Examens scientifiques des vitraux historiques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Examens scientifiques des vitraux historiques"

Transcription

1 Examens scientifiques des vitraux historiques Manfred Torge, Wolfgang Müller, Karin Adam Bundesanstalt für Materialforschung und -prüfung [Institut fédéral de la Recherche et du Test des Matériaux], Berlin, Allemagne Cet article est le premier de deux articles traitant des vitraux historiques. L'objectif de cet article est d'offrir un aperçu de la composition des vitraux historiques, de discuter des problèmes qui apparaissent lorsque l'on tente de restaurer les vitraux d'une église médiévale, et d'illustrer comment l'examen scientifique des surfaces de verre peut servir à choisir une méthode de nettoyage appropriée. Le second article, qui paraîtra dans le prochain numéro de Structure, traitera de la préparation et de l'examen matérialographiques des vitraux historiques et de leurs copies modernes produites pour des objectifs de test. Vitrail Le vitrail est composé de trois matériaux de base : le verre plat coloré, soufflé à la bouche, l'émaille vitreux marron foncé qui est peint sur le verre et le plomb servant à tenir les pièces de verre ensemble. Le verre est tronçonné en segments correspondant à l'ébauche (un dessin d'atelier grandeur nature). Une suspension de l'émail vitreux sombre est appliquée sur le verre à l'aide d'une brosse et travaillée pour donner l'effet désiré. Une fois sec, le verre est cuit à une température de o C. Généralement, le verre est soumis à ces cycles répétés de peinture-cuisson. Enfin, les morceaux de vitrail colorés sont assemblés pour créer la forme désirée en montant les bords des segments individuels dans des plombs de vitres flexibles (bandes de plomb sur la section en H) qui feront elles-mêmes partie de l'image en train d'être créée. Pour améliorer la stabilité mécanique, le verre et le plomb sont cimentés l'un à l'autre à l'aide d'un mastic de vitrier. Les techniques médiévale et contemporaine ne diffèrent l'une de l'autre que sur quelques points (voir la Figure 1). Dans l'europe médiévale, le verre était essentiellement fabriqué en faisant fondre du sable et de la cendre de bois. La composition chimique de ce verre peut être déterminée en examinant de tout petits fragments du matériau original à l'aide de la microanalyse par sonde électronique (EPMA) et la spectroscopie d'analyse dispersive d'énergie de rayons X (EDS). La composition chimique de ces verres historiques se révèle très variée, non seulement selon l'âge du verre et la région dans laquelle il a été prélevé, mais aussi selon le type de verre examiné. Les techniques de fonte et d'usinage utilisées dans les verreries du Moyen- Age nécessitaient l'utilisation de quantités relativement importantes de cendre et de chaux, ainsi la composition chimique de ces verres historiques est très différente de celle du verre coloré fabriqué de nos jours (Figure 2). Fig. 1. Vitrail médiéval provenant du monastère Cistercien Marienstern, Panschwitz-Kuckau (1370/ 1380) Phénomène de corrosion et de croûte occasionnée par la corrosion En contraste aux verres fabriqués au 19ème et 20ème siècles, la composition chimique des verres plats incolores et colorés produits au Moyen-Age les rendait beaucoup plus sensibles aux dégradations. Un contact avec des niveaux élevés d'humidité, de précipitation et de gaz nuisibles répandus par des sources domestiques, industrielles et la circulation a eu pour conséquence que les verres colorés ont subi une transformation chimique considérable, particulièrement sur leurs surfaces extérieures. Les vitraux médiévaux ornant les fenêtres des églises, ayant été exposés sans protection aux intempéries des siècles durant, montrent bien souvent une croûte dure sur leur surface extérieure. Comme les vitraux n'exposent leur splendeur complète qu'en lumière transmise, la présence de cette croûte, qui absorbe la lumière incidente, peut faire obstacle à l'appréciation visuelle du vitrail, à un tel point qu'un nettoyage est essentiel pour pouvoir apprécier l'œuvre d'art à sa juste valeur. De nombreux types de verre sont devenus visiblement plus minces au fil du temps dû à un processus de dissolution, et dans de nombreux cas, la couche de peinture originale sur la surface extérieure a également été complètement perdue. Lorsque observé en section transversale, normal à la surface, un verre de ce type ayant été dégradé par les intempéries, expose trois 25

2 Autres Autres Fig. 2. Composition typique d'un vitrail médiéval (gauche) et d'un vitrail du 19ème siècle (droite) couches distinctes: un cœur de verre non-dégradé (de 1 à 4 mm d'épaisseur), suivi par une mince couche de gel d'une épaisseur entre 0,01 et 0,1 mm, et, finalement, la couche externe attaquée par la corrosion. Cette couche, pouvant avoir une épaisseur de plusieurs millimètres, a fréquemment une structure très hétérogène; elle peut, en certains endroits, s'être déjà écaillée, mais dans de nombreux cas, elle adhère très fermement au substrat (voir la Figure 3). La croûte extérieure est composée des produits de corrosion de gypse et de syngénite, c'est à dire qu'elle consiste de sulfate de calcium, de sulfate de calcium de potassium ainsi que de silice amorphe. La couche de gel, formée par le potassium, le calcium et les autres composants, filtrée par le verre lorsque l'eau pénètre dans le verre n'est ainsi composée uniquement que de silice et Analyse ESMA sur du vitrail médiéval (composants principaux) d'eau. Comme cette couche poreuse de produits de corrosion absorbe l'eau et les substances nuisibles et gâche également la beauté des vitraux, il est nécessaire de l'éliminer, du moins en partie. Cependant, le fait d'éliminer cette couche comporte le risque de pénétrer trop profondément dans le verre, endommageant ainsi la couche interne non-dégradée. Etudes expérimentales sur le nettoyage de la surface de verre En enregistrant une micrographie électronique dans un endroit particulier sur le bord d'un segment de verre avant et après le nettoyage, il est possible d'établir si les produits de corrosion ont été éliminés soigneusement ou si la procédure de nettoyage a été trop intense, ayant pour résultat un endommagement de la couche de gel ou même du cœur de verre intact. De façon typique, un bord qui est normalement dissimulé sous un plomb de vitre est choisi. La bordure du segment de verre est préparée en éliminant par prépolissage quelques dixièmes de millimètres à la surface de la bordure et en polissant ensuite la section transversale prépolie pour obtenir une surface lisse. Les étapes de prépolissage et de polissage doivent être accomplies en l'absence d'eau afin de ne pas altérer davantage le verre sensible à la corrosion. Ceci est la difficulté majeure de cette méthode; la préparation d'un échantillon non-endommagé demande beaucoup d'expérience. Les effets des différentes méthodes de nettoyage peuvent être systématiquement comparés les uns aux autres en partageant l'échantillon en plusieurs zones, chacune d'entre elles ayant été uniformément nettoyée à l'aide d'un outil différent ou avec un degré d'intensité différent, et chacune s'étendant jusqu'à la bordure du segment de verre. Une méthode de nettoyage est considérée comme acceptable si elle permet de réduire l'épaisseur de la croûte occasionnée par la corrosion Fig. 3. Image microscopique électronique de la coupe transversale d'un échantillon de vitrail médiéval ayant été soumis aux intempéries et la composition des différentes zones 26 Coeur de verre Couche de gel Croûte formée par la corrosion 1 Müller, W.; Torge, M.; Kruschke, D.; Adam, K.; Forschungsbericht: Sicherung, Konservierung und Restaurierung historischer Glasmalereien [ Rapport de recherche: Protection, conservation et restauration du vitrail historique. En Allemand]; Kennzeichen [ID-code] Bau [Bldg.:] 5026 G5; BAM-Forschungsbericht [BAM Rapport de recherche] 217, 1997

3 a) b) Fig. 4a/b. Image microscopique au microscope électronique à balayage d un échantillon de vitrail médiéval sur la coupe transversale de l échantillon marqué sans endommager le cœ ur de verre. La couche de gel ne doit pas non plus être endommagée, car elle agit comme barrière de diffusion pour les processus de transport des ions causant encore plus de dégradation. La couche de gel peut ainsi être considérée comme une couche protectrice naturelle qui préserve le cœ ur de verre non-dégradé. Fig. 5. Echantillon de vitrail avec segments de nettoyage, cathédrale de Cologne, vitrail n III Segments de nettoyage a) gauche: état initial b) droite: après l élimination partielle à l aide d un scalpel de la croûte de corrosion Les croûtes introduites par la corrosion peuvent être éliminées par une variété d'outils et de techniques selon leur composition et la force avec laquelle elles sont liées au verre. Si les couches sont détachées, une simple brosse ou autre ustensile doux similaire est suffisant pour les éliminer. Les couches plus solidement attachées sont très précautionneusement ôtées par les restaurateurs expérimentés à l'aide d'un scalpel tout en surveillant le déroulement du processus au microscope stéréoscopique. Les micrographies au microscope électronique à balayage aux Figures 4a/b montrent la réduction de l'épaisseur de la croûte extérieure atteinte à l'aide d'un scalpel et sans endommager la couche de gel. La préparation (prépolissage et polissage) de la bordure du segment de verre a été effectuée avec le processus de nettoyage. En plus de cela, une force de 1 N a été appliquée sur un pénétrateur diamanté Vickers (surveillé au microscope) pour former des empreintes pyramidales dans le cœur de verre proche de la couche de gel. Les marquages réalisés permettent une estimation fiable des différentes procédures de nettoyage à réaliser vu que l'état de la surface peut être enregistré au même endroit exactement avant et après le nettoyage 1. En Grande-Bretagne (Canterbury), de bons résultats ont été obtenus avec l'utilisation d'une technique d'usinage au micro-jet de sable (Airbrasive) pour éliminer la croûte formée par la corrosion. L'efficacité du processus de nettoyage (ou, en cas de tentatives non-fructueuses, la sévérité de tout dommage occasionné) dépend non seulement des paramètres du jet (pression, distance, type et granulométrie de l'abrasif, etc.), mais aussi, dans une large mesure, de la structure de l'échantillon original, particulièrement de la structure de la croûte formée A B C D E par la corrosion. Il est donc important de sélectionner des échantillons de verre couvrant une variété de structures différentes pour l'accomplissement des tests comparatifs. En Allemagne, l'élimination de la croûte extérieure à l'aide de cette méthode d'abrasion au micro-jet de sable n'a été testée que dans des conditions de laboratoire. Les résultats principaux et les conclusions tirées ont été publiés ailleurs 2 et ne seront mentionnées ici qu'à des fins d'illustration. Figure 5 montre un exemple de verre rouge du vitrail n III (triforium, lancettes) dans la Cathédrale de Cologne, Allemagne. Le verre est revêtu d'une croûte légèrement colorée et relativement uniforme sur sa face extérieure. La couche de corrosion sur cet échantillon n'était que modérément dure de sorte qu'une pression de 0,6 bar au plus était suffisante avec tous les jets testés pour éliminer la couche. Un abrasif différent a été utilisé pour chacune des zones de nettoyage (2-6) et a été comparé aux résultats obtenus à l'aide d'un Fig. 6. Texture et taille de grain du produit de nettoyage par jet A: Carbonate d hydrogène de sodium ~50 µm (2) B: Granulé de plastique, µm (3) C:Farine instantanée, ~80 µm (6) D: Granulés d écale de noix de Canterbury, ~80 µm (4) E: Granulés d écale de noix µm (5) (entre parenthèses la corrélation entre le produit de nettoyage par jet et le segment de nettoyage de l image 5) 2 Müller, W.; Torge, M.; Adam, K.; Feldmann, I.; Möhrle, G.; Müller-Weinitschke, C.; Die Reinigung mittelalterlicher Glasmalereien mit dem Mikro- Feinstrahlverfahren ( Airbrasiv ) eine Methode für die Restaurierungspraxis? [Nettoyage du vitrail médiéval à l aide de la technique d usinage au micro-jet de sable (Airbrasive). En Allemand] Restauro (8)

4 Fig. 7. Echantillon de vitrail de la cathédrale de Cologne, segment de nettoyage 2; abrasif: carbonate d hydrogène de sodium Fig. 8a/b. Echantillon de vitrail de la cathédrale de Cologne, image MEB d une lame transversale du segment de nettoyage 4, avant (a: gauche) et après le nettoyage par airbrasive à l aide des granulés d écale de noix (b: droite) scalpel (zone 1). La taille de la buse du jet est choisie pour correspondre à la taille du grain de l'abrasif utilisé (Figure 6). Les abrasifs utilisés sont: du carbonate d'hydrogène de sodium (2) et des granulés de plastique (3), tous les deux distribués par une buse d'un diamètre de 0,6 mm; du granulé d'écale de noix anglais (4) et de la farine de céréale (6) par une buse d'un diamètre jusqu'à 1,2 mm; et un granulé d'écale de noix allemand (5) distribué par une buse de 1,4 mm. En se basant sur les résultats obtenus lors d'études préliminaires, d'autres paramètres variés étaient: la distance entre la buse et la cible, l'angle du jet, la durée de l'abrasion et le réglage des vibrations qui contrôlent le flux de l'abrasif jusqu'à l'ouverture de la buse. Figure 7 montre les zones de nettoyage distinctement esquissées sur les bords de l'échantillon. Les zones nettoyées au jet abrasif fin sont clairement visibles. Le profil de la surface dans la zone 2 indique que l'épaisseur de la croûte créée par la corrosion a été réduite de 80 à 100 µm. En comparaison à la zone nonnettoyée, la transparence du verre dans la zone 2 a augmenté considérablement. Les micrographies électroniques du bord du segment de verre, avant et après la procédure de nettoyage, montrent que la couche de gel est toujours présente, même après l'élimination partielle de la croûte et que le dommage au cœur non-dégradé du matériau original peut donc être exclus (voir les Figures 8a/b). En comparant les surfaces nettoyées avec les micrographies électroniques transversales, il est possible de déterminer le meilleur moyen de nettoyer une couche de corrosion particulière. L'enlèvement abrasif par jet de farine ou granulés de plastique s'est révélé être assez grossier et irrégulier. De meilleurs résultats ont été obtenus à l'aide de granulés d'écale de noix, la variante la plus finement moulue a) b) a) b) Fig. 9a/b. Image MEB de la lame transversale marquée d un vitrail médiéval provenant de la cathédrale de Erfurt avant (a) et après l élimination de la croûte de dégradation à l aide de compresses de nettoyage (b) images de 1993 Fig. 10. Image MEB de la lame transversale marquée du même vitrail médiéval de la cathédrale de Erfurt, image de

5 38 Examens scientifiques des vitraux historiques étant la plus efficace. Les meilleurs résultats ont été obtenus avec le carbonate d'hydrogène de sodium. Cependant, ces résultats ne concernent que cette couche de corrosion spécifique. Pour d'autres couches ayant une composition chimique différente, des tests préliminaires seront obligatoires pour déterminer la méthode optimale de nettoyage de la surface. La croûte créée par la corrosion qui est très hétérogène et fortement liée au verre ne peut, bien souvent, pas être éliminée mécaniquement sans endommager le cœ ur de verre nondégradé. En relation avec un projet basé sur une coopération, une méthode de nettoyage chimique a été développée, testée puis employée pour restaurer un segment original de vitrail provenant de la cathédrale Erfurt, Allemagne 3. L'utilisation de compresses spéciales trempées dans une solution de carbonate d'ammonium, a permis d'améliorer considérablement la transparence du vitrail. Un facteur clé déterminant Fig. 11. Image microscopique de l extérieur avec piqûres nettoyé et vitrail excavé non-dégradé la décision d'utiliser cette méthode était qu'aucun dommage immédiat ou à long terme du vitrail original n'était supposé se produire. Les compresses de nettoyage peuvent être utilisées pour éliminer partiellement les produits de corrosion. A l'aide de cette technique, les éléments non-dégradés sous la croûte externe dégradée ont pu être révélés (Figure 11) Les micrographies électroniques de la section transversale prépolie et polie, enregistrées au même point sur l'échantillon, avant le nettoyage (Figure 9a) et après le nettoyage (Figure 9b) montrent que la structure de la couche de gel reste inchangée. L'empreinte Vickers à la bordure du verre permet d'identifier le point d'examen des années plus tard. Figure 10 montre la zone d'examen sept ans après l'élimination des produits de corrosion à l'aide des compresses chimiques. La morphologie de la couche de gel est restée la même (c.f. Figures 9a/b) et toute corrosion subséquente du verre est exclue. Aujourd'hui, les vitraux historiques sont préservés derrière un écran de verre externe. Cette pose de vitre 'isothermale' protectrice avec un espace libre ventilé a été utilisée pendant des décennies dans un grand nombre de pays, et s'est implantée comme le moyen le plus efficace de protection et de préservation des vitraux 4. Fig. 12a/b. Photo prise à la lumière transmise d un vitrail médiéval de la cathédrale de Erfurt (1405) avant (a: gauche) et après l élimination de la croûte de dégradation à l aide de compresses de nettoyage (b: droite) a) b) 3 Römich, H.; Jägers E.; Torge, M.; Müller W.; Adam K.; Reinigung - eine Gratwanderung [Marcher sur la corde raide nettoyer les vitraux historiques. En allemand] In: Restaurierung und Konservierung historischer Glasmalereien [ Nettoyage et conservation des vitraux historiques. En Allemand] Verlag Phillipp von Zabern Mainz, 2000 ISBN S Historische Glasmalereien ; Schutzverglasung-Bestandssicherung-Weiterbildung [Vitraux historiques; Vitrage de protection Conservation Formation ultérieure. En Allemand] Projet sponsorisé par la Deutsche Bundesstiftung Umwelt [Fondation environnementale fédérale] Berlin-Brandenburgische Akademie der Wissenschaften [Académie des Sciences de Berlin-Brandenburg] Verlag Edition Leipzig, 1999 ISBN

4. Microscopie électronique à balayage

4. Microscopie électronique à balayage 4. Microscopie électronique à balayage 4.1. Principe de formation des images en MEB 4.2. Mise en œuvre 4.3. Les différents modes d imagerie 4.4. Les différents types de contraste 4.5. Performances 4.5.1.

Plus en détail

AESTUVER. La plaque coupe-feu universelle

AESTUVER. La plaque coupe-feu universelle coupe-feu AESTUVER La plaque coupe-feu universelle AESTUVER La plaque coupe-feu universelle Procédé d'injection de fibres 2 AESTUVER un matériau de construction de la nouvelle génération AESTUVER innove

Plus en détail

La restauration des verrières médiévales. à Saint-Sulpice-de-Favières SUIVI DE CHANTIER

La restauration des verrières médiévales. à Saint-Sulpice-de-Favières SUIVI DE CHANTIER La restauration des verrières médiévales à Saint-Sulpice-de-Favières SUIVI DE CHANTIER La restauration débute par un diagnostic de l état des vitraux. À Saint-Sulpice-de-Favières, une malfaçon qui date

Plus en détail

Contrôle Non Destructif C.N.D.

Contrôle Non Destructif C.N.D. Contrôle Non Destructif C.N.D. 16 Principales techniques Particules magnétiques Pénétrants 7% Autres 7% 6% Ultrasons 30% Objets divers Pétrochimique 15% 10% Aérospatial 25% Courants de Foucault 10% Autres

Plus en détail

Fiche technique. Description du produit. Fabricant. Désignation du produit. Guide de démarrage rapide LONGLIFE

Fiche technique. Description du produit. Fabricant. Désignation du produit. Guide de démarrage rapide LONGLIFE Description du produit Fabricant Architects Paper Une marque d A.S. Création Tapeten AG Südstr. 47 51645 Gummersbach www.architects-paper.com Désignation du produit LONGLIFE Guide de démarrage rapide -

Plus en détail

PROCESSUS VALMONT CONCERNANT L APPLICATION DE LA TEINTE

PROCESSUS VALMONT CONCERNANT L APPLICATION DE LA TEINTE En ce qui concerne le calcul, les mâts bois sont comparables à tous les autres mâts acier ou aluminium. Conformément à la directive européenne de 1985 ils sont calculés et dimensionnés avec le même référentiel

Plus en détail

Système Glu Jet de HOLZ-HER Joint invisible avec technologie à couche mince

Système Glu Jet de HOLZ-HER Joint invisible avec technologie à couche mince Glu Jet SYSTÈME BREVETÉ SYSTÈME Placage de chants intelligent Sélection de programme par simple pression de touche; Possibilité de fonctionnement entièrement automatique par code-barre. Système Glu Jet

Plus en détail

DALLES DE COUVERTURE POUR LES LATRINES : CAS DES DALLES A BASE DE CIMENT ET COMPOSANTS => BETON ARME (CONCEPTION)

DALLES DE COUVERTURE POUR LES LATRINES : CAS DES DALLES A BASE DE CIMENT ET COMPOSANTS => BETON ARME (CONCEPTION) DALLES DE COUVERTURE POUR LES LATRINES : CAS DES DALLES A BASE DE CIMENT ET COMPOSANTS => BETON ARME (CONCEPTION) Dans la plupart des cas, ce sont les dalles de béton ou à base de ciment qui offrent la

Plus en détail

PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE

PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE Un microscope confocal est un système pour lequel l'illumination et la détection sont limités à un même volume de taille réduite (1). L'image confocale (ou coupe optique)

Plus en détail

Corpus Vitrearum Directives pour la conservation et la restauration des vitraux Deuxième édition, Nuremberg 2004

Corpus Vitrearum Directives pour la conservation et la restauration des vitraux Deuxième édition, Nuremberg 2004 1 INTRODUCTION 1.1 Les présentes directives ont pour objectif de définir les principes déontologiques qui régissent la conservation et la restauration des vitraux, de toutes époques. Elles sont conçues

Plus en détail

Escola Tècnica Superior d Enginyers de Camins, Canals i Ports de Barcelona Univesitat Politècnica de Catalunya

Escola Tècnica Superior d Enginyers de Camins, Canals i Ports de Barcelona Univesitat Politècnica de Catalunya 3. Identification du sol. 3.1. Généralités. On a procédé à faire une identification du sol en ce qui concerne ses propriétés, indices et son état initial. Ceci pour identifier, sur un profil de 5 m de

Plus en détail

Comparaison des performances d'éclairages

Comparaison des performances d'éclairages Comparaison des performances d'éclairages Présentation Support pour alimenter des ampoules de différentes classes d'efficacité énergétique: une ampoule LED, une ampoule fluorescente, une ampoule à incandescence

Plus en détail

ENTRETIEN DE LA SURFACE DE FINITION

ENTRETIEN DE LA SURFACE DE FINITION ENTRETIEN DE LA SURFACE DE FINITION ENTRETIEN DE LA SURFACE DE FINITION Lumec recommande fortement que vous fassiez l entretien de vos luminaires deux fois par année pour prolonger la beauté de leur surface

Plus en détail

Composition des couches

Composition des couches Composition des couches Divers produits chimiques sont ajoutés aux préparations de couchage, mais les composants les plus importants d une couche sont le pigment et le liant. Cette section se limitera

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries)

Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries) Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries) Introduction : Bien qu'elle porte le même nom, la carie (Tilletia Caries) n'a rien à voir avec la carie dentaire qui est connu par le grand publique. La

Plus en détail

COMMUNE de CIVRIEUX D AZERGUES LE NUANCIER

COMMUNE de CIVRIEUX D AZERGUES LE NUANCIER COMMUNE de CIVRIEUX D AZERGUES LE NUANCIER Les façades Le fond de façade appartient à une famille colorée dominante : les neutres et quelques ocrés (ocre jaune et ocre orangé). Les teintes seront choisies

Plus en détail

Plan de l Info-capsule:

Plan de l Info-capsule: Par Camil André Plan de l Info-capsule: Introduction; Types de verre; Défauts acceptables selon les normes en vigueur; Types de bris et comment les reconnaitre; Questions. Introduction Le verre un matériau

Plus en détail

Expression de la Concession et de l Opposition in. La photographie scientifique Par Gérard BETTON (PUF, 1975) 04/06/2015

Expression de la Concession et de l Opposition in. La photographie scientifique Par Gérard BETTON (PUF, 1975) 04/06/2015 1 Expression de la Concession et de l Opposition in La photographie scientifique Par Gérard BETTON (PUF, 1975) 2 Concession /Opposition Compléter avec un des mots ou expressions suivantes : au lieu de

Plus en détail

Stef Premium II ULTRA iso

Stef Premium II ULTRA iso Devis d installation Système de revêtement thermique avec enduit de finition Stef Premium II ULTRA iso Le Système (EIFS) de STEF le plus populaire sur panneaux isolants de polyisocyanurate 1-Généralités

Plus en détail

S O 2H O S SO 3H O. une solution de thiosulfate de sodium de concentration en ion thiosulfate [S 2

S O 2H O S SO 3H O. une solution de thiosulfate de sodium de concentration en ion thiosulfate [S 2 PARTIE 3 : Réactions chimiques et milieux biologiques TP 15 La chimie des facteurs cinétiques OBJECTIFS : Mettre en œuvre une démarche expérimentale pour mettre en évidence quelques paramètres influençant

Plus en détail

Information Technique

Information Technique Information Technique ATS-137-4 Fr Nouvelle amélioration de l apparence du verre Pilkington Energy Advantage Low-E Glass Pilkington Energy Advantage consiste d une couche très mince d un materiel polycristallin

Plus en détail

E-I-4V1 : DÉTERMINATION DES MATIERES EN SUSPENSION METHODE PAR FILTRATION SUR FILTRE EN FIBRES DE VERRE ET GRAVIMETRIE

E-I-4V1 : DÉTERMINATION DES MATIERES EN SUSPENSION METHODE PAR FILTRATION SUR FILTRE EN FIBRES DE VERRE ET GRAVIMETRIE E-I-4V1 : DÉTERMINATION DES MATIERES EN SUSPENSION METHODE PAR FILTRATION SUR FILTRE EN FIBRES DE VERRE ET GRAVIMETRIE 1. Objet La présente méthode de référence spécifie une méthode de détermination gravimétrique

Plus en détail

Mesurer la consommation d air comprimé ; économiser sur les coûts d énergie

Mesurer la consommation d air comprimé ; économiser sur les coûts d énergie Mesurer la consommation d air comprimé ; économiser sur les coûts d énergie L'air comprimé est un porteur d'énergie indispensable. A titre d exemple, environ 60.000 installations sont présentes en Allemagne.

Plus en détail

ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE

ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE 562 ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE 563 TABLE DES MATIÈRES ANNEXE J... 562 POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS

Plus en détail

LES RÉPLIQUES MÉTALLOGRAPHIQUES

LES RÉPLIQUES MÉTALLOGRAPHIQUES CONGRÈS MATÉRIAUX 2014 Colloque 6 «Corrosion, vieillissement, durabilité, endommagement» LES RÉPLIQUES MÉTALLOGRAPHIQUES Une méthode non destructive pour contrôler le vieillissement et l endommagement

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11693-4

Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11693-4 Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11693-4 6 Nettoyer et retoucher les images Avant de réaliser un montage, un petit travail est parfois nécessaire, il s agit du nettoyage de la photo. Cela consiste à

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE ET GUIDE DE POSE TERRASSE COMPOSITE

FICHE TECHNIQUE ET GUIDE DE POSE TERRASSE COMPOSITE FICHE TECHNIQUE ET GUIDE DE POSE TERRASSE COMPOSITE Les lames de terrasse composite permettent un choix optimal pour toutes les applications destinées à une installation facile de votre terrasse. Un aspect

Plus en détail

DESCRIPTION DE PRODUIT

DESCRIPTION DE PRODUIT 40466 suiv. Peinture universelle pour façades avec action préventive de protection de film contre les algues et les champignons, pour le bricolage et l industrie DESCRIPTION DE PRODUIT Généralités Qualités

Plus en détail

AESTUVER. La plaque de protection contre le feu universelle

AESTUVER. La plaque de protection contre le feu universelle AESTUVER La plaque de protection contre le feu universelle 2 La plaque de protection contre le feu universelle AESTUVER la plaque de protection contre le feu universelle Procédé d'injection de fibres AESTUVER

Plus en détail

Aqua Wandtafelfarbe Peinture Aqua pour tableaux noirs

Aqua Wandtafelfarbe Peinture Aqua pour tableaux noirs Page 1 sur 6 Fiche technique 05/15 Aqua Wandtafelfarbe Peinture Aqua pour tableaux noirs Extérieur et intérieur Peinture pour tableaux noirs universelle aqueuse pour de multiples supports Description générale

Plus en détail

Polarisation Polarization (Adj polarized) le 20/04/2008

Polarisation Polarization (Adj polarized) le 20/04/2008 Polarisation Polarization (Adj polarized) le 20/04/2008 Lumière non polarisée : La polarisation est un phénomène provenant du caractère ondulatoire de la lumière. La lumière est une onde, c'est à dire

Plus en détail

Filtres à air dans les systèmes de ventilation

Filtres à air dans les systèmes de ventilation Filtres à air dans les systèmes de ventilation Figure no 1 Filtres à air disponibles dans l offre d Alnor Les filtres sont utilisés dans les systèmes de ventilation pour assurer une protection contre la

Plus en détail

Analyse d images numériques en microscopie

Analyse d images numériques en microscopie Analyse d images numériques en microscopie Yves Usson Reconnaissance et Microscopie Quantitative, Laboratoire TIMC UMR5525 CNRS Institut d Ingénierie et d Information de Santé (IN3S), La Tronche Traitement

Plus en détail

MIROIRS SPHÉRIQUES ET LENTILLES

MIROIRS SPHÉRIQUES ET LENTILLES EXPÉRIENCE 5 MIROIRS SPHÉRIQUES ET LENTILLES I. Introduction et objectifs Les miroirs et les lentilles sont des objets utilisés quotidiennement. Le miroir le plus répandu (et le plus simple) est le miroir

Plus en détail

LES LIANTS HYDRAULIQUES. Hamdi Boualem ENSSMAL

LES LIANTS HYDRAULIQUES. Hamdi Boualem ENSSMAL LES LIANTS HYDRAULIQUES Hamdi Boualem ENSSMAL Le ciment Le ciment est une matière pulvérulente, formant avec l eau ou avec une solution saline une pâte plastique liante, capable d agglomérer, en durcissant,

Plus en détail

Verre ShowerGuard. Une propreté toujours étincelante, tout simplement.

Verre ShowerGuard. Une propreté toujours étincelante, tout simplement. Verre ShowerGuard. Une propreté toujours étincelante, tout simplement. Un besoin de protection Une solution permanente Vous avez beau vous user les mains pour tenter de nettoyer un verre de douche standard,

Plus en détail

DESCRIPTION DE PRODUIT

DESCRIPTION DE PRODUIT 51751 suiv. Lasure à couche épaisse à base d eau pour fenêtres en bois et portes de maison pour l industrie et le professionnel Basé sur le système de structure à 3 couches avec Aquawood TIG et Aquawood

Plus en détail

LA CONCEPTION DES PIÈCES À MÉTALLISER

LA CONCEPTION DES PIÈCES À MÉTALLISER 2.1 2.2 2 LA CONCEPTION DES PIÈCES À MÉTALLISER 2.1. GÉNÉRALITÉS Bien que le procédé de métallisation soit moins contraignant que la galvanisation en ce qui concerne la conception des pièces à revêtir,

Plus en détail

Le bac à graisses PRETRAITEMENT. Schéma de principe. Volume du bac à graisses. Pose

Le bac à graisses PRETRAITEMENT. Schéma de principe. Volume du bac à graisses. Pose Le bac à graisses Schéma de principe Lorsqu on a une longueur de canalisation importante entre la sortie des eaux de cuisine et la fosse septique toutes eaux, il est fortement conseillé d intercaler un

Plus en détail

Instructions complémentaires. Collage complet

Instructions complémentaires. Collage complet Instructions complémentaires Collage complet Juin 2014 1 Collage complet à l'aide de produits Stauf Douglas, Chêne Afin de garantir un résultat optimal, il est important que le parquet soit correctement

Plus en détail

La préparation. Restauration du vitrail de saint Thomas. La baie

La préparation. Restauration du vitrail de saint Thomas. La baie Restauration du vitrail de saint Thomas La préparation La baie La baie 23 de la cathédrale de Chartres se trouve au nord, dans le déambulatoire du chœur. Elle comporte 85 panneaux. Les frises représentent

Plus en détail

11 Généralités sur la détermination du taux d humidité

11 Généralités sur la détermination du taux d humidité 11 Généralités sur la détermination du taux d humidité 11.1 Application Dans tous les domaines, où l on rajoute ou où l on ôte de l humidité aux produits pendant le processus de production, il est extrêmement

Plus en détail

Livre blanc Système d imagerie LLI (Long-Length Imaging) CARESTREAM DirectView DR avec assemblage automatique et manuel

Livre blanc Système d imagerie LLI (Long-Length Imaging) CARESTREAM DirectView DR avec assemblage automatique et manuel Un traitement de l image avancé avec un assemblage automatique et des fonctions d ajustement pour une image composite complète, sans ligne de jonction Analyse de la géométrie dans le cas d une imagerie

Plus en détail

= RÉALISATION DE QUALITÉ DURABLE

= RÉALISATION DE QUALITÉ DURABLE PAVÉS EN BETON CONCEPTION APPROPRIÉE + MISE EN OEUVRE PROFESSIONNELLE = RÉALISATION DE QUALITÉ DURABLE 10 règles de base pour une mise en œuvre correcte de revêtements de pavés en béton 1 2 3 4 5 6 7 8

Plus en détail

Le DigiNip mesure le contact entre deux rouleaux, ou la touche, sans encrage et indique une valeur objective, fiable et répétitive.

Le DigiNip mesure le contact entre deux rouleaux, ou la touche, sans encrage et indique une valeur objective, fiable et répétitive. DigiNip touche Le DigiNip mesure le contact entre deux rouleaux, ou la touche, sans encrage et indique une valeur objective, fiable et répétitive. répétitive Aujourd hui la mesure de la touche peut être

Plus en détail

Système de tuyauterie de qualité. www.airnet-system.com

Système de tuyauterie de qualité. www.airnet-system.com Système de tuyauterie de qualité www.airnet-system.com eicacité simplicité qualité eicacité Jusqu ici, la conception et l installation d un réseau d air comprimé n étaient pas pratiques. Elles étaient

Plus en détail

Rec. UIT-R P.527-3 1 RECOMMANDATION UIT-R P.527-3 * CARACTÉRISTIQUES ÉLECTRIQUES DU SOL

Rec. UIT-R P.527-3 1 RECOMMANDATION UIT-R P.527-3 * CARACTÉRISTIQUES ÉLECTRIQUES DU SOL Rec. UIT-R P.527-3 1 RECOMMANDATION UIT-R P.527-3 * CARACTÉRISTIQUES ÉLECTRIQUES DU SOL Rec 527-3 (1978-1982-1990-1992) L'Assemblée des radiocommunications de l'uit, considérant a) que la propagation de

Plus en détail

TP 17 : Notion de résistance thermique d un matériau

TP 17 : Notion de résistance thermique d un matériau TP 17 : Notion de résistance thermique d un matériau Objectifs : - Mesurer la résistance thermique de certains matériaux. - Comparer ces matériaux pour l appliquer à l isolation des bâtiments. Compétences

Plus en détail

Opération Goutte d'eau

Opération Goutte d'eau Analyse du Manganèse École Secondaire But: Déterminer la concentration de manganèse dans l'eau potable provenant de 4 sources différentes, plus d'un échantillon ayant la valeur limite recommandée par le

Plus en détail

FICHE 8: NETTOYER UN OBJET METALLIQUE ET TRAITER LA CORROSION

FICHE 8: NETTOYER UN OBJET METALLIQUE ET TRAITER LA CORROSION FICHE 8: NETTOYER UN OBJET METALLIQUE ET TRAITER LA CORROSION 1. La corrosion, principal acteur de dégradation d un objet métallique La corrosion est une altération produite par réaction chimique entre

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES DE BIOLOGIE CELLULAIRE Présentés par Mr CHELLI A.

TRAVAUX PRATIQUES DE BIOLOGIE CELLULAIRE Présentés par Mr CHELLI A. TP N 1 DE BIOLOGIE CELLULAIRE : INITIATION A LA MICROSCOPIE Introduction : L œil humain ne peu distinguer des objets mesurant moins de 0,2 mm. Le microscope devient donc nécessaire pour l observation de

Plus en détail

3M Solutions Colles & Adhésifs pour l Industrie Rubans Mousse Acrylique 3M VHB VHB. l assemblage mécanique. Résistance Flexibilité

3M Solutions Colles & Adhésifs pour l Industrie Rubans Mousse Acrylique 3M VHB VHB. l assemblage mécanique. Résistance Flexibilité 3M Solutions Colles & Adhésifs pour l Industrie Rubans Mousse Acrylique 3M VHB VHB L alternative à l assemblage mécanique Résistance Flexibilité L ongévité F aites l expérience d un assemblage aux performances

Plus en détail

l'exposition des papiers N & B

l'exposition des papiers N & B l'exposition des papiers N & B le Temps d'exposition Il s'agit de trouver le temps d exposition nécessaire pour obtenir la photo souhaitée. les Bandes d essais : Pour faire des bandes d essais il suffit

Plus en détail

siachrome Système de polissage rapide, simple, brillant

siachrome Système de polissage rapide, simple, brillant siachrome Système de polissage rapide, simple, brillant siachrome rapide, simple, brillant siachrome système de polissage Rapide, simple, brillant Grâce à son système de polissage siachrome, sia Abrasives

Plus en détail

Le marquage laser des polymères

Le marquage laser des polymères Le marquage laser des polymères Pour un marquage précis et permanent Le marquage laser est un procédé innovant qui permet d écrire précisément sur les matériaux les plus divers tels que le bois, le papier

Plus en détail

Légionelles (circuit fermé)

Légionelles (circuit fermé) Légionelles (circuit fermé) 1. Problématique - La mise en évidence de légionelles dans un système de canalisations signifie que le système complet est contaminé. Arrière-plan : Les légionelles se multiplient

Plus en détail

Laboratorio Scientifico del MUSEO D ARTE E SCIENZA di Gottfried Matthaes

Laboratorio Scientifico del MUSEO D ARTE E SCIENZA di Gottfried Matthaes Laboratorio Scientifico del MUSEO D ARTE E SCIENZA di Gottfried Matthaes Milan, 23/02/2011 Nr. 2AN-7752 Résultats des analyses scientifiques effectuées sur le tableau peint sur toile (cm 65 x 49) reproduit

Plus en détail

Le tolérancement inertiel appliqué en décolletage

Le tolérancement inertiel appliqué en décolletage Le tolérancement inertiel appliqué en décolletage Mondialisation, augmentation du coût de l énergie et des matières, pressions sur les coûts. Les entreprises doivent évoluer dans un contexte changeant

Plus en détail

Laboratorio Scientifico del MUSEO D ARTE E SCIENZA di Gottfried Matthaes

Laboratorio Scientifico del MUSEO D ARTE E SCIENZA di Gottfried Matthaes Laboratorio Scientifico del MUSEO D ARTE E SCIENZA di Gottfried Matthaes Milan, 23/02/2011 Nr. 2AN-7753 Résultats des analyses scientifiques effectuées sur le tableau peint sur cuivre (cm 52 x 41) reproduit

Plus en détail

PETIT GUIDE À L USAGE DES PERSONNES SOUHAITANT ENTRETENIR UNE SÉPULTURE

PETIT GUIDE À L USAGE DES PERSONNES SOUHAITANT ENTRETENIR UNE SÉPULTURE PETIT GUIDE À L USAGE DES PERSONNES SOUHAITANT ENTRETENIR UNE SÉPULTURE Dans cette brochure, le lecteur apprendra les gestes simples permettant de nettoyer une sépulture sans l abîmer. Il identifiera ce

Plus en détail

Réparation de gros dégâts dus à l osmose

Réparation de gros dégâts dus à l osmose Réparation de gros dégâts dus à l osmose Mars 2008 DESCRIPTION Vous trouverez les règles de base relatives à la prévention et à la réparation de l osmose dans notre Guide d application des peintures HEMPEL

Plus en détail

Étude des coûts de l administration et de la gestion à l OMS : recommandations préliminaires

Étude des coûts de l administration et de la gestion à l OMS : recommandations préliminaires A COMITÉ DU PROGRAMME, DU BUDGET ET DE L ADMINISTRATION DU CONSEIL EXÉCUTIF Dix-septième réunion Point 3.1 de l ordre du jour provisoire EBPBAC17/INF./2 17 janvier 2013 Étude des coûts de l administration

Plus en détail

Quelque soit l écran utilisé, plus l écran est haut et plus il est proche de la source du bruit, plus il est efficace

Quelque soit l écran utilisé, plus l écran est haut et plus il est proche de la source du bruit, plus il est efficace GENERALITES Il existe différents types de murs anti-bruit et leur efficacité dépend de nombreux facteurs (formes, matériaux, ) Un tel écran ne permet jamais de rendre le bruit du trafic tout à fait inaudible.

Plus en détail

La science derrière Sonicare AirFloss

La science derrière Sonicare AirFloss La science derrière Sonicare AirFloss Table des matières Enlèvement de la plaque 1 Réduction de la gingivite et élimination de la plaque 2-4 Maintien de saines habitudes de brossage 5 Sécurité 6 Préférence

Plus en détail

CHAPITRE 7. Action du filet en toile de jute sur la texture du substrat

CHAPITRE 7. Action du filet en toile de jute sur la texture du substrat - 186 - CHAPITRE 7 Action du filet en toile de jute sur la texture du substrat 1. INTRODUCTION En végétalisation, l'utilisation d'un matériau provisoire fixé au sol est prévue pour servir de points d'ancrages

Plus en détail

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE OBJECTIFS : - Distinguer un spectre d émission d un spectre d absorption. - Reconnaître et interpréter un spectre d émission d origine thermique - Savoir qu un

Plus en détail

Opération Goutte d'eau

Opération Goutte d'eau Analyse du Fer École Secondaire But: Déterminer la concentration de fer dans de l'eau potable provenant de 4 sources différentes plus un échantillon à la valeur limite en fer selon les recommandations

Plus en détail

Mode d'emploi BLUESTAR FORENSIC TRAINING

Mode d'emploi BLUESTAR FORENSIC TRAINING Révélateur de trace de sang Mode d'emploi BLUESTAR FORENSIC TRAINING # BL-500-TR!!! DÉTRUIT l ADN!!! Utilisation exclusivement réservée à la formation des techniciens Révision 10.1 31/03/2016 16 Avenue

Plus en détail

FORMATION À LA GESTION DES ARCHIVES

FORMATION À LA GESTION DES ARCHIVES FORMATION À LA GESTION DES ARCHIVES Conserver et gérer des documents photographiques INTÉRÊT DES PHOTOGRAPHIES Miroir du passé et du présent Environnement familier dans notre société de l image 1 CONSERVER

Plus en détail

DÉTAILS DE CONSTRUCTION

DÉTAILS DE CONSTRUCTION PROFESSIONNE DES CHOIX LLE GUIDE D INSTALLATION DES PRODUITS RESISTO POUR DÉTAILS DE CONSTRUCTION 3 ET DIVERS TRAVAUX Des produits de qualité supérieure ayant fait leurs preuves. La gamnme de produits

Plus en détail

www.imprimermonlivre.com

www.imprimermonlivre.com 0 www.imprimermonlivre.com Composition d une couverture avec Word L objectif de ce guide est de vous proposer un mode opératoire pour créer une couverture avec Word. Nous vous rappelons toutefois que Word

Plus en détail

TP Maîtrise Statistique des Procédés

TP Maîtrise Statistique des Procédés TP Maîtrise Statistique des Procédés Vous allez utiliser un programme informatique «SIMDI Tour» qui simule (sommairement) le fonctionnement d un tour à commande numérique. Pendant ce TP, qui se déroule

Plus en détail

Novocanto Acier Inoxydable

Novocanto Acier Inoxydable Novocanto Acier Inoxydable h: 6, 8, 10, 12, 15 mm. Longueur: 250 cm. Matériau: Acier Inox NOVOCANTO Profilé en acier inoxydable. Protège et décore tout en apportant la qualité, la résistance, la durabilité

Plus en détail

L ALLIANCE DU DESIGN ET DES PERFORMANCES. UPM ProFi Deck

L ALLIANCE DU DESIGN ET DES PERFORMANCES. UPM ProFi Deck L ALLIANCE DU DESIGN ET DES PERFORMANCES UPM ProFi Deck Munich, Allemagne Le Green Good Design est décerné par l Athenaeum de Chicago : Musée d Architecture et de Design et le Centre Européen pour l Architecture,

Plus en détail

Remplacement partiel de plancher - parquet avec assemblage sans colle

Remplacement partiel de plancher - parquet avec assemblage sans colle N 527 Remplacement partiel de plancher - parquet avec assemblage sans colle A Description Dans cet exemple d'application est montré un remplacement de planches isolées dans le parquet posé. Dans le cas

Plus en détail

Mise en oeuvre. Mise en oeuvre. Le carton, l humidité et la planéité. Les changements de dimensions des fibres

Mise en oeuvre. Mise en oeuvre. Le carton, l humidité et la planéité. Les changements de dimensions des fibres Mise en oeuvre Si vous travaillez avec du carton multijet et que vous l utilisez correctement, vous verrez qu il s agit d un matériau très accommodant. Sa construction multijet est à la base des nombreuses

Plus en détail

Optique : applications Introduction

Optique : applications Introduction Optique : applications Introduction I. Introduction Au premier semestre nous avons abordés l'optique géométrique, nous avons vu les lois de Snell Descartes qui décrivent comment la lumière est réfléchie

Plus en détail

Analyses thermiques par Thermographie Infra Rouge

Analyses thermiques par Thermographie Infra Rouge Analyses thermiques par Thermographie Infra Rouge INTRODUCTION L'objectif de ce TP consiste à se familiariser avec l'utilisation d'une caméra Infra-rouge et d'en définir les domaines d'utilisation à travers

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION CUISEUR ÉLECTRIQUE MULTIFONCTIONS PRESTO PAN POUR USAGE DOMESTIQUE UNIQUEMENT

MANUEL D UTILISATION CUISEUR ÉLECTRIQUE MULTIFONCTIONS PRESTO PAN POUR USAGE DOMESTIQUE UNIQUEMENT MANUEL D UTILISATION CUISEUR ÉLECTRIQUE MULTIFONCTIONS PRESTO PAN Lisez attentivement ce mode d'emploi avant d'utiliser l'appareil et conservez-le pour un usage ultérieur. POUR USAGE DOMESTIQUE UNIQUEMENT

Plus en détail

COMPÉTITIVITÉ DES PRODUITS PVC

COMPÉTITIVITÉ DES PRODUITS PVC COMPÉTITIVITÉ DES PRODUITS PVC Une approche du coût total de possession Prof. Alessandro Marangoni Présentation de l'étude Bruxelles, 8 novembre 2011 Sommaire 1. Objectifs et description 2. La méthodologie

Plus en détail

Demandeur: RADULA AG, Scuol (Gr.) (CH)

Demandeur: RADULA AG, Scuol (Gr.) (CH) Patentamt JEuropaisches J» European Patent Office @ Numéro de publication: 0191 2 6 6 Office européen des brevets ^ ^ @ DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Numéro de dépôt: 85810057.1 Int. a.4: B 29 C 59/02 (g)

Plus en détail

Terminale S Sciences physiques CH12 Transferts d énergie entre systèmes macro page 366 et 384

Terminale S Sciences physiques CH12 Transferts d énergie entre systèmes macro page 366 et 384 Les microscopes classiques (optiques) permettent d'accéder à des dimensions très petites : on peut ainsi observer des êtres vivants dont la taille est de l'ordre de quelques dixièmes de micromètres. Mais

Plus en détail

116 page 2 «Liposolubilité des Substances Solides et Liquides»

116 page 2 «Liposolubilité des Substances Solides et Liquides» LIGNE DIRECTRICE DE L OCDE POUR LES ESSAIS DE PRODUITS CHIMIQUES Adoptée : 12 mai 1981 «Liposolubilité des Substances Solides et Liquides» (Méthode du flacon) 1. I N T R O D U C T I O N C o n n a i s s

Plus en détail

Système d'exposition au flash Trodat B1511+ Manuel. Version 1.0

Système d'exposition au flash Trodat B1511+ Manuel. Version 1.0 Système d'exposition au flash Trodat B1511+ Manuel Version 1.0 Table des matières 1) Champ d'utilisation... 2 2) Instructions du sécurité du produit... 2 3) Commandes et fonctions... 1 4) Fonctionnement...

Plus en détail

Scotchcal IJ 40. Film pour l impression jet d encre piezo. Bulletin produit IJ 40 Octobre 2009 Annule et remplace toutes versions précédentes

Scotchcal IJ 40. Film pour l impression jet d encre piezo. Bulletin produit IJ 40 Octobre 2009 Annule et remplace toutes versions précédentes Bulletin produit IJ 40 Octobre 2009 Annule et remplace toutes versions précédentes Scotchcal IJ 40 Film pour l impression jet d encre piezo Description Produits concernés Produits Compatibles Durabilité

Plus en détail

Recuit sous hydrogène des couches du silicium poreux

Recuit sous hydrogène des couches du silicium poreux Revue des Energies Renouvelables ICRESD-07 Tlemcen (2007) 47 52 Recuit sous hydrogène des couches du silicium poreux F. Otmani *, Z. Fekih, N. Ghellai, K. Rahmoun et N.E. Chabane-Sari Unité de Recherche

Plus en détail

Électif 10 Mise en forme industrielle des sols et matériaux granulaires. Les ciments, liants hydrauliques

Électif 10 Mise en forme industrielle des sols et matériaux granulaires. Les ciments, liants hydrauliques Électif 10 Mise en forme industrielle des sols et matériaux granulaires Les ciments, liants hydrauliques Définition Norme NF P 15-301 de 1994 : «Le ciment est un liant hydraulique, c est-à-dire une matière

Plus en détail

NNKOMNM. kçìîé~ì=çééìáëw== áå`çêáë=km. kçíáåé=çdìíáäáë~íáçå. cê~å ~áë

NNKOMNM. kçìîé~ì=çééìáëw== áå`çêáë=km. kçíáåé=çdìíáäáë~íáçå. cê~å ~áë kçìîé~ì=çééìáëw== NNKOMNM áå`çêáë=km kçíáåé=çdìíáäáë~íáçå cê~å ~áë Table des matières Sirona Dental Systems GmbH Table des matières 1 Caractéristiques techniques... 3 2 Indications de mise en oeuvre...

Plus en détail

NOVIWOOD. Données techniques. plaques en fibres de bois

NOVIWOOD. Données techniques. plaques en fibres de bois Données techniques NOVIWOOD plaques en fibres de bois SVK nv - Aerschotstraat 114 - B-9100 Sint-Niklaas T +32 (0)3 760 49 00 - F +32 (0)3 777 47 84 info@svk.be - www.svk.be PLAQUES EN FIBRES DE BOIS NOVIWOOD

Plus en détail

Fiche-conseil A2 Aérer et éviter l humidité

Fiche-conseil A2 Aérer et éviter l humidité Service d information sur les économies d énergie Fiche-conseil A2 Aérer et éviter l humidité 1 Origine et cheminement de l humidité Définir le confort 2 1) Origine de l humidité dans l habitat: Production

Plus en détail

ECHANGE DE CHALEUR: LA CONDUCTION

ECHANGE DE CHALEUR: LA CONDUCTION ECHANGE DE CHALEUR: LA CONDUCTION Nous n étudierons dans ce chapitre que la conduction en régime permanent, c'est-à-dire lorsque l équilibre thermique est atteint ce qui se caractérise par des températures

Plus en détail

Fiche technique Octobre, 2010 Dernière version : Sept 1999

Fiche technique Octobre, 2010 Dernière version : Sept 1999 Scotch-Weld 49 Colle acrylique aqueuse Fiche technique Octobre, 2010 Dernière version : Sept 1999 Description Caractéristiques typiques La colle 3M Scotch-Weld 49 est une colle aqueuse, à haut extrait

Plus en détail

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage A.Tilmans Laboratoire caractéristiques énergétiques

Plus en détail

Sécurité et Réparation Automobiles

Sécurité et Réparation Automobiles Sécurité et Réparation Automobiles C E N T R E T E C H N I Q U E D E L ' A S S U R A N C E 1 rue Jules Lefebvre - 75 009 PARIS Tél. : 01 53 21 51 30 - Fax : 01 53 21 51 44 Site Internet : www.sra.asso.fr

Plus en détail

Détergent neutre à base d eau

Détergent neutre à base d eau Détergent neutre à base d eau Finition transparent à base d eau BOIS Tonique cire à base d eau Détergent neutre à base d eau CPClean wood est un détergent à base d eau neutre pour le bois, idéal pour le

Plus en détail

ILLUMINEZ VOTRE FAÇADE

ILLUMINEZ VOTRE FAÇADE ILLUMINEZ VOTRE FAÇADE AVEC STENI COLOUR CONTENU 02 Le panneau de façade du futur 06 Une école remarquable... 08 Les avantages 14 Place à l inspiration 2 LE PANNEAU DE FAÇADE DU FUTUR AVANTAGES CARACTÉRISTIQUES

Plus en détail

Couleur, vision et image

Couleur, vision et image 2 novembre 2012 Couleur, vision et image Table des matières 1 Œil réel et œil réduit 2 2 Lentille mince convergente 2 3 Grandeurs caractéristiques d une lentille convergente 2 4 Construction de l image

Plus en détail

Knauf DP 007. Enduit pour une isolation thermique en façade

Knauf DP 007. Enduit pour une isolation thermique en façade Enduit pour une isolation thermique en façade L'isolation thermique et l'enduisage en une seule phase de travail. La conscience d'économie d'énergie augmente aujourd'hui fortement: chez le maître d'ouvrage,

Plus en détail