LES INNOVATIONS TECHNIQUES ET COMMERCIALES DE SUEZ ENVIRONNEMENT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES INNOVATIONS TECHNIQUES ET COMMERCIALES DE SUEZ ENVIRONNEMENT"

Transcription

1 LES INNOVATIONS TECHNIQUES ET COMMERCIALES DE SUEZ ENVIRONNEMENT POUR CONSTRUIRE DES COLLECTIVITES DURABLES SALON DES MAIRES ET DES COLECTIVITES LOCALES 2009 CONTACTS PRESSE: Christine BLANC MONTMAYEUR +33 (0) / +33 (0) Charlotte LE BARBIER +33(0) / +33(0)

2 INTRODUCTION Entreprises et collectivités ne sont plus jugées uniquement sur leurs performances économiques. La prise de conscience collective et les nouvelles réglementations internationales, européennes et nationales les amènent à définir une nouvelle gestion de leur patrimoine et de leurs services afin de construire une ville durable. Face à ces défis devenus urgents et pour anticiper les nouveaux enjeux liés à l énergie, à la biodiversité et à la préservation des ressources, SUEZ ENVIRONNEMENT présente des solutions destinées à accompagner les collectivités locales et les entreprises dans la gestion des services environnementaux. Afin de concilier performance environnementale, réponse aux besoins locaux de gestion de l eau et des déchets et performance économique, ces solutions s articulent autour de trois axes : - concilier performances économiques et environnementales, - partager l innovation, - personnaliser les technologies. Au service de ces trois enjeux et regroupant des technologies toujours plus performantes et rentables, l offre de SUEZ ENVIRONNEMENT et de ses filiales, permet d établir une solution intégrée et sur mesure comprenant l évaluation de l empreinte écologique, des diagnostics d amélioration des performances et la mise en place de solutions qui optimisent les ressources, économisent l énergie et protègent le patrimoine des collectivités et des entreprises. SUEZ ENVIRONNEMENT présente au Salon des Maires 2009 ses innovations déployées ou non sur le terrain, à destination de ses clients collectivités locales et entreprises. SUEZ ENVIRONNEMENT 2

3 SOMMAIRE L innovation, au coeur du développement de SUEZ ENVIRONNEMENT. Véritable démarche globale d entreprise qui, si elle relève pour une part de la R&D, irrigue chez SUZ ENVIRONNEMENT bien plus largement l ensemble des compétences de l entreprise : elle représente en effet la capacité de SUEZ ENVIRONNEMENT à être créative dans tous les domaines. L objectif de cette démarche vise à répondre aux besoins des collectivités et des entreprises et, pour cela, à : I- CONCILIER PERFORMANCES ECONOMIQUE ET ENVIRONNEMENTALE POUR CONSTRUIRE UNE VILLE DURABLE Citybiose le Bilan Carbone la Zone Libellule l expertise de Degrémont qui s adapte aux besoins des petites et moyennes collectivités les réseaux d eau intelligents II- PARTAGER L INNOVATION LES PRIORITES DE NOS CLIENTS, LE MOTEUR DE LA DYNAMYQUE DE L INNOVATION ODOUCE Cyclabelle Silenci OM les Pôles de compétitivité III- PERSONNALISER LES TECHNOLOGIES L INNOVATION DANS LA DECLINAISON SUR LE TERRAIN Dolce Ô, les nouveaux services aux particuliers Degrés Bleus Green Cube SUEZ ENVIRONNEMENT 3

4 I- CONCILIER PERFORMANCES ECONOMIQUE ET ENVIRONNEMENTALE POUR CONSTRUIRE UNE VILLE DURABLE UNE DEMARCHE GLOBALE QUI INTEGRE LA DIMENSION ENVIRONNEMENTALE, ECONOMIQUE ET SOCIALE L urgence à trouver de nouveaux modèles de développement plus harmonieux et plus durables impose une attention accrue portée à la protection de l environnement et la consommation raisonnée de ressources non renouvelables. Pour SUEZ ENVIRONNEMENT, permettre à ses clients de concilier leur performance économique et leur performance environnementale porte un nom, une signature commune : EDELWAY, un engagement de performance environnemental. SUEZ ENVIRONNEMENT s engage aux côtés des collectivités pour les aider à relever leurs défis environnementaux. L offre propose d agir directement sur trois thèmes : la réduction des gaz à effet de serre, la préservation des ressources naturelles et la protection de la biodiversité. Dans l offre EDELWAY, les performances sont garanties, datées et chiffrées et peuvent faire l objet de compensation. La mise en place de cette offre est le résultat d une réflexion globale sur nos métiers, leur impact, les attentes de nos clients et leurs besoins en terme de performance environnementale. Les technologies développées par SUEZ ENVIRONNEMENT et ses filiales conjuguent dans tous les cas, des objectifs environnementaux et économiques, afin de proposer une réponse adaptée aux enjeux du XXI ème siècle et aux problématiques locales, une réponse eco-performante pour construire des villes durables. Voici quatre applications innovantes qui répondent à cet objectif : Citybiose le Bilan Carbone la Zone Libellule l expertise de Degrémont qui s adapte aux besoins des petites et moyennes collectivités les réseaux d eau intelligents SUEZ ENVIRONNEMENT 4

5 CITYBIOSE, UN LOGICIEL POUR MESURER L EMPREINTE ENVIRONNEMENTALE DES SERVICES DES COLLECTIVITES : UNE REPONSE INNOVANTE POUR REPONDRE AUX ENJEUX D UNE VILLE DURABLE Avec l offre CityBiose, SAFEGE propose un outil d évaluation et de visualisation de la performance environnementale des services d une collectivité locale en termes d eau potable, assainissement, propreté, transport public, éclairage public, énergie des bâtiments publics. L originalité de CityBiose réside dans sa capacité à approcher globalement la performance en termes de développement durable : climat, biodiversité, et qualité de service sont pris en compte dans un même outil. A partir de données facilement accessibles, issues des services techniques des collectivités considérées, de rapports de délégataires, 12 indicateurs permettent d évaluer la performance des services selon ces 3 dimensions: - impact sur le climat : émissions de gaz à effet de serre, efficacité énergétique, part des énergies renouvelables ; - impact sur les écosystèmes : consommation de ressource principale, secondaire et évitée, réduction de la pression physique et chimique (éco toxicité) sur le milieu; - qualité du service rendu : accessibilité, coût, conformité, satisfaction des usagers. Une interface WEB simple permet de visualiser graphiquement les résultats fournis par CityBiose, de mesurer les progrès par rapport à une situation initiale, et de comparer synthétiquement la performance respective de différents scénarios d'évolution envisagés. CityBiose constitue ainsi : - un outil d'aide à la décision pour identifier les grandes priorités en matière de solutions durables pour le territoire d une commune ; - un support de sensibilisation et de dialogue avec les parties prenantes (citoyens, associations, etc.), sur la base d indicateurs objectifs et faciles à visualiser ; - un outil de mesure pour suivre dans la durée l'évolution réelle de la performance environnementale associée à une politique territoriale pour les services publics concernés. L offre Citybiose est complétée par LCA-Biose, une prestation de service plus approfondie qui affine les résultats et permet aux collectivités de diagnostiquer et piloter au mieux leurs performances environnementales. Les résultats obtenus évaluent leur impact, en quatre catégories : le changement climatique, la santé humaine, la qualité des écosystèmes et les ressources. SUEZ ENVIRONNEMENT 5

6 CityBiose complète l'offre globale de SAFEGE pour l aménagement durable des villes, et marque l engagement du Groupe à accompagner ses clients sur cette voie en leur apportant les meilleurs outils et solutions. SUEZ ENVIRONNEMENT 6

7 BILAN CARBONE : LYONNAISE DES EAUX, FILIALE DE SUEZ ENVIRONNEMENT S ATTACHE A FAVORISER LA MESURE DES GES SUR LES EXPLOITATIONS Afin de réduire l empreinte environnementale des services tout en conservant une performance économique, Lyonnaise des Eaux propose systématiquement aux collectivités la réalisation de Bilan Carbone : un outil de diagnostic performant des émissions de gaz à effet de serre poste par poste. Lyonnaise des Eaux accompagne les collectivités dans la lutte contre le réchauffement climatique et la réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre en proposant la réalisation de Bilans Carbone. En outre, cette action permet de répondre localement aux objectifs de l Union européenne d ici 2020 : moins de 10 à 50 % de GES des services qu elle gère pour le compte des collectivités selon les situations, et aider ainsi ces dernières à remplir les objectifs de leur plan Climat. Pour les services d eau et d assainissement, le Bilan Carbone permet de repérer les postes les plus contributeurs aux émissions de GES (réactifs, consommations énergétiques, transports). Il est composé de tableau de calcul recensant différents éléments : quantité de matériaux achetés, facture énergétique, nombre de kilomètres parcourus. L objectif final est de donner la priorité aux actions à mettre en pratique pour limiter les impacts sur le climat (maîtrise des consommations énergétiques, choix des matériaux et réactifs, politiques de transports, clauses à imposer aux soustraitants et fournisseurs ). Il permet également de simuler les hausses de coûts d exploitation qui seraient induits par un renchérissement du prix des combustibles fossiles. SUEZ ENVIRONNEMENT 7

8 Un exemple avec : Aquaviva, la première station d épuration carboneutre Les élus du Syndicat intercommunal d assainissement du bassin cannois et Lyonnaise des Eaux ont choisi de réaliser un équipement public exemplaire : après avoir réalisé un Bilan Carbone complet, quantifié en tonnes de CO 2, cette installation sera la plus neutre possible en termes d émissions de GES. Les résultats sont spectaculaires : le Bilan Carbone réalisé par le BURGEAP (Bureau d étude agréé par l Ademe) démontre que l exploitation et l écoconstruction d Aquaviva correspondront à des émissions de gaz à effet de serre de 263 T eq.c / an seulement, ce qui représente une diminution drastique des émissions de 90% par rapport à l actuelle station. Lyonnaise des Eaux obtient ce résultat notamment par : le choix d une filière de traitement peu productrice de CO 2 : le traitement physico-chimique est remplacé par un bio réacteur à membranes. le choix d ouvrages compacts : l utilisation de membranes pour la clarification qui réduisent de 2.5 fois la taille des bassins d aération, et donc la consommation de béton dûe à leur construction. l utilisation d une filière d élimination des boues par déshydratation et séchage. Cette solution permet ensuite, soit d utiliser ces boues en valorisation agricole, en substitution d engrais chimiques, soit d utiliser le pouvoir calorifique interne (PCI) des granulés, par exemple en cimenterie, en substitution à l emploi de carburants fossiles. le bâtiment d exploitation est fortement isolé sur le plan thermique contre les variations de température. SUEZ ENVIRONNEMENT 8

9 LA ZONE LIBELLULE : UN ESPACE QUI UTILISE LES PROPRIETES EPURATOIRES DE LA NATURE POUR REDUIRE LES NOUVEAUX POLLUANTS La Zone Libellule est un site naturel qui abrite une succession de différents types de zones humides où des plantes vont filtrer et épurer les eaux à la sortie d une station d épuration. Cet espace constitue également un réservoir de biodiversité qui fera l objet d un suivi écologique. La «Zone Libellule» est une zone de «LIberté Biologique Et de LUtte contre les polluants Emergents», imaginée par les chercheurs de Lyonnaise des Eaux, et de sa filiale SDEI, avec le concours d acteurs régionaux (Cemagref, agence de l eau Rhône Méditerranée & Corse, Université de Montpellier-Hydrosciences-UM2, Biotope et le Cirsee). Elle a pour objectif d éliminer les micro polluants résiduels des eaux usées avant leur rejet dans la nature. En effet, les stations d épuration sont efficaces pour lutter contre l azote, le carbone et le phosphore mais une marge de progrès subsiste pour éliminer certains micro polluants (pesticides, métaux, résidus médicamenteux). Solution complémentaire de traitement des eaux usées, la Zone Libellule utilise la biodiversité locale et les caractéristiques complémentaires de différents écosystèmes pour faciliter la dégradation des macro et micro-polluants. Les différentes plantes de la Zone Libellule sont choisies en fonction de leur capacité à traiter certains polluants. Par exemple, le millefeuilles présente la capacité d absorber le zinc, présent par exemple dans les shampoings. Les différents types de milieux humides contribuent également à la dégradation des polluants. Ainsi, de nombreux résidus pharmaceutiques sont photosensibles, c està-dire qu ils se décomposent lorsqu ils sont exposés à la lumière pendant une durée suffisante. Le delta et les méandres permettent d éliminer ces résidus. Une expérience pilote aux résultats prometteurs :: Une première expérience aux résultats concluants En Languedoc Roussillon, Lyonnaise des Eaux a créé à travers sa filiale SDEI une première Zone Libellule de 1,7 ha en octobre 2009, située sur le territoire de la commune de Saint-Just : l eau traitée par la station d épuration traverse la Zone SUEZ ENVIRONNEMENT 9

10 Libellule en une dizaine de jours avant de rejoindre le milieu naturel en direction de l étang de l Or. Depuis sa mise en eau en août 2009, la capacité épuratoire de la Zone Libellule fait l objet d un suivi scientifique. Des analyses sont effectuées en entrée et en sortie des différents habitats ainsi que sur le rejet final. Ainsi, l effet des végétaux sur chacun des micropolluants est mesuré. Leur impact sur le milieu naturel est réduit grâce au développement de la biodiversité ainsi créée et utilisée. Les écoles et le grand public pourront la visiter, tel un jardin botanique. Des inventaires faune/flore permettront de suivre le développement écologique de la zone. SUEZ ENVIRONNEMENT 10

11 L EXPERTISE AU SERVICE DES PETITES ET MOYENNES COLLECTIVITES Les impératifs de la réglementation et des normes obligent l ensemble des collectivités locales, qu elles soient de petite ou de grande taille, à une gestion raisonnée de leurs ressources en eau et de leur écosystème. Degrémont a ainsi créé en 2009 une nouvelle entité, Degrémont France Assainissement, adaptée aux exigences et contraintes des collectivités. Elle propose une réponse globale dédiée aux petites et moyennes installations, apportant des solutions économiquement et techniquement optimisées aux clients. Degrémont France Assainissement s appuie sur deux axes prioritaires : l intégration dans l environnement ; l efficacité énergétique des installations par l optimisation des moyens et des ressources, afin de répondre au mieux aux besoins des collectivités, quelles que soient leurs tailles. Degremont France Assainissement conjugue la couverture nationale de Degrémont et le savoir-faire de grande qualité de France Assainissement, expert en conception et réalisation d usines de traitement d eaux résiduaires de petites et moyennes capacités depuis plus de 40 ans, tout en établissant des rapports de confiance par son ancrage local. Cette nouvelle offre représente une réponse adaptée aux nouveaux impératifs environnementaux dictés par l Union Européenne : de nombreux programmes innovants de Degrémont s adaptent aux problématiques locales, tout en gardant l objectif de l utilisation raisonnée de la ressource. Depuis le début de l année, Degrémont France Assainissement a signé un grand nombre de contrats sur ses activités de production d eau potable, de traitement des eaux usées et de boues apportant une expertise et des technologies d un groupe reconnu et innovant. Un exemple avec : La technologie membranaire pour le recyclage des eaux traitées Le choix de la municipalité de Claye-Souilly en Seine et Marne ( équivalents habitants) pour la reconstruction de sa station de traitement d épuration de Voisins dont les travaux ont été confiés à Degrémont France Assainissement. Ce nouveau site combinera technologie de pointe, respect de l empreinte écologique et recyclage de l eau traitée. Il intègre des cibles Haute Qualité SUEZ ENVIRONNEMENT 11

12 Environnementale (HQE), dans la construction même des bâtiments (orientation optimisée pour capter les rayons du soleil, récupération d eau de pluie, toiture végétale, éclairage basse tension ) et des procédés de traitement biologique réalisés grâce à la technologie membranaire Ultrafor développée par Degrémont - une technologie compacte dite «à réacteur membranaire» qui assure une qualité irréprochable de rejet dans le milieu naturel. Cette station «du futur», baptisée «Recycl eau», produira également une eau directement recyclable pour l arrosage des espaces verts de la ville et le lavage des voiries. Pour la municipalité, cette technologie installée permettra alors une économie de 6 000m 3 d eau potable par an, qui étaient auparavant destinés à ces usages. SUEZ ENVIRONNEMENT 12

13 DES RESEAUX D EAU INTELLIGENTS AU SERVICE DES COLLECTIVITES Avec un rendement de réseau de l ordre de 75%, la France se place dans la moyenne européenne. Ce résultat est le fruit d actions régulières de diagnostic, de maintenance et de renouvellement dont le mérite revient aux collectivités. Le savoir-faire de Lyonnaise des Eaux en matière de «Gestion patrimoniale des réseaux d eau» met à la disposition des collectivités locales une palette de technologies adaptées à chaque contexte. Structurée autour de 3 piliers («Mieux connaître et comprendre son patrimoine réseau», «Exploiter durablement son réseau» et «Renouveler et développer son réseau en connaissance de cause»), cette palette s enrichit régulièrement des résultats de recherche et de développement menés par Lyonnaise des Eaux. Les techniques SCANNER, AVERTIR, PREVOIR, ou encore la télé-relève des compteurs d eau sont autant d innovation majeures de ces dernières années que nous mettons à votre disposition et qui permettent d améliorer sensiblement et rapidement l efficacité des réseaux. Diagnostiquer l état d une canalisation avec SCANNER Système radiographique, basé sur la propagation de champs magnétiques (courants de Foucault), SCANNER mesure avec précision les attaques de corrosion internes et externes d une canalisation métallique (fonte grise, fonte ductile et acier). Son utilisation permet d anticiper les casses ou les fissures de canalisations, et ainsi de limiter les interventions d urgence sur le réseau. Ce procédé est non intrusif et offre l avantage de pouvoir être mis en œuvre sans interrompre le service. Chaque test s effectue en trois étapes : - L analyse des sols avec des outils portables (ph, résistivité, potentiel redox du sol, tension sol/tuyau), - La mesure par ultrasons de l épaisseur des parois de la conduite, - La mesure en continu des points de corrosion de la canalisation avec SCANNER sur une longueur d environ un mètre. Le nombre de tests nécessaires au diagnostic est défini en fonction du contexte : longueur de la conduite, son diamètre, la nature du sol, les fuites détectées etc. L appareil permet d analyser des canalisations à partir d un diamètre de 100 mm. Faire le bon choix de renouvellement avec PREVOIR PREVOIR (Plan de REnouvellement et de Valorisation Optimisée des Réseaux) est une démarche permettant de définir l investissement optimum à réaliser pour garantir un objectif technique de performance du réseau à long terme. Cet objectif, défini par la collectivité, peut être par exemple un indice linéaire de fuites sur canalisation. PREVOIR est fondé sur la mise en œuvre de modèles statistiques dits «de survie», largement utilisés dans les domaines de l'assurance, de l'épidémiologie et de la SUEZ ENVIRONNEMENT 13

14 fiabilité industrielle. L application de ce modèle au secteur de l eau potable a été réalisée pour la première fois avec le concours du Cemagref à Bordeaux. Ainsi l analyse prédictive estime la probabilité des casses d un tuyau en fonction de plusieurs critères comme l âge du matériau par exemple. PREVOIR se fonde sur la combinaison d outils statistiques sophistiqués (modèles prédictifs du vieillissement structurel du réseau), et la connaissance des différents facteurs de risques d usure propres à chaque réseau (risques liés aux caractéristiques des conduites, au développement urbain, à la géologie d un territoire ). L intégration de cet outil de prévision dans le système d information géographique APIC permet à Lyonnaise des Eaux de visualiser les prévisions directement sur une carte du réseau. La démarche PREVOIR permet également d identifier les priorités de renouvellement à court terme. C est un véritable outil d aide à la décision pour Lyonnaise des Eaux et les collectivités qui lui ont confié l exploitation de leurs réseaux d eau. Pré-localiser les fuites avec AVERTIR : des réseaux sur écoute 24h/24 La pré-localisation des fuites consiste à vérifier dans un secteur donné la présence de fuites et à en déterminer la position avec une précision de l ordre de la centaine de mètres. Elle est un préalable à la localisation ou détection des fuites, qui définit la position d une fuite avec une précision de l ordre du mètre. Cette recherche se fait par des interventions mobiles. Lyonnaise des Eaux met en oeuvre ce dispositif fixe de pré-localisation permanente couplé à un module téléphonique GSM (transmetteur téléphonique d alarme), appelé AVERTIR. Le bruit provoqué par la fuite est enregistré par les capteurs et transmis en temps réel, par SMS, vers un logiciel adapté qui analyse les données. Ce mode de fonctionnement permet une «écoute» permanente des réseaux, et ainsi une détection immédiate des fuites. AVERTIR préfigure ainsi les réseaux «intelligents» qui permettront de gérer de manière encore plus rationnelle le patrimoine enterré. Un exemple avec : Dijon, un site pilote Lyonnaise des Eaux a mis en place pour la première fois à grande échelle ce nouveau système de recherche de fuites à Dijon. La totalité du réseau de la ville est équipée depuis avril 2006 de 165 capteurs, qui permettent de surveiller le réseau en temps réel. Grâce au déploiement de ce dispositif, le délai moyen de la détection d une fuite est réduit de 180 jours à 3 jours. Le rendement des réseaux de Dijon, exploités par Lyonnaise des Eaux, était de 81% avant la mise en place de la pré-localisation permanente. L objectif fixé en concertation avec la collectivité est d augmenter le rendement à 85%. En 2006, les économies d eau déjà réalisées avoisinaient 1 million de mètres cube. La télérelève des compteurs d eau, un outil complémentaire de détection des fuites en temps réel Lyonnaise des Eaux déploie un système innovant de télérelève longue portée des compteurs d eau. A la différence du système actuel de relève annuelle, la télérelève en réseau fixe permet de faire remonter automatiquement et en temps réel, les index de consommation des compteurs d eau. Grâce au suivi quotidien des consommations d eau, les consommations anormales (suivies par l analyse des débits minimums) sont plus facilement identifiées, permettant une détection plus rapide des fuites sur les réseaux d eau potable SUEZ ENVIRONNEMENT 14

15 (index horaire disponible). La télérelève des compteurs contribue ainsi, à l instar des technologies de détection de fuites existantes, à une meilleure gestion du patrimoine enterré des collectivités locales. Ce système innovant est composé des éléments suivants : un émetteur d impulsion qui transforme l index du compteur d eau en impulsion électrique ; un module radio qui transmet par voie hertzienne les données de consommation à un récepteur ; un récepteur qui reçoit les données envoyées par les modules radio et les transmet par le réseau téléphonique mobile à un système informatique central. Cette technologie a été déployée sur la rive gauche de Paris. Désormais proposée par Lyonnaise des Eaux à l ensemble de ses clients collectivités, elle est en cours de déploiement sur une dizaine de sites en France. La technologie dite «longue portée», retenue par Lyonnaise des Eaux, présente deux avantages techniques majeurs : une transmission des données par une fréquence dédiée empêchant les émissions parasites et un nombre limité d antennes de réception à installer. SUEZ ENVIRONNEMENT 15

16 II- PARTAGER L INNOVATION, LES PRIORITES DE NOS CLIENTS, LE MOTEUR DE LA DYNAMIQUE DE L INNOVATION La période de transition que nous sommes en train de vivre doit se nourrir de multiples expériences et savoirs. A l image de la société d aujourd hui qui ne saurait s envisager sans outils de communication participatifs et collaboratifs, sans réseaux sociaux, la démarche d innovation de SUEZ ENVIRONNEMENT est construite dans l écoute et le dialogue, synonyme d ouverture, de transparence et de transversalité. Notre force d innovation repose sur notre capacité à créer des liens aux frontières de l entreprise. Nous entendons en effet, créer, inventer chaque jour de nouvelles passerelles avec le monde académique, le secteur privé (grands groupes, PME, Startups), les acteurs publics, les riverains et les consommateurs sur tous les continents. Les innovations proposées ici sont donc nées d une collaboration intense avec les différentes parties prenantes, afin d adapter chacune des avancées technologiques de SUEZ ENVIRONNEMENT à une exigence concrète de nos clients : ODOUCE Cyclabelle Silenci OM Les Pôles de compétitivité SUEZ ENVIRONNEMENT 16

17 ODOUCE, UNE OFFRE QUI UTILISE DES PROCESSUS INNOVANTS DE DECARBONATATION, POUR UNE EAU NON CALCAIRE ACCESSIBLE A TOUS LES BUDGETS ODOUCE, proposée par Lyonnaise des Eaux aux collectivités, est une solution collective et économique pour atténuer les inconvénients de l eau calcaire. Le calcaire dans l eau du robinet provoque l encrassement des appareils ménagers ce qui réduit leur durée de vie de 25 à 30 %. Une résistance recouverte de tartre, entraîne une augmentation de la consommation électrique de kwh/an, soit 70 euros. Pour pallier ce désagrément, les ménages ont recours à des solutions individuelles souvent onéreuses : l utilisation de produits anticalcaire coûte entre 45 et 50 euros par an pour un foyer de 4 personnes. L usage d un adoucisseur d eau entre 250 et 300 euros par an. Lyonnaise des Eaux propose aux communes d installer une solution collective moins onéreuse : ODOUCE, une unité de traitement du calcaire dans l usine de production d eau potable. Cette solution permet également de réduire la consommation des produits anticalcaire à base de phosphates et évite un renouvellement prématuré des canalisations. Comment se déroule la décarbonatation? Pour choisir la technique la mieux adaptée au contexte, un diagnostic technique préalable est nécessaire. Il prend en compte différents éléments : les enquêtes de satisfaction clients, la qualité de l eau à traiter et les objectifs de réduction de dureté à atteindre, les volumes d eau à traiter, les contraintes du site, l historique des incidents du réseau de distribution. Lyonnaise des Eaux procède également à des tests de mesure du pouvoir entartrant des eaux brutes. Quatre solutions pour réduire le calcaire A partir du diagnostic, les collectivités ont le choix entre quatre solutions : la décarbonatation en décanteur à recirculation de boues consiste à précipiter le calcaire à l aide d un réactif pour le faire ensuite décanter. la décarbonatation catalytique en réacteur fluidisé permet la précipitation du carbonate de calcium par l ajout d un réactif (chaux ou soude) qui cristallise sous forme de billes autour de germes de silice introduits dans le réacteur. SUEZ ENVIRONNEMENT 17

18 la décarbonatation électrique consiste à précipiter le carbonate de calcium par électrolyse de l eau. la décarbonatation par résines échangeuses d ions consiste à échanger des ions de calcium avec des ions d hydrogène qui vont se combiner avec les anions de l eau. Un exemple avec : La commune de Yutz (Moselle) présente une eau très calcaire (entre 40 et 45 f). Pour répondre aux demandes des habitants, elle a mis en service, en 2005, une unité de décarbonatation en décanteur à recirculation de boues pour un surcoût de 2 euros par mois et par ménage. La commune de Saint-Just (Hérault) a opté, en 2001, pour une décarbonatation électrique et la dureté de l eau est passée de 40 à 30 f. Les habitants se sont débarrassés de leur adoucisseur d eau. SUEZ ENVIRONNEMENT 18

19 CYCLABELLE, UNE POUBELLE LUDIQUE ET PEU ENCOMBRANTE POUR REDUIRE LE VOLUME DES EMBALLAGES MENAGERS Destinée aux collectivités et proposée par SITA, Cyclabelle est un appareil électroménager novateur, capable de réduire jusqu à 4 fois le volume des emballages recyclables : un sac classique de 40 litres peut ainsi stocker jusqu à 160 litres de déchets d emballages! Sita, en dialogue permanent avec les différentes parties prenantes, recherche l efficacité et veut présenter des solutions innovantes aux difficultés quotidiennes de ses clients. En rendant le stockage des emballages moins encombrant, Cyclabelle contribue à l atteinte des objectifs du Grenelle de l environnement en matière de tri et de recyclage des emballages ménagers. Elle s inscrit parfaitement dans la politique de recherche et développement de SUEZ ENVIRONNEMENT : - avec son design sobre, son encombrement réduit et son utilisation simple (une prise électrique et deux boutons de commande), cet appareil permet aux particuliers de trier plus et mieux, sans souci de place, sans contrainte et dans un réel confort au quotidien. parce que le volume des déchets est réduit «à la source», les utilisateurs de Cyclabelle ont moins de poubelles à sortir. Ainsi, le nombre de passages des véhicules est limité, et permet de diminuer les nuisances sonores, et l impact carbone de la collecte des déchets. grâce à ses capacités de réduction des déchets d emballages par 4, Cyclabelle permet aux collectivités d optimiser leur service de collecte en réduisant le nombre de passages des véhicules de collecte sélective, ce qui impacte le coût global de la collecte. SUEZ ENVIRONNEMENT 19

20 SILENCI'OM LA COLLECTE INSONORISEE DES DECHETS MENAGERS PROPOSEE PAR SITA, PRIMEE AU DECIBEL D'OR 2009 Pour palier au problème des nuisances sonores des collectes et répondre à l ensemble des attentes des citoyens, SITA a développé Silenci'OM, une offre innovante qui assure une collecte silencieuse. Elle s inscrit dans la démarche de SITA qui cherche à développer, grâce à une politique de recherche et d innovation forte, des solutions de gestion des déchets qui s adaptent au contexte environnemental, économique et social de ses clients. L offre Silenci OM vise à réduire l ensemble des sources de bruit, et en particulier les "émergences", qui ressortent du bruit du fond urbain, telles la chute des déchets dans la trémie, qui font le plus souvent l objet des réclamations des habitants. Elle vise l ensemble des éléments composant le service de collecte et peut être le complément indispensable aux motorisations GNV ou électriques qui contribuent eux aussi là la réduction des nuisances sonores. L offre Silenci OM comprend donc : l utilisation d une benne à ordures ménagères insonorisée RosRoca Cross «Silent», qui peut être montée sur un châssis poids lourd gazole, GNV, hybride diesel/électrique ou tout électrique ; une formation et un équipement spécifique de l équipage de collecte ; l équipement en option de bacs de collecte insonorisés, mis sur le marché par Plastic Omnium à l occasion de la sortie de l offre Silenci OM. Les résultats, mesurés officiellement par le laboratoire d'acoustique de l'ecole Centrale Lyon montrent une diminution du bruit en action de collecte pouvant atteindre 4,5 dba, soit une atténuation proche de celle obtenue par un doublement de la distance entre la BOM et l'auditeur, d'une part, et une atténuation des "pics" ou "émergences". Cette offre, qui découle d un partenariat de SITA avec un constructeur de bennes à ordures ménagères, RosRoca, et un fabriquant de bacs roulants, Plastic Omnium est une première sur le marché des déchets. Aucun autre constructeur de BOM ne propose de matériel équivalent, ni de preuve d atténuation du bruit. SUEZ ENVIRONNEMENT 20

2. Les indicateurs de performance traduisant les pertes

2. Les indicateurs de performance traduisant les pertes La lutte contre les pertes du réseau d eau potable Le point au 1 er juin 2010 1. La lutte contre les pertes, en enjeu d actualité Le thème des pertes des réseaux d eau potable est un sujet d actualité.

Plus en détail

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés L Ef f icacité Énergétique et Environnementale en action sommaire Pages 4-5 Vos enjeux Pages 6-7 Une offre globale Pages 8-9 Notre

Plus en détail

Présentation et proposition d engagement. Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013

Présentation et proposition d engagement. Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013 COMMUNAUTE D AGGLOMERATION MARNE ET CHANTEREINE AGENDA 21 - DEVELOPPEMENT DURABLE PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL Présentation et proposition d engagement Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013 DE QUOI

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail

À LA RENCONTRE D UN CHERCHEUR DE FUITE

À LA RENCONTRE D UN CHERCHEUR DE FUITE Eau France Le 17 mars 2015 À LA RENCONTRE D UN CHERCHEUR DE FUITE SUEZ environnement s engage pour gérer durablement la ressource Préserver la ressource en eau représente pour SUEZ environnement plus qu

Plus en détail

Chaudière à gaz à condensation UltraGas

Chaudière à gaz à condensation UltraGas Chaudière à gaz à condensation UltraGas Une technique de condensation au gaz avec l alufer breveté D une grande efficacité, combustion propre et facile à entretenir. 1 UltraGas (15-2000D) Vos avantages

Plus en détail

PLONGEZ AUX SOURCES DU CONFORT... Chauffe-eau électrique Chauffe-eau thermodynamique Chauffe-eau solaire ÉDITION 2013-2014

PLONGEZ AUX SOURCES DU CONFORT... Chauffe-eau électrique Chauffe-eau thermodynamique Chauffe-eau solaire ÉDITION 2013-2014 PLONGEZ AUX SOURCES DU CONFORT... Chauffe-eau électrique Chauffe-eau thermodynamique Chauffe-eau solaire ÉDITION 2013-2014 2 atlantic Avec ATLANTIC, Fabriqué en France vous trouverez toujours le chauffe-eau

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE UNE NOUVELLE GAMME DE SERVICES GRATUITS ET INNOVANTS POUR OPTIMISER CONSOMMATIONS ET FACTURES D EAU

DOSSIER DE PRESSE UNE NOUVELLE GAMME DE SERVICES GRATUITS ET INNOVANTS POUR OPTIMISER CONSOMMATIONS ET FACTURES D EAU DOSSIER DE PRESSE UNE NOUVELLE GAMME DE SERVICES GRATUITS ET INNOVANTS POUR OPTIMISER CONSOMMATIONS ET FACTURES D EAU DOSSIER DE PRESSE - LANCEMENT NOUVELLE GAMME DE SERVICES NOVEO 1/11 Paris, le 5 octobre

Plus en détail

Chauffage par pompe à chaleur. Construction neuve. Guide. des solutions durables CIAT N 08.54 B

Chauffage par pompe à chaleur. Construction neuve. Guide. des solutions durables CIAT N 08.54 B Chauffage par pompe à chaleur Construction neuve u n i v e r s a l c o m f o r t 0 810 810 142 Guide des solutions durables CIAT N 08.54 B Pompes à chaleur : faites le plein d avantages! Pompe à chaleur

Plus en détail

METAMORPHOSE un projet pour Lausanne. Vevey / 20 mai 2008

METAMORPHOSE un projet pour Lausanne. Vevey / 20 mai 2008 METAMORPHOSE un projet pour Lausanne Vevey / 20 mai 2008 Programme de législature: une continuité Quatre thématiques principales : 1 Les équipements sportifs à Lausanne 2 Les quartiers à haute valeur environnementale

Plus en détail

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux Préserver la biodiversité dans la commune La commune dispose-t-elle d'un inventaire du patrimoine écologique local? Quelle part de budget

Plus en détail

ETUDE COMPARATIVE DES SOLUTIONS D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF POUR LE BOURG D ANDREZEL

ETUDE COMPARATIVE DES SOLUTIONS D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF POUR LE BOURG D ANDREZEL ETUDE COMPARATIVE DES SOLUTIONS D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF POUR LE BOURG D ANDREZEL Bureau d Etudes TEST INGENIERIE 14, rue Gambetta 77 400 THORIGNY Tél. : 01.60 07 07 07 www.testingenierie.fr

Plus en détail

Les services d efficacité énergétique et environnementale

Les services d efficacité énergétique et environnementale Les services d efficacité énergétique et environnementale Sommaire Notre organisation Page 4 Notre offre Page 6 Nos métiers Améliorer la performance énergétique et environnementale des bâtiments Page 8

Plus en détail

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves X B ÂTIMENTS Afin de réduire les factures d énergie de sa maison des années 30, un habitant de Vanves

Plus en détail

ANNEXE 1: Entretien de la filie re

ANNEXE 1: Entretien de la filie re ANNEXE 1: Entretien de la filie re 1 A ) ENTRETIEN DE LA COLLECTE DES EAUX USEES : Objectif : assurer un bon écoulement des eaux usées. Vérifier le bon écoulement par les tés ou regards de visite Nettoyer

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

1 ère ORIENTATION GESTION DE L EAU. THEMATIQUE 4: Epuration

1 ère ORIENTATION GESTION DE L EAU. THEMATIQUE 4: Epuration 1 ère ORIENTATION GESTION DE L EAU THEMATIQUE 4: Epuration Fiche action n 1.4.1 RECUPERATION DE CHALEUR DANS LES EAUX USEES 1. OBJECTIFS STRATEGIQUES La dépendance de notre alimentation énergétique vis-à-vis

Plus en détail

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort.

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort. A B C Accélérateur Egalement appelé pompe de circulation ou circulateur, l accélérateur assure la circulation de l eau de chauffage entre la chaudière et les pièces à chauffer. Les installations très anciennes

Plus en détail

Réussir son installation domotique et multimédia

Réussir son installation domotique et multimédia La maison communicante Réussir son installation domotique et multimédia François-Xavier Jeuland Avec la contribution de Olivier Salvatori 2 e édition Groupe Eyrolles, 2005, 2008, ISBN : 978-2-212-12153-7

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE DÉCO Ambiance automnale pour décor original Rangements, mobilier, cloisons, peinture AMÉNAGER LES PETITS ESPACES Incendie, cambriolage ON S'ALARME! BÉTON, CUIVRE, ZINC, ALU, BOIS Rénovation durable du

Plus en détail

LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1. Construire vert ne devrait pas être un casse-tête

LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1. Construire vert ne devrait pas être un casse-tête LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1 Construire vert ne devrait pas être un casse-tête LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 2 6/4/08 11:53 AM Page 2 LOG 8869 Residential

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC. With the future in mind

HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC. With the future in mind made in Belgium With the future in mind HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC Chaudière au gaz à condensation, à fonction double HeatMaster TC à condensation pour le chauffage central HeatMaster

Plus en détail

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2 Initiative du CICM Proposition au Sommet de la GR "Green Deal en vue d une politique énergétique et climatique efficiente dans la GR en coopération avec les PME de l artisanat" L Artisanat de la Grande

Plus en détail

Le bois, la première des énergies renouvelables

Le bois, la première des énergies renouvelables Le bois, la première des énergies renouvelables Chiffres clés du bois-énergie en France La France dispose de l un des plus importants massifs européens avec une forêt qui couvre près de 1/3 du territoire

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN QU EST-CE QUE LE CHAUFFAGE URBAIN? Tout simplement un chauffage central, mais à l échelle d un quartier! La chaufferie urbaine de Nemours assure la production et la

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES DE L EAU ET L ASSAINISSEMENT AU TITRE DE L ANNEE 2010

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES DE L EAU ET L ASSAINISSEMENT AU TITRE DE L ANNEE 2010 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES DE L EAU ET L ASSAINISSEMENT AU TITRE DE L ANNEE 2010 La SEVESC assure les services de l eau et de l assainissement de collectivités des départements

Plus en détail

eau service Optimiser les performances des réseaux d eau potable Les cahiers p. 2 quel cadre réglementaire? une réglementation en pleine évolution

eau service Optimiser les performances des réseaux d eau potable Les cahiers p. 2 quel cadre réglementaire? une réglementation en pleine évolution Les cahiers supplément technique du magazine eau service N 11 / NOvembre 2010 eau service Optimiser les performances des réseaux d eau potable p. 2 quel cadre réglementaire? une réglementation en pleine

Plus en détail

Comment? chez le particulier ou en collectivité

Comment? chez le particulier ou en collectivité Actions Citoyennes pour une Transition Energétique Solidaire par René CHAYLA Président d AC ACTEnergieS Comment? chez le particulier ou en collectivité 1 LA TRANSITION ENERGETIQUE EN PRATIQUE DIMINUER

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

La Géothermie arrive à Bagneux. En 2016, un nouveau réseau de chaleur écologique et économique près de chez vous

La Géothermie arrive à Bagneux. En 2016, un nouveau réseau de chaleur écologique et économique près de chez vous La Géothermie arrive à Bagneux En 2016, un nouveau réseau de chaleur écologique et économique près de chez vous Le réseau de chaleur géothermique arrive à Bagneux La ville de Bagneux a fait le choix de

Plus en détail

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 DOSSIER DE presse 1 er octobre 2014 EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 en bref En quelques décennies, les transports ont évolué pour desservir

Plus en détail

UN RÉSEAU AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT MISE EN DÉCHARGE, RECYCLAGE, TECHNIQUE INCINÉRATION- DES DÉCHETS ÉPURATION DES EAUX USÉES

UN RÉSEAU AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT MISE EN DÉCHARGE, RECYCLAGE, TECHNIQUE INCINÉRATION- DES DÉCHETS ÉPURATION DES EAUX USÉES MISE EN DÉCHARGE, RECYCLAGE, TECHNIQUE INCINÉRATION- DES DÉCHETS ÉPURATION DES EAUX USÉES UN RÉSEAU AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT Une entreprise de Bayer et LANXESS UN RÉSEAU AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Projet de loi «Engagement national pour l environnement» Guide «simplifié» des principales mesures

Projet de loi «Engagement national pour l environnement» Guide «simplifié» des principales mesures Projet de loi «Engagement national pour l environnement» Guide «simplifié» des principales mesures Titre 1 : Bâtiments et urbanisme Chapitre 1 : amélioration de la performance énergétique des bâtiments

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras SOMMAIRE UN PREMIER TEST 4 L UN DES TEMPS FORTS DES RENCONTRES CLIMAT 6 UN PROJET DE VILLE

Plus en détail

LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 20 juin 2014 De la part de Stéphane Le Foll

LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 20 juin 2014 De la part de Stéphane Le Foll LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 20 juin 2014 De la part de Stéphane Le Foll Le projet de loi de programmation pour la transition énergétique, dont les grands axes ont été présentés mercredi 18 juin

Plus en détail

www.infociments.fr www.mamaisondurable-beton.com

www.infociments.fr www.mamaisondurable-beton.com www.infociments.fr www.mamaisondurable-beton.com CARNET de la construction durable en béton Preuves à l appui 1 2 La maison en béton : un impact maîtrisé sur l environnement, page 5 La maison en béton

Plus en détail

Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité

Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité Résumé : La cartographie des impacts économiques, sociaux et environnementaux

Plus en détail

3 0La maison BBC, une réalité

3 0La maison BBC, une réalité 3 0La maison BBC, une réalité Dès le 1 er janvier 2013, la maison BBC sera la maison de référence. Innover pour le plus grand nombre Pour tous les futurs propriétaires de maisons individuelles neuves,

Plus en détail

Appel à projets : Efficacité énergétique des bâtiments

Appel à projets : Efficacité énergétique des bâtiments en partenariat avec Et avec le soutien de la: Appel à projets : Efficacité énergétique des bâtiments Expérimentations de solutions innovantes DOSSIER DE CONSULTATION Mai 2012 Projet Efficacité énergétique

Plus en détail

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE RESEAU DE CHALEUR DE L ECO- QUARTIER «CAP AZUR» A ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : Un réseau de chaleur innovant,

Plus en détail

AQUACIAT2 HYBRID LA SOLUTION BI-ÉNERGIES COMPACTE PAC & CHAUDIÈRE GAZ. Puissances frigorifiques et calorifiques de 45 à 80 kw

AQUACIAT2 HYBRID LA SOLUTION BI-ÉNERGIES COMPACTE PAC & CHAUDIÈRE GAZ. Puissances frigorifiques et calorifiques de 45 à 80 kw COMMERCIALISATION 2 ÈME TRIMESTRE 2014 C O N F O R T Q U A L I T É D A I R O P T I M I S A T I O N É N E R G É T I Q U E PAC & CHAUDIÈRE GAZ AQUACIAT2 HYBRID Puissances frigorifiques et calorifiques de

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et Plan Climat Energie Territorial GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et énergétiques? Plan de la réunion

Plus en détail

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique CONGRÈS DES ECO-TECHNOLOGIES POUR LE FUTUR 2012 Atelier énergies Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique 14 juin 2012 Lille

Plus en détail

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR CPTF et CSC CYCLES COMBINES A GAZ (CCG) COGÉNÉRATION DÉVELOPPEMENT DES RENOUVELABLES SOLUTIONS DE STOCKAGE CPTF ET CSC Le parc thermique est un outil essentiel pour ajuster l offre et la demande, indispensable

Plus en détail

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous.

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous. Madame, Monsieur, Dans un courrier électronique en date du 10 février 2014, vous nous avez interrogés en matière de transition énergétique et de lutte contre le changement climatique. Nous vous prions

Plus en détail

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités Ludovic THIEBAUX ludovic@elan-herblay.fr XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09 Les énergies renouvelables : mythes et réalités L impact sur l environnement COMBUSTIBLE Émissions

Plus en détail

«ÉCO-SOLIDAIRE» LE DISPOSITIF LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES

«ÉCO-SOLIDAIRE» LE DISPOSITIF LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION La Réunion île solaire, terre d'innovation Reunion island, innovation land LE DISPOSITIF «ÉCO-SOLIDAIRE» PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES

Plus en détail

Énergies renouvelables efficaces économiques durables

Énergies renouvelables efficaces économiques durables EES Jäggi-Bigler AG 4554 Etziken Tel +41 32 686 88 00 www.eesag.ch Niederlassungen 5436 Würenlos Tel +41 56 610 88 00 6317 Zug Tel +41 41 720 22 84 Énergies renouvelables efficaces économiques durables

Plus en détail

L énergie durable. Le climat se réchauffe, les ressources

L énergie durable. Le climat se réchauffe, les ressources L énergie Déjà près de 30 ans de géothermie et ça se renouvelle! Engagée en faveur du développement et contre la précarité énergétique, la Ville lance ce mois-ci des travaux pour améliorer et augmenter

Plus en détail

Se raccorder à un réseau de chaleur

Se raccorder à un réseau de chaleur L habitat COMPRENDRE Se raccorder à un réseau de chaleur Le chauffage urbain peut-il être un moyen de diminuer la facture énergétique? Édition : décembre 2013 Pourquoi pas le raccordement À UN RÉSEAU DE

Plus en détail

Actif. pour un. environnement propre. demain. Échangeurs de chaleur à plaques nervurées en fonte de fer. Échangeurs de chaleur à tubes en verre

Actif. pour un. environnement propre. demain. Échangeurs de chaleur à plaques nervurées en fonte de fer. Échangeurs de chaleur à tubes en verre Actif pour un environnement propre de demain Échangeurs de chaleur à plaques nervurées en fonte de fer Échangeurs de chaleur à tubes en verre Société Votre centrale énergétique: Réalisation d un seul prestataire!

Plus en détail

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou Le Guide de l éco-agent Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou «L'écologie est aussi et surtout un problème culturel. Le respect de l'environnement passe par un grand nombre de changements comportementaux.»

Plus en détail

Les télécoms vont-ils prendre l eau?

Les télécoms vont-ils prendre l eau? LETTRE CONVERGENCE Les télécoms vont-ils prendre l eau? Deux mondes qui convergent vers les mêmes relais de croissance N 26 To get there. Together. A PROPOS DE BEARINGPOINT BearingPoint est un cabinet

Plus en détail

Réseau de chaleur Cantagrelh. Commune d Onet-le-Château

Réseau de chaleur Cantagrelh. Commune d Onet-le-Château Réseau de chaleur Cantagrelh Commune d Onet-le-Château Maître d ouvrage : Mairie d Onet-le-château 12, rue des Coquelicots BP 5-12850 Onet le Château Télécopie : 05 65 78 00 91 - www.onet-le-chateau.fr

Plus en détail

HÔTEL DE VILLE ALLÉES GASTON RODRIGUES BP 105 33173 GRADIGNAN CEDEX TÉL. : 05 56 75 65 26 FAX : 05 56 75 65 65

HÔTEL DE VILLE ALLÉES GASTON RODRIGUES BP 105 33173 GRADIGNAN CEDEX TÉL. : 05 56 75 65 26 FAX : 05 56 75 65 65 Préservez les ressources naturelles par des constructions écologiques n est qu une étape dans la protection de l environnement. Cela passe aussi par des gestes éco-citoyens au quotidien. Pour en savoir

Plus en détail

Le chauffe-eau à pompe à chaleur: fiche technique à l intention des installateurs

Le chauffe-eau à pompe à chaleur: fiche technique à l intention des installateurs Le chauffe-eau à pompe à chaleur: fiche technique à l intention des installateurs 1. Bases 1.1. Fonctionnement du chauffe-eau à pompe à chaleur (CEPAC) Comme son nom l indique, un chauffe-eau pompe à chaleur

Plus en détail

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010 Direction des Investissements d Avenir Direction Villes et Territoires Durables Service Bâtiment Direction Recherche et Prospective Service Recherche et Technologies avancées APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET

Plus en détail

Pompe à chaleur Air-Eau. Confort et économies

Pompe à chaleur Air-Eau. Confort et économies Pompe à chaleur Air-Eau Confort et économies Le système de chauffage réversible de l avenir! Un pas en avant pour réduire les émissions de CO₂. L augmentation des émissions de CO₂ et autres gaz à effet

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

La terre comme source de chaleur: des solutions fiables.

La terre comme source de chaleur: des solutions fiables. ÉNERGIES RENOUVELABLES La terre comme source de chaleur: des solutions fiables. Pompes À chaleur SAUMURE eau pompes à chaleur eau eau Source d énergie inépuisable et efficace Rendement élevé et constant

Plus en détail

De l intérêt du combustible bois pour le séchage de maïs. La nouvelle génération de centrales thermiques

De l intérêt du combustible bois pour le séchage de maïs. La nouvelle génération de centrales thermiques De l intérêt du combustible bois pour le séchage de maïs La nouvelle génération de centrales thermiques I. Quelques principes pour faire des économies La température de l air L épaisseur du grain Le refroidissement

Plus en détail

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir connaître pour agir Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement les enjeux les outils les applications locales Enjeux d une analyse environnementale et leviers d améliorations QU EST-CE

Plus en détail

Rosemont- La Petite-Patrie. Îlots de chaleur urbains. Tout. savoir! ce qu il faut

Rosemont- La Petite-Patrie. Îlots de chaleur urbains. Tout. savoir! ce qu il faut Rosemont- La Petite-Patrie Îlots de chaleur urbains Tout savoir! ce qu il faut Qu est-ce qu un îlot de chaleur? Un îlot de chaleur désigne une élévation localisée des températures, particulièrement des

Plus en détail

Tours de refroidissement Technologie environnementale

Tours de refroidissement Technologie environnementale Tours de refroidissement Technologie environnementale Nos points forts Technologie et environnement Surfaces d échange adaptées à chaque besoin : applications industrielles ou tertiaires Propreté et résistance

Plus en détail

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Ministère de l Énergie Printemps 2015 Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Fiche d information Déclaration de principes provinciale, 2014 La Déclaration de principes provinciale de 2014

Plus en détail

CENTRALES HYDRAULIQUES

CENTRALES HYDRAULIQUES CENTRALES HYDRAULIQUES FONCTIONNEMENT Les différentes centrales hydrauliques Les centrales hydrauliques utilisent la force de l eau en mouvement, autrement dit l énergie hydraulique des courants ou des

Plus en détail

la climatisation automobile

la climatisation automobile Un équipement en question : la climatisation automobile LES TRANSPORTS la climatisation en question La climatisation automobile, grand luxe il y a encore peu de temps, devient presque banale pour tous

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

L énergie. d innover. cylergie centre de recherche de Cofely. cylergie centre de recherche de Cofely

L énergie. d innover. cylergie centre de recherche de Cofely. cylergie centre de recherche de Cofely cylergie centre de recherche de Cofely cylergie centre de recherche de Cofely L énergie L Orée d Ecully - Bâtiment L Chemin de la Forestière 69130 Ecully d innover Conception et réalisation : - Crédits

Plus en détail

Guide d entretien. de votre assainissement non collectif

Guide d entretien. de votre assainissement non collectif juillet 2009 Guide d entretien de votre assainissement non collectif Votre système d assainissement n est pas raccordé au «tout à l égout». Il est dit «non-collectif», «autonome» ou encore «individuel».

Plus en détail

Energie solaire www.euroclima.fr

Energie solaire www.euroclima.fr Chaudières françaises fabriquées en Alsace depuis 1973 Energie solaire www.euroclima.fr E U R O C L i M A Un système complet La clé de l efficience solaire réside dans l association et l optimisation des

Plus en détail

Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier?

Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier? Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier? Les solutions techniques Principes et critères de choix Par Sébastien LIBOZ - Hydrogéologue Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier?

Plus en détail

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET 3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET L ENVIRONNEMENT 3.1 Contexte et tendances L atteinte de l indépendance énergétique est une priorité gouvernementale. Cet objectif sera appuyé par plusieurs politiques,

Plus en détail

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI Direction du patrimoine Le 12/12/2014 SNI - 125 avenue de Lodève - CS 70007-34074 Montpellier Cedex 3 Tél. : 04 67 75 96 40 - www.groupesni.fr Siège social

Plus en détail

ESII. Une entreprise éco-citoyenne

ESII. Une entreprise éco-citoyenne ESII Une entreprise éco-citoyenne ESII s inscrit dans une politique de développement durable garantissant la mise en œuvre de pratiques sans danger pour l environnement ainsi que le respect des normes

Plus en détail

Investir durablement en Gironde La preuve par 10. Agenda 21, pour construire ensemble la Gironde du 21 e siècle

Investir durablement en Gironde La preuve par 10. Agenda 21, pour construire ensemble la Gironde du 21 e siècle Investir durablement en Gironde La preuve par 10 Agenda 21, pour construire ensemble la Gironde du 21 e siècle Changer les choses ici, et dès à présent 2AGENDA 21 Édito A la suite du Sommet de la terre

Plus en détail

EPLEFPA "LES SARDIERES" 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80

EPLEFPA LES SARDIERES 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80 Maître d'ouvrage : EPLEFPA "LES SARDIERES" 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80 Objet : Récupération des eaux pluviales pour le jardin partagé des Sardières CAHIER DES CHARGES

Plus en détail

Rehabilitation de la Maison de Radio France Création d une nouvelle géothermie. Alexandre Teixera Maison de Radio France Olivier Grière G2HConseils

Rehabilitation de la Maison de Radio France Création d une nouvelle géothermie. Alexandre Teixera Maison de Radio France Olivier Grière G2HConseils Rehabilitation de la Maison de Radio France Création d une nouvelle géothermie Alexandre Teixera Maison de Radio France Olivier Grière G2HConseils Un pari architectural et une rénovation HQE - La mise

Plus en détail

2195257 ballons ECS vendus en France, en 2010

2195257 ballons ECS vendus en France, en 2010 SOLUTIONS D EAU CHAUDE SANITAIRE En 2010, le marché de l ECS en France représente 2 195 257 ballons ECS de différentes technologies. Dans ce marché global qui était en baisse de 1,8 %, les solutions ENR

Plus en détail

Chaleur et confort sans gaspillage

Chaleur et confort sans gaspillage Chaleur et confort sans gaspillage ++ Régulation et programmation pilotent le chauffage. Sous leur contrôle, celui-ci fournit la bonne température quand il faut et où il faut, de façon constante et sans

Plus en détail

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière Plate-forme énergie Filière de la biomasse forestière Mars 2013 Table des matières 1. Principes généraux... 0 2. Ce qu on entend par économie d énergie... 1 3. Réflexion sur les sources d énergie à privilégier...

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. saintronic. rendre le complexe accessible

DOSSIER DE PRESSE. saintronic. rendre le complexe accessible DOSSIER DE PRESSE saintronic SOMMAIRE Saintronic, la mobilité verte 1 2 3 4 5 LES NOUVELLES BORNES SAINTRONIC, INTELLIGENTES ET CONNECTÉES ELECTROMOBILISONS-NOUS! SAINTRONIC, 40 ANS DE PERFORMANCE INDUSTRIELLE

Plus en détail

Guide méthodologique

Guide méthodologique Communauté d Agglomération de NIORT du GRAND NANCY PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS Plan de Déplacement Entreprise Guide méthodologique Septembre 2007 m u n i c i p a l i t é s e r v i c e 7 1, a v e n u e

Plus en détail

11/2006 - Photos : VWS - Photothèque VE. www.veoliaeaust.com Consulter nos experts : info@veoliawater.com. ISO 14001 de votre exploitation.

11/2006 - Photos : VWS - Photothèque VE. www.veoliaeaust.com Consulter nos experts : info@veoliawater.com. ISO 14001 de votre exploitation. chemise 20/02/07 16:49 Page 1 VEOLINK Votre contact : tout au long de votre projet VEOLINK Com VEOLINK Tech VEOLINK Advanced Control VEOLINK Star VEOLINK Data Base VEOLINK Maintenance VEOLINK Pro VEOLINK

Plus en détail

PARTENAIRE VERS UNE GESTION DURABLE ET PERFORMANTE DE VOTRE ÉNERGIE PRODUCTION DE CHALEUR

PARTENAIRE VERS UNE GESTION DURABLE ET PERFORMANTE DE VOTRE ÉNERGIE PRODUCTION DE CHALEUR PARTENAIRE VERS UNE GESTION DURABLE ET PERFORMANTE DE VOTRE ÉNERGIE PRODUCTION DE CHALEUR 2014 ACTIVITE DE CORETEC Notre principal objectif est de réduire la facture énergétique de nos 450 clients au travers

Plus en détail

Atelier Environnement Préparatoire au Projet d Aménagement et de Développement Durable. S e p t e m b r e 2 0 0 8

Atelier Environnement Préparatoire au Projet d Aménagement et de Développement Durable. S e p t e m b r e 2 0 0 8 Atelier Environnement Préparatoire au Projet d Aménagement et de Développement Durable S e p t e m b r e 2 0 0 8 Le PADD : un Projet Politique Le PADD : un Projet Politique L e S C O T, u n o u t i l a

Plus en détail

SOLAIRE BALLERUP LA VILLE CONTEXTE. (Danemark) Ballerup

SOLAIRE BALLERUP LA VILLE CONTEXTE. (Danemark) Ballerup SOLAIRE BALLERUP (Danemark) Utiliser l énergie solaire thermique avec un système de stockage de chaleur classique à accumulation et à régulation sur une longue période est une des alternatives les plus

Plus en détail

Les outils de la gestion patrimoniale Le logiciel «Casses»

Les outils de la gestion patrimoniale Le logiciel «Casses» Les outils de la gestion patrimoniale des réseaux r d eau. d Le logiciel «Casses» Eddy RENAUD Périgueux le 3 septembre 2008 L équipe «Réseaux» du Cemagref CEMAGREF Groupement de Bordeaux Unité «Réseaux,

Plus en détail

Règlementation sur l installation et l entretien des fosses

Règlementation sur l installation et l entretien des fosses Règlementation sur l installation et l entretien des fosses Si vous ne pouvez pas être relié au réseau du tout-à-l égout, vous devez disposer d un système d assainissement autonome pour traiter vos eaux

Plus en détail

Comment rénover efficacement son parc immobilier?

Comment rénover efficacement son parc immobilier? Comment rénover efficacement son parc immobilier? Quel est l état énergétique de mon parc immobilier? Quels indicateurs actuels et futurs à prendre en compte? Quels objectifs de performance viser et à

Plus en détail

LA RÉGLEMENTATION. Code des Collectivités Territoriales (articles L2224-8 et suivants)

LA RÉGLEMENTATION. Code des Collectivités Territoriales (articles L2224-8 et suivants) Conseils et gestes éco citoyens à appliquer Une installation défectueuse ou mal entretenue peut présenter un risque pour la santé et l environnement. LA RÉGLEMENTATION Code de la Santé Publique (articles

Plus en détail

DEMANDE DE CONTROLE DE BONNE EXECUTION D UN DISPOSITIF D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE DE CONTROLE DE BONNE EXECUTION D UN DISPOSITIF D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) ZAC des Terrasses de la Sarre 3, Terrasse Normandie BP 50157 57403 SARREBOURG CEDEX Téléphone 03 87 03 05 16 Télécopie 03 87 03 83 49 DEMANDE DE CONTROLE

Plus en détail

Smart in the City. L innovation au service de la ville et de ses habitants

Smart in the City. L innovation au service de la ville et de ses habitants Smart in the City L innovation au service de la ville et de ses habitants L innovation est au cœur de la ville intelligente. Nouvelle frontière de l urbanisme, le concept de ville intelligente offre aux

Plus en détail

Maximum Yield Technology. Maximum Yield Technolog technologie à rendement maximal

Maximum Yield Technology. Maximum Yield Technolog technologie à rendement maximal MYT Business Unit Zweckverband Abfallbehandlung Kahlenberg (ZAK) Bergwerkstraße 1 D-77975 Ringsheim Téléphone : +49 (0)7822 8946-0 Télécopie : +49 (0)7822 8946-46 E-mail : info@zak-ringsheim.de www.zak-ringsheim.de

Plus en détail

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement Conjuguer croissance et environnement www.sicoval.fr Sicoval Assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation

Plus en détail

NF habitat & nf habitat hqe TM

NF habitat & nf habitat hqe TM NF habitat & nf habitat hqe TM Certification rénovation maison l essentiel pour les professionnels Applicatif NF 500-02 - Version 1.0 introduction Depuis 1999, CÉQUaMi, filiale de l association QUaLiteL

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Etude de faisabilité : Version septembre 2011. Chaufferie bois. Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie

CAHIER DES CHARGES. Etude de faisabilité : Version septembre 2011. Chaufferie bois. Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie CAHIER DES CHARGES Etude de faisabilité : Version septembre 2011 Chaufferie bois Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie Direction Régionale Ile de France Page 1/8 SOMMAIRE A.- OBJECTIFS

Plus en détail

Le bac à graisses PRETRAITEMENT. Schéma de principe. Volume du bac à graisses. Pose

Le bac à graisses PRETRAITEMENT. Schéma de principe. Volume du bac à graisses. Pose Le bac à graisses Schéma de principe Lorsqu on a une longueur de canalisation importante entre la sortie des eaux de cuisine et la fosse septique toutes eaux, il est fortement conseillé d intercaler un

Plus en détail

58 74 21 35 tél. 05 58 90 97 97 - Fax 05

58 74 21 35 tél. 05 58 90 97 97 - Fax 05 Informations Régie des Eaux Renseignements Accueil Téléphonique ipale des eaux siège de la Régie munic et de l Assainissement 58 74 21 35 tél. 05 58 90 97 97 - Fax 05 8h00 à 12h30 vendredi de Bureau ouvert

Plus en détail