m La Conférence (14h30-15h30)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "m La Conférence (14h30-15h30)"

Transcription

1 Compte rendu de la conférence/atelier du 10 Mars 2015 m La Conférence (14h30-15h30) -Intervention d Yves Armel Martin, directeur d Erasme et co-fondateur de Muséomix Quelques points à retenir L aventure Muséomix commence en 2011 et propose de réunir plusieurs savoirs et savoir-faire autour de projets communs prenant place dans les musées. Muséomix représente en quelque sorte un «manifeste» de coproduction de nouveaux prototypes de médiation. Le format habituel de «l invasion» par les membres de Muséomix au sein d un musée se fait sur trois jours. Tout commence par la visite du lieu à «muséomixer», les membres de Muséomix proposent ensuite différents projets. Chaque membre a un badge spécial qui définit ses compétences, il y les créatifs, les médiateurs les bricoleurs Plusieurs projets, faisant appel à différentes compétences, vont être mis en place. Différents dispositifs seront créés pendant deux jours consécutifs, le public ayant accès quand même au musée pendant ce temps de création. Le troisième et dernier jour, le test avec les publics commence. Les nouveaux outils de médiation, les prototypes peuvent être maintenus par la suite par les musées, comme pour le Musée Gallo-romain de Fourvière.

2 -Intervention d Hugues Savay-Guerraz, Conservateur du Musée galloromain de Lyon-Fourvière Quelques points à retenir En 2012, les éléments des collections du Musée gallo-romain de Lyon étaient difficilement compréhensibles pour un public non connaisseur. Le musée était également confronté à un public en pleine mutation, un public qui fréquente les musées pour découvrir, apprendre mais de manière plus interactive et expérientielle. Après la rénovation des salles d exposition, le moment semblait idéal pour faire appel à Muséomix, les grands espaces représentaient en effet un terrain de jeu adéquat pour l expérience. Les trois jours d expérience Muséomix ont rassemblé 150 participants, qui ont travaillé ensemble afin de mettre en place 10 dispositifs de médiation, dont 3 sont encore présents et utilisés au sein du musée. Ces différents dispositifs proposent un autre regard sur les collections, et placent réellement le visiteur du lieu comme acteur de sa visite. Cette dimension ludique et fondée sur l expérience apportée par les regards extérieurs des intervenants Muséomix a permis de renouveler l image du musée, plus adaptée aux attentes d un public jeune. -Intervention Céline Cadieu, Conservatrice du patrimoine, Métropole de Lyon et département du Rhône Quelques points à retenir Céline Cadieu a participé à différents Muséomix et a fait part le temps de la conférence de son expérience au sein du Musée gallo-romain de Lyon-Fourvière. Elle a travaillé notamment sur la maquette de la rue des Farges (Lyon 5 ème ), qui était initialement statique. A partir de cette maquette, a été mise en place une animation à la fois numérique et sonore : en promenant une tablette tactile au dessus de la maquette, des voix guident les visiteurs et les entrainent vers des vestiges galloromains de l ancienne Lugdunum.

3 m Le temps de questions/réponses Quel coût pour l expérience Muséomix? Il faut compter un budget total de euros, en sachant que la région Rhône- Alpes avait apporté pour le Musée gallo-romain de Lyon-Fourvière une subvention de euros. Les participants payent 50 euros (ceci correspond à un tiers des dépenses engagées pour le poste nourriture, qui représente l un des postes les plus importants des dépenses engagées). Afin de limiter les coûts liés à l hébergement, les membres de Muséomix pratiquent le «coach-surfing», et logent ainsi chez des connaissances, chez d autres participants habitant sur place. L expérience Muséomix, un investissement qui rapporte? Pour le Musée gallo-romain de Lyon-Fourvière notamment, trois dispositifs ont été maintenus sur le site, l investissement a donc laissé des outils de médiation installés de manière durable. L expérience Muséomix apporte une nouvelle méthode de travail, un nouveau regard sur son propre musée. Elle constitue donc une réelle valeur ajoutée pour l évolution de la mise en médiation des collections. L expérience Muséomix semble représenter aussi une source d enrichissement d un point de vue humain, en proposant notamment un décloisonnement des expériences, des professions. Pendant une durée déterminée, la hiérarchie en place au sein d un musée est bouleversée, tous les participants oeuvrent ensemble, apprenant les uns des autres.

4 m Les ateliers participatifs : quelles idées fortes ont pu ressortir? Quelles réactions de la part des musées rhônalpins? (15h35-16h35) Atelier sur les ressources territoriales présentes autour des musées locaux par Céline Cadieu On note la diversité des présents dans l'atelier, avec des problématiques variées : collections sans local à Saint-Chamond, la Fédération de l'est Lyonnais qui regroupe des associations patrimoniales, l'araire qui anime un lieu à Yzeron et anime aussi un réseau de bénévoles sur une centaine de communes de l'ouest lyonnais, le Musée des Mariniers à Serrières, le Musée Ampère qui a déjà testé le collaboratif avec des étudiants en design d'espace à l'occasion de l'aménagement de nouvelles salles, le musée du Vieux Saint-Etienne, et l animatrice du patrimoine de Saint-Bonnet-le-Château. 3 catégories de partenaires peuvent être envisagées : - éducation/enseignement : collèges (projets en lien avec les professeurs de technologie), Ecole Normale supérieure, Ecole de design, d'architectes d'intérieur, universités. Le jeune public est à intégrer en amont de la conception de prototypes, afin de répondre à une demande identifiée. - associations (d'art visuel, photo, cinéma, peinture, club informatique) et entreprises afin d'accroître des connaissances autour des savoir-faire (par exemple, pour mieux comprendre une collection de vieux outils) ; intégrer le musée dans une dynamique de transmission des savoirs. - monde professionnel : les collectivités territoriales (élus), les chargés de mission numérique (dans les intercommunalités), la chambre des métiers, le Comité départemental du tourisme, la Fedération des musées de sociétés, les entreprises pour du mécénat de compétences ou des financements. Deux missions du quotidien des responsables de musées gagneraient à être menées de façon collaborative : le récolement et la géo localisation des items patrimoniaux (exemple du musée du Vieux Saint-Etienne qui conserve des documents iconographiques). Les bénéfices : efficacité, innovation méthodologique et communication autour de l'évènement. Finalement, quelque soit sa taille et son état, le musée gagne à investir les nouveaux modes de fonctionnement et de communication, notamment le collaboratif et l'itératif, qui

5 s'imposent peu à peu comme des standards dans le monde professionnel. Atelier sur les technologies par Yves-Armel Martin 1/ Il y a tout d'abord un point structurant et indispensable, c'est la question de la présence d'internet dans le musée. Son raccordement et sa couverture wifi. En effet, pour pouvoir faire un évènement ou une formation dans le musée, il faut cela. Soit qu'il soit équipé d'un accès Internet haut débit et qu'on rajoute du wifi ensuite, soit qu'on utilise la 4G. Il est aussi possible de déporter le point d'accès internet vers un autre endroit du bâtiment à l'aide de modem CPM (courants porteurs en ligne) pour par exemple couvrir en wifi une salle particulière ensuite. 2/ Certaines technologies apparaissent spécifiques et peut être datées pour l'activité agile que l'on envisage. Les lecteurs de DVD, les lecteurs multimédias et PC, les appareils photos, audioguide métiers. On ne va donc pas s'y attarder. 3/ Au contraire d'autres matériels apportent une grande versatilité : les tablettes et les smartphone. Il faut donc considérer les technologies qui peuvent s'appuyer sur ces supports : - comme outils de consultations (internet, contenus 3D, photos, diaporama). - outils d'interaction (prendre une photo par le visiteur (selfie etc)), application mobile géolocalisée (en utilisant des service générique comme Guidigo ou Bobbler). - outils de production créative: faire du stop motion (ndlr : animation image par image), monter des films, modèle 3D d'objets, faire des romans photos, avec des tablettes, réalité augmentée. 4/ Un autre ensemble comprend des technologies très facilement utilisables, toutes celles en lien avec le web. - Site web et blog : il est facile de publier des contenus sur le musée ou une exposition (http://bunkrapp.com/, racontr.com, tumblr...) - réseaux sociaux : utilisation de #hashtag pour retrouver les contributions des visiteurs sur Instagram ou Twitter, projection d'un Wall dans le musée avec ces contributions. - présence sur Wikipédia, ou réalisation d'un wiki spécifique -Utilisation créative des réseaux sociaux : donner un profil facebook à un personnage du musée (le profil Facebook de André-Marie Ampère). storytelling ( ndlr : le fait de raconter une histoire, de créer un univers ). - Qrcodes 5/ D'autres technologies semblent être assez faciles à convoquer : Vidéoprojecteurs, Drones, diffusion sonore 6/ Enfin d'autres technologies seraient intéressantes mais semblent être hors de portées - Oculus Rift (immersion 3D) - Interaction gestuelle - capteurs. - imprimantes 3D

6 - Google glass (ndlr : programme de recherche et de développement lancé par Google pour la création d une paire de lunette proposant de la réalité augmentée). Toutefois, suivant les ressources mobilisées dans l'écosystème local, peut être que certaines technologies seront mobilisables (une entreprise locale peut gérer une imprimante 3D, ou un club numérique savoir faire de l'électronique de base avec des kits little bits). Atelier sur le format de l événement par Clémence Pornon, membre de la communauté Muséomix et co-fondatrice de Cybèle - Le nombre d'équipes semble dépendre du manque de place dans chaque lieu. On envisage donc des sessions avec 2 ou 3 équipes maximum (entre 10 et 20 personnes maximum selon les lieux) - Des journées entières semblent convenir, mais pas consécutives. L'idéal pour les personnes ayant brainstormé semble être un format de plusieurs journées entières, légèrement espacées dans le temps. Il est important de veiller à ne pas trop espacer ces journées pour ne pas perdre la dynamique/l'émulation. - La question des jours de semaine / week-ends n'a pas été réglée car elle dépend véritablement des structures et des personnes qui gravitent autour. m Bilan des ateliers Pour l atelier Ressources territoriales, animé par Céline Cadieu, trois types de ressources ont été mises en exergue : les ressources au niveau du monde des scolaires, les associations et entreprises locales ainsi que les acteurs du tourisme et du patrimoine (CDT, Fédération des musées de sociétés etc.). Une piste de travail a été évoquée, qui semble adaptée aux besoins des musées locaux : une formule de récolement collaboratif. Une nouvelle forme de récolement, innovante et «festive» dans l esprit des différents projets menés par Muséomix. Pour l atelier concernant les Technologies, un premier point essentiel a été mentionné : l apport nécessaire d Internet et du Wifi dans les structures qui en sont dépourvues et qui seraient intéressées par l aventure. Suite à l atelier, trois grands groupes ont été identifiés par les participants : les technologies non modernes (audioguides, lecteur DVD), les technologies inaccessibles (imprimantes 3D, lunettes 3D) et les technologies à mobiliser (le web et ses multiplies possibilités, les smartphones, tablettes et leurs applications). Pour l atelier concernant le Format de l événement, certaines problématiques ont pu ressortir, notamment des questions concernant la durée, le nombre maximum de personnes pouvant être accueillies au sein des structures. Globalement, le nombre maximum de participants se situe entre 10 et 20, ceci correspond

7 en effet à la capacité d accueil réelle des musées locaux interrogés. Concernant la durée idéale du format de l événement, celle-ci se découperait en plusieurs journées non consécutives qui ne doivent pas être trop espacées dans le temps afin que le travail et les réflexions engagés restent dynamiques et efficients. m Les musées locaux souhaitant donner suite au projet -Musée des Mariners de Serrières -Musée de la Grande Chartreuse à Saint-Pierre-de-Chartreuse -Musée du Charronnage au car de Vanosc -Association l Araire à Yzeron -Musée des Minéraux de Villemoirieu Après l intérêt exprimé par certaines structures, une réunion de bilan va être tenue en interne par les trois structures organisatrices. Un comité de pilotage devrait être constitué dans un second temps. La journée s est terminée à 17h30.

Charte des musées muséomixés

Charte des musées muséomixés Charte des musées muséomixés Les fondamentaux de Museomix Museomix propose d imaginer le musée et de se l approprier : ouvrir de nouvelles perspectives, construire d autres représentations du musée et

Plus en détail

MuseomixBE 2015 ET SI MON MUSÉE PRENAIT PART À L ÉDITION 2015 DE. Museomix?

MuseomixBE 2015 ET SI MON MUSÉE PRENAIT PART À L ÉDITION 2015 DE. Museomix? MuseomixBE 2015 ET SI MON MUSÉE PRENAIT PART À L ÉDITION 2015 DE Museomix? ET SI MON MUSÉE PRENAIT PART À L ÉDITION 2015 DE Museomix? Museomix est un évènement participatif, porté par une communauté de

Plus en détail

VERS DES AGORAS DE L innovation. Partie 1

VERS DES AGORAS DE L innovation. Partie 1 www.inmediats.fr 2 VERS DES AGORAS DE L innovation Partie 1 VERS DES AGORAS DE L innovation Inmédiats est un projet imaginé et construit par six centres de culture scientifique, technique et industrielle

Plus en détail

Muséocom (association loi 1901) est la première jeune agence universitaire dans le domaine de l ingénierie culturelle. Elle est constituée d une

Muséocom (association loi 1901) est la première jeune agence universitaire dans le domaine de l ingénierie culturelle. Elle est constituée d une Muséocom (association loi 1901) est la première jeune agence universitaire dans le domaine de l ingénierie culturelle. Elle est constituée d une vingtaine d étudiants de niveau master, spécialisés en stratégie

Plus en détail

Expérimentation multimédia dans l exposition «Le Musée des Confluences

Expérimentation multimédia dans l exposition «Le Musée des Confluences Expérimentation multimédia dans l exposition «Le Musée des Confluences dévoile ses réserves» Musée Gallo-romain, Lyon-Fourvière Du16 déc 2010-8 mai 2011 Contexte expérimentation Musée des Confluences

Plus en détail

Utiliser les outils du. Web 2.0. Dans sa pratique d enseignant et de formateur

Utiliser les outils du. Web 2.0. Dans sa pratique d enseignant et de formateur Utiliser les outils du Web 2.0 Dans sa pratique d enseignant et de formateur Vincent Pereira Formateur Consultant Communautés numériques Blogueur http://www.formateurconsultant.com/ Non Théo, il n y a

Plus en détail

Cette posture vise à développer des qualités propres aux "passeurs" et aux "traducteurs" de cultures numériques.

Cette posture vise à développer des qualités propres aux passeurs et aux traducteurs de cultures numériques. Cette formation supérieure est destinée aux étudiants et aux professionnels désireux d approfondir leurs réflexions et leurs usages du numérique. Recherche et applications pratiques sont les deux dimensions

Plus en détail

Formations professionnelles. De la création à la production transmedia

Formations professionnelles. De la création à la production transmedia Formations professionnelles De la création à la production transmedia Le savoir-faire du Transmedia Lab Le Transmedia Lab Nous avons la conviction que d ici 5 ans, 50% des productions audiovisuelles auront

Plus en détail

Kit d organisation des rencontres académiques

Kit d organisation des rencontres académiques Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Kit d organisation des rencontres académiques Ce kit a été réalisé en coopération avec 1 Comment organiser une rencontre au sein de mon académie

Plus en détail

15 et 16 avril 2014, Caen

15 et 16 avril 2014, Caen Les acteurs normands du numérique se mobilisent pour le développement de leur territoire 15 et 16 avril 2014, Caen Le Club TIC de Normandie invite ses partenaires institutionnels, associatifs, académiques

Plus en détail

Plan de formation 2nd degré 2015 2016 CREER, INNOVER

Plan de formation 2nd degré 2015 2016 CREER, INNOVER Plan de formation 2nd degré 2015 2016 La carte heuristique, un outil au service des apprentissages PN009406 Les cartes heuristiques sont un réel outil pour apprendre à apprendre, et s avèrent un atout

Plus en détail

Responsable de l exploitation des applications de gestion (H/F)

Responsable de l exploitation des applications de gestion (H/F) Responsable de l exploitation des applications de gestion (H/F) Emploi type : Ingénieur en développement et déploiement d applications BAP : E Niveau : Ingénieur d études N concours : EPRIE02 Affectation

Plus en détail

Projet. d espace de coworking. À Combronde / Puy-de-Dôme

Projet. d espace de coworking. À Combronde / Puy-de-Dôme Projet d espace de coworking À Combronde / Puy-de-Dôme CONTACT Si vous souhaitez nous rejoindre dans ce projet, nous sommes à votre disposition pour en discuter et vous apporter tout complément d information.

Plus en détail

Dossier de presse Animation Numérique de Territoire

Dossier de presse Animation Numérique de Territoire Dossier de presse Animation Numérique de Territoire Contact : Laure Dubois : contact@animateurnumeriquedeterritoire.com Site web : www.animateurnumeriquedeterritoire.com Offices de Tourisme de France Fédération

Plus en détail

Un diplôme cohabilité avec l université de Lyon 2, une formation supérieure unique en communication.

Un diplôme cohabilité avec l université de Lyon 2, une formation supérieure unique en communication. Un diplôme cohabilité avec l université de Lyon 2, une formation supérieure unique en communication. Le master 2 est singulier dans son déroulement et ses formes d'enseignement. Il permet de travailler

Plus en détail

Université Normande du Numérique

Université Normande du Numérique Université Normande du Numérique 15 et 16 avril 2014, Caen Le Club TIC de Normandie invite ses partenaires institutionnels, associatifs, académiques et entrepreneuriaux à s associer à l organisation de

Plus en détail

Association BiblioPat : Présentation des activités. Journées d étude 2015

Association BiblioPat : Présentation des activités. Journées d étude 2015 Association BiblioPat : Présentation des activités Journées d étude 2015 Activités de l association Liste de discussion Journées d étude annuelles Site web : www.bibliopat.fr Développement de la présence

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Annexe 1 - Préfiguration du plan numérique 2015 Identification de l établissement Nom de l établissement: Identifiant : Coordonnées : Académie : Nom du chef d établissement : Courriel : Nom du référent

Plus en détail

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles Niveaux et thèmes de programme Sixième : 1 ère partie : caractéristiques de

Plus en détail

Muriel Brunet, directrice d Educalab

Muriel Brunet, directrice d Educalab Muriel Brunet, directrice d Educalab Les partenaires de l événement : #Educalab www.magency.fr/educalab Wifi : Hélène Lesourd, Chargée des relations institutionnelles L Etudiant - EducPros Dispositif de

Plus en détail

Les Petits Débrouillards présentent

Les Petits Débrouillards présentent Les Petits Débrouillards présentent Un programme éducatif pour développer et accompagner la pratique d activités scientifiques et techniques sur les territoires. Soutenu par les investissements d avenir

Plus en détail

Inspection Académique des Pyrénées-Atlantiques Mission pour l'éducation artistique et l'action culturelle Bilan des projets culturels 2007-2008

Inspection Académique des Pyrénées-Atlantiques Mission pour l'éducation artistique et l'action culturelle Bilan des projets culturels 2007-2008 Inspection Académique des Pyrénées-Atlantiques Mission pour l'éducation artistique et l'action culturelle Bilan des projets culturels 2007-2008 Titre du projet : Nom de l'école : Classe concernée : Nom

Plus en détail

L événement des solutions et applications mobiles

L événement des solutions et applications mobiles L événement des solutions et applications mobiles Mobility for business 11 & 12 octobre 2011 Edito Pour Vous, nous avons crée un événement entièrement dédié aux solutions et applications mobiles : Mobility

Plus en détail

«Comment mieux vendre l entreprise aux salariés aujourd hui? Pratiques de marketing RH».

«Comment mieux vendre l entreprise aux salariés aujourd hui? Pratiques de marketing RH». Compte Rendu Café RH Dauphine du 7 avril 2014 «Comment mieux vendre l entreprise aux salariés aujourd hui? Pratiques de marketing RH». Ce compte rendu vise à faire une synthèse des différents points abordés

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

COMMENT REMPLIR LA FICHE BILAN? FAITES BOUGER VOS QUARTIERS! AVEC LE FONDS DE PARTICIPATION DES HABITANTS DE ROUBAIX

COMMENT REMPLIR LA FICHE BILAN? FAITES BOUGER VOS QUARTIERS! AVEC LE FONDS DE PARTICIPATION DES HABITANTS DE ROUBAIX COMMENT REMPLIR LA FICHE BILAN? FAITES BOUGER VOS QUARTIERS! AVEC LE FONDS DE PARTICIPATION DES HABITANTS DE ROUBAIX Comment remplir la fiche bilan? PORTRAIT D'HABITANTS PORTRAIT DE QUARTIER UN EXEMPLE

Plus en détail

NOM DE LA CAMPAGNE: Groupe Castel, film institutionnel

NOM DE LA CAMPAGNE: Groupe Castel, film institutionnel Nom de l entité déposante : 18-55 (société de production audiovisuelle et studio de création) Nom de l agence conseil ou de l annonceur : Café Crème NOM DE LA CAMPAGNE: Groupe Castel, film institutionnel

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Le smartphone, support de visite interactif

Le smartphone, support de visite interactif Les Rendez-vous du Comité Régional du Tourisme 8 décembre 2011 - Salon-de-Provence Le smartphone, support de visite interactif Retour d expérience Application Monument Tracker Présentation de l application

Plus en détail

FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS

FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS L ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE L ACADÉMIE DE LYON FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS ESPACE DE STRUCTURATION DES PRATIQUES ARTISTIQUES

Plus en détail

PASSAGES EN IMAGES DANUBE

PASSAGES EN IMAGES DANUBE PASSAGES EN IMAGES DANUBE (PARIS 19) SEMAINE SANS ÉCRAN Page 2 DANUBE EN FÊTE Page 3 MON ÉTÉ À DANUBE Page 4 SEMAINE DU LIVRE DANUBE Page 5 LE GUIDE DE MON QUARTIER Page 6 CHANTIER GRAPHIQUE VVV Page 7

Plus en détail

NOUVEAU SITE INTERNET INSTITUTIONNEL. www.lvmh.com. Avril 2015

NOUVEAU SITE INTERNET INSTITUTIONNEL. www.lvmh.com. Avril 2015 NOUVEAU SITE INTERNET INSTITUTIONNEL www.lvmh.com 1 Avril 2015 LVMH.COM OBJECTIFS INCARNER LA MARQUE LVMH Véhiculer sa mission, ses valeurs, promouvoir ses spécificités (créativité, innovation, savoir-faire,

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité

Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité CATALOGUE DE FORMATION POUR LES ENSEIGNANTS DE USPC 2014-2015 Le service SAPIENS créé en janvier 2014 propose durant l année 2014-2015

Plus en détail

Intervenant : Peut-on innover en communication interne?

Intervenant : Peut-on innover en communication interne? Intervenant : Peut-on innover en communication interne? L innovation par l intranet 2.0 Conseil général des Hauts-de-Seine 1. Le contexte du projet 1. Le contexte du projet 1.1 Le contexte Un intranet

Plus en détail

Bilan Juillet/Août 2013. Référentes du projet : Nathalie Caclard (pôle innovation DSI) Sarah Waechter (médiathèque)

Bilan Juillet/Août 2013. Référentes du projet : Nathalie Caclard (pôle innovation DSI) Sarah Waechter (médiathèque) Bilan Juillet/Août 2013 Référentes du projet : Nathalie Caclard (pôle innovation DSI) Sarah Waechter (médiathèque) Synthèse Objectifs La tablette accompagnée La suite Annexe : liens utiles Synthèse Activités

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Ouest. bretonne! sur : mobile. Déroulé. photos et. dossiers de la dynamique et. : Accueil. Disponible. Contacts presse : Julie

Ouest. bretonne! sur : mobile. Déroulé. photos et. dossiers de la dynamique et. : Accueil. Disponible. Contacts presse : Julie Petit-déjeuner de lancement de l appli Sciences Ouest Jeudi 5 février à 9h au Café des Champs Libres (entrée par l escalier menant à la terrasse, Cours des Alliés) Restez connectés bretonne! à l actualité

Plus en détail

STORYHACKATHON BRAND CONTENT. 48h pour imaginer des contenus innovants pour votre marque Mercredi 27 et jeudi 28 janvier 2015 à Bordeaux

STORYHACKATHON BRAND CONTENT. 48h pour imaginer des contenus innovants pour votre marque Mercredi 27 et jeudi 28 janvier 2015 à Bordeaux STORYHACKATHON BRAND CONTENT 48h pour imaginer des contenus innovants pour votre marque Mercredi 27 et jeudi 28 janvier 2015 à Bordeaux Créé à l initiatives de quelques acteurs aquitains des nouvelles

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

Le numérique est au cœur de la stratégie de développement de notre territoire.

Le numérique est au cœur de la stratégie de développement de notre territoire. Les organisateurs et les partenaires Le numérique est au cœur de la stratégie de développement de notre territoire. Depuis plus de 10 ans, Roannais Agglomération, la CCI Roanne Loire Nord et Numélink œuvrent

Plus en détail

Formation : «Mettre en place sa plateforme de communication et de collaboration en ligne».

Formation : «Mettre en place sa plateforme de communication et de collaboration en ligne». Formation : «Mettre en place sa plateforme de communication et de collaboration en». 1 Contexte Dans tous les secteurs professionnels, la quantité d informations à traiter et la complexité des travaux

Plus en détail

LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE

LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE SOMMAIRE 1) L étude en quelques mots....p 3 Qui? Quoi? Quand? Comment? Pourquoi? 2) Quid des applications mobiles & des musées..p

Plus en détail

ATELIERS pédagogiques du mercredi après-midi CDDP-Canopé PREC. A l attention des enseignants de catalan

ATELIERS pédagogiques du mercredi après-midi CDDP-Canopé PREC. A l attention des enseignants de catalan A l attention des enseignants de catalan Intervention de David Casals-Roma, metteur en scène et directeur de cinéma. Date : Mercredi 7 janvier 2015, de 14h à 17h au CDDP-Canopé Objectifs : Cinéma en classe!

Plus en détail

Les nouveaux services numériques Conseil supérieur de l Education

Les nouveaux services numériques Conseil supérieur de l Education Les nouveaux services numériques Conseil supérieur de l Education Jeudi 19 décembre 2013 Programme de la présentation interactive Faire entrer l École dans l ère du numérique Introduction de Catherine

Plus en détail

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGRÉE PAR L ge Le guide du parraina F.L. - M. Dufour - EPAHN nseiller co t e r e g ra u co n e r, e Partag rs les mini-entrepreneu www.epa-hautenormandie.fr Créer ensemble La Mini Entreprise-EPA est une

Plus en détail

Comités locaux École-Entreprise (CLÉE) Cahier des charges départemental

Comités locaux École-Entreprise (CLÉE) Cahier des charges départemental Comités locaux École-Entreprise (CLÉE) Cahier des charges départemental 1. Qu est-ce qu un CLÉE? Un CLÉE est un lieu d échanges et de ressources entre les entreprises et les établissements scolaires sur

Plus en détail

La révolution des offices de tourisme. Jean-Luc BOULIN - MOPA

La révolution des offices de tourisme. Jean-Luc BOULIN - MOPA La révolution des offices de tourisme Jean-Luc BOULIN - MOPA Séminaire Cap Atlantique 8 février 2013 Mission des Offices de Tourisme et Pays Touristiques d Aquitaine Renforcer sa communication 5 MISSIONS

Plus en détail

Projet de coopération interrégionale «Valorisation et promotion des vignobles de Loire»

Projet de coopération interrégionale «Valorisation et promotion des vignobles de Loire» Projet de coopération interrégionale «Valorisation et promotion des vignobles de Loire» Des territoires de vignobles coopèrent pour prolonger leurs stratégies de développement oenotouristique et patrimonial

Plus en détail

Le websig FFRandonnée :

Le websig FFRandonnée : Le websig FFRandonnée : un outil de référence dédié à la gestion des itinéraires de randonnée De nouvelles compétences à acquérir pour les bénévoles Outils ESRI utilisés : ArcGIS Desktop Standard ArcGIS

Plus en détail

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale Lille du 24 au 26 septembre 2013 74 e Congrès de l Union sociale pour l habitat le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale La préparation et l organisation du

Plus en détail

Donnez-leur la chance de découvrir le monde de votre entreprise! Un Stage et après! c est : 800 stages trouvés en 2013. 115 entreprises partenaires

Donnez-leur la chance de découvrir le monde de votre entreprise! Un Stage et après! c est : 800 stages trouvés en 2013. 115 entreprises partenaires Donnez-leur la chance de découvrir le monde de votre entreprise! Née en 2010, l association Un Stage et après! a pour but de permettre à tous les collégiens, sans distinction d aptitude d accéder à la

Plus en détail

LICENCE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION HISTOIRE DE L'ART ET ARCHEOLOGIE

LICENCE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION HISTOIRE DE L'ART ET ARCHEOLOGIE LICENCE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION HISTOIRE DE L'ART ET ARCHEOLOGIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence (LMD) Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Présentation

Plus en détail

Les formes innovantes de médiation dans le social. Présentation du réseau de la MDECS-RSP de la Lozère. «La médiation numérique»

Les formes innovantes de médiation dans le social. Présentation du réseau de la MDECS-RSP de la Lozère. «La médiation numérique» Les formes innovantes de médiation dans le social Présentation du réseau de la MDECS-RSP de la Lozère. «La médiation numérique» LE PROJET La Maison de l emploi et de la cohésion sociale de la Lozère (MDECS)

Plus en détail

Guide pour optimiser votre profil. et votre page entreprise

Guide pour optimiser votre profil. et votre page entreprise Guide pour optimiser votre profil et votre page entreprise Votre profil / page Google+ = votre carte de visite 2 Faites une première bonne impression En laissant votre souris sur la vignette de profil

Plus en détail

ORGANISATION DU SEMINAIRE, SENSIBILISATION DES ACTEURS DU TOURISME AU «VIRAGE NUMERIQUE» Mardi 20 Novembre 2012 Tamarun, Saint-Gilles

ORGANISATION DU SEMINAIRE, SENSIBILISATION DES ACTEURS DU TOURISME AU «VIRAGE NUMERIQUE» Mardi 20 Novembre 2012 Tamarun, Saint-Gilles FEDERATION REUNIONNAISE DE TOURISME (FRT) ORGANISATION DU SEMINAIRE, SENSIBILISATION DES ACTEURS DU TOURISME AU «VIRAGE NUMERIQUE» Mardi 20 Novembre 2012 Tamarun, Saint-Gilles CONTEXTE L évolution des

Plus en détail

Master Professionnel Sciences de l éducation

Master Professionnel Sciences de l éducation Anjot Simon 12, rue Leroy 14000 Caen simon.anjot@gmail.com Téléphone : 0632181851 Master Professionnel Sciences de l éducation Projet professionnel pour le Master 2 Pro : Education, formation et mutations

Plus en détail

APPEL A PROJETS MULTIMEDIA

APPEL A PROJETS MULTIMEDIA APPEL A PROJETS MULTIMEDIA DE LA VILLE DE BREST Lien social, accès accompagné, expression multimédia, compétences numériques pratiques collaboratives, biens communs et cultures numériques L appropriation

Plus en détail

Mieux communiquer et se vendre grâce à Internet!

Mieux communiquer et se vendre grâce à Internet! ASSEMBLEE NUMERIQUE DU GRAND RIED : Où en êtes-vous avec Internet? Mercredi 4 juin 2014 à 19h à Gerstheim Mieux communiquer et se vendre grâce à Internet! PROGRAMME 1 ) E-tourisme aujourd hui - Chiffres

Plus en détail

Découverte de Lcs. Exemples d utilisations pédagogiques du serveur LCS. Phase pilote ENT Année 2009/2010

Découverte de Lcs. Exemples d utilisations pédagogiques du serveur LCS. Phase pilote ENT Année 2009/2010 Découverte de Lcs Exemples d utilisations pédagogiques du serveur LCS Phase pilote ENT Année 2009/2010 1 Contexte de l ENT 2 Contexte de l ENT Qu est-ce qu un ENT? Les enjeux de l ENT La phase pilote Les

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX MARDI 25 FEVRIER 2014

LES RESEAUX SOCIAUX MARDI 25 FEVRIER 2014 LES RESEAUX SOCIAUX MARDI 25 FEVRIER 2014 OFFICE DE TOURISME Maison du Patrimoine 2 rue de la Chapelle 66820 VERNET-LES-BAINS Tel : 04 68 05 55 35 www.vernet-les-bains.fr Contact e-tourisme : Emilie /

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015

DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015 > DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015 ÉDITO SOMMAIRE Le Festival des Sciences revient pour sa 10 ème édition! Le Festival des Sciences p.3 Le Village des Sciences p.5 Le Festival pour les groupes

Plus en détail

Projet Bring your own device

Projet Bring your own device Projet Bring your own device Apportez votre appareil numérique" Mai 2015 Jean-Jacques GOINEAU Professeur - COTIC Introduction : Que signifie Bring your own device? Il s agit de permettre aux usagers, en

Plus en détail

Ville de Pont de Claix. Dispositif de Gestion Urbaine et Sociale de Proximité

Ville de Pont de Claix. Dispositif de Gestion Urbaine et Sociale de Proximité Secteur Politique de la Ville Maison de l'habitant Les reinettes ave des Iles de Mars Tél. 04.76.29.86.29 Fax. 04.76.29.86.13 Ville de Pont de Claix Dispositif de Gestion Urbaine et Sociale de Proximité

Plus en détail

Prise en compte du développement durable dans les marchés publics :

Prise en compte du développement durable dans les marchés publics : Prise en compte du développement durable dans les marchés publics : Cahier des charges pour un programme de formation à l attention des agents des institutions publiques (Collectivités locales, services

Plus en détail

Rendre accessible à tous la réalité augmentée

Rendre accessible à tous la réalité augmentée Rendre accessible à tous la réalité augmentée D où vient l idée de Mini Mobile Story? La réalité augmentée est souvent perçue comme un système très complexe, animé et capable de mettre en scène informations

Plus en détail

L AGGLOMÉRATION CÔTE BASQUE - ADOUR SOUTIENT LE COWORKING À TRAVERS LA CRÉATION DE L ESPACE LA COCOTTE COWORKING À BAYONNE

L AGGLOMÉRATION CÔTE BASQUE - ADOUR SOUTIENT LE COWORKING À TRAVERS LA CRÉATION DE L ESPACE LA COCOTTE COWORKING À BAYONNE 28 novembre 2014 DOSSIER DE PRESSE L AGGLOMÉRATION CÔTE BASQUE - ADOUR SOUTIENT LE COWORKING À TRAVERS LA CRÉATION DE L ESPACE LA COCOTTE COWORKING À BAYONNE Ils sont designers, graphistes, développeurs,

Plus en détail

USAGES ET PRATIQUES DES JEUNES TARNAIS EN MATIERE DE RECHERCHE ET D INFORMATION

USAGES ET PRATIQUES DES JEUNES TARNAIS EN MATIERE DE RECHERCHE ET D INFORMATION USAGES ET PRATIQUES DES JEUNES TARNAIS EN MATIERE DE RECHERCHE ET D INFORMATION Etude 2013 Usages et pratiques des jeunes tarnais en matière de recherche d information Contexte général : La Fédération

Plus en détail

Juillet/Août 2013. Projet Coordonné par Sarah Waechter (médiathèque) et Nathalie Caclard (pôle innovation DSI)

Juillet/Août 2013. Projet Coordonné par Sarah Waechter (médiathèque) et Nathalie Caclard (pôle innovation DSI) Juillet/Août 2013 Projet Coordonné par Sarah Waechter (médiathèque) et Nathalie Caclard (pôle innovation DSI) Cadre Concept du dispositif Objectifs Formation des professionnels Contenu Zoom sur des moments

Plus en détail

CARAMAPS, Votre guide de voyage en camping-car. Dossier de presse - Avril 2015

CARAMAPS, Votre guide de voyage en camping-car. Dossier de presse - Avril 2015 CARAMAPS, Votre guide de voyage en camping-car Dossier de presse - Avril 2015 SOMMAIRE CARAMAPS en quelques mots... 3 Comment ça marche?... 4 L accueil collaboratif Caramaps... 5 L histoire de CaraMaps...

Plus en détail

LES USAGES DES TECHNOLOGIES NUMERIQUES : DES EXPERIENCES INTERACTIVES EN CONTEXTE MUSEAL

LES USAGES DES TECHNOLOGIES NUMERIQUES : DES EXPERIENCES INTERACTIVES EN CONTEXTE MUSEAL LES USAGES DES TECHNOLOGIES NUMERIQUES : DES EXPERIENCES INTERACTIVES EN CONTEXTE MUSEAL Plaine Commune, déjeuner de la technologie - 13 décembre 2011 Geneviève Vidal, LabSic Université Paris 13 Nathalie

Plus en détail

Pour un travail mobile, à distance, collaboratif. ClubMelchior

Pour un travail mobile, à distance, collaboratif. ClubMelchior Pour un travail mobile, à distance, collaboratif ClubMelchior Il était une fois...... aux portes des Monts et Coteaux du Lyonnais, Charly a le charme d un village et le potentiel d une ville, situé à 14

Plus en détail

Étude de cas «CICAD»

Étude de cas «CICAD» Étude de cas «CICAD» Digilor - Siège social - 73 Rue des Quatre Eglises - 54000 Nancy Digilor - Showroom technologique - 4 Avenue Laurent Cély - 92600 Asnières-sur-Seine contact@digilor.fr www.digilor.fr

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

Le web dans la formation des enseignants

Le web dans la formation des enseignants Fatiha Mamache amamache@ushb.dz USTHB Avril 2013 Plan Introduction Pourquoi parle-t-on de formation des enseignants du supérieur? Comment accueillir et encadrer les enseignants débutants? L université

Plus en détail

Espaces collaboratifs Retour d expérience sur la transformation des pratiques numériques

Espaces collaboratifs Retour d expérience sur la transformation des pratiques numériques Espaces collaboratifs Retour d expérience sur la transformation des pratiques numériques 2015 1 Le Département de Loire-Atlantique > Repères 4 808 agents (1er janvier 2015) dont 4 322 agents sur poste

Plus en détail

Ecrire un récit fantastique avec les TICE

Ecrire un récit fantastique avec les TICE Ecrire un récit fantastique avec les TICE Aymeric Simon, professeur au collège Gérard Philipe, Villeparisis Niveau : 4e Durée : 7-8 heures Objectifs : Etre capable d écrire un récit complet d au moins

Plus en détail

MUSÉE D ART ET D HISTOIRE, GENÈVE 7, 8 ET 9 NOVEMBRE 2014

MUSÉE D ART ET D HISTOIRE, GENÈVE 7, 8 ET 9 NOVEMBRE 2014 MUSEOMIX Remixer le musée à l heure du numérique MUSÉE D ART ET D HISTOIRE, GENÈVE 7, 8 ET 9 NOVEMBRE 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Trois jours de marathon créatif Genève, novembre 2014 La première édition

Plus en détail

Le nouveau média des arts visuels

Le nouveau média des arts visuels Le nouveau média des arts visuels Présentation...p. 2 Les services...p. 3 Fiche d identité...p. 5 LE NOUVEAU MÉDIA DES ARTS VISUELS L arrivée des nouvelles technologies dans le paysage médiatique a bouleversé

Plus en détail

2 - Quels sont les intérêts des exercices?

2 - Quels sont les intérêts des exercices? FICHE N 29 : LES ENTRAÎNEMENTS - EXERCICES DE SIMULATION 1 - Qu est-ce qu un exercice? Les exercices servent à mettre en œuvre de manière pratique les dispositions prévues dans le PCS en se substituant

Plus en détail

CPIE Corte Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets

CPIE Corte Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets CPIE Corte Centre Corse A Rinascita Coordination régionale de la Fête de la Science Guide Appel à projets PREAMBULE LA FETE DE LA SCIENCE 2014 EN CORSE Depuis 3 ans le CPIE Corte Centre Corse, Pôle Territorial

Plus en détail

Lyon, le 1er juillet 2010. Nos réf. : bb/6124/22062010. Madame, Monsieur,

Lyon, le 1er juillet 2010. Nos réf. : bb/6124/22062010. Madame, Monsieur, Lyon, le 1er juillet 2010 Nos réf. : bb/6124/22062010 Madame, Monsieur, Suite au succès du Programme Leonardo Mobilité organisé en Belgique, Espagne et Danemark entre 2007 et 2009 et auquel ont participé

Plus en détail

MEDIASTIAM. Pôle de Médiation Scientifique, Technique et Industrielle Arts et Métiers C O N C E V O I R D E M A I N

MEDIASTIAM. Pôle de Médiation Scientifique, Technique et Industrielle Arts et Métiers C O N C E V O I R D E M A I N Pôle de Médiation Scientifique, Technique et Industrielle Arts et Métiers MEDIASTIAM Campus Arts et Métiers d Aix-en-Provence Février 2015 1 C O N C E V O I R D E M A I N SOMMAIRE Description du projet

Plus en détail

Tablettes PC. Décembre 2011 > Mai 2012. Bilan de l'expérimentation

Tablettes PC. Décembre 2011 > Mai 2012. Bilan de l'expérimentation Tablettes PC Sommaire Décembre 2011 > Mai 2012 Bilan de l'expérimentation 1. Présentation du projet... 2 2. Le matériel... 2 3. L expérimentation... 3 4. Bilan... 4 5. Perspectives pour 2012-2013... 5

Plus en détail

VERSAILLES, ACADEMIE NUMERIQUE: DOSSIER DE PRESSE 19 JANVIER 2012 EXPERIMENTATION, INNOVATIONS, PROJETS

VERSAILLES, ACADEMIE NUMERIQUE: DOSSIER DE PRESSE 19 JANVIER 2012 EXPERIMENTATION, INNOVATIONS, PROJETS DOSSIER DE PRESSE 19 JANVIER 2012 VERSAILLES, ACADEMIE NUMERIQUE: EXPERIMENTATION, INNOVATIONS, PROJETS Rectorat de Versailles 3, boulevard de Lesseps 78017 Versailles cedex Première académie de France,

Plus en détail

ACHAT DE PRESTATION 2014:

ACHAT DE PRESTATION 2014: ACHAT DE PRESTATION 2014: OBJET DE L ACHAT DE PRESTATION : Étape 3 du parcours d émergence : Découverte de l environnement de mon projet Dispositif: «Groupement de Créateurs» ATELIER : Parcours de la création

Plus en détail

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle Comment répondre aux nouveaux enjeux des DRH du 21 ème siècle? Besoin n 1 : innover et développer de nouveaux usages métier en décloisonnant les différents

Plus en détail

Léa Lemoine, Chef de Projets Patrimoine & Numérique Café de Spa, 8 juin 2014

Léa Lemoine, Chef de Projets Patrimoine & Numérique Café de Spa, 8 juin 2014 Léa Lemoine, Chef de Projets Patrimoine & Numérique Café de Spa, 8 juin 2014 La Route des Villes d Eaux du Massif Central Réseau de 18 villes thermales Association créée en 1998 Objectif : Changer l image

Plus en détail

Les Rendez-vous de l UD 92

Les Rendez-vous de l UD 92 Les Rendez-vous de l UD 92 12 e édition - Mardi 3 décembre 2013 La Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences En partenariat avec : La FROTSI Lorraine Intervention de : Anne-Karine Bentz-Ivanov

Plus en détail

La Cyber base de Pont l Évêque

La Cyber base de Pont l Évêque Programme septembre 2015 juin 2016 La Cyber base de Pont l Évêque Quel que soit votre âge, votre formation ou vos envies, la Cyber base de Pont l Évêque met à votre disposition un espace multimédia connecté

Plus en détail

SenseAcademy. WeTechCare

SenseAcademy. WeTechCare SenseAcademy WeTechCare Du 8 janvier au 3 mars 2016 A Grenoble Apprenez à innover et créez la solution qui va révolutionner l inclusion numérique! Au programme : ateliers pratiques, rencontres inspirantes

Plus en détail

Contact presse : Émilie LEDUC Attachée de presse du Conseil général d Indre-et-Loire Tél. : 06 88 60 78 74 / 02 47 31 43 21 eleduc@cg37.

Contact presse : Émilie LEDUC Attachée de presse du Conseil général d Indre-et-Loire Tél. : 06 88 60 78 74 / 02 47 31 43 21 eleduc@cg37. Contact presse : Émilie LEDUC Attachée de presse du Conseil général d Indre-et-Loire Tél. : 06 88 60 78 74 / 02 47 31 43 21 eleduc@cg37.fr La forteresse royale de Chinon, propriété du Conseil général d

Plus en détail

Les jeunes réinventent les devoirs à la maison

Les jeunes réinventent les devoirs à la maison Les jeunes réinventent les devoirs à la maison 3 élèves sur 4 demandent régulièrement de l aide pour leurs devoirs, principalement à des camarades de classe (28%) 59% des élèves utilisent des supports

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE PARIS - 25-11-2014 REINVENTE SON SITE CORPORATE AVEC DAGOBERT

COMMUNIQUÉ DE PRESSE PARIS - 25-11-2014 REINVENTE SON SITE CORPORATE AVEC DAGOBERT COMMUNIQUÉ DE PRESSE PARIS - 25-11-2014 REINVENTE SON SITE CORPORATE AVEC DAGOBERT Suite à un appel d offre qui s est déroulé en mai dernier, Necotrans a fait appel à Dagobert pour développer sa nouvelle

Plus en détail

Les 21 et 22 novembre 2014

Les 21 et 22 novembre 2014 Présentation du 1 er Salon virtuel des mobilités Contexte du projet Le Collectif Ville Campagne et Evid@nce (Marque Innov 3d) ont choisi d unir leurs compétences et ressources pour réaliser et animer le

Plus en détail

& collaborative workspace. the new multitouch CONNECT & SHARE COLLABORATE BETTER & DECIDE FASTER CREATE & INNOVATE SAVE & TAKE THE DATA WITH YOU

& collaborative workspace. the new multitouch CONNECT & SHARE COLLABORATE BETTER & DECIDE FASTER CREATE & INNOVATE SAVE & TAKE THE DATA WITH YOU CONNECT & SHARE COLLABORATE BETTER & DECIDE FASTER SAVE & TAKE THE DATA WITH YOU CREATE & INNOVATE the new multitouch & collaborative workspace O1 Connect & Share O2 Create & Innovate O3 Collaborate better

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

UNIVERSITÉ PANTHÉON ASSAS Paris 2

UNIVERSITÉ PANTHÉON ASSAS Paris 2 UNIVERSITÉ PANTHÉON ASSAS Paris 2 Le LEARNING CENTER d ASSAS Un campus urbain au cœur du quartier Latin 4 8 Le centre Assas en chiffres > 1 bâtiment entièrement accessible sur 8 étages > Équipé du

Plus en détail

Rendez-vous à Lille les 18 et 19 novembre 2014!

Rendez-vous à Lille les 18 et 19 novembre 2014! vous invitent aux Rendez-vous à Lille les 18 et 19 novembre 2014! Les premières Rencontres Nationales de la Démocratie Participative, organisées par le Département du Val de Marne en 2011, ont rassemblé

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM IN ACTION auprès des équipes de Maitrise d Œuvre Cette consultation a pour objectif d

Plus en détail