Les Aérosols au SIRTA : mesures et études

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les Aérosols au SIRTA : mesures et études"

Transcription

1 Les Aérosols au SIRTA : mesures et études JC. Dupont, M. Haeffelin, C. Pietras, et al. Conseil Scientifique LMD, session AEROSOL, le 14/03/2014 CSLMD session Aérosols, 14 Mars Les Aérosols au SIRTA : mesures et études 1/15

2 1.Le Lidar IPRAL au SIRTA en L algorithmie STRAT+ : hauteur de couche limite 3.Réseaux de Lidars-Télémètres en Europe 4.Les mesures aérosols in-situ sur la zone 5 du SIRTA 5.Le rôle des aérosols dans le cycle de vie des brouillards CSLMD session Aérosols, 14 Mars Les Aérosols au SIRTA : mesures et études 2/15

3 (1/2) LIDAR IPRAL (IPSL Hi-Performance multi-wavelength Raman Lidar for Cloud Aerosol Water Vapor Research) IPRAL SPECIFICATIONS Emission Spectra Physics, Quanta Ray PRO nm laser 1600mJ Overlap Telescop Wavelength Depolarization Depolarization calibration SNR Backscatter signal Raman signal Nitrogen Raman signal water vapor Far Field : better than 2500m Near Field : better than 300m Far Field (FF) 600: 2 15 km Near Field (NF) 200: 300m 3 km Backscatter signal 1064nm for FF, 24/24; 355nm for NF, 24/24; 532nm for NF and FF, 24/24 Raman N 2, 387 and 607nm for FF, 24/24; H 2 O, 408nm for FF and NF, 24/24 Channel optics and electronics up to 10 nm +/- 45 degree method, motorized waveplate IPRAL PERFORMANCES 0.3 to 15km (Day, 10min avg.) 0.3 to 7km (Day, 20min avg.) 0.3 to 12km (Night, 20min avg.) 2 to 5km (Day, 30min avg.) 2 to 10km (Night, 10min avg.) Gordien Strato AGENDA Predesign study Jan-June 2013 by Gordien Strato & Raymetrics: Done Purchase procedure : Underway March 2014 Manufacture and quality check : March 2014 March 2015 Deployment at SIRTA : March 2015 CSLMD session Aérosols, 14 Mars Les Aérosols au SIRTA : mesures et études 3/15

4 (2/2) IPRAL A national tool to contribute to national and international networks ACTRIS IPRAL OBJECTIVES 1. Aerosol transport and air quality, understanding the role and contribution of dust, volcanic ash, biomass burning plumes in major particle events; 2. Cloud and water vapor processes in the upper troposphere; cirrus life cycle and radiative impact; anthropogenic cirrus clouds (contrails) and their radiative impacts CONSTRAINTS: -N2 Raman for extinction and backscatter retrieval high performance -Multi wavelength for aerosol properties complex -Routine operation (day and night) robotized PROJECT/PROGRAM I3 ACTRIS (FP7) SOERE ORAURE SOERE ROSEA Mission EARTHCARE Météo-France Lidar Network CONTRIBUTION Aerosol transport in Europe Aerosol properties Cirrus and water vapor Mission preparation and validation Support for aerosol speciation CSLMD session Aérosols, 14 Mars Les Aérosols au SIRTA : mesures et études 4/15

5 (1/2) STRAT+ mixing height retrieval from Lidar + Sonic Anemom. (1) Initial step: derive significant aerosol gradients and cloud-base height from highresolution Lidar attenuated backscatter (2-D gradient technique) (2) Improve attribution: identify the layer in which surface emitted species are mixed (Mixing Layer Depth, MLD) Transitions: Atmospheric-layer stability class (stable, neutral, unstable) from Monin-Obukov parameter Max turbulent mixing: Lidar backscatter variance analysis Backscatter Mixing height (1) Haeffelin et al. (BLM) 2012; (2) Pal et al. 2013(JGR) STRAT+: Automatic, objective layer attribution combining diagnostics of surface stability, mixing process, and backscatter gradients from aerosols and clouds with Quality Control and Uncertainty Bars. CSLMD session Aérosols, 14 Mars Les Aérosols au SIRTA : mesures et études 5/15

6 (2/2) MLD retrievals STRAT+ on ALS450 Etude statistique ( ) sur les processus (bilan radiatif, flux de surface, humidité, entrainement, subsidence, stabilité de la tropo libre) qui gouvernent la variabilité du développement diurne de la couche limite (Pal and Haeffelin, 2014 under preparation) Etude des sources d'incohérence entre différents traceurs utilisés pour suivre le développement de la couche limite: profils aérosols, profils température, profils de vent, profils de turbulence (Batchvarova, Haeffelin, Pal, Cimini, Dupont. E. Batchvarova visiting scientist au LMD en mai 2014). CSLMD session Aérosols, 14 Mars Les Aérosols au SIRTA : mesures et études 6/15

7 (1/2) POTENTIAL EUROPEAN LIDAR-CEILOMETER NETWORK Met Services are replacing cloud-base ceilometer networks by aerosol/cloud profiling Lidarceilometers. Some are already organizing their data in networks and providing backscatter data in NRT (e.g. KNMI, DWD, UKMO, ) ALL Cloud base height monitoring Aerosol profiling for air quality forecast Ash/aerosol monitoring for transport safety Near real time fog prediction Mixing height monitoring Numerical weather prediction model evaluation PROFILING HAEFFELIN ET AL COURTESY OF W. THOMAS (DWD) Dense networks of profilers: motivation to improve retrievals CSLMD session Aérosols, 14 Mars Les Aérosols au SIRTA : mesures et études 7/15

8 (2/2) TOWARDS INTEGRATED EUROPEAN NETWORK OF AUTOMATIC PROFILING LIDAR CEILOMETER EG-CLIMET Action ( ) TO-PROF Action ( ) Aim of TO-PROF* (COST Office decision on 2013/05/15): The new generation of weather forecast models with resolution about 1km will benefit from such observation which should lead to improved forecasts of hazardous weather ranging from severe convective storms to pollution episodes. to coordinate standard procedures for Automatic Licar-ceilometers, Doppler lidars and microwave radiometers to support provision of quality controlled and calibrated observations of winds, temperature, humidity, clouds and aerosols in the lowest few km of the atmosphere to National Meteorological and Hydrological Services (NMHSs) for near real-time use. Working Group on Automatic Lidars and Ceilometer to develop calibrated backscatter profiles for model evaluation and assimilation. Complementary roles of E-PROFILE and TOPROF in implementing new observing systems. E-PROFILE is involved in high-level coordination, setting up the hardware for data transfer, implementing standard formats and procedures TO-PROF to develop common calibration, maintenance, and retrieval algorithms needed for ceilometers, microwave radiometers and doppler lidars CSLMD session Aérosols, 14 Mars Les Aérosols au SIRTA : mesures et études 8/15

9 (1/3) Observations in-situ gaz/aérosols du SIRTA, site du LSCE Tour Eiffel (20km) Instruments de suivi temps réel des propriétés in-situ des aérosols (J. Sciare, J.E. Petit, R. Sarda-Estève, V. Crenn) CEA -Saclay Ecole Polytechnique (3km) CEA -Orme des Merisiers zone 5 Station de mesure in-situ gaz réactifs/aérosols Premières mesures de NO/NO2 du programme ACTRIS au SIRTA (N. Bonnaire, V. Gros) Laboratoire de mesure de 70m², Local technique = 12m²,Bureau = 12m² CSLMD session Aérosols, 14 Mars Les Aérosols au SIRTA : mesures et études 9/15

10 (2/3) Un supersite de mesures atmosphériques intégré aux réseaux régionaux, nationaux et internationaux Observatoire national SOERE «ORAURE» AURORE Mars 2013 Exercice d intercalibration des mesures optiques des stations françaises de mesure des aérosols Réseau EU de supersites atmosphériques «ACTRIS» / Exercice d intercalibration EU des techniques analytiques gaz/aérosols (VOC, NOx, chimie des aérosols (ions, carbone, traceurs organiques), propriétés optiques des aérosols, Novembre 2013 Exercice d intercalibration des mesures de détection en temps réel de la chimie des particules fines impliquant la quasi-totalité des supersites atmosphériques EU CSLMD session Aérosols, 14 Mars Les Aérosols au SIRTA : mesures et études 10/15

11 (3/3) PM (chauffage au bois), µg/m3 PM (trafic), µg/m3 Saisonnalité des aérosols de combustion à Paris Suivi des concentrations PM "chauffage au bois" Suivi des concentrations PM "trafic" L accident industriel de Rouen détecté au SIRTA le 20 janvier 2013 Mesures on-line de composés organiques volatils (COV) par spectrométrie de masse (PTRMS) : 180 masses mesurées toutes les 6 minutes Mise en évidence des concentrations importantes de divers polluants (acétone, acide acétique ) en plus du méthyl mercaptan, dont plusieurs généralement non observés dans l atmosphère (pyrrole, cyclopropylamine ) et plusieurs masses non identifiées [Gros et al.] Origine géographique de La pollution liée aux particules fines (PM 2.5 ) en Ile-de- France: En moyenne annuelle, à Paris, la pollution particulaire liée au chauffage au bois est équivalente à celle produite par le traffic [Sciare et al.] En moyenne sur l année Près des 3/4 de la pollution particulaire en IdF est importée!!! Beekmann et al. (2013), GRL CSLMD session Aérosols, 14 Mars Les Aérosols au SIRTA : mesures et études 11/15

12 (1/4) INTERACTION AEROSOLS - RAYONNEMENT Source: Haeffelin et al. PAG Case studies. Lidar backscatter FOG Temperature inversion 100% RH Source: Haeffelin et al PAG 2013 Increased aerosol backscatter Aerosols grow by deliquescence over 200-m deep layer CSLMD session Aérosols, 14 Mars Les Aérosols au SIRTA : mesures et études 12/15

13 (2/4) INTERACTION AEROSOLS - RAYONNEMENT Source: Haeffelin et al PAG nm Aerosol conc X5 VIS drops 2000 to 1000m Net LW reduced by 30% CSLMD session Aérosols, 14 Mars Les Aérosols au SIRTA : mesures et études 13/15

14 (3/4) INTERACTION AEROSOLS RAYONNEMENT : EAU LIQUIDE ou NON? FOG QUASI-FOG (No liquid phase) Aerosol backscatter (yellow-green) et clouds (red), and temperature profile (K) et humidity (%) Hence we conclude that while several hours of intense nighttime radiative cooling (-60 Wm -2 ) are necessary for radiative fog formation, the main factors limiting activation of droplets are: lackofmixinginthesurfacelayer(typicallywindspeedlessthan0.5ms -1 ), relative humidity exceeding 90% throughout the residual layer, low cooling rate in thesurface layer (typically less than -1 C per hour on average) due toweakradiativecooling(0 to- 30Wm -2 )andnearzerosensibleheatfluxes,. In addition we found some evidence of contrasted aerosol growth processes in the four events, possibly associated with diffusion of precursor gases, which could be another factor impacting droplet activation. [Haeffelin et al., 2013] CSLMD session Aérosols, 14 Mars Les Aérosols au SIRTA : mesures et études 14/15

15 (4/4) CONDITIONS D ACTIVATION des AEROSOLS Fog nuclei = Total Interstitial aerosols Activated fraction (AF) Source: Hammer et al FOGQUEST 2013 Hygroscopicity: (large fraction of organics) Activation diameter: nm Requires supersaturation: % [Hammer et al., 2014] CSLMD session Aérosols, 14 Mars Les Aérosols au SIRTA : mesures et études 15/15

LIDAR IPRAL (IPSL Hi-Performance multi-wavelength Raman Lidar for Cloud Aerosol Water Vapor Research)

LIDAR IPRAL (IPSL Hi-Performance multi-wavelength Raman Lidar for Cloud Aerosol Water Vapor Research) LIDAR IPRAL (IPSL Hi-Performance multi-wavelength Raman Lidar for Cloud Aerosol Water Vapor Research) M. Haeffelin, JC. Dupont (IPSL) V. Noel, C. Hoareau, L. Menut, C. Pietras, P. Delville, C. Cenac, F.

Plus en détail

Transport et pollution à l'échelle régionale: Apport des données satellites

Transport et pollution à l'échelle régionale: Apport des données satellites Journées Physique de l'atmosphère et télédétection - 8 et 9 Octobre 2009 Transport et pollution à l'échelle régionale: Apport des données satellites Laurent Menut (LMD) [menut@lmd.polytechnique.fr] IPSL/LMD/SIRTA:

Plus en détail

Point Fort #2 : Relation constructeur

Point Fort #2 : Relation constructeur ACSM: Aerosol Chemical Speciation Monitor: Instrument de suivi en temps réel des sources principales (locales et importées) de la pollution aux particules très fines Point Fort #1 : Achat anticipé Achat

Plus en détail

4 What Does Pollution Look Like? Pollution image cards À quoi ressemble la pollution? Cartes d images de la pollution

4 What Does Pollution Look Like? Pollution image cards À quoi ressemble la pollution? Cartes d images de la pollution 4 What Does Pollution Look Like? Pollution image cards À quoi ressemble la pollution? Cartes d images de la pollution Nitrogen dioxide (NO 2 ) This map depicts nitrogen dioxide (NO 2 ) throughout the country

Plus en détail

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables Can operational planning decrease distribution costs? - La gestion prévisionnelle pour diminuer les coûts de distribution?

Plus en détail

Sujet de TPE PROPOSITION

Sujet de TPE PROPOSITION Single photon source made of single nanodiamonds This project will consist in studying nanodiamonds as single photon sources. The student will study the emission properties of such systems and will show

Plus en détail

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Johannesburg (Afrique du Sud) 4 au 7 mars 2007 Johannesburg (South Africa)

Plus en détail

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6 Atelier WaterDiss2.0: Valoriser les résultats de la recherche sur l'eau comme catalyseur de l'innovation. Paris, Pollutec, 1 er Décembre 2011 De 14h à 17h Salle 617 Objectif : L'objectif du projet WaterDiss2.0

Plus en détail

PACK VIDEO SURVEILLANCE SUPER HAD

PACK VIDEO SURVEILLANCE SUPER HAD 4 Cameras HAD SONY CCTV / 1 DVR Numérique professionnel Infrarouge Antivandalisme Waterproof 1 4 Système de vidéo surveillance idéal pour les particuliers et professionnels ayant un petit budget pour une

Plus en détail

Validation of LMDZ CMIP5 simulations: Comparison with EI reanalyses

Validation of LMDZ CMIP5 simulations: Comparison with EI reanalyses Validation of LMDZ CMIP5 simulations: Comparison with EI reanalyses Validation of LMDZ CMIP5 simulations: Comparison with EI reanalyses Methode de comparaison Proprietes nuageuses LMDZ Donnees AIRS Differentes

Plus en détail

Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires.

Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires. Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires. Partner of REALice system Economie d énergie et une meilleure qualité de glace La 2ème génération améliorée du système REALice bien connu, est livré en

Plus en détail

CLIQUEZ ET MODIFIEZ LE TITRE

CLIQUEZ ET MODIFIEZ LE TITRE IUFRO International Congress, Nice 2015 Global challenges of air pollution and climate change to the public forest management in France Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Manuel Nicolas

Plus en détail

Air quality management in Lyon

Air quality management in Lyon Air quality management in Lyon Monitoring, modelling, informing Comité de Coordination pour la Contrôle de la pollution Atmosphérique dans la Région Lyonnaise 3, allée des Sorbiers 69500 BRON Tél: 04 72

Plus en détail

Recherche et développement technologique au niveau européen Construction, transports, environnement, énergie

Recherche et développement technologique au niveau européen Construction, transports, environnement, énergie Recherche et développement technologique au niveau européen Construction, transports, environnement, énergie Action de veille au niveau européen Plan de relance de l Union Européenne (2009) Journée d information

Plus en détail

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 ICH Q8, Q9 and Q10 An Opportunity to Build Quality into Product Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 Sequence

Plus en détail

Equation LIDAR : exp 2 Equation RADAR :

Equation LIDAR : exp 2 Equation RADAR : Contexte scientifique Systèmes LIDAR/RADAR Equation LIDAR : exp Equation RADAR : p (r) : puissance rétrodiffusée r : altitude ou profondeur. C : constante instrumentale. β : coefficient de rétrodiffusion

Plus en détail

Amélioration de la qualité de l'air urbaine par des procédés photocatalytiques Demonstration of Photocatalytic Remediation Processes on Air Quality

Amélioration de la qualité de l'air urbaine par des procédés photocatalytiques Demonstration of Photocatalytic Remediation Processes on Air Quality Amélioration de la qualité de l'air urbaine par des procédés photocatalytiques Demonstration of Photocatalytic Remediation Processes on Air Quality Christian George Directeur de recherche CNRS, Coordinateur

Plus en détail

Test d'advection d'un pic Gaussien Distribution initiale Solution exacte (translation) U constant, nombre de Courant U dt/dx = 0,2

Test d'advection d'un pic Gaussien Distribution initiale Solution exacte (translation) U constant, nombre de Courant U dt/dx = 0,2 Test d'advection d'un pic Gaussien Distribution initiale Solution exacte (translation) U constant, nombre de Courant U dt/dx = 0,2 U Schéma amont (Godunov, 1952) c v c t i-1 i i+1 Test d'advection d'un

Plus en détail

La chimie atmosphérique

La chimie atmosphérique La chimie atmosphérique Régions et caractéristiques de l atmosphère Multitude de composés chimiques sont présents dans la troposphère La composition de l air de la troposphère Les gaz O 2, N 2, Ar gaz

Plus en détail

Chimie des Aerosols. Polluants. Fiche détaillée Niveau. (A partir de la 2nd)

Chimie des Aerosols. Polluants. Fiche détaillée Niveau. (A partir de la 2nd) Chimie des Aerosols Polluants Fiche détaillée Niveau (A partir de la 2nd) nouvelles particules dans l atmosphère. Les particules formées sont ultra-fines et par conséquent difficiles à détecter, mais

Plus en détail

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN ERA-Net Call Smart Cities CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN Une Smart City, c est quoi? «Une Smart City offre à ses habitants

Plus en détail

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS)

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) Jon Birger Skjærseth Montreal 27.10.08 reproduction doivent être acheminées à Copibec (reproduction papier) Introduction What

Plus en détail

Enjeux et démarche. Liens avec les entreprises

Enjeux et démarche. Liens avec les entreprises Mécanique, Physique, Mathématiques Appliquées et Entreprises P. Le Tallec, B. Drévillon, G. Allaire Enjeux et démarche Liens avec les entreprises Votre formation 1 Idée fausse : trois mondes isolés Les

Plus en détail

Guideline for the Index of the Quality of the Air

Guideline for the Index of the Quality of the Air Guideline for the Index of the Quality of the Air Report EPS 1/AP/3 April 1996 iii Readers Comments Comments regarding the content of this report should be addressed to: Tom Furmanczyk Pollution Data

Plus en détail

Early Warning Systems for Desert Locusts a West Africa Pilot Project

Early Warning Systems for Desert Locusts a West Africa Pilot Project Early Warning Systems for Desert Locusts a West Africa Pilot Project National Meteorological Service of the Republic of Senegal National Meteorological Service of the Islamic Republic of Mauritania World

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM INSTITUT MARITIME DE PREVENTION For improvement in health and security at work Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM Maritime fishing Shellfish-farming Sea transport 2005 Le pilier social

Plus en détail

The Tropical Warm Pool-International Cloud Experiment TWP-ICE

The Tropical Warm Pool-International Cloud Experiment TWP-ICE The Tropical Warm Pool-International Cloud Experiment TWP-ICE Darwin, Australie Du 20 janvier au 13 fevrier 2006 radiosondages Flux radiatifs de surface Flux turbulents de surface Radar CPOL Forçages déduits

Plus en détail

refine initiative Conference 2011 Radisson Blu Centrum Hotel - WARSAW 04 / 05 October 2011

refine initiative Conference 2011 Radisson Blu Centrum Hotel - WARSAW 04 / 05 October 2011 Conference 2011 Conference under the patronage of the Polish National Contact Point for Research Programmes of the EU Supported by: Let s Construct Europe s Future With Innovative Buildings and Infrastructures

Plus en détail

Agro-environmental Monitoring: a Tool for Evaluation and Support of Decision-making in Swiss Agricultural Policy

Agro-environmental Monitoring: a Tool for Evaluation and Support of Decision-making in Swiss Agricultural Policy Département fédéral de l économie DFE Office fédéral de l agriculture OFAG Agro-environmental Monitoring: a Tool for Evaluation and Support of Decision-making in Swiss Agricultural Policy, Federal Office

Plus en détail

Use of LCA tools in the early stages of a research project - A case study about an innovative process for cellulose nanocrystals extraction

Use of LCA tools in the early stages of a research project - A case study about an innovative process for cellulose nanocrystals extraction MATERIA NOVA Use of LCA tools in the early stages of a research project - A case study about an innovative process for cellulose nanocrystals extraction Olivier Talon, Séverine Coppée, Jevgenij Lazko,

Plus en détail

MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS

MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS PEGASEAS Theme: MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT: final outputs and Questions of the reports:

Plus en détail

IPv6. Internet Control Message Protocol ICMPv6. Objectif: Comparer ICMPv4 avec ICMPv6

IPv6. Internet Control Message Protocol ICMPv6. Objectif: Comparer ICMPv4 avec ICMPv6 IPv6 Internet Control Message Protocol ICMPv6 Objectif: Comparer ICMPv4 avec ICMPv6 v.1b IPv6 Théorie et Pratique & Microsoft Introduction to IPv6 1 ICMPv6 (RFC 2463) Trois fonctions déjà présentes en

Plus en détail

Hydro-Québec Distribution

Hydro-Québec Distribution Hydro-Québec Distribution 2004 Distribution Tariff Application Demande R-3541-2004 Request No. 1 Reference: HQD-5, Document 3, Page 6 Information Requests HQD says that it will be required to buy energy

Plus en détail

Améliorations du schéma de nuage et de EDKF dans AROME/MésoNH

Améliorations du schéma de nuage et de EDKF dans AROME/MésoNH Améliorations du schéma de nuage et de EDKF dans AROME/MésoNH Sébastien Riette Météo-France CNRM/GMME Réunion des utilisateurs de Méso-NH, 13 et 14 octobre 2011 Les composantes du schéma de nuage d'arome

Plus en détail

EBTC / Clean Tuesday A bridge between Europe and India

EBTC / Clean Tuesday A bridge between Europe and India EBTC / Clean Tuesday A bridge between Europe and India Thomas SAMUEL, Founder & CEO SUNNA DESIGN SA 2013 Toute SUNNA reproduction, DESIGN même SA 2013 partielle, - Document est subordonnée strictement

Plus en détail

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon strategies Arab Hoballah, UNEP SUSTAINABLE AND COMPETITIVE HOTELS THROUGH ENERGY INNOVATION - NEZEH 2015 L'INNOVATION ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE

Plus en détail

Question from Gabriel Bernardino (Session I)

Question from Gabriel Bernardino (Session I) /06/204 Question from Gabriel Bernardino (Session I) Do you believe that harmonised EU regulation will indeed lead to less national regulatory details? Croyez-vous que l harmonisation des lois européennes

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

Emissions de particules du volcan islandais Eyjafjöll: quelle influence sur le contenu en aérosols dans la région Lilloise?

Emissions de particules du volcan islandais Eyjafjöll: quelle influence sur le contenu en aérosols dans la région Lilloise? Emissions de particules du volcan islandais Eyjafjöll: quelle influence sur le contenu en aérosols dans la région Lilloise? LOA (Laboratoire d Optique Atmosphérique, Lille1, CNRS UMR 8518) vendredi 23

Plus en détail

Réactivité de OH mesurée par FAGE : potentiel et applications. Exemple : étude de la qualité de l air sur le campus de Lille 1

Réactivité de OH mesurée par FAGE : potentiel et applications. Exemple : étude de la qualité de l air sur le campus de Lille 1 Réactivité de OH mesurée par FAGE : potentiel et applications. Exemple : étude de la qualité de l air sur le campus de Lille 1 M. BLOCQUET, C. FITTSCHEN, S. DUSANTER, R. F. HANSEN, T. LEONARDIS, B. HANOUNE,

Plus en détail

Embarquez à Marseille!

Embarquez à Marseille! Embarquez à Marseille! TRANSFERT ORGANISÉ PAR LA COMPAGNIE Certaines compagnies de croisière prévoient des transferts depuis l aéroport Marseille Provence ou la gare Saint-Charles jusqu au terminal d embarquement

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

TRANSPORT CONVECTIF TROPOSPHERE-STRATOSPHERE Importance l échelle globale? Jean-Pierre Pommereau CNRS LATMOS, Guyancourt, France

TRANSPORT CONVECTIF TROPOSPHERE-STRATOSPHERE Importance l échelle globale? Jean-Pierre Pommereau CNRS LATMOS, Guyancourt, France TRANSPORT CONVECTIF TROPOSPHERE-STRATOSPHERE Importance l échelle globale? Jean-Pierre Pommereau CNRS LATMOS, Guyancourt, France Transport Troposphere-Stratosphere 0-14 km Convection. Rapide (heures) jusqu

Plus en détail

Chaire de Recherche du Canada Modélisation de la Qualité de l Eau

Chaire de Recherche du Canada Modélisation de la Qualité de l Eau modeleau Chaire de Recherche du Canada Modélisation de la Qualité de l Eau Cours en gestion des eaux pluviales Peter Vanrolleghem & Leiv Rieger 17 juin 08 Chaire de Recherche du Canada en Modélisation

Plus en détail

physicien diplômé EPFZ originaire de France présentée acceptée sur proposition Thèse no. 7178

physicien diplômé EPFZ originaire de France présentée acceptée sur proposition Thèse no. 7178 Thèse no. 7178 PROBLEMES D'OPTIMISATION DANS LES SYSTEMES DE CHAUFFAGE A DISTANCE présentée à l'ecole POLYTECHNIQUE FEDERALE DE ZURICH pour l'obtention du titre de Docteur es sciences naturelles par Alain

Plus en détail

Monitoring continu et gestion optimale des performances énergétiques des bâtiments

Monitoring continu et gestion optimale des performances énergétiques des bâtiments Monitoring continu et gestion optimale des performances énergétiques des bâtiments Alexandre Nassiopoulos et al. Journée d inauguration de Sense-City, 23/03/2015 Croissance de la demande énergétique et

Plus en détail

EUDAT and CINES data preservation services. Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014

EUDAT and CINES data preservation services. Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014 EUDAT and CINES data preservation services Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014 Le CINES Basé à Montpellier (Hérault, France) EPA créé en 1999, succédant au CNUSC (Centre National Universitaire

Plus en détail

B. Franco, W. Bader, B. Lejeune & B. Bovy GIRPAS, Institut d Astrophysique et de Géophysique, ULg. AIC 2015, 1 juillet, Ulg, Liège

B. Franco, W. Bader, B. Lejeune & B. Bovy GIRPAS, Institut d Astrophysique et de Géophysique, ULg. AIC 2015, 1 juillet, Ulg, Liège Gaz à effet de serre indirect et qualité de l air aux latitudes moyennes de l hémisphère nord : tendances à long terme et variabilité déduites de télémesures au Jungfraujoch (Alpes suisses) B. Franco,

Plus en détail

MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles

MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles 2009-1-TR1-LEO05-08709 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2009 Type de Projet: Statut:

Plus en détail

Excellence dedicated to nuclear medicine, public health and environment

Excellence dedicated to nuclear medicine, public health and environment Excellence dedicated to nuclear medicine, public health and environment TOC 1. Introduction 2. Quick win 3. External events not in the original design basis 3. Costs 4. Perspectives Excellence dedicated

Plus en détail

Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference

Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference 13-14 novembre 2008-13th -14th Novembre 2008 Centre des Congrès, Lyon Le rôle des accords d entreprise transnationaux

Plus en détail

Monitoring des classes de neige des calottes polaires par Envisat

Monitoring des classes de neige des calottes polaires par Envisat Monitoring des classes de neige des calottes polaires par Envisat (Résultats de WOOPI) N. Tran, A. Vernier (CLS) F. Rémy R (LEGOS) P. Féménias F (ESA) Calottes glaciaires & classification de la neige/glace

Plus en détail

GLOBAL FORUM London, October 24 & 25, 2012

GLOBAL FORUM London, October 24 & 25, 2012 GLOBAL FORUM London, October 24 & 25, 2012-1 - Content REDUCING FLARING AND DEVELOPMENT OF GAS IN THE REPUBLIC OF CONGO REDUCTION DU TORCHAGE ET VALORISATION DU GAZ EN REPUBLIQUE DU CONGO - 2 - Content

Plus en détail

Economie de l'environnement

Economie de l'environnement Economie de l'environnement Fatih Karanl Département d'economie, EconomiX-CNRS, Université Paris Ouest Nanterre la Défense E-mail: fkaranl@u-paris10.fr Web: http://economix.fr/fr/membres/?id=1294 2013-2014

Plus en détail

France with an OIB. Updated January 2014

France with an OIB. Updated January 2014 France with an OIB Updated January 2014 The French system May appear complicated Not too expensive Good opportunities if you look carefully 2 European harmonisation of higher education - LMD system Licence

Plus en détail

Atmospheric stable water isotope measurements at the timescale of extratropical weather systems

Atmospheric stable water isotope measurements at the timescale of extratropical weather systems DISS. ETH NO. 21165 o Atmospheric stable water isotope measurements at the timescale of extratropical weather systems A dissertation submitted to ETH Zurich for the degree of Doctor of Sciences presented

Plus en détail

AINoE. Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003

AINoE. Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 AINoE Abstract Interpretation Network of Excellence Patrick COUSOT (ENS, Coordinator) Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 Thématique Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 1

Plus en détail

Publication IEC 61000-4-3 (Edition 3.0 2008) I-SH 01

Publication IEC 61000-4-3 (Edition 3.0 2008) I-SH 01 Publication IEC 61000-4-3 (Edition 3.0 2008) I-SH 01 Electromagnetic compatibility (EMC) Part 4-3: Testing and measurement techniques Radiated, radio-frequency, electromagnetic field immunity test INTERPRETATION

Plus en détail

Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement

Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement et des réseaux Session 3 Big Data and IT in Transport: Applications, Implications, Limitations Jacques Ehrlich/IFSTTAR h/ifsttar

Plus en détail

Observation et modélisation des états de mer en Manche, et hydrodynamique associée

Observation et modélisation des états de mer en Manche, et hydrodynamique associée Observation et modélisation des états de mer en Manche, et hydrodynamique associée Fabrice Ardhuin 1, Rudy Magne 2, Jean-François Filipot 2,1 et Jérémy Lepesqueur 2 1: Ifremer, Laboratoire d'océanographie

Plus en détail

Testing : A Roadmap. Mary Jean Harrold. Présentation de Olivier Tissot

Testing : A Roadmap. Mary Jean Harrold. Présentation de Olivier Tissot Testing : A Roadmap Mary Jean Harrold Présentation de Olivier Tissot Testing : A Roadmap I. L auteur II. Introduction sur les test : les enjeux, la problématique III. Les tests : roadmap IV. Conclusion

Plus en détail

Cerea. Centre d enseignement et de recherche en environnement atmosphérique

Cerea. Centre d enseignement et de recherche en environnement atmosphérique Cerea Centre d enseignement et de recherche en environnement atmosphérique Laboratoire commun École des Ponts ParisTech / EDF R&D Université Paris-Est Le Cerea : une cinquantaine de chercheurs sur trois

Plus en détail

PANDORA database: a compilation of indoor air pollutant emissions

PANDORA database: a compilation of indoor air pollutant emissions PANDORA database: a compilation of indoor air pollutant emissions Marc O. Abadie and Patrice Blondeau LEPTIAB University of La Rochelle, France Corresponding email: mabadie@univ-lr.fr 1 Scope Context Modeling

Plus en détail

Développement et Evaluation PHYsiques des modèles atmosphériques

Développement et Evaluation PHYsiques des modèles atmosphériques Développement et Evaluation PHYsiques des modèles atmosphériques Motivations : Augmenter la confiance dans les prévision du changement climatique. 1. nécessite d'utiliser les modèles le plus "physiques"

Plus en détail

Conférences invitées

Conférences invitées Conférences invitées The Process of Process Modeling Barbara Weber University of Innsbruck, Austria Barbara.Weber@uibk.ac.at ABSTRACT. Business process models have gained significant importance due to

Plus en détail

DOSIMETRY: Present researches and future challenges

DOSIMETRY: Present researches and future challenges DOSIMETRY: Present researches and future challenges Joe Wiart & Man Fai Wong Orange Labs "Il faut de l'imagination pour se représenter la réalitr alité" Giuseppe Pontiggia recherche & développement Outline

Plus en détail

Profils verticaux de la couverture nuageuse, de ses propriétés et des aérosols: données du lidar CALIOP et du radar CLOUDSAT (DARDAR) de 2006 à 2012

Profils verticaux de la couverture nuageuse, de ses propriétés et des aérosols: données du lidar CALIOP et du radar CLOUDSAT (DARDAR) de 2006 à 2012 T1.3 (Tropics) Diurnal cycle of cloud cover in the tropical regions: combined use of geostationary satellite, A-Train measurements and lidar/radar ground station measurements. Coordination : G. Sèze (LMD)

Plus en détail

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE 1 Objectifs de l étude Comprendre l impact des réseaux sociaux externes ( Facebook, LinkedIn,

Plus en détail

Tier1 at the CC-IN2P3. March 2004

Tier1 at the CC-IN2P3. March 2004 Tier1 at the CC-IN2P3 March 2004 Current state at the CC-IN2P3 storage, computation, network... Architecture Cluster - +1000 processors (90% Linux Redhat 7.2) - Job submissions : BQS - Parallel computation

Plus en détail

Décodage de l activité neuronale

Décodage de l activité neuronale Décodage de l activité neuronale Neurophysiologie et neuro-prosthétique Musallan et al, 2004 Utiliser les signaux physiologiques pour activer des prothèses distantes, plus ou moins intelligentes Neurophysiologie

Plus en détail

Lean approach on production lines Oct 9, 2014

Lean approach on production lines Oct 9, 2014 Oct 9, 2014 Dassault Mérignac 1 Emmanuel Théret Since sept. 2013 : Falcon 5X FAL production engineer 2011-2013 : chief project of 1st lean integration in Merignac plant 2010 : Falcon 7X FAL production

Plus en détail

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 3rd largest European postal operator by turnover The most diversified European postal operator with 3 business lines 2010 Turnover Mail 52%

Plus en détail

Arrondissement de Pierrefonds-Roxboro

Arrondissement de Pierrefonds-Roxboro DISCOURS DU BUDGET 2013 La démarche de réforme du financement des arrondissements entamée au début de cette année par monsieur Michael Applebaum président du comité exécutif de la Ville de Montréal et

Plus en détail

Status of PBN Implementation in France

Status of PBN Implementation in France Ministère de l'écologie, Ministère de l'énergie,du de l'écologie, Développement de l'énergie, durable Développement et de l'aménagement durable et du de territoire la Mer ICAO EUR PBN TF/6 (Paris, France

Plus en détail

Gel Documentation DRAGONFLY 140. Présentation :

Gel Documentation DRAGONFLY 140. Présentation : Gel Documentation DRAGONFLY 140 Présentation : Notre imageur DRAGONFLY 140 est un système unique et autonome de gel documentation d une extrème convivialité, d un maniement et d un entretien simple. DRAGONFLY

Plus en détail

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la MS Project 1- Créer un nouveau projet définir la date du déclenchement (début) ou de la fin : File New 2- Définir les détails du projet : File Properties (permet aussi de voir les détails : coûts, suivi,

Plus en détail

CLIM/GTP/27/8 ANNEX III/ANNEXE III. Category 1 New indications/ 1 re catégorie Nouvelles indications

CLIM/GTP/27/8 ANNEX III/ANNEXE III. Category 1 New indications/ 1 re catégorie Nouvelles indications ANNEX III/ANNEXE III PROPOSALS FOR CHANGES TO THE NINTH EDITION OF THE NICE CLASSIFICATION CONCERNING AMUSEMENT APPARATUS OR APPARATUS FOR GAMES/ PROPOSITIONS DE CHANGEMENTS À APPORTER À LA NEUVIÈME ÉDITION

Plus en détail

REMOTE SENSING IN SUPPORT OF PUBLIC SERVICE OF WALLONIA ACTIVITIES

REMOTE SENSING IN SUPPORT OF PUBLIC SERVICE OF WALLONIA ACTIVITIES Belgian Earth Observation Day 2014 Thursday 20 November REMOTE SENSING IN SUPPORT OF PUBLIC SERVICE OF WALLONIA ACTIVITIES Service public de Wallonie Secrétariat général Dominique Buffet Christophe Schenke

Plus en détail

Monitoring de surface de sites de stockage de CO 2 SENTINELLE. (Pilote CO2 de TOTAL Lacq-Rousse, France) Réf. : ANR-07-PCO2-007

Monitoring de surface de sites de stockage de CO 2 SENTINELLE. (Pilote CO2 de TOTAL Lacq-Rousse, France) Réf. : ANR-07-PCO2-007 Monitoring de surface de sites de stockage de CO 2 (Pilote CO2 de TOTAL Lacq-Rousse, France) SENTINELLE Réf. : ANR-07-PCO2-007 Ph. de DONATO (INPL-CNRS) (Coordonnateur) PARTENAIRES Durée : 3 ans + 7 mois

Plus en détail

Gestion de la configuration et contrôle du code source

Gestion de la configuration et contrôle du code source MGL7460 Automne 2015 Gestion de la configuration et contrôle du code source Guy Tremblay Professeur Département d informatique UQAM http://www.labunix.uqam.ca/~tremblay 10 septembre 2015 Parmi les premières

Plus en détail

TABLE EXPLORATION PROGRAM CLASS CRITERIA

TABLE EXPLORATION PROGRAM CLASS CRITERIA TABLE EXPLORATION PROGRAM CLASS CRITERIA (Exploration Program Class Criteria Table replaced by O.I.C. 2005/190) Column 1 Column 2 Column 3 Column 4 Item Class 1 Class 2 Class 3 Activity Criteria Criteria

Plus en détail

CUMULUS BASIC INSTALLATION GUIDE FOR AERCUS INSTRUMENTS MODELS WS3083, WS2083 AND WS1093

CUMULUS BASIC INSTALLATION GUIDE FOR AERCUS INSTRUMENTS MODELS WS3083, WS2083 AND WS1093 CUMULUS BASIC INSTALLATION GUIDE FOR AERCUS INSTRUMENTS MODELS WS3083, WS2083 AND WS1093 System Requirements Cumulus is a Windows application and runs on XP to Windows 10 inclusive (and the server versions).

Plus en détail

MATRASUR. Divide trimming cycle times by 4 Réduisez les temps d usinage par 4

MATRASUR. Divide trimming cycle times by 4 Réduisez les temps d usinage par 4 MATRASUR COMPOSITES Divide trimming cycle times by 4 Réduisez les temps d usinage par 4 Obtain high precision and perfect pro cess repetitiveness Obtenez une grande précision et une répétitivité parfaite

Plus en détail

NOUVELLES REGLEMENTATIONS

NOUVELLES REGLEMENTATIONS Vision et Conduite Permis B Permis Professionnels NOUVELLES REGLEMENTATIONS X. ZANLONGHI T. BIZEAU - C. GRIMAUD Centre Basse Vision de la Clinique Sourdille Laboratoire d Explorations Fonctionnelles de

Plus en détail

European Aviation Safety Agency

European Aviation Safety Agency Page 1 of 6 European Aviation Safety Agency EASA SPECIFIC AIRWORTHINESS SPECIFICATION for as specified in Section I This Specific Airworthiness Specification is issued in accordance with Regulation (EC)

Plus en détail

Entreprise et Big Data

Entreprise et Big Data Entreprise et Big Data Christophe Favart Chef Architecte, SAP Advanced Development, Business Information Technology Public Juin 2013 Agenda SAP Données d Entreprise Big Data en entreprise Solutions SAP

Plus en détail

Assimilation des données satellitales de CO (MOPITT) dans le modèle MOCAGE

Assimilation des données satellitales de CO (MOPITT) dans le modèle MOCAGE Assimilation des données satellitales de CO (MOPITT) dans le modèle MOCAGE Jean-Luc Attié, S. Pradier, M. Chong (Laboratoire d Aérologie) V. H. Peuch (Météo-France) J.F Lamarque, D.P Edwards, V. Yudin

Plus en détail

Le contrôle qualité sur les données fastq

Le contrôle qualité sur les données fastq Le contrôle qualité sur les données fastq TP detection exome Plan Théorie 1: le format FastQ et l'encodage des qualités Session pratique 1: conversion des qualités (fichier illumina.fastq) Théorie 2: le

Plus en détail

La vérification des gaz à effet de serre

La vérification des gaz à effet de serre La vérification des gaz à effet de serre Anne Duprat Directrice principale Chris Ridley-Thomas Associé LE 26 OCTOBRE 2011 Introduction La vérification des gaz à effet de serre Une exigence pour certains

Plus en détail

Manuel d installation et d utilisation FR. détecteur ( KA-SA02 ) V.09-2015 ::: Ind. A

Manuel d installation et d utilisation FR. détecteur ( KA-SA02 ) V.09-2015 ::: Ind. A S E N T I N E L Manuel d installation et d utilisation FR Alarme détecteur de passage ( KA-SA02 ) V.09-2015 ::: Ind. A FR Cette alarme possède un détecteur de mouvement haute sensibilité. Elle combine

Plus en détail

FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE. Norme 8861-2000

FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE. Norme 8861-2000 FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE Norme 8861-2000 NORME FIA CONCERNANT LA PERFORMANCE DES DISPOSITIFS D'ABSORPTION D'ÉNERGIE À L'INTÉRIEUR DES BARRIÈRES DE PNEUS DE FORMULE UN Ce cahier des charges

Plus en détail

Scénarios économiques en assurance

Scénarios économiques en assurance Motivation et plan du cours Galea & Associés ISFA - Université Lyon 1 ptherond@galea-associes.eu pierre@therond.fr 18 octobre 2013 Motivation Les nouveaux référentiels prudentiel et d'information nancière

Plus en détail

REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA

REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA Contents 1 2 3 4 GENERAL FRAMEWORK THE AFRICAN CONTINENT: SOME LANDMARKS AFRICAN NETWORKS: STATE OF PLAY STRATEGY: DESTINATION 2040 Contents 1 2 3 4 GENERAL FRAMEWORK

Plus en détail

Revision of hen1317-5: Technical improvements

Revision of hen1317-5: Technical improvements Revision of hen1317-5: Technical improvements Luca Felappi Franz M. Müller Project Leader Road Safety Consultant AC&CS-CRM Group GDTech S.A., Liège Science Park, rue des Chasseurs-Ardennais, 7, B-4031

Plus en détail

Understanding the Origins and Fate

Understanding the Origins and Fate Understanding the Origins and Fate of Air Pollution in Bogota, Colombia THÈSE N O 3768 (2007) PRÉSENTÉE le 28 mars 2007 à la faculté de l'environnement naturel, architectural et construit Laboratoire de

Plus en détail

ChArMEx : the Chemistry-Aerosol Experiment

ChArMEx : the Chemistry-Aerosol Experiment ChArMEx : the Chemistry-Aerosol Experiment Un projet du méta-programme régional MISTRALS (Mediterranean Integrated Studies at Regional And Local Scales, 2010-2020, endossé par l ALLENVI et l UPM) sur la

Plus en détail

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator 2008-01-28 From: [] Sent: Monday, January 21, 2008 6:58 AM To: Web Administrator BCUC:EX Cc: 'Jean Paquin' Subject: RE: Request for Late Intervenorship - BCHydro Standing Offer C22-1 Dear Bonnie, Please

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail