Les Aérosols au SIRTA : mesures et études

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les Aérosols au SIRTA : mesures et études"

Transcription

1 Les Aérosols au SIRTA : mesures et études JC. Dupont, M. Haeffelin, C. Pietras, et al. Conseil Scientifique LMD, session AEROSOL, le 14/03/2014 CSLMD session Aérosols, 14 Mars Les Aérosols au SIRTA : mesures et études 1/15

2 1.Le Lidar IPRAL au SIRTA en L algorithmie STRAT+ : hauteur de couche limite 3.Réseaux de Lidars-Télémètres en Europe 4.Les mesures aérosols in-situ sur la zone 5 du SIRTA 5.Le rôle des aérosols dans le cycle de vie des brouillards CSLMD session Aérosols, 14 Mars Les Aérosols au SIRTA : mesures et études 2/15

3 (1/2) LIDAR IPRAL (IPSL Hi-Performance multi-wavelength Raman Lidar for Cloud Aerosol Water Vapor Research) IPRAL SPECIFICATIONS Emission Spectra Physics, Quanta Ray PRO nm laser 1600mJ Overlap Telescop Wavelength Depolarization Depolarization calibration SNR Backscatter signal Raman signal Nitrogen Raman signal water vapor Far Field : better than 2500m Near Field : better than 300m Far Field (FF) 600: 2 15 km Near Field (NF) 200: 300m 3 km Backscatter signal 1064nm for FF, 24/24; 355nm for NF, 24/24; 532nm for NF and FF, 24/24 Raman N 2, 387 and 607nm for FF, 24/24; H 2 O, 408nm for FF and NF, 24/24 Channel optics and electronics up to 10 nm +/- 45 degree method, motorized waveplate IPRAL PERFORMANCES 0.3 to 15km (Day, 10min avg.) 0.3 to 7km (Day, 20min avg.) 0.3 to 12km (Night, 20min avg.) 2 to 5km (Day, 30min avg.) 2 to 10km (Night, 10min avg.) Gordien Strato AGENDA Predesign study Jan-June 2013 by Gordien Strato & Raymetrics: Done Purchase procedure : Underway March 2014 Manufacture and quality check : March 2014 March 2015 Deployment at SIRTA : March 2015 CSLMD session Aérosols, 14 Mars Les Aérosols au SIRTA : mesures et études 3/15

4 (2/2) IPRAL A national tool to contribute to national and international networks ACTRIS IPRAL OBJECTIVES 1. Aerosol transport and air quality, understanding the role and contribution of dust, volcanic ash, biomass burning plumes in major particle events; 2. Cloud and water vapor processes in the upper troposphere; cirrus life cycle and radiative impact; anthropogenic cirrus clouds (contrails) and their radiative impacts CONSTRAINTS: -N2 Raman for extinction and backscatter retrieval high performance -Multi wavelength for aerosol properties complex -Routine operation (day and night) robotized PROJECT/PROGRAM I3 ACTRIS (FP7) SOERE ORAURE SOERE ROSEA Mission EARTHCARE Météo-France Lidar Network CONTRIBUTION Aerosol transport in Europe Aerosol properties Cirrus and water vapor Mission preparation and validation Support for aerosol speciation CSLMD session Aérosols, 14 Mars Les Aérosols au SIRTA : mesures et études 4/15

5 (1/2) STRAT+ mixing height retrieval from Lidar + Sonic Anemom. (1) Initial step: derive significant aerosol gradients and cloud-base height from highresolution Lidar attenuated backscatter (2-D gradient technique) (2) Improve attribution: identify the layer in which surface emitted species are mixed (Mixing Layer Depth, MLD) Transitions: Atmospheric-layer stability class (stable, neutral, unstable) from Monin-Obukov parameter Max turbulent mixing: Lidar backscatter variance analysis Backscatter Mixing height (1) Haeffelin et al. (BLM) 2012; (2) Pal et al. 2013(JGR) STRAT+: Automatic, objective layer attribution combining diagnostics of surface stability, mixing process, and backscatter gradients from aerosols and clouds with Quality Control and Uncertainty Bars. CSLMD session Aérosols, 14 Mars Les Aérosols au SIRTA : mesures et études 5/15

6 (2/2) MLD retrievals STRAT+ on ALS450 Etude statistique ( ) sur les processus (bilan radiatif, flux de surface, humidité, entrainement, subsidence, stabilité de la tropo libre) qui gouvernent la variabilité du développement diurne de la couche limite (Pal and Haeffelin, 2014 under preparation) Etude des sources d'incohérence entre différents traceurs utilisés pour suivre le développement de la couche limite: profils aérosols, profils température, profils de vent, profils de turbulence (Batchvarova, Haeffelin, Pal, Cimini, Dupont. E. Batchvarova visiting scientist au LMD en mai 2014). CSLMD session Aérosols, 14 Mars Les Aérosols au SIRTA : mesures et études 6/15

7 (1/2) POTENTIAL EUROPEAN LIDAR-CEILOMETER NETWORK Met Services are replacing cloud-base ceilometer networks by aerosol/cloud profiling Lidarceilometers. Some are already organizing their data in networks and providing backscatter data in NRT (e.g. KNMI, DWD, UKMO, ) ALL Cloud base height monitoring Aerosol profiling for air quality forecast Ash/aerosol monitoring for transport safety Near real time fog prediction Mixing height monitoring Numerical weather prediction model evaluation PROFILING HAEFFELIN ET AL COURTESY OF W. THOMAS (DWD) Dense networks of profilers: motivation to improve retrievals CSLMD session Aérosols, 14 Mars Les Aérosols au SIRTA : mesures et études 7/15

8 (2/2) TOWARDS INTEGRATED EUROPEAN NETWORK OF AUTOMATIC PROFILING LIDAR CEILOMETER EG-CLIMET Action ( ) TO-PROF Action ( ) Aim of TO-PROF* (COST Office decision on 2013/05/15): The new generation of weather forecast models with resolution about 1km will benefit from such observation which should lead to improved forecasts of hazardous weather ranging from severe convective storms to pollution episodes. to coordinate standard procedures for Automatic Licar-ceilometers, Doppler lidars and microwave radiometers to support provision of quality controlled and calibrated observations of winds, temperature, humidity, clouds and aerosols in the lowest few km of the atmosphere to National Meteorological and Hydrological Services (NMHSs) for near real-time use. Working Group on Automatic Lidars and Ceilometer to develop calibrated backscatter profiles for model evaluation and assimilation. Complementary roles of E-PROFILE and TOPROF in implementing new observing systems. E-PROFILE is involved in high-level coordination, setting up the hardware for data transfer, implementing standard formats and procedures TO-PROF to develop common calibration, maintenance, and retrieval algorithms needed for ceilometers, microwave radiometers and doppler lidars CSLMD session Aérosols, 14 Mars Les Aérosols au SIRTA : mesures et études 8/15

9 (1/3) Observations in-situ gaz/aérosols du SIRTA, site du LSCE Tour Eiffel (20km) Instruments de suivi temps réel des propriétés in-situ des aérosols (J. Sciare, J.E. Petit, R. Sarda-Estève, V. Crenn) CEA -Saclay Ecole Polytechnique (3km) CEA -Orme des Merisiers zone 5 Station de mesure in-situ gaz réactifs/aérosols Premières mesures de NO/NO2 du programme ACTRIS au SIRTA (N. Bonnaire, V. Gros) Laboratoire de mesure de 70m², Local technique = 12m²,Bureau = 12m² CSLMD session Aérosols, 14 Mars Les Aérosols au SIRTA : mesures et études 9/15

10 (2/3) Un supersite de mesures atmosphériques intégré aux réseaux régionaux, nationaux et internationaux Observatoire national SOERE «ORAURE» AURORE Mars 2013 Exercice d intercalibration des mesures optiques des stations françaises de mesure des aérosols Réseau EU de supersites atmosphériques «ACTRIS» / Exercice d intercalibration EU des techniques analytiques gaz/aérosols (VOC, NOx, chimie des aérosols (ions, carbone, traceurs organiques), propriétés optiques des aérosols, Novembre 2013 Exercice d intercalibration des mesures de détection en temps réel de la chimie des particules fines impliquant la quasi-totalité des supersites atmosphériques EU CSLMD session Aérosols, 14 Mars Les Aérosols au SIRTA : mesures et études 10/15

11 (3/3) PM (chauffage au bois), µg/m3 PM (trafic), µg/m3 Saisonnalité des aérosols de combustion à Paris Suivi des concentrations PM "chauffage au bois" Suivi des concentrations PM "trafic" L accident industriel de Rouen détecté au SIRTA le 20 janvier 2013 Mesures on-line de composés organiques volatils (COV) par spectrométrie de masse (PTRMS) : 180 masses mesurées toutes les 6 minutes Mise en évidence des concentrations importantes de divers polluants (acétone, acide acétique ) en plus du méthyl mercaptan, dont plusieurs généralement non observés dans l atmosphère (pyrrole, cyclopropylamine ) et plusieurs masses non identifiées [Gros et al.] Origine géographique de La pollution liée aux particules fines (PM 2.5 ) en Ile-de- France: En moyenne annuelle, à Paris, la pollution particulaire liée au chauffage au bois est équivalente à celle produite par le traffic [Sciare et al.] En moyenne sur l année Près des 3/4 de la pollution particulaire en IdF est importée!!! Beekmann et al. (2013), GRL CSLMD session Aérosols, 14 Mars Les Aérosols au SIRTA : mesures et études 11/15

12 (1/4) INTERACTION AEROSOLS - RAYONNEMENT Source: Haeffelin et al. PAG Case studies. Lidar backscatter FOG Temperature inversion 100% RH Source: Haeffelin et al PAG 2013 Increased aerosol backscatter Aerosols grow by deliquescence over 200-m deep layer CSLMD session Aérosols, 14 Mars Les Aérosols au SIRTA : mesures et études 12/15

13 (2/4) INTERACTION AEROSOLS - RAYONNEMENT Source: Haeffelin et al PAG nm Aerosol conc X5 VIS drops 2000 to 1000m Net LW reduced by 30% CSLMD session Aérosols, 14 Mars Les Aérosols au SIRTA : mesures et études 13/15

14 (3/4) INTERACTION AEROSOLS RAYONNEMENT : EAU LIQUIDE ou NON? FOG QUASI-FOG (No liquid phase) Aerosol backscatter (yellow-green) et clouds (red), and temperature profile (K) et humidity (%) Hence we conclude that while several hours of intense nighttime radiative cooling (-60 Wm -2 ) are necessary for radiative fog formation, the main factors limiting activation of droplets are: lackofmixinginthesurfacelayer(typicallywindspeedlessthan0.5ms -1 ), relative humidity exceeding 90% throughout the residual layer, low cooling rate in thesurface layer (typically less than -1 C per hour on average) due toweakradiativecooling(0 to- 30Wm -2 )andnearzerosensibleheatfluxes,. In addition we found some evidence of contrasted aerosol growth processes in the four events, possibly associated with diffusion of precursor gases, which could be another factor impacting droplet activation. [Haeffelin et al., 2013] CSLMD session Aérosols, 14 Mars Les Aérosols au SIRTA : mesures et études 14/15

15 (4/4) CONDITIONS D ACTIVATION des AEROSOLS Fog nuclei = Total Interstitial aerosols Activated fraction (AF) Source: Hammer et al FOGQUEST 2013 Hygroscopicity: (large fraction of organics) Activation diameter: nm Requires supersaturation: % [Hammer et al., 2014] CSLMD session Aérosols, 14 Mars Les Aérosols au SIRTA : mesures et études 15/15

LIDAR IPRAL (IPSL Hi-Performance multi-wavelength Raman Lidar for Cloud Aerosol Water Vapor Research)

LIDAR IPRAL (IPSL Hi-Performance multi-wavelength Raman Lidar for Cloud Aerosol Water Vapor Research) LIDAR IPRAL (IPSL Hi-Performance multi-wavelength Raman Lidar for Cloud Aerosol Water Vapor Research) M. Haeffelin, JC. Dupont (IPSL) V. Noel, C. Hoareau, L. Menut, C. Pietras, P. Delville, C. Cenac, F.

Plus en détail

Point Fort #2 : Relation constructeur

Point Fort #2 : Relation constructeur ACSM: Aerosol Chemical Speciation Monitor: Instrument de suivi en temps réel des sources principales (locales et importées) de la pollution aux particules très fines Point Fort #1 : Achat anticipé Achat

Plus en détail

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Johannesburg (Afrique du Sud) 4 au 7 mars 2007 Johannesburg (South Africa)

Plus en détail

CLIQUEZ ET MODIFIEZ LE TITRE

CLIQUEZ ET MODIFIEZ LE TITRE IUFRO International Congress, Nice 2015 Global challenges of air pollution and climate change to the public forest management in France Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Manuel Nicolas

Plus en détail

Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires.

Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires. Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires. Partner of REALice system Economie d énergie et une meilleure qualité de glace La 2ème génération améliorée du système REALice bien connu, est livré en

Plus en détail

Equation LIDAR : exp 2 Equation RADAR :

Equation LIDAR : exp 2 Equation RADAR : Contexte scientifique Systèmes LIDAR/RADAR Equation LIDAR : exp Equation RADAR : p (r) : puissance rétrodiffusée r : altitude ou profondeur. C : constante instrumentale. β : coefficient de rétrodiffusion

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN ERA-Net Call Smart Cities CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN Une Smart City, c est quoi? «Une Smart City offre à ses habitants

Plus en détail

The Tropical Warm Pool-International Cloud Experiment TWP-ICE

The Tropical Warm Pool-International Cloud Experiment TWP-ICE The Tropical Warm Pool-International Cloud Experiment TWP-ICE Darwin, Australie Du 20 janvier au 13 fevrier 2006 radiosondages Flux radiatifs de surface Flux turbulents de surface Radar CPOL Forçages déduits

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM INSTITUT MARITIME DE PREVENTION For improvement in health and security at work Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM Maritime fishing Shellfish-farming Sea transport 2005 Le pilier social

Plus en détail

Question from Gabriel Bernardino (Session I)

Question from Gabriel Bernardino (Session I) /06/204 Question from Gabriel Bernardino (Session I) Do you believe that harmonised EU regulation will indeed lead to less national regulatory details? Croyez-vous que l harmonisation des lois européennes

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

Economie de l'environnement

Economie de l'environnement Economie de l'environnement Fatih Karanl Département d'economie, EconomiX-CNRS, Université Paris Ouest Nanterre la Défense E-mail: fkaranl@u-paris10.fr Web: http://economix.fr/fr/membres/?id=1294 2013-2014

Plus en détail

France with an OIB. Updated January 2014

France with an OIB. Updated January 2014 France with an OIB Updated January 2014 The French system May appear complicated Not too expensive Good opportunities if you look carefully 2 European harmonisation of higher education - LMD system Licence

Plus en détail

Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement

Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement et des réseaux Session 3 Big Data and IT in Transport: Applications, Implications, Limitations Jacques Ehrlich/IFSTTAR h/ifsttar

Plus en détail

PANDORA database: a compilation of indoor air pollutant emissions

PANDORA database: a compilation of indoor air pollutant emissions PANDORA database: a compilation of indoor air pollutant emissions Marc O. Abadie and Patrice Blondeau LEPTIAB University of La Rochelle, France Corresponding email: mabadie@univ-lr.fr 1 Scope Context Modeling

Plus en détail

Monitoring continu et gestion optimale des performances énergétiques des bâtiments

Monitoring continu et gestion optimale des performances énergétiques des bâtiments Monitoring continu et gestion optimale des performances énergétiques des bâtiments Alexandre Nassiopoulos et al. Journée d inauguration de Sense-City, 23/03/2015 Croissance de la demande énergétique et

Plus en détail

Cerea. Centre d enseignement et de recherche en environnement atmosphérique

Cerea. Centre d enseignement et de recherche en environnement atmosphérique Cerea Centre d enseignement et de recherche en environnement atmosphérique Laboratoire commun École des Ponts ParisTech / EDF R&D Université Paris-Est Le Cerea : une cinquantaine de chercheurs sur trois

Plus en détail

Améliorations du schéma de nuage et de EDKF dans AROME/MésoNH

Améliorations du schéma de nuage et de EDKF dans AROME/MésoNH Améliorations du schéma de nuage et de EDKF dans AROME/MésoNH Sébastien Riette Météo-France CNRM/GMME Réunion des utilisateurs de Méso-NH, 13 et 14 octobre 2011 Les composantes du schéma de nuage d'arome

Plus en détail

physicien diplômé EPFZ originaire de France présentée acceptée sur proposition Thèse no. 7178

physicien diplômé EPFZ originaire de France présentée acceptée sur proposition Thèse no. 7178 Thèse no. 7178 PROBLEMES D'OPTIMISATION DANS LES SYSTEMES DE CHAUFFAGE A DISTANCE présentée à l'ecole POLYTECHNIQUE FEDERALE DE ZURICH pour l'obtention du titre de Docteur es sciences naturelles par Alain

Plus en détail

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE 1 Objectifs de l étude Comprendre l impact des réseaux sociaux externes ( Facebook, LinkedIn,

Plus en détail

GLOBAL FORUM London, October 24 & 25, 2012

GLOBAL FORUM London, October 24 & 25, 2012 GLOBAL FORUM London, October 24 & 25, 2012-1 - Content REDUCING FLARING AND DEVELOPMENT OF GAS IN THE REPUBLIC OF CONGO REDUCTION DU TORCHAGE ET VALORISATION DU GAZ EN REPUBLIQUE DU CONGO - 2 - Content

Plus en détail

TRANSPORT CONVECTIF TROPOSPHERE-STRATOSPHERE Importance l échelle globale? Jean-Pierre Pommereau CNRS LATMOS, Guyancourt, France

TRANSPORT CONVECTIF TROPOSPHERE-STRATOSPHERE Importance l échelle globale? Jean-Pierre Pommereau CNRS LATMOS, Guyancourt, France TRANSPORT CONVECTIF TROPOSPHERE-STRATOSPHERE Importance l échelle globale? Jean-Pierre Pommereau CNRS LATMOS, Guyancourt, France Transport Troposphere-Stratosphere 0-14 km Convection. Rapide (heures) jusqu

Plus en détail

NOUVELLES REGLEMENTATIONS

NOUVELLES REGLEMENTATIONS Vision et Conduite Permis B Permis Professionnels NOUVELLES REGLEMENTATIONS X. ZANLONGHI T. BIZEAU - C. GRIMAUD Centre Basse Vision de la Clinique Sourdille Laboratoire d Explorations Fonctionnelles de

Plus en détail

Développement et Evaluation PHYsiques des modèles atmosphériques

Développement et Evaluation PHYsiques des modèles atmosphériques Développement et Evaluation PHYsiques des modèles atmosphériques Motivations : Augmenter la confiance dans les prévision du changement climatique. 1. nécessite d'utiliser les modèles le plus "physiques"

Plus en détail

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la MS Project 1- Créer un nouveau projet définir la date du déclenchement (début) ou de la fin : File New 2- Définir les détails du projet : File Properties (permet aussi de voir les détails : coûts, suivi,

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

Chaire de Recherche du Canada Modélisation de la Qualité de l Eau

Chaire de Recherche du Canada Modélisation de la Qualité de l Eau modeleau Chaire de Recherche du Canada Modélisation de la Qualité de l Eau Cours en gestion des eaux pluviales Peter Vanrolleghem & Leiv Rieger 17 juin 08 Chaire de Recherche du Canada en Modélisation

Plus en détail

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 3rd largest European postal operator by turnover The most diversified European postal operator with 3 business lines 2010 Turnover Mail 52%

Plus en détail

Lean approach on production lines Oct 9, 2014

Lean approach on production lines Oct 9, 2014 Oct 9, 2014 Dassault Mérignac 1 Emmanuel Théret Since sept. 2013 : Falcon 5X FAL production engineer 2011-2013 : chief project of 1st lean integration in Merignac plant 2010 : Falcon 7X FAL production

Plus en détail

FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE. Norme 8861-2000

FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE. Norme 8861-2000 FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE Norme 8861-2000 NORME FIA CONCERNANT LA PERFORMANCE DES DISPOSITIFS D'ABSORPTION D'ÉNERGIE À L'INTÉRIEUR DES BARRIÈRES DE PNEUS DE FORMULE UN Ce cahier des charges

Plus en détail

Monitoring de surface de sites de stockage de CO 2 SENTINELLE. (Pilote CO2 de TOTAL Lacq-Rousse, France) Réf. : ANR-07-PCO2-007

Monitoring de surface de sites de stockage de CO 2 SENTINELLE. (Pilote CO2 de TOTAL Lacq-Rousse, France) Réf. : ANR-07-PCO2-007 Monitoring de surface de sites de stockage de CO 2 (Pilote CO2 de TOTAL Lacq-Rousse, France) SENTINELLE Réf. : ANR-07-PCO2-007 Ph. de DONATO (INPL-CNRS) (Coordonnateur) PARTENAIRES Durée : 3 ans + 7 mois

Plus en détail

Become. Business Provider for Matheo Software

Become. Business Provider for Matheo Software Become Business Provider for Matheo Software Who we are? Matheo Software was created in 2003 by business intelligence and information processing professionals from higher education and research. Matheo

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

Monitoring des classes de neige des calottes polaires par Envisat

Monitoring des classes de neige des calottes polaires par Envisat Monitoring des classes de neige des calottes polaires par Envisat (Résultats de WOOPI) N. Tran, A. Vernier (CLS) F. Rémy R (LEGOS) P. Féménias F (ESA) Calottes glaciaires & classification de la neige/glace

Plus en détail

ANNEXE H. Modélisation de la conversion du NO en NO 2

ANNEXE H. Modélisation de la conversion du NO en NO 2 ANNEXE H Modélisation de la conversion du NO en NO 2 Annexe H Modélisation de la conversion du NO en NO 2 Les oxydes d azote (NOx=NO+NO 2 ) émis par les vaporisateurs de GNL et les méthaniers subissent

Plus en détail

Profils verticaux de la couverture nuageuse, de ses propriétés et des aérosols: données du lidar CALIOP et du radar CLOUDSAT (DARDAR) de 2006 à 2012

Profils verticaux de la couverture nuageuse, de ses propriétés et des aérosols: données du lidar CALIOP et du radar CLOUDSAT (DARDAR) de 2006 à 2012 T1.3 (Tropics) Diurnal cycle of cloud cover in the tropical regions: combined use of geostationary satellite, A-Train measurements and lidar/radar ground station measurements. Coordination : G. Sèze (LMD)

Plus en détail

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES)

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 1 Project Information Title: Project Number: SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 Year: 2008 Project Type: Status:

Plus en détail

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche Pathways for effective governance of the English Channel Prochaines étapes vers une gouvernance efficace de la Manche Next steps for effective

Plus en détail

Post-processing of multimodel hydrological forecasts for the Baskatong catchment

Post-processing of multimodel hydrological forecasts for the Baskatong catchment + Post-processing of multimodel hydrological forecasts for the Baskatong catchment Fabian Tito Arandia Martinez Marie-Amélie Boucher Jocelyn Gaudet Maria-Helena Ramos + Context n Master degree subject:

Plus en détail

IBM Smarter Transportation (October 2011) Jean-François Barsoum jbarsoum@ca.ibm.com

IBM Smarter Transportation (October 2011) Jean-François Barsoum jbarsoum@ca.ibm.com IBM Smarter Transportation (October 2011) Jean-François Barsoum jbarsoum@ca.ibm.com Fare integration Congestion charges Variable tolling Road pricing OBU Secure Positioning GPS GPS Satellite Real-time

Plus en détail

REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA

REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA Contents 1 2 3 4 GENERAL FRAMEWORK THE AFRICAN CONTINENT: SOME LANDMARKS AFRICAN NETWORKS: STATE OF PLAY STRATEGY: DESTINATION 2040 Contents 1 2 3 4 GENERAL FRAMEWORK

Plus en détail

CLAUSES TYPES en génie-conseil

CLAUSES TYPES en génie-conseil CLAUSES TYPES en génie-conseil 1. LIMITATION DE RESPONSABILITE... 2 2. PROPRIÉTÉ ET UTILISATION DES DOCUMENTS, BREVETS ET MARQUES DE COMMERCE... 3 2.1 OWNERSHIP AND USE OF DOCUMENTS, PATENTS AND TRADEMARKS...

Plus en détail

Scénarios économiques en assurance

Scénarios économiques en assurance Motivation et plan du cours Galea & Associés ISFA - Université Lyon 1 ptherond@galea-associes.eu pierre@therond.fr 18 octobre 2013 Motivation Les nouveaux référentiels prudentiel et d'information nancière

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par.

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par. École Doctorale d Informatique, Télécommunications et Électronique de Paris THÈSE présentée à TÉLÉCOM PARISTECH pour obtenir le grade de DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH Mention Informatique et Réseaux par

Plus en détail

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Atego workshop 2014-04-03 Ce document et les informations qu il contient sont la propriété de Ils ne doivent pas être copiés ni communiqués

Plus en détail

Revision of hen1317-5: Technical improvements

Revision of hen1317-5: Technical improvements Revision of hen1317-5: Technical improvements Luca Felappi Franz M. Müller Project Leader Road Safety Consultant AC&CS-CRM Group GDTech S.A., Liège Science Park, rue des Chasseurs-Ardennais, 7, B-4031

Plus en détail

Wallonia-Belgium A continuous success story. Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America

Wallonia-Belgium A continuous success story. Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America Wallonia-Belgium A continuous success story Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America I. ORGANISATION & STRATEGY II. FIGURES & RESULTS III.BELGIUM WALLONIA S ASSETS I. ORGANISATION

Plus en détail

ICOS BELGIUM CONSORTIUM STUDY DAY

ICOS BELGIUM CONSORTIUM STUDY DAY ICOS BELGIUM CONSORTIUM STUDY DAY 22 avril 2015 Bergmans, Beaumont, Lenartz. ISSEP : CORE BUSINESS ENVIRONMENTAL MONITORING RISK EVALUATION RESEARCH & TECHNOLOGY 2 ISSEP : ENVIRONMENTAL MONITORING ENVIRONMENTAL

Plus en détail

setting the scene: 11dec 14 perspectives on global data and computing e-infrastructure challenges mark asch MENESR/DGRI/SSRI - France

setting the scene: 11dec 14 perspectives on global data and computing e-infrastructure challenges mark asch MENESR/DGRI/SSRI - France setting the scene: perspectives on global data and computing e-infrastructure challenges 11dec 14 mark asch MENESR/DGRI/SSRI - France 1 questions The volume, variety and complexity of research data require

Plus en détail

ICOS Integrated Carbon Observing System http://www.icos-infrastructure.eu/

ICOS Integrated Carbon Observing System http://www.icos-infrastructure.eu/ ICOS Integrated Carbon Observing System http://www.icos-infrastructure.eu/ infrastructure.eu/ 1 Quantifier les flux régionaux Un réseau de 100 stations Pérenne, haute précision, homogène, opérationnelle

Plus en détail

Proposition Expecting EarthCare, Learning from A-Train (EECLAT) T1. Studies at regional scales

Proposition Expecting EarthCare, Learning from A-Train (EECLAT) T1. Studies at regional scales Proposition Expecting EarthCare, Learning from A-Train (EECLAT) T1. Studies at regional scales Programme Présentation générale : bilan et poursuite de chaque tâche Pôle Les nuages en Arctique G. Mioche

Plus en détail

Entreprise et Big Data

Entreprise et Big Data Entreprise et Big Data Christophe Favart Chef Architecte, SAP Advanced Development, Business Information Technology Public Juin 2013 Agenda SAP Données d Entreprise Big Data en entreprise Solutions SAP

Plus en détail

PVCHECK Rel. 2.02 09/11/12

PVCHECK Rel. 2.02 09/11/12 Metel: HV000PVC Pag 1 of 5 Multifunction instrument for safety, functionality and performance verifications on a PV plant The multifunction instrument PVCHECK performs prompt and safe electrical checks

Plus en détail

Technologie et Procédés innovateurs; Conversion des véhicules avec moteur à essence et diesel au GPL Réduction de GES et des coûts d opération.

Technologie et Procédés innovateurs; Conversion des véhicules avec moteur à essence et diesel au GPL Réduction de GES et des coûts d opération. "La qualité et l'innovation est dans notre nature" Technologie et Procédés innovateurs; Conversion des véhicules avec moteur à essence et diesel au GPL Réduction de GES et des coûts d opération. Présenté

Plus en détail

CLIM/GTP/27/8 ANNEX III/ANNEXE III. Category 1 New indications/ 1 re catégorie Nouvelles indications

CLIM/GTP/27/8 ANNEX III/ANNEXE III. Category 1 New indications/ 1 re catégorie Nouvelles indications ANNEX III/ANNEXE III PROPOSALS FOR CHANGES TO THE NINTH EDITION OF THE NICE CLASSIFICATION CONCERNING AMUSEMENT APPARATUS OR APPARATUS FOR GAMES/ PROPOSITIONS DE CHANGEMENTS À APPORTER À LA NEUVIÈME ÉDITION

Plus en détail

How to Deposit into Your PlayOLG Account

How to Deposit into Your PlayOLG Account How to Deposit into Your PlayOLG Account Option 1: Deposit with INTERAC Online Option 2: Deposit with a credit card Le texte français suit l'anglais. When you want to purchase lottery products or play

Plus en détail

Equipements spéciaux A chaque métier sa station

Equipements spéciaux A chaque métier sa station Equipements spéciaux A chaque métier sa station Créateur de solutions Special equipment range A specific fuel solution for every business Vos stations mobiles PLUG & PLAY gérables à distance Your PLUG

Plus en détail

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees For Immediate Release October 10, 2014 Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees The Senate Standing Committee on Banking, Trade, and Commerce resumed hearings

Plus en détail

CLASSEMENT DE LA REACTION AU FEU CONFORMEMENT A L EN 13501-1 + A1 : 2013

CLASSEMENT DE LA REACTION AU FEU CONFORMEMENT A L EN 13501-1 + A1 : 2013 Dossier / File P128500 - Document DE/1 - Page 1/6 Ce rapport constitue une extension du rapport de classement n M091439-DE/4 This report is an extension of the classification report n M091439-DE/4 CLASSEMENT

Plus en détail

Integrated Music Education: Challenges for Teaching and Teacher Training Presentation of a Book Project

Integrated Music Education: Challenges for Teaching and Teacher Training Presentation of a Book Project Integrated Music Education: Challenges for Teaching and Teacher Training Presentation of a Book Project L enseignement intégré de la musique: Un défi pour l enseignement et la formation des enseignants

Plus en détail

ADHEFILM : tronçonnage. ADHEFILM : cutting off. ADHECAL : fabrication. ADHECAL : manufacturing.

ADHEFILM : tronçonnage. ADHEFILM : cutting off. ADHECAL : fabrication. ADHECAL : manufacturing. LA MAÎTRISE D UN MÉTIER Depuis plus de 20 ans, ADHETEC construit sa réputation sur la qualité de ses films adhésifs. Par la maîtrise de notre métier, nous apportons à vos applications la force d une offre

Plus en détail

Package Contents. System Requirements. Before You Begin

Package Contents. System Requirements. Before You Begin Package Contents DWA-125 Wireless 150 USB Adapter CD-ROM (contains software, drivers, and manual) Cradle If any of the above items are missing, please contact your reseller. System Requirements A computer

Plus en détail

AOI ECCOREV 2011 Common databases for field sites dedicated to experimental studies on climate change in Southern France

AOI ECCOREV 2011 Common databases for field sites dedicated to experimental studies on climate change in Southern France AOI ECCOREV 2011 Common databases for field sites dedicated to experimental studies on climate change in Southern France Ilja REITER IR CNRS, FR ECCOREV How do ecosystems respond to climate change species

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

Circular Economy Potential for Luxembourg and the Greater Region?

Circular Economy Potential for Luxembourg and the Greater Region? Circular Economy Potential for Luxembourg and the Greater Region? Dr. Paul Schosseler Director CRTE / CRP Henri Tudor Vice-president LuxembourgEcoInnovation Cluster 2 3 4 Circular Economy (C.E.) A circular

Plus en détail

Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques

Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques 9 Plateformes technologiques européennes sur l Energie (ETP) Industrie + Recherche Association

Plus en détail

COULEE D ALLIAGES METALLIQUES : MODELISATION DES STRUCTURES ET SEGREGATIONS CHIMIQUES

COULEE D ALLIAGES METALLIQUES : MODELISATION DES STRUCTURES ET SEGREGATIONS CHIMIQUES Formation doctorale: Science et Génie des Matériaux OU Mécanique Numérique COULEE D ALLIAGES METALLIQUES : MODELISATION DES STRUCTURES ET SEGREGATIONS CHIMIQUES Contexte La figure ci-dessous donne une

Plus en détail

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Missions Registration Information Payment of allowances Support for job seekers Assistance to companies for their recruitment Establishment

Plus en détail

Problèmes posés par l'accès OV aux données multidimensionnelles théoriques non-spatiales. H. Wozniak Centre de Recherche Astronomique de Lyon

Problèmes posés par l'accès OV aux données multidimensionnelles théoriques non-spatiales. H. Wozniak Centre de Recherche Astronomique de Lyon Problèmes posés par l'accès OV aux données multidimensionnelles théoriques non-spatiales H. Wozniak Centre de Recherche Astronomique de Lyon Produits théoriques Quelles types de produits théoriques sont

Plus en détail

Société - Company QUI NOUS SOMMES WHO WE ARE OUR CUSTOMERS OUR KNOW-HOW GROUP OVERVIEW

Société - Company QUI NOUS SOMMES WHO WE ARE OUR CUSTOMERS OUR KNOW-HOW GROUP OVERVIEW Société - Company QUI NOUS SOMMES Expert en solutions de haute technologie, Neoaxess assure l étude et la conception d installations de systèmes de Sécurité à usage professionnel. Notre Savoir-faire Neoaxess

Plus en détail

Loi sur la Semaine nationale du don de sang. National Blood Donor Week Act CODIFICATION CONSOLIDATION. S.C. 2008, c. 4 L.C. 2008, ch.

Loi sur la Semaine nationale du don de sang. National Blood Donor Week Act CODIFICATION CONSOLIDATION. S.C. 2008, c. 4 L.C. 2008, ch. CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION National Blood Donor Week Act Loi sur la Semaine nationale du don de sang S.C. 2008, c. 4 L.C. 2008, ch. 4 Current to June 9, 2015 À jour au 9 juin 2015 Published by the

Plus en détail

Transferts thermiques en plasmas thermiques

Transferts thermiques en plasmas thermiques Arc Electrique et Procédés Plasmas Thermiques Transferts thermiques en plasmas thermiques P. Freton, M. Masquère, J.J. Gonzalez LAPLACE : «Arc électrique et procédés plasmas thermiques» Les enjeux de la

Plus en détail

UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE

UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE Union pour la Méditerranée Union for the Mediterranean Lors de la conférence ministérielle des 9 et 10 novembre 2011 à Strasbourg sur le développement urbain durable,

Plus en détail

Principe d'alimentation par convertisseurs multiniveaux à stockage intégré - Application aux accélérateurs de particules

Principe d'alimentation par convertisseurs multiniveaux à stockage intégré - Application aux accélérateurs de particules Principe d'alimentation par convertisseurs multiniveaux à stockage intégré - Application aux accélérateurs de particules THÈSE N O 4034 (2008) PRÉSENTÉE le 30 mai 2008 À LA FACULTÉ DES SCIENCES ET TECHNIQUES

Plus en détail

English Q&A #1 Braille Services Requirement PPTC 144918. Q1. Would you like our proposal to be shipped or do you prefer an electronic submission?

English Q&A #1 Braille Services Requirement PPTC 144918. Q1. Would you like our proposal to be shipped or do you prefer an electronic submission? English Q&A #1 Braille Services Requirement PPTC 144918 Q1. Would you like our proposal to be shipped or do you prefer an electronic submission? A1. Passport Canada requests that bidders provide their

Plus en détail

Les émissions anthropiques, biogéniques et naturelles

Les émissions anthropiques, biogéniques et naturelles Analyse et modélisation de la composition atmosphérique régionale Les émissions anthropiques, biogéniques et naturelles Laurent MENUT IPSL/Laboratoire de Météorologie Dynamique Plan général du cours La

Plus en détail

Journée de réflexion/débat Vendredi 27 janvier Institut Curie 12, Rue Lhomond Paris 5ème

Journée de réflexion/débat Vendredi 27 janvier Institut Curie 12, Rue Lhomond Paris 5ème Journée de réflexion/débat Vendredi 27 janvier Institut Curie 12, Rue Lhomond Paris 5ème Témoignage ACRI ex où il faut persévérer : Exemples de soumission de projets européens RETINA présenté 3 fois,

Plus en détail

CALCUL DE LA CONTRIBUTION - FONDS VERT Budget 2008/2009

CALCUL DE LA CONTRIBUTION - FONDS VERT Budget 2008/2009 Société en commandite Gaz Métro CALCUL DE LA CONTRIBUTION - FONDS VERT Budget 2008/2009 Taux de la contribution au Fonds vert au 1 er janvier 2009 Description Volume Coûts Taux 10³m³ 000 $ /m³ (1) (2)

Plus en détail

Compliance Sheet. Super Range 71. Product Description

Compliance Sheet. Super Range 71. Product Description Super Range 71 Model SR71-15 SR71-A SR71-C SR71-E SR71-X SR71-USB Product Description 802.11a/n, Mini PCI, 2x2 MIMO 802.11a/b/g/n, Mini PCI, 3x3 MIMO 802.11a/b/g/n, CardBus, 2x2 MIMO 802.11a/b/g/n, PCI

Plus en détail

Logiciel Libre & qualité. Présentation

Logiciel Libre & qualité. Présentation Logiciel Libre & qualité Alain RENAULT Grégory SERONT Présentation Alain RENAULT Cetic (2001) Responsable des projets Qualité micro-évaluation évaluations OWPL accompagnements en entreprise FUNDP (1998-2001)

Plus en détail

EVOLUTION DE L ARCHITECTURE DU SYSTÈME D INFORMATION SCIENTIFIQUE D EDF R&D

EVOLUTION DE L ARCHITECTURE DU SYSTÈME D INFORMATION SCIENTIFIQUE D EDF R&D EVOLUTION DE L ARCHITECTURE DU SYSTÈME D INFORMATION SCIENTIFIQUE D EDF R&D Hugues Prisker Séminaire Aristote - 5 Février 2015 SI SCIENTIFIQUE EDF R&D EN QUELQUES CHIFFRES (2015) 1000 utilisateurs 150

Plus en détail

SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM

SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE Note: If there is insufficient space to answer a question, please attach additional

Plus en détail

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments?

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? THE AALBORG COMMITMENTS IN GENEVA: AN ASSESSMENT AT HALF-TIME 1. City of Geneva in context : key facts 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? 3. The Aalborg Commitments: are they useful

Plus en détail

FIELD ACCEPTANCE TEST PROCEDURE OF 40 VAISALA PRESENT WEATHER PWD22 SENSORS AND USE OF A THIES SPECTRO-RAIN GAUGE.

FIELD ACCEPTANCE TEST PROCEDURE OF 40 VAISALA PRESENT WEATHER PWD22 SENSORS AND USE OF A THIES SPECTRO-RAIN GAUGE. FIELD ACCEPTANCE TEST PROCEDURE OF 4 VAISALA PRESENT WEATHER PWD22 SENSORS AND USE OF A THIES SPECTRO-RAIN GAUGE. Fabrice Zanghi Météo-France, DSO/DOS/CAT, 7 Rue Teisserenc de Bort 7819 Trappes, France

Plus en détail

POSITION DESCRIPTION DESCRIPTION DE TRAVAIL

POSITION DESCRIPTION DESCRIPTION DE TRAVAIL Supervisor Titre du poste de la superviseure ou du superviseur : Coordinator, Communications & Political Action & Campaigns Coordonnatrice ou coordonnateur de la Section des communications et de l action

Plus en détail

Exemple d étude de caractérisation et monitoring d un site de stockage de CO 2 en aquifère salin profond. (Bassin Parisien).

Exemple d étude de caractérisation et monitoring d un site de stockage de CO 2 en aquifère salin profond. (Bassin Parisien). Exemple d étude de caractérisation et monitoring d un site de stockage de CO 2 en aquifère salin profond. (Bassin Parisien). Clean Tuesday 12 octobre 2010 Natalia QUISEL Pascal CESSAT 12/10/2010) Veolia

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DE LA BIOLOGIE DE SYNTHESE SYNTHETIC BIOLOGY OBSERVATORY

L OBSERVATOIRE DE LA BIOLOGIE DE SYNTHESE SYNTHETIC BIOLOGY OBSERVATORY L OBSERVATOIRE DE LA BIOLOGIE DE SYNTHESE Un outil au service du dialogue entre sciences et société SYNTHETIC BIOLOGY OBSERVATORY A resource to foster dialogue between sciences and society Solène Margerit,

Plus en détail

Nouveautés printemps 2013

Nouveautés printemps 2013 » English Se désinscrire de la liste Nouveautés printemps 2013 19 mars 2013 Dans ce Flash Info, vous trouverez une description des nouveautés et mises à jour des produits La Capitale pour le printemps

Plus en détail

Population responses to environmental forcing : approaches to model and monitor habitat characteristics

Population responses to environmental forcing : approaches to model and monitor habitat characteristics Approche systémique des pêches Boulogne-sur sur-mer 2008 Population responses to environmental forcing : approaches to model and monitor habitat characteristics Pierre Petitgas (1), M. Huret (1), B. Planque

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STANDARD. Dispositifs à semiconducteurs Dispositifs discrets. Semiconductor devices Discrete devices

NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STANDARD. Dispositifs à semiconducteurs Dispositifs discrets. Semiconductor devices Discrete devices NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STANDARD CEI IEC 747-6-3 QC 750113 Première édition First edition 1993-11 Dispositifs à semiconducteurs Dispositifs discrets Partie 6: Thyristors Section trois Spécification

Plus en détail

François Louesse Comment rédiger un bon projet de R&D européen? Bien choisir son programme

François Louesse Comment rédiger un bon projet de R&D européen? Bien choisir son programme François Louesse Comment rédiger un bon projet de R&D européen? Bien choisir son programme Bien choisir son programme européen de R,D&I Principes généraux des programmes européens Les différentes opportunités

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

Agile&:&de&quoi&s agit0il&?&

Agile&:&de&quoi&s agit0il&?& Association Nationale des Directeurs des Systèmes d Information &:&de&quoi&s agit0il&?& Pierre Delort, Président, Association Nationale des DSI http://www.andsi.fr/tag/delort/ Document confidentiel Ne

Plus en détail

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 WORKING DOCUMENT from : Presidency to : delegations No prev. doc.: 12621/08 PI 44 Subject : Revised draft

Plus en détail