LES INNOVATIONS TECHNIQUES ET COMMERCIALES DE SUEZ ENVIRONNEMENT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES INNOVATIONS TECHNIQUES ET COMMERCIALES DE SUEZ ENVIRONNEMENT"

Transcription

1 LES INNOVATIONS TECHNIQUES ET COMMERCIALES DE SUEZ ENVIRONNEMENT POUR CONSTRUIRE DES COLLECTIVITES DURABLES SALON DES MAIRES ET DES COLECTIVITES LOCALES 2009 CONTACTS PRESSE: Christine BLANC MONTMAYEUR +33 (0) / +33 (0) Charlotte LE BARBIER +33(0) / +33(0)

2 INTRODUCTION Entreprises et collectivités ne sont plus jugées uniquement sur leurs performances économiques. La prise de conscience collective et les nouvelles réglementations internationales, européennes et nationales les amènent à définir une nouvelle gestion de leur patrimoine et de leurs services afin de construire une ville durable. Face à ces défis devenus urgents et pour anticiper les nouveaux enjeux liés à l énergie, à la biodiversité et à la préservation des ressources, SUEZ ENVIRONNEMENT présente des solutions destinées à accompagner les collectivités locales et les entreprises dans la gestion des services environnementaux. Afin de concilier performance environnementale, réponse aux besoins locaux de gestion de l eau et des déchets et performance économique, ces solutions s articulent autour de trois axes : - concilier performances économiques et environnementales, - partager l innovation, - personnaliser les technologies. Au service de ces trois enjeux et regroupant des technologies toujours plus performantes et rentables, l offre de SUEZ ENVIRONNEMENT et de ses filiales, permet d établir une solution intégrée et sur mesure comprenant l évaluation de l empreinte écologique, des diagnostics d amélioration des performances et la mise en place de solutions qui optimisent les ressources, économisent l énergie et protègent le patrimoine des collectivités et des entreprises. SUEZ ENVIRONNEMENT présente au Salon des Maires 2009 ses innovations déployées ou non sur le terrain, à destination de ses clients collectivités locales et entreprises. SUEZ ENVIRONNEMENT 2

3 SOMMAIRE L innovation, au coeur du développement de SUEZ ENVIRONNEMENT. Véritable démarche globale d entreprise qui, si elle relève pour une part de la R&D, irrigue chez SUZ ENVIRONNEMENT bien plus largement l ensemble des compétences de l entreprise : elle représente en effet la capacité de SUEZ ENVIRONNEMENT à être créative dans tous les domaines. L objectif de cette démarche vise à répondre aux besoins des collectivités et des entreprises et, pour cela, à : I- CONCILIER PERFORMANCES ECONOMIQUE ET ENVIRONNEMENTALE POUR CONSTRUIRE UNE VILLE DURABLE Citybiose le Bilan Carbone la Zone Libellule l expertise de Degrémont qui s adapte aux besoins des petites et moyennes collectivités les réseaux d eau intelligents II- PARTAGER L INNOVATION LES PRIORITES DE NOS CLIENTS, LE MOTEUR DE LA DYNAMYQUE DE L INNOVATION ODOUCE Cyclabelle Silenci OM les Pôles de compétitivité III- PERSONNALISER LES TECHNOLOGIES L INNOVATION DANS LA DECLINAISON SUR LE TERRAIN Dolce Ô, les nouveaux services aux particuliers Degrés Bleus Green Cube SUEZ ENVIRONNEMENT 3

4 I- CONCILIER PERFORMANCES ECONOMIQUE ET ENVIRONNEMENTALE POUR CONSTRUIRE UNE VILLE DURABLE UNE DEMARCHE GLOBALE QUI INTEGRE LA DIMENSION ENVIRONNEMENTALE, ECONOMIQUE ET SOCIALE L urgence à trouver de nouveaux modèles de développement plus harmonieux et plus durables impose une attention accrue portée à la protection de l environnement et la consommation raisonnée de ressources non renouvelables. Pour SUEZ ENVIRONNEMENT, permettre à ses clients de concilier leur performance économique et leur performance environnementale porte un nom, une signature commune : EDELWAY, un engagement de performance environnemental. SUEZ ENVIRONNEMENT s engage aux côtés des collectivités pour les aider à relever leurs défis environnementaux. L offre propose d agir directement sur trois thèmes : la réduction des gaz à effet de serre, la préservation des ressources naturelles et la protection de la biodiversité. Dans l offre EDELWAY, les performances sont garanties, datées et chiffrées et peuvent faire l objet de compensation. La mise en place de cette offre est le résultat d une réflexion globale sur nos métiers, leur impact, les attentes de nos clients et leurs besoins en terme de performance environnementale. Les technologies développées par SUEZ ENVIRONNEMENT et ses filiales conjuguent dans tous les cas, des objectifs environnementaux et économiques, afin de proposer une réponse adaptée aux enjeux du XXI ème siècle et aux problématiques locales, une réponse eco-performante pour construire des villes durables. Voici quatre applications innovantes qui répondent à cet objectif : Citybiose le Bilan Carbone la Zone Libellule l expertise de Degrémont qui s adapte aux besoins des petites et moyennes collectivités les réseaux d eau intelligents SUEZ ENVIRONNEMENT 4

5 CITYBIOSE, UN LOGICIEL POUR MESURER L EMPREINTE ENVIRONNEMENTALE DES SERVICES DES COLLECTIVITES : UNE REPONSE INNOVANTE POUR REPONDRE AUX ENJEUX D UNE VILLE DURABLE Avec l offre CityBiose, SAFEGE propose un outil d évaluation et de visualisation de la performance environnementale des services d une collectivité locale en termes d eau potable, assainissement, propreté, transport public, éclairage public, énergie des bâtiments publics. L originalité de CityBiose réside dans sa capacité à approcher globalement la performance en termes de développement durable : climat, biodiversité, et qualité de service sont pris en compte dans un même outil. A partir de données facilement accessibles, issues des services techniques des collectivités considérées, de rapports de délégataires, 12 indicateurs permettent d évaluer la performance des services selon ces 3 dimensions: - impact sur le climat : émissions de gaz à effet de serre, efficacité énergétique, part des énergies renouvelables ; - impact sur les écosystèmes : consommation de ressource principale, secondaire et évitée, réduction de la pression physique et chimique (éco toxicité) sur le milieu; - qualité du service rendu : accessibilité, coût, conformité, satisfaction des usagers. Une interface WEB simple permet de visualiser graphiquement les résultats fournis par CityBiose, de mesurer les progrès par rapport à une situation initiale, et de comparer synthétiquement la performance respective de différents scénarios d'évolution envisagés. CityBiose constitue ainsi : - un outil d'aide à la décision pour identifier les grandes priorités en matière de solutions durables pour le territoire d une commune ; - un support de sensibilisation et de dialogue avec les parties prenantes (citoyens, associations, etc.), sur la base d indicateurs objectifs et faciles à visualiser ; - un outil de mesure pour suivre dans la durée l'évolution réelle de la performance environnementale associée à une politique territoriale pour les services publics concernés. L offre Citybiose est complétée par LCA-Biose, une prestation de service plus approfondie qui affine les résultats et permet aux collectivités de diagnostiquer et piloter au mieux leurs performances environnementales. Les résultats obtenus évaluent leur impact, en quatre catégories : le changement climatique, la santé humaine, la qualité des écosystèmes et les ressources. SUEZ ENVIRONNEMENT 5

6 CityBiose complète l'offre globale de SAFEGE pour l aménagement durable des villes, et marque l engagement du Groupe à accompagner ses clients sur cette voie en leur apportant les meilleurs outils et solutions. SUEZ ENVIRONNEMENT 6

7 BILAN CARBONE : LYONNAISE DES EAUX, FILIALE DE SUEZ ENVIRONNEMENT S ATTACHE A FAVORISER LA MESURE DES GES SUR LES EXPLOITATIONS Afin de réduire l empreinte environnementale des services tout en conservant une performance économique, Lyonnaise des Eaux propose systématiquement aux collectivités la réalisation de Bilan Carbone : un outil de diagnostic performant des émissions de gaz à effet de serre poste par poste. Lyonnaise des Eaux accompagne les collectivités dans la lutte contre le réchauffement climatique et la réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre en proposant la réalisation de Bilans Carbone. En outre, cette action permet de répondre localement aux objectifs de l Union européenne d ici 2020 : moins de 10 à 50 % de GES des services qu elle gère pour le compte des collectivités selon les situations, et aider ainsi ces dernières à remplir les objectifs de leur plan Climat. Pour les services d eau et d assainissement, le Bilan Carbone permet de repérer les postes les plus contributeurs aux émissions de GES (réactifs, consommations énergétiques, transports). Il est composé de tableau de calcul recensant différents éléments : quantité de matériaux achetés, facture énergétique, nombre de kilomètres parcourus. L objectif final est de donner la priorité aux actions à mettre en pratique pour limiter les impacts sur le climat (maîtrise des consommations énergétiques, choix des matériaux et réactifs, politiques de transports, clauses à imposer aux soustraitants et fournisseurs ). Il permet également de simuler les hausses de coûts d exploitation qui seraient induits par un renchérissement du prix des combustibles fossiles. SUEZ ENVIRONNEMENT 7

8 Un exemple avec : Aquaviva, la première station d épuration carboneutre Les élus du Syndicat intercommunal d assainissement du bassin cannois et Lyonnaise des Eaux ont choisi de réaliser un équipement public exemplaire : après avoir réalisé un Bilan Carbone complet, quantifié en tonnes de CO 2, cette installation sera la plus neutre possible en termes d émissions de GES. Les résultats sont spectaculaires : le Bilan Carbone réalisé par le BURGEAP (Bureau d étude agréé par l Ademe) démontre que l exploitation et l écoconstruction d Aquaviva correspondront à des émissions de gaz à effet de serre de 263 T eq.c / an seulement, ce qui représente une diminution drastique des émissions de 90% par rapport à l actuelle station. Lyonnaise des Eaux obtient ce résultat notamment par : le choix d une filière de traitement peu productrice de CO 2 : le traitement physico-chimique est remplacé par un bio réacteur à membranes. le choix d ouvrages compacts : l utilisation de membranes pour la clarification qui réduisent de 2.5 fois la taille des bassins d aération, et donc la consommation de béton dûe à leur construction. l utilisation d une filière d élimination des boues par déshydratation et séchage. Cette solution permet ensuite, soit d utiliser ces boues en valorisation agricole, en substitution d engrais chimiques, soit d utiliser le pouvoir calorifique interne (PCI) des granulés, par exemple en cimenterie, en substitution à l emploi de carburants fossiles. le bâtiment d exploitation est fortement isolé sur le plan thermique contre les variations de température. SUEZ ENVIRONNEMENT 8

9 LA ZONE LIBELLULE : UN ESPACE QUI UTILISE LES PROPRIETES EPURATOIRES DE LA NATURE POUR REDUIRE LES NOUVEAUX POLLUANTS La Zone Libellule est un site naturel qui abrite une succession de différents types de zones humides où des plantes vont filtrer et épurer les eaux à la sortie d une station d épuration. Cet espace constitue également un réservoir de biodiversité qui fera l objet d un suivi écologique. La «Zone Libellule» est une zone de «LIberté Biologique Et de LUtte contre les polluants Emergents», imaginée par les chercheurs de Lyonnaise des Eaux, et de sa filiale SDEI, avec le concours d acteurs régionaux (Cemagref, agence de l eau Rhône Méditerranée & Corse, Université de Montpellier-Hydrosciences-UM2, Biotope et le Cirsee). Elle a pour objectif d éliminer les micro polluants résiduels des eaux usées avant leur rejet dans la nature. En effet, les stations d épuration sont efficaces pour lutter contre l azote, le carbone et le phosphore mais une marge de progrès subsiste pour éliminer certains micro polluants (pesticides, métaux, résidus médicamenteux). Solution complémentaire de traitement des eaux usées, la Zone Libellule utilise la biodiversité locale et les caractéristiques complémentaires de différents écosystèmes pour faciliter la dégradation des macro et micro-polluants. Les différentes plantes de la Zone Libellule sont choisies en fonction de leur capacité à traiter certains polluants. Par exemple, le millefeuilles présente la capacité d absorber le zinc, présent par exemple dans les shampoings. Les différents types de milieux humides contribuent également à la dégradation des polluants. Ainsi, de nombreux résidus pharmaceutiques sont photosensibles, c està-dire qu ils se décomposent lorsqu ils sont exposés à la lumière pendant une durée suffisante. Le delta et les méandres permettent d éliminer ces résidus. Une expérience pilote aux résultats prometteurs :: Une première expérience aux résultats concluants En Languedoc Roussillon, Lyonnaise des Eaux a créé à travers sa filiale SDEI une première Zone Libellule de 1,7 ha en octobre 2009, située sur le territoire de la commune de Saint-Just : l eau traitée par la station d épuration traverse la Zone SUEZ ENVIRONNEMENT 9

10 Libellule en une dizaine de jours avant de rejoindre le milieu naturel en direction de l étang de l Or. Depuis sa mise en eau en août 2009, la capacité épuratoire de la Zone Libellule fait l objet d un suivi scientifique. Des analyses sont effectuées en entrée et en sortie des différents habitats ainsi que sur le rejet final. Ainsi, l effet des végétaux sur chacun des micropolluants est mesuré. Leur impact sur le milieu naturel est réduit grâce au développement de la biodiversité ainsi créée et utilisée. Les écoles et le grand public pourront la visiter, tel un jardin botanique. Des inventaires faune/flore permettront de suivre le développement écologique de la zone. SUEZ ENVIRONNEMENT 10

11 L EXPERTISE AU SERVICE DES PETITES ET MOYENNES COLLECTIVITES Les impératifs de la réglementation et des normes obligent l ensemble des collectivités locales, qu elles soient de petite ou de grande taille, à une gestion raisonnée de leurs ressources en eau et de leur écosystème. Degrémont a ainsi créé en 2009 une nouvelle entité, Degrémont France Assainissement, adaptée aux exigences et contraintes des collectivités. Elle propose une réponse globale dédiée aux petites et moyennes installations, apportant des solutions économiquement et techniquement optimisées aux clients. Degrémont France Assainissement s appuie sur deux axes prioritaires : l intégration dans l environnement ; l efficacité énergétique des installations par l optimisation des moyens et des ressources, afin de répondre au mieux aux besoins des collectivités, quelles que soient leurs tailles. Degremont France Assainissement conjugue la couverture nationale de Degrémont et le savoir-faire de grande qualité de France Assainissement, expert en conception et réalisation d usines de traitement d eaux résiduaires de petites et moyennes capacités depuis plus de 40 ans, tout en établissant des rapports de confiance par son ancrage local. Cette nouvelle offre représente une réponse adaptée aux nouveaux impératifs environnementaux dictés par l Union Européenne : de nombreux programmes innovants de Degrémont s adaptent aux problématiques locales, tout en gardant l objectif de l utilisation raisonnée de la ressource. Depuis le début de l année, Degrémont France Assainissement a signé un grand nombre de contrats sur ses activités de production d eau potable, de traitement des eaux usées et de boues apportant une expertise et des technologies d un groupe reconnu et innovant. Un exemple avec : La technologie membranaire pour le recyclage des eaux traitées Le choix de la municipalité de Claye-Souilly en Seine et Marne ( équivalents habitants) pour la reconstruction de sa station de traitement d épuration de Voisins dont les travaux ont été confiés à Degrémont France Assainissement. Ce nouveau site combinera technologie de pointe, respect de l empreinte écologique et recyclage de l eau traitée. Il intègre des cibles Haute Qualité SUEZ ENVIRONNEMENT 11

12 Environnementale (HQE), dans la construction même des bâtiments (orientation optimisée pour capter les rayons du soleil, récupération d eau de pluie, toiture végétale, éclairage basse tension ) et des procédés de traitement biologique réalisés grâce à la technologie membranaire Ultrafor développée par Degrémont - une technologie compacte dite «à réacteur membranaire» qui assure une qualité irréprochable de rejet dans le milieu naturel. Cette station «du futur», baptisée «Recycl eau», produira également une eau directement recyclable pour l arrosage des espaces verts de la ville et le lavage des voiries. Pour la municipalité, cette technologie installée permettra alors une économie de 6 000m 3 d eau potable par an, qui étaient auparavant destinés à ces usages. SUEZ ENVIRONNEMENT 12

13 DES RESEAUX D EAU INTELLIGENTS AU SERVICE DES COLLECTIVITES Avec un rendement de réseau de l ordre de 75%, la France se place dans la moyenne européenne. Ce résultat est le fruit d actions régulières de diagnostic, de maintenance et de renouvellement dont le mérite revient aux collectivités. Le savoir-faire de Lyonnaise des Eaux en matière de «Gestion patrimoniale des réseaux d eau» met à la disposition des collectivités locales une palette de technologies adaptées à chaque contexte. Structurée autour de 3 piliers («Mieux connaître et comprendre son patrimoine réseau», «Exploiter durablement son réseau» et «Renouveler et développer son réseau en connaissance de cause»), cette palette s enrichit régulièrement des résultats de recherche et de développement menés par Lyonnaise des Eaux. Les techniques SCANNER, AVERTIR, PREVOIR, ou encore la télé-relève des compteurs d eau sont autant d innovation majeures de ces dernières années que nous mettons à votre disposition et qui permettent d améliorer sensiblement et rapidement l efficacité des réseaux. Diagnostiquer l état d une canalisation avec SCANNER Système radiographique, basé sur la propagation de champs magnétiques (courants de Foucault), SCANNER mesure avec précision les attaques de corrosion internes et externes d une canalisation métallique (fonte grise, fonte ductile et acier). Son utilisation permet d anticiper les casses ou les fissures de canalisations, et ainsi de limiter les interventions d urgence sur le réseau. Ce procédé est non intrusif et offre l avantage de pouvoir être mis en œuvre sans interrompre le service. Chaque test s effectue en trois étapes : - L analyse des sols avec des outils portables (ph, résistivité, potentiel redox du sol, tension sol/tuyau), - La mesure par ultrasons de l épaisseur des parois de la conduite, - La mesure en continu des points de corrosion de la canalisation avec SCANNER sur une longueur d environ un mètre. Le nombre de tests nécessaires au diagnostic est défini en fonction du contexte : longueur de la conduite, son diamètre, la nature du sol, les fuites détectées etc. L appareil permet d analyser des canalisations à partir d un diamètre de 100 mm. Faire le bon choix de renouvellement avec PREVOIR PREVOIR (Plan de REnouvellement et de Valorisation Optimisée des Réseaux) est une démarche permettant de définir l investissement optimum à réaliser pour garantir un objectif technique de performance du réseau à long terme. Cet objectif, défini par la collectivité, peut être par exemple un indice linéaire de fuites sur canalisation. PREVOIR est fondé sur la mise en œuvre de modèles statistiques dits «de survie», largement utilisés dans les domaines de l'assurance, de l'épidémiologie et de la SUEZ ENVIRONNEMENT 13

14 fiabilité industrielle. L application de ce modèle au secteur de l eau potable a été réalisée pour la première fois avec le concours du Cemagref à Bordeaux. Ainsi l analyse prédictive estime la probabilité des casses d un tuyau en fonction de plusieurs critères comme l âge du matériau par exemple. PREVOIR se fonde sur la combinaison d outils statistiques sophistiqués (modèles prédictifs du vieillissement structurel du réseau), et la connaissance des différents facteurs de risques d usure propres à chaque réseau (risques liés aux caractéristiques des conduites, au développement urbain, à la géologie d un territoire ). L intégration de cet outil de prévision dans le système d information géographique APIC permet à Lyonnaise des Eaux de visualiser les prévisions directement sur une carte du réseau. La démarche PREVOIR permet également d identifier les priorités de renouvellement à court terme. C est un véritable outil d aide à la décision pour Lyonnaise des Eaux et les collectivités qui lui ont confié l exploitation de leurs réseaux d eau. Pré-localiser les fuites avec AVERTIR : des réseaux sur écoute 24h/24 La pré-localisation des fuites consiste à vérifier dans un secteur donné la présence de fuites et à en déterminer la position avec une précision de l ordre de la centaine de mètres. Elle est un préalable à la localisation ou détection des fuites, qui définit la position d une fuite avec une précision de l ordre du mètre. Cette recherche se fait par des interventions mobiles. Lyonnaise des Eaux met en oeuvre ce dispositif fixe de pré-localisation permanente couplé à un module téléphonique GSM (transmetteur téléphonique d alarme), appelé AVERTIR. Le bruit provoqué par la fuite est enregistré par les capteurs et transmis en temps réel, par SMS, vers un logiciel adapté qui analyse les données. Ce mode de fonctionnement permet une «écoute» permanente des réseaux, et ainsi une détection immédiate des fuites. AVERTIR préfigure ainsi les réseaux «intelligents» qui permettront de gérer de manière encore plus rationnelle le patrimoine enterré. Un exemple avec : Dijon, un site pilote Lyonnaise des Eaux a mis en place pour la première fois à grande échelle ce nouveau système de recherche de fuites à Dijon. La totalité du réseau de la ville est équipée depuis avril 2006 de 165 capteurs, qui permettent de surveiller le réseau en temps réel. Grâce au déploiement de ce dispositif, le délai moyen de la détection d une fuite est réduit de 180 jours à 3 jours. Le rendement des réseaux de Dijon, exploités par Lyonnaise des Eaux, était de 81% avant la mise en place de la pré-localisation permanente. L objectif fixé en concertation avec la collectivité est d augmenter le rendement à 85%. En 2006, les économies d eau déjà réalisées avoisinaient 1 million de mètres cube. La télérelève des compteurs d eau, un outil complémentaire de détection des fuites en temps réel Lyonnaise des Eaux déploie un système innovant de télérelève longue portée des compteurs d eau. A la différence du système actuel de relève annuelle, la télérelève en réseau fixe permet de faire remonter automatiquement et en temps réel, les index de consommation des compteurs d eau. Grâce au suivi quotidien des consommations d eau, les consommations anormales (suivies par l analyse des débits minimums) sont plus facilement identifiées, permettant une détection plus rapide des fuites sur les réseaux d eau potable SUEZ ENVIRONNEMENT 14

15 (index horaire disponible). La télérelève des compteurs contribue ainsi, à l instar des technologies de détection de fuites existantes, à une meilleure gestion du patrimoine enterré des collectivités locales. Ce système innovant est composé des éléments suivants : un émetteur d impulsion qui transforme l index du compteur d eau en impulsion électrique ; un module radio qui transmet par voie hertzienne les données de consommation à un récepteur ; un récepteur qui reçoit les données envoyées par les modules radio et les transmet par le réseau téléphonique mobile à un système informatique central. Cette technologie a été déployée sur la rive gauche de Paris. Désormais proposée par Lyonnaise des Eaux à l ensemble de ses clients collectivités, elle est en cours de déploiement sur une dizaine de sites en France. La technologie dite «longue portée», retenue par Lyonnaise des Eaux, présente deux avantages techniques majeurs : une transmission des données par une fréquence dédiée empêchant les émissions parasites et un nombre limité d antennes de réception à installer. SUEZ ENVIRONNEMENT 15

16 II- PARTAGER L INNOVATION, LES PRIORITES DE NOS CLIENTS, LE MOTEUR DE LA DYNAMIQUE DE L INNOVATION La période de transition que nous sommes en train de vivre doit se nourrir de multiples expériences et savoirs. A l image de la société d aujourd hui qui ne saurait s envisager sans outils de communication participatifs et collaboratifs, sans réseaux sociaux, la démarche d innovation de SUEZ ENVIRONNEMENT est construite dans l écoute et le dialogue, synonyme d ouverture, de transparence et de transversalité. Notre force d innovation repose sur notre capacité à créer des liens aux frontières de l entreprise. Nous entendons en effet, créer, inventer chaque jour de nouvelles passerelles avec le monde académique, le secteur privé (grands groupes, PME, Startups), les acteurs publics, les riverains et les consommateurs sur tous les continents. Les innovations proposées ici sont donc nées d une collaboration intense avec les différentes parties prenantes, afin d adapter chacune des avancées technologiques de SUEZ ENVIRONNEMENT à une exigence concrète de nos clients : ODOUCE Cyclabelle Silenci OM Les Pôles de compétitivité SUEZ ENVIRONNEMENT 16

17 ODOUCE, UNE OFFRE QUI UTILISE DES PROCESSUS INNOVANTS DE DECARBONATATION, POUR UNE EAU NON CALCAIRE ACCESSIBLE A TOUS LES BUDGETS ODOUCE, proposée par Lyonnaise des Eaux aux collectivités, est une solution collective et économique pour atténuer les inconvénients de l eau calcaire. Le calcaire dans l eau du robinet provoque l encrassement des appareils ménagers ce qui réduit leur durée de vie de 25 à 30 %. Une résistance recouverte de tartre, entraîne une augmentation de la consommation électrique de kwh/an, soit 70 euros. Pour pallier ce désagrément, les ménages ont recours à des solutions individuelles souvent onéreuses : l utilisation de produits anticalcaire coûte entre 45 et 50 euros par an pour un foyer de 4 personnes. L usage d un adoucisseur d eau entre 250 et 300 euros par an. Lyonnaise des Eaux propose aux communes d installer une solution collective moins onéreuse : ODOUCE, une unité de traitement du calcaire dans l usine de production d eau potable. Cette solution permet également de réduire la consommation des produits anticalcaire à base de phosphates et évite un renouvellement prématuré des canalisations. Comment se déroule la décarbonatation? Pour choisir la technique la mieux adaptée au contexte, un diagnostic technique préalable est nécessaire. Il prend en compte différents éléments : les enquêtes de satisfaction clients, la qualité de l eau à traiter et les objectifs de réduction de dureté à atteindre, les volumes d eau à traiter, les contraintes du site, l historique des incidents du réseau de distribution. Lyonnaise des Eaux procède également à des tests de mesure du pouvoir entartrant des eaux brutes. Quatre solutions pour réduire le calcaire A partir du diagnostic, les collectivités ont le choix entre quatre solutions : la décarbonatation en décanteur à recirculation de boues consiste à précipiter le calcaire à l aide d un réactif pour le faire ensuite décanter. la décarbonatation catalytique en réacteur fluidisé permet la précipitation du carbonate de calcium par l ajout d un réactif (chaux ou soude) qui cristallise sous forme de billes autour de germes de silice introduits dans le réacteur. SUEZ ENVIRONNEMENT 17

18 la décarbonatation électrique consiste à précipiter le carbonate de calcium par électrolyse de l eau. la décarbonatation par résines échangeuses d ions consiste à échanger des ions de calcium avec des ions d hydrogène qui vont se combiner avec les anions de l eau. Un exemple avec : La commune de Yutz (Moselle) présente une eau très calcaire (entre 40 et 45 f). Pour répondre aux demandes des habitants, elle a mis en service, en 2005, une unité de décarbonatation en décanteur à recirculation de boues pour un surcoût de 2 euros par mois et par ménage. La commune de Saint-Just (Hérault) a opté, en 2001, pour une décarbonatation électrique et la dureté de l eau est passée de 40 à 30 f. Les habitants se sont débarrassés de leur adoucisseur d eau. SUEZ ENVIRONNEMENT 18

19 CYCLABELLE, UNE POUBELLE LUDIQUE ET PEU ENCOMBRANTE POUR REDUIRE LE VOLUME DES EMBALLAGES MENAGERS Destinée aux collectivités et proposée par SITA, Cyclabelle est un appareil électroménager novateur, capable de réduire jusqu à 4 fois le volume des emballages recyclables : un sac classique de 40 litres peut ainsi stocker jusqu à 160 litres de déchets d emballages! Sita, en dialogue permanent avec les différentes parties prenantes, recherche l efficacité et veut présenter des solutions innovantes aux difficultés quotidiennes de ses clients. En rendant le stockage des emballages moins encombrant, Cyclabelle contribue à l atteinte des objectifs du Grenelle de l environnement en matière de tri et de recyclage des emballages ménagers. Elle s inscrit parfaitement dans la politique de recherche et développement de SUEZ ENVIRONNEMENT : - avec son design sobre, son encombrement réduit et son utilisation simple (une prise électrique et deux boutons de commande), cet appareil permet aux particuliers de trier plus et mieux, sans souci de place, sans contrainte et dans un réel confort au quotidien. parce que le volume des déchets est réduit «à la source», les utilisateurs de Cyclabelle ont moins de poubelles à sortir. Ainsi, le nombre de passages des véhicules est limité, et permet de diminuer les nuisances sonores, et l impact carbone de la collecte des déchets. grâce à ses capacités de réduction des déchets d emballages par 4, Cyclabelle permet aux collectivités d optimiser leur service de collecte en réduisant le nombre de passages des véhicules de collecte sélective, ce qui impacte le coût global de la collecte. SUEZ ENVIRONNEMENT 19

20 SILENCI'OM LA COLLECTE INSONORISEE DES DECHETS MENAGERS PROPOSEE PAR SITA, PRIMEE AU DECIBEL D'OR 2009 Pour palier au problème des nuisances sonores des collectes et répondre à l ensemble des attentes des citoyens, SITA a développé Silenci'OM, une offre innovante qui assure une collecte silencieuse. Elle s inscrit dans la démarche de SITA qui cherche à développer, grâce à une politique de recherche et d innovation forte, des solutions de gestion des déchets qui s adaptent au contexte environnemental, économique et social de ses clients. L offre Silenci OM vise à réduire l ensemble des sources de bruit, et en particulier les "émergences", qui ressortent du bruit du fond urbain, telles la chute des déchets dans la trémie, qui font le plus souvent l objet des réclamations des habitants. Elle vise l ensemble des éléments composant le service de collecte et peut être le complément indispensable aux motorisations GNV ou électriques qui contribuent eux aussi là la réduction des nuisances sonores. L offre Silenci OM comprend donc : l utilisation d une benne à ordures ménagères insonorisée RosRoca Cross «Silent», qui peut être montée sur un châssis poids lourd gazole, GNV, hybride diesel/électrique ou tout électrique ; une formation et un équipement spécifique de l équipage de collecte ; l équipement en option de bacs de collecte insonorisés, mis sur le marché par Plastic Omnium à l occasion de la sortie de l offre Silenci OM. Les résultats, mesurés officiellement par le laboratoire d'acoustique de l'ecole Centrale Lyon montrent une diminution du bruit en action de collecte pouvant atteindre 4,5 dba, soit une atténuation proche de celle obtenue par un doublement de la distance entre la BOM et l'auditeur, d'une part, et une atténuation des "pics" ou "émergences". Cette offre, qui découle d un partenariat de SITA avec un constructeur de bennes à ordures ménagères, RosRoca, et un fabriquant de bacs roulants, Plastic Omnium est une première sur le marché des déchets. Aucun autre constructeur de BOM ne propose de matériel équivalent, ni de preuve d atténuation du bruit. SUEZ ENVIRONNEMENT 20

par L intelligence environnementale au service de la croissance économique durable Plan de Progrès de Performance Economique et Environnementale

par L intelligence environnementale au service de la croissance économique durable Plan de Progrès de Performance Economique et Environnementale Perform-EE par Plan de Progrès de Performance Economique et Environnementale L intelligence environnementale au service de la croissance économique durable PERFORM-EE par Suez Environnement 1 Au XXI siècle,

Plus en détail

s t r a t é g i e d e d é v e l o p p e m e n t

s t r a t é g i e d e d é v e l o p p e m e n t s t r a t é g i e d e d é v e l o p p e m e n t d u r a b l e D U S I A A P 1 page 3 Introduction page 4 Participer à un aménagement durable de l agglomération parisienne page 6 Contribuer à l amélioration

Plus en détail

Vous accompagner vers un habitat plus économe en énergie

Vous accompagner vers un habitat plus économe en énergie Vous accompagner vers un habitat plus économe en énergie Les Services d Efficacité Energétique et Environnementale Leader européen des services en efficacité énergétique et environnementale, Cofely conçoit,

Plus en détail

Prendre en compte les enjeux de développement durable

Prendre en compte les enjeux de développement durable Contrat de territoire2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires. Prendre en compte les enjeux de développement durable FICHE ACTION

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

Accompagner les collectivités vers la ville durable

Accompagner les collectivités vers la ville durable Accompagner les collectivités vers la ville durable Les Ser vices d Ef f icacité Energétique et Environnementale Leader européen des services en efficacité énergétique et environnementale, Cofely conçoit,

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DURABLE, VOIR LYONNAISE DES EAUX PROVENCE AUTREMENT

DÉVELOPPEMENT DURABLE, VOIR LYONNAISE DES EAUX PROVENCE AUTREMENT LYONNAISE DES EAUX PROVENCE SDEI SEERC EAUX DE PROVENCE SERAMM SGAD Bâtiment A le Crossroad 270 rue Pierre Duhem BP 20008 13791 AIX EN PROVENCE Cedex 3 www.lyonnaise des eaux.com/provence COMMUNIQUÉ DE

Plus en détail

service gestion patrimoniale des réseaux d eau : mettre en place une stratégie efficace Les cahiers

service gestion patrimoniale des réseaux d eau : mettre en place une stratégie efficace Les cahiers Les cahiers Supplément technique du magazine eau service N 5 / novembre 2010 Eau service gestion patrimoniale des réseaux d eau : mettre en place une stratégie efficace P. 2 Quels sont les enjeux d une

Plus en détail

S O L U T I O N S B B C P O U R L O G E M E N T S

S O L U T I O N S B B C P O U R L O G E M E N T S S O L U T I O N S B B C P O U R L O G E M E N T S YZENTIS : La solution BBC Les enjeux environnementaux et l émergence d une politique concrète de Développement Durable amènent les décideurs et les populations

Plus en détail

SOURCES DE SOLUTIONS POUR L AVENIR DE L EAU

SOURCES DE SOLUTIONS POUR L AVENIR DE L EAU SOURCES DE SOLUTIONS POUR L AVENIR DE L EAU L innovation technologique au service d une gestion sereine et maîtrisée. POUR L AVENIR DE L EAU SUR VOTRE TERRITOIRE, LYONNAISE DES EAUX INNOVE ET S ENGAGE

Plus en détail

Votre concession GrDF en 2011. Hérault Energies

Votre concession GrDF en 2011. Hérault Energies Votre concession GrDF en 2011 Hérault Energies 1 La chaîne gazière : de l extraction à la distribution de gaz naturel Exercice 2011 2 Des missions de service public confiées à GrDF au travers des contrats

Plus en détail

Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010

Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010 Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010 Philosophie Constat : Les eaux usées recèlent de grandes quantités d'énergie. La source de chaleur se trouve à proximité

Plus en détail

Ma maison Haute Qualité Environnementale:

Ma maison Haute Qualité Environnementale: Ma maison Haute Qualité Environnementale: les meilleurs choix à la conception. Conseils et exemples en Eco-construction Marc Somers Architecte & Architecte d intérieur Sommaire Introduction: Les 14+1 objectifs

Plus en détail

La carte «Biomethane»

La carte «Biomethane» Dans la semaine du développement durable: "jouons cartes sur tables " Atelier-Débat sur «l énergie à la carte» La carte «Biomethane» Arancha BODEN, Directeur Territoriale Régional Aquitaine Cadaujac, Mercredi

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE UNE NOUVELLE GAMME DE SERVICES GRATUITS ET INNOVANTS POUR OPTIMISER CONSOMMATIONS ET FACTURES D EAU

DOSSIER DE PRESSE UNE NOUVELLE GAMME DE SERVICES GRATUITS ET INNOVANTS POUR OPTIMISER CONSOMMATIONS ET FACTURES D EAU DOSSIER DE PRESSE UNE NOUVELLE GAMME DE SERVICES GRATUITS ET INNOVANTS POUR OPTIMISER CONSOMMATIONS ET FACTURES D EAU DOSSIER DE PRESSE - LANCEMENT NOUVELLE GAMME DE SERVICES NOVEO 1/11 Paris, le 5 octobre

Plus en détail

T h i m o n v i l l e. P l a n L o c a l d U r b a n i s m e. A n n e x e s a u r è g l e m e n t

T h i m o n v i l l e. P l a n L o c a l d U r b a n i s m e. A n n e x e s a u r è g l e m e n t T h i m o n v i l l e P l a n L o c a l d U r b a n i s m e A n n e x e s a u r è g l e m e n t Vu pour être annexé à la délibération du 20 décembre 2013 P L U Cachet de la Mairie et signature du Maire

Plus en détail

Performance Énergétique et Bâtiments Existants

Performance Énergétique et Bâtiments Existants Performance Énergétique et Bâtiments Existants LE CONSTAT??? IL EST FAIT!!! Enjeux Outils Concepts Méthodes Exemples LES SOLUTIONS??? ELLES EXISTENT!!! ALTERÉCO 1 Performance énergétique et patrimoine

Plus en détail

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE DE L UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D OPALE

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE DE L UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D OPALE BILAN GAZ A EFFET DE SERRE DE L UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D OPALE Année de référence : 2014 Edition 2015 LE BILAN GES DE L ULCO Dans le cadre de la législation, le Pôle de Recherche et d Enseignement

Plus en détail

Derrière cette fontaine, il y a un engagement pour le climat. 1 Eau de Paris s engage pour le climat

Derrière cette fontaine, il y a un engagement pour le climat. 1 Eau de Paris s engage pour le climat Derrière cette fontaine, il y a un engagement pour le climat. 1 Eau de Paris s engage pour le climat Une entreprise engagée dans la transition écologique L eau du robinet, pour une consommation responsable

Plus en détail

Chaudière à gaz à condensation UltraGas

Chaudière à gaz à condensation UltraGas Chaudière à gaz à condensation UltraGas Une technique de condensation au gaz avec l alufer breveté D une grande efficacité, combustion propre et facile à entretenir. 1 UltraGas (15-2000D) Vos avantages

Plus en détail

FONCTIONNEMENT TECHNIQUE DU BATIMENT EDF OPTIMAL SOLUTIONS : SOLUTIONS TECHNIQUES POUR RÉDUIRE LES CONSOMMATIONS D EAU ET D ENERGIE

FONCTIONNEMENT TECHNIQUE DU BATIMENT EDF OPTIMAL SOLUTIONS : SOLUTIONS TECHNIQUES POUR RÉDUIRE LES CONSOMMATIONS D EAU ET D ENERGIE PARTIE 2 CHAPITRE 7 FONCTIONNEMENT TECHNIQUE DU BATIMENT EDF OPTIMAL SOLUTIONS : SOLUTIONS TECHNIQUES POUR RÉDUIRE LES CONSOMMATIONS D EAU ET D ENERGIE EDF OPTIMAL SOLUTIONS : L ÉNERGIE DE VOTRE PISCINE

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail

Nouvelle usine éco-responsable

Nouvelle usine éco-responsable Nouvelle usine éco-responsable Bibal investit dans un bâtiment d avenir Pour gérer sa croissance tout en respectant l environnement, Philippe BERTRAND, PDG des Cafés BIBAL, a pris le parti de construire

Plus en détail

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Point presse du 17 juillet 2012 Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Avant-propos La Ville d Alès et la Communauté d agglomération du Grand

Plus en détail

PROGRAMME D ACTION 2013-2018

PROGRAMME D ACTION 2013-2018 PROGRAMME D ACTION 2013-2018 PROGRAMME D ACTION 2013-2018 > L eau, cette ressource vitale que l on pensait renouvelable à l infini, n est pas inépuisable. 40 % des territoires sur lesquels intervient l

Plus en détail

À LA RENCONTRE D UN CHERCHEUR DE FUITE

À LA RENCONTRE D UN CHERCHEUR DE FUITE Eau France Le 17 mars 2015 À LA RENCONTRE D UN CHERCHEUR DE FUITE SUEZ environnement s engage pour gérer durablement la ressource Préserver la ressource en eau représente pour SUEZ environnement plus qu

Plus en détail

la plateforme des engagements

la plateforme des engagements la plateforme des engagements Index La plateforme des engagements Les 35 engagements de la COMPAGNIE électrique de bretagne Les retombées économiques L emploi local Les partenariats écoles-entreprises

Plus en détail

Air-Eau Pompe à chaleur

Air-Eau Pompe à chaleur Air-Eau Pompe à chaleur 2 Le système de chauffage réversible de l avenir! Un pas en avant pour réduire les émissions de CO₂. L augmentation des émissions de CO₂ et autres gaz à effet de serre est une préoccupation

Plus en détail

L'ADEME - Le chauffage, la régulation, l eau chaude

L'ADEME - Le chauffage, la régulation, l eau chaude L'ADEME - Le chauffage, la régulation, l eau chaude Les énergies Comment ça fonctionne Avantages Inconvénients Chauffage central - la chaleur est produite en un seul endroit : par une chaudière, des capteurs

Plus en détail

LA télégestion L o u t i l p o u r l e con t rô l e et l a g e s t i on à d i s ta n ce de v o s i n s ta l l at i on s

LA télégestion L o u t i l p o u r l e con t rô l e et l a g e s t i on à d i s ta n ce de v o s i n s ta l l at i on s LA TÉLÉGESTION L o u t i l p o u r l e c o n t r ô l e e t l a g e s t i o n à d i s t a n c e de vos installations La télégestion : VOS BESOINS Sécurité des installations Etre alerté à tout moment d un

Plus en détail

LES RÉSEAUX DE CHALEUR BOIS-ENERGIE

LES RÉSEAUX DE CHALEUR BOIS-ENERGIE COMITE INTERPROFESSIONNEL DU BOIS-ENERGIE contact@cibe.fr www.cibe.fr LES RÉSEAUX DE CHALEUR BOIS-ENERGIE Atouts et spécificités des réseaux de chaleur Bois-Energie Spécificités Qu est-ce qu un réseau

Plus en détail

aujourd hui pour demain

aujourd hui pour demain GrDF 2030 aujourd hui pour demain GrDF 2030 aujourd hui pour demain 04 GrDF 2030, aujourd hui pour demain 05 06 Du bâtiment au quartier Produire local pour une optimisation globale 08 Mobilité Innover

Plus en détail

Production d énergie solaire en région alpine

Production d énergie solaire en région alpine Village de vacances Reka Blatten- Belalp Production d énergie solaire en région alpine Après dix-huit mois de travaux, la Caisse suisse de voyage (Reka) inaugurera en décembre 2014 le village de vacances

Plus en détail

Avant-propos. Avec la participation de l'ademe

Avant-propos. Avec la participation de l'ademe Avant-propos Le Grenelle de l Environnement et la loi sur la Transition Energétique pour la croissance verte ont confirmé le caractère incontournable des réseaux de chaleur. Un objectif de quintuplement

Plus en détail

La Réunion, île solaire et Terrre d innovation Le dispositif «ÉCO SOLIDAIRE»

La Réunion, île solaire et Terrre d innovation Le dispositif «ÉCO SOLIDAIRE» La Réunion, île solaire et Terrre d innovation Le dispositif «ÉCO SOLIDAIRE» DOSSIER DE PRESSE 17 juin 2013 éco solidaire Sommaire 3 Le contexte énergétique réunionnais 6 Le dispositif «Eco- solidaire»

Plus en détail

Présentation et proposition d engagement. Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013

Présentation et proposition d engagement. Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013 COMMUNAUTE D AGGLOMERATION MARNE ET CHANTEREINE AGENDA 21 - DEVELOPPEMENT DURABLE PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL Présentation et proposition d engagement Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013 DE QUOI

Plus en détail

RÉCUPÉRATION DE LA CHALEUR DES RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT

RÉCUPÉRATION DE LA CHALEUR DES RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT Imprimé sur papier composé de 60 % de fibres recyclées, 40 % de fibres vierge RÉCUPÉRATION DE LA CHALEUR DES RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT AU CŒUR DES VILLES, UN CHAUFFAGE ÉCOLOGIQUE À PARTIR DU RÉSEAU D ASSAINISSEMENT,

Plus en détail

F i c h e c o m m e r c i a l e. Chauffage / ECS. système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température

F i c h e c o m m e r c i a l e. Chauffage / ECS. système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température F i c h e c o m m e r c i a l e Chauffage / ECS système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température 2 chauffage / ECS > logements collectifs > production d ECS

Plus en détail

BILAN ENERGIE FONCIA

BILAN ENERGIE FONCIA BILAN ENERGIE FONCIA (Immeuble collectif) Ce document vous présente le résultat du bilan énergie réalisé sur votre immeuble. Il a pour objectif de vous faire connaître simplement le comportement énergétique

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Sommaire Communiqué de presse... 3 Le Nord-Pas de Calais se mobilise pour réussir la transition écologique de son économie. 5 Economie verte : définition... 5 Economie verte : la région Nord-Pas de Calais,

Plus en détail

Filtration. Schéma de principe de la filtration

Filtration. Schéma de principe de la filtration Filtration textes : R. Gregori, service gestion des fluides Photos/S. Elmosnino panneau 1 Le traitement de l eau est une des parties techniques parmi les plus importantes pour le bon fonctionnement d une

Plus en détail

DOSSIER THEMATIQUE. Certification ISO 14001 de la station d épuration d Annonay. La station d épuration Acantia d Annonay NOVEMBRE 2013 CONTACT

DOSSIER THEMATIQUE. Certification ISO 14001 de la station d épuration d Annonay. La station d épuration Acantia d Annonay NOVEMBRE 2013 CONTACT Certification ISO 14001 de la station d épuration d Annonay DOSSIER THEMATIQUE NOVEMBRE 2013 La station d épuration Acantia d Annonay certifiée ISO 14001 CONTACT Lyonnaise des Eaux Provence / SDEI Florian

Plus en détail

Chauffage par pompe à chaleur. Habitat existant. Guide. des solutions durables CIAT N 08.53 B

Chauffage par pompe à chaleur. Habitat existant. Guide. des solutions durables CIAT N 08.53 B Chauffage par pompe à chaleur Habitat existant u n i v e r s a l c o m f o r t 0 810 810 142 Guide des solutions durables CIAT N 08.53 B Pompes à chaleur : faites le plein d avantages! Avantage n 1 : Libérez-vous

Plus en détail

Une maison BBC, Eco-construction... PAGE. Par Séverine Littière

Une maison BBC, Eco-construction... PAGE. Par Séverine Littière PAGE 20 Eco-construction... Par Séverine Littière La maison BBC relève le niveau A l heure des préoccupations environnementales, de nombreux efforts sont faits pour préserver notre planète. Nos chères

Plus en détail

CAT-MED - séminaire de Gênes 3 & 4 mars 2011 EUROMEDITERRANEE

CAT-MED - séminaire de Gênes 3 & 4 mars 2011 EUROMEDITERRANEE CAT-MED - séminaire de Gênes 3 & 4 mars 2011 MARSEILLE EUROMEDITERRANEE Introduction : Green Apple & Groupe Métropolitain Introduction [2] Introduction Euroméditerranée Superficie : 480 ha (phases 1& 2)

Plus en détail

N 267.3.a.: Peinture (produits de préparation du procédé de peinture, produits de peinture, produits de brillance et autres produits de protection)

N 267.3.a.: Peinture (produits de préparation du procédé de peinture, produits de peinture, produits de brillance et autres produits de protection) LOI DU 10 JUIN 1999 RELATIVE AUX ETABLISSEMENTS CLASSES FORMULAIRE DE DEMANDE D AUTORISATION CLASSE 2 (produits de préparation du procédé de peinture, produits de peinture, produits de brillance et autres

Plus en détail

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés L Ef f icacité Énergétique et Environnementale en action sommaire Pages 4-5 Vos enjeux Pages 6-7 Une offre globale Pages 8-9 Notre

Plus en détail

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves X B ÂTIMENTS Afin de réduire les factures d énergie de sa maison des années 30, un habitant de Vanves

Plus en détail

La Récupération de l'eau de pluie et des eaux grises

La Récupération de l'eau de pluie et des eaux grises La Récupération de l'eau de pluie et des eaux grises Dans le cadre de démarches environnementales et de développement durable, de nombreux maîtres d ouvrages, notamment les collectivités territoriales,

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2014 :

APPEL A PROJETS 2014 : APPEL A PROJETS 2014 : ASSAINISSEMENT ET ENERGIE REDUIRE L IMPACT ENERGETIQUE DES SYSTEMES D ASSAINISSEMENT DOMESTIQUES RÈGLEMENT Date d ouverture de l appel à projet : 20 janvier 2014 Date limite d envoi

Plus en détail

Le siège d'abalone, un exemple à méditer et à visiter

Le siège d'abalone, un exemple à méditer et à visiter Le siège d'abalone, un exemple à méditer et à visiter Le groupe ABALONE, spécialisé dans les ressources humaines, vient d'emménager dans ses nouveaux locaux (Loire-Atlantique) entièrement autonomes en

Plus en détail

Présentation de m2ocity

Présentation de m2ocity Présentation de m2ocity Télérelevé ouvert et interopérable : solutions et usages innovants pour la ville durable Septembre 2012 Le télérelevé des compteurs et capteurs intelligents peut aider à apporter

Plus en détail

À propos des services d eau et d assainissement

À propos des services d eau et d assainissement À propos des services d eau et d assainissement D où provient l eau que l on boit? Comment est-elle rendue potable? Comment sont traitées les eaux usées? Du prélèvement de l eau à son retour dans la rivière

Plus en détail

RÉDUIRE LES POLLUTIONS PONCTUELLES DOMESTIQUES ET INDUSTRIELLES VERS LES MILIEUX AQUATIQUES

RÉDUIRE LES POLLUTIONS PONCTUELLES DOMESTIQUES ET INDUSTRIELLES VERS LES MILIEUX AQUATIQUES PROGRAMME 2013/2018 RÉDUIRE LES POLLUTIONS PONCTUELLES DOMESTIQUES ET INDUSTRIELLES VERS LES MILIEUX AQUATIQUES Réduire l impact des activités humaines sur les milieux aquatiques en vue d atteindre le

Plus en détail

L EAU SOURCE DE VALEUR DANS VOTRE PROCESS

L EAU SOURCE DE VALEUR DANS VOTRE PROCESS L EAU SOURCE DE VALEUR DANS VOTRE PROCESS Pour répondre aux besoins de chaque industriel Intégration d une démarche de développement durable pour réduire les consommations en eau et en énergie? Besoin

Plus en détail

COLLECTION COMPRENDRE LE CIMENT. Quoi de neuf? RÉDUCTION DES ÉMISSIONS DE CO 2 LA CONTRIBUTION DE L INDUSTRIE CIMENTIÈRE

COLLECTION COMPRENDRE LE CIMENT. Quoi de neuf? RÉDUCTION DES ÉMISSIONS DE CO 2 LA CONTRIBUTION DE L INDUSTRIE CIMENTIÈRE COLLECTION COMPRENDRE LE CIMENT Quoi de neuf? RÉDUCTION DES ÉMISSIONS DE CO 2 LA CONTRIBUTION DE L INDUSTRIE CIMENTIÈRE Le matériau de construction le plus utilisé au monde Dès 1990, l industrie cimentière

Plus en détail

OPÉRATION TRANSPARENCE. Les réseaux dʼeau potable et dʼassainissement en danger

OPÉRATION TRANSPARENCE. Les réseaux dʼeau potable et dʼassainissement en danger OPÉRATION TRANSPARENCE Les réseaux dʼeau potable et dʼassainissement en danger Dossier de presse 4 juillet 2013 Le réseau d eau français en danger Un risque sanitaire Coût : 4,5 milliards d euros par an

Plus en détail

Eau - Assainissement

Eau - Assainissement PRÉSERVER LA BIODIVERSITÉ ET LES RESSOURCES NATURELLES La préservation des milieux humides est l un des points clefs d une politique de développement durable ; tant en raison des intérêts biologiques que

Plus en détail

Performances environnementales et économiques économiques. Description

Performances environnementales et économiques économiques. Description BREF Industries de traitement des déchets - Doc. de synthèse V 1.0-01/12/08 MTD pour des types spécifiques de traitements de déchets TRAITEMENTS BIOLOGIQUES DES DECHETS - METHANISATION Description 65 -

Plus en détail

Je traite l eau de ma maison

Je traite l eau de ma maison Je traite l eau de ma maison Le guide des solutions professionnelles Économies Protection Confort Sommaire Je traite l eau de ma maison et je cumule les avantages Élément indispensable de mon bien-être

Plus en détail

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 DOSSIER DE presse 1 er octobre 2014 EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 en bref En quelques décennies, les transports ont évolué pour desservir

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

Transition énergétique des collectivités. Comité de pilotage Conseil Energie Partagé

Transition énergétique des collectivités. Comité de pilotage Conseil Energie Partagé Transition énergétique des collectivités Comité de pilotage Conseil Energie Partagé PAYS RUTHENOIS / CEP Pays Ruthénois: 8 salariés 57 communes 93 000 habitants 5 M /an d énergie Programme Matin (09:00)

Plus en détail

Gaz de France et le développement durable

Gaz de France et le développement durable Gaz de France et le développement durable L engagement pour des territoires durables Groupe de pilotage «Entreprises Collectivités» Comité 21 20 juin 2006 Isabelle ARDOUIN DIRECTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Plus en détail

Chauffage par pompe à chaleur. Construction neuve. Guide. des solutions durables CIAT N 08.54 B

Chauffage par pompe à chaleur. Construction neuve. Guide. des solutions durables CIAT N 08.54 B Chauffage par pompe à chaleur Construction neuve u n i v e r s a l c o m f o r t 0 810 810 142 Guide des solutions durables CIAT N 08.54 B Pompes à chaleur : faites le plein d avantages! Pompe à chaleur

Plus en détail

Les chaudières à condensation

Les chaudières à condensation Les chaudières à condensation Pourquoi ce guide? Al heure des choix énergétiques pour votre maison, vous vous interrogez sur le meilleur moyen de bénéficier du confort au meilleur prix tout en réduisant

Plus en détail

et la COP21 Présentation du 2 octobre 2015

et la COP21 Présentation du 2 octobre 2015 et la COP21 Présentation du 2 octobre 2015 Les enjeux de la COP21 Pour les entreprises, la COP21 est un enjeu considérable tant en termes de citoyenneté que de pérennité économique Face aux graves enjeux

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE

FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE EAU POTABLE ASSAINISSEMENT DES AGGLOMÉRATIONS ANALYSE DES EAUX FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE 2015 GESTION DES SERVICES PUBLICS DROIT ET RÈGLEMENTATION GÉNIE CIVIL ÉNERGIES RENOUVELABLES GESTION DES

Plus en détail

passez à la chaleur renouvelable à base de résidus agricoles.

passez à la chaleur renouvelable à base de résidus agricoles. passez à la chaleur renouvelable à base de résidus agricoles. Un service clé-en-main, un chauffage confortable et sûr. Un prix compétitif L option d un financement intégral. Un service de fourniture de

Plus en détail

ventilez chauffez votre eau CRÉDIT D IMPÔTS* vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix 2 facilité d intégration

ventilez chauffez votre eau CRÉDIT D IMPÔTS* vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix 2 facilité d intégration vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix Les P r o d u i t s facilité d intégration facilité d installation gains énergétiques renforcés : rendement stable quelle que soit la température

Plus en détail

Discours de Mme Ségolène Royal. Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie

Discours de Mme Ségolène Royal. Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Discours de Mme Ségolène Royal Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Paris, le lundi 20 avril 2015 500 territoires à énergie positive pour la croissance verte et pour le climat

Plus en détail

Approches territoriales AAPs et Aides

Approches territoriales AAPs et Aides Approches territoriales AAPs et Aides Stéphane LECOINTE ADEME - Direction Régionale Bretagne Chargé de missions déchets / économie circulaire stephane.lecointe@ademe.fr 02 99 85 87 10 L ADEME en quelques

Plus en détail

Le futur de l énergie. Pro2.

Le futur de l énergie. Pro2. Le futur de l énergie. Pro2. w LE FUTUR DE L ÉNERGIE Plus exigeant, plus performant. Pro2. Pro2 est votre partenaire privilégié dans le domaine de la production décentralisée d énergie et des bioénergies.

Plus en détail

LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique?

LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique? LES PLASTIQUES EN DEBAT 3 ODP3 LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique? 1 Les premières matières plastiques ont fait leur apparition autour de 1860. A l époque les premières

Plus en détail

Mode de vie et consommation responsable

Mode de vie et consommation responsable E 2 Mode de vie et consommation responsable Vélizy-Villacoublay développe déjà de nombreuses actions en faveur du développement durable. Mais la prise en compte de ce concept n est pas encore devenue un

Plus en détail

La maison zéro énergie (ou énergie positive)

La maison zéro énergie (ou énergie positive) La maison zéro énergie (ou énergie positive) Maison qui consomme pas ou peu d énergie Utilise des énergies renouvelables Respectueuse de l'environnement Avantages : - Diminution du bilan carbone (moins

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PLAN I. PRESENTATION 1. Réseau Carbone 2. Alliance Climat II. PARTENAIRES 1. Mairie du District

Plus en détail

Boîte à outils pour les entreprises

Boîte à outils pour les entreprises Boîte à outils pour les entreprises A chacun de s en saisir Je suis spécialisé dans le secteur du bâtiment 1. Secteur du bâtiment stimulé par la rénovation énergétique Les règles d'urbanisme sont simplifiées

Plus en détail

Notice de Présentation. Zonage d assainissement Eaux Usées. Commune de LORIENT

Notice de Présentation. Zonage d assainissement Eaux Usées. Commune de LORIENT Notice de Zonage d assainissement Eaux Usées Commune de LORIENT SOMMAIRE Contexte... 3 Définitions... 3 Rappels réglementaires... 4 Description du plan de zonage d assainissement d eaux usées... 5 Annexe

Plus en détail

CHARVET et l Environnement

CHARVET et l Environnement CHARVET et l Environnement L entreprise Charvet est située au bord du lac de Paladru, à deux pas du massif de la Chartreuse. Dans un territoire protégé, au milieu d une commune rurale, Charvet a depuis

Plus en détail

Le solaire : un acte citoyen. http://www.climamaison.com/ 1/7

Le solaire : un acte citoyen. http://www.climamaison.com/ 1/7 Le solaire : un acte citoyen http://www.climamaison.com/ Le solaire, bien que distant de quelques 150 millions de kilomètres de la terre, est une énergie disponible, gratuite, économique et non polluante.

Plus en détail

www.suez-environnement.fr/innovation-2/ Toute notre énergie pour économiser les vôtres

www.suez-environnement.fr/innovation-2/ Toute notre énergie pour économiser les vôtres www.suez-environnement.fr/innovation-2/ pour économiser les vôtres Résoudre l équation énergie de l eau et des déchets Gilles BIDEUX Direction Ingénierie Environnementale Lyonnaise des Eaux LE CHALLENGE

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES

FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES L ENVIRONNEMENT EN FRANCE 2 FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES des initiatives locales et des actions de long terme VERS UN RAPPROCHEMENT DES ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES ET DE L ENVIRONNEMENT? INTRODUCTION L OBSERVATION

Plus en détail

Paris, une ville qui accueille un public nombreux et varié

Paris, une ville qui accueille un public nombreux et varié PARIS ET LA COP 21 Paris, une ville qui accueille un public nombreux et varié 2 274 880 habitants 3 000 000 déplacements pendulaires par jour 32 000 000 de touristes par an ILE DE FRANCE 12.000.000 habitants

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

CHAFFOTEAUX LANCE SON GUIDE «SOLUTIONS MAISONS INDIVIDUELLES RT 2012»

CHAFFOTEAUX LANCE SON GUIDE «SOLUTIONS MAISONS INDIVIDUELLES RT 2012» Gaz Solaire Air Électricité CHAFFOTEAUX LANCE SON GUIDE «SOLUTIONS MAISONS INDIVIDUELLES RT 0» DOSSIER DE PRESSE Septembre 0 UN OUTIL INÉDIT DÉDIÉ AUX CONSTRUCTEURS DE MAISONS INDIVIDUELLES ET BUREAUX

Plus en détail

Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place

Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place Présenté par: Catherine-Anne Renaud, ing., CEM Associée écologique LEED Vice-présidente R+O Énergie Plan de la présentation 1. Mise en contexte

Plus en détail

Boues activées : dépenses énergétiques, comment les réduire?

Boues activées : dépenses énergétiques, comment les réduire? Boues activées : dépenses énergétiques, comment les réduire? Jeudi 11 juillet 2013 CIS de Besançon Stéphanie LARDET Chargée de missions Environnement ASCOMADE www.ascomade.org STEP de MONTREUX-CHATEAU

Plus en détail

Confort dans l habitation L isolation Le chauffage et l eau chaude sanitaire La ventilation

Confort dans l habitation L isolation Le chauffage et l eau chaude sanitaire La ventilation Sommaire Introduction Confort dans L isolation thermique Pourquoi bien isoler son habitation?? s?? financières Confort Thermique Protection environnement «Plus de confort et d'espace» Les parois non isolées,

Plus en détail

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009 Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement Le Grenelle de l Environnement La genèse, les lois, les objectifs 2 Du Grenelle de l Environnement Juillet 2007 : 6 Groupes

Plus en détail

GNV et BioGNV : une alternative performante pour les transports

GNV et BioGNV : une alternative performante pour les transports GNV et BioGNV : une alternative performante pour les transports Gilles DURAND, Secrétaire Général de l AFGNV 26 septembre 2013 1 L Association Française du Gaz Naturel Véhicules fédère les acteurs du GNV

Plus en détail

1 ère ORIENTATION GESTION DE L EAU. THEMATIQUE 4: Epuration

1 ère ORIENTATION GESTION DE L EAU. THEMATIQUE 4: Epuration 1 ère ORIENTATION GESTION DE L EAU THEMATIQUE 4: Epuration Fiche action n 1.4.1 RECUPERATION DE CHALEUR DANS LES EAUX USEES 1. OBJECTIFS STRATEGIQUES La dépendance de notre alimentation énergétique vis-à-vis

Plus en détail

Atelier ManagEnergy ARENE IDF

Atelier ManagEnergy ARENE IDF Atelier ManagEnergy ARENE IDF Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique Le Contrat de Performance Energétique - Retex Cadre de l intervention Intervenant : Laurent Dandrieux

Plus en détail

CAHIER DE RECOMMANDATIONS ENVIRONNEMENTALES

CAHIER DE RECOMMANDATIONS ENVIRONNEMENTALES Annexe 2 CAHIER DE RECOMMANDATIONS ENVIRONNEMENTALES Ce cahier de recommandations environnementales est destiné aux demandeurs d autorisation d urbanisme. Il est uniquement informatif et se réfère à la

Plus en détail

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Les moyens de production d électricité 11/07 1 Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Économique à des coûts acceptables dans des marchés de plus en plus ouverts Environnemental Social

Plus en détail

L assainissement en région parisienne et la préservation des milieux aquatiques

L assainissement en région parisienne et la préservation des milieux aquatiques Visite de la Cité de l Eau et de l Assainissement Avenue Kléber 92700 Colombes SIAAP Syndicat interdépartemental pour l assainissement de l agglomération parisienne L assainissement en région parisienne

Plus en détail

Programme de développement durable 2013-2017

Programme de développement durable 2013-2017 Programme de développement durable 2013-2017 SOMMAIRE 1. Engagement de la direction de Helvetia Environnement en faveur du développement durable 2. Introduction et cadre de la démarche 3. Code de conduite

Plus en détail