Examens scientifiques des vitraux historiques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Examens scientifiques des vitraux historiques"

Transcription

1 Examens scientifiques des vitraux historiques Manfred Torge, Wolfgang Müller, Karin Adam Bundesanstalt für Materialforschung und -prüfung [Institut fédéral de la Recherche et du Test des Matériaux], Berlin, Allemagne Cet article est le premier de deux articles traitant des vitraux historiques. L'objectif de cet article est d'offrir un aperçu de la composition des vitraux historiques, de discuter des problèmes qui apparaissent lorsque l'on tente de restaurer les vitraux d'une église médiévale, et d'illustrer comment l'examen scientifique des surfaces de verre peut servir à choisir une méthode de nettoyage appropriée. Le second article, qui paraîtra dans le prochain numéro de Structure, traitera de la préparation et de l'examen matérialographiques des vitraux historiques et de leurs copies modernes produites pour des objectifs de test. Vitrail Le vitrail est composé de trois matériaux de base : le verre plat coloré, soufflé à la bouche, l'émaille vitreux marron foncé qui est peint sur le verre et le plomb servant à tenir les pièces de verre ensemble. Le verre est tronçonné en segments correspondant à l'ébauche (un dessin d'atelier grandeur nature). Une suspension de l'émail vitreux sombre est appliquée sur le verre à l'aide d'une brosse et travaillée pour donner l'effet désiré. Une fois sec, le verre est cuit à une température de o C. Généralement, le verre est soumis à ces cycles répétés de peinture-cuisson. Enfin, les morceaux de vitrail colorés sont assemblés pour créer la forme désirée en montant les bords des segments individuels dans des plombs de vitres flexibles (bandes de plomb sur la section en H) qui feront elles-mêmes partie de l'image en train d'être créée. Pour améliorer la stabilité mécanique, le verre et le plomb sont cimentés l'un à l'autre à l'aide d'un mastic de vitrier. Les techniques médiévale et contemporaine ne diffèrent l'une de l'autre que sur quelques points (voir la Figure 1). Dans l'europe médiévale, le verre était essentiellement fabriqué en faisant fondre du sable et de la cendre de bois. La composition chimique de ce verre peut être déterminée en examinant de tout petits fragments du matériau original à l'aide de la microanalyse par sonde électronique (EPMA) et la spectroscopie d'analyse dispersive d'énergie de rayons X (EDS). La composition chimique de ces verres historiques se révèle très variée, non seulement selon l'âge du verre et la région dans laquelle il a été prélevé, mais aussi selon le type de verre examiné. Les techniques de fonte et d'usinage utilisées dans les verreries du Moyen- Age nécessitaient l'utilisation de quantités relativement importantes de cendre et de chaux, ainsi la composition chimique de ces verres historiques est très différente de celle du verre coloré fabriqué de nos jours (Figure 2). Fig. 1. Vitrail médiéval provenant du monastère Cistercien Marienstern, Panschwitz-Kuckau (1370/ 1380) Phénomène de corrosion et de croûte occasionnée par la corrosion En contraste aux verres fabriqués au 19ème et 20ème siècles, la composition chimique des verres plats incolores et colorés produits au Moyen-Age les rendait beaucoup plus sensibles aux dégradations. Un contact avec des niveaux élevés d'humidité, de précipitation et de gaz nuisibles répandus par des sources domestiques, industrielles et la circulation a eu pour conséquence que les verres colorés ont subi une transformation chimique considérable, particulièrement sur leurs surfaces extérieures. Les vitraux médiévaux ornant les fenêtres des églises, ayant été exposés sans protection aux intempéries des siècles durant, montrent bien souvent une croûte dure sur leur surface extérieure. Comme les vitraux n'exposent leur splendeur complète qu'en lumière transmise, la présence de cette croûte, qui absorbe la lumière incidente, peut faire obstacle à l'appréciation visuelle du vitrail, à un tel point qu'un nettoyage est essentiel pour pouvoir apprécier l'œuvre d'art à sa juste valeur. De nombreux types de verre sont devenus visiblement plus minces au fil du temps dû à un processus de dissolution, et dans de nombreux cas, la couche de peinture originale sur la surface extérieure a également été complètement perdue. Lorsque observé en section transversale, normal à la surface, un verre de ce type ayant été dégradé par les intempéries, expose trois 25

2 Autres Autres Fig. 2. Composition typique d'un vitrail médiéval (gauche) et d'un vitrail du 19ème siècle (droite) couches distinctes: un cœur de verre non-dégradé (de 1 à 4 mm d'épaisseur), suivi par une mince couche de gel d'une épaisseur entre 0,01 et 0,1 mm, et, finalement, la couche externe attaquée par la corrosion. Cette couche, pouvant avoir une épaisseur de plusieurs millimètres, a fréquemment une structure très hétérogène; elle peut, en certains endroits, s'être déjà écaillée, mais dans de nombreux cas, elle adhère très fermement au substrat (voir la Figure 3). La croûte extérieure est composée des produits de corrosion de gypse et de syngénite, c'est à dire qu'elle consiste de sulfate de calcium, de sulfate de calcium de potassium ainsi que de silice amorphe. La couche de gel, formée par le potassium, le calcium et les autres composants, filtrée par le verre lorsque l'eau pénètre dans le verre n'est ainsi composée uniquement que de silice et Analyse ESMA sur du vitrail médiéval (composants principaux) d'eau. Comme cette couche poreuse de produits de corrosion absorbe l'eau et les substances nuisibles et gâche également la beauté des vitraux, il est nécessaire de l'éliminer, du moins en partie. Cependant, le fait d'éliminer cette couche comporte le risque de pénétrer trop profondément dans le verre, endommageant ainsi la couche interne non-dégradée. Etudes expérimentales sur le nettoyage de la surface de verre En enregistrant une micrographie électronique dans un endroit particulier sur le bord d'un segment de verre avant et après le nettoyage, il est possible d'établir si les produits de corrosion ont été éliminés soigneusement ou si la procédure de nettoyage a été trop intense, ayant pour résultat un endommagement de la couche de gel ou même du cœur de verre intact. De façon typique, un bord qui est normalement dissimulé sous un plomb de vitre est choisi. La bordure du segment de verre est préparée en éliminant par prépolissage quelques dixièmes de millimètres à la surface de la bordure et en polissant ensuite la section transversale prépolie pour obtenir une surface lisse. Les étapes de prépolissage et de polissage doivent être accomplies en l'absence d'eau afin de ne pas altérer davantage le verre sensible à la corrosion. Ceci est la difficulté majeure de cette méthode; la préparation d'un échantillon non-endommagé demande beaucoup d'expérience. Les effets des différentes méthodes de nettoyage peuvent être systématiquement comparés les uns aux autres en partageant l'échantillon en plusieurs zones, chacune d'entre elles ayant été uniformément nettoyée à l'aide d'un outil différent ou avec un degré d'intensité différent, et chacune s'étendant jusqu'à la bordure du segment de verre. Une méthode de nettoyage est considérée comme acceptable si elle permet de réduire l'épaisseur de la croûte occasionnée par la corrosion Fig. 3. Image microscopique électronique de la coupe transversale d'un échantillon de vitrail médiéval ayant été soumis aux intempéries et la composition des différentes zones 26 Coeur de verre Couche de gel Croûte formée par la corrosion 1 Müller, W.; Torge, M.; Kruschke, D.; Adam, K.; Forschungsbericht: Sicherung, Konservierung und Restaurierung historischer Glasmalereien [ Rapport de recherche: Protection, conservation et restauration du vitrail historique. En Allemand]; Kennzeichen [ID-code] Bau [Bldg.:] 5026 G5; BAM-Forschungsbericht [BAM Rapport de recherche] 217, 1997

3 a) b) Fig. 4a/b. Image microscopique au microscope électronique à balayage d un échantillon de vitrail médiéval sur la coupe transversale de l échantillon marqué sans endommager le cœ ur de verre. La couche de gel ne doit pas non plus être endommagée, car elle agit comme barrière de diffusion pour les processus de transport des ions causant encore plus de dégradation. La couche de gel peut ainsi être considérée comme une couche protectrice naturelle qui préserve le cœ ur de verre non-dégradé. Fig. 5. Echantillon de vitrail avec segments de nettoyage, cathédrale de Cologne, vitrail n III Segments de nettoyage a) gauche: état initial b) droite: après l élimination partielle à l aide d un scalpel de la croûte de corrosion Les croûtes introduites par la corrosion peuvent être éliminées par une variété d'outils et de techniques selon leur composition et la force avec laquelle elles sont liées au verre. Si les couches sont détachées, une simple brosse ou autre ustensile doux similaire est suffisant pour les éliminer. Les couches plus solidement attachées sont très précautionneusement ôtées par les restaurateurs expérimentés à l'aide d'un scalpel tout en surveillant le déroulement du processus au microscope stéréoscopique. Les micrographies au microscope électronique à balayage aux Figures 4a/b montrent la réduction de l'épaisseur de la croûte extérieure atteinte à l'aide d'un scalpel et sans endommager la couche de gel. La préparation (prépolissage et polissage) de la bordure du segment de verre a été effectuée avec le processus de nettoyage. En plus de cela, une force de 1 N a été appliquée sur un pénétrateur diamanté Vickers (surveillé au microscope) pour former des empreintes pyramidales dans le cœur de verre proche de la couche de gel. Les marquages réalisés permettent une estimation fiable des différentes procédures de nettoyage à réaliser vu que l'état de la surface peut être enregistré au même endroit exactement avant et après le nettoyage 1. En Grande-Bretagne (Canterbury), de bons résultats ont été obtenus avec l'utilisation d'une technique d'usinage au micro-jet de sable (Airbrasive) pour éliminer la croûte formée par la corrosion. L'efficacité du processus de nettoyage (ou, en cas de tentatives non-fructueuses, la sévérité de tout dommage occasionné) dépend non seulement des paramètres du jet (pression, distance, type et granulométrie de l'abrasif, etc.), mais aussi, dans une large mesure, de la structure de l'échantillon original, particulièrement de la structure de la croûte formée A B C D E par la corrosion. Il est donc important de sélectionner des échantillons de verre couvrant une variété de structures différentes pour l'accomplissement des tests comparatifs. En Allemagne, l'élimination de la croûte extérieure à l'aide de cette méthode d'abrasion au micro-jet de sable n'a été testée que dans des conditions de laboratoire. Les résultats principaux et les conclusions tirées ont été publiés ailleurs 2 et ne seront mentionnées ici qu'à des fins d'illustration. Figure 5 montre un exemple de verre rouge du vitrail n III (triforium, lancettes) dans la Cathédrale de Cologne, Allemagne. Le verre est revêtu d'une croûte légèrement colorée et relativement uniforme sur sa face extérieure. La couche de corrosion sur cet échantillon n'était que modérément dure de sorte qu'une pression de 0,6 bar au plus était suffisante avec tous les jets testés pour éliminer la couche. Un abrasif différent a été utilisé pour chacune des zones de nettoyage (2-6) et a été comparé aux résultats obtenus à l'aide d'un Fig. 6. Texture et taille de grain du produit de nettoyage par jet A: Carbonate d hydrogène de sodium ~50 µm (2) B: Granulé de plastique, µm (3) C:Farine instantanée, ~80 µm (6) D: Granulés d écale de noix de Canterbury, ~80 µm (4) E: Granulés d écale de noix µm (5) (entre parenthèses la corrélation entre le produit de nettoyage par jet et le segment de nettoyage de l image 5) 2 Müller, W.; Torge, M.; Adam, K.; Feldmann, I.; Möhrle, G.; Müller-Weinitschke, C.; Die Reinigung mittelalterlicher Glasmalereien mit dem Mikro- Feinstrahlverfahren ( Airbrasiv ) eine Methode für die Restaurierungspraxis? [Nettoyage du vitrail médiéval à l aide de la technique d usinage au micro-jet de sable (Airbrasive). En Allemand] Restauro (8)

4 Fig. 7. Echantillon de vitrail de la cathédrale de Cologne, segment de nettoyage 2; abrasif: carbonate d hydrogène de sodium Fig. 8a/b. Echantillon de vitrail de la cathédrale de Cologne, image MEB d une lame transversale du segment de nettoyage 4, avant (a: gauche) et après le nettoyage par airbrasive à l aide des granulés d écale de noix (b: droite) scalpel (zone 1). La taille de la buse du jet est choisie pour correspondre à la taille du grain de l'abrasif utilisé (Figure 6). Les abrasifs utilisés sont: du carbonate d'hydrogène de sodium (2) et des granulés de plastique (3), tous les deux distribués par une buse d'un diamètre de 0,6 mm; du granulé d'écale de noix anglais (4) et de la farine de céréale (6) par une buse d'un diamètre jusqu'à 1,2 mm; et un granulé d'écale de noix allemand (5) distribué par une buse de 1,4 mm. En se basant sur les résultats obtenus lors d'études préliminaires, d'autres paramètres variés étaient: la distance entre la buse et la cible, l'angle du jet, la durée de l'abrasion et le réglage des vibrations qui contrôlent le flux de l'abrasif jusqu'à l'ouverture de la buse. Figure 7 montre les zones de nettoyage distinctement esquissées sur les bords de l'échantillon. Les zones nettoyées au jet abrasif fin sont clairement visibles. Le profil de la surface dans la zone 2 indique que l'épaisseur de la croûte créée par la corrosion a été réduite de 80 à 100 µm. En comparaison à la zone nonnettoyée, la transparence du verre dans la zone 2 a augmenté considérablement. Les micrographies électroniques du bord du segment de verre, avant et après la procédure de nettoyage, montrent que la couche de gel est toujours présente, même après l'élimination partielle de la croûte et que le dommage au cœur non-dégradé du matériau original peut donc être exclus (voir les Figures 8a/b). En comparant les surfaces nettoyées avec les micrographies électroniques transversales, il est possible de déterminer le meilleur moyen de nettoyer une couche de corrosion particulière. L'enlèvement abrasif par jet de farine ou granulés de plastique s'est révélé être assez grossier et irrégulier. De meilleurs résultats ont été obtenus à l'aide de granulés d'écale de noix, la variante la plus finement moulue a) b) a) b) Fig. 9a/b. Image MEB de la lame transversale marquée d un vitrail médiéval provenant de la cathédrale de Erfurt avant (a) et après l élimination de la croûte de dégradation à l aide de compresses de nettoyage (b) images de 1993 Fig. 10. Image MEB de la lame transversale marquée du même vitrail médiéval de la cathédrale de Erfurt, image de

5 38 Examens scientifiques des vitraux historiques étant la plus efficace. Les meilleurs résultats ont été obtenus avec le carbonate d'hydrogène de sodium. Cependant, ces résultats ne concernent que cette couche de corrosion spécifique. Pour d'autres couches ayant une composition chimique différente, des tests préliminaires seront obligatoires pour déterminer la méthode optimale de nettoyage de la surface. La croûte créée par la corrosion qui est très hétérogène et fortement liée au verre ne peut, bien souvent, pas être éliminée mécaniquement sans endommager le cœ ur de verre nondégradé. En relation avec un projet basé sur une coopération, une méthode de nettoyage chimique a été développée, testée puis employée pour restaurer un segment original de vitrail provenant de la cathédrale Erfurt, Allemagne 3. L'utilisation de compresses spéciales trempées dans une solution de carbonate d'ammonium, a permis d'améliorer considérablement la transparence du vitrail. Un facteur clé déterminant Fig. 11. Image microscopique de l extérieur avec piqûres nettoyé et vitrail excavé non-dégradé la décision d'utiliser cette méthode était qu'aucun dommage immédiat ou à long terme du vitrail original n'était supposé se produire. Les compresses de nettoyage peuvent être utilisées pour éliminer partiellement les produits de corrosion. A l'aide de cette technique, les éléments non-dégradés sous la croûte externe dégradée ont pu être révélés (Figure 11) Les micrographies électroniques de la section transversale prépolie et polie, enregistrées au même point sur l'échantillon, avant le nettoyage (Figure 9a) et après le nettoyage (Figure 9b) montrent que la structure de la couche de gel reste inchangée. L'empreinte Vickers à la bordure du verre permet d'identifier le point d'examen des années plus tard. Figure 10 montre la zone d'examen sept ans après l'élimination des produits de corrosion à l'aide des compresses chimiques. La morphologie de la couche de gel est restée la même (c.f. Figures 9a/b) et toute corrosion subséquente du verre est exclue. Aujourd'hui, les vitraux historiques sont préservés derrière un écran de verre externe. Cette pose de vitre 'isothermale' protectrice avec un espace libre ventilé a été utilisée pendant des décennies dans un grand nombre de pays, et s'est implantée comme le moyen le plus efficace de protection et de préservation des vitraux 4. Fig. 12a/b. Photo prise à la lumière transmise d un vitrail médiéval de la cathédrale de Erfurt (1405) avant (a: gauche) et après l élimination de la croûte de dégradation à l aide de compresses de nettoyage (b: droite) a) b) 3 Römich, H.; Jägers E.; Torge, M.; Müller W.; Adam K.; Reinigung - eine Gratwanderung [Marcher sur la corde raide nettoyer les vitraux historiques. En allemand] In: Restaurierung und Konservierung historischer Glasmalereien [ Nettoyage et conservation des vitraux historiques. En Allemand] Verlag Phillipp von Zabern Mainz, 2000 ISBN S Historische Glasmalereien ; Schutzverglasung-Bestandssicherung-Weiterbildung [Vitraux historiques; Vitrage de protection Conservation Formation ultérieure. En Allemand] Projet sponsorisé par la Deutsche Bundesstiftung Umwelt [Fondation environnementale fédérale] Berlin-Brandenburgische Akademie der Wissenschaften [Académie des Sciences de Berlin-Brandenburg] Verlag Edition Leipzig, 1999 ISBN

La restauration des verrières médiévales. à Saint-Sulpice-de-Favières SUIVI DE CHANTIER

La restauration des verrières médiévales. à Saint-Sulpice-de-Favières SUIVI DE CHANTIER La restauration des verrières médiévales à Saint-Sulpice-de-Favières SUIVI DE CHANTIER La restauration débute par un diagnostic de l état des vitraux. À Saint-Sulpice-de-Favières, une malfaçon qui date

Plus en détail

Plan de l Info-capsule:

Plan de l Info-capsule: Par Camil André Plan de l Info-capsule: Introduction; Types de verre; Défauts acceptables selon les normes en vigueur; Types de bris et comment les reconnaitre; Questions. Introduction Le verre un matériau

Plus en détail

4. Microscopie électronique à balayage

4. Microscopie électronique à balayage 4. Microscopie électronique à balayage 4.1. Principe de formation des images en MEB 4.2. Mise en œuvre 4.3. Les différents modes d imagerie 4.4. Les différents types de contraste 4.5. Performances 4.5.1.

Plus en détail

Système Glu Jet de HOLZ-HER Joint invisible avec technologie à couche mince

Système Glu Jet de HOLZ-HER Joint invisible avec technologie à couche mince Glu Jet SYSTÈME BREVETÉ SYSTÈME Placage de chants intelligent Sélection de programme par simple pression de touche; Possibilité de fonctionnement entièrement automatique par code-barre. Système Glu Jet

Plus en détail

Comparaison des performances d'éclairages

Comparaison des performances d'éclairages Comparaison des performances d'éclairages Présentation Support pour alimenter des ampoules de différentes classes d'efficacité énergétique: une ampoule LED, une ampoule fluorescente, une ampoule à incandescence

Plus en détail

Contrôle Non Destructif C.N.D.

Contrôle Non Destructif C.N.D. Contrôle Non Destructif C.N.D. 16 Principales techniques Particules magnétiques Pénétrants 7% Autres 7% 6% Ultrasons 30% Objets divers Pétrochimique 15% 10% Aérospatial 25% Courants de Foucault 10% Autres

Plus en détail

Aqua Wandtafelfarbe Peinture Aqua pour tableaux noirs

Aqua Wandtafelfarbe Peinture Aqua pour tableaux noirs Page 1 sur 6 Fiche technique 05/15 Aqua Wandtafelfarbe Peinture Aqua pour tableaux noirs Extérieur et intérieur Peinture pour tableaux noirs universelle aqueuse pour de multiples supports Description générale

Plus en détail

LES RÉPLIQUES MÉTALLOGRAPHIQUES

LES RÉPLIQUES MÉTALLOGRAPHIQUES CONGRÈS MATÉRIAUX 2014 Colloque 6 «Corrosion, vieillissement, durabilité, endommagement» LES RÉPLIQUES MÉTALLOGRAPHIQUES Une méthode non destructive pour contrôler le vieillissement et l endommagement

Plus en détail

INFOFICHE EB001 NETTOYAGE ET ENTRETIEN DES PAVÉS ET DES DALLES DE RUE EN BÉTON

INFOFICHE EB001 NETTOYAGE ET ENTRETIEN DES PAVÉS ET DES DALLES DE RUE EN BÉTON EBEMA NV Dijkstraat 3 Oostmalsesteenweg 204 B-3690 Zutendaal B -2310 Rijkevorsel T +32(0)89 61 00 11 T +32(0)3 312 08 47 F +32(0)89 61 31 43 F +32(0)3 311 77 00 www.ebema.com www.stone-style.com www.megategels.com

Plus en détail

4.6 Analyses d aiguilles siliceuses en terrain gneissique

4.6 Analyses d aiguilles siliceuses en terrain gneissique 4.6 Analyses d aiguilles siliceuses en terrain gneissique 4.6.1 Introduction C est à quelques kilomètres au nord de la ville de Yaoundé, à proximité du village de Nkolondom qu a été décrite la grotte du

Plus en détail

Bulletin de fabrication No 2002

Bulletin de fabrication No 2002 Sciage et coupe du quartz de HanStone Le quartz de HanStone est doté de la beauté naturelle du quartz, tout en étant six fois plus robuste et durable que le granite. Plus de 90 % du quartz de HanStone

Plus en détail

Information Technique

Information Technique Information Technique ATS-137-4 Fr Nouvelle amélioration de l apparence du verre Pilkington Energy Advantage Low-E Glass Pilkington Energy Advantage consiste d une couche très mince d un materiel polycristallin

Plus en détail

AESTUVER. La plaque de protection contre le feu universelle

AESTUVER. La plaque de protection contre le feu universelle AESTUVER La plaque de protection contre le feu universelle 2 La plaque de protection contre le feu universelle AESTUVER la plaque de protection contre le feu universelle Procédé d'injection de fibres AESTUVER

Plus en détail

Carbone. Carbone. Paramètres : Carbone

Carbone. Carbone. Paramètres : Carbone Carbone Carbone Carbone En dehors des nombreux procédés qui ont déjà largement progressé en matière d élimination de l azote et des phosphates, la fonction principale d une station d épuration réside dans

Plus en détail

COMMUNE de CIVRIEUX D AZERGUES LE NUANCIER

COMMUNE de CIVRIEUX D AZERGUES LE NUANCIER COMMUNE de CIVRIEUX D AZERGUES LE NUANCIER Les façades Le fond de façade appartient à une famille colorée dominante : les neutres et quelques ocrés (ocre jaune et ocre orangé). Les teintes seront choisies

Plus en détail

1 Table des matières 1. 2 Introduction 2. 3 Généralités 2. 4 Premier nettoyage après livraison 2

1 Table des matières 1. 2 Introduction 2. 3 Généralités 2. 4 Premier nettoyage après livraison 2 Luxlight SPRL Priester Daensstraat 10 3920 LOMMEL Belgique T + 32 (0)3 74 70 072 F + 32 (0)3 74 70 073 E info@luxlight.eu I www.luxlight.eu Relation bancaire: KBC IBAN = BE81735028628324 BIC = KREDBEBB

Plus en détail

SOLUTION PANNEAUX DE BARDAGE. La durabilité au service de la créativité

SOLUTION PANNEAUX DE BARDAGE. La durabilité au service de la créativité SOLUTION PANNEAUX DE BARDAGE La durabilité au service de la créativité Lafarge, leader mondial des matériaux et solutions constructives, développe et propose un nouveau produit de bardage avec son Béton

Plus en détail

PROCESSUS VALMONT CONCERNANT L APPLICATION DE LA TEINTE

PROCESSUS VALMONT CONCERNANT L APPLICATION DE LA TEINTE En ce qui concerne le calcul, les mâts bois sont comparables à tous les autres mâts acier ou aluminium. Conformément à la directive européenne de 1985 ils sont calculés et dimensionnés avec le même référentiel

Plus en détail

Un environnement plus lumineux où il fait bon vivre

Un environnement plus lumineux où il fait bon vivre Isolation thermique Un environnement plus lumineux où il fait bon vivre Pilkington Optifloat Une expérience exceptionnelle dans le verre float Leader mondial du verre pour le bâtiment et l'automobile,

Plus en détail

ENTRETIEN DE LA SURFACE DE FINITION

ENTRETIEN DE LA SURFACE DE FINITION ENTRETIEN DE LA SURFACE DE FINITION ENTRETIEN DE LA SURFACE DE FINITION Lumec recommande fortement que vous fassiez l entretien de vos luminaires deux fois par année pour prolonger la beauté de leur surface

Plus en détail

E-I-4V1 : DÉTERMINATION DES MATIERES EN SUSPENSION METHODE PAR FILTRATION SUR FILTRE EN FIBRES DE VERRE ET GRAVIMETRIE

E-I-4V1 : DÉTERMINATION DES MATIERES EN SUSPENSION METHODE PAR FILTRATION SUR FILTRE EN FIBRES DE VERRE ET GRAVIMETRIE E-I-4V1 : DÉTERMINATION DES MATIERES EN SUSPENSION METHODE PAR FILTRATION SUR FILTRE EN FIBRES DE VERRE ET GRAVIMETRIE 1. Objet La présente méthode de référence spécifie une méthode de détermination gravimétrique

Plus en détail

Recuit sous hydrogène des couches du silicium poreux

Recuit sous hydrogène des couches du silicium poreux Revue des Energies Renouvelables ICRESD-07 Tlemcen (2007) 47 52 Recuit sous hydrogène des couches du silicium poreux F. Otmani *, Z. Fekih, N. Ghellai, K. Rahmoun et N.E. Chabane-Sari Unité de Recherche

Plus en détail

PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE

PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE Un microscope confocal est un système pour lequel l'illumination et la détection sont limités à un même volume de taille réduite (1). L'image confocale (ou coupe optique)

Plus en détail

LES LIANTS HYDRAULIQUES. Hamdi Boualem ENSSMAL

LES LIANTS HYDRAULIQUES. Hamdi Boualem ENSSMAL LES LIANTS HYDRAULIQUES Hamdi Boualem ENSSMAL Le ciment Le ciment est une matière pulvérulente, formant avec l eau ou avec une solution saline une pâte plastique liante, capable d agglomérer, en durcissant,

Plus en détail

FICHE 8: NETTOYER UN OBJET METALLIQUE ET TRAITER LA CORROSION

FICHE 8: NETTOYER UN OBJET METALLIQUE ET TRAITER LA CORROSION FICHE 8: NETTOYER UN OBJET METALLIQUE ET TRAITER LA CORROSION 1. La corrosion, principal acteur de dégradation d un objet métallique La corrosion est une altération produite par réaction chimique entre

Plus en détail

FICHE D'INVENTAIRE (Fiche pratique n 1) Les normes internationales du CIDOC/ ICOM

FICHE D'INVENTAIRE (Fiche pratique n 1) Les normes internationales du CIDOC/ ICOM FICHE D'INVENTAIRE (Fiche pratique n 1) Les normes internationales du CIDOC/ ICOM Le Comité international pour la documentation (CIDOC) a travaillé plusieurs années au sein de l'icom pour arrêter les données

Plus en détail

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE OBJECTIFS : - Distinguer un spectre d émission d un spectre d absorption. - Reconnaître et interpréter un spectre d émission d origine thermique - Savoir qu un

Plus en détail

DIFFRACTion des ondes

DIFFRACTion des ondes DIFFRACTion des ondes I DIFFRACTION DES ONDES PAR LA CUVE À ONDES Lorsqu'une onde plane traverse un trou, elle se transforme en onde circulaire. On dit que l'onde plane est diffractée par le trou. Ce phénomène

Plus en détail

Color. résip. I n t é r i e u r. B r e v e t é. Guide d utilisation. Conseils & astuces

Color. résip. I n t é r i e u r. B r e v e t é. Guide d utilisation. Conseils & astuces résip ro Color Breveté B r e v e t é Guide d utilisation Conseils & astuces est une résine époxy, bicomposante à l eau et sans odeur, universelle, sur tous supports et sans sous couche. Sols Murs Mobiliers

Plus en détail

MANUEL DE NETTOYAGE GREENFIRE

MANUEL DE NETTOYAGE GREENFIRE NETTOYAGE ET ENTRETIEN MANUEL DE NETTOYAGE GREENFIRE Le poêle ne demande pas trop de nettoyage dès lors que les granulés utilisés sont de bonne qualité. Avant d'entreprendre un quelconque nettoyage ou

Plus en détail

Travaux Dirigés de Biologie Cellulaire. TD n 1 Compléments sur les microscopes

Travaux Dirigés de Biologie Cellulaire. TD n 1 Compléments sur les microscopes Travaux Dirigés de Biologie Cellulaire TD n 1 Compléments sur les microscopes Les différents types de microscopes photoniques A. Le microscope à fond noir B.Le microscope polarisant C.Le microscope à contraste

Plus en détail

Mesurer la consommation d air comprimé ; économiser sur les coûts d énergie

Mesurer la consommation d air comprimé ; économiser sur les coûts d énergie Mesurer la consommation d air comprimé ; économiser sur les coûts d énergie L'air comprimé est un porteur d'énergie indispensable. A titre d exemple, environ 60.000 installations sont présentes en Allemagne.

Plus en détail

K 2 Premium Home. K 2 Premium Home, 1.673-300.0, 2015-11-04

K 2 Premium Home. K 2 Premium Home, 1.673-300.0, 2015-11-04 K 2 Premium Home Le K 2 Premium Home, léger et maniable grâce à son chariot de transport, convient parfaitement comme appareil d'appoint et est idéal pour un premier équipement. Il est confortable grâce

Plus en détail

Escola Tècnica Superior d Enginyers de Camins, Canals i Ports de Barcelona Univesitat Politècnica de Catalunya

Escola Tècnica Superior d Enginyers de Camins, Canals i Ports de Barcelona Univesitat Politècnica de Catalunya 3. Identification du sol. 3.1. Généralités. On a procédé à faire une identification du sol en ce qui concerne ses propriétés, indices et son état initial. Ceci pour identifier, sur un profil de 5 m de

Plus en détail

Opération Goutte d'eau

Opération Goutte d'eau Analyse du Fer École Secondaire But: Déterminer la concentration de fer dans de l'eau potable provenant de 4 sources différentes plus un échantillon à la valeur limite en fer selon les recommandations

Plus en détail

S O 2H O S SO 3H O. une solution de thiosulfate de sodium de concentration en ion thiosulfate [S 2

S O 2H O S SO 3H O. une solution de thiosulfate de sodium de concentration en ion thiosulfate [S 2 PARTIE 3 : Réactions chimiques et milieux biologiques TP 15 La chimie des facteurs cinétiques OBJECTIFS : Mettre en œuvre une démarche expérimentale pour mettre en évidence quelques paramètres influençant

Plus en détail

Laboratorio Scientifico del MUSEO D ARTE E SCIENZA di Gottfried Matthaes

Laboratorio Scientifico del MUSEO D ARTE E SCIENZA di Gottfried Matthaes Laboratorio Scientifico del MUSEO D ARTE E SCIENZA di Gottfried Matthaes Milan, 23/02/2011 Nr. 2AN-7752 Résultats des analyses scientifiques effectuées sur le tableau peint sur toile (cm 65 x 49) reproduit

Plus en détail

Périodiquement, nettoyer les surfaces de l unité pour les maintenir dans une condition sanitaire et ce, aussi souvent que nécessaire.

Périodiquement, nettoyer les surfaces de l unité pour les maintenir dans une condition sanitaire et ce, aussi souvent que nécessaire. Périodiquement, nettoyer les surfaces de l unité pour les maintenir dans une condition sanitaire et ce, aussi souvent que nécessaire. Laver les surfaces à l aide d une solution d eau tiède et de savon,

Plus en détail

Influence de L Angle D Inclinaison des Cannelures Sur Le Comportement à L Usure des Cylindres Broyeurs de Blé

Influence de L Angle D Inclinaison des Cannelures Sur Le Comportement à L Usure des Cylindres Broyeurs de Blé European Journal of Scientific Research ISSN 1450-216X Vol.19 No.2 (2008), pp.215-221 EuroJournals Publishing, Inc. 2008 http://www.eurojournals.com/ejsr.htm Influence de L Angle D Inclinaison des Cannelures

Plus en détail

Sécurité et Réparation Automobiles

Sécurité et Réparation Automobiles Sécurité et Réparation Automobiles C E N T R E T E C H N I Q U E D E L ' A S S U R A N C E 1 rue Jules Lefebvre - 75 009 PARIS Tél. : 01 53 21 51 30 - Fax : 01 53 21 51 44 Site Internet : www.sra.asso.fr

Plus en détail

PANNEAU ISOLANT CALSITHERM

PANNEAU ISOLANT CALSITHERM PANNEAU ISOLANT CALSITHERM PANNEAU ISOLANT CALSITHERM Isolation intérieure capillaire active Isolation intérieure confort Isolation thermique conductivité capillaire active inhibition de moisissures non

Plus en détail

Stef Premium II ULTRA iso

Stef Premium II ULTRA iso Devis d installation Système de revêtement thermique avec enduit de finition Stef Premium II ULTRA iso Le Système (EIFS) de STEF le plus populaire sur panneaux isolants de polyisocyanurate 1-Généralités

Plus en détail

VERRE DECORATIF AGC POUR APPLICATIONS INTERIEURES GUIDE DE NETTOYAGE ET D ENTRETIEN

VERRE DECORATIF AGC POUR APPLICATIONS INTERIEURES GUIDE DE NETTOYAGE ET D ENTRETIEN VERRE DECORATIF AGC POUR APPLICATIONS INTERIEURES GUIDE DE NETTOYAGE ET D ENTRETIEN VERSION 2.0 MAI 2015 Cette version du guide annule et remplace toutes les versions précédentes. Consultez régulièrement

Plus en détail

MÉTAUX ARCHITECTURAUX NATURELS VICWEST POUR LES TOITURES ET LES FAÇADES

MÉTAUX ARCHITECTURAUX NATURELS VICWEST POUR LES TOITURES ET LES FAÇADES MÉTAUX ARCHITECTURAUX NATURELS VICWEST POUR LES TOITURES ET LES FAÇADES Pour des bâtiments qui se remarquent, les métaux de Vicwest sont de précieux alliés. Chez Vicwest, nous comprenons que vous êtes

Plus en détail

Type extérieur intérieur Poids longueur largeur hauteur longueur largeur hauteur poids

Type extérieur intérieur Poids longueur largeur hauteur longueur largeur hauteur poids BUNGALOWS BUREAUX avec PANNEAUX SANDWICH Informations générales: Le descriptif suivant se rapporte aux caractéristiques et à l équipement des nouveaux conteneurs standards avec isolation mousse polyuréthane.

Plus en détail

Leçon N 8 Traitement des photos 4 ème

Leçon N 8 Traitement des photos 4 ème Leçon N 8 Traitement des photos 4 ème Partie Voyons maintenant quelques applications de GIMP 10 Renforcement de la netteté Aucun logiciel de retouche ne peut restituer une photo dont la netteté est très

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11693-4

Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11693-4 Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11693-4 6 Nettoyer et retoucher les images Avant de réaliser un montage, un petit travail est parfois nécessaire, il s agit du nettoyage de la photo. Cela consiste à

Plus en détail

Technologie des batteries

Technologie des batteries Page 1 sur 5 Contact Qui sommes nous Liens Solutions FAQ Nos produits Site conseil > Stockage énergie > Batterie > Technologie Energie&Informatique Votre compte Votre panier Commander Informatique embarquée

Plus en détail

Une production économique! Echangeur d ions TKA

Une production économique! Echangeur d ions TKA Une eau totalement déminéralisée Une production économique! Echangeur d ions TKA Eau déminéralisée pour autoclaves, laveurs, analyseurs automatiques, appareils d'eau ultra pure... SYSTÈMES DE PURIFICATION

Plus en détail

Connaître les structures de la plante responsables de la transpiration. Identifier les facteurs qui influencent la transpiration

Connaître les structures de la plante responsables de la transpiration. Identifier les facteurs qui influencent la transpiration 1. Objectifs : Objectifs de savoir: Connaître les structures de la plante responsables de la transpiration Identifier les facteurs qui influencent la transpiration Etablir la relation entre l'absorption

Plus en détail

La pierre Cette pierre extraite de la carrière n'est qu'un caillou. L'homme, avec ses outils, va la façonner, la modeler, lui donner vie.

La pierre Cette pierre extraite de la carrière n'est qu'un caillou. L'homme, avec ses outils, va la façonner, la modeler, lui donner vie. La pierre Cette pierre extraite de la carrière n'est qu'un caillou. L'homme, avec ses outils, va la façonner, la modeler, lui donner vie. Carrière souterraine de Thénac exploitée depuis l'antiquité - cr1974

Plus en détail

Peinture de façade mate en milieu solvant. Peinture spéciale pour béton et fibrociment. La solution idéale pour supports critiques.

Peinture de façade mate en milieu solvant. Peinture spéciale pour béton et fibrociment. La solution idéale pour supports critiques. Duparol Peinture de façade mate en milieu solvant. Peinture spéciale pour béton et fibrociment. La solution idéale pour supports critiques. Description de produit Domaine d'utilisation Propriétés Matériau

Plus en détail

Rec. UIT-R P.527-3 1 RECOMMANDATION UIT-R P.527-3 * CARACTÉRISTIQUES ÉLECTRIQUES DU SOL

Rec. UIT-R P.527-3 1 RECOMMANDATION UIT-R P.527-3 * CARACTÉRISTIQUES ÉLECTRIQUES DU SOL Rec. UIT-R P.527-3 1 RECOMMANDATION UIT-R P.527-3 * CARACTÉRISTIQUES ÉLECTRIQUES DU SOL Rec 527-3 (1978-1982-1990-1992) L'Assemblée des radiocommunications de l'uit, considérant a) que la propagation de

Plus en détail

Guide pratique de la rénovation de façades

Guide pratique de la rénovation de façades Guide pratique de la rénovation de façades Pierre, béton, brique Alexandre CAUSSARIEU Thomas GAUMART Groupe Eyrolles, 2005, ISBN 2-212-11624-1 Laser Brique : encroûtements noirs Pierre : encroûtements

Plus en détail

INSTRUCTIONS DE POSE DALLES EN LIEGE

INSTRUCTIONS DE POSE DALLES EN LIEGE INSTRUCTIONS DE POSE DALLES EN LIEGE Conserver les dalles en liège et les matériaux dans des conditions (température et humidité relative) qui ne diffèrent pas trop des conditions dans la pièce où elles

Plus en détail

Opération Goutte d'eau

Opération Goutte d'eau Analyse du Manganèse École Secondaire But: Déterminer la concentration de manganèse dans l'eau potable provenant de 4 sources différentes, plus d'un échantillon ayant la valeur limite recommandée par le

Plus en détail

Électif 10 Mise en forme industrielle des sols et matériaux granulaires. Les ciments, liants hydrauliques

Électif 10 Mise en forme industrielle des sols et matériaux granulaires. Les ciments, liants hydrauliques Électif 10 Mise en forme industrielle des sols et matériaux granulaires Les ciments, liants hydrauliques Définition Norme NF P 15-301 de 1994 : «Le ciment est un liant hydraulique, c est-à-dire une matière

Plus en détail

Système d'exposition au flash Trodat B1511+ Manuel. Version 1.0

Système d'exposition au flash Trodat B1511+ Manuel. Version 1.0 Système d'exposition au flash Trodat B1511+ Manuel Version 1.0 Table des matières 1) Champ d'utilisation... 2 2) Instructions du sécurité du produit... 2 3) Commandes et fonctions... 1 4) Fonctionnement...

Plus en détail

La cour anglaise par excellence MEA, UNE VALEUR SÛRE DEPUIS 125 ANS

La cour anglaise par excellence MEA, UNE VALEUR SÛRE DEPUIS 125 ANS Pour une utilisation moderne des pièces en sous-sol Puits de lumière enterrés La cour anglaise par excellence MEA, UNE VALEUR SÛRE DEPUIS 125 ANS MEA MULTINORM Une qualité fiable et audacieuse Les cours

Plus en détail

Knauf DP 007. Enduit pour une isolation thermique en façade

Knauf DP 007. Enduit pour une isolation thermique en façade Enduit pour une isolation thermique en façade L'isolation thermique et l'enduisage en une seule phase de travail. La conscience d'économie d'énergie augmente aujourd'hui fortement: chez le maître d'ouvrage,

Plus en détail

FABRICATION D'UN SUCRE CUIT

FABRICATION D'UN SUCRE CUIT FABRICATION D'UN SUCRE CUIT Un sucre-cuit a pour caractéristiques principales d être dur et cassant comme du verre. Il se dissout lentement dans la bouche et dégage les différentes saveurs apportées par

Plus en détail

Lentilles Détermination de distances focales

Lentilles Détermination de distances focales Lentilles Détermination de distances focales Résumé Les lentilles sont capables de faire converger ou diverger un faisceau lumineux. La distance focale f d une lentille caractérise cette convergence ou

Plus en détail

PRISME ET RESEAU APPLICATION A LA MESURE DE LONGUEURS D'ONDE

PRISME ET RESEAU APPLICATION A LA MESURE DE LONGUEURS D'ONDE PRISME ET RESEAU APPLICATION A LA MESURE DE LONGUEURS D'ONDE PARTIE THEORIQUE A - RESEAUX 1 - Définition On appelle réseau plan le système constitué par un grand nombre de fentes fines, parallèles, égales

Plus en détail

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT:

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT: Panneaux de terrasse TimberStar Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2 Veuillez lire l intégralité de la notice de pose avant de commencer le montage! Les panneaux de terrasse TimberStar peuvent être sciés,

Plus en détail

7 - Disques abrasifs. Disques de tronçonnage et meulage... 7-1 à 7-4 7 ABRASIFS DISQUES PRODUITS DE SOUDAGE PROFESSIONELS

7 - Disques abrasifs. Disques de tronçonnage et meulage... 7-1 à 7-4 7 ABRASIFS DISQUES PRODUITS DE SOUDAGE PROFESSIONELS 7 - Disques abrasifs Disques de tronçonnage...... 7-1 à 7-4 WELDLINE offre une gamme de disques abrasifs destinés aux applications industrielles EN 12413 EN 13743 Deux disques de coupe extra-fins (1mm)

Plus en détail

Matériel de laboratoire

Matériel de laboratoire Matériel de laboratoire MATERIAUX UTILISE... 1 L'APPAREILLAGE DE LABORATOIRE... 1 a) Les récipients à réaction... 2 b) La verrerie Graduée... 2 MATERIEL DE FILTRATION... 6 FILTRATION SOUS VIDE AVEC UN

Plus en détail

SUNAMCO_problemes peinture_fr 04_j_Layout 1 12-10-23 2:30 PM Page 1

SUNAMCO_problemes peinture_fr 04_j_Layout 1 12-10-23 2:30 PM Page 1 SUNAMCO_problemes peinture_fr 04_j_Layout 1 12-10-23 2:30 PM Page 1 Guide de peinture Problèmes, causes et solutions 360, 6e Rue, Daveluyville (Québec) G0Z 1C0 Canada Sans frais : 1 866 815-4080 Téléc.

Plus en détail

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé Manuel d installation et d utilisation Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé 600/150-750/200-1000/220-1500/300 V 1.3 SOMMAIRE 1 Description du dispositif... 3 1.1 Série type... 3 1.2 Protection du

Plus en détail

Verre ShowerGuard. Une propreté toujours étincelante, tout simplement.

Verre ShowerGuard. Une propreté toujours étincelante, tout simplement. Verre ShowerGuard. Une propreté toujours étincelante, tout simplement. Un besoin de protection Une solution permanente Vous avez beau vous user les mains pour tenter de nettoyer un verre de douche standard,

Plus en détail

3M Solutions Colles & Adhésifs pour l Industrie Rubans Mousse Acrylique 3M VHB VHB. l assemblage mécanique. Résistance Flexibilité

3M Solutions Colles & Adhésifs pour l Industrie Rubans Mousse Acrylique 3M VHB VHB. l assemblage mécanique. Résistance Flexibilité 3M Solutions Colles & Adhésifs pour l Industrie Rubans Mousse Acrylique 3M VHB VHB L alternative à l assemblage mécanique Résistance Flexibilité L ongévité F aites l expérience d un assemblage aux performances

Plus en détail

Clearshield FILM DE PROTECTION DE PEINTURE

Clearshield FILM DE PROTECTION DE PEINTURE Juste une question de performance. Clearshield FILM DE PROTECTION DE PEINTURE Une protection claire pour votre investissement automobile Film de protection de peinture Clearshield Le système Solar Gard

Plus en détail

MODE OPERATOIRE : COLLAGE ET ETANCHEITE DE VERRE ORGANIQUE Sikasil SG-20 sans primaire

MODE OPERATOIRE : COLLAGE ET ETANCHEITE DE VERRE ORGANIQUE Sikasil SG-20 sans primaire MODE OPERATOIRE : COLLAGE ET ETANCHEITE DE VERRE ORGANIQUE Sikasil SG-20 sans primaire 06-2015 / VERSION 4 / SIKA FRANCE SAS/ INDUSTRY SOMMAIRE 1. Description de l application... 3 2. Préparation des supports

Plus en détail

= RÉALISATION DE QUALITÉ DURABLE

= RÉALISATION DE QUALITÉ DURABLE PAVÉS EN BETON CONCEPTION APPROPRIÉE + MISE EN OEUVRE PROFESSIONNELLE = RÉALISATION DE QUALITÉ DURABLE 10 règles de base pour une mise en œuvre correcte de revêtements de pavés en béton 1 2 3 4 5 6 7 8

Plus en détail

Installation d'un gazon synthétique

Installation d'un gazon synthétique Installation d'un gazon synthétique Etape 1 MESURE DES SURFACES Les gazons se présentent, selon les modèles, soit en rouleaux de 2,00 m de large (x 25 m de longueur maximum) 4,00 m de large (x 25 m de

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

Streamer. Placage haute précision pour des chants parfaits PRODUCTIVITÉ ET PRÉCISION

Streamer. Placage haute précision pour des chants parfaits PRODUCTIVITÉ ET PRÉCISION Plaqueuses de chants Centres d usinage CNC Scies à panneaux verticales Scies à plat Manutention des matériaux Placage haute précision pour des chants parfaits Streamer PRODUCTIVITÉ ET PRÉCISION Rapport

Plus en détail

www.imprimermonlivre.com

www.imprimermonlivre.com 0 www.imprimermonlivre.com Composition d une couverture avec Word L objectif de ce guide est de vous proposer un mode opératoire pour créer une couverture avec Word. Nous vous rappelons toutefois que Word

Plus en détail

11 Généralités sur la détermination du taux d humidité

11 Généralités sur la détermination du taux d humidité 11 Généralités sur la détermination du taux d humidité 11.1 Application Dans tous les domaines, où l on rajoute ou où l on ôte de l humidité aux produits pendant le processus de production, il est extrêmement

Plus en détail

Easi-Scope Amplifie les échantillons jusqu'à 41x sur écran d'ordinateur 17"

Easi-Scope Amplifie les échantillons jusqu'à 41x sur écran d'ordinateur 17 Easi-Scope Amplifie les échantillons jusqu'à 41x sur écran d'ordinateur 17" GUIDE DE L'UTILISATEUR www.tts-shopping.com Table des matières Informations importantes 2 Soins et entretien 2 Avertissement

Plus en détail

Laboratorio Scientifico del MUSEO D ARTE E SCIENZA di Gottfried Matthaes

Laboratorio Scientifico del MUSEO D ARTE E SCIENZA di Gottfried Matthaes Laboratorio Scientifico del MUSEO D ARTE E SCIENZA di Gottfried Matthaes Milan, 23/02/2011 Nr. 2AN-7753 Résultats des analyses scientifiques effectuées sur le tableau peint sur cuivre (cm 52 x 41) reproduit

Plus en détail

GABARIT POUR BOITE DE CLÉ USB JOCELYNEROBERTSON.COM

GABARIT POUR BOITE DE CLÉ USB JOCELYNEROBERTSON.COM GABARIT POUR BOITE DE CLÉ USB JOCELYNEROBERTSON.COM Démarquez-vous en étant dans les premiers à offrir une clé USB personnalisée. Bronze, cuivre, acier, argent.925 ou argent.999 Suivez ces étapes faciles

Plus en détail

PROCEDES D OBTENTION DES PIECES BRUTES

PROCEDES D OBTENTION DES PIECES BRUTES PROCEDES D OBTENTION DES PIECES BRUTES Mise a jour le:18/03/2007 LE MOULAGE Histoire Il y a environ 250 000 ans, l'homme fit la découverte du feu. Il s'agissait d'un pas significatif dans le développement

Plus en détail

Parabond 600 Colle de montage élastique. Haute adhérence initiale.

Parabond 600 Colle de montage élastique. Haute adhérence initiale. Parabond 600 Colle de montage élastique. Haute adhérence initiale. Produit Parabond 600 est un mastic colle à base de MS Polymère à haute performance en permanence élastique et avec une adhérence initiale

Plus en détail

La science derrière Sonicare AirFloss

La science derrière Sonicare AirFloss La science derrière Sonicare AirFloss Table des matières Enlèvement de la plaque 1 Réduction de la gingivite et élimination de la plaque 2-4 Maintien de saines habitudes de brossage 5 Sécurité 6 Préférence

Plus en détail

INTRO. Comment appliquer un crépi en façade? DÉBUTANT NIVEAU DE

INTRO. Comment appliquer un crépi en façade? DÉBUTANT NIVEAU DE NIVEAU DE DIFFICULTÉ Comment appliquer un crépi en façade? DÉBUTANT Confirmé EXPERT Une combinaison ou tenue de travail adaptée Une bâche Des gants et lunettes de protection Une bande de protection Un

Plus en détail

Une intervention rapide permet le ralentissement ou même l'arrêt total du mécanisme de corrosion.

Une intervention rapide permet le ralentissement ou même l'arrêt total du mécanisme de corrosion. Page 1 / 6 Rapport technique / domaine du génie civil et bâtiment Contenu : Réparation du béton due à la carbonatation Rédaction : Broquet Raphaël Etudiant conducteur de travaux 3 e année Date : 23 novembre

Plus en détail

Prestations de services d application Solutions pour vos besoins en réparation des surfaces

Prestations de services d application Solutions pour vos besoins en réparation des surfaces Prestations de services d application Solutions pour vos besoins en réparation des surfaces Henkel Votre partenaire en solutions de réparation des surfaces Grâce à de nombreuses années d expérience dans

Plus en détail

1. Qu'est-ce que nettoyer? 2. Pourquoi nettoyer et désinfecter? 3. Où se trouvent les germes? 4. Principe de nettoyage

1. Qu'est-ce que nettoyer? 2. Pourquoi nettoyer et désinfecter? 3. Où se trouvent les germes? 4. Principe de nettoyage 1. Qu'est-ce que nettoyer? Supports de cours L'entretien et la désinfection des locaux C'est rendre propre en éliminant les salissures sans détériorer le matériau que l'on nettoie. Il s'agit d'un assainissement

Plus en détail

Tout au long de son existence, le béton est soumis à de multiples sollicitations :

Tout au long de son existence, le béton est soumis à de multiples sollicitations : PATHOLOGIE DU BETON Tout au long de son existence, le béton est soumis à de multiples sollicitations : Physiques : - retrait - actions thermiques - actions mécaniques Chimiques - internes - externes Electrochimiques

Plus en détail

D.S.T. n 3 ANNEE 2007-2008 PHYSIQUE-CHIMIE. Série S. DURÉE DE L ÉPREUVE : 1 h 30

D.S.T. n 3 ANNEE 2007-2008 PHYSIQUE-CHIMIE. Série S. DURÉE DE L ÉPREUVE : 1 h 30 D.S.T. n 3 ANNEE 2007-2008 PHYSIQUE-CHIMIE Série S DURÉE DE L ÉPREUVE : 1 h 30 Il sera tenu compte de la qualité de la présentation et de l expression des résultats numériques en fonction de la précision

Plus en détail

Calibro Plus Evaporation

Calibro Plus Evaporation Calibro Plus Evaporation Le produit CALIBRO P. E., est un système spécifiquement formulé pour réaliser les enduits anti-humidité, anti-sel et anti-condensation sur maçonneries humides. Est constitué de

Plus en détail

Chapitre Contenu Page. 15 Restauration du béton 235 239

Chapitre Contenu Page. 15 Restauration du béton 235 239 Chapitre Contenu Page 15 Restauration du béton 235 239 Restauration du béton 15 Principes Par ses propriétés particulières, le matériau béton s'est établi dans tous les domaines de la construction comme

Plus en détail

TP 17 : Notion de résistance thermique d un matériau

TP 17 : Notion de résistance thermique d un matériau TP 17 : Notion de résistance thermique d un matériau Objectifs : - Mesurer la résistance thermique de certains matériaux. - Comparer ces matériaux pour l appliquer à l isolation des bâtiments. Compétences

Plus en détail

Sulfate SO 4. Potassium K + b) Indiquer pour chacune des eaux minérales la masse de son résidu à sec, indiquée sur son étiquette.

Sulfate SO 4. Potassium K + b) Indiquer pour chacune des eaux minérales la masse de son résidu à sec, indiquée sur son étiquette. 2 nde : Sciences et laboratoires (SL) Activité : Etude qualitative d une eau minérale Objectif : Comparer les résultats expérimentaux observés avec les valeurs données sur les étiquettes de quelques eaux

Plus en détail

Durabilité de la membrane de toiture en polymère Sarnafil T

Durabilité de la membrane de toiture en polymère Sarnafil T Durabilité de la membrane de toiture en polymère Sarnafil T Juillet 2009 Rapport de synthèse De l expertise 70006 du 02/07/2009 Auteur Institut für Bautenschutz, Baustoffe und Bauphysik Dr. Rieche und

Plus en détail

CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED. Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique

CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED. Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique Tuttlingen, novembre 2011 - La nouvelle CHROMOPHARE Génération

Plus en détail

Service Consommateurs 5, rue René Panhard 72021 LE MANS Cédex 02 Tél : (+33) 02 43 83 83 00 - p.ball@colart.fr

Service Consommateurs 5, rue René Panhard 72021 LE MANS Cédex 02 Tél : (+33) 02 43 83 83 00 - p.ball@colart.fr Service Consommateurs 5, rue René Panhard 72021 LE MANS Cédex 02 Tél : (+33) 02 43 83 83 00 - p.ball@colart.fr La peinture acrylique est un moyen d expression permettant des écritures et des effets picturaux

Plus en détail

REVÊTEMENT THERMI -DLC

REVÊTEMENT THERMI -DLC REVÊTEMENT THERMI -DLC UN PANEL COMPLET DE SOLUTIONS POUR APPLICATIONS TRIBOLOGIQUES LES PROPRIÉTÉS DU REVÊTEMENT THERMI -DLC Une solution technologique pour applications tribologiques permettant d'améliorer

Plus en détail