par courriel et des forums web, déjà élaborés et expérimentés dans d autres projets. À partir de ces exemples, et avec l encouragement de leurs auteurs 1, nous avons souhaité aller plus loin en intégrant, grâce aux nouvelles technologies, des échanges hebdomadaires en temps réel et «face à face» soit en salle de visioconférence, soit en petits groupes de 2 à 4 élèves par webcam. Certaines de nos activités viennent directement du Cultura 2 créé par Gilberte Furstenberg de MIT à partir de 1997 avec des collègues à l INT-Evry, du Département de Langues et Humanités parmi lesquelles Katherine Maillet, Kathryn English, et Susan Fries. Comme dans le projet Cultura, nous avons fait remplir des questionnaires culturels des associations de mots, des réactions à des situations précises, des phrases à finir pour ensuite afficher les réponses sur des pages web et en susciter des discussions. Par exemple : «Finir la phrase : Un bon voisin est...». Toujours sur la base du projet Cultura, nos étudiants ont visionné et analysé deux films. Nous avons choisi «Cousins, cousines» dans sa version française d origine, et «Cousins», le remake américain. Au démarrage du projet, en suivant l exemple du projet IMRAC (Images, Myths, 1 Nous tenons particulièrement à remercier Gilberte Furstenberg du Massachusetts Institute of Technology (MIT ; Cambridge, MA, USA) pour ses conseils et l autorisation d utiliser son projet Cultura comme modèle et point de départ. 2 Projet Cultura de Gilberte Furstenberg [ ].

4 Realities Across Cultures) de Sharon Johnson 3 en Virginie, et Kathryn English à Paris, nous avons demandé aux élèves d offrir des «cadeaux images» à l autre classe une image «culturelle» choisie par chaque élève et postée sur notre site web avec une description personnelle. Les deux classes ont échangé également des «Culture packages» des paquets postaux culturels contenant des cadeaux et des «artefacts culturels» dont l inspiration vient d un «Cities Project» mené il y a déjà dix ans 4. Ces activités étaient rythmées et intensifiées, améliorées et augmentées par des rencontres et discussions en salle de visioconférence ou par petits groupes de 2 à 4 par webcam pendant nos cours. En plus, ces discussions ont été souvent poursuivies en «off» (en dehors des cours) par IM, chat ou webcam. En parlant avec les étudiants français, on était capable de voir leur monde plus personnellement. C était cette vue privée qui m a permis à voir des détails intimes de la culture française dont on ne peut pas lire dans un livre. C était encore plus important, je crois, de les voir sur l écran. Leurs gestes nous ont montré l essence de ce que ça veut dire d être français. (participante américaine) 3. Le «comment» Pour que le déroulement de nos échanges ait lieu de la manière la plus efficace possible, il a fallu trouver de bonnes solutions techniques et surtout créer une bonne articulation pour différentes activités avant, pendant et après les séances de visioconférence et les conférences par webcam. Comme lors de tout échange par Internet, on a dû prendre en compte des choses bien banales mais essentielles comme l emploi de temps de chaque école, les périodes de vacances et d examens. Pour nos rencontres en temps réel, les horaires des deux groupes jouaient un rôle déterminant. Les Français commençaient normalement leur cours à 15h15, mais les Américaines à 9 h, ce qui correspond à 15h à Paris. Les étudiants à l ENST ont cours pendant 90 minutes ; les Américaines seulement 50 minutes. Pour avoir un maximum de temps ensemble, les Français devaient commencer 15 minutes plus tôt, au moment même où leurs cours précédents 3 Sharon P. Johnson et Kathryn English, "Images, Myths, Realities Across Cultures" (The French Review 76.3 (2003): ). 4 Les «culture packages» sont inspirés du «Cities Project» dans lequel Benenson a participé en Coordonné par Andrew Hess à New York University, des groupes d élèves en cinq villes (NY, Paris, Washington, Trondheim en Norvège, et Hong Kong) se sont envoyé des paquets postaux contenant des cartes des villes concernées, des cartes postales, des journaux, des cassettes (vidéo et audio) et d autres souvenirs.

5 finissaient, ou bien les Américaines devaient manquer le cours qui suivait. C était grâce aux bonnes volontés de nos collègues espagnoles et allemandes de l ENST que les élèves ont pu quitter leurs cours un peu à l avance pour commencer les dialogues avec les Américaines à l heure. L autre question que nous avions soulevée était la fréquence de cours et de travail. Les Américaines avaient trois séances par semaine, les Français qu une seule séance. Les Américaines, de même, entreprenaient plus de recherches et de lectures et étaient plus actives lors des forums que les Français. Cependant, les Français étaient ensemble en classe depuis octobre et avait déjà un sens du groupe, tandis que les Américaines, les Smithies, commençaient seulement leur semestre en janvier directement avec notre projet. En novembre et décembre, les Parisiens ont fait la connaissance de Candace, le professeur américain, d abord lors d une conférence par webcam dans la salle de cours, et ensuite lors d une visioconférence. Les élèves étaient prêts pour que le projet commence, avec une première séance de visioconférence consacrée aux introductions. What struck me the most during the first videoconferences was the quality of the video. We could speak with our Smithies as if they were in front of us for real. (participant français) Chaque école a des salles de visioconférence et du soutien technique qu elles mettaient à notre disposition. Chaque fois on a pu enregistrer sur vidéocassette VHS le déroulement de la visioconférence, ce qui est essentiel pour un débriefing rigoureux. About the real video-conferences, I mean the big, the real ones... they are great because we can see the whole class and we can discuss a lot of things, and every one can interrupt. But as far as I am concerned I don't often intervene because I am a bit shy and intimidated by them, and I think this is true for others too. Anyway it enables the teachers to see where the project is going, and to make things clear, like making groups and so on. It is always entertaining, it changes from other classes. (participant français) Les échanges par webcam, tels que nous les avons organisés, ne sont devenus possibles techniquement que récemment, grâce aux services gratuits comme MSN Messenger, ichat d Apple et AOL instant Messenger et l accès généralisé à l Internet haut-débit qui permettent à tout internaute muni d une webcam de communiquer «face à face» avec un autre internaute, son et image à l appui. Nos parcs informatiques étant «mixtes» de chaque côté, nous avons

6 utilisé trois PCs avec MSN Messenger et des Mac avec ichat. Les élèves ont échangé leurs log-ins afin de communiquer en dehors des cours et continuer les discussions par IM en texte chat, ou par webcam, avec audio et vidéo. Les premières semaines des conférences par webcam étaient dédiées aux discussions des «cadeaux-images», puis aux recherches sur un thème choisi par chaque groupe. La deuxième visioconférence avec les deux classes permettait aux groupes de partager leurs découvertes avec l ensemble des élèves. After a few webcamconferences during which we worked on a common theme (for us political satire), we can see now the girls from Smith as friends, as if they were just American students here in Telecom Paris. The cultural gap has decreased a lot and very quickly. We speak less and less as exchange students in a class, more and more as friends who want to know the most about the other. We began to understand the way they see the American culture, politics, the Smith College, life... and they understand probably also better our way of thinking. It's a great experience to discover America from inside, without being there. (participant français) La troisième visioconférence avait pour but l ouverture des «culture packages», les envois postaux, et la quatrième pour la dernière séance du projet avec des surprises ludiques préparées des deux côtés. Le débriefing des visioconférences était possible du côté américain lors des prochaines séances de cours ; pour les Français, cela avait lieu aussitôt que les Américaines étaient parties pour leurs cours suivants. Notons que malgré un horaire de vendredi en fin d après-midi, les étudiants français restaient systématiquement plus longtemps que nécessaire en cours (la première rencontre avec Ms Walton par webcam avait prolongé le cours d une bonne heure). Du côté américain, Ms Walton devait partir pour un autre cours, mais à chaque fois un bon tiers de ses étudiantes restaient entre 30 et 60 minutes de plus que prévu. C était impressionnant de voir comment, une fois leur professeur parti, les étudiantes s appropriaient la technologie et se sont rapidement trouvées à l aise pour gérer la visioconférence. Entre les grandes visioconférences, une série de conférences par webcam a eu lieu. Des thèmes de discussion étaient proposés : les résultats des questionnaires, les «cadeaux images», les films du cours, des mini-projets de recherches, les paquets culturels À mi-chemin pendant le projet nous avons changé la composition des petits groupes afin que les élèves aient pu mieux connaître un plus grand nombre d étudiants et créer de nouveaux liens.

7 Les conférences par webcam ont permis aussi aux deux enseignants de se réunir régulièrement, et des webcams étaient prêtées aux étudiants en dehors des cours pour faciliter des contacts entre des groupes en «off». Les élèves ont entrepris spontanément plusieurs «extensions» non prévues du projet : chaque séance était documentée par des photos numériques et une vidéo, et un étudiant a proposé de prendre en charge la mise sur le web des photos et un autre le montage des enregistrements vidéo. De plus, certains étudiants ont organisé une rencontre cet été à NY, et un autre se trouvait désigné comme reporter sur le festival de Cannes pour le journal de l université américaine. Comme tout projet avant-gardiste de la technologie, («the bleeding edg»), on a dû faire face à certaines difficultés technologiques : trouver les meilleures techniques, subir des problèmes de «pare-feux» («network firewalls»), tester la qualité du son ou de l image. On a eu la chance que tout ait fonctionné, à l exception d une conférence webcam victime d un changement radical des pare-feux sur les réseaux où la vidéo et l audio ne passaient plus. Les étudiants ont pu finir en utilisant des textes chats, ce qui les a poussés à se donner rendez-vous en dehors du cours pour se parler. Fortunately, Eric and I managed to chat with our group the following Saturday. We showed them Eric's room and the sundown in Paris thanks to the Webcam that James lent us. We spoke of what we did for the weekend during more than an hour, which was quite funny. (participant français)

8 L utilisation des deux langues était un but pour tout le monde les Américaines suivaient un cours de français, les Français un cours d anglais. Les groupes choisissaient un «time-keeper» qui annonçait les tranches de 10 minutes pour chaque langue. Cette règle était plus ou moins respectée suivant le groupe. À chaque séance de visioconférence, on a invité un observateur qui a fait des remarques. Cette expérience a été surprenante et agréable. Surprenante parce que la lourde technique était évidemment présente, mais je suis arrivée à l oublier [ ] elle était à notre disposition pour mener à bien une très agréable expérience de communication entre Candace à Smith College et nous à l ENST. La suite, je pense, sera encore plus performante et motivante pour continuer cette forme de communication et stimuler l apprentissage de l anglais. (collègue de l ENST) Sur les forums web utilisés et dans les statistiques du cours, on constate que certains élèves ont accédé aux forums plus de cinq mille fois ( «hits» ou requêtes de pages) mais ça ne dit pas tout. Les élèves ont écrit des carnets de bords et ont rempli à la fin du projet un questionnaire de plusieurs pages. Dans le bilan qui suit, nous vous donnons des indications sur l utilisation des langues, sur la manière dont les apprenants s entraidaient en langues, comment ils ont intégré le texte-chat à leurs conférences par webcam, quels aspects du projet leur ont plu, si et comment ils ont vécu un projet «off». Enfin, avant de parler des résultats, il faut souligner le soutien actif des techniciens de réseau et de micro-informatique des deux côtés, sans lesquels un projet comme celui-ci n aurait pas été possible. Le passage de vidéo et audio sur l Internet n est pas toujours compatible avec un réseau extrêmement sécurisé ; de nombreux tests étaient nécessaires pour trouver les paramètres idéaux. 4. Les résultats The nicest thing I will remember from this project was laughing with the French students. It was really nice to be able to get jokes across the language barrier and feel comfortable enough to have a good time. (participante américaine) L évaluation de notre projet, actuellement en cours, est basée sur : les observations des enseignants ; les observations orales et écrites, entre autres dans les carnets de bords des étudiants ;

9 les remarques des «observateurs» après les séances de visioconférence (les collègues étaient présents pour nous aider à évaluer et analyser avec un œil objectif ce qui s est passé) ; l analyse des documents photo et vidéo (entre autres des enregistrements intégraux des visioconférences) ; des questionnaires de six pages remplis par les étudiants en fin de projet. Après une analyse statistique des questionnaires remplis par les participants, les premières conclusions suivantes sont ressorties : Sans exception, les élèves étaient ravis d'avoir participé au projet et, pour 44% des élèves, le cours a même dépassé leurs attentes. I ve been made aware of some of the stereotypes that exist both in the U.S. and in France and I feel like our classes really worked together to try and dispel some of them. (participante américaine) I have the impression to have seen the American culture from inside, what is very different from reading a book about the American culture. I learned to have a nuanced point of view about what American culture is and what it is not. (participant français) Quels buts les élèves se fixaient-ils pour le cours? 81% des élèves s'intéressaient à mieux connaître une autre culture, grâce au projet. 62% des élèves trouvaient que l'aspect le plus important du projet était l'occasion de travailler la compréhension orale. 37% s'attendaient à y trouver de nouveaux amis. 6% cherchaient à apprendre à utiliser de la nouvelle technologie pour communiquer. Ce dernier chiffre est particulièrement intéressant par rapport à l'expérience technologique représentée par le groupe d'élèves. Presque 44% des élèves avaient déjà utilisé cette technologie (webcams et chats) durant leur temps libre, mais aucun élève n'avait jamais utilisé une webcam dans une salle de classe auparavant. Seulement une personne avait déjà assisté à une visioconférence auparavant (au lycée). 69% des élèves des deux côtés de l'océan pensaient que la connaissance de cette technologie leur servirait dans leurs avenirs professionnels.

10 En fait, dès qu'ils s'habituaient aux conférences, les élèves expérimentaient simultanément d'autres possibilités; 100% des participants au projet utilisaient l'option «text chat» pour expliquer un mot de vocabulaire, pour donner un lien web, ou bien pour communiquer quand la webcam ne marchait pas. Les deux formats visioconférences et conférences par webcam offraient des fonctions différentes, mais étaient tous les deux appréciés. Tandis que les conférences par webcam étaient plus «personnelles» comme dit une Smithie, «c'était lors de mes conférences par webcam où j'ai rencontré de vrais amis» les visioconférences facilitaient les projets culturels (e.g., le paquet postal) et l'échange d'idées discutées durant les conférences par webcam «I was really impressed by the technique and how incredibly well it worked (mostly the great videoconferences)» (participant français). Pendant les séances par webcam, presque 100% des élèves préféraient les discussions libres aux sujets imposés ou suggérés. La formation différente des deux groupes (l'ingénierie vs «liberal arts») influait d'une façon positive sur une petite minorité (12.5%) du groupe. Comme le dit une Smithie : «I was psyched [«psyched» = très heureux] about it. I am a computer science major, and it was fun talking to other people in a different country who were in a similar field». Les élèves de l'enst étaient du même avis : «It was rather a good point since we could talk about many different things» ou bien «I really enjoyed chatting with people having a more "artistic" point of view about life, it undoubtedly enriched the exchange!» Malgré leurs formations différentes, les élèves trouvaient un point commun l apprentissage d une langue cible. En se servant des technologies disponibles, ils s entraidaient en vue d améliorer leur connaissance du vocabulaire et des cultures dans les deux langues, en maîtrisant un emploi de temps linguistique particulier. 37% des élèves alternaient entre l anglais et le français en regardant bien l horloge pour équilibrer la durée des conversations dans chaque langue. 50% des élèves ont commencé les séances en regardant l horloge, mais en fin de compte, ont parlé spontanément n importe laquelle des deux langues. Une autre grande partie des élèves alternait le passage d une langue à l autre sans y prêter attention. Certains groupes d élèves s entendaient si bien qu ils continuaient leurs discussions en dehors des cours lors des séances «off». 56% des élèves communiquaient par chat-texte assez souvent, 38% par courrier électronique, et 38% par webcam en dehors des cours. 31% prenaient contact avec leurs amis une fois par semaine, et un étudiant réussissait à communiquer plusieurs fois par semaine en dehors des cours. What surprised you the most?

11 The fact that we could clearly see and hear each other using the Internet, and all the consequences it had over simple text exchange. (participant français) The most unexpected aspect of the project was how fun it was, how much I enjoyed class and couldn t wait to go to class when there were web cam conferences or videoconferences. (participante américaine) Conclusion et? Puisque le succès de ce cours dépendait complètement de la participation et de l investissement personnel de tous les étudiants de chaque côté de l Atlantique, on tient à les remercier pour leur enthousiasme et énergie, qui ont aidé à mener le projet à bien. Il nous paraît juste que ce soit eux qui aient le mot de la fin : En fait, nous, les jeunes de chaque côté de l Atlantique, sommes beaucoup moins différents les uns aux autres. Ce sont seulement des détails intéressants mais ce qui est la plus importante, c est l amitié. Et c est ça que nous avons gagné à travers ce cours. C est un lien qu il vaut la peine de créer! Bravo, Cultural Connections! (participante américaine) The best aspect of the project was really getting to know people around our own age who are from a different country. This type of exchange doesn t happen every day and it was a really great opportunity to learn about a foreign culture from someone whose life is very similar, but yet so different from my own. (participante américaine) I wanted to say that I had a really great time in this class! I think it has been one of those experiences I will be telling my grandchildren about. ) (participante américaine) En tenant compte des maintes expériences de ce premier semestre de Cross-Cultural Connections: Smith-ENST, nous attendons avec impatience CCC #2, qui débutera en octobre avec un nouveau groupe d élèves de l ENST et de Smith. Remerciements Nous aimerions particulièrement remercier les équipes de soutien technique des deux côtés de l Atlantique : Joanne Cannon Carlson, Nickie Michaud et Jeff Heath de Smith College, et Michel Bouton, Yves Meugniot, Michel Desnoues et Pierre Beyssac de l ENST. Sans leur appui et assistance, un projet comme ceci n aurait pas été possible. Nous tenons aussi à faire mention de l appui que nous avons reçu de nos départements respectifs, aussi bien de la part de nos chefs du département que de nos collègues qui ont fait sortir leurs élèves de leur cours plus tôt, ou qui nous ont carrément permis d utiliser leur ordinateur et leur bureau pour les conférences par webcam, ainsi que ceux qui ont consenti d être des observateurs pour les

12 séances de groupe. Un grand merci surtout à Nazha Essakkaki pour son travail précieux de relecture et de correction.

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts 90558-CDT-06-L3French page 1 of 10 NCEA LEVEL 3: FRENCH CD TRANSCRIPT 2006 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts New Zealand Qualifications Authority: NCEA French

Plus en détail

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires Ming Sun Université de Montréal Haï Thach École Chinoise (Mandarin) de Montréal Introduction

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

CHAPITRE 3 Nom Date 1 PENDANT ET APRES LES COURS. 1 Légendes Complete the captions for each of the following illustrations.

CHAPITRE 3 Nom Date 1 PENDANT ET APRES LES COURS. 1 Légendes Complete the captions for each of the following illustrations. CHAPITRE 3 Nom Date 1 Vocabulaire Mots 1 PENDANT ET APRES LES COURS 1 Légendes Complete the captions for each of the following illustrations. 1 Patrick arrive à l école à huit heures. 2 Il passe la journée

Plus en détail

Contents National 4 French Reading; Context: Learning

Contents National 4 French Reading; Context: Learning Contents National 4 French Reading; Context: Learning (questions extracted from General past papers) Question Topic Learning in context (Forum: should you do holidays? Solène replies) Learning in context

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont un compte Facebook? Et si tu es plus jeune, tu as dû entendre parler autour de

Plus en détail

The Skill of Reading French

The Skill of Reading French The Skill of Reading French By the end of this session... ALL of you will be able to recognise words A LOT of you will be able to recognise simple phrases SOME of you will be able to translate a longer

Plus en détail

LA PERSONNE SPÉCIALE

LA PERSONNE SPÉCIALE LA PERSONNE SPÉCIALE These first questions give us some basic information about you. They set the stage and help us to begin to get to know you. 1. Comment tu t appelles? What is your name? Je m appelle

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION : 2011 Feuille 1 / 6 SUJET DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES Epreuve de Langue Vivante Etrangère : ANGLAIS SESSION 2011 Durée : 1 h 30 Coefficient : 1 Ce sujet

Plus en détail

British Council LearnEnglish Online

British Council LearnEnglish Online British Council LearnEnglish Online Kiros Langston, English Programmes Manager, British Council Tunisia Nick Cherkas, English Programmes Manager, British Council Morocco British Council LearnEnglish Online

Plus en détail

Echanger entre chercheur d emploi / employeur sur un petit boulot : poser des questions / fournir des informations précises

Echanger entre chercheur d emploi / employeur sur un petit boulot : poser des questions / fournir des informations précises Séance 5 : fiche objectif - Niveau visé : A2+ B1 Résumé du scénario en cours: dans cette séquence les élèves sont mis dans la situation d un jeune anglophone qui cherche un petit boulot. Les pages 20 et

Plus en détail

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT MODERN LANGUAGES DEPARTMENT Common Assessment Task 3 YEAR 9 Je m appelle Ma classe Mark 20 10 19 22 16 13 Total Effort Instructions For this extended piece of homework, you are going to learn and write

Plus en détail

Des villes, des pays et des continents.

Des villes, des pays et des continents. > Des villes, des pays et des continents. Towns, countries and continents. les pays et les provinces les villes la provenance vocabulaire Vous habitez où? En Europe. Où ça, en Europe? Au Portugal. Où ça

Plus en détail

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past!

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! > Le passé composé le passé composé C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! «Je suis vieux maintenant, et ma femme est vieille aussi. Nous n'avons pas eu d'enfants.

Plus en détail

French Three Unit Four Review

French Three Unit Four Review Name Class Period French Three Unit Four Review 1. I can discuss with other people about what to do, where to go, and when to meet (Accept or reject invitations, discuss where to go, invite someone to

Plus en détail

GCSE Bitesize Controlled Assessment

GCSE Bitesize Controlled Assessment GCSE Bitesize Controlled Assessment Model 1 (for C/C+ grade) Question 2 Subject: Topic: French Speaking In this document you will find practical help on how to improve your grade. Before you start working

Plus en détail

Votre entrée dans le monde des plombiers. Entering a plumber world

Votre entrée dans le monde des plombiers. Entering a plumber world Votre entrée dans le monde des plombiers Entering a plumber world Jean-Denis Roy 9 janvier 2010 Quelle est la principale différence entre l université et le marché du travail? What is the main difference

Plus en détail

CHAPITRE 1 NOM DATE 1 UNE AMIE ET UN AMI. 1 - Mélanie Boucher Here is a picture of Mélanie Boucher. Write a story about her.

CHAPITRE 1 NOM DATE 1 UNE AMIE ET UN AMI. 1 - Mélanie Boucher Here is a picture of Mélanie Boucher. Write a story about her. CHAPITRE 1 NOM DATE 1 UNE AMIE ET UN AMI VOCABULAIRE Mots 1 1 - Mélanie Boucher Here is a picture of Mélanie Boucher. Write a story about her. You may want to use some of the following words Paris petite

Plus en détail

GCSE Bitesize Controlled Assessment

GCSE Bitesize Controlled Assessment GCSE Bitesize Controlled Assessment Model 2 (for A/A* grade) Question 3 Subject: Topic: French Writing In this document you will find practical help on how to improve your grade. Before you start working

Plus en détail

THE JOHN LYON SCHOOL. MODERN LANGUAGES DEPARTMENT 13+ ENTRANCE EXAMINATION January 2011

THE JOHN LYON SCHOOL. MODERN LANGUAGES DEPARTMENT 13+ ENTRANCE EXAMINATION January 2011 THE JOHN LYON SCHOOL MODERN LANGUAGES DEPARTMENT 13+ ENTRANCE EXAMINATION January 2011 Section 1: Reading (20 mins) Section 2: Writing (25 mins) Important: Answer all the questions on the question paper

Plus en détail

Cette Leçon va remplir ces attentes spécifiques du curriculum :

Cette Leçon va remplir ces attentes spécifiques du curriculum : Dev4Plan1 Le Plan De Leçon 1. Information : Course : Français Cadre Niveau : Septième Année Unité : Mes Relations Interpersonnelles Thème du Leçon : Les Adjectifs Descriptifs Date : Temps : 55 minutes

Plus en détail

When you are told to do so, open your paper and write your answers in English in the spaces provided.

When you are told to do so, open your paper and write your answers in English in the spaces provided. FOR OFFICIAL USE C 000/403 NATIONAL QUALIFICATIONS 008 TUESDAY, 3 MAY.0 AM.0 PM Total FRENCH STANDARD GRADE Credit Level Reading Fill in these boxes and read what is printed below. Full name of centre

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

FRENCH COURSES FOR ADULTS OPEN TO ALL

FRENCH COURSES FOR ADULTS OPEN TO ALL 21 SEPTEMBER 2015 TO 23 JUNE 2016 Campus de la Grande Boissière Route de Chêne 62 1208 Geneva Ecole Internationale de Genève International School of Geneva WELCOME campus offers different levels of French

Plus en détail

Scénario d exploitation en classe d un site Web : RALLYE À TRAVERS LONDRES

Scénario d exploitation en classe d un site Web : RALLYE À TRAVERS LONDRES 135 Scénario d exploitation en classe d un site Web : PLACE DES TICE DANS LA DISCIPLINE (objectif, relation avec les programmes, rapports avec les autres disciplines...) amener les élèves à une plus grande

Plus en détail

who, which et where sont des pronoms relatifs. who et which ont la fonction de sujet du verbe de la subordonnée. who, which => qui

who, which et where sont des pronoms relatifs. who et which ont la fonction de sujet du verbe de la subordonnée. who, which => qui Chapter 3, lesson 1 Has Claire switched off the lights? Yes, she has. She has already switched off the lights. Have Clark and Joe made reservation at a hotel? No, they haven t. They haven t made reservation

Plus en détail

Modern Foreign Languages (MFL) Alive 2015 MLFAlive15 - PDST

Modern Foreign Languages (MFL) Alive 2015 MLFAlive15 - PDST Modern Foreign Languages (MFL) Alive 2015 MLFAlive15 - PDST Maynooth University, samedi 7 novembre 2015 «In conversation with... the French Embassy» The French Embassy has a number of actions aiming at

Plus en détail

LES COURS ET LES PROFS. 1 Flore et Catherine Complete the story about the girls in the illustration.

LES COURS ET LES PROFS. 1 Flore et Catherine Complete the story about the girls in the illustration. NOM DATE 1 LES COURS ET LES PROFS Vocabulaire 1 Flore et Catherine Complete the story about the girls in the illustration. Flore et Catherine ne sont pas américaines. Les deux filles sont françaises. Elles

Plus en détail

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Source du document : http://framablog.org/index.php/post/2008/03/11/education-b2i-creative-commons Diapo 1 Creative Commons presents : Sharing Creative

Plus en détail

Paroles et musique: Jacques Revaux, Claude François & Gilles Thibault Chanson française Année : 1968

Paroles et musique: Jacques Revaux, Claude François & Gilles Thibault Chanson française Année : 1968 Chanson : Interprète : Claude François Chanson: Interprète : Claude François Paroles et musique: Jacques Revaux, Claude François & Gilles Thibault Genre : Chanson française Année : 1968 Avant d écouter

Plus en détail

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns. 1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.! Marie t invite au théâtre?!! Oui, elle m invite au théâtre.! Elle te parle au téléphone?!! Oui, elle me parle au téléphone.! Le prof vous regarde?!!!

Plus en détail

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT MODERN LANGUAGES DEPARTMENT Common Assessment Task 2 YEAR 9 Je m appelle Ma classe Mark 20 10 19 23 13 15 Total Effort Instructions For this extended piece of homework, you are going to write about the

Plus en détail

Prénom : Admission en 9 VSG ANGLAIS. 120 minutes Pour l expression écrite uniquement : dictionnaire bilingue

Prénom : Admission en 9 VSG ANGLAIS. 120 minutes Pour l expression écrite uniquement : dictionnaire bilingue Admission en 9 VSG ANGLAIS Durée Matériel à disposition 120 minutes Pour l expression écrite uniquement : dictionnaire bilingue Rappel des objectifs fondamentaux en 8 VSG I. Compréhension écrite II. Expression

Plus en détail

Winter Holidays in London Let s make the dream come true

Winter Holidays in London Let s make the dream come true Winter Holidays in London Let s make the dream come true Dear parents, An educational trip to the U.K is all what your child needs to enhance his communication skills and his English fluency. Dear students,

Plus en détail

ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE

ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE JUIN 2015 BRINGING THE HUMAN TOUCH TO TECHNOLOGY 2015 SERIAL QUI SUIS-JE? ESTELLE USER EXPERIENCE DESIGNER BUSINESS ANALYST BRINGING THE HUMAN TOUCH TO TECHNOLOGY SERIAL.CH 2

Plus en détail

UN PROJET MULTIMÉDIA avec les classes 702A et 712B et le logiciel MISTRALMOVIE, au Cycle d Orientation des Grandes-Communes

UN PROJET MULTIMÉDIA avec les classes 702A et 712B et le logiciel MISTRALMOVIE, au Cycle d Orientation des Grandes-Communes UN PROJET MULTIMÉDIA avec les classes 702A et 712B et le logiciel MISTRALMOVIE, au Cycle d Orientation des Grandes-Communes Buts Mise en place d une période de révision d allemand en fin de 7e année sous

Plus en détail

GCSE Bitesize Controlled Assessment

GCSE Bitesize Controlled Assessment GCSE Bitesize Controlled Assessment Model 2 (for A/A* grade) Question 4 Subject: Topic: French Speaking In this document you will find practical help on how to improve your grade. Before you start working

Plus en détail

Achievement objective(s): 2.3 Likes, dislikes, reasons Socio-cultural aspect: Family life in France meals, les fromages

Achievement objective(s): 2.3 Likes, dislikes, reasons Socio-cultural aspect: Family life in France meals, les fromages Curriculum area: TEACHER PROFESSIONAL DEVELOPMENT TO SUPPORT FRENCH IN THE NEW ZEALAND CURRICULUM AND GERMAN IN THE NEW ZEALAND CURRICULUM Learning Activity Cover sheet French Class: Yr 7,8,9 Context:

Plus en détail

Introduction Watch the introductory video to Français Interactif. Where are the UT students?

Introduction Watch the introductory video to Français Interactif. Where are the UT students? Introduction Watch the introductory video to Français Interactif. Where are the UT students? As you can see from this video, Français Interactif will help you explore the French language and culture by

Plus en détail

Guide à l usage des conférenciers (-ières) et des président(e)s de séance de TCPM2013 1

Guide à l usage des conférenciers (-ières) et des président(e)s de séance de TCPM2013 1 [AN ENGLISH VERSION FOLLOWS] Guide à l usage des conférenciers (-ières) et des président(e)s de séance de TCPM2013 1 Conférenciers (- ières) 1) Les communications en séances régulières ont une durée de

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Université Pierre Mendès France - Università degli studi Bicocca Vie pratique Logement Type de logement Pour ce séjour j ai fait le choix de trouver un appartement en collocation

Plus en détail

CLUB DE GYMNASTIQUE ARTISTIQUE GADBOIS. Bulletin. Hiver 2013. Newsletter. Adresse postale: 151 rue Atwater C.P. 72129 Montréal, PQ H3J 2Z6

CLUB DE GYMNASTIQUE ARTISTIQUE GADBOIS. Bulletin. Hiver 2013. Newsletter. Adresse postale: 151 rue Atwater C.P. 72129 Montréal, PQ H3J 2Z6 CLUB DE GYMNASTIQUE! Bulletin Hiver 2013 Newsletter Winter 2013 514.872.3043 info@gymgadbois.com Rappel de nos heures d ouverture au club de gym Gadbois: Semaine: 13:30-20:00 Fin de semaine: 9:00-14:00

Plus en détail

The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles

The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles 03/06/13 WHAT? QUOI? Subject Sujet The assessment of professional/vocational skills (3 hours) Bilan de compétences

Plus en détail

Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes

Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes Mémoire de stage Promotion 2010 Priscillia VON HOFMANN Abstract Today, the importance

Plus en détail

Retired Rock Star Presents Programme for Schools

Retired Rock Star Presents Programme for Schools Séquence 12 Public cible 2 de, 1 e / Écouter : B1+ ; Écrire : B1 Retired Rock Star Presents Programme for Schools Le célèbre musicien du groupe Pink Floyd, Roger Waters, présente son programme pour les

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Anglais. L'ordre des groupes principaux est : Dans le cas général, la négation se construit ainsi :

Anglais. L'ordre des groupes principaux est : Dans le cas général, la négation se construit ainsi : Anglais Grammaire: syntaxe, temps, for/since 20 décembre 2005 1 Syntaxe 1.1 L'armation L'ordre des groupes principaux est : Sujet + verbe conjugué + Compléments A noter : Même si les compléments sont sous

Plus en détail

descriptions brunette (m.pl. / f.pl) short (m.pl. / f.pl) French (m.pl. / f.pl) blond (m.pl. / f.pl)

descriptions brunette (m.pl. / f.pl) short (m.pl. / f.pl) French (m.pl. / f.pl) blond (m.pl. / f.pl) Français Qui est-ce? / Qui sontils/elles? les professeurs (les profs) un homme une femme des hommes des femmes les élèves les lycéens / les lycéennes les étudiants / les étudiantes les amis les amies les

Plus en détail

TUESDAY, 11 MAY 1.30 PM 2.30 PM. Date of birth Day Month Year Scottish candidate number

TUESDAY, 11 MAY 1.30 PM 2.30 PM. Date of birth Day Month Year Scottish candidate number FOR OFFICIAL USE C Total 000/403 NATIONAL QUALIFICATIONS 00 TUESDAY, MAY.30 PM.30 PM FRENCH STANDARD GRADE Credit Level Reading Fill in these boxes and read what is printed below. Full name of centre Town

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

Lions Club de Beaune 2013-2014. Des outils de communication pour les

Lions Club de Beaune 2013-2014. Des outils de communication pour les Des outils de communication pour les jeunes Autistes Une année orientée Jeunesse Rencontre de l association des Papillons Blancs de Beaune qui nous a présenté le projet développé en interne et consistant

Plus en détail

Utiliser une WebCam. Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces

Utiliser une WebCam. Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Utiliser une WebCam Auteur : François CHAUSSON Date : 8 février 2008 Référence : utiliser une WebCam.doc Préambule Voici quelques informations utiles

Plus en détail

HYDRODYNAMIQUE PHYSIQUE. PROBLèMES RéSOLUS AVEC RAPPELS DE COURS BY MARC FERMIGIER

HYDRODYNAMIQUE PHYSIQUE. PROBLèMES RéSOLUS AVEC RAPPELS DE COURS BY MARC FERMIGIER Read Online and Download Ebook HYDRODYNAMIQUE PHYSIQUE. PROBLèMES RéSOLUS AVEC RAPPELS DE COURS BY MARC FERMIGIER DOWNLOAD EBOOK : HYDRODYNAMIQUE PHYSIQUE. PROBLèMES RéSOLUS Click link bellow and free

Plus en détail

WEDNESDAY, 11 MAY 1.30 PM 2.30 PM. Date of birth Day Month Year Scottish candidate number

WEDNESDAY, 11 MAY 1.30 PM 2.30 PM. Date of birth Day Month Year Scottish candidate number FOR OFFICIAL USE C Total 000/403 NATIONAL QUALIFICATIONS 0 WEDNESDAY, MAY.30 PM.30 PM FRENCH STANDARD GRADE Credit Level Reading Fill in these boxes and read what is printed below. Full name of centre

Plus en détail

Types of Dementia. Common Causes of Dementia

Types of Dementia. Common Causes of Dementia Types of Dementia Dementia is a loss of skills to think, remember and reason that is severe enough to affect daily activities. It is normal to need more time to remember things as we get older. Other thinking

Plus en détail

Strolling Through English

Strolling Through English Une baladodiffusion en anglais Ce projet consiste à proposer des ressources sonores, vidéo avec leurs documents d accompagnement pour les élèves et pour les enseignants du primaire. Pour les élèves : Des

Plus en détail

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate.

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate. Stéphane Lefebvre CAE s Chief Financial Officer CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate Montreal, Canada, February 27, 2014 Monsieur le ministre Lebel, Mesdames et messieurs,

Plus en détail

UFR Langues et Civilisations Pays anglophones Année Universitaire 2011-2012

UFR Langues et Civilisations Pays anglophones Année Universitaire 2011-2012 2 ème année de Licence d Anglais UFR Langues et Civilisations UE L4IAU2 Corrigé du devoir N 2 Nom du correcteur : Hélène Margerie Nature du devoir : Analyse linguistique Nombre de devoirs corrigés : 8

Plus en détail

* Debra Madill. * Dany Germain. Enseignante en anglais Centre L Horizon (CSOB) Conseiller pédagogique Commission scolaire Harricana

* Debra Madill. * Dany Germain. Enseignante en anglais Centre L Horizon (CSOB) Conseiller pédagogique Commission scolaire Harricana * Dany Germain Conseiller pédagogique Commission scolaire Harricana * Debra Madill Enseignante en anglais Centre L Horizon (CSOB) Par Debra Madill Le 7 avril 2015 http://www.azrielifoundation.org/ Le programme

Plus en détail

Test trouvé sur http://www.anglaisfacile.com - le site pour apprendre l'anglais (test n 13846) BABY-SITTING

Test trouvé sur http://www.anglaisfacile.com - le site pour apprendre l'anglais (test n 13846) BABY-SITTING Page 1 of 6 Thierry en Angleterre 6 Test trouvé sur http://www.anglaisfacile.com - le site pour apprendre l'anglais (test n 13846) BABY-SITTING Thierry s'est tellement bien intégré dans la famille de Sally

Plus en détail

J. Frank Dobie High School Pre-AP and AP Program. Summer Assignment Form

J. Frank Dobie High School Pre-AP and AP Program. Summer Assignment Form Summer Assignment Form Teacher Course Brief Description of Assignment Purpose of Assignment Estimated Length of Time Assessment & Due Date Nicole Barnes AP French Language and Culture The assignment consists

Plus en détail

La recherche informatique et la rédaction

La recherche informatique et la rédaction Présentation du projet La recherche informatique et la rédaction Atelier 519 Congrès de l AQIFGA 2014 Commission scolaire des Hautes-Rivières 11/04/2014 1 2 Présentation du projet La recherche informatique

Plus en détail

Tammy: Something exceptional happened today. I met somebody legendary. Tex: Qui as-tu rencontré? Tex: Who did you meet?

Tammy: Something exceptional happened today. I met somebody legendary. Tex: Qui as-tu rencontré? Tex: Who did you meet? page: pro10 1. quelqu'un, quelque chose 2. chacun vs. aucun 3. more indefinite pronouns A pronoun replaces a noun which has been mentioned or is obvious from context. An indefinite pronoun refers to people

Plus en détail

THURSDAY, 24 MAY 9.00 AM 10.40 AM. 45 marks are allocated to this paper. The value attached to each question is shown after each question.

THURSDAY, 24 MAY 9.00 AM 10.40 AM. 45 marks are allocated to this paper. The value attached to each question is shown after each question. X059//0 NATIONAL QUALIFICATIONS 0 THURSDAY, 4 MAY 9.00 AM 0.40 AM FRENCH HIGHER Reading and Directed Writing 45 marks are allocated to this paper. The value attached to each question is shown after each

Plus en détail

Un maximum d informations en un minimum de temps

Un maximum d informations en un minimum de temps PACT - Télécom ParisTech SMART MIRROR Un maximum d informations en un minimum de temps Sommaire Résumé Fonctions principales Difficultés Débouchés et usages possibles Réponse à la lettre de mission English

Plus en détail

ENSEIGNER LE FRANCAIS AUX ENFANTS DE 1 A 5 ANS TEACHING FRENCH TO CHILDREN AGES 1-5 30 OCTOBRE 2015

ENSEIGNER LE FRANCAIS AUX ENFANTS DE 1 A 5 ANS TEACHING FRENCH TO CHILDREN AGES 1-5 30 OCTOBRE 2015 ENSEIGNER LE FRANCAIS AUX ENFANTS DE 1 A 5 ANS TEACHING FRENCH TO CHILDREN AGES 1-5 30 OCTOBRE 2015 Fédération des Alliances Françaises des Etats-Unis Convention - San Francisco Adeline D Hondt ALLIANCE

Plus en détail

Module Title: FRENCH 6

Module Title: FRENCH 6 CORK INSTITUTE OF TECHNOLOGY INSTITIÚID TEICNEOLAÍOCHTA CHORCAÍ Semester 2 Examinations 2010 Module Title: FRENCH 6 Module Code: LANG 7001 School: Business Programme Title: Bachelor of Business Studies

Plus en détail

www.unestar.com facebook.com/unestarapp youtube.com/unestarapp Copyright 2012 unestar - Vanessa Gallais vanessa@unestar.com

www.unestar.com facebook.com/unestarapp youtube.com/unestarapp Copyright 2012 unestar - Vanessa Gallais vanessa@unestar.com Les applications unestar sont pour les enfants désireux de réviser et de se tester intensément en s amusant. Ces applications sont compatibles pour les iphones, ipods Touch et ipads. Les applications unestar

Plus en détail

Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET

Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET Name: Form: Subject Teacher: Date Given: Date to Hand in: Level: Effort: House Points: Comment: Target: Parent / Guardian Comment: Complete

Plus en détail

QUAND L'INNOCENCE AVAIT UN SENS: CHRONIQUE D'UNE FAMILLE JUIVE D'ISTANBUL D'ENTRE LES DEUX-GUERRES (CAHIERS DU BOSPHORE) (FRENCH EDITION)

QUAND L'INNOCENCE AVAIT UN SENS: CHRONIQUE D'UNE FAMILLE JUIVE D'ISTANBUL D'ENTRE LES DEUX-GUERRES (CAHIERS DU BOSPHORE) (FRENCH EDITION) QUAND L'INNOCENCE AVAIT UN SENS: CHRONIQUE D'UNE FAMILLE JUIVE D'ISTANBUL D'ENTRE LES DEUX-GUERRES (CAHIERS DU BOSPHORE) (FRENCH EDITION) READ ONLINE AND DOWNLOAD EBOOK : QUAND L'INNOCENCE AVAIT UN SENS:

Plus en détail

DICTIONNAIRE DE SPIRITUALITé ASCéTIQUE ET MYSTIQUE : DOCTRINE ET HISTOIRE...

DICTIONNAIRE DE SPIRITUALITé ASCéTIQUE ET MYSTIQUE : DOCTRINE ET HISTOIRE... Read Online and Download Ebook DICTIONNAIRE DE SPIRITUALITé ASCéTIQUE ET MYSTIQUE : DOCTRINE ET HISTOIRE... DOWNLOAD EBOOK : DICTIONNAIRE DE SPIRITUALITé ASCéTIQUE ET Click link bellow and free register

Plus en détail

L'ART D'AIMER : 10 ANS DE LEçONS DE SéDUCTION BY AUBADE, HERVé LEWIS, HERVé BRUHAT, BERNARD MATUSSIèRE

L'ART D'AIMER : 10 ANS DE LEçONS DE SéDUCTION BY AUBADE, HERVé LEWIS, HERVé BRUHAT, BERNARD MATUSSIèRE Read Online and Download Ebook L'ART D'AIMER : 10 ANS DE LEçONS DE SéDUCTION BY AUBADE, HERVé LEWIS, HERVé BRUHAT, BERNARD MATUSSIèRE DOWNLOAD EBOOK : L'ART D'AIMER : 10 ANS DE LEçONS DE SéDUCTION BY Click

Plus en détail

1. Nous avons fait une fin de semaine de camping en mai. 2. Mes amis s appellent Julie, David, Bruno et Tristan.

1. Nous avons fait une fin de semaine de camping en mai. 2. Mes amis s appellent Julie, David, Bruno et Tristan. 5 Les obligations Le camping Une fin de semaine de juin, mes amis, Julie, David, Bruno, Tristan et moi, nous avons décidé de faire une expédition à Jasper. A cause de la belle température, nous avons pris

Plus en détail

À la Douane (Customs) Vous: Je m appelle. (My name is.) Controleur: D où venez-vous? (Where are you from?)

À la Douane (Customs) Vous: Je m appelle. (My name is.) Controleur: D où venez-vous? (Where are you from?) À la Douane (Customs) Vous: Bonjour, M. ou Mlle. (Hello! Mister or Miss.) Controleur: Bonjour. Comment vous appelez-vous? (Hello. What is your name?) Vous: Je m appelle. (My name is.) Controleur: D où

Plus en détail

Si clauses: si + present, future

Si clauses: si + present, future Si clauses Type 1: si + present, future Type 2: si + imperfect, conditional Type 3: si + pluperfect, past conditional Practice of all three Help: formation of the future tense formation of the imperfect

Plus en détail

CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF

CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF ==> Download: CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF - Are you searching for Cest Pour Mieux Placer Mes Books? Now, you will be happy that at this

Plus en détail

Level 2 French, 2003

Level 2 French, 2003 For Supervisor s 2 90398 Level 2 French, 2003 90398 Read and understand written language in French in less familiar contexts Credits: Six 9.30 am Friday 28 November 2003 Check that the National Student

Plus en détail

XSORIES WEYE FEYE FAQ

XSORIES WEYE FEYE FAQ XSORIES WEYE FEYE FAQ ENGLISH FRANCAIS WEYE FEYE FAQ ENGLISH 1. COMPATIBILITY Weye Feye is compatible with the following cameras: CANON EOS 5DmII EOS 5DmIII EOS 6D EOS 7D EOS 40D EOS 50D EOS 60D EOS 70D

Plus en détail

Est-ce que tu as un frère? Marc a une cousine à Québec. Nous avons une voiture. Est-ce que vous avez un vélo? Ils ont un appartement à Paris.

Est-ce que tu as un frère? Marc a une cousine à Québec. Nous avons une voiture. Est-ce que vous avez un vélo? Ils ont un appartement à Paris. Leçon 7 - La Vie est belle La vie de Nafi, une jeune Française d origine sénégalaise parle de sa vie. Elle est étudiante en sociologie à l Université de Toulouse. Aujourd hui, elle parle de sa vie. -Est-ce

Plus en détail

High Five French. Episode 33. Transcript. Full transcript with language notes. Mathilde: Bonjour et bienvenue à High Five French.

High Five French. Episode 33. Transcript. Full transcript with language notes. Mathilde: Bonjour et bienvenue à High Five French. High Five French Episode 33 Transcript Full transcript with language notes Mathilde: Bonjour et bienvenue à High Five French. Hello and welcome to High Five French. My name is Emma. Je m appelle Emma.

Plus en détail

Niveau débutant/beginner Level

Niveau débutant/beginner Level LE COFFRE À OUTILS/THE ASSESSMENT TOOLKIT: Niveau débutant/beginner Level Sampler/Echantillon Instruments d évaluation formative en français langue seconde Formative Assessment Instruments for French as

Plus en détail

Tomorrow s Classrom. IRUAS Conference, Geneva January 29, 2016 lysianne.lechot-hirt@hesge.ch benjamin.stroun@hesge.ch

Tomorrow s Classrom. IRUAS Conference, Geneva January 29, 2016 lysianne.lechot-hirt@hesge.ch benjamin.stroun@hesge.ch Tomorrow s Classrom IRUAS Conference, Geneva January 29, 2016 lysianne.lechot-hirt@hesge.ch benjamin.stroun@hesge.ch MOOC in graphic novel design MOOC en bande dessinée Workshop on peer-reading issues.

Plus en détail

PRESENT SIMPLE PRESENT PROGRESSIF

PRESENT SIMPLE PRESENT PROGRESSIF PRESENT SIMPLE PRESENT PROGRESSIF 1 Exercice 1 : Conjuguez les verbes suivants au présent simple et au Verbe Pronom Présent simple Présent Progressif Exemple : To fall They fall They are falling To think

Plus en détail

Vos commentaires sur la pertinence de ce cours dans le programme

Vos commentaires sur la pertinence de ce cours dans le programme Évaluation de l enseignement COMMENTAIRES Activité : GSF-6008-S (82526) Finance corporative Enseignant : Jean-François Guimond Session : Automne 2012 Méthode d évaluation : Papier Date de l évaluation

Plus en détail

PETITE ESCAPADE OUTRE MANCHE ECHANGE INTERNATIONAL JUNIOR DE SQUASH DU 12 AU 16 AVRIL 2008

PETITE ESCAPADE OUTRE MANCHE ECHANGE INTERNATIONAL JUNIOR DE SQUASH DU 12 AU 16 AVRIL 2008 ESPACE SQUASH ROYAN PETITE ESCAPADE OUTRE MANCHE ECHANGE INTERNATIONAL JUNIOR DE SQUASH DU 12 AU 16 AVRIL 2008 Salut à tous, Nous revenons d Angleterre où nous avons passé 5 jours dans le Cheshire avec

Plus en détail

RENÉ CHARBONNEAU. 131,Bourget Montréal QC Canada H4C 2M1 514-946 - 4885 r e n. c h a r b o n n e a u @ s y m p a t i c o. c a

RENÉ CHARBONNEAU. 131,Bourget Montréal QC Canada H4C 2M1 514-946 - 4885 r e n. c h a r b o n n e a u @ s y m p a t i c o. c a RENÉ CHARBONNEAU C o n s u l t a t i o n e t f o r m a t i o n C o n s u l t i n g a n d T r a i n i n g 131,Bourget Montréal QC Canada H4C 2M1 514-946 - 4885 r e n. c h a r b o n n e a u @ s y m p a t

Plus en détail

Le guide du Webinaire

Le guide du Webinaire Le guide du Webinaire P A N O R A M A C O N C E P T : p a n o r a m a c o n c e p t @ f r e e. f r Page 1 S ommaire 1. Qu est-ce qu un Webinaire? 2. Webinaire ou visio-conférence? 3. Quand et pourquoi

Plus en détail

Year 5 s link with Ecole élémentaire publiques du Loch.

Year 5 s link with Ecole élémentaire publiques du Loch. Year 5 s link with Ecole élémentaire publiques du Loch. Bonjour, Je suis Delphine Barnaud, l'enseignante que vous avez contactée en France. J'ai 27 élèves âgés de 7 à 9 ans. Ils sont tous en CE1... During

Plus en détail

ICM STUDENT MANUAL French 1 JIC-FRE1.2V-12 Module: Marketing Communication and Media Relations Study Year 2. 1. Course overview. Learning objectives:

ICM STUDENT MANUAL French 1 JIC-FRE1.2V-12 Module: Marketing Communication and Media Relations Study Year 2. 1. Course overview. Learning objectives: ICM STUDENT MANUAL French 1 JIC-FRE1.2V-12 Module: Marketing Communication and Media Relations Study Year 2 1. Course overview Books: Français.com, niveau intermédiaire, livre d élève+ dvd- rom, 2ième

Plus en détail

La pédagogie de projet : un exemple d expérience réussie

La pédagogie de projet : un exemple d expérience réussie Rencontres Pédagogiques du Kansaï 2008 Hors-Thèmes La pédagogie de projet : un exemple d expérience réussie Thomas LAPEN Centre Franco-Japonais Alliance Française d Osaka tlapen?yahoo.fr Au sein de la

Plus en détail

ETUDICA Primaire Collège Lycée Supérieur Adultes

ETUDICA Primaire Collège Lycée Supérieur Adultes Primaire Collège Lycée Supérieur Adultes QUI SOMMES NOUS? Bénéficiant d une double expérience d enseignement, l équipe pédagogique d ETUDICA, composée d une responsable pédagogique, et de professeurs qualifiés,

Plus en détail

Get Instant Access to ebook Cest Maintenant PDF at Our Huge Library CEST MAINTENANT PDF. ==> Download: CEST MAINTENANT PDF

Get Instant Access to ebook Cest Maintenant PDF at Our Huge Library CEST MAINTENANT PDF. ==> Download: CEST MAINTENANT PDF CEST MAINTENANT PDF ==> Download: CEST MAINTENANT PDF CEST MAINTENANT PDF - Are you searching for Cest Maintenant Books? Now, you will be happy that at this time Cest Maintenant PDF is available at our

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

Dans une agence de location immobilière...

Dans une agence de location immobilière... > Dans une agence de location immobilière... In a property rental agency... dans, pour et depuis vocabulaire: «une location» et «une situation» Si vous voulez séjourner à Lyon, vous pouvez louer un appartement.

Plus en détail

Nom Classe Date. 7e Unité 3. 1110. Tu veux jouer au basket avec moi? a. Samedi, le 3 novembre. a. Oui, je joue au foot. b. Avec mon copain.

Nom Classe Date. 7e Unité 3. 1110. Tu veux jouer au basket avec moi? a. Samedi, le 3 novembre. a. Oui, je joue au foot. b. Avec mon copain. Nom Classe Date 7e Unité 3 Listening Comprehension (On the TEST questions will be heard and NOT written) The Logical Answer CD 14 Bande 6 You will hear a series of ten questions. Listen carefully to each

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

Résoudre les problèmes de communication

Résoudre les problèmes de communication Fiche 11 Résoudre les problèmes de communication «Il n y a pas d amour sans histoire 1», et il n y a pas de communication sans problème. Cela vaut pour le français comme pour l anglais. Seulement, comme

Plus en détail

Activity 2: fill in the gaps with the words in the box below, using the recording to help you.

Activity 2: fill in the gaps with the words in the box below, using the recording to help you. Recording one: pupils version Lydia s holidays Activity 1: true or false? statement true/false She hates visiting foreign countries. She has visited Europe, South America and North America. She spent Christmas

Plus en détail

Session Printemps 2015 -- Spring Session 2015 Deux endroits pour apprendre le Tango avec des spécialistes. Two places to learn Tango with specialists.

Session Printemps 2015 -- Spring Session 2015 Deux endroits pour apprendre le Tango avec des spécialistes. Two places to learn Tango with specialists. St-Laurent ----- Rive Nord Session Printemps 2015 -- Spring Session 2015 Deux endroits pour apprendre le Tango avec des spécialistes. Two places to learn Tango with specialists. Une équipe de professeurs,

Plus en détail